<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00652
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 22, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00652

Full Text



hnflm6, N. 5U5


PORT-AU-PRINCE ( HAItn


Mardi, 22 Juin 1909,


1 1
V ,
i~J


'


)


OUOTIDIEN

....... ,maluil I -


Abnnementrs_:


us Mo....

UK UMo. -
TAM MOM.
TWO MOM.
Ta..r Mo..


2.00
5.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTEUR-FONDATEUR

Cl6ment Magloire

ADMImISTRATUR, Arthur Isidore


LE N UMPRO 15 ChNTIbhS

sla inaaueeIRi RIWrA3o n sea sooremIpee Na
DI R ETION- bKtDA;T [ON -AID W IN IST WTION
4%. K901 41


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE III
Violence et repr6sailles
XLII


;Oble t de gxi&ren(IX, vous qui sentez
--igi nu en ottze seiiu ses instincts, so,
ienitiwent i c i phlui ;'i V-, i '1- P'U -au.1
*~, je VIen L.A devaint vous av'ec les finil
1fat~ d1 gtiraral LUon ontlis, oi
maii, je viezasvou lernarider j U.tii
J e r. huclarnz Ii 1tb1ratisii Iiiu piI-):1
Alicr inriocent, d cu i';cul,!u toituitl'
t Sceurt.t is h~ li {Ic.~fieit j~i4t', ih
L is ct'c O Ii )Ci4e -1 '


eois aprbs la nomination de simuld le;er criante injustice en enfouis- 1),)t u:ie victti'ne: I, victiiines n 1 -,i:
arlaire Montas so pr6senta sant la victim dlans une noble corvelte, 1, s p-ts joigees d'avance '
ls ddlib6rations de la Cham- convertie en allreux ponton, ils se re- 1,oti et m-s eof trits, p,)ur la 1 li i i,
jouissent dejA de leur triomphe. fois, n ous tensions I-.s brba veris nt. e
lAon Montas commandait, Pour assurer ce triomphe, te pri- ,tri et dm ( analois la ji stii:' .,.
md, le ddpartement du Nod,' sonnier exceptionnel a 6te assujetti a homes.
Stol, oet A prendre la part la une surveillance aussi exceptionnelle : 4 Si cette paitie, represents e par vojs
dans la repression de Fin- on a invented un ge0!ier spAci.l, ge6'iei dernmur.' :,ourde a ros vix supplian
dI 18t05. Ce fut lui qui, lors qui garIe la personnel et non la prison, tes a nos pleurs., a nos j i-t.'s rcla ua
aila du 9 novembre, mar- qui suit I'infortun6e victim coomme tions ; si, consil4,itrat quo le :ilt en'
uMvwement A I'attaque des ue omb-e, ombre -inistre, a Poit-an;- .i Pouvoir t un, *li foi ,el de justi-
do Bel-Air, de StPierre. Prince, sur le ponton, dans i'irmrno;) i c ne s nnt ,pa- les preuves vid-"ntes de
ssa enfin de la Barri6re- cachot du Cap, 6piant ses mouvemnits .impuissaice ,.! Pouoin ld sevir
ses paroles, ses soupirs ,toulfes, ses ;,galetDent centre -le, e,. al Leon Mon
Ib deate de GdTrard, il rentra cauchemars, le d iire de sa likvre, le t s, lI altestat'iios i,'fr aiAblcs t1 sII
ds pridv6. Lq 8 mai 1867,c'est- bruit de -es fers, partout, sur terse, sur in ju.-.ice s s norn Ides I haine I.l plus
is remains avant la no- mer. chr, ; :lor I. vt .. ain-
SSalolve et quel ues ours Devant de pareils acles, en : :e-.ci- (iel, inp'or a l'a *a s'a-di'ine, I n
lr4de A Port au-Prince, ce-. ce de tells i iquites, le public P s'si iappellerai i Klle lqii, seulr, proinolie
lrter, et cet et l'occasion dmu, la ftmile du g6wnral Leon M iifai iblement entr? les bonds et '1
tion qu'eut lieu la c616bre tas a dtl agir, la loi A la main. ineciants.
da 1i1 octobre 1867, ro- 'Elle a rdclamin tantdt devant le lio a R ecovez, citoyens pr..,t,
I petition adreasae la tecteur de la Republilue et le Conseeil I'-xprcssion lie mes sentiinents .11-' -
JUR Madame I0on Montas. des secretaires d'Etat, tant6t pic de tueu".
eat d'itre agriable aux iec- I'Assembl6e national constituante. Le L, Chlobas, Id octobre I8i7.
Lprodur -oa cett auxpcitin premiers ont gRrdd un silence signiti-
rrdua cette ptit catif; I'Asscembl6e seule a r6poadu. I)AM : .. MON.S, ne I. VLr.
n 11" Dans une de ses s6ances, pren oi:
rtprdeentants, en consi i!ration la justice de ns s it- (:'.et pour donner sui:e it cette p,.li
aee mandes, elle ordonna au Consriil i- t/ion qiue la (;haibre des H~eprdserit tits
8 mai dernier, le grnd- secrdtaires d'Etat d'alors de ne p';- vnterpeill 1 inis so Ogmitdansles cachots. transfeier le general L6on Montas \ i; : s *cretaires d'Etat ai 1I seance du 11 oc-
diarl ni pour son ca- la prison du Cap ct de le fire juge, i tore 1837.
Son ra0g. ni pour ses s'll y aviit litti, autre part que danls Ie io conn. i 1 s iin i len ,s q ii niaiqub-
l a R6publique, ii s'est dpartement du Nord. rent c-tte >. tcIe ;a couis ,le laquelle,
pitid dans lea fers, igno- "' Au m6pis de cette decision souvc- A un ceitaiii mnorn u le geier-l Victo-'
Iott6 de lieas infAmes, raine et ans appel, le g6neial LWeon in Chcvallier pt't:lra :a. ;i 1'enceinte
do la nuit, de Ia pri- Montas est piisonnier au Cap; il n'e~t d la (Charnbre, dlns ulne attitude me-
Plrice anx cabanonos de pas jug6, il 'est pas mame interrog4, nacant.. Le d6pu' Blrice dut r6cl,.mer
apies cinq mois de captivity et de fers 6nergiquemne'it son expulsion. Sur le
lS, snu linge,sans soins, aux pieds. sefus di general, le prsilent M nard
I Idala trade da Cap, VoilA, citoyens Repr6sentants, ce Jut se lever du fauteuil de la presiden-
*Alle do Port-au-Prince, qui so fait sans crainte, sans records, ce et s 4cier, en d~couvarat sa poitri-
Ssans pudeur, A mon maria, au soldat te : Nous somnrus ici s in armes, si
1 6, enchalnd, surveil- d'honneur, fiddle A ses devoirs, au ci vous etes venus nous attrquer, com-.
11d a r lapse en ban- toyen distingud qui a administr6 un an neiicez par moi I. ..
rnplong6 dans d'af- t demi le d6partement du Nord, avec La Chambre ferma I'interpellation
e0achots. La force de tant de douceur, de droiture, de geed par un vote de non-satisfaction en au-
c qu'il a dans lee rositl, de tact, au milieu des circons- rorisant le general Mo-las A prendre
ealos ale Corps Idgis dances les plus embarrasses et A la toutes les voies e6gales pour poursuivre
B ls et sUortot dans grande admiration de ses entemis poli- les auteurs de sa detention arbitraire.
alotnenet esoles an tiqaes meme. Des applaudissements fren6tiques
em;'0osoan4 de son a Lui et sa famille out demand des 6clatbrent dans I'auditoire qui, enthou-
jugoe, on lui repond par Un redouble- (iasm4, p ~ntra dans la sa le des dl6i-
1 4 isoldat, it est meet d tortures, et A sa fami le par birations en se maelant aIx represen-
ib-aO;e o eto esti- leos ersecutions les plus iniques. tnts.
S- rt des plus a L'Assemblie national constiluinte Trois jouri apr,6, le 14 octobre 1807,
ordorne son jug. meant d'apr6s la lo ;I a Chambre .jit rdunie d ins son local,
Rl'Ime ? inquisition executive sourit el, ldvo lorsquA tout-a coup a uut, immense cla- i
rant sa victim des yeux, laisse tomb meur s',lve tant dans I'au liloire qLe d
11b"timme, dans sourdoment cette sentence : dns l'Assemblde. Das revolver. dcls
S oe ot, rI'lno- a To no sortiras pas de IA !.. 6ipdes, des poignirds brillent de tous I
dlP iq mois. 4 Cltovens repr6sentants, o.oas qui, c6tr.Un tumults idesoriptible se pro- I
jO est so- avew e aiat de la R6publique, persoa- duit. Les ministres, les dputts s'6par- r
d hi' dis- SlIes la Nation dans ce qu'ee a d pillent en ddsordre.


a Au II eille in')IIeIt, les femmes -du
).Atpl s I ou, ovos es -su i.anii'oinIt en ban-
Ies. ArLA- it f'- Jtl I rc s et Ole cOutelas,
'le IIe'parc 'IJrcfht I~rit-tes do- la vyule en

,-titati oij wjili, oisttr f G st A(UX CFIS Mille
t44L- ,'~e..It ~1 Ac.: "",LlandtI '!A bas
" t. (:Iot~ip!!'rr' qs~ie ~.illerat I's mai-
.* ri- dot I;t 1) Totii- I ido,'; les jpor-
('11-w l-I W o tif c ez.
ie COS 4e4h1( a.v Iecs.
% ,,t t1! .0!pi.tI~t Jis vor o~cel',Ies. ran s
lo!Ioment irt-,mi p t)It, f, toI)1llo wt-W 2
IpIIelles uIIt peill) ,A toriI aflns la rue.
I'lip (,-IH uneU PAll r-4 i. LI %,j, re, s'eIve
dte Jeui s bu d-; I )n diiu;t II u no troupe
i'I" III l i li luel que
&() 116 p l- tile II) dlirante.
a Elies etiv II- ,in! c I'ti-ii-,l (hi Corps
I4ogidaiC. 1fI,-Ii' i-e'ut ls hiaises et
PIC I.'!' poti4Fr;tts 11ii,h fi'lUtOs Jui sdtco-
it-ijt I IaIr e tl.'- er-a,. ziteratre amities
c.-IuI-I X I t. x :, IrIiI,#'II ooi re fiu vent
I I- g I ii V *-o X "uar,'i' coups


C.t iintent 'imn n'' l** in. t']:is".


!a disso-


nl'''Lins la
nuil i! dI all -- 'ileft'fmlm fe IX'87.Ie gdnd-


AL';u,-rF: MIAGLOILRE.





R UT1 SE .S OI 01 EM UNENTS
a~ZTi1r.'R0LO0'IQU C~E3


DU
SKINER&IRK COLLEGL St-KARTIAL
LUNDI 21 JUIN 19 9


Baronrre A di


761 ai*"7


T~33;- eraLL:. :-J"lilo-i n 22 7
t nazitnuIrn 3 54
Moyt:.rc d5..i:v Je la -exuerature 27.9
Cic0 un p.n.u nualU-ux Iannitinee et coo-
vett I'aprts-midji. I.al solaire co'orh vers
rnidi. Or.;g& ra'.-nm pir le nor A I oest
d.-,uis 5 ii. k'etiipc luie A 6 h. S2M ;
goutces de pIaie e- vent de terre assez
frais pendAnt 1a nuig. Btromecre encore
en bisse. U e 4gre digression dans I&
mer d&s AIti~Ls.
J.o -nt


~____


______








T: bunal le Cassation
S ION C;\a IV
4AuJiu ,,lu L.uni _r Juin 1909.
Le I ,:b :ni .ou.s la prtsidence de Mr
Ernest Bbonine, Vice-lli'tident prend
si~ge x h. \ iirs ct demie du martin et
pronon, i' rr.: q i c it e tt annule le
juge .: d 1, '1, .n-i civil des Cayes en
date du i '. 190io to n ses attributions
comin ,l-,.' i .d'u en'c le sieurs Ma-
rius \ 't -ieto\n Piheloclks Das-
que ; \ .,tiaie au Tib-nal civil de
I'Ainse \ V cr' r.'s attributions
coinrn('tn i '.. cInlainn- le difendcur
aux dtJ pi ,.
Pui, t: i h.. triess de :


-Mr I I" ',
Mr le I' 2


I t:;r:. cOitrc ll.nri Etienne.
H ', n. riaporteur, donne


l. tuie J sn rapport:
Mt J. I. ) irniip ic cst entendu n ses

Le Min; ic Pui,'i:, Eug. Ddcatrel con-
clut at rn 'c; p 'nrvoi
M^ Jdare Vve Charles Phaligeau
contre Phili, .Lavigne et consorts
Mr !1 :, Chincv ob:ient la parole et
fait son Tapp)r .
Me Mtclius B:13ioit, avocat de la deman-
deresse est en1cnntu en ses observations,
La continriti t:on de I'atfaire est envoyee
A I'audit -c dlc Lundi prochun.
Le i; : !Lve.
Admi' is tration Postale
i \v I... E I LRIEUR
I. i, ',find es en souffrance
M :, I .t /qLuiicm, Vve Rock Ro-
chin \ln'. \ n' ie Lafontant, Mme Re-
sina f rnii Mrs.; t nrv Lefevre, Aueuste
Clo,. Pa,.j ,. ini S-mon Pierre. D. W.
Blichi, Sldwii,'n SaLvador Benoun, Gu-
mers;ndo I .va- Philippe 'Mond6sir, Char-
les Jean P'a.nr.
Lcttre( f u'ncs iux Fxp, ditiurs :
Di's:i %\ \ : E XI'L.DITEURS ;
Mrs S-wi',:,i : .. -- -Paris Frrmon Michel
Constan;n FU3Joard New York Euge-
nie Jn-Baptiste
losephl M.igiron Colon Fernand Ber-
nard
Dio' I>:es -- R-.z:au J. D. Floriscat
Michel
Fr6denc I 'r'u.:i S. P de Macoris An-
tiope Urbain
Tribunal Civil
,.4udIc,; ..:I: ,u Vi'cnid IS Juin 1909
Pr. .. Dupont D.iv.
Mini:te-. Public Jules Rosemond
At.iire entendue
Jos, pip H:l',vert centre Antoine et Le-
osthiene Bimniyv.
.Anni.r. .' .. :,' ,i'u Lnndt 21 Juin 1909.
P!l derte A. St Rome
Mlini-; c Public : Coutard
J gimIntl prononue
Cclui qni ntnmme Monsieur Engine Ma-
thieu .nn- tixpett dans la succession de
Dordor en rinplas.tnt du sieur Charles
Armand, em, ccliS.
Atfaires entendues
1 M.d i'ne Populaire Jean centre Os-
m6 Ch. lub .
2 J. L de Picciotto centre V. G.
Mack' of.
30 M'nouvitie Muller cont.e Em Ga-
briel ( di J )
.4 0Chenvin contre les 6poux St Fort
Colin ( l)4.iut, )
Pour demain
Nous pub!ierons dans notre edition de
demain nne importance lettre du depute
Cm mille Ldon, relative A la nature exacte et
parlemcntairc du vote 6mis par la Cham-
b-e VLnd:di Jernier.
Avis
I.e b.I cau St Pic,'er, capitaine Osias, est
arrive ce martin et quittera mardi 22 du
couran- pour les ports du Sud, jusqu'aux
Cayes, pregnant frets et passages.
Port-au-Prince, le 21 Juin 1906.
Magnifiques Panarwann
Pour Hommes et pour Dames, chez
Mu* LtONIDE SOLAGES, 22, Roe des Fronts
Forts.
Acconrez tons il !


CHAMBRE

I'S c ncc.,lu L,4ndt I Juin 1909.
De I'ouverture dhi la stance l'ordre
I j ,' s! ittivetii t le Gil. (Canal,
'-.i.i~Ie E Eat des Travaux Publics
t. ;ii i,,portef.aillj ile I Int i tdur de-
*i'uit- ,t paroie pour deposcr deux
'* j .. l ,,i
I. j,,, iii r ::c-'o:I- i utr. pe rime d'en-
,') ui. nt di~i 6 centiemes de la mon-
i,. '.- t ei i Po i ou' ch.q ie plant
1 ,- .:1 *i,' c i:a.o r u1e" plantation
1 Il i -.l r6ailis -. silur une surface
S )i i ,'-; C 1tt te irime deJvra
et,- in'-i ,i ct in e :: 3 ccrnimes par
chalqu plant constatd suivant un etl ti-
li *, t 'lui s-ra delivre par le Conseil
1~,Ire, presid41 par le ch, f mili-
I*t li ,,ii (I p p'antations. et : cen-
';'"'" '~-ps h second sarcliisoi cons-
,,, tr, n, ouvein certificat d6!ivi-t
.',n[r: i-d,'ssu0s. En verti de ce mA-
ioe irijt. it ser accordA 25 centimes
Ir 1: r, iai a tous reux qni voudront
i lire : is le P.,ys le cbt~e liege
( -~~ I-t ),1 a c:,outc lon,, )ar chaque
;!:t 'f qi -cr1a to,'itatl par un membre
!i per--.miil technique du DWparte-
in ii !.-' I'Agriculture.
i in ts -i t out on f: ictlii-e lde
is lioit-s dte doouwne.
II ri p'rvi an u BuIget de la R4pu-
j' il ,i I, I-,s ,liftl`er ntes valeurs A aflect&r
r' si,.e il'er couragement de deve-
iine'n' it t de propagation de ces
'*t l -. A ('t effet, il sera ouvert au
I) i,.t Itd I'Ariculture un credit
.i -: <,t on ,i amrn ricain, lequel
I -tr e au gmente suivant les be-
,i o .' -ervitce.
1.' xir''ene proIot 1Apos par le
S1 concerne 1- irix aq i l se
la livre I.- glace.L'Usine A Glace
so, 'T :a i' :tie, a vendie sa glace A 5
'r i .. -i'-imnats et ne descendra a
: 1,.1 qU quan'1 nous aurons le

.. S ,.C:t ite'o Etat demanile acte du
1 I" 1 c s; deux projects et un vote
I'ur rC .e.
1e ,I'i:,,t S vain combat cette d(e-
,ieonce, car, dit-il, ces pio-
fi "" ) i miportian t pour qu'ils ne
S -t. ii pal les lilibres reglementai-
1 IS' in i-, ini -Frjancoisse rallie a
I' i!', .i rion Siv ,in.Lai demand d'ur-
,;e',, ,o-e par le Ministre de I'A-
i o ,ir, mi-e aux voix est rpjet .e.
1 p -, ,Il et i d,4put6 B. Jn-Fr an-
,. i 1:i -.0e c-s propositions de lois
suivan'e<
I ,i ', l t Int l ,e .)0 o/o les appoin-
,nl !i .s Meomlrei Ilu Corps Juli-
i ,!i (:orps enseignant et de 2)
S, i -' "m.l'irn',nts des administrateurs
i 'r-o;rinels dos Douanes de la
I{ ,:> .1 u e .
I. ,i ',:2no ta,.t ,le 10 o'o les droits
r i ..iv.- c de 20 o o les droits
-ir' 1 t. l t.r'lio'n souliprs, vins de(
Siit rm: eI,,, liqiours, spiritueux et les
I t on- truction de provenance

i 'luisant on supprimant cer
t ine. v\;i uirs Iortees au Budget de la
ItilpuLtblipie :
.i i\IN.\ s \Tif:IiIEUKl s. Reduction
!I SO,;) l dollars portes au Chapitre
(icitl ons la rubriqie ( reclamation
** prt ;vision ) :X iOOO et suppression
,les 9000 gourds inscrites au budget
le ce mIenI-" deit,;rtement pour depen-
as imtirpvues::
FINx\x:. 5 Suppression 10o les 17
9SS gour I s portUes -ous la rubrique
,'drioin~en cas d'auqmentation; 20 des
(0.000 gourdes et ,00 dollars qui y fi-
,.zurent comme D)eperses extraordi-
niares 3, des 600 dollars privus pour
fournitures de Bireau de la Chambre
lu Commerce.
GI-:rlnE: Suppression des 52.040
gourdes et des 200 dollars portCs au
budget dt ce DSpartement pour depen
ses extraordinaires.
MARINE. S Ippression des 10.000
dollars et des 10.000 gourdes pr6vues
pour D'penses extraordinaires


INT&RIEuR. R6duction de moitid
des valeurs en gourdes et on or amd-
I ricain prdvues pour Ddpenses Extraor-


niires, soit 14sormaii G. 224.400 et'
.900 .lollars.
TiAAVAUX PUULICs 1 actionn a 2000
gourdes des 10.000 port6es pour frais
extrnordinaires.
INSTitUCrON PUBIQUK. Reduction
A G. I 500 des G. 9 000 port6es comme
Jrsricv. Re luction a G. 2.000 des
',. 10 (X) inscrites pour d6pensas im-
r,'.uis au budget de ce d6partement.
CtL.I:. R4duction A G. 1 500 des
(t. .3 6iK po-tees come d6penses im-
,rirvus au bidg-t de ce d6partement.
l.oi *lu ,l4put6 Beauharnais Jn-Fran-
~i-; fti-:ant obligation A tout stranger
qui veut se naturaliser haitier de ver-
ser ldans l. caisse publique une valour
die P. 5O0 or, apr6s avoir pretd serment
devant le juge de Paix.
Loi fdi-antjpiyer 1 o an camp~che
et au gaiac un droit de cabotage entire
I ols ouverts, dit droit de transport
de 0 5)inonai'ie hzitienne)par miller.
Ies cuirs. graines, oln autresproduits
piie'o'lt Une gourle par 100 lives.
l.e Coton et lt pite, une gourde
,a11 100 livres.
L.' Caf4 paiera un droit de deux
gourdes. Le inontant de ces droits
sera vers- au I ireau de la Recette
et Dl)ense de chique Arrondisse-
ments li'liancier sous le contr6le spe-
cial de I'A Iministrateur des Finances
Ot contribuera i' augmeLter les ap-
poinrement du petit personnel de la
Do j.'i ,e.
L.I accordant une prine d'en-
cou lamentt a I'Agriculture don't voi
(Ai le t Px t e


L'amovbnibo ie dts d Iuges de Paix I
Corbiddrant qe I'agriculture est la seule cr, une J ftic lti dans la Igisllami
et urtn!:e source de revenues qui alimen les legi.la eus n'ont pas privue aM
tr nt no;re fonctionnement administratif ; le It ge vitnt a trec revoqu~ apr s
Considerant que lee Pouvoirs publics ne ccrnu ctrtaircs atbircs sur lesqael'l
s..uraient trop se prdoccuper du soin de la pas eu a se pro' <-.ncr au mromeb4l"
fire dtvelopper, en aidant ceux qui veu- replacement ; ei 'est pour sigit u
.n: b en s'y adonner par des encourage- lacL ne que nc Ls evcns l'honenar l!
mern.s r6e!s capable de so'lici'er l'6aergie adrtsser a vouc, dans la peDS6equl1
c" le courage de nos cong6n&res dunnerez votre attention.
La Charmbre des Deputes usant de I'.ni- En effect, dans un pays come khl
titive que lai confere 'art. 69 de la Cons- ou le leu des paiuons met le pIt
titution a propose. dans la ncessii6 de revoquer es
S .. nairts, il not s semble qu'on
Et le Corps ,1gislatif a vot6 laoi sui- pr3vir ots stumble qa'on
ante : prvoir des taCuins dktermintse
con'ie les JuogeS J Paix,-- pofr I
Art:c'e ir.- Une prime d'encourage- r etre en i dril les intere sd esi
dc Cent gourds sera accordde A tout plan- et Icur fatne ptdre k. bTinhfice
trur qui aura pu fire constatet chaque an- droits acq,-is ait n,.ctrntr c I'A
nee dins ses chimp;, par une commission tion suerprite t notve dons 1
sp.-ci.il ou autre, l'existence d'une nou- d'tmploycr ce e measure.
v. lle p'an:ation s'evaluant A 2 000 pieds l),v~rs cas p, urraient rfritfrCd'
d;- co on. ou de c fe, ou de cacaos, ou de lev6s povr fI're a1 pricier cc pOist
camroLhe, ou de caoutchouc. mais ti nous v( u ons sculcmcnt
Art 2.- Tout cultivateur qui, au me- ch r A I'. r;ic 31 du cede dt
Syen dic ses tires de proprie aire ou de fcr- c vile qui tai e ds conditions l
m er n Lt. blis, passes suivant acre no:a- b i'.e dcs actions possessoirs, il Ie
nri ap':s la promulgation de la prdsente p.s d tfl it de rtcornaiire Ile ir
l i ct prouvant une nouvtlle propriItd ou oto, s aors inie'rt sotLmCtott
une nouv-lle ferme, pourra p:6senter A une hute sagesse.
commission ou aLtre une quantity de cinq C, pendart, av.nt d'en venirt
Sca-rcaux de terre cnltives en cfes, ou en vot diors nous ,tir sur le I 1
colon, on en camp&.he, ou en c;cio, ou tarcts er gg'ts : nt2lao'uc
en caouichouc, sera dispense du service mi ran pas donncc la rdvcation
litaire actif, et servira uuiquement dans la de I .ix. Dans le sil!r ce de a lai
garden national : I'abindon et le manque pariiculitr, accune solution de
d'entretien de ses champs lui front perdre ne Fouvant ;::r admise, il 'y l
ses avantages. Ido.te qu'el.s sont naturelle
Art. 3. I' sra emis sous le contr6'e de peremption, saufaux Partli
special du Departement de I'agriculture 5.' kIts renouvtler p'us tard siele
ooo medailles don't le quirt en arg'nt, le core d ns Its dais de la loi.
quart en bronze, et la moitid en nickel de- I. Ldsul-c, en consdqouncede
vast servir A rcomp:nser les agriculteur, les parties poursuivantes doi
C'eveurs, et industries qoi se seront fait les frais, ra foi? ties ~lei s di
remarquer d'une facn spciale aux Expo- petimde i on urr l ur faste,
sitions, dites Expositions agricoles et in- n'out pas pu eviter cette
dustrielles. qu'au cas de solution, I bi
Article 4. Ces Expositions seront or- charge de ce'le qui y suo0l@J
ganisees dans tous les chefs-lieux de D&- Nous pla~ it maintCenAt
partements du Ieran 15 Janvier de chaque vue de l'article 3t, noou
ar.ne. Ele seront dirig6es et contr6'6eslaction inuentee i une 1poqne
par un Jury form, 1 la Capitale. do Chef chee e la petite prescr
de I'E at,de ses ministries et des chefs d'ad- Iqu'aucun jugeement nDo
ministration ; en province, des Grands vectcon du Juge, laisseran I
SFonctionnairts, et des divers chefs d'ad- la parties, par la p e ra6p
-inistration du chef lieu. tance, non seulement tos
Article 5 Les jorys pourront aussi, encore la perte 'irrevocable
au moyen des dons on personnel on des possession et an surpl s
particuliers, offrir aux agricultears, 6levear la prenve des droits de
ou industries, les prix on r6compenses au p6titoire, alors que
qu'ils jugeront n6cessaires. soiree condoirait can
Art. 6. La presenie loi abroge toutes Nous ne demoandoes
celles qui li sont coatraires et sera exi- namovibilitd des Jog's
cotde A la diligence do Secr6taire d'E'at -r s s'oposcraient
de l'agriculture. (syssme ; sma ceqgo
SDonne au Palais de la Chambre des Dd- e serait d'obvira c


nutis le 21 juin :909o an Io6e
pendance.
( Sign6 ) BEALUIIA -SS JN RAI
appuyi : Mac.d inti!d uexaF
b'uu, Auguste M Douy.n, Fleu
Avant de donner lecture dI
propositionn de loi, la d6pltj
canCois it un mU gnifilue exp
1otifs. I
Monsieur Moravia M-rpeau
-' huis-clos et Messieurs Ies
,les puittent la salle oU eO
4ances ordinaires.
Nous croyons savoir qu'il e'
I'un solde de 300 gourdes dA
puts sur leurs indemnity
session extraordinaire. Sii
gourdes seulemrrnt avaient 6 4
tfes au plus grand nomibra
jue d autres, des pivilegies,
touc7e neuf cents. Or, il esi
I. Caisse pubhique une valeaurd
,ait server a contender tout lei
O~i est passee la difference? Cw3
qu'on voulait ,avoir. Le payerrla
1ne des explications qui n'oat
iiit&et pour nos lecteurs. Nom
en faisons grace.


Tribune du Matia

Jacmcl, e I1 Juin 1909
Aux Chimbrts legislative,
Pcrt-ao-sPri
Mt Ssi Urs,


-----L~








smit do code de pro-
iur l'organisatiof jt-
Sdi : qu'en cas de di-
de ce fonctionnaire,
i warient point frappes da
I4o69 elui qul le remplace-
j nouveau I 1a ddigence
g erSoit sur simple som-
A la partie adverseou
I aon qat vous jugerez n6-

Srespoir que notre supplique,
S er'se va'eor, produira le r6-
m .s riclions de vos lum'&res
1 o serntiments qqe nors vous
- Io'amge de dos plus respec-


PH FOUGY


bes DEanprhes


bres D~pch es


18.- Des d6pches d'Helsing-
LS due ) confitment la nouvelle
-urt anglais Woodbura ., de
Wa- td canonne dans la baie de
prn un navire de I'escadre russe
ig d'escorte an yacht imperial *Stan-
k Le premier coup tire a blanc, a et I
*l-lqbsessecondes plus tard, de deux
t obus. Des eclars ont perform la
eh chaudiee du Woodb-rn ,.
'd miconicien de ce nvire a eid
I la mbe. It a ter trasbardti a
dl croiseur russe Asia ", on ses
out tM pens&s. Les autoritt, rus-
fait ensure transporter l'h 6pi-
Vb )rg.
avoir &t repare, le Wodbarn "
i ce soir pour Ntw-castle
oks I8. L'entrevue des dux
"a 6t tr6s cordia'e Le Tsir a
isrichescadeau au general de Pies-
aM comte d Eitnb.arg et a conaf&r
JYicjmions I Mr S:;'-)en et a d aitrcs
18.- Li mobilisation de la
glaise pour les grandes rnitnm vrcs
s'est terminde ce main. Plus de
lmires de guierre se rendent mainte-
sn postes qui leur sont assigsds
Vat 18. D'aoDit des depeches de
eet d U k b, des co bi s on: eu
emwe des bindcs dA!binais et d s
torques pros de Schich -a. De
combatants ont ete tues ou
Gdans les deux crnps, dins un e;.ga-

pertes de DIAvid Pac'ia on: e 6 si
qi'il s'est vu ob'!.g. de s: re ir .r A
en abandonnLit, dit-on, ue- a -
Ron artilleri -. C" n'e.t q t'. p J,1
rip es q 'il a pI evrer A S:ht-
,Ce genral a demand d ds re--f arts
Ctvernement et menace de ffrre f i-
is les Albanais pris it-s ar n s A Ii
Us u G 18. Le no nb- d -s
ctol&ra argnatn:e ch.l-ie j ,. .
re aitre ca, et dax sept sup c's
admis duront les dernteres 24 h *.i-
Sles h6?itaux m inic panx 0
tenant que les bissinsdee dcin-
des eaux de la vile soncn
car les dis ric s d asserv s p .r
urissent on p!.s grand onbre de
clix qui sont altmen;:s par des
1a onseil municipal examine un
.ear la conitruction d un igo,'t co'-
_,tetmmenerait les eiux d'egout
en av.,l des bt .ins de d4-
I-.qs e


18.IS. D e jolet-i Orag s vicn-
hCaIe d'immenses dagi s dAns It
SD Slook De nomb-euses maisois
D Pparla fIudte et ionts h.-
as une- t rise 06 b'Efaient
Wcauallntain Cie persOnnes, dx
out hd tudi pir la foodre.
.uK 19- Tnene qoatre cas
-404heChsoii Ca
4ra ont d16 earn gis rt su
d"'hell 2 4 hearts, er t '3 cls
da d mi' en Survejilsoc ; to d
wroduits bier.
VuPonlande )Is.- Le yacht
)Uhflle a)yant
C Sii I R oe d, eut Patti CC
difnt veraE Dlnlz'g. Le
Cwte C", uU a n sre i-
Onir )ft AerJ 6 .


lots d'usage avec les navires de guerre rus-
ses ui se trouvaieni d ts la bile Pitkipas.
Le Czir dCjeuna avec 1 E'npereur A board
du a lohenzo'lern *; les adieux 6chinrgs
tntre Its deux monarques furent tres cor-
di'ux
REVAL 18.- Lei tocsts change, hlier
soir au course du di, -r of rt a I'Empereur
Guillaume par le C.-i sur le yacht imnr~ ral
risse 4 Standird afti'-mtrit !es b nr.es
r. latio s tntres les dc.ix pay;.
L-ONDRES 19. Les armnteurs du st-iamer
arglais ( W)odburg ,, qui f.it cmn.'
h (r p.:r un torpill.i r dine i i bbde de
Pa k;pa,, a ta -dept dei-s ds ils co:nplts sur
I'incident avant Je d. nandcr dss xplica
lions offi.cltks tt une piraration
PARIS I9. Le Prteient de la KRIp b'i-
que acco)imp:gn6 de MM. Duiardin-B-'au
meiz et Andre Faill&res, s'est rendu a Ver
sailles ou il visit la collection de tapis-
series.

Meubles a vendre
Chiabre A couclh-r, saiHe ai manger,
salon etacce-ssoin e l',tmeublement, pour
rtre laissts A tr s hbn march.
Superbe occasion o, llte.
S'.;lieasr au I~ nealu lu Journal

A. de Matt6is & Co
Maiso- fui n t e eI IX.


DerPnieo, a r1,iss relus
A I I< >
yal : < l .- i, P r
tu C l I Si,. ea V !it .
[%tof : : "' : ,o aIj-tfl* < '. : -'
pay r: r
I -, I -'u ^', -' "" .'T" .ois
po bu,, y bis.
A 7 -rie cle zo StiL- 1.ts,
M ':':u squ '' ',',., '-*,-- Pi. .es, FuL s-
cl.r:ree, C:ravat s Ma: .quinerie de
to .l' 7 : :';
-. -i :,. 4 ,'t 4^i t, 13tet b,
d ,* f., -m ."t A* o i .J piub:ic
t i i" tu tes
I.< o" V ;u, *':"
S e -"' i : 'et i-
I -' G .' .oufrctn
sutir co' *'
,,.**,,< '..* .' >-* ..' ;>.*nt,-


.4 t -aI c Prix


a v


I ~ ':i x -;it1If4, ICA COO-
1~~ 0L. a.A.- (i Mars-.-
aU v *"'- Vie -'r !a mer.



c'hirurgiel Dertist'i

ell pijtjicjLi l, j ( i'il i de d r e our de
M1-6in i d-11; oi' jt)ur~s de
Juihlet.
Port-a i-Prin I 17111

JULIEN FLORUS
j' la !26, Compagnis.
1 c SdAr~till vie ( Lorlnti )
-.0 tioll ta 1 a tsp n-Itloii Ju public
!%]( 'ot --% dfn IVJiKGZ, t d'A-
J I.4TAi.. diiHt&ATlON de coffre
Csl'.te dtC.etc. iA J boundss conditions.
Rue de la R~volatiol No 19
VLE .k-via id la (.Jvrnbrt ede DWpugh


IT C. L. Verret
r 3 1 .!s ar e a h in


!)onne avis a 1 binveiI14t. .:*4r -
tie quo sa maiscu No_7, Rue Trav -
itre est toujours bian pourvue d'ure
aridtA d'6toffes do I& haute jIou-
reaut6 p arisienue.
IUALITI SuP*IEVURB COUPe ILt jAhi 3
IvAVAKoisac01n-. EXAcuTIoN PR RMi JTo
Pfix Sri r$didts I


Kola-P-hampagne
Iron-brew


fortifiant
tonique


de la Char1 yr's a!.ei, w iter faCtoz y
Eu ve-nte -h.z C-itinat Vouchard
'RUE, 1)1'(A \ I BI


DEPOT TOE K0L DE KINGSTON
d7%e la We V5't X CIidi IA.XeL *xId


recommaand par le, Cr c ti. I 1dI I I I*l ilIllQl
A partir de lundi I i imu ; 1- 1*I .'ii .eK Ltie Ldo3i (:,ebars,3
en face du rnagasin elll'f.
Vvrifal.!o k dii i
IRO)N BRII f TI'1N 'I(
KOLA W INE ( Vin de Ko'a, t'()-fit (i (1I re A 11 i i ju' '11 jour


Grand rabaH-. A pi'li :i i.- iI hu in de, b-,uteille.
Min". Nrthur Bonnefil
On en trouvto 6oalein-io i.t,i .I t,, I g-- N"!!It,~.~ei




Crist ulli Joda'i ft: I i'ui d !Vctor- Pisani


1)I&5scnIe (e; fI t I1' Il

qtie,-- obc~siltt, ovilmi(. i
dans ia coni~tip:,io.
La Joi) SALINA (701!1- tiWt' i:t
les maiAdies dli fiie #- ilier
.joutc A son&il-lion Li\,
intrapelvi.iiie.


D',p6t :


r I i uir




-. I I I.I ti L11 llet elle


ch' z A. de Matteis


PV~~a~~L~S d I:idil:i'4 pjr CilIi

t:~M~~-~Ws'.' a
Rccommandis pour
EL~ RIMECIT MINORpcarl RDOUCIR
IPOUORE~VELIOLTESR
IsP au du asqe et d" SIRS
Pon"04. % Jllbfucc Sr lcn. FAU 'L 43cfUICr 1c6 Imfitatoln6

wo 10, WW W w WA
a*it uquel si1o
LA <()jjjij. O -ce et un Ye-
i; ,rnaiabie en lui coU-a
lii aEll 'I"it'ieuxpar-
fuml. Eli.conserve 1'6clat et Ia frai'it.iii di 'it, iI ie tt souveraina
contre 10 hal, los piqdres d'iusect',- et Ihe-; ruptions de la peau.
LA (~~~~I renl e, iI imp ui p ble preparro
LApt dit.aftwet Pour les persoG-
nij Il 4i vou'tut avoir n taiot
i.r6procbable,;son parfum dlictat, son vooutj uljt c(onitiiblu6 A faire d'ele,
RFavorite des Poudres de Toilette.
ALba-e d- C .rnae Simon.
LE fisnlou I p itcipes
a LILI ci-.11'Alu degrd
toute,- .j t i :. bi- v
*-st parti -ul -i n, r.ii &ci~, 11LiA. A TI 'i,e dua f et pocur heI ,
Jl:im( don't I ,Apau est dmincate.
&gence Gdn race te: D6p6t pour H -iiti


MAISON JULECR LAVILMW
4 ~ Rua du Mggaw




En veite ;il la Piiarm iici e lfij.-h


Kola de kliiJslton


_____~
_____. __~__ __ __








lemiangez lluls die pain NESTOR FELIU
L excellent tailleur avantageusemenl
S'il n'estfaitavec la"P iisbu;ry'F connu de toute la Republique vient
6S 4de ruuvrir son ateii-'r Rue F'rou,
oBes. ( Ri,: d. irarles ) N- 61, prs lia M*
La meilleure farine ,l mronde L,; rc pv.
Celle qui dorirne i l moilleiir pain s: n, 'ibreu-e l r*:1' t veraa
Qui prodiit le pils de\ pain -ormm: t,'jjous to-"- factionctior
Le pain le plus blanc pour I- ravaut qui lui seront con
L


L-e pain ie plus leter.
Pour tousrenseignements s'a-
dreossr A :
Ernest Castera
reprdsentant de la PILLSB 'Y', VVASH-
BURN FLOUR MILES Co MINNEAPOLIS
BILS

Chapellerie
ACCOU()L E ('1II1:Z

JU11E TESTAIt
Le chapit ,ller Iim KLA Ua1t bi, avanl-
tageusernent cuni.,fjti si voir ati pu-
blic en ,i '(,i a t l. st nuit Ibiouse'
clieo table q1'1l vielIt I' i t, t r sa
FABRIQUE DE CHAPEAUX
(L'ANCIENNE IMA!(,\ : (' I \'l E )
ID I.A PILA( :tE ( i.l'l't \ '!,) A !.A
(.I{.\NI)BIUM or.5 I'FI*II'llI:\kiicI.:
'u t '' E' I',(' i,' f /*( P,,i f
Le ioij el t i l -t ou-
vel't -oI-us il in ii 1i ia f'eur de
J'Arnmricq ue
11 proit't o Ii; ( t A p uloi iitide
coiiIiin e < '


Francisco
Fabricanit i


-ia Lisgs aro t)


La M iti Lik.Lur&, a a t -.pI!'l- ;!u dep6t
Un grand stuc-k, -;. Ik veuita en
gros et eu d6!aiL. -'e "'I- gillC;-so
tons geni'es 1).,ur
HOMES, f Ei NANTS
Los cutnrn~aude- luJos unrat
de I'int iieur pouI 0 (UI f 0:1 ei w t"0e
dans Lioe Aerunai:e :t 1A pil.
V23, Hue do, Fio;.t,- VF,.!tf.. *'2
PORT AA. '--P'RT'-CR ( HAITI )


Chez App. Ci
155 Rue Rpublic-ait -
K. Robe'iin
Viennent d'arrivei par
peur :


poihn
&uCe de
,It31-c7 L'


Ma-
va-


Pat6 de foie gras;. ,Sad'i- sses trutlies.
Pigeon aux pois.'Tapioca. (thoucroute.
Asperges etc. Fruits cristalisis par li-
vre et par ltl -on. Piuir,- d'entes. Vins
rouge et blanc. )Oporto Maga. Ver-
mouth. (Cognac. (.ti .iap',:gn.


IA LtLt GANCE
OoRDOii NERIL.

42, Rac des i.::i -ci tr.
CHAUSSURES IN DAPi' T,POUR L& VINTS
Promptitude et soin aUT7 comman-
des taut ici qu'eu pr.:vince.
Chaussures tic Da::-e ftr!te et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes am6ricaine et francaise pour
Messieurs ; 616gantcs et commrodes.
Pour les enfants le plus. I'aise.
Travail solid execut6 aveo
dae peaux de 3r o: r-, rairqus.
Assurance de grand rabais.
Pate, riAyr -- : --4 .--7
PHOTOGR APHIE
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUE DU CENTRE
Travaux de toutes sortes et de
tootes grandeurs.
Reproductions-Agrandiseementa


Chapeaux .
Chapeaux li
Chapeaux! I
PAILLI DE PORTO-R1CO
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gonzales
FT


SAvN


MILLAN


4A i AEAU;

r. .* G
~~ x. e


* -C.


.PETOIA


.~. ..da 2 2.Y.' I, J 3

~ 'UF:PES Zc~ ~ci'~ Qlun~r3
r~oi;2"k i6;L ~lr
A Df?~, kA~ A~VENTS
Ok XAOQ UT D*TAIL.
i pronpt* des
F rovinos.


tJ7


I '- rriQ -. -,Mdg.untes et ra


I = le-; le 'daruiCs D'rusre mD-
it p;, t T3u rormdo e
~ puor euf'.zt' confetio -)
1. J tout~es nu"ace
l't- ':.,i ',! Jir- e irrepro~na-




se~F.BRUTNhES

bi rijo.w par

HODELIN


-v:or .~ ;socw#u4 Phili-
-sWa'Ir. ;UZ ra A P0715
T cc-v' ui.i 1gr-r-d choix d'd

CA\ cliental, un.
r o-ji o upe do casinair,


t c u. .ur.isie t de piqu6 ie
- e a~-' "
Sp6cia3it* de Costumes do no-
oes.- Coup"' Fr&naaise, Anglaln et
Am6riteins de It derniAre perfecton.
La maiso confecticnne aassi dee Oo-
trvn,:-\f r-a.'itli;res, Lhabits bro46s
4o' nls t- niq-tef, habits oar-
ds u 4 gyr (des.
H ,otel-1. estai.rant
ST-JOSEPH
ANGLUDRS RUES ROUX ET D'J MAGA
SIN DE L'wTAT.
Service bien organis6.- Repss
& la carte.- cuisine excellent
PAOPRIITrAIRI: JOSEPH DESRIVIERE

Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-des-Bossales.
SPgCIALImrt:
PANTOUPLE8 MLBES ,


HINa BELLEVUE


Plac. du Gthp-Aa I
PORT-AU-P -SINCX (IMATI)

Mm. iHermance P. LFRED, directrice

APPARTEMENTE POUR FAIuILL
DINERS- LUNCHES,
Imtallatit modm 3 4161 cmforF5lo av -Burlam.
dewc. .1 rigmuir. LeA Tramways des eni I' lwgrzk.uai
PROPRIMTt SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUxk Ru
IROW39NADI-8 -- JARDIN8
8.51. 4. rd..p~ee,. --Pkaws.--.ym.N.
Sonnories gleotriques


Table d'H6te


to=. 1#a fours, do "mdghA,7.9
is "roh~w dog ~s*~


Pharmacie W


Place


. Buch


de la Paix


Execution prompt-p et soignee des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres metaux d'aprush
methode amdricaine ( fire essay V.
Fabrication d'Eaux gazeuses, siropS et veritable m
Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propridtaire : VY


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6pOt de Kola-Champagne:
Aux Gonaives : Madame P. Laraque
A Saint-Marc : Madatne E. Martelly
A Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


GRAND PRIX


HOBS CONCOURS


Rhum Barbancourt

M6dailles d'or, Mention honorable, Membre do Jury, Grand
prix, Hors oonoours dans to utes les Exposaloins depuis
1881 jusqu'A 1907. (Anolen et Nouveau Oontinents)


Madame Veuve BARBANCOURT, seule
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule
tire des formules qui out fait obtenir au Rhum Ba
Oourt les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a prs
les affaires de feu son maria, et se tient A la am6ehalle, sis
des C6sars, a la disposition de sa neibreus
dent les commands seront ex6cutees avec le I Ame soin
Ie pass.


'4


Grand Rabais!


JAMESTOWN TERCENTENNIAL


EXPOSITION (o191)


HAS CONFERED A


Gonld Mri 1


--- --- -v---

Tannerie Continentals

DE PORT-AU-PRINOC
CHE USSURE S
CaBVRUAU GLACi, pour hommes et dames P. 10. Enfants P. i
Vonms WCLIPS e o *
CoULauR LOTUS 12 40
Pour la vent. en gros 5 oTo -4*So O


-ary


--g


---


--


ne _,


I -,


r
r t,~


. I z : C


a 4


a
iy


SOimn