<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00654
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 24, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00654

Full Text



Ann6e, No 670


PORT-AU-PRINCE( AIr Jeudi, 24 Juin 1909.


OUOTIDIEN

r Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR LE O 15 CT
SU Mois. .. G. 2.00 LE NO
pORT-AU-PrINC Tao Moi. 5.00 Cl6ment Magloire
'p PARTEMENTS UN MoIs. 2.20 Laaucrit tmrs reu aao ma1 wMreSluI iprs
ToAGER..... MMo. 86.00 ADRATa Arthur Isidore DIRECTION- 4DACTION-ADMINISTRATION
,/?: iTNit..a.... Tam Mon. c 8.00
S45. Ptr oiVx. 4$


CONTES DU JEUDI ce. Et, alors, I'dvdnement m Alheu- centre d'une client si bien voilde. Et,
reux avait failli se produire. cependant que celle-ci se jetait dans 1e
lamentabl vehicule
S* Vite. Conduispz moi, dit-elle, Ave-
C ttait sous la galerie du a Cafo *, af nue...
STante onia la minute de la separation. Dins la rue, Elle donna une adresse que seul
arlant, pilpitante, sous I'dtreinte d'un le bussman put entenire ; et tous deux
A PROBUS Louis BLOT. brutal sol-il de midi, des gens pas- fillrent al grand trot d'un cheval
le tait, certes; d'un assez bel a fon I, deputs, s6nateurs, voire que'- saient,-- qullques-uns, affairdo, tout A emportd, A travers une nune de pous-
lleait, crtes; d'un asse bel fon puts, snateurs, voire que'- des combinaisons 'argen,; d'autre-, si6re, dans nn bruit assourdissant de
lhneille Zolina Boniface,--do son ptit q ,es Mini-rtres-,elle recevait encore de flanant, fi sat de ]a prop i 'Aissement de frraille ct de claque-
Bom, Taote Boniface. Elle devait bie notables connaissances ftminines : tant par afire ) pour oes pAndi ri men's de fut, pami les hudes de
:.ovir dans les soixante-douze ans, au des dames voildes, de tous Ages et de stranger ahire) poteurs de s cocsio rs dens de fouai parni ses hues de
.m0ins, puisqu'elle avait.evu-s'oubliait tous rangs, A ce que laissaient dviner contracts ; d'autre eo' oi-if OilONS d'O,...
eile i raconter, parfois, exactement leurs toilettes, leurs chapeaux et leur cntrt d potinrs ee oiot si, RYONS d'H...
qinze Presidents d'Halti.v Quel (n co leur. Ces dames, videmment,6taient prter e de grogs t prendre. Co s de-.
itaitle premier ? Un rest de coquet- des personnel qui se cachaient pour) l ers dtaient les plus da gereux : c -
.erie l'avait constamment gard4e de fire la charity : car, presque toutes, talent eu surtou ql iei atent M. CARNEGIE
l'toa0er. Mais, il est A supposed qu'elle elles portaient une petite valise ; et, dtes;aierit le myst ieuses amies d e
,raitconnu Boyer, on plut6t que Bo. toujours, au moment de leur depart, en- Tante Boniface. Aussi, i1 dame vile le milliardaire
:err'avait connue; car, toutes los fois tre deux bouts d'a0dience finale, sous avait- lle hAte de quitter r ce compro- am.Cricain
:.._'elle parlait de ce Chef d'Etat, c'6tait la galerie, avec Tante Boniface, o'i les mettant Cafe n. D.ns cette prdocupa doa=e 5 millions la France
avca ttendrissement et bonheur. voyait qui lui glissaient, discr6tement, tion, tout en criarit aux oreilles de la n
--a oi qu'il en soit, jusqu'au moment quelque chose, puis6 dans cette valise, vicille sourde quelques banaliius de
lO s passa la sclne que vous allez voir de l'argent, sans nul doute. courtoisie, elle avait p:ong. sa ivreu- Le miliardaire aMnrictin, Andrew Car-
iTteeBoniface confessait encore, en se Les mauvaises langues chuchotaient se petite main gantde de sole dans 1 negie a tc requ hier martin par le conseil
itoude un pou, qu'elle 6ctat plous bien que Tante R oniface dtit une vahee qui pendait A son bras, et, vive- de I'universit6, pr sid par M. Liard, vice-
lde qn pot et aveugle come vieille madrde", dont le. gens ho nn- ment, av.it glis6 Tnte Boniface un r eecter de I'Academie.
p dmpeu rai 'gPtun ttr tes devai ent avec so se er de la paquet do billet- verts. M is, 'aveugle, Un djeuner offert 3 M. Carnegie par le
B0 Paie de merit, A poque, tout pra es compagnii et du voisinage. Elles aou- apr avoir, de son meillur sourire, conseil de I Univers;t6 a eu lieu ensuite,
ia as S Mntres. Elle avat taent m me q'elle n'tait ni aveugle accieil-i cette lib riulite, brusqluement lai So-b nne m am-, chose come on saui
Sce paras une discrte p3- ni soarde; qu'il tait av6r6 qu'elle lavait r pouss6e, avee in ri aion, pro- d, plus raes, mais M. Cirnegie nest pas
48 M, &deux pi~ces. Dans la pre- avait rendu de signals services A la ,estant pour la France un h":e quelconque.
mirf-elle adu devant, artistennt police; que son d6bit de boissons n'-e Ah t non, ma pelit ne me la fais Ses sympathies pour la France sont, en
photoe de paers polychrome, e t end raio quoan d6bit d'autres pas...Garde tes bit e's.... effect depuis ongtemps connues, mais notre
graurea 'actrices en vogue et de cboses ; qu'elle faisait plut6t pro- Jo vous en pri, I bliface..., j '4co- frare, ie 'Daily MCail,'apprend qui'l vient
*tarquese clbres, elle avait install. session de 6unir des gens qui n'a- ous en pri... ps. dcider d'en donner une preuve tout
Rea ie propret tout A son honneur, vaient pas la liberty de se voir ailleurs, Co'est pour noes auvrees, vous save.,. fit nxceptionnelle.
etit d~bit d boissons rafraichis- en s6curit ; qu'en un mot, dans son Mais, ce sont de faux billets. I Au course d'in long entretien qu'il a eu
et dn Caf. O: y trouvait no- "caf&", A c6td des bouteilles qu'on vi- Ob ,.. Comment pouvez vous sup-'bier avec M. Falliires, A l'Elysde. M. An-
Speat d porter, do la bhi6re et dua ait pour se remonthr, on faisait h la
avec dortera glace en permann fois de a politique, do l'amouret de poser, ma chre M lane Uoniface !i... dr w Carnegie a faith part au president de la
cerlait, n panlcarte e fme or dentolq, des m ise te Ah I dcoute d(ne, ma petite i... l publIque de son intention de crder en
srteitune panarte ffiche A I'argent... Mis, les mauvaises langues Ecoute done !...Voudrais-tu, par hatard France une foundation analogue A cells q'il
d'manentr6e. ette premiere Ipie6e dissent tant de chases d6goiltantes et ia- to moquer le moi ?. Des billets-Do- a dejA insritues ru Canadi, aux Etats-Unis
nit avec une autre par une vraisemblables que le grand public mingue I... Tu nas done pas peur de la et en Grande-Bretegne, ponr recompenser
i frs batant et que, A cert,,ine. n'avait attach aucun prix aux mcha-i pole "... Non, ec'et p r rop fot !... les auteurs d'actions hiroitues.
feraient trs biend6pais ri- cetvs "c'6tait clair" don't cetles-c Oser fire circular des billets-Domin- L'6minent philanthrope se propose d'af-
tde coton cramoisi. Une cloison avaient essay de couvrir cette bonne gue Des billets-Doming ue I... fecter A cette foundation one some de on
di siamoise tapiss6e d'un pa- vieille et Pron honorable "car ". Oh I mais, taisez-vous done, mais million de dollars(cinq millions de francs).
:'peint B brands ramages,--divisait ut l prn e or e 1
autreie andx cmparimevts,a Tante Boniface avait done continue taisez-voUs done. Ne cri. z done p as si Ce fut par2h-il pendant le sijour en Am-
tre c amte deux compartiments, A d1biter des boissons rafraichissantee haut,..Ten z I voici...voici... riqucde M. Henry White, ambassadeur des
-recevoir. Un cohin, daus lun et ~ recevoir des "gens do socidtl". Et, vivement, la dame voilde, ayant Etats-Uais en France, que M. Carnegie lui
lte de ces de comin, da ens I'u de nouveau plong6 la main dans sa fit pour la premiere fois past de ses gend-
lea eour Sdiux compartment s, valise, en avait sorti une pie de dving, rouses intentions A 1'igard de la France.
e r1 ait d'offbce --"pour Une fois, cependant, sa paisible pe. dollars que, no tenant i,as A 4tle cobn- Ce fat A M White ansst, aoote le Daily
ae e batterie de cuisine, du tite demeure faillit 6tre le th6Atre d un promi-e, elle avait dO abandonner Mail, que le milliardaire amricain confia
et d'autres arias de la mai- atlreux scanda!e. a tout entire t...-A- Tlnte Boniface: les sons d'6tdier les arrangements A
Dins la matin6e, olle avait e A abri- la dame voil6e n'en avait pas d'autre 1 prendre, mais ce ne fur qu'hier que les
daD r, en persona e, elie avait e crtai- Et, tandis que, s'dtant bhit6e de pren -.details dbfioitifs fauent arracrs.
Ce., das dicre petie r d'Etat des Finances t dl Commer- dre cong. enfin, elle s'en allait, d'u,, La foundation franuise sera administr6s
Le fill ette d dir anse petit- ce. e d'altat prdes Fionagnces et du Commer- sans dPa dgu at et preste, vers le Champ, suivant les principles qui r~gissen ddijA l
Brviteser, diait.ellsd "be doute, quelque poursuite importune, de-Mar', toute remuee encore d'huo autres tondations Carnegie.
e isait-elle, de Un comitr6 composE de vingi-cinp A
,I yucrr hi-guider dans s'6tait r.fugid IA,auin d'atre plus A l'aise tio :
S aitait, aveuglie et sourde, pour trailleir sdrieusement par mal- -- Voyf vous cette vicile goui-e 1... trenre personalities frangtises de marque,
e eeoeuj, ur dtamv e voil6e, ti t. bien mais, -ongeait-elle.El'e se di-sait pourtarn, appartenant aux milteux po!itiques, scienti,
iconnai peit nd vo& Tilete Binfae. ce aveug'e et sour.1c !.:. loureusement qu fiques universitaires, etc., sera nommd
aOn na l, d'ailleurse au- msae jour, une demTi.h-re euviron pour venir dans sa sale bicoque, .I. pour I'administrer ; ce comst n'aura an-
Sles fouiller. Mdais, on au- e apr j 'arrive do S crtaire d'Er. A ais eU la pr6cautionldo me voiler com- cun caractlre politiqne ni confessionnel.
gen qula vitsitraint, quoe parement ceL arraeduS crtait duEta conAp me je l'ai ait... Elle n'a pas d me re- De ce comitd, ce sera I'anocien president
At, .a it UeO pqr- naissance A Monsieur le Maoistre conn.tre.., de la R~pub ique franogaise, M.Emile Lou-
it de famille ". Oatre, car; ils 6taient rest6er longtempn cau Un buss, tout dmarntlibu~t, passait, b:t, qui scra president.
il d elete masculi e er. en tate-A-tste, danrs la piec A deux juaste& ce moment-I,pas t s loia d'elle. Parmi les autres membres, on cite quel-
e.....-l.... q hl1,at.., ,ues hommes politiques : MM. Ribot, Ld-


-" ~L'92sters aides-de-camp cormpartim-nts.E-riia,6taitarrivda I'neu- o,,"-, ,.,-,-.
S lresi, iCis de-toutem re pour ta distingaa6e visitariv e pren- L. bis man, home tr6s intelligent, on Bourgeois, d'Estournelles de Consunt,
~ades, lL du dro ong6.de son ama i, Ttaeto Bnia- no se t pa prier pour voler & ia ren- Jules Sicgfried ; un diplomats, le baton de









Corcel, ancien ambissadeur de France 1
Londres et A Berlin un pi tre catho'ique.
iabbi Lemire, et un pasIcur prote't3ant,
M. Wagner. Le choix Jts autres member
do comit.$ ne -cra
que plus tard.



GRAINS '~ PO1 ).-JERE


mangc l it (. i.lin ft, Cltr
trop b.te....
On m'apprcni-l, r. ''rd f. C1 votIS j U
gerez tout A I curr d' '. a :")ernent -
que la pecate gucric I 'i'.I qUc IIOuS
nous fiisonr det-p s I ur s, O
fr re '' er moi. z tmt -t-s let bi-
les. Avec notice s ht..pii In
neC pour des bLriss, .i v trouve
1IlaP~rltei2J ci.t:,.tJ,,... \. .)~ bu
ci les .\-f n 41. I I 1C
si prou0t~tnafl4'jKc, T .: 'l plUS
incertain. L- -' a- ; idcra
verse I' i.D ,- DL .J tats)
de voix )n al\t; i -t (II riiT
Me se' Cw, v k:-1, toin-
her IL rc-. s a
du ialcii: d j:X S!
au d 'e I''' Ic
que' U LuiI
peuit. a i)i ikilL ';x" ir-

terri,'ol c ar: et

L AM,'i. I i r :. I. C!r t It
au Seir I d e .c.
une nou .ctlltc p LJ''r V-ils
CicatriCes to:i* en.1u:.
Un public. A t(........l est Ct
Une mignifique ccI de po ires. c'est
on agr~cgat d ei gobtiv iatt de r&'epti-
Viti pour toute Ics P: toutcs les fu-
misterie", tout. Ic" in 1C, illits,- c'est
one imtlncrnie 1obiu cri i. d. i L ds
aire....
Aussi, 4 demn;lt 11(* I ,,
et masarins. POUT Ic.''.ir t r i01 datis
1A faille h iticri ,I h to
strict nous flr It dI v t i .d-,-
tre people que N'ix ,,{, w ':Lc'- ,
ce mtme personnel.
Nix est zu et N'u: cA L .' (-'.Z C cCM-
me qui dirair kif I\1 hi6,):.;u
Si vo us e n oud / o n u :.2 t.' *VnCvl r,
aujourd'hui nilmc, I i 'io trctt le"
principles victims de I',A iirc, \l.M .C11&
quit et CI6menx Mi-I-ir 1 :zv Itvw
sont furieux. I.e fait c.,, tnl cnvov,
leur cafeti&re Jans kcs gr.and ptix. A Lz
donc les voir, vous 1., ;tc. Ccst un ta-
V!eau qu; vaut le Ivovige
Nix


PETIT CORKH: PO .I.\N' A. M.
Merci Nous ne nous ,ccupon's ni
logic ni d'ethnographic, ti not:,
complement Montesquicn.


t'nor, s
N.


RUNBEIGNEM I ~

MUTZORUILOCOUQu i 8


DU
SKEIMAIRI COLLIGI St-MARTIAL

MusEDI 22 JUIN 1909


Baromttre A midi

Temp6ratureminrrr .n
maximum


761 a/'8
21 9
24.0


Moyenne diorne de la tempra'uJre. 22,7
Ciel pluvieux jusque vers les 5 heures
do soir. Le martin de h A 9 h. orjge.
Total de la pluie de minuit A nrnuit
21.4 millimktres. Vent modire. Tempt-
rture tres basse.- Baromtnre en hausse
rapid.
rapdJ. SCHERER.


H tel Bellevue
Le mieux situ6, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
C sineD resomm6e.- Vus sar la mer.


NtCROLOGIE

Renaud Hyppolite
Secrtltirc d'Efat le 'I't11jr-cur.
C'cst 3Vt'C unt do loareuse su-prise que
nous avonls appr!, at ..,-, (,LVeci d-. 'amorn
de Mi B IIvp 11%. u, sI-j'euue hier
soir. C'csv cy hr11 i m c 7.. anir, 't ..ieur, de
haU L'' ''i tI)!tl, c flj))tt lt

ce 1em.' +1 n n l ria aM prr dts


tra'i' r n, Ctl! rict-r'.,6
Itn.nidIIIvpn-ipL~te 1 ta
vues Mnc maui-s () ( i- t 'at 1 5s *-p ir I--
mille I a-:aat unIC Cc() C' 1.iol
de so- ile.voir d hommne public,


lux s.*,(Alc
nus.


(u I' .2aCr6it L~ne s,
s d'.-unis iniparients


a* 7s les
p i, cipes
:ant dJf fa-
t es noble
voyant les


'-tl


pliant pas
et preve-


I)-~ -. K .' '.!na, Se~Sateur,
; I ; : 1.ni e, dc


rn
r tk


IX s.'" .-


''1* L -, I.I
IA c

I-. ; ~' -rrs M s-
.n.r, -1 dlj mal


~I) Ii CI2I


'r e.

1 ( 1, L: o
4 Iiti a2. .I i iN Ofl
mortualre, Avenue CSh1ci i11nL- 74,
p wr ,c rL!1tdrL- A Eghis,' Gul 0.a
vt n cra p* cnlvoyc dI: fiirm .ri r. Lcs
i':ns .S: pCC~ mm se c r c ~in ne

Le 11I,::,1 -. 'u cc ci A k] -.. A I L 1 ion
de c-. C If fil.clp )rte
dans 1,l~ ', i ; lc ,i sk'L' itie ai-
In !blc d:-. e de scqn In!r.xs:g"ea"'ccc dC erand
seigneur.
Noi3 p pons hu fiiniiL2 d'agrikr l'expres-
sion de nos sx1iccres condoleances.
I a


Tournee en ville
Avant-hier, Son Excellence le Pr sident
de la Republique a fai: une tongue prome
nade au course de laquelle lle a visited
I H6tel de i'Arrondissemrnr, le Parquet, le
Tribunal de Cassation, le Tribunal civil et
en dernier lieu l'Institution Notre Dame
du Sacr&-Cceur si hubilement dirigee par
les Filles de la Sagesse.
Le Gdenral Simon t.ait en tenue de
ville et A cheval, accompag6 de Messieurs
-du Dr Edmond Sylvain, Bredy, des princi-
pales Autorites de la Capitale et d'un pi-
quet de cavalerie. Le President s'est renda
personnellement comp:e de la march des
different services de tribunaux et s'est vi-
vement intdresse aux details des choses ju
diciaires. Tout a passe sous ses yeux et il
a donna de sages recommendations A cha,


can afin qu'une bonne distribution de la
Justice 6pvga-e aux citoyens les lentears et
les ennuis des procedures lentes et em-
brouille s.
Ch-z les bonnes S&a-rs de II Sagesse, It
General Simon a appor C la joie la plus
grande qui s'est manifestCe par un accoei
resp criicusCincnt affectueux. II a eu d:.
rots :,imab es .,,r I'ceivre poursuivi,
vailmnirtnt par ces titles de la Relig on
Revue Cayenne
Le troisic ne numnro du. Rayon a qut
nous avo.is sous les yeux content les in-
teressant, s matieres suivantes :
Etude d Aug V. Douyon sur les Tha-
z r ; poesic~ d: Thi-note Paret. d- B.B e'
d'Alvigve la tin du Coop d'eil du de-
pute Isaac L6ger ; une ktud. sjr I'dd ca-
tion A l'dcole et dans la fimile d: Myo-
sotis ; une noti-e n:crologique sar le re-
grett Camille Longutfosse ct le discourse
pron-nce sur sa tomnb. par LtpIl etler Jean-
not ;- continua-ion d'ldeal mort, roman
de S. E.
D~c6s
Ci.uri'es ,c: D)ced-i c m ,in. L:s
fu-:.drilles auro.Ui iiu A S:e A inc'. Mt'soJ!
mortunire kis r ci; !:1 port di : L.d gai:e
Pie'rret ) C: :. ':-i I,'(' hcr t r
A I'ge de six inm <, e ii. I cl f inr r.a'i:
auront lieu ct :p-&--midi. Mas-ion mror-
tuaire : Aveiue 1) Nslnes
Mmne 'T'Phb/,/, S' i. D A' h,.r
matin.- L-: f ncrai'c oit eu n!c.i Jd n
l'apres-mid .
Condo'!anz.s a x fnvl!xe: dpro.uvc'-
MesFe e -'eq ,'erm
Le Rdv '.: i.l I -c Supd i:-:r ,!'i P.: t
Siminairc-Z. L. S .M rNit ls -,&. ,'" nd-
P&res du St--,prii e' les a c en; I ves
du Petic-S. isiiioirc v ,. s priaci .i a-:.s ;ter
\ un- m e ,! e j;0n 1 .i sc-1 chin l .
Jans la c'ui ltele d.' SA:nina.re, it !-udi jer
luillet, a 7 h'uizs pr6c's:s du mi in, p rur
le repos Je I ne da LrKvdcid lr>e AL-
BERT ST-C(LAIR.
En vrassis'ant vous donntrez une'marque


de symp.'hie A I'Etablissement et vne
preuve d'.t:chement A a cmumoire du
regretted i're.
J&remie, Fr6ddric. D.ret, D'Enn-ry De-
jpie, Eln le B anchard, iEugene Paul, Syl-
-,e ParcL, Constantin Mayard et Leon
Duplcs- .
Secreti'-orie d'Etat
d2 Relations Exteri-r res
Son lc -!'ence le Piedder t de la Repu-
b ique a nt, i la lettre autogr.,phe de Son
I':,cEl:,.n; e lc Prtdsident de la R.publique
.!)mninicate, en r6ponse a la not ficatlon
,-- l1'lectiin du General Attoine Simon
Sla Prc idenze d Hiati.
Le Journal Offticel
Outre I'avis ministeriel que nous repro-
d aisons, le Moniteur contain. un in erro-
gatoire du grant du journal L'Artibo-
n te ct des proces-verbaux d'attestation
de paix it dc .rrnquilli e dans les d ff-
rents points de la Repubiique, en reponse
A 'article do journal "Li Piocbc".


A vendre
Un buss en parfait 6tat,
re mis A necf
Uu phonographe Edison
villons ct 40 rou!eaux.
S'adresser au Anatin.


compltrement

avec deux pa-


Magnifiques PanamRs
Pour Hommes et pour Dames, chez
Mu" LtoNIDE SOLAGBS, 22, Rue des Fronts-
Forts.
Accourez tons 11



Nouelles Etraigeres


Derni res D6peches

SBOULOGNE SUI MER 21.- La course in-
ternationale des voituretttes, la scale cour-
se important d'automobiles qui aura lieu
cette annie en:France, a 6ti gagnee par le
chauffeur espaguol Guippone qui a coo-
ven 280 miles en 5 heures, 5o minutes
et 29 seconds. Les deux chauffeurs ran-
cais Gaux et Thomas so-t respectivement
Sarriv6s demaime t troisime.


I

I


Doeteur R. Ile3
Chirurgien Dea"
Annonce an public St A1
en particulier qu'il 9itemd
Jdrdmie dans les roC W
Juillet.
port-au-Prince, id 17J06


HA LE4A'
FOR TUIME "I

DUN

3 "&a r "t a *is
5& .r~db


- I --~I -~-


Douvais2 't Un dmt *a
se prodoiretsamedi soir qand
d on ipais brouillard le paquebq~s
de la Compagnie Wilson, a ahbas
seur prot6ge de 36me classes "
pho :au laige d. Dangentsss.
reusement le coup a suivi ue"
oblque, sans quoi le cro seur
-oje tn deux Le paquebot dout -"
:is n'6taient que Ig atecs a pa
a tou-;e Le croise ur plus gravee
Jommag6 a di e&re echou6 i 'so

SOUTHAMPTON 2 I. Le al---t i
latnd a de la Cte R.d Star (0i le
d'Anvers A N w Yok est rotr q
dans ct port pour y reparer les a
il s'est taite la n i t dernere dis~ -t
sion avec un navire incojona ,
Douvres.
LONDKE, 21. :, ,'n'attachE acagl
gntfihatin rmysedreuse a la recent m
vue du Tsar et de I'Enpereur d'AlZ
gne et aucun d s d-,x m narqbat as
c J t ire un grad co1p poil C).
IENERIFFE ( I es C i.arle 21 f 1,6
lente sec s e sism q;:e ctcompa
groi:demiu iot sou:crra .s s'est prod-i
i I Jd, si r 'a c6 e on,,' ,e I'lUl. [. A
rie, la c.strne tt p vieurs maisomsa i
ecrou'e.s Le> h.,b -tas ,errf is i
eofuis dans !a camp.-rvn-. I. ny a psl
victims.
PANAM, 21 Ls r. pport de diA
tes sources confirmrn-t 'a rouvel'e qal
pesi Je..r Rey s a q ;i e laCoo.ibek I
Ia n et qu'll s- st cnbirgu6 I SIta tI
.a b ) d .u v p):ur M'inie ,*i d
le I'.\ g't rr, I ct acco:np3; id
'i u VC .rn '. :.t .uiics memcrnt de I
t.,n ,' s ,n aB ,g ,:a Le dipartsaib
p ,!,,. y v s ti.llt i-. seule soldiao
i .- ', s t ti:,tii e politrqnes rdsi I
l''llp iptiari 6 du trai6 crnclot
h.a sU .'s, '., C, ibi e: a Re pd
d; Panaima. Q o qce prIvJ, ce
depart a produir ur e grade rdsem
prcf'o Aden uit in irdigI 'arnisd0api
PARIS 21. Dts d6p6ches C
it-noncent q.qe les troupes du Selk
en. conmpitc-nt nt dIefiies le i6 J-"
its troupe de El Rhagi. LUs p Ienr-s
oar i'a mr,- ch-riti n ne seraient e
[ ONDRES 2, I ts avar es ski
paqutbit aLc-land au coal.
abord.ge avcc Lt1 navtre incoOnD
tie seUtiu-s. Leur reparation "enr
-I,.r, sxn.uines L- s passagerselt
dists ont ete trinsbo'des sur Ic
a Od.ptie ct a S Paul .
SHIEDL2 2t.- Le steamer rangi
tir pool a st arrive i.i trs en
gours d'un ab )rdage avcc un sii- l
connu samedi soir p-'s de Doim
parait cer ain que ce steamer i nia
le paqueb.t a Zetldnd a
PARIS 21. Le t Figaro M
un comi 6 comnpod de fnrancis t
cans ', st fcrm% dans le but de
per les relations &conomiqces, i
les et artist ques entire les dei
Gabriel Hino aux a de 6lu prdi
PARIS 21 Le president do
qut cc main la dl6gation duo
neral dcs Bouches du Rh6ae,
deputes de ce dppartement, WS.
l'entretenir de la ,i-uation do.
6prouv6&s par le remblemeot
Le president du conseil fit conms.
ddposerait aujoure'hui ou dcaie
et de oi portant l'ouvenrte" d
de un million huit cent mill
Le gCneral Picq uarnt s eStJ
o0 il inaugufa le mofi ,,'1
-. l'honnear des enfants da CinUt
pour la parrie an 170o.









W"nie P.sC.9S. I
Avis

de oa Compagnit((it>
For do I ,1Itiine du COi
p porlt-lelS de cares d#-
n stir se, diflfreiat s it-
,ulbYesca doe l delibs e i
aieellement en course ,i..
qu 9e illsclu 9 all '4 J"I'lI
S poUvelle distribution de-,
I~f~te.
ace, ell0 p-iie les pol-
cartes de biell vouloji' se
borp:aux A paitir du
I00pour ffleetuer '1lian-


LA DIRE .TION.


gC. L. r
I UlcairutMarckiand
a* isa it
0 3&iftoD Na. 7 Hup Trav
Jc~O onrs f ol- l- lvl-,sx d '1-
iorffes 11 ID tliaite ;L'U-
Couru tL*;AM.?

went. 4Ev k.., rir FV'4

Antoine Laiaslilit'


Produils ilygilniques pour la Toilelle


Itistin ai.ti-


MR 1-.111%


-4

*o


56, Ru; Cjourbe


Laboratoire Seijurne


lRE''AII.\-'Fl riNi: T4)l'iors
POLJElS.. XlEil aN'fE1>;s
RlUI StK:s I: 1' I NJ K*C TA I: iV s


AMt-


AmPOUles d'Equ de mIer
Isotoriques se'oa Quin on.

a u M ti. i ~ ~ II a'I i at (I -e -11 1 ;v
faisoit-is w H I i !vu r au Coupjs iIell-I I tw
I(d11J I %,I fit j .dwtielii-O e qo.. f t ha s

lni iC:I t iOnI I ( l .r 1 pro
Inic ~ t~tC% 1!1 'DCI4I 1k r,aztjbictv.lt .
te%ta.tjifi'n mt- crimttuntiti d c etrtiftier i ct
no prodmi It-,"


LA


i ale
Co tt
AA I


V
)lnC


k- %- ILII o io r IIr
AUX CxYES i cs hh j i eu
slersarticles requ n..' S11
lb 11himpago.- Victor- qicra. Cs arts Ia ut h ui iwci-
116rals de St 1;l-rl ~,Vvi-mou I 1 .,


19MENJIWIUPO D.
U/DRE I 3JUNIl IDUI
LVON T i m a lpgdS o.u ct 44416 gal
E9, Iraub.twg U-MMnUR. PAM -fadour


done une soLplesse at Un TO-
WW4 incomparable on lu i cIni
Unruiiquant son ddlicieux pr-
'.L \: dl'gU ti tii ?ei't, car elle est souveraine
les piqaire- d'io)-ctes iet los J reuptioos do la peas.
sans bismuuth, invisible, adh6f
ionti, impalpable, pr6par6o
sp iurlement pour lea person-
nes qui veulent rib6 ire d talln
vclua'6lg-t ont contribute A faire Walla,


),)A -o de CrCme Simon,
P t".par6 '-elon les principes
les *llis.-crupuletiide 'hy no
puCde s,- A un certain degr6
ei f pr&I, .,vat rices de la Crrme Simon ; il
'd.. pour 1- iTu'loe des enfants et pour toe,


n 7alf.) et D6p6t pour Haiti



6 T ')t .l TUJLUS LAVILLS
93. Rwc. dewf~ 4 A. ~~


-? -.---- -


Line fo1IaI-aise

h~issul N N Y-i k %' lf l di ;AP 'ii
-Ii ict sa4iII.El, iaj'i4iAtL'' I a~
lilet.t.eil


EPOT DE KOLA DE KINGSTON
de fa 1Iest Ixxcdia Aerated ax-xd
ixneral T water's Cozmparty
kd6 par les c4 ebres m6decis de la Jamaique.
flrde lundi li Juin une succursa'e s-era ins' 1:' loe de : ('
Sminagasin KeIffer
Vdritable kola Clampagne
RtON BREW (TONIQUE )
(Vin de Ko'a, fortiflant ( 1 ve; re A liju mii: 3 tti r ;l >
Baril de 10 douzaines, douzaine et p ir boiitcill:'.

Ord rabais A partir d'un acha de 3 douzaines de bouteille.

Mmie. Arthur Bonnefil
r 7ive 6galement au 81, Rue Tiremasse, 81 ( Saint-Joseph )


lKola de Kinglston


rapagne


fortifiant


\I(A ILXS CO()I)ASCO


157. Ia Igh ~ItiplEhlit. tine,


'- 4

*I
I,. 4 i


-I 4.,'


I 1l57.


i~ ')j *.4 ipt t~ ioiet'-re p'ace Li tt AlPort au-N ,irice qua
4',ilt a'-I lt (11IijXIi* t'l ~i al do -;es rio-
a ~*. 100 Is' d'i CI Wwit Il it.fl Iabld at

4 H -1.. iiI..IIP I -c pn- almt tti t 1tr-'? bt inclrs li-

tVl.VO 4 it i~i itA iiaii-,-iit dans I-V ar
.h -tit p't' Uri ati-tz fait sim- m'v;Utes.
b c, ,L ,):(IV? re d relE (I ? S re.q, /.'S I- J7s') ties qiti


1 1cdo' ii: *'v)v no'-haun dalauil illel' 011 sinou lui signuler le%
;I-t 11.1'11-'-.r n tlItd'f: es par dF'.utrei, r i-tai 4es

.[:!, .'' II..'' t j)S I #'.tat (:Oml1lA t de neifel les

La n m oon I efi tuic,')t c -culrrence, Ot envoiI iranco eo pro-
IA I.a .I rnf'rk I't etn Iii 1-'-.jiorllenit incomnparable da
jaili,.t tl!e n' t-. oie I'r.V,-aill t(iua, kangaroo,chevreaux
bd*S !ttom s, J1t011110-;, I e f
Vente en gros et en details
1,es Clialit-4 tii'ouve-i'ont Apartir d'atijourd'hui routes sortes de tournitures
pou (''0 .4k~.'ii. A de, itpi x vf.'e s-.,t;vemt,ernt iltalatits.
fi s o ..it ob)) )l)0idq I'ue I)a1ic~c *IUe Ii mailon tie fait
.111''1!tr **' nt at v-c '*t-.fahuijies d peaux et do tourni-
1'.I ts;i'- fillets, lacets, clouds, dlastiques, fit
j it I)it e-~dpal 01 (14a*1,'?I


A coudre Singer "


pout cori j ii'-, ? ti t s -i 4i a t I II I;.' ..vI. nernander catalogue et ronstw-
iarnemen -:
Ia Z "I f.o"I) j. s les ,oj I:,; s1; a ti i I ui sont I'aites en ce qui con-
cern la o i tI~i.I.
&)ll %IOU'Ci a d d, Oft jignes, pom h *ame, feinnti% et de tontos poin-
tut e. I t avuilI;4* aveo' n ,rand oirn. *tCcitipe excessivemegit Kodas 9
Avis aux marchands de chaussures
A partir (tI c ,iour, ;i Mitson se ( it:irge d'exicutr r les commando. do
chausst4. qui lii virj:)t hflt t s Ivec wl grated rab -jk de priz.
I)emand, a rt ii.-et gtrflrn i1t A tet e-gard ( t I ccatalogue qyii vous sera eavoy6
franCO.


iii IY lq IOR US
(AWN a d do la 260 Cornpag'mw'
'~uufrs~ CArbiZerie ( Lowrl4TI)
& is disposition du public
Gmvauxd d IFORGE, t 'A-
s. &ade Lounte cowI itiv' .,i.
bb ,d $la R6volution No 19
it 31 Chamhre il.ext !'patd


Stonique
44 1la Charley's serated water factory
i vente chez Catinat Fourch:arl
RUE DU CENTRE



SJodosaline

ax Pharmacies Buch et Parizot


Machines


__.___ __ ___ _~_~~~ __


[Gf


"
i;:~1 t,~n..II


I ; 4 ": .,ate .


., ------- ______ ___


"*
.'
* /








e ulliige pins de pgI" NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageasoemenl
8'il n'estfaltaveo la "Pillsbury's connu de touto la Rdpublique vient
de rouvrir son atelier Rue F4rou,
Bestw (Rue de Miracles ) No 61, pros de M'
La meilleure farine du monde Leger Cauvin,
Celle qui donne le meilleur pain Sa nombreuse c:i -rt lI trouvera
Qui produit le plus de pain comme toujours touted ~'isfactior
pain le plus blanc our los travaux qui lui seront con
--_ I ,. I6s.


Le pain le plus leger.
Pour tous renseignements S'a-
dresser A:
Ernest Castera
repr6sentant de la PILLSBUaY'S WAss-
BURM FL.oOU Ml.s Co MmuaAous
ins
DILS

Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ


JAIME TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
taeusernent connu,fait savoir au pu-
blic a general et A sa nombreuse
clientele qu'il vient de transferor sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCIKNNE MASON DU LOUVRE )
DB LA PLACE GEPPRARD A LA
GRAND'RUE OU RgiPUBLICAINE
No 149. En fac de ela Poste
le nouvel 6tablissement est ou-
vert sous le nom de la flour de
1'Am6rique
II promet soin et promptitude
comme toujours.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manutacture a toujoura en d6p6t
un grand stock, pour la vente on
gros et on detail, de chaussures on
tos genres pour
HoMMas, FEMMES, ENIANTS
Los commands des commercants
de l'interieur pourront Atre 'execut6s
dans une semaine a pen pr.s.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PINCE ( HArI )
ma


Chez App. Cipolin
155 Rue Rdpublicaine n face de
E. Robles
Viennent d'arriver par dernier
peur :


Mr


va-


Pat6 de foie gras. Saucisses trofl6es.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalises par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.
--~~ -- ---- -

A L'tLEGAICE
OORDONNERIE.
lS. t)j ---B P
4s, Rue des Fronts-Foru:
CrAUUIUUa aLM DI6T,POUR LA TM
Promptitude et soin aux comman-
ds taut ici qu'en province.
Chaussures de Dame forms et tra-
vail tojours tout es qu'l y a de plus
ouvTeaux.
Former am6ricaine et frangaiss pour
Messieurs ; l66gants et comt oeds.
Pour 1s eafants Is plsa I'alse.
Travail solide zMout& avoe
des peaux do prBmiAronarque.
Assurases do gread rebels.
PAtes, QOrages et Liquides
PHOTOGRAPHIC
JH. U. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
I1O RU oDU CENTRo
Travaux do touts sorts t do
toutss grandeurs.
RoprodsowoeA-Agrtdissmastso


Chapeaux I
Chapeaux I


Maison F. BR*J"XS.
IP1G i;Ahsr Dkbz 19o
Dirige6 par

L. HODELIN
A ncije membtre ds la Socisi Phil*-
ihrepiqu dues marsa aWilluwrs ds Paris
Vient de roce-oir un grand choix 4d'
toffes diagonale, ca9imir alpaca, chovio.
to, cheviote pour deuil. etc, Recomman-
e particuliremoentt A sa client1e uno
bellf collection de covp.s de casimir,
sd gilets da lantaitie ot do piqa6 de
toute bear*^
Sp6oialit6 do Costumes do no-
oom.- Coupes Franaise, Anglaiso oft
Amjrieaino de la dmoniiro pesrfstfe.
La maison confoctionno aussi dos Cos-
tumes militaires, habits brods
dolmaau, tuniques, habits oar-
ver. eta *to. de tons trades.
fXetel-^^este~x*au xant
ST-JOSEPH
ANGLEDES RUES ROUX KT DU MAGA
SIN DR L'ETAT.
Service bien organis6.- Repas
Sla carte.- cuisine excelleente
Paonus ruar s : Josama DESRIVIRE

Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-des-Bossales.
SPECIALTfl:
PANTOUrPL8 MVWS ,


11AM MUR BELLEVUI
PISee Lu Cham p6-d L
PORT-AU-P RINCU (HAITI)

Mme Hernmanco ALFRED, directrice
APPARTEMINTS POUR FTAKILL
DINNR3-.LUNCX8.
1staU e es us ma t elfu weetalf er b rue Sur lG 'a"U.
duoc pi rdgvW@re. Le eTrosmWq dessdrirust I'HMia4Bolletjr g i s
PROPRIM sPACizus, S'OUVRANT SOR DEUx Aa3V
FAMEMNAMRS J3AIIDINS
Seaue 4 trp~r.--Pie. hem.
ouae a aleotriqeos


Table d'H6to


OI"s lo fGMSd, Md i A 94 luf
La 7- r" 8 Lmrs x


C-1-11 7 --- -- -16


Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Chapeaux II
PAILLI DI PSOT*-RICS
ACCOUREZ CHEZ
eFeliberto Gonzales
JOS~pET

_os A SAN MILLA N
VABRIQUE DL LRPA-m'JL
PLACE GEFFRk'lv)
Salon d" Ciffurd da Loviire
Pour tons is..--us s'.. .osj
lea boortrn.

Cordoirnerie Nouvelle

G. B. PETOIA
t43, GRA&ND'RtF., 143
Pk .RT-AAU-P .INCE
CAAUSSURKS U' TCOT70 g9NWMS
NX D*p6T, kU111 LA Y-fAT
rNa 031s x UDTAIL.
Kracu tdou prom p%. dos
Prg:.,r'jao~v
tfonpatlon
Furrneci &!hojnm~ ; -1tL

df 140r P(Mbfr ) CA e ~;e~m~
chtrssnres poctr eIta r; (."%ctiouI
a6es avec des Pew, 4ds tous nu4an,'
bksU k dne j~ui 3
Pe M ~ ~g .j aistq 2:. 4.454 ~: '-a


Droguerie en gros et en detail


Propridtaire : W


Buch


Pharmacien dipl6m6 allenand
D6p6t de Kola-Champagne :
Aux Gonaives : Madame P. Laiaqua
A Saint-Marc : Madame E. Mairtelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & GC


Grand Rabais!

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION ( i07)
HAS CON FEARED A
Gold Medal upon

Tannerie Continental
DE PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES
CHEaVRAU OLAct, pour homes et dames P. 10 Enfants P.
V RnIs cIPs 412
COULUOR LOTUS 12
Pour la vented en gros 5 olo d'esoofl


Jodosalina

Cristali Jodati Italtni de Vetor PJr
-- I

Pr6sente en m6me temps les advantages de l'iode et les
trbs utile dans toutes los forms ralenties de l'6change
que,- ob6sit6, oxalurie, lithiase, etc- et g6n6ralement dam
dans la constipation habituelle et les infections intestinOlse
La JODOSALNA constitne an remede trbs efficace, mAme
as maladies du foie t des reins. Elle est accept4e sans aucos
ajoute & son action laxative cell de r6tab'ir les conditions
intrapelvique.

Dpb6t: ohes A. do MattO


I.


I


Execution prompt et soign6e des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et aitrei
methode americaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops
Champagne a P. 6 la douzaine.


metaux dapsi


ot veritable