<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00653
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 23, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00653

Full Text



Ann6*, N 669


J


PORT-AU-PRINCE (HAMr


Mercredl, 23 Juin 1909.


'F


)*


a AN---^^


OUOTIDIEN


k Abonnemefltv:


0*mAMENTS~


I -


Uv' Mo!s.

Ux Mcitz.

Titois Momi


i,

*


2.00

*".2C

8.00


DIRE.; rEU 1-FNDATEUI(

C16men 1 M-aqloire

ADMINIST"TRAP,TEjt,1uthur Isidore


LE NUMIRO 15 CENTIMES


Lea uaausg lie I a fe u soa se relpm tIo"
1RI:( ; TI()N-tEDACTION-AD IiISTMATION
4$, 3ul ROUX. 4S


Histoire d'Haiti


A L'USAGE DES


ADULTS


LIV.RE III
Violence et rdpr6sailles
XLTII


:b PT' aetarda paa-,, corrit, t
j wu levur confie Salwiiej; vii '
.#oh do son awIinini!~tlji~~
hrot absoib~s par unv g..t ,#
detun publicklte a pVIi
# "I gu'rre civil Ia
barbare qui se soit d'rouO'o
mt pays,"ol
~ gSt et d'autre, que fle viol iofw. !
LL- qquo de vies iiumaTlit'Ifs SdCI-i
bI Quo d'actes de (a illance et d.!
SuSouillds pwr iIc S In"
wadire Monta, co' tit I'JlTditC
Ls Qui vint mettre aux pri -( S.; S
fd Chhambre.
hur. taat dUput6 ; af-cu -6 de 1),o-
= lidiiruj tendant A bo;Alcv -;
Ysdochoses f!abli", ii fut, eii i'i''-
Obpgue le g4r;ital MNu.we ilin D'
4II nctoyens PtA -40on, Boisi 'I
ar-ttdS par iri1


S; I s I'l I;

~ J~ lit, 11 0111I tra pas [HI Jll) h
mt'-- d ,;e i b 1 1 q u
*i z~ n i s'cm~rnbu ; ,. t
lfris c (Up0 S de feni j;
r. 11- Fel ux atteitit a I ,! ijt
A IjS rj~fjt Mais uia l tl il ?(I
11 [toj) f c-t Liu Cerblc, vaili -

o CoIy Ij ,;aux arrrues
I,-jli ar e Ic pi'jIo[pIe citlij en-cs
Pirjktti It 1 jLt i p A I de Torb cIk -
Sorit aux p u s tie I vi:p .
r: fE. tf, c(te-t uI tie gurre ouiw
,ti Io & l ie, it'. s et 1t5 citovyr;
I-'~ joitit ul (' LJUiniQ Nafi')o I t`-
(C 1i re1 e! Itv f-uit sUIVant :


.Ow rr les nleux par le go;i e m,'- -' : o ,c 1868, les mrne:
W Composed des gndraux Cazelau ,1:'S 1I, v ', oni 1 sait, reptiieC -a I
aliQ6 et envoys sous escor C c)os I bc urg (du Horgne. A'i i i
..-Id"ve,puis & Porl-au-LPin i oi les Siln vi-tes op raient Iiir e :
msnage du gouvernement a Va tr6e ein c:llit viIl*. un honmitr' -t1!li :ir
Sdemanda ensuite la niisc t iie, (-cello Apollon, dlorri i
pbde Ferrus ; "la CLhamb;, ~prfond so- aie;l Au bruit, .
sitde ving -huit vo!x, rej' a acculumn d cos bandes armed. ., -
Bl s ., I ,,% iII' ll s'ursatut, pa .- *i -
e outrd, sentait tout le 'iga: au s nil de la porte e -
ontre lui et ne savy it pu; bre, et -.'ilol lie Ie la cause i .'
coummencer scs sevr'es I ? to~u I ,t e dnoi.
Danl lea hauteurs d- Vallis.. '* 0', peit i t 'lu'Oselo A i,
Crochu, les Cacos ,l-piAis hotin e d'dil'aer s to it faiit ii.(,! l s!,
raps inquiitaieut fort le a- ir-n ,it ok_ renieignerents, ..U .v
lameux Svlic Legrand qui corn: 1'
te xte d'assister A un s. lours i'Jiionlissement du Boron p ,u
que fait chanter Victorin Salnave.
ur ses compagnons d'ar- t Ce g,.ndraIl tait accompage Al 1 bi-
Sanave part pour les G(o ve Bdlouet. Voici un Cico, lit Sviili,
C Me brillante escorted. L, 'idsignaint O(cello Apollon ; r e- IB;,
soPdain qu'il eat rdsolu ai 'luet tl s'emparPr au-sitIt de -i i ,,'-
Sbriganlages des C-cos et vulve et de tier un premier c. i,, pr, s-
i-MtsP en champagne contle-que A bout poriant sur la jouw droile
,1 p9 artionales sent ai.s le i rnalheueuse victim.
bit" parts." a Li balle :-o-t par I'autre j. u:. p-:r -
dA la garden nationdle ca'i-. ', l' tlfrlu'lt Ocello deman A: 'o :
I"st des ddsordres. "A Por- quell rais.Qn ses concitoyns ia'
SIt 1is du commandant d(j talent avec tant de duret6 un irnuv Au
"soft aur habitants que 1. coup lui rdpon-t. B'ess, tout c.uLier!
I prde national est Abor.l de sang, ce mldbeureux gagne o i ti,-
I va tcur au service ,i.. buchant 1i galerie intdrieire de ,
lte Tee citoyens qui n, maison, tt se jette sur un si g i i
Oit dans deux here. trouvait. ldlas I il n'etait p s a a :i
commme d6serleurt rents Cer A ptoui', .: 'i-i
oreornement. Des escoua as-is sur celte chaise, qu'il v.;t d.-
Sde police, de sold.s gens arm6s pillant, sacc:aeant s:i m:i.

rteo arretent tons ceux son. Eltia unQ toldat dte Synli,', almt
et les embarquer, rl'un fusil, Ila ercevant dans la g lri- ,
tlilence et la terreur, lo couche en jaie. le frappe au crur,
*iu C'tait alors I'ha- et I'installe mort I *
r alert, de so cla- Le pillage et la devastation d-viiirelnt
Tl h stant, la circulation alors des moyens avou4s de d6f-n ,e.
So ferment. Cha- Furent plusiiers foispilldes et d6vaatees


t~4Vt) tl~, Xi ~~-A \ a3Ii.et i -Trocu,
Li- ix-tfes Ttni]ouek, PAtion Vi 1 e I.i
':ine ~!e .Jaorel. celleq des (Aves, et de
I011"Ifr tji Ville, ,tIiie -e~
(:p et dle .J~r~mie, ne pouvant Mtre.
I lp gouverjnernenf, elles
11rmirrt mitriill6eq et bombard6es.
P-rt-aii-P, imce -onnut ],llx fok I"
i~~i- O~jip1c :le -)mai IAGS, Irt 1

I Nor]. Ip Nor-I-Oue4 1FA ii Ibo
',jteo &'t le Siid sont en arme,... v t
4Vi ii tiOll l arrive aux porter dle la --vi-
jl~It' Une r4:iefion des P;qiee1. I'oblitv
"i rptraitel i 5Saint-Marc, Jacmel,A Mli
C rDitant et cinq aiutre-4 hono-
rltiit~ (de lAogAne se rendent d# Ieurs
itroortrz mnuvement-i avi fort C4-T'ra et
1 IiMi nt all gOndral Nigre, chef des
ui rqui les exp6(iie aui Port- u
r'iomentux et i --naprs ju 4 en r mir-
mornecnt. Pt ,-ans jugeement m~me c,.orn
!naive- fl, !zont amqrrL~q- rnnduits A I


11~.1FI7 I N :*Uil~ ~~ t !bE rr a nn'cii.. ?aI
4 dine et filslII64 En effet Si la Cli;iinbre ,dans la
a ,rn et fi it pI, rn itd dede so i dioit, a rejett6 finale-
4 1tie gce~'ette sortant de Jaorme ct I ent won (W)drie du jour, aprts deux
Thlitllr iA mJLuISte Boom et D Isiliis ,[- t tirs de s rutiii dorit le premier a
mr trrouiv.nt, entre niifroq, i st)I ilelevt Xc'(lis cti I'v!Eo, Rejett!, Voto,
(iiill ho Ig'olfritcn" ui ts a S nut :ivs 5 Il ii qCtl ivoq ut fi quiWeslPt pcit en fa-
.i Pot ite Rivio're. homr reconnri .i c.. U dii d NIirii-d O v en cause, elle u'a
I i~sil 'ti. [)Psihu,[amour. qui n'' it1 hi % I 1,is lu oevoir sa tictolntinier par aucun
fr .''"eg ri"Ae an x vtetmort'4 iIjabt.~. t r 'I"du joar, aidpur et simple,
,vii !r ontvraient. ,'Ot en voy4 avet' "i 1 approbnlioal, ni vote qu i Put pu
toste V 1 'PCiiipagt aux (r; )aive,; ani IImpliqlwl sa onfian-e, jrobablemeut
'rav.,.1 v forcs danA les rotrt-nnliteinerit sparce qu'elett I' uriit jug6 mal place.
X'w) if jit se Rsatve'r powir e rcwlrt. ;i Li11 &.litte, ii e-sort (iirement
.-KiMlt- irc. p FIur tout lormontide quo Ia Charnbre,
):I e~t de la R'AVollitjri~m, lt mo- (0)61san A certaines raisons, n'a
: 1 irn, qJ comrnind ill ;Inx poit vo uu bldwi-'r carrcisenit co hi-
i v l emiarqlier it0(1b nt Ti i:-; re contre lequel avajent MA for-
ut Ic r xI,- !a IloSvoliition tou- le, it I4 ltscdes accuai*,tfu iaussi prlcises
i~~i'~'p't~~ (i liii fl iijent t6 : I4tnorw6,z .que fond~es, tnais qlu'elle n'a point noiz
Srnlnvor~ V` Pills commole ql px~J~tst p~lus oulu le couviir,et elle 1'd laissA
;,oij r C(! vctnance.i'en ifiir d'uni eul "I' t i r sans ( xpl icat ion, i nport n t tont,
ttri t' s l sa haute conrdiuce.- VoilA mon
Ira; a, car un combat naval cttiir le- .1.r irecteur, la vraie signification
'. + ~ .. 'M e %f I'M. L dii vote de vendredi.


Bloite aux Lettres

Port au Prince le -22 Juln 1 )X
Mon chler Iirecteur,
1i ne sera peut i're passans interSt
pour les noumbrux Icctours du Matin
,I''.tre tix.'s sil' la; nature exacte et
ip:t Ilemetaii e du vote 4mlis par la
't: unbi're de I),ptu'1su en sa seanc e de
v.rildredl, IS julln eCoul6 et relatif a
i'Ori)re du joumr tie blimned6pose con-
tie le Ministre dts Finances a la suite
de sonl interpellatiui.
<:ela e-t d'attant plus n6cessaire
que les brlileurs d'encens l(ui cou-
client a plat venture aux pieds de l'Au-
tel de ihomnie (lui garde si mal nos
lin aces ont entrepris, avec une
ardeur aus-i grande que leur mau-
vaise foi de tuiomper le Public sur
,e veritable sens de ce vote en en dd-
Ilttiurant la signilfication.


-ai!r )ni~e Pn1 ce momentrr entre ies ha -
t.,tumx Iola 11 R6volutioni et ceux (le Sal-

C t,1 bat eut lieu devailt Cagriettbb,
I ;.Iu'.i i~r tnoe partiA- 1i-4i m lheureux
crnb rtjols par M. Ilenjimnin y peuirent.
[) 'm-aii~at Xent~re eux dfaip~nt Wom(l
-rtain nir et tou4 p~re, tie faimilI'
(:-,,x I(Ifl rovinrent no vala~ient Rl'r
.uiix.r q'lT les inor:.-; : a Us ient estro-
6, ),)u r Li vi e. *
II fut r;co'inu plus tard qie Ia co s-
p iration 14noncAe A M. Binj imin Mtiit
urte IPfir' invention.

AUGU'STE MAGLOIIIE.


L'Admlaistration du IIATIN in-
formre ses aboan6s qu'ils no daivent
rien payer, abannoem3at o- atres,


qua ooat.-c regii3 i33primS3 at p
tant le timrio edo journal.
L'Adainistratetar- Arthur ISIDORE


por-


Qaant aux calomnies don't on a ten-
tA4 de m'abreuver, je veux dire ici
uiie'fois ,po r routes, que je n'y accor-
deraipoint beaucoup d'attention, pour
c(ette raison, que le Triste Personnage
qui, acculd par les faits, a essay
de s'en serv:r coinne unique moyen
,le defense a recuen pleine tribune, A
'a face, un dementi don't I'auditoire
firtuniiissant de ce jour n'a point ou-
bldi la desastreuse impression.
Iesc mercenaire s de la feuille D qui
s'en inspirent actuellement soot cer-
tains de mon indifference et de mon
mepris, car je sais qu'ils ne font
qu'exer.er corns iencieusembnt leur
m6.tic'r.
Et d'ailleurs les grands criminals,
les pires voleurs out toujours su, en
tous tempt et lieux, trouver des d6-
f.iseurs. I' ne s'agit que d'y mettre
lI prix.
Bien A vous,
CAMILLt LLiON
Ddpu t des Cal.


fvt


i
I


----- ~ ___ __~I ru~ ,- --


- -~ ~~ I-------~


]












R&MSB RMION TS
RNBEIGNEMENTB
METIOROLOGIQUES
Observatolre
DU
SSMINAIRF COLLtGE St-RARTIAL
M^ARDI 22 JUIN 1909


Barurnhc ) mid,
Tompera ure "''i'~'
(Maximum


761 -/'5
23,7
29


Moyenne diurne de la temperature 23,9
Ciel covert rtote l1 j urnee, avec grains
de p!uie A plusieurs reprises,- pluviometre
zi milimetres. Fort vent de E S E attei-
gnant 14 mc'res par second. La depres
sion s'tst dPplacee' vers 1'oust. Batometre
encore indecis, Ieg&erment 'in baisse. Etat
atmospherique ici Nord"
J. SCHEIRER.
Nomination
Mr Ulysse Guillaunme a ete nomme con-
tr6leur a la douvne de Port-de-Paix en
replacement de M. Joseph Villars.
Tribunal Civi'
cAudience civil du Mardi 22 Juin 1909.
Presidence A. Poujol.
Ministcre Public : A. Thibault.
Jugements prononces
Celui qui declare nul l'exploit du 16 Oc-
tob:e i9oS de i'luissier H.FrC lerique don-
n a la1 requc.e de Mine Vve E'ie Menos
centre Jean-Louis Verite au sujet du juge-
ment du 3r Mus 1908 rendu entire les par-
ties et les ram6ne dans l'Cdat cu elles se
trouvaient avant la dite signifi:aiion; -de-
pens reserves.
20 Celui qui deboute le sieur Paul Per-
raud de son exception tendant a l'incom-
petence de ce tribunal. (11 s'agit de bons
de commission Les epoux H. Nogues
sont proprietaires de 5 olo sur le montant
de 1'entreprise generate de la construction
de la Cathcdrale de Port-au-Prince. Its en
rdclament le pavement au sieur Paul Per-
raud ; ce dernier avait soutenu I'ircompe-
tence de ce tribunal en ce que l'engage-
ment avait e 6 contract hors du territoire
haitien, etc etc. ) Le jugement ci-dessus a
e6t rendu.
Affaire entendue
Accelia Accelien, centre Ve Patrice tils.
Puis le siege est levE.
Histoire d'Haiti
Nous sommes heureux d'annoncer A nos
lecteurs que le premier volume de 1'His-
toire d Haiti de notre collaborateur Augus
te Magloire paraltra samedi.
C'est un volume de plus de 250 pages
edited specialement a I'usage des adults et
des gens du monde. II a comme sous titre
'Ere Nouvelle et passe en revue l'avenement
et la fin des gouvernements, de Dessalines
a nos jours. Les enseignements qu'il con-
tient sont du plus haut inter t.
L'auteur termite ce premier volume par
des conclusions qu'il est negessaire de re-
pandre pout le plus grand profit de tous
les haitiens qui, s'etant bien rendu compete
de notre etat social cherchent une solution
pratique A nos crises inutiles.
L'ouvrage se vendra au prix de Trois
gourdes
Contes du Jeudi
Ryons d'H...nous conte remain avec sa
verve habituelle une venture original
et suggestive qui ineCressera nos lecteurs.
Cette histoire vecue d'une intrigue au-
jourd'hui oubliee,est dddike a Probus Blot,
le troublant poete des perversitCs honnetes.
Remerciements
Mr Henry A Martin et les aurre; mem-
bres de la famille remerciect tous les amis
qai leur ont donn6 des marques d'affection
dans la douloureuse circonstance de la mon
de EVA LucIu.a, lear regrett6e enfant.
Is en garderont one vive gratitude.
Magnifiques Panamas
Pour Hommes et pour Dames, chez
Ml L.toNmO SOLAG S, 22, Rue des Fronts-
Forts.
Accoares ons II


86nat
A la seance d hier, le Grand Corps *'est
o:cupl de la sanction do process verbal de
st dernitre rdanion et de la lecture de sa
correspondence qui comportait des deman-
des de rente viagrre on de subside.
Cependant il y eu one pitc' assez in-
eressaute, don't lecture a 6tC donn e aux
'&res Conscrits. C'est one protestation des
habitants de Fort-Libmrt centre le project
Theodore tendant A former des commu-
nes de Ouananminthe et de La Stile-Mont
Organism ) une ligne militaire assimilable
I un arrondissement de e classes Nous
en avons d6ej parln ici Cette piece a etC
envoyee A '6tude des Comitis de lIntd-
rieur et des Finances.
Au moment ois la seance allait ecre le-
vee on du moins avant la proclamation de
I'ordre du iour de la prochaine reunion, le
Senateur Theodore, obtient la parole et
d&c'are qu'il ne s'itonne nullement de
cette protestation cir il savait tries bien
q -'en deposant sa proposition devant le
Grand Corps,beaucoup de gens auraient 6tC
contrariEs. II prile le Snat de fire son de-
voir et de ne pas s'arr&ter A cette petition
sigane de quelques citoyens de Fort-Li-
bertC.
D 16gation
Lundi i 2 heures de l'apr6s-midi one de-
lcgttion compose de Messieurs J. P. A.
Coicou, Dr Faublas, L. Bourraine, V.Pom-
mie et E. Adrien, a remis A S. Ex. le G6-
neral Simon une adresse que la popula-
tion de Miragoane Lui a envoyee.
Le President de cette deMiguion,Mr Coi-
cou, a su trouver des expression choisies
pour traduire les sentiments de cette inte-
r-ssante population. La reception come
toujours a ete des plus cordiales.
Naissance
Mr et Mme Arthur Roc v:ennent d'a-
0o'r A M.ragcAne lebr premier bEbC qui a
t u. le prenom d'AL;cE.
Compliments aux epoux Roc et meil-
Icurs voeax de sante au b6be.
Des gargarismes
Beaucoup de gens dissent que la poussitre
est tries propre. Its sont d'accord avec Kim.
Mais.je saisque lapoussiere des rats morts
( cir I'on assassine encore les rats ) je sais
q Le les chiens et les chevaux laissent leur
,ouvenir a la poussiere qui nous fait 6ter-
nuer gratis. Voili pourquoi nous devons,
tn rentrant le soir, nous girgariser avec
de l'eau de citron. Nous aurons ainsi le
tube digestif propre et les voices respiratoi-
res propres. Nos cordes vocales seront pro-
pres par la vis a tergo qni sera l'cho
de la propreti proximale. Si nos jolies
compatriotes ne peuvent nous chanter les
chansons creoles gales, elles pourront tou-
joars nous chanter des cantiques. C'est in
avant-gout.
Ou's qu'il ya de l'hygitne, il y a belle
voix !
Docteur PAUL EWALD,
A vendre


Un buss en parfait etat, complete
remis A neof.
Uu phonograph Edison avec deu
villnns et AO rouleaux.


ment
x pa-


Monographies: le cacaoyer, par Lois
Em. Elie; Ia canoe mucre, per Sint-
Martin Canal ; 'Apicutture, par Charles
-Dp oton et Caf (extraits) et Observa-
rions metdorologiques.
Mr Arch6r ot Ie
Contract do Ia GonAve
On a fait grand bruit autour de la ces-
sion consent Mr Archer, amdricaia, du
Contract de la Gonive. Le bail accordait le
b6nefice de l'explottation de Iile avec too-
tes les obligations prevaes par la loi. Mr
Archer Jpayait aux ayants-droits ne rede-
vance mensudlle de Mille dollars amtri-
cains. C'est la premiere fois que le Con-
trat rapportait quelque chose.
It parait que, par centre, cela n'tait pas
pr6cis6ment dans les intir6ts de Mr Ar-
cher poisqu'apras avoir pay, croyons-nous,
la some rondelette de Dix bait mll dol-
lars aux concessionnares, il a r6sili6 son
contract.
Ainsi se trouvent terminOes tootes les
discussions soulevies au SEnat, dans la
Presse et aillears.




olOeiles Etrangeres


Dernibres D6p6ohes


ST PETERSBOURO 20. L'Empereur Gail-
laume a fait cadeau au grand duc Alexis
Nikolievitch, fi.s da Tsar, d'un module de
billon dirigeable Zeppelin ".
PARIs 20. L'sEcho de Paris d:t que la
rencontre do Tsar et do Piesident Fallieres
A Cherbourg aura lieu A bard du cairass&
a Leon Gambettas ; il n'y. aura ni fete ni
reception i I'arsenal ; tout se passer dans
le port.
Les journaux de Rome disent avoir ap-
pris de source autorisbe que le Tsar etl
Tsarine passeront quatre jours A Rome au
mois d'Octobre et qu'ils rendront visit
au Paper. De Rome, ils seront A Naples,
puis de 11 i Messine.
RIo DE JANEIRO 20. Le baron de Rio-
b-auco, ministry des affairs etrangeres, et
le baron d'Anthouard, ministry de France,
ont sign one convention qui regle le
transport.des colis postaux. poor lesqnels
accune valear n'a 6t6 dclar6e.
ST PETLBRiOURG 20.- Le Tsar Nicolas a
enyoy6 one some too dollars an micani-
cien Coyne do vapeur anglais a Wood-
burn a qui fat bless6 par un clat d'obus,
quand ce navire fat canonnk par on tor-
pilleur russe.
Le ministry des fires 6trangeres, Mr Is-
volsky, a declare que incident de la baie
de Pitkipas dtait le resultat d'ane errear
deplorable.
On croit savoir que le Gonveruement
Russe adressera des excuses an Gouverue-
ment Anglais et qu'il payera one indemni-
t6 aux proprietaires do Wodburn a.


S'adresser aun Cain. LONDRES 20.- L'arme territriale an-
glaise constitute avec les miliciens et les
Fi6vres intertropicales volontaires qui, depuis des g6n rations,
On announce la publication prochaine, talent les scales forces defensive de I'An-
sous la direction do Dr Audain et avec la gleterre, est sortie cet aprs-midi de l'dvt
collaboration de MM. les Docteors Ch. embryonnaire quand dans le pare do chl-
Mathon, R. Ricot, G. Dalencour, Lissade teau de Windsor. le Roi loi a remis ses
et Paul Salomon, membres de Laboratoi- drapeaux.- Les drapeaux ont et remis
re de Parasitologie et de Bacteriologie cli- aux divers regiments par le Roi lui-mae.
niques de Port-au-Prince, d'un fort vole- OTTAWA 20.- Le Gouvernement Can-.
me sur les fievres intertropicales ( diagnos- dien a reca de Paris n rapport l'informant
fic h6matologique et cliniqte. ) que le trait de commerce franco-canadioe
Les autcurs de cc travail pensent avoir al ait etre prochainement adopted par la
definitivement r6sola la question si ardae shambre franaise.
ds fies fi es s pays chauds. ST-PaTERS. G 20.- Le COa
Cest limprimpur Verrollot qui excutera b' vouloir prendre rapidement les propor-
le travail typographique. io do l'pidea de 108. Cinquaate
Bulletin do l'Agrioulture trois malades ot et6 traspo.ds hier A
Nous avons reoa le fascicule do mois de 1'h6pil, ce qi fait an total de 176 chold-
Join ui centient les matieres sainantes : iques. Dix-sept c suspects oat eale-
-La Ferme exprimentale do Tureau, meat etC eavoyds A l't6pital. Dh d ices
avec le procks-verbal de rsiliation e la soot prodaius am coen des decitr2es 4
concession de cette ferme. heares. I
Les rapports au Ministre de l'Agri- LA HaVAN 2 0.- La Chambre ds Re-
culture de MM. Chavineau Darocher et prestants a adop d *ae ardoltion demma-
Charles Dehoux, ingdni Urs agronomes, dant as PWdimMe Gomes de i l brir
sur lears tourndes d'inspection dars l r' des docum o m t i- pedredue
gions do Ldogane et de l'ArIbote dIt e de Cbs euwes I'BtpagSe.


Mr Juto Grci Voe,
IA ^K?4 i I note qo i
inem st dotsdan:to ek
dmneb hypoth aire cuoeo Z

oop de dollars. Cet-e rEpe.
refost ergiquement i le
dette. :+
PAs. On estime A .ooo
lars e montant des ddlts qu I
tremblements de terre out cams
midi de la France.
NAnras ao.- Un .0ooe99
ailitaire construit id por tle
GooC vesement Russe, a fbt hie-
perbes ascensions. A chaque ,
rotat a enaidv neof message.
SEBASTOPOL 20.- Le trampon
rnsse a Inul a a could dams k
Turpsay ( Met Noire ).
CoawTAMrNTIP so20.- Le
affairs rtnrttres a d6clarf hier At
bre des Deputis que, si les
evacuaitet Ia Cr6te. le GouvernsM
affirmerait immediatement m
sur cette tie.
PARlS it.- Rente: 97.20.
M. Barthou inaugura i Nancep,
tion international.

Compagie P. C. S


Avis


La Direction de !a Compagaied
Chemins de Fer de la Plaio eda
de Sac avise les porters de cart
libre circulation sur sea dil6remtels
gnesqne toutes l s cartes de libre ,
culation, actuellement en coorn a
seront valab'es que jusqu'au 30 J
courant, une nouvelle distribution
vant Wtre faite.
En c> ns6quence, elle prie les Inp
teurs de ces cartes de bien voalokr
presenter en ses bureau i parti
25de ce]mois pour effectner I'ri
ge de l.urs cartes
LA DIRECTION.


Etude

M* Charles MILLEIT
Notaire public
53, Rue du Port, 53.

M C.L. Ver
TaUlear-MarchAbnd
Done avis a sa bienvllathDt
tle que sa mason No'7,Ras
sire est toujours bien W
varinet d'6toffes de a basu
veaut6 pari senne.
QoUALrrI SUrn,*u aus. CouoP
T' VAI, soonti. Exictirnor r
Prfz tris rMidas I

H6tel BBellvue v
ALe mieox site, Is
fortable.- Champ
Cuisine reoomnmAe.- Vue -se

Docteur R. R.
Chirurgien DentifM
Announce a% public etiA
on particulier qu'il sr do
J6r ie dans les premiers
Juillet.
Port-au-Prince, Id 17 )Oi
wmmmvmwmm-


Ls utoamor PaINS WILL
taie. Now york eodra
Dou stma0 1 not"~j
mamt1* kmmojouarr P
J~rdule, Cay., Javl0Z '.
Port4uftirns
Ave a.3II, A


I I- ,~__._ __ -- --- -


I -


Milo ROD,;








I. doe att6is & Co
lifsion food en 1888.

nmin aricles recus


Kola dIe KIiii!stoni


Kola-Champagne
Iron-brew
de .- l C,


fortifiant
tonique
pV,'S lr: 'ei \vl ter fact:-) y


parf eies H obigant; Ro-
_.jbignt; Fougbre Royal ; Par-
old ; Savon, Podreo; etc. etc.
OetdS adorfumerie tr3s 61lgants
?al romm-6 Astris ; Lotion, T ri-
p, re.om. tshinli JIstin BatraI
psV Fbouots et Chamoti 56, IEua Courbe
ww oet buss.
P teris de luxe, Bibelots, -
"aquaires, Brosses, Pipes,, Fumes-
, Crvaytes, Maroquineri dMadame Serre

wrnt do BijouE'a ad'Artgd, A Aux armes de Paris
o-,s A i la disposition do public-
6ratl et t la portde do toates FLANELLF pura laine irrttrecissable
i barses. i pour gilet.- C(ORBILLE pour nou-
Atele'rs d'Rorlogeri et d' veaux-nds et dessous-plats en osier ;
ijoaterie: Gravures, Confection MOUssaLINs SOIl de toutes couleurs.
Seommande. Argenterie. COUTEI.LERIE.- LIVRES
Jt de vigil or st vited argent,- CLASSIQUES,CAHIERS D'ECOLtER,PORTE
S a piearr pr&cise's i des pr ix PLUMES et PLUM.~S.--IEGISTRES de com-
a0 '. merce et d'actes. PAPIER, A 6colier, a
T D' LL Dig C r Ministre, a lettres, tous formats, a
ACAT D 'CAILL-S DB CART emballage, suphrieur, a impression.
Prix exceptionnel ENVELOPPE- de totin formats ENCRE
-...--=-- NOIPE et A copier.


Antoine Labastille
AUX C.kYES
Derniers articles regus
CHABAAQUF:S forme sellI
C.SQUFES drill blanc
CRAVACHES


Tous ARTICLES m;litaires.


MeuiIbles


ncodre


saion ct a ccssoirse l'a meublemenit, pour

S'altiesser i d ~tc u Jout lid!


NICOLAS CORDASCO


157, rue Republiciine,


137.


Asuconquhrir en peu de temps la pr ~mirt place taunt Port 1.iu-P Ii Hce que
lish Province.
IAv6ritable succ;-i don't elle jo'it est di au choix in .Inalarable dle s m)10-
Is sur to mos francaises et amdricainej d'un, !'bIrg tin ,, tri)io~ii b!e et
0poodant A tous les caprices du bon goit.
Toasses modi tes existant en magisin en to'tcs pt Jii'itW re t l irsuis li
aent de chausser tous les piels, mnem3 les p'ui; dfriic.les; et l.i m i -
deses prix est accessible A touted Id- bnurses
ToLtesles personnes quine trouveraient pas a sq chau;-sr da.ns le magn -
Wnoot satisfaites dani les 2i heureci par un article fit sur measures.
l.B.-La maison peut chausser; sans pre idre de: mieiures, les personIeI qu( ;
pftvt s'y lendre.
iSat de lui envoy-r une chaus3ure allant bien' on -iinon lui signaler I.s
lachaussures n'allant pas bien seront remplacdes par d'autres, rec'itl6es
Sleep observations fourniies.
Atacult6du retour est permise dans les 2' li-ure aplr; la livraison. St
bassures ont dtd port#es ou ne sont pas 6 l'Mtat compl.-t de ne ,f elles
t rigoareusement refusees.
liaison d6tie touted concurrence, et envois franco en pro-
l%.- La mason a nouvellement revi un assortment incomparable d&
:eAU verni, viche vernie, vAche noire. veau sa'in6, kangaroo, chevreaux
Doirs, jaunOs, champagnes, rouges, etc,-tc.
Vente en gros et en details
hlisnt trouveront A partir d'aujourd'hui toutes sortes de tournitures
,.Tdonnerie A des prix excessivement r6duits.
Pix excepionnilst ne soit obtenas qie pare ''ie la maison ne fait
de a14res q. e directement avec les fabriques d peaux et de fourrni-
r i't.hiats-Ulis telles q is: tirants, oeillets, lacets, clou-s, lastiques, ti'
h'mbioes et pour cordonniers.
Machines A coudre Singer "
Rdoniaers, tailleurs et couturibres. Demander ca'alogue et rensei-
%I 85c d"ace'P toutes les commands qui lui soit faites en cc qui con-
Ir' Bl des empeignes, pour homes, femmes et de toutes poin-
4i6 A avec un grand soin. t Coupe excessivement Kodas v
1' aux marchands de chaussures
,,r J0. )our, la Maison se charge d'eixcuter les commander de
10i aSeront faites avec un grand rob ,is de prix.
s -eiP nente s i cet egard et le catalogue qui vous s, ra envoy


En veni ;.lIov C.-tinlat Fouichard
1 1 I I (.EN I 'K


DEPOT DE KOLA DE KINGSTON
dc lza t7^Ls Ti 1< ii -A Aci itc < iI c
IVlixc.i'ai -}7;l ^ t "ls C orl1^!^*11''y


reco iniiatiti"It ,- l Ic t it;,


I! I I i I I I II i If'.


en flace fitiIl~r

KOLA \',N


till I


Mmne. Arthur Bonnefil



Prdudan dAlie1diladc pour 1a Toilette


31 RRecommanQ~s pourr
GREMI BLRVGIR; A DOU1ClI C
POUDEhzR$I IR IEn
sIS peu du viage et d onI nln*

ItJ SIXN, 69, fauboawrg -(artin, PA3lS Se ubcr le6 Imitatiolu
I 44 vlltAll
loutO I:L!LtIle en lui com-
~-~IEI~I~B rmm),-qu: d' 1,~livieux par-
furo. Elle conse-c% [ I1at i -lc-ut du Qt --!1.o e.;t souveraino
coutre le hAlo, les piqiiirt d'i'etcte,; of le, 6ruptioris de la peau.


s h-:, bi mi':h, invisible, adh6-
:reit.. Lipilpable, pr6par6e
L'':,.ial;t': n po i r les person-
re.' .* e. Avoir ,y r un teint
A t n' ,,% '. .,, f a:r" d'ell%,


i! t-6pi-ochAbI ;
a Favorite 'P l 1' 1 1) *,.ttc


LE 't I I I
~pwmumEL


ist pai;i iut


EL


- ,. it C


,* Ur


Toilott., d,


dt~ 26L1u Simon,
* WI MUeIX -10111Y n~o
i. l 'Fteain degrd
Leuf-tuts et pour lea,


1 -' -,t ip6t pj-ir Haiti

.4-ISON JULES LAVILLEW
93, Rom d4 %Magesis ds A IL'E, 9P


9J0(10s-i Il(I


E.11 vell(bo


GRAND PRIX


fitch


HORS CONCOUlRS


tilitini Bari)aneourt
Medailles d'or, Moeucito boo-r -, --', \!-nbre Ju J ary, Griul
prix, Hors oonoours alas tLo"es les Expo-ltiors depuls
1881 jusqu' 1907. (Anolen at Nouveau Continents)
Mrad:~ rn.Z_ Vrct-j-~ !U.n:ANCOUI tt~, s:118 deposi-
zaire deh Ia in 1-'v t i-n LI Eu b i L t et seale propri6-
taire des formnha *';i onRl au in Barban-
court !t'; n Viir .i U ctr1 i, a pri la suite
los affairef P d- fm so -- -A n 1:3 *,il.: [&a I I. sise 7,9RUe
des C'ASars i Ii rai:lpo~ 1t.. lA-a Qornh-iuse client&l6,
dant les cowiwaa.1aes s e,,a .t ex xA c a.i. !32 'it; soin quo par
le pass6.


- -----


- yl r- r


.,_ ___ __


O
b


I lo '. -i,),i do b,uteille.


LA


. .


all -'La rinavie








mIc an plls de plain NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageusemelo
8'1 n'estfaitavec la"Pillsbury's connu de toute la R6publique vint
Bo*L'. de rouvrir son atelier Rue F6ron,
a .( Re des Miracles ) No 01, pr6s do M*
La meilleure farin, ,Id monde LUg:r cauvin,
Celle qui ,donri I m'illeur pain Sa nolrbreuse c; t,+il trouvera
Qui produit 1i. plus de. pain come toujours to', t.:tisfactior.
Le pain le pll blanc pour les :ravaux qui lui seront COD
L ^ .. ,_ I fl6S.


-.u pain ie plis l$e~r.
Pour tous renseig neuoents s'a-
drms sr :
Ernest Castora
rnpr6sentant de la PILLSBURY'S WASH-
mIaw FLOUR MILs Co MINNgAPOLM
muIL

Chapellerie
ACCOUREZ CIIEZ

JAIME TESTAIl
Le rh.iapli r,.malrquable, avan-
tageusemeiit (:crnnmi,fait s;tvoir au pu-
blic en n4rI-,l A i h i nombreuse
Clientele 4iI'Il vint FABRIQUE DE DCHAPEAUX
(L'ANCIVNNE MIA:- >N DU LOUVR )
Du LA I'LACE (;KhFl'F\I P A LA
GIAND'IUI.: () ITl IA.CAINE
No t149) E, f- .'- '.' la Poste
Le nonv'l ('. t .'-. iln e e.t ou-
vert ouus it (i)n ,, L fleur de
1'Ara riqie


Ii 1)I'OcflC-t ~o
P1,01let .,olil

Fraiieisco
Fab-icoi-, .i


(ct promptitude


S ,S USE
a:dcjissures


La Mau u'a.- i- 1 a 4 to .ours an ddp6t
un grand --k. yenta 00
gross et en d~tai!, de -'a'.ssures on
tons genr (.o!.r
HOMIMES, IEMP.1R, ENIAN'rS
Los CC'rU!CIOI. o... Omaler(cants
do l'inttr:-ur po i -'c. tr-i ix6cUt669
dans uve -,eina m e pu p3.
23, Rue dcs F,-:w)its-Fo!ts., 23
P OiT-1r01'- 1--; .--Ct CAITI )


Ch-e


: ii


155 Rue Rtpu';i~c'a.,./ ,
E. Robelin
Viennent d'arriver par
pear :


face de
dernier


Mr
Va-


PatO de foie grI';- S.uCisses trufles.
Pigeon aux pois. Tapio'a. c(houcroute.
Asperges etc. Fruits ciistalis&s par li-
vre et pu r 11,on,. iru'ie d'entes. Vins
rouge et blanc. Opr)t,). Malaga. Ver-
mouth. C(knac. (ChaIp'auij'.e.
_J . mi


A L'ELEGANCE
CORDON 0 N'RIE.
:2. SEWPI E
42, Rnc des 7ro:-s-Fortr.
CGAUSSURaS n DokP6T,POUR LA VIMT
Promptitude et soin aux commam-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Former ambricaine et franCaie pour
Mesieours ; Bl6;autes et commodes
Pour les infants le plus l'aise.
Travail solide ox6out6 aveo
de peaux de pre',ibremarque.
Assuranee do grand rabais.
PAtes, CLraee at Llqulid.
PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 Rug DU CENTRE
Travaux de toutes sorts et de
touta grandeur.
Reproductions-AgrandissOenmt


Chapeaux !
Chapeaux tI
Chapeaux I 1
PAILLI DI POIRTS-RIC
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
ET

JOSF SAN MILLAN
FAPT CUI DF C rAFEAUX

S .~ :Jt L 70i ti.t A re
lag K ... r .


aNTS UEAIET BELLEVUV
Pies. du Chamr~b~rs -
PORT.A'-P RI NO C(NAITI)
h irm maneo ALFRED, direcri
"PPARTKE WTO POUR WAUIIX
DINMRS-LVWNCX3.
Inwusom aMloudiw a ..eowk&e. Fussw is ow.
dwe*wr.v. LuS Tar twu r s8 .B
PROPRIMT* SPACIESj, S'OUAVIMT SUR DRUZ RUU
1PaOXUNAMUS. JARDjIffS
Table 15.H~ft 7o-Piu8e.--&du so

Table d'Hbt. '.7 k8 haute d.~it A


Pharmacie W.


Place


G


O. PETOIA


SL. -4iLN
tI ,T-.A.AUP i. NCE
A, S'UAxRS "":,-v am"=
xA rvip6T, ~;I L ;,0- ANT
rl' CV9 XT D*IAIL.
: oc'- ~ prompt* des
cqxa~xrli tunt iol qu'ex
P~rovinoe.
Fur!7.-i~os A hwirim~tzv i',Aj~tutes vt ra
d: u iamQeSl( lmsDernii r me-
Of f- tParis I et 1 p0UR commode:
ia~snri P pour ou faatu z confection-
ades vitcv vC is Peet %It GU!'5Z nuanses
J's9 -t CL (,rde irrdprosha-

C fi

L~-s~u F. BRUNES.

Loirbij' o;ar


L. HODELIN
A ioiLr. k. aSocwi Philaw
hkrvp-6.i i tIZ ,* iassiuurs do Part
Vierit do rocevoir un grand choix d'6
cif. fiL...dd~ns~c, zamir alpaca, chaviom
*. Cvw-ote ;-:1r deal, etc, Asconzam.
it Part. I jL-',CO--a ant i St cUlntle une
*oi1& colktitQt do coupos do camir,
Lt (I'tA d;3 mrwaiie at do plqU6 do
touts ubr.-I'li~
Sp6cialitE' .ia ooat mem deno.
oes.-- Coupe' Franiase aAsglabo el
kndricaine do la dermi re poeglem.
La mason confecticnne auss !oOclaw
~tumAe nii-iiaire, habits brodst
do1AXanans, tuniqnze, kabits agap


ST-JOSEPH
AtqGLUDRs RUES ROUX UT DU MA@A
SN DR L'9TAT.
Service blen organi&6.- Repas
l as carte.- cuisine exoeleee
PaOpadRTAirtu: Josx IbESRIVIME

Tibbre ZUphirln Bell
Fabricant do obaussres
Rue Ti7er"msse, facade Nord do
ia Place do l Croix-detfossaes
PANTOUFL3S MVLZS


Buch


de la Paix


Execution prompt et soign4e des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres
m6thode am6ricaine ( fire essay 1.
Fabrication d'Eaux gazeuses, strops
Champagne a P. 6 la douzaine.


Droguerie en gros et


Propridtaire : W


m6tanx Co

et vdritable


en detail


Buch


Pharmaoien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne:
Aux Gonaives : Madame P. Laraqua
A Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


Grand Rabais I


JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION ( il )


HAS COFFERED A


Gold Medal


upon


Tannerie Continen


DE PORT-AU-PRINCE
CH ASSURES
CaHmvruU tLAct, pour home et dame P. 10.
VuNuIs CLIPs 12
ComULnR LOTUrS c 12
Pour la vente en gros 5 oio d'


EnbumsIN?
a
41


Jodosalina


Cristalil Jodati Itaani deVetor P1


Prftenteof tn me temp. los advantage do rio4o et is
tat utile dana touts loforino rlenties do lichamp -
quo,- obIt6, ozleurie, Utbhi", ok- et grn6aeIDOet deN
dams la aotspalion hhabtrudi Ottlm Infetoms intstm
La JOD05LIA a OtW eon rinbide trio eficaco, MUMS
S Omaladiesdo dole Ot d" ridm& Ie e SodSPir &mn
~Io~ amte & mn &wion laIs ve" Oeb rdlab'I ldo Cradm em

Dpct: ds o *hm do at


3~1Yonvelle