<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00692
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 7, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00692

Full Text


6,1.-m. A nn6O, Ne 708


?OR?AU-PRMr4CE, Hon


Same, i, 7 Aodt 1909.


j


OUOTIDIEN


Abonn*Rflfts: DIRECTEUR-FONDATEUR CLETIMES
UwUmsU K U.. 2.00
pg4U.lPBMmMN on a 5.00 Cl6ment-Magloire
OM-IZMETS Unohi. .a. 2.20 T d DI EC'foN-l)ArrJON-A I~lSTMATiON
TiOts Mots a 6.00 Atu
I.......TI. mu Mon 8.00 &DMMSTIUTZrjt, Arthur Isidore 3. DrECTON-oN-)Aurcrron-heL.IIrsTRATION
11 4S, 14 8 X'-- zrx .4 S0 P


Le Tribune Civil

Monsieur le Directeur,
y an mois, je faisais des com-
eats A l'un de nos concitoyens de
Libert6, auteur d'un article tr6i
paes et relatif au future arrondis-
at de O0 anaminthe.
,i,luiai-j3 dit, le milheur est que
i-ur le S6nateur Theo lore pour-
faOs dresser le meme reproche A
rl.du tribune i civil de Fort-Li-
I...
pendant, en 190-2, un home non
a iatelligat de la meme ville -
Savrait une altaire pendante di-
leg joges du Cap -me disait: .0 I
aits fait do no s donner das 6co
S', c'eot le bon seas, et le bon
at.le moindre de nos d6fauts.
and. ous enfourchons la po'ii jue
phas6o!oie, lien n'est capable
m arr6ter.
Sinat, A la stance du '2' S-ptem-
901, on attimi q e a cette nou
jri lic'ion tait a le vce i des
krroodissements du T ou, de Val-
et d Fort Libert6. a II aurait 6td
in'6 essant de savoir comment
Va'libre et Fort-Libertd exprime-
In 'da qui, paralt-il, reunit a'ors
jorit6 des trois arroudissements.
ehicanons pas L'orateur de 1901.
d6ej si loin MI is, laiss z-moi
rppeler- d'apr le sympathique
Pmr-que c'dtait 'pour repondre"
'Cris raisonni's" d ces trois ar-
mmennts que le project de loi fat
lrd et present au Corps 1igisla-
SIla s6ance du 4 Sptembe 1901
Chambre des D put s Aussi bien,
)-blia pas de le recommander A
itt sagesse" et a li "perspica
Oique. ..du Snnat.
'disuit I'auteur lui-meme de la
ition ? II disait :
mIdd6rat que le se.l trib'-nal ci
I Cp-Haitien ne soffit pas pour
t"pis distribution de la justice
i4 huit arrondissements du dd
oeat di nord ;
'iteDent que la vaste 6tendue d
"iteaent empichs que les jasti
Bs qi mt d trente lieues enviiot
le du Cap-Hfttien. jo'sissent
lfewra lle de ficultds que la
Ir ctorde de s'adrsser par de-
1 tribunal civil ;
rd" 6tant que le soul moy-n
S eot tt tdechses eat daf-
r 4 las juridiction civile du
_a Ites arroadilsements dis
a'.ldllre aet de Fort Lberts, et
eC : d frnre ville un tribu-
lUeament urgent, qeu la loi,
vemlent le 27 Septembre
Pg mu.lgude e mme jour et
*Seon eur du 5 Otobre sui-
Ims, comme on le voit le
4e I'', t f et dd Corps 16-
S tit 4t6 plus parfait. Donc,


I n condition de payer des piofessionnels le feu i notre miukon sous pretexte de
# lrids sur le volet. L'homme ne vit pas la nettoyer, ou en voulant la nettoyer.
Ss utem.nt...... demanded le aux plus ai n6cessitt des tribunaux ne se fail
grand po6tes et aux m iileurs littdra- sentir dans un centre que lorsque les
teurs ... affdires s'6tendntit ; que la vie se com,
les maux continues" du Tiou, en Sans faire le process de cdtte loi du plique: que la civilisa'ion se ddveloppe
particulier, allaient "s'ai ucir" et les .19 septembre 1901, on peut lui repro Est-ce le cas pour les trois arrondisse
trois arrondisse nents 6taient sauves cher un minque d'examen cause par la ments, depuis 1932 surtout?
Idu naufrage... politique ou par das sentiments con- Sans doute, I~ jur ou I'on organisera
Mais ce beau zele fut arretd par le traires aux vdritables et actuels initrets an tribunal civil a Fort-Liberte, le1
Scretaire d'Etat des finances qui. iro- des populations dr s trois arrondisse- p'roc0 aigneP!nteont au tib grand
nique, dit au president de la Chambre: ments. 4tonnement des justiciables, mais au
" Je crois que c' st a 'auteur de la I est d'abord controuv6 qua a le soul trei grad prtj lire du campagnard,
proposition de loi a fournir les Voies tribunal civil dii Cap II itien i ne Sinon les future j iges do Fort-Libertd
et Moyens." A quoi, I'auteur reponiit: suffice pas pour la prompted distribution i'euten.l out qud noins d'une alffire..,
"Nous n'avons pas pu trouver les voles do la justice dans les huit arrondisse- tt demie par mnois.' le rest du tempsw
et moyeni cette ann&e-ci, mais l'ann6e ments du d4partemmnt du Nord. En i Travail fo c ; Mtu e consi-lfrable, etc,
prochaine, j' elpre que nous ferons le tout cas, la discussion n e le d6montre etc, etc, etc.... B;i'lint avenir Mais
n4cessaire IA Peflet dassurer son appli- pas. aus-i, dpl) nses inriloctueuses : deficit;
cation" (la proposition) En eft t, la tribunal, compo4s seu- d 1icit : ni.k ;l ; ii< k l : mist'res : mi-
Ddpuis, les annees ont pass Ni les lament de six j ig s, dont un sup- sires ?...
votes, ni les...moyens n'ont pu tre p'dant rendi', en 1895 479 d6ciiiois; Disons pour li iir qu'il est inexact
trouv6s... Voila cependant que le bruit en 1890. 232; n 1897, 258, soit une quFe, par e ainte de la distance, on ail
court qu'en Ojtobre proch tin le 1 'r royenne de 323 j !gtments par an, -'j imais abandonuj l';action 'lej: intro-
O.tobre, s'il vous plait un beau et chiffe dans lequ-1 les troi-i arrondii- dlite. Ii est cez tairnment i exact que
superb* p lais 'de justice sortira du semen's ne figtnrenl que pour 20, soit lea plaiilurs (it,: .1 glint pour sui-
sol de Frt-Libert6 et que ce jour-l v oeo vie" leuii a llires .Ivec le avocats
treize dminents ju icons !tes en robe Evn pregnant au lia-ard cinq annes q i'ils o:,t co.tietut'.
rouge tinilront une audience solen- posterieures A l.j li ,-riant le tribunal B ef, j'espeI qu A la Chambro et
nelle. N'en depi ise au S cretaire d E de Fort-Liberte, 19J3 1907, par exem- !au S ,iar, uoi -e co,,vricr des arguments
tat des finances d.& 1931 le temps eat pie, on trouve 998 j-igements, toit une encore pius p rereptoires pour enter-
revenu o i AI'aile d'une baguette moyenne dd 199,6,dla's laquelle Ia nou rer le tribunal cLiv.l le FIlrt Liberte au
magique, on fait se raliser les plus velle julri lictio i no represented que grand et g oii. j ,li le. citoy!l du
beaux iAves. 30,8. To o, de V lli -r- 't da F rt-Libertd.
... M ii. plus j'eximine, plus ji suis O si on tient cornpte q-i'en 1903 le
scel(tique. Non La baguette, la fameu- tribunal a et6 au-,n -nt. de trois juges, .. AI .u n AUdUSTE.
se baguette n'a pas et6 retrouv6e en on admettra f.a ilemnrt que la moyenne ----- ..- -
1939. L Expose de la situation de pourrait atteirdre an moins 480, ce
1904 a 1938 est plein des gdmissem'nts i absorberait cin au res juridictions
de nos secre6tires d'Eat A la Justice 'une otendue, chaune, egale A celle 0
sur I'impossibilitd de reparer les dd- de Fort-Llb-itt.
bris d3 ce qu'on o4e qualifier de matd- Au point -le vue de la distance, le 2 ce i O
riel des tribunaux. .de paix. considerant de la propo..iion disait, S ce / out
Pour ne parler que des joges du ainsi qu'or l'a vu p'ui h ut, que a la Av ii
tribunal civil du Cip-ll a'tien et desnvaste dtendue de ce d6partement em- d'Avan-lhierJe Graa. Corps,apr ; sanction
juges de paix de la nouvelle juridic- p lie qe les justi -iables qui sontAdb et :cture de sa correspon-
tion, interrogez les sur le nombre et la t esedn, a diescntels p posi ions deiods e ri-
trente larues enviro,, le ii ville du Cap- danc E roac-d s lr eno iom!:lne de Se
nature de leurs souticances d-puis I lttien en j n.isscnt d'une fi-eon rdelle,. ger en
S ptembre 1901, gie a des appointe- etc.classe, I' c--V.liche el Camp-PNrin en
Stptemb 1 lrggtrt na mleeitdesua..oint.eou t ers et d6 ,c'tanh les sections de 11,ye-
ments insuffisan et iguremllusion 'opique...- Le Trou et Rab de comun de Las.
pay s C est moins de 7 lin tues du Ca;. Fort- cahobas p,'ures fai-e reliever de B.lladdre.
Lelocal du tribunal civil du C*p- Lib-rtd n'e-t 61oig,6 .ie cette lerni6re I, Sdna eur Vjird Ililaire, prie le S-
Ilaitien rdpai6, i' y a un an, I'entre- vill8 que de 2 ili-" s; S' -S z ann e nat de c hng r lc ro:n d'Etronc-d--Porc
P reneur na pu kta entierement piye 8 Vali6re de 10.qui est une esp-essimn pea propre en celui
jusqoi'ici. It faudra une some au Le comit6 "- t'ouiv. sig'' d-i suppi i-e S Jean V.1le. L.t M.nitre Stp'irnus Ma-
moins cinq fois plus dlev6e pour le ma- mar ce ,l .xi6me consi lerant ap~' riu, qi asiistat I sdac, propose d'nap
teriel du nouveau ttibuna'--ion com- I'avoir minutieu em -ntI x ,urln." r-eler cette cr,' nntna e : 5- I earl du-Sad.
pris le prix 'd livres dt science ja- P
prs le prixq cd lives di sciviece C.-tt supprps-ion est cn rtra.ietoire Cet amen kleunt e-t combattu par les S6-
I'Exp os de ia situatioI i4c 1907. E' 'le discussion qti put !i-ni idans I'inn, nateurs Diogtr:- L r=bours et Archer. Ce-
lEors, d'otl nous vieudront les P ii.13; et I'autre chambro. Le motif de la loi, lui ci declare q .1I ,'est pi naecssaire d'a-
d'appointrentO 7 N'attendz pas qu. e fat i n la distance. Au .i n ,t. on 1o',ter ( du SiJ ) a.ri:c S; lean cr, ;I n'y
Ridte viagire, E Ugl;s PigNaloa r R ,e mo ntint 0pr64 la supres.io',. ql.ie Fort- pis de comrna.:l. S J an dans le Pays. Oa
Chairtte dSt&ojr, aphie, et routes les Lilbrtd 4tiit un cerl.'*a o l.s ihali'ianti. dit St Louis du S d parce q.'il y a St Louis
illustrations du t iocle leur cent I- lIuTroun ponrront o rendr-oa r s bpau- du Nord. I y au lieu d'appeler cette
0 llutratop dA frpi<4 p)-,t- suie Ie j,)g nouvelle com nune, c )ime le demand le
pas. ment de learns ca- qUl ils sorit sou Ministre de Ii G ie re, quand on aura crdC
1 01l. Iadmioistrationt de la jl ice vent obligAa d'aban lomsipr dtaqt don- une commune Ji m ne nom. dans on
n'est qu'une question de dilance ej i ne la distant -e qui 1I-s 6tpire ddi des autres Dpar --m: t .
de cdlOritC. Ce no sont que deux c6td~ Cap-ltltien." Le SCnateur B!'ase Lavache trouve que
de la question ; elle est un peu plus R pprocher le jge du j i-tici.ble est cela ne fait ni chaid, ni froid. Oa pent
complex lne ndcessit4. M Nis ce rapitrochmerntn bien d$s i present tppeler c-te co nmune:
Pour mettre la justice A la port6e d,, n doit pas s'operer aux ,Ipm ns mrme St Jeao-da-S ad, fi i .1: n'iv,)r pis fi-.
justiciable et exiger une prompted ap- I'une bonne justice. Chaque chose, re demain une 'oi p,.r la distinguer d'uue
plication de la ot, il fat t d'abord avoir pour darer, pour valoir, ldoit arriver autre commune place: sous le meme pa-
dojuoss. Et on n's ds jages qu'A la on son temps. De gA:e, ne mettez pas trounage.Misc aux voiis,l proposition Van-









drH Hilaire amendde parole Ministre Marius
est vote.
Les auties propositions de lois ont etC
adoptees sans modification.

.Sencte du I'endlrei 6 Aofit ro09
Le S.na n'a guere travailli hier. Aprts
Ic depouillement de la correspodanc-, le
President fait do.iner lecture de laConven-
tion arbitial. stinee entire Hai i -t les E a-s
Uni, que la Chrmbre a deja votee.
Lc S6nateur M. I Migloi e, propose.vu
I inportanc- d: ce document, de I'envoyer
A 1'+tude du Comit6 des RKlaii ns Exti-
ii -ures. (0 and ce comiid aura tit son rap-
part, Ie Senat eu a\i era le Ministre in-,
t.resA; ali qu it pul se assisted A It discus-
son. I.e Pr.i- lent envoie la convention A
1etude ds ( omildts des R6'ations li-terieu-
res et de Justice r6unis.
Le Snnateur Curi:1, don e lecture d'un
rapport du Corni e de I'lnteiieur recom-
mandanlt l. propo -tion de loi erigeant B:ye
Balion en post militaire.
L'ordtc di J),ur Ctpuis6, celui de Ia pro
cihi le 1eunioi cst pro:'am'- et la s6ance est
levee.


LA CHAMBRE

SN'act' tdit ieadredi t; Aout 1909.
.A 'ouvcrture de la seance, la Chambre
raitii- la molitication fai e par le Snat a
la proposition de loi ~tigeant en Commu-
iIlele Q attier de l'itronc-de-pxrc sous le
11no1 de S:-Jean-du-Sud.
O.1 pa.i-c ensuite A la diicLssion des
conclusions ,d'un rapport du Conite de
I'lnstruc', ioPublique ue I'Asseminb'e vote
sans modtti:ation. Cc rapport conclut au
renvoi A !i Commission i du Budget de la
demand de renite v.agcre faite par I'Exicu-
tt en fivcur de Mines Vves DeWand,Virgi-
n i inpeur, I'. Mayard et de Mile FC-
licirt Ulysse. La mrime decision, a et6
prisc A 1'egard des p6titioni faites par Mile
IlHcm ne Sauveur Faubert et Mr Arthur
B n lltl'. Ce rapport propose d'accorder
u e valeur de G. ;.ooo a Mr Leon, Os.
Durand pour la publication des L.rnvres
posthumres d'Owald Durand.
Le premier po n- d'un rappo-t du Co-
nitl de 1'I terieur favorable A I'crection en
quarters des postes militaires suivants:
Carrefour-Gental ( Cayes ), GrLssier et
Clharlicr (Nippes) est mis en discussion.
Le dcputd Mombeleur denande le reject
des conclusions de ce rapport car toutes
ccs erections vont crier de novvelles d6-
penses au Pays, depenses auxquelles le
Gouvernement ne pourra pas fire face.
Le d6pute Brety trouve 6tonnant que le
deputc Mombeleur,membre de la Commis-
sion du Budoet puisse venir en seance pu-
Ilique ,,omtattre le principle d'uue chose
advise par cette Commission. It demand
.1 la Chambre de ne pas tenir comnpte des
observations de son college qui est en
:ontrad action avec lui-meme.
Le depute Mombleur exprime son
dtonnemcnt d'entendre dire qu'll est en
contradiction avec lui-m6me. Si le d6put6
Bredy a int&ert a de indre certaines propo-
sitions ftites a la Chambre,c'est son affaire:
c'est en vain qu'on tera etat de sa qual ti
de membre de la Commission du budget.
Cette Commission n'a pas encore fait son
rapport, on ne pent pas affirmer qu'elle a
admis ou non le principle d'une proposi-
tion. II ne fiut pas embarrassed I'Ex6cutif
en votant ces drtctions qui donneront lieu
A de nosvellks depenses qu'l ne pourra
pas coovrir.
Le deputy BrdJy propose A nouveau le
rejet de la proposition Mombeleur car, ce
sont les memes depenses qui sont prCvoes
au Budget poar un quarter cormme pour
un post militaire. Le deput6 Mombeleur
soutient le contraire et desire avoir l'opi-
oion de MM. les Secretaire d'E'at de l' n-
trrieur et des Finances sur la question.
Le depute D;sgraves intervient et comr
bat la proposition Mombeleur.
Mi; au vo yo, ce point do rapport est
alopte.La Chambre vote ensuite les propo-
sition de lois erigeant ces posters militaires
en quarters et les endroits appel6s Grand
Pr, (Quartier-Morin), Bac du-Borgne, La.
brand ( Gonaives )et Cagnette (Ciap-Hai-
tien ) en posters militaires.
Vou heree avanc6e, la saoce est leve<


l'mmtrordlnaire.


MKITiOROLOGIQUVl

Obezrav toal
DU
SKEINAIRI COLLEGE St-IARTIAL
VENDREDI 6 ABOUT 1909
Barometre i midi 762 */*'
remp6rature.minimum a23,0
maximum 33 6
Moyenne diurne de la temperature 26,6
Ciel presqie convert toute la journre et
clair depuis 9 h. du soir. Htdo solaire A
8h. O.age et plute an Sad depuis midi.
Baromrcre Igerement en hausse.
J.SCHfIRER
Tr bunal C vil
A l'audience civile sp6ciale du jiudi 5
AoCit, le tribunal, sous la presidence du
juge A St Rome a ren lu un jugement con-
damnant les sieurs Schuller & Co A verstr
au gretfe et dans les forces prescribes par
la loi, la some de soo gourdes avant de
plaider le litige ienlint entire eux et la
Commune de Port au Prince.
Champ de courses
On en est-on avec les travaux do champ
de Courses qui n'ont pas I'air de marcher
depui; q iclque temps ? I n'y a, en effect,
guere d'ouvti -rs sur les lieux et la place a le
mOame aspect (a:'i y a sit mois.
Ce sent les retif-xions fAites par de nom-
breux lecteurs et que nous trransmettons
a qui de droit.
Bizo'on les Bains.
Nous avons sous les yeux le programme
de la fe e de demain, en I'honneur de la
Compagoie P. C. S. qui a inspire les
charmants couplets de la superb!n meringue
populaire, derniere crea i n de notre Can-
dio si appr6cid du pub i:.
Tout est org ni,6 de ficon A donner en-
tiere satisfaction aux nombreux auditeurs
qui se sont donned reud z vous la gen
tille installation bilneaire de B z.ton.
L'orches re dc Turnier fera metveille;
chansonnettes comiques, monologues, mor-
ceaux de genre, etc, riea ne manquera a
cette fete d te.
L'enrtre g6n6rale nest que d'une gourde.
Saindoux pur SwiFT "
Tons les products de Swr rr & Ci:, ga-
rantis et analyses par des specialistes, sont
inspects par le Gouvernement des Erats-
Unis qui en a reconnu la pureti.
Marriage
Ce martin a et6 c6elbre, A 7 heures, le
marriage de Mile Maria Moscosso avec Mr
Ferdinand S: -Geraud.
Nos compliments.
Fe meture de la malle
Les deFiches p)uur Petit-Golve, Saint-
Marc et Gonaivcs par le s s QUEBEC "
seront fermses ce soi- a 7 heures precises
Boite aux Lettres
Port-au-Piiace le 6 AoCt 1909
Au
Direcieur du journal le Matin"
En Ville
Monsieur le Directeur,
Ce n'est p s sans etonnement que .i'ai
lu hier s elementt dans le SCCatlu do 3
Juillet, dans le compete rendu me concer-
nant, de l'audience du T ribunal de Paix
section sud: que, soignee et retablie,
j'ai refuse de payer.*
Rien n'est plus faux ; la veritC est
qu'aussit6: que j'ai re a la note d'honoraires
u Dr Laurencean, j ai envoy lai oftir'
P. 20o gourdes payables sur I'heore, pour
son pretendu traitement. II a refuse en pra-
tiquant une saisie sur mes appoiatements
comme professeur. J'ai laisse fire, con-
fiante dans l'oqui'e de ma proposition
Done, pour valider cette saisie l'affaire, a
etc portee devant le tribunal de Paix qui
a tranche la question, dans le sens de ma
proposition.
Agr6cz, monsieur le Directeur, avec
mes remerciments, mes meilleures saluta-
t ions.
1 M"* AMt&L? AnAsTAss


Haiti Politique et L'ft~rire
Voici le sommaire de l'int&ressate re-
vue qri parcit arjourd'hoi :
Fiches : La situation financire. L'em
pront de deux ni lions ; Antoine Lafo-
rest. Journal d'un Comenien ; Freddric
Febvre. Posies : L'H mme frt ; Arthur
Lescoufliir ; Toujours; F. B irr-Rtyaad;
Sooffli des champs ; Felix Saint-Laurent.
Nos Chemins de fer, Les Progsr du Ia
P. C. S F. X Mr Georges Syvaiin la
Sotbonne : son discourse. (Extrat Le pout
de Carrefour, Lettre de M... B. Prophte ;
Coup d ceil sur no:re Flore ; T. C. B-u-
tas; Echo de Saint Marc, N. Paul Lormier;
Thimoc'es Lafmtant an large, Lf3ret
NA e ; Pe ites Notes A.L. La Femme
Erei itemrnts, (Extrait)
Arrivage et D6part
Hier est en'ri le steamer QdIb c avec le
passagers suivants vnant de :
Bnrdeaux: Mme Hecror Jean Joseph, Mr
et Mme Jabboul, Elie G-orges, Ldoni.as
Laventure,
Fort di France : N thalie Petitrot.
'Pointe a Pstre M. L. Garyon.
St Thomas : Consul A. Tl66maque,
R S ide
Porot Plata : Julio Pena. G-b:rto Rirai-
rez, J. 0. Garcit. M. et Mne Louis Go-
mez et entant, Raphael Gomez, D. Hilal-
go. Cci'it Gomez, los6 G'nmez.
San Juan: Mme Hobler et 2 enfants.
Cap Iaitien : Rpiminodas Hyppo'ie,
J. N. N, !iy, Jos-ph Gabriel. D-tput6 Nir-
ces Leconte, A E Case. E zi Laroche,
Mgr Rersvz n, Tertulien G i'baaud, AdhE-
mar Auguste, Gi bert Augaste E.
Etienne, Vve Tessier, Agathe Tessier et
enfint. Veleda Val'Cs. D ogene Thomas,
Mile E. Ducheine, Mme F6rere et bEbC,
Antoine Baptiste. Mile Louise Nicolas,
Bertrand S nith. Velad Alexi;, Meie Sl-
Andre. Firmia D;sroches, 21 sceurs de S -
Joseph de Cluny.


Sainte Rose e iti


Vosiciles noms des lv
istingudes pendant I'annl
nient de finir :


qviu s
smk*s I


( Suite et fin)
COURSE PARTICUUER
'Petits gar.on 2e D)ivision.0
Arnoux, Char,e4 lIoAchrd Juti A[
)n, Antdnor [,retll), Albt LO
chaud.
16re Division.- Jiles Corv
Andrd:A' tone, Joseph Poujo,
chardr, Paul P~'eira, P-ru
lax S turel, Joseph Carvalh
Ceinture verte-unie.- 2e Dvi
G rmaineSaurel Clara Kolbs,
u61do d. Mattdi-4,Lvdia Moscow, -
.'a Gregar. Mtrie Saint R6mo, Q
Tiidr6as Kleff.r,Aiua ThI isfd.Je
no Armanl,, C(irmen de MaUtY .
16re r)ivision. Camille Ro2a
Lilia Casimir, Marguerite D6yot,
g6nie A idain, Yvonna Abrahim.
EXCILLNCE : Feriande Brojar.
Ceinture verte liser6e. -S %Divij
A'vina Paillere. Camille Dujogr,
rie Dasgraves, C itherine D6joie, M.
guerite Lamothe. Conception H,
ques. Alice Bouciheeau, Jeanone
et. t ircelle Jus'o Auich Luari
ltre Division. E bonore Abran
Marie Tnisfeld' C'are Andrd, lyI
C-irrid, A',na (ireir, Jeanne 4MW
Germaine Fortunat, Jeanne Ganthir,
Fernande Abraham Louise Gatht,
EICELLENCE : A'ice Sambour.
Ceinture violette Unie. Siao
H bbert. Fran: )ise Elie, Eugeoief
gnan. Caricle Nadreau, Agnes B,
the, Julia S aurel, Agla6 Moreau, Q(
mentine Maignan, Adrienne Dfs
Serphise Chenet, Circee Magloire,0
rine Wilmenay :
Ex~CLLENCr Lda Benoit.


Le steamer .Altai est part avant-hier Ceinture violette liseree.- FI
avec les passagers suivants a destination FBlix, Marie Bjazelais, Fanny 9B
de : bour, Alice Duplessy, Ad6le 1P0
Tetit-Gwve : F. Biziie,R. In Loais B)n- Yvonne Smith, Marie Audain, Y,
ny, Mile Lucie Jer6 ne, Mr et Mme T. no F6qui6re, Anna Desgraves, Am
GCusse, et Mile Luurette Gausse, Vve A. Gabriel, Marie Chenet, Laura Lal
Gutierrez, H. Nicaisse. din, Esther Jean Louis, GermaiMae
ijrdmie : Louis Boutoux et enfun,, E. monte.
Lestage. EXCELLSNCB : Marcelle ChefdrM.
Savanilla : C. R. K rn. Celnture Bleue unie.-Eug,"1,
Ncw York : Ernest Li'nk, Dr B'an- jol,Franturise llunie.- Eugnna h
rd, Mr et Mie SjolFranC)ise P'alliire Anna BanE
chird, Mr et Mme S-ines. Anna Barthe, f(eorette Pietent, Ut
Revae du March HBraux, Esther Cadet, Rose Sambek
r EXCELLENCE : Jeanne Sergile.
Depuis notre derniere revue, la prime Ceinture B eue liserde.-Marie(tW
pour l'or ameriiain est plus ferme. Nous let, Ren6e Jean Louis, Clorinde I
avons enregistri les tanx de 380185 190 val, Mathilde Gabriel, Yvoone (Al
olo et meme 395 olo en cl6ture hier. tier, Celia C6sar. Elise Ponjol, O'i
It n'y a pas de vendeur A ce deraier tanx, vie Valenton, Prudentia Prodent,*W
ce qoi flit prCvoir que dans le courant de lomeae Jardine, Jeanne Sterlin,f
la joornbe nous serons A 400 olo! cine Etienne, Fernande d'A
L'Emprunt a d6t covert au d:l. Le Maria Ranfort, Ruselle B-
syndicat a inscrit des souscripteurs poor Paule Faine,,Indiana Tribid, A0nS
one valeur de deux millions sept cent mil- qui6re.
le piastres environ : come e ministry ExC-.LLENC Graziella G
ne demandait que 2 millions, les pr6teurs
seront ob'iges de rabittre sur leurs chif- C-inture Jaisne-Unie.-'
fres, C'est 1a un gros succ6s obtenu par le Lafant.nt, Francine Gabriel,
miniitre des Finances. Rhdville, Lum6na Simon, Lili
L'emprunt a Ct sanctionn6 par la Cham- m, Claire Fils Aimb, Alio
bre. Donc, d'ici peu, les versements se fe- G.rmaine Appolon, Marie Sl.i
ront. ria Ganthier, Constance Elis
Maintenant,le stock de gourdes se tron- Saint-R6me, Lucie Df .
ve-t-il en coffre-fort ? Telle est la ques- ExcELLNCE : Alice Gardra
tion que l'on se pos- en ce moment, car, Ceinture Jaune-I'sere.
si les pr6teurs n'ont pas ces gourdes, ils Barrou, Marie Am6dBe, Pl&e
seront obliges de vendre de Ior; ce qui lerme, Yvonne E'iennle, Clt
nous raminera an taux de 375 olo de la d61us, Francoise Jean Baptist
semaine derniere. Sam, Yvonne Nau IlermaDS
Les affaires en traites sur France ont 6t6 tite, Anna E'i, Maria Mbrs
rares- durant Is dernieze huitaine; le enne Sam, Marie-Thr
course rest nominal, A 3 1 2, 3 114 o010- Coranlie Massac, FrancifO
II en est de m&me pour les chtques sur Yvonne Martelly, Lily G281 .
Paris qui soot A 4 112-4 314 o1o. mono Paquin. DOfal.
Lea chbques sor Ntw-York font 314 o00 EXCKLLNCC : Agnls .).Ad
Le nickel ne fait plus que a ila-a Olo Ceinture Rougd Uni o
escompte. ( pieces de o.5 centimes ) a'ho, Lucia G3briel, Yonit
II n'y a rien de chang& dans les corps Claire Polynice, Lucine i
de nos denries. cile Gardere.
Port-au-Pince le 7 Aout i9o. EXCELLECK: Marcell
Port___ ___ __ __ __A __ _o ~ Ceinture Rouge Liser e .
mas, Marcelle Ao loo.GNb A
L'AdAmnistration du ATIN in- EXCaLLENCE : Louis Gl D
torme me aqr,,6s qu'til no dlvnt PRIX GnINERAUXo
rin payr, bonement ou autr, PRI
qauo oonte rm"uo imprlnaza e poM- SoLFO1k
Anut Ia timaabr daJourn r o .- LoSO
SL*612mhaletre,-- Atrmr IEDOeL l or Cours.


-- I I --------










AI~~pdl1 A gn, Dufanal Fran
tdaio. Corn ellO Massac.
ConcPpion Hucqups
QI as~mOI L ta IISrcaux L~ba
Sa Smbourv a1-reu ,
Wj~t. PIANO
We Ankne Alice Sktmbour,
k'wepo Sim. Fernando d'Aubigiiy
~ke Av68e.- Marg write D6vot.
7w aa SRobour, NMarcelle Apollon.
4&S Annl Coradlie Massac,
Osre po'yoice, Georgette Pietersz,
wuvaiOe Apoll'f. IFrancine Aoidain,
wrio SaPI, M.aria Malval, Lucie Dd&
7,y, AP6 D final
DasSIN
MwCours.- Simone Paquin.
001D Coors. Francine Audain
*me Cours Mareelle Aopoion.
INSTRUCTION RELIGIEUSE
Fif d'Ezeel'encP dlcernd par le
Nirmd POrP A'itn',ier de I'Etablir.
bI t lIve de chaqu' ceinture
S'se t distingIuet dans Its compo-
Aios durant I'in& oP lcotaire.
Lowise Gabriel I.ucine I.alane,
if& Dufdfnal, NI *r ia G-nthier Fran-
rGl oathier, Bose Samnbour, Jeanne


A do


Eatttdis &


H6tel Bellevue-
Le mieux situ6, le plus con
fortable.- Champ-de-Mars.--
raisine renomm6e.- Vue sur la mer.Un
-----Une Bouteille


Ce" Ga Transatllntiiq

Le paquebot QU tBE partira
Dimanche, 8 Aodi courant, & midi pr6
cis, pour Petit Goave, Saint-Maic et
Gonaives.
Port au-PriLce, 6 Aodlt 1t09.
L'AGENT
E ROBELIN.
7

NOUVEAUX ALAMBICS
pie r DM uILLa I B w Rs
a UMS. ALCOOLS, *re.
DEROY FILS AINE
CONISTRI'CThUn
7, ru" du lTrdtr*. S
PARIS
GUIDE PRATIQUE Diltillateur Id'AOD-DE-
ST, issMiS. etc MANUEL da rabricant de
It MeS et TARIF ILLUSTR t adrns fr as .
E-


Co


Maison fooade en 1888

Snirs arlicles recu
Part inais H-)ubigant; Ho
Sloabigant ; Fougbre Royal ; Par
l Id6al; Savon. Poudre ; etc. etc
Cogrets d" parfumerie tres 6l6gants
hfue reuoomoA Astris Lotion, Tri
Lampea, Fouets et Chamnoi
.er baggy et buss.
__Lenterie de luxe, Bibelots
Imtiqaires. Bronssis, Pipes, Fumes
llmtt, Cravates, Maroquinerie de
o quaalit6s
S& Maison a toujours on grand as
MalUt de Bijouterle, d'Argentcrie
*i MMWt, i la disposition do public
V "ral et i la port6e de tonte%
Atliers d' orlogerie et d-
UStoterie : Gravures, Confectioo
o eommande.
SAld doe iil or et viedi argent,-
Imrt pirra prdciuses des pria

ACU T D'ACAILL.t Do CAIRT
Prtl e r-rtiovnnel
Abwmmm


Dodeur R. 1R. Ew.-ild
Chirutgien Dentiste
Os rotoir de *'-IIit'i H11110 w e A
IsN ," et alljli b i ;i q a'if se tie t A
h~oerp,,
Port-a-p-lnce e c : Aoai' 1, 09.

PrIe zUphiirin Bell
Fabricant de chaussures
hTjremass" faCade Nord do
shed la Croix-des-Bossalexu
SPICIALMTfl
PARoUyFLES hULiKS



Ckapeaux I!

ChapeauxutI

hCCOuRrZ m cm
?lberto Gonzales

AN U~MILLAN
%iwvt61CEAPEAVI
a't GEPFR3ARD

61 pour lost"


B


PHOTOGR&PHIE
JH. M. DUPLESSY
Grand alelier de luxe
120 HUE DU CsNTRE
Travaux de toutes sortes et de
toutes grandeurs.
Reproduction!, Agrardi segments

La Te.rile


Slcip iEr. A\NONYb AU (:AI'ITI. DR
120 000 FRANCS
Ie I)irecteur de Iht S ),-i *La tex-
Wtie s informe It' public qIW'tl achi"e
dL- A PA6n au dornicil.- de Ia So i6-
t6, sis A I'ancjicimi- blahrchi-seiie. rue
du N1pg si:I d I I KAat, et faoe dIe la
G'aci~me, t mtles ajnaiaaititr." de I 'uilles
de Pitte el Oieillt-s r%'me aii piix de
P. 5 (ciii 1Igourdus les ,mille livres.


SEINS
dAveloppts, reconstituas,
enbellis, raffermis
i dons mol par 1,r .11
PILULES ORIENTALES
vri;i ai -1 p t A A!

ir V-f t U P-rs.L
"VeA p"I t-A-u- int A..,l~j

VIacn ntt d'a,; iver A noiuveaj tin
position s de Livdovic Larnothe
La dimicipisp \ aise l eute tatit ap-
prtcie4 'Papillimti toirv v qua m tail
1-puiMse
ANGf:*I,E. V l sugg rstivi.
(:APiICE. vo te clia-rmana e.
A P3t. latituic exiiind)aire.
S'~adi-ss--r o .o.itu s A Mr. ,croit
~NG 9J:, 93 Ii die NI g: ina de
IT aHt, 1101-1-HLU- '11- lic
---
8 ANS ittES.: (~





Topique D. SERIES
Pour I x Chet'aux
;ude imon rip'I--dl,1 11 itet'ijs, des
Places aicienup-secaits, Foulurts,
Entorses, Fli'ximi'as dd poitriiie.ctc, ec.
Paoitement icil tr arpile el d iLt ,- et
certain. Repous-e du ps01 8assur6
0P,0T: Pha rnvci8 Moderne
Rue Roux, No 108 et Rue du Peuple,
No 124.
PoRT AU-PRINCE (HAiMi)


Essayez


des ddlicieux


products de la


Soda Waler C"

Royal kola Champagne
Royal Ginger Ale
,Elle vous convaincra de la r6elle sup6riorit- de ces exquis r.tliat-clissements.


Agence G6n6rale et D6p6t:
AU MAGASIN DE LA MI.TROPOLE

MASON JULES LAILLE


93, RUE ii MAGASIN I)E L'ETAT
P( lT A. -PHINCE.
Vojs v trouverez aussi le
Splendid Kola Champagne
c.e soit les meillaurs, les moins cliers pouu lear qualitt.
Les Goiter c'est les adopter pour tou]ours.


A LA PHARMA 1E A
Eiimantiu.I Alex tndre A Ile r i ID l'a-
Cd YajileI La halle si miel -,i ran-
La IP1armacie ElinnianueI AI-xaindirt- 4ile dtes ies diu Q ai,N'o
annonce a a:1(mbre"tss clhtciloc- a
u'elle vian' de cecovoi' .pour coltte I (1 (sFrontsforts
an d'annle un grand ase rtimeiil do-
mt'dicametiis uotveaux oft d buail ms el 3, act-llement
te's que : cltcat, ss Jaisinis l"uni s I oip ar Monsieur
diag~es. usoug:lts, past tllcs de 11'1
fles, pastilles de goinnme et*. t.lw
Elle vend # ii (is cet eI dIt t'.1 I et l e
foujours At tin pril Ii s mnodt,'. I -S'adresse it Me Nar-
je es 6 IAec le ;atvoeat, pr6-
is ellnn s c r tte ville.


Le Steani e Prins Willem II ve
nant de N, w Yu;k et -Saiuit-Iare.4-;
attetidu ici saiIW'I 6p t i1 a -uu, t I p a;o
tiua pirobabtenitci Io Ii iiime jow IC)il
Ile'-v(io~ive, J4,t1'inio, I aves, Jaciiin.
et Curaqao.
Port-au-Prinwce, At Aoilt 19Q14.
Aui.. AIIIURI-ND', ,Aq n'.


Faillite H.


Pape


Le syndic provisoire de la faillite II.
Pape et Cie. pr6viit l-s dle aucie-s ,I.
la dite faillite dort I. s titres de crtd.i n e
ont 6t6 admis a !a suite de la vertli:.,-
tion qui tut lieu an tribunal de coin
mere* de Jacmel le 20 Jiillet d--rn ie
suivant piot is e bal itdige a cct tlet.
qiils auront A e prb6-nter en 1i
Chambre du Coneeil du dit tribunal,
s6ant au Palais de Justice du litu le
merciedi qui sra )20 O-tlobre piochain
A :1 heures de I'api-s miidi, pour, sous
la prkbideoce du juge-comroissaire, en-
tendre le rappoit du -yvndic si,, I s.t,
de la faillite, prendoe avec le- fa.i. -,
'ils i'ont pr6-ents, tels arrt, g ,s, si
u'ils aviseront, ou pa-ser unJ c(,*- r
t uion dan. le casou les propo i i
d. i f.,a li- ne seraient pas agrees. I
,out I onlormnmerst aux disposi'ions d-.-
Aiticles 508, 509, 510 et sLivanis d
Code de Commerce
Fait en la Chambre du Conseil an
Palais de Justice A Jacmel, le 6 A. it
1909.
Le Syndic provisoire de la failli'e H.
PAl's & Co,
L. A. VIAU.


VA-h/ vw ILk. 1 0 1leux cliaussd~?.
I i t--I ti d f r ouv arOU~d dans une
(IltiliL' 4u(ul tu- vi'*.tiii ceet la So-
liditl.
M 9. V ITI ELLO frttres,
Ses Ch ( i'ussures pour
110tone .~i~,tjIII'Zlji- l*1aj'c ii-,s ot amdri-
f*.thj :-,'rI I'',arieur d'annoncei Ai
lem winihri(t'i-ell-f4 4 Itent-l qu'l ls vien-
nifit (le. I- rt e a;i (tr notivelles turmee
a [)it IIi*r,,ier 0 1 Parisi.-n v, du v~ri-
tible Modemn Style.
[AS (ChI-ius-lu-ti sont reconnues in-
coin paa' p- ; e 1-'r I I. Cornmodiid de
fvurs fiirio-.s v-I otileur SOlicfit6 joint
A tj In I I e4vail 4- ." rmpntit ni.
La Nlaisout po-*;de en dep)t des
rnalt'.1.1-ilix 414'. Ill. 11 i-1, ehoix provo
narit s-, m.i Il";i; s tbriqucs des
Lriats U is t, Ie Fti e ance.
Chevreau varni, Extra Qaiifit, la
',,Ilci~,' P ;fl~s (file.
e u VU *u i de toutes nuances, vd-
b i! l ussie.
I.. *a'* 1 s Iobui rjit ures emplo-
v 01=, 111 I voters et les soiDs
011110., **.- Iito '0 c3LI0t'dction nous per.
rn Itew 1 4 -,"wranfir come lea
plhis solidM t e Ie- pVIw4 durable,.
Slok de Cliaito:uros tines pour I&
veate 41 1gro til e h1asl.
Assout ment coplettl ete irages ot
lacets do touten nuances.
Prix tile mais ;nod6rt0.
A dr stt.,: V 12IEL, 0 fr6~rv
145, Griud ue, elu face I& Poeto.


-





-- -- -- --- --- =


Grand Rabais!


J AM E S T0 Wi~i


TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907 )
HAS CONFERED A


Gold Medal


upon


I ann Ierie Continenltale
DE PORT-AU-PRINCE
CH kUSSURES
(:VHIVKAU GLA,:A, pour ihommes et dames P. 10. Eufaits P. 8
VIRNIs KCLIP- 12 a 10
COULIUR LOTUS a a 12 10

Pour la vente en gros 5 olo d'escompte.
..I t


Kola de Kingqston


Kola-Champagne
Iron-brew
de Ia Charl


fortifi
A. ,-


iant


SCordonnerie Nouvelle


G G.B. PETO1A
1 43. GIAND'IBUK. 143
PORT-AU-PRINCE
:.9AunsURlS m Tuerous eU
WXk P*PAT. POUR LA VNT3
ric GRO1 3T D*lAIL.
NXontUon prompt deas
oommands, taut ol qu'm
Provlnoe.
Forms homes ; 616gaates e* ra
tionnelles.
Chaussuros de dames( Dersireome-
l. de Paris ) et le plus commode :
chauassres pour enfants confection*
ides avec des Peaux de ioutes an~us
'uase electionn et dar6e irriproeha
,les, A des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquidae
Peur kmwaaures de fates mw ews.


NESTOR FELIU
IL cellent tailleur avaintageosemeni
connu de toute la R4publique vient
ae rouvrir son atelier Rue FBron.


Lo ique Rue des Miraclks ) N* 61, prbs de Me
ey's aerated water factory Lger Cauvin,
SSa nombreuse cliestble trouvera
clheZ (Aitinat Fouchard comme toujours tou'e satisfaction
U1: DU CIENTRE Sou les travaux qul lui seront con-
i ..._ .. __// __ In. .. .

Les j:t.ilmous et lards "Swift" I' !* Verre
414i1 li i- tarquie 1Premium I Tailleur-Va -haz.d
Dnnn an vi, A a sh ianvaillante Elin


Les j .mbons tt lards a Sw ft 9 marque
* P'r.niuin sont bien connus et pr6f6rbs t
loute an're C nirque. Leur popularity* est due
;. leur iait litA rdgulibre. ainsi qu'A Iur belle
appareute et & leur gout ddlicieux. L*s mots
* S.\ift's rremiun U. S Inspected sot mar-
(ju6s au feu sur la couenne de chique piece,
qui est (mballe dans de la toile et du paper
parchemiu En acbetant des jambons et des
lards, veillez A ce qu'on vous livre la marqne
* Swift's Premium. a


** Swift "'n
d'A rgent"


C'est du s tindoux tout-a-fait pur, comme il sort
du fondoir, mis en sceaux metalliqu6s, herm6ti.
quement fermts, 3. 5 et 10 lives. C est le sain-
doux type de I'Arnrique ; il jouit d'une haute re-
putation, et la vente en est 6norme.


Cos articles se vendnt A l'dpicerie de Mne Z tke, chez
mas et chez Mr illnri Brisson.


Mr Justin Tho-


Pliarmacie W. Buch


Place


Execution prompt et soign6e des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
MAnalyses des minarais d'or, argent, cuivre et autres metp x d'aprsa *a
m6thode americaine ( fire essay .
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
Champagne a P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propri6taire : W.


Buch


Pharmacien dipl6m6 allwam-an4
D6p6t de Kola-Champagne:
Aux Gonaives: Modarne P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-OoAve : Hermann Reimbold & Co


*le qup a mason No 7, Rue Traver.
sibre est toujours bieo pourvue d'une
varidt6 d'6toffes de la haute noo-
reautO parisienne.
QUALJTd SuvPifRtws COUPs t.o AurT
TRAVAIL SOIGNi Ex cUTIOr PIPOMUP1
Prix trA rddits I


A LI'LEGANCE
OORDONNERIE
H. SEPBE!
42. Roe des Fronts-Fort..
CHAUSSURo S MN DkPr6,POURt L.A Tr a
Promptitude et loin aux commas-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a do plus
aouveaux.
Forms americaine et franchise poor
Messieurs ; 61egantes at commodes
Pour loe enf!ats le plus 1'aise.
Travail solid ex6cute aveo
eos peaud de premi6remarque.
Assurs.ze de grand rabais.
Pats8. CifA~Cr s at LtI~"alda

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUK 191
Dirig6e par

L. HODELIN
dwcl. mmbrs .s i Seetejj PIh.ma
thrspique dfe mwaulr tilears Pert
Vient de recevoir an grand cholg dd
tofe diagonal, casimir alpaca, ehevic.
t1, cheviote pour deal, etc, mReoaa.-
1. particalirement iA a glient6le sno
*eI collection de coupee de easlma
4* gilets de fantaisie et di ql a6 de
'oate beaut6
Sp6ci1allt e d Coatum-e de ao-
O...- Coupes.. Fraula, Anlae t
4mr4riaie de la R i e alrte e
La aaison confeestonne aud de
tames militaires, habits brodde
rs. to ~to, de =s gradee, r


Attention

Cleriisona
des Male


Rapidement, par le
oriental
Docteur Seetul1
Gradud de Philadelphie,Ghi
York (E. U. )
Le Dr Seetulsingh rei
sincerement tous ses die
pour leur bienveillance
veurs envers lui. annon
temps B sa nombreuse cl
commencera A exercer j
mettre A son service sa sc
tale pour la guerison de I
de maladies, gueiison I
son incontestable habile
rifide.
Pourles conditions s'adr
tel Bellevue.

10 00o meilleur
que partoi
ON TROUVERA A
L'INPRIUaRIB C. MJ
Cartes de Visite. CA
eailles. Billets de fair
Poor lea grande coma
trees conditions avantagp
faites.

Francisco DI
Fabricant de ohb
La Manutacture a tonji
an grand stock, pour
gros et on detail, de c
tous genres pour
HOMMaS, FMIIS, I
Les commands des
d l'intdriear pourront 61
dans one semaiue i peu
23, Rue des Fronts-
POaT-AU-PRMINC (


le mangezplus
S'll n'estfait ave la "
Beo"t.
La meilleure farine
Celle qui donne le a
Qui produit le plus
e pain le plus bla
Le pain le plus lege
Pour tous renslaig
dresser a :
Ernest Cal
reprds stant de la PILIA
URNur FLOUR MIL Co
*LS

Chapelle
ACCOUREZ C

JAIME TvE
AL chapelier remla
tageosemeot connatan
bi oen g6n6ral et&
cienthe qu'il vient do
FAIRIQUE DR C,
(L'ANCI3sIn MMS10o
Ds LA PLACE Gu
GRAND'RUE OU RtI
No 49. S .
LA neural 6tabli5'
tert sas tI no1 d

II promote aoln
oommOrtd


Saindoux pur
marq ue Feuille


de la Paix