<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00656
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 26, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00656

Full Text




An4l6, N 6872


PORT-AU-PRINCE ( HAtr


'


Samedi, 26 Juin 1909.


Im a


j


OUOTIDIEN


Abo--- DIRECTEUR-FONDATEUR LL 14 UUARO 0 GU CNf Lm
U sM=& G. 2.00
-I Tu Me. 41 6.00 C16ment Magloire

To= nUm 6 8.00 ADKDIITRILEUM, Arthur Isidore DIRE(;CI'i' N-KE;DA(;TIO.!LADMIN 'sTIATION
Tom MOL 41 'arYo 8.00 4( I* 4r


LA SE MAINE QUI FINIT
--


Cito aemaine a 6t principalement
gqsMe par la mort de M. Renaud
Imolite, secr6taire d'Etat de Iint6-
dr, i qai des fundrailles nationals
aid6 faites jedi soir.
id6dfunt, abstraction fate de la po-
Iiee qui, dans notre pays, n'a jamaik
rwi qu A divisor,-laisae de vifts regrets
.a le ceBar de coux qui font connu.
L press, unie une fois eo pasant, est
amiime A rendre hommage o carac-
i et atux qualit6s personnelles qui
&tihguient M. Renaud Hyppolito.


Aws-youn lu derni.rement la corres-
iacepubli6e dans la L.aderae Me-
l etreproduite dans quelques jour-
u, relative au prochain congr6s lati-
i4Mricain de Rio-de Janeiro ?
i sae mots, voici i'aflair.
IA SeiU de midecine et d'hygihne
' kai de Paris a offlrt an docteur
SAsadain d'aller la repr6senter & ce
arIt lequel doit se tenir dans le
eUant de cette annie.
t Ie docteur Aldain de rdpondre:
"C.0t 60t pour moi un grand hon-
er de repr6senter uoe Soc6t6 quli
e te n si "grand nombre de nomn
str<, mais jusqu'A present, je ne
core vous donner une r6ponse
.~,iroe, car mon depart poor Rio
Wiltaeiro depend de I'acceptation d
Pllmement d'Hfiiij qui, jusqu'A pr6-
se semble pas dcidd A se f-dir
-m.ter dans ce grand tournoiscien-
Is me au dernier moment, ii pre-
t, a cet g ard. une resolution f vo-
je vone ferais un tdl6gramme
.0 Ioas annoncer I'excellente non-
aU"q'ici ii eat difficile di compren-

t, en effet, le docteur Aadain,
Sd'aen tell mission par la So-
gawise do mddecine e d'hygib-
PiWi peut-il subordomor son
0o l bonnes on x M aoa
bdipoUsiono du ouver mont
e rfaire repr6senter am oon-
Rio~tluanueiro ?
t.d' ar h.aard, le cas do s'ef-
I de 9uositions de l'artdle 18
_eCivil : La quaqlle de cl-
prdio .-i: ..4A par 1'cceptation
ptbliques con86es par un
S it krer, et par tot ser-
i troupes, aoit A board
,--.' oWne puissance tran-

I balloamnt le cas: 11 s'agil
I qs O atif6que on imme
I S'aitre--puisqu'il s*agit
I Mare hbmaIdn, pour
I *a pu yres I
*-rnt somIe prAtlmot* I


eminent docteur resterait ceioyeu>
baltien."
Aussi bi-n, pour comprendre le l.n-
gage d docteur Auflain, it fauit des-
ce ndre quelques paragraphes plus b;s
do sa Ilttre, jusqu'A celui qui s'expri-
me ain.i :
"II me semble lu'un pays, surtout
un petit pays si universellement decri&e
si mdconnu, n'a pas le droit, mnee en
face d'une ddpense extraordinair-, de
s'isoler du monde scientifique et de
laisser croire soit A son indifference
pour les productions de la pens4e, soit
ason incapacity intellectuelle-... ."
, Les mots en italique dclaircis-ent
pour nous la question comme du cri~-
tal. La Soci6te de m6decine et d'hygie-
ne tropicales donne la mission, m*is
hdlas I sans les moyens de la realiser.
Cela rappelle vaguement la generense
offre de 1'empereur Charlemagne A li.i-
go de Cotentin :
Hugues, dit-il, je suis aise de vous apprendre
Que Narbonne est A vous; vous n'avez qu'A
(Ia prendre. )
Parlons sdrieusement. En fait ie ge-
neroaitd, nous n'en sommes pas A deux
on trois mille dollars prbs, et il serait
regrettable que I'on n clt pas, dans le
government, les moyens de souligner
Ie geste heureux de la Soci6t4 de me-
decine. C'tet 6tW pour nous tir hono-
rable, autant au moins que se faire re-
pr6senter dins les conferences de la
paix ou danes les expositions quelcon-
ques.


--nnerri.i le console ipar ct tte bien t ci-
sinte ren trqui :& Iiaureuiement, m is
cber, qae ce Wi'est~pai los d iix ind ii A
la fois. *
I est do (iC-onf.)rme ne IA nature h -
mnaine, pouvautad de 1 soulTfince,
da chercher en e 1., rndme d"s bauwnp
et des co-i-Aolalion. 11 3 y mmrne Unv
maxime ar -be qui tradluit su.q)rieijr'
(fPlet cette '1' "ice i htiloso ,ti' aPeln
JEZ aUK m .U x tol' v )Ui dws exemn 't
Lq 46p, .: Camille Ldo Ia r.iiz-o i tli
pralfiqIar ctd jii phil ic : WI 11'.
p.as Vu t oiu ordre du jouri mni; ce' t
pourralt thre pis.
D'Willeurt,tJut est bien 'pvi Ii ast bi -11
Si le Dr) Ii raur s'est trouve sat.!.ait L-L
que, de son c OW, le d6puti L.don I'etv-
egtdlement,e'astami e fois t nt mieux ..
Le pays n'a besoin que dle 'uouion de
tous see eafants pour itre heureux et
evolucr pacitfipztmeec v~rs le~i hau-
O!es desti:wees qui I'attendew'it .. 9


A la suia 5cjto do.4 ic'1'in oulevves
:tutarit A I;a tribute qu'a Ia pr.se au-
tout' de sori on' 'tMi. A'JChr, le !o s-
coi:,ce'tinrll ire :m i ifei~caii, a Iif -maid,6
Ia itiijtion de o soii COw0i.
a M Archar, lisoiks nou; d 1i n--; Ii!es
journiux de cette -einaine, I' cysit ;aux
a3altit ul roits une re-tev ue,-i mrn-nshelle
de mill, dilari amirw-acai Cj. itNI
premiere fois que le c Cftt'at rapportaiti
quelque chose. a
Nous rentronis dcone i nsf le Rla u
quo ante quii se resume ainsi : Ifiacti a
des terres en friciv- ; ne pouvant oct no
voulant les4 exploit r, ellr! aipl, e I'd-
trangPr ; mis ch iqu3 fkin flue 1'6trarc'
gee vient, elle b'elfftro'Icli3 A toI ou a
raison et rejoren I sup bien. COa -lure
dlepuis cent anq.


I,) it la pIapart des hommed de la pro-
initre et doe I.I see'ond jeunesse ; il n'y
.1 done ri-n d'6tonnant (u'il n'y ait pas
itfre eux accord ,pa fait. *
Pour inastre les chose.s an point, se-
lon catte lirsorioi, i faudriit donic ou
bien avoir ui c ,onei! tle mninistres
ri.tne (giirre VilieliA.io)uihi I.econte,par
example ?) ou bicn de;( journalistes
vie x ( ,yst n ..1 J Audain ..
, Non, j airna. mieux les derniers mots
le nutre iqtbresiatit <.onfr6re, losquelp
I signer.s volontier. lees deuux m ins :
STout cela rdAi lI danis la (Constitution
lui ne tient p s compete de nos m(eurs.0
Jr.\ i. : FITRETEUR.

GRAINS DE POUSSIERE
Comment voulcz-vous qu'l y.'ait des
grains de poussiere pir ces jours de pluie?..
II faut 6.re logique avant tout.
Quand il pleut, les grains de" poussiere
se bloitissent dans les coins, attendant Ie
retour da soleil...
Nix.





R UNSEIaNMi E NTS
B :TT:O ROLOGIQUV
Ob erlratoire
DU
.o
SE0INAIRE COLLEGE St-MARTIAL
VENDREDI 25 JUIN 1909


Barotaktre widi


762 0/02


S'il y a un bomme qui nest pai dif- Temp6rature.i.nimum 23,0
ficile,c'est bien le ddputd Camille Ldo-. maximum 33.8
II interpelle, on discote, ii propose En dehors des deux grand Is quotidiens Moyenne diorne de la temperature 26,3
no vote de blAme,on le rejette,et le voi- amis qui se pirtagent les faveurs du pu-
IA satisfait. C'est lai-mame qui I6crit blic, ii n'a gabre ptara cett- seemnain Ciel nuage uzla matinee et covert depoa
dans un des Matn do cette semaine : que notre sympithiqs'i confrere I' t o midi. Orage an Sud i ; h. Forte plit
SEan effect, dit.il,si la Chambre, dan re,. nou4 aano nt dea p'Ceim ,'n p g1 ici iA 4 i. o 10 m mrquant au plvaiontetm
Ia pldnitude do son droit, a rejeta fina- qua M.Mirtin fii,son direote-r ad vt t15$. milim tres. Vent t ible. Ecltirs at
Rlment mon ordre do jour apirs deoux s mmicr prochii m ,l.t eat h tbita it ooonerre.-- BaromCtre constant.
tours de scrutiny, don't le premier a sou- Slint-.M .re a iu ltr.3 r, mpl4c4 i I k J. SCH ERSR
levd, anx cris de Votd, R d, Votdnne direction du joirnil par M. Alaxis L- Tribunal de assato
dquivoque qui n'est point on favour du roche. T ribunal de iassatlO
minstroe qn cause, elle a paa cru de Le nouveeU directear n'est pas u, Secr'o CIIL
oir sanctionner par encea antre or Irt inconna ni an stranger. C'est mem ..Audience du MarJi 22 jui 19po0
de journi pnr ni simple, nW d'approba- on vieux companion de route; nous mat.eTr
lon, un vote qui e i p impliquer sa avon es .1n0S1, la plaiir do ch-mir D x boares et d mic do matin.Le Tribe-
aonfnce.. ot qni oet p lcplqer sa t c6*A o t, o ne nc al prcd sige .,us la sr-sidence de Mr
Deroni6rc ent n do me amis s it oro qteal lirige it cfleu.e-. ident H. Lechaud et prononce let
Dernit erentil un A e mai ,m gi ',t it A poi, on so relrouve. are 6s sv a nts :
imanuane biate nt, cqla ma-Ile r Ii At *eite, nou. relevon dans noeI Celui qui r i e come malfood
ddoimmanituabtem nt, chqfe i sCuer ti cor frre, sos ttre, L prese iabrle e poarvoi de la dame ,Emiie Vlaisv,
dochaismt cete mfhe dv. cono 1q o dIdtranger, ua-n articl-e qui no manqeo 'poooa Georges Bayard et de Monse
a mainur gaseme. t ono I droito pas de sons et dans le ioel 1i splqe ,eorg Bayard centre Ie jogement da
Plamair n aser d pluso lamerotbles. com e suit les inci lents de prese d3 Tr brn.l civil des Cayes en date ds 3t
oPar in short cam trde plat, qlamentables, co jour d*erlrs: arier 97 rend centre eun, en faew
jon ifoprtasnn a do e que adccidenst, a JI wi rous fai re remara r quas de' sSocidC grate Mercan i'e; condam-
jour o aprs vitd do tae Aa main counsel de ministroe halw s IN *. Georges Bgyard a.n ddpsm
et oette 1la pesm t t la m- o4n cie al djA a as-. -- Ci d qui codam, -nae 1 rnt i a -
droitu. do4 oa rde Id d S b u oome, olsi t Iaode par Ii e*sone qr S
drotte.r do bw1w Is tr a ot dees t*dit d'Ages, tandi g e les joiranoLe l iesfa M atide pgr lei eacRe s q- an
rer p o ur die loo t, Se reg- ,--a- -- -- -


---- I


.







pour la patent, de trois gourdes dciynqate
centimes et declare surseoir a statue sar
le pourvoi do dit SemEra Pierre centre le
lagement du Tribunal de Commerce de
Jrdmic, en date du 4 N >vembre 1907,
jusqu'a ce qu'il fisse au greffe do Tribu-
nal de Cassation le dep6t d'une expedi-
tion ou copic du dit lugement, d6'ivrde
sur timbre de tiwne c'nq centimes, et
presence li quittance da receveur de I'en-
registrenent, chlrg6 de percevorr I'amende
A laqiel!e il est condanmne.
Pui" intend l'atitire dc :
Paul I'Prr.' ud contre Monseigneur
Kcrsu/ nl.
M Ie )ugc DI),noM d a la parole et don-,
ne leitur, de :on rapport.
Lc Mini:.it. e Pitblic, M. E'ie Curiel coi-
clut au rcj'-t du poarvoi.
Paul Pcrraud co:tre Monscigneor
Kersuzan.
M. le judge Dcni. lit son rapport et le
Ministcre Pub'ic E'i Curiel, c ,nclut au
rejet du pourvoi.
Le s: ee est ', vl.
T. bunal Civil
,udiren'c' .i:-.1' e'rkaOrdinaire du Vendre-
di 25 juin 1909.
i'r idence du Doyen. Leon Nau
Mini-:cre Public. Jiles Rosemond.
Jugement prononc6
Ccl-ii iqui perm-t aix <~;urs Fernand
Smith! er Ai"ilste Gabriel d'interroger sur
hi:; articles le sieur Elouard Gabriel.
Composition du jour
Presidence D. Maignan
Minist&re Public Jules Rosemond.
Jugement prononc6
Celui qui joint Ia cise de la dame Theo-
mas Laporte A celle des sieurs Archer. Pier-
re Fredcrique, Chtirq rt et Coe, ordonne
la reassignation dans les delais ordinaires
pour itre statuE I' 1gard de toutes les par-
ties par tn seal et m*me jugement.
2 Celui qui homologiie la ddlibira-
tion do conseil de famille du minor Jn
Baptiste Pierre Nacier.
Aflaire enteudue
P. P. Damas. C Mrachand et E ;g&ne
Vieras contre L'Abbe Barbancourt.
Nominations
Saint-Marc T. Louis-lacques, Emplo-
ye de premiere classes a Douane en rem-
placement de M. H. Guerrier.
Jacmcl.- 'M. Ivarius David, Employe
de deuxibme classes A la douane.
Fort-.iberte.- M. Lebreton Dupont,
agent douanier en lieu et place de M. Do-
cis Robert. M. Deslandes Emmanuel, ad-
joint A l'a.int douanier.
Petit-GoAve. M. Laudun Leon Roger,
comptable au bureau de 1'Administration
des finances.
Sainte Suzinne. M. Pierre Jean Louis
Prdpos6 d'Administration des finances.
Fiangailles
Nous avons req c le ftire-part des fian-
;ailles de Mile Lit. A DC-C\TREL avec Mr
RODIII-R )OSONi.
Des Caves il nous et parvenu une gen-
tille carte nous annoncint cells de 1Mle
ANA DEC4STRO, fille de notre sympa-
thique agent, avec Mr LtoN CHEVALIER.
Nousappienons egalement les rcentes ac-
cordailles de Mile Ii sNRIETrE ROLAND avec
Mr DOM.NiOt'U CIu.\ss.A;Sr., A lerCmie.
Meilleuts vocux de bonheur A ces trois
inlEressants couples.
Licence
Demands ide licence agrbecs par Son
Excellence Le President de la Republiqoe
dans le course do mois de join 9go9.
Port-au-Prince
loseph K tinni, Negociant Consignataire
0 toman ; JosDoh Sitt. Abraham Saba. Ja-
cob Selman, Khalil H. Saikali, Antoine
Abraham. Creidy Frcres, Negociant consi-
gataire haiti Oitoman ; Habib Alam frs,
Joseoh ct Salim Makhloof. B. Talamuas
&t Co. Vincent G Makh!ouf& Co, Mourra
Makhloof Haii & Co, ELie Laniano, Cha-
ker Saigue freres, Tannoas Henna, Nasinae
Jean Knuri, Gebara fils & Co, Jacob Sit-
too, Assade Narra, Abraham Esrael freirs
Paul Sardy, Bijoutier franc ls.
Magnifiques Panamas


Pour Hommes et pour Dames, che
W s Litomn Sm.t as, Rue des Proots
ors. to
Acconres toes I I


Rev.e du Iaroh4
Le march a Et4 plot6. cilae cette se-
naine It prime pour For a 6t6 faible.
Londi nous avons ouvert i 44o*/ poor
i rmer A 4317/0 mardi A 437'/0 pour former
S43So/0.
I ya eu one petite reprise de deux
oinas A l'ouvertore de mercredi A 4170/0.
!ais, noos avons f rme i 4330/* et depus
cartt est bien pins sensib e : c'est ainsi
uo'hier nous avons atteint Amidi le tanx de
S2oo/0-- et A l'ouverture ce martin nous
prisons 42 o0/0.
O.i a fait des affaires sur le terme poor
des dates plus on moins recolees A tons ces
taux.
Nous avons enregistre des affairs en
' traites snr HambourgParis pour deschiffres
asez importantsA 2 112- 23140/o.
II n'y a paseu d'afftire enchaqne sor Paris;
on continue toujours A demander 41/a,
40'l pour les netits chiffres.
Les conrs de nos denr6es n'ont gore
varid I'E'ranger ; les denrdes nouvelles
indiquent Frs 53ooar ettle cafe Frs SlS2
pour le ccaao ordinaire. Le ccao "pr dpar
obtient Frs 56 57.
Port-an Prince le 26 Join 9o09.
D6c6s
Est more hier matin des suites d'une
opEration Mile GEORGINA LESTAGE Le corps
de la r grettle dffun-e a 64 embirqu i
bord de ~.Alleghiny. Les faunrailles auront
liea cet apres-midi a Jer6mie.
Nos condo!'ances aux families Simson.
Lestage, Jir6me et aux autres parents.
Avis important
Le soussigne donne avis A la police et
aux b'joutiers qu'il lui a 6t6 vo'6 one mon-
tre en argent et one chaine en or.
Bonne recompense est promise i qui lea
lui fera retrouver.
Port an-Prince, le 25 Join 1o90
1. RoussEAU'
*
La Photographic Mevs orevient sa clien-
tele qu i partir do 27 Juin courant et pen-
dint tonte la saison d'6te ses ateliers seront
terro6s le dimanche.
Port-au-Prince, 26 Join 19o9.
A vendre


Un bass en parfait Etat,
remis A neof
Uu phonograph Edison
villons et 40 rouleaux.
S'adresser au ACatin.


complitement
avec deux pa-


S. E. President Simon
Hier martin, le Gindcal Simon, s'est ren-
do en plaine pour se rendre compete de 1'&-
tat des proprikts et des plantations. Son
Excellence a plss la plus grande parties de
la journ6e A O'Gorman. la superb installa-
tion sucriere do Gil. Brinor Prophtte.
Nomination militair
Le Gal. Charles Oscar Etienne, ancient
commandant de l'arrondissement d'Aquin a
eti nommi en cette meme qoalitC aux Go-
naives.
It replace le Gal. Glimand.


Vient de paraltre
A la Librairie du Mstin
Histoire d'Haiti
A l'usage des adults et des gens do monde
PREMItRE PARTIES
L'tRE NOUV V T.T.r .
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
L'wemplaire : 3 gourds.

Pritre d'avisr I'admrni tra-
tion do la moindre irr6gulari.
t6 dans la service dua e TIN*
atin qu'il y soit do suite roa6-
416.
S- -
L'A4d" *ittration du MATIN in-
formne aO abonax qu'ils as doivent
rien payer, abonneament ou autres,
quo oontre reqas imprim6s pa
tent 16 tUanbr da journal.
I ta 'I.i s .- Artaur DO.


DISCOURS prowond 124 Jul pir k
D4u' 'Beuarnals Jam Fruils sur a
tombs de Son BEx~m i eme rt
Sardtai- edE'at as D a pntamtsw dgriS eur
t &d la police Gdraik, A Port-d-PrVNN.
Mesdames, Messieurs,
Le Poovoir a ses tristesse esses lsse-
menuts; et chaque fois que la moI t viat
coacher dans la tombe an de es mesileure
repr6sentants, on peat dire qoe Ie deal
est national.
En d6posant cette courorne sur Ie cler
cueil de Renaud Hyppolite, ncus remplis-I
sons on pieox devoir ao nom de la Chain-
bre des D6put6s.
Rien n'est plus digae do Corps auquel
nons appartenons que cet hoammge so-
pieme I l'homme qoi a so combtttre touted
sa vie le grand combat des affaires p-
bliques, sans avoir une faiblesse A regetter
on pass i renier. Le respect de Is vie
doit 6ire le principal sooci do citoyea.
M archer dans la droiture, l'aoil fist ser 1*
but, supporter les aigrears des uns et des
aLtres, braver meoae I impopularitd pour I
ne ritn perdre de soi, voilA ce qui faith
I'homme fort et qui command le respect
sur son passage.
Renaud Hyppolite avait dans le caractere
b.-auc)up de fiertz. L'indpendance cheu
lui n'6tait pas one value appareoce, malis
one quality rielle, one verto profonde. Its
sont souvent A plaindre ceux-li qui craig*
gnent les IA.hes comproatssions et qui se
surveillent constamment poor n':re pas
surprise. On les suppose dominatears et
l'on se coalise poor les 6craser. Souvent
ils tombent meurtris, mais toujours is se
relevant plus convaincus que jamais. Its
sont vraiment admirables ces lutteurs cons-
cients qui ont poor arme defensive la
loyaute.
L'homme que nous pleurons ici n'aait
qu'un part, le parti de l'id6e. C'est o
triomphe de l'id6e qu'il consacrait 1'6ner.
gie de sa volont. Avant de solliciter le
suffrage populaire poor entrer A la Cham-
bre des Deput6s, i avait tenor i fire son
stage 1 la magistrature communale. Maire
de la Capitale dans on temps oy les .tra-
vaux d'embellissement n'6taient pas encore
en honneur, 'il rendit enviable le r61e
qu'il exerquit. It fit l'essai do macadam
dans la rue de la R6volution, devenue im-
praticable, et cette oeivre restera.
Cet ouvrier de talent 6tait destine iA tre
un maitre estimr dins I'atelier plus vaste
des communes r6unies. LA en efi t il se
revc'era un logicien, on directeur d'opi-
nion.
Le d6put6 avait des attaches avwc le
Pauvoir Eixcutif, son frCre, le Gentral
Hyppolite 6tait Pr6sident de la REpublique;
mais cela n'a pis nu iA ses allures ind6pen
dantes
It passer plus tard au S6nat poor taire
encore admirer son caractere droit et fcr-
me.
En 1903 un ministtre compose d'honm-
mes comp6tents venait de tomber avec
retentissement sous on vote do Senat ; il
fat appele pour la premiere fois ap post
de Secr6taire d'Etat de l'IotErieur. II s'en
alait deux mois apr s, entralnd par -on
ciractere irreductible.
Mais leas evements ont le coup d'aoe
sur ; ils sa'ent d6couvrir la retralte oh N
cachent les homes de valeur pour lear
confier le commandment. I11 fatob.r:
car, selon la pensee d'an puissant dcrivai
haitien, Monsieur Jrdmite, "c'est aisi que
I'on sort utilement de soi poor se miler sa
movement general et donner, pour ains
dire, one panic do son ime, aox aetrs."
II y a de cela six moas, as moment oh
tojs lea esprits talent agitds, oa lfOO
croyalt l'autonoole national m l,
ava le triomphe do moevemeot d- -
Sud. Resnaud Hyppolite gropt asmor de
Iui des citoyes d'elite, orma A Pon-au.
Prince le ComitC de Salnt Pub!k, me a-
tendant l'arrivde du Liburater, le General
Antoine Simon.
1 dot accept er de nouveau le titre de
Secrtaire d .at de 1'IntErieur poor d6-
terminer one reform q9e l'on croyait ia-
powuible. Grce A lai oauoord'hoi leas jeses
geos le plu recomanadabl. s'inascrivst
so service de la street Nos avoos l'em-


b oo d'e police bien orgasni.
C't A os poste d'hoaneur q*i devak
moouir ome soo pn is Ginral Geia

-W le06th l seUetie


Vie ti.maks c'%lae vie desl
4 he em? akhpat* 0Ulan A
aDe st esmapd timdeu GO &a ng
man on'a t esrruaasao, rmoo
laome do rgre.. Mi" cc
64moscug Compoce qutlque chugs
In taite.a
[ Ajetune gnb tica qui nos. "o0
rer ant U otomb. dliv. son am, i
Is gouiv do ce qui om mon eMor
[A ~tti*.


Derlrlles Etr

Dern~ros D6p


PAi 23. Un rapport do 0.o
d o Cao fraboeis dit que dos
meGM s eavoy en recon aasslnce on
de kitem combats avec les iadi'-8
plosiesn tribes Les indigenes o-
IepouMs avec de grande penes,, n
&is outem cidq hommes tuoh oI
LoM(D2'. 2- La declaration eiws
Mr Anh t Plip Docross, Se raw.
P.rliawment A e. rial dfence
qo an voyage amrien srt fait ai d
meat de Paris A Londr.s pir oun' ba
r'g4ble inconnu, a 6t: suivie dc h il
raion que le ballon en question ea o
trait pat la C'mpignie SQrcout de
SVatmm ~a Le docteur Alexade
kerie, president do conseil hondi
son caboiet ont donae lear d6mi' a
a edt acceptde par I'Empereur Fr
seph. O0 s'attend A ce qu'u libi-
docteor L"ckios, soit charge de
nouveau ministere qui ser compoda
meat d'hommes appartenant a so
d6pendant.
Vmala 23.- O rapport d'U k p(
quite ) que les troupes commander
gEneral Djavid Pacha ont 6t: didid m
de Perch dans on combat sCrieou
ooo insurges albanais qui occpei-
difi'. Quatotze officers et 3)~
oat dti ta4s on b!esses. Parmi Itlo
se trove Kirmil B:y, on des cM s
Jeanes Tarcs,
ST PTB, *BOURG 23 Soizaaut
nouveaax cu de cholera ont tco
an cours des dernitres 24 heures. la
fat de police a defendu la vente is
des a'cooliques le dimanche et joim
II a 6td, en effet Ctabli que l'abus de
sons a'cooliqaus aide a la propapll-
isa errib'e maladie .
HLs.*mores ( Fmlande ) 23 E
era a fait son appariton en Finlid l
on cas a ete constant dans I s-
d'Abo.
GazaT MAasov ( Ang'eterre )23-.z
des plus brands peintres angles
John Greory. president de Is Royl
titoe of Piners in Water C.gi,
mo t bier. II kait nE en 185o.
GIra SvALLu. ( Californie) 23.-
risese secosse sismiqoe a 6t6
her e ir t il hrs 25 ; pous eGo
plus Idgfre vigt minutes plans ta.L
LAOS 33. L chef indigae &t
ser le Nipcr, aprt avoir (ipoldl w
rend Baptue Pianocks. s', et
erres appartenant i Ia mission.
Bao m 23,- Le Reichitag coOn
jord hai la discossioa do proiet de
tif las creation de nouvesax
quel a ce nae crises politiq
UMu ( Ptnsylvanie ) .-"
4d d rison suivie
[i Os mia dana Is fmsseNo 4
aifS Coal Co.d Oa craio n
ideUm &k fat de nombreases
TaRm s2j,- La pais
Mari et A noevea comp MjM
PAert 2 Reste : 97.-20
Hier. aprpe avoir eniends IM
Chambre repoossa par 446
ta22 l proje de rsolstion G
et Sembt.: lle renvoya iA
i,. la sami des d6bats nSls
de loti symat por objet d d
veraenl t de suspend's p
Je circoastaces escepa -
.ioa Ide s lod do Avl
lin t at mariklias e
k m__,--







S oud' adheior Is

bhotI., ttest des emepkW
Sle A jeodi.

iLmpu dblicaim decontpmer
b 5 l glgnoi est GomIed a


bie$ Of veondre
A coucher, salle A mangers
Iors d'a me olmf ltpour
& bes march.
offerte.


IRR. Ewald
iirgihan Dentiste
as pub'ic et i seS ellents
qial sera de retoar do
les premiers joars de
lace,Is 17 juin 1909.

me Serre

armes de Paris
pure laine irre r4cijsable
CORBeILLE pour rou-
i t desRous-plats en osier ;
sur de toutes c uleurs.
COUTELLERIB. LIVRAM
,CANIMRS D'ECOLIBR,PORTB
.-REGISTRus de com-
f'rSctS. PAPIER, a ecolier, &
SIllttres, tous formal, a
uspmreur, a impression.
de tons formats Excnc
Si copier.
I' CU m litaires.

Etude
DE
'harles MILTLERY
Iotaire public
1. fRte du Port, 53.


SUCCISSIONW ASSILLON COICOU
II sra proc6cdd e le lundi 28 juin
courant et lea jours suivants a dix
b-ures do martin, as Petit-Th6eare nis
n cette ville, rue du Centre No 171,
par l'hiessir Louis Clitandre iongnon
a fa continuation de la vente aux en-
obres publiques de tous les objets et
effects mobiliere, d4pendant de la suc-
cession de Masillon Coicou, notam-
ment des ouvrages de la biblioth que
lmica, d'un appareil typographiq ie
( press, casse, caracteres).
La dite ente so pursuit en very
de I'ordonnance de Monsieur le
Doyen du Tr bunal civil de ce resort,
en date du vinqt-buit aodt de l'ann6e
derriere, enregistr6e.
A la requ6te de Monsieur Georges
Laroche, tuteur datif, des miners
naturels, Elvire, Victor et Antoine
Massillon Coicou et de Monsieur le
Senateur Philippe Curiel, tuteur datif
des miners Leonie, Arsene et Da-
niel Massillon Coicou, ces derniers.
horitlers legitimes de Massillon Coi-
con, les dits tuteurs proprietaires,
demenrant et domicilies a Port-au-
Prince, assists dou sieur Edmond
Montas, leur subrogd-tuteur, ayant
tons pour avocat consiitue M* L4once
Viard, avec election de domicile au
cabinet du dit avocdt, sis en cette
ville, 121, iu* du Centre.
Pour plus amples renseignements
a'adro ssa r & I'avocat soussigne.
Port-au Prince, le 26 jiin 1909
LtONCE VIARD
Avocat.

I 6tel Bellevue
la mieux situA, Ie plus coo
fortable.- Cbamp-de-Mars -
uininte renommee.- Vue srir la mer.
~c-. --- -- --


SEINS
d6velopp6.. reconstitu6.
embellish, raffermis
*, en d .m We psr I..
PILULES ORIENTALES
Soen product qul assure & la
femctunie une I ollrinc parfalle,
KI is niliro tI la sant-'.
PFicon avrc in t uc ins PsrPs: *'35.
J. RATIE. b". 5. .as:.Vereeau. Par a.
A Port-au-Prince : Ph'armai e ALMrtail.


Compagnie P. C. S.

Avis
Li Direction de !a ComjpagniA des
Chemioa de Fer de It Plaine du (Cul
de Sac avise les porteJrs d edrartes de
isbre circulation sur se. difll'-rnte s li
gnesque toutes lPs cares de lilre cir-
'*u'ation, actuellemerit en cours no
Tpront valab'es que j',sqn'au ;0 Jhiin
courant, une riouvelle distribution de-
vant 6tre faite.
En c: nsdquence, el,~ prie les por-
teurs de ces ca tes de bien vo4loir se
presenter en se b'irA:,ux A ipavtir iu
25de ce.mois pour efl-ctucr I'tehan
ge de I' urs cartes
LA DIRE TION.


t1


C.


L. Verret


Tailleur-Marcha nd
Donne avis sa bionv~illiAnte cih*t -
Wle quo ss nIriuslou No 7. Bus T7a v -i
4ibro est toujours bi*-n pourvue d'ure
vstjit6 d'AtotYop tdi Ia hliuit' u t)L;-
veantd parisienne.
)UALiTI SUFO'RIJURg (,vur V 4tA'P
ItAVhIL RcGIiErIc UTIOt4I I P. IUTB


Antoine Labastille
AUX C(:iYES


Derniers articles requs
Vin do- Chli inrvgi Victor Cliquatit,
Eaij Mindral4 deSt Galmiert, X".-molithi
Noilly Pratt.

JUTMEIEN I FLORUS
4 itri~a bEp i 0. 10,; Cownr qitw A
d OKIP -`o-q ',4rt-. it, t, f llw+if,_.
Sotleot a la J- ialti Jj publi(
,our tous travaiaj do-1 P(;G, Mt 'IA-
*USrGi de IK*ARA'iT d.t (e'1th
hbrts Ptc P&C. A Ji-k)f[.- bnw cotmiI!I4)i.
Rue do fa Rdv)iJticu N- 19
PrS-o-vijs d l Ch.._.hre. hR -I41), j


Madaiv Juistin Baran
56, u Courbe


Laboratoire Sejolirne
Pit 1JIP211ATIo N DE T4)UTES AV
vorll'i-.-s Nll.:I)I,(:.kMF~k~NTFUST7S SM~:
t1111 % .1 r LI.: r1KI NN ET I'A HLES.
Ampoules d'Eau do m6r
Isoton-qies selon Quinton.
Ucaii do mer (lIe nous enployons
a MA, soiietis in 'nt captee au large,
au dek) de I l', dte la (onAve. Nous
faisons rem:rqti.r au Corps m dical
l'obt.eivvai ion j idiait.'s, quo font lea
la I toixitoil' r-, a .r s
;I-:'u d(fe nr in ectawIc dIt o tr c de fit-
lIriucatioit vte.cvnte' potir :,voIr toi t tO Ses pro-
jfIi'i lactit i4liti IXe aiD.aibfrcuses at-
testitin iOl ajuta%. jrnwaitteaittie certitier qUe
nos jwmftji onl? i''oml tous le,; rsultats
esptl'rts. -)
Sp6cialith : erm ne-
rostheri(Ttle..
ro Sn I iue I( te-l
out iliit ;A t" trapboye5 ave'* Sue-




Lique Ho11anlaise
Le ia s m,11cl, V[.1\ Wii; ~IN'ayant
Iaiss6 N. w 'k .*nodi'dti pii-i-mnicdi
pour' c,-M tt (in est atten-
do it-i -,( t I i itiia 1 oinble-
merit Iet mt-m -!jour pouir' Petit t;oAve,
Jcsren)it', Ca% s, .J cncl ci Cuiattao.
I t i t --au-Pritrice, 22.1 uiri I!X)9.
Aut-i. AIIIU:NIYI Agent.


A la Metropole


MAISON JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT
-St d'arriver par lea derniers Vapeors dans toute leur fat-lh ur
dPfilan! toute concurrence le articles soivants :


es de Leoguia,,
MsImric aines
P, ia Uodl de Caen


Saucisees Rex et Cambridges
Pates de foie gras
Sardines Amieux frreq
Champigrons blanco
Anchois a I Huile


Saucissons de Lyon
Prtomage de pte grasse hollandaise
*lrre de Bretel Fr6res de Normandie
en flacons de Uoe Llre et demi-Livre
Vermaioell Maiaronit et Nouilles
1i6re frang "is, bnrne MYrqoe Atlantique
i cits Olibt Petit B3urre et assortis

I pagne V'*A. Devaux --- Epe nay
Le champague le rmlleur el le moons cher
mtrques :
~ O'v Sp6olal* Ord uga lry Grand CramnO:


DEPOT DE KOLA OE KINGSTON
de lae W st Iredia AcrtttXd a-d
MCinxeral "I 7a tears Coxrn-i plany
ecommande par les cA ebres m6decins de I.I .1 tunl.ll.
A partir de lultdi li JTiin une succurisa'e .-er ii il' : rue dcJ C(''-ars, 3
en face du magasiti Keifer
Vtri'able kola Champagne
IRON BREW (TONIQUE )
KOLA WVIN ( Vin de Kola, forltliant- ( 1 verre A liInucare : I'oi- p r i)ur )
Iaril de 10 douzaines, douz iine et ;ir ioAll.

Grand rabais A purtir d'un acha' de : u,z ioes tie bouteille.
Mme. Arthur Bonnefil
O.z en trouve 6galement au 81, Rue Tiremasse, 1 ( Saint-Joseph )


Kola de Kin!ston


Kola-Champagne
Iron-brew


fortifiant
tonique


de la Charley's aeratei water factory
En vente chez C linat Fouicluarl
RUE DU CFNTItE


Jodosaline

En vente aux Pbarmacies Buch et Parizot








ICiaM i l ,pail NSTORn FELIU
ScL'lecenttallentlearavantagesemne
S' aestfaitav la"Pillsbury's oonnu de toate la RIpabliqu- visat
Best." do rouvrir son atelier Roe Firou,
Rue des Miraces ) No 61, pr6s de M'
La meilleure fanne du mond- er Cauvin,
Celle qui donne le meilleur pain Sa nombreuse clientMle trouvera
Qui produit lo plus de pain comme tojours toute satisfaction'
Le pain lo plus blanc ; IXr lds travaux qui lui aeront cooD
LA Lk --


ypaIn ie plus icger.
Pour tous renseignemvants 'a-
dirw er :
Ernest Castera
mprdsntant de la PILLa BUkI' WA s-
ORMM FLOUR MILS Co MimquPous

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir an pu-
blic en g6ndral et A sa nombreuse
clientele qu'il vient de transfer sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCIENNE MASON DU LOUVRE )
DE LA PLACE GhFFRARD A LA
GRAND'RUE OU RItPUBLICAINE
No 149. En face dt la Poste
Ie novel 4tablissement est ou-
vert sous 19 noin de la flour de
l'Amrriqiue
II promet soin et promptitude
commne toujours.

Francisco DESUSE
Fabricant d;, chaassure~
Lt Manufacture a toujours en d6pat
un grand stock, --- por la enter on
ros et en detail, de chaussures on
ous genres pour
HOwMMs, F'uMwVs, ENFANTS
Les cotrm.and )s ',- ';oaimercants
de I'int6rn'iur ro:r. in* (tre exlcut6eu
dans une -mamne 23, Ruo des Frocts-Forts, 23-
FOHn'-Ai'-P1TNCx ( HTrl)
--[ __


Chez App. Cipolin
155 Rue R6publicaine e face d oMr
E. Robelin
Viennent d'arriver par dernier va-
pour :
Pate de foie gras. Saucisses trofi&es.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalis6s par lI-
wre et par flacon. Prune d'eates. Vins
rouge et blanc. Opirto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


A L'tLIGANCE
OORDONNERIE.
E3. SMMPE
4s, Roe des Fronts-Forts,.
CRAUSURUs o DAPOTPO,, LA vBmr
Promptitude et soin aux commsa-
e taout ici qu'en province.
Chausures de Dame former t t a-
vl toqjours tout ce qu'll y a do pel
Former am6ricaine et fragaie powe
essieurs ; 616gantes et commodes.
Pour lea enfants le plausa aise.
Travail solide ex6out avoo
des peaux de preni6roemarqu.
aassrance do grand rabals.
PAtes Ciragu est at iqula d
PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 Rux DU CENTER
Travanu do toutes sorteset do
totes grandeur.
taeproesotlnn**tasr II .e. |


Chapeaux I
chapeaux II
Chapeaux III
PAILLE 93 ft3TI-U1CS
AEUUoe QUCz
lFoiberto Gonzales


JOSE SAN MILLAN
FABRIQUR DI CBAPAUOX
PLACE GEFFRARD
Saleo de .f C.ffwrs is u Li.*
Pour tous lea goats et pour toutes
les loersas.

Cordoinerie Nouvelle

G. B. PETOIA
148, GRAND'RUID, 149
PORT-AU-PRINCE
CmAusauxuuM TOUT ; wnuI
1 DtPO6T, POUR LA VIMNT
Mn LOas XT D*tAIL.
zx6outlon prompt dteL
oommaande, taat iot qu'em
Province.
Formes a homems ; 616gantos at ra
tionnelles.
Chau~sures de dames( Defri res-
da de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confectio-a
a6as avec des Peaux de .outss mSmowO
d'acuie .dltion et dur@e irr6prosha-
bles, A des piix avantagenx.
Cr. Ira patei et lIquitde
P.<' bswAsrs s i.s 1w *ass e@.


AMC=I
%%ison j. BRUNES.
196 'VRAND'RUZ 195
Dirig6e par

La HODELIE
An4rW sw4rmbris la'Se% P"JD..
thUroique dos uattree "eiluwu de Pe,
Vient do recovoir an grand shob z4r
toffes digonale, casiinir alpaca, bovi
to, eieviote ,pour deull, ste 3lsgsm-.
is) paiica~~rllfruok &, ma alhsmill m
bol coletion do coupes Is o
dos Oslsts dam Atan stis pI otdo
toue. beaOt4
OP6oialit6 4.dostmsdoem.
OWL.- Coupes fta da 0*
La malson coaf'etienm Si
tInes mmlitalres, 0 bits
do 08aI I hmMt 4WO
VoL eta aSt.. Ia sOE @4N.

ST-JOSEPH
AnGLE DESRUEM ROUX WX TD aNAGA
8UN D8 L' IAT.
Service bien organss. Ropes
A LI carte.- cuisine ezoelOOeM*e
PaowaztAmmu: Joswu DZURIYIb


Tibbre Z6phirn Bel
Fabricant d a ohLaussar-
Rue Tirhmaa, faade Nord do
oPlace de la Croixds-Boal4-
PAxNoWUa MVM l


H0.' BELLEVUE
Plae du ChgampsU-de-MI
PORT-AU-P RINCC (HAITI)
me nHermance ALFRED, directrice
APPARTEMENTE POUR FAMILLS
DINERS-LUNCES.
Installation moderne t c@nfort~ab. eurnr la er. To..
s.e ao riguire. Le Tramways detssrvn I'HlHte-Beuew tsiuiu 7*
PROPRI'TE SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Su ro e.-Pa.--Oapke.
Sonnerios Eleotriques

Table d'HU te ~L 7 1 8 ". f s2
is 7 1 8 Jumiwrt tc


Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Execution prompt, et soignee des ordonnann~'s.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre at aNtiCs
mdthode ambricaine ( fire essay ).


Fabrication d'Eaux
Champagne a P.


gazeuses, sirops
6 la douzaine.


Droguerie en gros et


Propridtaire : VNT


metamii d'apr i

et vOritaThl KO


en detail


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6pbt de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madame P. Larague
A Saint-Marc : Madame E. Martellv
a Petit-Goave : Hermann Reimbold & Co


Grand Rabais!I

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907
HAS CONFERED A


Gold


Medal upon


Tannerie Continentale
DE PORT-AU-PRINCE
CH ASSURES
CGHVREAU GLAC*, pour hommes et dames P. 10. Enfants P. 8
VERNIS CLIPS 4 12 10
COULBUR LOTUS C 12 10
Pour la vente en gros 5 oIo d'esoomPt


Jodosalina

Cristalii Jodati Italiani deVetor PisaW


Prdsente en meme temps les avantages de I'iode et les alca2u I
tres utile dans toutes les formes ralenties de l'6change O al
que,- ob6sit6, oxalurie, litbiase, etc- et g6ndralement das
dans la constipation habituelle et les infections intestinal .
La JODOSALINA constitue un remlde trbs efficace, mmine anS" IJ
es maladies du foie et des reins. Elle est accepted sansaocan dr
.joute A son action laxative cell de rdtablir les conditions de
Intrapelvique.

D6p6t: ohez A. de Mattir


t