<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00655
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 25, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00655

Full Text



gn.adzlO Af6, Na 871


PORT-AU-PRINCE ( HaIrs


Vendredi, 25 Juin


1909


I


j


J


OUOTIDIEN


AbonnemwnOnts:

Urn Mo~Y...

a-PRIN TamUmo.
rQKft.....I.TuessMO&s


2.00
6.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTEUR-FONDATEUR

Cl6ment Magloire

ADMUmsTATrsn, Arthur Isidore


LE NUMIRO 15 GENTIMEM

Los Emanoee mm el e m as so& ymIpee aImI10
DIREC'TION-Kt.D&CTION-ADMINISTMATION
4S. IM1 101K, 4S


Histoire d'Haiti
A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE III
Violenoes et repr6sailles
XLIV
11 noas faut ItgbAminent retourner en le g6&dr.al Cayemitte n'6tait pas trb,
ri*e, bien que nous restionis toujours en faveur dans I'es rit du president
Ssle cycle politique qui encadre SA'- Salnave. On en vint a le surveiller de
me, pour mentionner quelques faits pr6s. Le general, de son c6td, s'aperce-
klimunts que je retrouve dans mes vant des dispositions de sea gouvern6s,
"|M et pour rdparer quelques omis- so mit sur sea gardes.
Mion o moins int6ressantes. Un jour, il fit renforcer les poses de
Noo voulons d'aborl relater la mort la ville ; aussit6t le bruit se rdpandit
iarr du jdermien CAlesttn Lazarre que c'6tait dans le but d'exdcuter un
i, i:d6 A I'insurrection de Salnave en movementt" Toute la garde national,
9,fa' tour A tour %ictime de celui ci alors salnaviste, se mit aussit6t sur
i d Giffrard. pied et aux criq de Vive Salnave alia
Lon de cette prioe d'armes du Cap S'emparer de l'arsenal.
I IM8, Clestin .az irre se trouvait Le commandant de farrondisse-
a cttee ville, suit pour r6gler quel meant, averti de cette action, veut A son
IM afllires personnelles, soil poui tour caller reprendre 'arsenal. II rdunit
rtrer d'affaires politiques. des amis, et pour on augmenter le
Opposed au government de Gef- nombre, fait librer les prisonniers,
hrl,l prit pirt i I'insurrection. Sal- avec le concours desqvielh on so met en
, pMofitant de ses dispositions I'en- march, aux o:ris egtlement repetes de
N dan a Ia Gra'i,'A se pour y cr6er Vivo Sinavve 1"
nldivrnion favorable au movement MAis ii fut repousad, son part di-4
.tioanaire. I quitta 'one le Cap, pera, et bient6t it dut abandonner l.1
i rentrer a J iemie, t, il s'a- ville et gagoer la champagne o0 q(ael
Starec quelqu is uns de ses amis... quest fidte'e se rallibrent A lui. '*Har-
Si alla contimnur sa propaganda cle, poursuivi par lea forces r6unies de
0le campagres ,avoisioantes. la Grand'Anse et de tout le ddparte-
L'attorit6,avertie, le lit recherch r mert, il so refugie dans les hauteurs de
mtuava et put s embarluer a Pstel, I'Ause d'Haynault ob,se voyant tralqu,.
l irriva un soi i Port-au-Prin'e. il fnit par se d ,nner Ia mort." C'.tait
Cmal anglais, M Byron, che qui le 14 juillet 1868.
nka an refuge, I'emrb rqura I lean-
Spour N.w-Y ,rk sur une goelette Au com nencemont de janvier 1868,
Etats-.Uis, nommee le G'ndral A la suite de la desastreose retraite de
Guerrier Poisson dans lea hauteurs de
NL New York Cdlestin reviot au ValliAre,douzesurvivants decette retrai-
malgr6 le blocus... A peiae d6bar- re, originaires de l'Anse-& Veau, furent
Ia Cap, Celestin Lazarre fat en conduits A Pignon o& so trouvait alors
rax suspicions de ceux at I'ac- Salnave.
Sde en'tre qu'un agent ad gTn6- Colui-ci, sans preuve aucone, miis
iomonjeune, travailiant, par des rendo tr6A irritable par le ddsatre our-
cooterraines, A preparer la candi- venu Goerrier Poisson, let accuse
"de ee prttendant. d'avoir abandonnb leur gdn6ri et or-
Stavae, indispose centre lu, le fit done lear execution immediate.
st dposer en prison. I y resta Cette nouelle m rdandit comnme
N 'etreOdestroupes de GE ard. 0e0 train6e de poodre las I'arme,.
ias le brouhaha qui solvit et qi no'eut qu'un cri de commisdration.
t,1 it eut la chance d'Atre mis a Grdo I cria-t ele sor toate la ligne.
u -ais trop tard pour pouvoir -. O( dwsim 9r ?9s riposte "
I ,COml1G les autres advoersam Slnave. Furieux. il sarme d'un r6vol
4'" Ortrent, le De Soto... vr et, passant devant I* front di ban-
,,tt tque Lazarre av'6dail Ves dlbe, l cherche des yeajr Iimprudent
cifup, it pris de noulves, quaa oed ouvrir Ia boacbe dans let
P tuis livr6 un Coneol doe S .
Sst.L' anUae reet lmpaible. _Lliencle.O
go Bs, taIls que Piesre-Louis Zamor. qui
Ca ~irt du 10 juillet I8 Ie avait donna s le signal d4 la nam ife.ta-
| .latlo,cbmm indant d Ptar- Uos, A le omme une anogill pour se
Slde J6rmie, devint ~e.e- r le mieox possible das le group
L It P ,Sion poiltnU', do Itat-.iajor., ma tout press doe I
ql iproquo qu'i et Iestw.. tAee pr~denti0sle. Son crime etait
14a ugouvernemeat e- i al[ave,, 'ayat troarV peroneD
d l cette ville et -ai faire aretomber rcolar, re
liea U de peaser qu 'vM tel V, ae ealae ; reals, poor


dlooner satisfaction A I'armd6 sans tou-
tefois se donner tort A lui-m6me, il en- H; .S I tDO I) It
voie son secr6taire, St Lwlien Emmarn- JliaW 1
nuel, faire le triage de six des prison-
niers, que le sort d6signera au role
pen enviable de I'Ane de la fdble. RN8E2IGN EMENTS
aLe ecrrdtaire qne, en raison de ses MTT tOR LOGIQU V ll
allures chri-topbiennes, on appelait g#'-
ndralement Si-e, vient d'un air decilde C bbowerva toire
et se place en face de ces malheureux, I-
doot le plus grade, un petit hommr de DU
couleur d's environs de I'Anse a-Veau,' SE 11N i R| COLLt GE St-MARTIAL
dtait seulement capitaine.
-Un, deua sorlez dit St Lu- JEUDI 24 JUIN 1909
cien. Us, deux I sorter *
Baroane 1 madi 762 */*'
a II continue ainsi jusqu a la fin L-o
fun6bre ddoombrement. Temperature 1 n m
a Ne sacbant pourquoi on veut les maximum 32,4
fusilier, apr6s qu'ils viennent d'dch:p- Moyenne diurne de la temperature 17,4
per miraculeuse-ment A la m icthette de
Servalin, ces hommes se jttent a ge- Ciel ties-nuageux touted la journee. At-
noux pour imporier g'A:e, J leur tour. mosphCre tr&s-transparente. Pluie fine A
L'on d'eux oe po'lrtant rester debout, 4h. de l'aprCs-midi. Eclairs A I'ouest.- Ba-
les bras crois6s sur I. poitrine. Domi- romntre constnrt.
nint de sa taille her:uldenne ses on- J. SCHIERR.
ze compagnons agenouill6a, ii toise St- Tribunal de Cassatio 1
Lucien Emmanuel d'un air qaii sembleTN
dire : a Voas auts, reg r.lez mn i bien, SECTION CIVILe2
S9 Lucien J *duiencedu jeud uin 99
a Pour moi, dit le gejilral I.,Li ine Le Tribunal prend sitge A dx heures
de qui je tiens ce rcit et 't qi fut un et demie do martin sous la prisidence de
des t6moinsoculaires .e I i mn e, a, me Mr le President H. Lechaud et pronounce
rappelletai tout-l ma vie cStt, lierte les arrets suivants :
d ns le malheur,:ette b.-.aitA virile que, Cclui qui case et annule Ic juge-
ce jour-IA, j'ai tiant alsnairr chrz uii ment du Tutbonal civil de Port au Prince,
bomme, on simple sol.l at....D ,sa'iies en date dou 1 janvitr 1908 rcndu centre
n' t pas laissd mourir ce brave. Cijaste Bijou en faveur des consorts Gef-
Ce brave fut pourlant fusill, ain-i frard Boute ; rnvoie I'aflaire dcvant le Tri-
que sea cinq compagoons d6dign s par bonal civil de Jacmel et coodamne les
le sort. condors G if ard Boute aux dipens
Cclui qut rejette come mal fondi
C'est a cette m.ne A,,eo-.,e, jai.vier le pourvoi formC par Marie Louise Laura-
t18, que se place I'exscution de Be- mise Gabriel et consorts centre Ie Juge-
geot Paret. meat du tribunal civil de Jacmel, .n date
11 venait d'etre pl.ch par Salriave A do 7 Mai 90o8, rendu sur opposition con-
la tWte de la division le Cicron DAu- tradicroircment entire elles et Ia dame Ma-
phia, rentrd aux Gon i e- porre raisons fie Anne B!anc Louis; condamne les de-
de sante, lortque le g6n6ral Nord A'e- mandercsses aux dpens ;
xis, gdunralissirnm du i r corp, d'ar- Aprks one pause
m6e, loi confla la mission d'a'ler avtc e AprL one p ue
une autre colon.e la route pir ot devait venir Ulyste PW sce tribunal, Inlirto de lever sg
Obas. s en signed de de il, i occasion de Ia aort
Ob .. 'de Monsieur Renaud Hyppolite. Secrd aire
a Begeot p.rti', mais ariv6 dans le" d'Ett de I ltdrieur et de la Police gend-
environs du posted de D lp-ch. i e vil ale, en raison de Is solidarity qua exise
tout A coup enveloppi per les bandes entire les Grands Pouvoirs de I'Etrt.
de Se valin.... Iaa dviionr eat derasp, DCrrant A cette requisition le Tribunal
masuacrde, et Begeot lui m ome fait pLi l~vc le sitge.
sonaier. Leq CaceM veulent I'obliger A
cier : Ab a Salwa e II refuse, en a:- Tribural Oiv.l
compagnant son refas d'un geste i la L- Tribunal n'A pas pu singer Mercredi,A
Cambronne. Servalia,hbmili6, 1'evoi cause do mauvais temps.
A Cap -Robert ( Savane-Loogue ), ou .jdisc du Jedi 24 Jui s1909.
on le 1-0*l4le. 0 u t, 4 J,,i


AUGUSTE MAGWItE.


LAdmitt iatration du MATIN in-
forme sao abonn6s qu'ils no doiveul.
rion payer, ab3nne'uant ou autres,
quo ocatre regas imnri n6s el pot-
taut 1 tiinM@ do JoVuWa.
L'WA4lWltdfmW.- Arthur ZSWORZ


rresiaence H. moodestto.
Minis ere Pub'ic A. Thibault.
Sur la requisi ion faite p r tle MinistEre
Public tenant i It levee do siege en signe
de dedil, A cuose de la mort du General
Renaud Hyppolite, Secretaire d Euat de
i'Ioatrieur et de la police administrative,
Le Tribunal en s'asociant 1 la requisi-
tion do Ministere Public, Ieve le sige ea
signe de detail.


_


IICI I
--- -- -~- ~~


I







Iig mllzplls li pll NESTOR FEL I
L'excellent tailleur avantageusemewn
S'il W'oettataveo la"Pillsbury's oonnu de touto la Rdpublique vient
de rouvrir son atelier Rue F6rou,
SRue des Miracles ) N 61, pr6s de Me
La meilleure farine du monde i Ler Cauvin,
Celle qui donne le meilleur pain Sa nombreuse clientele trouvera
Qui produit le plus de pain comme toujours tonte stfisfactior
Le pain le plus blanc Ir los travaux qui lui seront con
Le pain le plus l6ger.
Pour tous roensignements 5'a-
da~rw..: '!Chapeauxt
Ernest Castera Chap x
reprdwntant de la ParLL.sunv' WAse- C peax
m.r FLOU Mae. Co YUmaPoua Chapeaux I I
a B__ I PAILLES 1s POBT-RICO
Chapellerie ACCOUREZ CHEz
C.a pe^e.r e Feliberto Gonzales


AAiUfKlr; LUItiL
JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
tageusement connu,fait savoir au pu-
blic.. general et & sa nombreuse
clientele qu'il vient de transfer sa
FABRIQUB DE CHAPEAUX
(L'AxclrINN MASON DU LOUVR )
DR LA PLACe GEPPRARD A LA
GRAND'RUE OU RfEPUBLICAINE
No 149. En face dela Poste
Le nouvel 6tablissement est on-
vert sous le nom de la flour de
l'Am6rique
It promet soin et promptitude
comme toujours.

Francisco DESUSE
Fabricant do chaussureo
La Manutacture a toujours e d6p6t
un grand stock, pour 1a vote eo
gross et n dtai- t -de chaussure eo
tons genres pour
HOMMu, FBMUM, EnAmurT
Los commander des commeranta
de 1'interiour pourront 6tre *x&catdes
dans ane semaine I peu press.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-rPlNC( ( mAr )


Chez App. Cipolin
155 Rue Rdpublcoine en face de
E. Roblis
Viennent d'arriver par dernier
peor :


Mr
va-


Pat6 de foie gras. Saucisses trufiees.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choacroute.
Asperges etc. Fruits cristalis6s par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


A L'tLLtGICE
QO RDON Im a.AI.,

4s, Ree des Fronu-tFont
CAusnuS u w Dtmbr6,poUR LA VmT
Promptitude et soia aux eommna-
des taat ici qu' provisos.
ChGoausree de Dame form* eI tra-
Tail touour tout eo qul y a e ptlus
moufleaumeI
formne amerlaie t efrhasgae pou
Meeseura ; latsase et commoee..
Pour les eoanti le plav riale.
Travail solde eaou0t6 aveo
does pmeux do print, -arqu*.
Aseeuae doe nmd rabeo.e
PAtes, Otrage et .Squide
PEOTOGRAPRIM
JH. I. DUPLEBSY
Grand atelier de luxe
it) Ruo nou Cbam
Travamz do toutee sotes de
- tout- yn.
rooe m nmotb


JOSE SAN MILLAN


FADRIQUE
PLACE


DE CIHAPLIUZ'
GEFFRA11D)


Salon d Ce(ffwe d. duLouvre


Pour tons le
lee bourrs.


H BELLEVI

Pleos 4. Ckemoye-Mue
PORT-AIWP RINCU (HAITI)
Mm Hermance ALFRED, dMre.lre


AIPPARI


POUR FAMILLE


Table d'H6to


ionb mung & dam1dghA


&- v --- -.-am t"


Pharmacie W


Place


Cordounerie Nouvelle

6. B. PETOIA
t43, GRAND'RUIE, 148
PORT-AU-PRINCE
CIRUUaSUAzaS J E!E TOTT?@11
R D*6T, FUOURLA VXATU
1 11OR0S XT D*JrAI.
Ux9au tlon prompte des
commandos, tant loitq'on
1prohinoe.
Furmes & iaommer ; 145Ijanta2 et ra
tionnelle".
Ctaussures do dao" ( Vsr;i cra mc-
do is Paris ) et Ie rils eo1-sod -:
chavssures pour enkta-:ItA confcCtifoi-
odes avec des Poaw-u do tou'ss nuand
4'ans 4licon st dures irfpreh-
bles, & das 1'riX av^itagfJU.
Cler~sr, iptastea w e: 1t


Maison F. BR RNES.
%i5 GRAND HURU I"
Diriiee par

L. HODELIN
And*"e' sr* l&t SeieWd P Phame
Ihsopiqu dw wusaro aillers do Pars
Vient do rocevoir an grand choix 4'd
toffes diagonals, casimir alpaca, cheiio.
to, cheviot pour deoul, etc, Rcommn-
do patculirementAs la tile e m
bell collection do coupon do casiir-
do gilets 4. oantaisie ot do iqu6 4.
lobue beaSS46
3poi0ait 4. oostumdo ne o.
066.- Couep oFranaqaa, AngalaW ot
do .la Z d
ULa nato conrnistaonno auusId4=s -
tumos militires, haIbmits brcodda
dwASMAmS tuaiqueS6 hbabts w
v. at@ *to. 40 tons arm".
UKT 8te1.F~esta1.zzazI~
ST-JOSIPE
AMOQLDES RUMS ROUX 3X DU KAGA
D De L'WIAT.
Servios bien organiad.- Repas
A la car&*.- osine oce 0et
aopeAhrMza: JoBFUu DESRIV RE

'Tibre ZUphirln Bell
Fabricant do .haussuros
Rue ruTmassmacade Nord do
La Place do Ia Croibdes-dwosaln
V AXTOVFL35MVLU


Buch


de la Paix


Execution prompt et soign6e des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres
method americaine ( fire esay .


Fabrication d'Eaux
1.hbmpagne a P.


gazeuses, strops
6 la douzaine.


Droguerie en gros et


Propridtaire : we


metanx d'apin

et veritable


en detail


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & CO


Grand Rabais!


JAMESTOWN


TERCENTENNIAL EXPOSITION (1*01)


HAS CON FPERED A


Gold Medal


upon


Tannerie Continent
DE PORT-AU-PRINCE


CaHamvRz oirAc, pour hommee et dames
VEMNIS BCLPS D a


P. 10
12


CoULmau LorTU a S 12 9
Pour la vented on gros 5 oio d'esoo


Jodosalina

Cristalli Jodati Italian de Vetor Pi

Pr6esnte en m6me temps loe advantage de I'ode et le1a s
trse utile dans touted les former ralenties de l'6changt
que,- obdeit6, osalurie, litbiae, eto- et g6n6ralem*ot des
dans la coatipation habituelle at les infections intestiaN
La JODOuAL MA oomOtitae o remade trs emfcace, mS6me DS
ae maladies du fo a des reie. Eile eat or ne& p&e& **ns 10
oute A so action lhative oeeo do rtab!ir le conditions dI
Intrapelvique
Dp*t : oheM A. dAo *a


4 4,14


PROPRI*t SPIAGIKUSE, S'OUVDIJT SUR DEUX RDtC
IPOMNUADUS JARDINE
as& dohqw I -Pt"O.- "--- w,
Sommetri Zieotrlq-RW


or.-Aita c voll t.n4ov






S6nat
La protestation de la population de Fort-
Liberte centre le project Theodore a e6t en-
voyce devant le Comnite de I'Intbrieur seu
element et non cornme nous 1'avons ecril
par erreur dans notre numnro de mcr
credit devant les Comites de I'In
rieur (t des Flinatces. Ce sont Ics proj)i t
direction voti, par la Chambre la semainu
derniire qui ont 6 t envoyvs a l'ctude d,
ces d,:ux Comites.
Hier, Ic Scnat a lev3 si seance en sign,
de Jduil A I'occasion di It mort de Mon
sieur Rc-naud Hvppo'1te, ancient snateur.
Fundrailles
Le Gouvcrn minnt a fit d'imposantes
funrail;:; A Monmicur Renaud Hyppolite,
hier aprLs midi.
Uu immense convoi repr5sentant toutes
les couches dc li %oci,' C de Port au-Prince
a conduit le delumt A sa dinitere demeure.
Son Exc. le Prtsidcrnt de 1a Rdpublique
accompagn-e .+! sa m is' n mili'aire, du
Conseil des Secretaires J'Eat et de son
Cabinmt pai iculier, suivait le cortege A
pi d, Jonnant ainsi une tr ovelle preuve
de la part qu'l Ic a prise au deuil de la
timille lvppolite.
Les dcelg'io:is jp,:i.Cdnt le char fund
bre avec les courunncs oticrtts par le Con-
kcil dcs Stcrt.e'irs d I'riT, !e S'nar de la
(',!u| 'ic'iqe, 11 Ch!,imt, e dis Representants
et I- pcr-onnel Ju Di t tir ci:'-nt de l'Inte-
rieur.
!.'ar i,-.; t.n Randd. cn t,-,t> )us les ordres
du ( n'rai S p.'n',s Mari':s, Secrdtaire
d'l .a de (; 'eie, ainsi que !e Corps de
la Police Adminitiative et la Compagnie
des Pormp rs Lib.es, ajouta ent A la gran
deur de la manifestation.
Les cordons du 1p e -aitnt tenus tour
A tour par des SecrtLires d'lj'at, des Se-
nateurs, des Deputes .t dce Aiids de-camp
de S. Exc. le Pr sident de lai Rpublique.
Le corterC se retd A la Cathedrale pen-
dant que sous la direction du nmastro Oc-
cide Jeanty, la Musique du Palais execute
des airs tristes et 6mouvants.
L'office funcbre a etd celcbrt par Mgr
Pouplard.
Remarqud dans le ch vut S.G.Mgr I'Arche-
vcque. dc nnombrcux corgrdganistes et dans
l'assistance. des mcmbres du corps diplo-
matique ct des personnalites de tous or-
dres.
Le convoi sorti dc I'Eg'ise se dirige dans
le mncemc orde ver; le c:mdni"re ext6rieur
en passant par les Rues de l'Abreuvoir, du
Port et de 1'Enterrenent.
Au cimnetiere, les depouilles morcellcs du
regretted ddfunt sont sa'uecs par une salve
d'artillerie.
Mr Murat Claude, S:cretaire d'Etat des
Relations Extdrieures ct de l'Instruction Pu-
blique pronounce un dsco'irs au rom d
Gnerral Simon et du Con-cil d:., S crc:ai-
taires ,''tat i rtetr ce la vi- toute de droi-
tore qu'a mcnecc R naud Ilyppo'it- duran
tout son pass.'g: aux atffircs
C'est ensuite le tour du Senateur Pauigi
President du Senat qui, avec le lar gage poni
dere qu'on lui connait d6pose une cou-
ronne au nom du Grand Corps en disant
un dernier adieu a son vied ami.
Le Deput Gersons Derosiers, Presiden,
de la Chambre fait ressortir les belles qua
lites qu'a eues I'ancien Ministre de l'In
ttrieur du Gendral Nord, qui aima mieux
dmnissionner que de commettre certain-
actes contre lesquels il avait toujours pro-
testC.
Mr BeauharnaisJn Francois, deputd, Icr
secretaire du bureau de la Chambre rapelle
les grands services rendusau Pays par Renaud
Hyppolite, soit come magistrate commi-
nal, soit comme I6gislateur. soit comme
ministry de I'Interi-ur.
Ce substanciel discours paraltra 'dans le
numro dee remain.
Mr RCgulus, au nom de la redaction de
son journal, dit comment eson grand ama
et son proteccteur est combs victim d'une
cable montee centre lui par des adver-
saires deloyaux. et lui adresse an supreme
adieu.
Mr Torchon, chef de division an Dc-
partement de 1'IntCrieur, au nom do per-
sonnel de cc Dpartement, parole do com-
mcrce agrdable de son Chef disparu pour
toujoursn et des excellent conseiL paternels


qul1 savait donner.
n fait presque nuit et c'est avec grand'
pine que Mr Victor Geramin a p lin son I


discours au nom des jennes amis que Re-
naud admcttait dans son intimiti.
D6part
Hier soir est parti le steamer Scotia avec
les passagers suivants A destination de:
Tort de-Paix. Mr le Cojsul Hague-
not Emilia Tiphaine Saturne Morean.
Pelit-Godve. Mr et Mine Elie Rodii-
guez.
Gonaives.- Mr Pcbrt Thibau, Mile
Florius Baz:n.
Pour le R6v6rend PBre St Clair
Tout est au complete pour la pleine rku-
site de la manifestation du ier Juillet.Beau
coup d'inviations ont 6t6 djii lances If
a kt cependant d6cid6 que les invitations'
ne seront pas adressees aux anciens 1 6es
qui rdellement, sont trop nombreux.
lis ne minqueront pas d'assister A la so-
lennit6 et rchausseront la c&rnmonie par
leur presence.
Bulletin Religieux
Nous avons rfu le fascicule du mois de
Juin decet:e publication religieuse qui con-
tient des renseignements sur la concession
et la remise du pallium A Mgr Kersuzan
et des notes sur hi beatification de Jeanne
d'Aic.
Eeole des sciences Appliqu6es
Le Concours d'Admission aura lieu en
deux sessions: la rermni-e le 5 Juillet et
ours suivants ; la second e l 4 Octobre.
Le registre d inscrip ion est ouvert au
si6ge de I'Ecole tous les jours de ii heures
A midi.
Port-au-Prince, 24 Juin 1909.
LA DIRECTION.
Avis important


Le soussignd donne avis A li police et
aux bioutiers qu'il lui a &t voI nne mon-
tre c:i argent et une chaine en or.
Bi.nne recompense est promise A qui les
lui tera retrouver.
Port au-Prince, le 25 Juin 1909.
i. ROUSSEAU*
A vendre
Un b iss cn parfait 6tat, completement
remis A neff
Uu phonograph Edison avec deux pa-
villons et 40 rouleaux.
S'adresser au .Matin.
Magnifiques Panamas
Pour Hotnmes et pour Dames, chez
WM' Lit NIDE SOLAGES, 22, Rue des Fronts-
Forts.
Accourez tous 1 I

Vient de paraltre
A la Librairie du Matin
Histoire d'Haiti
SI'usage tics cadultes et des gens du monde
PREMIHIRE PARTIES
PAR
AUGUSTE MAGIOIRE
L'Exemplai : 3 gourdes.





ous reproduisons pour nos lecteurs
l'information suivante qui est d'un trds
grand inttfrt.


eat en position de contractor do noi
veaux emprunts, sans prejudice do
rdclamations existantes o des comply
cations iaternationales qui se sont 61
vdes. Malheureusement, Mr Dawson e
arrive aprts le depart du Dr Furni
pour lea Etata-Unis,en congd pour den
moiq, de sorte qu'il lui sera impoasib
d'accomplir sa mission. II part done c
soir.
M. Dawson cependant a dit au cor
respondent du *H6rald* quo sa prdeen
ce a Port-au-Prince n'avait pour mobi
le aucun motif politique quelconque
II est d6clarO avec autoritd 9ue I
DApirtement d'Etat pour des motifs po
recent amicaux et en vue de la contre
bande quise fait ets'6tend Rurune gran
de ochelle dans le nord d'Haiti, a pro
pos6 d'examiner et d'dlaborer une rd
former dans le sy-teme des douanes hal
tiennei et de la soumeltre au gouverne
ment haitien pour son adoption. UI
tel project cependant n'a pas de chance
de succes, pour ceux qui connaissen
les conditions en Haiti. Les douanes
haitiennes fournissent une existence
malhonnete A beaucoup d'individus e
enrichissent ua grand nombre de corn
mergents rangersr, de sore que cC
project d'investigation aux fins d'intro-
duire l'ordre et I'honn6tetd dans lee
douanes, aura certainemnt pour effel
de provoquer une opinion contrair
centre le gouvernement.
New YorkI Herald.

Tribune du-" Matn"
Trbune du Matn"


LIBERTY


EGALITE


FRATEENITL


RI1PUBL1QUE D'HAITI
Grande Riviere du Nord le ix Juin 190o
L'Arpenteur Anistase Jonathas Herivaux
A
L'arpenteurJean-Jacques Horace Bellerive,
En ville
Mon cber college,
Suivnt notre entretien de ce martin, je
vous serai bien et tries oblige d'avoir la bon-
4e de faire parvenir a la connaissance du
public quelques renseignements sur I'affaire
de mon grand ami, i Lemeule, monsieur
le generalBienn6 Bastien, don't j'ai vu dans
le "CAble' du 9 courant que l'arpentage
immaculC est consider come avoir 6tC
fait par moi en violation de la loi sur la
matiere Ce qui est une atroce cilomnie
fibriquee centre moi pour la circonstance
par certain renards au visage basane, echap-
pes de 1902
Je n'adme s pas cette demanJe commae
cne question de droi', mois ben conime
celle de conscience entire col'egue- a nis,
qui me permettra de decider ce qui sera de
mon devoir de faire dans I'espece.
Agr .z. mon cher col!egu'e,l'assurance
de ma parfai e consil&ration.
A. J. HkRIVFAUx, arpenfeur,


L1BERTE EGALIT& FRATERNITi
RLPUBLIQUE D'HAITI
Grande-Riviere do Nord, x1 Join 1909.
Jean-Jacques Hor2ce Bellerive,
Arpenteur-public
A
Monsieur Anasthase Jonathas Heriveaux,
Arpenteur public,


M. Thomas Dawson, ancien minis- n ville
tre des Etats-Unis en Colombie,est ar- Mon cher coll6gue et ami,
rivd A Port au-Prince le 23 Mai dernier Votre lettre en date d'hier m'a Eti re-
en route, via Washington, pour son mise et sa teneur a eu ma meilleure atten-
nouveau post, au Chili. Mr Dawaon tion. RCpondant i ce qi fait I'objet de la
n'est pas seulement un diplomats, mais violation de la loi A vous imputee concer-
aussi un financier capable, ayant a son nant l'arpentage de l'habitation"Lemeule"
actif le fameux trait de Santo Domin. je vous dirai que c'est moi-i aui api nt
go et d'autres lauriers recemment ga- cet immeable sur la rquisition de a ci-
g st our ctte raiotoyenne MElanie Biena Bastien qui en eat
Cst ppour cette rison quo 1 Dpar- propritaire pour en avoir fait 'acquisition
tement d'Elat A Washington lui a don- des h&riers Etienne Ponthieun
ne comme instruction de so reodre A La tribwu ptblique danm le "CAble" dn
Port-au-Prince et de conferer avec le 9 de cc moi dit que c'est vous qni avez
'Dr H. W. Furniss qui devait Ini four- arpent d'abord pour I& fec i c Darius
nir, avec toutes lea donndes en a pos. N ert plus tard roos avex arpendt l
session, Ia fadon de permettre quooo iamme terrain por e d ral leS B S-
Ddpartement d'Etat determine si aliU da mang "miathani" eson mohSat vio


a- prope operation. Je d6uem e -
so quo c'est contre la vdrit6; si
i- on quatre jours avant I'arp e.l
- ran en question, a (n fet i
"t NErt a et. assign A s1e trouver
111 iel pour ai IN',
Sa Pe sister cyamechsr
Saff sdes dits hriersEtienneh
I, touchant leurs biens immeuslae
trouvent dans la commune del a
Rtivire do Nord A cc propos (veir
r- A, exploit de I'huissiHr EdelpC
n don't 'original est en mapo
i- lui d6moutre la fausset6 de cet
a tion on de sa malgnite.
e Je soutiens, mon cher col.6ige, ce
I- je vous dis en tant que les ligne ,
S adressees contiennent la viriti et dest
- la v6tit,.

- salutations.
JI JACQUES HORACE -BELLERIVE ar


n u es Et


It
- Dernibres D pAcbie
s PAIB 22.- M. Barhou s'et
t Dombasle ( Meurhe et 'Moselle) do
e inaugura l'h6?ital et 1'6cole m enh re.
D assz vio'ents incidents provoqalh
des grdvises se proJ isirent hier as c
de course d'Auteuil, emplchint le
dent de la R6pub'que qui Jdvait
grand steeple de s'y rendre.
PARIS 22.- Les consequences
de Is crise credoise causent de s&rieusa
quietudes.
Les diplomats qui ont la confioaa
Mr Climenceaa et de Mr Pichon
Sque si les detachements de troops
Saises, anglaies. italiennes eC russses
occipent actutl;ement 'ie de Crite
rappelds, I'Europe soit menace d'one
,to'tte aussi dangereuse que celle
ar faction de 'autriche, A i'occasios
lannexiou de 'a Bosnie'et de 1Herzgo
ne.
LONDRES 22.- A la fin des grnM
manoeuvres navales, angriises, le li
Elo lard passera la dtire en r.vueiCo0m
le 31 Juillet. St MajestC a expritudle i
sr que les membres de la chimbrei
communes et de ,la chambre des I i
assistant A cette revue la plus iaporet
au point de vue da nomb'e des mla
navales qui air jimais ite vue datlesO
anglaises et dins le moode entier. La.
de la revue coincide avec celle dF eI
si-e de I'Empereur de Russie en Fn
et n Angleterre, ea crseqacli e
prob bl? qua pl.i iurs aavrS di
roses assisteront A cette revue.
LONO[DE 22. E njdl dJn ter qat
courir A i'Angleerre son mo aie de
piratiou dans le doa-iine de lc i'
arrienne, le a Moraingt Post ri
.iter-le pub ic A ,ouscnre une so"l
too ooo dollars d csine I'achaid'
Ion dirigeable. .
MADRID 22,- Li march des
tions en vue d'un *raiti commetaial
pano-cob un tst considerec0asr
faisante. Les sentiments de IlE5pg
years Cub sont de Ir na'are ia
cale. Malgr~ ler cr ances en so
trait rortera surtout sur le coai
tabac et du bucre.
PAlis a2. Le director de 1'
re de Paris a annonc hier soir-A f
mie des sciences que Mr Berely-
seille, et le prof:ssseur Danilm
ton, avaieot receme3 dtca
nouvelle comCte. Les observatr
savauts au sujei de cete ComZt 3
faites en mame temps. Eile ,_e
sons le nom de Berelley Dail. k
LONDRES.- On rapport qa'
Mohamet visitera les counP
pendant Iautomne. Le .sol,
Angleterre au mois de Dlkc.b.e
LAGRAngA ( Espagne)sz. 1
torim doana naissace A lue i
A 6 hres 25. L'henrel a OU
nmce r-on salnt de quaS I
canon. roi Alphos P'i
amon amonitrs ct ama 5,O I
relon la couiarme srr\^iM


Pdais poor ett ebp
RIM IMkoews de MI i
,m gemd a mbre do -b
~ ~pp~lillllr









I


cbef

Vohamed V, a 6'd
girk aujonrd'hU A A s


~, fi ith officiellement
me its troupes interne-
des de I'll* de CuIse:A
ptprochaif, des crout
g issOfEEs dans less ea
Ipavioi tin urrcqi c1 k,
gitant de I sosmier&iS0t4
Cci croisom asiuror ntoI
as I tranquiliti et In


te : 97-
Cbbre des Dpeds,t re-
sa qes ion an mintiure an
des garons. Aprhs la rd
rani, l'incident a td close.
it eosuite la discussion de
m rifs douaniers. Elle dis-
projet de loi ayant poutr
l Gouvernement A sus-
Moa en cas de circonstancts
I'pplication de I loi do
-t de droger I la loi de
It l regime commercial et
I'Algirie et la Mdtropo'e.
di l d&ince cet api6s-midi elle
prt de resolution de MM.
Sibit invitant le Gouverre-
Maoir A routes les poursuit im.brs du conseil d'adminis
puiit des agents dcs Postes.
* coninuae la discussion des re-
rpeIonnel des chemins de f r.

4 d'aviser I'administra
4a moiinre irregulari
service du MATI N,
soit do suite remA-


E Itude


DE

re public
du Port, 53.


H,6tl BlUevue -
_A 'i-es situ, Is plus con-
hittae.- Cbamp4- Mam.-
itiHue resomme.-.- Vue our la mer.

Madamne Serre


Aux armes de Paris
FIA.Mr i pure line irr6'r4ci.;sble
pour pilet.- CORBa LLE pour ,ou-
veap1-nas et dessous-plats en osier ;
wnuaWr.nr sosr de toutes couleurs.
A, m-ie. GWrIM.LZm ..- LIVRES
CLUaIIQURS,CAHIIR8 D'KCOLIER,PORTE
PLUMeSO' PLUMS .--REGISTRES de com-
iaerce et d'actes. PAPIER, A bcolier, a
Ministry, i lettres, tous formats, a
emballage, sup6rieur, A impression.
EIVELOPPEs de tous formats ENCRE
NlomR et A copier.
Tons ARTICLES militpires.


Meubles & vendre
Chambre A coucher, salle A manI
slioh t acc-'ssoirse d'ameablement,p
61rp lai ifts A trs b m march.
Soperbe occasion offerte.
S'adresser au Bureau du Journal

Docteir IR. R. Ewald
C hirurgien Dentists
Annoice all pub ic et A soe cliei
en pa; twefilier qu'il sera de retour
Jrdmnic ddns les premiers jours
Juillet
Port-ai-Prince, 13 17 juin 1903.


U


)O






ni
d
d

m


w,
or






Is
le





10


SEINS
d6velopps, reconstituds,
embellis, raffermis
n deux mols par Irw
PILULES ORIENTALES
t \ I ttm f i i.,,, ii i : l' ',,
V. ort-a.T ;:.. . r.r


pot
IC'!
for


llls Hylgieniiqes pour la Toilille


*1W.r U, lumu S'3Ub. 1l-MEOW


4m
I


r


Saujcjiul, inoucir
p I do v~ e t dW W.Ift
a-V
4 56w h: h


U


Sadoucit l'4piderme auquel elle
done une souplesse et un ve-
loute incomparable on lni com-
muniquant son ddlicienu par-
re 'clat et la fratchear du teint, car elle est souveraine
Sl piqWres d'inswtes t les druptions de la peau.


sans bismuth, Invisible, adhb-
rente, impalpable, prdparde
ispecialement pour les person-
nes qui veulent avoir no teint
i onpaofum decl4t, eon voloite ont contribu iA fire d'elle,
SPodresdo Tooiotto.


Compagnie P. C. S.

Avis

La Direction de !a Compagni des
Chemins de Fer d, la l'laine dii (ul
de Sac avise los porteurs d-- carts de:
libre circulation sur ses dlltrenitos li
gnesque toutes Its cartes de libre cir-
eulation, actuellement eii couis ne
seront valab'es que jisqu'auu 0) J 1in
courant, une nouveile distribution de-
vant etre faite.
En ccnsaquance, pile plrio les tpoi
leurs de tes cartes de bietr voulota st
prs, .iter enn .-e4 bi'jr'ux I liiir' .11
25de ce.mois pour 1 0 ictucr It lI.n
ge de I urs caries


LA DIRE.114N.


Mr Cm L. ie rre, l


Taillour-Ma rcha nd


Donne avis a a qa hionv-i0l1---fe -!i
tWIe quo sa maison No 7. tue Ilav :
qibre ePt toujriurq biou pourviv'.i T e
warjAtA d'AtotTpa de ia hidute oul>;-
voautd parislonne.
(U&1.IT* SUP*RIg.. It I -I*AS iLe'. a
'IAVAILL Q 0IGvk EA4CTlON I h .16; TV


Antoine Labastille
AUX CAYES
f' erniers articles reous
Viii de Ch tmp;gip Vito ( !a ut
Eau Min~rale de St GlAini'ev, Vetanotri'th
Noilly Pratt.


44
O


Madame Justin Barau
56, Rua Courbe


Laoratoire SIjoi


I'PHPARtA'l'l()N DE TOUTES
S% i D.iC:s Ai I)I(:AMENTZUSES
ImlI s1>ks ir:r INJECTABLES.


AM-
ST9-


Ampoules d'Erra do mer
Isotoniques salon Quinton.
Loeani de mer que nous employofl
-1 elI' .iit' euleent captde an ularSO
ai detl-'i de I'lle de la GoDnve. Nous
faisojis remnuquer au Corps m"dloaR
l'olbservation judicieuse que font 1e0
iaboratoijt' S ts rangers
"E I dl e Ii~ tmler injectaiblIe doit dre de fa-
balivatioii rt'ccntce pouiir avoir touted 3am pro-
pric&tC i t,%rapel)ut iqIet. i )e notubreuses at-
tc:-tations nfous pIerImt'ttentft ie certifier quc
n1os jil otluits.ont Ol Itolis les rtsultats

Speciahit': Serum no-
rosthtnique.
:e S(vi~i r6giilarise les dchangs
fiut'tillf.,i a&t1 empIoy46 avec sue-
c;-s dai l awurirs'htsnie, la tuborcu-

1LoSeD, etcf1. -

Ligne Hollandase


4r,&icn dI~.; I, !1z /#,' C-rr~qti*'. .Li
Le steamier F IINS WILLEM IV, ayant
lai..s6 Nt-N York %endrt.,di apr-s-mIdI
Se tipot A lai tui'i *lu r (it- pout' St-Mare et noolre port, est atten-
ur to-is travi'l dx~ Pv o3, 't 4'a du ici sarmedi, et iepartira probable-
STA ra, dO kH ARAT;41'4 tie :.'jr e ment le mntm- jour pour Petit GoAve.
rts etc. etc. I if ,t notif, --;oridt*'iorr .1dr~mie, C (Th -,,Jlcrmei et Curacao.
Rue dt -r Rtleva'l Oi..-u N- 19 Poit-au-Prince, 22Juin 1909.
ir-a-vis de La ( .Ii. .A iLt sAuu. AHIRENDTS, Ageatl.


DEPOT QE KOLA DE KINGSTON
de lae WcmL IX daia ,Celexa ted c xxd
1%41 rex-a ~~7j~ Ir'. C cmra ar-by
recommandt par le- e. ha. s an-6.cies dc -h .Jdnaiifue.
A parI ir d.i ludai I '1 I .1 t unie suco.:ii isa ner. ast-l m 3, rte tes (&-ars, 3
en face du mnaga&i't Keller


K


Ol I'd A lii'u Ita1 6):oar jeur)
ouz~aine et i't r ho at,.ille.


VWui'aablte koa C(iamnpagiie
IRO~N BREWA (TOINIQUK )
OLA WINI ( Vin of,- Ko a, fp ?lfithrit ( I vo
Bart I d.! 10 domzaines, (1


Grand rabais A p rtir d'un acha de : douzaines de bouteille.
Mme. Arthur Bonnefil
On en trouve 4galement au 81, Rue Tiremasse, 81 (Saint-Joseph)


Kola de Kiilgslon


A base de Cr6me Simon,
ipr6par seloo les principes
es plus scrupuleux derhbygioe
poss6de an certain degr#
bienfalsat. ot prseorvatrices de la Cr6me Simon ; if
It roooauurdsd pour la Toilette des infants et poor les
~- -t dUcat


Kola-Champagne
Iron-brew


fortifiant
tonique


Won"~Q d40.I. at D~p6t pour Haiti

~ 3* ~l~trcpoI e

M4153 JLU5LAVILLS
wown now8, Qv


U


Jodosaline


m--


o vente aux Pharmacies Buch et Parizot


JULIEN rLOR.US


de la Charley's aerated water factory
En vote chez C-tinat Foiu:hard
RUE DU CENTRE


a


I

I
I
I
IM


I


I


#