<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00585
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 27, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00585

Full Text

DeOUX1jus AnmesN. o00


-ORT-AU-PRNiCE ( HMrI


Samedi, 27 Mars 1900.


b a


J


Arthur Isidore,


ADMINISTRATBUR


OUOTIDIEN


Camille N6r6 Numa
RiDACTUUR mN Cu8l


Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR LE NUUR.O 15: KTIMES
pORT-AU4PRIN UN Man*. *G 0. 2.00 Cl6ment Magloire
Tuois Mane. 65.00
~P~ITEYW Iw hjNONNI=aO Los ia aseerents patenet do im s, d iSdo o1s
tYRANGEr6 Tiot MatK O e.o'20 DIRECTION- 'DACTION-ADMINISTRATION mall et sout payables d'ayas
.... Tzo. Mon. *oc8.00 45,v]uI l RO, 4S. 1 L u aawlism reL a e mm mo mramea m o


Gonaives, le 15 Mars 1909.
Monsieur (:lIMENT MAGLOIRE,
Directeur du Matin
Port-au-Prince,
Monsieur le Directeur,
1 a'paru dans le N* du 10 Mars de
partial, sous la signature de Moon
ear A. J. Ch6rubin, une lettre per
uelle, I'auleur, en response & un
assaged'un article public dans,leA Mia-
Sdu 30 janvier dernier, porte a la
ae d general Raphael Joseph la
rt do citoyen Hommebon Cadet,
sill sommairement a Dessalines on
2; il soutient que le g6ndral Jean-
meau ne prit aucune part A cette
4cution.
Nous venous vous prier, Monsieur
SDirecteur, d'avoir I'obligeance de
ospermettre de reliever rien qu'en
e de la v6rit6 historique- dans une
Scolonnes de votre interessant quo*
en, lea inexactitudes peut-61re vo-
ntaires. continues dans cette lettre,
d'dtablir sur qui doivent l6galement
pber leslouides responsabilit6s de
e abomination.
Monsieur A. Ch6rubin a procla4mn
personnel dans l'Arlibonite, n'a
E souffrr dans les luttes 6lectora*
de 1902, de I immixtion bratalo
Sutorit6s militaires ; cependant,
estdouteux pour quiconque quo
6 leUons, B cette epoque, neaient
fait" chez nous, sons influence
It furce arm6re.
Pline MarcelA 6tait le candidate quo
lua Jen avaitvouIn fair impoer
Population de Dessalines, et
le instructions g6odra'es qu' i
eta x6n6ral Rapha i l ilui.reom
itaployer tons le moyens
r ir obteir a son prot64 la
des suffrages. Pour appuyer
s so.enO evancer, non sou-
i JuSlu do public i-
'Utrait duoe lettre adres .e,
C4 auma_ a Raphsel par
-" e45 uLJ58**aI :


Gonaives, le 7 Juin 1902.
General,
a Vos deux lettres du '6 courant
it aux Nos 456, 457 sont en ma pos-
. session, et leurs contenus sont dfi-
a meant notes.
s Faites votre possible, et deployez
e toute votre Bnergie pour favoriser
a la personnel qui doit passer.
a Je vous connais et je compete sur
a votre autorite militaire pour la bon-
a ne reussite de mon programme.
a Ndaumoins, je ne manquerai pas
a de vous dire quo si un coup de fusil
e 'part daos votre commandement
a pour trouble la paix publique, car-
e te blanche vous est donnee de repri-
a mer lea malveillants.


Les lettres qui contenaient ces
odieuses instructions avaient tM
trouvees en 1903 par M* Etienne Dor
neval, alors Commissaire du Gouver-
nement pros le Tribunal civil de ce
resort, dans une mallette que le G-
neral Philemon Jeudi avait saisie A
Ennery od s'dtait refugid le G46nral
Raphael, apres la debacle firministe,
et qui appartenait A ce dernier. Elles
avaient ete remises au Gendral Oreste
iZmor pour 6tre communiques au
Gnderal Nord Alexis, A la veille d'un
voyage quo notre ancien commandant
d'arrondissement se proposait de faire
A Port-au-Frince.
Ces deux personnages vivent en-
core L'6c ivain de l'Impartial, pour
se convaincre des fits que nous avan-
Cons, pourrait se rdferer A leur di-
gne tdmoignage.
Le Goudral Jean-Jumeau n'avait
peut-Atre jamais lu, que dis-je ? en-
tendu parler du c Prince de Machia-
vel, il pouvait avoir des vertus civi.
ques administration, mais il n'est
pas moins vrai qu'il a commis dans
sa vie Dubliaue des fautes trbs braves


Ceux qui alors, avaient ouvertement et I'impartiale Histoire, tout en lui ac-
manifeste leurs intentions d'6tre blus cordant des pages de gloir.,, aura & le
d6put6s sans avoir eu l'insigne hon- 11 tgeller aussi.
eur d'6tre des favors do d61dgue,de- Qae son secretaire ait entrepris de
valent tre, d'ores et deja, considd6rs fire aussi son 6loge, c'est tres bien,
at traits comme etant des ennemis c'est un devoir de haute reconnais-
de I'ordre public. Le jour des Mlec- sance qu'il remplit envers celui qui fut
tions arrive Homiebon Cidtt son bi-nfaiteur. et don't nous le fdli-
qui ezercait une grande infln ence sur citons vivem nt, mais nous lui repro
la population, menaci de I'emporter chons d'avoir,pour dtfendre le G6nd-
sur son concurrent ofi iel. Le G6ne- ral Jean Jumeau, accuse le G6neral
ral Raphael Joseph, qui avait iecu Itiphae!, comme auteur des infamies
I'ordre former dd fair u6ire Pline Mar- dont seul, le dl16gue, doit avoir la
celin, pour dissoudre 1'Assembl6e responsabilite devant I'Histoire.
Primaire, simula une prise d'armes, Veuillez agreer, Mousieur le Direc-
t ouvrit le feu e ur las lecteurs. teur, avec mes meilleurs remerci-
Hommebon Cadet et ses partisans, ments, mes civi!it6s enpressaes,
a'6tant Yvu en face d'un danger immi- A. GEFiRARD.
nent s'empresserent de vider les lieux '" ".. -.
et de se r fugier dans les bois, et Ph dministratiin-
e Mrceli ut u dput6 de Ma1r- L'Admlnistratin du MATIZN in-
SMarceli t u ddput eMar- forme ses abonn6s qu'ils no doivent
chand. rien payer, ab nnemnent ou autres,
Le but du g6n6ral Jean-Jumeau quo centre regus imprim6s et por-
6tant atteiut, devait-il s' montrerournal.
ibunmain jusqu'A ordonr.er de traquer LAdministrateur,- Arthur ISIDORE
Iee fuoyrds,et de les executer ?.. Hom-
mebon Cadet, Matharin Jean Jacques Pri6re d'aviser Iadminisira-
t Xavier Lamothe furent arrctes A la tion de la moindre irregulari-
PoUte-RiviBre de 'Artibonite et en- to dan .le service du a MATINas
voy a & Marchand o ilt fort it- atin qu'i y soit de suite remo-
ailf di6


Association
des Agriculteurs.

STATUS.

Objet.- Constitution.
Art. 1"- II est fondd A Port-au-Prince
une association sous le nom d'Associa-
tion des Agriculturs de I'Arronrdse.
ment de Port-au-Prince don't le but est
d'encourager et de d6velopper I'agricul-
ture et l'l1evage dans cette circonusrip-
tion par la vulgarisation des bonnet
m6thodes.
Art. 2.- Pour dtre membre actif do
I'association il faut: 10* tre agrd6 par
I'assemblde g6nerale sur la prseontatioo
de deux membres; 2 6tre proprietaire,
exploitant ou non, fermier, metayer,
directeur rdgisseur, procureur d'une
exploitation agricole ou industrielle,an-
cien ldve d'une Ecole d'agriculture ou
d'industrie agricole.
Art. 3.- 11 est permits au comity
d'admettre come membres honorai-
res : *1 des ingdnieurs, juristes, m6de-
cins, pharmaciens, chimistes, etc, '2 des
donateurs ofliant un don de cinquante
dollars A la socidt6. 11 pouira aussi choi-
sir des membres correspondants dans
les diverse villes de la Ripublique et
A I'6lranger.
Art. 4.- La quality de membre so
perd par la admission et la radiation.
.a radiation est prononcde A la majo-
ritd des deux tiers du nombre total des
membres presents A l'Assembl6e gdn6-
rale.
Ressouroes.-- Administration.
Art. 5.- Les resources de 'associa-
tion comprennent: jo lee cotisations et
les souscriiptions de sea membres actifs;
2 leu libralitde des donateurs; 3a les
dons, legs et subventions,4o leo recettes
qu'elle pourra se cr6er par I'organisa-
tion de fetes, la vente de son bulletin,
de plants et semences, etc.
Art. 0.- La cotisation des member
actifa eat fixee A gourdes 24.00 I'an,
payable A raisoa de G. 6.00 par trimes-
tre d'avance; Ie non pavement do la co-
tisation pendant deux trimestres ea.
tralne la radiation apr6s une mis e
demeure do comity.


POUR L'HISTOIRE



Execulion de lommebon Cadet


-- `--~~--~ ~-~~~ ~____






Art. 7. ~t me ve~r6 eat se a tlhe u", i publication d'un bulletin pd- 1 Prins Willem III
quise A r- 4oeIation. LiT mnembres 4* r odiaque, au service do renseignimentsl E ssi enrr le steamer Prins Wil
mission-talr.pu xe:l.s ise pourront en par corrspondance tI f.,uii.-s. i 4les s i snts tenant
aucet can riectaaor les iomames verEes champs d'exp6 ience, des contours et lem III avcc1.. piss glrs suivants venant d
par tinX a la caisse de la soci4t6. 1o res, dp-; c',),oar etre les doles Curaoao, De,ve:inr., Juis'oerge.
Ari. 8.- L'as-ociation est admini ruraies, uu mus6e d'lha~(illo'), des Jacmel A B card et 3 eufants, Deni
tr .e par un comitA compose~ ,l'ur P rela ion-. :omu ,ciale,- avec la province Legitime, Mm,: Henriette
sideott, un vice-prksidient, un tori tgorier, d, s distiibutious de plants
un archivisle-bibliotlh6caite.luatre callet semiences; un essai de credit ag'ri- Caves: ,, t f. CotdoMr et Mme
sellerr, in secrftaire-gi,.lads ti .t un se t-Ole; do.s cornices 'ommunaux, des A S RDmaut leannor nts, Mine HDoyon
crta.,,iie. A I'exeption ,ii oerI ir.'-to. tides 'eientili blues au moyen de co-. CbI s Dput I eannot, PAg. Douyont
m6ral et dn secrAt.aire qui ,sont choi a mit6 d's.tudes woit lo., membres pe.u- ~1 ,Cc M .ine An. Pr Paul et nt
pa le comi'6. les au'r.s rn.,er',s' di v. u t boi.-: .i,ans ou brs la wocidt. -Lonts.z MI Aina trPaul, Mile B. Car
ce eomitl sont lus par I'assemblle g g Art. 18 II sera mis des rwproduc- na, Me. Wil nare. Alic Joseph Mie
iu6141le.. teurs de choix la disposition des fle- n Ma Winaire ice il
Victoria Luniaque, Mme Fausia Joseph,
Art. -. L. ci ni, 01n poor denx veurs. A r ara Ausi e rc
ans, reparsente I'asaocialion Idans toutes Act. 19. Le pre.ideni pourra trans- Mine Aukry, Man Agusin, Mmine Porci-
leo occasions, pjrend toot.. ,, ion m t s ux tt I1. dof!antes'des lia Matawtvle D enfint, Mme Alvar.ez e.
les A. Lbut ae la soQi tt ; I'accepta-(agriculteurs a.ix pouvoirs publics erfit. Eva Dambreville, Mine Lydia Br-
dons, Igauv ohli-Disposiions ndrales.rmieu, Mine Ph. Ramoa.Mie
tion :les dons, a s, sulhy ..,*ons ,on.I- Disposiions g6nerales. me Rosii, Mr Gaston Th6art. C. Dar- a
tionnels sfa soi' :-A I': ,.' ,,'i- n] Art ) .-L P si lent de la R6pu- bouse, Verdrien Antoine, Blagne Julien. I
de I'asernbi e g*isr.a. 1*- l onfi' s blique est. no~s.,e IProtectear de l'asso- JIrimi. Mile Eadra, C. R~uzier,
rduni tons I le15 .jo.,',7 ) eh:anP f iR cition. Issa Barbo ie. Feramn! Bri re, R.nntus
ue le pr6.tidert le jilg n4~c~',tire ; it Art '21 Lie Seretaire d'Etat de l'A- Civernitte. G:rges Bendeck. Mt- G~-I
i4ibkr ^ valablement pa. Ia pr6sPnce d. gericulturo est p -rsiient d'hoaneur de rard et infant. Mm Benmaauel Noe',
smix membreo. as~: ociIluIn. San;aric C'6ri. Mine Abel et enfint,
Art. 10.- Le membre- du conscil I11t ie les 6aiae.c le I'assembl6e Mile Henrieve Hippoly-e. Go B. N Col
d'admthi.qtration de I'as-ociition ne con- gindrale lorsqu'il y assiste.co M. E. Dubois Mile Alice Douyoq.
tractont.4 raison de lour gestion auncune Art. 22. Toute discussion politique co M Dbos, Mluyoq.
obligation I .rsonn'illh ni -olid,,ir-. Il< on ,,ligi'u-s interdil, dans les reu- Ohambre de Commerce
be r'pond. nt que de l'execution (de leur ,jt.,,,s t la Socit,. Frangaise'en Kalti'
mandate. Ait. 23. Le comit6 fera tons les COvOCTON
.Art. t. .eos mimb-res du comnit rei ,leents inrtri.urs utiles & la march CoNVoCATIoN
Sont 'r6'igibles indfiniment. lks de- de I'association. Messieurs let Membres d4 la Chambrs
vront Atie majeurs, jouir de leurs droits Art. 21.- La dissolution peat 6tre d.-Commerce Franoaise, en Haiti,. sont
civis et civiues. pionon-de A la majority absolue par convoqubs en Assembl6e G6drale" le d-.
Art. 12.- L.e trsilent represented l'ass-emblee ge,6erale, ou par le comite manche 28 Mars courant, au local de la
Association dans tous les actes de la i la mnajoritt des deux tiers de ses Chambre de Commerce, 4. Rue du Fort-
vie civile.r mnembres apr6, trois convocations te Per, A 9 heures pr6cises do matin.
11 pi-rt.ie I'asunb1iY gndrala et le l'assemblde g(ntrale rest6es sanis ellet. Ordr dn jor daitif
comitt; il assure I'exkcution des sta- Art. 25.- Ei cas doe dissolution, I'a- Ordre dn jour dijistf
tits, ides rtglemrenf ot dtes measures lif de i'associ.iion sera attribu i A une Rapport du Pr6sident
adoplts par Ilkisomblie a6ndraile t le weuvre a zmicole d'utilite publique on A Rapport da Trdsorier
comilt(; il orlonniancele~ dl l6poneq et les des socidt6s de bienfaisance. Modifications aux article; 4 des Statuts
recettes conjointement av,- 1t trA-orier; et 47 du Rgement intiriedr.
il contvoque I'assemb,'< ct1nAral rt le Port-au-Prince, le 14 Mars 190. et 47 -au-Price le 24n nMars 10.
omite aux (s st:t < o :; I'X- Port-au-Pre, Mars 9.
traordinlir,. 11 ,ne p.t intenter lne Le Prisident, PAUL SANTALLtER.
actionn eai justice fuI ati 0une autom aisa- Mr N. Sandaire.
lion par vote ,pcial du comit, corn- .I
p6temment runni. En execution d'un mandate lanc6 contte
Ar?. 13.- L'assemblA et3nerale se -- lui, Mr N. Sandaire a &td arr&td jeudi mating,
compose des membres actifs en r6gle s R NSUIGN]Mr JN -J-w au Tribunal civil, ct conduit A la maisso
avec la caisse. Elle se reunit ordinai- .r- O T O r d'arret de la rae de Centre oal it es: logL.
cement trois fois par an et peut 6tre M_.,.OROLOGIQUK3 On se rappelle a la suite de quel scandal
vo extaolinair par co- --- docanicr, Monsieur Sandaire fat relev6 de
mite, lie dl1ibre val rblement au tiers -oO baZ"vatoAr3 functions d'Administratevr des finances
des membres actifs; le. decisions sont DU Miragoineet dot gagnerPort-au-Prince oa l
pu.ies A la majority absolue, sauf lea SEILIIAIRK COLLEGI St-MARTIAL r 6snta, dans la press, one jlstification
modifications a,:x status qui sont adop- -- qu n'arrta pas cependant l'enqcete ordo*.
tW& a la majority de- deux tiers apr6a VENDDI 26 MARS f909 1 v cnre ug ai te GoaverMnernt., p
qu'elles ont el t liesq n i s rs VENDREDI 26 MARS 1909 investigations, aites tant I Miragoaoe, pan
.ar le comit6 et hui jours par le Baromntre A midi 76o /-I d'embarquement de la contrchande denos.
samebres. c"e qu'A 1'Etranger oh les denrdes ont abo*-
t'. 14.- L'assemblde gnrale rgun. eO prature "rinimm 19 6 ti, ont, sans dome, donni assez de preumes
li recent constitute, represent rluni .: .ru.:. ,- de culpability centre ce haut fonctionisaie
versalitt des membres de I'association. M,,oyenne diurne i- te-.pr::.-,re a66 actuellement sous le coup de la Jlouice.
* Art. 15.- L'ordre du jour d& l'assem-i Ci 1 cLir jusqu'A j h. du '.or c: noa. Maintenant ii y a lieu d'atirer l'attentian
ibt g Dg61"rale est dress par le commit# geu, juqu'. 8 h. Forte brume. e. de des employs publics, notamment des dpot.
Pt coraluren la lecture du rapport do m r depuis i i h. lqcquofois ts faibe. -- ners, sur le caract5re de I oeuvre d'6pare.
p',.iidwtto eomptes do tr6sorier, du B rome;re en baisse continue. tlon, de morality eutreprise par le GoBv'.
rapfort'de la commission de contrh ;; Agitation microsismique de 4 h. 1 6 h. nemet. .
Iappro0lioo des competes, s'il y a lieu; du soir. .r Sandaire qui st uae nn ammo 4
I'lection do coaiftd ou des membres J. SCHBRR i est on maien Sonltel r d la
*anqupat t elle d'one ,commiaemon ,haaS lique, un mi personal d G s
do tr. mebres pour 6rter I *Sohwar. burgo. a c6tes duquel it eat A jouer uan
coiptq d Lamde usonante r;w autrer Le stA.mr .sh rsrg esa .ati av kLs ou moins signal lots do mavemet P
questions po. 6es par le comitd et cells passagers suivants venant de : isataire dou Sud, I an dermer. i t
poe. spar leo membres, mais prdala- I Kingston: Rev. J. Collins, arn, A. B,- Pris, sans doate, en fto, peamat ta
mel.tt somuises au comitd. le, S. Graham. E. A. B t, J. c vet on ref g. Port au-Pnnc, Mr
4. A.1- L auemmbloe g6nrale vote Morsh, H. J. Miller, Lois Dams A.M. daire s'es cmpress6 d' apsi ul
Joe butiget dep4d6pMaes quf ne pout ex. Archer, Mc Donald, B W. Rowki, Mine he nI6 I 'oiditence dn ,[ .
ader les tols quarts des revenues de la Ahice Lamothe, Mile SamC. P. .iMj, E. qui veotkrt imparnial,qui tneat A kre au
s d. .. s,., Cuebas, H. Martin. _sivtek esvexs Is sens qo'envers to0s 1
"Ot. ., Cb a, Cubst, fHaisionnaires de I'Ea*.
-yerns d'action, *Sarnlas .
Aft. 17. -': L'association organiera' Le steamer Sarria est enir veos-t de: i .'a1cien-A4 iniitrateur, eo co.fint 4
!r 1iOs solu de son commit, des visits 2L4u- York, avec *a seal pgeaCr Mr plas cm s.msaxime qu hai es us re ve
t des confret es agricoles, uone biblio- Jose, charge d'affaires de Fnnse. Qai alieM bien chMie bien I


Nomination,
Nous apprenons avec D qu
nt, Mr B. Merlet, f it,
rL re nomm6 Inspeaur d4odal
cisconscrip:ion de a Grand'Ame.
Compliments.
Nouvelle Revae.
Nous recommandons a i
lecture de la Nouvelle Rev., da Cal
cole de Decembre don't Ie 9
porte des matieres des plus i
Mi tl uri s felicitations d'econgi
k nos c-,nfreres capois.
Revue du M.aec6
Depuis nos derniers avis, il y ae
veritab!e degringolade de k prme
lor americain. De 525 o/o, .Uq
:louure de samedi dernier, .*Waf
arrives A l'ouverture de ce atin 4 49
Et pour les livrables payables sur i
rnos 470 c/o Fa attendant lep n
du bord-de-mer n'ont point 'ais 1
prix !
l.cs traites sur France oat dti veud
3 '4 o/o de prime.
Les cheques sur Paris i a l/2o/
prime.
Les cheques sur New-York ao plir.
Nickel 2 1/2, 3oo o/o. Billet de de
3 o/o.
Nos denrdes se maintioenent f
Fr.. 57 pour le cacao et Frt 4142
le clf,.
I.es dcrniers arrivages de aft de
vince ont et6 places 1 45 contre
I et 2.
Port-au-Prince, le 27, Man 1909.
Reception
Hier martin, vers les neof lheres, S
!e President Simon, entour des a
de son cabinet, a requ quelqoes capia
ailnrica:ns veuus ici pour laconsuti
Jd I1 ligne des Chemins de fardes
ves; ces messieurs, accompgn&do
Furniss, furent l'objet don aconil
plus cordiaux.
Fiangaillea
Nous enregistrons ;avec plaisir la
caillcs de Mile Marie Paimoa, Ie
Georges Roy.
Sincres f limitations.
Cotte- Plage Cercle,
Le membres do eCercle soot a
la fcte,fixde a demain a 6tC, renavo
date ult&rieure, A cause do d4pat
Georges Bussan, charge d'O0rgip
te inaugural.
A plus tard d'autres readgin


Pour le Comite :


E. ?kc


A sises criminrles
Le Tribunal est preside i .
Mondcstinet le Jurypar Mor ircr
Mes St Surin, Delatoor, Hi Tnl
et Baussan presentent la dI Sdpr
se. Le Substitut Latortue ocpel
do parquet.
Voici le verdict rendo PipWjA
I Le fait d'avoir a sWc~ .J
cice budgdtaire i896- 87,
faux en criture pblique pI
de la signature da Di srecWt
Bizoton, !le sieor H. G -.
tant ? Rep. Non.
2.- L'accus Windsor
il coopable comm SS
3.- Le fait d'avoir
fourniture a Dock de Uzo,
ao ptiodice do lre, la
doullm a ~- a (6ivrer pu"
an depliom bu leux do
No x8ss, es a Semant ?






n m t Windsor TeriobP an est-
a o teur P Rtp. Noe .
1 Ut d'aSoit soosrait et '.1v
.- de ministare de Ia Goerre ct
Is Il I -qgistre d'inscripion de
loroia M l'an2e 19o06 est-il coos-
nt ? RdPaS Windsor Terlonge en
,t-,l opAble come auteur ? 4p6. Non,
sWilAos Terlooge est done' mis en
~Alliance Chrktienn*
R4F6no DE "Tohs SBCatTAias D'EtAT
II a e d;manche, 21 du courant, one
Di soklanele A I'Associalon mixte de
Alince Chritienne, a l'occasion de la
*eo, come conseillrs d'hofmen, des
csires d'Etat Murat Claude, Boisroad
j' ine, J. J. F. Magny. Monsieur Ho-
ins Lramture, president actif, adresa
Ie qes aimables paroles aux noriveaux
eres qui ripondirent de la manire
pls coastoise, en promettant A cete
vc bienfaisante leur encouragetneat et
ur ppui.Learsallocutions roalant snrl es-
rt &chtien et les dcvoirs civiques ont
droit no merveilleux effect sur les
Le Ministre Claude surtout, retraa eon
stores persuasifs que'qnes traits de la
ie ghnreuse et charity ib e de Vincent de
al sons le patronage de qui I'oeuvre est
ee. Le Prdsident d'honneur, Mr J6r6-
ie, fat applaudi dans une improvisation
Si mit toute son A-cn, en fcliciiant les
etnbres do goavericm.nt d,: leurs
nnes intentions A I'gard de cente socie-
e J. Rosemond charge de rtpresentcr
scowseillers d'honneur, expliqua aux
osaoNveax lurs ob'igations, leur mon-
a I but, les success que poursuivent avec
ne ludbranlable constance cetre belle jeu-
s e digne de la sollici'ude de tous. -
n ciscours pl:in dc coer et de frater-
1 cut on grand retentissemen't dans I'es-
it e ses college s.- Nous n'oublie-
ospas Mme Vve Bistouwy, ode Htnriette
Oict Presidente d'honneur, M-le Prima
miles, Presidente active de la section fe-
niae. qui, dans un largage dmu, fe:ici-
ot de leur presence les trois Secr6taires
pat.
Das superbes poe0i6s oa0it d dite, par
gentilles demoiselles. M M. Josud
a4a, Charles Fon;in, J. B. Ddsir jeterent
urs notes de joie dans c -te agape de
it tt de l'Ame.
.E dernitr lieu, on pora on toast A la
0to de son Excelicnce le P. sidnt An-
ineSinmoo t A la vitalltd de l'Associa-
Mn Mine. Et alors, le Ministre Claude,
'ut te complimentant A nouveau, le
sidt Horatius Lavcnture de ses
"ns paroles i I'androit du gouveine-
nt et du chef de 1 Etat, lui promit d'etre
'"lepe des sentiments de tous auprbs
I 0 ral Antoine Simon. On se sdpara,
SI rejouissant d avoir accompli on ace
fit. Belle et inoubliable reunion I
Magnifiques Panamas
Pb eHomes et pour D mes. chez
oMt SOLA s, Rae des Fronts.
uexan tosW Ill

ions de voyage

IV
heures do soir nous surprennent
Ci l'h6tel Ferrandini, dansant tou.
Uotr aucun souci de ce que sera,
4tre, notre lendeain.- Maiis cepen-
anotre corps fatigue i faut on en
q re q 0us ae tronverons que dans
t. f its, moelleux que 1 on nous.


Naim Ipbsdiam onc one nat ddllclease
avec une temperature des plus agr6ibl s. L
donce brim qai pdeoait duans no re cli m-
bre A travers les perainnes contrib ait .
prolonger le sommeil rparater qai -'etit
emparit 0doas. Ls rvas smcc daint aux
-rtves. -- L vie ooes app ssait souiiante
et Ie bonheur tcernel.
Quelle illusion, Grand Dies il fiat re
venir, pourtant, i la brutal rdalit6, re-
comencer A mener notre existence avec
ses al6as, come Ca a tonjouts 6td.
Nous voiL, le lendemmin, mercredi, de
twA bone beure, sur pieds, pr6ts i noes
relivrer aux bats de notre excursion.
Notre toilette achev6e, nous parties poor
la D6 1gation ou madame Simon nous at-
tendait A -le dejeuner. Repas toujours
copieux, causerie anime et pleine d'hu-
mour; franche camaraderie qui se resserre
davantage par le commerce perp6tuel et ai-
mabl de dceu qui ne se quittent pas on
instant.
Dans l'apres-midi, madame la Pr siden-
te, toujours avenante, se met,avec la meil-
leure grAce du monde, A la disposition de
ses h6tes 4u'elle accompagne en visit :
Notre premiere, de ce jour, fat consa-
cr6e an d6poti Pierre-Paul et sa famille et
a madame Fr6ddrique Villedrouin ; nous
somm -s d-s p!nt enchanrts des receptions
qui nous frinn: faites dans ces deux mai-
sons oiu 'on a &6 d'une courtoisie rare et
d'une politesse des plus exquises.- En
prdserce du grand bal que le cercle do
Commerce doit nors offrir dans la soiree,
nous dimes suspendre nos visits et rega-
Ener nos demeures ; car les dames ne vou-
laicut pas fitiguer leur teint auquel elles
desiraient conservertoute s fraicheur;nous
autres, les mnessieurs, nous tenions A avoir
intact toute l'6lasticitC de nos muscles.
*


Surprises sur surprises Nuns sommes
au cercle brillamment eclaird et artiste-
ment decor', une rdurion des mieux choi-
sis nous accueille avec an empressement
tout plcin de sympathie,- des mains af-
fectueuses et sinceres se tendent vers nous
-, des sourires de femmes pleines de
gra:e captivent tout notre .tre, de meme
que des regards de jeunes files, ingenues
font de nous, des adorateurs de leur beau-
te, des esclaves de leur bontd et des ten
dres attentions don't elles nous ento-oe--t.
On s'est plus d'une fois, oublid dans
I'emportement d'une valse ou les couples
s'abandonnant volontiers A leurs devices
pa sent, tournent tt retournent avtc le
sourire sur les levres, et, en se disant
doucement-de doux mots A i'oreille.
Le bal au cercle a etC quelque chose
de charmant, de ravissant.- L'elite de la
SocieiC Cayenne nous t6tait, traternisait
avtc nous, dans une commune ide : la
paix, l'union des coeurs haitiens, la haine
s'tffacant devant la fraternity qui sc corn-
plait dans Ia joic et le bonheur. Aussi
nous n'oiabairons pas, nous autres, excur-
sionnistes, que les Cayes ont. chames
ct qui avons laisst AI des souvenirs
qui ccrtaintment dureront, d'envoyer
nos sinc~s:compliments aux membres da
Commerce, partacliertm:nt A soN Prdsi-
dent; les ptiant de croire que nous avons
emporte avec nous la meillcare impression
de leur afLbilitd, et da cachet tout distin-
gue avcc icquel nous avcns e6t rcqus au
milieu d'eux.-
C'est de cceur que nous leur envoyons
un souvenir.
C. G.

1 6tel Bellevue
Le mieux site, le plus con
fortable.-- Chamup-de-Mar'.-
Cuisine renomm6e.-- Vue our la mer.


Maison Jules Laville

93:, lUE DU MA(ASIN DE L'ETAT,
A. la M1e4tropCole

P'our la Semlaiue Sainte
Vienpeot d'arriver par les dlerniers va)pears lea articles suivant dams tostI
leur fratcheur et A des prix oxceptionnels.


Thon marine
Sardines 'l'huile marques
Amieux, Amazone et Texier
Maquereaux A l'huile
9" au natural


Caviar
Saumzon an natural
Anchoisa B 'huile
Escargots la bordelaiae
Huitres


Fromafes de Munster- trs frais
PETITS FROMAGES DE CAMEMBERT, BRIE & NEUFCHATEL
delicieux en terrines et petits ferblancs
Beurre de Bretel de Normqrdie
'en ferblancs de 5, 1 liv. et 1/2 liv.
Le Beurre le plus apprecid du Monde


Pommes de Terre fraiches
Biscuits fins Olibet
Biere franjaise


Avoine concassae ( Clatmcal).
Macaroni
Vermicelle


L6gumes divers flage )lets fins, petits pois.

Saucissons de Lyon et d'Arles
FtrilNx IIc odR1 s
LE 1ION MARCH: PAR iA QUALITY


IitnItile -Faulbert


Vin rouge
Vin blanc
Vins fins en c
Vin de Porto
Vin de JArez
Vin de Madere


:;s, IlIUluk lt'(U\, 38
Port-au-Prince
Vient de recevoir par dernier vaper :
Champagne
Eau de Vichy Cblestins
i sses Sardines A I'huile extra
Vinaigre extra d'Orl6ans
Huile d'olives atI gallon,
en bouteilles et en bidons.
Pai fumerie extra-fine Mr Daver


Cravates

Montres
VENTE EN GROS, 1/2 G;IOS, ET DETAIL
Livraison A domicile A partir de 12 boutoilles


Expedition la


A vendre chez
Mme. Phi. Kicffer & C
RUE' DES CEsARS
Vin rouge et blanc en gros et cr
detail.
Vin de messe ear dame-j. anne et 1/2
barriques.
Huile d'olive surfine par gallon, par
litre et 1/1 litres.
Port-au-Prince, le 22 Mars 1909.

Docteur R. R. EWALD
Parti pour Jdrrmie, a i'boneur
d'aononcer a sa nombreuse clientele
qu'fl sera de retour dans deux mots.
Port-au-Prince, 12 Mars 1909


C6te


Pharmacie


A. HO0BERTS & Co
PORT-AU-PRINCE, HAITI

Senences potageres, bienfratches.
0,20 cts le paquet
EXPEDITION EN PROVINCE
Port-au-Prince, le 23 Mars 1909

Bass et Buggy A loner par boe
pour courses en ville, promnaem e
ia champagne & P6 ion-VUlo. ao.
S'adcesser au No 156 Rne de a lg
sin de l'Etat en face de la 1eole.


I~ I I I


--







I'llarnlacie W


Place


Buch


de la Paix


Kx6cutilo promptnl et soigree des (ordonnarnces.
Analyses scientitiques et techniques.
Analyses des minerals d'or, argent, cuivre et autres mntainx d'apres la
in.thode aminricaine ( fire essay ).
FabIi'tion d'Eaux gazeuses, sirops ot vt'ritable Kola


Champagne a P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et


Propridtaire V: !


en detail


Buch


Pharmacien diplome allemand
I)ep6t de Kola-Champagne :
Aux Ganaives: Midame P. Laraque
A Saint-Marc : iMadan E. M irtelly
A Patit-Go.va : Herm-nn Reimbold & C(


GRAND PRIX


HORS CONCOURSE


Rhum Barbancourt
Medailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors oonoours dans toutes les Expositions depuis
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des formulas qui ont fait obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suite
les affaires de feu son maria, et se tient A la m6mehalle, sise 7, Rue
des C6sars, I la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commandos seront ex6cut6es avec le m6me soin que par
le passe.


TANNERIE CONTINENTAL
DX
Port-au-Prince

CAPACITY 500 PIEAUX PAR JOUR


PREPARATION DES PEAUX


DE VINGT-OUATRE (24)COULIURS


Vente des chaussures : Chvreau-gLac6, Verni et cou-
leurs, pour Hommes, Dames et Enfants.
( BoUTONN,, ELASTIQU r T IlCA )


et en


d6tail pour toute la R6publique


Gudrison de K PLISSON
I aIrrfsae de lubarcudse pidmnoars %
FAR L*ELIXIR DUPEYROUX
Mie LomiLae PLISSUN, aua roprsente I& phoW
gravure ci contre. cat n~o a Alrg eteuil (Seine-et Oise)
at hab& 'it M. rue de P ar,s a Coio llbbes s ,e iic ) Ell e V I&I
a mil consultation ta
II Maii V007. Je hal
'rouval Una 16lo0
,U berculausi au V
de re occupant tou-
I r f idue du poas
mou drolt. Lie totig.
a t enorm~wout,
xpactorait do* er-
chat* ,erto, Irt
epais act tprouv&U
jasstude extriine;
ellen'sivaitaucus p
x ple navarlt mUUSap
petit at sivait boss-
coup ming"I; IN(6
(j emmemt. dame Is
null, ella S tal ptia
d ocrisea d'etoutlleuvIiL ua la rtvyallaient at do-
ralent de quatre & cmuq Veures. Je lui jreacrlVw
mon tramteoIut base 4UiJXER DUWP ouz.
at & Jliet zpgo,, asntroos smois aro. Mme Phtmas
italt ..aplhl nt guirle. eI =a pernists d
ber ss ase jamwle but 'dtr* utile ae" seibl=
D DUPEYROUX.
S. Square do Desealne. S. PaM.
P.-A. LViiz iu Dupeyroux ad It & ae docrioaoa wa le do
hIs,., Lod, Sonia a tglrrophospbal. do chaus. II s o msprs-
"qunnt Ia lormatie. 'aLouaeao aa borealous isdam I* jeu
ang Le ui eaI A haig DueewoM, mDour& 6doIsa mba de i
we ba a mbreedooeaiwsgi pm P a t Is iD
to o n m ae O. Ve rdfmPtW I I __


Ne mangez n lus le R ain

S'i' n'estfait ave : a Pillsbury


La ineilleurei ft.rine du


mondt,


Celle( lui tdoine le meilleur pain
)ui product le plus de pain
Le pain Ie plus blanc
Le pain le plus l1ger.
Pour tous renseignements s'a
dresser :
Ernest Castera
reprbsentant de la PILLSBUkY's WASHu
BURN FLOUR MILs CO MbNNlAPOLlS
BILO


I Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Ancin maembra de 3 Secial Phi*-
threpique des maUtres taillwrs de Ptai
Vient de recevoir un grand choix d'&-
tofles diagonal, casimir alpaca, chevio-
to, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particulierement i sa clientele Un#
beile collection do coupe* do casimir,
ie gilets de fantaisie et do piqU6 do
toute beauty.
8p6cialit6 de Costumes de no-
oea.- Coupes Frannaise, Anglaise et
Amdricaine de la dernitre pertetion.
La mason confectionne auat des Cos-
tumes militaires, habits brods
lolmans, tuniques, habits oar-
r6a. *to eto, do teos grades

Chapeaux I
Chapeaux1!

Chapeaux I!!
PAILLI DI PORTO-IlCO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
coacours d'un chapelier remarquable,
M. JAIvi TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon d4 Coiffure d Levr.
Pour tons les goats et pour toutes
I es bourses.


Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
143, ORAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CMAUSSURIS aN TOUS OIeNaR
DZ D*P6T, POUR LA VlWNTl
aE ORaS wT DETAIL.
Ex6outlon prompt des
oommanded, tant ioi qu'en
Province.
Formes A hommes ; 616gantes et ra-
iocnefiis.
Chaussures de dame ( Dernidr mO-
is de Paris ) et le plus commode:
:haussures pour eufants coufection-
a6es avec des Peaux de touts nuances
d'une election et durde irr6procha-
blis, i Jds prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquides
Pour khaussres de teSes muni .


DEMANDEZ
L'Annuaire de L6gis-
lation Haltienne, par M'
Etienne 'Mathon, contenant les lois,
16crets, contracts, arretds de 1'An-
n6e 1908, au prix de DEUX
GOURDES, chez M. Verrollot, im.
primeur, rue Bonpe-foi et Chez M*
Etienne Mathon, 87, Rue du Centre.


JUT.TIFN FLORUg
A ncien U ve de la 96' Cemr"
d'ouvricrs d' rtilleri (LorW)
Se tient A la disposition da
pour tous travaux de rore, o
JUSTAGO, de RiPARATION d
foits etc. etc. A de bones coAdS
Rue de la R6volution N' iS
FVi-d-vi de la Chambre d I


NESTOR FEUL
L'excellent tailleur advantage
connu de toute la Rdpubliq 0
de rouvrir son atelier Rue F
( Rue des Miracles ) No 61, pris d
L6ger Cauvin,
Sa nombreuse clientele tr
comme toujours toute utsfifa
pour les travaux qui lui sroat
fils.

Francisco DESUSI
Fabricant de.chaussur
La Manufacture a toujours a
un grand stock, pour Ia vemat
gros et on detail, de chanuuon
tous genres pour
HOMMus, FKMMES, ENArll
Les commaudes des commerfi
ie l'intdrieur pourront 6tre 'eixc6l
laus une semaine A pen prs.
23, Rue des Fronts-Forts, 2
PORT-AU-PRINCR (fIn)


A L'tLEGAlCI
00 RDONNERIE.
34 SRue dor
42, Rue des Fronts-Forts.


CHAUSSURNS EN DIP6T,POUtR LA
Promptitude et soin aux coMM
des taut ici qu'en province.
Chaussures de Dame forms it
vail toujours tout ce qu'il y a dp
oouveaux.
Forms am6ricaine et fraaPCti
Messieurs ; 61egantes et coMM
Pour les enfants le plus aI'i
Travail solid ex6outI
des peaux de premi6retm
Assurance de grand rabsis.
PAtes, Cirages et Li*qiM

Chez App. Cipoli
155 Rue R/publicaine en facre d
E. Robelin
(;C Oserves fraiclies arrive1t0 pjt
nier vapeur.
Assortirnert complete d'hui'te
oure, par gallon domi gallon I
litre.
Vin de Bordeaux : rouge elt
vinaigres, madere.
Grand assortment complP
queurs.


M' C. L. Ve
Tailleur-Marobhd
Donne avis A sa bienveilU
tWle que sa maison No 7,11
sibre est toujours bien
varite6 d'6toffes de la -
veaut6 parisienne.
QUA urt SUPtAMSM. CoV
Lr-vuAIL oo010 EOUT s
Prifs ta rir d I


Eu gross


p