<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00723
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: September 13, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00723

Full Text




Aann Wt 7390 MIT-AU-mINCK; &


Lundi, 13 Septembre 1909.


a a


J


OUOTIDIEN

bonn eme : DIRECTEUR-FONDATEUR
us AM.. .G. 2.00 L MUMSRO 15GMI
IPI"( T Mo s.. 2.oo0 C16ment-Magloire -
flP t n U M. 2 .230 see 1asseit s>-r9 -s -n -MMe"awsMM
a ........ 8 0" 00 ALDMITATr o, Arthur Isidore DIRECTION-RZtDACTION-ADMINIUTRATION
", ,_ 45, asr newr, 45


Oh mars 1878, cornreencept, sous
b-dA-C'nal, les repr.sailles politi-
estaties par lea insurrections
mtesot & partir do ce moment.
is0 faut toutefois consigner que,
alls de r'insurrection da gIadral
ihIAim6 A Limonade, le gou-
pes dans cotte affaire, lea
t MAles.
Jltons en eftet, dans an journal
s, Information bulvante :
mt/ary vient d'acquitter lea cito-
INol Robert, Dorvil ThEodore,
A Camille, Augusteoarcis, Telfort
Ch6ristal Marc, S6raphin
Ws, citoyennes Rdmdtine R my,
(; ind rA arenn a*atntat


h but d(
meot.
oye
18 out co
ar- midi,
dua soir.'
LimS croyom
lears
C ettese

a ~


qk$ tar(

6 lehio
1, 'a
Eat Ostit


inculpds dans les teDtatives insurrec-
tionnelles du 26 Novembre 1870 et du
3 fdvrier 1871 :
a Cette mani6re de d6fdrer aux tri-
bunaux criminals ordinaires, avec as-
sistance du jury, la connaissance des
affairs politiques constitute une vdri-
table innovation et former un contrast
bien frappant avec cette vieille prati-
que du pays qui a constomment sou-
mis les procbs de cette nature A des
jurisdictions extraordinaires.-Jusqu'ici,
ce n'est qu'A Jdr6mie, lors de I'affaire
Cayemitte, en 1867, que ces disposi-
tions futolaires de la nouvel!e Consti-
tution out re'u une consdcration pra-
tique.,


I changer la fom"e du" l n'est pas inutile de remarqaer quo
a changer I forms doces trois examples idifiants de l appli-
ir a td long: lea dd- cation des dispositions tutdlaires .
mmed At ols h res de la Constitution, so soont products aux
mment di trois here Apoques de no're histoire marquees
ont daurjusq.'OLZe par exercisee consciencieux du con-
trole parlementaire.
ns que cea citoyens ren- Aprbs I'6quip6e de Louis Tanis
families so conduiront a Fort National, coincidant presque
pour n'avoir plus A af- avec cells du g6n6ral G6las Bien-aimd,
Ilette criminelle ot I'on I'offlcier insurpS et des complices se re-
an pied dans l'ablme fugi6reent principalement dans l'h6-
le doute do la rdhabili- to du chargd d'affaires de Liberia, M.
Amitid Lubin, apr6s avoir, en un
real do Cap, (Le Ms- jour de ddlire, ouvert la canonnade du
Spblait, aelquea so- fort centre la ville de Port-au-Prince,
d, I'entrefilot qui suit : don't cinq maisons furent ainst d6truites
b quatre vingt quinze endommagdes et
a de la Chambre do troodes par les boulets.
a d6tone., arr6tds on Le gouvernement ndgociait avec le
me inculp4s dan I'af- Corps diplomatique, le sort de cos rdfu-
St6 is o IHbert6 mer- gids politiques, loraque, Jans la nuit
rant, ver lea cinq hea- da 12 m 1878, lee g6ndraux Louis
aidi. Tanis, Fontarge Chevalier et Cho sil
l d CaUatiOsparit-lI, quittbrent l'h6tel de Libbria pour aller
node ft r Intdo s'embarquer cdandestinement sur le
p ar le mt re pa- steamer frangais la Colombi eon rade de
me a costlnL6 dans Port-auPrince. Dans la precipitation do
aifts doe l lot. sa faite, Louis Tani", en sautant un
Shebeturox do consta- foss6, so cassa la jambe. RestO queoques.
0a sopr6to soit venu instants soul et presque abandoned, il I
so arrt Ue Jurlspru- fat ensuite rejoint par shoes guides qui
vofts SapoA4 dans le le transportirent chez M.Hattinot, char-
WP d4 Mrd. g6 do consulat frangais. II fat par la a
rvira doe a i ac- suite expOdid pour I'dtranger.
nirfe- S uvere- Nous relevons les noms suivants, des
",Uem tieetI d fo perownes qul darent gagner I'exil A a
~Se la bertd in- site de cetto prise d'armes, et pulsqu'll
Up9le.tn d pdri- s'aglit de montrer lee manifestations o
bloeh nons de la .pusion politiquo, noas
we voyons pas d'conoveiaent A repro- C
1 Cete r de 90 dire exactement entrel.et conacr6 d
. -8 e apltre do eel i6vaoment par.un journal do temps: t
U p="frk I A Le 3avril, A midi, ont 6td embarqu6s,
is* i-ust e r --termidlaire d cha d'aftaires
pSWdevant Libdria, M. AmitI 6, les per-
M mad ghualste aipliqude deas 1
0l


(
i




a
e


Cl

ci


'chautfur6e Louis Tdnis, S.Aomon et F. t' nomam6 pr,6 d'elle par le Pr.sides
Chevalier- d'Hai.i un Commissaire special qu
J. J. Audain, l'impudent folliru-" era charged d'assurer la stricter ex6
laire qui se sert d'armes empoisonndeis cution lee conditions do la conces
LOger Cauvin, Luxembourg Cauvin, en, et surveillan etc
Lab6doybre C-mvin, trois frbres, troisi lndIpendamment de la surveillance
avocats de talent qu'on s'6tonne de trou- I ue pouzrait excercer le commissairo,
* ver la et qui laissent un vieux pere et I'Etat ltatB tenu au courant doesos op6
une m6re d6sol6e ; Saintard EugAne, ralions A la Banque par les pieces suit
Boyer Laforest, deux actifs propagan- tee reet instguiremeto.nt cet
distes promoters de ce movement ; instituton.
Laurent Fabre, qui accourat des C eyes A). Emanant lut Service de la Trd-
pour y prendre pirt ; Helvdtius Lu- sorerid :
in, Phocion Nau, Gustave Dessalines lo.- Au Secr4taire d'Etat pes Fi-
Ph. Laraque, I'homme do toutes les nances :
conspirations centre let institutions da ilebdomaIdirement :
pay,, oe neveu de Lorquet mi par I'in- Lettre indiquant la r4partition des
croyable id6e de venger le meurtre de all stations.
son oncle sur la soci6td ; S6raphin Mensuellement :
Bidbre, qui fut condamnd a mort pari des ieet" 1... A "-
contumace pour l'affaire de la Croix- Etort et recees journalibre im-
des-Booquets, et quo Ie Chef de l'Etat, port.eau r tu;a ar d
induit en erreur par Louis Tanis, venait rcapulaf, par port, d
de rendie A la libeitd; Providence,... ,C 'talt
E. Gaston, Alexis Ilector, trois homnmes Par l'entremise du Commissariat :
du people, trois proldtaire., indjits n lelev4s des ordonnances payees pour
erreur et gagn6s par des promesses f 1- compte de ctaque Dhpartement Minis-
lacieuses A la cause de 1'anarchie." ltriel, par anndn administrative.
Le lendemain, selon ce que nous ap- Directement : htat des mandates payed
prend le m6me journal, furent egah'- pour le m4me mot if.
meant embarquds Vara Rameau et "Cinq 2o.- A la Chambre des Comptes :
autres ". Un moist apr6s, le consulate Mensuellement :
d'Ep-groe tmoibarquait M. Seac lis. ELat des recettesjournalibres A l'import.
An mgme moment do l'insurrection et & l'export.
de Louis Tania, le gdndral Catulle Mir- 3o.- Au Commissariat :
ville, commandant de la Place de la Mensuellement :
Croix-des-Bouquet,, et, dit le journal Tableau r6capitulatif, par port, des
official, complice du gdndral Louis recettes journalibres A l'import et A 1 'ex-
Tanis ", avait la prcaution, avant de'se port.
jeter dans les bois, de faire fusilter 43.- A I'Almiuistrateur des Finan-
" quatre de nos concitoyens." ces :
Ti imestriellement :
AUGUSTE MAGLOIRE. Etat des ventes de timbres mobiles.
I).- Emanant du service do la comp*
tabilitd :
So. Au seci tair-d'Etatdo Finan-
SLA BANQUEces :
Journellement :
Et la Commission La situation journalibre,
Ii'-bdomadairement :
de Verification Situation du Gouvernoment concer-
nant les Dettes ext6rioures at intdrieu*
res;
Notre confr6re le Bon Sens a obtenu Relev; do Compt Recettes ot pai.-
quelques informations du one certain ments (depuis quolques temps par sui-
importance concernant le refuse oppose to du o eu d'importance da movement
par la Banque N tionale d'llaiti aux d',critures. ce relevd est remis doux fois
vdrifications quo devait eDtrepre-rdr. I., par soie).
commission inititude par S. Ex. le Per- Mensuellement :
ident de la Ripublique. Etat des paiements faits poor le ser-
Voici on quoels terms la B inque s'est vice de Isa Dette Publique at des divers
dressed su Prdidant de la Rdpubli- flad commission et autres, qul di-
at au Conseil des Sicrdtaires d'Etat : coulent de ces paiements.
Semestriellement:
Le Gouvernement a pu exerc r un RelevA& des competes dee empruts

ontr6le journalier et constant tur les estnriours, tenos A Paris.
)prations le concernant A la Biwque 2a. A la Chambre des Comptee :
lepais la foundation de I'dlabliassoment. Pressc-opio da Relevd do Compte do
o cont 6'e a 6td 6tabli par 'article 8 Rocettes et Paiements.
la contract comatitatif lbell6 on ces 3). Au Commissariat:
rmes : Presea-copil do relerv do Compte
SfI '- -^ "-^n^"^/ V^ A*n J D J A Do lt. ..i-*


a-- Le UouvWU UW ra 21U1M eAe5II- (isUW O M UMORM&NO
'ra Pon costrOte sur Wea opdrahlons do I En oun"ela Banque a jmersm four.
lBa Dsque ; et; & eel eE~t, IIt'ova ni a&UGe00r6 ae&to" asim es e.


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE. III
Violences et repr6sailles
LXXX.V


a1


c


I








seignements 'sur ses operations diver-
Ses.
II existed a la secr6taireiie d'Etat des
finances, un bureau de contro e doe la
Banque, et, aux terms de I'art. 53 du
reglement t-osir le s rvice de la trdso-
rwie : tous les mois leas 6 rit-ires de la
Banque et cells de li section du con-
tr6le de la secrdtairerie d E at des fi-
nances sont co'ltiionn4es. Li Chimbre
des Comptes veritiant tous les comptes
dela lepublique dolt forciment contr-
ler ceux de la B nque en mr6me tempF;
en outre pour obleir quittance doe
leur gpstion les S-cid:aiies d'Etat deo
Finances otit dui avoir tous leurs
competes vilidts -t ai cconnus exacts.
Les (Comptes Il. '.a Binque sont for-
c6ment compris d ins les coemptes pi6-
sentds par les S u.%Ntaires d'Etat des
Fauait.cu.. Or d Ipui. viiig-iiht ant, il
y a b( aucoup deo Seo.tjires d'E'at qui
ona r(~<; leur dticha lge.
Cetto Comiani-ioL n.'a nulloment sa
raison i t' re, e', c'e t Iouiquoi la
Banque eftuseldo* s.t rneltre on rapport
avec elle, ette enquaIte dt;,nt contrails
au contract qui le lie au Gauvernc-
ment haltien.
Noire confi!re a.jou'e
\oilA la tlihse de la Binque, les ar-
r i ntifs qil'elie mnt tn avant pour
t'rtner .ses l uites anx membres de la
C)nmis ,ion. II fi.ut doic s'attentIre &
la vt 6pl 'I-m Idu Gouvernement qui ne
tairlera pas :; veir. Il le W'est pas ve-
nue A lumps. il 1.i'.t !o concevoir, par-
co que la letti e de M. S inta lier n'ed-t
arrive, au Pl'l.is qu'au moment oCi
I'on i at.t et t t :eam iut pris ,ar les. Jer-
nibres hieueis ,iu pJ paralif du voyage
dlu lr,-&ilent de la It publique avec
tquel-iucs uns tle is ministres. Nous
sommes c pendiat ~i m'me <'as-surer
tl-e MI 1 Ma.i-tra d s Finances rc-
ccvia li in it 'es communications nt-
cessaires le mettant en measure de prd-
senter la thbse gouvernementale.
-


]UtMSUIGNXMZNTB
MZT3f1OROLOGIQaU3

DU
513 INAiRI COLLISI StUAIRTIAL


DuIMANCHs 12 SEPTEMBRE
Baromttre a midi
Temp6raturelminimum


1909
76o, "/2
22,7


(maximum 34,8
Moy-nne diurne de ia tman 'r.atu e a26,3
Ciel nug t ut usqu'.1 th e covert dep-
ul;. P ui d orage A 1h ct Jemic marquant
17,3 imillime c;. rlt~se de n e A 2h B,
romct e enC,:,)c en bai-c. Uae d pression
dans la mer 'esi Antillcs.
J. SCIliRER
Ecole de M61ecine
Oat e6t installs ce matt i co nine p-o
fesseurs, Mesicurs Its Doctcurs Lebrun
B uno, W. Minos, Char'c; Mathpn. Eum.
Me cier, Brun Ricot., S erlin ; Charles Can-
tave, justin Dominique et Boyer, ces trois
"demiers maintenu;
Messiears les Pharmaciens Abel Theard,
B.uno Angaus'in, Elmond Coicou et Em-
manuel Day, ces deux dern'e's mainte-
nos.
Faire-part funebre
Madame Vve Auigu;,e Ptit,M- Monchil
St Simond, Mile Julia Jn Bip ie, Mme
Vve St Surat St Smo id, de B-inet,
Ont la douleur de voui fire part de la
p.re cruelle ru'ils viennent d'epronver en
'ersonne de Augustin .4Auguste Petit,
d6cdie bier nitin A 9 heu-es, i l'age de
55 ans.
L'enterrement au'a lieu aulourd'hui I
trcis heures de l'ap;ei midi. Le convoy par-
tira de ia mason mortuaire, sise Grand
Rue. N) 359, pour se rendre lI'Eglitc
Ste-Anne.

N'us apprenons Ia mort de FaNtoi
BoUTE, dJcedE hier A deux heures de I'sa
pri*-midi.


Se-. funkrailles auront lieu aujourdt'hu A'
t o's heu cs. Le convoi pnira de la ma-
son mortuaire sise au Theatre Haitien pour
se rendre A la Cathedrals.

M" ct Mme J. E. Jeany ots ea la
dt u'eur de perdre lear enfant arie Tim
rd e. agie de 19 mois. Les faenrailes on
Su 'e h'e- au milieu d'ua grand concou-'
d arr is.
Formeture do la mall
Lec depeches pour Kingston, New-York
It I' rope. (via Kingston) Cayes Jicmel,
Sinto-Domivgo. Sin Pedro de M-coris.
wonwe S I. de Parto Rico et S: Thomas par,
e sfs 1" Prasident seront fe-mndes domain'
14 du c u-anta 10o heu es prdcises du mr--
I in.
Part-ac-Prince, le 13 Septembre 19o9.
L'Union chrdtienne des
jeunel gems
Ce soi' A sent h ures, conference reli-
g euse pir 'e Pasteur Benedict A I'Eglise
Wes'eyenne.
Arrivage
Hier martin est arrive le sts Prins der
Nelerlanden avec 'es passages nuivants
venant de :
f/,4mie. Mme J M ccarice, Ch. Sim-
son, M Germain, Mr et Mme J. ChEron.
M Dardiensc, Mme L. Alcindor et enfant,
S Arcel, M ne E. Bateau. R. Ardant.
Curoao. H. de Mies.
Cayes. L Lubin, E. Barthole, Mr et
M.ne B D.itigaenave (t 4 enfants, J Li
'gond, J. Gornail, M ne F B-.ello, Mr et
Mme Govy et 3 enfant Cl Clodonier, Mme
D. M'i vier, Mile C Barrau, L. Laraque,
A. Vo't i-e Mme P acile. S. Eden, E. Li-
gorde, SVur Miscimui. S. Jean.
Jacmel- E E-ilrer, Mine F. Moatas.
MCiragodne Justin Lator u-, Wather
Shi'e, J. de Piciotto, Arthur Coicou
O*


I




S


I e.t reparti d.ns I'aprt -mili avec 'es
passeg rs suivanti pcu" ;
St Marc. Mune Vve L Aud in, Mme
Chs. Cn ave, Depu 6s K4nol at L gendre,
Mrre Jeanne Gu gnard, M une G Lamay,
Clothilde JastvamAtmiV c or,M 'e Rosalie
Million R gnier A'exandre, Lc uise Parisien
M ne Ve na, Mr et Mine Montas, Maine Ma-
rie S ipher, F ~ e Adrias, A PAsqmt, R
Joseoh.
Gonaives. Dac e ir Lechaul, Herminie
Germain.
X. w-Yo k.- Mr Travieo, J. A. Cam-
pulzino, D.ct. uI Jules Borno, Horace
E hEart.
a Le Montr6al *
Hier ma in est arrivE le paquebot a Mon-
trEal a avec les pissigers suivants venaot
de :
Petit-Godve. G Bnjitmin, S:ymour
Celestin, F. Lochard, Lon Laporte, abbW
Grand.
Gonaives.- J, B Michel, abbh Richard,
D Volny, Joseph Desir, M'e N. Jem
Constaitin, Ro:e Dartigre, Albert Krauss,
Em. Innocent, Louis Bourgain Freres Fev-
din;nd et Rodolphe. Mme F. Bertrand,
genEral Archille BAdis, R;chardson, et en-
fant, Mr de Meza.
Avis important
Le soussignE prie les notaires de ce te
jaridictiot de ne passer au.une vente, de
ne consentir ascune transaction de la par
de son 6pouse smns son autorisation oa
cel'e de jistice lui dument ap;e'*e
Toot acte sous seirg prive en dehor
du socsaign6 est nut de p'ein droit.
Pirt-ac-Prince le i tSeptemb-e 19o09


LAREWCUL

L' Tndefatigab' a
Hier matin oat arfiv6 en noire radeI
croiscursanglais"'4Indefatigable "'venastd
Kingston (Jauntaia)
Le-s saluts d'umae ont hi dchagis cnn
le croiseur et l fic at -Clair.
L'Admlnixtratiou 4du MATIN In
tormo -seabonnau quils aso dciv
rion payer,, aboanx~omtava u atuz
quo coatis IQ1SS InmPAULnisat
ftu 1 Unb"dmomuni


tWO l d


l9hde ses eEI iants min
-^ xariae Chluve .
P ur plps .ap'es rns';gem,,
dres*e a Dnotaire Vil meaay on s a
se.ssignE. *Is
Dernires Dfp&oheS. Por.-:u-Princ le 13 Septembre .1

qe q. i dC. BRIMd
NEw-Yoa in9. Le Club Arctiqu d --de oh
cete yle feoit do nombreeax telegram-
mes de alitciations or le succ6s ob:ena VENT
par le commandant Peary. PAR CONVENTION SPTC"iAL
Qiel que soit t le cirfltde p di rh qui Ure s, e ,- l
p iss exis-eet- tlre MM. Cook e Perye et au dessous de la mise A
e 1 cc qui concern le triomphe qu'ils de-
ela*eat avoir obenu, i eit ind scotabe c1qu EO ve to die obliga'ion byha.u
c'est aux Etats Unis qi e reviennent le cre- pP au isapport dc M KI~ber Vdg.
dit et le peiom d'avoir decouvert le F6 e et son c g'-e t ile;i Por:-an P
Nord, lissint ainmi r6oiu on p-obai e ea da e du vingt nove-ibre ail m
qui et.it dA j e trace ii y a beaucoup de sit- cent sept enregisrde aore l rn-arPj
cle v,*r ingt sert overrb-e c'e la ireire-!
COPENHAGUE.- Le Dr Cook a manife folio 15s/156 V Caie ( dr Re
tolIc1s/rs. r o Cas6e 5), do Redimm cT
te aujourd' u cc qui st ir : N 3 de; acts c vils et cn vertui
a Je scral le premier a crier vive Pec- genent rendu par 'e tribunal civil delt
ry S'il est certain qu it est arrive a ao-Prince en date dai 28 juillet nil' m
P6'e avant mo je loi fera mes feliitatious cent ncufenregis-r ordonnant lavren
since6 es. dessou; de la mise A prix.
Le Dr Cook arrivera a New-Yo'k dans 11 sera procedi 'e verdredi que I'omc
deoax emain:s. I teraledix--ept se pt n.bre coarant idiz
WASHINGTON. La soci6te rationale g/o- res do martin en In, i le et par lef mius
graphiqun a requ on tre sage de Pe ry con- de M Kber Viler en: y,notaire P
q't dans ces termes: t I'ai triomphe a la Prince, ise rue du C: lire a laveisen
fin ; !e P6'e est A nous a plus offrant (t dernier enchirissaur ets
OCn e so:ieti a decidE d'envoye- u t11- des-e, us de la mise A p:ix d ure
gramlme A Chau eai Labrador qui sera rc- noe sise A Por i Prirc nue de laR
m's a P-ary A son arrived dans cc port. de la contenanc de seize pieds neof
pIle a ausi p ojet d'orgianiser un b nquet de f rede sur la di e rue, 14 p els 3
ea I'honreiFr d e MM Cook, Peary et Sha- so coti oppose6 u'- une profondeur
kGeton.- Ce d :r i r est ,'explo a eur an- Zante-qui-z- pieds en line droite sa
alais qui r6cemmen- s et 'e plus appdrchE nord et en li ne blisee u c-t6 sud.
da P6bl S d. difference de 3t u< pc Is six pouces an
COPENHAGUE Lci details que M Cook sods'arrate ar c profonduurde dixpie
a donny ce aso'r: cu -s d'ne conference est borne ;u nord pir iu passage ds
quil a tenor A la Socitie GE graphique Je pieds qui conduit A li c ur, an sudp
cette ville sont mi- uieut ; mais it a trs propeite6d s hritiers Czpn, ilepi
peu ajoa A ce qu it a d6eA d t ju:qu'a dite nr e de la R i Cin im l'Oues,pe
Sri!ent. res e do m6me imm uble suivant
Le roi FrEderic et Ia reine, le prince verbal d'arpenitac &J Hfli C. Sa'
George de Grece, accompagn6 de li pun- accompagni de o0 plan ea date di
ces e et de nombreuxs dI lti f'mi'le aoilt mil hti:- cent quat e-vingt oa.
royale, asio ent A cette confEtence. regis-r le surleu i in ii. Te's d'
Le prince hin i ier a donnEu. u cele6b' e que ct e proper a 1 se pcursair,
explorat(ur ure medaille d'or pcur son et s'etend sans aucune exception Dii
triomphe. La dite vente se fcra au desscns d
NEW-YORK. M Pery a ad e; s la soi- mise A prii prncE3emment fixieAlIIs
vante d6pache A la P e;se associ6 de N w- d deux mil'e i uLi cent cinquale
York : des vingt cts. billets du! en pri.cip
4 I'ai plan 6 'e drapeau amricain au P6- indemnites et y nompiis les honoaui
e Nird. Cee nouvel'e est exac e.- I'avccatp od soivuant jusqu u di d
Le; racon ars de Cook re doivant pas ete mil neuF cent neiCLf ans nu'. prdjudm.
pris 'rPs an sereux. D.ux de. E q'umCaux CYP.
qui l'ont accompagn6 disent que cok n'a Aux requetr, pL ursu;ls e dalgeir
pas reTnonti jusqu': u Nord ; il n'a rmams ioeur Emmarucl D-.haniel, props"-P
pas Perdu la terre de vu!. L-s au res.in- eub e-, dereVLant a Porn-ao,
dividul de tnib-a E qui ne confirmert cette domic-le i Rou n (France).
nouuelle C or t e
Le sLur Joa-uih n St -Fort Colii
VENTE PAR LICITATION prince. d
ru Pucr p'u; amp'cs re iseignenmeoP s
En verto ce deux ugements du T'ibu- ser Me KLcbe Vmnay, a o ?"ca
nal c'vil de Port-au-P.in:e ei date des 26 tair du Cabie dce Charges
Juoilet 3 S-ptembre 1909 enr-gistres, lea p u-in e 13 SepteI ab
premier ordoniant la vente par licitation Por -.u- e 3an
Sde 1 immeuble ci-.pres disigi4 aux fins Luc T
de parage ente l'e; ayant!-Irais, et le e- c-
, co8d autorisant la veate do di im'n ub'e
s au-essous de l'est iat'oa fite par I'ex- O1rlpaoGll O
pert, il se.a pro:6ec en I'e u'e et par le AVIS
ministere du not -ire K eber Vilmeaay, le un
Iwcredi ue Ion coM ptera i, Septesmre c L pubic est pr6vlenl
?rnt d dsx heres da main, o a veo soion de lafrte Parona" o
Sdesson. d eepmtiunton, au plus offrant et des Missionas, le edlai
. dernier enchariss u e, d.1'iimneu'e, foods vice p tins entr9ls mt
I c* blisses, e ii en cette ville rue du c. n-re et la Croi' desu-PMls1en
N> 1o8, bo a au nord par Arnil St Rou e, iera table come suit ,M
Sma Sul par la prop.iet. occope par les DparLr de la GC d .m
Holly, A I'est par la roe du Centre a e Train reglemn&tai
l'ouet par Mme Vve Di.smurets, mesurantar suppl..enT
a p~es de facade s r 40 de profondear, ac "
te qu'ul se pcu-suit s'etend et s1 compote, ** r 6g1D0entail*
arc ses apparwenance; et dreredance; sans p "n. suppl^ml
en rica excepter ni rdserver. ** r~gleKDO0
La premiere mie & puis fale par I'eupers suppl6m
S Esait de Cisq mill. tourdes ( Billets) ) C
ourre leo charges d; l'enchire. g Trala appljm
e Asx requ:e, poursti es et di igeces de o Ta rpgletIi-l
Mm* Vve Heari Deiravines, des sieurs Fran a' supply
o et Charles Desravines, propritaires, n rg, *rm
. Ideaura't et domici'iets A Port-.-Priace *' supply


.isyant pour avocat Me Constantin Baos t rglf
r- 1-Cotre Mae Vve Albeit Chaaves, nde| I supp-l
|-ms Polysie, proprietire demaumm J LA
I tL-Port-*P riea *a qeudita de o2-1


III










imericanline


da -mer Bolivia venant det
gSrg Grimsby, S:.Thomas, San-
ySJ ane, Pderto-Plata et Cap-
st attend ici dimanche 12
'prtir probablement le soir m6-
"for King4ton.

D gainer Proesident" venant
$ Thomas sin Juan de Pirt j-Ri-
poace, San Pedro do Macuris,
omilogo, Azia, Jacmel, aux
Ft J:aimie, eat a-tendu ici
matin Ie 14 courant.
Sptrtir A it heures prdci-es du
--a r K og-to-, aux Cqyes, Jac-
"Saoto Domingo, San Pedr de
iP nece Mayaguez, San Juan
drte l]ico et Saint-Thomas.
' L" passagers sont pries de pren-
Sklears cartes de passage lun di 13
arnt. aucune carte ne devrait-6tre
ijvrfe marli li courant.
G. KEITEL. & Co. A qn's


Fp K Trallanilue

i aque'.ot N MONFTRIoL st ra
ireto r i marche martin et partita
madi I i oiir;tn A 2 h iures tres pr6.
im de I'.pis-m'd p ur Port-dt-
l, Cap, escales e- Le HAvre.
E. ROBELIN, Agent.

Antoine Labastille
AUX CAYES
traiers articles re qus
0tils pour chbarpentier
Pied droit
Pier e A huijile


Oscar P. Gra es
AcOREUri et IRPARATEUR de pia-
, Diplem6 de la plui haute ins'i-
Mm du moi mdl..
3Efrences dos plus grandes Cor;-
pits de Musique des Eats- Unis et
iMexique.
YUVAIL EXCELLENT et GARANTI.
IiX moddrd.
Rue des Csars, No. 96.
PHOTOGRAPHIC
JR. M. DUPLESSY
Bad atelier de luxe
120 RUE DU CENTRE
U^U de toutes sorts et de
Sgrandeurs.
j!Odnactioans- kAgrandiseements

SSTOR FELIU
elt taillevr aWantageuamen
M 49 tout la R6pablique vient
.Bon atelier Rue F6rou,
,. No,, t. ,pr.. do Me
brfts clientble trouvera
%ftjours touts uetistacion
r va! qui lui seront con-

Strat1Communal
8Omeroants et on gndral
tables do cette ville
fournir anx agentsdeo
Charges d'itablir lee a6-
tious, teant poor droits do
PS POW, drolts Iocatif.
moments don't is pou-
pour l&a boone ezd-


LA
Cordonnerie


Nouvelle


C. B, PETOIA
GRAND'RUE 143.
Avise sa nombreuse c ientele qu'el-
le vient de recevoir. par dernier ba-
teau, une forte qIuantit6 do marchar;-
dises et de fournitures de toute frai-
cheur et de toute beauty, imp-rtwes
de France, d Allemagne et des Etats-
Unis.
Le public e61gant, curieux de se
bien chiusser, y trouveia les peaux
les plus soliJes et aux nuances les
plus vd ries les ft'.ores les p'us belles
et les plus appropri.es.
On n' a qu'A venir chez G.1B 11'iTOIA
pour etre assure d'etre chlauss4 sui-
vant les meilleuris !ois du confort et
de la mode. Sp'cialit&s pour dames.
Grand Stok de chlaussures ;
Peaux, cirg s, firms, foarnitures
et mituriaux divers pour cordonne-
sie. Oi tio iveia tout ce qu'it faut, aux
prix les pl!usi mod.Ir s, A
[A CORDONNEI'E NOtSVE.LLE
I ;,GIRANDlI) 1t;K I' t,
Port-aL-"'rinco, le :3 Septembre 1909).

ETUDE
DE
Me Beauharnais
Jean Fran4o's
NVrAIkE U. x G()NAVI-:S,


117, IRu: La-., ul.

A 1'IGNCE


,42. Ruc drs 'r:aFr~
CNfA!US3'TF~tS EN rAtT'IT,?OIJV. LAVKXTX
Prom,.iltudo *Pt. .,in aix comnman-
JLos taid, i. i -Van Lray.,nce.
(~-~r~de fI~amc !crme et tra-
vail t-r`.i~rs toutkce jufi! y a et -1va
couve-atu
focrnies amflirea ije %,tg--cas~ w
Messieurs ;6 ~t' icoxnlxOCes.


It ...4 _. ._- -

13r Edmond He'raux
AfWCt~ccin Chiru ryieilAc,-ou~cheu r
:168, Rue dlu Centr o


Procdts mode i"-s d'application de
I'Electricil, au diagnostic et au trai-
tement d s maladies aigcis et chro-
niques.
Examen microscopique des urines,
du sang, des secretions et tis us pa-
thologiques.
CONSULTATIONS : le mttin do 7 A
9 heures et lesoir de 2 4 heuras.


Ligne Alias

Le 1eamer t ALLEGANY avant
qmiitt, New Yok in rcre i 8 coinant
pour Poit e-Paix Cap, Gonaives, est
a tend ici jeudi 16 c urant.
II par ira probab'ement dai s la sol
rde pour Pdt t G Ave, J'r~mie. S.va
nilla, Cart.;gene, Sta Marta, Ntw-Y ik
pregnant la malle fr'. ct passages.
*
La malle pour I'Etranger via JrA-
mie par le RINS EITEL FRIEDE 1CIH
fermera A la Poste jeudi 16 conrant
probablement & 5 heures de 1'apubs-
midi.
Port-au-Prince le 6 Septembre 1909
F. HERRMANN & Co, Agw~s.



Aux Caves de Bordeaum


VIENNENT D'ARRIVER:
Conse,. es de la Maison ldI1ei, Bordeaux.
Sirops (:''onelli, lF'anboise, (Groseille, FJiseo,
de la rimaison Tous.aint C()mnard, de )rdeaux.


Grenadine, Orgea


Vins,


Liqueurs, etc.


A


En


Une Bouteille

Sod


Elle vous


Agence G6n6rale


AU MAGASIN


DE LA MfiTROPOLE


MAISON JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN I)E L'ETAT
PuRT' A U-PRINCF.


Vous y troiivcrez aussi 13
Splendid


Kola


C(3 south les rm ill jurs, les moins chirs, pour louir quality .
LeO Goitter c'est le- nacopter pour toujours.


Hit BELLE VUE
PlkC fu Chkasps-d.-Mras
PORT-AU-PRINCE (IfHAT r)


&Ata3ttne e-Ifetuna tcz


A
jeudi


,pro'prietaite


I'honnouir d'informer sos nomb)reux clients et visiteurs qd'A partir du
'26 Ao6t courant, I'Mtablissoment tiendra a Ieur disposition :


lo Sandwichs, Consom n 6 soign4s, toq les jour de 4 A 6 beures
du soir ;
2o de la CGrt~an la Glace, le jeudi et le dimnanclie, A parbir de
3 heures du soir.
La table J'h6' sera servi', toute la joirn6e, A p,;rx r6duits et A la por
'te de chacun.


Madame IfERMANCE
rie de fetes successives
une musique choisie et


ALFIEKD s3 prop.o.e en o itro d'organiser une s6-
pour distraire sa clientele et lui procurer, par
varide, un ddlassement ag- table.


Laborlatoire Sejourne

PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MIPDICAMENTEUSiS STIRI-
LIS9IES ET INJECTABLES.
Ampoules d Eau de m6r Isotoniques salon Qainton.
L'eau de mer qae nous ernplo.',vi a 6:4 soigi,-m -rnt captde an large,
4u -del& de l'lle de la GonAve. Nous fa Ions erri'quier au Corps m6doali
observation judicieuse que font les laboratoir's '-trangers :
a L'Eau de mer injectable doit etre de fabrication rcente pour avoir touted pro-
prit6s thtrapeutiques. De nombreuses attestations nous permettent de eertler quo
nos products out done tous les r6sultats esper6s. a
SpeCialit : Serum nevrosth6nique.
CA Sraum regularise lea changes nutritife, il a 4td employ aves so-
cs dans la neurasthdnie, la tuberculose, etc.


des d61icieux


products de la


Water Co


Vente au detail: 0.40 le verre


Poudre de Sherbet
Sirop de kola
vente chez Catinat Fouchard


RUE DU CENTRE


Essayez


Royal kola Champagne c
Royal Ginger Ale
convaincra de la rdelle supririt d, c.,s ,Ix Auais allaichiasemut


et D6pt :


Champagne


I
1
I
i



I


2,Afpav,








Grand Rabais I


JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION
HAS CONFERRED A
Gold Medal upon


( t907 )


Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
GCRAUSSUEIBS


CH(RmaAu oLAct, pour homes ot dames P. 10.


Enfants P. 8


VanMIs sCLIP8s 12 t 1U
COULZUR LOTUS 12 10
Pour la vento en gros 5oio d'esoompte.

L.A VIA.ISO N

NICOLAS CORDASCO

157, rue R6publicaine, 157.
A u. co(iqudrir en peu de temps la premiere place tant & Port au-Prince que
dans la Province.
Le veritable succus don't elle jouit est do au choix incomparable de ses mo-
dles sur fo-mes francaises et amdricaines d'une el6gance irrdprochable et
rdpondant A tous les caprices du bon goit.
Tous ses modXles existant en mag:tsin en to.'tes pointure3 et largsurs lui
permettent de chausser tous les pieds, m6me les p!us difflciles; et la modi-
cit6 de ses prix est accessible A toutes les bourses.
Toutes les personnel qui ne trouveraient pas A se chausser dans le maga-
sin seront satisfaites dans les 24 heures par un article fait sur measures.
N 1.- La mason peut chausser; sans prendre des measures, les personnel qu
ne peuvent s'y rendre.
11 suftit de lui envoyer une chaussure allant bien' ou sinon lui signaler les
d6fauts.
.es chaussures n'allant pas bien seront remplacdes par d'autres, rectifies
d'aprbs les observations fourniies.
l.a faculty du retour est permise dans les 24 houres apr,, la livraison. Si
les chaussures ont Mt6 port6es ou ne soont pas 6 l'6tat complete de neuf elles
seront igoureusement refuses.
La mason d6fie toute concurrence, et envoie franco en pro-
vince.
AVIS.- La maison a nouvellement recu un assortment incomparable do
peau veau verni, vAche vernie,vAche noire, veau sa'ind, kangaroo,chevreaux
glaeas noirs, jaunes, champagnes, rouges, etc,etc.


Vente en gros et


en details


Les clients trouveront A partir d'aujourd'hui toutes sortes de tournitures
pour cordonnerie A des prix excessivement r6duits.
*Ces prix exceptionnels ne soot obteous que parce quo la maison ne fait
plus ses affaires que directement avec les fabriques de peaux et de fourni-
tures, des Etats-Unis telles : qua tirants, ceillets, lacets, clous, 4lastiques, fil
pour machines et pour cordonniers.
Machines & coudre Singer "
Pour cordonniers, tailleurs et couturieres. Demander catalogue et rensei-
gnoements.
La maison accepted toutes les commandos qui lui sont faites en ce qui con-
cerne la cordonnerie.
On y trouvera des empeignes, pour hommes, femmes et de toutes poin-
tures, travaillds avec un grand soin. a Coupe excessivement Kodas a
Avis aux marchands de chaussures
A partir de ce jour,la Maison se charge d'ex6cuter les commands de
chaussures qui lui seront faites avec un grand raba-is de prix.
Demander renseignements A cet 6gard et le catalogue qui vous sera envoy
franco.



A de MATThEIS & Cie

32, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT

Maison Fond6e en 1888
Bijouterie. Argenterie. Parfumerie. Articles de luxe pour salon,
salle A manger, chambres, etc.-Miroirs at tableaux artistiques. Serviettes
pour avocats, homes d'affaires, ministres. Bibelots 6l1gants, d6licats et
rares. Articles de Bureau, etc.
Achat de viel or, argent, diamant, 6caille.
Reparations de Bijouterie. Les articles vendus ou r6pards sont garantis
pour une p6riode diterminde.
MAISON DE HAUTE CONFIANCE et do premier ordre.


Chapeaux I
Chapeaux I I
Chapeaux 11
PAILLE DI PSITS-BICO
ACCOUREZ CHiZ
Feliberto Gon-mlest

JOSI SAN MILLAN
FABRIOUE DE CRAPKAUX
PLACE GEFFRARD
St4n de Ctfuwe du Lewr
Pour teas leS goft& et pour tosute
toe eboures.


Mr C. L. Verret
Tailleur-Marohand
Donne avis & sa bienveillante client
tfle quae sa maison No.7, Rue Traver-
sibre eat toujours bien pourvue d'une
varid6t d'6toffes de la haute nou-
voaut6 piarsionne.
QUALMrr StuPm BUR. CouPrs AiL ATA
TRAVAIL sOIGNi. ExacurION PROMPTs-
Prix Iri rddwits I


Nmeangz plus de pailn!
8'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
Celle qui donne le meilleur pain
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus l6ger.
Pour tous renseignements **a-
drme-r A :
Ernest Castera
repr6sentant de la PILLSBURY's WA8s-
BURx FLOUR MI.A Co MIxNnAPOLIS
*ILS

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le cbapelior remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic en general et A sa nombreuse
clientele qui'il vient do transffrerr sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCImNNE MASON DU LOUVRE )
I DB LA PLACE GEFFRARD A LA
GRAND'RUE OU R1IPUBLICAINE
No 119. En face do la Poste
Le novel 6tablissement eat on-
vert sous le nom de la flour de
I'Am6rique
II promet soin et promptitude
comme toujours.

Docteur R. R. Ewald
Chirurgien Dentiste
De retour de J6r4mie announce & ma
clientele et au public qu'il se tient &
leur disposition a partir de jeudi 5
du courant.
dPort-au-Prince, .le 3 Aout 1909.

Francisco DESUSE
Fabrioant de ohaussuree

La Manufacture a tonjouru em ddpot
un grand stock, pour la veate e
gross *t on detail, de chauuaree e-
tous genres pour
HoMMMs, Famms, EMPAmrs


Los commander dos commergauts
de I''ntdrieur pourront Mtre *zx6cutde
daus une a*maine A pea otl.n
23, Rue des Fronts-Forts, 23
]PORT-Ao-ftWNm f (AIs )


0 olo meilleurut
que partout
ON TROUVERA A
L'IMPRIMERIE C. MAOLOI
Cartes de Visite.
gailles. Billets de fair P .,al
Pour les grande command
tres conditions avantageous


Avendre
Deux bussen boo t tn
CHEVAUX de TRAIT.
S'adresser au bureau do Jourt.

ia Textile
Socirrk ANONYME AU CAPrTAL g3
120.000 FRANCS
Le Directeur de la Soci6t6 cLa T.
tile a informed le public qu'il actd
dAs & present au domicile de Ila
td, Ais a l'ancienne blanchiqaewi .gn
du Magasin de l'Etat, en face d. k,
Glacibre, toutes quantite6 de odhi
de Pitte et Oreilles d'Ane so pri.
P. 5 ( cinq gourdeq ) les mille llUj1
d.----
Attention I
Voulez-vous 6tre mieux chauT...
11 est trAs rare de trouver danue
mmie confection IElegance et laI '
lidit6.
MM. VITIELLO freres,
les specialistes en Chaussures pes
homes, formes francaises at aW
canes, ont I'honneur d'annomr ft
leur nombreuse clientele qu'il s do
nent de recevoir de nouvell s fom
a Du Dernier Cri Parisien ,, dua v
table Modern Style.
Lea Chaussures sont reconn im,'
comparable par la CommodlM
leurs former et par leur Solidit6
A un travail entibrement fini.
La Maison poss'de en d6p6t dI
matdriaux de premier choix piW
nant des meilleures fabriques uN
Etats-Unis et de France.
Chevreau verni, Extra Qualit,
meilleure marque.
Peau jaune de toutes nuanefM,
ritable Cuir de Russie.
La Quality des fournitures at
ydes dans les souliers et les ..
apportds dans la confection no00s
mettent de les garantir commXs
plus solids et les plus durable.
S'ok de Chaussures fines po0 W
vente en gros et detail.
Assortiment complete de ciragi ,
lacets de toutes nuances.
Prix fixe mais moder6.
Adresse : VITEL.0O fr rt
145, Grande-Rue en face I


M. D. DE L'UN.VERSITE DBI RAj
Consultations gratuites les L.
de 2 A 4 heures, aprbt-di





L HO
Am rpeet AM
Veat de receroir u a
togff diaonalo, Caimit
to, *hioktopotnfM, o wls ll


o3deo

,Aj mlk es ea tes B
m tasi^*a do

on&- Cou pss- a* ***
bis- o asf *t^^ ^