<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00528
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 20, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00528

Full Text
Deuxi6me Ann6e, No 543


PORT-AU-PINCE ( HAIT )


Meroredl, 20 Janvier 1909.


tI


JU 31LI 1
Arthur Isidore,

ADMINIsTRATEUR QUOTIDJEN


Camille N6r6 Numa


REDACTEUR RN CHEF


Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR
MU Ms. G. 2.0 LE NUMiRO CENTIMES
PoT-AU-PMINc u Mon. G. .00 Cl6ment Magloire
DEPARTEMENTS Ux Moss. .. 20 Lee abonnements parent du Iz et du a d cheq
DPAoRTEMENTSUMo's8i0 payables
Txom Mors 6.00 DIRECTION- 9tDACTION-ADMINISTRATION moin et ont payables d'avaic
T'TRANGER ........ Taou Mos. 8.00 4 45t* w LAWmanmeri-a lAr-. ou nono wDreastyrmm-
45. gllR~g 4- lmmaumrta u nn n M!ontm M-


LE

CONGRESS AMERICAIN ET L'ITALIE

P.00.000 votes pour les victims du trem-
blement de terre

La ge'nJrosit6 des Amdricains eat ind- nelle a surgi qui demand que les
puisabLe; on le savait deja, car ils don sentiments d'humanitd s'affirment sans
nent de nouvelies preuves de cette gAe- tenir compete des frontiAres nationals.
nedosite chaque fois que l'occasion s'en a L'immense detteque la civilisation a
prscente. Mais ils viennent de faire contracted A l'6gard de l'Italie : la vive
plus qu'ils n'avaient jamais fait pour et constant amitid entire ce pays et le
secourir un people stranger. Dans sl n6tre ; I'aflection que portent A leur
c6ance d'lier, le congre- de Washing- terre natale un grand nombre de bonds
ton a votedd P. 800.000 pour secou ir citoyens amdricains qui sont venus d'l-
les victims du tremblement de terre talie ; enfin, l'abondance avec laquelle
en Sicile et en Galabre. C'est un don i Dieu nous a bdni dans notre tranquilli-
magnitique ; il sera d'autant plus ap- td,- tout cela doit nous porter a don-
prdciA des Italiens que le vote a dte ner des secours immediate et efficaces.
unauime dans les deux Chambres du a La gdn6rosit6 priv6e rdpond noble-
congrsp. ment aux appeals qui lui sont fait par
On sait que le Prdsident Roosevelt, la s0r cana de I'American Red Cross
sans attendre la rentr6e du congrbs, avait Society.
fait partir pour l'Italie, deux transports a Avec la certitude d'6tre approuve
de la marine de guerre, I'un de New- par vous, j'ai donnA ordre aux deux
York, I'autre de Port-Sail, avec des i transports de la marine, le a Celtic a et
vivres, des vOtements, des medica- le a Culgoa *, de se rendre sur la sce-
ments, etc pour les survivants de la ne du d6sastre oi, au regu de l'autori-
catastrophe. Les cargaisons de ses deux nation que je vous demande en ce mo-
navirts, CvalnAes a P. 30J.000, dtaient i ment, its pourront distribuer les vivres,
destinies A ravilailler les Oquipages de ies vetements et lea autres approvision-
Sescadire ameArcaine (qui ach6ve le tour nements don't ils sont charges et qui
du moodje et qui est actuellement dans ont une valour de P. 300.000. Le a Cel-
ecanal de Sutz. Une parties du crlAdit tic, a d~jA pris la mer et le a Gulgoa a
voted par le tbnpt couvrira cette pre- est A Port-Said. Huit navires de I'es-
i6re .d6penr.o de 300.000 ; en outre, cadre de cuiraseds qui revient aux Etats
ne aufre some de 500,000 eat mise Unis ort requ I'ordre do se rendre
la disposition du p 6sident. dans les eaux italiennes, et ii a dtd de-
Voic le message par lequel M. Rooe- mand6 au gouveroement d'Italie si lours
Olt avait recommamd4 au oongrEs de services poavaient-atre utilizes.
nir en aide aux victims da tremble- a Je recommande que le oongr6s ap-
*nt de terre : rouve I'envoi des approvisionnements
*,AuSLnat et a la Chambre des r6- deja effected, et qu'il vote en outre un
prdsentants : credit de P. 500.000 poor 6tre affected a
L'efrayante calamity qui vient de I'ouvre de secours, la diser6tlio do
apper le people, d'ltali; a pour con- pouvoir execotif et avec .l consente-
tene la misbre et la souffrance par meant do government italien.
li habitants d'une vast region qui Je soggbre que la loi soit conse 1
( cheppd A la mort, mais qui sont dans les m6mes terms quo celle qul
a tri, sans nourriture et sans futv6tde & la suite do d6satre do moot
ds d'exitence. Le m'canisme nor- P614 en 190.T
r lalde duquel il emt pourva a ssux t ar Roo~ cT.
8a.he tro cNorepi*, Votot f
PIu4, @t Om djtasososp joa- VOdW malattinot '1. t ~t* 4 o it r640


lution vote par la Chambre des repre-
sentants et ratifi6e par le Senat :
a Afin de permettre au President des
Etats-Uniq de faire parvenir en Italie et
de distribuer A ceux qui soutlrent et
sont dans le besoin des vivres, des ve-
tements, des m6dicaments et autres' ar-
ticles necessaires, et afin de lui per-
mettre aussi de prendre telles measures
qu'il jugera convenables en vue de sau-
ver et de secourir 'ceux qui sont en
danger ou menacds de mourir de faim,
un credit de P. 800 00t' est, par la
present. autorisd, cette some devant
6tre prise sur les fonds disponibles
du tr6sor.
a Dans I'exdcution des dispositions
ci-dessus, le president est price de de-
mander et d'obtenir I'approbation du
gouvernement itlien, et il est autoris6
A employer aussi les navires de guerre
des Etats Unis et a affreter des paque-
bots on autres navires. *
Les deux Chambres du congrts ont
vote une autre rdsolu'ion dains Inquelle
elles experiment le profound chigrin q'ie
les representants de la nation am~ri-
caine on ressenti en presence de la ca-
lamitt qui a frappd I'it;ilie.
-__ ,_ __ __ __ -





MKtT3iOROLOGIQUES

Olbaewrvatoizre
DU
SENIRAIRE COLLEGE S -MARTIAL

MARDI 19 JANVIBR 1939


Barom&trc A midi
miniuuum
Temaperature* inmaurnu


764 o "/*
20, 6
30, a


Moyeone diurne de la temperature 23,6
Ciel trfs cmvert pendant la unit, on
pen naagen dans la joarode et tries clair
drast la deritre unit. Tcmpdratore nor-
male ; baomtcre .oseamt,
Agihadoa omicriasiqem dieps 6 b. de
soir.
U Il3m~


Les 6v6nements
du 15 Mars 1908
Les poursuites entambes centre les a-
teurs des attentats politiques do x$ mars
dernier marchent rapidement : nous msom
mes en measures de le prouver par la let*
tre ci-apr6s adressie au Ministre de la Jus-
tice par le Chef du Parquet.
Le public, les parents des victims se-
roat satisfaits de constater que chacta M
met la tache et prend la responsabiliti
qui lui income par le fait desa fonctioon

Port au Prince, le I8 Janvier 90o,
LE COMMISCAIRE DU GOUVERNEMENT
PRES LE TTIBUNAL CIVIL DE CE RISSORT
Au
Secr&taire d'Etat de la Justice
Mons'eur le Secr*taire d'Etat


J'ai I'avantage de vous informer que
sept des mandats d'amener lances centre
les prCvenus de I'assassinatdu a~ mani oat
&t executes.
Sont deposes en prison les nomt ds
Emmanuel Dgind, Alexandre Nelson,
Aoguste Liroche d t Fusill6, Thdag6ae
Cineus, Montreuil Guillaume, Arban
Nau et Octave Durand.
Veuilkz agrder, Monsieur le Secrtaire
d'Etat, I'assurance de mes respectueoses
salutations.
L. COUTARD
On attentat contra MoasieAr
Cl0menceau
Un Corse m6content do nor de Be-
nedetti, a tire plusieurs coups de revolver
dans la direction des feneires do cabinet 4d
M. Ce6menceau, au ministare de l'iandeur.
Personne c'a et atteint et 'autear de
cet attentat a did arreti.
II s'en est fall de pen que M. Climea-
c-au soit atteint, car il dtait assis a oe6t
d: la fent:re travers-e par 'les ballet. As
premier coup de feu, il s'est lev6, a oovet
Is feo6tre et a aper o dans la roe on iand-
vidua j i en brandissant no revolver criit :
a A Ca le tyran. Vive la Ripou lWe s.
A ce moment mre: le vi''t de pied 4i
president do consetd s'es: ..,ac, relver-
so point dans aI direction do cors. tje,,
tires pi 's, lai a cri M. Cleueoceas udjw
tre4 FUp dit 4e son c6t B Id
d m oo rl" 6I r Puis it


113L I .





water. Aux questions a lui poses, il a ihelrs au Palais Na- 'Assemble provisoire a ranch dans le
rpondn qu'il en voulait a M. CItmen- sens de L'affirmuive la question de saoir :
ceau qui, en sa quality de Ministre de l'in- tional. s sor un bulletin it se trove inscrit deux
tCrieur, lui avait refuse I'autorisation de noms; ce bulletin serait-il consid6re com-
lancer une loterie. __ me nul.
De m6me que les assailants du Pr6si- C'est ici que la lutte allait 6tre chaude
dent Fallifres et du commandant Dreyfus, PO LIT I UE et decisive, quand I'urne accusa un nom-
il a qualified son acte de simple geste pour I11 4 bre de bulletins inf&rieurs an nombre de
obtenir justice. votants, ce qui, d'apr6s les lois 6Cectoralcs
Arrivage rendit le scrutiny nol.
Arrivage On va bient6t flair par organiser rendit e scrutiny nu se reticent, sl
Est arrive le steamer Prins Willem I, I'a:lministration nouvelle que s'est Me dexB candedats s ratirent seou
venant de: donn6e le pays et sur laquelle on fon- suivent. La surprise de iurne appeile pr-
Neto. d d. > suivent. La surprise de l'urne appelle a la
New-York.- Mr Michel Salame. de tant d'esp6rances. It est A souhaiter presidence et Ia vice-pr6sidence deux
AI-WCarc.- M. Barthole, St-Louis Jean, que l'on ,'alt pas de deception sus- honorabilits : MeHrauxet le trop i-
Mile Prince, Mile Alice Pinard, Louis Be- ceptible de refroidir les elans encou- mableCicron Dessables vennent ensuite
lot, Mile Marie Michaud, A. Derac, Marie rageants de ceux-la qui veulent se les secritaires et les scrutateurs: Valin,
Batraville, Louise Bataaville, Destinobles vouer A I'oeuvre salutaire de notre r6 Doug,'Trasybule et Lafonant ; quatre
Ad6, Ldon Ad6, Procendo Rivera. Dr g6 ~ ration par le travail productif,par g e int ent
Gousse, Lamarre Guillaume, Marianne le d6veloppement Aconomique de nos On passe au s4 sections de Dinput ; sur
Sylvestre, Jh. Eveillard, Julien Tardieu, resources, afin d'aboutir au p:us t6t n passe au ecions de Dpu ur
Horace Dupiton, Datant Sjour, Adrienne A I accroisaement de no finances. 929 votants Me J. Michel Brady a itd, par
race Duiton. Datant Sjour, Adrienne accroissement de finances. une majority 6crasante, de 875 vo u, 610
Sejour, Ga art Guerrier, Georges Crispin, Q e peut-on entreprendre de s6rieux 2ue riput6 d crasitale, Nod s nois se-
Ciceron M. jeune, Diog&ne lNarcisse, S,6- sas capitaux ? Rien Cependant rions permits de li dresser ous om li-
phen Dussuan, Mile arida, Meranti Bi- nous sommes assez riches, assez bien m s tout en espadrn en s science t
Ched, mMci -i a do'6 ments. tout en esparant en sa science et
gaille, L. Martin fils. o' par a nature pour que nous en sa bone foi, tout le bien possible pour
Tribunal de Par sorions, par nos etorts, d'une sitaHaiti, si meu que nous Me Hraux
Tribunal de P tion honteuse oi nous ont places, ne nous it devnc
SECTION NORD notre apathie, notre indifference et le ne nous qail devancss
Elna St-Fleur porte plainte centre Re- peu d'amour-propre que nous met- Gon e z ces quelques hrascs qu pe
naline Surin qui a exerc6 des voies de tions A exploiter notre sol si fertile ae nous avons P raccoler.
fait sur le mineur Br6sius Bellevue. Me en tout. Je viens, dit-il, au nom de a society
Casimir, se basant sur un certificate du Dr Les hommes nouveaux qui sont A don't vous tces le representant, vous adres-
Raymond, conclut A l'emprisonnement de I here actuelle, A la tfte des affairs ser mes flicitations. 1 'occasion du vo-
la prdvenue et A seize dollars de dom- et auxquels on pr6te une certain pe spontan qaui vous elit DeputC. La po-
mages-intierts Le tribunal se declare in- co np6tence et qui ont promise de pulaton de Port-au-Prince qui comprend
competent et renvoie I'affaire par devant nous changer I'aspect ddsolant de la qu'Haiti est aux Haitens, surveillait de-
qui de droit. R~publique ne vont pas sArement se puis 15 ans que vous habitez la Capitale,
L'arpenteur Georges, Vilmenay est en- contenter de nous payer de mots; ils le mondre de vos actes, et en t6moi-
tendu centre Anguste Monddsir. C'est comprennent qu'il nous faut des faits, gnage de votre conduit respectable vous
une affaire d'ane capture, de fermier, etc. drs actes capable de justifier la con- envoie A la Chambre. Elle espere que vous
qui est renvoyee i une autre audience, fiance que l'on a place en eux. Its le saurez dfendre ses intCrets avec d6vone-
Tribunal de Cassation comprennent, disons nous, et vont ment et d6sint:ressement, et croit qn'a-
S. C'. CILE agir en consequence. Ce qu'ils front vec le General Antoine Simon qui lui est
SECTION CIVILE de bien, dans I'int6ret general du peu- un sOr grant vous saurez pr6venir les
audiencee du ACardi i JLanvier 9o09 pie, leur donnera entiArement droit A plus minces de ses besoins.
A dix heures et demie le Tribunal, sous la sollicitude national. Attendons I aEn ce moment, je m'arrete par undoux
la prisidence de Mr le Juge C. Dejean, espdrons souvenir qui fr6le mon esprit. Je me rap-
prend siege et entend les affairs de : CAMILLE NiANR NUMA. pelle qu'en 1902 a cette place lue vous oc-
SMadame veuve Turenne Michaud cupez, le Peuple de Port au-Prince, par
un vote sincere fit de moi Diputh et me
centre le sieur Eugene Linstan: de Pradi- Tribune du MATIN icora de la cocade bicolore. Je ai ou-
es. rapporteur Mr le Juge Baron done jours portie avec honneur et dignity parce
Lecture de sonBron done ue come vous, mon cher Brddy, je fus
Lee Ministre Pblic, Mr Luc Domini- 1 Eu de la Nation. Permettez qu'A mon
-our, au nom du people, ie la passe i vo-
que conclut au reject du pourvoi. tre boutonniere. Des batros accutillirent
.- Le sieur Et enne Petit Fnt e centre de discourse.
a dame Fevrier Olibris. ce discours.
a dame Fvrirr Oibris. Me Brady, toujours plein de modestie,
Mr le Juge L Denis, rappoitur, lit son M.* J. M. Br6dy elu D6put6 avec cet esprit vif, ce extrieur sans ex-
rapport. du Peouple tsavagances o& se cache ccpendant une &me
Le Ministre Public, Mr Luc Dominique, prte A se montrer 1i oi l'action est vive,
concut h la Cassation du jugement dC- Avec le G6ndral Aotoine Simon au Pou- nous gratifia de sa meilleare prose qui mal-
nonc. voir, les esprits peasants prennent leur li- heureusement ne peut se reproduire qu'en
l damet-Noel Gilles consorts centre bre essor, routes les liberals sont enfin substance.
Aprs lecture d rapport print reconquises ; la press si longtemps bail- a Ma sante, repondit-il, chancelante ne
pMr I c JueP La ppse lone devient libre, les elections memes me permit poor le quart d'heure de vous
par Mr le Juge P. Laraque ; Me Cons- I sentent l'asp:ct d'ane veritable lute o adresser un discourse. Le moment d'ail-
tantin Beroit, I'lin des avocats des de- p -sentn t I'asp:ct d'une veritable lutte oi
an Beel n des avocats e celui qui arrive i la victoire pent cons- leurs en est-il i cela? Il imported an con-
le Minister Public, Mr Eug. Doatrnel, ciencieusement, en paroliant le vers do traire que nous passions i action,- mais
le Minister ub, Eu. Dr po6dire,. 'action vive, dterminante, A Faction
colut csstion d jgement tta- vaincre avec pril o triumph ve qui tend au rktablissement de l'edifice na-
qu. ,- I gloire. tional qui menace raine, la parole ne peut
Vu l'indisposition subite d'un magistra empe, dill viet d'e prodaire d'effets que quand elle estjointe
n ige,l'udience est levee I'extraordi- 'e m roduie d'effetle on
en sigel audience est levee i l extraordi- ifestement donned. Trois candidates se sont action. Sans nut doute vous voulez con-
naire. offers aux electears de Port-au-Prince nalhre mon programme ? Je dsais das
pour etre ae Ddputa de la Capitale ; tons mon adresse iA i population que je me
A IS 0 FFIC IEL trois avocats et d hommes d'n grand croyais dispeas d e enexposer, mes princi-
A V IF C mirite. C'est i qui aura Ia majority qui pes tant deji connas et ma resolution
sera &a. E ie Governement devant cete 6tant de m'vetnuer, i n'tre pas moins que
-- manifestation de la volontn gdErals, o je n'ai 6tC A la 5e Legislature. Le Moim-
II est port( A la con- Ie people s'af.rme, s'efface. m" oGJceG o so trouvent publides totes
Rico que pour nommer le Prsident les seances de la Chambre des DEputes,
naissane. du public que de l'Assemblee primaire les elections out n' en tmoigoent-ils pas hau:eacnct?
-, f dur6 cinq ours, ce qui a faith dire au jour- II est. Messieurs, tel pays de l',iranger
S. Exe. le Pre6sdent Si- ,'Imparial q.' datrc.. temps c'at on infant est pleur e jour de sa nans-
6td fait en ms tnrmp daux muewmeUrs. sauce et fetC le jour de sa mon. A l'heure
mnon donnera audience Bien des insidets de nature, voyez-vous actuelle je pleure, je ne pleure pas par les
dimanhe mat n ne f Pprement juridiqus s sont produits ; no.o yea, je pleure par I'esprit, par I'ame et
di anc e mat n a eUftons celal o Vincent, president de par le cur. En spo, lorsque je fas 61*


Deput6, je pleurai je ne pleurai pas per le
yeux, je pleurai ar I'esptit, par I'$
et par le cceor. En 19o8, an contraire a
term de mon mandate je ftai ; je ne f*
tai pas par dos gestes, mais bien par Is
coeur, parce que faisant un retour sur mco
m6me, considdrant ma conduite an Par.
element, je constatai que je n'ai pas d4am
rite de mes mandants. Ainsi, je ne saura,
si je dois fe.er mon retour a la Cham.
bre que le 9 Janvier 19g11 minuit sonnant
car c'est a ce moment-IA que je pourrai -.
voir, si j'ai etC vraiment digae de la consl*
duration de la population.
t e discours fut vivement requ par us
tol'6 d'applaudissements. *
On se s6para pour aller A la maison pri*
vee de Me Br6dy, cu la reception la plus
cordial nous a :e faite. On vida le cham-
pagne. Tandis que le Deput6 recevait des
compliments par ci, par la, des toasts de
bonheur et de bonne sante ; la musique
de la Gaide jetait sa note de gaietd par.
mi les assistants et l'on dansa jusqu'a diz
heures du soir.
V. de SEVRAIG.
--


Niuveiles E trangeres

Dernieres D6peches
ST-Pi-TERSBOURG 15.- Le vice-amira
Rojestvensky, don't on annoncait la mort
hier, sera enterr6 demain avec les honneurs
militaires. Sea restes seront ensevelis as
monastere d'Alexandre Novzki, qui est le
pantheon russe et ot se trouvent ddji ln
corps de quelques grands soldats, musi
ciens et 6crivains de l'Empire. La mort de
l'amiral arriva toot A faith subitement.
PORT-D ESPAGNE 15.- Les bruits qni
circulent ici anuoncant qu'une epidbmih
bubonique svvissait de nouveau dans I'lle,
ne reposent sur aucun fondement. On n'a
en e eer, enregistr6 aucun cas de cette
maladie depuis le 28 Septembre dernier.
BELGRADE I6.- Le cabinet Serb a,
pour la iroisi6me fois, depuis le zer Jan-
vier, donn. sa d6mission au roi Pierre, qui
I'accep-era probablement.
PARIS r6 Le a Vo:taire *, le premier
cuirass6 frsnqcis do type t Dreadnought*,
a d; lanc aujourd hui A Toulon. Le
a Volta.re a est le premier d'une sCrie di
6 navires semblables don't la mise *s
chan ier eu lieu au commencement
1'aie6e 1907. Ce sera un navire i turbines.
L :.~ ari, de 4 canons de 305 m/m, 12
de 240. seize de 75 et huit de 47. 1
cost total s lbvera a une some de cia*
quite quatre millions de francs. La cels-
ture cuirass&e du Voltaire n'est pt
au~si paisse que celle du a Dreadnought a
Les cinq autres navires de guerre main
tenant en course de construction, se no0W
mcnt le c Diderot a, le Condorcet ,
le Vergniaud a, le a Mirabeau i, ,
a Danton a.
PARIs x6.- M. Jos6 Paul, encJ
special du V6nzua6la, a fait cet apr
une visit I M. Pichon, ministry des
fAires 4trang6res,
PAiLs 16. A partirduo er Mai pro
les voyageurs qui arriveront en P
n'aurunt le drott d'entrer en franchise
dix cigarres, ao cigarettes on aune oan"
demie de tabac. Les femmes et le
ne pourront passer en donane aucane
de tabac.
MEisiNE 16. Qnatre-vingt deux
sonnes ont etC arreiees jusqu'ici, sons
cusation d'avoir depouill les victiid3m
tiemblement de terre on d'avoir col
d'auares vols. Ces personnes passerotl.
vant le consell de guerre.


I~ I I--- .





PAus 16 Une dipeche reu e de Vien-
ne dit que des brits circulent dans cette
ville d'aprs lesquels le prince Nicolas de
Montenegro a rait abdiquo en faveur de
son files, Te prince Mirko.
LONDWRE. z6. Le contre-torpilleur
STartare D dans ses essais qui ont tc
faits aujourd'hoi, a atteint la vitesse de
38 nceuds, battant ainsi son propre record
official. Les machines dtaient alimentees
par du combustible liquid. II marchait
avec son armement complete et son 6qui-
pae et effectif de ngerre.
PARIS 17.- M. Clmenceau, de con-
cert avec M. Briand.priparent un project
de loi en vue de reformer la loi 6lectorale
en France ; tons deux voudraient retablir
le scrutiny de listed. La Chambre des D6pu-
t6s serait renouvelable par tiers tous les
deux ans.
PARIS 18.-- Rente : 96 so.
HAVRE f8.- Caf-Haiti, Cap : SO So.
PARS IS1 Au d6but de la seance i la
Chambre aujourd'hui, M. Colliard depose
une proposition tendant A la suppression
de la representation de la colonies de l'Inde.
Le Sdnat vota un credit de 6.o00.o00 de
francs pour secours d'extrCme urgence aux
ouvriers victims du ch6mage et continue
la discussion des interpellations sor le Mi-
roc. M. Picard, ministry de la marine,
accompagnd du vice-amiral Aubert et du
g&nera Gossot, s'est rendu hier au champ
ae ir de la marine et A la poudriere na-
tionale A Sevran-Livrys. Apr6s avoir vi-
sit4 divers modules de canons, le ministry
assists aux experiences sur les moyens de
privenir des retours de flamme.- Un
tamponnement cut lieu A Puyoo sur la
ligne du midi. 1I y a deux morts et qua-
torze blesses. Le chef de gare de la mission
Habas a et& arr&ti.

Administration Postale

Avis
Comme suite a l'avis iosere dans
les journaux Le Matin et le Nouvslliste
en date du 18 courant les d6teches
du Steamer hollandais Prins Mauritz
restees en souffrance A la Poste A
cause du brusque depart du dit
steamer, I'Adminislration Gdnrale des
Posts inform- le pub'i.: et le Com-
merce en particu'ier qie, grdee a une
entente avec la Maison Heirm u n &
Co, Age:its d. la Co;np*gnia A'tas,
les conrrspondances sheont achemi
nees a New-Yo k, via JtrAmit. par
le Steam r P itii Sigismnnd a, jeu-
di, 21 du courint A 5 heuies precises
du soir.


Chez App. Cipolin
155 Rue Ripublicaine en face de
E. Robelin


Conserves fratches arrives par de'r-
nier vapour.
Assortment complete d'huile d'olive
pure, par gallon demi gallon et par
itre.
Vin de Bordeaux: rouge et blanc,
vinaigres, madere.
Grand assortment complete de ii-
queurs.


p


Fp
'Panamas ...
Poor Hommes et pour Dames, chez
Mh* LtoxNDE SOLAGES, 22, Rue des Fronts-
Forts.
Accourez tous II


NESTOR FELIU
L'excellent tailleur avantageusement
cennu de toute la R4publique vient
de rouvrir son atelier Rue Fdrou,
( Rue des Miracles ) No 61, pres de M*
iLAgr Cauvin,
Sa nombreuse clientele trouvera
comme toujours toute satisfaction
pour les travaux qui lui seront con-
fles.


ChapeauxI i


Chapeaux I
Chapeaux I 1
PAILLE DI PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI0 SAN MILLAN
SLe coiffeur artiste, qui rient avec le
concours d'un chapelier remarquable,
M. JAItM TESTAR, d'installer one
FABRIQOU DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salo* d4 CWGo ijw dLe owr
Poer Ioos ,qs *oOfts et pour toutev
*'- .


On demand


De bonds onvri*rq, taillaurs adressez
vous Grande Rup N 148. Chez Jh St
Cloud Maitre Tailleur.


L'Usine Chateaublond

A i'honneur d'aviser sa nombreuse clientele de la Ca-
ptale et de lai Province, qu'elle a transfdrd son Grand
Dap6t, numerous 24 et 77 k l'angle des Ruee, Macajoax et R4pablicaJ-
pe ( (rand'Re ).
Ancien local de la Pharmaeie St-Joseph


I


A TOUS
FAU6 Nkme Pon rm6m0-et bieuveillant accusil Bil 0garantit Is

Oy U ,t6 stla p robt6 qui ont fait son OU006oh ts a ,t 6w
"tion touI ours croissants.
ILualne Cbateauagod m r t*
a, t Pbwe Ctbi dSIko Angie des Sarumdo Pe pi. g R tOM
om4Svsmt Dae, .1 1)


I


ur


On demand
Debons ouvriers taiileurs et un aide-
coupeur habile.
Prix avantageux.
S'adresser Grand'rue, No 195.


Mason F. B HUNKS.
19Mb GitAI D'AU) 19b
D:rigee p r

L. HODELIN


Ancin membre Ie la Socie- Phila,-
tkropiqwe des mattres taillears de Paris
Vient de recovoir un grand choix d'6.
toffes diagonal, casimir alpaca, chevio.
te, cheviote pour deuil, etc, Recommaa-
do particuli rement A sa clientAle aUn
llfe collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie ot de pique 4,
toute beauty
Speoialit6 de CostautDm s c D o-.
Oe.- Coupeo Fran(,;sra. Aagiaim ev
Amiricaine de la dermbre pert ctior:
La mason confectionne aussi des Cop.
tumes milltairee, habits brode,
dolmans, tuniques, habits oar
rE6s. *to qto. 4* wm* .er


D6mosth6ne ROMULUS
Distilatear-~luoriste, industrial
Diplome et 6daille d'argent &
&rEposition Universelle de
int-Louis, ( Etats-Unis
d'Am6riqae 19o4 )
Announce A sesclients tant A Poi t-au-
Prince que dans les auires locali-
tes, qu'il a transf6r6 sa maison de
commerce sise ci devant A I'Avenne
St-Martin, fortail St-Joseph A la Rue
R4publicaine, ou Grand'Rue, halle
No 38, non loin de la Gare du Nord.


I


sortis
tirage


Ces coupons d'obligations de P.or
100 ( cent dollars chacun sont rem-
boursables au pair A la caisse de la
Comqagnie centre remise des titres,
Le Conseil d'Administration de la Comn.
pagnie des Chemins de Fer de la Plaine do
Cul-de-Sac.
Le Vice-Prdsident,
H. C. STAUDE.


I


Produis agieniues pour la Toilell


E0

Lo



Olt


Le


adoucit l'dpiderme auq


5'
e
se

CD



fuel erie


LA 'I donee une souplesse et un ve-
Iout6 incomparable en lui corn-
muniquant son ddlicieux pas..
fum. Elle conserve l'6clat et la fratcheur du teint, car elle est souverainI
centre le hAle, les piqdres d'insectes et les eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adhd-
L rente, impalpable, pr6parde
sp6cialement pour lee peron-
nes qui veulent avoir un teint
Sreprochable son parfum delicat, son veloute oat contribu6 A faire delle,
la Favorite des Poudres de Toilette.


A base de Or6me Simon,
SI1 prdpard selon lee princip
LE NSIM ON les plus scrupuleux doel'hy
poesdoe A an certain dIp6
toute- ee quality otentaisantes et pr6servatrices de Ia Cr6me Simon I;
est particalurement recommasnd4 por la Toilette des infants et pour -,
dames don't la peace ot delicate.
Agence aGenrale et D6p6t pour Haiti
A. la 14 M6tropole
SMASOgn r .m s z.A ZLL
#4 Je 'wn- A M MNem do rm,


CRIME"SUH 1WMU
P01/DIE iE f vroum1
SAVONl e semMWk A= JvWU "O
'.81KW.~ 68. Imkor ~rPbuE 81 mb. 1 ~ 0u 1e- ---t-t------


I


F~.. 7


- n-Al


fi -_


,%Now Nbow 4 4-- -- -
Adr AM


I


Avis
Les numerous suivants sont
au tirage des Obligations 5 o/o,
qui a eu lieu le 19 du courant
No B 5
C 106
C11
C 131
D 93
SD 412
SE 115


w


m


.1



k


J


11


p


H6tel Bellevue-
Le mieux situd, le plus con*
fortable.- Champ-de-Maro.-
Cuisine renommde.- Vue sur la mer*
A Vendre
Deux buss en bon 6tat, don't Us
' eltch.
S'adresseraux bureau du e Matin a
-- -- ==--
Avis Commercial
Nous avons 1'avantage d'aviser I
Commerce que nous ouvrons our
cette place, A partir de ce jour, une
maison d'importation sous la raison
social :
F. ADDOR & Co
Monsieur Hugo Leisner, comme
associe en aura la direction.
Cap-Haltien, le ler Janvier 1909
F. ADDOR & C.

Compagnie P. C. S.


- .- "W -


A %w %..; %. -j %., 4




--- mp- F' W --- M


TIAMEME CONTIKENTALE

Port-au-Prince

CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
3IUPARATION DES PEAUX OD V.iGT-QUATRE (24 COULIUBS
V'fte des chaussures : crvr-au-glace, verni3 t oou-
rurs, pour sommes, Daaues et Eaants.
( BoUrroxNk, ESTIQU rr Lact )
En gros et en detail pour tonte laR6publique


Hpr-S BELLEVUE

Place du Champs-do-Mrs
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
Mme Hermance ALFRED, directrice
APPARTEMENTS POUR FAMILLg
DINERS--LUNCHS.
IstaUllaton modens et cofortable Viesur Ia mer. Tmapldrr~
doum at rdglidre. Le Tramways d.serv-.tr 1' Hatet- Sllieva toia wes 7 Mtiuise


PROPRIM SPACIEUSE, $'O) ` k~As 1 i4R DCUX RUEA


PROMMNADEO


~u &2' C,


8.15 d.k rdceptsn. P a o
Ron n erie' s lotriques


oI "Injou", de Midi 9 hom,
as 0011; Jamqrfw Au 2"


HORS CONCOURS


V


A de Matt6is & Co
Maison fondue en 1888.
*


I


I


I


-Rhum Barbancourt
MSdailles d'or, Mention honorable, Mexnbre du Jury, Orad '
prix, Hors ooncours dans toutes les Expositiots deputy
1881 jusqu'A 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seole di-
taire d la marque Rhum Barbancourt et sMI poprik
tair des formulas qui ont fait obtenir au Rhum Aln B-
Ogurt les mAdailles dor de routes les Expositions, a pras a
les afftires de feu son mari, et se tient a la m6me hall, se 7.I
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse dim
dont 14 commands seront exkcutoes avec le mame soin qau par
le p.ass..


Mr Joseph Sasson
:Marchand-Tailleur
Avise sa gratide C'ientile qu'il vient
de s'installer Rue des Miracles No 12
en face de la Place Geffrard,il leur an-
nonce aussi qu'il vient de recevoir uu
grand assortment de Casimir, Dia
gonal, ctieviotte, marchandises fran-
gaises derni6res modes.
,. PRIX MODRt8


Tibbre Z phirln Bell
Fabricant de chaussure
Rhe Tiremasse, facade Nord de
Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALITE:
PANTOUFLES MUDLES


A LILIGAECE
COOFDONNERIE

42. Rue des Front-Forw.
Cl' AUSSURES RN DkP6T,Opua La z fhY e
Promptitude ot soin aux comma.-
de- taut ici qu'en province.
14i1aussures do Dame form s1 tra-
v-Al toujours tout ce qW'i1 y a do plus
UPIA~v eaux.
Foruis aw tricaine et frang&U pout
miis1;-Uiz~ ; a46gantid St cwOe baw ds.
Pour las enfants 1. plus& rat..
Travel l solide 6xAcxt6 &Voc
Sr. ptsii da prmmi~remaarqv.
I suranc. do pa rsbal&
We 1m, I g. W LIqM4s


M7 C. L. Verret
Tailleur-Marchand
Donne avis A sa bipnveillante clien-
tele que sa maison No 7, Rue Traver-
siere est toujours bien pourvue d'une
vari6te d'6toffes de la haute non-
veaut6 parisienne.
QUALITY* SUP*RIIURB. COUP LB*GANTI
TRAVAIL SOIONi. ExtCUTION PROMPTS-
Prix trgs rdduits I


SI


I


I


S.---
Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
143,1GRA6ND RUE. 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES EN TOUB GKNRU
M D*P6T, POUR LA VINTR
MN GROs BT DETAIL.
Execution prompts des
commander, tant ici qu'en
Province.
Fornnes A hommes ; 414 antte et ra-
tionneiles.
Chaussures do dames ( Dernijre mo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
n6es avec des Peaua de toutes nuances
d'une selection et durse irriprocha-
bles, a d4e p:ix avantageux.
Cirages, pAtes et liquids
Pour ebACchiMssw e ia sUMSe wwewA


I


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en d6p6t
un.grand stock, pour la vented eo
gros et en detail, de chaussures eo
tobs genres pour
Howmms, FmUxe, EMnFArm
Los commandos ds ommergants
deo I'int6rieur poartont 6tre 'ezcnntes
dans um aine a pa pr
S M,Rhe des Front-For,
oa -* mC tma (S Am )


p


-""""" ""'"*


SUCRE TI


Si vous voulez un pur
produit de la cinne
Sans aucun ingredient chimique
Reclamez le


Sucre de MON-REPOS
don't la suptrioritd a 6te reconnP4
par une M daille d'Or obtenue 1
Jamestowni (1907 ).
L'Exposition Conmmunale de iWJ
lui a accord la plus haute rr60Mg
penso.
D6p6t G6n6ral :


23, RUE ROUX, 23
( Ancienne RuIBONNr-FI. )


Tafia 20 o/o



Llcool 906


Gu6rison de Mme RENAULt
elIeinae de luberculose padmonise
PAR L'ELIXIR DUPEYROUX
Mine Lontine HEN A Il1'. 11 ie rcpprysenw pbl
ataite ci-contre* habilea IleI.tmriel, CoZMUM
Mornalc i
ma econatmionII

delrrt Occop
toutle 1`04ndoo
poumon X-nebed
I& IM1 du pouNW
droll i1.0 f mre
uu4 lalsitude 49UP
me. 6to.fit l a N
au pofat do
II e d0114
left p01sbA
sroea l 0
deat uoe I
evet tpagat leg nults. egls ur 0" 1Car
60 isLnpossible do darminr coueba S"
i SOMIS~ 6 do cuchei smars~
Woke et 01 Salex pecloP6 cheque fois uft
=OSv fts.ro Klo a. plegueli. do6ouI
tes;e evel d; quint. 4. a0"
Vomisseft b ous e limanents eL creceltbI&
Woesrivls amon tralbement A bee.d'
OUZI I le ulilel eaea7elne evef
do-a dlt- livrat et 1e pus
SUMlo' 1ubm.3.neu I ar'e amis
)U D
P-8. L-Masr Iugsyru a
blk% khis, isat. gIlAu hehs.d
vs W bul n a d.1.ivLadv d
*At wamsesXW I--
2lrr l WIIvrC r~Mi b
~ U ~ ~ wd a


Table d'H6te


GRAND PRIX


la


I -r


uerr ers arlllcs rucos
Parfumerie Houbigant; Ro-
yal Houbigant; Fougere Royal; Par-
uum Ideal; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfuineiie tres 6lagants.
Parfum renoiumm Asiris ; Lotion, Tri-
copherous.
Lamppes, Fouets et Chamois
pour buggy et buss.
Argenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses, Pipes, Fumes-.
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualit6s.
La Maison a toujours un grand as-
sortiment de Bijouteris, d'Argenstri,
de Diamant, la disposition du public
en general et A la portee de toutes
les bourses.
Ateliers d'Horlogerie et de
Bijouterie : Gravure, Confection
sur command.
Achat de vieil or et viel argent,-
diamant et pierres prdcieutes A des pr.z
avantageux.
ACHAT D'ICAILLtS DR CART
Prix exceptionnel


-- -- ---- ---- -


~-------- i~-- --h- -i-~~--3


I


|


a


mI


'I


01


N


JULIEN FLORU.S
Ancien di4ve de la 26* Compagoi
d'ouvriers d'Artillerie ( Lorest )
Se tient & la disposition du public
pour tous travaux de PORGe, td'A-
JUSTAGE, de RPIARATION de co rE
forts etc. etc. A de bonnes conditions.
Rue de la R6volution N* 19
Vis a-vkd de la Ch,'mbre des DAIWM


*


I


- I


I


le mangez plus le pill
S'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du mnondp
Celle qui done le meilleur pain
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous renseignement s**a
dresser & :
Ernest Castera
reprssentant de la PILLsBURY'S WAsi
BURN FLOUR MILES CO MINNKAPOLU
MILES


I _,