<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00690
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: August 5, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00690

Full Text




iAnn6@, N. 706


]?0RT-AU-PiL[NCE, HLrTi


Jeudi, 5 Aodt 1909.


. l


j


2


OUOTIDIEN


Abonnjomnts:


Un Mou. .
Taois Mois.
Uw Mol. .
Toris Moss
Taois Mots.


.G.

*4


2.00
5.00
12.20
6.00
8.00


DIRECTiCUR-FONLATU ii

C1t6men t-Magloire


ADMIMIBThATEJA Arthur


I idoo-r


LC; NUMIRO


r~CN.IY


Los eg aseritt iua~se o & .eofs Cu s W POE kd*

I.o *A"C- MINST ACI


(I




I







I
k
e
Lo


CONTES DU JEUDI MARTIA. accabl#. N;)tre samedi
est compromise. Rien A fair dans ce
I )rd-de mer.
AMOURS HAITIENNES. II. DANS LA I "I'RNAISE JOSEPlilNE, navrre.-Tu n'a pas d'ar-
ge-it du tout ?
I MARTIAl ,-- Si, j' ti une polite va.lur.
La P oule a ix, (E tlfs (lor JOSEPHIIN, narql'-)ie. -- Qi as-tu
lMARTIAL simplenme-it. Q iand j'ai
va que j allais rentrer ici sans un cen-
JSe m:son base deux pieces dans la F-II.INE, dtai.s un sanglot., En pro- time, j'ai imagine une r &th.. vingt sous-
Sad de l roe du Magasin de I'Etat. vince on I'envoie en province cripteurs g une gurde, une bUtise,quoij!
ivnt F:.e-m6'e, dans ;la crasse, le MARMONTEL. Certaintement. Ici il JOSEPHINE effroyle. Uue rate !...
L-Grato et leurs cinq erfints-dont me gene. Pas mnoyen de se voir le soir. Mais nous n'avons plus rien a mettre
rnicr a trois ans. A cette heure, Et pour moi, c'est le soir que c'est rla rIle.
ahe et demie, les infants ont &d agr(able. Dans la journde, ii semble MARTIAL clignant de l'eil. Altenrds
pet poorcause. Le mar, MARTIAL qu'on va toujours vous surprendre. doac ,. J'ai mis A It rafli une paite de
x (38 ans) se dit courtier, mais, en Alors il n'y a pas de plai-ir. canards que je n'ai pas... mais avec
i, mire de l'argent aux uns et aux FIFINE, pleurant.-C'e-t que nous ne I'argent des souscriuteurs j'aurais ache-
Spar d artifices plus on moins in- nous sommes jam is sep ires,Martial et t6 les c.nard-. II y aurait toujours
im. 1A fmme JostPHIN GRATON, moi, depuis cqe nous sommes mari6s. quir ze gaiirdes en bst pour moi... ma-
wn noom Fifie ( 35 ans), muli- MARMONTEL, se.. Vous ne voulez Ihiureusement je n'ai trouv' dans tout
a dakhie, pas laide, a su conserver done pas ? le Bord-de-mer que deux'soucripteurs :
dilenherede sole, ce qui lui vant FJFINF, s'Essu!/ant les yeux. Je ne Talma Baranville tt Fef6 B)chart qui
n qumqm. succcs pres de certains) dis pas ,a. Mais il serait preferable out souscrit pour m'ob iger.l!s me I'oit
d'arrar~-r les chores autrement. formellement dit.
Nms, n loppie fieremient dans un MARIONrEL. II n'y a pas moyen. JOSEPHINE, ten'lant la main. Oud ont
pir o crpon rosE maculd de ba FIINIr.: s'enidlan'. Si, si .. Vous les deux gouides ?
p fmiwSes. Elle est seule.et s'im- pourriez paifaitement fair donner A MARTIAL, gend. C'est-A-dir'. qj'
W-a.-OhI il ne viendra plus... Maitial une cihairgd ai Port au-Prince... j'en ai d6pensi une avec des ami-, au
cutmia... une demi-haure de re- en Donane bi,-n ietendu... et, moi, le caf6...
lI ira... il ne viendra plus. Ce matir, a qlntre hetres, sous pretexte JOSEPHIz V Q aI inconscitnt Vo-
ldt e'et lui-mdme qui a fix6 le d'aller i !. mInisse... j'ials vous trouver yons, don- tonouirs l';iutr,' gourde.
I vOus pour deux heures. Ces ch' z vors... MARTIAL. lti renm'laut des pi' es de
liil fait toujours qu'ils soicnt en MARHLONTn.i, a I C)up l. C n'est nirk 1. -- Voi a.
d. leurusemcit, que Martial ne as posib!- N )::s sommrsi dix-neuf Jos.PmINR, av -c un soupir. II.-u
eta qu' ciaq hures... M a is les d6, u.' habitantt ia meme mairon. leuseient que j'att ridls un petitt ar-
Ipeuvelt reveair avant quate F F IN. (.'e t ce que j allais dire... g nlt
I... Ah ce chieit ne vinjdra Vous loueri z uan maison pour vous MARTIAL j.yeux D ?...
I..Etdem.iu eat samedi... tout seu. JOSEPHINE, crderinent. Da monr
So MARMONTF.. C'est pas possible, compare Marmontel Eug6ae... Au fair,
PePpe i la pore. E le ouvre. En ) FIFINE.- Pourquoi ? tu pourtais bien a I r touliheri pout
. eL CEuoNE, dput (40ages MARMOMITEL, ferme D'abord lea moi.
I t. Pnm ba C anne It les Bflaes. maisons sont trop cher, ensuite j ne MARTIAL.tenth~asiAIte. Mais toU!
omioi0 rter, lair ettlt les pdflpis .pas abandonner mes coeI e. 1 de suite I
Floqi teii, 'r 't nutre d pq' oli- ah I i, non i... II ne faut pas ij di-
l~qqiS 'cntend qu'on puissc ... -'
qil ccntnabd pa qd'on pusse- mander d'abandonner mes col.W-gues.
nei r ble d'avoir une pen- FIFINE, risignde. Bien... bicn.Mar- [Chez Marmontel E igne. Miison sans,
F n doe-que Vlconque.) tial parti a. Ne vous fachtz pas. metb'es. Partoat des chaises de patle dJL
B- Bdant Vou ts un MARMONIEL --Jd ne me !ache pas .. pays. An milieu d'une grande piece nue
s element je ne suis pas content. Comn- est une table en tapin, sur laquelle se dd-
C lcal. Oh I ment pourrais je 6're content quand je tache une caraf) de rhum sans cesse vidie
d Omus tes un Amali vois que vous 'avz pas d'a election mais toojours remplie la minute. ia et
Saivous 6tes maln-pour moi que soul M rtial vous irn- 1 des individos avec des 'ezes hirsutes,
fTKL .- Pas dit ,a. prt. juent aux dam-s. La plupirt ont enlev6
reproche. FIrPou FNE, simplen nt M;:is roi... non seulement leurs vestes, mais encore
f*it pttenr. r aitori mais nor. Je o- ssurte, MNarmontel, leurs'chemises c-ns rvant ricnque la che-
11, yenatmi clos. Uo jej ou, ,i'u n lIs deox. m;s':te. I s ont les picds nus d.ns des sa
PALq me MARMOVIKnL -- VC.aime t. va'rs riant for: et t'.rtn! des p!aian
Ah I ('uieu e) c's .. FFIv.NI Mtis ol c'es' vr:ii tr:ts gross6 ecs. C- ont des diputc,.
S'em e. Q tuitil z MAlMONTEL, a 'e,' 'ri V\ )' z vous Entre Mr ial Gra:cn. II suit les pariice
Snell I croire, Josephin qe nou )Ir,!,o is A de dAmes et rii aussi fort que Iesaures
mEl oin'ratr I un temp.i pt,-,iei x. !'and quelqu'un acc.ouche d une inep-ie.
P Ipnt avec d/lices FIINF' C e-L vr.! i Va z 1on. FItf.,nc6 danse ae doJine. Marmotel El .
p'ts. Et Martial ? gane fame on cigare. Toot d'on coup,
Ii va bien. ( atvec ilan ) S (IkI p&n r. nt enls:4s d tni la chanmb'i... Martial Graton s toorne verns Ii).
lme il vous aim, I Uie demi here aprc, Mirrnon el en s ,rt ap nt.- rmotl
-ML e sis ca. Ce mali.S seal et 'tn va. A t bIa d'un i:sa:' Jo- MARTIAEL applant rmot
~sis de lui A Ditmon qui siphine revi-n s asseoir d ; I tite pi- MARMIONTEL -- Whatm
ims ceei : teGra- cce de dvAnt Elle pairao s p.onge d-is an MARTIAL. armoitel, Ftfie e m'a dilt
Stems ceci: Gr-a- cede d-nt Elle pari p!o i n'avas ode dre de me donner la cho.s
vote come contrdleur A able d: r'fl:xioJs. Marmon! q ii n avt e vour ( Tout le m garde u
e .roua save z qu'A Petit pas d'argnt sur Ii. a dir IJosphine qu'il por e.(Tou le mon gard u
ben. Oh !... pioue !. lui ENVERRAIT cF Jos'phine a l a main A s o eri, on hr.l)
hi I b.8s, nou, pourroti la nA hoire *. Eitre MWrtia' Gratoa. MRIIMR NTlI. Cest vrai, mon rh-r.
SCcomamoddment. s'assied cn s'essoyant la figure.) j'&Vae oubi6 .a.


( n !lisse une pikce de',cinq dollars
dans la main de Martial. Au w tm i*s-
tant un officer remet un billet <( Mar-
montel
MARTIAL, aUec eefusioiL. -- Merci,
beaucoup.
MAHIMNT-:L, qui a fini de lire le bil-
let, ii Martinl i;aI se disposail d partir.
- Dites done, vou< savez, votre com-
mi.sion est faite. Vous allez A Patit-
Godve... contrnleur.
MARTIAI., dlfailanl4. Vrai ?
MARMONTEI.. Je vous I'aflirme.
MARTIAL, comme r/citant une le'on.
- Je vous remercie infiniment pour le
concourse franc et loyal que vous m'a-
v. z donnd dans la circontance prdsente.
I)ns; ca nouveau poste qui vient d'*tre
confide A mon patriotijine bien connu et
qui marquera une tape decisive dans
mon existence d'homme ind6pendant et
fier.....
MARMONTEL E:GEcKE bais.anta la toix.
(Ce n'est paq moi qu'il faut remer-
ci- r, mais Josefphinr... Elle s'est bien
remude. allez! (Ilau) Un grog, hein ?
MARTIAL., diqae. Avec plaisir.
(Ilsfont cap str i car, fe' d,' Itum. Le
autres les suivant. On trinque Discours de
chicuan. Le, mots d hommn illustre', de conr
course divtui, de p.t iolisneU laird, de dignity
de c'ractier pleuv. nt.)
FERNAND IIIBBKRT.




f K 1 E i. M] T 8
RiLNS~EGNRMENTS
MaT'tO ROL OGIQUES

Obs ervatoire
DU
SEIINAIRK COLLItG St-NARTIAL
MEFRJKEnr 3 AOUT 1909


BAromatre tidi


76 t /'9


Tamp6ratur -ail
Moyene d.r.- .c LA k icinp'raIure


23,6
34,7
26,2


Ci:l pr.q e c' i jisqu'.1 midi et cou-
ver. depuis 0 q' s'ir les montagnes du
Sod. O'-g, -vr 'e lieu A. ih. 30 avec
f ib e ptii-J: walquant au p!uvtiormctre 2,1
millimetres. B ise Je metr moderee depuis
mid;. Arc-cn ciel A 6h.-- Bromitre en
baisse raltotie.. RER
J. SCH~RER
Vceu
PR t ;S rTIr). nu Si~ATEUR BACSSAS
L- Stna* de la Rlpubiqu e exprime le
v ( q-,e dans le cis d'exacution da
c ,nrrat d ei'ir...,g !:-ctrique des villes de
Port-au- Prince et d Cap-laitien, la
canalisation souterr ine, offrant plus do


0LITEV1~n
IDARTIEWL-NTS,
UUNG Imt......INI


- ----- ----- --


_ -9--- 1 -I,--- -'-~-


F~ --


W WrwLAW ~-L I~-f----b L-


I


h.







garantie sera prfrfr&c A la canasliatio
adrienne.
Port-an Prince 27 Juilet 1909.
(Signk ) Baussan, V. Hilaire, T. C.
laurent, A. :Bel;ard, T. N Mdnard, P.
Pail ee. L. Sterling, Dauphin, N. Bance,
Estime jeune, Barbancourt, F. Moise, Mo-
rano Michel, BI i e C. LUva.h-. R David
Dr D. Liroch-, D Iert baur, C. Rouzitr,
C. Lerrb)ur C. Rtgnier. Vincent aIne,
C'yemitne, Magloire, S W'illam.
T616gramm- tonbre
Noti. confrCir Ant.iune Lafor st a rq I
bier, on t melrrarmre ui anornCt Ias molt,
i Jrlem e de si pe ire nice -.Marcellc La-
t.illade.
Nos coudo0 dnces .1 a famille.
Haiti p .itique ret L t eraire
la Revue parair remain avec des ma-
tilres intiressantes dont nous publierol s
Ife omnnaire dins notre prochtin uumbtc.
Mariage
En I'Tglise CuhtJrale ds Ginaives se-
ra c4Idb 6 1e sainedi 14 Ao.t prochain, A
7 heares du matin le maiiage de Mile
Carmen Dupuy avec notre ami le ddlicat
po6te Ab1l Lacrois;
Compliments aux fiturs Cpouz.
Nouveau Jou nal
Vient de pirritre I 'I npri erie Hereioa
un nouveau journal qai s'edite en anglais
et en franq&is so. s a direction de Me J
B. DWsirr. IF a pour titre t'Equitd
En retour de son cordial salute, nous f i-
sons des voeax de longue vie pour notre
interessant conff re.
Tpibunaux de Pai .
SE(<.rioN SUD
Calixe Pcral:e vient en 3pp ,stiol
:onire l'6xhcution d'un jugcment rendu
par dilaut en fivLur de Lorina Pinchino.
fElle r&climait de PcraiSt le paitment de
iSo gourdcs et le Tribunal avait condam-
ou le dtbiteurr
**
dfaju a w tt rcquis centre Luc Gaillard
par Alhbrt Lebon qut demand le pavement
de So gouides..
L: T:bunil t i .d: i' aux conclusions
du demandeur.
**
Difftrentes petites atlires sans impor-
lance sont entendues. Elle o'otrcnt aucmin
inttict pour nos lecteurs.
La malle
La tulle pat le steamer a Prins WIl-
lems pour N-.\ York et I'Eorope (via
Jeremie)
Et celle par le steamner e Altai pour
Petit-GoAve, J1rmrnie et S,' Marta seront
termres iaujord'huoi A 4 heirrs ibes
precises du soir.
Port-au Prince S-Ac6t 1909.
NAcrologie
Les fundrailles de Marie Elisabeth Ca-
milla Carri, Vtw Edmond Merlet, dicedee
hier auront lieu cet apies-midi.
Nos condoleances aux families eprov6tes
t particulierement A sa file Mme Vve Ro
dolphe Solages.
Arrivage
Ce main est entree Ie steamer ,Altai avec
les passages suivants :
Cap Haitien : M. Ratio, Tischer, E. Dc-
houx.
Port de-Pax : C. Charlemagne, A. La-
for2t, Dr Coicou, iSpt scars de la Sages-
se, Louis.
Gonaites : BRrth, Mme L. Geftrard, C.
Joseph, P. Lanse et enfant, Mine Guillau-
me, B s i n, E Jeanniton, Mme A. Ster-
lia et enfant, Pire Gaillo, Mai Vve Ce
ard et enfant.
Nouveaux avoc' as
Ce martin. Mr Lahens Racine et Charles
Riboul out pretd serment come avocats
du birreau de Port-au-Prince.
Le Tribunal presidd par le joge St.-Rome,
le Parquet represents par Mr J. Rosemond
et le bitonnier de I'Ordre, Mr Hudicourt
oat souhaitA la bienvenue A ces jeones
maitres. Ceox ci en language simple et ClevC
out rdpondu a ces bonnes paroles.
Incendie aux Gonalves


Un incendie qui a CclatC hier aux Go-
nalves vers r here 30 do martin a con-
p*tement detruit le dep6t de planches de
MM. Masicot *t Cooa.


Les peites sont evaluoes 8o.ooo gour- oniquement dans le but d'aumenter h
ds. resources du pays que ce bail a te con
L'activit6 et le divouemeut des pompiers senti. M. Jirdmie serait d'avis que ce gum
ont 6td admirab!es. Le dtlgoud Prudent no reste iciet soi employ a fertilize
di.igeai en personnel les manceavres de la nos mornes rocheux qui ne rapportent inel
pompe. au paysan haitien.
Le deputE BAlly fit remarqaer an mi
t t cnistre que dans le B idget des voies et me
Gourmets et artistes culinaires, re- yens, vote en como i. ion cette semaiie
jouissez-vous .. Voio les succu- ii nest rien port our rendement en ganc
SWIt 'T, marque PREMIUM .. II le prie de i dooner des explications
S __ cet igard. Le Mini itre des Finances rdpon!
u.:o le rendement du guano est coapri
ans la valeur portce au Budget d.s voi-
et moyens, sous la rubriqu: "R:ceties di
vA erses
1Mr le de put Francois tst tres etonn,
Sd.nace du ~rcredi 4 Aout 190 d'entendre topi iion de Mr Jdr6mie sur 1(
An birc de 1'Exicutif se trouvent Mis- bail en question.-- Le Miaitsre de 1'Inot
sieurs Ics Stcr6taires d'Eat de l'Intdr'ecr, rieur di qu'il n'a pas la prCten i on de fain
des Fmances,des Travaux Publics et de a nc s de drci la tribune de la Cham-
Justice. Des l'ouverture de la sEance, le bre. II dira tout de m&me qu'un -gisemen
Ministre des Fnances propose l'interver- de guano con i ue on iamenble tout com.
tissement d: I'ordre dl lour afin d' passer me les atb-es qt i se trouvent dans one forT
A la discussion du project de loi concernant sont. immeubles tant qu'ils ne sont pu
l'emprunt de 2.ooo.ooo. coupes. Le dEpute Bailly dit que Mr Tom
Les deputts Edoer Hyppolite et N.Tous mins n'a done auc ine girantie A ce b'i
saintNel font ressortir que c'est trois jours et que nous n'.vons aucun moyen coerciti
ap-es la distr.bution d un project imprime pour fire entrer dans la caisse pub ique
que sa discussion doit avoir lieu, come ce dollar 112
le prescrivent les rdglements. Mr Pierre Pinede,d6puo: de Cerca-la-Swrr
Le president renvoie done A la seance ce attire I'attenii3n sur ce fci, important
d'aujourd hui la discussion de ce projer, Le gieement de Cerca-'a-Source est A dent
car ii n'y a pas trois jours depuis que ia lieux de la R4publique Dami icaine ; o
dis'ribiaton a e6t faite. peut done fcilement traverser dans la par-
L'ordre du jour est entamn et aprd6 sane- tie de I Est avec ce guano au lieu d'allri
tio. d'an procks-verbal, lecture de la cor- au Cap pour pay:r ce droit d'uln dollar
rc;por:dance est donnCe. Parmi les pieces et demi. M. Frjng is demand au Minis re
de la correspondence. se trouve le dossier de 1 Inttiieur si le bail ne sera pas soumi
de I'afltire Bil.y transmis A la Chambr-: la raiti.a i in d.s Charnbres Mr JCr&mii
par le Depattement de ia Justie. Le Pre dit qu i n'y t o ve aucun iaiconvd lent
sideni forme une co mission spCciate pour Le depute Fa q i est a comble de I;
etidt-r ce Jossier. E.le tst eomp ,sCe des joie ei bat d:s m'wits en c iant : B'avo !..
Deputes Morpeau, Valtmbrun, Eda:r Hyp- Les trois heures reg'emtentaires c an
poll e, St-Aude etc. puises, le President, declare que des au-
La pole est accordie au dEpute Ac Coi jourd'ht i la Chambre sern en permanence
Frainqis q,'i a une question A poser an Mi- et lvve la seance qui a dti uniquemen
nistre de la Justice, A propos du contract consacrde au guano.
Tommins. Un con:rat de neuf ans a ,6 __ -
consenti i Mr Tommins par M Renaud Hyp
oolitei our I'exploittion du guano dans les ainl Os
tirondissei-nti t suivats : C t- A i:i in
Grand: RAv,&re-da-Nord et Fort Lb-riC.
En vertu de ce contract, dit le deputy Fran i
c is, un dro t de i d i! ir 0 ces: pAyd par Voici les noms des dlvet qui s son
tonne de guano xpjrt6.I demand: au Mi distingudes pendant I'amnde scolaire qu
nistre de la justice si oui ou non le fair d: vitnt de finir :
toucher un drciL non prvu par la loi n PNS AT
consiicuc pas un dWlit de concussion.
M. J C, Arteaud rdpond qu'il a ttc mis Ceintureverte liser6e. -Clara Schiitt
au courant de cette atffire tres tard.Paisque D l)6ia olft
le dE6uti dit qu'on a mal faith d'accorder cet Ceinture violette liser6e. Anasta
exploitation de guano a Mr Tommins, la sie Jeudi, Hilda Schuit, Amaranthe
Chanbrc est suffisanment armie pour y Telson, Rende Jaspitre.
remidier. Exc ELLEKCE : Clarisse Duplessis.
Le ddput6 B illy dit que le contract est Bleue unie.- Carida Nolasco, Car
nul puisqu'i u'a pas e 6 ratifi par le men Claude, Agnai Montpeyrous
Corps Ldgis'atif.- Le depute Francois ftit Yvette Mathieu, Marguerite Bastien
remnaquer au ministry de la Justice qu'it Norph6lie J6r6me, Ephaise Eium
n'a pas rdpondu i la question qu'i lui a Lucie J6rCme, Andr6a David.
psde, a savoir si le fait de toucher on E CKLLENCE: Aline Pierre Louis.
droit non rivu par une loi ne coistitue B eue liser6e.- Louise Renaud
pas un dai de concussion. Le mini; Arianne Montpeyrous, Yvonne Guil
tre reF6.e qu'i n'a jiunis eu connaissance baud, Arianne Roux, R6sia l.an-un e
de ce cmntrat II s'abstrent de le qalifier Antonia Brun, Octavie Lemoine
upisque le dEpute Fran )is 1'.a dEjl lai Georgina Montreuil, Marcelle A gusted
L- depute Fieury Sin-on est d'acc)rd EXICLLUNCK ; Augu tine Jardin.
avec le minis're de la Ju.tice et rappelle a Jaune unie. Clelie Exum6, Livi
ce!ui des Travaux pub'ics que dans le Bateau, Cecilia Th616maque, Merzin
temp. ii a o eentre se mains totes les Peck, Ther6se Desrivibres, Anna La
p cces rcl-tives 1 cette exploitation de gua- combe, Anna Sterlin, Renee Roche
no; ii peut par conssqient fournir des mond, Eva Alexandre, Euphise MOE
renseignemen.s a la Chambre. treuil.
Mr P. Pre Aidrd dEclare n'en rien st- EXCELLENC : HermoAanthe Mala
voir car c'est sons I'administration de feu chief.
le GenEral Renaud Happoly'e que cette ex- Jaune li erde.- Augustine Honora
ploitationd guano a E6t -ccorde i Mr Tom- Laure Krause, Th6.6se Pinclhna;t, Ci
m:ns. mille Bllande, Alice Racster, Marnac
Mr A Francois reproche au Dtpa-tc- ne Foutin, Pauline B llande. Ci ce
meant de 1'Intdmiour d'avoir modifi la kIi Pnchinat, Antoinette Lacome,. Mai
sur les douanes et d'avoir fair des largesses guerite Pietersz, Jeannie Volel, Alic
a Mr Tommens. Barbes.
Le Ministre de l'Intetieur fait ressortir EXCELLENCE : Emmefina Cairis.
qu'un gisement de guano est assimilable Rouge unie. Th6erae Chriiphor
A une carriire a ciel ouvert ce n'est pas to, Carmita Volel, RBgina Jean- Louis
un contract mais bien un bail qui a dti si- Ions Bernier, Eva Richard, Laur
gnde entire son prddecesseuret Mr Tommaens. Denary Jeanne Hollant, Camyre Sasn
Le Departement de l'lnatrieur, en vertn Malvina Barthelemy, Eug4nle R(
de la loi domaniale a bien le droit de si- driguez.
gner un bail de neut ans avec quelqu'un EXCELLENCE : Mariette Michel.
sans avoir besoin de le seumettre aux Rouge liaer6e.- Marguerite Vernm
Chambres La tae d'un dollar tia ne sau- Marianne naaauze, Louise Germall


rait constituer one conclusion come is Maria Fratnckel,Tb6ree Barthe Th,
baisse A entendre M. Francois car e'le coos- rbe France, Jeanne Wiener, laM
titae plut6t an droit verier I'Etat ser Deanery, Julie Nicolas, Tbh6r
chaque tonne de goano eporte. C'et Strohm.







..- Aur6lie Bastion.
&clSU cr : Francine Barrau.
COURSD'ANGLAIS
. Montpeyrous, Marguerite Ba-
Morph6lie Jr6me, Aline Pier e
r, rianne Roux, R6sia Lanauz),
09a Montreuil, c6cilia Th6l6ma.
Anna Lacombe. Eva Alexandre,
bie Montreuil, lermosanthe Ma-
s, Marguerite Petersz, A'ice Bar-
eannie Volel, Emmalin Carrihs.
J4e France, Isaure Dennery, The-
Srobnb, Lucie Nicolas, Francme
Ier, Alice Destouchcs.
COURSE D EsPANOL
siteoe Jardin, Circ6e Pinchinat,
t ksn.Louis,Car mita Volel.Jnbs
tr, Eva Ricirrd, Laurore oen-
,myre Sam, Eug4nie Rodriguez,
Ite Michel.
OUVRAGE MANUEL
rid Nilasco, Carmen Claude, E-
SExuam, Louise Renaud.Arian-
sX, R6sia Lanauze, Octavie Le-
Clelie ExumO, C6cilia T616ma-
Merzine Peck, Eva Alexandre,
Racster, Marianne Fontin, Cir-
inchinat. Emmeline Carribs, Car-
Volel, RIgina Jean Louis Mariet-
obel. Louise Germain, ThBrbse
e, Th6,ese S'rohm. Lucie Nico-
.ar6lie Bistien, Normelie: Gzay
ki.
DarrMLLES AUX FUIEXUX
ie Ma:hieu, Merzine Peck Eva
dre. Marguerite Pitersz, Jean-
ela Iu s Bernier. Camyre Sam


,a Bithelmy, Marianne L&an
ore Dennery.
( d uivre. )



i'ns Hollandaise


teamer Prins Wi'lem II
* New-YoI k et Saint-Marc.
iici samedi 6 do courant. II


v
pa


btablement le mme jour po
DAve, Jiermie, Cayes, Jacm
4ao.
'ort-au-Prince, 4 Aodt 1909.
ALu. AIHRENDTS, Ay n'.


Attention

Voulez vous 6tre mieux chausJa ?...
11 est tres rare de trouver dans une
m6me confection l'E16gance et la So-
lidit6.
1M. VITIELLO fr6res,
lea specialistes en Chaussures pour
homes, formes franchises et am6ri
canes, ont I'honneur d'annoncer A
leur nombreuse clientele qu'ils vien-
nent de recevoir de nouvelles formes
* Du Dernier Cri Pkrisien v, da vdri-
table Modern Style.
Les Chaussures sont reconnues in-
comparables par la Commodite de
leurs forces et par leur Soliditd joint
i un travail entiArement flni.
La Maison poss6de en ddp6t des
materiaux de premier choix prove-
nant des meilleures fabriques des
Etats-Unis et de France.
Chevreau verni, Extra Quality, la
meilleure marque.
Peau jaune de toutes nuances, v6-
ritable Cuir de Russie.
La Quality des fournitures emplo-
ydes dans les souliers et les soins
apportes dans la confection nous per-
mettent de les garantir come les
plus solides et les plus durables.
Stok de Chaussures fines pour la


vente en groj et detail.
Assortment complete de
lacets d.- touted nuanc. t.
Prix fle inais mnod~e6.
Adresse : VITIELLO
145, Grand'Rue, en face


cirages

fr6res
la Pos


Chez App. Cipolin


155 Rue Rdpublicaine on face
S. Robelin


au-






'e-
ast
ar-
ur
iel


r


liTransatlantiqui


qo buot QU BEC est atten-
in V, ndrcdi 6 Aoat et part a
ameot dimanche 8, A 6 heures
Pour Petit Geave, St Marc et
a.
t-au-Pricce, 5 Aoot 1909.
L'AGENT
E ROBEL N.


0


Ligne Alias

mIur ALTA,'. venant de
, .Cap iaitien, Port-de Paix
U,est attend ici jeodi 5 cou-
dvra le meme jour pour Pe
.1 rdmie, Savanilla, Carta-
'tMa-rta, I agla et N-w-
*
I poor Nw Yoik et I'Europe
Ioe) par Prinz A ugust
Sfcrrmera & la povte Ie 5
5 ieres prdcises de I'aprb.;
ta Prince, le 3 Aoft 1909
HERRMANN & Co. Agents.


Our R. R. Ewald
gionle Dentists
" de Jerdmi. annooCe & ae
Ia public q00l se dentit
L1t00 Plfitr do Joadf 5
relac1, -- 3 Ao t 190t.


d4


Set


te.



Mr


Viennent d'arriver par dernier va-
peur :
Pat6 de foie gras. Saucisses trufiees.
Pigeon aux poise. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc Fruits cristalises par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. O~orto. Malaga. Ver-
mouth. Cogoac. Champagne.
mi -- I
PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUE DU CENTRE
Travaux de toutes sortes et de
touteF. grandeur.
Reproductions Agrandiesements


- 1 -
La Textile
SOCIETY: ANONYME AU CAPITAL DE
120.000 FRANCS


-
I.e Directeur de la Socitdt d(La Tex-
tile a informed le public qu'il achete
d6s A present au domicile de la So.id-
td, sis l'ancienne blanchi series, rue
du Magasin de I Etat, en face de la
Glaciase, routes quantitds de ftuilles
de Pitte et Oieilles d'Ane au ptix de
P. 5 ( cinq gourdes ) les mille lives.


a


6tel Bellevue -
I Le mieux situ6, Ie plus con
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cafsiane reomm6e.- Vue aur la mer.

Avis


Vionnent d'arriver A nouveau un
boo nombre d'ex implaires des com-
positions de Ludovic Latothe :
La d6licieuse Valse lente tant ap-
pr6ciee a Papillont noirs qui 6tait
4polisee.
ANGELE. Valse suggestive.
CAPRICE. Gavo'te charmante.
a P. 3 chaque exemplaire.
S'adresser toujours & Mr. VICTOR
lIANGONt, 93, Rue du Magasin do
I'Wat, Port-au-Prince.


I











U


Les jambons et lards "Swift"
de leur marque "Premium


Les jmbons t lards Swift a marque
* Premium a soot bien connus et pref6res A
toute autre marque. Leur popularity est due
a leur quality regulit-re, ainsi qu'a leur belle
apparence et A leur goAt ddlic'eux. Lea mots
a Swift's Premium U. S. Inspected a sont mar-
ques au feu sur la couenne de chaque piece,
qui est emballee dans de la toile et du paper
parchemin. En acbetant des jambons et des
lards, veilkz a ce qu'on vous livre la marque
* Swift's Prtmium. a


C'est du saindoux tout-a-fait pur, come il sort
du fondoir, mis en sceaux m6talliqus, .herm6ti-
quement fermds. 3. 5 et 10 lives. :C'est le sain-
oux type de I'Amerique'; il jouit d'uoe haute r6-
putation, et la vente en est 6norme.


Cos articles se vendent a l'4picerie de Mime
mas et chez Mr lenri BrisFon.


Z-'ke, chaz


Mr Justin Tho-


Laboatoilre Sejourne


-
PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MEDICAMENTKUSES STi
LISEES ET INJECTABLES.
Ampoules d'Eau de m6r Isotoniques solon Quinton.


L'eau de mer ue nous employons
au del& de 'Ile e la Gonve. Nous
I'observation judicieuse que foot les


ERI-


a dte soigneusement captee au large,
faisons remarquer au Corps medical
laboratoirea rangers :


a L'Eau de mer injectable dolt 6tre de fabrication ricente pour Ovoir toutes ses pro-
pri6t6s thdrapeutiques. De nombruses attestatons ons us permettent de certifier que
nos products ont doon6 tous lea r6sultats easpr6s. *
Specialit : Serum nevrosth6nique.
Ce S6rum rdgulaiase les changes nu'ritifs, il a dIt employed avec su~-
co daos la neurasthdnie, la tubercu'ose, etc.


Essavez
0.


Une Bouteille

Sodi


des d~licieux


products de la


W1alter C

Royal kola CIhamupajne


Royal Gingler Ale
Elle vous convaincfra de la reelle sulwl ut 06t tit! ce- expaim Idilraflliksements;


Agence G

AU MAGASIN


6ndrale


et Ddp6t:


DE LA MItTROPOLE


iMtISON JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN DE I,'ETAT


Vous y trouverez aussi Ie
Splendid


PO(RT AU-PHINCE.

Kola Champagne


Ce sont les meilleurs, les moins chelrs pour leir ,uialitd.
Lea Gotiter c'est les adopter pour toujours.


0


CUflez daue yv" B. Dl.oux

19, PLACE DU PANTHEON


On trouvera : Kola de


Kingston, Cr6me Soda


1


-1-~--


-


Saindoux pur
marque "Feuille


** Swift"
d'Argent"


II


I


I


I


I


I


I


L


U











Kola-Champagne
Iron-brew


fortifiant
toniq.!e


de la Ch-trl y's aerated water factor y

En vente ch.-tz Catistat ouhehard
RUE DU (2OINTR
umm-0 Wnow OW


Buch


Place


de la Paix


Ex4-ulioii p:-otnljh ot *'--i4grIqe de s ordonnances.
Analyses sclontifiquas et tchoiques.
1Aoa ilyes e ,nirlera.k d* 'r, argtlnt, ctuivre et alitres
i6thode anit icaiae ( fire essai y 1.


Fabrication d'Eaux
Champagne C-i.
I)rogueri


rndtaux d'aprS' a I


gazeuses, sirops et veritable Kola
6 lI d, uzaine.
ie en gros et cs deaLil


Propridtaire : W. BUCh
Pharmacien dLpl6m6 allemand
DI(p'i dle Kola-Chiampagne :
Aux Gonaives: Madame P. Laraq-e
A Saint- Marc : Malano E. Martelly
A Petit-Goave : Hormann Reimbold Sc C:

Grand Rabais I


JAMESTOWN


TERCIATERNIAL EXPOSITIONi, 1907)


Kola de Kingston


errel


3jt


(XI


C:or*I ,nNeroe Nuvelle


us an PE To!A4

C4.Au8Su~SS ~ roulr #3p~,k
1,68. G. ,AJ~in u Vert
C, "r9X16 pt Vlft IA TWN '
W OOS wfI P *T&.
.OD1 sSlA tet ae.+

Ftur~r~ &r berlnme ; 46Cas~ Ver
tA KOLUlelb
Qsussuroes dd dames( Dcusu
a& pParis) ot i plus cosaumd*
AUH -UilX3' portr rtt.E ts coufoctions.
u6.. avvec dw, daW4Jr .Oa naw" -,'5
cuassle 510tlon et duretde wM%&S~
ble. A dom prim atuPtageoze
otragOeq p~tog at Uqvdiiia
I ewr *MuInuvw d. 11 (IC


NESTOR EUD1
L celic. otaiillour avani igeuspmp
cont u 14 to'!e la RtAjuh.pqj:: tAVkrAt
do ?ou.'uir swoi attli-r'rflw Fbrox,
lirsde8adViofracu ) No di p M
(Ager Cauvin,

jr~)&n e If. qr;.a~J I(t'Ri lui *,e t s jCork
el..~


HAS CONFERED A


upon


Ta nerine Continen tale
DE PORT-AU-PRINCE


C ?i USStf1 S
(;R4VIHKA.' OLACI, pour h hflkTr's St damefs P. 10
VRraN; &CLIPS a 1-2


I" fa-'.n- 7. .S


tOL'Lu. Pi 1.OTUS 10
Pour la v-tL oni gros 5 oto d'-coipta.


Le Disque ASPIR

C'est la voix Humaine


Epatant! !

ANDRE FAUBERT
38, RUE ROUX, PORT-AU-PRINCE.


Une superb machine parlance avec 20 mo coaux grand module enregis.
Ires par les premiers artistes de I'Opera et I'Op6ra Comique de Paris.
Allez 1'entendre et I'admirer
chez ANDRI FAtlBERT
38 Roe Ros.


b.oaLe Avis a 'a hibinveiinte cliic
r~l y;ar-a Maisov Vzo'7 Rnes Tra,% r-
i-r'i eft 4,niours biev Pourvnp d'ut*
*s ui~tC d'toffe% e la haute tior-
Qr!YALJ'I ~it i &t!UWRA- COljgts' L*AlkIkTR
?r,ov-Af f SICG-i EIx*cLrTc.r# PiRourOJ
Pix teAS rziu' tS






43. Rue cie Firuv -Itku
CHjAUUSSIUS n DbP6yrVOFga lA vumrx
Promaptitude ot soin au C01.1mail-
des taut Id qt'en proviwne.
('ioaussres do Dawe oforaa trt
vail toulourg tQut ce qoil y a do us
iForvues aw-ricawe el, ruaiaise povr
Magf.euru -16'jantes at coom3ro'iq
Pour Ie lenfants I& phal 'ais.
Travail solid execut* a 'l
des poaui do preami~rnemrqiiip.
AiiLr&UGO 4. grand rabais.
Pb~r tsc arrt U-q-aI4 0


Irl-.-h -- -~ .--=` T.I-~~ *--~ -.L---


NOUVEAU T iA;'.. .-E1v.
0k L4
CONSTIPATIITD5 t t.
et do seo,
A.


IFr~mobligeo DEE
dF chau
La P.r&DurctiSI a toujoni
an gcav std ock-, pour Jim
grot et en d taii, (cha
tons genres pouir
HOmmEs, Fmw-;sl, Em
Los commanAes- de~s cci
de l'iut6rieur pokurrott Otre
dans -ao stzmaans L L.u pr
23 Rue dts Frouts-Fe
FORT-Pl r-P2INkz IL



8'il n'est fa V c "i1
Best."
La meilleure farine
Cello qui donne le ma
Qui produit le plus di
Le pain le plus bloc
Le pain le plus 16ga8.
Pour tous rens.1g"
dresser A :
Ernrlest Cast
repr~sentant tie I& PILLS3
SURn FLO M~h 'MIL- CO N
311.3

(t'auialleri
A2 .(UI{1ZCIII

J AIX1 TESI
L,3 (.113petier remaiqtj;
t s 1.118 it erll,~(i a
bib evI g&Ar'aI @1 t sa
@Iiwn'& q q iII vjent do t'
FABV('.E DE CHAJ

D LA 1'LAcr GEFF"II
(;RANDIt"'" 01oi PU
NO En tgeold I
te pruvel OtAbaliscOII
verl so z '." r"I1 d#

it 'rU sOifl Ot I
com1me tuo


10 0j in teulrm

O0', ''I OUVERA A
L'IM.PHIMItznug C. MAGI
(:autes d- Visite. Cart
eailles. HI,1ets de firep;
Pouri ie grandes comma
tres coiidilwns advantage
fantes.



Gold Medal


Pour 20 dollars on a
Chez


__


tos tubinae 'e