<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00610
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 29, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00610

Full Text


Troisl6me Ann6e, No 628


PORT-AU-PINCE( HAITI


Jeudi, 20 Avril 1909.


C


Arthur Isidore,
ADMUUaTRATsUR


OUOTIDIEN


C~am'ille N6r6 Numa
RtDAcTZUu m Cuwr


Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR LE N R
UmMis. G. 2.00 LE NUMRO 15CENTIMES
PORT-AU-PRINE a Mois. a..00 Cl6ment Magloire
DPAITEMUENTS UN Mos. .. 2.20 -0 Les aonnements parent da x" o da IS d1e haq
Tnors Mois 6.00 DIRECTION-REDACTION-ADMINISTRATION mois at oset payables d'arans
ITRAI GER....... T. ors Mos. 8.00 45, a1 tow 45. I 4mamuorIe Itreu e o* non a s sre*t **ml N s


CONTES DU JEUDI voir, un peu plus pros, comment ello
dtait faite. II n'en fallait pas davantage
pour designer A la mort ... le paisible
STO U TE spdculateur en denrdes.
PA U VR E CTE Un martin, la Police toujours vigi-
lante d6couvrit sous le ponceau jet6
Sdevant le perron de sa maison, une Eli-
A F. HIDnERT zaine de "carabines Gras"-preive ma-
nifeste que Cdtoute conspira;t. Ses com-
Cetapr6s-midi li, mon ami X et moi. tant de qualit6s. perdit.... son mari. plices, certainement, avaient d6pos6 1I:
IM atteodions le car, sous la galerie Que veux-tu ?... Les proverbes,au fond, ces engines meurtriers, et les sc61lrats
Sla Pharmacie Centrale, A I'angle des component toujours une v6ritd : Belle n'attendaient que le moment opportun
tes R1publicaine et Bonne-Foi.Comme femme, bel malhMl pour "sortir", saccager la ville, incen-
I tar hit A arriver, nous causions des Et mon ami X, avec une verve don't dier les maisons, les families, compro-
iotins du jour, pour tuer le temps. je renonce i rendre ici la savoureuse mettre 1'autonomie du Pays,de la Race,
,'attente ist si p6nible!.... ironie, me raconta ce qu'il savait sur etc, etc. Vite, on apprdhenda "l'auteur
Done, nous attendions et nous poti- l'origine de I'affaire Ctoute-Birbaron" de cette infAme machination, ce mons-
ions, {uand, pr6s de nous, vint tre A face humaine qui s'appelle Cd-
seise, a pied, une femme superbe, une toute Latuile". Ses complices avant eu
lffoni;. Elle devait avoir dins les Cet animal de Barbaron, tu ne l'i- le temps de se jeter dans les bois, lui
ente-leux ans, au plus. Bien en traits ignores peut-etre pas, en sa quality de seul sera jug6. En consequence, un
bien en formal. elle oins, tout aussi bien en dtat. droit de vie et de mort sur les pauvres de sitge) est immaliatement saisi de
- Fhtre ... m'oubliai-je A admirer citoyens de la R6publique. Etiez-vous l'affaire ; et, le criminal, idfder6 sest
ut haut. Quel morceau !... Connais-tu ? son voisin, vous aviez,avec lui, A "mar. judges naturels, est, comme il le rIi-
- M is... C'est Madame Lituile. cher S S," ou bien il vous d6non;iit au tait, condamn6, selon la loi.
- ."el Latuile Chef de 'Etat come un conspirateur, Et, naturellement, ext6utd, ajou-
S un... u brigand, un home qui. ,un home tai-je.
-.cuil e.. C6toute Latuile.. L'an- dont.. unhommeque...enfin ii important Ex6cutd, souligna X .. Mais, sains
en~ bateur en denrdes, fusilli sous de supprimer. Et. par ce motifs, l'on doe nepas
Je eo 6tonnarin vous supprimait, sans bruit. Aviez-vous lelle Madame Latuile avait voulu se
O- Cton nai. quelque bon cheval que vous h6sitiez 7 montrer plus...gentille: apprdcier, com-
SCmeout avait une aussi belle lui offrir en cadeau, ( Barbaron dtait me l sens liquait, la derniere
me grand amateur de chevaux), il faisait dmarche fate aunrqs d'elle par notre
pasSavodr d i de droit que vous dtiez demarche faite ani)roe dWelle par notre
t I'e t qu'il n'dtait pas "razeur ,, savoir d qi de droit que vous tiez e Barbaron. Mvalheureusement -
t I put do e payer cette belle (selon la ormule,) un conspirateur, un pour Cdtoute,- elle eut 'la sotte idde"
ne, ; t, cette belle femme i'a faith brigand, un home qui..., un bomme de ne point vouloir entendre de cette
iler. idont..., un homme que ... enfin ii im-oreille-la. On exdcuta C6toute.
Eil est ce crimil.. portait de supprimer. Et, sans plus
Sntend criminelle -... d'autres motifs, I'on vous supprimait, Pauvre Cdtoute !.,
and onal, ,nous.1 Elle n'avait pas conformdment A son d6sir. Bref c'"tait Ce n'4tait pas impunment qu'on
se n Pu'il f t fusill, mais elle fut tant pis pour ceux don't la d6marche, rdsistait A Barbaron.
e, l inn Ce qui revient au le timbre de voix ou la couleur des RYo.s.
t comm yeux ne lui plaisait pas : de ceux-la il _
"ri ojout vis de grands yeux, pouvait faire ce que boo lui semblait.
d o t quj'.entendais depuis Or Cdtoute Latuile pour son ml- Prire d'aviser l'administra-
aha n iem, on ami, ddlectant heur, voisin de -Barbaron, Btait le tion de la moindre irrigulari-
: *n, continue, plus en maria de cette belle griflonne que tu t6dans leservice du a MATIND
*lie 6talt ali viens de voir passer; et cette belle
le noc lors beaucoup olus d6- griffonne, don't les charges avaient a qU'il y soit d suite rem-
ltait p.1isqu'aujourd'hui. D'abord. tourney la tele au Chef Supr4me de la di6"
Wite, el e .*I : dix ans de moins Police Secrete, n'entendait pas du tout !
ent t plus gaie, oh I exces.- tre complaisante... Mme, un jour, en L'Administration du MATIN in-
e.. en cher ; et puis l'absence de son maria, "cette imperL forme ses abonn6s qu'ilsAo doivont
v 1 S des dents 6patantes... tinente", poor parlor le language de Bar- rien payer, abonnernent ou autres,
re ne marchait pas. L'a- baron, s'6tait oubliee jusqu A giffler le quo oonttre gus mpri 6s et por-
rt. .iU.On tomprrament, dit Barbaron qouia coUas d'une visited, ant 10 timi At Journal.
/ aU(ll itdU d cA6t die chic eo, avalt Wmatri- 1 d6eir do La'Adtaititttr,- Arthur Z=MORE


TPagIIP JIIaUR

RENSEIGN EMENTS
MtTPOROLOGIQUNS
ObSaozvatoiro
DU
SININAIRE COLLiGE St-MARTIAL

MERCREDI 28 AVRIL 909


Barometre A midi


763 v/w/


Temp6raturemwiimum 2,7
maximum 3 t ,4
Moyenne diarne de la temperature 27 ,3
Ciel un peu nuageux pendant la journie
et covert pendant la nuit.
Quelques gouttes de pluie. Tempera-
ture de la nuit au-dessus de la normal.
Baront:re le6grement en baisse.
Agitation microsismique.
J. SCHI~RER
Tribunal de Cassation
SrCTION CRIMINSI.LE
JAudience du Mercredi, 2S Avril 1909
Le Tribunal 1 dix heures et demie do
martin prend siege sous la presidence de Mr
le Vice P'rsident Ernest Bonhomnie et en-
tend les athires de :
Habile Elias centre Castaing Fran-
cois.
Mr le juge Baron lit son rapport.
Le Ministere Public, Eug. DCcatrel, con-
clut A I'irrecevabilite du pourvoi sinon A
son re et.
Ibrahim Hasboune centre Jaar Dac-
carett.
Affaire renvoyhe sur la demand de Me
M6nos.
Jean Moussa et consorts centre or-
donnance de la Chambre do Conseil des
Gonaives.
Affaire renvoy e i cause de I'absence mo-
tiv6e do juge-rapporteur.
Le siege est levI.
Tribunal correctioinntl
A 6tC entendue hier I'ffaire Wilson
Thomas, prdvenu de vol de revolver an
prjaodice do sieur Charles Adam. Le jge.
Valrm prt6sidait.
L.e mbstitst Rosemood,qui 'sa pas utr.
v, dans le doier des premves cone le






pr6venu,a conclu qu'il n'y a pas lieu A
poursuite. Me Charles Lechaud represen-
tait la parties civil.
Jugement A huitainc.
Tribunal Civil
,Audience cizile du 3Cardi 27 Avril 1909
Le Tribunal prend stige A to heures do
martin, sous la prCsidence du Juge-doyen
H. Mondestin, assisted de Monsieur A. Thi-
bault, substitute du Commissaire du Gou-
vernement.
Affairs entendue
Stephen Archer contre Stephen Lafon-
tant, Auguste Lorenceau et Keitel (inscrip-
en faux )
Vu I'heure avanc6e, le tribunal l a ren-
voy6 le developpement de l'affaire au jeudi
tion 6 Mai.
.Auditwcr chilti du Mtrcredi 2S .Alvril iyo9.
Le Tribunal prnud siege A io heures du
martin ious la prdsidence du Juge A. Saint-
Rome, assists de Monsieur Lys Latortue,
substitute du Comnissaire du Gouverne-
ment.
Sur la requisition faite par le Substitut
du Commissaire du Gouvernement tendant
A recevoir la prestation de serment de Mr
Albert Bien-airnmd, nommd Officier de l'Etat
civil de Lascahobas.
Apr&s que le commissioner a pret6 le
seriient exigL par I." loi et re;ut acte de sa
prestation de serment, le Juge-doyen a pro-
nonce les jugements suivants :
Celui qui condanme Charles d'Aubi-
gny a payer dans un delai de six mois A
Madame Veuve Murville Ferere la some
de quatre mille deux cent quarante huit
dollars, ordonne I'exdcution provisoire,sans
caution nonobstant opposition, vu qu'il
existe un titre authentique.
Celui qui admet la demand en di-
vorce du sieur Georges Marchand contre la
dame Alice Regnier, son spouse. Que la
garde et les soins des enfants Anne, Marie,
eorgette et Lucien sont confines A leur
mere.
Celui qui admet la demand en di-
vorce de la dame Svyvia Cousse, spouse du
sieur Joseph Justin, condamne le dit sieur
Joseph Justin A payer A son spouse une
pension ad litens de deux cents gourdes, et
une provision alimentaire de cinquante
gourdes par mois et ce A partir du dix-neuf
anvier de cette annee, ordonne l'ex6cution
provisoire sans caution sur cette parties de
condemnation. Dit que le sieur Joseph
Justin remettra A son spouse sur sa deman-
de le lit et l'armoire, et condamne Joseph
Justin aux depens.
40 Celui qui prononce la nulliti de la
saisie pratiquee sur les immeubles du sieur
Lysius Hyppolite, ordonne la main levee
et la radiation sur ces r6gistres de la con-
servation des hyppothiques de cette juri-
diction condamne la dame Lucile Allen,
~pouse Martin Devot et Stephen Allen so-
lidairement:t itre de dommages-interats la
some de deux cents gourdes et les con-
damne en outre aux depens.
Affaires entendues
io La Marquise de Cremy, contre la
dame Amblie Faubert.
20 Les consorts Rivi&e, contre les ipoux
Louis Faure.
Vu l'heure avancee le siege est levi.
Bizoton-les-Bains
Sur la demand des personnel qui ont
eu le plaisir d'assister a la derniere soiree
donn6e A Bizoton-les-Bains, Mr Basile Ma-
rius avec un group d'amateurs, oflre aux
tamilles un apres-midi r&cratif, musical et
artistique,le a Mai.
L'Etablissement, offrant totes sortes de
garanties an public, espere que les meres
de families ne manqueront pas de profiter
de cette occasion pour accorder A learns en-
fiaus quelques instants de seines distrac-
tions. .


Un R6Bfr6
Hiter, i onze heures, a eti entendue par
le juge Mondestin en audience de rCf6rk,
I'affaire Pierre FredJrique, directeur de
I'Impartial, contre Eustache St Lot. Mes
W. Franciset S. Pradel difendaient la cau-
se de Mr Frederique et D-latour celle du
nouveau propri6taire de I'Imprimerie de
"l'Effort."
Mme Vve Justin Lherisson avait affer-
me, pour une annee, A Fr6ddrique,l'Impri-
merlie oiu s'dite I'Impartial. Le bail com-
menq le rer Mars dernier et se poursuivait
quand Mme Vve Lherisson vendit 1'Impri-
merie. Le propri6taire se present mardi
pour prendie possession du mat, :I iis
Frddrique intervenant, protest -, .,at
etat de sa quality de fermier,fit requirir le
juge de paix qni dressa proc6s-verbal cons-
tatant que le directeur de l'Impartial enap-
pelait au r6fere.
Devant le juge, St Lot montra son acte
de vente et declara qu'on ne pouvait s'en
prendre qu'A la veuve Lherisson de qui il
avait r6guliremnent achete. Les avocats de
la parties adverse soutinrent quele nou-
veau proprie:aire a pour devoir de r-spec-
ter les clauses du bail et se trouvait sans
quality pour cntrer dans le domicile de
Frdderique, le local de l'imprimerie lui
6tant afferm6 egalement.
Apres de noiibreuses r6pliques, contre-
repliques, etc, le juge Mondestin rend une
ordonnance, declarant la competence et
maintenant le sieur Ferderique dins la pos-
session de I'lmprimerie connue sons le
nom de 'Etffort ".
Prestation de serment
Ilier martin a eu lieu au Tribunal civil
la prestation de serment de Me Albert
Ulysse Bien-ai,n6 comme officer de I'Etat
civil de La:cahobas.
Le juge-doycn Arnil S'-Rome et le subs-
titut Jules Rosemond ont adresse des pa-
roles aimablcs au nouveau titulaire qui
leur a rdpondu en des terms choisis pro-
mettant de justifier la confiance de S. E.
le President Simon.
Me Bien-aimb est le fils d'un ancient com-
missaire du Gouvernemet de ce resort.
II a e6t greffier A Belladere.
Moniteur "
L'Officiel d'hter content le so:nmaire
suivant :
-Avis ministries.
-Communijqa de la Secreairerie d'Etat
de I'Intrieur.
-Arrt:6 conftrant au sieur Frederic Ma-
nus, dominicain,!a quality d'haitien.
-Arretes de suspension des Conseils
communaux des C6teaux et de la Petite
Rivi6re de Nippes.
-Proeas-verbl de visit des travaux hy-
drauliques du Cap-Haitien.
-Avis de I'lIspection scolaire de Port-au-
Prince.
-Extrait des Registres de commissions du
DWpartement de la Guerre ( Suite ).
Secr6taireri- d'Etat
des Relations Ext6rieures
Son Excellence le President de la R6pu-
blique vient de recevoir la lettre autogra-
phe de Sa Majest- Don Alphonse XIII,
Roi d'Espagne, en response A la notification
de 1'lection du Gn&ral Antoine Simon i
la Pr6sidence d'Haiti.
*
A la dat datedu 15 de ce mois, S. E. le
President de la RCpublique a d&ivr6 ExB-
quatur i MM. William WoEL et Narbal
Boucard, nommes Agents consulaires de la
R6pablique de Panama, le premier, aux
Gonaives, le second, A Jacmel

A la date da 21, bon Excellence a d6-
livri Brquatur a Monsieur le Dr Jules


Borno, en quality de Consul-Gbn&ral de la
Ripublique de l'Equateur,A Port-au-Prince.
Soci6t6 de Legislation
Dans sa seance du 21 Avril courant la
Soci6et a admis comme membre actif Mr
Denis St Aude, avocat, d6pute an Corps
Lgislatif.
Toutes nos felicitations A "Mr St Aude
qui, tre; vers6 dans les chores juridiques,
.ient augmenter le nombre d'hommes ins-
traits et d'&tudes qui composent la Soci&-
te de Legislation.
Re.tification
Nous croyons necessaire de reliever une
erreur qui s'est glissee dans la note que
nous avions inser6e dans notre N* de ven-
dredi dernier concernant la route que
Madame Corine Audain veut vendre A I'E-
tat.
Cette route measure 5oo pieds de longer
au lieu de200oo comme nous l'avionsannon-
cC.
Accident
Hier apres-midi vers les cinq heures un
jeune enfant, Hyppolyte Bodet a ket vic-
time d'un accident de tramway.
II a voulu prendre le train qui etait de-
A a toute vitesse quand il reqoit A la jam-
be droite un contre-coup qui le renversa.
Le malheureux enfant fut relev6 par
Mr Archibal L. Blanc qui l'accompagna A
la Pharmacie Nouvelle. LA il reut les
premiers soins gra:e au concours empres-
se des Drs Albert Gentil et Annoual.
Un .instant apres on le conduisit A
l'Hospice St Francois de Sa!le.
Faire-part fun6bre
Mr le general Cic6ron Francois et son
spouse, Mr et Madame Reni Batraville,
Mile Marie Francois, Mme Marie Francois,
Mr le Docteur Franqois Ducasse et tous les
autres parents vous prient d'assister aux fu-
nerailles d_ Jean-Francois Chrysost6me
lbdne'on f ranpois qui auront lieu remain
martin a S heures precises A la Cath6drale.
Le present avis tiendra lieu d'invitation.
Nos condoleances A la famille du regretti
d6funt.



Nouveiles Etrangers


Derni6res D6p6ches

CONSTANTINOPLE 26-La garnison de Yil-
liz Kiosk s'est rendue hier A I'armde cons-
titutionnelle. Niazi Bey, surnionm6 le he-
ros de la revolution de juiller a pris le
commandment de la garnison actuelle. Le
sultan Abdul Hamid a e6t autorisd A rester
dans son palais.
Un repr6sentant du commandant en chef
de l'arm6e constitutionnelle a declare que
le Sultan sera jugp par le Parlement et
qu'il y aura une enquete pour d6couvrir sa
complicity dans la r6cente mutinerie.
Lelministere est encore au pouvoir, mais
Constantinople et d'autres villes ont t46
mises en etat de siege.
L'objet de cet etat de siege est de per-
mettre la decouverte des personnel sedi-
tienses et lear comparution devant le con-
seil de guerre.
LONDREs 26.- Le correspondent do
s Standard a a Constantinople estime que
2000o hommes ont etc tues dans le combat
qui s'est livre dans les rues de la capital.
Les constitutionnels onat le plus souffern.
BEYROUTH 26.- Ee croiseur franqais
SJules Ferry a eat arrive hier dans ce port;
il en eat reprti aumit6t apres poor la Ta-


kie, oi arrivent des bnde; de
villes et villages d6traits pir les I(
On a recu la confirmation de I
tion du village arm6nien de KedC
toute Ia population a i6t massacre
T'outes les propriC&s des chr1t*ik,
bel ont et dtruites. On rappone qt'
jen, dans le village et d'Adana etl I
mes.
ALEP 26, Les consuls d'A-a .
d Italie, de France et de Russie ooa
A lear ambissadeur a ConstmdtoI-h;
dipeche distant que la situation i !i
est desespere
SPEZZIA 26.- Le cuirass Uma benl
est par!i hier pour Naples ayeat & k
Roi Victor Ernmiuuel ui doitre
dans cette ville le Roi d Angletrre.
Le Roi d'Italie se rendra plus tad w
unautre port italien,oir ilrencontemtr
pereur Guillaume.
LISBONNE 26.- Les secousses de a
blement de terre ont maintenuat cf.
T'LHtRAN 26.-Le Chah aconseanslt
longer ind6finiment l'armistice iTakai
A laisser entrer dans cette ville.
De nombreuscs persoones onat: d
dans les combats qui se sont Ktivu r
les constitutionnels et les trojpes do0i
La nouvelle que le gn&iral
commandant d'une colonue de trou p
ses, a traverse la fronti&re poor a
i Tabriz,ciuse de grande; iOqui6tuad
le camp des nationalists.
LA H.AY 26.- Mr Jose de esuM
6td nomme ministry du Vendela 61a
lande. La Reine Wilhelmine a fAil
course promenade hier. Sa dililm
attendue ce soir.
MADIUo 26.- Le toit de la
de 'Torbes s'est eflondr6, hier maia,
dant la messe. Ncuf personnel a
tuees et 30 b!essees.
LISBONNE 26.- D'aprs les no.
cucs de Benevonte, Samosa etSt
37 morts et too blesses ont dtd j
retires des ruines.
CONsTANTINOPLE 26 -- Tout ct
et la ville prend son aspect nal.
ignore ce qu'il adviendra du Sultaa,
la majeure partic des membres dn
ment semble e&re en faveur de l
tion.
PARIS 26.--- Le President de la
que, accompagn6 du president di
des ministries de la guerre, de l asn,
de I'agriculture, est arrive hier asind
Sce et poc6da A l'inauguration da .
ment e'ev6 A la m6moire de GlI
prononca un discours, ainsi qie lr
menceau. II recut ensuite la vstls
de Genes qui Ili remit de Is la p
d'Italie le Collier de I'Afoooa
se rend t ensuite en automobile
franche ou il pass la revue des a
franco-i:aliennes.


L' Usined Gla
DE
PORT-AU-PRI2N4
A l'honneur d'annonDer jg
t61e, qu'A partir du or Mai, IL
ture do son Ddbit est fi 1 '1
REs, du soir, les dimaaonei t


PHOTOGERALP
JH. M. DUPL so

Grand atelier ti
120 RUE Dn 1Caul
Travaux de touted
)outes grander.
ReproduotionAi'


i I -I L I --- I







Francsco DESUSE
Frbrioant d6 ohausurse
er a-a -toujours on d6p6t
m stock,- pour la venta en
g Id 6tl, de chaussures en
po uras s, EFArTS
eO mma des dos commercauts
ncotiea pourDt "tre '6cut6es
.s @sarine & peu prbs.
2 RMe des Fronts-Forts, 23
ORToaR-AUr NCt c (S AI

onopole de la vente
o compositions du
d6licat artiste
Ladovic Lamothe
d6licieuse valse lente Ang6le.
Son gracieux pas des patineurs
e exemplaire : P. 3
dresser A Mr Victor Mangonhs
Maison Jules ,Laville
93, Rue du Magasin de 1'Etat.
Port-au-Prince.

DEMANDED
'Annuaire de L6gis-
on Haltienne, par M.
e'Mathon, contenant les lois,
contracts, arretes de 1lAn-
1908, au prix de DEUX
uRDES, chez M. Verrollot, im-
s, rue Bonne-foi et Chez M*
S Mathen, 87, Rue du Centre.


ec maige plus de pai!'
S'il n'estfait aveo la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
Celle qui donne le meilleur pain
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignemrents a"'-
dreser A :
Ernest Castera
representant de la PILLSBUaY's WASH-
BURN FLOUR MIL. CO MINNRAPOUS
BILLS

Chapeaux I
Chapeaux 1 l
Chapeanx I1
PAILLE DE PORTO-RICS
ACCOUREZ CHEZ

JOSf SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, Ini vient avec le
concotrs d'un ch p'ii,-:r remarquable,
M. JAIKx TESTA, d'iustaller une
FABRIQUE DE CHAPEAUI
PLACE G-FxkRARD
Salon do Cotffure du Lewr
Pour tou los O .cAt at pour touten
I a bourseso


M' C. L. Verret
Tailleur-Mar ha n
Donne avis & sa bienveillante clien-
tWle que sa mason No.7,Rnre Travrr-
sibre eat toujoirs bien pourvue d'une
vari6t6 d'6tofos de la thaute .)ou-
veaut6 parisienne.
QUArri SupJUPRIIUR. COVIt I i*LtGANTB
TRAVAIL SOIGNt. EXiCUTIOeN 'ROW PTu
Prix tris rdduit I

Tib6re Z6phirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, faQade Nord de
la Place de la Croix-des-Bossales.
SPECIALIST :
PANTOUFLES !MULES


Etude
DE
M* Charles MILLER
Notaire public
53, Rue du Port, 53.
M. et Mme Laporte-LAkI-'r
(Nit ARCHnR)
60 Avenuedes Gobelins, 60, (Paris)
Offrent leurs services au commerce
et aux families, tant de Port-au-Prince
que des autres villes d'Haiti, pour
toutes commands de marchandises,
vine, articles de toilettes, de mode et
de bijouterie, etc.
On peut expedier les commander
A l'adrepse ci-dessus et pour tous ren-
seignements s'adresser au bureau du
journal.


A l'Ange Gardien


98, Rue du Reservoir,


98


A VISITER :


Dernieres


nouveauit4s


rescues ce inois


FORnFvS DE CIIAPF.AU RFPANS- I M'PRIMiS SUR :IIAINE (KINTTRwEs.
DIRECTOIRE C URONNES ISD 'IAHIEE, etc.


Articles de 16re


Commirnunion : Ao lu-s G.ANTS-


M*DAILLES CIIAPLwrS 1MIAt.I-5 CORSETS POUIJ I-ILLETTJS CHllAUSSEITF':
IT BAS TIs.;u POUR ROBES, eto.


Spdcialit6 de deuil: CHAPEAU tde cljpe dernicre mode-
TOIRS BRASSARDS (:OURONNES MORTUAIIIE, etc


SAU-


J I "
GRANDE

PHARMACIES INTERNATIONAL


Rue du


Magasin de


I'roprietaire HUNECK


D)I RECTE U 1


1'Etat
& Co.


Prodllils flygiiques pour la Toilelie


0
0.
V

a
Cs


C~o iccY11~.


.a Grande PHARMACIE INTERNATIONAL
hoonenr d'avisei le public et ses nonbreux client, qu'elle vient de re-
ir un grand approvisionnoment de droguerie, at sjpcialtics pbarmaceu-
rtant d'Europe que des Etats-Unis, qu'elle tientt leur disposition A
piexcebsivemeiLts avantageux.


Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


tIdcion prompts et soign6e des ordonnances.
alyses scientifiques et techniques.
yses dei minerals d'or, argent, cuivre et autres mntanx d'aprbs la
arnericaine ( fire essay 1.
r 'on d'Eaux gazeuses, sirops et veritable Kola
pagne A P. e la douzaine.
Droguerie en gros et en detail


Propri4taire : W.


Buch


Pharmacien dipl6m6 allemand
D6p6t de Kola-Champagne:
A.u Gonaives: Madame P. Laraque
& Saint-Mare : Madame E. Martelly
& Petit-GoAve : Hermann Reimbold & Co


Illafislol pow ~
CRIME s mRYIU1
POUORE [if ~ala oiIr, DO
oI.35. lBE UTH
"1VON -OPIMMSO
-s.$M~o ernbnm t-Maas vn 48dma"Wtaflo


adoucit I'6piderme auquel elle
LA donne une souplesse et un ve-
lout6 incomparable en lui com-
muniquant son delicieux par-
fum. Elle conserve l'6clat et la fratcheur du teint, car elle est souveraine
centre le hAle, lee piqdres d'insectes et lee eruptions de la pean.
sans bismuth, invisible, adh6-
SIrente, impalpable, pr6par6e
A 1 11a asp6cialement poor les person-
nes qui veulent avoir un teist
rrnprochable son parfum d6licat, son velout6 ont contribu6 A fair d'elle,
a Favorite des Poudres de Toilette.
,Pa base de Cr6me Simon,
L, P l lI T j| 1 i pr6par6 selon les principle
LE I A5l lJnml es plus scrupuleux dePlhygitn
possbde a un certain degr6
toutes lea qualit6s ien aisantes st pr4servatrices de la Crime Simon ; 11
est particulibrement recommand6 pour la Toilette des infants at pour lee,
dames doot la pean eat delicate.
Agenoe G6n6rale et Dp6ot pour Haiti
.A la Na6twIopole
MAISON JULXS LAVILLN
98, am" dM u r S d Fi r e, 98







Grand Rabais !

JAMESTOWN TERCENTENNIAL EXPOSITION (1907 )
HAS CONFERED A


Gold


Tannerie Continentale

DE PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES
CHRVREAU GLACil, pour homes et dames i '. 10. Infants P. 8


VERNIS ECLIPS 4 *
COULEUR LOTUS *
Pour la vente en gros 5 olo


GRAND PRIX


d'escompte.


HORS CO !COURS


Medailles d'or, Mention honorable,
prix, Hors concours dans toutes
1881 Jusqu'a 1907. ( Ancien et


Memnbre du Jury, Grand
les Expositions depuis
Nouvo:.u Continents)


Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des formulas qui ont fait obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de toutes us Exposition:, a p'is la suite
les affaires de feu son maria, et se tient A la mame halle, sise 7, Rue
des C6sars, & la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les comnmandes seront executes avec le m me soin que par
le pass.


H RsrA U.A BELLEVUE

Place du Champs-ds-Mars
PORT-AU-PRINCE (HEAITI)
Mm. Hermance ALFRED, directrice
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCH .
Installation modem est conforta)l. FwV sur la wt-r. Tlmp'ratwr.
~h.ceo et rigultre. Les Tramways desservea, I 'uI- eBilevsu touted ~s 7 Minuteu
PROPRIrTEl SPACIEUSE, S'OU' RANTI SUR DEUX RUES
PROMENADES JA_.RDIMS
Salle de rdecption.-Piano.-Gramophon,.
Son-erieos Electriqu~ c


Table d'H6te


Chez App. Cipolin


f55 Rue Rdpublicaine en face de Mr
E. Robelin
Viennent d'arriver par dernier va-
peour :
Pate de foie gras. Saucisses traflees.
Pigeon aux pois. Tapioca. Choucroute.
Asperges etc. Fruits cristalisas par li-
vre et par flacon. Prune d'entes. Vins
rouge et blanc. Oporto. Malaga. Ver-
mouth. Cognac. Champagne.


teow los r fo, de Midi 4 f horss,
do7 A 8 h~mrst I4 sor


JULIEN FLORUS
At citc" ( lte de la 26' Compagnie
d'ouvriers d'Artillerie ( Lorient)
Se tient a la disposition du public
pour tous travaux de FORGo, et d'A-
JUSTAGO, de RiPARATION de coflr-
forts etc. etc. a de bones conditions.
Rue de la Revolution No 19
Vis-a-vis de la Chambre des Ddputes
A -
Buss et Buggy A louer par here
pour courses en ville, promenade A
la champagne a Pttion-Ville. etc.
S'adcesser an No 156 Rue du Maga-
sin de 1'Etat en face de la Glacire.


Medal upon


A. de


Matt6is & Co


Maison fondue en 1888.


Dermiers articles reous
Parfumeie Houbigant; Ro-
yal Houbigant; FougBre Royal ; Par-
fum Ideal; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfumerie trrs 6elgants.
Parfum renomm6 Astris; Lotion, Tri-
copherous.
Lampes, Fouets et Chamois
pour buggy et buss.
Argenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses, Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualities.
La Maison a toujours un grand as-
sortiment de Bijouterie, d'Argenteri,
de Diamant, a la disposition dn public
en g6n6ral et & la portee de touts
les bourses.
Ateliers d'Borlogerie et do
Bijouterie: Gravures, Confection
sur commando.
Achat de viil or et vies arg(en,-
diamant et pierres prdciuAes A des pr
avantageux.
ACHAT D'ICAIJLL.r D CARDT
Prix ezoeptionnel


A L'ILEGANCE
QORDONNERIE
:M. 9SIIEE=
42. Rce des Fronts-Forts.
CHAUISSURIS RN DIP6T,POUR LA VINTB
Promptitude et soin aux comman-
dos tant ici qu'eu province.
Cbtiusiures de Darna furme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plas
nouveaux.
Formes amdricaine et francaise pour
Messieurs ; 616gantes et commodes.
Pour les enfants le plus 1'aise.
Travail solid ex6cut6 aveo
des peo.ux de premiere,marque.
Assurance de grand rabais.
P.tat, Ciragier. t Liquides

Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
143, GRAND'RUJE, 143
PORT-AU-PRINCE
COAUSSURIS KN TOUS GKeNRK
EM D*P6T, POUP LA VENTM
KiJ GROS IT DETAIL.
Execution prompts des
oommandes, tant Ici qu'en
Province.
Forms & hommes ; 616gantes at ra-
tionnelles.
Chau.rures de dames ( Dernidre mo-
ds de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
n6es avec des Peaux de routes nuances
d'une selection et durde irreprccha-
blas, & le, prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquides
pow. AC'Ussus-42 '11 LaufsT NUA"4".


Des yeux el desrg
Pour l'ddification des perfnne
lades de ces organs, late ciN
sous donne lesnoms desati,,,
yeux et des oreilles, triltes
avantageusement, de l'avis de
cialistes modernes lee Pluse
nom en Europe et en Anrique'
I'application de I'Electricft r(te
que et appareils sp6cian).que
tout autre moyen thdrapeti.qeJ
medication locale par de
lavage, irrigation, pommade,
cauterisation aux sels d'arent
rification et autre op4Dgon
glante.
Des yeux : Conjonctivitgran
granulationn ), Conjonctivite ct
que,kystes et autres tumean deg
pi6res, trichiase partielle, la,
ment, retrecissement des
spasme ( tic ) ptosis, opaeit
corn6e, ulcrces de la core,a
adhtrences, 6pisclerite, kdratie
taracte molle, rdtinite, neurorek
ihp6restbhsie retinienne, hmor,
r6tinienne r6cente, atrophie d.
optique, nevralgie oculaire, do
oculaire suite d'operation ch-:
cale, d6faut d'accommodation v.s
( astlihnopie, amblyopie, press
recente, amaurose, glaucomecrn
bue.
Des oreilles : Surdit4 cause
inflammation chronique d i'o0
moyenne, adherences des osr
polypes,hypertrophie et catarrhe
unique des muqueuses, etdu toy
retr6cissements des tubes d'rE
(:hacune de ces conditions po
causer la surdite, celle-ci 9i cc
quand ces conditions le sont o :
nerveuse, et celle qui fait su:
maladies, fibvre typholde, c
spinale, et dipht6rie.
Cabinet d'Electrotherapio d.
teur C. GAVE&U
Mddecin et Chirurgien de rlUtz
Harvard
128 Rue du Centr.
CONSULTATIONS, TRArITnaM
moderes.
de 7 & 10A. M.
a 2 a 4 P. M.

Maison F. BR
195 GRAND'RU 11
Dirige par

L.HODEU
AneiOn mems'bra isLa Seisd
thropique des malfrss lai40rS
Vient de recevoir an grad
:f tie diagonale, casimir alpA
.e, cheviote pour deuil, aet
je uarticuliirement i S
efloe collection do co0pse1,
de Zilets de fantaisie *t
to be beautt6. ..t
Spicialit6 de Oostui.
oes.- Coupes FraneiSL
Amudricineo de Ia dernlIU
La mason confectionnfe l "
tumeen militaires, kin.lh
dollans, t~i qleS...
r6s. oto *to, de* tu-


Rhum Barbancourt


_____ __ ___ ~ __ __ ____ __ __ ___


I ___