<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00565
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 4, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00565

Full Text

peuzib*U An M .4sm


?OITAU-PAINCR C t m tj


Jeudi, 4 Ware 19W.


6
sidore,


OUOTIDIEN


C-mi~lle N6r66 Numa
R*DACT3UR WM CORP


Abonnemets: DIREC TEUR-FONDATEUR LE NUMtRO15 RTIES
ion-o-P~rc I Un M .. C.~ 2.00 L n~ :,~nI
W4UK O &- G. 200P C16ment Magloire
1'AR TEMKK TP3 MO &o .. 2.0 0o Lnabomnemrn n patut do i et do z 4. dhaq
T. Mm U M o00 DIR =ON-UDACTON-ADHIM ISTRATION moie atomt payable. d'"avaa
T nNO& n0. I Tao'S M 8.00 0459 133 219, 41 Le aaumuls IsrWo -- ea samas raw MnI*
PTO, --


SREFORMES URGENTES res de Mddeie etde Dr"ot,s i nous
ayons aussi des professionneli de **Uaga -71UIM
XIII tous genre : artisans expdriment4s,
industries comp6tents, contre- nal-
tres oet ouvriers A la hauteur de Iie;rs RIRNSBIGNEMENTS
W,4erivain francais qui s'occupa tour, ce o'on en t firer, co- onA hauts cris la
net de I educationn populaire meat on alt n tenon simple et so & Iauts crs la ^_OROLOGIQUE
I patiie, M. G. Salicias, ancient mortalse v eot beaucoop d'autres cho- crleaIn e cs ut 6pprees profile ssionnl- OebaUatoi
B de l'Ecole polytechnique, di- se don't I'utilit4 pratique pent 6tre les ou tout s appremd l esC sciences CL
idtas un excellent outvrge sp6- connae d1a 'Age te plus tendre de la es net re, le mIn ters ; le o +et d mI SnAIAIRE COLL IE Sft-IARTIAL
M-etn fait poor. properr -'ense' vie. o.inoat q *il ne faut pas confondre ---
Minmt faith pour propagore U selt- vlo. ensoigne.t
mI p.imaire et l'apprentiage : II n'y a pas de temps A pe dre avec ensoigueent clasiqit et I 'eA- M-antorm 3 MARS 1909
1 as faut pas quo riastruction par les jeunes gens one tois qu'ilk sont gn m.nt professi:,inl et disent alo:s Baromtre A midi .-/
ritsaolementsoit tropprolong6e... admis sur lea bancade i'6cole : il fa~n qu'il viut mieux attrndre quo l1enfint e 761, /2
itWoaons les enfaqis do people, leas prparer do tell sort qu'ils pu is- t ach ~ sea clas.-.i I ot i erle liver a Temnp6ratur minimum 18,6
lass les exposons pas a perdre Ie sent avant Ia limits d Age flxie pour apprr.issage. On voitecti so tronve mam 31 4
il4a travail prof saionnel. Dans I-or sortie des classes primaires, pos03- ireur. Lu -derni, e opinion est rel M 2 4
itoavrage haulemeut apprdei6 en ander un bagage'sua8sant sur lojtes le dtnous4 ux qui, ch#ez noui nien- Moycdre diume d la teupratiurC 25 ,j
eU, al prescriv.it o'adjoindre aux le connaissances qu'esige lap-4mire ..e paqueleu-s fis.oient .e s 'id nuagx sculement Itns I'apr&-
, lea ateliers, et demandait de education. Sdil est vrai 1a'avant dle .cordoi .ers, des ci.p -d' im iJ Brise de mni r di.uis lo h. assez mo-
.macrer a moins deux hours par former le eune citoyen 1 [a vie, iidu'- ,-uisiers des serri, ... me dArde G iutres de pluic dins Ii nuits A 3 h
iIrix course techniques pour exer- tIelle, i faut lui e seigner I'lrox- ,, o:. s. Que :uo' it'n iotec 1T Bro e xn b *
Wirs 616ves an manment des prin-. m.-er sa.pens.e ed'une part et dit, I on pense dans Il- lusg :i br. Btrometre en bisse encore.
i oulil. Cea cet eaei rdiquerde Iatre ot ce qui est ap- des families. S 1 I'Eat do 'r.si, oA "i', Agitation m c-oismiqea dins I'aprk-
, qu'll faudralt admetire chez pell A lul faonner cur, i est tout m ct cc miners 3
. 11 serait profitable a Ia jeune aussit vral nit faut le mettre en lta; ne tous les. dtgrt i s sail r J SCIIERER:
Wp equ' l, ai procureralt Im deose rendre Utile Aa social6 et n & a nl- ili F ut a di-t. br acmel
ise aantage de poseder, d6s 16- tli-m6me. q ,e'~1 sit protb .a .i o) wI6ga on Jacrnel
106 I oyeas de sa cholsir un Or dans It'cole il dolt trouv-r a sa ,eir o epeve. s i. .. st, lDcs r ngu lments que nous vons ob-
Mkr at doe povoir, on outre., portld let. 616ments qul conodisent I 'atelier ne pet d. ature ne sm'o ( e tt.lu, I. cni merision (lvVte i tsa cmelPa
_r bientt ars avoir quite la connaisaance de la langue et de la ..ds.. n f-..o q- ... .., .. ie agouwr.. ien. a plni teot is les diffi-
csdo college. 1a.ter, quoe technologies. Done joi con Iensigee- o vn a i I tt alliance cus sulicis entire le G Rigal. com-
SuaooDs de citer a, penolant long- meant professional I ienseigneen alt lie le plus 16t m x.-iant de I'arrondissement eti n certain
v"o di, p.t ot r-l Nous avor 0 coilb[ ill Iilue-onbrd'administr-s.
W servi dans I' instruction pu- classique et faisons on morte qie c.-e Nous, a lvo. a c Ii l ; ton bre dadmnistrs.
Sete tandis qu' double condition olt la base de toute un e uo i en- i Qand des personnalits de importance
N a'sait1 r0i le do dM61iu6 can l-l0 taitation scolar. treprendre ia ac a ctltte lie ed Mdgie, de Morel, Vital. Massillon a1o-
d-e u'1aole exp6,rnoe d. i*. Dans les Lycdes, lea cours de la di que i-ar I cole o~abli.- su. la base tre, Catulle Thband, C St Jean, Elie
Spopr I'-t O Iatl iar. 11 a vision pr#paratolre ansti bien que que tnous pr6conisons. L'apprntis- B 'ande, Michel Volcy. Fournier. Bron,
odars e. ;rn4 'to 0 4 C ce wx d la division A16mentaire corn- sage dana leas coles urb iine, meltr., e'c, font da Gal Rigal Ies plus vif 6oges
t a ,reconan tia. dt.ablia emmts norentren eigoomenoaee point devue le pays en measure .I so passer de en remerciant le Governmement de avoir
s, a avoir ts st~ ~ I M.s enest de m6ne A l*6cole secondaire l',ndustrie exotique pour u,,e iinliti5 a;?pel A Is tete de La population de Jacmel,
ie Ia iM, .i- M pecdlaotede gargone. Maedeans ces Ata- de peti e. chosas qui p:uvunt so fa- ls recrimoinaions contre le jeae dindral,
SrUlg eat M tb f' --O 1ni'' bissement, ids soe at' en we d'4tudes ba iquer ici; danas Ics coles rur.les, artcu'les par n gro ape de nacontents et
d- s.. al plus md a Ues qee le m agM6es16v s, It jouera un rote qui permettra aud'intrigant tombent d lles-m&es.
de p s ,ou. Srs. m t* t aqproodr I l'il appar- lls du paysan de s'occup r arec co Nons avons enreg'stre ce renseigae-
o -"-t is It 'Ie, t sx cla wes aIdivision p tence non suleument dI la culture mens avec mtifict'on et notons que In
eta na-re, m j ar as dtere. so a voe dit quelle dea terres-, mai eonco e de I tleva- dldgi..s smat rcvents satisfaits t plehe-
,. ei ---- 1 eatri oR 0 pCWjoos qije go qui nest pas A d~daigner. II saaira meet ddidis sr le compie de Ga Rigl.
pouar sulam -95e Ae.m ces nsti- raisonner sur les questions touchasnt Compliments A la Commission qui s'ea
*m --e- esa lon lears aptf- l'engrals et I'arrosg de see terres mode impanisde, acccmplissmt ia be-
s e s-t- o'ea e a m, t.-b, par des proce4dd economiques et ilt og avec le plus grand souci de justice
"- ioto p e. e 'ar- n'arar b soin d'aucune autre luforma- etde conscience, dddaigneese des. rac
.0 Is .i mOnm Hhpaei tion pour toot ce qui conicroe lad- tans itampmefs ct ds iunogus iiP.
ii e *latralion de son donmalne oe col- resies. Ceite coamnism co.poelt d.
mr, hu g BqMl8o ofriront sos comeiasan dlX adse ai ahiqesaisulls MdUas
if r .Paul pluser, Asbasi
C n B. Sr-ROBURT. Lorqten, et C Baday.


II I


c





f Co nnmiesion administrative
Par decision de S. E. le Prisident de
la RWpublique une Commission d'enqui
te administrativc vitnt d'etre institute poor
viifier toutes ks operations de I'adminis-
tration du Gendtal Nord Alexis
I a Commission st cormposde d, s ci
toyens ci-apr6s :
' Charles Cameau, Foa chard Martineau,
Antoine Laforcs, Va'erius Douyon, J. B.
Dorsainville, Fabre Hyppolie et Georges
RCgnier.
Sur l'instance du Gouvernement, ces
messieurs se nic.iont le plus ;6: A tkur
dore besogne.
Compliments.
gi6ception cordiale
4 S E. le General Simcn, assis-e de Mr
Murat Claude, Ministre de 1'Instruction
publique, a recu hicr martin, vers les on-
ze heurcs, Ks mctrbres de l'Association
du Corps enseigvar-t qui ont ftit remise
d'un exeml laice dts s'atuts de l'cuvre.
Come touours, tl President s'est mon-
tri tUrs touch de tant de marques de.sym-
pathie et a promise toute sa protection A
ceux qui veulent travailler avec divoue
ment et desinrercssement A l'avancemen:
de la jeuresse. Le General Simon a t6-
moign6 le d6sir de voir les etudes actuel-
les prendre une direction plus pratique et
professionnelle. Mr Chancy pria le Presi-
dent d'honorer son etablissement d'une
visit quand ses occupations le lui per-
mettront. Mr Jh. B.rihe, prdstnte par le
Ministre comme Ie doyen des professeurs,
fut l'objet dune attention toute particu-
libre de la part de Son Excellence, de me-
me que Mme Vve Paret qui a re;u I'as-
surance de I'appui du Gouvernement.
On est sorti du Palais enchanted apris
avoir bu le champagne traditionnel.


Nouveau Cercle
11 s'est forrre A Port-au-Prince on
veau Cercle dnomn.ed < I'Union
propose d. do:nn.r aux jeunes une
grande atectio pour les iettrcs .
Le bureau acti Sl se co pose de
Roger Lacroix, PrIsident ; Clement
t's, vice-Pr'i.lnt ; Marcel Gouraige,
laire ; Htnry Mhrtrs, trieorier.
Sinceres compliments.


nor-
qui st
plus
MM
Mor-
secrf-


Society Frangaise de Secour.:
Muiu j.., et de Bienfaisance
Mcssiturs Iks Societaircs sont convoqut.
en Asscmblie G.r.cra!c, le 'Dimarche 7;
Mars, a y 1/2 bures du mnatin, corforme
ment aux art : 63 tt 64 des Statuts, pour
entendre :
La Icctuie du rapport annuel du Presiden
a a du Trdsorier.
MM. les Membrs Bienfaiteuis et hono-
raires et Mtssieurs les medecins sonu
ptits d'aisister .1 cette reunion qui aurn
lien dans la salle dts Fetes de l'Asile. dite
Salle Marchand, et donneront, en hor.o-
rant la Societe de leur presence, une nou-
velle preuve de leur sympathie.
Le President de la Socied,
F. CHtaRm
STribunal de Cassation
SECTION CRIMINELLE
Audience du Me credit 3 Mars i9o9
A dix heures et demie du martin, le Tri-
bunal prend siege sous la prisidence de
M. le Vice-President Ernest Bonhomme et
canend les affairs de :
Pompitius Romain contre l'ordoonance
de la Cambre do Conseil de l'Instraction
criminelle de Port-au-Prince.
M. le juge Anselme done lecture de
son rapport.
Me Lger Cauvin produit ses moyeus
de defense.
Le Ministere Public, Ede Curiel, co n-


clut A la cassation et rannulation sans Pour la Oommun*.
renvoi de I'ordonnance dtoocde et de la Le noeveau Magistrat communal de
mise en libnrie do privenu. Pon-an-Prindc vient de fairn n bea tr-
John Cass6us centre l'ordonnance de vail en fecontraisantS atr,le eux point
la Chambre du Conseil de Port-au-Prince, ie bois, do carrefour Ewald.
rendue entire lui et les nommis Eogne, C travail Ciait d'aue absole ncessiet
Loiseau et consorts. por la grande circulation qui as fait par
Le Rapporteur, M. le juge Chancy lit aRue rpablicaine.- N m-v-ns avant de
son rapport. presenterr not felicitations i Mr. Cyrille
Me Leger Cauvin est en'endo en ses ob- Ledteaud, notre Maire ctuel, noes voa-
servations, 'drions lui demander, au nom des contri-
Lt hloaist&re Public, M. Eog Dcatrel, buables de Port-au-Prince, de pafrtaire so
conclu: a Il cssation di I'ordonnance. cevre en restaurant I'autre aile do point
-Pourvoi du Substitut du Commissaire ( c6t ache ).
du Gouvernement d Cap Hatien contre II imported de ne pas s'arrter en si bonne
un jugement du Tribunal correctionnel do vole.
dit resort en faveur des sieurs Habib Jo- Notre Capital a droit i an peu de co-
seph Amary et Elias loseph Amary. que-terie et de propret6.
Le juge Anselme fat son rapport. Pavillons aux mats
Le Ministere Public, Luc Dominique,
corclut A la cassation de la ddsision atta-, Aojourd'hui, de tries bonne here, lea
quaC. coulcurs respective des puissances Etra-
-- Painte diu sieur Florian Jean centre teres sont arbores au haut des mats des
le sepp!dant juge de Pais des Verrettes, leg tions et consulats en I'honneur de
M. Hermogtne Paul. 'l'entr e an pouvoir de Mr W Iliam. H.
Le rapport do juge Anselme fait, le Mi- Tafc qui aura lieu ce jour A midi prcis,
nistere Public, Lu: Dominique, conclot A en quality de Pres:dent des Etats-Unis.
une itJormition. Heureux avdnement I
Le siege est level. Une laoune oomblee
Tribunal Civil Les amateurs de bonne musique appren-
,Audience cizile du mercredi ACars 1909. dront, sans doute, avec plaisir que Mr B
Armand se tient i leur disposition poor
Le Tribunal prend siege i dix heures do to cmmandes de mthodes d'itudes
main, sous la pr6sid.nce do juae doyen D. et trits des anteos lde mhlus cdbres.-
Day assist de Monsieur A. Montas, subs-Noveaux albums d'opras, de concerts,
ttut du Commissaie du Gouvernement. de fantaisies, de danses et de chants.-
Jugements prononcds: Commandes d'instraments de routes sorts
Celui qui declare prescrite toote crdance Mr Armand se tient so N 15 Rue Lamarre.
que pourraient devoir les succession et corn' 6crologie
munaut6 Louis Audain, dit que les siears ro l deo
L on, Louis tt Emile Audain serontgenus Nous nous faisons le douloureux devoir
d'6tablir par timoins que lear pOre, au mo- d'envoyer A notre sympathique ami, Mr
ment de la confection de son testament, Itcdnateur Paulin nos since res compli-
n '6tait pas sain d'esprit, que la preuve mcon- cents do condoldance A l occasion de Ia
trairejest rdservie A la veove Louis Audain, perte qu'il a eiprouvre dans l personnede
etc etc. C son regrettd fire Mr Paul Biknwuu ancien
S qui admet La dme Clir- dput do peup!e, ancen directeur de la
2u. ste et cise au tribunal civil des Cayes,
vina Jean Georges A prouver par timoins pote et oule aasiben ds souvenirs c 4oyert
devant Monsic r I juge J J. Dsir qi e Ic lequel a hisd bien des souvenirs Port-
ievantoirvealr e l Eit conio ojr qu a ea-Prince durant son passage A la Chambre
dnominlatioau de Clairvetco ean seorg de profande amitit et d'amers regrets dans
dnoinatio de Clairveaursa ville atale
qu'tl ne savait pai signer son nom vers i an QVe le sateour Paulin veuille avoir le
1871; que c 'st dans la suite qu'il a appris course des fortes Ames qui se troovent
A signer etc etc.
A Signer etc tc. sons s ipreuves de la vie.
30 Celui qui ordonne que l'arrit du s l p
Tribunal de cassation rendo entire Pierre, t
Milien et ls consorts Igloty Kercelin soit Est more sassi, i Paris. dans sa 74*
i.v et :ignifi& A avocat et A par ie dans ia anne. en sa demeure Roe Dabigay NO t1
quirznine A partir de la signification do Mine Vve VOLMYR De ROSSE, nCe Ntthalie
pri ent jugement, condamne le sieur Picrre Flon.
Milien Julien aux d6pens. J Mme Debross fat one de nos haitie -
-- 4 Celui qui homologue la d6libdra- nes les plus distingudes qui, tout en ai-
tion du conseil de fami:le des miners meant ppssoindqsA ent la vie Ide Paris pour
Georges, Rodolphe, Berthe et Raoul Zdni. tout ce qa'elle ofre de charge at de
5 Celui qui permit de vendre ao- plaibirs, ne s'attachait pas moins a sol
dessus de leur estimation certain immeo- natal, i son cher.Pot-a-u-Prince : berceau
bies d pendant de la succession de Jn. B. de as naissance et de ses plus chores afec
Alfred Baedre. tions familiales. Bien soovent, eile eat Ia
Affare entendu: nostalgic, le ddsir ardent de revoir lea
F. Heriman & C et Mathor toteur 'liez oA sa r je esse a could. Elle s'appr&-
des miners Ga hier. ,atat A nous revenir quand Ia mor I's f rp-
Puis le siege est lev6 p e
Nomin nations Sincires compliments de condo!ances A
sa nombrous fmille.
Le D qpartement de I'Instruction pub!ique, Pfrm ture. d s la malle
a entrepris activement depoisquelques joah ts tt m S- pr Pit-ol, .,-
la riforme de notre personnel scolair. ipoor Petit-Uve,
Madame Vve. Boucherean a Et nsomnde gotoe tc uer le s1 A 8fts
directrice de I'Ecole secondaie des ddmoi-' Et cl pour New- ork, et I-_e.
sell, aso Poste Mar Mchad. .i tajdrie ) parl s/s Prms Btal td
Chest uo heureu choix; Mime Bouch- a-t a m ft mW deman 5 du .oa
reau est oune de nos ramtes lemmes coura- "a 5 ea bus pasdda4 mdr.
geoses que I'advcrsitd a' pas O valacr.
Madame Veuve Bowon,d dd~ e i .dimah.e L'Am*atdst*in du MaATIN S.
dernier. esat rc.mrcd, comme distreice, ormae mr ass qu'ti m3 .doatvemt
par s fille ql darigeait I'dtablaeme de f ao'a nt n---- a,-S
vivant de s mre quo a viliess avasl mt I stmmd 4s J -7 "
atdblie ..* tL'A ind ...- Asaur W OeDo I


Proo6s sensatt
C'est demain vendredi e'aht
sensa ionnel proc6s en di
S Archer, Sinateur de la
tente aux journaux : ImperiA
elliste.
Les debats promettent d'6tr
tiressants.



i0uveilesEtru!fl

Derni6res D6p6A

BorTON rer. Hier au cooun I
quet qui lui 6tait ofert Mr
nfau Viarila,.ancien ing6nieur en
Compignie Franaise d do Cana
ma. a pronotrci un discourse sean
II a d.clar que le project de q
6cluses est une folie et que se is
a niveau de la mer pourrait ri"*
opinion est base sur les loerge
u'il a faites A Panama, a Jamln
it la digue de Gotom ne poam g
ter I'6norme pression qu on a a
et un jour ou I'autre, la ruptuae
digue causera on catastrophe et di
canal entieretrtnt. en moins de qd
nu'es*. r B.neau Varill a ajo
etai: prTofo::Jment regrettable qu
genicurs .:'ericairs ne paraisrae
pables de construire on cnal ai
PiKIN ler. Le regent de
adress6 une lettre privie & Mr T^
dent elu des E-ats-Unis, dans lm
affirmed que la Chine va marcher I
progrs, et que les r former qm 1
son Gouvernement n'ont auace
anti-6trangere.
LIsONNE 28. Un telgramur
par la censure, announce que les|t
carnival A Lisbonne ont 6t la W
troubles shrieux, qui ont d6o
6meutes.
Certains groups masquds oar
A reproduire les scenes de l'assmi.
tique qui a ameni le Roi MianM
tr6ne. D'autres portaient des
contenant des squelettes et chiq
complaints insultantes pour I
du Roi Carlos et do prince LIA
lippe. La police ayant voula s
cette mascarade, la fou'e Ia attA
y a eu plus de 2oo arrestations.
NEW-ZURK Ier.- Le pr(aidMt
diclar6 que des son arrive ao pM
1 dire mardi, il demanders au r
revision des tarifs douaniers.
ZURICH er.- La police de
alarret une bande de volears
narx qui opraient dans les gi
tales de 1 Europe. On a pu a
plusicurs miliers de dollars,
nombreux vo.s de cette band.
MADRID ier.- La Chambm
t as a vot6 une loi relative i i.
d'un grand theatre national.
HAVRB ier.- Cafi G
Les paqoebots a PaagoiM
Williem in sont arrives.
Bosnaux rer.-Tafiss
Guadelope 44/45.
PArnS ier.- M. Chebroa s
Cherbourg poor enquoter er
de fievre typholde qui ravWg M
Apris l'ioupectio des
ron consigns les dcbit de
des environs; maigru ls
testations des comaIercacs .
La Chambre discasu as
jet de r.solutioo de M. Li
nomination d'am M
metnlre de as mimaib




o lash"sdo prouvOIt S t 1 s0
~~, isPa erls fomdssales
is .40 doss dopmretmie a da Ger
L'suSm &t combat's per U. CaiteC l
col7isiOaS wc 1k pes
g3o vad de Marubusil 1 Ts-
arl dAlgef' cooLs AU"t6:, aw-
aug froid do caphuim 9 a do
yIes. tos les pau LgenI rimkt km
Ui~Sd ac le rs m=ais. n
I LL eLoulec, radical, cit 610 dpout do

AI~osfd'hi coefleenfau devaut Is dix-
chaubre coffectiouelle les dibeft do
r Jear)n Mattis, qui se lia des voles
bit sor k Prsldent de Is Rpmblique.
11 y a d'aboodaflte chutes donl*e A
gtpmqetqORoute I& France.
Clmle~eee'Les apprfeils dssgr-
do I'Ve Wight out euregisird us
a do terre d-assez loongu durde
IN wwtpwdoit a cinq a illes.


Livres d'occasion


Nra renouvelons ao public l'ais
I'oa chmt et vend ouvragds hal-
de tous genre., collection's de
Sliv es de j'ar'i41a u l~nce
adre~tser pour les condition 107,
d Cotr 107 en face de la phar-
Aurel-Bayard.
l 9s. D OCCASION, en vente dbs
on complete et reliee de
t Pradines.
SV, VI,VIIII, reli6s et bro-
de Ia collection Pradines.
Ed. H6raux : Rdquisitoires
I Price : Rdbabilitation de la Ra e
bem'o : Code Civil.
lptblique d'Haiti: Ballelin des
: hOes, Edit, Emm. Chancy.
cart.
a Lois et tariffs des
douanes Ed. H6raux
cart.
Bulletin des Arr6ts du Tribunal de
lmation Annees 1890, 190). 1905.
.L fathon : Annuaire de L6gisla-
haitifun 3e et 4e Annaer.
O6tel Bellevue
I. minAMu slitnA, le plus con
fortable.- Champ-de-Mfars
W"s nommrmAe.- Vue sor Ia su.er


7'*Panamas !...
ctk Ho.aes et poor D m"O. cha
Pfliou SOlUoS, 22, Rae des Fronts-
Pa.
Aaosu taous iI

moathbae ROMULUS
q iquori m induatrtel
Vulverstes do

L"us clienls tant A Port-a
~,r dens lea autres ba*lH-
a tansw6 Be .a malss is
sise ci deveut &a rAvosn
Por-ail St-oseph & la Roo
4 an Grad Rue, bebie


Prams iur leada6i istm: A. do Matt6is & Co
Uan do la mairrdgrulart-j
t& dans lesm'lo. u du aMATIZN Mson onde onoIn 1888.
fin quM ysoit do suitere- re n n2*, ,f -


Chambre de Commerce
Franaaise
N HA ITI
S--
Messieurs lea Membres de la Cham-
bre de Commerce Francaise soot con-
voqua en Assemblee G6n6rale, le
Dimanche 28 Mars prochain, dans le
local de la Chambre, 4 Rue du Fort-
Per, A 10 heures du martin.
Ordre do jour provisoire:
Rapport do Pr6sident
Rapport do Tresorier
Modifications A apporter aux Statuts
PeOpoaitlons qui pourraient etre
fait. s conformmeent A l'article 8 du
Rfglement Ilotrieur.
Port-au-Prince, le 28 Fdvrier 1909.
Le Prhdid nt, PAUL SANTALLIR

A Louer


ucr'lm rs ariceifs refI s
Parfaume.te Houbigant; Ro-
yarl Houbin ; Foure lt(uoal ; Par-
rum Id4al; S vo,, ;ou'.IO ; etc. etc.
Cffrets dr I arturn'ne e 16s ltgants.
P'aruIn renonm mb ris ; L ion, 7ri-
cphervusw.
Lampes, Fouets et Chamois
pour buggy et buss.
Argenterie de luxe, Bibelots,
Moustnquaiies, Bronses, Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
touted qualities.
La Miisou a toujours un grand as-
sortimpnt de Bijouteri, 'Argenterie,
de Dia,. tao, a la disposiiion do public
en general et a la portCte de touted
les bourses.
Atel'ers d'Hlorlogerie et de
Bijoulerie : Gravures, Confect:on
sur command.
Achat de vieil or et viae argent,-
diam, nt et pierres pr-cdu -es a des prix
avantageux.
ACHAT D'*iCAILLKS DR CARET


P.ar hIeOre, pour courses en ville ou Pri ex on
promenades a la champagne excellent Prix ec ptonnel
Iops d- maltre alt -l6 de bons chevaux
S'adresser aux bureau du Mai,, Avis imporlant
o6 I'on s'inscrira.

On demanded La Chambre d'o Commerce de Port-
On demand aau' Pi: icu po:i., lh con;naissince du
Collections de vieux journaux hai- public que, seul, son 'rr.si,:ent -igne
tiens de n'importe quelle dpoque. Les la torrespot darce et toutes autres
offres soot rcQues au Matis. pie 'es emanant Je cette Institution.
_- .--... ... Port-au-Pri ice, 17 fWvrier 1909.
CoD Ire la St6rilit Le prsid ,n, de la Cha ,bre de Com-
Ram a. infa;llihl nnronr lA femmea uterce.


desireupes d'6tre mores Merveilleux
smcrbs da)j obt*-us.- Discretion ab-
tolue. Ecrire A Mr le Dr Paul.- Poste
restante.
Pour paraltre prochainement:
L'Erreur
R6volutionnalre


N OTE-E ETA'
Pi n


D. IE' INOIS


I PHOTOGRAPHIs
JHR. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RuE DU CXNTRK
Travaux de toutes sortes et de
routes grandeurs.
Reproductions-Agrandiuements

Avis
Bass et Buggy a louer par here
pour courses en ville, promenade &
la champagne A P6tion-Ville. etc.
S'adcesser au No 156 Rue du Maga-
sin de I'Etat en face de la Glacibre.


Bange eaUonale d'll

Conformement aux instructions du
Secrdtaire d'Etat des Finances, Is
Banqoe Nationale d'Haiti a i'honneur
d'informer les porteurs de Bons, e
Coupons, de Bons fractionnaires de
la Dette Intdrieure Convertie & Con-
solidee, qu'ils peuvent se presenter A
ses guichets pour touw her une Septie-
me r#parlilion ( 74me ) de dix pour
Cent ( 10 o/o ) sur le montaint du Cou-
pon No 10, contre reiset sur pr4sen-
tation des BOLs.


Port-au-Prince,


le 28 Fvriier 1909


A vendre
Une table de billard avecaccessoires,
ensemb'e un (omptoir et des 4tageres
le tout construct en bois d'acajou.
S'adresser & Jacmel, rue de la Pe-
tite Balterie, A Monsieur Edmond Mfgie.


PrJdfi s dyginiques pour la Toilettlle


Ia
'


SOCIAL,


A ousTe MAG 1.01E.


'4
IA


UN v ,'M bro .I- 041 pr bs de 3-'0
paga. A.e vent. A 'lmpri'nt;riie *n ,'ia- 53 I. U m m, ,stebta raiPA If 4111 k6jmMita" A .
is, au prix de Deux Gourdes I'exin-
plaibe. '
Nous engageons no; lecteuirs A lipe
Is vo*me q, par a o dot il' adoucit I'dpidermo auquel elle
to vo eme qi, par la t1Con don ii d
rectifi d tr64 intdressants ooint d-L' A iont6e ne souplesse et an ve-
-e nor rla- piode co'onile ,t lesI lout4 incomparable en lui com-
sur doueit i.( i muniquant son ddlicioux par-
premiers temps de notre hisoire, furn El'e conserve 1'6clat et la frtcbenr du teiot, car elle est souveraine
constitae, a 'Ion Irx pression employee contre Ie bhle, les piq6res d'insectes et les eruptions de la pear.
per Iauloeur dans son Avant-propo.s, _. ."
Sla preface ob'ig4e de oI'lisoire sans lisnuth, invisible, adh6-
4Ir-i i 4rwusag d. vadulte, don't nous LA remote, impalpable, pr4par4e
evams mis la premieree parties sous ll l llll4calemnt pour les person
pres.w, ror la demands gaodrale, et nes qui veulent avoir uo te.at
at ila a ussi trbs procbainement I 4proch.ble ; son parfum ddlicat, son velout4 oat contribute a fire dell,
la Favorite des Poudres de Toilette.
M. et Mime Laporte-LAFFITE a baue de Cr6am Simoa.
(Nft Aacarn) iA1 K E 11 pr6par6 sloo lee prip
0 Avwsede. Goe'its, 00, (Paris) 'i |j|US e plus scrupuleuz doeh
Offrent lars services an commerce posede A un certain a _
a aux lamilles, tant de Port-au Prince totes jles. quilits bientaisantos et preservatrices de la Cr6me Simos ; U
|q des autr-s tilles d'Halti, poor est pArticalibrement recommandi pour la Toilette des enfants et pour les,
1oMe commandos de maschandise, dames dout la peau est delicate.
!o, afrtiele do tollosles, de mode et Agence GQn6rale et Ddp6t pour Haiti
Is bM^j i oc. a e
Oe M"t e dir le commander la 1X 6t topole
i rmd e as et pour loos reo MAISON Jo&S LAVIELL
admjra as ba --ma- d... W.. ,9 ..
Sj sI ps as do Me .at, de i l-, 98 .


PODR 1111 '---Wm- -
oo-, i SCSMB I 11,_ vm, IwMU
POAUDUE m wnrouwan
aealse Sa, 'w |tOel"meast


WIMP-w-





GRAND PRIX HOBS CONCOURSE


Rhum Barbancourt
MAdailles d'or, Mention honorable, Mounbre 'Ju J' ry, Grand
prix, Hors concours dans touts les Expo':;tiolrs J.p,uls
1831 j 'squ'a 1907. ( Anoien et Nouvoau Continen' )
Madamrn Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la minjr';lo l&hulm Barbarucolurt et seule propri6-
taire dos ftor.m :l. qai onl faitobtenir au Rhum Barban-
OOurt 1b ,A C:I lailles d'or da toutes les Expositiong, a pris la suite
lei affairs d., fbti sol inari, et se tient A la m6mehalle, sise 7,Rue
des CGsars, la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les coiunanlos seront ex6cutees avec lo m.me soin que par
le pass.


ALILLEGANCE




42, Ric des Fronts-Fc!-.
LHAussUARS RN D&PbTPOUR "L VENTE
Promptitt.-I' (o :3oin aux cojnmaa-
des tant, ii qu-04 O fOy"'We
Chaus a re P iin'p forma et tra-
vail tonj r:. r tir -- c -A'i v a do pInns
UOUv.:JJ.
Former narrd '..m: frt-i:!aise poar
MeSSieau-S ; 6V.,", e, ci,,3znoqe
1 %.1 1des8
P-,url,-s -,I;~ ~ .usl I'uise.
Travail sexi: e i6ra; avec

AssuT--_z- o e-,P,-'?-Ld E-i4hais.

___________ Y-. -^DLSANZ f
DEMANDEZ


L' Arnuaire de Ldgis.
lation Haltienne, g ar M
Etienne "!tihoti, conteiant les lois,
d6cuet', 4ilt trats, arriBts de lAn
n1e 190', au npix de DEUX
GOU RDES, chez M. Verrollot, im-
primeur, itie Bonne-fol et Chez Me
itlenue Mathor, 87, Rue du Centre.

Gu6rison de Id" LAMBERT
aIfifie de lubt r.uLose potl Hotnuare
I-AN ,'ELIXIR DUPEYROUX
lime Cia U4Itw : i. : .11 I", 1'4 1 1 i' It Id I. 01I"
w Ire ci-c it iIre. !I.cI! lee .1 1 ii pr's tFAIS
~i-1 ~rc) iaI..le A Lm~"e. jklr4 dc tieCl.itrers
11 IIv F'I
it% 1.11 1,146. ellv r it tles
11441i 14'eijj I1Sta4, lic
2. Ellge llk e de
k (III 461iligre de garder

litt.Iraileb urdio
Cabr i lLs P t-lle
1&4*u..& a suitteshm
... l l' L Ie A Jan-
OP I r" Ie.a I'. q C i I.; tput on*
matoo Cw~, tit .4 4 av 141%I~ 4t- uJI i 111C moig. JoSP1W
1Frau ;I *' II ,.: 1. r4, t~* 'i '%es du Idtu Xichoe d 0
001c&SwoolaY ,It- 1W I'sij'tjwrh l r let deux piuw ls Vie
an~imll if' meup.meta Mali rr, oppressiv o et ta#9 iai-
ift 04 001 p t 45 4tait e 41c esduk sIoivi
i'r.l de.0.h* .4. 41.4441 44m114.b W* ava.i l autosi*UC
facV0. IUC4S& 14 .II maSit'de,-.' tSII-less fit -b64P~lraili 66
..taops J"i41i14 .. it It'..S2 de 44'ciiutiiiiwrmon
''ileng~, .1 kvo VIJX It PUPEYBOUX. c" IS
aw joaa It,& vs5 ,: 4 : -I I c4 it ii -. f' t 14'4 i vn stra. ER
10 A 041*211. 'ie 4ilbe11 )I t 4 ':. 1 -.. 'Iv'litst d' re SaoSl
mitiaCIle : I
I --i' ba-c 4;v m1asaw do
I,. i .. .... s .r. laap S do tia.is.I eUa e
4 -qra..tI a I .*.M.. u.,Ll4.444006 SIM&'ut Wu 40
mso-gu.. I..IxfltAe.d'n kdizias I qhmfm.wt, tae;Cl d. b = 1
at so VON" e bw MW Ck. on" w rbgb% ar.4 M)I~rCi~ +


2h~a&eaux! t

i~rpfau II
Chapeaux! i
PAILLAI DRPORTO-lICO
A(COUREZ CHEZ

JOSNl SAN MILLAN
Le ccidcrur artist, qUi vient avoc It
coaccu-, du; ciop'ilier ieroarquable,
U3. J~iK~ TIEiST4B, d'instu'lerr DUO


F AD R>


LR CflAPIAUX


Ia(A- c-F.FFRA.RD
So&n9" de oG tn du LouivW
I taA2U lastI.;6,r stpour 'i
I ru ~c~ursu


Francisco


DESUSE


F tb -it-, nt dr; ch.a-issicets
La Manufacture a toujours en dnp6-
QU graan!d' tuck' Poor 1.YOUt0 e1
gros at C: 7 LI ;- -- doL Lsuasures Gi
tous geCAI-.. pour
Hommus, FzamEIS, E, &rFiAN
Los coommandes des commorgants
do l'int'rieur p4urAeont Wtre 'excut6o
ians Une seriaine A peu prbs.
23, Rue des Fronts-lorts, 23
PORT-AC-PKINC3 ( ATR)

Cordon-nwrie Nl ,uvelle


G. B. PETOIA
1431,GWRAND'IRUM, 143
PORT-AU-PRINCE
CNUsGUMSU MN TOUS GeMUSq
M DtP6T, POUR LA VKZHT
UK GROS XT D*'rAKL.
Oammand.SD PDP dse
arndes tant fo qu'm
]Province.
Former A bommes ; 6igfata eA r&
tioanellos.
ChausSUres; do dames( C D.Wrt-
As 40 Porka ) at I* in I II
Chaue m pour = toie
06" Swec des POO" do Iewdin mm
dot" ghlsine t ldufr irgrpreh
Worn, & 4.. prix sratagejuV
olwagin, -Sr et IlquIdes
hsr e~-_uu-- do- bu m


MBiaon F. BRUNS. C Chezs A
191 GBADrAUK 196
Dirigs Rp. R tarI
HO lEkl -- =

L HODELINI ortimet
Adrm u sgr e kS. PMo.- pure, par o dHOU
fl uew wa Mr i"Nwt s do Pr. U .litre.
Viu de Bordeaux : rO
Vient do receioir un grand choix di'* visigre, mnadbre.
toee diagonale, caaimi alpaca, cheio- Grand aortimreot
to, Oeriote por deuil, ete, oC oCmm-quers.
* paurtkcuI6remont i sa clisne I ems
beoe eoellcio de coup* do casindr At I
do gilets do fautaidse t do piqu6 de oEtde
toute besutA D.
8p6oalit d Costumes do no- e harl
o6S.- Coupe Firan(ais, Anglai S I
'Amr.A-nse de la d r pt on Notaire
La mason confectionne au d COa- 53, Rae du Port,
tuoes militaires, habits brodp ---
.lsmas, unique, habit. c JULE rO
re, te to, de togs graid 1O
-- And" dMw deo is &
M' C. L. Verret -rIw.eA
Soe tet A la dispo et
Tailleur-Marn-hrnd4 pour tons travaux de yoa
Donne avis & sa bienveillante clien- jsrAen, do atpA alsoa
thle que sa maison No 7, Rue Traver- forts etc. etc. & do bounee
sibre est toujours bien poarvue d'une Rue de li ROvutl
variAt6 d'6toffes de la haute non- Fi-U-vis de oa Chamlbv
veaut6 parisienne.
QUAuLr SCL'PRIEUR. CoUP iLAx I NTLaA '
TRAVAIL SOIOnt. EXACUsION PROMPYoT-
Prix tris rdwits I_ w ES T
L eiear aow*a


S- ... L-excellent talleuIr eiva
TibBre Z6phirin Bell cou dr toutes l "a p
Fabricant de chaussure ( R des Miradu ) Ne 61,
Rue Tiremasse, facade Nord de Lf'tr Cauvin,
Sa nombi se onfis i
la Place de la Croix-des-Bossales. comme toojours toote
SPiCIALIT]: pour lea travanx qui lui
PANTOUFLES M C LE3 Adfl


A


Er
RUHSTA RANT BL 9-

Plc4 des CA1mplm.-Mev
PoEar-A.PRIaz (ELITI)
Mine UHrmance ALFBEBdI
&PPARTKMINTS POUR sa iiou
D 131 RB-LUNOKS.
IrSSu4S~l41,S .ssedlns as .eferhrie. -
dew* at rdgu wv.. L[A Trmv.t. dnw
PROPRIMT SPACIvIJ.Sw, SOUVIANT
PIROM3IRADU5 JARDIW
IoU. 3 d~ ~Yrdpms-.me .-4vuineIm


TaMo d'ffl6e


ims so -A 1 i
4.74I"


= -Ti~


olm "emo I
.*-t, 4J,;

PREPARATION 0C3&PRAGIKtas "M4
DwS P%3A 'aWaft

VUsgm s ohon :

Iuspouletr Emms dllin
(Do~~ ioC~


-~are311