<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00676
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: July 20, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00676

Full Text


Ann6e, N. 892


PORT-AU-PRINCE ( HArr


Mardi, 20 Juillet 1909.


j


OUOTIDIEN


Abonnmomnts:
".Pa m PRUrn Mos- .Go
Tam. Mots..a
ATEMEDI UK Mn M...a
MUM sMon a
Tao.. SMon a


2.00
6.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTED UR- 'ONDATE UR

Cldnien-t-agloiro

ADUMrnsm"UURP Arthur Isidore


LK NUMtRO 115 CRINTIME

Los mamusrIw t36 emJ1 mom me mmomaW y m
DIR ECTIO N IZD ACTION-ADDi IISTRATIO
41. 331 IQl, 45


Histoire d'Hazti

A L'USAGE DES ADULTS


LIVRE III


Violence et repr6sailles
LV


6-"nrnJru u-1 Uly-,s Obas, JIni-ptiste'I
ErriHePt PierirePaul St-Jean.
Le 1-- Janvier, A sept liptires du ini--
liin, ce- comp:lpgn()i de III licur ( de
, rijave furent exclit's ri AIa Croix-les-
B)LDIluets, salis int',uU- ua .imulacxcr de
PiPglleriat Pour j utdi fi-r ce rn isacre, le
(;ouver riemern ri olutionmiuLire fit pu-
)ublier', conforaimen t.ert A u ne iI nOs
tld f' Jlio)f Ie : 1lu. pip-,jieimnit conser


Se decide & suivre la route Ia nsd lounge l'Etang sale I s'en danger etait encore plus terrible, c.tr le l 'nrI' la main.,)
sir la route de Neybe et, A quel- g9nrlrail Mo itocattini, d'origine loini- Tolte une sernmine s'.tait poul tant
e' m de Las Damas, se heurte nicaine et qui avait 6tW durant la gaei- i 'oule- entire le moment eI cette arrest
'guLlUmon ou il trouve les dispo- re un ,l.s plus actifs auxiliaices des t ticon et Ce'ui de l'exc u ioni
si bien prises centre lui qu'l ,:acos, rnande en toute hate Ie J jcmel A e mime moment, on t.~iu: prln-
(idti6 de rebrousser chemin et de par Montmorency Benjamin, .loit bien- dlmetalraav li route dle'Port-ali-P ince,
pIIr am Fond Verrettes, plus ou '6t couvrir toutes ces regious .11,ertes oii I'a'reo, it la jus'ic.s revo! itionnaire,
a dadordre. homess auxlquels elles sont d(jai fa- iiAent* ,ie colere et .i'impAtiance.
d part et d'autre, on s'orga- milieres
4ar la plus grande activity, du Salnave, ne pouvant (lone plu- s, a Mai d6toutrnou- uwn ro:nent iintre
S1Igovernement, pour corner de etre pris, rester inactif dans sa r,'trai,. attentionn dii poitail par o,' doit bien-
as plus le president fugitif et e son camp et prend la direction qt. tt enter Salnave pour le reporter du
rdsa un vigoureux coup de fi- Anses-A-Pitre. Montmorency Benj:tain,i ctd de l'autre port .il, dit :1 Logane,
Sd e6t6 de Salnave, pour rallier jui le guettait precisement, le faith vi- oft un drane terrible s- jouait.
r a.su p de monde afin d're as'- vement talonner pour I'engager plus Victo in (;hevAllier, gcuIdral en chef
lrcoe pour se mesurer avec 'en- avant dans cette route et le fair, pour' e l'arrne popularr, que nous avons
St aussi pour retenir et empd- ainsi dire, se livrer lui-meme aux for- vii au (Camp Og6 porter le coup ide
Zsw w se rendre ceux qI e I'intel- es qui attendant. ce i la pui-sance de S tlnave oi v
S I la situation avait iustruits de ui I'attendet.
dua danger. Le ler janvier 1870, Salnave atteint iroc.i1minut a d0chr ance. entrait a
it, en outre, pour Salnave l Anses-a-Pitre aprbs avoir snd su, Port au-Prince poor ecueitlir .a ji..te
les forces du gouvernemont sa route un grand nombre de htalt;narl. p rt (lu triomphe revolutitiorna:iri, et
le forces du gouvernement frce d.jfraterniser avec les troupes victorneu e
de Cabral, auxquelles lui-md- qui diminuent d'autant ses forces d.j9 Uraterniser avec le truuo l vi-trtieure-
uimt *i malencontreusement de si r6duites. La vigilance de 1'ennerni venu, s u Noril.
I96rv.il. no lui permit pas de faire aste et. 11 a aie JacI n pu ,,-
a.riesde prparatifs rdciproques sans prendre haleine, il laisse II An- rinle d, e I'avis ofticil "4u11 luii i:v.ti ttk
Itjiqu'au '28 d6cembre, chaque ses-A-Pitre, abandonnat une ,4,anl t t asri. d'y lis,. soi :trinte et de
aeat plus prdcaire la situation partie de ses b:gages et tie s,.s c rientr o l o rt-au e rrici ave seul e-
To. Tout ce qui 6tait rest dans vaux. kn!nt ,o esoite d ivitli i e.
du Cul-de Sac d'individus en Par une fatale coincidence ,is A6- s e et son pit r.ort
'tfre atiliss avaient 4te dirigds nern.-nts haitiens et des 6venemn-ts l'ann6e 1807, oh, ap t s avoir (.1t, ,ver
Ot, et le 27. le g6n6ral T. Zi- domi.icains, Cabral qui, a ce rm ment- NIssage Siget, le p incip il ouvrier (te la
Urtant de Port-az--Prince A la IA. g tr*tait A vue le prdsideut J~.; en- (ciute d ( tl 'rari, i tfat a ,-alam' ierne--
dtR orte colonne, alla renforcer ferme dana. le Petit Trou, se trouva lbre u tIiunvir it cirg; povisi e-
itcb.aments dji exp6di6s. Le 28 ainsi tout d4sign6 pour etre e in nme m men m e la gestion .les a tlires natio-
Montmorency Benjamin, qui temps le gendarme dres36 par le 'iestin ales.triumv de l
dana le gouvernemeon po- centre le president haitien. Nissag et de tnve Mais le d
Lo ractions de secrtaire d'E- Le 8 janvier, accul6 de toutes paitsj nier ava si fit en. ai melt; les
mS erre t de la marine, prit et n'ayant plus qu'a fire un appel d6-plus sa t-s 11 avait vio entd I volonld
de Fond Verrettes pour al- sespDr6 & son 6nergie, Salnave se pr6- popul aiie et, id'un froncemeint de s(s
conire Salnave lea opera- senta a la Cuabi on e.sayant de for- ,6pais et l.tuvs sounciis, ;v.ilt elieps
cer le passage le3 armei A la mu n. et ftit ientretr da.s lomln!r s) s delux
yl momaeat que Salaave, qui, Uo comb it des p'u acharnbs s'enggea colltue elt Iatt' es lse.a ebiut,en-
M a va, n'avait pas 6td heu- alors centre ses homes doet le d6es- touors ie la syrnp tli i .pop,,laire.-
00o11at le cheman sud de I'E- poir d4cuplait les forces, et Ia colunne cette jut des v-
t dtlermina & prendre I'au- de Cabral commander par I. g".' n\ents ucori a voult- que uant i au.ace ,-
tl, per lea Anses A-Pitre, Vidal Guite.u. ayant sou, ; s od nemens .ui a voul, ,t ce tant i autace
eaduire i Barahona. les colonel. Blrtitsolo Batista etI Jo ai6 au patient i iatt navor tra-e
vail!6 au clhitiment ,iui attoI., Saluave.1
qui, ayant vu Sainave, Caco. 11 compete sur cette leqo., de choses
Plt e dLimon, rebrous- La lutte dura cinq ieures, aFos Ic- ~o clAnrir son horizon policique
Odoutait biea qu'il ten- quelles Sainave, 4puis6 de lessoutce~s. st son coup ieonneire qii,
Briahoaa par cette so- ayant perdu plus de cent homme-i en dernier lieu, a dissipd' les nuags
aait pri is o dispositions comptant dans sa troupe un g:anii embnurnaient la inarche de la RA-
et avail covert de pa- nombre de bless6s, tomba entry, le vut ee de
"OSvta cbegmin par o. de- mains de l'ennemi avec le reste t ton Et io n.e
b fuard. Lai-m6me monde. Les prisonniers furent conduit a e tfope ,e qu una ouvooau triumevira
I Is Salina pour etre A la Salina au gnabral Cabral, et ieu, se former, qui sera compose tie Nisa
de Veiller A I'ex6culion jours aplas, le 10 jauvier, le gouvr rn- sg Ie ancie, n president Ies I' dent di
qu'il avait ordonn6es. meant de la HRvolution 6tait iuform ide Nrita de LomiSud, aete lui. ch-iifnt de
a83lave no pouvait plus cette important et pr6ci- u oe capture. le IsEat d in ud, et de iui. chO f deill
01. eofonacr lui m6me Montmorecy Benjamin, rendu au Fond forces insugoe l de I'O est. Om veillera I
i leIoablme qui circon- Ravot, recut deos autorits dominiiAcaines A ce quo le nouveau trumvirat n'ait
pl tb. A partiro dn. R'fortu r t psdeot, insi que Ie pas le sort piteux du premier.... I
S arts artir de- fort~an6r6s Alidetd Deiva, St-Lucien Mai la cavalcade de Victoria atteint
IS le ppossat as., co..pagnons Alfred a


Ilizoton... I lIalte !, command une
VOIX.
Le general Loquet, expedite par la
Revolution, est venu au-devant u g-
"6ral en chef. Charm6 de tant d'hon-
neurs, Vic'orin se prdcipite au-devant
,li I'ancieni alversaire des Gonaives; il
Achangent I'accola le fraternelle, qui
rutablit ainsi la complete fraternisation
des armes...
Mais quoi! pourquoi cos armes qui
s'apprttent? pourquoi ce peloton d'ex6-
cuiioiin pourquoi ces apprits de sup-
plice ..
Victoria (:hevallier avait 5 peine le
temps de s.: poser ces questions, quo
le peloton s'Mtait storm I'avait train
sur le revetrs de la route de Rizoton et
lui avait .igrifi6, par la rafale homi-
cide, que la Rdvolution ne voulait pas
de lui, pour I'u'uvre patriotique qu'il
s'agissait d entreprendre.
AUtiCSTE MAGLOIRE




iHNSEIGON EMNTS
t T LLOO o LOGIQ O17
C aOb er %vatolre
DU
SIMINAIR COLLEGE St-MARTIAL
LuND r19 JUILLET 1909


Barosntte A midi
Temp6raturejln1I"Pm


763 a/a)
21,8


(maximum 34 2
Moyenne diurne de la temperature 2/,9
Ciel clair jusqu'i midi et nuageux de-
puis. Tonnerie an Sud A a h. et eclairs A
I'ouest 9 h. Brise de mer tardive et
course. Barometre encore Ige remeat em
hausse.
J. SCHIRER
Tribunal de Cassation
SECTION CIVIL
Audience du Lundi z6 juilkt 9po9.
It est dix heures ct demie du martin. Le
Tribunal, sous lapresidence de Mr Ic V ce-
president Ern st Bo. home, prend siege
et eenend les aflaires de :
- Floreelly Frtre centre Henri Eiieo-
ne Reproduction. )
Cette affaire tst renvoyte A I'sadience
de LunJi prochain.
Horatius Morival centre Clervies
Niclaise ( Reproduction. )
Mr le joge Angelm: lit to0 rappo-t.
Mes J L. Dominique et Camille ST R6-
my soot entendus en lears observations.
Le Miais.ire Pub:ic, Eag. Ddiarel coo-
:lut i la cassatio des jugementi ati tu s.
Nod Ferdinand centre Agmie Char
es et consorts. ( Reproduction. )
Le rapponeur, Mr le juge Baron, donne
ecre de son raprort.
Le Minisi re Public, Lac Dominuiqe,


_ ~___ __~__ ~ __~_ ~ _~__


__ __ ~~I _~ _


67


Imm








conclot A 'irrecevabilite do pourvoi sinon
A son reject.
-Mgr Kersuzin cnitre Paul Perraud,
( Reproduction ).
Mr le loge Ducis Viard a obtenu la pi-
role et a donn6 lecture de son rapport.
Le Ministere Public, conclut au rejet du
pourvoi.
Dupr6 Martineau centre an jugement
do Tribunal civil d> Jeremie.
Mr le juge Baron fait son rapport
Le miuistere Public, Luc Do-ninique,
(onclut au reject du pourvoi et 1 la con-
damnation du demandeur aux depens.
Le siege est level.
Tribunal Civil
Audience :ivile du 19 Juillet 1909
Pr6sidence du juge V. Valind
Minis ere Public : outwardd
Jugements prononc6s
Celui qni condamne le sieurAn:no r
Samson A payer 1 la Fabrique de Petit-
G-Ave, A tirre de domma i s-interets, la
some de huit cents gourdes, dit que sur
cette vale. r scra imputiccelle de cent gour
des que le defender a paye A la deman-
deresse par intermediairc de Me J. R. De-
la'our ; comperse les ddpens.
Presidence : H Mondt. in
Celui qui rejette la fin de non re-
cevoir propose par. les sieurs'Oliver Cutts
et Co et Georges Besson contre la deman-
de de Madame Bonne Bolte ; au fond dit
quc I'acle du 22 Novembie 1897 n'est pas
nul ; ayant 6te contract par des personncs
capab es ; annule le commandement du
26 Juillet 1906 pour les raisons ci-dcssus
knoncees annule egalement I'adjudication
du ir AoCit 190o qui en est la suite, re
lette les dommages intdtsts rtspectivsment
reclames par les parties et compense les
d4pens.
Aflaires entendues
Ch. Favard contre I.conce Ducasse.
Docteur Annoual contre Veuve Cl1
meit B"llegarde. ( Dcfaut )
Anna Duchatel!itr centre les heritiers
.cques Basqniat.
AnDiDNCE CORRECTIONNELLE
Pr6sidence L. St Just Latortue
Ministere Public : Lys Nicolas


Jugements prononcs.
Celui qui renvoie Langenshwarf
prevention port centre lui.


de la


Nouvelle composition
Pr6sidence A. St Rome
Celui qui renvoie Sextus Berrouet et
Alphemise Lominy de la prevention portne
centre eux et ordonne leur mise en liber-
t6 sur le champ s'ils ne sont pas retenus
pour autre cause.
Sur la rtquisition fate par le Ministere
Public, Lys Latortue, le G6neral Sextus
Bertouet est reteno par une ordonnance
de la Chambre du conseil renduele 14
luillet courant qui le renvoie devant h1
tribunal criminal de ce resort.
Composition du jour
Prisidence duDoyen L. Nau
Minist.re Pablic, Lys Latortue
Affaire entendue
Assezfille Saint Honmm prevenur-
de blessures volontairts sur Pttit Nc
Labossi&re
Le Minis'ere Public corclut la l'app!i
cation des airicles 256 et 382, 9cme alin a
do code p6nal contre la pr6vcnue.
Me Delatour, avocat de la pr6venue a 6tt
entendu en ses moyens de defense.
Les chasses de M. Roosevelt
MOMBASSA M. Roosevelt a toe un
lion, trois girafes, deux elans et de nom-
breoses autres pieces de petit gibier.
Son fils, M. Kermit Roosevelt, a tuo Ie
plus gros lion do tableau, deux leopards
et plusieurs antilopes.
Tous les membres de l'cexpdition sont
en bonne santE.
La mort de M. Martens
SAmNT-P'TErasouaRG.- M. Martens, le
profirsear de droit international public,
membre permanent do conseil do minis
tar: des affairs Etrangres, est mort au
course d'oo voyage en vonie.


Tribunal de Pair
SECTION SUD
Toujoirs it malheureuse P. C. S. I .
VoilA qu'on I'accuse maintcnant d'avoir
allume un incendie. C'est I'honorable M.
Caius Dautant qui le soutient par son man
dataire Me Fabius, lequel declare q a'il y a
p&remption d'instance.
Ce nest pas I'opinion de Me Gilles. It sou-
,tient pour la P. C. S que I'instance doir
continue, car si le jgenment interlocatoire
est prim, la flute en est au demandeur
qui a neglig6 d'administrer la preuve or
onnee par le Tribunal.
Mais des fond s de pouvoir presents A
I'audience veulent fire connaitre leurs
doctes apprecations. On ne s'y reconnait
plus tt le trib nal ordonne le ddp6t des
pieces.
L- jug went sera rendu A une prcchai
ne audience.
*
I cataire ma h.ureux ct de bonne foi,
C. Giordini paiera en deux terms i Mime
Peulma Jn-Jicques le montant des terms
s'lcevant A 14 gourdes et dgguerpira.
Ainsi a ddcid6 le bon juge.
S


Deix nmrtiniquaises, Victoriue et Lncia
Rhubic rclament, par Me Millet. 120 dol-
laids de dommrmes-int6rets a Mme S.
Le tribunal fixe A 5o dol'ir; la caution
judicatum solvi qui doit e re d&pasee par
les d-:manderesses et renvoie la continua-
lion de 1'; t'i re.
Me Francois Cauvin representait Mme S.

On ne pent 're de meilleur compte.Le
proper :taire Ah6us Michel abandonne A sa
locataire qui repond au doux nom de Ve-
nus, le montant de 3 mois de loyers, a
condition q ,'elle remette I'appartement.
Le Tribunal ordonne le dguerpisse-
ment.
Excellen e occasi .,n
On offre, A des conditions avantageuses :
P.'pier A journal. format des journaux
le 'Nuvellilte, le Ma;in, le 'Bon Sens. On
peut deinander I 'chantillon.
Encre d imprimerie, par livre, en gros
et en detail.
S'adresser en nos bureaux.
Magnifiques Panamas
Pour Hommes et pour Dames, chez
W"u L-ONIDE SOLAGES, 22, Rue des Fronts-
Forts.
Accourez tous II!
NdCrologie
Mret Mme Benoit Armand et leurs enfants,
Mme Vve Sumner Innocent et ses enfants,
Mr et Mme Verneuil Etienne et leur en-
fant, les famillLS Carbonne, Thhzan Com-
p&re, Vaugelas et Franci:lon Pierre-NoalI
ont la douleur de vous fire part de la
mort de : %Carie Elmina Carbonne, leur
r(greitCe rrre, belle mere, grand mere,
tante tt cous:ne ddcedee hier soir, A 5
hearts, munie des sacrements de 1 Eglise.
Et vous prient d assister A ses fun&railles
qui auront lieu cet ap e midi, a 3 heures
precises.
Le convoi partira de la maison mortuai-
re, sise Rue de la Revolution ou de 1'En-
terrtmcnt, No 98 pour se rendre A 1'Egli-
se Ste Anne.
Nos condoleances aux families 6prouv6ee.
Concession A. Lilavois
Nous lisons ce qui suit dans I'Expos
Gent-ral de la *i.uation P. En le reprodui-
sant pour nos Itctturs, il nous est agreable
de felc;ter no're compatriote pour son
6nergie e. son act:v'6 :
a Des concessions accordies pour I'exploi-
tation de nos forces dans certaines regions
du Pays, celle de M. Alexandre Lilavois
est la scule qui, jusqu'ici, donne quelque
resnltat; car, coccurremment A ses expe-
ditions de traverse et de bois de gaiac a
I'Etranger, elle livre aussi a la consomma-
tion intirieure des bois de constructions
qui ne le cCdent en rien come traitement
on preparation A ceox importEs de l'Ame-
rique du Sud.,
Revue Litt6raire
Le fascicule de Juillet de cette Revue
cayenne vient de paraltre avec les matieres
suivantes : LesThazar, de Fernand Hibbert,
par Aug. V. Douyon; posies diverse;
Discours de L. Staco sur la tombe de
i Longuefosse; la suite do roman Id/al
. MCt, etc.


bres do corps diplomatique se sont rEfo-
giCs an dehors de la ville.
Cent dix neuf choldriques et qurante
deua cas suspect soat enards ajord'hui


LA CHAMBRE

Sdance du lundi 19 Juillet 1909
Elle n'a geere 6 intiressante la stance
d'hier. Elle a consisted en sanction d'un
proces-verbil et lecture de la correspon-
dance qni, come d'ordinaire, comportait
de nombreuses demands de rentes viage
res et de subsides.
Notons aussi que certain ddputes ne
voulant p.s aller A la tribune donner lec-
ture de quelques propositions par lesquelles
ils demandent l'inscription au Budget d
diverse va'curs qui, pour reparation d'unt
egise, qui pour reparation d'une prison,'
qui pour construction d'un point, les out
glissees au 2e eccrttaire qui les a lues A
l'Assemblie.
On aborde ensuite le troisieme point de
I'o'dre du jour : Discussion de la propo-
sition de loi-Jeannot mettant A partir du
Jer Octobre prochain les bureaux de I'Ad-
mini~tra-ion,d: la Douane et de la Recette
des Cayes sur le meme pied que ceux dn
Cap Haitien.
Cette proposition, A la discussion de la-
quel'e, assistant le nouveau Ministre des
finances, Mr Candelon Rigaud, a etC vote
sans modification.
Monsieur PierJe-Paul obedient la parole
pour lire d-ux rapports du Comiti des Fi-
nances. Le premier concern la proposition
de 'oi-Beauharrais Jn-Frarcois ( relatif A
I'augmentation des traitements des mem-
bres du Corps enseignant et judiciaiae don't
la discussion est rnvoyee au vote du Bud-
get 1909 19Io).
Le second rapport ajourne '1ouverture
du port de l'Anse d'Hainault.
A I'dgarde de Mr Timothde, a qui 1'E-
tat doit une asscz forte valeur pout sema-
phore, et canots qu'll lui avait fournis, le
Comit6 des finances a le regret de ne pou-
voir .aatuer sur cette creance qui est dans
le cas des tffets publics don't la consoli-
dation est ordonnee par des lois en vi-
gucur
Enfin ce mnime rapport dit que la de-
mannJc de ro.ooo dollars faite par le Pas
teur Turnbull pour la reconstruction du
Temple Weslyen, n'a pas pu etre pri5e en
consideration, vu la penurie du Tresor.
L'ordre du jour est epuise, celui de la
prochaine reunion est proclarne et la
eance est levee.


IIO QpiiUs _trangnre



Dern ires Dp chbes

MADRID 14 D'apres Its dernieres nou-
velles du Maroc, les caids des tribus les
plus importantes ont refuse de marcher
contre les espagnols avec les troupes du
Sultan.
Le Gouvernement a autoris6 le gou-
v.rneur de Melilla A renforcer ses corps
indigienes en recruttant des engages dans
les tribus amies.
TANGER 15. La situation interieure
au Maroc provoque les plus vives inquit-
tudes et on croit qu'une intervention in-
ternationale ne peut tarder de se produire.
Tout le pays est livre A l'anarchie ; meme
le Roghi n'cst p;s encore maitre de Fez.
II est certain que le Sulan Mou'ai-Hafid
est prisonnier dans sa capita!e. O sair.
en outre, qn'un de ses freres, Moalai-el-
K bir a ede proclamd Siltan A Azemour
et qu'il s'avance A la trte de nombreuses
bandes sur Mequincz
LONDRES 1S.- Une dep~che d'Athbnes
dit qu'une violent secousse sismique s'est
produite dans le sud de la Gree, cu elle
a faith de nombreuses victims et des dE-
gats important. Dana un village seal, 20ao
pers'nnes ont ete tuces et one centaine
d'autres blessdes Trois autre villages oant
egalement ete affects.
ST-PfTEISBOURG I5. Le i Nouveau
Temps a a reCa de son correspondent de
Teheran distant que les Idgations Etrangeres
sont bombardCes par les nationalistes.Cette
depeche ajoute que la Iegation de Russie
est en panic demolie et que tons les mem-


On offre a vendt
Une guildive en boo 6tat
tionnement. avec tous se
installed dans la ville da
Prince. Conditions eOWx
ment avantageoses.
S'adresser pour pl a ,
goements au Bureau do
L'Aa -ir oitration dudis
former s abonnes qu S
rion payer, a*;- -eeo t uo
quo oontro yuS r1-3_
lA4t le tnam tin JE
L*Admihearsur--


"-----'..d=
'dans les h6pitaux. Le flan fait
vicrimes parmi ia classes pau
qui absent de lIalcool.
LA PAz S.-- Lerapport dift
Gouvernement Bolivien a faitd
officielles la R6vublio A eld
pas confirmed. Le Pruidean,
clare au ministry rdruvien- -e'l
cas, la Bolivie naccepter"a I1&
bitrale et que, quoique des mesul
6t6 pr ses pour pro' ger Is I
difficultLs d'un rgliemnt suu
rendent la situation incertaine.
BJRDEAUX 16 Tafia Masrtiuai
48 ; Guadeloupe: 42/44. a"*
PARIs 16.- L- Pr6siden. de I
que rc ql t hier apr6s-midi les
e pl sieurs socit6Cs italienes qgi
rtnr prdsentes par le come
bssadeur d'Itaie.
La Chambre tcrmina hier les i
:rns s; r la po'itique du G10
par un ordre du jour de confiva
par 345 voix centre go.
Dans la sirance de ce mati, .el
nua la discussion des conclsiom
commiaston d'enqukte sur la marif
Hier, 'e Sdnat vota le project de d
tif A I r~ ui.ition des voitres-a
les Cet ap 6s-midi, il aborde---
deexiame fois la discussion du pro-je
I'arcmentation de I'a-tillerie, wodili
la Chambre.
STA BA BARA 16. Urie brusque
sisr.ique i ifr ressentie ci ce mtdi
Th. 28-- II "Y *' P"i eu dedglts
ATHrNE 16.- On est toujounr
d6ta Is di tremblerrent d- 'erre qi
produitdans le sudde la Grcce.D'aprit
derr irs flegranmmes. 300 Dersonao e
raient 6rd tunes ou bl.ssies Un faith
signaled de d'ffdrena s points do te
est q"e pen.hrit tremblemnt de
les liviCres et les ruisseaux sont dUes
d'une tein:e roupge-re.
LI'BONNE 16.- Une forte secousCe
mique a e6e ressentie hier soir i I
cvnte' Une P.niiqe s'insuivir. Les 4
sonr peu no'ibrcux
CALAI; 16 Hubbcrt Lathamna se
donnd son intention de traverser la Ni M
en aeroplane.
Le general de brigade de rCserve Asr
et le general Sabeiiir commandant I
brivsde d'ii fanterie, sont decdles.
TEHFRAN 16. L'assemblie atia
composee des chefs Mujtehids et d
du part naoronaliste, a proclamLd
d'hui le prince-heri'i, r Ahmed Mi
de Peise En anendant la miaoritC d
veau scuvt rain, le prince AzAd 8l
chet de la dynas.ie des Kadjar, est
regent du royaume.
On s'attend i ce que les troops
en ce moment campdes i Kasvia,
nen? prcchainrnenct en Rrssie, lM
sence A Teheran n'Ctant pas
ATHIfeES 16. Qua!re ceots
o;- e;, d truites A Hanari, des
d'E iJic Tot tes ls nles isons de
sont L.:habitables.O'i W Ie towirant des dci'rs dans ce distrim.
Le phenorr ee sismiqu' a fit d'
timcs dans une di zire de villtags.
Les secousses ont etd ressentie c
Pyrgos. Lelamas at Tripolie. O"*C
un sO. !ivcdmnt du sol s'est prodsk
le village de Ponhioti.


NOUVEAUX ALAN


s r KNES AIMnC*
DEROY FI
mm i,
FARM
BUIDE PUATIOUE -i atsmiI
a isim .MANL
%M m ASS? ILLUiTRt~t aN







Attention ...


c~-l.esMan
des 1~Ia1 atd es.


CHAMPAGNE

I r CLICQUOT
SSteo fon ide n 18 2.
REIMS
..g 0-commandes, s'adresser A
l'A ROBERTS, Port-au.Prince
gj oral poor Haiti.

A|pp. Cipolin
ILn~ou"in face do Y,
d'arriver par dernier va-
i bfoe gras. Saucisses trofi6es.
Ws poil. Tapioca. Choucroute.
m e Fruits cristalisas par li-
r baoon. Prune d'entee. Vins
Sblanc. Oporto. Malaga. Ver-
g. Cacs. Champagne.

d'aviser 1'adminiatra-
1. la moindre irregulari-
leervice du a MATIN,
B all y soit de suite rem6-


c yV' I. B. elioux
ACE DU PANTII':ON
de Kingston, Creme Soda.


CORDASCO


6publicaine, 157.


.A.cooquerir en peu de temps la prein.,re place tant t IPort-au-Prince que
ik Province.
Wkitable succes don't ello jouit est dC au choir ifn'oinparable de ses mo-
ir fo mes francaises et americ tines d'uiite t6: ill,:e irr6procliable et
it tons les caprices du bonr goi't.
a modules existent en magisin en toltes painturei et largsurs lui
Mt de chausser tous les pieds, minee les p u, difliciles; et la modi-
ms prix est accessible A touted les bourses.
~lifles personnel qui ne trouveraient pas A sq chausser dans le maga-
t satisfaites dana les 24 heures par un article fait sur measures.
-La I maison pent chausser; sans prendre de; me.ure., les personnel qui
pleMy s'y rendre.
de lui envoyer une chaussure allant bien' on s-iiion lui signaler les
coaussures n'allant pas bien seront rotnplac6tCs par d'autre-, recliiesS
leo observations fournies
Llcu l du retourest permise dans lc~ 21 h 1ures apr;. Ili livraison. Si
l.res ont dtA portoes on ne sont p-s l'Vtat ,*omnpljt de neuf elles
rioourensement iefusdes.
alison defie toute concurrence, et envoie franco en pro-

La mason a nouvellement recu un as.oriimnent incomparable da
Saverni, vAche vernie, vAche noire. veau sa'ini, kangaroo, chevreaux
sois, jaun s champagnes, rouges, etc,- tc.
Vente en gros et en details ,
tsro.veront & partir d'aujo'ird'hni routes sortes de tournitures
I tf e A des prix excessivement reduils.
hiI cP'ionnlfls ne sont obtenus qlie parco q ic la m tison ne fait
s.I"amSm que direcement avec les fabritl'iest (I p ant et de fourni-
t-eS Unis tells qua: tirants, oeillets, laclts, 'lous, Mlastiques, fli


A


la Metlopole


MAISON JULES LAVILLE
93, RtE DIU MAGASIN )E L'IKTAT
Viennent d'arnivr par les derniers Vapeurs di- ts tout., ler fi ahcheur -
A des prix dt'iant toute concurrence les articles .-uivants :
Asperges de oLeognaii Saucisse- ltRex t (Camnbi idges
Asperges armbricaines IatI's de ,ie gr.as
Petits pois tins Saidinets A.nietux futreo
Tripes A la Mode de Caen (:tampigojus lblau.-
Olives AInch-IOs t I Iluile

Saucissons de Lyon
Fromage de pAte grasse hollandaise
Beurre de Bretel FriSres de Normandie
en flacons de une Livr'e (t deiin -livie
Vermicelle Macaroni (t Noailles
B 6re frangqise, brune Martio A.tlantilqu
Biscuits Olibet -- Petit I|eurre ,t .i- -niti
Champagne VV "A. Devanii --- Epernay
I.e champagne le meilletu et le i()liO; i,. lt
Les trois mnaiques :
Cuvee Special3 Grand Sillery Gr nd Crenent


Comnpagiiie P9


Avis


l.. 1)1irection do la C ompraville dcs
Cteienin- d,! for dola 'Ialaitim-du Cl (ude
Sac iappelle au Il~tbbc ilti'i! est ex-
press~merit ititerdit do so tonir sur
les plateformes d(avarint ottd'ari
des cars,sur les mIfarchie-jpipdi.de d,.s
cendret des carsou d'y mnont'1' le triri
Otant en marctic.
En cas d'accid'it l prtovena~it i la
non obsc*rvance des i t'-nsee ci des-
sus, la Compagn e dcliriro toute res-
ponsabilite.
LA A )111:P.'I 0N


Mr C. L. V.erret


Done avis .1 s;; ,wri ; l-u~ e c.LJ
taIM Q ue sa ri~isno .7. olt. iiia v
sikre os? touijntV S loen *' *rvt-.# J j&~
variit d'e 6toif'-, J- i 1Li)13-
veautI A .e'Dc,!iuc.
QUPlt ud 's v'!-,. j

ThNELSTHil FELr; I


NJESTOR FE~LIO
11 eelItIjf tj'j lj-U j 1, t.1 lere rt+AI, n l


con dde touted la j h quld vi'
de r *.v: :r so*i -itoi r I'ij % j
( Rue des ir'. ) N, iW jwsd
t (.u auvi bi,
Sm no;nbi euse is-o !011 trtti vm
commle t.oupoiur- tote '.I, ')
poaar his LV1; Av;.-tjjLhql '. uzwt
A68.
.oft 1. - *---

Francisco DES" SE


" pour cordonnierb. Fabricant de ohausaures
Machines & coudre Singer "
Ol t, tailleurs et couturieres. Demander ca'alogue et rensei- La Manu!adure a toulors ,en dAt#,
IUU grar;d sltck, pouir I;, v pta or
toS toutes lea commandos qui lui sont faites en ce qui con- gros et eu detail. de chA -ssures *e
o. erle. tous genres pour
t de empeignes, pour homrnes, femmes et de toutes poin- HOMMas, FamMzs, EfNra.rs
Savec an grand soio. Coupe excessivement Kodas L commands d meraat
i Lescommandes d*- "-ommergants
aI ux marchands de chaussures do I'inteneur pourru ul 6re execut4e-
Sjour, la Maison se charge d'eixcuter les commands de'n une somaine A p.u pt .
I he Mrot fates avec on grand rablis de prix. I 23. Roe des Fronts-Forts, 23
Wwwmceants A cot dgard et le catalogue qui vous sera envoy oT-AU-a (
I ?oft?-AU-PRImC (eArm)


Ci rim u. I'( t i.., m1 .Inger,
saim( it a 'eir -o'-[1, e leuit iiit, pour





h`~ ~~ j.i ri ID' UtiStfS


.4,
en pt* ?:~.
.Ir~I0IIIff *! *~
.li jI; Ii I
.a I till


l't II t~i I
ic!ii


-) '. I jensIs
-1t, ltltOuL* do
'Ijotirsdo


it, I ~~tz


( Cii urqt.r1D


(Olt I \1I


S \


I I 14 -IIII(,, II tit


I II. SI I .i-'


Topique D. SERIES
I '.,~ I. u :hc,'ag, r
I u I I ite'ries, des
ivi 1.:.,, t-. Foul Iures,
SV --;. I ):(jX t : Il iol S d- I i ,i I me, etc, etc.
l'ai-.n *?iFril I' (t Fiunr effet
vet if i m tlt. i4'-) iit hj' .-.-uI4dO.
Dfrl'-T [Ii.Tir-c B4Moderne
flue IH,,ix N e l Ite .(Iu Peuple,
N,, 1-2'1..


PHOTOGR A PHI
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
1.-' I'K) n) CENTRE
Travaux d", toutes sorts et do
toutes graudei -;.
Reproductio,4- AAra.ndistemmeat

H6tel Bellevue -
Le mieux situE, le plus co*n
fortable.- Champ-de-Mars.-
c:uisine renomm6o.- Vue sur la mor.


Papidement, par le svst6me
oriental
Docteur Seetulsiogh,
Gradud de Philadelphie Ghicago et New.
York (E. U )
Le Dr Seetulsingh remercie bien
sincerement to is ses clients et amis
pour leur bierveillance et leurs fa-
veurs envers lui. II announce en meme
temps A sa nombreuse clientele qu'il
commenceri'a exercer son art et A
mettre A son service sa science orien-
tale pour la ~'iurison de toutes sorts
de maladies, gudrison garantie par
son incontestable tiabilete dejA ve
rifiee.
Pour les conditions s'adresser A 1'16-
tel Bellevue.


S lw AI


canez aaam
I 19, PLA
trouvera : Kola





NICOLAS

157, rue RW


-~-~~~ -- ~ ~ -- I


v -ww l 'Rmt- v


I


6*Z 'A. x !E=p C)l INJ


!


h









Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Execution prompt et soignde des ordonnances.
Analyses scientifques et techniques
vAnalyses des minerals d'or, argent, **uivre et autres m6taux
method americaine ( fire essay 1.


Fabrication d'Eaux gazeuses,
Champagne a P. e la douzaine
Droguerie en gros

Propri6taire : :W.


sirops et veritable
p.
et en detail

Buch


,Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


A L'ELIGANCE *i I
OORDONNERIE pealt

4s. Rue des Pronts-Port. PAILL_ sE pI'


apr6s ;a

Kola


Jodosaline

En vente aux Pharmacies Buch et Parizot
-.M I


Grand Rabais!

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (t907 )
HAS CONFERED A


Gold Medal


upon


Tannerie Continentale
DR PORT-AU-PRINCE
CH USSURES


(CamRAU OLAcA, pour homes et dames P. 10.
VunIES CLIPS a 12


Enfants P. 8
a 10


COUmtUR LOTUS *a 12 10
Pour la vente en gros 5 oIo d'escompte.
I I II ,.--- I
Jodosalina
Cristalii Jodati Italiani deVetor Pisani

Pr6eeote on m6me temps les avantages de I'io.le et les alcalins. Elle et
r6 utile dans toutes les formes ralenties de l'dchange materiel organic
que,- obMlt6, oxalurie, lithiase, etc- et g6neralement dans I'arthritisme,
danslu a Io i aynti aftiI hlii: bi ll_ M it. .


p a i-auEs1 niu uaDpu iiuOEio oL Oe s l infections LIltestlnales.
La JODOSALINA constitue un rem6de trbs efficace, m6me merveilleux, contr
es maladies du foie et des reins. Elle est accept4e sans ancun d6gott et elle
aloute a son action laxative cell de r6tablir les conditions de la circulation
intrapelvique.
D6p6t: chez A. de Matteis



Laboratoire Sejourn

PoPARATION DE TOUTES AMPOULES MEDICAMENT&USES STIRI-
LISEES ET INJECTABLES.
Mpoules d'Eau de m6r Isotoniques aelon Quinton.


GCAUsURInS RN DtP6rT,OUXt L& varrT
Promptitude et soin aux commas-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forms et tra-
vail tonjours tout ce qu'il y a do plus
souveaux.
Forms. am6ricaine et franaise pour
Messieurs; 616gantes at commAnde
Pour les esfatas Ie plus I'aio.
Travail solide exzout6 aveo
dos peaux de.premi6ramarque.
Assurance do grand rabais.
Pates, Oirage- at LquNids&

Maison F. BRUNES


196 GRAND'RUE 195
Dirige par

L. HODELIN


A nedli mebr do Is Sedi.l PhU..
thropiqu des matras taillwrs de Pero s
Vient de recevoir un grand choix d'4
toffee diagonale, casimir alpaca, chevio*
to, cheviot* pour detail, etc, Recomman.
de particali6roment sa clientUle ua
belfe collection de coapes do casimir,
do gilets do fantairie at do piqu* d
toute beauty.
8p6oialit6 do Costumes do no-
oes.- Coupes Francaiae Anglalb et
iA4rieaine d a e l mira derlf .
La maison confection aussI de Oo-
tumes militaires, habits broddi
dolmaans, tuniques, habits ear
rds. *to eto, de teas graLe

JULIEN FLORUS
Ancien dve d.e la 26 Compagnas
d'ouvriers d'Arilleri ( Loren )
Se tient A la disposition di public
pour tons travaux do oRGne, et d'A-
JUSTAGO, de RAPARATION de coflre-
forts etc. etc. A de bonnes conditions.
Rue de la brvolution N* 19
iri-d-vu de la Chmbre des Ddpme


d


novel 6tablissemnt d
sous le nom de Ip
1'Am6rique


Le
vert


II promet soin et pn
comme toujoi.u


Entreprise


D'EAUX GAZEUSES
P lOI=tT-rA _-puTfN'1


Fond6e en 1899


21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs


L'eau de mer quo nous employons
au delA de 'rle de la Gonave. Nons
l'observation judicieuse quo font les


a 6t6 soigneusement captee a large,
faisons remarquer au Corps medial
laboratoires strangers :


a L':a de mr Injectable dolt Otre 'de fabrication r6cente pour avoir touted m pro-
prit6s thdiIrawt-. De oambreses attestations nous permettent de Sertl5 r aue
mos produtI t o tons lea rdmultats esp6r4s.


SIBleo alitA: Serum nevroath6nique.
Ce eam r4alarise lee changes nutritifs, tla 6td employed
o1 das la mraMtho6ai, la tabroUlos, etc.


aveo *uC-


I.,TOA--1S1 440


B ASE de qoePtrae 7 C o E


GOUT0 AGRZJABLD CONSZR VA TZONS plA
TOUX RHUMES, BRONCHITIS, ENROUEI
INFLUENZA, AFFECTIONS oS POUt
&oUbllotln .no *** i2_ 4._ka il. I.. T-r T


a I


i~c


- -


we


i


6


ACCOuREa
Feliberto GQo

JOSE SAN M
FARIQUO D CI
PLACE Gm
OSak d& Cir u I--
Pear teo i le sote@s





La meilleure farine d
Celle qui done le i
Qui produit le plusdeo
Le pain le plus blanc
Le pain le plus I6ger.
Pour tous ren~eignemme
drser A :
Ernest Castera
repreentant de la PILLuisaOt'
suRn FLouR Mn.s Co Ma
BIL*

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ
JAIME TESTAR
Le chapelier remarquabnl
tageusement connu,fait savO
blic en ge6nral et a sa
clientele qn'il vient de
FABRIQUE DE CHA
(L'ANCINNE MASON DU L
DR L PELAc GEFrRAMnA
GRkND'RUE OU R]PU3|
No 149. En face do lt MI


Ir
of


K"&,