<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00693
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 9, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00693

Full Text



joi&So AnD6S. X' 709


?OIT-hU-PIDICE, Rin


Lun-iAS 9 t 1939.


j


OUOTIDIEN


A*D O5.00s DIRE(MEUR-FONDATEUR LI CINUMIR15 GUNTIMU
un Mon. 9 2.00 mw
Tun uufu f.00 Cl6ment-Magloir. ee ugert,. SmOIt *a Sol, as
UK uo . 2.20 0" i
T waos Mo U M .00 ADUMDu ATUURD Arthur Isidore DIRECTION-REtDACTION-ADMINISTRATION
mmTswo Mm. *a8.00 41. 311 01145


Histoire d'HaZti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE III
Violenoes et repr6sailles
LXII


Gilles, I'ancien charge du
limentde ligne, qui, durant
affi:ha si ostensiblement ses
I salnavistes, est accuse par
monisse, commis-n6gociant,
aint.
i cela quelque temps, Henri
arrdta avec Alcide Antoine
Sen vertu duquel celui-ci de-
rmr trente mille gourdes en
Irrd centre quatre-vingt-dix
illets Salnave. Rendz-vous
stre les contractants pour
* fiWde, H -nri Simonisse y!
mi des quatre-vingt-dix mille
I billets Sainave; mais quelle
a surprise de se voir met-
t d'arrestation par Achille
at6' tout s'xexpliqu car ce-
Mta Foudain tandis qu'il fei-
ire prendre A Henri Simo-
smin de la prison, et lui dit:
I-vToU me laiser vos q'latre-
lille goud- s, et je vous met-
*rt#.
Stier dot accepter,st Achille
Oehant la some, le remit

ad C sar Pierre vient con-
Icit ci-lessus, en prdtendant
moim du fait comme por-
luatre vingt-dix mille gour-

commis-nOgociant, Aristide
Impose avoir vu Adhille Gilles
arrondissement et un sceau
durant la nuit de pillage
abre 1868. d claration con-
t ttmoin J. Diombde, mili-

Dijean a dt6 vu, par Las-
Pt, militaire, et VII Charles,
acendiant A Montrouis la
lndaral Saint-Elia Cauvin.
Lr Jean-B ptiste Laguerre
ddpsition et ajoute que,
candie allumd A Montrouis,
'ras A personnel d'essa)er
1.

1n0 au Grand-G Ae,vient
NLrcisse, a l td pillde par
rac e D6aille Raymond et

Lavache protest centre
0o *na mattant ce pillage
Sdq*ille RAymond et ae
S Morency, marchande,
t6a fait et pr6cise que
'ach. ea P*aml 'incendie
1 I Grand-GoAve, un sa.


medi dans I'aprbs-midi, aprAs qie la
ville avait et6 miie en emoi par l'as-
semblee g6n6rale qui venait d'e're bat-
tue A l'occasion de I'arrestation de M is-
sieurs Fdrus, Poisson et consorts.
L' temoin Liz lire G *orges,6b6niste,
46clare avoir vu, au Petit-Goave, I'ac-
cus6 Z mor, aidd do g4n6ral Cazaau,
fire arreter le dndral M.uscadin DAiva
et les citoyens Fdrrus, Poisson, Boisin
et d'autreq, qui furent exp6di6s au
Grand GoAve. Puis Z mor monta sur
I'h6'el de la patrie et harangua les Pi-
quets.
La deposition d'un tdmoin, Louis
fils, cultivateur, nous apprend le fait
suivint, la charg de Z mor.
Un nomm6 Mortumaire fut tud d'or-
dre de Salnave, et il se trouva que ce
temoin 6talt le ddbiteur du d6funt d'une
somme de mille six-cent quatre vingt
gourdes. Aprbs la mort de Mortumaire,
Z mor alla r4clamer du d6biteur cette
somme, qii fut pay e,
Iaterreg6 sur ce fait, Z mor 1'avoue
an tribuna',"n allguant pour son excu-
se qne a c'est S lnave qui lui avait com-
mandd de distribuer tout ce qui appar-
tenait A Mortumaire aux volontaires du
Port.
Le t6moin Anacrdon E'ienne vient
raconter comment l'accusd 0-car Des-
ruisseaux le fit un jur arreter pour le
punir d'avoir eu une querelle priv6e
avec la femme da I'accuse, sa tante.
L'accus6 Juliette Bazile, dame Le-.
*_ i la 1 A,&- I


deux Marc, so vit reprocner prr ia ue-
moiselle Cdlina Gentil d'avoir pilld la
maison de celle-ci et de 'avoir obligee
de laisser LAnoga a pour suivre I'armee
du g6enral Hctor. a Cette femme est
on veritable fl tau pour LdogA ie dit
c tdmoin.
U:- autre temoin, Ale Lahn*,, con-
i -me cette impression. C.tte femme,
dit it, a mi' en deoil touts les fami'les
de L6egAie. .


Les 'ieux depo-itionr sont d'accord
pour affirmer que la dame Ledeux
Marc semait I'ipouvante A 1,40g e, grA-
ce A des pleins pouvoirs don't Salnave
I'avait munie.
A tout cela, I'accus6 r6pond qu'elle
est la plus riche marchande d L.ogA-
ne ; quelle a dte pillde, elle aussi, et
qu'elle n'a fait que reprendre ce qui
Iui a 6tW enleve.
Le General S iint-Vil Paul, en.sa qua-
lite de chef de la police armee, declare
avoir vu madame Claudes et Pdtite-
Dame-Pierre-Louis am nombre des en-


vahisseurs de la Chambre des ddputds, Aujourd'hui encore c'est le meme mys-
le 14 octobre 1867. t re, le mime secret. La consigne serait-
Petite-D .m-Pierre-Louis profit de elle d mc de surprendre la boone foi de
cette deposition pour d6clarer n'a- ceux qui g&rent les affairs publiques ?
voir jamais rien re, i de Sdlnave. Si. i la suite do formidable tollC suscitA
par la revelation ftite par nous, le texte
Le tdmoin Cindus Andre, menuisier, des conditi mns a ktC remanii, les exigences
d6pose A la charge de 1,. Benj min. moins I1onines, les terms plus modestes,
Fourreau et Rimpel, que, le 13 octobre pourquoi ne pas liver le contract, avec l'au-
18L7, cos accuses sont venus le trouver ,orisation du Goivernement, bien enten-
* pour le charger de rdunir du mon do, aox discussions publiques ? pourquoi
de pour aller ferm-r la Chambre., ne pas solliciter, comme one fiveor, le
droit de dire A la Presse, ao pays : cVoici
Madame Fran~) is B1ssous vient ra- ce que nous proposons. Exam nez. Dites
center au tribunal comment I'accus6 s'il y a quelque chose de dangereux dans
Theophile Michel a assassin soi miri les engagements r6ciproques que la RCpu-
aux Birad6res. Elle s'est jet6e a ser blique et nous allons prendre de bonne
pieds en lui demandant pardon, mais foi.
I'accusd a dtd sans pitid pour elle.* Mais non, c'est le silence, la consigne
AUGUSTE MAGLOIRE. est de se taire. Qi'est-ce que cela prou-
ve ?... Ou 'e contract est avantageux poor
n-ous, ou il ne I'est pas. S'il est avantageux,
NaC rirCI\ T n n vous avez le plus grand intCrt A le sou-
NOS CrjMINSl DEJ mettre 1au appriciatinns et commentaires
du people ; s'il est d6sastreax, de quel
droit essayez-voas, par des procedes ha-
biles, de nous I'imposer et n'est-ce pas
nous f.i-e injure que de nous demander
CUonrts UContrl Ale defendre ?
En attenJant, nous devons nous contend.
-- ter de nos tuyaux." Si les clauses qni
nous ont e6t donee; comme les points
N us avons dans ros precedents ari:les, principal do contrat sont inventCes o
expose les dangers qvi poirrai nt nous me- rexnces, nous contraontnndicteors
nicer sd nous nous laissions gag er Pat inexctres, nous prtois nos contradicteuars
ncer msi oes no r laissionms gag Fer le lcesreltver. Dansle cai conttaire, si elles
les mi ages du Contrat actuellement I 'or- tfigrcnt rdellemen dans les engagements
dre do jour. Notre convilti-n est faie IA- propose t I'Etnt, dn arai l loyat d'en
dessus et personnel ne nous fera l'injure de convenir, a, i on a i a loyvainc d'en
la supposed intressee, car s'il pouvait y notn e bonne fi i.
avoir autre chose dans notre line de con Nours vons trbli dernirment en noes
doite qne le sentiment do daevo t buen com-
dite ue le sentiment do blenm basant sur diffirents articles d project que
pris, c est la these contraire que nous an- les charges de I'E at seraient de 1 250 ooo
rions soutenue, et pour cause. dollars par an. U i contradicteur a voul
Quand donc des voil emp ,isonnCes", proover en itab'issant toot an calcul fait
pour employer I'expression a iourd hui d'apr6s one statistique savante que les re-
consacr e de Mr C6lment M'g'oire, s' l- cettes do chemin de f:r provenant do fret
vent avec one perfidie calcule et crient an de b inanes figures d6passeraient 4 oo0.ooo
bluff du patridtisme pirce que nous met- de d-l arspar an, ce qui couvrirait plus
tons nos compatriotes et nos gouvernan's de ci iq ois les charges annuelles
en garden contre les traquenards d un gi- d iatdres et d amortissement. Le Goover-
gantesque project. nous noes sentons hono- nement demandant A I'exploitation an cen-
r6s et fiers. C'est le plus bil homage tiie or par regime de bananes, Ia Rdpob'i.
rendu A notre dd4intnressement et A notre q ic, continue-t-on, recevrait plus de oo.
sincerity. La michancete d'adversaires mal- co dollars par an, ce q i repr6sente A
habil s devient donc one bonne action ; on pen prft le montant des charges annuelles
n'est prs de meillear compete. d'i n rscts do ch:mi a de fer.
M eC'est ptrf i-et nos acceptons comrne
Mais laissons de c6 ces pe i es tendres- irstes tons ces ctlcu!s faits avec tant de
ces de bonne guerre et env.sageons A des loy.ut Lt prob &m. est rsolo, ii n'y a
points de vue diffhrents les pretentions des p's qA votr :cott avec an article
concessionnaires de la derni6re here. onus a re voted poorait ave ussn article
don't a i ridc ia ipoarrfat Ire auss faite :
Nous dtvons attire I'attention sur on eLa garan-i d i dir~ s et d'amortissement,
point tas important : c'est la prcau ion le deticit d expl i avi a, I'arnor isement
poats6e jusqu'i ses dern ares limi es par :d s sc-ions. etc. seront assure par les re-
ces mes ri ors de gardrr see es les cli ses venus de I'ezploitatio de bananes-figaes
de lear contract. O0 se rappelle encore lear abandonn6s par I'Erat asr concessi nuaires.
micontentement et leurs col&res quand fot L'dEablisement de cette eutreprise ne
pnblide la fameuse Conventi n don't la te- roivans tre'patifitqli'apat4 no certain laps
near souleva I'indgnation g6ndrale. It nous de 'emps,I E at psiera p!ndant trci ; ars ai
fat mene demind6, et par lettre A super- concessionaires one sub-rention de ... -
be allure comminato're, de q i nous iI est bien emtendu q te 'Etat ne pourrait,
tenions cce document d mt Ia ptb',ca-ion en aucun cas, 6 re responsab'es des moins-
dbrarg:ait tons Ils p'ais. Noas ripondt- v Iaes sarvnues d ins le irendement des
mes par one fit de non reccvoir ct I'ioci- rvenas de I'ezploitation d;: bananes fi-
dent s'arrta IU. igoes... etc. a


_ ___I_ __ __ ~__ __~_~ __


c








On a confine apr&s tou t et on est de
banne foi; car, c'est 6crit,'!& position Ido-
fraphique d'Hd i assure son succ6s ars
i daustrie de la biane-figne et de la cul-
ture tropic de. Hihiti est d'ane journde plus
pres des marches des E vs U is et d'Eu-
tope qu'aucun auire pays producteur de
bananes figures ,
Au lieu d? demander tous ces advantages
qui oat tei ab is par eux-me nes, les coa-
cessionn.iies veulent avoi' Its droips d'ex-
portation sur acajou, cedre, g iac tt bois
Jaune. A la v6rit6 ces droits sont vraiment
minines ; 75 centimes yar 1.ooo livres de
cam7eche representent annuellemcnt une
movcnne de 84 o0o dollars. C'est vrai-
ment dUriso.re et si c: sont ces droits q~it
soat aflec.*s i la g ran:ie d'an.&er s le Bud-
get eulier de la RKpub'ique s:ra englouti
pour patfAire les sormnes d ies au chemin
d fer.
DJnc, on le vot, ni I'E at, ri les con-
cessionnaircs n'oit A gagrer avec cette
clause qni est represented dins le contract
par 'ait. 7: I'Eat parc- q e l'aff- cation
etant insattliante, i/ coura .\la bnque-
route, les conce-ssil nairus parce que aimant
tlkmlinent ce b:.au pays d;: noirs avec ses
charms et ses mervci les et d6sirant le
voir progressed, vi!e et vile, ils seraient de-
solis de I avo;r ecrabouille par leur che-
mian de fr. C'est pour cela qu'il serait
bon de s'en tenir, dans l'i ieret des deux
parties, aux advantages de la banane-figue.
Autre chl,se. Pourquoi demande-t-on que
l'mnission entiCre des obligations soit visde
et remise au concessionaire des que Its
plans d'ablissant le trace d.ii iitif de la lig e
c )uc 'de auiont dtr approuv6s i Cela vent
dire que le C )uv;rnement d'Hai i flit avec
son credit un cmprunt de or 12.5oo.ooo
(dou.-e n'tos cinq cin-cent mille dollars ).
I f.it don de cet tniprunt A Mr M~c-
Donald our constrirte environ 7 500oo.ooo
dollars de chimin de f:r qu"il s'engage A
rembour-cr avec 2.0oo0 000 !.. .
II es. in outre, stipulC que le Gouver-
nemet,t d'lliini est respoisable du non-
paierlnit des i ri:s s et ob igations emises
poor Li line de Gonaives, li-nery.
I! y a rnme une mninace dirccte d'une
rt'cl.na ion A ce sujet, st les propositions
de Mr Mac DInald 'ettaient pas accepties.
.Nous avous, qujoi qu'on en dise, le
patriui m et Ie bjn sens. H. tiens, ou-
vrt:z vos VcUX...
Mai, :oytz tranquille, le Gouvernemcnt
est Ia pour dlfendre les i'iter s nati maux
contre tout attentat, centre to'.te pr6een-
tion. C'est A de vrais homines d'Etat q'est
contie Ie soin de grer les affai-espubliques,
-'des patriots qui connaissent les respon-
sabilites du pouvoir et qui ne permettroni
aucun affront a la fiert national. ..
---




R EN I 8 El GNI M N T .
M KTEO ROLO GIQ

VA aervatoit e
DU
SE'MINAPI COLLEGE St-MARTI!


l)aU\aCIIE :8 AOUT 1909
Baromtte A Imidi


762 m/"


Temperature l1inilmun 22:
maximum 34
Movenne diorne de la temperature 28,
Ci l1 nuageux toate la j-urnee O'.3e
lointains tris-visib'es B-ises regalibres
Gouttcs de pluie vers les 8 h. Eclai s a
Sud pendant la nuit.
Barometre en baisse.
J. SCHIRER
Bizoton les Bains
Au mili d'une nombreuse assistant
ui emplissa:t I'legante installation ou
ressait un petit theA-re champe;re d
core de feuilles de cocoti r, a eu lieu h'
la fi e muscle et littCraie offered p
Candio et Turnier A la Compagni* P.C.
Le p:ogramme a ete ex6cute, i la sati
faction g4oerale.Oa a applaudi CIEnrE dot
la diction et I'aisance ont Et fort godtie
G. Sooffrant, dans one tyrolienne celev
d'une voix assurec,- Camille Borno, dai
an monologue local desopilmnt, Simon
Turnier, etc.
Mais le cloa de la seance a ete la m


r ngue crlole d6di6e a la P.C.S. par Can- 'Ri.hard, W :sley Rchard, Charles Rboul, Philosophie.--Seci)n ttres iet
lio. Ce fit do d &ire A certain passages Mile C1lie Desplumes et un bbE, An- Catts Pressoir ( prix d'''
o. Ca vervet de notre a Breran, c mmp e sc Alexandre Frtre Louis, Antalcidas d'honneur de Son Ece Iclltence ,
o0 lA verve de notre Birangers, cmme g A- M Cxn J ph Hoo- Ie l. R pblique ) cc lle SqfiC
,n a surnommi Aug. de Prad nes, fi: vi- Guill ume, Mr Chatlair n, Joseph Honot Le ILt Reublique. ),
oir le pittoresqne de nos expressions po rat, Augustain Honorat; Pee Guallot, LEon Laleau, (prix d'honneur de I&h.
lair es. p d nos Fr&re Ferdinand, Adolphe, E. M. Stines. e de phi osophie : D.ssertationr
ante f ou Ion se donna S arc- Mme Alceste Seche, Hector offert par le Secretaire d'Etat delura.
Charmante ( Q ,d6t6o oi nAonesesdonnatSt %CarqedM
t coe ir joie a B zo-on les Bls. Pa-re. ion FBblique.a
ce ie B zoon les IBisT 'Peit-Go. Mr Fernand Dclbeau, Mr et Antalcidas Guillaume, ( Prn de l'E
AsChamp d o rsA. et Mme Tessi r, Maurice Cheriez, Esther les S:iences appiqu6es de
Champ de ootare. Colas et on enfant, Louise Pari.ien, Oide Hors Concours
A la suite de notre entrefilet concernant Bernadotte, Mme Slimpreux Gusse, Mile Pierre Aanant, Ag nor DGb-oss pa
entreprise do Chimp de Mars, nous avons Claire Arnoux. honneur de a clsse de hilosophi
eCi quelques informations que nous nous I Annales Judioiaires A l'ordre du jour de l'6tode
mpressons de livrer aux l.cteurs qui re- Le No 4 ds mles Judic'aires l ranck NaSise e de 3 Mead
lamai nt centre les lentents ds travaux. e d moist de jillet content la chro onorae Sd M I ch rd
sue d u ooi d e i tipendre, er van, Ittes l r essoir. Q G& P auhre E tm
Les entrepreneurs ont du suspendre en nique de quinz ie, deux lois modtfica- In, Cts Pressoar, Hctor Paultre, Pia
ifet, les travaux do c6 sud est de la P- ties du Code Penal, p!usi urs arrtts do fcdnaPhn ia Glaum,"PierreE
e cruse d'une difficult qoi nest pas Tribunal de Cassati an, tun article de Mr f'p.
'rcore rg'e. 11 s'agissait de deplacer les Fernand Porssena intitule "Jiry et jures
Ails 'i se trouv:nt en face de la Station Ihistoriqnedu trb final de Cassation (4 A
les Tramw.,ys. L'ingenieur en cht. de pages- 6:e Partie) et quelques iformt-
'exploi action de la P. C. S. s'y estrefuse, tons. Parties) et
1clarant que les rails, one fois deplac6s, Nous recommandons la lecture de ce
;I y aurait trop de courbes et de contre- num ro et la *revue elle-mea e q i pro- 7 I
:ourbes, d'une part. D'un autre c6te, les me d'etre de la plus grande uti'it6 par la a) il de l Comissio
ravacix entreprendre en consequence at natu re de 'pub'icationsa a ambre.
r eraient le tr.fic de ilaligne delay rue des1 La aCommission sp6ciale,
.asernes, ce qui occasionnerait de skrieuces Ferreture de la mallne Vu. a mission spia
pertes a la Compagnie. Les d6pches pour J6rmie, Santirgo Cosidrant que e Lgislateur
L'affaire est en cemoment pendante devant Cub, Cayes, Jacmel. et Santo-Domigo tituant, en vue de garantir d'une ma.
e DIpartement de 1'Intirieur. Tout leet cells pour N;w Y >uk et I'Earop-, via nitre spuciale, 'independancedesci.
remps qu'elle ne sera pas solutionnee les Sgo de Cuba par le steamer ( Saint-Do- toyens qus'i a converts de 'inviolab.
-ntrepreneurs du Champ de Courses sont min^le a seront fermees mardi xo c)- lito paru m i tire (art.87) a constito
,b'ies de ne pas caller de l'avant. rant A 3 heures pr6cises de l'aprc; midi. hacune des deux Chambres j-geda
It est a !sperer q te cet etat ee chooses ne, faits qui 1euvent motiver la mise
lure pas long-emps. accusation de leurs membres;
Oi attend une parties de la tribune, le IQue dans l'espeae, la Chambre d
'avi 'on pr4sidentiel, qui sera ici ao mois Deputes i rnplit le rble de Chambre
d'octobre. lu Conseil d'instructio i crimiaelle;
lPo-r aller vite, les travaux ont iti con- Considerant qu'elle est oblige dl
fiIs"par entreprise" come on dit, et bien Voici le noms des d~lve qi r e son rechercher les elements propresads.
qu'oa ait augment le salaire des manou- distinguls pendant l annde scolakre ge eoir sa conviction afi i d'gir drs
vriers, c"est toute une diffi:ulti d'en troo- vient de finar : tote la serenile de sa conscience t
ver. Les bras manquent, malg tootes dans toute la force de saon inde6pc
iortes de propositions avantageuses qui Extrait do palmers. dance;
sont fi es. ( Liste des priucipaud lauramtd) Considerant tue les pouvoirs soot
D'apres le contract, installation dolt etre Classe de 8e. Charles Dacass,( Prix independants les uns des autres; qu
achevee dns s 14 moi;. Elle le sers avec dExcelwlne ), Marcel Elie. Iphals Alexan- leurs attributions sont nettementld
pour que les trav ex, rapinemet mnnares dre, Edgard Gressines, IAon Gation, Man- termin6es par la loi sans que re
t!ir ent bent6t au Chm rp de Mars des rice Racine Thomas Brea. puisse empieter sur cells des autrs;
qips ent bnbret au Chs mi de Mars des m e 7 Div. B. Sortis Rodnez ( prix d ex- Consid6rant qu'il n'a pas 6chaprh
equimps qnombreuses d ouvrers, en mpme cellce), Andre Paul, lonathis Prophete, I'attention de la Commission s6
temps qurriveront les pieces dL mat el Lon Lacroix, Marcel Villard. consideration grave A savoir qutl
et les embellissements prevus. 7e A A.- Ernest Clorissaint (prix d'ex- Commissaire du G(ouvernement,aya
Arrivag et D6parts cellence ), Monjoie Dorilas, Lucien Hibbert, transmis les pieces par sa lettrei
Avant hier est entree le steamer 'rins Pi rre Bailly, Louis Anglade, Marcel Go- date du 13 Juillet n'avait mmeA
Ill,'V,/nllvecles passagers saivants venant 'in, Vator Duncan, R-n6 Gjercy. daigne qualifier ls fis epr0
de : 6e a B.- Leon Deniz4 ( prix d excel aux pr6venus, que cet oubli regret
'Nw Yorkr.- Mr Johan Boulos. len:e ). Walter Etienne, B:njimin Barthe- ble n'a 4t6 r6pard que septjourpIN
St-CSarc Mr C'ovis Mict, Maximilien lemy, Frar.; i Lespiiasse, H-nri Sterling, tard le 21 Juillet suivant, alors qels
Btrhole, Mr Staco, Auguste G errier, |ourdain Math-rii, Salomon Jean Jacques, Chambre aurait pu deja statue
SFrere Gxmaliel Marie, Mr et Mme G:or- DDmount z Pierre, Stiven Erienne, Joseph la cause.
U Anaise Jastram, Georges Aiglide, Mine 6e A.-- Clovis Fievre ( prix d excel- si pour d voir de veiller i a 'la
II rmine 'Germai i, Mile Rosalie Milien, klnce ), Guy Thomas, Enile Rameau, Aa- interpretation des lois; qu'elle nD'
Mahhide K4nol, Marie S:Ephen, Marie dri Denize, Hlbert Paultre, Canolles Ber- pas le droit de consentir a leur 1inas
Wray, Mr Ev.illard, Cinq Scears de S rout, Valubert Mombeleur. cution en couvrant de sa tolrai
Jo.eph de Cluny Georges Angus, Elvina e B. Fran; *is Georges ( prix d'ex- le functionnaire qui se soustriti
Chapelet, lrancois Laporte, Mme IEnilie cellence ), Amicar Ciuvin, Franck Pressoir so 1 devcir; n'
Laporte. Albertii Faroul, Massenat N:ilan, Molie- Considerant que la Cham
Pceit-Godt'.- Mr et Mme Charles Bir re Ducasse. pas le droit d' tab!ir des prae do
din.l, Mile Ang. e Gros, Mile Virgi ~ie Se a A.- Magny Manigat ( prix d'excel- contraires A la loi; d'exposer aii 1i
Maignan, Mr et Mme Cheriez, Oide lence ), Opsilas Milord, Hector Mathuri i, actes A une jiste critique
Bernadotte, Mile Ro e. Francois B maventure, Annibil Momplai- ConsidBrant qu aucune pr i.sl
sir, Luc Birthelemy, Ilalbert D.uge, Phi- criminelle, ordinaire on s~6cia. 0
St* lippe Auguste. peut avoir lieu sans la partcipA
It est pari hier 1 destination de : 4e B.- G stave Augustin ( prix d excel- directed du Ministere public ;
Cayes. Ma I,. St Louis, Agnes Defa lence), Lusiis Francis, Maurice Etienne Qae I'art. 109 du C I C. eno cl
7 nal, Luc France, Mile Th. France Mar- Jus'in Dumay, Joubert Douge, Granville alinda prescrit qu 3 comrent"o'
2 cel Faance, Emile Rameau, Emile Ville- Bas ien, Annb .1 Domingae, Louis Ti no- des pieces sera prialdble olf
droui a, Mme Neptune, B-rtrand Neptune, thte. B.rtony Malette. nee au Commissaire d u is GO
3 Mile Louise Nptune, Mime Emma Nep 4e A.- Louis Sanon (prix d'excellfnce) ment pour &tre par li req
tune Rule Leon, Mme Vve Thomas, E nmanjel T heard, Leon Ferrus, Leo Sa- a qu'il appartiendra, mati;
S G:orges Bergeau. Henry Thomas Henry jous., Maurice Alfred. Karl Jaeger, Fulbert Consid6rant que si e0n mratie
H, girth, LucietDartigue, Isaure Dennery, Palotte, Vilaire P,iavi ciale ii pouvait exister un duotI
m Laure D.nnery, Frmck Pressoir, Mr 3.- Franck NIrcisse (prix dexellnce), sujet, le droit common est I
et Mine Daruguenave, Amelie et Therse Alfred Phi ippe, Justin Champagne. Victor servir de regle; e e4
Daitiguenave, Lys Camille Laporte, Mile Cci:ou, Francais Pierre, E igard Cantave, Consid rant, en ei f rt, q
R4sia, Marie Conde, Mine Vv: Hector Joseph Raphael. communication a
Prre-Paul, St. Vic or Thdnistocle, Eima- Classe de S:conde.- Richard Gdrvan n'est require que dans leo bt
ce nuel Bourjolly. I1. Martens. ( Excellence)Albert E.heart, Alb6.ic E anu- liciter de ce M agistrat so J
se Jdrmie.- Lou i;, L4lio Lavia le,lClment de, Nelio Jean-Jacques, Dante, Timothbe, l toire doment motive; fon
- Moise, Mr et Mme Abel 06andre, Mine Justin Lereboars. Considerant que ce0 r
er Ch. Lemoine, Mayotte et SEphora Le- RhEtorique. SCvigne Milord ( prix qui rep.-sente directeet"6cbh
ar nCo a i d'excellence, prix d'honneur/, ( prix de de la soci4et ne peut pas
S Curca.philippe, Georges Pierre Lafon- I'alliance fran-i e ) Hector Pautre, ( prix I'ob'igation de requerir c .
s- tant. ., de I'Ecole des Sciences appliquees, prix partiendra ; -
nt special de comptabilite offen par M H. I Considerant que, appeal 8
:s. Est'parti ausi le Qauthc i destination H&raux ), Pi rre E heart ( prix offer oar I'accusation en cas d_ re
par I'ac


ke de : M Inspecteur Th. Martin A I e'ive de cier du Parquet, i hor'11
ns Gonaives, Mine Lacoix, Mile Lacroix, rhetorique qui a subi le meilleur examen est oblige de fairectl *m
n, et 2 enfants Alf. Hlnriquez, Leon The- d'histoire et de gEographie d'Haiti.a la der. Chambre du codsell iq"O '
brad, iF. W. Ferguson, Georges L.e, n:re session ) Mauri.e Lfltur, Chrintian dement de cette accuOs io 1
. ICharlosL Guadara, Pedro Roch. loseoh Nicols. ,-,..iAA.ant, ne danl s


- II









yi~i paqui a sivivement parssion-
r t iop -ublique o 1'inter, so- I 1 2PI
S ?!m s t plus en question,
Spojur le moins strange que 1'or I
direct della loi, repd enasnt r- Le S8aint-Domingue est at-
1ordre soial sen soit tendu mardi 10 AosV et parira le
come sil s'en 6tait lave la main; meme jour, a 3 ieures du so' pour
Coosid6rant qu'il est du devoir d" Jdrmie, Santiago de Cuba, C.yes.
Chamble de rapporter le sien Ace Jacmel, Santo-Domingo, Mayagu. z
tonnaire qui s'en carte; qu'il Ponce, Saint-Thomas, Guadeloupe et
wait trop commode aux nus s'il fal- Martinique.
it que I bChambre qui fait les lois
lajore lorsqu'ils s'abstiennent de Port-au-Prince, 9 AoUt 1009.
Sconsormer; L'AGFNT
Consid6rant (que t i clque regret qu'- E. ROBELIN.
Olerouve de ce lait, la Commis- N N. B.- Pass6 midi ii ne sera plus
io asaurait passer you're aux for ddlivre de billets de passage pour
a!itbs protectrices de l'interet social Santiago de Cuba.
Sde Ia liberty individuelle. I --
En consequence, la Commission Trnisf Prt d'tlude
pciale, en regrettant que le proced6e Tralert de
I jMinis'6re public l' mn, eche de --
boner t l'instruction de cette affaire Me Kldber Vilmnenay, avocat-notaire,
a suite qu'elle ccmporte, announce au public et particuliere-
Vous propose, Messieurs les Depu- mEnt A ses clients que, dlu N O't de
s, de renvoyer au Secretaire d'Etat la rue du Centie, son ttudo est trans
SlaiJsice, le dossier de la cause f6rde au N 101 de la m nme rue,dans
poor tre par lui tranFmis au Corm-la maison qu'occupait Mr Felix Lam-
issaire du Gouvernement a fin d'exi- b rt, marchand tailleur.
d e ce Magist at on rdquisitoire ---l..
Lment motive co, tforinment A I'ar- l tel Bellevue -
btSlOdou C. I C. I1 Le mieux situe, le plus con
Sbon a la Chambre des D.putes, fortable.- Champ-de-Mars.-
,1hdq Ao' mil neuf cent neuf. Cuisine renommde.- Vue sur la mer.


Webly Catts Pressoir
RUE RIoUBLICAINE


Sp -'cialit 6 3


des articles


de selle rie


de


1tr c'-oix p ur civil


VIE NE Mr D'&RRIV ER :
CHABRAQUES militaire. tsr clnix
a de luxe fi-tire et drap
PORTES-MANTEAITI en drap pour offi:iers
militaires.
Grand stock de sells et de fournitures
de sel erie.
BRIDES EPERONS des m eil'eutes fa-
briques d'Europe.
CHABRAQUE f.utre et drjp do luxe pour
gentil-h,-mmes, dtraii-re creation.


LalIoiatoire Sejourne

LA1A RATION DE T,)UTES AMPOULES M9DICAMENT USiS STfRI-
SEr IiJECTABI.ES.
llPOules d'Eau de m6r Isoton-q ies selon Quin.on.
LI do mrnr q1i, nous employoos a 6t6 soigneusement capIee au large,
O I'lI- d-e la GonAve. Nons ftisons remarquer au Corps medical
in"" dimiense que foot le laboratoir-s strangers :
di ser injectable dolt stre de fabrication recent pour avoir toutes ses pro-
P= Iu"c. De nomebrmesu attestatioas aons permettent de certifier que
SUt 6 tou s leos I rdltato sp6EAr. *
_it6e : Serum nevrosth6nique.
I reglarise lea changes ou'ritifs, il a #td employed avec sue
t neuras'h4nie, la tuberculose, etc.


Essavez


Une Bouteille


Sodl1


des dl6icieux


products de la


lt;ier C"


Roydal Lola Chanipague i
Royal Gio!loir Ale
Elle vouis coinvaincea de l Iam&llee -uj.*"mio u tit do ces exquisii, aifatcluiksmentq


et Dp6t :


Agence G 5n6rale


AU MAGASIN


MASON JULES LA.VILLE
93, RUE DU) MAGASIN DE L'ETAT
PORT AU-PRINCE.
Vm', V trouverez auisi Ih


Splend d


Kola


Ce sont les nmeillurs, les moins chlrs pour leur quality .
Les Gofiter c'est les a:lopter pour toujours.


U 1RASE On, co.%.tfE, rol.-ty ce "j"A L YA' o
w -I __

TOUX, RHUMES, BR(O".! CHuTES, F :JO d M NTS
INFLUENZA A,, A~Fi~LG N FL.s FOYJf/iONS

VI ,I A4 1 T I 171 % Nb


r auite -;. -a u
~~lllce.--
Le syndic provisoire de la faillite II
Pape et Cie. pr#vi~nt les crdanciers d1
la dite faillite don't 1, s titres de crde:nce
ont ete admis a !a suite de la ve ifica-
tion qui cut lien! an tribunal de com-
merce de Jacmel le 20 Juillet dernier,
suivant proc&s ve bal r6dig Ai cet eltet.
qu'ils auront A se present, r en la
Chambre du Conzeil du dit tribunal.
seant au Palis d. Justice du litu, le
mercirdi qui sera O2 O:tobre prochai-
a 3 hours de l'a~, t midi, ponr. sous
la pr6sidence du juce-comn i-s.*ire. en-
*endre lo rappoit dlu syndic sur I :lt
de la faili'e, rend e avec les faillis,
s'i!s tont pidsents, t-Is arrar gam- n's
qu'ils aviseront, ru paper un contrai
d'uaion dens le caschi les propn'itions
des fai'lis ne s& raiint pas agrees, le
tout conformmero t mix .li-apo4i*ionQi dp
articles 508, 509, 10 et suivar.ts do
Code de Commerce.
Fait en la Chimbre du Conseil av-
Palais de Justice a Jacmel, le 6 Ao(i
1909.
Le Syndic provioire de la failli'( HI
PAPI & Co,
L. A. VIAU.
-- -
HAL TE-LA PLAISIA U r
SFPTU(E en envoyant v. adresse
SLt tI O i. JO ala iSOCIc T e Ia GAlIT
I ~ A i.ISE, 65, f..u.re $t-Oeiat,
'2' / E ,MHS ..usr' r.'r'z NOUVEL AL
A-UM ILLUSTRI de l pIa-' avce
&S .,,... ... q .s ui,". UP quoi rire des mols, 'arre..
ltere. .eV. J e dL.'.-r ~u Ca lfotns. InoicO as Ii'crr
tr ITl.e. eW H w ML4lt' l II'li .III.t t
6 '*me .dust uliwN-rt df ONS A L. TS gAtraiU
I..it *ti tiit la n rac. 3 uiaess h:islt de rane-


La ha II it ide'viiI'an-
1I1c( dets rules dii ()MIai,N
7 1 (hi (11 1 rit,-frts
No 1I("1 3, al-III'lellenent
otcuiipt'"e paur 11ousieur


s'aIdresse(r A R11'Nar-
(04ki Leco I I W. av~oeart, pre'
selif ell 4*4(11(ty villIe,


"0'-d_
Au 1111011


Voulez-vo-i we're mieux chauss6 ?...
1i est tr~, ra;rti d. trouver dans one
meme confection I'El4g'nce et la So-
lidite.
M.M. VITIELLO freres,
,es specialistes en Ch tussures pour
hoaumes, forms fcana;is',s et ameri-
maines, ouit I'honneur d'annoncer A
leur nombreuse clienlit'e qu'ils vien-
nent de i'revoir de nouvelles former
SD I) 'rnier (:i I' arisiern du vdri-
tible Modern Style.
Les C(h ussurs son)t reconnues in-
comparables par I.a Commoite de
leurs for mes et par leur Solidite joint
a un travail Per.ibemprnt fini
La Maison p)o sede en depot des
maita liilux de (l. inter chloix prove-
nant I. -s an.ilt*ir-me fibriques des
Etats-ULnis t de. France.
thevreau vrni, Extra Qjilith, la
maeflietore. rf*rcOr qe.
Fe u j-4u'-u *0- 'ontes nuances, vE-
iitab:e Cui dI.-t ussie.
La QualitO d s tournitures emplo-
y #-- 1iA-1- I s ,- *ilers et lIs soins
ap,. rtde dans la counfectien nous per.
m I "fit C I S gIall-tI Cu conrme tle
,Itl' o'ide, .*. i*.- ,plus dur tables.
S ok de Ct(:usurs e fines pour la
e'tlg* el-I l1ro4 et rtObil.
As mrlilgi*rl c(oitiplot de ciiages et
;t***- 4*1 (too 401 | I;llc rs.
I'rox lix- l*(gi4 i uiOd ie .
Ad-orse: VITIEL 0 fr6res
145, Grandl'Ro, ea face la Pos'e.


DE LA MITTROPOLE


Champag ne


I I-


et m"*Iitaire


~_
~CL








Grand Rabais !
JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION ( t907 )
HAS CONFRED A
Gold Medal upon

Tainterie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CH AUSSURES
CHBVREAU GLACA. pour hommes et dames P. 10. Enfants P. 8
VsaNIs *CLIP.S 12 10
COULEUR LOTUS 1t a 10

Pour la vented en gros 5 oIo d'escompte.



Kola de Kingiston

Kola-Champagne fortifia-t
Iron-brew tonigf e
de la Charley's aerated water factory*


Et vente


cliez Catiqat Fouchard
RUE DU CENTRE


Les j: mbons et lards a Sw ft a marque
ilr. n)iium sont bien connus et prdefres
touted ulrie mirique. Leur popularity eat due
at leur quality rdguliere, ainsi qu'A leur belle
apparence et A leur gout delicieux. Los mots
a Swift's premium U. S Inspected seoot mar-
qu6s au feu sur la couenne de chaque piece, I
qui est emballe dans de la toile et du paper
parchemin En acbetant des jambons et des
lards, veillez A ce qu'on vous livre la marqne
* Swift's Premium. a


Saindoux pu r Swift"
marq ae "Feuille d'A rgent"


:'est du s lindoux tout-&-fait par, come il sort
fondoir, mis en sceaux m6talliqu6s, herme6U
Dment ferm6s, 3. 5 et 10 lives. C est le ian-
ix type de I'Arndriqoe-; il jouit d'aue haute r6-
ation, et la vente en eat noorme.

I'4picerie de M ne Z kd, chez Mr Juatin Tho-
n.

V A-& M -,T &-1%k1* .


C
du
pue
ou
put


COs articles so vendint A
mas et chez Mr I1l.ri B isso
b -


Place


Pl IRI
'
maf le


DuCH


de la Paix


Execution prompted et soignee des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
*Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres m6taux d'apres la
m6thode ambricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
Champagne a P. a la douzaine.
Droguerie en gros et en d6tail


Propridtaire: :p.


Buoh


.Pharmacien dipl6m6 allemannA
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


Cordonnerie Nouvelle

G. B. PETOIA
t 43. GRAND'BUE, 1i3
PORT-AU-PRINCE
(:CAUSORIa K0 TTuU e6MRXS
tM D*PAT. POUR LA VXMT1
Xs 6R0O IT DETAIL.
ExctuUon prompt ds e
oommandes, tant to qu'en
Provinoe.
Former A hommes ; 616sgates et ra
ionnelles.
Chaussures de dames ( Dornrume-
is d, Paris ) et le plus commode :
:haussures pour enfants confection-
tees avec des Peaux de toutes nuances
4'ane election et dur6e irr6proeha
,los, i des prix avantageux.
Cirages, pAtes st liquids
Peur ehausssure d e imes Musnes.


NESTOR FELIU
L cellent tailleur avantageusemenl
:onnu de toute la R6publique visit
le rouvrir son atelier Rue F6rou,
Rue des Miraces ) No 61, prbs de M'
Lger Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
come toujours touae satisfactov
pour les travaux qul i eront con-
fe.
or-

M" C. L. Verret
Ta le ur-Mar chand
Donue avis A sa bieuveillante clien-
*le quo sa maison No.7,Rue Traver-
Mibre est toujours bien pourvue d'une
vari6t6 d'6toffeq de la haute nou-
reaaut parisienne.
QUALITY SUPIRIlURn. COUP *LtLGAMNT
rRAVAIL SOlaGN ExtCUTION PR(OMPN
Prix tras ridu!s I

-
A L'tLtGANCE
OORDONNERIE
3M. 9S3MX.M3
42, Rue des Fronts-Fort.
CHAUBesURMo ae D*P6T,POUR LA YveTr
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
souteaux.
Former americaine et franCaise pour
Messieurs ; 6elgantes et commodes
Pour lea enfauts le pluM I'aise.
Travail solid ex6cutd avoc
lea peaux do premi6remarque.
Assurance de grand rabais.
PAt*t. Ciroeess t Llqtula s

Maison F. BRUNES.
19S GRAND'KRUE 19
Dirig6e par

L. HODELIN
Anwt4e membre de la SociU Pklanw.
4kreppique ds mares taill.urz 4 P art
Vient de rfcevoir un grand choir *
totfea diaonale, casimrni ajlca, cherio.
e, cheviots pour deuil, etc, gecomman.
e p artichlierement & sa clientile an.
.el1 collection de coupes de esaiei,
;e gilets de fantaisie et d. plqu6 d,
oate beaut6.
SpAclallte de Coatunam do no-
os.-- Coupes Francaige Anglaiae et
tadrieaine de la dernire* perfeethea.
La mason confectionne atsi deg Coa-


tumos miUtaires, habits brod
4olmans. tuniquex, habits ar-
-on eto etas do l oaslatde",


Attention ...

G-uCxrisoni
dee Maladies.




Rapidemrent, par le system
oriental
Docteur Seetulsingi,
Gradu deoPhiladelphie Ghicago etNn.
York (E. U. )
Le Dr Seetulsingh remercie bien
sincerement tons ses clients et amis
pour leur bienveillance et leurs fa.
veurs envers lui. II announce en mme
temps a sa nombreuse clientele quil
commencera A exercer son art et i
mettre A son service sa science orien.
tale pour la guerison de toutes sorted
de maladies, gu6rison garantie pa
son incontestable habiletd dej& b.
rifle.
Pourles conditions s'adress-r a l'H6.
tel Bellevue.

10 01O moilleur march
que partout
ON TROLVLRA A
L'IMPRIMERIE C. MAGULIRn
Cartes de Visite. Cartes de fian.
<;ailles. Billets de fire part, etc.
Pour les grande commander d'au-
tres conditions avantageuses serolt
faites.

Francisco DESUSE
Fabricant do chaussure
La Manufacture a toujours e* 2dp
un grand stock, pour ls vents a
gros et en detail, de chauaorws
tous genres pour
HOMMEa, Famms, ENITPAI
Les commands des commerpiti
de l'int6rieur pourront etre '*x6uot
dans une semaine a pen prs.
23, Rae des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PrINC ( AsT)


N mangez plus de pai
8'11 n'estfaitavec lq "pillsblury
Best."
La meilleure farine du mondM
Celle qui donne le meilleur pa
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignements
resser A:
Ernest Castera
repr6s antant de la PILLssaU"y' W1I
suRI FLOUR MIL. Co MnUl'ai
D!LS

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le chapelier remx9arqbU- '-b
taqeusemsnt connu,(ait savolr
bile en general et A s5, ,
clientele qu'il vient de trusa
FABRIOUE DE CHaPutA
(L'ANCImmN MuMAI DOU A)

GRAND'RUE OU tPO.BU-t
No 149. Ent
.e novel 6tablis.me .r
vert sons le nom de
lLvA ritq _.


II prompt mOm 80
GomiSn


Les j;ambons et lards "Swift"
de lentr marque "Premium"


_ _._ __ _