<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00657
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 28, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00657

Full Text




1toisIdme Anne, NG 873


PORT-AU-PRfNi. ( tai-ry


Lundl, 28 Juin 1909.


'


I,


OUOTIDiEl


Abonnem@Rlts:


P&jt14PRIN (I

PcPAIIiNS


UK UoM..
Taots sois.
Uw Mois.
Tioto =Mos
Tals lois.


2.00
6.00
2.20
6.00
8.00


DIRUECTELUR-EON DAT1' U I

Cl6ment Magloire

ADmnISTRATUR, Arthur clrio.oro


LE 14URO 15 GENTIlE

Las namueIa"Atlus~rft um wme mtmpmmNo
DIi frXTION- MtDACTION-ADKMISTIRATION
45 .53 DoV2. 4S


Un homme qui eut dle la chAnc.', 4 .I
le gdaeral Jos-ph Edlmolnd, deveiua
tard commandlant de I'arrondi-.
lent doTrou, et qui, A I''poque oi
I soaMme, fais .it par ie de la divi
io L'lysse Ob is.
Begeot Paret ay-in' 6t fusille et s,
imt-ion amantie, Uiysse Obas, dort It
liiion avait a6t bloquee par les in-
wrgs as more MIgdeleine, eut I im-
ence de s'engager dans ces hau-
: son armie fut litt6ralement
msacre. Oa se battit corps A cores.
'Joseph Edmaond, press par les C.-
a se laissa choir dans la falaise. L,
maheurPiu devait en mourir, cras'
rsa chate.Le prdcipice 6tait profon d.
is, 6 Providence du fond de la val-
idesarbris-eaux a branches flexaeu-
it.enfrelacds et toullues, le regoiventt
Ips u lit do verdure.
" n'Wtait pas mort, il avait perdu
element conniissance dans cette ra
ie projection, et pendant quo sonr
s se bdianit ineite et mollemen!
ce berceau nature, un Caco vient,
gproche de lui, et le prenint po r
tl tui enl6ve...ses chaussures."

L18 janvier, en quittant Valliire
rlesPerchs, Silnave fit d~!ruire
o*arv "de fond en comble" ; il n'y
EdoparglW que l s statues et les v i-
de l6glise qu'on avait eu soin do
Senlever.

Lr.que, au comrnr-ncement de fr-
er, i sera arrive A Terrier-Rouge, il
a pas besoin de renouveler pareil
6; se sold its spontanoment ont
M't I'i oeolie dins le bourg.

rant eeo oydg. accident de S ina-
ase ord, Port-au-Prioce avail
Setative insirrectionnelle vite


d* recevoir la nouvelle de
tion du Trou par laquelle
it de fire ddciler de mtt-
Ia Constitution pour se
:tateur.
ril, quelques citoyens se
Ir l pa de 'Intendance
coups de fusil; mais lau-
POIat A I'attaque,' ils se
volontairement
i se soulev6rent de nou-
plus d'orgaoisation. Sou-
. Damier, its e pr6cipi-
* don't ils oavrirent le-
M"rakers. Cotte fois en-
YiOt le dessuag: les con-
l lod consulats, exposant j
) do a ville aux active
'b police. L surlende ,i


main, A 3 heures du matin, Sldnave
arriv.at dans la rade de Port-au-Prince.
Le jour meme de son arrive, il fit
publier un decret en vertu duquel
"tons les citoyens de 15 A 6J ans de-
vaient s'enr6ler sous les drapeaix L.s&
individus de cette cat6gorie refuigi6s
dans lei consulats, dtaient ddclares, tral-
tres A la patiie et adherents aux C icos.
Lears biens, mis sous 6quest-e, se-
raient vendu" au profit des soll.it, qai
combattaient pour la liberty et Il'dalitd'
Une agitation extraordinaire se pro-
duisit alors dans la ville, et le lende-
main, 5 mai, les faubourgs et les ban-
lieues avoisinants vomirent sur Port-au-
Prince des bandes de forcends qui es
r6pandirent en tumulte dans les rues,
mettant principalement A sic les mai-
sons de la ru3 des Fronts-Forts
ffT -I- i L tl


A Ia d rA:fa an,. uim ie do I'arm-ic,
oes detenus po-)!itij2l,s. c~vivAIncus d'..-
voir excitd A I pri oi'a' in s de; Pi
gu~ls, ont 60 e(txtitt;..-- i (a Ghlu ti
lugemant sorim ir.i, f quo ti le'cipi'#'
d- la part (h'i comi ItJde Salit public 4fri
94 en tribiiaal .q atif en deroier re'
sort( !), pov ur mntienir I a guqrre el
rassurer h ',)pul ttio" d, Jacmel, jo.!
temantit if-I*e t.IrrmA i pir I pr1
serce de i ,it 1, c i'ninaels enf rma
dans la pri on 'i

C' bt prfci"'ciem- ; I AICaeion d-9 C
s3auIvomrnt i-i Piquets qu'ea lieu pit
le gbudizal ispm i !ht Chrispin
NMgr.- cd',i du g ivjvrcreint, 1
x~dCtion, dbont wms~ avo.ns paild, de
Daul..;at et dles ses cornpagnoms ; ceov-
ci dtaient Djrvil~i r Alextiadre, Rose
monId K'wriiz ci i L.-fih. v
?our eux, ii n'y ctit reitl. pas do si-
raulacre d, jy'g---nent : ls as furent
qu'interrogds.

C-31to re, Ict* -1 (1- Piqm,- ". qIoi fut Ai
po pr& 6r e etci. se pro luisit dgale-
ment lans I --; i ithar.- c-des Oyes ot
elie servit die prA.xtxh 4 *#n fait d& hau-
to afro iiI ci,:anyik tr ir 13 ice ur le e&:


Une dame respectable Mme Mac- .a ...- s- D- ----9
clair, qui allaitait son enfant, dut ,eo n al Ms lin larn Ha et iftic. er DANLRK 27 JUrN Ioy
r6fugier, prise de frayeur, jusqu'au gr. qui avit cor nd urn moment i'ar- idi 76 *4
nier do sa maison pendant qu'aux e t qoi aslat n. nd u
lugubres de Viv Salnave I on enfoo- onriJmit cl .t i r S rmprature
on ran:ol|tant cotm et 1i fat blesd par (prt re nm 31um
pait en bas les portes de sa maison, des gar.li nation ux I l rdvolutio I maximum 33.7
ainsi que cells de tout le quirfiir, st yt t procl m.' A I'Arase -Vea Movenne diarne de la temperature 27,9
qu'on les dfvalisait: elle ne survpcat ,rceli Jean-lIp'isd, s1rpri%, u'y Cicl tr-nuiag:ux oute Ia journfe.
pas A cette epouvante. put rien conrtr, ;. I n, ai r6rotution-; FKrt vent ancyclonique soufflmt d'un
Snare Nomil oI (i, p ;r prcaution, centre de haute pression din. I'Atlantique.
Dno c de la Rvoltion, u fmeit chevauchr da.us ,r o rt-..t-mnjor. M .i,, !Affabli pln lant la nuit Halo lunaire
s g6~ral J. P. Hector, chef I'a- arrive au Peit-4Giv ii voilut I'e'oi- 9 I~ di soir. orizon LmIbrumd.- Baro-
L g6n.ral J. P. Hector, chef da I r- gn-,ercompit mnt I frces goiver m .re lgerencnt en hausse.
mn6 rEvolutioinaire de Jacmel, avail gear cmpltik fla lad ti. ..rcs C gemnt n hguse.
e rvol nare de Jacme mentales et proa d la capture du J SCIIHRER
apousser eos forces jusqu'A 1Las t .i:d I cure do i .
11iu, cernant Port-au-Prine par es.o u .ia 41 v :rrnmolt, pour DEUX mots 6u Nouvelliste
c6td. Mais un soulvement de Piquetlsa i'P dier ivr t z Me.ra Notre confr6re le 'Nuvdlise,. faisans
vint tout-a coup interceptor les comma1- Le Sylvaiii, rriv~att I-20 A Mira-
vit tout-A coup interceptor les comm-l goI e, y t rouva le d4jpi d Brie. aln6 dan; son numero de samedi une critique
nicatioas des Cacos, tint entire les ville arti vc les vol tair de J anticipe er...intresse de I'Htoiiref dBai-
dn Sad et Jacmel qu'entro cotte der- qul, pairti Vd le- -vol mtairet de JArd- &anricip c.. .inferess&C de Piustoire d't.
da Sad et Jacmel qu'entrce A destination de la Gr~adAs ti de n.re colla )rateur Auguste Magloi-
niare ville et Peion-Ville. n'avait pas enco e rejoiat .so poate ', lui filt le repro:he, do moment qu i
Le g6ndral Hector dut done dvacuer B iva vaenai sans doutoe .I lire l Me s 'agissair de recueillir les Eloges qui out
Petion-Ville avec la plus grande diligen- ji eer do 14 j aill-t,oju 1o gouverpement, 5 tt airesss au gindral Nor4d de 'avoir
oe, se replihr sur Carrefour, puis su l.li ignorait la poui'io a die 4adrai p.s pUis6 dans Ie Matin.
Logane qu'il dot reprendre de force a aroello, le prd eretait comem le chbf Natre confr6re provoque ainsi notre in-
I'onnemi, et qu'il dut dans la soiree d- d, la contre-aiactioo du Su. teet nos force i lu rpodre
tendre lui-md:ne centre les attaques Prenant le numnro Ia j)ailt off. par one observation.
nouorLle. cWl, Bir eIs ten1 A UrceMm, i "C'est que Aog-ste Magloire aura proba-
nouvelles.o elc, Bid l ten, A Mrceli, n bleentpenqu'en foI le M il
Sortant de Ldogane, il no put gigner dies et: a Gda6ral, ves aisui vtenn blemrent pes qun foan il d t i aier .
Jacmel qu'en dlisputart pied A pi- lI, do oJe wu cndatner i m rt ; its l! ,* n aur"u pas la chance dy aroeer ta6-
terrain aux Piqeus, tant au Morne T a Mar eli. lit : 4 Dan notlradernalei mcnws d'one d emonstration comp te:
vet qu'Aa 1 P asse-Ch rbon. num4ro, nods avons a..nuao* -quo acl enavr orifi6, corumesoot ie mosde, in-
Arriv6 enfin A JItme9, le brave g4 ractios avaiS ggon leo hansteen d, cien ePrsidem, onus a'avons, ea tiest mm
n6arl ne rougtt pas di souiller u It o C yes ; non poervols ,ira Alten auo empress-menr t lui coirir rss et A
bel e-xemple d'doer ie mlitaire : ii tilut I'iarron li-.rn",lt, c r't le J4ndral le villpender. C est mtme cette rsterve q
fusiller tlos 1.s inn ividu, d te.nu dan -Ms.eii jJ an Bpis-te, co.u1*amdfl lnous a value le fca rieurse attaqoe os, ctro
les prisons de eotte vill et 6valus pVi de cee arroo1ts84u )Vtt, ti s'"II rtJ.- mil'cs de clomnies, queo oare cont.
Io journal offtiiel, p-ut-dtre avec un e ch auli,a pris 1 had4t beet 4i ae. 'ignore pat
oomupliuce vlotaire, A plus de der voot Aursi bien, cette f(&oa de faire eat-elle
oomplaisauce valoataire, A plus de deux emnt, 1 2 la meil!eure girantie offered as Poevoir
coetI i .K c Mt rite C CO sItta t d4 r4 > I c : iprsent que nous ae I'homilieroms s
E. to ts duat t s-" grand bril taut 0 A ldet me oi ar- qusod ii ne sera pls, so, prteit.e
Uime dat I6re asses gran d s'iI pro e 1 B ie iaait i. no glorification a, oL t t.... dordr
pgrf pr-lpa.to do gne ral lI"ctor, I4 DA son' a ala t 1i I' sigu Ct que nos parades a-ront 6t ..-i-
reaV91 e e s e aurlest. .. .


I s Ciyes prenant la direction des Pi-
'Itets. C'en dtait assez pour qu'il or-
d i )I ,lt son execution...
a Oat conduisait le malheureux au
lieu du supplice, lorsque les membref
lu Cmamiti r6vol fiionnaire, prdvenus
de ce qui se pissait, se hAtarent de
,ont-re-mrnnder I'or Ire.
S*Mis Brice, qui avait pris le titre de
\Chef superieur due ier corps d'armle du
Se t, ss pliait *tls lors difficilement A la
, oiltraliion. (Cornm m il arriv;it sur
S'.:s ent'-efsit-s f arieux de troavor Mar-
S s'* n J-ai |I i(tiste encore vivant, ii
"'armne e son revolver et I'abat du
premier co ip .. *
AUGUST MAGLOIHE.
---~~- ----




R VN a8 EIGI (1 I. K ENTIP
WI ETEO BOLOGIQ UOI
C) bL 4orv tA oire
DU
S INAIRI COLL G.i St--IIARTIAL


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE III
Violence et repr6sailles
XLV


r~m-rrr,


__


*cl~C


I


n c~ -


"r~lk-







Arrivage
Hier est entrC le steamer Prins Willem
IV avec les passages suivants venant de :
'New-York.- Mr Georges Besson, Mile
Eva Besson, S. John.
St-Marc.- Mrs Estime jeune, A Price
A. Pasquet, A. Martellv, Joachim Jn Bap
tiste, A. Loubeau, rThophile, Mme Cli'
Fontin, Mile Guerricr, A. Wadestrand,.
L. Martin tils, MJs in Lafoniant, Mme ies
nelon Kenol, Mme Vcrite, M Narcissi
Marce:it Jos ph. Mm- Maria Bac. Mm,
Chs Isidore. uFeurie Gresseau, Ch. Des,
groti, Mine Franisose Rob:rt, Berenict
Desua, NMere T''lirse, )uclat Augustin
Mile:. 'It,'.:..i, \Ad, Mines Mercie Jean
Petit-Godze. Numa Ferus et infant,
Mr et MmeSicla,, Mr Decimus, D.vid
Bernadotte.
N6crologie
Une de6peche .J. sCe ac: C(atin annon-
cc la mort, a J~rcmie,de IM Uiiik Djvi-
vier, n~e Marinrigu-. 1--s fu..&:aiillcs ont e"
lieu hier.
N. us pirt .,ritons I', xpession de nos
silceres coUInd.eolnces A nos amis Ulrick
Duvivier, lis fireM Martineau et A tous
Ie parents de la rcgrettwe dfainte.
La St-Pierre a Petion-Ville
C'tsi dimlncle, 4 Juillet, que Petion-
Ville ftcera son glorleux patron, St-Pierre.
Tous e!s prbparta :s se font J ei pour ci66-
brer Jignc:nent lI le Ap6:re d- Jisus-
C(:li .t. 1D- io i b.LusC invitatloins ont Lte
lnicees par le Rc dv1rcnd I'erc Lcquicn, cu-
r6 de ,etre pJroirse A prcpos du bap .me
de i station dc S:-Ilierre et de la bannitre
uticrite pir quclquts aines gtnereusts. La
fete proinet d .Lre brillan.c, car les vil16-
giaturistes qui deia se trouvent cn grand
nonibre A Pation-V e contrbacront com-
me toujours 1 en rchausser l'eclat.
Tourn6e Pr6sidentielle
Nous at:irons l'atteneion da lecteur scr
la 7:-" parties des Kclations d la tourude
pres:d.:nticle a la Croix-d B3)uquets. Ar-
cahliie et Sain'-Mirc,parue din; le "Moni-
teur" du 26 Juin courant, sous la plume
de no re conf ere J lies RIKoemnd Cette
pirtie, comportant des points tres ineres-
simns; m6rie d'etre lue.


GRAINS ,D POUSSIERE

On mu'accuse d'.ivoir invent les Ctrco-
pes. On site 'i'e de Pith&cose dans mon
Imaginative. Comme si je pouvais inven
ter quelque chose !... Comme s'il y avait
encore des terres a d6couvrir !...
Pensant bien qu'on finira par me laisser
tranquille, lorsque j'aurai dit d'oi j'ai tii
ces sacr6s Cercopes, ces Cercopes de mal-
heur, je me decide entin A parler aujour-
d'hui. Mais, ie previens qu'on va s'embe-
ter ferme. D'ail;eurs, ~ i m'est bien 6gal,
puisque mon role ici est d'embeter les
gens. Je suis intme pay) pour d1. Or, le
secret d'ennuyer est cclui de tout dire, af-
firme Mr de Voltaire.
Donc, oyez plut6t, Guelfes et Gibelins.
Ceci est en latin, tel qu'on le parlait
du temps d'Ovide, quelques annbes avant
Jesus-Christ,-Ovide, ,pote remain, I'au
teur bien connu des Mdtamorpboses, des
Fastes et des Tristes, une espece de 'NJx
on de 'Nat', de cette 6poque lointaine,qui,
aprcs virgt siecles, sivit encore dans les
colleges ou il faith suer de jeunes garcons
qui I enverraient bien promener pour one
parties de foot ball,- ce qui est just.
II n'y a rien dans ce latin qui brave
l'honnatete. Les dames peuvent y aller
garment,
Voici le document tres-rare :
Orbataque praeside pinus
Inarimen, Prochytenque legit, sterilque lo-
(catas)
Colle Pithecusas, habitantum nominee dictas,
Quippe Deum genitor traudem, et parjuria
quondam
Cercopum exosus,gentis ue admissa dolosae
In dte forme viros animal mutavit, ut idem
Dissimiles homini possent, similesque videri;
Membraque contraxit, naresque a front
resimas
Contudit, et rugis peraravit anilibus ora:
Totaque velatos flaventi cor a villo
Misit in has sedes: nee non prtus abstulit
usumr
Verborum, et natae dira in perjuria linguae
Posse queri tantum rauco stridore relinquit.


Eh I bien quoi ? .. Qu'est ce que vous
avex A regader d'an air idiot ?.,. Prenes


votre Quicherat, et en avant la version 1...
II ne resterait plus qaie ic maintenant,
que je me mette i traduire du latin...
Nut.

Vient de paraltre
A la Librairie du Matin
Histoire d'Haiti
A I'usage des adults et des gens du monde
PREMIERE PARTIES
L' RE NOUVELLE
PAR
AUGUSTE MAGIOIRE
L Exemplaire : 3 gourdes.



Un myslere eclairci

L'affaire de notre correspondent Paul.
Les lecteurs du Nouuelliste ont dil
6tre passablement intrigue de I'air de
suffisance pris par ce journal pour li-
vrer A leur cu, io).-itl I'inident soule-
vd enrre nous t A rgrdl li correspon-
dant qui sigue PAULI dains dl Matin.
Voici toute la question.
Apieis 1'echinge de correspoudance
quiet liet ettre leeNouvellisteet nous,
correspondence d/jaz publi4e par ce
journal, M. Annibal Mont,-se, de son
people mouveineint. est all6 A la rddac
lion de noire confi6re c il remit, pour
6tre publi6e, une note don't, en mAme
temps,il a bienvoulu nous laisser copie.
Cette note etait destin6i i clore in-
cidentt et 6tait sign i1 1 mmrn e pseudo-
nyme PAU,.
(Cpendant, elle ne fut pas publiee
et, cn lieu et place de celte publication,
notre Directeur i't Lt le meme jour une
noulvelle lcttre de la direction du Nou-
vellisle lui notifitnt que, faute par nous
,le reveler qui est PAuK, elle etait de
cidde A s'en prindrt* a nous des atta-
ques conlenues ans l'artide : Qui
sime le vent reeolte la tempete. ,,
Nous dtlmes alors rappeler a iiotre
conlfrire, Ilans notre rdponse, que M
Annibal Montasse elant volo Itairement
intervnru dans I'incident souleve entire
nous, il n'avait qu'A se referer lui
.our tout ce qui avait trait A cette af
faire.
Voici d'aileurs les pieces:
Port-au-Prince, le 22 Juin 1909.
Au Directeur du '- Matin"
Monsieur le Directeur,
Par votre leitre d'hier, vous nous avisez
avoir consulie votre corrnspondant PAUL
qui vous a declare n'etre pas dispose a se
fHire connaitre actuellement.
Puisque votre collaborattur se derobe,
nous nous verrons forces de rendre votre
journal responsible de l'article qui same
le vent recolte la tempete", si dans les 24
heures vous ne jugez pas necessaire de nous
le designer.
Avec mes salutations distinguoes.
CHiRACJ'IT f Co
.* @
Port-au-Prince Ic 23 join 1909.
Messieurs Cheraquit & Co
Directeurs du Nouvelliete "
Messieurs les Directeurs
Je croyais close l'incident qui avait mo-
tive votre lettre de samedi 9 Juincourant,
quand j'ai recu ce main vos communica-
tions en date do 22.
L'assurance m'avait'e e crpendant donn~e
par M. Annibal Montasse que, par uner
lettre adress&e au Nouvelliste il don-
nait toute satisfaction A qui de droit. I
part qu'il n'en a pas etC ainsi.
Cette intervention volontaire de M. Mon-
tasse m'autorise donc A vous referer :A loi
poor I'6claircissement demand.
Agr&ez. Messieurs, mes meilleures salu-
tations.
SCL~tMENT MAGILOIRE


I I resort de tout cela que touted les
satisfactions oat e6t donn6es an Nou-
veUlls t qu'il 6talt suffisamment ma-


ni des lors pour fair A PAUL la leon ar I'explosion do grison qi s'e-
projetee. er dans oae des mines [e laS H
Mais notre confr6re a mieux aimed d6- na Coal and Ccke Co.
sappointer sea lecteurs, sous prdtexte ST-PkTERsB URG, 24.- r-,.. 4
de manager sa propre redaction et pour veloppement de 1I'pid6aie di4,
raisons de Eolidarit6. Gouvernement a decidE d4e td
Cependant, en presence de la fagon tains quarters de la capital. et de
embrouillde et ambigui don't l'inciden,' iser le service des eaux. Use
a 6td presented, le Matin a jug6 n6cessai- special don't le president srn
re de donner A ses lecteurs les prdsen I empereur, va ere cbargie de 1
tes explications sur une affaire tre- travaux, auxquels one soam- imde -
simple, expoq6e par notre confrbAe millions de dollars sera conacr
trop... ob.curement. devront C.re terming dans qu I
trop... f to JANUIo 24. Les emuployds
Compagnie du gz s'ant -io e
Voici la note remise au Nouvellistes la ville est plongee d6ants I'b e
par M. Annbal Montasse, note d la- pas eu de d6 ordres.a
quelle nous faisions allusion plus haut : ST-'TERstB LRG 34.- Le
ort-a-Prince le 2 Joi oo. meat Russe a fjit savoir qu'il n's
Port-a-Prince, e Jin core re de demand oficiell
Messieurs Chiraquit et Co vacaation des troupes russes act
Mes chers coafreres, en territoire person. Simicme ceitted
de &ait faite.lla Russie refuserait dy i
J'ai et surprise de voir reproduire dans Iroit. Ses trovpes serot nappers
le A Nouvellist- de ce jour la corresp3n- meant lorsque it s~uegarde dies i'LL
dance tchangee entire vous et le Directeu taraugers sera asure *
du a Matin .r MADRID 24. Senor Lhorens, di6pec.
It parait que la redaction du a Nouvel- listed, announce aujourd'huti qu'i IA at
listed, s'est 6mue de mon article paru samedi don Carlos, aprueondnt uan tr6 td
dans les colonnes do a Matin .- C'stgne, et r pdenten I rie.
bien A tort, car cdie n'est nullement vishe. erident en alde. o6 11 est
Peut etre au.ai-je un jotr a le fair, ai rusment t malad ses bprinans
si l'occasion m'est donnae. Ecrivant pour et orgniseront els Ro tnts A au
d6fendre la v6ei e et y ramener ceux qui part en nn group catholique sena',l
s'en icartent, je vais droit au bt sans au parti du centre nc Atolmaiqe.
m'arr&er A aucuie conid&ration de per- L V t OL 2c Un A ed&he damage.
onEtrp 0OL 24 Usie dipeche daac
sonne. pagnie charge de renflouer le eSlavo,
J'ai parld de g.ns que l'exil semble n'a- qui s'itait chou. ii y a quelqes seliail
voir -pas assagis, puis;ue revenues dans le sur 'e rd de i!e For (Aq ,
pays, ils continent toujours lear politiqu once r que ce paqiebot ne pe(Atr)e
de haine, de passion et d'exclusion.- Or oeGOTA 2 p o'ge Horquin. le an
le aNouvelliste a ce que je sache n'a vau Prs2dent de la Colombie, l
pas connu 1'exl. 11 nest pas noa Prds^dent de la Colombie, a la
pas connu l'exil. I' nest pas non plai u dcux d crcs importants : l'n r6dit k
ma connaissince qu'il s'est jamais compare service dlplomatiue et conslaire enl
i la fable du a Loup et de 'Agneau,i apres rope au nomb-e de deni ligation
avoir longtemp; joue A t la Grenouille qui 6ga!eient A deux le nombre de Idti-
veut se fire aussi grosse que le bceuf. sia le Continent Am ric ain ainsiqai
L'in de moi, chers messieurs, la pensie r total des consulatras.
de porter atteinte a l'auteur de .Actua!it'e L'autre dcret r voque les sentence d'
que j'ai facilement devin6e son style.-- conrre tos les co'ombiens expntriis p
Qui n'appr6cie ses sentiments profond- crimes poli iqces.
ment ch-tiens ? Et puis, est-il moins qe RoME 24 De grades maniteasii
moi. I'arni du Directeur du a Matin ot eu lieu aujourd'hui dans oute 1'li
Dans mon article, I ai seulement relev por c e le cinquantenaire de la .
et cela en passant- un enthousiasme que tailue de Solfeino.
dans les circonstances actuelles, j'ai jugC De nombreux discours ont t proap
excess-fet je crois avoir ce droit, en raison s. Le ro t l ein, accompagu b
de ma vive sympathie pour l'auteur. D'ail- I'armbasd-r le Fa nce, des a cmlp .
leurs, cornmme on dit en style parlementai- d l'ambassad, farrdise ct de Mr Ti*e,
re, it s'ts implement expliqud dans s le ministry des afftres elrangees, ts.
,lernie Actualiti a oa il a mis tous tte riv en automob le sur le champ de a,
son Ane d'ap6tre. ta!l-. Ils on: cnsuit6 visit les divm a
Pour dissiper tout malcntenda qui pour- sua rts tt inaogurt le monument &m
rait nai re de la publicity donn6e A la cor- i'honneur de la brigade du Pi6mont.
respondance plus haut cite. je vous sau- I s so, ensuite relourn s ROP WO
rais gr6 de donner galement pub!ici 6 A A i
-i n,- t .. -, .;.r.. r ; I, .it r ,.. train spr cial,


4 prct enteJ, et USe Lme cro ILre LAnsu1tc, c 1
confr&res
Votre bien devou6,
PAUL



oDrniees Dtraloeres

Derni6res D6p6cb es


-t- -
6tel Bellevue -
S Lep mieux situe, le plusN
frtahIA.-- Champ-de-Ma"'
;:-i-:i *, roomrn,^ .- Vo *n r 18L

Avis important
Le soussiga~ donne avis A la pd01
aux bjouiiers qu'il lui a etC voli 06
tre en argent et une chain en or. -d


MADRID 24. Mr Salazar, ministry des Boone recompense est promise
affairs 6trangeres, a appris officiellement lui fera retrouver.
que le Gouveracment Cubain refusait de Port au-Prince, le 25 Jain t909.
reconnattre la dette colonial. Le ministry 1. RoWl
n'a fait aucune declaration ausnjet:dell'attitu-
dednGouvernement Cubain, attendant d'a- Pvs privient ,dl
voirentre les mains le:texte completdanslle- La Photographie Mc s pri
quel se trouve la riponse cub.ine ; alors ta~ qu'A partir du 27 Joia coait"es
sealement le cabinet se r6inira pour dis- d.nt toute la season d'~h t ss alil
cater sa line de conduit. terms le dimanche.
TANGER 24. On dit que Moulai Kebir, Port-au Plirce, 26 Juin 1909-
fr&re rebelle du Sultan, march sur Fez i A vendre
la tate de la tribu des Jennour. A vndr
Le sultan a organism une colonne vo- Un bass en parfait 4tat, co0P
I te dedeux mille honames pour poursui- remis A iebf .,M
vre Roghi, mais out craint que ces soldats Ua phonograph: Ediso a'vec
ne se jo-gnent aux rebelles. villons ct 40 rou'eaux.
Les defenses de Fez ont etC renforcses S'adresser an Mati.
et les residents europCens s'appr6tent A
quitter cette ville.
KLUANEY ( Isiande )24.- Une embar- L'Admlnistration diu t
cation dans laquelle se troavaient neof to- forme ses abonn6s q'.i' 11 *
ristes et quatres bateliers, a coulr hier rien payer, abonnen 10 t
sur le tlac Killarney intIrieur. Tous les quo oontUt re ~us imnpr
tourites et deux bateliers oat pri. tant le timbre doa ourj.
WItHUM (Pensylvanie) 24.- Dix sept As*
,leurs out Mtd ttrs et 17 autres blle6s LAdia ratOar,- A


*









liflniale d'ai fi


Madame Serre

Aux arms de Paris


Compagnie P. C. S.

Avis


.. aut js instructions du
Fdes*I'at des Finances, la FLUNELLE pur line irre'
S;agolale d'Haiti a 1'honneur pour gilet.- CORBRILLI p(
0l porteuis de Bons d'Em veaux-nis et des ous-plats e
de GoveOrnementd'Haiti qu'ils MOUSSRaNs sos. de toutes
j partir di ce jour, se p 6- Argenterie. COUTELLERIE.-
SjgeL gichets pour touche, CLASSIQURS,CAHIERS D'KCOL
V.-gIsaritme r6partition. PLUMBS e PLUMES --REGISTRE
Intrts du ler Avril au 31 Ministre, A lettr'-s, tous f
.'emballage. sup.rieur, A im
*0 bi's Gouvernem:ent d HaitL EKVELOPPES de tous forma
J Iotetrs du 'ler Avril au 31 No0It et a copier.
.i r .. Tous ARTICLES m litaires.
'm recQ et sur presentations.. _
do4Prinoce le o. Juin 1909. Etude
DE
Doteur R. R. Ewald M Charles MIL
Chirurgien Dentiste I
Wrurgien Dentiat Notaire public
&aocei as public et B sos clients 53R e d Port 5i
aeSicalier qu'il sera de retour de _53.__ R i Port_. 5:
ldkie dans les premiers jours de -
Mkt. VER SOLITAI
port-au-Piince, le 17 juin 190J. CO aRCALEOt Se 9N# DA
______on e DeUX HNuUe par lee

-Meubles a veadr3 GLOBULES
Qabre a coucher, salle & manger, de SECRET
Msotaccssoirse d'ameuble meot,pour eAMdEo pouv ,o
i aiLs Ai tris b',n march. "AdoptR rt IAs putux do
mpe be occasion olTerte. U,,oT I,. cu..c tP.a-o,
airmer au Bureau du Journal L


r6ci sable
our v ou-
on osier ;
c' ulptni f.
- I IVRz-
IER PORT
;s de om
6colier, A
format., tA
IprpeOion.
ts ENCRn





LERY

L.


AIM

p, q


-. .


Laboratoire Sejonurne

PREPARATION DE TOUTES AMPOULES MIEDICAMIMNT US S STI RI
=SES ET INJECTABLES.
AmpOUles d Eau de mer Isoton ques selon Qu'nlon


VE'a de mer que nous employons
dli de I'lle de la iGonrve. Nous
'obrvatioo judicieuse que fout lea


a dtd soigneustmennt captde au large,
faisons remarquer au (Co ps medical
laboratoir-s tluai.gers :


*LFau de mer injtd-able doit etre de fabrication recent pour avoir routes ses pro-
tM thdrpeutiques. De nombreuses attestations nous iperimttenlt dtc certifier que
*pldob oat. donne tous les rfsultats espreds. *

Specialit : Serum nevrosth6nique.


VaStru rigularise los 6changes iutritifs, it a tBte' Cwjldt.Iu'
kudmsa neurasthlijuit, Ia tuberci lose, etc.


Uavet: UC-


._ n. _


A la Metropole

MAISON JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
Ptent d'arriver par les derniers Vapeurs dans toute leni fi atch ,ur
prix diflant toute concurrence lea articles suivants


~sS do Leogoag
310dicalnes

P ineOdedo Cap,,


Sucisses Rex et Carmbridges
Pates de foie gras
Sardines Amieux fiereL
Champigrons blanco
Anchois a I Huile


Saucissons de Lyon
PrOmage de pAte grass hollandai e
Bleurre le Bretel Ftieres de Noruiandie
on flacoos do une Livre et demi-Livre
Iermicelle Macaront et Nouilles
i6 frang i8*, brune Marque Atlantique
i*oits Olibet Petit Beurre et assortis

inane Vo* A. Devaux--- Epe.nay
S 8ampagne le meilleur et le moins cher
Grand Sillery Grand Cr6Wnen2t


La Direction de !a Cornmagiiitf .es
Cbemint; de For do la Plhilie dii (Cul
de Sac jgvii l es porltears d- ca's ( dit
libre circulation stir ses d,1i-re~iit s Ii
giesque toutes lft8 cat tes c libe c ir-
"ullation, rtuellpinelit eli (-our0s ne
steront valab's qi j eisqWoIta *) Jnin
courant, Ufe noUvell,, distribution de-
vant 6tre faite.
En ci Dsiqnmnci, elle pire Ies pot-
teurs de res cartes de biet vouloir se
prtseuter ten o b-irepux %paiir du
25de ce~mois pour (t flcluer l1claan
ge de I.urs cartes
L DIRE'.TION.


1Vl' Ce L. 1'errel
Tailleur- Marchand
oaone avi Q 4 ta btionvaillante clio-
Wle que sa maisou No 7, Rue Trarvor-
'ire ost tonirburQ bian pourvue dune
arikto d'atnffeata do la haute non-
veeut6 parisienne.
Pr*LrrS SL.PtHI.t. (.Ouv' E*LAGAbrIl
PAVAJI. SOIC14-. E ICTJTITON PROMPTS
Pi bLS1 29idUiPS I


Antoine LaInatliIe
AUX (: YES
Oerniers articles req us
Vi (ido Chl ini)h gu Vitqr (4liq i I
E.i Minrral de St Gahlnier, \V-rinoua'h
Noilly Pratt.
I -- Il I


JULIEN FLORtJS
4'n.i."a Jll-? de tn iki CampawPIr.if
d )wivrmrt 'XAtifllevu ;.Lorten )
So tient A la Jispiititioo du pubLb.
pour tous travaux desrise. et d's-
iUSTArCU. do KPAtA"TIO.V dollr.
forIs O'!C. eze. A dO Louries ro ufowlrttlo
Rue do la R6volution No 19
Pis-t.-vs de la Chnwhro -bfasI?4.s L


Madame Justin Barau
56, Rue Courbe


SUCCESSiON MASSILLON COICOU

II sera procede le lundi 28 juin
courant et les jours suivants a dix
- lieuirs du mnatin, au Petit-Theatre tls
en celtl ville, rue du Centre, No 171,
par I'huissitj Louis Clitandre Poognon
& la continuation de la vente aux eR-
cheres pib'iques de tous les objets et
effects itobilieis, dependent de la suc-
cession tie Masillon Coicou, notam-
ment des otlvrags de la bibliothbque
. mica, d'un apparel typographique
( press, casse, caractire8).
La dtite tile so poursuit on verto
*Ie lordonuatince de Monsieur le
)oveii du 'r bitinal civil de ce resort
'1 tl'c d u N11i b im t uatit tie I'annt e
ilerniere, enregistr6e.
A I; re(lu te de Mo: steur Georges
a* ), lie. utt url(. !tf. des miners
,nat..n;ls, FlIvie,. Victor et Antoine
\l%., illon C:oicotn et de Monsieur le
'niiatt-ur 1i'la ti;,' C(:ur-l. twtCe r datif
des mineurs i ,,ie, ArsAne et Da.
i-l MI ..?.,1siol,n O C, 'ii,,. *4'(' s denl iors,
wt i'i itt'S Ililin 's d NMassiilou 4oi-
.:ou, Its ailts tuteurs propridtaires,
demeurant et il inilirils t Pott-au-
Prince, assists dlu sieur Edmond
Monttas. ,ler stibl )g-tuteur. ayant
tous pour avoc..t consiitud M* L6once
Viard, avcc. 'lrctioni do domicile au
cabinet du dt a;ivtctt, sias en cett
ville, 12i, iue du Centre.
Pour plus amples renseignements
s'adrt sse rt I'avocat soussignA.
Port-au IP ifcie, le 26;. juin 1 t01 ..
LtoNcE VIARD.
Aorat


DEPOT DE KOLA DE KINGSTON


de la N7est


IndCHOi a6 .eratteCJ aBrXId


MIineXral '77aters C omXpar ny
Secommaund par leo cO ebros indecins de la Jamaique.
A paittir do lundi 14 Juin une succursale sera install, 3, rue des (s.ars, :1
on face diu aaga.-in Kelffer
V,1i'able kola (Champagne
IRON BREW (TONIQUE)
KOLA W.INa ( Vmn de Kola, foI tiliant- ( 1 verre A liqueur.. fuoi par jo ai )
Haril de 10 douzaines, douzaine et par bouteille.

Grand rabais A p rtir d'un achat de 3 douzaines de bouteille.
Mmne. Arthur Bonnefil
Oo en trouve 6galement au 81, Rue Tiremasse, 81 ( Saint-Joeph )


Kola de Kingston


Kola.IChaTlpagne
Iron-brow


fortifiant
tonique


de la Charley' aerated water factory
En vente chez Catinat Fouchard
RUE DU CENTRE


Jodosaline

En veute aux Pharmacies Buch et Parizot


_


I









e mangez plup de pain
8'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
Celle qii done le meilleur pain
Qui produit le plus de pain
Le pain le plus blanco
Le pain le plus l6ger.
Pour tous renseignements s'a-
dresser A :
Ernest Castera
repr6sentant de la PILLSDURY'S WASH-
BURN FLOUR MILES Co MIrnINPou8
BILS


Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le cliapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic en gi*6ral et A sa nombreuse
clientlen qu'il viet dd tratisfrer sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCIENNE MAISON DU LOUVRE )
I)K LA PLACE (;EFFRARD A LA
(GRANI)IUE OU R 1PUBLICAINE
No I ). En face de la Poste
Ie- noonvel 6tablissement est ou-
vcit i, le nom de la fleur de
I'A mrique
II piloniet soin et promptitude
coinine toujours.


Francisco


DESUSE


Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours on d6p6t
un grand stock, pour la vented on
gros et eu detail, de chaussures on
tous genres pour
HOMMNK, FEMMES, ENIPANT
Le. cominaudos des commerQants
de I'iut6rreur pourront 6tre "ex6cut6e
dans une semaine a pen pr6s.
3J, Hue des Fronts-Forts, 23
PORT-ArI-PRINC ( HAITI )


Chez App. Cipolin
155 Rue Rdpublicaine en face de
E. Robelir
Viennent d'arriver par dernier
peur :


mr
va-


Pat6 de foie gras. Saucisses trofiees.
Pigeon aux pois.Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalis6s par li-
vre et p:r falcon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


IA L'tLGANCE
CORDONNERIE.
EE. S1EBIEMJt
42. Roc des Fronts-Fort,:
CHAUSSURIS EN DIP6T,POUR LA VWTr
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former at tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Former americaine at francaise pour
Messieurs ; 61gantes et commodes,
Pour les enfants le plusA 'aise.
Travail oli4 ex6cut4 avec
deo peaux de premi6reimarque.
Assurance de grand rabais.
Pates, CGragos et Liquides
PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUE DU CENTRE
Travaux de toutes sorts et de
toutes grandeurs.
Reproductions-Agrandissemonts


NESTOR FELID
L'excellent tailleur avantageusemeom
connu de toute la R6publique vient
de rouvrir son atelier Rue FArou,
( Rue de Miracle ) No 61, prbs de M*
Ldger (;auvin,
Sa noinbreuse clietIle trouvera
come toujours toute satisfactio't
pour los travaux qui lui seront con
flds.

Chapeaux I
Chapeaux II
Chapeaux III
PAILLI DR P1OTS-"' 20
ACCOUREZ CHF
Feliberto Gonzales
ET
JOSf SAN MILLAN
FABRIQUE DB CHAPEAUX
PLACE C:EFFRARD
SaloiN 4 Colffwer d L #vre
Pour tous ls *ontta .t poyr toutes
lets 1X rzSes.


Cordonnerie Nouvelle

6. B. PETOIA
143, aGRAND'RU~E, 148
PORT-AU-PRINCE
(C AUSURXS 9 TOUP GLI.RU
XX DIP6T, r-,Ult LA VINTR
K GOee10 KT DETAIL.


ixeoutlon prompt
commands, taut ioi
Province.


`'FrA 3OAx- BELLEV UE

Plac dv Cehdu pa-d .-N
PORT-AU-PF RINCIC (NHAITI)
Mw. Hermano" ALFRED, directrice
APPARTZMENTF POUR FLMILLK
DINERS-LUlCHs.
Iallad osedmo dern#t csorforhsl Pusr la mar. Tewuprajw,*
de0c% 4 a rdgv5i r. Las Tramsways dtsrsw en* I'l'del-B'Ls"vas jeut" 3..7 I
PROPRIATS SPACMEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX aiS
PROMUIIADES YARDItxg

Sonnories 1octriques


Table d'H6te


tow Lr letus, i midi d It kWur,
dd 7 ? .' L au


Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Execution prompt. et soignee des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et altnes
m6thode am6ricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops
Champagne a P. 6 la douzaine.


Droguerie en gros

Propridtaire : W.7


4.3
qusa


Formes A bomme ;616gantes et ra
tionaelles.
Chaussures do dames ( Dsrniere mi-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants coufection-
oees avec des Peaux de toutes nuan~c.
d'u a r" oectionu t duree irr4proeha-
blrs, a .*ss p'rx arantageux.
C: -a; pAte< e~ liqulde
I--- o ss* is euid *os" as.

Maison F. BRUNES.
19 GRAND RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
A n-i mmr w br. la Sec ld Phil&-
,kropique ds mafires taillers de Paris
Vient de recevoir un grand choiz d'd
cofio diagonal, casimir alpaca, chevio.
.e, cheviote pour denil, etc, Recomman-
1s particuli6rement A sa clientele ane
elfle collection de coupes de casimir,
de gilets de 'antaisle at de piqu6 4d
tou~e beaut6
Sp&oialit do Costumes do no-
ces.- Coupes FranQaiae Anglale *t
SAjmrieaine do ia drniir *Arft6oa.
La mason confectionne ausl d4 Ood-
tumnes militaires, habits broad 4
Sdolmans, tunmiqes, habits oar-
V4 *itcat ta. deo. t-s tradii.
. 4 otel -F estaLxxiraR.
ST-JOSEPH
SANGLEBDS RUBS ROUX UT DU MAGA
SIN DR L'rTAT.
Service bien organis6.- Repas
A la carte.- cuisine excelleente
PaoPalitru : JosPHa DESRIVItRE

Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-des-Bossales,
SPPCFL~ M:
PANTOrPLMS MIWEUB


inttatiz d'aprk

et vdritable Kol


et en detail

Buch


.Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
a Saint-Marc: Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


Grand Rabais I

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907)
HAS CONFERED A


Gold Medal


upon


Tannerie Continentale

DE PORT-AU-PRINCE
CE- ASSURES
CHavRAU GLACt, pour hommes et dames P. 10 Enfants P. 8
VWRNI8 CLIPS ( 12 10
COULNUR LOTUS 4 w 12 <
Pour la vented en gros 5 olo d'escompt0


Jodosalina

Cristalii Jodati Italiani de Vetor PiSS0l


Pr6sente en m6me temps les avautages de 1'iode et les atc"I3
tres utile dans toutes les forms ralentics de I'6change 0Lr

dans la constipation habituelle et les infections intestiOsl9r _
La JODOSALINA constitute un rem6de tres efficace, m6emen e
es maladies da foie et des reins. Elle est accept6e sans auceDt
ajoute A son action laxative cell de rrtab'ir les conditions de .
intrapelvique.

D6p6t: ohes A. de Matt"


..


B