<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00666
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: July 8, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00666

Full Text



fgsf6rt Ann6e. N. 682 roRT-Au-nPamC (aer Jeudi. 8 Jullet 1909.














OUOTIDIEN

Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR LE NUMRO CUNTIMIK
nw i U .aa. G. 2.00 1
paO-AtOuPRIN. ,' s Uon.. 5.00 Cl6ment Magloire
ARTUNS Ue Most. 32.20 ___ smns it I s so rest :
I ie Mo 6AD00 AIISTra Teua, Arthur Isidore i DIRECTION-itDACTION-ADMINISTRATION
NGER....... Tlois Mon. 8.00 4 4


CONTES DU JEUDI plaisir, elle aime trop aller daus. les ivenir ,!e Mon-itur F,eurant doit IMr
bals se fair virer ; droite et a gauclie banni.
par des freluquets fadles :i donner la Pour un archit-cte... pas mal, in-
Aoijis li rnaNst-- LIs INDISCHRTIONS DE CES MESSIEURS naus .. N;is "ce soulIt li es err-euri tk~lrompit Paul Hyl s. C'est amene.
v6niell.s et j'esp'ie qu'avec le telmps M-rci, s'inclina (Charles Ftret. Je
jelle1 Ile recon*aitra 1 v.anite6 de cette nia- %'us disais -one qu! nos voisines les
l niere 4l- comprendlre le plaiir. 'IToute- ; rgier sont incoimmoJ, l uioiqu'aima-
fois, s'l est une cho e au monde ,lont bls... Si I'on voit rIarer ncint Mine Ber-
je suis certain, c'est (le I'amour de ma .,ier It.r ite, du mn>ins on I'eatend du
femme pour moi. martin au sori crier .pi,s; sa cnisiniPre
-,....Si vou ... '. I'asim- surb leurunitd morale. Er tout cas, je Mais, mon pau re F-ret, dit crutel- et aprts un peitl .gtt;i)n inonrli4 Prin-
blage le plus b i/in. I- us chiar crois pouvoir dire qeie l itifriorit6 des lemenrt Renaudin, si Qc'avail 6t6 u arute cival tqui rImplit *,tr cette maison les
mates et hilteu e-, ui, :i 'ire doni races n'est pas dins leur couleur,mais que toi qui l'etit demanded en mia'ijgR, floctions lde cuommiA~onnaire et de bon-
ntine peut ex rpn :i r I n .mae, un dans la conception que ces races se font elle edt aimed cet autre come ell- ie a tout I ie'.. I.:E rev.c.Cie3,les demnoi-
diliocomparablet',. 'i.,i imirable, de la vie. I'our qu'une nationilit. pro- t'iime. C'est pr6cishment c.- ciac aere sales Brgiter, Alutoat tte ,t (Clara, sont
immontagne, leds w'- It1,'. du m!:a- grease, il faut qu'elle ait une croyance anonyme olonid aux choses da ca'r et C cliArrallte... S tIls duoitv',oti lea Voit trop
,les villes 1 *, (. *t, .-, les plus morale : lan teligieux, tradition dans de I'ame que nous critiquons. ilans routes les f'los-- ariivaiat les pre-
tlaresqui se p'Ii.'nit ; v mine race le bien, orgueil de domination, foi au Charles Fbret aptes avoir equiss6 miires et pir.ati tes derni&res -etelles
dease 11ans so,,) e:-.-rtlnl,. milieu progrbs ou en la justice. En d'autres une grimace, reprit : out ini pir s lprci r utre insure
laquelle se ,ie! rir ;,.. pes di- termse, it faut un id6al a un peuple... Ce n'est pas pour le vain plaisir de en clieirhandt avt,.: une obstination de
iux,noe 'si.,t: i 1.' ,:; dernierj Paul Hylas s'apercevant que tous les vous entretenir de mon manage que mLauvais g~out 1. miii tii ne vieut pas.
yd de la &, ,Ir- tin oui I'on nez commencaient & s'allonger et que j'ai parld de mi femme commeje viens Sa.ns ioute, cllcs. .oit tritp, souvent as-
sselesce lne tii! 1i i .-ral'tat de touted les bouches on meme mot; d le fire, c'eFt lout bonnemeut pour sises sous lear .:rluie on tlans I'embbra-
ange, venz i i.e. v e semblait vouloir sortir, le mot zut arriver A vous narrer uoe anecdote qui sure de leuri (>l,.'.s :i regarder les
-QUel et l i.,-! ,,t'. t racteur'Paul Hylas e tut, 6tant paye pour con- vous interessera parce que toun ici, pasrauls avec tle.-s airs de s'olfrir mais
I 0oe parler ,le ni ,~re .I aiati sur naltre I'horeur de ses concitoyensi vous dtes curieux du petit fail psycho- coiniie il n'est l,:t; en notre pouvoir
1Io0? s'6crit ,i 1 is \ .is Mon- pour toute discussion dlevee. i logique. *le cor iger ces lar;ons, le iieux est de
Aqui venait t'a i'i = onnelle La mere de Maiheux s'avancjit d'ail- Mime Matheux qui ne s'dtait pas mise no pis i.sister L.'ncf, Antoinette,
1hiatheux. leurs sous la tonnelle, invitant ces a table et s'dtait improvii6e militre pas tried jolio. mais i.Inuit.inte, a 6t6
-Mai il ne i ,, :e pays, messieurs A passer sous la g.derie. d'hdtel en no re honneur, nous laisail pendant Ionigliermpl u)r* tborne arnie a
pliqa ul H livi a iiat je suis! Le dejeuner est seivi, messieurs, passer a ce moment uur plat sur lequel Im;a Iiiine ett a iol. I;Ile passait gene-
inia de lire a n ieu la Cor-' lit ell-, avec un sourire avenant. dtaient alignees en round des sarcelle, lalementil ,es ;:prts-mi ii c:hez nous, fai-
hita Snc de H-rn c n e i rthelot Nous la suivfmes, et ell nous indiqua A odorantes et color-es Et chacun s'ap- spp- air dIe la ai lil eI, nous racontaat
htla Syrie... ce ie qu'il chacuns la umnotre p8et. Ma'e n a cdi qua a fire son de.voir avec une pIdi- rille Lolt.c $s lien ,l'v-lle ta0it deve-
it doyez, la le.ttI t I-an que cha uglante du midi ptionvillois, u tude de conviction qlii si ilit fort notre nue une h abii;ul, puur moi Jadorais
'riena de lire e-t 1t,: e e 1, yIoulh. uglante d mids pn amphitryonne. c lte pti... ntr aston La-
--Ties.ti,, tbtions tout de m~me contents do man- amphilryonttie. cat petitt... IPntre tlely ;&.4ton La-
-Tiens.. tiens ts, t 1l atetu n do- cis done, FBre, s'ctia au bout jarte, le d Jptit, -ui batissait sa mai-
d -Ciest que, lit .ci _et Vs ne du Cul-de-Sic qui se dpliiait nos de C minute Alxi Mont~t, noe's ,I1 1e ( l'du ,t lC Cloi.O~ et me consul-
Gest que, lit .\ Ma- no du C-de c qi E attndons le boo plaidir de ton altesse tai sur tuut ': ,iui avait trait sa
t il ya une r:!. ,,ii e 1ie~a entire y a ravnifemet d6 l'tang qusoie au Charles Feret qui, le nez dans son constru.ion, 'irut.ait predsque chaque
Plessiitique t rni -avec a niquei ent alas sa aoe assiette, avait pris contact tres srieu- soir A t I ti.on, en mntant chez lui.
lsinces bien etn n t. i> ~oarlant pe des montagnes pAles de la Dom- segment, sembla ne pas comprendre ce A.noinrette se uit en tittc I., I'dpouser
c m'appuie ouu to l,io:ion dunicae.
n reapputie 'sui 6ion do A sles. alembour qu 'ol voulait de liu. et la paiuvroe enl'dit eriployait des
SRenan rlaive inl.ngedes AprAs le calembourge Et bien ?.. Et ie petit fail psy.cho- noyeyns 'qi'Juiu c:mi istano el'It l(dai-
lations semitiq;.. ,,, I'el6ment It. horse doeuvre, Ia premi6re partie du d6- t ;r r Z
or doevre, f a premre pararte du dsion Ah voilA, lit I'architcte, reprenant Mais vous connai.-;Lz Laj 'rte, la peur
te" ,aut- s ouner fus agla? al one disclsylon conscience dle lui inme. full qu il a ,des i, 'pou.si blitts I'4 ren-
C IIdart pu i, 1j er6ptli- pasiooen e soir la id6rence qu'il ya 11 souflla un peu, puis ajouta: du un ennemi ir,..liuctible ,lu manage.
AntI Il4' Is- Ilu Iaht a ontre Is homurd at la langouste cola -i -a A &a-
Ssnt Conl, v, cie 61 propose qu'on onait dac servir et qla Mayonnai att ldtahciuse. toitette d 'utae frum.r1iire categorique et
a8 plus [; -- u,,. t iipls excoqlont, do rste. Ua petit yin blanc La table entire ad essa des fdlicita- cessa ses visits. A ,e.e prs daos le
t81^,par la cu~at,;vo e,, .- a eigions pltlent, d entreste. Un pati vin ane tionschaleureuaes Ala mere deMaheou, mime tfemps, je remnarquai qu'Anloi-
ftitement i sur Ie ofmone t chan puois Charles F6ret comment a parler, nette avati rompu toute elation avec
tu.de Idhu I ierpti Qmad e s.jet palitant bfut us, s'arrtoant de temps a autre pour avaler i ma femme. Jre (,emaad-i des explica-
SfaIts a d'ailleur'; pore le coup na silence rolatif sfdtablit silence un morceau o01 ingurgiter un verre de.'tiin s A Mine f, ret ,tii r repondat par
d octrin de la ra~ e. Y a-t- pendant lequel le sentiment dominant vyn. toinette elle-m.vme lu', saris prdcisor

G-tbinlit ai*i r ue l o sou- 0 e que Paul Hylas ne revlnt sur des ma- la f ,mille Nacolas Bergier... Le pre _ldlic-te, Mm i. ret nIavait pa 6tC geon
tdGbineau et lelar,' Pta4adoxa- tiAres assomrantes. Aussi pour parer est unfarceur qui aveculoogtemps u ex- tle pour xell. To..t cel. me consItr-
Sdo. questions I cotto 6ventualit6, Renaudin se mlt a pAdients, en persuadant A si fa- na, car jvus Iai dit, j ai beau
rmeut ga ? tombr la femme haltienne, afin de mille que le temps qu'il pass.,it A fla ir i coup Autoin aie.. ji te,aiais Aelule.
"rl, reason que la question de porter an des convives a rtpondre dane les cars et sous les galerieos doussi, ces jours duiers, j'ai mis Mm
ufi ne q stion physlolo. quelque chose d'intdressent. L'archi- Bord-de-Mer, mI L'employait A chrher 'let e. dem-oure de me dire la raison
ar2ologique, mais une qoes- tects Charles Fdret donna en plem dans uue situation dans l'tat. Et, do t pour laquelle cette jeune fille avait
Toote une catgoie del l le panu. ce j, it gage, n 1902. n g au usquemen renon nous vor.
Cele habitat les r6 -- Qand je voas voi', dit-il, contes- S-at-- excellent f.too de fatr e a. Vie n m'a arou6 ma femn eAa.
st pas plusavac ter Haltaenme certaines qualitede politi9ue, el at sd s art a V 'a avouq ma fe ne ,Aa
tod i ... t er... |,es dames Bstrier. ia mere et sa 'oiOnete a VOUtli que je c2mmeCt, use


'.,uda. Loes ArabeI cear, jo seous -- pAsFi q-u illent e oins mab- emadeadqjedo-
orte efforesene au no- toujorsourir A ffr o des P- deU fille, -soot lse voi-inges al smableo higlit: 01 ma hm iod quo d
rotab daorescence au mso- tonooar. sourre mr iafdrmatisi anes p ais icom.mods. C'esti la smairon vienne la matlresse de Gtstos Lajarts,
Tli t snt dans la berta- raj n... dJe suis arN do a ox an. m ,'eles font preo nre toJt co doot oelle is ,l potter celui-ci A I'dpoaer, ele,
1ifnt deurs lanes n h blen I n a qa me oter dde, ont bosoi pour lear sage iouaaller- Attoioetle.
.ient laeurs le m bl.comme s l t dro. So oe, par e ois l citron dispa c'et le bouquet I 6cta Paul
-Iet rlans le m~m avdal ert divoud. SAns u, I Ww e BAme I ylae.
IQ accidents heureag: n pMitd d dI c it ga'S trop 0sSt duo g ita Piaoor one d, eonae- I mly ii .
ltr Bble qui a m aun id d rdS p pa qa ta id, ca o ,l







a pas i dir. fit Lys Matheux r6veur.
Apr-d cela, il 'y a plus qui tirer l'6
chtou.
Rt ce fat la dernibre indiscretion de
ce mesieurs.
FERNAND HIBBERT




MN- -IGN -MNTS
M*TfBOaOLOaIQUh
Observatoir e
DU
SEIMAIRE COLLIGI St-MARTIAL
ManCRED 7 JUIL.ET 1909


movement vertical est I noter. Est aussi arrivE 1'Altai a avec les pas
J. SCHfRER sagers suivants venant de :
Bassin G6n6ral New- Yo'k.- Geffrard Cevest.
'De I Expol Gintral de la Situation Port de-Paix. Mme DWq'in et 2 en-
s trt p r'" fants, Mr Labastille, L;gond6. A. MattEl,
Un contra pour l'exEcution des char St-Eloi, Constant, Lucas, M. Michel, Che.
ges de cetie entreprise a ete conclu entire Boria, Mile C. St-Eloi.
mon DEpartement et on concessionaire Gonaives. Mrs Ewald, Sterling, A. St-
Etranger, Monsieur Allison M. Archer, qu, Amand, Staecher, Valentin.
ddi, en conformitE d'une clause de c. T' .ibuna. do C tio
cnrat, a d6pose A la Banque Nationale Tal d a ati
d'Haki le cautionnement qui y est stipule SECTION CRIMINELLE
avant de metre en ceuvre ces travaux si .Audienie du mercredi 7 Juillet 909.
nacessaires l'irrigation de la Plaine du A dix heores et demie,leTribunal prend
Cul de Sac. siege sous la presidence de Mr le Vice-
II est interessant de porter A votre con- Pr ident Ernest Bonhomme et pronounce
naissance que, le lundi 5 Avril, Son Excel- les arrits suivants.
lence le PrEsident de la R publique, ayant Celui qui rejette le pourvoi du sieur
vouol se rendre compete personnellement L. A. Clermont contre le jugement do
de 'importance de cette grande entreprise, Tribunal correctionnel de l'Anse-A-Veau
s'tait rendue sor ls lieux ou je l'a3 ac- en date do 2o Avril 19o9, renda entire
compagnte avec quelqces-uns des Ioge lui et les sieurs SCmCra Pierre et consorts.
nieurs de mon D partement. Celui qui reiette le pourvoi des ci
Elle a eu A constater 1'opportunitd si toyens Clidanor Picard et consorts con
loogtemps evidence de Lentreprise.- De ire I'ordonnance de la Chambre du Con-
puis on laps de temps assez considerable, seil do Tribunal civil de J remie. en date
eneffet, la question de reconstraire le Ba do 21 Avril i1o., qui les renvoie as Tri-
sin gEndral n'avait jamais cesse d' tre agi- banal criminal pour y 6tre joges.
tee par les divers Goovernements qui se Celu i case et annlle le juoe.
sont succdE, sans jamais obtenir une cor- ment du Tribunal correctionnel des Go
plte et definitive solution. naives en date do 29 Avril 1oog, rendo
S'il est vrai que l'on avail plosieurs fois contre Michel Kawas, Charles Fara et la
fait figure aou budgets des diffErents exer- dame Mercina Grand Jean ;- renvoie la
cices perim6s des sommes ougEes necessai- cause et les prdvenus an Tribunal correc-
res a ces travlux d'une si grande impor- tionnel de St Marc.
tance agricole, il nest pas moans vrai e '
dire que ces sommes toajours votes, por Pul extend affaire de :
tees sur les etats de douzieme et souvent Jean-Philippe Figaro, centre Aler:e
depensEes, n'ont jamais atteint le but de Danois.
leur provision. Aussi, ces travaux long- Mr le juge rapporteur, Jeremie obtient
temps projects et mis A l'essai ont-ils d a- la prole et done lecture de son rapport.
godr en lettres mortes. Ce n'est qu'au Mes Camille St REmy et H. Volcy, avo-
cours de la session dernitre, vous le sav z cats des parties, sont entendus en lean
d'aillers, MM.. que le Corps Legislatif observations.
Lco.idrant les bienfaits q e les cultiva- Le Ministere Public, Mr Loc Dominique,
teirs de la valle do Cl-de-Sac auront conclut, Is cassation do jogement d&
profiablement A tirer de ce basin d'arro- nonc.
sage, a vote la loi relative A cette construc- Denis freres, coatre an jugement du
tion, e, poor en assurer la pleine exdco- Tribunal criminal de Jacmel, en date do
tion, a consACrd one alecutaion douaniere a2 Mai Io90, les condan f*ot a la peise
sans laquelle l'entreprise tait susceptible capital.
de demeurer encore sans effect. Et toojours Mr le uoge Anselme lit son rapport.
est-il qo, vote en premiere dEliberation Le Ministere Public, Mr Luc D6miq e,
le Octobre tpo8 et difinitivement adop- conclot A la cassation et A l'nnulation do
tie le 31 do meme mois, le Gouvr-mement ingement attaque.
prtdcdent n'avat ps cr devoir la promul- Jean Morss et consots, demanduers
Fer jlqu'ai sa chute. GrAce a cette solli- en suspicion lietie contre 1a jridiction
Itudutrs marqude pour le bien public crimimelle des Gowaives.
S roon counaot, a S. haste sgesse, Son Mr le juge Vertd lit son rapon.
lnce le PrEsident Simon s est eomprs- Me Ernest Antoie, avocat "s dema.
eI de donner site A Is decision leisaive ders, est enda s e observations.
per la pormpation qai etoa aso Le isa Pme lic Mr ag. Dacatrel,
s Momir a. ds 3 Aril de L'anade co coondt A a redsond dela demanded e
Iues. Malateases asIz otresses -its sspicis.
A dif ij'e blbie at de la smerme mml- L 1 r61e 4pdl n led egstgd.


diatement A execution. 11 est consolant de
constater que cette construction d'ane on
cessite absolue au d6veloppement de I'A-
griculture dans cette parti de 'Arrondisse
ment de Port-a-Prince, va enter dEsor-
mais dams le domain des fits accomplish
Exollente occasion
On offre, i des conditions avantageuses :
- Papier journal, format des journaux
le 'XouwlliUse, le Matin, le Bom Ses. On
peat demander l'echantillon.
- Encre d'imprimerie, par livre, en gros
et en detail.
S'adresser en nos bureau.
Arrivages
Ce martin est arrive le a Ferdinand de
Lesseps avec les passages suivants ve-
nant de :
'Bordeaux Mme Me zger, Lion, Mr
et Mme Cavaud, Mme.Magner et enfint,
Janille Vntiello, Sassine Joseph.
St-Thomas. Monsieur St-Germain
San Juan Monsieur Carls Gardire.
Cap-Haitie. Dipute Casimir, Ma-
dame Theard, Hiribert St Vil Noel. Rose
Gabriel et enfant, D Charles-Pierre Cyrille
Romain, Mile Cecile Laroche, 4 ernfnts
Laroche, A. Gonzales, Charles Menuau,
Edmond Dupuy, Senateur Beliard, Gene-
ral M. Jn-Francois, H-ctor Daquin, A. Au-
guste, Emmanuel Philog6ne Senateur Vin
cent :In., JugeSterlin, Mme C.Dieudonni,
Mme St-Cloud, Mme N. Nicelas, G. Ster-
lin, Abbe Daricade, Pierre COrriE, Bonne
Laroche, Mme A. Dorsainvil, REgina Jae-
ton, Mme Vve ThimothCe, H. Hilaire,
Mme Price.
*
*


~oc~prtawru G~r~~wrI is 6C.-~ w 9110
tions an SO G --iimIdeI aam G u Pweumem
ssitak quY"H avajg u.ur-ueg r sm .ihI
table darns ru1i1nAmPpai dr I MW C'S, SIJIul5,P~b
Per suit44e d satdu Dimnes.w.m Cles& DCSeua*


erom tre midi
Tmanprature aini""'m


7(3 "/"o
21 6


(maximum 33 4
Moyenne diurnede la temperature a2 8
Ciel clair la matinee, se couvrant lente-
ment depuis 3 h. du soir. Brise de mer
reguli6re et ass(z fratche.- Deux orages :
I'un A h. 40o. suivant le more de
'H6pital, l'autre A 7 h. Som. Total do
plouviomtre 16, 4 millimatres Baro-
metre ligerement en baisse.
TR'I'MPLEMENT DE TERRE.- Ce martin 8
Juillet une premiere secousse A 3 h. 41m.
30i, ; intensiEC IV. Direction N ; quelqnes
degrees E Duree 2 seconds. Une deu-
itEme secousse A 3h. 47 m. intensity II.
Les deux ont ErE accompagnes de bruit
surtout la second. Un lEger indice de


. I I I


Ohronique des Tribnaux Ai.io, Mr Koljorbsen q,
ploc6 deis -- urnsF4
SacrION SUD Sr P am Ommission
Se icrio SD s dotirt e de v s-
Pdmond Gar centre Louis jea Bijou ; lat renios d c de servi
cet ernier faitd6faut. de nommer n Dit sur
Sson qui no deait ir qu'car cas
Estnpha Darosier, demandear, locatair provisore, a fair d dev q i
Est'oa Dorosr a I'ierddeverit d,1C14
principal, represents par Me Fabios centre *L' n$nieur en chef a top de res!poa
Francine Salomon, sous locataire. D6guer ts;, Iespere. po. Mi Mr C j
pissement et pavement de Ia some d liettreo e vous ne tardrez pas, i
3o poor 3 mois de loyer. Le Trnbna an Directear. "
adjoge les conclusions do demandeur. L Conseil d'Ajmiistration r
Ministro qu il a charge ks chefs deo .ni
qui 5081 too des haties iche4llgse
Hiram Allen centre Alcim6 Raymond tc but d ls habit
DWauerpisscment et validity de saisie. ro b lt es11
'J'as md derniire re eyclama le d- resonsab litt, de I Direction de l'E
fender, dans an charabia incoherent. MOOSIr C l dt
En presence des rume a :public. laccidt Mut p dirnsan ,
defendeour qui et an petit facteur k la o it spour re r"ir.mnc
ose, declare qu'il a commit n laps ut p tc. ps e 6canrio
ingua et que pour eviter une nouvelle t st cats routes ls Pr
erreur, il prettre mieux s'epriimer en quO ctte catarophe 'eut pas ies h
creole, cc qu'il tit incontinent. d.PCurd den t avai r Vil X invitation r
Le Tribunal condamne le d6feadear A diCtrar do thior n o
payer au requ6rant la some de P. 12 m istrateur de Ganthier od1gu troiim
gourdes 7 centimes. I& tt de St-Pienre II d6l1gua trois &t
gourdes 7S centimes mistress por le rlepsenter
F6te de P6tionville Ville et pt le pati 7aller A Ganthiae
II n'est pas trop tard pour signaler 16. enC s'y rendant. il aait le loisir de visa
clat qui cutourait la fete de dimanche la Commine de Thooazeau.
don't le succCs allait toajoars plus consi- Le Dpartement des Travaux Pbg
durable quand survint la nouvelle do re- demands donc Ai I P.C.S. de metti
grettable accident. disposition du PrEsident de la Ripabl~
Parmi les personalities prsaentes, nous On ca express, spiil. Mr Tippenhair
citons : Mme Antoine Simon qu'accom- pondit que tout se fermit dans le meila
pagnait, en quality de parrain, M. Dros- ordre possible que ce car serait pi
saint Lilavois, deput6s A. Pierre-Paul, quatre heures et qu'il ny aurai pa i
Jeannot, A. Simon fils, Savain, Ewald, les croisement.
secretaires d'Etat Murat Claude, Magny e A 4 heares /2, le Gal. Simon, se tr
Hraux, Augustin jeune, senatear Archer, vait la gare do Nord u ii v et us
et. tard. On est en route et le train s'man
Les" comptoirs etaient admirablement poor fire de l'eau; plus loin, i Lam
tens et il faut fire sans reserves des comr- nre il fait do bois. Le Ministre den
pliments aux patronnesses: Mnes P.Savain, de i Mr Woolley oi le croisement
S. Archer, Paul Volcy, Dr Blanchard. J. lieu ; celui-ci rdpond: i Thomazeau o
C Wainwright, Mile Clara Nadal, Louise train de l'Etang est bloqud. D'aprsl
Daguindeau, Francine Coste, Eva Rigaud. instructions qui lui avaient ete passes
Ce ne fit qo'one 'demi-journCe de fte, n devait etre ainsi, mais, au moamel
mais elle fat bien remplie et bien animde personnel ne pouvait s'y attendre, le
Distribtio des Prix et lieu ..... malgr les avertissement a
Distbtion des Pri contestds qi out Et6 donn6s l'Ispe
Cette solenni'- scolaire annuelle aura Wool!ey. Vous save le reste, dit
lieu pour 1 'Institution Immaculde Con nistre. Je sautai do car aa de voi s
caption", le mardi 20 Juillet courant, i Etait possible de le fair arrter et qou
8 heures precises do martin. je constatai le contraire, je fis mo deo
La fete sera donnae la grande salle comme Ministre de s'I onrieur; j'~coo
de 1'Asile fran;ais. La directrice, Mile Lu- au telEphonne demander mCdecies, a
cile Proph6te mnrste des compliments dicaments, Juges d Instruction et Coans
pour le devouement qu'elle apporte aux saire do Goovernement Sons on o
choses de l'enseignement. Gonvernement on aurait fusilli do acw
c- eh bien, apr6s avoir faith arrter ooaC
agents de la P. C. S. qui montuiemt
LA ACH _A M BR E deuo trains, ils ont t6 remis S4u1 g W
A Ahtigare la Justice. Huat d'entre en I
did renvoyis avec ordtr de se tenair I
ane du rri7 o diposi ion de la justice et les aolra
Stance du Mercredi 71 ji 1909 posds en prison.s
A l'ouverture de la stance d'hier, le de- Le Ministre done lecture don e
puti Denis St Aude, president de la dild- qu'il Ecrivit A la P. C. S., la suite
nation que la Chambre avait envoyde pre- accident dEplorable et laquelle
senter sos hommages et ses felicitations ao response noa td faite jusqu'oci.
General Simon A l'occasion de I'accidcnt Mr Bredy dit que le Ministre l
de dimanche don't II est sorti sai et sr f, tbli an contrast qodc il parle
drtan ea n c o n t rs o a u d i i pa ne de l
transmet i 'Assemblde les remerciements gligence de Mr Woolley etr slo
de Son Ex. le President de 'lI REpublique ments incontestes II loi detnandec-
qui a ete tr6s touched de cette nouvelle son opinion persoonelk sur le tait'9
prove de sympathies. perpetrE Co-ard. iL Ministre 'r'
Messieurs les ministries Boisrond Canal, n'entend couvrir penione, qe
Ed. Hdraux, Magny et M t Mt Claude soot eule vieodra fixer ls esponsbili
am banc rEserv6 au organs de I'bzcutif cote aaire. Son option
et le pisident de la Chambre fait donor oe roit pas devoir la donner dauo
lecture de la proposition du dEpute Doo- qu'eUe ne tire pas onsquence.
yon tendant A demander aux secrdtaires Mr Brddy r pod qce Ile Wi
d'Btat de 'Iattrieur, des Travau Pblics avoir reason, mass q lt n e la
et de la Justice, ce qu'ils comptent aire pas son opini pesoonnelle
propose de I catastro he do $ Juille; it c- nistr de I'tsdrier 0t m"ai o
code la parole i c dpat6 poor poser a tr des Travaas Peblics, e d
question. s omme Gran d j' d c i
Mr Douyoo, apres quelques coosidnra. Ms Canal dcre que ,;I'Ad
'tions touchnt les chemiis de fr doot il de Ia P.C.S. lainse keaucoup
s dclare partisan enthuash e desde deade mand. A Mr Bddy de tc DC
ca trois Secrdtaires d'Etat quoelles meares, Gel Caual ds qssnuos uBU
is oat prise centre les auters de ceite Mr CaSal. C A qu l, Mr t
catastrophe. ba le Gal ICosa l a ourr i
;Mr Canal prend la parole en as qualid Ie, mais bie le u"s' i
de ministry des Travaux pMblics et doaoe so aure. II dit se mi.is r
lecture de qolques lettres q'U aveit dA lm-er s cmeso
teas Cmo ll d'administratoa de I us d ae
P. C. S. l a8 i I laj .4u do ca @er

d' Admlistratio quw d'ura des iam aer Iii q t s'.dsal t. Iro nl







n sOel mernmbre deo hst pe-bn
1ccowpag. 10 F'di t ; U y
lirPts qa -rises, de dresserr lat6t a
00 Oct 6 praises,
_ goB qca Mr Canal qu i df don-
A. 'o nse lemr ents 1ki IAUS-l bl
Iro1l, minister de I'lntddier, p'
iiqOenr honrme d'BEtt, son opinsor
be la rosabilit de acidet deMad me Justin Barau
ign^he. VI fbit onae e Justin Barau
sa "voir s'il ya p. so crime at. 36, Rue Courbo
cl=oclt en disant qUe Is Cbhambre doit
irloccl de ce que le Chef d I'Et Ancienne Maison M6rov6e Pierre
itk ti indemne de cette atastrophe,
car ns cell, aucune delibhrtio noe seritit
bi poor edlle car el t e d CHAMPAGNE
Mrqueoices tires graves poor le pays.
tr Mi done It'ass rm qU ta VICTOR CLICQUOT
jaice informe. It donne kIcture d'cne let- Maison fondee en 18 -2.
tiqe loi a ecrite le chef do Praet de REIMS
bCpitale en rCponse a S d4pch 1.l lde- Pour les commandos, s'adresser
midant des reRseignerenftl sr Iinstroc-
io de cette affaire. Mr A. ROBERTS, Port-au.Prince
e Commisslire du Goevernewntm l Agent g46nral pour Haiti.
loaonce que les sieurs lohn Wolley. Th&- A nr, pu Hait--i .
tnl Hyppolite et Iules Tuaenae centre
,in mandate de dPiv' 6, dcere, sont Chez App. Cipolin
m is1 main mise de la justice.
Mf MrgnV dit en edrnier lieu qne a f155 Ruw R*14blicabin on face d e
is ice fhit son ours et que si la Chambe E. Robllio
d'lnsruction trouve les 6l ments offlsnls Viennent d'arriver par dernier va
s iocolps serunit ivr6s on ttibinal de peur :
pression. Pat6 de foio gras. Saucisses trufloes
Mr Bradv dtm:nde A nouveau Mr Ca- Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute
ni, son opinion pers~onel't sur le fonc- A'perges e:c Fruits cristalis6s par li
ionnement du service t6tlphonique de'l1 vre at p.r flacon. Prune d'entes. Vin
P. C. S rouge el blanc. Oporto. Malaga. Ver
Le ministry 'ui repnd que ce service mouth. Cognac. Champagne.
lemarche pas et n'i y a one entenre ----
stre son DWpwr,emncrt et l'Adminisration A vi
kle P. C. S. en Vue de remlacer cei
emice par one ligre itligrapbique. -
La parole est accorise & Mr le dipue Selon instructions du Chef du Ddpar
1o qui dVclire re vou'oir dfendre. ni term t des Finances, le Bureau d6 Il
iarter personnel. 11 rapelelees prtiarat;f< Recette et de la Dtpense vendt a Ven.
le dhnart du Pr6sident. son arrive a la drcdi 9 juillet '00 dollars po-r l
gre do Nord c,: 'lInghnieur en chef, con- service du Retrait des Billets de E
rairement i toutes les cnortoisies adminis- Gourdes, 7000 avant W6t vendus en
ratives. 'e met en car ainsi que s suite province.
Sse retire. t Le train part portaot Cdsar
a s fortune., _
1 n'est pas seulcienrt obtagatoiredit-il
Woon prenne des measures de police quand
ioChef d'Etat voyvae en chemin de fer. a u rg r n lin
I impor:e suriout quec tou te vie soit -
libre o ccnsee telle. Le Chef diEtat hal-
nest place drs nne situation spdciale, Lp st4emrr Preseident a. v, nant de
PidifiBre de c1le de atrs soeverains, St-Tbomas, Stn Juan de Porlo-Rico,
a'si on malheur Ini arrive, c'et tout le Ponep, Macoris, Domingo, Azua, Jac-
hys aui est a'teint. T1 nons fa t le che. mel. Cayes t JlrtmiP, est attend ici
*in de fer, mais i nons faut ussi rappe- le 14 courant au matin.
i la raison tine exploitstion qnl expo e .partira le meme jour & 11 heures
"lICrement la vie d'un Chef d'Etat. tL P1 rseC s du main pour Kingston.,Cayes.
"wnsabilirt de 'a direction soprieore de J cmel, Domingo. Macoris, I'once, Ma-
a PC.S.estfortenet en amde dans le d4- ygI z,. San Juan de Porto Rico et St-
porable rccident;l r ous fant loi demander Thomas.
'a s/curit6c'es,-X-direde Isgaratie poor Les personnel disireuses (d voyager
re vie. e pour I'Europe trouveront a Kingstonl
La Chtabre dn;t sclidariser -vc ( suivant informations r(cues ) une oc-
0vernemen t elIdon, sow sdh s;nc casion tIbs rapid par le bateau de la
a ne de la r rt l i on, t p""n on dhecett ,Impe ial direct Wtst India Mai' Ser-
rande on ligec e lde l ae cete vice,. (Port-Roy1), qui ar, ivera A Bris-
L g denpo e la S. tole en 1i jours (sPjour a Kingston 3
le dRp. Lion donne lecture ensuite h-ules.
6I Resolution stlivante : L4 Chamobrett20.
ovant ai dc'aation d Go C e Pout-au-Prince, 2 Juilet 1909.
*t et confian.e dans son deereie por G. KEITEL & Co, Agents.
*abehr t fiert les responmsbiiti de ----
Iatfaphe du dimanhe 4 ullet t en a
Ci ilement et eriminellut les as- uo-
r~ Coouformdmen'r a Ii I, Pa ome iI'
Itd uio1r.r I!
IdpoPU Pierre-Paul de 1m I --
'.o ,uver"es ctvi'.^l S gFl'Pnl-
Pi r-Pul pquebt Ferdinand do Les-



e paquees condp bot .ie es
,Idaot.i le.d a Kedr ea


pr B attend e vendredi 0 courant. t partra,
amn1 dL ..,nde lui fraroise o pt me mmoor a jour 6 houria du I
d.. eventss dte is O fn pour Pe, antiago e Cub. lres Caye Go- i
Sordre don l t St d l Joel, Sto Domirgo, Escale et Fort
Ii en qerpellariond.- SI col- de Fra ce.
S opliun goe c'esd t o Iale- Pasae midi, it ne sere plus ddlivr6
odean or d, u jor q'll ple i do billets de passage pour Santiago


amvioI L'AoGT
lboia R~tiotg& UU. ROBELIt


A la Metropole

MASON JULES LAVILLE
93,RUE DUU MAGASIN DE L'ETAT
Vienuent d'arriver par les deruiers Vapeurs dans touted leur fratcher -
A des prix dfilant loute concurrence les articles suivants :
Asperges de L*ogn an Saucisses Rex et Cambridges
Asperges amtricaines Pat&s de foie gras
Petits pois tins Sardines Amieux frreso
Tripes A la lMde de :Caen Champignons blacks
Olives Anchois A I Hulle


Saucissons


de Lyon


Fromage de pate grasse hollandaise
Beurre de Bretel Frbres de Normandie
en flacous de une Livre et demi-Livre
Vermicelle Macaroni et Nouilles
B.6re fran riise, brune Marque Atlantique
Biscuits Olibet Petit Beurre et assortis

Champagne Vv' A. Devaux --- Epernay
Le champagne le meilleur el le moitns char


Ies trois imai ques :
CuvAe SpSciale Grand Sillery -- Gran4 Or6Cment


A__ I ---


Kola de Kiiqgston


Kola-Champagne
Iron-brew


fortifiant
tonique


de 1i Chirl y's Perated water factory

En vente chez Catioat Fouchard
RUE DU CENTRE


A, CAISE dot CoatIOVEL, YOzAV er rOCA('VPT-ft
4;tjuT AGIWiitfir-h of)Yn I~'O 'A TOUX, RHUMES, BRO MCHITFS., ENROUF ME NTS
INFLUENZA,, AFFECTiONS D~ES POIIIAI.?N'
Pus M-7114. F I Ll


Enu reprise


D'EAUX GAZEUSES


Foudee en 1899


21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola


Kola-Champagine
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqaeurs
Bitter


CBe madame V" I. B.I
19, PLACE DU PANTHEON


On trou


vera : Kola


do Kingston, Croe Soda.


L..


~ ZIIIIIZIIIIIILILII1111 I


_~____ _ _____ ^ ~ ___ ~~e


=7 I










Vient de paraitre
A la Librairie du Matin
Histoire d'Haiti
A 'usage des adultes ct des gens du
PREMNlItE PAIlTIE
L'tRE NOUVELLE
PAR
AfIoatII.STF MA(.1OI1tE


NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageusemeom
coonu de touted la RApublique vient
de ruouvrir son atelir Rue FArou.
monde ( Rue des Mirawlet ) N'" 61, prs de M'
Ld-r Ca(iuvi,
SA n):ubreuste 'ltontile trouver ,
coRnrne ti)'jourIr t(o r,, rfisfactio
ppour ilo.-i tiav',4I q. i -uI tiult COD
a f6s.


Jodosaline

En vente aux Pharmacies Buch et Parizkt



Laboratoire Sejourne


L'Exomplaire:


3 gourdes.


PHOTOGRAPHIC


JH. M. DUPLESSY
fl n3 1 WR1P d '21 0a l r iu


JiUUquu iutuumuuu HumLU
Conformdm ezit ;x instructions du
Secrdtaire d'lE>at des Finances, Ia
Banque Natiotiale d'IIfiti n I'lionneur
d'informer les 'orI.ctus de Bons d'Em-
prunts du (;otj vernemeniit dit'Il a i (lu'ils
peuveiit t IsIir (I,&e jour, se pr&4
Beniej i Ase .,guieet pour toucher
ine- viaiaf uaf,*,me t ri'parinaitir i

6""'- I'u" Ctt s du IicAvuIau :11
Mai 19~09.
kEnpsurnts datGot ervc,,P me',t it dHaiti
Mfai 1909
Pmti ic e le 1t 9UI' J .ui i 91 t y o

C _~- _
Dodteur R. It. Ewald
Chirugien D3nrtistg


Announce au
en paiticulier
Jer6mie dains
T-.. I I .


I) 'i ic t .1 cses clients
qu'l sderal de reour de
les premiers jours de


I%..- A IL -a ci v %. a a ...* a %A% &.%i L %0
120 RUE Di CENTRE
Travaux de touts sorts et de
oiit-3s gr irdi 3urs.
It *)i f i -! i ,n A


d L-: .,&


C.hapellerie


ACO:(;OUKZ CHEZ

JAIME TESTARI
Le chapelier rernarquable, avan-
tagpniismeeit coinna fait ;t voir a'l pu-
b'i (:1 6n ,r'al e' s tio:unbreuse
clienrtle q i'il vient d transfdrer sa
FABRIQUE DE CH-PE4UX
(L'ANCIENNE MASON DU LOUVRE )
DE LA PLACE GFFFRARD A LA
GRAND RUE OU RIEPUHRICAINE
No 1 9. En fzc. de la Poste


vel


noivcl tablissement est on-
sons le nom de la fleur de
l'Am6rique


I' proml nt soi:j ci ,;-mptitud
comme L ajouL1


IUIIICL.[~~~~r ~.~ as
Pozt-au-Pri nlce, l- 17 juin 1909.

IC mgle doJ u pi U inl!
Antoinie Labastillee


AUX CAYES
Derniers articles regus


OULINS
OULINS
OULINS


Mals
Cafe
Viande


JULIEN FLORUS
Ancien dlve de la 26' Compagnie
d'ouvrirs d'Artillerie ( Lorlent)
Se tient A la disposition du public
pour tons travaux de FORGs, et d'A-
JUSTAGO, de RiPARATION de coffre
forts etc. etc. A de bones conditions.
Rue de la R6volution N* 19
Vis-d-vis de la Chambre des Ddput!s
.. I N I ---- -- -
Hl6tel Bellevue
Le mieux situe, le plus con
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine renommde.- Vue sur la mer.


A L'LIGANCE
OORDONN :RIE
3M. SBpE ECJ
42, Rue des Fronts-Forts.
CAuSSVURSa an DiP6T,PouR LA Vmran
Promptitude et soin aux commas
de tanu ici qu'en province.
Chaussures de Dame forms et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
souveaux.
Former am6ricaine et frangaise pour
Messieurs ; 616gantes et commodes
Pour lee enfants le plusA laise.
Tiavail solide ex6cutd avo
de peaux do premi6reomarque.
Assuraace de grand rabafs.
p4tes. tIraosq et .1LIruride
Pri6re d'avier l'administra-
tion do la moindre irr6gulari-
t6 dana l service du 6 MATINs
in qu'il y slot de suite rem6-


S'il nest faith a e, .'1 --; 1illsbury's
Best."
La meilloure farine lu monde
Celle qui done le meillour pain
Qui produit le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tousronseignernents s'a-
dressar a :
Ernest Castera


repidseutant de la PILLssBUlY's WASH
BURN FLOUR MILES CO MINNRAPOLIS
BILLS

Cordounerie Nouvelle


G. B. PETOIA
t43, GRAND'RU i 143
PORT-AU-PXINGE
GCACHAUSURlS Mn TOUS GUaMX
3i DiI'T, rOLU LA VINTX
[I ,QOS T DETAIL.
x6caution prompt t de
oommandsi, tant Foi qu'mi
Provinooe.
Former i hommes ; 616gantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( Dmrnireme-
de d Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
anes avec des Peaux de toss* miusc
d'ane selection et dur6e irr6proesa-
bles, A des prix avantageux..
Cirages, pAtes et liquid
Peur cshaurnswr ds ijens nsu -s.

TibBre Z6phirin Bell
Fabricant de ohaussure.
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-de-Boule.
SPpCIAL:OUP
PAWTOVFLNs MVXas a


PREPARATION DE TOUTES
LISItES ET INJECTABLES.


AMPOULES MDICAMEN'Tr SE S4f


AmpouleS d'Eau do m6r Isotoniques selon Quinton.


L'eau de mer que nous employons
au delay de 'Ile de la Goonve. Nous
I'observation judicieuse que font les


a 6te aoigneasemtnut captde aan Aa
faisons remarquea au Corps mr4
laboratories Atrangers


a L'Eau de mer injectable dolt dtre de fabrication r6cente pour :avoir toutes e
pri6t6s thdrapeutiques. De nombreuses atestation" nous peirnettent de certified
nos products ont. donn6 tous les rdsultats sp6r6. a

Specialit6: Serum nevrosth6nique.
Ce S6rum r6gularise leas changes nutrtifs, ilta 61t. em1loy 6 avec e
c6s dans la neurasth6nie, la tuberculose, etc.
II | m ---


Buch


de la Paix


Execution prompts et soignee des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
"Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autrei intaun d'aprisi
methode amdricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops Mt vtntable KEO
rhanipagne a P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propri6taire : W .


Buch


..Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives: Med4nme P. Laraque
& Saint-Maro: Madame E. Martelly
& Petit-GoAve : Hermann Reimbold & (


Grand Rabais!

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (t907)
HAS CONFERED A
Gold Medal upon

Tannerie Continentale
DO PORT-AU-PRINCE
CH ASSURES


CHsvRBu OLAc*, pour homes at dames P. 10. Enfants P. 8
Vmoiis cuPs 1g 2 10
COULURr LOTUS t5 a 1 10
Pour la vento on gros 5 olo d'escompta


Jodosalina
CrstalUi JodaU Italiani deVetor Pisani


Prdente en m6me tempe lea aavantae de Iiode at les alclis i5
rs utle dans toutes lee formne raletmes de Irchange mat6ril.
quoe.- obeitd, oxaulrie, litblam, ee-t- et gIdr aemet dans I'artbn
dans la constpaUton habituele et le Inmotiomna mItetinales.
La JODOSALuA oonaUtoe an remde tris etMOf oe, mrtane merveillkO
oe maladies do fole at i rea. Elle eot aoepta e ss aucun ddgo
ajoate A son action laa o ile de r6tab'tr le conditions de la
intrapehlique.
D6p6 : ohbI A. de Iatteis


Pharmacie W.


Place


_ -- ----------- ----


OrO2 ~L --


I AZ


_ _ ~-


J


-ci