<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00665
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: July 7, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00665

Full Text


6in1 Ann4k' 681


MT-AU-PRf4CE ( RAt


Merored41 7 Jillet 10$0.


6


OUOTi.E1N


i-- .. -~C


A.b. -~-. cents:


!'gol- Aloe

Titols OL -


5 '.9
6.00
8.00


DIRECTEUR-EON LOATEUR

Cldmorkt fWaiJfoiro

ADvumrsTIUT6UUU gArthur Isiloro


LE NUMMtaO 15 C DnTImK

Lmav vusd IrO m m we w"m pm w. as
DIR E(UT1ON ht tDALCTIOH-A2M NISMTRATION
4%- tw't vrw% 4


Ilistoire d'Haiti

A L'USAGE DBS ADULTS
LIVRE III
Viole ces et repr6sailles
LI


'-sSaque de toile b'etie,car a'ore c'dtait
'turuilo, me, ne se voyait danis Ia rue.
On foi-g--ail leutemt-nt les ga!eri"s, pir61
A s' prCcijpiter dans la premiere porte
unfr)u veite. ..
On --illa jusqu'A putoir de la prison le-.
aptitalises trop r~calcitraiit, et ii y en
t ut, parmui cux. qui, pourMrt- s libdi6s,
t'lirent signer leurs ouscitplion-( dans
1.i pyisul mtmne. On conioit sans pine


IU NSVISGNU MUNTS
MIC T)ZOMLOGMQU7S
cz~ bse ~ 'v at c i*D
DU


LU torreur it" wd ii. I t,;, ort-au- Cuonri;iii lde cette ville, le 3 (11 con- 'Iqe pour dttuire l'effet des souscrip- tMIH 11 RIK CO LL 69 St-MARTIAl
ria6e, les meil to.- i 1 ~ il,;i; do pil "ti Ir a L'aprton-midi, aia t!l airui e.- torju~ez, les oniscriptc-urs MARm 6 JU!LLRT1,O
ip les exc I 1 ,,tetvaient, do rt ct oir oneo communication qu'elle iii1'i"i iiciat miller sourot uuAsi biei, aid-
onme bien des tiptltdI ac- a 1--i f ire touchant l'objet da sa wl'Ill nombre e tr.otile lives Ctrc A Idi 763 /
M16 des allI i i w!1:4 soupireit misogioij. it i; c~es conilitiotis fureant p! oteQtei ewpratre 3.
pil Ia fin d'u!i I *lj- iion. t Elie le salue avec consideration. aI M-rLa6-g2,r, ruinant 0insi lo pen ca& [r.I erature!
Ls magasiiI3 I' e'td:'llt (,, !st-,ummnt flitqui restait au gouvernernent.
mis; on nWculviai qIIn dtas leg ra- 4LEn ircevant cotte missive, dciit un, Moye-ine Jiurne de Icrel tmphraure 26,3
moments if 1 .ur zpddier contemrDIorain, ii n'y avait pas A badi- Bie'.,t.t Li d &griu'goiade commetq;.-i CicI clair jusqlt'A mid ct ouverI dcpoi
corfejtutt o ng l.ZIt Ou nor. II faliait venir au Jour at A I lieute, ur Salwauve. M i9gr6 lea efforts de Vic- z h. Brise de mcr A 8h. du main, mode
qufljeiidipe- pitin SUPr ivdiquei sous peine d'dtre re.ar,16 it rin,Gvo;,ive. dut c piluler; cotte viyle rk&.- Orage au Nord s h I'Puie ici A
1". Celte prn 1.-i I .-:): j t AUDo vC, comme txnemi du Gouverneme1:t... pamv. i: rt.ister p. us lorigemps,ctant 6 h. marqoant 0, 7 millimatre. Ciel de
.1,le 29ju;let Is(*0 !o I H '?:ior I'avis a Le Cuaseil communal dtait aIo-, -iri bout de ses fur~cc-. Le 4 septembre, nouveau clair A 8 h. B tromInre constant
mivat: ,iiut tout au baut do la Grani'rute, i \ ctorinChevatlier -xpo-ait tomme suit J. SCH9RER
dans une vaste maison basso. t.'Maiit '-wn 6tat au Conscil iti~katif
* Dapuis(i piii,, i:i plopirt loute uat!ody.se pour y arriv r. IU Le juge Mondestin
Wcowmert':1a,11' -f*l (--14o. p fudlait preudroe millk precaution,. taille a lI.- ofticiors, lI,; sold ti tie Ia gar Nous enregistrons ave, plaisir It nolin-
e,soit par t, r dtourn .,pour chipper aux patl ,'ii e.u iout etl I : popui on d-18Gowive's nation de juge Mondcstin aux dilicates
on de n'il'i H t m ilirait. qui recrn aient san .A *t'Ach q .:i s'i so ou'eiu Ici, o it eii-.Irti Vs suuf- fon ctions de juge d'itrsiuction, en rem -
knlent leuih rose.. t .i* L Arriv :7u lo-aI d&ign4, letcitoy-n tin-fts.:nc ,lc ei ;dus ailes Pelalt116S placement duo iug V.amL ,dont le inandat
MYtrnement, v i; uiilti tne iti & Si convo~qii trouvrit d'autres iunfortii- FuIin tlois. Pt ive de ll tillur', e a pris n.
we e ~ i~'Ir.*~qotons 1168 C01111111lui, attendant leur arret vtem,nls, ell no riot (lI ObjAs '14' a mL~emccomptlience Junt ii N4pruc-
Pl mani ~ iti.~ ~~ *i *" "u dams ubre humble attitude, et essaydnt ~rernitue nCce~sith?, ilAo ts A i.ppoi' v- -lu i,,ge VAlmd igaidera son successeur
WXtiins fetme,, :lev s '. daub'ic CIio nmae hu bl atottetancd e, a tf6 e d'attirer .iv c uie cora ge rare l o borjb;r.l-nr I- ini d ns Ics d ffiren tes d cision q uiI aura A
NPrhsent avispuica.tion rIacowiassion do lenrs juge. ies dcii tivires cicom.. Oaz doit A prendre, au now de Ii saineJustice.
UIs du e a r, I d La Commission, vWritable tribunal, mon armde cinq railions ei une revue Contes du Jeudi
411"t traits P nia igeait an fond, une table couvt-rte Itie so10Wt ,qu'il est tre3 r 'ncssairoti Mde
iobtem p~re r.,It I\ i-osit ions do drap notr deviant elle.,. Los aceILI u I)iyer. NOwi ua'uVOn~ 8IICUt mudi- MrFernandlibbt rc otf'e dernasd 'us
"Hent serorit bgt. ):uo,,tfl twi 0g caps al assis ur des bancs, foaznai:-ut cdimeest jiOel' 1105 bst.s. Je eman(l etCuFS JutlCatiu Ia rnihe ididirio
1totste s at /?/t deux tongues files parallbles. h(pe l'on fasse buis er le prix des waar- de rs m'ss'eurs
IN P (Oues Lprt-ti-t u es Un A un, on lea interrogeait. a Ci- chandiscs... a Nous publierons I'JdIe de Mile An'oinette
u#e tbe, *u et, zv z a.s La Commis- '&vgier, pages charmarnes qui cl6torenz I&
P* faire face A c CODS- *sion, par I otgane do son prihidebit,vous Embirqoti avec Fa grnirson A bird premikre t~rie.
III cons-annoncait uoe selon votre fortune biel llu n Eitreo, V. (tiCv(lir avait (it fire Mr L. A. Brun
W11S'argent. S,'1111 I.C0)lit auxcontiue, le Gouvernemont avail fail jt.r ss armci uiet ranitions i ia mer, No:rc sympa~hique conf'~r i. L. A.
Nite ir ain.('1o.iit;i tls et for-cloxde voun pour conoowarir jusqu'A sur I'.urCere I-ii comrflrunddirt dou Bran directeur de I'.Abeilk,d. Jcmel, noes
iei- dus nd- tell. Aomne iJ Aemprunt national. Ele XKslrde ,E i d'barqjuaiit A tPort-an- a fait Ic plaisir de venir en no bureaux
ddiet-6 et d.( IrtIUI( I* vous priait donc do wouloir veiser Prinice, oft S dnavd atait absent, -ii lit nous prgfenter ses compliments, rfsUroat
lyant daCge (:O e'la, ii IOsti" cett srome, sa jjl.,, A IJ Caisse pu- demander A Vii Lubin dWautreq armse aiosi par ces pr&Ecdents aimabls, oamre-
ftflsPtoruis1J d'1s 110 d agentilli leg blique, pour ris." mer seq volont.ires. Vil Lubin lations de b:nne confraternaii.
1%n4lis, n tIL dle q;t dent.. Le itoan dbmaudait laparole et refusa.1l foyelea dfp6ts et piitce don't Naas sohaitons do succrs dams lcmzre-
h u ,i (b m e at dt d oe cile uresaso improvisation, i it avdit besoin. i praise do o no- &mi et I[ prious do crotre
L Ou,~ Weilr aIi s.lud attmsdit dans ,e rih.awe Ero ergie, Pul", Ial s'en piit aux ministres des a nos sentiments d'affecueio e stime.
Qatit MM. l'IL PU1 lio A. Tat. e Convitidn. gC'6ai ine erreur reverse qu'ii avail essuyds et publique- Reond A O6r...
LlkoeAleY A. Ma lary, H .1ic G6taie*t le aleul, Is. mert se mit A vociftrer confrte 001L-a
IA .t l iaesqltdtIi'aloua paa rivaii~ deviuit bientdt toile q'w coux-ci I non Bea64sigoal Ia belle condaite do
;A d'en.leMenaro soqu; i Isi nvai ae doceit. pransn lea consulats, landis quo Mi. Eng Miximilienap p as Iabwoerore
6 e d2 & wait pls .ive de c C me pour t aitu-il'VIirent g1gn abn u essait 4. tenie A accident do dimanche denier. Coat poor
.''~Ps alten~tre e, t eraignaI;l i 1 ati t Is so ; il Vil L-ibintcrdit
tur elled j l pr ent.. -ft donner.... pardon, gluti, so refugiaat mu Fort National rOgs *4a d1v0o 'rJoXiter A nori relation
rscr elle in qilces (11, projau pte ident.. praer C' eante milk fr. au oiitfakait tirer lalarmo. Victoria. ar-,do leiodi quo a'activiti, Il d-ovouewent do
*elle s'avis .~l'J 1'aliel o- gouverenomel? Diesr lui set Idmo in que, dWM d a cci iu.
~l~~ sOutcripteur,- et elle a *l avail des cpitas' Ii nauarait I"B u, retranchb amlocal do Ia Chamnbre: aua" dOu dotoot &kW-g II Sea dipeatd
tdes cpitlri.ites r hot-,S E M IU 'ad a l ,itait Uos do la Comm issoSn Sain 1ave revsA en Ge mA P t0 c ouragetux Poo s t W r In
cd do au-pi ince l'esp8ew "W Pa lea ddp~e dams lea emins do 0u-pric, dtrenm le io mst r usrbe des secoors O rt
Stlas pivante i ar. C si et prsidots, ii una me on ) I fit entrer Victoria on quailit6 do mmlcak@i IS
EGALIrIg PR l T Pispr.Inav, ii twi-).taire Wal fi Iti s erre et d 4IA'LA mdestie do a-van mai soodkrrs ter
PRATF.-n="k- Ong, ce gouverav- d~ I
son marine, inspector des gurdo. nal) -ainhmelt do cct dog se umdr mis ii Iet
-W UIRIQUE DiIXITI asat PIOI, t s Olet et tc. ales de lo aRdpblique-9 nd d I csacen I cc qe lea &.u
Prince, 5 aaott 186d8 an 6. 6.. Mais, lpdd 6 an CaMP O s, laeDog, ti6 "at isifle-
de I'rlld6pene egs.Iveau soJritaire d'Etat do aA eo oA

Si nstitu oe par~ i ask O Wl & 9, 0 L 1 s6 ao c .p 4 ta do s m im aesbe d vre -
i A i'eiiet do contracte iigo dop3j k mdm3A jagjil d, 8 dot nin0ds IaavI, gi doM a m al. n0"0' a
16 aln cetle yule .i gut ee A va t do trop b re 1 bs, .a r s~ i so6 b
er em l. sooimsoms .m. e. s .uII pew
16 1* PvJdrmhw Is Vpww
l~yel..o erdso9i1&*mowt Auw*= MAGLOR aFl SlnudM
~ ce gW 4f~ ig I h rn.iusdemGS


51 '.


Cti AYW7--'--


~Inl i .- w I


P
a

II
H
p
U

(I
4



ti
I
0


a
qr
p
I


L


4

13


L.
5


4'YI~1 ~


= IV-0 __- -zz M~Z"


m*o







P. C. S.
De2 I'Expost Gintral de la Sitlutwon
Aux terms dc la convention passee t
23 Aout 1906 entire le Secretaire d'Etat Ldt
Travaux publics et la Compagnie des cl -
mins de fer de la P.C.S., convention sane
tionnde par le Corps Legislatif, I'excdden
des recettes sur irs d6penses de l'entrepris
doit are convert en or am. au taux Jd
) 0 olo au moyen des 0.42 centimes dec
ines au retrait des billets de I et de 2 (,
I r co:nptes de cette Compagnie soumi,
au Dcpartement des Travaux publics et a
D)cpar:err-iint des lFinanccs, apres avoir et<
%.oni:r 's par les Commissaires du Gouver
nencnt pre, cette Compagnie, ont etC dc
nouveau scrupuleusement examine:is. ls prd-
sentaient etfectivement i la date du 31 Di1
cembre dernier un excedent de G. 104 2) i
7 I.'ordre a it6 donned au Directeur G6-
neral de la Recette ct de la I)pense de
recfL-vor ,ott c oinme et de dclivrer au
I)it tcU l dc li Corn;)I. Jlnite Lis ,i.hcmins dc
tvi Jdr 1 Plaine du Cul-de iac des Boris
mr. in .1 I'. 26 o62 S) or, qui seront ac-
.111.1t l iur et A i esuie des encaisse-
: 1.e 'liletis provcnant de cette con-
,,: )I Int ct Jlassi s, pertore, et livres
a'n .inlrnes.
*
Hureatux de la Recette
et de la D6pense
-; ;u i ca x i i ;.L ct Je l. 1I).
1! :.) '. :; ); !t i sat station Jdu( ou
c: .;l t, ln -.- pla t A. Ict cLutila: r I
,,d: !t D I-pat c des Finincts
,A '. I ,I t r 1t de t'L ';,ei'atlonS al .\
1). -: .A; i Bureaux don: la morality,
et I j .i :ujds hunt un s grant de I
r a'Li.'Lii i iCJI nt.Lt au. sciice die s >r,-
..a i'cAilmen1 Cel patemcnits.
S6nat
An A .gnatcr au .ouis Jc la bLi'.c
t n.i i;er. On a dornn lecture de que'.
.. s ,an, iicrt e la correspon-
d.I.,'. iincunn6ai un procds-vcrbal. Pui,
ibut 1. oposi ton du President Paulin, hI>
S :* ilt ee sont rtndus en corpi au Pala.
Nat :on ', piteenter 'eurs homm:ges c
leur ri'i;:nenrs ,. Ic Gal Siunu,
S. < ,! dc soln I.e reux retour, sain !
' '.a Capitale ap'rc s !'accident Id di

Naviri attend
L 4 .J, ;'eriant de New-York, Clp-lia:
In:;. ,Ir:-de-Paix, Gonaives, sera ici de
.iai et .i it partra dans la soiree pou'
Mita,:,i: 1e. i[drdmie, Savanila, Catargena
Sat :. Marta et New York.
Excellente occasion
On .the, A des conditions avantageuses
Paper A journal, format des journau,
Ic N. ',Ue.'liite, Ie Maitrn, le 'Bn Sens. 0
peCu deinmnder i'echantillon.
- En[:re d'imprimerie, par ltvre, en gros
et en dJ tail.
S'adresser en nos bureaux.
Succes d'un artiste haitien
Mr Justin Elie continue A fire valoir,
dans des tournces artistiques. ses remar
quables qualites qui lui attirent des hom
mates pr6citux des connaisseurs strangers
es journaux de Cuba lui consacren
des notes 'lIogieuses et sont unanimes
admirer Ie talent du ieune haitien. Nous
lisons dans un grand journal de Santiag(
de Cuba, articlee snivant :
*A 9h.3o. p.m. comrmenni le concert.
Une senate de Schumann executCe avec
eclat et entrain fut le premier numero. I
nest pas possible que la musique de ct
magicien de I'harmonie ait ouu meilleu in-
terprere. M. Elie mit dans l'execution d-
ce morceau toute l'emotion, touti la vi-
gueur juvenile de son Ame d'artiste. E" les
ondulations sonores, en bruits glorieui
emnplirent Ie salon aux sortihlges de ces
doigts d'acicr. L,'auditoire applaudit avec
sinccrat 1' artiste qui acheva de le captiver
par son art magnifique.
Le second tour revint au distingue vio-
loniste Dumois. Presqu'un enfant,de grands
triomphes I'atteudent dans sa carrier d'ar-


tiste. AccompagnC par la charmante et
distinguie demoiselle Prot il interpr6ta
admirablement la a Leyenda de Wien6-
awsdy, ce qui lui valut une salve prolon-
g6e dapplaudissements.
M. Blie vint occoper le piano aec Ia


'majesrt d'un roi sur un trone et cette fois P. i5o, ils le savent et protesteront pour- NIK-LS Kow .- Le colonel
nous delecta avec la g Polonaise en aI 'tant de I',nnocence de 1 bonor.,ble et actif tu l2at jourd'hui0 par an Warn
b/mol de Chopin. lieutenaul quest le g6ndral Eliacin. tine militaire.- Le colonel adift
Si dans la onate, il se revlla vigoureux, C'est 'affaire de part politique. et rprimand6 dans la rued
fort et impulsif, dans la 'Polonaise il versa Que.-gagne-t-on a prater attention a pZ- 9i laiient neglhgC de e saltrT
I'ampleur de son esprit d'artiste. Ce joyau reils contrad;cteurs, qu'ils soient sylvains Ue cetle scene, le cantinier tirauu "
musical om chaque artiste imprime un c. de Potionville ou d'ailleurs ? Rien, ma foi. de sa poche et fit fen sur I'offdi
,het caracteristique, rendu par le magnifi CAVIN aain. primer coup.
que, ii en est r6sulte un prodigieux poe-
me, orgie d'harmonies c6eestes qui subju-
guent,electrisent et condensaient I'enthou- n ale irlit
siasme en un applaudissement qui brfile f
les mains par sa vigueur intense, Je me re-
porte a la nuit de Caracas ou dans ie grand
theatre municipal je l'entendis de Threze Le paquebot Ferdi
Caireno cette Patti du piano. ches paquebot Ferdinand do
M. Dumois revint nous delecter avec son DerniereS DptcheS 'seps est attend le jeudi 8 o
violon Le w Souvenir de Dradla, passa -- et partira le meme jour A 6 heui
sur ses cordes avec douceur, la suavity se- M D .- ne dpce de Moelilad rou1 Petit Goave St Marc et l
reine d'un soupir qui meurt dans les vi- MeRD ral Marina, ouverneur de ette naives.
brations dun baise. A I tnendre je senis que le general Marina, ouv.rneur de cette ,
brations d un baiset. A tntendre je sentis viie, a ordonn4 une dmwons:ration mili- "*
la vague somnolence me rappeler des i, sur le territoire maroninr pour obte- Le paquebot & bd el-Kad a
adventures mortees ds heures oubliees do r justice d'une attaque centre un agent attend vendredi 9 courant, etp
platstr. Je me dis n eatcoutant Si,il 'y de police espigno! par de mnrociins. le meme jour A 5 heures du soirpl
a pas de doute, un artiste est 1 a. Itten- 3. Une depeche de Constanti- J6rmie, Santiago de Cuba, le Ca
Le numbro colossal, celui que j'atten- nople dt que la commission d'cnquite sur Jacmel, Sto-Domingo,lEscaleset
dais avec impatience vint enfin. J'allais en- insrrecton du 13 Avril a dcid nque utrae. de Francei.Esc
tendre la Campanille de Paganini-Liszt 'insurrecxon du 3l Avril a dmidc dvat Pas mid, ne sera plus
duire l'ex-sultan Abdul-lamnid, devant une Passe mii, i ne sera plus d**
que i avai. entendu protaner plusieurs fois haute court. de billets de passage pour Sani
M. 'lie me donna plcine satisfac ion. de haCuba.
I'eneveilleuse exution impec- IERLiN 3. Les etfors continues des sol-deua.
leciqu. metrveilleuse. execution impec- dats ont vaincu les 6elments A Mittelbe- L'AGwtr
cab-e, pulsation homegene et vigoureuse, .
diaph, npultion absolu e etrs difficole, reach et le Z Zeppelin ter a est pour le mo- E. ROBELIN
diapi: inetr absolue dans les trtes difticile, r A o I
pro: uncsr ete concion musical ment sain et saut. L'adrostat est encore _
ir o, .. o .. prisonnict car son envelop e a e m telsle-a
hardie. I artiste laurdat tit voir qu'il est pris i o i car n envclo e a telle-
posscd, cii interpttant gatlardemnt r'im- ment tremnpte qu' ele devra &tre sech6e et M a Ser
possler en interprdtant gaillardemr nt 1'im- i ^ "a- .- ,
mrtic C.p.ni',,le rdparde avant que le depart puisse s'dffec- am e Ser
Jr ux assure il est n des plus tuer. Le temps est, en outre, encore me-
Je rCL.x assurer qu'il est on des plus
raid, pianistcs que j'ai entendus et qu'il nant. Dc nombreux experts disent que Pa
a e etquI ce nouvel incident prove combien sont Auax a nrm es de Parins
a sa personn.altte propre. Je croiis difficile- ce nouvel incident prouve combIen sent l-
'.. '.peu pratiques les diigeables du type a RI-
meni qu il suit venu ici un artiste de son
talent, gide.
Stad en.rt lura la sorr ,; I Es 3. Quoique encore sous l'im- FLNE.LL.E lure line irr.r6cissalk
Lner: v,.uve dc errt cltura la soi pression des tremb.ements de terre d'hier pour gilet.-- (:ORBEILLE pour o nI
tn au e e d'euie es une compos- la population omenc rentrer de veaux-nOs et dessous-plats en osi;
tion a n le et e iset s e artte champagne. D'autre secousses ont etd res- MOUSSELINE SOI5 de toutes coulmo.
sle .s ms. en er :cate est son nt d artie senties aujourd'hui,mais ellestaient moans Argenterie. (OUTELLERIE.- LI-
sous aes isers de 'inspiration et de ia frquentes et moins violentes. CLASSIQUK,CAHIERS D'ECOLIER,PO
beau: c TRIESTE 3. Le a Ridetzk.y nouveau PLUMES et PLUMES.--HRGIsTRES de m
Unpe double s ui:e d'applaudissements cuirass6 de Ji.ooo tonnes de la marine au- merce et d'actes. PAPIER, aooi,i
pr6parte par cls audi'eurs qui se pressaient trichienne, a td lanc6 avec succis ce ma- Ministre, A lettres, tous formal
aux portes et dans les beacons couronna tin. emballage, sup6rieur, a impremin.
son euvre splendide.* Wi,-,PEG ( Manitoba ) 3.- Trois per- ENVELOPPES de tous formats. ElM
D'un autre cote, la revue FI Figaro, de sonnes ont 6td tuees et 30 plus ou moins NOIRE et a copier.
,a Hlavane, publ!e avec le portrait de M. grievement blesses par un cyclone qui a Tous ARTICLES militaires.
IlH-e, d'intrressantes note, rcligieuses. passe hier sur Gainisboro.
-ComplimentsA notre compatriote don't SASTA-BARMAKA 3,- Une nouvelle se- F* DESUS
le talent trouve ainsi une clataote revan- cousse sismique, allant apparemment du I ranelSCO DES
che A i'Etranger. nord a sud, a ete ressentie ici et A Monti- Fabricant de ohaUssW
cito hier soir A I heures It n'v a pas eu a c
de degats. La Manutacture a toujoursa o
PARIS 3.-- Le conseil des ministry, ce an soc pour vet1
Tribune du Matin martin A 1'Elysee, sons la pr6sidence de M. I grant stock, --pour I nO
IlJi u e dul U Matl Falliares, s'est occupy principalement de la gross et en detail, d cbhauf l
question de revision des tarifs douaniers. tous genres pour
L'inpar:iiiite prl'essionelie nouw tit II s'occupa ensuite de la grsve des inscrits HOMMS, FUJmt, EAI
' "ligation de publicr les lines sui:,antes maritime, qui, contrairement aux pr6vi- Les commander des com n
r~sponsi'.cs ,i une prJtestation publili ici-mfmne. sions n'est pas encore terminee. M Diite, de l'interieur pourront Btre
president du tribunal de la Seine, nomm6 dans une semaine a peo pr*.
Port-au-Prince le 6 Juillet 1909. arbitre, rendra sa sentence lundi. Enfin les 23, Rue des Fronts-Forts, b
Monsieur Clement Magloire, ministres s'occuperent de la situation creee rooRT-AU-PUNCI (HATM)
Directeur-fondateur du M'atin par la grave des lads d&clarde hier soir, Le
Gouvernement donnera des ordres pour
Mlon cher Confrere, assurer la liberty du travail et le maintien Ad i ist PStal
Je vous serai reconnaissant de donner de l'ordre. Administration P
place, domain dans votre jonrnal, a la note Le Pr6sident de la R6publique rebut cet _
que J- vous envoie. apres midi, le come Chevenhuller Metsch,
Elle itdpond i !a Protestation publibe dans ambassadeur d'Aurriche Hongrie, q lui l L'Administration Genaiale des
le Ma:in, de vendredi, au sujet du perni- remit au nom de l'Empreur la grand'- te se fait le devoir de rappel"
cicux article de la Discipline ou il et par- Croix de 1'Ordre de St :ienne. I derniAre fois au Commerce et a
le du gnderal Eliacin. L'Officiel public le decret organisant le blic que les envois 'oe
Contraternelles salutations service des colis postaux dans 'int&ricur Poste, sous la d~nominationt
de la Guadeloupe. I tillonsn aant une valour mI
CAUYIN ainc BERLIN 3.-- La France a invite 1'Allema- passibles de droits de dov oe,
gne 4 participer A une conference pour la terdits dans le service.
Le soussigne, directeur de"La Discipline" reglmentation de la circulation des ballons En consequence, et en railsr
apres avoir lu la protestation taite en fa et aeroplanes. Cette conference est la con- abus occasionnls par la re.cO
veur du general Eliacin, a en la patience sequence des difficulties qui se sont produi- certain articles par 18 vole t
de parcourir toutes les signatures mises aun tes recemment au sujet des nombreux bal- au prejudice du fioc, les er
bas de cette protestation- Ions quai atterrissent sur le territoire fran- I ontavises au' partir dol
II n'y a trouve que des noms inconnus, ciis, ou leur presence n'est pa p precis- ,rochain, il sera renus ad l
ou 'des noms d'adulateurs invtC6res quai ment bien vue des habitants. iout paquet de merchandise e M
n'ont jamais rien faith que de saluer tres- D'autre patt, les aeroplanes allemands sc vera par Ia poste pour b tartI
bas les geus en place, sauf a les honnir an plaignent des droits de douane tres ~1eves ar- le de stare on 8uit
moment de lear disgrAce. qu'ils sont obliges de plyer lorque leers droits determinds par le tarti
II regretted de n'en avoir pas ,u un seul ballons tombent sur le sol tranais. in le 3 Jillet
qui soit hors du cadre des serviteurs trs BIBEKCH ( Allemagne) 3. Le dirigea- ort au-rin
humbles, des :adulateurs zeis. ble" Zeppelin ier "qui, luudi dernier, __--
Ils sont tons au fait de I'action signa- etait part de Friedrichshafen poor Metz et
lee par le pernicieux article de la*" is- don't le voyage a ert interrompu pendaut Meubles ieC


cipline" et I'auraient attest s'il s'dtait agi 5 jours, est reparti d'ici ce soir A mnouit a olleiA
d'un pauvre here. LIOBOMNN 3.- Le roi Manuel est part Chambre A coucher, ,
Que le soussigni leur dise, par example, aujourd'hui our Opporto ot il va pren- salon etaccessoirse". d'u
que le mime Eliacin a faith nommer Loa- dre part I inauguration do monument Atre laiss6s a tres bore
ire Pierre Charles chef de la Section de 6lev en l'honneur du centenaire de Ila Superbe occasioDq o0 .,dl
I'Etang do Joac, moyeunant on boof esi guerre de i'inddpendance. S'adresr a Boarsw d




~i.

a U


,vis Commercial


i d rd e jour, Monsieur Fleu
AArs devient associd dans la
se lat l mason de commerce
1 pjae dtab!ies sur cette place
,io& quence, les affaires de la
ilgieot de la maison continue-
flo rmlais SOUS la raison social
S pierre & Co.
ort.au-Prince, le ler Juillet 1909.
S. M. PIERRE & Co




ihurg American Line

jtsdemer a Praesident ,, venant de
4'11bus, San Juan de Porto-Rico,
l~jg, Macoris, Domingo, Azua, Jac-
d, ayes et JCr6mip, est attend ici
b1ti crant au matin.
Spatira le mme jonir ah 11 heures
*rudo martin pour Kingston,Cayes,
lIt, Domingo, Macorisq, Ponce, Ma-
m San Juan tie Porlo-Rico et St-

Lspersonnes iWsireuses de voyager
Mr IEarope trouveront A Kingston
(sivaot informations r ;,jes ) une oc-
amon trbs rapid par le bateau de la
dmperiial direct W st Indlia Mai Ser
ices (Port-Roy I), qui arl ivra L li is.-
len 12 jours (sdjour A; Kingston 3
Ier.
Port-au-Prince, 2 Juillet 1HW9.

G. KEITEI. & Co, Agents.


Uos RER
4 HAL TE-LA I PL A 181AEr
,FOR7UNE en envoyant v. aweftq
0 30.~ SOCGIt ftdo/ a#Air;
FRANCA ISE, 65, Faubourg St Onia,
PA R S ti !'t*i -% rv NOUVEL AL-
BUM ILLUSTRE de 1 U,, 1g-9, aveS
tp -A De quoi rtre des mos, Ifarces.
to&- :S.W. P.. I" .. is MPS nozog'.XS. 1Vere*
* tmcte. U we,, b I,. ?, i if i.M 4 I;II-. ).Ik .I.A1 E et
4P6M dwit wi i:, i r, BONS A LOTS garauU
KA1PWli!jpant 51six 3 wii liis *de franeg


Madame Justin Barau
36, Rue Courbe
Ancienne Maison M6rov6e Pierre


CHAMPAGNE

VICTOR CLICQUOT
Maison fondee en 18 42.
REIMS
Pour les commandes, s'adresser &


Mr A


ROBERTS, Port-au.Prince.


Agent g6nr'al pour Haiti.
i -I I


Chez App. Cipolin
155 Rue Rdpublicaine on face d.
E. Robelin


Vienueut d'arriver par dernier va-
pour :
Pate de foie gras. Saut issues trufiles.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc Fruits cristalised par li-
vre et pir tfacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.

Mr C. L. Verret
Tailleur-Marohand
Done avis B sa bienveillaute clien-
tWle que sa maison Nol7, Rue Traver-
si&re est toujours bien pourvue d'une
varidtd d'6toffes de la haute nou-
voaute parisienne.
QUArLIT SUPIRIIURI COUP ALGOAMTr
TRAVAIL SOIGNI. EXECUTION PSOMPTD-
Prix tris riddits I


Kola de Kingston


Ila-Champagne
Iron-brew


fortifiant
tonique


de la Charley's aerated water factory

Eu vente chez Catinat Fouchard
RUE DU CENTRE


A la Metropole

MAISON JULES LAVILLE
93,RL'E Di; MAGASIN DE LI'ETAT
Viennent d'arriver par lwe derniiers Vapeurs danrs toute leur traichout -
A des prix dptiant toute concurrence les articles suivants :
Asperges de I.-'onain Saucisses Rex et Cambridges
Asperges aminticaicues p'ates de foie gras
Petits pois fins' Sardines Amieux freres
Tripes A la Mode de Caen Chiampignons blanco
Olives Anchois a 1'lluile
Saucissons de Lyon


Fromage


de pate grasse hollandaise


IHetrre dte Bretel Frires de Normandie
en llacouu. de Ullne Livre et deilni-.ivie
Vermicelle Macaroni et Nouilles
B 6re franqiise, brune Marque Atlantique
Biscuits Olibet Petit Beurre et assortis

Champagne V~ A. Devaux --- Epernay
I.e tic1an)pgne le meilleur et le mouton chet


Cuv~e Spciale Grand Sillery Gr.ind Crurnent




M('()_LAS CO111)A.(

157, rme Rtpubicailie, i1.57.
A su coijquiu It iCii peu de temps Ia ptefiri'e Ha cae tau:it '.ut a- I P, nLI-Ice tqu
dans la Pt ovi licet.
Le veu iablicsucc -6,-dunt elle joul1t est dit au cjixI I lI "ilol Iija l ie do "e"; Imu-
(Ides sur fo mc- f'trut:aists et IaritsrjaIlis tiuiite t.y Hi m !ilt'plrcwhable et
rtpondaint A tous W-.i caprices du boni 10"it.
Tous ses rnotl'le- ~xista'it en Inagastri (f tttter -; IUituIlf0 -et MIv,'twr4 lu1
pernettenit de ch tir-4-er toli-, le ,pieds, ttItnef Je les p!t i rutil%#,, et I t (iihdi
'Oito de se- prix e.- .icc; s: Lie A touted los hourst s
'route's lew pier5fl; O lMS i ute th,)uveraielpst As A s;' rtu:nri';eu danis I utiaga-
Sim sPtont sjti-t otes dali les 2 theures pari mn attiwit tait ltur remures.
N B. La ,nmziswa pea'ut chaus.e7; sans pre'adlre derin eurez, les pev'wroaesq q.i
nie peucealt s'Y ,ea'dre'.
II suftit de mII envover ume chau.ssure allawit ibiz'Ii' 1)1 0-,Ilriu1Iamu stgniAl t
(1 sfauts.
Ch 111U;14*).r'.l'r' llI .- 'ii t~ Ifi: t OS 5 ),dI 41.itU0C4 "111l~ 40-1
La ttLicItt'di i t~tour .st perunlsuo dans le.-, 2 t, -we-, ;api!- la lvi'a -,uij. '9
jes chau us ti tff in OIA ttA [-i f ou ne sont 'i.t- 4 # :',' -tat I()fti .i (1ta ri it elle,
5eront figt1euI~U-.liwflt~ It I ChrsEes.
La maison d&otie toute concurrence, seit rtnvot,. rdnacu e( pru
vince.
AiVIS.- 1. rni -oua 11,uvellernent ret:u (IjII a-.'.)ttiiieint li'ttua~
peau: vCau et ii I, v~icie vernie, vA'he noire. vt-au satil N k tigat )o,( ehevreaoz
lac~s ljrs, jatnim- chliamipagrnes, roFges, .etC,otC.


Vente en gros et


en details


Entreprise


D'EAUX GAZEUSES
( $ 7 EtTAF .Tp INC E

Fond6e en 1899
21, Rue F6rou, 21.
Ginger Kola

Kola-Champagne
Soda-Water
Siphons
Sirops
Liqueurs
Bitter


Les client ttrouvetro t ,'t a partir d'aujourd'l iii toute-t sortes. de t)oulnlltures
pour coidonl' rit'ilt' ;'I d I, ix excessivemlent tr diits.
S (:O .S 1'%I 'X el'ltl) l- lie so .t obteonu,4 1 e p tic' (1el( i flil-;I nel t.lt
p!us ses a:tliries i'ie directemerit avec les fabt iqt i si .I peaux et de tourni-
tures, de,- Etats-;-I s tetles qlu ': tirants, 'illets, lacets, clous, lasitiques, tll
pour inchines et pour cordonniers.
Machines coudre Singer "
Pour cordonniers, tailleurs et couturieres. Demander catalogue et rensei-
gnements.
La maison accepte toutes les commander qui lui sont tf.tes en ce qui con-
cerne la cordonnerie
On y ttro-vera des empeignes, pour homes, fermmes et de toutes poin-
tures, travaiiltls avec un grand soin. Coupe excessivement Kodas i
Avis aux marchands de chaussures
A partir de ce jour, la Maison s: c tirge d'ex6cuter les commandos de
chaussurs qui lui seront faites avec un grand rabais de prix.
Demander renseignements A cet egard et le catalogue lui vous st ra envoy
franco.



Chez Madame YTP I. B. Delloui
19, PLACE DU PANTHf(ON
Ou trouvera : Kola de Kingston, Crsme Soda.


-i.N


Mi


\
<







Vient de paraitre
a la Librairie du Matin
Histoire d'Haiti
A I'usagc des adultes et des gens du
PHEIUMI RE PARTIES
L'E fE NOU V ELLE
I'AI L
Al ',USEII: MA,..OlO E


NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageuaemefl
iconnu de totte la R6publique vient
1 d4 rouvrir son atelier Rue Fdrou,
monde ( Rue des Mira-les ) No 61, prbs d. M*
Lger Cauvii,
Sa nombreuso cliein:le trouvera
come toujours to,'te, satisfaction
lour les traviux q.i: lui seront con-


Jodosaline


En vente aux Pharmacies Buch et Parizot



Laboratoire Sejourne


L'Exemplaire : 3 gourdes. PHOTOGRAPHIE
SJH. M. DUPLESSY
ane atioale iiiGrand atelier de luxe
120 RUE Du CtNTRE


Con forimment aux instructions du
Secr4taire d'E:at des Finances, la
Banque Na;ior;le d'Haiti a i'honneur
d'informer les portouirs de Bons d'Em-
pruin' --ti (;,mvcr 'iirm tl' iaiti qu'ils
peuveint iA parlir de ce jour, se pre-
senteri s-Ps guichets pour toucher
urine ci/t ,iualriimne re'partition.
E'mprunts du Gouvernemndnt d'Haiti
G6/u-",,o. Iintirets du ler Avril au 31
Mai P10.
3E',,quu 's 'u Goavernment d Hlaiti
3","- 11-2 I rnttrts du ler Avril au 31
Mai I)4..
C(:onI'ri reu et sur presentations
des Ions. .
foi t oi-IlPince le 19 Juin 10)09.


Docteur R. R


.Ewald


Chirugien Dentiste
Annonce au public et sos clients
en paiticulier qu'il -era de retour de
Jdr6niie dans les premiers jours de
.Juillet.
Port-au-Prince, 117 juin 1909.

Antoine Labastille


AUX CAYES
Derniers articles


OULINS
OU LINS
QUIIN


regus


A Mais
A Cafe
A Viande


JULI4N FLORUS
Ancien dlve de la 26' Compagnis
d'ouvriers d'Artillerie ( Lorient )
So tient a la disposition du public<
pour tous travaux de roROG, et d'A-
JUSTAGE, de REPARATION de coffre
forts etc. etc. A de bones conditions.
Ruc de la Revolution N" 19
Fis-d-vis sd la Chambre des Ddputm
--- ---. ---
H6tel Bellevue
Lo mieux situe, le plus COD
fortable.- Champ-dl-Mars.-
Cuisine ronommee.- Vue sur la mqr.


AL 'ELEGANCE
OORDONNERIE
ME. SI3PJE
41A Rue des Fronts-Forts.
Caussumm aBsM DP6T,Pou LA.& vTrM
Promptitude et soin aux commas
des taut ici qu'en province.
Chaussures de Dame former t tra-
vail tounours tout c qu'il t a do ploa
souveanx.
Former am6ricaine et francaise pour
Messieurs ; 616gantes et commodee.
Pour les enfants le plans l'aise.
Travail solides x6out6 avso
des peaux de prami6remarqur .
Asurance de grand rabala.
A& t-. t r.rae *t lfyoieda das
Pri6re d'aviser 1'administra-
tion de la moindre irregulari.
t6 da as lee rvioe du MATINs
wtin.quliil. soilt do suilt reme-
Oiei


Travaux de touts sortes et de
'outes gra,),toe rs.
R 'p. ro'in *it Iuo- rA(ndisse ments
__- -. --. .... .-I I
Clhapellerie
ACi:OUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le chapelier reinarquable, avan-
tago'u-;--nent conni,f:ut savoir an pu-
blic en genez'al et a sa nombreuse
clientele qi'il vient da transfer sa
FABRIQUE DE CHPPEAUX
(I'ANCIENNE MAISON DU LOUVRE )
DE LA PLACE GEFFRARD A LA
GRAND'RUE OU RJiPUBLICAINE
No 1 9. En face de la Poste
Le nouvel 6tablissement est on-
vert sous 1e nom de la fleur de


l'Amdrique
I'. promet soin et promptitude
comme toujours.

Re mangez Iu. -s ain!

SS'il n'estfa i L,,vk% ;: illsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
Celle qui donne le meUleur pain
Qui produit le plnaide pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus leger.
Pour tous renseignements s'a-
dresser a :
Ernest Castera
representant de la PILLSBURY'S WASH-
BURN FLOUR MILES Co MINNEAPOLIS
BILLS

Cordonnerie Nouvelle

SG. B. PETOIA
143, GRAND'RUV 143
PORT-AU-PRINCE
CBAUSSURnS 111 TOUS BNRUS
EM DAP6T, POUIt LA T uTI
AM KO530 el DETAIL.
-(ixeouUion prompts de
om6 mand, tat lot qua'o
Provlnoe.
Former A homes ; 66lgastes t ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( Deo r. m-
de d Paris ) et le plus commnde
chaussures pour enfants eaofection.
Ues avec des Peasot de L-tws nuunu
d'uae election ei dur6e irreproeha
blues, t des prix avantagetx.
Cirages, pAtes et liquid
Per shasseU 'e leaue mntwm.


Tibre Z phirin Bell
Fabricant de ohaussure
Rue Tiremause, faade Nord de
la Place de la Croix-dm-Bos.ala
SPOCIALITU -
pASTo nMa XVXas


PREPARATION DE TOUTES
LISE.ES ET INJECTABLES.


AMPOULES MDICl(:MENTiUSQIS S hgf


Ampoules d'Eau de m6r Isotoniques selon Quinon.


L'eau de mer que nous employons
au delI de 1'Ile de la Gonave. Nous
I'observation judicieuse que foot les


a 6t6 soigneusement capt6e au
faisons remarquer au Corps mio
laboratoires rangerss :


a L'Eau de mer injectable doit etre de fabrication recent pour avoir toutes s M
pri6tes thdrapeutiques. De nombreuses attestations sons peIrmlttent de certifir I
nos products ont donn6 tous les r6sultats esp6r4s.

SpCialit6 : Serum nevrosth6niquea
Ce SBrum r6gularise les changes nutritifs, il a 6tO employed avec er.
ces dans la neurasth6nie, la tuberculose, etc.
- U -i = -


HBch


Place de la Paix
Execution prompts et soignee des ordonnance5.
Analyses scientifiques et techniques.
"Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et aiitr s i t taux d'apri si
m6thode am6ricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, strops ,t veritable Kola
Champagne & P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propridtaire-: 7T


Buch


.Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne:
Aux Gonaives: Madame P. L: aqIrtu
A Saint-Marc : Malame E. M tellv
& Petit-Gove : Hermann Reimboli. & <:'


Grand Rabais!

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907)
HAS CONFERRED A
Gold Medal upon

Tannerie Continentale
DR PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES
CH U GLQC, pour hommea t dm 0 Efats P. 0 Enf 8
Vanms nCLus 12 10
COULEUR LOTUS 12 10
Pour la vent e n gros 5 oo d'escomptia


Jodosalina

Cristalii Jodati Italiani deVetor Pisani


Pr6ente on m8 me temps le avantaps do riode et les alcaliu.
trt tile dans touted les former neti oa I'* 'change matd1le
que,- obdite, oxalrile, litiase, etc- et gboralement dans ,--l
das la constipation habiteUlle et le InflboUo intestinales.
La JODOSALWA oonatitue on rnemde trta qcllae, m me merVeil',
s maladies da tote et de rains. Ele eat aeospc e sans aucun dft
aite ason action lazatirv etse do r4tablr lea conditions de Is
LAtrapeMlique.
Dlp~t: ooes A de Matteis


Pharmacie W


~_~C------ *a-~ ,_~I


ammulm.-


t
i
1


>