<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00646
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 15, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00646

Full Text


Atnn6e, N. 862
rrulU^^R^^^^^a y*^^


POIT-AU-PRINCE ( RAM


Mardi, 18 Juin 1909:


'C


J


J


OUOTIDIEN


AbOnflOmrflOftst


UK MOIL .
Ta mUm.
Un UMo.
Tamo Umo
Tam Mmo.


aG.


2.00
6.00
2.20
6.00
8.00


DIRECTEUR-FONDATEUR


Clement Magloiro

ADMINISTRATUR, Arthur Isidore


LE NuuMRo 15 CWTIMhLM

LM osUne l o.witm orassomane pm Oman@
DIRECTION- atD CTION-ADMINISTRLATIOb4
4S.R" 9=945


Histoire d'Haiti


A L'USAGE DES


ADULTS


LIVRE III
Violence et repr6sailles

XXXVIII
Qie! aes ~emaines aprei le retour duc de Saint Louis du Nord, gran l ma
ie Solou.ju.e A la cap tale, trois d-s r6chal de I'Empire, grand'croix de l'or-
aombreux suspects qui encombraientt dre imperial et militaire de saint Faus
a prison de Port au-Prince et que 1'o'i tin, grand cordon de l'ordre imperial
wotinuait de ddfdrer au jugement dlrs ade la Legion d'honneur, commandant
oasils sppciauz militaires, furent con- la premiere division militaire de la pro-
amobs A mort : c'6taient le g6enral de vince de I'Oaest, gouverneur du palais
division D smarets, qui avait jusiue Ia de la capital, lieutenant de la imnison
ecommandement de quelques troupes militaire de I'Empereur.
ie la frontibre, Edouard FBlix et un Voltaire Castor devint Son Excellencet
litre. M. de Voltaire Castor, comte de I'lle-a,
Sodlouque ordonna quo leur execu Vache Jean Denis fat due d'Aluin,,
ion edt liet A Las Caobas ; mais Jean Claude due des Cayes,
padant qu'ils traversaient les rues de Et Similien, qu'est-il devenu ? -- U-
t aau-Prince, il s'6leva dans la foule jour, c'dtait encore sous la R6publique,
aoe tell rumeur de commiseration et Soulouque le destitua de sa function de
ie piti4,(malgr6 les efforts des soldats, commandant de la garde du palais; puis,
at Ile monle se precipita vers les con- pen aprbs voici ce qui survint.
In~d6 pour les embrasser et leur ser- Le 16 avril 1849, Vil Lubin, pas-
r I, main que le president, gagu6 sant devant la mason du general Si-
per ctte manifestation, envoya I'ordre milien, s'arreta un instant pour lr, sa-
leles ramener en prison. luer conmm il faisait ordinairement.
Ceci se assait en 1848. M is, un ma- Apris avoir changed avec lui quelyljes
tw de 149, Soulouque ayant change banales paroles de politesse, ii continue
i' meur a lour 6gard, fit executer la sa route.
omtence de mort. "A pine eut-il fait quelques pas
qu'll rebroussa chemin, et come s'il
est i cette memoe poque que, a- avait qaelques communications a fire,
~aquinze rmois de captivity, C4ligny il descendit de cheval et entra chez le
oUin gu&i des blessures rescues au g6n6ral. C'dtait le mot d'ordre donnd.
i le 16 avril, et neuf de ses compa- II engage une conversation assez
,us de chalaes furent, par suite insignifiante, et comme Similien, qui
$..santes suggestions auxquelles se 6tait toujours sur ses gardens, avait dei
mn particuli6rement meld le nom armes sur une table dans son salon, Vil
certain Frere Joseph,-livrds a un Lubin, sachant bien & quel homme ii
*il de guerre pour Atre jug6s avait affaire, se mit entire la table et
I. dix accus6s furent condamn64, Similien; A ce moment, le g6enral, qui
_ la peine de mort, trois A la reclu 6tait assis et en pantoufle, fit le mou-
OI, lea quatre autres furent acquit- voment de so lever.
.Puri les condamnds A la r clu- cil Lubin so jeta sur lni en lui di-
. trouvaitCeligny Ardouin, don't sant: "* Vous Ates mon prisonnier. "
6t 1e president dasirait la mort. Une latte corps a corps a'engagea en-
4"~ que la sentence collective fut trj ces deux homes, tons les deux
. et les dix accuses furent ren- forts et vigoureur. Similien chercha A
i oevant leConsoil special militaire entralner le commandant de la place
1 CLroix de-Bouquets. dan. l'intnrieur de son appartement ;
S4 l frent amoens A pied et garottes Vil Lubin, plus jeune et plus agile, es-
4, tleo d e C41igay Arlouin eut le saya de I'entra.ler dans la rue ou ii
SCurage do suivre so pbre. eI avait des homes apostles. s
. Conagil condamn a mort les Cette lutte durait depuis quelques
s W dUaanl d'entre eu, minutes, lorsque Vil Lubin, sentant
alu leqe s liivy Ardouia signa- qu'il ne pouvait avoir le desus, cria a
. reaoou tm e revision qui n'eut I aide. En un instant, la mason fat en-
a ste; r condamnads deux vahie d'une nu6e de soldats et d'agents
k hd.a mt, il rfurert excntsa a do police.
Iares Oa s Pporte quo, tout cri- oa tralna Maximilien Augzstin
bai.l, C. ArdOuin aut' t force presque nu et les v4tements d6chirds a
lm P d ar poitrine troue un travers lea rues de la capital. II fut je-
t .au tlgdit aini de son tU en prison d'oi il ne devait plus sor-
'e to dit a U sllas, prente o r vivant."
SrA I'occasion de la proclamation de
I l'Ampire, one d6mirche fat tentde en
etSperer, et nous re- sa favor aupr6j de Sonlouque ; cetui-
I ek Sl ? Bdlarde. devenu ci rdpoodit qu'il le aisserait moisir en
-0Nl4 dT Belegarde, prison plutOt qae do I'en fair sortir.


J'ai pa retrouver lea noms, au nom-
bre de 34, des victims qui N succom-
berent obscurAment dans lea tortures
et lea privations do toutes sortes.
Dorimon, Gustave. Cadaau, Petit-
Youte, Pierre-Louis,Trois-N6gre, Jeudi,
Poteau, Avril, Maxime, Exat, Xavier,
Adolphe Belval, Beaufleury Gouchette,
Lonice,Janvier Charles,L6veillA, Fran-
cois Mallique, Read Prudent, Bazil,
Meauclair, Da6auguste Paul, Patrice,
Platel. lDcimus Grenier, Morisset, Zul-
mice, le commandant Emmanuel, Lodo
Laiment, Georges dit Gros-Rat. Petit-
Papa, Heulant, le colonel Mathieu,
Saintil.
AUOUSTI MAGLOIRE.





RIKNSIGNEMENTS
MACT]OROLOGIQU B
Obmxeravtolr1
DU
SKMINAIRK COLLEGE St-MARTIAL

LUNDI 14 JUIN 1909


Barocttre i midi
Tainpraturei


3 9 0/03
24,6


On lui reprdsenta que les jambes de
Sirnilien, "gonfl6es par la pression des
fers, allaient tomber en gangrene"; il
repondit qie quand elles seiaient tomr
b1es, on I'enchalnerait par le cou."
Apres quatre ans de cette dure capti-
vitY, Similien succomba vers la fin de
1853 sans avoir, durant ce temps, vu
aucun autre visage human que "celui
de son ge6'ier, le terrible major Val."
Et Pierre Noir, que nous avons vu
pirenire une part active dans les mas
saicres du Sud ? Soulouque Ie fit ar-
riter un jour aux environs des Csyes et
le tit fusiller avec deux des siens, et
comme quelques-uns de sa bande af-
fichiient trop ouvertement leurs re-
grets, Soulouque ordonna un aurcrott
!13 trois nouvelles executions qui en
impos6rent et firent tous rentrer dans
le devoir.
Et Frere Joseph enfin, qui rendit tant
de services a:Soulouque dans le Sud,
rcntra avec lui A Port-au-Prince et qui
joua un role si remarquable dans la
plupart des executions qui eurent lieu ?
Comment n'est-il pas la fete de 1'Em-
pire ?
II fut A cette fete, devint meme colo-
nel et baron ; mais sa disgrace arriva
bient6t et Soulouque donna l'ordre de
1'arreter et ile le conduire dans les ca-
chots du Mole Stint-Nicolas. L'embar-
cation se trouva avoir chavird en route;
" et, par un hasard qui fut remarque,
de toutes les personnel qui s'y trou-
vaient, Frere Joseph pdrit seul.'
Pour flair avec le rogne de Soulou
que, il oe me reste plus qu'A parler de
I execution de Francisque. II fut ancient
ministry de Soulouque et duc de 1 Em-
pire, due de Limbd.
Suspect de prendre part A une cons-
piration, il fut destitu6 et livrd, avec
neuf co-accusds, A un conseil de guer-
re. Condamn6 A mort avec quatre d'en-
tre eux, on lui arracha stance tenant
les decorations qu'il portrait.
II alla en revision et le conseil de rd-
vision annula la sentence de mort. Les
cinq condamnOs furent alors conduits
devant un nouveau conseil de guerre
sipgeant a .la Croix-des-Bouquets et
condamnds de nouveau. Francisque in-
terjeta appel, mais il fut ex6cut6 une
here apres, en m6me temps que deux
autres.
II fut, apres David Troy et C61igay
Arlouin, le troisi6me ministry de Soo
louque, fusille par celui-ci.
Nous avons arl6 tout A I'heore des
cachots du M6le St-Nicolas ; c'est I'oc-
casion de signaler le fameux fort La-
bouque, dan. sequel Soulouque fasait
enfermer, jusq'a ce que mort s'esaui
vlt, ceux centre lesquols i avait do ad-
rieux ressentiments. La reputation do
fort dtait tell que l'n des premiers
actes du Comit4 dd partmntaI rvolu-
tionnaire des Gonalv-, fat us ddcret
supprimant ce lieu d detention.


M-mzP.cI..


MEN


I I* I -


I r


r __ _


Ammmoll-


/I


(maximum 34 *1
Moyenne diurne de la temperature 25,0
Ciel trs-nuageux toute la journey. Vent
fraichissant depuis to h. do martin avec
une vitesse maxima de 14 metres par sc-
condes dans I'aprks-midi. Un tourbillon
de petit diametre le long de la cote sud
de llle. Deux orages au Sad. Les derniers
6clairs ,l'ouest. Barometre en haosse.
Agitation microsismique ce mnin.
J. SCHERER
Tribunal Oivil
Audience civil du 4 Juin 1909.
Pr6sidence A. St Rome
Ministtre Public :Jules Rosemond
Affaires entendes
Mme Vve F. Keitel centre Morati
Cuerin.
- D. Doucet centre D. S. Claude.
Vve Millery centre Chs. Os. Etienne.
Nouvelle composition
Prtsidence p. Jh. Dupont Dao
Ministire Public : Jules Rosemond
Affaire entendue
E. Dereis coatre Emmanuel Dejean.
.Audie correctionelle du 14 Juin 1909
Pr6sidence D. Maignan
Minist&re Public Lys Latortue
C'es i l'aladience de c joar qe I'a&faire
de Frdddrique Cdsar est d nirivement
eatendae aprs six audience conscatives.
Apres Is belle plaidoirerie de Me Ldger
Caavia le Miniesre Public Ls Latorte a
ti eatenod en son rdluiatomsr verbal qu
tede A ce qaue e tribua ddboute


Aw-








:revenus de lears exceptions et les
mne A repondre au fond.
Puis le siAge est lev4.


con-


Tribunal de Cassation
SECTION CIVAI.E
.Audience du Lundi 14 Juin x909
Le Tribunal sous la pri6idence de Mi
Ernest Bonhom:ne, vice-Pr6sident prend
siege i dix heures et d.mie dn martin et en-
tend les affairs :
-LeC consorts Dauphin, en recitication
d'aire', aontre l1s c.nsor-s cRnard.
Lf jng. Chincy, rapporteur, lit son rap
port. Me C. B:.noit, pour les demandeurs,
ont cuntcdu en ses ob.crvatior.s
Le Ministere P& b'ic Eug. D&catrrel, con-
clut : la rectification demanded.
Li Vve Fenelon Ma hias, contre Vol-
mar Jean.
Le juge Chancy obtient la parole et don-
ne lecture de son rapport
Le Ministcre Pub'ic, Luc Dominique
conclut A la cassation du jugement ddnon-
cd.
Nod Ferdinand, centre Agmeus Char-
les tt consults.
Le juge jer6me a donned lecture de son
rapport ct le Minisi re Public, Luc Domi-
nique a conclut A l'irrecevabiliti du pour-
voi, sinon A son reject comme 6tant mal
fonde.
Le siege est lev6.
Fete A P6tion Ville
Dimanche,4 Juillet prochiin, jour de la
f&te patronale de Petion-Villc, aura lieu en
l'Eglise S Pierre la benediction d'une
bannierte t d'une statue offertes par' quel-
ques personnel gdenreuses.
Cette cc6rmonie se fera, A l'issue de Ia
grand'mense de huit heur:s ct a poor but,
tout en honorant le premier des ap6tres
du Christ, de subvenir aux besoins tre;
pressants de l'Eglise de cette charmante
station estivale.
De nombreux pairains it marraines ont
Ct6 choisis,et comme la saison d'det a atti-
re A Petion-Ville, un nombre considera-
ble de vill6giaturistes distingues, cette fete
promet d'avoir le plus eclatint success.
A St Louis de Gonzague
Une niesse solennelle sera chantie le
lundi 21 I. 10 A 7 h:ures et demic dans la
chipelle de 1 Institution St-Louis de Gon-
zague A 1'occasion de la fete patronale.
Lts d!&ves de cet important etablissement
d'enseigiement sccondaile se prdparent A
celebrer joyeusement leur glorieux patron.
La Chambre
La seance d'hier qui promettait d 6tre
inttressante, A ciuse de l'interpellation du
Ministre des Finances, n'a pas eu lieu,faute
de majority, soixante deputies seulement
ayant icpondu A l'ap,,cl.
Le Cabinet presque tout entier A l'excep
tion de M. Renaud Hyppolite qui est en-
core souffratit, etait au bane reserve aux
organs de 1 Executif.
e Gil. B. Canal, charge du Departe-
ment I Interieur declare que la Cabinet
aYant A s'occupcr d'autrs choses est obli6g
see retire II demand au Prdsident de
l'Assemtbld de le prvvenir dans le cas oi
la Chambre aurait le quorum qu'il lui taut
pour travailler.
Des huissieurs sont lances A la recherche
de quclques invioiables qu'ils n'ont pas qu
d6nicher ..
La Pioche"
Une circulaire du secretaire d'Etat par
interim au d6partemcnt de l'Ind*rieur
adressee ?ux directeurs d'imprimerie an-
nonce que, par decision du Gouvernement,
la publication du journal la "Pioehe" est
suspendue.
Grand Concert a Bellevue
Les cares qui sont personnelles, com-
mencent .1 &tre p'acees. L'artiste Turnier,
cornet-solo de la Musiqi'e du Palais prend
ses dernieres dispositions et I'H6tel-Belle-
vue prepare ses vastes appartements. A
bient6t des details tris allkchants.
Bulletin official
Le fascicule de Fevrier-Mars do "Bulletin
official du dEpartement de la Justice qui
vient de paraitre A 1'Imprimerie Aug. A.
H~eaux cootient le texte de diflercnts juge-
ments et arrets,de lois, etc, nCcessaires aux
homes d'etudes.- Me L. Viard continue
son etude sur les droits des infants natou-
sis.


Revue de Lgislation
Nous avons r ,j avec plaisir le numerc
de Mai de i'interessante revue de la Soci6ti
de Legislation qui content d'importante
matirets de MM Jrcmie, a Em.Etheart,


Dc is St-Aude,
Ait hon.


Duocs Viard et Francois


SRevue commurcie
DE LA
Maison Haag Fr6res
DU HAVRE

25 Mai 1909.
Cafe.- Les nouvelles que nous avons
A donner Iai~ssnt beaucoup A de6irer. Le
march sp&eulatif tombe de plus en p'us
tn Iiltharg:e, a:;s que l'o:: puise tn dire
ta raison, en dehors d'un dCsinteressement
general, et quant au disponible, il semble
suivre la voie ainsi trace. Voila presque
deux mois que les aflaires se tralnent. La
consummation 6puise ses dernicres riser-
ves, et refuse tout remplaceme-nt, surtout
pour ce qui conserne les cafes Haiti, vu
le mcilkur march des autres sorts cen-
tre-americaines. En consequence, notre
stock en cafes Haiti atgint:-t: encore mal-
gre la petite r6colte courante, et nous vo-
yons des maintenant la prochaine prendre
son essor, alors qu'on sera encore loin
d'avoir pu disposer do so!de de l'actuelle.
On a paye trop cher le cafe Haiti cette
ann6e, et d'n article de consommation
journaliere, on aura fait un objet da luxe,
sans penser que les temps que nous traver-
ons ne sont pas assex prosp~res pour per-
mettre une fantaisie pareille.
Les expeditions en cafes de Haiti pour
l'int(:iur se montenre A 7,c:7 sac pour
Ir dern.,re quinzaine. Les arrivages, par
centre, atteignent 10,977 sacs. Les socks
s'lcvent par suite A 140,24) sacs.
Ces expeditions ne s'gnihent point que
I'on ait fait de nouvelles affiires. Elles de-
r;vL.ut de transactions cffectuees depuis des
mois de A, et a dLs prix encore A bon nar-
h,:. Si l'on aclihte aujourd hai, on se re-
,orte surtout sur des sortes remplacintes.
On a fait des Jamaique tries A fr 56 et
62, et I'on continue A traiter des
Nicaragua trillados A fr. 54/55.
Salvad r trillados fr. 56/7.
Puerto-Cabello trillados fr. 51/3.
mais on es, vendeur A tres pen acheteur,
Cayes, Aquin machines dpierres fr. 55/54.
licmcl et Cap nature fr. 56.
Gonaives, St Maic machines ppierres fr.
57/61.
Jicmel tried et Port-au-Prince tried fin fr.
64
Cap trids et Port au-Prince trids choix fr.
63 1/2/62.
Gonaives, St-Marc, Petit-Goave tried fr.
65,66..
Les contracts No 2 tri6 disponib'es fr.63 ;
lillet et Decembre fr. 62 ; Janvier Juin
fr. 61.
Legmarche A terme s'insctit cpmme suit:
Mi fr.44 Juillet fr. 43 50, Septembre
fr. 42 50, Decembre fr. 41 50
Le mois de Mai s'est diffic element liqui-
d6. 11 n'y avait que peu de receveurs or
les haussiers avaient faith croire que tout
allait e re rccu, et que l'on aurait meme
pu recevoir davantage Ceux qui s'atten-
daient o'un a corner w, et qui avaient gar-
de leurs engagements, ont d6 se difaire de
ceux-ci A des conditions plut6t onereuses.
Oa parole maintenant assez couramment
d'une recolte 1909/oo de 4 millions de
sacs pour Rio, et de 12 millions pour
Sintos. On donne aussi des chiffres plus
forts pour cette derniere. En 'out cas,
tout va an mieux pour le moment et s'est
pourquoi la speculation haussiere se laisse
tircer l'oreille et ne fait rien.
Coton.- Cet article est irrCgclier;
mais comme ii existed toujours one forte
speculation haussiere en Amerique, les c6-
tes du terme ont de nouveau mons, et
nous les inscrivons comme suit :
Mai fr. 69 1/2, Juillet fr. 69 3/4, Sep-
tembre fr. 70 1/4, Decembre fr. 69 5/8
Cette hausse a quelquefbis permis d'ex-
cellentes ventes en coton Haiti, surtont
lorsqu'un lot moatrait one bonne ressor
tie. On paie fr. 64 5oi66 pour des Saint-
Marc, Gonaives et antres sorts. Malhea-
reasement, il a fall constater, plsieours


fois, dernitrement combien soot nombrec
ses les ddf.ctuosit6t des cotons Saint-Mar
Cette provenance ne se vend plus coo
ramment, et c'est vraiment domnage apt
an commencement de champagne qui s tai
fair dans les mealleures conditions.
Cutrs.- Importations: 174 Caye
secs ; 355 J Ydmie sees et avec apptlt.
DIbouclies : 219 H iti s-cs et sal;s sec
tel quels de fr. A fr. 83.50 ; 35
Jid e sccs et avec app 6t, tels quels d
fr 9) A i. 92.50 ; 42 Port au Prince secs
tels quels de fr. A fr. 92.
S:ock : 316 Cayes stcs 91 Haiti sec
et sates sees; 367 J~rnmie secs et avec ap
pr ; 57 IPort-au-Prince sees ; 89 Sanche:
s=cs.
Tendance : Trcs ferme.
Cacaos.- Le march est rest A pet
press nominal en l'absence d'aucuoe de-
mande.
Imes Trinidad restent offers A 68 fr
rout- a moyen embarquempnt prompt
les Sanchtz Puer:o Plata de 59 fr. A 6o fr
slon conditions pour hvraisons Join
luilet ; les Arriba supdrieurs C6:, A 72 fr.
caf. livrab'- embarquement prompt.
Par suize de ces bas prix, les Haiti sont
de plus (n plus dilaisses. Un lotin de to
Cayes a ik 55.50.
Camp6ohe.- Aucun changement
dans 1. situation. Pas de ventes a signa-
ler. Pas de changement dans les course.
Prix soutenus, mais c .te fermeti est no-
minale et n'a 6td marque par aucune af-
taire
Iiel.- Soutenu. Venues : 132 fRits
ft. 47 o5057 5o.
Cird. -Eerme. Ventes: 5 fu:s A fr.i58
acquittal.
Graines de coton. Fr. 13114.



Su delles ~rangCres

DSrunires D46p ches
--
ST-PiTERSBOURG Ix.- On attache une
grande importance aux a-init6s don't font
cn ce moment charge les Anglais et les
Russes.
L'invitation i visiter 1'Angleterre que des
homrnuc, politiques anglais ont envoy.e
aux rpredsentants de la Douma, a produit
un excellent effect. Mr Chomiakofl, pr6si-
dent de la Douma. et 20 membres du con-
sell de i:Empire partiront pour I'Angleterre
le 15 Juin.
PAUIs 15.-- L'Echo de Paris v dit que
I'evacuaiion de la Crete par les puissances
protcctrices : 'Ang'eterre la Russie, la
France et l'Italie qui devait se fire le ter
Jailiet, a e6t remise A plus tard, en raison
dcs complications qui ont surgi centre la
Turquie er la Grece, au sujet du gouver-
rtemrent de l'lle, apres le depart des trou-
pes etrangeres. Ce journal ajoute que la
rurquie a notifi6 les puissances protectri-
ces que, pour le present, elle approuvait la
contintaion de l'occupation de File.
ALGER I. -- Le vapeur allemand a Ava a
de Hambourg, charge de dynamite i desti-
nation de Vladivostok, a saute hier soir,
alors quii se trouvait a dix miles an large
de l'ile Pantellaria L' quipage a pu sauter
dans les embarcaiions du sauvetage, avant
que se produisit I'exp'osion ; celle-ci a 6tr
provoquee par un incendie. II a 6t6 re-
cueilli par le vapeur a Eastgate qui i'a
debarque ici ce soir.
PARIS II.- L'Institut Pasteur a recu de
Port-Louis ( Ile Maurice ) une d6peche di-
sant que le docteur David, on bact6riolo-
giste de cette ville, a decouvert dans l'ea-
phorbia pildlefera et autres plants de la
meme famille, on bacille qui resemble A
,celui de la maladie do sommeil.
BERIN I t.- Les cent dix machines qui
Srennent par ila course d'automobiles or-
grnise sous les auspices do prince Henri
de Prusse, ont effectu6 leut depart hier. -
Les concurrents doivent coovrnr .ne dis-
tance de 1132 miles, divisde en six relais.
Les points d'arret sont : Breslau,Tatra, Ba-
dapest, Vienne, Salzburg et Munich.
MARSE.LLB 11 Deux secousses sismi-
ques, suivant la direction do nord-est au
sad onest, se sont produites ce soir entire


9 et i heures de long des c6tesde la Mi-
diterrannae. Les digIts ont etE de pea
d'imponrace dans cette ville, mais le d6-
peches annoocent qu'ils ont 66 plas d-,
,rie dans cenaioes petites locals.


AI ombesc, une ville de 2.50o hL
C. plaseuns maisons se soot Io, lT"
a- dit que 8 perssounes ont k, ,,a e
trouoPes,2aussit6tenvoyies dianscte
it ont fouill les dicombr tasce lou a
les bless s. ro
* M MARSEILLE r( soir ). Les d
oorts r q ,s ce soir indiquent q,,e ~r
bleoments de terre se sont flt
5 tout le midi de Ia France e ntlr
e gti!e en violence ccux d- ,t8 L
, ,oosscs on! ed sutrout vio!el, dI
voisinage de Toulon. Les avire .
s guerre qui se trouvent dins rle
- ont 6tr ddplaces de cr moue1
z A certain endroits, des grondet nl ,
terrains ont accompagno les sccouss..
pres les rapports, il ny a euqw d ~s
3 IgAts materials.
S LONDHri II.- Une d6pche rce e
rnnonce c naufrag- du pafiuebo, Sl,
riIa de ia Compagnic Cuaar, surt
Scueils de 'ile Flor,, la plus O ideIti
d es Agores. Les 410 passagcrs ot: e: :
vIs. On croit qu'il en est de mime de l'
quipage, car cette dUpache ne d: rien
son sujet.
LONDRES 12 Une agence de .ouvtl
piblie une d6peche de Constant nplet.
latant q i ne vaine ;e '*aiive d er t s :,
d= 1'ex sultan Abdul Ilamfd eut .Cu s.
lonique. Plusieurs officers auro: it 6
t ]6s au course dc cc; n ttntative.

VEbTE
Par Convention Sp6c a':


En vertu d'une obligation hypr:ee:in
passde, au rapport de Me L. Vilienuv a
son college notaires 3 Port-au-hP:ce, a
date du quinze juillet mil neuf a-: hit,
enregistr6e A Port-a" -Prince le quai; ii-
let de la meme annee folio 2a4 2o RI
Case toot do registre U No 3 Jes ic
civils :
II sera procede, le samedi que I' cn om
ptera dix neuf juin courant A troiL hours
de I'aprcs midi en l'6tude ct pir mina
rtre de Me Kleb.r Vilmenay r.:airei
Por'-au-Prince sise rue do Ceallc, ill
vente au plus offrant ct dernier Inchfri
seur d'une portion de terrain sise en cem
ville sur le grand Cherin de la PlRua
Cul de Sic mesurant vingt neufrieds?
fa Cd- sur deux cntis pieds de peofndew
et. borne savoir : au Nord, au Sud at
I Ouest par Monsieur Petion Pfrssoirat
I'Est, par le Graud Chemin de la Plaiana
Cul de Sac, tell d'ailleurs que ce:'e pao
tion de terrain se pursuit. co?0ort a
sans aucune exception ni r6ser"n.
La dite vente se fera sur la mise i l
de cent cinquante six gourdes soixn:edi
neuf cts billets due en priacipil et 9
demnitii jusqn'au dix neof Iir eno
et y comprise les honoraires del voa
sans nol prejudice . billetjs
Aux requates, poursuites et ctli -
de la demoiselle Roite Maurill pro r
taire demeurant et domicilide iPVO"
Prince.
CONTRE
La demoiselle Hora,.e'ine Aleie Air0
taire demeurant et domicilie& Po':
Prince, en sa quality de dcbitrice
care conjointe et solidaire aec s d
sells Lcetitia Alen el Is rda ,
Allen pose do sieur Annil.s BS A
Pour plus amples reans;igae
dresser A Me Loc ThCard avocP~
vant on a Me Klb'er Vilmaen Y
deposi.aire du cahier des charges-
.Port-au Prince le 5 Join t19
Luc THi


VENTE
S RAR COVENY T0INO SPfCI l

En vert d'une obligatio' h' V'
passee au rapport de Me Ki br Vii
et son college, notaires 1 r IP
en date do vingt six noo.mr Pri0
cent sept, enregistrCe A P ort
vingt sept novembre de. Ii 11
folio ,5"-156 VO C ae 6jr


No 3 des actes civtls e l'1o
II sera proc6de, le samedi q
tenr dix-neuf join coursnt di
mati en l'tude et par ie n


- --------------------- --------- .~~~ -- ---


I








notaire i Port-au-Prince
Viggo, j is vente an Plus Of'
is Centre,
gl encbidSCuf d'une nue-pro
etPort ief rincerue de la W
jell Coflte!1anie de seize pieds neuf
de fqide sur I 1 dite rue, qual'olz
uo pooCeS an c6t c;'P06 p D ur urc
or de s 1rart' q]iZ- pieds en li-
al c8 NoIL et en I ga
3U dir d So0, C cite ddtl
de dS, S sig pcrcas uC 6 4 S,-J
I. Je 1ofrndft de dix pieds, ct.
to Noard par an passage de
SIVA :d conduit i II coor, an Snd,
btd i des hbitiefo Csro, 'E
psrdop rn ade a 4uio fl et I'Ooest
~ rosl te as.&IC immenube suiviwt
.vcrbit drarpetagte de Hdli C SuAn-
lccoupeg13 de Son plan en dute do
vil raii hfit-cent quatr viogt nnze
Str I 9aO lenidemlia ; tell' d'ail-
que Aete propridt6 se poarsuit crnm-
ets. .ged, sans acule exception ni
jd te vgtc se im suris misc i Pin
jul mine neof cent cinquanre gour-
Virg, Cotimn ( billets. ) due en prim-
et indeunhu6s jusq~'aU dlz neuf
tor couf ct y compris les hoaoraires
poursuivant sins nul prdjn-
bi'lets P. 2950.20
f"Oawe, pousultes c4 dilipoce dui
Einmiswl Dahimel propri-talre del
demertant I Port-au-Prinice ci
j IRouco ( France)
Conire
situr Jonathan St Fort Coln, propri.
demeuaut et domicili A Pori-ar:
Pw plus amples renseign tntnwss'adrcs
i Me Lac Theird avoct p-)ursuivant
Me K'1ber Vilmenay, notaire d~pos:I
id cabi-r dts charges.
Luc THI9ARD,


Etude
DE
4C Charles MILL
Notaire public
5&. R *- lu Port, 53.


-EF


Magnitiques Panam-~
Pour lin-res ct poor Dames chez
". La*tmioe SOLAoss, as, Rue des 1-ronts-
Forts.
Acco,.rez 'ouS !! I
L~rryrrr v w a

ie maagez ils de pain!

't11 n'estfaitavea la ?illsbury's
Best."
La meilleure farine dii monde
Celle qui done le meilleur pain
Qui produit le plus d, pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tnus renPsignements s'a-
dresser A :
Ernest r astera
CrprI&bfenta: lte P:LL -BURY'S WASH-
BURN FLOUR MILES (iC MINNEAPOLIS


Meubles a vendre
Cbambr,) a voucher, ~ lee manger,
S 'on t ist oirfe d'ameublement, pour
Itre laisss A irs b ,n mcrchd.
Superbe occasion offerle.
S'adre ser au Bureau du Journal


ly


ly ieniques pour la Toilette


adoucit I'rpiderme auquel *il
LA done une souplesse et un ve-
T *|lout6 incomparable en lui com-
(frum. Elle conserve l' muniquant son ddlicieux pr-
COD-tr Ell aS ,l; -. QUI du teint, car elle est souveraine
conte le hale, les piqur. ect et les eruptions de 1a peau:
sans bismutb, invisible, adh6-
LA I rente, impalpable, prdpars6
S. sp6cimlement pour les peron-
e-.s.. ., nes qui veulent avoir an toint
irr6prochabl!e; -so i pariu "1. ,-n v,,loute ontcontribu6 A fire d'elle,
la Favorite di ioudi, I F.,';
A base de Cr6rne Simon,
LE pr6par4 selon les principle
i I I lea plus scrupuleux de l'hygtha
b. jt' ** [possede a un certain degr
toutes les quality s hinfai: titaqtos et T 1&strvatrices de la Creme Simon ; it
est particuli6rea-in-it ir'omnatndd pour la Toilette des enfants et pour lee,
dames donrt .. poa' Ist diciate.
S .r. .-.. p t r.our Haiti
a \' ^'T,-,-opole

MATSO)~Tr TT.T'; LAVILLS
95, RUe ix Moagwa; sa I'Ktat. 93


S


NICOLAS COBI)ASCO


157, rue Republic line,


157.


is coo qu enr en peu de temps la premiere place tant A Port-au-Prince que
u la Proviles.
;vIritable soccs don't elle jouit est dd au choix incomparable de sea mo
sar fo ons franchises et americtines d'uue 61lg.ince irr6prochable et
plant I tas les caprices du bon goit.
80O ses modules existant en magasin en to'ltes pointure et largsurs lui
ttent de shausser tous lea pleas, m6me les p'us difficiles; et la modi-
de ses p-i eat accessible a tootes les bourses
3ates les pwsonnes qui ne trouveraint pa-i s9 chauaser dans le maga-
eront satifaites dana lea 24 heures par un a-ticle fait sur measures.
.B- -La maon pent chausser; sans prendre des measures, les personnel qu;
iptvent s'y mndre.
luffit de il envoyer une chaussure allant bien, ou sinon lui signaler lea
ats.
achaussuBge n'allant pas bien serout remplacdes par d'autres, rectifiles
Sales obervations fournies.
tacult d retour est permise dans lea 24 h urea apr*i la livraison. Si
ehau sures ont W6t port*es ou ne soot pas 6 I'1talt complt de neof elles
t ngouresement refuses.
ma aisod d6tle touto oonourrence, et envoie franco en pro-
I- La tmson a nouvellement recu ua assortment incomparable de
: veau verni, vche vernie, vAche noire, veau satine, kangaroo, chevreaux
Snoirs, jaea's, champagnes, rouges, etc,etc.
S Vente en gros et en details


r Ineae tr veront a partir d'aujourd hui toutes sortes de tournitures
or prnei e des prix excessivement r6duits.
Sptix exep'ionnls no sot obtenus q- i parce (iqe la mason ne faith
itanires qe directeanent avec les fabriques d peaux et de fourni-
"t etc hin is telles qui: tirant4, owillets, lacets, clou,. 6lastiques, fli
Stine8s t pour cordonniers.
Machines & coudre Singer "
~ oonnlers, tailleurs et couturibres. Demander catalogue et rensei-

aCCepte tout s les commands qui lui south faites en ce qui con-
eOfdonnet ie.
tdiUera des empeignes, pour homaies, femmes et de tontes poin-
Ig 1 avec un grand oin, a Coupe excessivement Kodas
-I& aux mIarchands de ohaussures
O i1our, la Maison so charge d'ex6cuter les commander de
i M mseronot faites ave an grand rabbis de prix.
gementa cet 4ard et le catalogue qui ous tra eooyd


I


1Kol a tle

Kola-Champag ,e
Iron-brew
dEr 1 1, jV '
EnII v (fl(< chll)


kii(sloii
fortifiant
tonique
i \vALter L;ct-)i v


'I l hrn'h


Fmich 3 rfrI


It Vi~I.: ) 1 I -N I 1 I'd


DEPOT DE KOLA DE KINGSTON


de la \7dest India A.4erated and
1VXIxneral "7Va t ers Co)xXpan y
recommand6 par les c6 lbr<-s m&decins de li Jamaique.
A partir de lundi 14 Join i.ne -uccursa!e sera installl., 3, rue des (~sars, 3
en face du magasin KellTir
Vtritable kola (:lChampagiie
IRtN flREW (TONIQLE )
KOLA WINE ( Vin de Ko!:t, fo t.tiaur ( 1 vIt re A liqueur 3 fois par jour )
Baril d.: 10 douzaines, douzaine et par bouteille.


Grand rabais & pJrtir d'un achat de 3 douzaines de bouteille.
Mine. Arthur Bonnefil
On en trouve 6galement au 81, Rue Tiremasse, 81 ( Saint-Joseph )


Jodos alina
Cristalii Jodati Italiani deVetor Pisani


Pr6sente en m6me temps les avantages de I'iode et les alcalins. Eile est
tibs utile dans toutes les form s raletr:ies de I'tchange materiel organi.
que,- obbtitd, oxalur;e, lit, iase, etc-- ct g.neralement dans l'arthritisms
dans la constipation h ibituelle et les infections intestinales.
La JODOSALINA ConatitUe un remde tri.- e'flcace, m6me merveitleux, contre
lea maladies du toie et des reins. .Elle st accept4e sans aucun d6goat et elle
ajoute & son action laxative celle de r6lab ir les conditions de la circulation
lotrapelvique.


En vented ohez A, de matteis


Ma.lj
MOO


__


wmwmI


I


Produils




1 .CREMi
* POUDRE
a AvON
Q g J. sIxoir,es,


"'-


IwAO







Chapellerie
ACCOUREZ CHEZ

JAIME' TESTAR
Le chapelier remarquable, avan-
teaeosement conna,fait savoir au pu-
blic en gn6ral et a sa nombrease
clientle qu'iI vient de transfer sa
FABRIQUI DE CHAPEAUX
(L'ANcltnmu MAION DU LOUVRE )
Di LA PLACa GEPPRAAR A LA
GRAND'RUE OU RiPUBLICAINE
No 149. S face de la Poste
Le novel o1lbnl ement est ou-
rert sous le nom de la fleur de
1'Amj riqueo
II promet soin et promptitude
cormme toujours.


FranelAeo DESUSE
Fabrioant de ohauasurei

La Manufacture a toujours on d6p6t
an grand stock, pour Ia enta on
grus st en detalf, de chaussures on
tons genres pour
oMMIU, FPMMKs, ENfAwLrT
Les commandos des commergants
de l'interieur pourront 6tre executess
dans une semaino & peu prse.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-Au-PNCE ( HI )


Chez App. Cipolin
155 Rue Rpubeclimi. n frac d;
E. Rot .I
Viennent d'arriver par dernier
pear :


mr
va-


Pat6 de foie gras. Saucisses trufiees.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choncroute.
Asperges etc. Fruits cristalises par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.
Vient d'etre 6ditee et mise en Vente
Une nouvelle Valse lente suggestive de
Ludovic Lamothe.
PAPILLONS NOIRS "
L'exemplaire P 3.
Sadresser toujours B M. V. Mango-
nes.
Chez J. Laville, 93, Rue du Magasin
de rEtat.
Port-au-Prin w.


A L'tLEGANCE

OORDONNERIE.
3W, GIJBXaE2
41, Rue des Fronto-Fors.
CAUSsURiUS Dtr6T,POU LA VTBMu
Promptituds et oin aux colaman-
des tant ic qu'ea province.
Chassuaree do Dame former et tra-
wail toqours toet ee qua'l y a de plus
S......" et fat e ate pwoar
Mesaears; St 0mm ns.
Pour le ea oata Ie pluas& ale.
Travail solUde exnoutd aveo
- psaux -s prie rsgemarquo.
Ausraaea do rmd rabls.
PAtM, CiraOs t Lraquies

PrOTOGRAPRHI
JH. K. DUPLaESY
Grand atelier de luxe
120 Rum DV C*mru
Travaux de touted sortes et do
tootes granders.
ReprroduesoiN ar".r-..A-..mts


NESTOR FEUL
L'excellent tailleur avantagensemen)
conna de touted la R6publique vient
de rouvrir son atelier Rue F6rou,
Rue de Miracles ) No 61, pres de Me
er Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
comme toujours toute satisfaction
pour les travaux qui lui seront con
6Bs.
dw


Chapeaux I
Chapeaux Il


I


mx-.
I EAfVAJsm BELLEVIE

'PIM du CAeunpd.-M.
PORT-AU-PRINCU (EAITI)

Mme Bermance ALFRED, directrieo
APPARTIM wen POUR FAMILLI
DINZAS-LVUNOXSG
1gaUedrue r n usw isof.
deUer4pIUu--Ifk'*. -LSTVUww" de -avv IO g. s-B*Zseg 7
PROPRJLT* SPAcmmu1, S'OUVRAINT SUR DEUIi 3k.
]P ROMUXAIDCS JADIMnS

Sonas. Zleotrlqusa


Table d'H6to


we. USa fewuw, d o W 4 f hke,
do 7 r.89hmuro qse


m. .-*--- -- r


Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Execution prompt et soign6e des ordonnances.
Analyses scientifiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres
methode am6ricaine ( fire essay ).
Fabrication d'Eaux gazeuses, strops
1ham pagne A P. 6 la douzaine.


SChapea I l
PAILLE DI PSOTS-RICS
ACCOUREZ CHEZ
Feliberto Gon9e1es
ET
JOSe SAN MILLAN
FABRIQUE DB CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
*eJon 4, Ceffure Id LeWvr
Pour tous leis ot-.* e pour touts
leot .arsso.

Cordonnerie Nouvelle

G. B. PETOIA
143, GRAR ND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
C7AU3SSURXS T? T"-T" ^T'?R13S
Kn DtP6T, PcFUR LA vaMN
x eOROS ST DTAIL.
rEx6outon prompto dis
commander, taut oii qu'eo
Province.
Former A homes ; 614gantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( Dernire me-
s dLe Paris ) et le plu.' commode :
haussures pour enfauts coufection-
aees avec des Peaut de routes nuancesa
i'une s section et durde irrprocha-
Ales, A d3a prix aT4tttg-j3x.
.:r, ,es, p4tes ct llquides
T. in a. do i,; ,4 u.

M~ison F. BRUNES.
195 tRHAD RUE 1W5
Diriges par

L. HODELIN
tncd* mmbru do laS1cieU PktLn.
threpique des maifrfe taillurs de Part,
Viet ie receroir an grand choix d'4
toffie diagonal, casimir alpaca, chevio.
to, cheviote poar deuil, etc, Recomman.
ae particali recent a a clientAle une
bel collection de coupes de euaimir
de gilets de fantaiiet t de piqau do
toute bAta&.
Sp6ialUt6 de Costumes de no-
oes.- Coupes Franeaise. AnglaiN Ot
Amerlaino do l derni6re peete.
La aaison confeetionne amM dee
tumes militairos, habits brodlW
dolmana tuiqqu habits ear-
vs.L tte toa d4 t.*- ,vdes.
*EHCtel-S east auxxaat i
ST-JOSEPH
AIOLaDED RU 48 ROUX rT DU MAGA
SIN DB L'rSTAT.
Service bien organis6.-- Repas
& la carte.- cuisine excellesune
PaoRuItAma : Joasnw DESRIVIERE

TibBre Z6phirin Bell
Fabrioant de ohaussures
Rue Tirne'sr se, facade Nord de
la Place de la Croix-des-Boussales.
SPOCIALrITr:
I PAirTOwrsFa M sUS1


Propri6talre: :We


mdtanx dTapr*A

et vlritatbd Kola
I


en wiotai1


Buch


Pharmacien dipl6m6 allertiand
D6p6t de Kola-Champagne:
Aux Gonaives: Madame P. Laraque
a Saint-Marc : Madame E. Martelly
A Petit-Goave : Hermann Reimbold & CO


GRAND PRIX


HOURS CONCOURS


Rhum Barbancourt
MAdalles d'or, Mention honorable, Membre ddu Jury, Orand
prix, Hors oonoours dans toutes les Expoditions depui
1881 Jusqu'Q 1907. ( Anolen et Novotau Continen)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule dO
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule P
taire des formulas qui ont fait obtenir an Rh ur Bar
court les m6daines d'or de toutes les Expositions, a pns 11
les affairs de feu son mari, et so lia m mehtlle, sise 7,
des C6sars, A la disposition de sa noabreuse c
dent les commands seront ezcut6em avec 1e mOQ~ soin q O
1e pass&


Grand RabaisI


JAMESTOWN TERCENTENNIAL


EXPOSITIOIIN( gO7)


HAS CONFERED A


Tannerie Continentale

DE PORT-AU-PRINCE
CH USSURES
CHaynAU QL Act, pour hommes et dames P. 10. Enfant P.'
VNISC 12 jp t0
Vnams uc s 12 1
COULnUR LOTUr 12
Pour la vente en gros 5 oro d'esoosP


-NORM


Droguerie en gros et


Gold


unon


Medal