<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00675
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: July 19, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00675

Full Text



PORT-AU-PRD4CE ( Hian


Lundi, 19 JuiUet 1909.


i


OUOTIDIEN


DIRECTEUR-FONDATEURI

C16ment-Magloire

AzumuismxuAm, Arthur Isidore


Lb; NUMhW 15


(CL s71 l bi


Lee naussrrik s168g e*a se a e metaebasp1 iN u
DIRECTION- KILD ACTION -ADM IN ISTk1ATION
4. Px? Irv= 4S


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE III
Violenoes et repr6sailles


chemin. II augment de son .ltache-
ment la troupe de Salnave. (:e fut en-
Ssuite Vil Lubin qui, ac',ouri dLi fort tie
Bizoton, rNussit a rallier son chef 6ga-
lement A Pdtion ville.
Salnave, s'org.tni-ant le mieux qu'il
put giAce A ces nouveau concouis,
16ve la march le lundi, 20), avant Ie
jour, traverse Frtles, prenI le chliinin
du lIassin-G(;Ctral et s'anrte A DI)y,


Le president remercia celui-ci de sa au-tlessus de Uumay, dans la jldine
courtoisie, mais d6clara ne pas pou du (ul- le-Sic.
voir b,'aiiter tant qu'il n'aurait pas Apr~us uie halte, il repren.l sa iute
des nouvelles de Vil Lubin et de Sdide et au coucher du soleil, il lait i (an
T616maque. tier, dans la Grandle-Piai ie L. It en
D6s qu'il eut entendu prononcer It vertu des ordres qu'il av it dounus
nom de son pere, M. Amiti6 Lubin, A dans son passage A P6!ion-ville et a
ce moment consul de .Libria, et pr6- Diny, il recoit, par la voie de la (coix-
sent A la sc6ne,supplia Salnave de des- des-Bouquets, des provisions, tes mu-
ceondre au moins de cheval pour quel- "itions et une petite pylce de canipa-
ques instants. gne,avec l.squelles ii reprend sa route,
a Que dirai-je done A votre pbrejA minuit.
qui a ma parole ? rpondit Salnave. Chemin faisant, sa troupe se grossis-
qu a a prole r n a i I sait d'un grand nombre d'individus,
Un ddsiappointement profound se pet- homes, femmes et enf;an s, les uns
gnit sur tons les visages et chacun sen- g n n
tit qu l d cetteootgns par 1'6pouvante,- car ii avail
o le anon doe v de Tait repandre pirtout sur son passag-
for etsit I'indice de quelque terrible d6- 1' nouvell e qrtous eux r son re ta
la nouvelle que tous ceux q ii rete-
termination. raient en plain seraient impitoyable-
M. Bassett tenta un dernier ellort ; ii ment massacres par les revolulion-
imaginad'olrrir A boire A Salnave.Celui- naires, les autres, atliras par c.htte
ci accept, en expiimant le ddsir d'eAre r6elle sympathies dont Saln;rvs j.uis-ait
servi A cheval. Puis, apres avoir vid6 dans 1'esprit des masses infArieures
son verre, remercid le ministry ameri- Le mardi 21, la troupe a;tteigiit ;e
cain, et salu6 I'assistance frappede de ond Pdrisien, oa elle fit hilte jusiqu
stupeur, a it tourna bride, salud d'un dans I'aprbs-midi. Elle se remit ensuite
long cri de: Vive Salnave sorti en route pour faire une nouvelle halle
spontan6ment de toutes les poitrines. au Fond Verrettes,sur I'habitation Gar-
mier. oi ell e se trouve rendue le mer-


a ... A ce moment, dit le journal of- credit '22.
flMil, ot la R6volution venait de con- Dan2 cet endroit, Salnave se consulate
summer son triomphe, I'agitation des avec les siens sur Il choix de a route
personnel circulant dans tous les sens, qu'il doit prendre pour se rendre a
sous le coup des sentiments les plus Baraona, dans la baie de Neybe; ii h-
divers, la lueur sinistre de l'incendie, it laongtemps entire la route des Anses-
I'anxietd des incendi6s disputant aux A Pitres et cell qui long I'6tang sale
flames lea d6bris de leurs eflets,l'em- au sud.
ressement des adversaires de tout-a- 'ft
Phea, re vnant eflards et inquiets, fire I.'ifortun6 fugitif a raion ,t h6siter
leur soumission i Ia nouvelle autorite, avant de sengager dans la voie of son
l'aspect do Is poplation, non encore sort va d6finitivement se jouer. Car, A
reapect de a motons doS ournnon enoe cette m6me date du 22 d.2cembre, un
revenue v 6mont d tropdes alLnt occu-r decrt du gouvernement rdvolutionnaire
le movement des. troupe ant occu-le dsignait come suit lui et ceux
per les positions indiqudes, Is morne le d6tsgnait come suit, lui et ceux
abattement des vaincus, a joie des 'qui staient d6vouas A sa cause, aux
vainqurs, .... tot cola offrat n dreprsailes des population
ce spectacles qui so graveot 6ternelle- Art. .- Sylvain Salave est l
meat dan m6moire de ceux qui en l t sa tte est mise a prix
oat t le cinq mille piastres sont accor.dees a cet
Coepndant SAlnave, aprbs avoir pDi 's Ifet.
de U Bassett, avait pris la route Art. 2.- Soot dealement mis hours la
d P6tion-vlle o0 il arjiva dans i'apres- loi le normand: Vil L'bl~, Numa Ri-
aidi de cette m6me journee du 19 dg- gaud, Alfred Delva, Siffra Fortun6, Lu-
cembre. buiiame fil4 dit Florival, N4oMAl6 Sain-
LA. on pas de mood commer' m A ,e ti.ge. S -Lucien Emmainel, Elfond
roller i ui: ce fut d'abord ElfoloI J-an-Bwtiste, Thomas Chriat. Crispin
Js-Bptlis'e un de ses chef de P tils dit Nbgre. Pierre Paul S*-J-.mn,Jogoi
qu s less I ,plu dewoued. I avait pu, dani dit R-becca H-ctor, Pe it F bre Fran-
it plaioe, rauuir uua fot detachement i,)is, An rlmIe jeun.. Alexandre Tate,
SI teo dl quel iI casrait as scours Dasseau Morisset, Dalingrand Lindor,
do Salt-av i Poot a Prince. M.is par Anscrron V l Lubin. Mi'ien Si-Jean,
ee Alae onutane de Lase. id avail An-elme Proph6te, St-Fort St-Fart,M.
-mnd is fontui del apr..ibre explo MontaseO. Ulvse Obas, C Loconte,
ILM do p s et evait &a srebrouasd Edouard Pinc kombe, B. Paez dit Zando-


Andnrt jeutlie.
All .1 -'l'.,u I~ ~o- iloyt'i assogit Ir1iv-
Art. '&. ll'o II II *ICgi -sci
'I"SsusU quis 4111WA.ll icIllt, litit IlkUle-; api-AS~
I atUh icpu ltb I p(' t d13U..10e
i..tit I).I?4 dt'post. Ie,-4 lImt-Ici et W'auront
pa, fait I ii is SOU(i- i.3 i.1 I'ati lorita r
111 e.

A I.(aii vt Iri. u ielal sIj,!'Briet
dV Poll.tall jig jl.oa :ihIf qit(111 e"taat di
St-Jean, ai'ii u.I I '' 'it. r l ln iiL t n mi-
Iittiive de Neybo. Nis- ;,: .1o s;on el
avalt, doIArOr ilo, p is'lst' Ios mrmea
illtwolon ;' Ciralenlui imoinant
klas pCluso tcrnplolt. itrir'rfationl4 Rur la
'ire l u i u


i Cc -t Uuilieu I.!' cetorrui-lables
l ei miultiplec s Ltn,,PF,,. qui s'BMdont sous
Ses paS corurne iiro rimmnse toile d'a-
raigude, illi Sudln;ive tt,,i dans les soli-
tudes du pouls- (to'r't tt.ofis es. ie doiH
C er I e IhIuelII I f r e I.4 oix roiiteo
peut ti re cell h- f.it oiut et lItielle peat
tee d I .1 Id ..







r~ ii SJ LGI4( ~EMrN T8
161 0 14~ C) L 0 G IQ U IC S

no
SEXMltAI RNCOLLtGW St-WARTIAL
D NI\'NJIE I' iSIULu. I. r 9))


Rarormrh-c ) *ijd;


763 "/"5


Temp6raturej nlitlraum21-7

Moyenne .1iurane e I ternpratore 2 i,2
Ciel nuageux P jisqiA AIh se couvrant
eflsImite ti r'pide-cnent Brise d truer ri-
,.,n 1ure, mod6nr-.. Petif gr'iin A .. o sUi
vI 'uune forte plIjii d'o i_, !d )t It Igros
assete par Ic nerd A I'otscrs. I'luviornnre
29,4 tnillmetree. C,.) I tcs J! p~uie trf9
frod-!. Minimi, Jd-!li tempariture peo-
lint li pluK* 13 )a- r,: Cr Ih tii;e.
J. SCHFAER

N tus apprenonv I n ontd
Josi a'i DILLD NO MICII IaFRDIVA-4D
dkcV hiet, I ) ae! I a main I l'Ag
c 19 ins. LIF. crrem~ n aurt lieu an-
i)ufd'hui, 3 ; hewrci prices J- lapres-
midi, ponur sc rendre A h C-it~dralh.
%IAiSo mu;:uair ': rue du Centre No so6.
Nos sincl-res conluloaoccs sot lfmilies
iprouvdes.


- __--- __~~__~_ I


- -- -- --- --


---- --- -- ---- -- ---- ----


I








Nous avons rcua egalement le faire-p r
du dtcei, 1 Pion-Ville, de Volcy Lacrite.
Augustin mg6 de 99 ans.
Ses fundrailles aurnnt lieu aujourd'hul
a 3 heures premises.
Nos sinceres condolear-ces.
L6gation Cubaine
Mr Georges Campuzino qui pendani:
annees a represenie avec distinction et tac
Ia republique de ( ubi, A titre de cha'g.
d'affaires, a ',6 apr'eld au pos'c du Dan'.-
maik.
II est rcmplaced A orit au-l'rince p)I
M. Celestino ..Bencomo qui es: arrive l hei
par Ie s'eaner hol'.indiis.
E0 otilant inoz~ iinll.ure, Co pinplintc:ts
i nou cau reprcci-utnt c'cit ,.our nous
n devoir Jde etid'e linom ig,- ax ;enti-
I1m11". elc'.t' ej dig'ic qi.i 0or1" Aid conIs-
larnment Mr Cjmpi zar o dans 'c course
de sa mission cl / nouIs.


F,ancatijles


Nous avons reui 'e
,ailles de MNicinoi 1 C I
Monsieur Tl',nolton C
Nos nei'leurs corni
reux tiancds.


lure-p;art des
v'.i~ Ctlx ncv
C ~ Ii.
U i- iS.a


Arrivage et D'p- rt
Hier martin cst arri 6 le earnerr :
Willem II a avtc Its passiry rs ,ui'a:
nant de :


hir
.1 ,, C




Prin;,
[ \-,-


Cavef. -- Mr -t Mine C. B'nomo et eln-
fant, Rcrnardino ltodrigu, A.\nton:o Rc-
dr;'ac::- G(-st ivo Adof v M.'ruuc/, lD'piu 4
Mac-Dona'd Altxand'e (Ch Bredici. A'-
bert G, I er. Mine Vv e l)cord Fils,
Aug. Birlxcic'nv, (G.iel u Ch-valiicr
John Mitchelt. l',u,' s An-ll 'e ,', Ss-
natus, 0)dlon Lap:x, Minc Eii D, in-
ttius Verret, Mmie losaphinc I)_nis, M11'
Louise Callard. Mine Emile Rend. Mnc
Arnold Birot, Mme Vv.e In-l'iirre Durma.
Mme Melina Abraham, Mine Aubrv. Em
Moise, Sdvignd L.ouqeau, Maximd iaud,
Edmond Craig, Mme Octavie Lespingle.
Nicolas Attali et enfan', Mlme Itella Mar-
celin. Mme Rosa Ann6e, Mr et Mme Ro
bert St Fort Colin. Mmi llC!cne Rotrann,
Thomas Clergt, F icnne R(bKr., Mil
Marthe Darivager
.F/rimit. D. Ph la !r et citit, M',lt
C Bouet, Mine Ncolas Sv,'rc,. I \len\
Franctcr, H1. Bistoury, lrnes 'v-a.ild, I
Ciassagne. A. Chama ;
3(Mragc ,ne. Gil. M. Delsoin, Mr t
Mme Aut. Lafontant, Mine louis Rc,
Mme Arthur Coicon. lost li Jabour, Mr Lt
Mme Baumitte (. Hailthis ;
St :MWarc. Mr P. B.,;zn, I'm. Coli-
mon, Albert Deslandes, Fabius RKndliqu ,
Mr et Mme Ch. Brda. Mile Sargin.- Th-'h
zan, jh. Sergile, Jh. Fouchd, Monta-, La-
brousse et infant, Desir, Consul Wolti,
Ihle, Philippi, Pinard.

II est repati dans ia soirde avcc les pas
s:gers suivants pour :
St-Mar,. MM. Clovis Miot, Ddrac.lP
Bazin, Mme Vve Desin St-Loris, Ml't
Maria Acoune, L. Vtiit Natcisse, Ml 1
Mercilia loseph, Fernand Coicou, Lu:.-
Coicou, Frcire Bade ie, Mile ITl'nie Ca-
zeau, R. Ca/eau, Georges P'fce, Val3ci:
Phareaux, Mile Mercy l'hareaux, J. Bis
tien, Sinateur Fstime june ;
Gonoiz',s. MM. Augus-e Bastien, E.
Laporte. Dicudonn6 Toussaint ;
.New-York Mr .ois Toceph Simon
Dr L. A. Lamoutte, R.oul Duquel a, P.
Perraud, Dufanal Sico, Michel Abraham.
Echo des Gonaives
SVendredi, A midi, le *Vertieress nous
a amenk le Gal. Charles Oscar EFiencte.
recemment nomm6 Commandant de cet
Arrondissement en lieu et place du Gene-
ral Gl6maud. Son installation a eu lieu
le lendemain matin au Bureau de la D616-
gation, en presence du Corps consulaire,
es tnnctionnaires civils et militaires assis-
tds de bon nombre de citadins.
Le General Charles Oscar est un ancien
militaire, nous souhaitons qu'il justitie
pleinement la cootiance que le Chef de
'Etat a place en Ini a ce nouveau post
d'honneur.
Nouveau Journal
Nous avons requ le ret numnro de la
a Jeunesse a organe mensuel de I'union
chr6tienne de jeunes gens de Portau-Prin-
ce fondue en 1895.
En retour de son cordial salut, nous lui
souhaitons longue vie.


C inrmatogaphe
La s. perbe rcprd.n-viion d h'cr soir si
bien o'ginis6e a du etre renvoyde A ma -
di, A cause du mauvais temps.
Cette soiree attirera un nombreux p-i
bVc au Musee du Petit Sdminaire. Av,-
si engigeons nous les families A s'y rend",
to: : fi' davoir les meilleures places.
A u Ccllae Louverure


Revue commercial
DE LA
Maison Haag Fr6res
DU HAVRE


Oi tfre A dI s c.'d ion aV-antSageses (-) rconniit mieux les dispositions des
1 -'i1 fc-imnl d."is iournaux acli vt- I x prix co c. et otferts pour les
:- .', iiSt, IC MWin. c 'Bn Sns. On c..fs de la rouvel!e rdcol:e haitienne. De-
,.: d 'n under I'ech-viti'lon. A ',cs vendeurs escomp:ent nne forte de-
- F. are d'imiprimerie, par I!vre. en gros prcia'ton pu qu'on laise :
S S'.!'ss:r rn rios bureau. Oct !,-e,'Novembr( D&cembre, A fr. 50
Maqnifiques Panamas, I-mel et Cap. embirquem-nt Octobre/
SrN i Nvce.nbrc/Decembre a fr. 53/4
i'- :ir ti ninE SOL\c: pour D..e. Jhe acmel et Cap tries, Octobre/
W" LK J )DE SOLGI:S, 22, Rue des Fronts- ebreDembre fr. 8
~Forts.Novembre/D6cembre f r. 58
Ao urez tous Gon-ives et St Marc,tries,embirquement
Accourez tous !! Octob t'Novembri/Dcembre a fr. 60
enmerciemrents Con a.ts No 2 Janvier/Juin A fr. 56
L. D6Oput- IEdncr Hyppolitc, Madaiue inais la contre-partie croit povvoir preten-
Flin.l. Iilv..l t c -les au re; m n nb es dre A des concessions plus for-es encore.
d '.i ftnil'e remercit;t sin. crt.nmen:t tic's En tou: case aux indiques, il n'y a eu que
..ux qxri .s soot associs au :.'l' heLxr qui trts p, u d transac ions. et encore par sur-
its a t pp6s dans la pcr'e de MARIE CON- pri-e p u 6: que par conviction raisonn6e
SII Rnoi RoM.AxN HYPIPOIITE, ct d''i,:e fion' toucha-' l avenir.


par:icul .re les mein bres du ('orpi Ldgis-
lutif, pour la manifestation c'Iatante ide
leur syvnpaihie tn cette douloureuse cir-
cons'ance.
L- l upper ssion des loteries
en France
M. Cldmenccau a sasi la Chambre d'un
project de !oi qui Iiiiande la suppresss ion
des lotcrics. D'aps ce projtt "' aucune
lo:ctri ne pourrait plus atre r6goliremcut
minir II y aura lieu, en outre, de pro-
cdecr A ne liq iidaton g'enrale des lote-
rics aic 'cilcmnent auor sies. (:et:e liquida-
tion '. f ruit d la ( gon qui suit
II s-.ra pioced, en vue de la liquidation
gdncra!e des 'ottries aut:oriiecs et non en-
core mani-es, ainsiqu'er favtur des oeuvres
avant obte-u des lotteries cons itudes en
c mnsortium et de la dite association pour
la liquidation de son passif, 1l'mission tn
deux .dries du nombre de billets de lote-
iie ndccssaire pour produire la some de
29, 439,589 frarc-.
Les taux pour les lots et pour les frais
ne pourra exceder 60 olo du montant de
l'emissiou do.t 12 010 au maximum pour
les frais
Les deux emissions seront effectues dans
le delai de dix-huit mois et la premiere
devra comprendre !e nombre de billets
susceptibles de procurer une some de 16
millions au moins ou de 2 millions au
plus.
Les conditions et le contr61e ide l'ope
ration, la r6partition entire les bindficiaires
du product net des emissions et I'affecta-
tion de la part attribute a chacun d'eux
seront rigl6s par des arr&6es do ministry de
l'interieur.
Avis important
Le public et les abonnis de Haiti poli-
tique et litteraire sont avisks que Mon-
sieur Lon Villatte n'est plus charge des
recouvrements de la Revue, ni de la dis-
tribution.
ANTrow LAFOREST


Les examens de passag- commences dans 26 Jun 1909
cet 6:ablissement le mercredi 7 juillet on oe change gure
pris fi- qe ce martin, i9.-Cette anne I Caf6 Ct article ne change g e
dirctcur a voulu donner une sanction La confiance dans son avenir manque & Ia
prv.iquc A l'6tude des langues vivantes. plupart des faiseurs. II en r6sulte que I
Un jury comnpo., de M.M. A. Lafortst, d Pport sur les mois dloigns continue t,
Frddr c Gircia, R. S lines, R Brouard c: q' i rdercUssion de cc f4it. ii y a impose
Justin Boise:e a q.-srionrie les &v.s c -. sbi,'it, de deienir des stocks. Aussi tcute
angai. cit Ics rT'pons s de ceux-ci ont er pr:e de caf qui n'est pas tenue par la va-
itCls da.s ia l rcme lang :e !orisation ito-e 25 centimes par 0o kilos
I. i.y a.1 ic tonun e, tdsu:'a:s ob:e- ide f.a par mois au bas mior, et cela es
nus ct a adrcsso des compliments a M. sLftifan,, pnr.ons rous, pour ixliquer I
R. Stin, s, profsseur. diti:u!'e que 1 on Aprouve A liquider le,
A i'lssue dts ex.m.ns gdnalux, les d'- arrivages de .a rdcolte du Centrc-Amnri
ve) des c a-;,s de scconde, 34me et 4mre 'c t), ce sont justement ces sorts qua
onr .d ess6 Ies 2 p-remires une letre n ton- I plu; de concurrence A 1a provenan-
ansliiis A 'eir, c muniraJ-s du Ivcel du Cap- ce d: .lilii et la buisse que nous ronsta-
I! ::in. tt !Li dern;i-e une Icttre en espa- to', sir I ti lidts, Ncaragua et Sal-
,. a., a-i INc t de IcICrn-l. v or, et un fAit cxtessive nent fAcheux
C'e-t la co-'es' ndr rc i n'-rsco'a re ins- pot le m untit n des p ix des cafe; Haiti.
tiTue -~u Cul'lge Louvertuce par Mr L.! II est do! c tris diffic'le de dire aIjour-
C. Lh rsson Jdpuis plusieurs an' es.- a: iurd'hui quel!e va'eur donner aux pro-
Fllle .' min.u r., pas Je pr d ire d'heu- vLnances haiticnnes. Lcs acheteurs ne se
r. tx : 'S lt.: d cou ren: pas ; ils payent les prix de-
*os complim.hnts aux Dt.ccur tt Pro-' m.nnds qian u: ordre de I'in'rieur
fesse, rr, I- ci-r im:poitan.i dablissemcn Its aide, mais vo.i!o.r leur vendre un
d I.c : c: : aire modeine. 'lot sani; c< te circons-aice serait peine per-
Excel'ente occasdu, moins de concessions tres consi-
Excel'.ente occasion ,ub


En cif6 Haiti actuel, on a fait un reu tit un nob'e coe ir, un travaillr
plus d'atla'ies. I1 faut dire que depuis des tigab'e et un excellent pi de
serr..-nes ros commirsionnaires n'ont plus Vo:ci le dicco,rs qui a tC pro0adl
os6 ashe'er,eet qne des besoins pressan's t mbe par Mr Ch. B-'nadotte :
se font faith sentir A la fin. Mesdames,
Voici A peu ptes ce que 1'on a pratique Messieurs,
comnne prix :
Trids ltis tins. ... Fr. 65/66 Permett, z-n o;, avant que cecO
Tr s tres fins et choix 64, 60 a 58 d s uraisse, de saluer d'uno sup
Mxlihirdsdierr6sf fec:ivement" 58 A 60 m-ge l'ami trTs-cher que noos
Machines (pierrds . 7/ dans !i tomb..
Nature suivant quality 56/ 52 Li m. r, qnui dciine sans pi:itSl
Triagcs ..... 38/36/35 v fit a ijourl hi un vile irtc
Les provenances ,e confondent en ce L Ac.h aie pted en Duverg .
moment. On n'a plus de pritdrence pour d c-s Iomm-s donut etl -s'boa
un St-Marc on un caf6 Gonaives que pour Travail'eur inft;g ble, cOce
un cif4 Cayes cu Jd6rmie, 'pourvu que la g6nreux, cct home de bW
ftve yIsoic et que l'on ait apport6 les soins joie et I'org-eil de sa famille.
suffisants A la preparation du lot. jeunesse ; il aimait le beau et
Le march A term se cote cnmme suit : Ses amis apprcieront t ler J
Juil'et fr. 42 5o ; Sepembre fr. 42 ; la douceur de son cirac ere C
DWcembre fr. 41 ; Mais fr 40 75 de ses sentiments et Ia cordiW
Le luillet est le mois le plus mouvemen- manicres.
te. II v a encore de gros engagements ou- II tait p'ein dc bon et dt
11- % de boot je se
verts, et come on attend des livraisons S bonti rayonnit de son
de quelque importance aux premiers jouts sage. Dei qu'on I'approch.aitt
du mois, les vendeurs ont ea deraitre- a tirC ; d&s quoon le consi
ment le dessus. II rest A savoir ce que les tait conquis.
haussiers front des filieres une tois re- Pour mei, c'est -n plein 1.
ques ; peut-etre prendront-ils leur reva4- coup me frappe. DuverO, _,
che En tout cas h chose ne serait pas trop on amni inseparable et c e,
difficile, 6tant donnde l'impossibilit6 d'im one cofiance illimie.
porter des Santos pour les livrer. Le deport gal d'un fis. dt s
aogmenterait alors, mais on renchrisse- I Ce dernier adieu don't C
ment de Juillet n'aurait gore d'effet sotr le, i'est bie paib
la position gdndrale de I'article. retenir les larmes ui me
On va probb'ement Clever les droits et comipnmer la doleor
sur les cafes en Allemagne. On parle de est ddchir.
vingt mark par too kilos, iventuellement! Pois-je rappeler, s eat
de 40 mark pour les contr6es qui n'ont qui date d'hier et qui"
pas de traits de commerce avec ce pays, ses souvenirs I?- -
mais, comme on pr6voit un effect retroc- Mais il y a un trait q je
tif de cette loi, on engloberait dans .'aug- mais. i
mentation tous les cafis djit lib6r6s des .Depuis ma srtt d'es
droits actuels. Li proposition de cette me- code code a ec l si, all
sure n'a pas fait d'impression; de m*ae qu* tfha'8U(et o
ne parle-t-on plus, autrement quoe pour asi am si ctte


- II


' mumoire, d'uneati
aux E ats Unis.
Coton. Depuis la
rapport do Bureau doaud
oifre circulaire, la filature seo
mt ni retiree des achats. I1 rte
plat ,dans les 'ffaires dispoime,
ma'gr6 rne reprise des vatenrs
Nous cotons le term : l
Juil Lt fr. 70 314 ; Dcembre ft.
Mars fr. 69 5 18; mais tandis qua k
Haltnen se vendait avant le rappea
rtau assCz couramment i fr. A 6
term 6tait alors so m6me a ,
cffer auojourd'hui a fr. 6615 sass
II f. t dire at s;i que la qualihi
lieu 1 passablement de plainteo
quelque temps, surtout pour leg
S ok : 376 balics.
C. caos. Tres came avec p"
t-a n. On met en magasin
lo.s qui arrivent parce qu'on e p
vcndre. Ce qui s'en va est veadueii
base de fr. 5 a 62 5o; en void do
Ie detail : 94 sacs l6rmie, extan
fr. 54 ; 16 sacs J6rmie, choix, t.
30 sacs CIp, A 52 50 ; 44 sacs dd
Af 56 ; I5o sc? CIp, ifr. 2; s;
Port de-Paix, A fr. 54; too s$c dejii
l fr. 51.
Cu rs Tendince: Tts calm.
Importation : 200 [tiiti sCs et dkea
58 Jsr6mie s cs; 91 Port-au-Prince i
sales sees.
Debo-ches : 89 Cay.s seci, tel ql
fr. A f. 93 91 Port-de-Paix in
sales sees, tels qni-ls de fr. i fir. 16
S ock : 2oo Hi'i secs c s let a ;
58 l&ermie src; 40 Port-au-Priancem
89 Sanchez secs.
Ca mpche. La situation rmte
changement; il n'y a toujours pas de
tes a signaler sa2'f 40 t. Go.aives blsS
ex QuIbec, vres bon lot i fr i io. LAmi
sont incharngs t resent nominto, s
acheteurs ne voulant p1s pAyer I Ir
demanded par les vendeurs.
Miel. Fetme. Fr. 45/60.
Cire. Ferme. Fr. 170.
Graines de coton Fr. I)/li
------- L.. -_1_ ..

Tribune du Matin

Echo de 1'arcahaie
Luvrdi main 12 juillet, anl l I2e
con-oi acco npagna t a sa dernita
re. Monsieutr Duvtrg6 Lou's Ei i.c .


I


l








SpIgs jeonCe vis-a-vis de son

Is ,rnlte rivolutionnaire de
6 0d des 6ntaements m ayant
t c an milieu de 1'affole-
6iiw quai minait bien des es-
ygrgEu me prend par a main
das prils d'une situation qui
Sraarchie. Refugr dans sa
IBsl'obiet de mille sollicitudes
A as i e es soins qui pouvaient
Siitodes oh me plongeant
ma fmille. C'est an sein
SeJia de chaude affection et de
ance que je pus me recueillir
r9cergte de mon ame.
s& an coer h6roique et plein
Qoel plus bel h6roisme, en
lasi de regarder la mort en face
ywer meme ?
B *5alt&rer l'igalitk de son hu-
Srbra~iti de son ame.
Smnquille courage et on came
S galmsts A tons les pr6paratifs de
lsqo'il avait ordonnis lui-me-
dgdiigi eait de son lit de sooffran-
L qsQnd tout 6tait piet, appelant
irents et prcssant la main de son
B aIO il se laissa, console et raf-
oedoire par lui jusqu'au scuil de
I ...
s ooorir cst le privilege de ceux
as l.bien vivre. C'est le gage certain
mpenuses qui re doivent pas finir.
Bonoos avcc respect devant ce
qi compolte de si douces et ra-
m; et gardons fidelement. dans nos
It souvenir et 1 exemple de cet ad-
de famille qui laisse on rom
et respectC.


Meles Eraingeres
-


Deri6res D6p6ches

MuID 14.- Une d~peche de Melilla
mum qu'ane colonne espagnole est
ak & Atalayou et qu'elle a bombard
ppe de marocairs qui se prdparait A
rlft r.- Plusieurs de ceux ci ont 6et
is a blesss. Les autres se sont erfuis.
Dmuisde MWlilla annoncent que le
MlfItant amkliore, les troup:s de ren-
ml pm dbarquer. Elles out imm6-
Smarchi sur les villages des tti-
dlont massacre les ouvriers espa-
14.-- Le Dr Von Bethann Hol-
|it nrmmi aujourd'hui chancelier
.trbn d'Allemagne, en replacement
pice de Bolow, d6missionnaire.
14.- Une depeche adress6e an
9 dit que les insurgds et les trou-
.siomalistes ayant declare vooloir res-


ter sur la defensive, il est probable que
d'autres combats pourront etre evir's.:On
croit savoir que le Shah se trouve seor,
A S:iltanahabad. II est probable qu'i lc ;r
f giera IA la lgation russe.
SYDNEY ( Nouvelle Galle du Sud ) 14
r.e vapeur Tafoa a, arrive aojourd'hui
dans ce port, avait A board 5 survivants
du naufrage de la barque norvCgienne
a Errol coulee le 18 juin sur les rkcifs
de Middeleton : 17 personnel, y come ri
Ie capitaine, sa femme et ses 4 enfints,
ont piri dans cc na frage.
BUENOS AVRES 14. Le ministry des af-
fires itrang&res a reau une d6peche de
M. Fonseca. le ministry argentin a la Paz,
annon;ant qu'il avair decided de ne pas
quitter cette ville. le Gouvernement Boli-
vien ayant declare vouloir lui donner sa-
tisfaction pour les manifestations hosiles
qui se sont produites r6cemment centre
son pays.
Tenant la promesse qu'il avait faite A
M. Fonseca. le ministry argentin la Paz.
le Gouvercement Bolivien a dressede au
Gouvernement Argentin une note dans la-
quelle il exnrime ses profonds regrets
quant aux incidents qui se sont recemment
products a la Paz. II y dit qu'il a tout fait
Dour pre-enir ces manifestations et qu'il
deplore les terms offensants employes par
la press bolivienne l'gard de la RPpu-
b'ique Argentine.



NESTOR FELIU
L ce!'le tatilleur ava t ageusemen-i
,"onn do toute la R6pubiqua vient
de r vwi'- sod atu,i ( I.e des 4iracles ) N' ,61, pr6s d M'
L.ger (Cauvin,
S. iuobreuso clientele trouvera
couimne toujours toUi.to satisfaction
pour le:; travaux qui lui seront con-
iUc S.


~1ra nciseo


DESUSE


FaaLricant Ie ckau-A iri.s


La Manufacture
in grad stock,
,ros et eu detail,
ow! genres poiAr


a !oujours on dcp.6t,
pour F, v-4tua en
de c.hiaussur& s


110fawas) FA'-ArS EFATs
Los commatides des comrn rnoar '-
le i'intripeur pouriou' itra* eixr-ti.
'ans tne senwiane a pen pris.
23, Rut, dcs Frou 1 s -Fortt. -23
P0hT-AU--P31NCU (HAITI )


A la Me"tropole


MASON JULES LAVILLE
93, RE' 1)DI MA(;ASIN DE L'ETAT
Vienni-nt d'arriv'r par les dernt'irs Vapurs dclas toute leur fiaclieuI -
A des prix dtliant toute conctirfre'tce les articles suivants :
Asperges de Leognan Saucisses Hex et Cambridges
Asperges am ricaines Patts de foie gras
Petits pois lins Sardines Amieux frbres
Tripes a la Mode de Caen Champi gnlons blanes
Olives .\Anchois a I Iluile


SaiIcissons


Fromage


de Lyonl


de pAte grasse hollandaise


Reurre de Bretel Freres de Nornandie
en flacons de nie Live (.t det l-l,iviFe
Vermicelle Macaroni et Nouille:;
B.6re franQiiss, briune laar(qlu .\tlantiqin'
Biscuits Olibet -- Pett! Iteurrll 'e t :t-i:(li.;
Cilampalg gie V' A. DOvanll--- Epernay
.e chaipagne le I meillcutr et le iiiolns c.lt
Les trois mai quest :
Cuvee Specialo Grand Sillery Grand Cr6ment
.. ----- .. .. .. -..- "---- -


Compiauie P,


(c. S.


Avis
l~a ~itctiido10la (mIm.4);!rt eo (I,
fe I t.e!' i a '~ I'II l I ;I I # ( I uI I (:I de (
Sac rappelle au Public 1mu'iest (-
pt'ess&rert t lnterdit de>..teitti siji'
les platefortnes d(Favia ut 011 (arii i o
des cars,sur Ves iarcite- ,iemis do des
cend'e des carsou d'v inont.*u le-i triit
6tant en march.
En cas d'accident 1roveniint de 1a
non observanced eies d z-fcs ci des-
sus, la Compagn-e dtcliw- toitte its-
pIonsalilitt.
LA DI)IECTION.


Mr C. L. Verret
Taillear-Ma hai, n'
Donne avis A sa bienvoillante clier-
tW1e que sa maisun No:7, huo Tray r-
si~re est toujours bieo flnoirvuts d'u:.-
variWt6 d'Stotres de la iaulbt
veau'L Ar~!rla
QUALITY* SUPARIKURR (COUiF iLlkGAhTY.v
TRAVAIL SOIGNk. EXfCUTI1,S PROIAP-1
F-IX tf'r ,% sh. I


MeuI)Ies it vendre
Ch:ntrr' LieA (.01,1111-, S-1I1e A Mallgerl,
Saiaioi ( tic( ssoir:e i'u'rneublement, pcur
Mi!re I,,~KA tr lh,ka Yi,mchl :.
Si per b~e occa'zion otcfite.'*
S'adleSsra :tU l;rii tu lu JouUl-ial

IDocteitr It. R. Ewald
( hi u. qion Dentiste
Al' oll .'.,la .1 A scs clients
eii p..-ficiier .IjtpiiH -era de ictour de
Jt'l'~I~l di~ '~ iipriletm,'s jours do

I'm I aI-PI iii -v, 1I3 17 jitm 1N39.


Paid EW4LLD
Mtdec:ri et Chit urg en
St a. 1, 11\owI,' i Ia disposi-
Ii ujIl (Is I ja!:uI ..

I I )hV F-~ I~l


[I-i Sr(ck


a 7 heures et (lerle, ail Musee du Stmninlaire


Ianl Cinmatograpble PaL


MOPr6sentationr de Mardi


WLMP soir seront exhib6es neuf aitres pellicules
mIM' e Path : parmi lesiqelli nous recom-
bi fioement : Une erreur judiciaire a et v Un
?13rde g''3a ait uul d i mnillaurs sjijots p.)o-
QInatog(, Iplh i. L3 so'dat quite son campe-
' t duno phi de gue-ra, et dtarit intercept
l reca.it uie bles aire q ii l'oblige a sd rd -
UO U1 US i, ii; ot une dane disting id lui
ta i as8 ; Q pooivant pas continuer v'ra si
Ia f-lle de la ddm, so chirgi de la missive,
Alrs d e I'eantalt, affrontant mille dangers
i 'it r entra lea mains Ilu Conmandant,
i tait adresi4 Cllui-ci d6ore la vaillante
e)r sa balle coaduite, miim calle-ci de re-
,ealbe la d6coration d a sa poitrine et la
bug blemss. C tte pellicule fait voir minute i-
aIUp de bataille, ia famo doit la bitaille
SprOfa-ait, ainsi que le transport dei bles-
ibllesa qji font explosion et I'agitation
T mfltbatants.


It",il. n.3,t pa-; ItOCc.isiC) d'idl
inirr un~ i'.ju-)d4 La i)-; iit'~resslilits (10 it gucrni
aintdnicaine.


PROGRAMME
PREMIl'RF PARTIES
1. Musique
2. Collection de cartes-p3stales comitqueI
3.- Le soldat amoureux coniqlue
4. UTneerreurj 'dlicitire,',oileur DIramatique6i00
5. Le miroir enahante couleurl
6.- La plus belle du bal comique
INTERMDE DE 15 MINUTES
DEUXII.lME PARTIES


1.--
2.-
3.-
4 -
5.-


Musique
Une noce en bicyclette comnique
Guillaume se rend A la reunion comi lue
Jeanne est furieuse comique
Pli de guerre Dramatique 600


Entr6e g6n6rale, deux Gourdes
Musee du Petit Seminaire, A 7 heures et demie

On trouvera des cares a un guichet qui sera place
SIa'eotroe de I'Etablisament.


Topique D. SERIES

;110-i i ij e tjw il-- B mteiies des


i'd~-~cil4ftII t ri' id-iIei'et d'un efl'et
c(tml~iim. ItllJe)1 -; (e dut I0, assuree.
DnP)T : I-ha inicie Moderne
Hue lRLux N, 10, s eRue du Peuple,

N,, 1-21
P' 1;1t ; NCV (I.NI


PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120) HU~ DU CaINTRP
Tra.au c 41d to ltes sorts et de
t')utes gr itdeu r ;.
Repro l.ati ,nt oA.rrandiMGemeont

H6tel Bellevue -
Le mieux situa, le plus coa-
fortable.- Champ-de-Mare.-
(Cuiine renomm6e.- Voe esr 14 wr.


MARDI, 19 Juillet,


-- --
--


.S \ \ .








Pharmacie W.


Place


Buch


de la Paix


Execution prompts et soignee des ordonnances.
Analyses scientiflques et techniques
PAnalyses des minerals d'or, argent, ruivre et autres
methode amdricaine ( fire essay ).


m6tanx d'aprs &a


Fabricatiou d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
Champagne & P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propridtaire : W .


Buch


Pharmacien dipl6m6 allem"'an
D6p6t de Kola-Champagne:
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
& Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-Goove : Hermann Reimbold & Co


Jodosaline


Grand Rabais!

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION ( 907 )
HAS CONFERED A
Gold Medal upon

Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CHAU3SURES
(:aevaRnu GLAC*, pour homes et dames' P. 10. Enfants P. 8
VERNIS CLIPS c 12 6 10
COULIUR LOTUS 12 C 10
Pour la vented en gros 5 oio d'escompte.


Jodosalina
Cristalii Jodati Italiani deVetor Pisani


Pr6sente en meme temps les ava stages de i'iode et les alcalins. Elle ea
r4s utile dans toutes les formes ri lenties de l'echange materiel organic
que,- ob6site, oxalurie, litbiase, etc- et g6ndralement dans I'arthritismet
dans la constipation habituelle et les infections intestinales.
La JODOSALINA constitute un remade tres e'ficace, meme merveilleux, contr
*s maladies du foie et des reins. Elle est accepted sans aucun d4gott et ell
ajoute A son action laxative celle de rdtablir les conditions de la circulation
intrapelvique.
D6p6t: chez A. de Matteis



Laboratoire Sejourn6

PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MIDICAMENTEUSES STtRI.
IISEES ET INJECTABLES.
Ampoules d'Eau de m6r Isotontques selon Quinton.


L'eau de mer que nous emp!oyons
an del& de f'lle de la Gonave. Nous
I'observation judicieuse que font les


a dtd soigneusement capt6e au large
faisons remarquer au Corps medical
laboratoires strangers:


a L'Eau de mer injectable doit ctre de fabrication r6cente pour avoir tout.s m pro-
prifts thdrapeutiques. De nombreuses attestations nous pernmeUet de certier que
mos produits out ?don6 tous les rsultats esp6r6s. *


Sp4oialit6: Serum nevrosth6nique.
Ce S6rum regularise les changes nutritifs, il a etd employed
eft dans la nourasthdnie, la tuberculose, etc.


aToo one-


A L'tLEGANCE
OORDONNERIE
30. 9RSIBXF=X3r
42. Rue des Fronts-Fort?.
CAUSSOURts IN DotP6T,POUR LA VmIr
Promptitude et soiu aux commas
des tant ici qu'en province.
Chaussures do iairme forms et trs
vail tcujours tout ci qu'il y a do plou
SOUVaUax.
Formes am6ricaine et francaise pow'
Messieurs ; le6gantes et commodes
Pourlea enfants le plaui raise.
Travail solid exdcut& aveo
de peaux de prenmiAremarqu'.
Assurasce de grand abaia.
Pats, Cir- a .t iA Ll-

lMaison F. BRUNES


la kGRAND'HUF 2
Diri;Fe par

Lo. IODELIN


A m. w n t 's Il SecieUd PMl,.
thropique dal WV&:z s 48 Paris
Vient do rec -Qir un grand choix d'd
toffee divgonala. .-; -xir alpaca, chevio.
to, cheviote "ow. deIl, etc. ae ocoums.
do alrtic-,14ren'w:l A zc claent~le un.
bolloollectwl :A; roupwn do auoiuir
do gietet do 12t0C.,ie et do pIqVu d
toute baut.s
lp~cialiv~ 't (c~tumes do *no-
Cos.- Compj- rFuCrils, Anglaime of
Adrmrln sdo is dl rnikre )'4Iuhe.
La maimon cculeclonuLse asCa doo O&-
turnin ixilitair3s. bhabits brods
dolmzzrz, tur.,'qr.*&, kabits oa&
rik W atc, 4a & Ide


JULIEN FLORUS


A'e'~ ved c le la ?26@ Comnpagnie
d .)YVr~r jd'Ariillrrie ( Lorlen!
Sc tirlrt I Id 0':rosition du publi,
'pour toiis travacii JO ,FUiN et d'A
JUsTAGIr de RAPAHATION de coilre
forts et,. etc. A de bonnes conditions
R-ae UW la RMvU'Jti:n N- 19
Vi;-ci-vi l da: GI hCITc des D-1tuhe


Chapeaux I
Chapeautt I

PAILLE D tI
ACCOURB q,
Feliberto
ET
JOSi SAN
FABRIGUQ DE l
PLACE GE
salvos do .od c .
Pear toes les gatol a
les bkoarts.


e mango plis
8'il n'et faitaveo la
La meilleure farine a d
Celle qui donne le m
Qui produit le plus de p
Le pain le plus blanc
Le pain le plus l6ger.
Pour tous reaseignemma
dresser A :
Ernest Castert
repr6sentant de la PiLLBapuT'T I
BURN FLOUR MILs Co MNi-
BILO

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ
JAIME TESTAl
Le tihapelior re narqaablh,
tagusenI.t co'na,fait savoir
blic en g nral et & sam
Client lo qu'il vient de to
FABHIQUE DE CHAP
(L'ANCIENNE MASON DU
DR LA PLACE GzEFFRAM
GRAND RUE OU RIPUBh
No 149. En face d e isr
Le nouvel etablisseomnt
vert sous le nom de lal
1'Am6riquo
II promet soin et
comme tonjoan.
,I.


En vente


aux Pharmacies Buch et Pbrizot


Entreprise

D'EAUX GAZEUSES
DI E I O TI .. p I g= I rC
Fond6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola
Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liquea"r
BittWr


I V


VAIICES, HtuenoOiu ", IAmIsGsILE, EIrtEs,
CNOHEMIES, ACiNuTSm so hTuu AdIsMEFNU
Ce qua lait Iorignalie de eot eInizt= 4 =e eol t = =="Jk. C'" ~
fois I', Ibrcjps actitS ds Sfeullics St de Idewr e d 46 V e A. C
44"UM S& justemeat coamid~cd sem b. indcm1s eagluls et pw Mec u 'I
deS Attolrboldojrq. Din; U&n vm &lqur pu ou ot SI 1
LU FLACOX soN,, &!UW V
IP. 1160 PHANFACIE e ,Ut
USvOza wwz Wzzaz&0 _


--- -


-- -1 __ ___


-- -- ----


PEN!