<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00566
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 5, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00566

Full Text
1 uSim IA nenA NAm561


PORT-A-PRINCE ( HA )


Vendredi, 5 Mare 19".


J


Arthur Isidoar


AuDNUUGATEUR


Canille N6r6 Numa


OUOTIDIEN


Abonmnment: DIRECTEUR-FONDATEUR i NUMtRO 15 ( INTES
iLE NZ 0UMERO CENTEMES
MU.cr S.IS c .00ao C16ment Magloire
nP0 -U "I m om. 8.oo
ItMO U es. e 2.00 Les abonemeent patent dou l et da is de chaque
Tan Moo e 8.00 DIRECTION-RIDACTION-ADMINISTRATION mois et et payables d'av
T(mLi..... k 8.00 4S, 1w nUM, 4S. MLmaurtn mer sos u nmor- Prnsme

S_ Tplus intimement des affairs privees de
IEiP oitatio s. T. l. c DiEini i-T lr ce personnel ; et c'est grand domma- n i1 IDlIr f
L T L La veritable function patronale ne
consisted pas, en effet, dans la seule -
I retribution des bras employee, mais RENSEIGNEMXENTS
AaIoa4 par carr6s sym6triques tre Ie vert de la cueillette et le brun dussi dans la rglementation de la vie M TIEOROLOGIQUES
mlhsmat chacan de25& 30.000 plats, noirtre dflnitif cher aux amateurs dechacun. r lor
blomaine de Diquini-Thor compared qui foment, prisent ou chiquent. Quel usage cet ouvrier va-t-il faire CraiD
*te tal actual de 900.000 pids do Ces hangars soot les pourvoveurs de la paie qu'il vient de toucher ? La DU
im qui, d'ici deux mois, seront directs des ateliers de manufacture compigne qui l'attend A son domicile SAMINAIRE COLLIGE St-MARTIAL
Om power la cueiUette. ot nous avons vu manipuler avec est-elle une compagne de hasard on -
LA reondmont on poids 6tast 6va- une dexterity extraordinaire les dif- sont-ils li6s l'un A I'autre par des liens JEUDI 4 MARS 1909
i A5 poor cent environ do nombre ffrentes feuilles de tabac qui, en se r6guliers qui assurent I'avenir des en- Barom6tre i midi 761 =/=o
pis, chest doac 10.00 livrea de ma61ogeat dans des proportions va- fants et la perp6tuit6 de cette famil-
thc qoi, I'tdt prochain, seroat lvr6e riables, produisent totes les sortes Ie ? Se pr6occupe-t-on dans ces famil- Temperature minimum 22,1
It alters de manufacture. lnterm6diaires, depuis I'amricain or- les d'ioculquer aux enfants les pre- maximum 31 ,
Coe6& la terre, le pied de tabac dinaire jusqu'au londra aristocrati- ceptas de la loi morale et le% notions Moynne diurne de l temperature as 7
rrive i point dans l'epace erniron quo. prdliminaires de la culture intellec- Moyne diurnde a temprture ,7
f' trimestre. Rien no pout remplacer pour le lec- tnelle ? L'applicition des principles Ciel nuag-ux tute la journey.
Aos. ce 'est pas dans la conside- tour curieux une visit m~me dans le 6dlmentaires d'hygiene est-elle as;u- Brise de mer de tres bonne here, mo-
rntion d temps quo resident les prin domain et les ateliers de la S. T. L., r6e, au moins dans la measure neces- dir&e. Forte pluie A 9 h. to m. marquant
ipaa eanuis de cotte culture, ni mr- pas m6me (a relation la plus detail- saire pour preserver les generations au pluviometrc 34,8 millimetres.
s dans cello do terrain, le tabac, ie Aussi j'ai abrEg4 A desein. nouvelles des tares physio'ogiques an- Barometre en hausse.
ftoUB la vigne, s'accommodantApeu Cependant je ne puis pas passer cestrales ?... Agitation microsismique depuis 2 h. A
p*ts de tontes los natures de terrain sous silence le merite de 1'explo.ta- C'est pourtant dans ce sens complete to h. du soir.
La prdvoyan .e del'exploitant 'exer tion de Diquini-Tbor, au point de vue que doivent etre entend:is dans une J. SCHERER:
e0dms le choix et I'entretion des se- do personnel qu'elle emploie. oci6t4, les devoirs patrnnanx, et c'e-t Tribunal Civil
is d des p6pini6res, od resident les Co personnel eat actuellement de quand nous aurons pris la route d'r T una ii
Mbemts des moissons futures. Nous 110 individas et atteint, A I'6poque tltlle dvolntion qne non, a',ronn jetA .Audince civil du je&adi 4 Mars 1909.
.e comppt6 pen prbs 40.000 su- de Ia r6colte, le double. les seusles bases sres de la riforme de Le Tribunal prend siege a dix heures du
S asttendenot dans le p6pinibre Dans ce nombre, nois apprend M. la soci6td haltienne. mAin, sous la prisidencc du juge-doyen A.
Jr tour d transplantation ot qui LIders, il y en a qui sont attaches A d6faut de tont cela, nous pon- Vieux,i assist de Monsieur A. Thibault,
Hiutoront d'autantlaprochaine r6- I'entreprise depuis la p6riode de vons voir la bienfaikarate influence d1- sub.titutdu Commissairedo Gouvernement.
Sdbut et qui, A I'eaure actue'le, se- I'exploitation S T L jusque dans ses Jugements prononis:
PO1 les sdjets adults, dunsi que raeot tn mesore de cr6er et d'entre- effects sur la voirie publique. o Cli qi se declnar ipompntent
P as des ptinibroes, fi tt s- tretenir seuls de petites plantations de I ,s nC-essit6s dg I'entreprise ont elui qui s declare incompEent ai
N ble determiner le moment tbac. Ua jeoune gargon d'une tren-- Lpo s e.ntreprenenrsAelier D-n sujet de action formie par F6lix Gilles,
o qui sfot prtr- te d'aonnee est actuellement atta-1 prt le entrepreneurs rlier Di- Eunomine Gilles et consorts centre Mon-
Sm a unit. .chd I& direction de la culture II qui, et Thor par n ont n rmacon- cla:r E lenne; les renvoic en consequence
PIOeffeetoer lacueillefe, il faut poesMde vdritablement I'Ptat-civil dnee de 8 metres de long ir 5nv I par deviant qui de droit et les condemnc
s Sains et der yeyous eros, ca- chaque pliaet, & l'ide do son ca- Iurs de I'Earge; de rque san s Im e-, o pens.
b dep er rapidement la be bi d nous a er denotes os a dondA cot r de la Comm6tourn s on- Celi qui done defaut core la
IUr00 I3&0~diS Smupod~ ~ quob h doar, notes, noum a donud, A coup, pout aujourd'nul franchirsans d6tours dame J lie POuIb, Epous di sicur Edmond
**i 40e0 temps qeoe d'operer sor, Wea reoselgnements le plus m- ne ravine rofonde et danereuse, dme Jlie Poui, pose d sieur Edmond
b iet mabodtqoe des fouil- atUeu sur oe qui intresse chaque uniqemeont parce que des particu Rignier,2 centre lsieur Lewis Pouilhd-
Cr, lear valour vart a gr6 carre. iliers ont crde A Diquini la culture fendear en grantic .ui,bien qo'assign, n
t ltl, atOio I0 l eelllls sa- Volkl done deux cents individus mdthodique du tabac e que les pro- pis compare nt personnel pour lui, poor le
.dsu tot fOUallsi1t la ma- plif a la discipline d'no travail, grA grs de exploitation las ont portes pro done fender origionre comaE
a P ai prdoolt a initlatvoe priv6e et a patrona- tondre jusqu'n Thor l'entretien de de la demande formal e centre li per
e d'u chef d'entrepriso srieux. Et 80.000 emis nouveau. dame Julie Pouilh demanderesse et ecor
t A ies dita4o te u t tr oll qwe noues rencontroos, i Diqui- AvousrT MAGLOIRE Leis Pa dme Jilh Pou1ilh sC etsi
lsodr da sf r a -Thor, uon example vivant doe cs ws P h d, tc.
lb e lusque soLt sdteot p iose astorit6 sociales I, 3 CelCi qui ordoane avant de fire
Sare vtte t bien edd 'e oat ~~si dAioeaneont entire oleur minas' L* administration du MATIN in- droit que Ie stear Lumarqua fasse, i com-
t eb a, pe-s la -s s de la tprosri4 godra. forme se. abonn6s qu'il no doivent mecer dasd les hait jours A parir de Ia
r4M m ..- r/npayer, abonneotnnt ou autres,'
pIse humPW, 0 bmells~& ~~p oI IIaleai0r0snt pas on- oNootn sreueis prin.s et por- :inificaton d prpre
me r *0l6 tSij i A 40W l toss par les It Lle timlre dm Jowurnal tmois dVe ce e M e 6 lalvet aO 7
Nrlo de twoIese. M de notre sodid, doe s mler eL'dalmsr touar,- Arthur ISIDORE. Nsdme Veave Memin Lvsd s'est


R*DACT3Rt -M CUaw I


-I I I





senate chez lui et a jete pile mle m es'ditoire nee lassait d'applaudir.-- Le e
meobles et tffets; 20 qn'elle a enlev& les'de Mr Elie dans la Grande Polonaise de
persiennts tt s pores de sa mason; 3*, Saint-Saen fallit swlever as maison .so0.1
que sa mason s'ts troupe envahie par ce les applaudissemenut qi allaicto tonjoud
procede; 4" qu'il a exist une violation de et toujoars. Le mo-ni final cepeodat a
domicile de la part de Madame Lavaur4't6 veulemaot I'eadtion epates de la
o5 qne pendant la presence de Madame La R06h#amJI Hwgroise son moeceoa da.prdi-
vaud dans la maison, il est allk chercher. cttoo.
le Juge de Paix pour en fire la consitaSr Madame Mifanes obtidae o ouveaux
tion; 60 que le procedJ de cette dame a succs dans ses chiets k Pismise prt Mi-
et6 scandaleuse, vrxatoire; 70 qu'il a perda gnon et aueal gradsewqus. fr.
des objets. etc, etc. I A Iissue de la representaon, Mr Elie
4 Celii qui homologIe la d6!ibera- fat pri de donner an novaoee coqcet, |
tion du coneil de famille des mineures qu'il voulot bien fixer a vendrcdi sonr. A
Reine, Cath&rine et Victoire Figaro. cette occasion on nouveau programme sera
Puis Ic Tribunal a pas4 A huts-clos pour executed comprenant des morceaux de Bee-
le divorce des tpoux OitCma Vitalma; thoven, Chopin, Lisz: et de compositears
aprcs les fformili~s de la loi, le Tribunal moder.es.
a rendu en audience pub'ique 1'ordonnavce S..H.
qui renvoie tes Cpoux a l'aodience publique .nt.g e
du jeudi dix-nci f M.irs couramt. a U lgrammc address an Matih annon-
uddix-ncouae que les courses organis6es per I& S3-
Andience cortectionnelle du jeudi 4 Mars 1909 ciC6t Hyppique de J ccnl et qui avaiect.
Le TribLnal p-end :iege A dix heures dou & renvoyis i cause de la mort dai regrtt
martin sous la prtsidence do Joge-Doyen A Dr C ,AR, auron lieu lc dimanche 7
St.-Rome, assist de Mr. A Montas, Subs- Mars rochain t S a
titut du Commissaire du Gouvernement. I S. E le oPr ardent Simoa eny
SPrirx de 300oo gourde.
Affairs entendues: I A a .
s Les deux freres Laroche prevenus, Arnvag
de diffamation envers le Commandant de Ce martin est entrC le steamer 4Alai avec
la compignic des pompiers libres et son les passages suivants venant de :
conseil administration. ?w- .ork .- W. Merembic, Mr T.
20o Dumarsais Joseph prevenu d abuse Gildy, F. Kis. J. Kell
de confiance au prejudce de Mr. S. Rouz'er. Gila, H. r A F. Stapen-
Le Ministere public conclut a la condam- I ap Ha, ic.- Mr A tkirck, mp e
nation du prvnu a dux mois dempri- wortsM.Nicolas, T. Augstin, P. Emile
ff d-t et enfant.
sonnemc.nt et A la restitution des effets d6-, et n n -
sonnemnt la rsiion s e s Port de Paix- Dr Vieux, Mr Ph. Wil-
tournes;. .. liam, Pare Kersvzan, PEricles, Mile E.
Vu I'heure avancee e siege est level. Belton, Frire Simplicien, Lumens, V.
Nomination Vad;re, Mile Rozina, Mile Lara, V. Poite-
Nous avons eu le plaisir d'apprendre la vien. I,
nomination de Mr Simuel Hultimot cm- I Gonaiws. V. Remain. Gal Glmeau,
me comptable-payeur au Departement des Richardson. A. Cadet, C. Moliere, A.
Cultes. ,Ch&rubin; T. Roche, Gal Chrtspin, F.
C'est un heureux ch )ix auquel nous ap-. Maurice.
plaudissons d'antant plus que nous con-, Scoi6t6 FranQaise de Secours
naissons .':Oit i z&'e et tout le d6voue-, Mutuels et de Bientaisanos
meant don't Le tithlaire est capable pour
mcn:t.tr nirrs i hiute confi since do' Messieurs les Soci6taires sont convoquds
PrEsident d it pnb'ique. ,en Assemb'!e Gnerale, le 'Dimawck, 7
Un jaut. e pianis e qdi vient Mars, a 9 i/2 heurre dd marti, conform&-
d'avoir un beau debut meot aux art : 63 et 64 des Status, pour
entendre :
Une grande representation La lecture du rapport annual du President
TI y a ,loniigmps que Kingston na eu' ( a du Trdsorier.
I'occa. on d avoir uneaussibrillanre audition MM. les Membres B enfaitenus et hono-
musicAte qie cele donnee an *Collegiate raires et Messieurs les medecins soot
litil m.-rccrdi soir p r monsieur Justin pri6s d'assister A cette reunion qui aura
Elie Lt iniimc Carloto Millianes. En ef- lieu dins la salle des Fetes de 'Asile. dite
fe-, en dchhrs de 1 exception p ssible du Salle Marchand. et donneront, en ho o-
prof-sseur Wtnstead I excellent pianite rant la Societd de leur presence, one non-
ui accompag ia F o:izcl Von Reuter lors velle preuve de leur sympathie.
e sa visit Ici aucune interprEtation musi- L Prisident d la Sc-ie,
cale cla, sque aussi brilliant n'a e e entcn- F. Cla ,
due a Kingston. CHmaw
Un audioire nombreux et enhousiiste a La Lib e parole du Cap a
emplit le Colltgiate Hall, e', de la place Se vend chez M* Jules Rosemond o.iscts
d'honneur Mr Elie en fit une impression 1: N*,- Roe des Chsars.
'des plus fivarable. La senate de Chopin' Oa y trouvera les 3 derniers Nos.
fat executee et l'interpretation do jeone Frmeture de la mnills
musician malire les difhocnlts d'execution'
do morceau fut comp rab'c A l'erudition! Les de6pches pour Petit-Golve, Mira-
d'un vieux mattre dans IPart musical. goAne et Jrmmie par Ie s/s Aktal ;
L'auditoire s'enthoosiasmait au fur ct a Et cells poor New-York, et I'Erope,
measure de I'execution et I'applaudissement ( via Jeremne ) par le s/s a Prins Bitel Fr.
monta t gtaduellement vers I'artiste. L'e- derrick a seront fermdes aujourd'hbai de
dcation de 'lrturme et Etude r l coacr courant, A $ heares precies de soir.
capacities de 1'xecutant comme an pianis- Un- lac. ne o ble
to de premier ordre.- Madame Mtllanes
s'abindonnait de tout cceur elle-mCme. Les amateurs de bone mosque appe-
Par sa presence qui charmait et sa voiI dront, sans douse, avec plamiur ae Mr B
de soprano qui captivait elle tascioait son Armaod as tient A lear dispoistion poor
aeditoire.- EIe etait en efet one veri-toutes coemaands de eithkodes d'tdess
tabe acquisition. Et l'exucatiou final des et traits des auterns tea plus c4Lbre.-
solos choisis poor cette occasion jstifiak, Noouea: albmas d'oplras, de cocerus,
la haute reputation qu'elle porter avec tast de fhataires, d ams et de chas.-
de distinction. Sa voi, entendae srttot rm- as d iaseruameats ie tests noses
avec advantage dans c LI Traviata et Ps- Mr Armand se tent so Nor Rue Ltmsrae.


L GRAND BAL
DE LA

LEGATION DES -A-UNIS
Lorsque au mois da wel der-
nier Mr William 1I. T Pr.si-
dent de la R6publique des -is
Ao.s dibions dans la note r4hi-
que quoe nous lui consacrion i noe
onus appartenait pas encore re r-
cher quels r,,ultats pol tiquo et dip o
matiques am6nera,lA ins les afiires amd-
ric-aines, dans les rrlationi extdrieureq,
I'a:.ivWe de Mr Taft au pouvoir. Q 'el-
que d6sir que nous ayons de pronos-
tiquer, il uuus a pacu. plus sa. &~8w.
dant de ne pas noui aventurer daan les
enliers scabreux de I'aveair qui nous
apatpr, tminiur I'l6trnAIll& fla raflnIA


de rires s'entrecroiseat, de
ledJ avec grAce et nous font
pplu4 douce, plus agr6able,i
u aucune.
SL, SOUPER
oe Souper s fait A I'amricij
cachet des plus distingu.s
S*ur une vaste table dress4e
rbgoi)ts, m8ne' les plus diffij.i1
i t plats sur plats cbarg6s 4d
Sis. LA, chacun & son goat, i
ie, solon ses caprices, aie
e de son choix, pet aller
s. fiim. Ia b tvette bi n g rnij
et lie champa db iL la l
aimables invites d3 Me et Mirn
niks. Dans la fule.qk-.s'4cQ*o
souper, nio'i voyons paser da
Simon ay tit a son bras me
'*"< Xj9 li:rllz ,


FlOOLVIA v161 a &W awltr 8
surprise Depuis lors, les jours 8 seont NMotultie r. Mat M
dcoulds sani clvingernent antnfeste guotr e4 Mf idaie"Marius.1
dans la sphere du monde. .. dr aux, Mw.~re tr
A la Maison Blanch., Mr Roosevelt HerauxU M. Canaluat, t
atteudait avec une patience r'igndOe., Murat Cdad .,de6 RelatoQ.x
le jour ou il devait fair place a sob nRenaudtHy.poliederWAtf
heureux succeAseur. Fh I -bier,-4-- a de la Jua.tirg Jrn. ~ ,
precis, I'heuro decisive avait sonn6, France; Von Zimmerer, Mim
M. William H. Taft, avec toute. la so-. lemagqe et son cbancelieL
lennitd exigae, en pareille ciraoosta re Camp'aAs., ( I njls v
prenait possession :de sa nouvelle de-. Schewd. rlky. 0ong, Ji
meure. (:'est done, en quelque sorte, me'k,, (.Ilm Ie nle*W.Tl
ume cr in:iliture que pendaieat Mr et Con-i; ,;r.. l d ts Etats-Unis;
Mme Furniss en I'honieur da nouveau D,,nt (:COniul; D. Borno, Coo
President dts Etats-Unis. paguiA AI Mnme. Borno; Hall,
Grece et Mme. Hall; Geiliql
L BAL d'Autriohe-Hongrie; Dennerf
Mr Furniss, Ministre des Etats-Unis, Consul de olobie; Alfred
A Port-au-Prince, .t Mine Farniss, re-,, l de Panama; Staude, Con-
cevaient hier .oir dans les salons de temala; Mr et Mme Carl.Stroma
la L4gation am6ricaine, tout un mode C lestina Simon, Vb6sdilia
616gant et choisi invite a prendre part dame. lysse Si mon. D
xu bal qu'ils offraient a Ioccasion de Mmes. C. Rosemond, DIoa
r'avnement deMc William II.Taft et de me. Ilineck, Mr et Mte
M. Sherman & la Pr6sidence et A la Mr et Mme O. Cha, Mr st@
vice-Pr6sidencedesEtats-Unis.L-s salons Ilon, Mime Pdaulds Sanon,. Mt
Eiaient artistement d6cords d'arbres, de R. Starek, Mr e Mnme m e
fleurs et de pavilions aux couleurs na- IArcher (Etats-Unis; Mr e t
tionales diverse ; au plafond, deux nat Fouchard, Mr et MeD.
6normes drapeaux am6ricains noues A Mr et Mme E'ienne Mathon.,Mrl
une rosace laissaient tomber leurs ex Chalo:exa, Mr et Mme P. HOdl
trdmitns aux panteaux ou s'accrochaient, Mr le DMcteuret M dame Ri
l'un en f ce de I'a"tre, deux grand taI Pcay, Mr et mwe Gll. Genti. 1
bleaux portaut les traits des Prsidlents Voigt, Mr ot Mmel.o'iis oy, ,
William Taft et Antoine Simon. C'est Rooumin, Mr et Mme J. N I$
la chain d'u.iioa et *l'Prnitid q.ae Mret et Mnme Lon Mathon. 'qA
Mme Furniss rAvent iidisso!uble en- AMlesles ; 6e Apollon,Georglbdl
tre les Etats-Unis et Hati.. Barlhe. aporte, Vieox. Th.la
Aux seuils des porte. od lea habits R uzier, Lna at Marie Birki
noirs s'dcrasent, avides de plaihirs et de Ms. F D L-itime, Dr. *
flirts, les parfuns dElicats et snav-s, naral U.ysse Simon, Docte .l
Achappds de mignon corsages viennent Autoiie Liforest,DI)puts Ao
come pour nous enivrer ou nous mon' et A. Pre-Paul, CP~
exciter les ners d6ji troj tendus par Tppeniauer, Ch. Dupuy, Cl.T
les aiguillons de la volup4e. Ii Ed t F.Ll.vw, Caoile Nm
saint Li.ivois, ITane6e Asn
Au dehors, le bruit des tambours et fesseur Deuce, Dr D.tloucn
-les clairons nous enlbve de I'oubli out Elie, Louis Dcole. A. Gra
:'abandonne notre peisonne et attire cas, Olofo lea officers d
notre curiosity vers queluaes values Louis Lota, H. Cha~b
rameurs eutendues aulointaio. C seoot Dr Khoen, D. Chaqcy. .J
tles pieds de chevaux : c'est an esc niel Apollou, Dn RIC
dron, ce sont les 6quipages du Pdlljs Jaurette, i. Ma
qul s'ambnent avec le Prdident Simon Georges de
etsa famille. Lu lovic Lmot, J p
Recu avec tous les honneurs dds A decks, Poklma4a
-a personnel, particulieremeat avfe sae raux Paul allii
sympathie des plus franchvs, It Pr- ItayJebraind, a l
sident est conduit au sitee 1 fui 4tatl Amilcar Dutav Do
prdpar6 sons le grand polti de WIN Li Prsaident SjmoP
liam Taft, et en face d i s l, oA ritl Mr et M'me Frim Wi: S
goit lee 1 o hom ges de h b h6te i sant'coraoe to t ia
ceux des Invites. homme bod,!tl'd ar
Dana lee loos as'spi lS de be
laeiiren, lea petitst dg ren enh
commeooeat t7as d ja -s4 t 1a
hoeOVgrapiie.as tt4rstce- es a ts it





.sM, e' r a et )IMe Furoiss ,nos
"V v licitationfi pour fir4
a ahtvoc I qloalle ii omit n go
44g ":11 soat, nous en sommet
a art ado$ pl" anchant6s do lour
tess e t qui Iour en garderdut n
mAw2_ablesouvlenir. Notis. du Ma'ba,
porsuad6s quo Mr Furniss,
ses sympathies pour Haiti et Jeri
maJsantes. relatiOQn qu'il acqquier
i4U6e jour d;ans notre socidt6, sera
r dU Mr Taft, l'entreprL6t des on-
cIdomsd'Iarifi6 qui doivent existor en-
Ids m oileus 'a Mr3 Moore,
,. .-rOmplk t' ui
Forbush, Baker, do I Lagapion qui
kpoont pa negfig6 lour concours A Mr
Forcis potwiarndre la rtoap
Tprs Pi rfaites.
SOM p


-1w lls El giares

SwtDes D pchohes

up (Porto-Rico) 2. Plusieurs
de la Chambre des DIRgu~s onut
ttbane i notion plut6 curt us'.
j 'posent la formnaion d: la Rtpu-
rlesTlrd :s Ocidentaes, qui cctvpren-
SCuba,Porto-Rico, Sinto-Dmningo,
It rait un seul Presidtnt, et
b 'lays Hlialt ses fonctionnaircs.
Oaccod erait aux Erats-Unis plusienms
tLiKs navales et le droit d'intervenir er
V* revolution.
AiChambre des D6leguCs, riunie en
ilhee secrte, a decide de ne pas discater
t e motion.
PM ta.- Rente 3 / 97 93.
WAetltGTON 2.- D6s I'arrivie ici do mi
lmfc plnipotentiiire do Vd nezqila, les
decx Gouverncments signeront un traits
d'a1.hlae qi comprendra les rdclama-
tions devant ere sourises so tribunal de
Is Haye.
DIE-DS 2. Dans une declaration qu'll
a fit pubber dans les princiraux journaux
de cette ville, le general Castro, ex pr&-
uideat du VWnhzuelt, affirme qu'il est com-
plitcmtnt inr'ocvcnt de l'Zccusauion prirtbe
cont'e lii dci re I'i s'igatte r du complot
come e hIn6ral Gomez. It declare que
tout s'tclai1cira et quee I indvid, q'ii a csA
I'accuser se detendra d ffliilement.
*Le, Ver dzu6iins, aiute t-ll, ne tolde-
oont pas cet:e pcfi lie.*
BERLI a Dins I:s ce-cles poli-iq'e,.
a .ua'nt.cnant I espoir d arriver A ,.u ue-
lnent pac.fique de la q"eStiondesBi kans..
SDans un communiqnt rtmis A la press,
Ik minis :re ds .tfihirts etiang&es dit que
i o.e co!'cc ive aditssee A Belgrade par
tortes kls Puissanicts sigoataircs du ntai::
de B:lin. ne laisse aucun doute A la Szr-
e qu'il fiut qu'cl e abandonne tout espo'r
d'epansion tttritouiale. On croit que la
Serbie, fi ira pir comprendre qu'elle Joli
rIses p:iLentions ; ac epter l'tflrc
Air';, de renoam r a Aoute acla-
sMt on ce Iniels de n- Bodni a et
'4 I'Hen q"sques concessions commirciales.
WA;HnmGT.N 2 D. nouvelles dm r-
t svonit e&e ten.6cs auprts ji Is Cbma-
ie de. Reiprsentants poor qulcl:e vote un
lPrOt de loi au orient l eso'vemcut du
ilde la Haivane de l'p.,ve dJ croisear
i KCkAI sap'wo*i r royri-s.- s
'es Outtr avant le commnen-
Sl gqcrre. hi-pane--~-- caiie..
f tMas 2. La Russi et 'A elwe
t utreoPodibl pop
& a Connaeiro daio


c
I
'4


q

I


1
p
c
b
s


chephdes par It 'Gouvernement de Bel-
Wt- ne component aucune drmande'
expansion territoriale.
PARIS 2. Le conseil des ministries s'est
r6uni ce martin i 'Elyse, sons 1h pt ri-
lence do Mr Fallires. II alourna la suite
Ie la discussion de bilande la i.aiine au
9 courant Une grande parties do Consei ;
a etC employee i discuter les ques-ions
que soulIve l'tablissement do budget de
ro19. Mr Caillaux soomet un project l6a
bord avec les concourse de la commission
ezra-parlementalre ayant pour objet le
replacement des centimes commrpnpr
t d6partementaux comme consequence de
i'itablissement de l'imp6tsur le revenue. Le
project sera d6pos6 cette semaine A la
Chamber.
La Chambre continue hier ct anjourd'-
hui, la discussion de la proposition La-
sies Hier, elle valida l'ilection de Mr
Root, d6putt de Lagres.
Au debut de Is stance d'aujourd'hui
la Chambre adopt un czdit suppl6-
meutaire en vue de crier diff6rents poses
de juges d'instruction au tribunal de la
Sein et dans quelqucs tribunaux de la
province.
Maitre Challamel, l'avocat de Mattis,
ayant demand le renvoi de celui-ci devant
la Conr d'Assiss, ce renvoi 3yatt te refu-
se p r a Chan bre crcrr-ctionnelle, Mattis
dicbre f-nre dt fiut. II fit condamn &A qua-
tre aus de prison.


Avis commercial


J'ai 1 honneur d'aviser le public et
le commerce qu'A purlir de cette date,
Monsieur Themistocle Lafontant entire
comme associd daus ma mason don't
la raison social rest la meme.
Jacmel, le ler Mars 1909.
ERNEST BELLANDB
I II .

Chainbre de Commerce
Francaike
EN H*IT I
Messtieitrs I's 'Membres d la Cham-
b e de Ci;n n ir c, Franicase sont con-
vo,|ues en .is i',nbiAd Gendrril, 'e
Dianni. lhe 2 M.r- p ,och:iin, datis le
1l.Ctl d.- i-t ClhaIdmbtr, 4 Rue du Foit-
Per, A 10 -i urcs du martin.
Ot dre du j'ur provisoire:
URppyl,,t du iiP i le.it
It ploilt du Tre.-,orioer
Mod.li -,liins aapporler aux Sla'nts
i',soo-it'onis qui pourrdient 6.re
lait s coLlforman n. A. l'arli.e 8 du
R^g'ain-nt ltirii ur.
Porl-an-Prince, le 28 Fdvrier 190:)
Le Prtidnmt, PAUL SANTALLIER

A Loner
Par heur*', p )sr cour.es en ville on
promenades A la champagne excellent
UPs de maitre alt-16 de bons chevaux
S'adresser aux bureau du Matin
ot I'on s'inscrira.

Ma-lame Vve A. de Pommayrac in-
terdit et lmet oppo.siln, a toute publi-
cation sur des jurnaux ouautrement
des poesies cri es par son maria
Monsieur A. de Pommayrae, an risque
or,. celui qui eofeindrait cot avis
S rSr pno suili On justice Mine A. de
Poaaninayrac prend cette measure &
.aus de la disparition du manusctit
deo avr do son maria.
A hT4 Matm 190


A. de Matt6is &


LA


I77f


' Aproch .ibl ; ,'i parf iLn d Vii;t. son vv.!
la Favor!It dc,-s Puldros de Toilette.


Co


Mlaison forpkIe een ltt8.


Uoerniers arlicls revus

fu funrn '~ i; .ve H .-.o '.:.- e-.:- t; C.
yal Houbi,,-- i ; Yo`c!::.-tr v al P ai-LI-
Com -Ivw 'AI, e f C .ie
larfuin m vrib, ,., 7'i-
copheruus.
Lamptz.-, Fcuc* e I ~. ala '_oiE
pour buggy et buss.
Argne erie ae LUx-i, Bibdul
Wus'a44,i 1 -es, MIosses, 'iptes, tUIlitiS
cigaretura, I ravates, MNaL-iqumuerie de
toutes qualit~s.
La 11.IImtuA 40joarm w'a 1A4 jtdfidvi-
sortim-Pitt dr Riorti I;,urti.
dto I)itorna,t i .i.yo-Pi: X~ Ca f uUA_
en ger.'Srai ct ia port'-, de toutes
le s i)JUr.
Ate.l-e-_rs d' oo c A d-
Bijoutcizia Ci-aiurcc. Confictuir
sur commande
dchat de vieI o ur ci LI' L 'it6en.
diaman t et pi."rrex I-r-'e-OU et ad," x ~rl~
avantagewa~ -
ACHAT D'*CAILI.ES J) CARET


Avis imiporlant

La CItiarnbmr -b *.- C-uCni n -Coi n (l P(I:P -
au pt, Uce' poile A IVi coniiiaiss 'c'o dLi
public que', scul, -UIi rAt..X ;2t i
la cor repo.dAiince el toutes amui s
pi6 :es emuat-anit lde ccLte his: iioll
Port-au-Pcu xce, 17 fvilrier 19.AI
Le pr~si'd tw J.e i la ? ,habie1 tie
rnterce.,
1.IlKINI


J


-*Sl
O.

a
***


PHOTOGRAPHIC
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUE DU CENTRE
Travaux d toutes sortes et de
'o:,tes grandeur.
Reproductions-Agraudissemn nits
.^- ---*
Avis
Bus f et Buggy a louer par here
pour courses en ville, promenade A
la campaign A Potion-Ville. etc.
S'A;dcesser au No 156 Iue dui Maga-
:-in de l'Etat en face de la Glaciere.



Banqne national d'faiih

Conforinmment aux instructions du
Secr&dtaire d'Etat des Finances, la
Bliaque Natiorn;le d'Haiti a I'honneur
d'inforeiir les porteurs de Buns, de
C.;Upons, de Bons fractionnaires de
la I)ette Inttrieure Convertie & Con-
.uiidtde, 'li ils Iweveiit se pr6senterA
s. guichl tIs pour Lt -herl une Septie-
Ine ripaitiiioii ( 7itne ) de dix pour
(:,nt ( 1 0 /o ) sur Ile inontalnt du Cou-
I () N 1 0, centre ite;uset sur presen-
tation des Bons.
Port-au-Prince, le 28 lFdviier 1K909
,_ II I ----- -- -- .


Une table de billard avec accessoires,
otisl-nmb.c U !i iCe tit ll C stl t it n bois d'arajou.
S'adres:.er ;'i Jact-r rue de la Pe-
tit,' IHitecrie,'tI Mlon,-i-ur Edmond MWgie.


?n~ilii Jtjj?3 d iIUf pU~3;or Id To"lelte



Pu On tIIM E hi$CgilhI, RUOCIR
iDCR~MESYO in IP~~r~ "utiC I
1OUDRE U V ELOUTE.
Yaubeg 5S In, PI 4du vi mc** Ot tGoW
j. SnM~m, 6s, yrobms at-matuas pIm m 8ddocr I" Wfcltot=on


-- -- r ~.,i'l a uduq 1-:I elle
donrin; '-mp souplesso et tin ve-
LA u Iou criaij. able en 1Ui com-
d2L vl~t~l'lIac ~sou d&1iciteux par-
fain. rHe conserve l'6chat et la fraicheur du t.it. car ello est soutverains
coutre le hale, les piqares d'iiisect-t et 6 iruptiulls (i. t.apt au.


I I a,.~uu iv~lIa~te
tcf.603 imipalpable, prbparee
s406'eiaaIfio? pour los legperbOu-
nos qut vcu!ent avoir un teint
yj6 ,-A. ot c-r'l-oj'utdA faire d'elle,

A Ltaz dt 'f Gt, -6erl Simon,
p F, i s'a i ic legs p1 iuci kpe
13s jilims scrUlpolOult de I'hygieus
Uo-; tie A1 utn ctctatt degr6


38d les ju h.r itantii-n >.) Cvi. Toilettedos de lnfa
dames lont .I, puau est (1taicate.
4.gence G6n6rale at T 6pit pour HE-aiti
.dh let n. ~etr cpo
liAISON JULES 38VILL&',
98, hew do uiffe de rdtor, 95


me tsimon ; Hl
its et pour lea,


., -I_ Il I- -- ~I


---
~---




GRAND PRIX HOURS CONCOURS

Rhum Barbancourt
MAdrilles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hor. conoours dans toutes le Expositions depuis
1881 jusqu'& 1907. ( Anolen et Nouveau Continents)
Madamn Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
tairedela marque Rhum Barbanoourt et seule propri6-
taire des foruinles qui out fait obtenir au Rhum Barbaln-
court los mindailles d'or do toutes les Expositions, a pris la suite
les affaires de feul son maria, et se tient a la m6mehalle, sise 7, Rue
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse clientAle,
don't les commands seront ex6cut6es avec le m6me soin quo par
le pass.


A L'tLEGANCE

OORDONNEIRIE


42, RRc des Fronts-Forts.
CHAUssURNs EN D*P6TTPOUft LI V.Rra
Proniptitild.o sq.in avir corman-
des tant ici qu'f)D pr'-v;ic.
G1hanw. :ure9 03 rnetr forme et tra-
Tail tOU]o-ir:4 t"1ut f'44 4*ity a da plus
UOUVO11111K
Formes -.r-.c.qite t fraonaise poar
Messieurs ; Ollkrafites et commcodes
Pour les en:c.A' >: phIt 'a I







L"Anrnuaire de L4giS-
lation Haltienrie, jiar MV
Etienne Mathon, contestant les lois,
dPcrets, contracts, arrcltus de 'An-
nd e 90%, au prix de DEUX
GOURDES, chez Mi. Verrollot, im-
primeur, rue Ilonirie-foi et Chez Me
Etienne Mathon, 87, Rue (lu Centre.

Gutrison de Nt LAMBERT
atleitile de gubnfriee.oe pdrmollaire
PAR L'ELIXIR DUPEYROUX
mme Claudin eLA M REIIRITI', 41iie rc repseunt Ia phot0o-
gaure ei-coamtre. e-I skee a CurgY. pre* d*Atutun
"coct-1 oire) taluate A I.vee. j'res de Chanrtres
(;urc.t l- loir). Eu
ril rat 6 urwi. .eliteiat des
sang abinesiit s de
: retea. pa iuan de
Ia Ia 1ullallu ernc. lle
fillt tiubigee de gardar
le liit carreIle taLtel-
frle'uit aWhir queIlle
lie put ait 'p'ilu' maaa
.p* Trvis me eciM.
...t sIta traittrent
-i cls e-tlitatis; el*c
lIte catqialta per OW-
poli t ice ellt com-
I itr it. Iz t 0114Ja3-
trourualt 14II-.ImeI ... .haaYC. qull'cIe put we "
ha Colligullatimi a I':.la viie 1j du R0Li41e u mnS. JSOlei
gVOUrgi ter. Ies&.ataski Ii litbcucsleuttCe du dtstxihane 46I9
*ccuibaI Ic quart superielsir des deux potwoumas 10
lien ialn-ricur du paitton gatuche.. Eli. toadite
ceachall I ea.lucoup, etat trc. oppresseet ot rl mia-
MMW4 1) i~o hvre. os ots Ip Cint il d -.cnd u & go li1v-
F i-de e'ttul'aaara it der datian Wavait macur
ore. eacun appeuati. li e dig..' i I-ires ct tiouffrait de
etnmlw-s .Vcijoiiae. Je hai ch .,.* ij, i de contimsauromin
ttrrllceatt. a b1asw t1"LIX.E DUPEYMOUX, 01 1I
i* juallet [o-, ilc~e ei~a.1 tlt cuiw' Ir,a ieul'I gUe-c. Me
MIa parminsde piablier o:. ca. u, ",A It, t' d#IL9 she
& i ssnaublables. 1),14117vitoux.
qtiqaflv de tcbn.siie. S. Parl&
L. k -LI'.' "I" I u. OmaA d u& i der uums wah do
IMUIC. *l~rl.'d. ta I ~., W Jy.IpIo wIbsi& do chtaux.. II arkt em pu-
Wuqi~ i a f.tioi d'4tiwditiwIsia ubsrtuainda h skum
mitguta. Le emlhh 4-gilIluapsii, u ssI6 do I*s m s do
L~iwob s do Is ubwei ijw 0 p I inOsuhw
s ro lie imm 1M b.a 11% IAb t~a s rc I=


Chapeaux t

Chapeaux 1
Chapeaux tI I
PAILLE DE PORT0-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec 1U
coacours d'un chapelier romarquable,
M. JAIM TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon d Ceffure du Leswer
Pocr tons les - i z incures.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en d6p6*
an grand stock, -- pour la vente eo
gros et en detail, de chaussures oe
tons genres pour
HOMM=S, FauMMS, ENFAmTS
Los commands des commergcal
de l'intdrieur pourront 6tre "ex6cutde
Jans une semaine a peu prbs.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRNCR ( HITI )
-- --- .. I
Cordonnerle Nouvelle


G. B. PETOIA
S48,OGRAND'RE 143
PORT-AU-PRINCE
CAUssoUuA 3M Tous GMaRUS
D DtM6r, POUW LA TVauN

--- --U-adm- lta a Il q'u
Province.
Forms A hommes ; 616gantes et ra-
tionnelles.
Chausmures de dames ( Dwmrnu r
d d Paris ) et le ls commode
cbhaunaure poor emts confoction
aides avec des e d tow nas"NOI
d'ue section et darde rr6proeh
ble, A des prix avaatageax.
Otrageo, pAtes t Ulquil
e Iw em dome de fmI um"e.


SMaison F. BRUNeS.
g GII wtKU'IOS
Dirig- par

L HODLIM
wrMflc 4 MU tmSma wd Pfri
Vieat de reaoir frand cbeli 4'.
togs diaoualo, aim alpom, aeb .
to, w i pou d e. Remm
de Mtt s Ma eflea-tM m
ello-laL- de coap" do esauir
o cuets o ftatalso 1 ede o 6
toutse bat6.
spolait de Cootuaes de no-
o6.- CoupeAs lftM= ai- **!
La mamlso --oombti-- aidbM 00.
tmms mitars, to brod
rdm sso do GMa g
we..*** as, tU iM** tt

M' C. L. Verret
Tailleur-Marohand
Donne avis A sa blonvoillanto Ulon-
ti1e que ua mason No 7, Rue Traver-
silr est toujours bien pourve d'ane
vari6td d'6toffes do Is haute nou-
' aat6 parisienne.
QUALrri SUPtamrU. CouPRs iALarrM
TRAVAIL 8OIOMl. EExAcunI PROMPTr-
Prlt fr r6l*it. I

Tibre Z6phirin Bell
Fabricant de chaussure
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-dee-Bosales.
SP9CIALTUr:
PANTOUFXLE MULES


DEh
Me Chabrl" m


Ziotaimr~ b~:
58, Rae do t5s.

JULIM rum"l
Anoim ae.. d do is

so twIeta &i -I dI-podul
pour toma tro= odo
forts etc c & 4
Ru do Is R vdbA
7E.R-as do I& M vkW d
r -


NESTOK Wi
L'oxcelluat talliour avaatm~u
connu do toute la IaRpeb
do rouvilt @on
JIM#d.) N 61, W 1
Lsr Cauvin,
a nombrouo oMen"ib I
cor me tojourus ts u
= Is ts travau qul sat


H MZU BELLEVUI

Plaes de Ckuinps~dewrev
PORT-AU-PRINOB (AZTI)
Mme Hermanue ALFRED, diMrtrle


APPAR


LTIYIIZTS POUR 3'AKIllU 4
DINUr BALUXO5.


I~uasslead~os mednwl em fekkF~. T wa' Is mar.-
dew#e of rimsli.. La 1 -9os ~m ra5.~.bd.h
PROPRIEM SPACIKS S'OUV ANT 10 335 1 r M
IP3ROXM3AJDM- Z3A5DKUW
ISalk do apie ip


Table d'Htet o
Table CH ~ '-do I A a &dim


mw- a w 4 w


TIANEE COM


DU
PortmaumPris
CAPAcnt 5ipEUK& rPAR JUR
PPARAT1OU g a1s PueA 33 anTw-numtI (94)UU
Vente ds ohnu 4suros: hwe.g Y
Imarspour XKomme, Dames t ZatuAts
C Do"omni, haosugu oIw
ED Oros ot an~a~ ~ Wsi


I


4 mhzApp. 0

trs a -mb- I .r r

g551 ide IIopebeesu :
E0 hdt


Aasrtmev at GomIiL d
Daepar e
Via doBods:re
Grandamotme m
queors-


'ra


rry


I