<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00557
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: February 23, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00557

Full Text

*.uzleme Ann6O, No 572


PORT-AU-PRINCE ( HAITI )


Mardi, 23 F6vrier 1900.


HU .II W
Irthur Isidore,

ISTTu OUOTIDIEN


I .


Cstmille N6r6 Numa


R*DACT3UR EN CHUP


Abonnements: I DIRECTEUR-FONDATEUR LE NUMnrO 15 CENTIMES
Ux Moin. G. 2.00 LE NUtOGo4IE
OKT-AU-PRINCGF ro Mor s G.00 Cl6ment Magloire
DlTEMNT U Moss. 2.20 Les aonnements parent da z et du S doe chque
ToiPARTs Ms 6.00 DIRECTION- r.DACTION-ADMINISTRATION monis t 0ont payables d'aaue
ANGER...... TTaos Mons. 8.00 45, Ir I 1ow, 45. 5 Luw munumn eae o d Mrn mc as mreae rmeWu


ous avons vi le people haitien
eser quatoize fois des gouverne-
ta don't il avait assez, et cela, aux
a de la plupart, pout ne pas dire
Irunanimite, de ceux qui ont ecrit
store national, a puissamment
tribu6 A altlrer le sens d- nos
caements.
os Chefs d'Etat ne sont generalo-
nt considers, quan I ils sont ob-
9s A distance, quo co:nme une
ie d'etes malfaisants qui se sont
c6dd dans l'uevre v~fas'e dac-
plir li ruine national. Nous
rchons lequel d'entre eux s'e st
tingue, par une conduite diffTrente
sea pred6cesseus, et nous arri-
s invariablement A cette concin
n que le moule est A peu pt~ i
mun et au fameux aphori-me
S* plue cela ch ing, plus c'est
msdne chose.
la question : a Qui a renvtrsr li)-
? ), la rtponse est co ne a La
solution de 18ll. Et A la qipas-
n:,a Pour quels griefs ? a, ii no1is
rtpondu par nos hiktoriens: sPar-
que, durant vingt cinq aanees, il
vait rien faith pour le pays et que
d6sordies po!itiqies et adminis-
tia rendaient son gouvernementi
loogtemps intolrabl-.
Pose la meme question pour SAl-
*0. on vous r6pondra par I'affaire
Inta et quelques autres.
our Salomon, f actor r6tolutioonn.i-
do 5 Aot 188, entire autres griefs,
tifone les incendis des 4 et 7
11t 1888 et I'ex6cution sommaire
on innocent.
al cit6 ces examples au hasard,
9, I chaque r6volu'ion triomphan.
00 ne manque jamais d'oamdrer r
P ief politiques et administratifs
OSt inspir6 la violence des armes,
& t pea de chose prms, ils sont
sT. toulours lea mDlmep.
SIt squ'ici nous no voulons pas


convenir que, deciddment, il ne faut
plus de revolutions puisqu'elles ne
changent rien et que s'il y a quelque
chose A faire, c'est dans un autre
sens, A moins de continue de nous
abrutir davantag.-.


caractere national. L'Haitien est nd
conspirateur comma le Francais est
nd Ieg r... Une fois, A bord d'un des
splendides bateaux de la malle royale
anglaise filant pour l'Europe, quelques
II ii iens groups sur le gaillard d'ar-
rtire, gesticulaient avec force, discu-
talent avec ardeur.
Voyez-les la-baF, dit le capitaine,
qui dtait un observateur profound, pa-
rait-il, je suis stir qu'ils sont en train
de rommer un nouveau president. b
II est bien rare, dit A son tour
M. de Prdville, en pailint de nous,
ul'un president quite le pouvoir a
I';poque retglernentaire ;on pref4reiait
le renverser six mois avant, pour .'a-


Mlai., au ldcmeurant, dans cette lut- mour de &'art. s
te continuelle entre nos Chefs d Etat M. Firmin. s'inspirant de Spencer
et la masse populaire, qielle est la St John, 6ciit de Geff ard : a Son es-
part do responsabilit6 de chacun ? prit d'intrigue politique a faith dire
Car, remarquez que c'est una veri- que, devenu Chef d'Etat, ri, pouvant
table lutte A p6rip6lies diverse : le pas conspirer contre lui-nm6me, il
dernier acte est toijours la chute du conspirait centre es propres minis-
gouverr.emet, puisqri'ils ne sont tres. a
pas dternels,- et alors la masse pous- Ce qui st vrai de (. frdr.l I'e-t.
se des cris d triomphe. Mais d -uis i dose plus ou moins 6g t'p, de tous
les actes prdc6dents, que de cris nos Prsi4dents et surtout d -nos mi-
de leui, quue de larmes, que de sang! nistres: Les miristres, dit de nous
Avant qu'une conspiration triomphe un (6.rivain, passent leur tcmp-' A
et pousse des vivats d'acclamations, co:.spirer, soit avec leurs colleagues,
combier d'autres avortent et s'tx- soit centre le President lui mime, et
pient dans la detresse des families arrivtnt ainsi A de continuelles rivo-
L'historien 6crit g6neralement : lutions de pal:is, aboutissant toujours
, Tel Ctief d Etat est tombde tel mo- A des fuslliades sommaires. 0
ment dovant telle R6volution ; mais Voyons, touj:)urs par le t6moigna-
dopuis quelque temps, le m6contante- ge concluant de I histoire, si le peu-
ment existait ; tlle ou telle conspira- p!e haitien niest ps calomnid et s'il
tion avait dclate et avait ete -touf a vraiment a ce point I'am3 conspira-
fte.., etc. Et I'on a tendance A s'6 ratrice.
crier: a Quel affreux 61re que ce Chef AUGUSTE MAGLOIRE.
d'Etat. a __ __
Bien peu se disent: a Qu'est-ce iU P LM I
done qu'un people q':i conspire con.
tinuellement ? Car, it n'y a pas A
dire. la conspiration est I'6tad ende-
mique du peup!e haltien. Avant- ier apres midi aeo lien au palais on
Je Fais que sur ce voint je suis ex- concert donn- par M" Enriqueta Monte-
pos6 a heurter bien des i Ides et bien negro en l'hoanear du prt.ident Simon et
des opinionsdepuis longlemps rescues. de si famille.
Mais lea erreurs persistent tout lel Mile Montenegro qui a one voix super-
temps quo la lumibre de la vdrite n'a be, bien faite,a charm I'assistance qui,plus
pas tent6 de lea diisiper ; c'est un d'ane fois, eat i l'applaudir. Elle itait as-
peu de cette lumibre que je veux es- sisde de notre distingue pianist Ludovic
sayer de projeter dns I'6tude scien- Lamothe. Etle chanta et exectae admira-
tifique de nos faits historiques. blement les morceaux suivants : Rita if
SLe complot politiqu, crit quel- et Valse des Joyaux de Faust; II Guarani ;
que part Fsrd6rio Marcelin, eat une BotelloloMa; arche mlitaire; Chmnsonette
manie chez nous. Coat ua trait do Napolitaie; Pot pouorr espagnol.


La grande salle diplomatique oh le Presi-
dent a recu ses invites etait comble.-
Nous remarquions Mis Canal, Ministre des
Travaux publics, Renaud Hippolyte. Inti-
vieur, S. Marius, ministry de la Guerre,
Ilraux,ministre des Finances, Maany,Jus-
,ice, Maximilien Laforest et ses filles, So-
lon M6nos, Sinateur E. Pierre,Mr et Mme
S. Lafontant. Mmes S. Marius, Salomon,
Lycurgue- Sam, Catina Fouchard, T. Ni-
colas, Henry Rouzier, Ducoudray, Hunek,
Chapoteau, 'Kieffer, Doret, Dr Sylvain,
'fudicourt, Angibout, Andrb Faubert, Ed.
Heraux. Foarnier, Blanchard, St Martin,
C'nal, Gauthier, Ernst Ewald, Chevalier,
\fanigar. C. Rosemond, Miles Nadr.au.Pro-
phete. Tertilus 'Nicolas, Barau, A. Canal,
J-an-Louis, Marie D casse, Mrs Kieffer,Hu-
neck,Docoste,C St R my. Ch Gaetgens,
Pierre Hudicourt.Angibout.Goarlat,Douyon
Dossous, Mars,Argant, Leopold St R6mv,
Cator, Dr Blanchard,etc, etc. A la fin du
concert, le President Simon et Mile Celes-
tina Simon, sa fille, offrirent une soiree
dansante inpromptue A leurs invites.
La musique du Plais se fit entendre et
on dinsa joyeusemen jusq'i' deux heures
du mrtin.- Le Presiden' dansa aussi. II
dinsa le menuet qui fut tre; en v.)gue au
dix-hnit:-ne siec'e et qui semble vouloir
reparaltre actuellement. 'Excellente soi-
ree d'ou sont parties des plus enchan'ds les
invites de la famille Simon.





RP NISIGNENBMNTS
M]gT]IOROLOGIQUES
Obseav'atoiwe

StIINAIRI COLLEGE St-'ARTIAL

LUNDI 22 FAVRIEI 1909


Rarometre A midi
i .-


764. "/0


remp6rature}1"11" m.
r. p6ratur Minimuam 192
Smaxitmum 32. 3
Moyenne diurne de la temperature 26 ,3
Ciel clair jasqu'ia h. et assez convert
depis. Brise de terre foe et persistante.
Rose et brume.
Barometre en Idg&re baisae.
J, MEN


Histoire d'Haiti

A L'USAGE DES ADULTS
LIVRE II.- CHAPITREXV

Les Conspirations haltiennes


f,0







A !a Croix-des-Miss;ons
Dimanche ratin le Pre i lent Simon
accompagneb des membres de sa maison ci-
vile et militaire s'est rendu A la Croix-des-
Missions oiu i'ttendait one fouled nom-
bresec, qui tenait A I'accamer. Rca par
le clergi, le Gal Simon se rend A Ia ch t,'e'-
le restaurie par les soins de Mimm Alida
Bonnefil et y assisted A une grand'messe
ch.ntCe. C'est Ie pere Leguideck, cure de
Saint-Joseph qui a fai" le sermon, un b:au
discours religieux mnl' de sentiments pi-
triotiques et de voe jx ardents pour la pros-
piriti de Ia Ripublique.
Durant Ie course de la messe, la musi-
que du Palais a execut6 de ires touchants
morceaux.
La quete a 6tC faite par Miles Celestina
Simon accompagnie de Me N Benoit,
LUonie Orlando, de M. Cistor, Mile Na-
dreau, du deputy Pierre-Paul.
Diner
A l'issue dc la messe et une court pro-
menade dans le bourg, le President S!-
mon va taire honneur A la table s3mptueu-
sement dres'se ou l'attendent des mets
exquis et ou des dames de marque vont
avoir le plaisir d'executer le service avec
ordre et competence. Mme Chavineau Du-
rocher preside A tout cela.
Remarquons autour du Pr6sident : Mm::
D:t:oudray, Fournier, Mile Celestina Si-
mon, Venezilia Simon, Ministrcs Canal,
Magny, Ph. Argant, commandant de I'ar-
rondissement. M* N. B.noir. Ca tor, Pierre
Paul, Miles Nadreau, Orlando, etc, etc.
On ne restera pas longtemps i table, car le
not d'ordre est d'etre en ville vers midi ou
une here.
Chez lea Wiener
Le signal du d-part doonn, on est en
sell, d'autres en chemin de fer. Un train
special avait &t mis A la disposition de la
fimille Presidentielle et des invites
C:pendint on fcra un. hilte en mi-che-
min. M et Mme Wiener auront le plaisir
de recevoir dans leur coquet chalet, A Sar
the, le Gal Simon et son entourage. Com-
me toujours, les Wiener tries aimables,
avenants, font un accueil des plus chlleu-
rcux au premier Magistrat de la Republi
que. e Je bois A votre santm, President, dit
M Wiener avant de vid.r son verre de
champagne, A la ]prosperit6 d-i pays, A la
grand: s6 ;rit6 que vous offrez A tous, et
A cette paiible garantie que nous sentons
lous avoir actuellement. Une autre voix
d'ami sous Ile coup de l'enthoustasmne,
.e fait entendre dans le silence de la salle
M. Auguste Gacjens, dat au Gal Simon:
SC'est la premiere fois, P dsident, que je
level un verre A la saute d'un Chef d E at,
je le fais sincerement et vous prie de croire
A mon d6vouement. a
Le President s'excuse aupres des Wie-
ner, remote A cheval pour regagner le Pa-
las, ou il arrivera A une here et demie.
Agriable matinee, o& tout un monde des
p.us choisis se livraient perdament A la
joie avec la pais qui est revenue et les sym-
pathies mutuelles qui vent les unas vers
@s5 antres.
Bassin G6n~ral
La question est A l'ordre do jour et de-
mande qu'on l'examine avec attention.
Le government vent Ajttacher son noo
i une oeuvre grandiose d'uilit6 etde grand
intIait. Nous nous proposons d'y consacrcr
quelques articles a En de fire ressonir
diff6rentes clauses do contractt doot la n6-
ceusitr nest pas A d6monmrer.
Ce sers sans pati pris quo nous le fC-
tos et simplemeut dams le but d'atr
tile a one immense populatio d'iadas
utbs qal atteadt base-omp de is no-
de. da BDds ammi.


Coreo e-Bellevue
Hier des trois heures de I'apr6s midi
plus d'une c ntaine d'enfants sc oat amu-
ses an vaste local do Cercle-&Blkvue.
Cette petite fe e de l'enfance a eu le suc-
ces habitual attache au reccptions orga-
niises par les aimables membres do Cerclc.
Les eligantes moodaines qu'accompa-
gnaient nos gentlemen corrects, oe deman-
dant ; eux aussi, qu'i s'amuser, on dansa
juosu'A one here assez avancee de Ia nait.
Compliments au comiti.
Bal travesti
Nous rappelons que c'est poor aujour-
d'hui le grand Bil travesti organism par les
Dimes Ze'atrices de St-Vincent de Paul.
La fete commencera poor les enfnts des
tro's heures de l'apres-midi et se poursui-
vra, comme nous l'avons announce hier,
iusque dans la nuit roar nos gais jeunes
gens.
C'est dans les vastcs sa'ons de Mile Isa-
belle Laporte, rue Bonne foi qu'aura lieu
ce magnifilue festival.
On demrandA
Un jeux de hirnais en bon Etat.
S'adresser au bureau da journal.
Bal mnasqa6
Le Conseil Communal de Port-an-
Prince announce au public qu'avec le
haut concours de I'honorable Secre-
taire d'Elat de I'Int6rieur, il donnera
les mardi et mercredi gra%,A sept heu-
re. du soir.un bal masquA an local du
march du PosteMarchand.
Les masques doivent s'y pr6senter
d6cemment ,aiguisds et ne doivent so
livrer a aucune danse obcbne,ceux qui
contreviendront A cet'e mesure d'or-
dre ne seront pas admis & ce bal.
D6c6s
Les fun6railles d'ESTHER BONNEAU dtcC-
de dimanche out eu lieu hier martin.
Condoleinces A la famille.


SITUATION
de la souscription ou-
verte au profit de la
Compagnie des porn-
piers libres

ACTIF
Compte Gonrdcs
Monsieur Michel Velten 25, la Compa-
gnie des CAbles sous marines 75, I. Dina 3,
Ch. Coupet to, W. Francis 5. Banque
National d'Haiti too, Sociere Biblique
25. Vve Chrispin ieune 5 Jules Arraul! 5,
W. Savain to. F. Cheriez a2, C' Ge"
Transatlantique 25, Eug. Robelin to, Mme
Verna 20, Dr St-LUger Perrier 5, F. C.
Carvalho to, Belizaire 5, Em Molse 5 M.
Guillaume to. Reiher 5, Abraham Sala-
me freres 25, Drossaint Lilavois 20, Tan-
nerie Continentale 25, Elie Mansour to,
G. Vallade to, Elie Grant 5, Langendonck
too, Vve D. Laborde to, Mme Vve Ewald
5o, Etienne Mathon 20,M* Oreste so. Riob4
Rigaud 3. H. Jn Joseph to, I. Th. La-
hens 3, Bedouet 2. genEral Garescher to,
Monsieur Jules Barthe io,Madame Lago-
jannis r, Mr David Fife 5, Vve A. Pro-
phEte 1o,Mr J. R. Barjon Io,VveProphete
Peloux et Co 1oo, Elie Hakime to, E
Bonhomme 4, Mgr Beauger ro, Appolon
Mre Eustochie $, M. Duplessy o,
Bacha 20, D. Chancy to. Chs. Fontin
(St-Marc) xo,D. Luders so.Roberts,Datton
o5, W. Pressoir to, A de Matt6is o, G.
Besson to, DubC 5, J. N Leger So, Is.
Mews et Co to, Green Knaebel et Co to,
Painson to, Pharmacie Centrale to, Hey
debrand 5, Francois Ambroise 2, Albert
Desmarquets 5, Louis Lota to, C. Brown,
2, Jeiffris o,so, J. L. Sanon 2, Monsieur
F. S joura6 to, Zenon 5, Smith 2,
F, Coupet 5. L. Verret 5, P. Lochard 5,
Crepin 3, Jules Laville to, Th. Dos-
SOUS 20, Gordon 5, Zaki 5, Gerlach
.. r- BArl T m.. G r- d.-


Ad rin istration Postale ct VU l, U \o5, CIC LC tUluC 4,
rinisration Postale MOriol a,Mgr Pichon 2,Justin Thomas 5
Lettres recommandecs en souffrMce M* Bonamy to, C' Ind. et Agricole 5,
SERVICE INTERIEUR Joseph Nadal to, Antoine Audain 3, W.
Mile Clelia Michel, Estria Nelson, El- Hepple et CO La glace re 5, Stecher 40,
mina Franros, Brunel Delnce, Isabell G. Coby 5, d Espinose to, Katini to,
Sylvestre, Colonel Charlusse, G" Louis Ernest Castera 5, H. Silver to, F. Men-
Champana Bernard. Henri Labastille, Eu- des 2, Vincent MakhloAf to, Jn Salime et
gene Damas, Paul Louis Maccel fils, L- Makhloufao,Eug. Vieux Inst St-Louis de
once Belfong, Lamartine Gerlus, JIr6me Gonz.gue to, Asseph Georges to Catinat
Joseph, Capitaine Akxis Jinius, Armand Fouchard 5 Jh Licomb- 2 ,PereBenoit to,
Nicolas II, Auguste Victor, Louis Marius, F Desuse 5,J. Borno I. Total: G. 1.507,5o.
Lwudun Roger, Bordes Larrseux, Comman- Compte or
dant t"r Bataillon I5""' Regiment, Joseph Recu de Monsieur Villcjoint 20, Lyon
Morisset, William Rion, G" LEopold Hall et Co 20 El. Gabriel 5, Ph Carl-
Gousse, Furcy Cha.elain, Solon Lflicur, stroem a, Stempel 5, P. Hlidicourt a, R.
Avance Joseph, Sous-heutenant Justiin Pre Picot 5, V. Leconte to, Simmionds
Louis, Berthomieux In B. Legros, Benolt freres 2o, D. D-joie i, G Keitel et Co ao,
Z66, Commandant Elusma Jean, LEon Ri- F. Hermann 20 A. Baptiste A.LareurI.
vitre, L'oificier Achille Sansaricq, E. Hyp- Totl P 4 i.
polyte,StPierre Dimanchi,Augoste Bstime, Conversion des P. i 507.
Sylvestre St Hilaire, Theodore Pierre, Ra- 50 65o de prime
bin Colas, Nordeos Philippe, Menolos Ca-o 6 / de prime. 9
just, Claude fis, Lamothe Azor, Ls Clan- Total or P. 34
de, D. R. Eog ne, Ledios Jn Simon, N. oalorP.3348
Hall, M. V. emrne. PASSIF
M. et Mme Laporte-L AFPIT A vers6 a Th. Dossous pour sold de
(N AcM) douz. dechemises fltnelle rouge... ao do.
(N Ar iR) Montant de Ia facture par *Fer-
60 Avowseds GobeMs, 80, (Pars) dinand de Lessepsi une pompe
Offrent lours services ag coomecrceT incendie, t douaine de ha-
et an families, tant de Port-an-Princeches suprieures, a grades
quo des aatres villea d'Hald, p cordes r. o8 frs. 245 2a
totes commander. de ma ch.AndO, 4 o/e de prime sur P. 245.25 9,8s
vin, artides de toilettes, de mode et Timbres, frais, Gdes G.
de bijoutrie, etc. 3.6o cover :a 6So o/. de prime 0.48
Oa puet expedler les commander 275,54
A& radrln e cl-desa et pomr toa reo- Balance en caisse $9,3
Nignementis sadreaO r as bureau do -
Joavrl. or P. 314,85


CONSTANCE PRst
Port-au-Prince, le 17 fevrier
Le Commandant de la
pagnie des pompiers l
A Messieurs D'Ennery l D
Dossous et Charles I'I,|
Messieurs,
Au nom de la Compagnie, o
vous presenter mes plus vifl
ciements pour la gdn6reuse
que vous aviez bien voulu pr-
mois de mai dernier, n oarr
souscriptioa n bliqu, en von
liorer I 6tat deo note mat6ri.l.
C'est I'occasion d'adresser
remerciements i tous ceoaxql qi
t ibu6 i cette ouscription doat l
che a 6td malheureueement com
par lea d6eastreux incendieg dId
6 juillet de I'ann6e derni6re.
La mason Simmonds frIr~
sans aucune commission s'6tda
gee de recueillir les valeurs soed
et de fire la commands desl
qui nous sont necessaires, n'a pa
mander qu'une pompe A brasu
cessoires, une douz ine de bichtg
e6rieures et deux grande cords
la facture s'alevait i la soma
P.
A ce chiffre, il y a a ajouter
le sol.le de la facture dta
trois douz inei de chiemi-
sea flanelle rouge, soit at

1). or
Les competes de Ia dite soucil
accusent en favour de la coM
tine balanceen eaisse de (or P.
cinquante neuf dollars treated
centimes or amdricain.
Vu l'urgente n6cessitd d'unM i
secondaire dans les environs doq
nue Gr6goire ( chemin des
station qui pourra debservir la
tiers deBois-Verna, Turgeau, (l
de-Mars, Ie Conseil d'administml
ddcid6 de vous demander d'dl
cette valour aux travaux de
lion, be r4servant do fair un apu
habitants de cos quarters pour ri
vement de cette utile coistrudci
En attendant la r6elisation i
project, une pompe A bias a 6ti 4
wee A la station central des Trs
(Chuip-de-Mars), atn de port
premiers secours a ces quartieW
can dte sinristre,
Vtuillkz agreer, Messieur.-, l'ag
sion de mues siuc6es sentimU
gratilude et de ma haute considn'i
L. ETHSUI

Compagnie des Chemins de Fetr
Plaine du Cul-de-Sac
Sociid anonyme cairta1e, uniullioN i
Site social : Pot-au.Pvince
Champ de Mars, ( o ;6
Port-au-Prince, le 9 f6vricr. 19o.
Monsieur EBTHAr,
Commandant de l Compiqw j
piearU libres doI P*W
EBa so hAl
Monsieur le Commanbdst,
Votre communicados noes
transmise, BOOs arvos l'avotagsd
informer quo noos recevo ,-s
dans notre Dep6t, ao.Champ de
la Gare do Nord, los demu
qce vous ddsirie y pt.
pm besoim de vous .e qm sJ
poor lear eosted. .e pl as
elles soot irao semn M "s
noae Oae r p astis.







iB c s de iistre voos troevere tou-
das no stations prcit6es des quipes
A voos donner Ie plus large coe-
t quo I mCrite roevre gtndreuse
voos dirigez avec tint de davoue-

Heoreau de roos avoir 6t6 agrdable,
tvouS rCenovelons, Monsieur le Com-
at ; I'asusauce de notre haute con-
tion.
L'IngW lir- Directeur.Ss c f,
L. GrrBn TnmwrsAuu.



MtsJWK

Dernire 8 D6ptclhe

VONu 19.-- La NNuvelle Presse li-
a dit que le miistre de Russiae Bel-
d est arnv6 aujourd'hoi i Vienne ap-
at 1es ropositions da Gouvernement
rb en vue d'un reglement des diffical
entire la Serbie et i'Autriche-Hongrie.
MADID 19.- Le roi Alphonse est par-
d'ici hier pour St-Sbasticn. L' Epocat
Sqe le Roi va se ren lr direccern-nt 1
an ( France ) pour assis er aux cixp&ren-
des freres Wright, les aviatears amd-
Baux.LEs 9. Le 'Patriotes annooce
de tres graves nouvelles ont 6:6 re-
Sd Congo, ou des innondations ont
d'immenses deglts ; des postes mili.
res, des factories et des village s out et&
its par les eau La famine fait de
Mbreses victims dans les regions affec-
TtktAx 19. Le Gouvcraement de
rajdlird a cnvoy6 des agents pour exa-
les dtius causE par le tremblement
terre do 2 Janvier.- Cette secousse
*smique avail 6 6 enregistrc par tous les
aphes du monde entier; mais
n'est qu'hier que l'on a su l'endroit
at o clle s'etait produite, a la r6cep ion
'n message annoonant qu'elle avait can
d'imporants d6gits dans la province de
aristan Josqu'a present, seuls de mai-
res ppor-s sont parvenus A Tehran.
a secousse a 6t: to.t pirticu iCe.enent
lcate dans Ii reg on montagneus. si .,;
Mre Bourmudj.rd e, la province de Litu-
sta. Seule une pittec prtie dJ dis rct
pa 6ire iniipctE: ;, a s il a 6 6 6..bit
ae i1 villages avauent e 6 psrtchliem:t
toalement detr its. Oa estime 1A o le
Mbre des locitlits affec es.
RUXEuLES 19 Une depeche de Leopold-
le, Eutt ind6pendant du Congo, dit que
ois fooctionnaires franCais ont 6 t tu
manges par des indigenas anthropopha-
LOWDON 19.- Le bruit court asr le con-
nt ique I'Autriche a adresse un ultima-
u.li la Serbie. Cette noovelle nest pas
"oe Z sCrieux ici.
SOFI 19.- La France, la Russie et
ngleterre out, dit-on, notifi officielle
lent l reconnaiss-ace de la Bulgarie,
.a Tiryovo le 5 Octobre 90o8.
P p, 19. -Un dit imperial cree an
isre de e a marine.
U.aLw g9. Mr Ciniano Castro, ex-
.t du Ventoaola. t part pour
e, os il compete fire un long *tour.
PAisSr9- r Pichon, msisue des
.es rang6tes a envoy A Mr Requauld
inre de LFrance so Maroc, des instrc-
spcials, coocernan la procha e ar-
SFe deM. Merry dd Val,
a3t dip omaut de dw Is a-
*Le a Goeveremgacs soat as
Pmpe ac J mar I h&iw L~CaM s.
PAm IS .-- Jm RIchepla a 6rm-


oa aujourd'hoi membre de l'Acad6mie' A do Matt6is & Co
Franuaie. Une foule dlgante assisait i la
cdrdwonie.- Le discourse de Mr R:che- Maion fonde en 1888.
pin a dd trrs aplandi.- C'est Mr MaL.-
rice Barrtes qui li a r6pondu.
LowDns t9.- On disait aujourd hui
an secretariat des affairs Etrangires que I
les nouvelles de Sofia annonoant que I'An- Partamerie Houbigint; Ro-
gleterre avait, avec d'autres puissances, de- yal Hoabigant; Fougrtc Joval; Par-
care reconnaltre I'indpendrnce de la Bul- iLm Id4al; Savon, Pon'r- ; etc. etc.
garie, etaient dnudes de fondement. Coffrets de parfur-. ne t t 6l1gants.
On ajoutait qu'il n'y aurait aucun chn- Parfaum renonmm6 .-stri ; Lotion, Tri-
gement dans I attitude des Puissances A eopr"wouw.
Irgard de cet Etat, jnsqu'i ce que la ques- Lampes, Fouets et Chamois
tion d'Orient ait etC reglEe. pour buggy et buss.
Le bruit qui courait ier dans les capi- Argenterie do luxe, bibelo.s,
tales eurspeennes, que i'ambassadeur d'Au- Moustaquaires, Brosscs. Pipes, Fumai-
triche i Rome avat 6t6 noiique par son Cigarettes, Cravates, Maroquinerne de
Gouvernement d'un ultimatum A la Ser- tOto qualit6s.
bie z'est pas confirmed. La gravity de la si- La MAison a toujours ul grand as-
tation eat cependant indiquoe par 'in- sortiment de Bijouterie, d'Argeterie,
quietude qui asgee dans les cercles com- do LhMarnt, a la disposition du pnblic
merciaux. L'opinion des commerpcnts an- en g6noral et A la poitao de tnute,
trichiens est que seule l'ampossibilih de le bourset.
realiser ses desirs, emphche la Serbie de Ateoers d' lot loer:e et dc
commencer les hostillitis. BiJouterie : Gravurca Lonfection
Rouzs 19.- Le a Corriera d'Italia dit sur command.
que la delivrance de la reine Helene est Achat de wieil or et vied ,'rgent,-
attendue prochainenent. diamant et pierres pr cie-e -e A des prix,
MAGDEBOURG (Prosse) 19.- Par suite t'*RGageux.
do debrrdement de I'Elbe, cinquante vil- AcaTT D'RACAI.LS Do CawRIT
lag- t c-nqiante miles arcs de terres se Prix exouupionnel
trouvent: ous leau. Toutes les rues de --
Sithausen sont recouvertes de cinq pieds
d;eau : le trafi; est interrompu ; presque AviS important
tous !cs habitants de cette ville, environ -
300oo, s sont rlfugis ici. Des miliers de
bceufs et de moutons oat peri. Toutes les La Chambre do Commerc de Poit-
pierres tombiles du cimeriere de Seechau- au-Priuco polite A la connaisss uce du
sen ont t:6 enlcv6es par les eaux. Public que, seul, bon pr6sideit -igrie
VALPARAISO ( Ch li) 19 Sur la de- la acorrespo dance eL toutcs autlts
made de la Republique de Co'ombie, le pie:es 6manant de cetto Institution.
Gouvernement Chilien a autorise deux of- .Port-au-Prince, 17 ftvrier 1909).
ficiers de I'armee A diriger la reoranisationt de l C d
de I'armec colombienne. Ces offciers sonnt i t de la Cha ,re de Com-
partis aujourd hui d'ici pour Bogota. ~D. Ee IN( IS


Compagnie P. C. S.
Avis
La Compigni I'. C. S. prdvient les
initdressAs qu'elle rnt en a-ljdtdica'ion
la fo'wrritur'e des approvision nements
mensuels ,uivants :
1,) 900 ( neif :ein!s ) b tr.'s cubes
Je buis a b Luil r ( L*, uib're cube esti-
nm6 par paids a rais-on d- 4,0 ( quatlie
cent lqua're ving's kilog, lemblte cubi-,
Loi b. 4 d>it tRl e do ttille ds f- coin A
ne pai preutter des pieces ayaiit
ue long eur saperieure A 75 (soi-
zante-q,,ifozJ ) centimeres et une
#paisseur ou un diami6tre d4passant
vingt ceutimlir. s.
2, 30 (treute) tones de carbon de
bois.
3o 200 ( deux cents) traverses en
b.yahonde. bois bran, sans aube
blanch, de im75 d.* longueur, Om20
de larger minima et Om15 d'6pais-
seur.
Les travel ses doivent 6tre droites,
uon fondues, sciees aux deux bouts
avec deux surfaces planes on paral-
tles, travailles A la hahe ou A la scie.
Cos quaatiter ci de-sus sont A livrer
mensuellemeut !e long do Ia vole.
L'adjudication sera fdite pour la d;-
r6e do six moi-, A partir du ter mars,
centre le ddp6 d'un cautionne-ent
s'6levant A la valour de la moiti6 d'u.ce
livraison mensuelle.
Les offres sont i dresser sons pli
oachet6, au D6p6t central, Champ de
Mars. jsqua' la date, du da fvrier
1909 D.a
LA DIRBCHON


dol
411


PHOTOGR APHIE
JH. M. DUPLESSY
Grand atelier de luxe
120 RUB DU CENTRE
Travaux de toutes sortes et do
totes grandeurs.
Reproductions-Agrandissements
A I'occacion des carnavals:
Portraits en travesti avec ou sans
couleurs.

Maison central
d'ARTSd E r MIVIRS
Le public e les cannot tier parcu-
lier meantt sont avis6s qu'A partir de Ia
publication du present avis il est for-
mellement defendu de d4barquer sur
l~ warf qui conduit au bain-de-mer de
I'etablissement.

Le public est avisd qu' partir da
lundi 22 d't crant it devra s'adres-
ser A la Direction pour routes com-
mandes ou reparations.
I es commaridrs on '!e rAparations
iqi n'auro'tt pas Ote autorisdes par
la Direction seront saisi's et vendues
an profit de l'E'at.
LA D'PECTION

I.e soussigni, Diiecteur d'enregis-
trement 'e la viilode Jacmel. announce
au I~ublic qu'il a fait choix de Mon-
sieur Joublrt Louis Fran(ois comme
cominis hignat ire ct qu'en cette qua-
it6 il rcpond de sa signature.
Jacmel, le 17 fwvrier 1909.
I'H. BPEroux
S- II I I


Ogg


$O


a:hliucit !'epitidno auq;iel elle
I lq i rli1 donnt une souplesse *t ,n ve-
l Uut ittomnparable en lui com-
.uuniquant son delicieux par-
fum. EI'e conserve i'6clat et la fraicheur du tei-it, car olle est souveraine
contre le hale, les piqdres d'insectes et les eruptions de la pear.
sans bistututh, invisible, adh6-
L 3 I UIlllHSUIK dfI rrentA, impalpable, pr6par6e
"IA lillI ll l l11 i Uspecialemrnt pour les person-
nes qui veuleut avoir un taint
aureprochable; son parfum dOlicat, son veto it6 ont contribu6 A fair d'elle,
Ia Favorite des Poudres de Toiletto.
i Lase tde Cr6me Simon,
Li b 1l Ii1 IiI 1 nI rnrpa siolon leos princigOS
E es plu scrupuleux de. 'hy
possede A un certain dgr6
toutes les qualit4s bianfaisantea et pr6servatrices de la Creme Simon ; 1
sat particulibremeut recommand6 pour la Toilette des enfants et pour los,
dames don't la peas est delicate.
Agence G6n6rale at D6p6t pour Haiti
A. la M btropole
MAISON JUL8 LAVILLE
O, Ame deoM qin de rJ'M, OM


Prihdits adjieiiqa s pour la Toiielte


CRIME "ewe", mlrcuur~blcmT
POUDRE... Ig IOU1HR

S-- m .Inm t-Xus. PAMl~416 h5l~IS


--- ~


1 ------ ,


V- -- -. - - - -


I- -- I


1


p


--- -- -- --


I


L1~








Pharmacie W


Place


Buch


de la Paix


Amitlyse; ~ -iciieiiijiits ct te'litil(II(s.
AnaIb>.;es d.>- m1irli! 1- d or. .u g.a! liivre et autt:(, ifltdix d aprls la
in 'thode aInmoi-riai'ie ( (i0e fs!si/ '1.
Fabri,-atiotj d'Eiux gazeuses, sirops et v&ritabte Kola


Champagne A P. 6 la douzaine.
Droguerie en gros et


Propri6taire : A7


en detail


Buch


Pharmacien dipl6md allemand
M. BLOT conserve son ddp6t de Kola
Rue du Magasin de l'Etat


TANNERIE CONTINENTAL
DR
Port-an-Prince

CAPACITTf 500 PEAUX PAR JOUB


PREPARATIONS


DL' PEA'lX DE VINGT-QUATRE (24) COULiURS


Vente des chaussures : Chvreau-glace, Verni et cou-
leurs, pour Homrnms, Dames et Enfants.
( BouTOmnA, ELASTIQU rrT Irc* )


ot aU


GRAND PRIX


detail pour toute la R6publique


HOURS CONCOURS


Rhum Barbancourt
Medailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors concours dans toutes les Expositions depuis
1881 jusq u'A 1907. ( Anoien et Nouveau Continents )
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des fornules qui ont faith obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suite
les affaires de feu son mari, et se tient A la m6me halle, sise 7, Rue
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commander seront ex6cut6es avec le meme soin que par
le passe.


A L'tLEGANCE

OORDONNERIE.
E. BSEFpIS:
42, Roe des Fronts-Forts.
CRAUSSURES EN DPOTT,POUR LA VENTB
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Former americaine et francaise pour
Messieurs ; 61lgantes et commodes.
Pour les infants le plus& l'aise.
Travail solide ex6cut6 aveo
des peaux de premi6reDmarque
Asurance de grand rabals.
PAtes, Ciragee st Liquides


Chapeaux I

Chapeaux I
Chapeaux ll
PAILLS DI PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours d'un chapelier remarquable,
M. JAIMs TESTAR, d'installer one
FABRIQUE DI CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Cdifwe du Lwmwe
Pear tous le gott et pour toutes
lee burses.


Etude
DE
Me Charles MILLER
Notaire public
53, Rue ilu Port, 53.

Maison F. BIUNLE,.
14 GRAND'KUX t91
Dirig"e par

L. HODEL.N
An.cw mwwbr de de Soeiet Pkila~m
threpique de maiatru taielWr do Pri L
Vient de recevoir un grand choix d'4.
toffee diagonal, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour detail, etc, Reco"msoo-
0e particuli6rement a sa client61e ane
ifele collection de coupes de easimir,
4e gilots de faataisie et do piqu6 do
toute kearut.
Sp6cialit6 doe costumes s de no*
os.- Coupes Fr-.ucase, Anglais e t
Amt6ricaine de la deruitre perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes mili.aires, habits brodes
dolmans. tunitqf es, habits oar-
rds. eto eto, de toeas raldes

Mr C. L. Verret
Tailleur-Marchand
Done avis A sa bienveillante clien-
l61e que sa maison No 7, Rue Traver-
si6re est toujours bien pourvue d'une
vari6t d'6toffes de la haute non-
veaute parisienne.
UALITrr SUPRaIlURK. COUPr iL&OGANT
I RAVAIL 80IGNI. EXECUTION PROMPTS-
Prix trAs rdduits I

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours eo ddp6t
un grand stock, pour la vente en
gros et en detail, de chaussures en
tous genres pour
HOmmEs, FEMMES, E FANTS
Les cornmandes des commergants
de l'interieur pour,-ont 6tre "ex6cut6es
lans une semaine A peu pres.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAII )

-~
Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
t43,,GRAJND'RUE], 143
PORT-AU-PRINCE
CEAUSSURE8 EN TOUS eQNRSX
as DIP6T, POUR LA VxNTs
EN R0os ST DETAIL.
sExout0on prompts dos
oomumandos, tant lot qu'en
Province.
Formes A hommes ; 6legantes at ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( Derremr m-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
ndes avec des Peaux de teouls eIncn
d'une selection ot durte irr6procaa-
bles, a des prix avantagenx.
Cirages, pAtes et liquids
I Pewr eaow urr de Souwes wncf '


e mangez plus de
S'il n'estfaitavec la "Pill
Best."
La meilleure farine du
Celle qui done le meilleur
Qui product le plus de pain
Le paid le plus blanc
Le pain le plus lger.
Pour to-- ne -Tm nem-
dresser :
Ernest Casters
repr6sentant de la PILLSeUaY'S WA
BURN FLoUR MILs Co
MILS

JULIEN FLORUS
Anciews d de la o96 Compql
d'ouiwbrr d'Artfl4r4 e (Lr )
Se tient A la disposition du
pour tons travaux de FORne,
JUSTAGE, de RIPARATION de
forts etc. etc. A de honnes con
Rue de la R6volution N*
Vis-d-vi de la Chambre dem


NESTOR FELII
L'excellent tailleur avantage-
connu de toute la R6publinqu
de rouvrir son atelier Rue
( Rua des Miracles ) No 61, prbs 4
Lger Cauvin,
Sa nombreuse clientele t
comme toujours toute sa
pour les travaux qui loi serol
fids.

Chez App. Cipoliu
155 Rue Rdpublicailn en face 4
E. Robelin
Conserves fralches arrives ptrl
nier vapeur.
Assortment complete d'hbile
pure, par gallon demi gallon i
litre.
Vin de Bordeaux : rouge et
vinaigres, madere.
Grand assortment complete
queurs.

6tel Bellevue- -
Le mieux site, le plus
fortable.- Cham
Cuihsie renomm6e.- Vue sur tI
Gudrison de M. LEONAII
tfleint de tuberctLe o psbiusmi
PAR L'ELIXIR DUPEYROUI
M. Charles LEONARI, ploabier, *
photogravure ci-contre est n e on i
IAlnace). t hnabile 6 Ii,. rise Pitlor, a Bo
a. .. iro aI
r a" c' charit e U
S'. vailt pas
::: : iral t;



l4.


LIM6U. L.Pres s
nla e pDuFier k cpy dm d _


Sa ble. a U* aIsetree
w. 'cumr o9rhI (I) tr
ir M, tI ll 1K,.di l.co,.|fc
I---b. l. l
^^^^^^^ L ^^^_^^^^^__^^ ^ -B^M^'^^^^
hi--.- L'Yi M riMw iM^M^ ^^^y'i^


En gros


r