<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00558
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: February 24, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00558

Full Text


Deu 6mo Ann6e, No 573


PORT-AU-PRINCE ( HATI )


Mercredi, 24 F6vrier 1909.


Arthur Isidore,


ADMU9ISTRATRUR


j


OUOTIDIEN


Csanmlle N6r6 Numa

RADACTRUR M CREW


Abonnmnents: DIRECTEUR-FONDATEURI LE NUMBER 15 CENTIMES
PRT-AU.PRINCE Uw Mos. .. 00 Clement Magloire
/ TRois Mots. a 5.00
AUUMToU m Mois. 5.00 _------ L abonnements parent du i st du IS d s
Troas Moss .* 6.00 DIRECTIONCTION-DA N-ADMINISTRATION mois et sent pyables d'savam
STRANGER...... Tnoi Mois. a 8.00 45, ls lowz, 45. L.oumanumarfs i.ar ou mon as 3emUas


Histoire d'Haiti
A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE II.-:CHAPITRE XVI


Itamment filed de Itis prij par Gei-
main Frbre, commandant de I'arron-
dissument de Port-au-Prince, qui, en
toute occasion, s'attachait A contre-
carrer I'autorit6 de P6tion. L Les offi-
ciei s de I'4tat-major de P6tion se fai-
saient un devoir de coucher le plus
i .h-iv n nt r li rtnill Atra & mImr-


Les Conspirations haltiennes de e d fendre, s'il v avait lieu. On a
mme dit qu'il lui arrivait de changer
de chambre dtns la vaste maison,
Dessalines, on le sait, fut nomm6 en revanche, tout dans le pays sen- qu'il occupat.
aboardd Gouverneur g6n6ral & vie, tait la conspiration. Si la conspiration ui'detlta qu'en oc-
is Empereur, toujours a vie, avec En 1805, Bruno Blanchet ind ser- tobre 1806, c'est que ce n'etait pas
droit do nommer son successeur. i vait d'intermedjaire entire Christophe, une petite aflaire que de tenter d'ebat-
Dans un tel 4tat de choses, la so-au Cap, Geffrard aux Cayes, et PAtion re n temperament com:no Dessali-
t haltienne, semble-t-il vas, s Port-au-Prince, pour se concerted nes; il fallait y mettre le temps et les
haenne sembl'contre I'Empereur. Et Dessalines le precautions et gutter I'heure d'un tel
rore de son ind6pendae,jouir savait : One ne content pas d coup de foude.
one certain stability; car elle ne
an pe ser ti setdonor a nouveau e dilapider I'Etat, disait-il, dans une au- Ce qui est certain, c'est que tout le
erqua p r mr doDnnerun noea dience. on onspre, on veut le soule- pays conspira contre Dessalines, A
Squ'amor e Dver centre moi ; mais, qu'on prenne partii de son ovationn jusqu'A sa
Encore est-elle dispensee de ce les armes, et on le paiera cher. Est- chute. Si bien que I historien scrupu-
in par la prescription constitution- ce qu'on aurait ddja oubiia la guerre leux est tentd de se demander de quel
Ile qui accord A 1'Empereur le civil saus Toussaint et Rigaud ? 'ai < 6td faut-il ranger les agi --emeunt, et
oit de designer lui-mmem son sue- dans chaque localit6, des gens sur de quel c6td faut il ranger les repri-
ur. lesquels je puis computer ; tant pis ailles.
Cependant, l'6levation de Dessalines pour les innsenss qui s'agiteront! 1 Cependani, Pn d6pit de tout ce qui
ponvoirayant eu lieuenjanvier 18041 I donna A Dupuy l'ordre d'6crire precede et comme.n somnmer toute, Ds9
prit public, ds I'annee suivante, une letter a Christophe poor le man- saliiies !'a i a c(ombattre que la
menga A conspirer centre lui. En der imm6diatement A Marchand. Du. conspiratio: qui mit tin A ses jouts
tembre 18(, d'aprbs Madiou, De- ,puy s'executa ; mais, apres quo Des- et a .-on regime imnpria', comptons
us8 btait parvenua dBcouvrir la salines e t signed la lettre et chlrgd done: sous D)essalines, uno con.ppira-
coInpiration qui se format dejA Dupuy, qui 6tait de 1'4tat-major im- tiom.
tre lui. Et il ajouta que, a n'en peria, de la cacheter et de I'expbdier AIGUSTB MAGLOIRE.
avant saisir les lls, sesinstincts lui par un dragon de ses guide-, UD puy
aient* Christophe et Geffrard, y ajonta un morceau de paper sur le- -' -"- ----- -
'll D'osait cependant ouvertement qoael iti crivit ceg mots particuliers
per. : Christophe : a R6pondez que vous P liiP l
da dut m6me examiner. a ce tes malade IUT UU U lUu
de vee, le choix fait par Dessa- 1LdjA. par un avis sinblable, le ge
de Marchand comme siege de n6ral Vernet avait sauve prdcedem- DE LA
government. e Cette position, ment la tete de Christophe. Dessalines oaison Haag Fr6res
une capitate, dit-il, avait 6td mal I'ayant mande A Marchand, Vernet
.e. DeeOsalis, retire au fond des lui avait fait dire de ne pas passer DU HAVRE
loi dee grande rilles o0 s'agi- par la Coupe A I'Inde pour y venir, 2 Fevrier 1909
lt I passions politiques, ne pon- une embuscade y ayant 4t6 pose -
t sUrveilier les grades adminis- poor le tuer.
o Is... 11 li aurait 6t6 dlfficile de Geffrard, aux Caves, sentant, par CAFE. La quinzaine sous revue a 6t
IsSr *pwirations qul pouvaient leg Instructions de Dessalines, que ce- moins int6ressant et moins active que la
brmor centre son Sovernement, lui-ci avait oI'il sur l i, lui demand pr&c&dente, tant pour Ic term que pour
auCayes, soit an ort-anu-Prince, d'avoir n entretien avec lui A Mar- e disponible. 11 y a eu, journellement,
a chd. D alie, qui prsumait des fluctoations insignifian'es dans le ter-
cat h rans doute, o moti de ce voyage, nme, sous iinfluence des nouvelles dc Br#-
188 e disrat de coastater sans doute, Is moti de ce il et de Ntw-York A un moment don-
OUTVSa,. peine nomw6 d Lul r6pondit de sle diff6rer jusqu au sil et de Nw-York A n moment don-
SOblvgrl 4OS pr6ner contre 1-o jalvi r d, epoque oe il devalt y n6, il y a co des r6alisations de b6nefices
-rs rW OPrweontl I veoif er m1nem temps quo les autresa Msez iportainte, mais elles ont 6ti si-
VW! ,I r.spasv1 oL ea myme p ;,ies d'acams asses considrabls, qui ons
W Desel oe Sio, Port -a-Prince, 6tat oneo uar. Is r action.
60te d"Jna.W -,nI or-&


Nous inscrivons autourd'bhi les prize
'du terme comme suit :
Mars fr. 42. is, Mat ft. 41.75, Juillet
ifr. 41, Septembre fr. 40.
En ce moment, on parole beaucoup d'unc
Sp6tition adress6e, par on grope de de-
renteurs de eaf6s du Br6sil, A la Chambrc
des D6put6s, dans Ie but d'obtenir I'ad-
mission A l'exportation sans droits prohi-
bitifs ( en outre des 9.ooo.ooo de sacs)
du stock qui existait a Santos le premier
Iluillet 1908, soit d'environ 75o.ooo sacs.
11 y auraic don o 9.000oo ooo de sacs on
9 750.000 sacs de cafe de Santos A la dis-
position du commerce de 'article. La
difference est asses important, puisqu'elle
equivaut a peu pres au double de la pro-
duction total anouelle de votre lie.
D'apres les avis particuliers, nons
croyons savoir que le syndicate de la e Va-
lorisation se conformera strictement aux
stipulations arrCrtes, et ne donnera pas
suite A cette demand.
A moins d'imprivu, nous pensions que
Ie terme se tiendra a peu pres sur la base
actuelle.
Qiant au cafe Haiti, il a profit chez noas
d'un emballement et les prix out montd
s nsiblement. II existait, sur place ct das
I'inz;rieur, un ddcou vert assez important, et
comme les nouvelles rceues de chess vous
parlaient d'une mauvaise ricoltc, et meme
d'un quart de r6colhe, en faisant paticl-
lement admettre que les ptits arrivages
da2rs les ports tomberaicnt sous pea a pic,
le d&couvcrt a pris peur et a raffle toot
ce qui ttait au march. On a assist alors
A une hausse inopinie de quelques ours,
que I'on pourrait cpmparer A un feu de
paille. Npus avons toujours de la hausse
A inscrire, mais il y a tout de mime de
un A deux francs de baisse sur le dernier
prix-courant, et les affairs soot presque
arr6ties depuis S on 6 jours.
C'est le d6grisement qui suit I'embal-
lement. Cela prove une fois de plus qu'il
faut profiter des poussics pour veodre.
A Anvers on a's pas suivi le mouve-
ment des prix do HAvre. On s'y est rafer-
mi un pea, mais il n'y a eo aucon em-
ballement, et les prix obtenos IA-bas soot
toujours de quelquos francs plu bas qu'ic.
CACAO.- Cet article est A peu pes
soutena en ce moment et les prix ot mao-
tC tries l6gfrement; les afaires cependast
restecn trb ressreins. Noas cotows la
provemanc haltieme come snt :
Ordisise ir. IS/54. C it. $4 A S







12. Exta f- 55 & 58 prepares usinCs midi :1 disc iter certaines measures admi-
entre 9 e" 6 frincs. 1 ,itrativts et quelques dispositions poli-
COTON -- Asszc fe rm" Les pre liques nc vie de consolider la paix pub'i-
miers arrivages se composant de lotns ont que.
trouve acqudreurs entire fr. $5 et 56, sui- Ei attendant nous croyons savoir ue
vant qualin. Tout d6ptndra ctt;e annie l'ordre le plus parfait existe dans 1'6tendue
dessoinsapporCss anx envois Noisc'oyonc de la Rdpublique.
devoir insister s'ir ce que nous <,ltons Bolte aux Lettres
dans notre dernire circlai'e touulhanI la Monsieur le Directeur,
n&cessiIct t i' vana ige d'envoy) rdcA cotons
aussi propres que po sible A propose de la note parue ces jours der-
CAMPECHIE Tci .calne c: sans af- ni"r"s dans Le Matin a sur la Matson cen-
faires. rar.e, Elira, chef de la ferblanterie a
MIEL. lFa -a caue d ; qu.lit; ftit une tentative d'assassinat sur ma per-
baissantes qui atrivent. Nous notions, en o:ne, Jimanche soir, croyant que je suis
effer, que tous le-,a .rrivg s sc.:b!,nt avoir a, cur de la dite no:e du journal.- Je
souttert, cards so:.t fc:mntt's : tres sales 'v suis pour rien, vous le sivez, Mr le
Nous co:ons nomnin.i muxct, suivan I) rectrcLtr. l maleveiilance du chef de
qualisle entire fr 4 n c: la terr'lanterie ne m atteinlra nullement.
CIRE. -Soutcitre. riirctr. 164 .t,, 6V. \cu!Lz agrtcr Mr le Directeur, mes res-
les So kilog. acquittis. pectu. u~ salu:arios.


O~~BP3 ~*1


r ;Ot\ *~.


RENSEIGNEMENTs
MiTEOROLOGIQT
Observatoire
DU
S~EINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

MARDI 23 FAVRIER 1909
Baromctre a midi 763. r"9
Temperature) : 21,4
33 ,4
Moyenre dinrne dl ;& temperature 26 ,I
Ciel un pen niuag ux dans I'apres-midi
sculement. Vent de i cre persisant :
Brume Barometr: s:atonnaire.
J.SCHERER.
N -vi e -t en u
Le Stc.mncr Sirnia. d la C' Hanrbour-
geoise amncecain., est .Lacn I'i ci vcndredi.
26 du courant.
It reparti.a ic minnm; jour pour Kngs-
ton, Colon, Por:-LU.: o:, prenant la malle
fret et passagers.
D.ces
Ce martin on, eu !ieu tle ftndraiilts de
ERNEs'r DYER, frere di rigr.'rie D-iyen au
Tribunal cvil de Poit-au-lrince.
Condo'lnces A la ftnille.
Fia. Qailles
Nous avons regu de Mirag. nre la carte
de fiapniil:cs de ''l e I AMv R.C- BROUARD
avec Mr ALBERT SOREL.
Nos felicitations.
Bal populai:e
Nons sommcs al!es jeter un coup d'coil
hier soir au march du Poste marchand
oi a eu lieu an grand bal populaire or-
ganisi par la commune de Port-au-Prince.
Cette foule immense qui emplissait la
halle et ses alentours vous aurait peut-
etre donnd, si vous la voyiez, une idle de
ce quest le people dans ses moments de
grandes crises. Celles de hier soir forent
heureusement pactfiques, pleines d'embal-
lements joyeux.
Quand le people s'amuse, dit on grand
dconomiste francais, c'est qu'il n'a pas

Le bal continue encore ce soir ..
Conseil dei Secr6taires d'Etat
Malgrt la grande fete des carnavals d
cette semaine, le Conseil des SecrCtaires
d'Btt a teno hier sa seance habitelle
oes Is Pr6sidence d Gendral Simon. On
y em mad jusqa' quae aemres de I'apeti


I


dansa fort tard dans la nu;t,enchanti,comme reil au repos, don't il se fit epliqfg
on I'a 6 t de tant d'amabilitis et d'exquises m6canisme. Le roi invite les av,
convenances don't entouraient leurs invi- ddjenner.
t6s les zelatrices de Siint-Vincent de Paul. Mr Benezech, diput: de l'Hraulrt,
Dans cette noble mission qu'elles ont ddcide.
entreprise et au course de laquelle elles out LONDRES 20.- L effet product par a
,eu si souvent a dire, dans lear appel aux medie a Le Foyer d'n anglais, s',
bourses des riches : t Qui donne au pau- toe chaque jour. II a provoqud en As.
vres prite a Dieu,tleur vie est donnde cha- terre an amour do milirarisme, tel
que jour cn aum6ne A ceux qui souffrent en n'avait pas vu depuis la guerre sod.
il est just d'encourager leur oeuvre diffi- caine. C'est a cette piece scale que I
cile et pourtant si humanitaire. Elles ont doit le remarquable enthousiasme
droit a la plus grande consideration et a pousse les jeunes gens A s'enr61er 4
respect le plus 6lev6. i'arme territorial. La moyenne de a
Revae du March6 engagements est environ de Sooi Ah
jour, A Londres seulement.
OR AM~RIcAIN 545 0/0 MADRID 20.- Les troupes es,agnolai
Consolid6s 6 0/o 44 0o la garnison de Ceuta ont envahi le
Consolidss 3 o/o 23 o0/0 toire de Beni-Mesaba pour les pun
io Janvier 42 1/2 / l'aitaque r6cemment dirigee centre le
Provisoires 42 o0/o tenant Nanco. Le roi A'phonse a 6
Tires bleus 20 o/" form hier de cette measure, qu'il a
Titres roses 20 o/0 pletement approuvie.
Li coe fjficielle du Synldical des agents PARIS 20.- La France ct I'Ang
de chang' qui parait tous les jours A 10 ont repondu A la note de la Bolier
heures du martin donne toes les autres demandant la reconnaissance d so
rerseignemcnts necessaires aux families et d6pendance avant le 27 frier, q.'
aux hommes d'affai~cs. croyait que cette reconnaissance
On demand Ctre un acted collectif de la part de
les puissances signataires du trait de
SUn jeux de harnais en bon eat. lin.
S S'adresser au bureau do journal. Des pouparlers sont engages en ce
M. et Mme Laporte-LAFFITE ment A Paris, Londres, Berlin et Rcm
en vue d'une intervention possible
(NaE ARCHER) le diff&rend Austro-Serbe.
60 Avenuedes Gobelins, 60, /Paris) LONDRES 20 On a appris ici
d'hui u'une on plusieurs puissances
Offrent ieurs services au commerce rs riront prochainement len
et aux families, tant de Port-au-Prince offices a l'Autriche et a la Siebie de
,que des autres villes d'Haiti, pour but d'arriver A une entente enre cas
toutes commandes de marchandises, nations n ps encore d
vins, articl-s de toilettes, de mode et sera L Puissance q ni fer ces
de bijouterie, etc. ma cs en aucun cas ce ne sera pas I
On peut expedier les commander geterre
a I'adresse ci-dessus et pour tous ren- PAr. s .2 -i Le Prsident Falitrs a
Sseignements s'adresser au bureau du 0u aujourd'hui Tang-Shoyi et les
journal. membres de la mission chinoise qoi
S- '- --- nent d'arriver dans cette ville.
I PA 20 ( soir).- Au course l
midi, le Roi a rendu visiite as
oUYIUleu EItraug res s'est promen6 en automobile daos m
virons ; ii a visit le haras de Germ
plusieurs grandes ccuries de corans.
DerriB res D6p6ches PARS 22.- Rente 3 /o : 97 7o
Le Conseil des mimstres s est r|li
martin A l'Elysie sous la pr6sidence d
BERLIN 20.- Les autorit s allemands ne Fallieres II s'occupa exclusivement e
Sp!rtagent pAs Iks apprehensions concernant revision du tarif general des doMors,
la situation entire 1 Autriche-Hongrie et l i fera prochainement l'objet des dei
Serbie ; au contraire, le sentiment du mi- de la Chambre. Le Conseil cngagea
nisierc des affaires etrang&res alkmind est recent sa rtspon-abilir sor sUa
confiant dr ce que la Serbic se soumettra nombre d'articles do tarf doet I
SA Inevitable, d autant plus que cette der- tion pourrait comprometre aos r
nitre reconnait 1'impossibilite de recouvrir commercials avec divers pays.
aucune indemnite de l'Autriche-Hongrie
pour I'annexion de la Bosnie et de i'Hf.r- BUE.OS-AYRES ( Ridublique At
'zgovine. 22.-- Le paquebot argentin a r
PARIS 20.- Le conseil de c binet ar- Roca a, venant des pors do sad, a
rCta le texte du project qu'il soumettrat I1 entire Puerto de San Antonio ct
la Commission senatoriale charge de la to Madrid sur Ia c6:e oriental *9
question des retraites des micaniciens et cendie s'etant dclart A board, et Ea
chauffeurs des chemins de fer. que I'6quipage et deux cents pgWI
Hier la Chambre, apres avoir entendu p1ri.
MM. Bouguson et Blanc, et la rdponse de
MM. Doumergue sur l'interpellation rele-
tive aux causes qui ont amend les institu- D6mosthin e RO
Steurs, membres do conseil dipartemental
de Laudes, A d6missionner, vota par 49 Disatatear-u uorit., ind
voix contre 69 I'ordre do jour r pr et sm- Diplmme et m a e d'
pie, reclam p par le Gouveroement. Elle 1'E1poldton (nversl
comment ensuite la discussion des inter- .mdt-Lou l ('m EI
pellations de MM. Castillard, Albin, Ro- d'Aanteiqe o9 )
set, Meunier et Chauvin, sur la ddlimita- Annonce iaecslients tantA
tion dela Champagne viticole et renvoya la Prince qua dans leo autr
suite de cette discussion A une seance ulte- t6s, qu'l a transfer sa 3
ricure. commerce esie ci-derant i
Le roi d'Espagne assist aujourd'hai aux St-Martin, PortalJ S-J
tlrien.es d aviation de MM. Wilbur R6publicuin, ran.
SWght; il prit place ensuite dans rIppa.No 9, non Mlo a e o ,


ALEXIS JOSEPH
Contrc mlitre la l Maison professionnelle
-S:, !tn e lii pcintu re It d' la ferblanterie.
Asile FranGais
It n'esc pas trop tard pour dire 1'eciatant
succs qu'eut la fute travestie d'enfants
organisce par le comite de l'Asile Fran-
ilis.
Dani la vas'e salle decoree avec gout les
tarandoles joyeuses de nos bebes en liesse
affirmaient que cet:e ftce de bienftisance
ne le cddait en riui aux bals des ann6es
prec6dentes.
Brochure
Nous avons reqi des Cayes une brochu-
re d'actualite intitulee : la Binque 'Natio-
nale d Haiti et la circulation monitaire ac -
tuelle.
Cet ouvrage contient de justes aper;us
qui ne pourront qu'int&resser nos lecteurs.
Le grand bal des Z61atrices de
Saint-Vncent de Paul
Lts dames de Saint-Vincent de Paul ne
cessent de fire parler d'elles, en des ter-
;nes dlogieux, et d'dtaler en toutes cir-
constarces leur charity chretienne. Ce
sont pour les pauvres qu'elles se sacrifient
avec un divoucment digne d'admiration et
un dsintedrcssement hors de doute.
11 n'y a r;en come les coeurs de fern
me dAns lurs epanchements vers les maux
d'autrui tt leurs sensibilitbs pour ceux que
la nature a frappes N'allez pas vous
opposer A leurs movements de compassion
quaud elcs s elancent, avt c la dernitre
volontm, aux _ecours de I humanity souf-
trante ; vous rcsterez impuissant en pr6-
stnce de leurs actions d'eclat et des sou-
lagiments qu'tlles prodiguent A ceux qui
soutfrent.
Le grand bi' de Saint-Vince-nt de Paul a
cu l'eu docn hier, en faveur des pauvres,
dan, les salons de Mile Laporte don't I'a-
mour pour les ceuvres de charity se mon-
tre si souvent dans route son ampleur.
La distingu6e Pr6sidente de la soci id
de Saint-Vinceni de Paul, Mme Julien Dus-
seek, Mie Etienne Mathon et tant d'autres
membres z6les ont donned toute leur per-
sonne A 1'organisation de la fete.
Les decorations 6taient superbes pleines
de cachet artistique.
Des trois heures, le bal dts enfants
commancait, joyeux et bruyant. Nos petits
mioches accompagnCs de leurs parents se
livraient tollement A la danse dans le tinta-
marre d'une musique qui les emportait.
C'6taient des Pierrots et Pierrettes de tou-
tes nuances.
Comme il etait convene, la soir6e des
grandes personnel s'ouvrit A sept heures
avec un monde elegant, choisi.
Les toilettes ne sont plus A ddpeindre,
elles sont de toute beauty, elles nous re-
viennent, pour la plus part, de Bellevue o6
elles eurent A fairs leur premier eclat. On


wo








IE TIMINI
VOUS woulez Vi par
prodit de la canne
San acucs ingr4diuet chimique
R6clamez le
re MON-REPOS
at la saprioritd a 6t6 reconnue
une M6daille d'Or obtenne A
estown (L 7).
L'Exposition Communale de 1907
a accord Ia plus haute r4com-

D6ptGBnl6ral :
23, RUE ROUX,"23
( Ancienne RuBoNN-Fol. )
aftia 2~o Alcool 900


Livres d'occasion
Nous renouvelons au public i'awis
I'on achite et v.',d ouvragis bai-
de tous genres, collections de
lives de juri- prudence
dresserr pour les conditions 107,
td Cdnr, '107 en face de la phar-
Aurel Bayat d.
LwJ D'OCCASION, en vented dei,
Vaant.
on comp!'le ot relide de
tant Pradines.
o .e VI, VII VIII, ielies et bro-
s de la collection Pradines.
Ed B, raux : RAquisitoires
H. Price : Rbhbilitation de la Ra e
Boroo : Code Civil.
Rpoublique d'Haiti Bdllitin d1e
set Actes, Edit, Emm. Chancy.
Cart.
4 Lois et tarifs des
douanes Ed. H6raux
cal t.
Bulletin des Arrats du Tribunal lde
assation Annees 1890, 190), 1905.
L. tfathoo : Annuaire de Logisla-
on haitiennr 3e et 4e Anndes.

Tibere Zepliirin Bell
Fabricant de c'aussu.re


Rue Tiremasse, facade Nord de
#"lce de la Croix-des-Bossalts.
SPECIALITE:
*ANTOUFLE.S M B7LES


IQ M.. % 11 r A L a eI. M C --qA'4b %N
L'Annuaire de LegiS- Maison fondle en 1888.
nation Haltienne, ,ia.,r i
Etienne'Mathon, contenant 1-4 loi,, Jlm rs 11 s rll
ddecrets, contrate, arr6tds de 1'An- Paramre H1ut ; Ru-
-eri arram ie JH:euh cant; Ku-
n6e 190", au prix de DEUX yal Houbigarnt; Fotiert Ilvai Par-
GOURDES, chez M. Verrollot, irn- fum I.lal; Savoi, I ou:'. et.. tr.
primeur. rue Bonne-foi et Chez Met Coflrets ,. parlu:,r;ne; t:..- lAant-.
Etienne M.athon, 87, Rue du Centre. Partum renumom ..strit Lotion, fri-
copherous.
-- -- Lampes, Fcuets et Chamois
Compagnie P. C. S. pour buggy tt buss.
Argenterie dce lu ,Bibelot!,
Avis Mousriquaires, Brosses, Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinrire de
La Compagnie P. C. S. prdvient les toutes qualities.
intdressds qu'elle met en adjudication La M.isoo a toujours un grand as-
la furniture des approvisionnemcnts sortimrnt de B.iji'.ter:-, d'Argenteried
mensuels suivants: de Dia,,nant. A la dd,-pob iorn du public
in 900 ( neuf cents ) mktres cubes l lts cral t A i .portle de toutes
de bois A brller ( Le mitre cube esti- l. oers. d'Foocre et d
mru par poids A raison de 480 ( quatre Wj ei Cr, trt'r, Confection
cent quatre vingts kilogs iem6tte cube) u ein Gr aur Cofctioe.
Le bois doit 6tre d6tailld de facon a Ah)rot de il o t argent,-
ne pas presenter des pieces ayant dia.,cnt dt ei,'rrcs ;orciuw ,s A deR prix
une longueur supdrieure A 75 ( soi- awanta-eux.
xante-qunnze ) centimbres et une AC kCAILLK .A
'Ap- i.,-.r olin n diamietre d6passant ACHAr DC
~vi rn -t .i s. !Prix exc-tc; :o :,eI
2o 30 (frente) tonnes de carbon de
bois. Avis i porlait
30 200 ( deux cents) traverses en Avis important
lylyhonde bois bran, sans aube
blanche, de im75 de longuiui, Om20 hamb de d. I
de larger minima et Om15 d' pais- au-.iin'., por te la coiss.nc di
seur. public (lU,, Seul, ._)In pr-,trient -I
Ies traverses doivent etre drott's, i ospo et te.; '
; .la corres t poidauice et ti mtes ailtIt S
non f.udues, scides aux deux bouts p esmaiaL de cette Istitu ou.
avec deux surfaces planes on paral-
Ieles, travails Ala hAcheou Ala scie. Port-au-P'ince, 17 fivrier 1909.
(es .j.iantit6s ci-dessus sont a livreri Le pr.'suidnt de la <:ha ,bre ,e Con-
inensut lement le long de la voie. merce.
L'adjuWiiction sera faite pour la d.i- D. I I:'IN. IS
red de six mois, a partir du ler mars,
cointre I.c dapii d'un caution nrwetn
s''levant A lavaleur de la moitid d'iite
livraist)(l lIn1 nsueile.
Les otl'-s solt h adre.sser, sous r *i l 119
eaclhe! a I)Dp6t cent ral, (Chi ,a mp dEi,
,Ma' ., j,-i. A la dit.. du 23 Te ri' ,-5 aV
I.A DIRECTI '.N --. nm r M WA


Pour ii in n :s et pour D i''
Mk Ln.:U IDE SOL.GES, 22, Rue 1:-s i.
Forts.
Axo.r-z o tous If I


fift'"S rA'lt BELLEVUE

P&ee 4,. Chompa-40-Mea
PORT.AU.PRINCE (HIAITI)
Mlm. Hermance ALFRED, directrice
APPARTEMUNTS POUR FAMILLE
Dlk mzS ]m-LUNCH8.
INUMUUESS ower a "nfe.4.M. vuuiur s wry- .n. T osporeavr
Iu* dQmI... Lee weuusaya daywrtnt ldtal-B9Uw~ toui Us 7 Mmi~
PIOPRIMt SPAIzU0sa., S'OUVRANT SUR DEUX RUES


ltlD 4 .di prwlohw. Ifl. wv...47sA iopt ho.
Sofia r4o .".ortrq~ae.

Qe 74 b reuv. 4 afr


411.


L, e c
fumi. Elle conserve l'dclat et


I


LU~- Rcomaa6.powr
Lug goFr '


-4
M4

MEM


~f l ~. *. At,. t ~~)44rreauqu. I elle
dluii". ut'v ,soupless o t our ve-
0uttt' incomparable el l i com-
miniqua.-its on dValcieux par-
!a fratcheur .-'1 te'i t, car elie xt souV',iraine


centre le hale, les piqxlres d'insecte:; at les eruptions d la peat,.
sans bi-;n,uth, invisible, adhd-
LA rerint, iapalpable, prepare
bij&s;ialtemItut pour IcR person-
nes qaui veItent avoir un teint
uireprochable; son parfum dMlicat, son velo id4 ont contribu6 A faire d'elle,
la Favorite dc s Poudres de Toilette.
A Lase de Cr6me Simon,
LE r parirA salon les principles
Les plusscrupuleux de I'hygioe
posshde a un certain degr6
toutes les qualitis bienfaisantes et pr6servatrices de la Cr6me Simon ; il
est particuliiremdnt recommandd pour la Toilette des eufants et pour les,
dames don't la peau est delicate.
Agence Gdnwrals at D6p6t pour Haiti
A la IMtroropole
MAAISON JU.ULS LAVILLE
sd, Ra de Mg.wemw doe tlat, 95


POUDRE- V ISU"OUG
BATON UIU UW a pduVwemet es-
wun6cr 1e6 jMUGtlCA6
1. MOM 59o F P lubmg St falft


- I


do Mattifiln & rIn


ng:U1 rn =7


PHOTOGRAPMUE
JH. N. DUPLESSY
Grand atelier de lue
1220 RUe DU CENTRE
Trravaux de toutes sortes et dii
-idtes granIdeurs.
I1p)roduct ions -Agrandisseiei ts
A occasion des carnavals:
Portraits evi travesti avec ou sans
couleurs.

.Maison central.
d'ART.A ET MNflrKIKHS
Le purnblic et les caniotiors rhiaticu-
liWrement ;ont avit-t c;qu'A partir' de la
pUilicati)) di uprt~stent avis ii est for-
m,-11vmriisnf d~tsfendu de dVbarquerl sur
iF' wart qui conduit au bain-de-mer 'le
F t~tab Ii ,-tsemet.

Le Imb ic est avist qu'A partir du
1011(11 22 'i'z coura' t 11 fiivra -'.idres
sti lA Ik Direct uionptmr toutes C,0lD-
inandes 00 r&~pw'at i olL-.
1.3 I)II(:- tio.-m
I ~a

!:.il plotit de i'Ihit.
LAt)In:ru


L'- S OW-slic )(1, Dirt 4,t t~titir (i vreis
--wtjt Jw,\.~ lwrt Louis Frlw,,trr. ois commelllt
1il# ii it'1 pijd de -,;t s ig aturt-.
.Jacinlel, le 17 f."i', 1e1 190'.'.




es pour la! Toilelle







Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Execution prompted et soinl do-, ordonna.wc:es.
Analyses scientifiques et technique-s.
Analyses des minerals d or, ;a,ngiit, nivie t .,utrs .. ta x aprs laP
mnthode americaine ( five tessa!i '
Fabrication d'Eaux gazeuses, sirops eKt v..'ritI Kola
Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et en detail
Propridtaire : W. Buch
Pharmacien dipl6me allemand
M. BLOT conserve son dep6t de Kola
Rze du Magasin de l'Etat


TANNERIE CONTINENTAL
DE
Port-an-Prince

CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24. COUL-URS
Vente des chaussures : Cavreau-glact_, re ni et cou
leurs, pour Homines, Dames et Enfants.


( BouTroxN, ELASTIQUE wr L
1 d6tail pour tout


GRAND PRIX


AC* )

eHOR CNCOURi t
HORS CONCOUR>


Rhum Barbancourt
Medailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Gr-und
prix, Hors oonoours dans toutes les Expositions dlpuis
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Continents )
Madarve Veuve BARBANCOURT, seute d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des formulas qui ont fait obtenir au Rhum Barban-
court les mbdailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suite
lea affaires de feu son mari, et se tient a la m6mehalle, sise 7, Rue
des C6sars, & la disposition de sa nombreuse clientele,
dent les commandos seront ex6cut6es avec le meme soin que par
le pass.


A LtLEGANCE

QORDONNERIE.

42, Rue des Fronts-Forts.
CRAU88URu8 BN DkPOT,POUR L A lrNT
Promptitude et soin aux comman-
dos tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme st tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
aouveaux.
Former am6ricaine et francta=e pour
Messieurs ; 616gantes et commo4es.
Pour leo infants le plusA laise.
Travail solide ezx6ut aveo
4de peaux de prexrimremarque
Assrance do grand rabais.
PAtes, Otrages t Liuialde


Chapeaux I

Chapeaui 1
Chapeaux !i,
PAILLI DE PORTO-iICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSE SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours dun chapelier remarquable,
M. JAIM TESTAR, d'installer une
FABRIGUO DB CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Sles de C.iffrs de L.ovre
Poer tons les gott it pour touteo
lee bonuses.


Etude
I)E:
Me Charles MILLER
Notaire public
5:3, itue (hi Port, 53.

Maison F. BRIUJNI.
195 GRAND'AUE 1
Dirig6e par

L. HODELIN
Anci mew bre i 4la SociaU PMila
threopiqu des maitrls failiGurs d P sri,
Vient de recevoir un grand choix 4d'.
toffes diagonal, casitmir alpaca, cheriu.
to, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particulibrement A sa clientAle ane
belle collection de coupes di casimir,
de gilets de fantaisia et de piqu6 de
toute beauty
Sp6c!alit6 do Costumes de no-
oes.- Coupes Franraiso, Anglaise *t
Amdricaine de la dernibre portoction.
La mason confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodds
dolmans, tuniques, habits oar-
r6s. eto etc. de tos grades

Mr C. L. Verret
Tailleur-Marchand
DoutIr avis A sa bienveillante clien-
tele qu" sa maison No 7 Rue Traver-
sibro est toujours bien pourvue d'une
vari&t6 d'6toffes de la haute non-
veaut6 parisienne.
QUALITi SUPaRIURia. C(OUPK A LGArNT
TRAVAIL SOIGNE. EXECUTION PROMPTE-
Prix trAs rrduiLt I
-- .71111-


Francisco


DESUSE


Fabricant dechaussures
ia Manufacture a toujours en d6p6t
on ganu stock, pour ia vente en
gro. et en detail, de chaussures en
tous1 genLles pour
HOMMEu, FEMMES, ENFANTS
L.as commands des commerCants
de I'interieur pourront etre "ex6cut6es
ldaus une semaine A peu pres.
-23, Rue des Fionts-Forts, 23
PORT-AU-PRINC ( HAITI )


Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
143,qGRAJND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURa S KN TOUs GENRES
EM DIP6T, POUR LA VunTW
MEN O0es T DfTAIL.
lz6ouUon prompted des
oonmmands&, tant iol qu'en
Province.
Formes A hommes ; 616gantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( DermAre mo-
de de Paris ) et le plus commnde :
chaussures pour enfants confection-
n6es avec des Peauvx de totes nnua~e
d'ane selection et dar6e irr6proeba-
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquid.e
Peor 0kaaer -e de i tse mu4WMM.


Ne manez plus de
S'il n'estfaitavec la "Pill
Best."
La meilleure farine du
Celle qui donne le meilleur
Qui produit le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignementeA
dresser A :
Ernest Castera
repr6sentant de la PILLsBaUY's Wi
BURN FLoUR Mu.s Co MUNuNW
MILS

JULIEN FLORUS
Ancien d4lve d la S* Comp
d'ouvriers d'ArtilUlri (Lord)
Se tient a la disposition da
pour tous travaux de oRO,
JUSTAGE, de R*PARATION de
forts etc. etc. A de bonnes codll
Rue de la Rivolutios N W
Fis-a-vis de la Chambre du 9I


NESTOR FELU
L'excellent tailleur avantageasi
connu de toute la R6publique a
de rouvrir son atelier Rue
(Rue des Miracles ) No 61, prbs is
6ger Cauvin,
Sa nombreuse clientele
comme toujours toute satisb
pour les travaux qui lui serost
fits.

Chez App. Cipoli
155 Rue Ripublicaine en face l
E. Robelin
Conserves fraiches arriv6ee pdL
nier vapeur.
Assortiment complete d'huile dd
pure, par gallon demi gallon 0
litre.
Vin de Bordeaux : rouge t
vinaigres, madere.
Grand assortiment complete 4I
queurs.


H 6tel Bellevue-
Le mieux situd, lo p6lPI
fortable.- Chibam i-I
Cuipine renominde.- Vue rMO

Gudrison de M. LBOXIM
altnint & lubrcmee .'
PAR LELIXIR DU1PEITBONm
M. Charles IYONAKI). plombist,5 '*
hotogravure ci-cotilre c t me CU I
rAl ace). et habip6i 6 W. role iit&BIhIor
pall di


.ropse&
'a-
:: crrctrre

X':~ ~. ~a..t "


base dii l 1 allKfie M
d'ELIXIR DUPEIfOr 0 luiX .sa MOM
de quelqu.' .r eaarnus. Au co
II. Ixtomard etami coznplirU
inS da publier soo cis dan' le but
senblables. I)wuPs
S. square doj~
P.-S. L'Eeisir Dool'. y mama bw
Willmook to oreessida -81OUU*-how
emnamL' Ilm~wool Lomw"Im sI,
ai Is s a sm* Is
60 was W 71K b",..


En gros et ei


I II I --~--