<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00524
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: January 15, 1909
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00524

Full Text

Deuxdme Ann6e, No 539


PORT-AU-PRINCE ( HAII )


Vendredi, 15 Janvier 1909


-I


J


rtur Isidore,
Arthur Isidore,


Crm 11 e NYr6 Numa


ADMINISTRATEUR


QUOTIDIEN


RtDACTEUR EN CHEF


Abonnements: DIRECTEUR-FONDATEUR LE NUMERO 15 CENTIMES

orPORT-AU-PRINCE Mo. 5.00 Cldment Magloire
D_ _PARTEMENTS U as. 2.20 Les abonnements partent-do x" et du ISI d'chia
DEPARTMENTS Mon* 8.00 DIRECTION ACTION-ADMINISTRATION mos et sont payables d an
ETRANGER........ TxoUs Mou. 8.00 45, aVI om, 45. Lor manucrits Ins6rr ou non- no moretas M4m


La gratutt, des I

LA CHAMBRE

J'ai montr6 combien une tell r6for-
ne entratnerait de consequences heu-
-euses, appliqudeau mandate parlemen-
aire au point de vue de nos moeurs
Rlectorales, des finances publiques et
ussi de l'inddpendance et de l'effica
ite du contr6le legislatif.
Certes, je sais bien que cette r6for-
e n'est pas imm6diatement r6alisable,
tant donne laqualitd actuelle de noire
personnel parlementaire: constitud pres-
u'entibrement, pour ne pas dire enti6re-
ent, par des praliquants actifs du
st6me de la a politique- moyen-d'exis-
nee s, le personnel actuel, si on opd-
it la suppression des indemnites 16-
islatives, invoquerait A bon droit la
iorie des sacs vides formulee par le
put6 Damier en 1843
Je ne fais done aucune difficult de
connattre que la gratuity du mandate
rlementaire est une rdforme subor.
nnee elle-mcme A celle du person-
I de nos assemblies politiques. En-
re une fois, pour la r6aliser, il fau-
ait, au prdalable, que nos reprdsen.
ts fussent 6lev6s au-dessus du man-
t par l'indpendance de leurs moyens
existence.
t ceci est une nouvelle consequence
la reform, la plus important
illeurs de toutes.
vant d'dpuiser ce sujet en ce qui
cerne les d6putds et s6nateurs,
ois dire que la gra'uit de ces
actions nest pas un fait exceptionnel
u'elle est pratiquee dans un grand
bre de pays.
n Angleterre, elle est une des tra-
ons les plus vieilles et les plus fon.
entales, tant pour la Chambre des
munes que pour cell des Lords;
surplus, la function parlementaire
Incompatible avec toute autre tonc-
salariee.
SItalie, lo mandate ,parlementaire
galement gratuit. II enrest de'-m6
a Espagne,
emagnue ne pale pas sea ddputes
Ichstag, ni la Prusse sa Chamhr


Chambre des Comptes, ainsi d'ailleurs
II IIque pour lui attribuer le pouvoir de
UUU U UUU ugement du contentieux des comptes
Os lI Mals je crois que nous n'en sommes
pas a un remaniement pres.
DES COM PTES Ce n'est pas le moment d'6puise
complementt la question ; mais A
- mon humble avis, il y aurait lieu,
des seigneurs. et mmme ce dernier Etat pour tirer de cette institution le maxi,
ne donne pas d'indemnitds proprement mun de services utiles, de joindre, i
dites A sa Chambre des ddputes, mais seO deux sections actuelles qui soni
plut6t des frais de sejour et de voyage. celle dela Comptabilit,dont la spher
L'Etat Suisse n'indemnise pas les est financiere, et cell de la Stattstique,
membres du conseil des Etats ; ceux-ci don't la sphere est commerciale,- deux
no recoivent l'indemnit6 que des cir- autres sections, qui seraient : celle du
conscriptions qui les envoient. Control prIventif. don't la sphere se-
Le S nat Bdlge ne regoit aucun trai- rait purement et activement adminis-
tement et la Suede ne paie qu'une de trative, et celle du Contentieux, doni
ses deux assemblies parlementaires. la sphre serait judiciaire.
On le voit, si Haiti n'indemnisait La Chambre des Comptes cesserait
plus ses representants, elle ne serait ainsi d'etre un corps hybride t nant
guere en mauvaise compagnie. en partie du Corps Ldgislatif sur le-
II existed dans la plupart des Etats qnel, en rdalit6, elle pent difficilement
une institution de contr6le don't les sappuyer, et en parties du pouvoir
attributions varient du simple pouvoir ex cutif qu'elle est impuissante, en son
de verification au pouvoir de juge- organisation actuelle, A contr6ler effi-
ment : c'est la Cour des Comptes. cacement.
La Chambre des Comptes haltienne Vis A-vis des administrations publi-
poss6de le pouvoir de verification et ques, actuellement si r6calcitrantes a
celui d'epurement ; ses attributions son action, elle serait ddsormais sou-
ne s'dtendent pas jusqu'au jugement veraine, ayant la piJnitu.e incontet6ee
du contentieux des comptes. De plus, de leur contrdle"
son pouvoir :de vErification, ne com- Les functions de membre de la
pregnant pas le control prdventif, Chambre des Comptes, 6tant ainsi 6le-
n'exerce en fait sur la march et la ves A cette hauteur, partag.r;ient le
rdgularit6 des affairs administrative caractbre do gratuir6 attache essentiel-
qu'une action neutre. element aux institutions de control.
Des esprits remarquables pensent
qu'il serait n6cessaire d'armer la AUGUSTE MAGL.OIRE
Cha..bre de. Comptes de ce droit de -
contrl6e prdventif ; parmi eux, il con-
vient notamment de citer le Dr Ne-. f 11P 11 fI
mours Auguste qui, lors de son passa-
ge au Sonat, a souleve. et examined la u U U IUiUUU
question, de
Pour ma part, je suis pleinement
d'accord aveeltous ceux qui opinent I'Assembl6e primaire
dans ce sens, sans.m'arr6ter A l'obje -
tion thdorique de ceux-qui ,vouJraient ,
voir dane une tolle. extension d:attri- Voki l texr de la dTclaration lue hier par
bution.u ne violation Idu princip de Ia, k DCagistrat incent, l'oaverture des tra-
sEparation des ponvoir.. II est temps, aux i doraux.
que.noas cessions de sacrifer, surtout Apres avoir entendu les observations
ej matiere administrative lea progrbi presentees par Messieurs les electeurs I.
lea plus sars et les lus.concluant aux i U. Brrid, Ernest Antoine. Louis Jo-
mots :t aux formale. seph Janvier et J M.. Brddy sur la ques-
S.anasdoate, il. eit fdll u Ipour cela tionLdeisavoir, si,-pour I'itection du prd..
remanier I'organiuaia-loacteIlle de..la-sideot de tAssminblee..primaire, .It blle-


s

r
i

t

t
1
I
.
t1


tin comportant deux noms doit 6tre d6cla-
rd nul;
Vu le m6moire deposp par l'lcectoer J.
M. Br6dy ;
Attend que les electeurs U. Errit, Er-
nest Antoine et Louis Joseph Janvier sound
tiennent que, pour l'lection du president
de 1'Assemblde primaire, tout bulletin
comportant deux noms doit etre declarE
nul, conformement au 3e alinea de l'ar
tide 21 de la loi du 24 Aout 1872;
Attend que la these contraire est de-
fendue par 1'electeur I. M. Bredy.qui .re
leve, entire autres choses, une flagrant
contradiction entire les articles '" et 7 dU
decret du 22 Juin 1867 anuxuels renvoie
la lot du 2 Aout 1872 pour l'accom-
plissement des operations de l'Assembl~
primaire, et l'article 19 de la dire loi de
1872 ;
Attend que l'electeur BrEdy. conclui
que l'article 19 de la loi de 1872 abroQ
1 article 17 de la m6me loi dans les a
rences qu'il comporte et relatives aux ar-
tices 6 et 7 du d6cret de x867 ; que, par
consequent, d'apres le meme article 19 de
la loi de 1872, i'electeur qui a obtenua l
majoritC absolue des suffrages est proclam6
president de 1 Assemblde, et vice-presiddet
celui qui, naturellement inscrit sure mrme
bulletin, a eu le plus grand nombre de
suffrages apres le president;
Atendu que la lot du 24 Aoit z87a,
en son article 17, renvoie express6ment
aux articles 4, 6, 7, etc, du decret do 22
juin 1867 pour la conduite des operations
de 1'Assemble primaire;
Attendu que 'article 6 du decret de 1867
dispose qu'aussit6t I'organisafion do bu-
reau provisoire par le Magistrat Commu-
nal il sera proced6 de suite I'election do
President de I'Assemblie rimaire ; qu'il sen-
suit que l'election fire est biea ,celle
d'une seule personnel;
Attend que l'article az, 3* alia*, de
la loi du 24 aout 1872 declare ul toot
scrutiny qui doonce plus de petsonnes que
ne comporte l'lection firee.
Attend qu'ea appelsatt d'emblee -i la
vice-presidence de l'Assemblee pdrmila
1'electeur qui a co, aprs Ie president '-dl
le plus grand nombre de sufiralge,' :1'ath
cle 19 de la loi de 1872 n' vToolG qi'a
porter one garantie nouvelle A Is -. sft
des elections en sauvegardant lei 'difo ',
aussi intzressants que -respecables, 4de '
minority ; que, par consequent, ce r-j.
president n'est et ne-pet 6tre qu'oan-sd-
rersaire dans I'eare do president ,la';


C





Attend qu'on ne voit nulle part que
I'article 19 de la loi de x872 ait entendu
changer la procedure regl6e pir les articles
du drcret dU 22 juin 1867 auxquels ren-
voie 'article 17 de la loi de 1872 ;
Attend qu'il suffit de lire l'article 20
de la loi de 1872 pour constater quetoute
la lutte ( premier ballotrge, deuxieme bal-
lotage, etc recourse au sort) n'a lieu qu'entre
concurrent pour la pr6sidence, puisqu'en
dernier lieu, entire deux candid its ballots,
c'est celui qui n'a pas &t6 d6sign6 par le
sort pour la prisidence qui est proclam6
vice-prdsident.;
'Par ces motifs,- -
Decide que, dans le ddpouillement du
scrutin qui va avoir lieu, cls bulletin
comportant plus d'un nom seront declared
nuls conformement A la loi.
Fair au local de l'Assembl6e primaire,
A Port-au-Prince, ce jourd'hui 14 Janviei
1909.
SThNIO VINCENT
M. ST FORT COLIN CH. de DrELV



POLITIQUE
Vous 6tes allM, sans doute, aux elections
et avez constat6 de vos yeux le mouve-
ment electoral et la disposition de l'esprit
des electeurs. Vous avez d~ remarquer
aussi combien ce people se montre satis-
fait de sa liberty qu'on lui a remise, et du
respect que l'on a pour ses preferences
qu il manifesto si bruyamment. Eh bien !
de tout cela, avez vous faith des observa-
tions sociologiques sur 'la masse ? avez-
vous saisi la mentality de cette jeunesse
que l'on nous prepare pour demain ? Peut-
etre que nous ne serons pas d'accord sur
notre facon de voir et notre faion d'ap-
prkcier.'Povr notre part, nous constatons
que-la plupart de nos jeunes gens n'ont
aucune conception de leur etre, aucune
idee de leur devoir, pas un sentiment de
la dignity qu'ils se dolvent dans l'accom-
plissement de ce qu'ils croient etre leur
droit. Les rdpugnantes camaraderies, un
contact d6place, ne sont pas d'absolue ne-
cessit6 pour amener le triomphe d'unt
candidaturee, pour justifier une popularity,
d'ailleurs de uiauvais aloi. Le bulletin de
vote, par lui-meme, est chose assez impo
sanrte pour qu'il ne soit la cause de cer-
tains abaissements de caract.re, de certain
oublts dans les dlans de ceux qui aspireni
i gouvetner dans 'avenir.
CAMILLE NREk NUMA.


Une Lettre au Ministre
de 1'Int6rieur

LIBERT E EGALITu FRATENITA
RtPUBLIQUE D'HAITI
Port-au-Prince, le 14Janvier 1909.
SLe Bureau Provisoire de l'Assemblde
Primaire de Port-au-Prince.
Au Secrataire d'Etat au D6partement de
l'Imndrieur.
Monsieur'le Secretaire d'Etat,
jJ'ai l'honneur de porter A votre con-
naissance que le Bureau provisoire de I'as-
semblepnmiaire de cette commune, apris
avoir prononc6, ce matin, I'annulation du
premier tour du scrutiny, parce que le
..nombre des bulletins trouv6s dans l'urne
ne correspo'ndait pas a celui des votants,
avait"'ddcidd de recommencer, cette apr6s-
inldi, les.op&rations diectorales pour la no-
mination du Pr6sident du Bureau defini-
tif.; .
.'Ces, travaux out t6:, en effet, ouverts,
de' nouveau, A deu hures et demie ;,


mais, malheureusement, ils ont du etre
suspendus A cause de l'envahissement do
Bureau par une foul inconsciente et tu-
multueuse ; envahissement que les efforts
de la police ont et6 impuissants a repous-
ser.
Cet etat de choses que les agents meme
de la force publique ne peuventfaire cesser
devenant menacant pour la' scuritd des
l6ecteurs, le Bureau Provisoire, en vous
le signalant, par mon organe, croit de-
voir vous d6clarer que s'il nest pas pris
d'autres measures d'ordre pour garantir la-
marche paisible des operations electorales,
il se trouvera dans l'impossibilitd de les
poursuivre demain, x5 Janvier courant.
En consequence, ie vous serais infini-
ment obtig6 de vouloir bien pr6ter au Bu-
reau Provisoire de l'Assemblde Primaire le
puissant concours de votre haute autorit6
pour lui permettre d'appliquer les disposi-
tions de la loi electorale.
Autrement, les membres du Bureau et
moi, personnellement, qui suis a la veille
de tomber malade, par suite d'un txces de
fatigues, nous serons physiquement empe-
ch6s de remplir le mandate qui nous est
devolu.
Veuillez agrder, Monsieur le Secretaire
d Etat, mes respectueuses salutations.
STNIO VINCENT.


Atour es Elections

Chez Me Br6dy


Nous avons voulu connaltre les impres-
ions des candidates sur la march des luttes
lectorales qui se poursuivent 1'heure ac-
uelle et passionnent I'opinion publique.
On sait- le ACatin l'a annonc6 hier--
1u'apres cinq jours de fievre autour de
Sure le premier tour de scrutiny a e6(
declare nul ; c'est done cinq jours de per-
dus et les electeurs ont dte invites a voter
une nouvelle fois pour nommer le Presi-
dent du bureau difinitif.
Quand nous arrivons chez Me Brady il y
a foule. Nous nous faisons announcer et le
candidate nous recoit imm6diatement, aima-
ble et souriant.
Oui, dit-il, les elections sont absolu-
ment libres et la victoire de l'elu n'en sera
que plus belle. Mais vraiment je ne pou-
vais m'attendre a ce d6bordement de pas-
sions entretenu, par des gens qui for-
ment I'6cume de la soci6te port-au-prin-
cienne,
a II y a 15 ans que j'habite la Capitale
et je connais les sympathies nombreuses
et eclairdes qui doivent se manifester en
ma faveur. Je m'adresse aux nombreux
amis qui forment 'hlite de la soci6t6 don't
ils sont les plus remarquablesrepresentants.
Je lutterai malgr6 tout, assure des suffra-
ges de citoyens clairvoyants qui savent
quels services consid6rables )e pourrai
rendre a la Ville, en reconnaissance de
l'honneur qu'elle m'aura fait.
"a Le ier tour de scrutiny a etd annule
40 bulletins ayant manque. On n'a done
pas eu a annuler les bulletins portant deux
noms. L'urne est ouverte et je reste dans
la bataille, plein de confiance et d'espoir.
a Les elections tant libres je serais
heureux de voir mes amis se presenter: A
l'assemblie et d6poser dans I'urne leur
bulletin d'electeur. J'aspire i l'honneur
de representer Port-au-Prince et non pas
une fraction de la Capitale dans ce qu'elle
a de plus abject et de plus crapuleux.Aussi,
je prie mes amis qui se trouvent dans
routes les couches sociales, citoyens labo-
rieux et paisibles,artisans honnetes, horn.


mes droits et consciencieux, tons ceux
don't lestime honore un candidate de ne
pas hesiter A venir exercer leurs droits et
A me coqduire an triomphe.
a Si jesuis 6lu on verra que les votes
en ma faveur taient justifies.. '
Nous cbhangeons ensuite quelques vues
sur les consequences de la.. libern6 lecro-
rale. M" Br6dy nous affirme qu'il :ne.de-
mande qu'une chose A ses comptiteurs :
c'est'la loyautd don't pour sa part, il ne
s'est jamais departi.
SLa s6curit6 et le bon ordre dans les
elections anraient do pouvoir etre confines
seulement au bon sens de chacun,. tout ci-
toyen devant garder le came et la dignity
ui conviennent dans l'exercice d'un droit
don't ona et longtemps piiv. It est a sou-
haiter que des scenes violentes ne se re-
nouvellent plus. Ces disordres ne pouvant
etre rdptimes par les forces des agents de
la police, il serait deplorable qu'on fdt
obhig6 de recourir a l'intervention des
autorites charges de maintenir l'ordre.
Nous nous levons enchant6 'de cette
cordial r&ceptiori. Nous traversons, en
sortant, un group d'Clecteurs d'od iclate
le gai refrain d'une chanson de Fran-
cois, dit Ti puce qui conduit le chccur en
battant la measure.


P NSEIGNEMENTS8
METEOROLOOGIQ ES

Observatoi re
DU,
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
.
.-JEUDI 14. JANVIER
BarometreA midi 764,7 "l"
TempdraturelMinimum "71 7
Maximum jo, o
Moyenne diurne de la temperature .23,2
Ciel clair dans la .matinee et un peu
nuageux dans l'apres-midi. La tempera-
ture augment ; le barom6tre acce lre sa
baisse.
J.SCHERER


Remerciements
- Monseigneur Pichon remercie les petr
sonnes qui sont venues lui apporter lers
condol&ances A l'occasion de la mort de
sa soeur Mere MARIE-EUGcNIE. ..
. Partant pour le CGp-Haitien pour les
fates jubilhires de Monseigneur Kersuzan,
il regrette de ne pouvoir leur rendre visit,
et les prie d'agrer' ici l'expression de sa
profonde gratitude pour la sympathie qu'ils
lui ont temoigane A cette occasion.
Port-au-Prince, le 13 Janvier 1909.
t J. PICHON, coadjuteiw.
Nodvelle Cath6drale
Mr Perraud, constructeur de la nouvelle
Cathddrale, a repris depuis lundi, les tra
vaux de l'dlifice. qui dtaient suspendus,
en vue de l'inauguraiion de l'Eglise qe
l'on desire obtenir vers le 15 $Mai pro
chain, anniversaire constitutionnel.
Neanmoins les vitraux qui n'arriveront
pas A temps seront places ultdrieurement
Champ de Courses.
Les entrepreneurs des travaux. di
Champ de courses nous ont annondc qu|
I'on pousse activement les travaux d
kiosque'du Champ'de'Mars don't l'inaugu.
ration peut avoir lieu la fin de ce moist
Un grand concert,inaugural y-sera do'
ni par la Musique du Palais en l'ho
neur du President Simon et de sa fimill
-Compliments.
Fiangailles ,
Nous apprenbns- les r6centes fianqail
aux Cayes de Mil* FRANO SE MORISSET, fi
du Senateur Morisset, avec notre ami-
Docteur CAssY.
Sinc&res complimentss.
Chambre de Coinmerce
La fete- de-demain'~organise d'une
con tell que deja on peut en prdvoir
clatant succ s.
"S. E. le General Simon devant se r
Adre a la reception A 7 1/2 heures pr6ci
les invites sont pr!s d'etre exacts.
Arpentei;rs#-.aGom6tres
Les Membres dif C*nseil principal d
ministration sont convoquds le 18
courant a huit henres-du martin. .
S Louis OssEIuN
.Arpenteur. G om


a


Le General Antoine Simon- Nomination
S. Exc. le President Simon est sorti 'OSMI CHAM
S. ,l OSMIN C HAM
ce martin de bonne here et s'est rendou A
Diquini ou il a fait visit A Mr Furniss, A r Osm:n .ham, nommn directed
Ministry des Etats Unis, avec lequel il-a la douane, de Port-au-Prince est
prns le cafA. II est alli ensuite visiter I'ex- I'Anse-I-Vea, le 10 Novembre i8
ploitation de tabac o& il tut recu par Mrs. comm'eni ses dtudes chez Pierre Eli
Daniel Luders et le -Dr .Terres. En quit- et alla les achever au S.ninaire, des
tint Diquini, le Pr6sident Simon s'est ar- II entra, A sa sorrie des classes, a 11
rkt a' l'h6tel St-Charles ou'il est requ A libre de droit et 'y fit qu'une _anne
dejeuner par le Directeur de l'itablisse- em"b:.a a!or le c commerce qu'll d
ment, en compagnie da Commandant de abandonner plus taid. En Tffct, en l
1'Arrondissement, du Commandant de la Osmin Cham se rendit a Paris, obtini
Place, Marcelin Jocelyn,; Secrtaire do admission A la faculty de Droit d'o&i
Conseil, Depute Antoiier, fils du Prdsi- vat sortir cinq.ans apr6s, avec son d
dent, Dr Sylvain, Dgut6 Pierre-Paul, me de licencie. A son retour A Haiti,
Chevalier. et.Belfort, officers d'ordonnan nomm6 subtitut du commissaire da
ce. Avantde regagner le palais S. Exc. a vernement d'Aquin, en 1899,
aussi visit le dock, lefort Bizoton et la d'Aquin, en 1902, Juge de Paix A 1l
.onderie, A-Veau et en go905 Juge au Trbaual
Sclaration de 1'Anse- A-Veau.
.. Avec le movement protest
-Devanritl'mpossibilit6 manifeste.de con- Cayes, Mr Cham fat envoy en
tinuer la lutte 6ectorale dans les 'condi- sp6ciale par le general Antoine'
tions 'lgales, Me Joseph Janvier et-Me dans l'arrondissement de Nippes ;
Ernest .Carmileau Aintoine retirent leur et arrete, il fut dirige stir Port-au-
candidaiture A' la 'd6putation de Port-au. mais en arrivant au Petit Goave,
Prine; Ils laissent le soin et I'honneur de gagner un consulate d'oi ii n'est so
repr6ienter la Capitale 'Aiun plus heoreux 'approche des troupes du Sud. C'
qui; soutenn et prot6ge par le suffrage.des ce ddvonement que vent ricom
Port-au-Princiens, -'dfendra certainement President Simon en taisant cho'..
leurs plus chers intdr6ts avec courage, pro. Cha:n pour la direction de la do
bit6 et ddsintrcsemeint; Port-au-Prince. : ',





SA Vendye
Px bass en'blxoinat dontL

S'adresseraux bureaux du c Matin a

OITE AUXLEITr
/ .
Portan-Princc le .- Janvier 1909
An
Directeur du Journal le Matin a
En Ville
Moqsieur le Directeur,
Mon nom figure dans le journal 1' lim-
riial a dans la declaration d'un certain
rsenna Laurent qai explique m'avoir
i la tribune da Chimp deMars la nit
S15 comme participant aux massacres
Sce jour.
Je d6mens formellement le fait, attend
ue tout le monde sait que suis part pour
Artibonite depuis le 17 Janvier 19o8.
'oh je ne sois sori pour rentrer i la
apitale que vers le 20 Mal.
Je vous prie, Monsieur le Directeur, de
onner- publicity I a pr6sente dans le
us prochain no de votre Journal pour
issiper tout 6quivoque dans I'esprit de
eux-l qui out ignore mon sjlour i l'po-
ue-dans l'Artibonite ( Gonalves ) et vous
rie de recevoir, Monsieur le Directeur
ies distinguees salutations.
CHARLIUS CHARLES



aYelles Etrigeres


Derni6res D6p6ches

LONDRES 12.- Une depeche de Tanger.
a Daily-Telegraph dit qu'une nou-
elle a dte reque de Fez annonint la
ort subite de Moulai-Mahommed frare.
M Sultan, qui fut pretendant au tr6qe
I Maroc. Le bruit court que Moulai Ma-
ommed a Cte em poisonne .
PARIS It.-- D'apras interview d'un
ersonnage official, que public 1'eEcho de
aris a ce martin, on croit ici que la
rance acceptait le r6le de mediatrice
ant le rglement des affairs d'Orien.
Si la France accepterait ce r6le. clle de-
manderait auparavant 'approb-iion de
L'Angleterre et Je la Russie et I'assurance
de la part de l'Allemagne et de I'Italie de
ne pas conrrarier son arbitrage.
Le premier point A rgler serait de sa-
voir si une indemnity en argent doit erre
payee par I'Autriche-Hongrie A la Turquie.
Ce point apparaissant aujourd'hQi certain.
le montant de la. some serait le seul
point A determiner, et A ce sojet la Fran-
ce adresserait one proposition au tribunal
de la Haye.
'LONDRES I r.--Apr6s one vive discus-
sion de cinq heures, association interna-
tionale des aeronautes, qui tenait aujour-
d'hui sa premiere reunion, a decide, par
un vote de 38 voix centre 13, qu le bal-
lon a Helvetia* trait le vainqueur de la
course' international de balloons qui cat
lien en Octobre dernier en Allem ne,
pour. la cope offered par M. James Gor.
don Bennett.
; ,B4Etro .- Lglis de Naix, village
qu se trouve pr6s de Sion, dans le can-
ton du Valais, s'est effrondrEi hier.doianit
le service religieux, tuant 4o fidetes et: en
blessant 6o. .
.Roa i.L -- La sdaace extraordinaire do
Sfnat aujourd'hui a #r~ encore plus 6hd-
tuonnante ae les denires sances de
aibre 4B, DepodtC.' Dans sia nuce, I


ISnatt,.doit examiner les mesarte A pren-
dre pour le relrvement des Victimes do
desastre.
zo ii. -.Le i Courrier d'talie a po
blic atjourd'hui une interview do genial
Mazi, oun il parole 'de scenes do bnganda-
ge qai ont eu lieu dans la zone da trem-
blement de terre.
PARU 13.- Rente : 96.70.
BLUEP aDS (Virginie) I.- Une explo-
sion s'est produite dans la houillCre de
Schwichback. Une centaine de. miners
out it u.s.
PAmS 13.- Le President de la REpubli-
ques'est rendu ce martin A Rambouillet
poor thasser avec quelques amis person-
nels.
Hier, A la Chambre, MM. Berteaux,
Etienne et Clmentel ont etC Elus vice-
prdsidents.
Messieurs Saumande, Pajot et Chapul-
sont ont t nomms queqtrurs ; MM.
Leboucq,Poull an, Benazet, Victqr'Morel,
Dalimier N&ron, secretaires. II y a eu
ballotage poor le quatriame siage de vice-
presidedt. Scrutin A jeodi
D'accord avec la sous-direction des
affaires dtrangtres d'Amerique, le Dr Paul
tdldgraphia aux vice-consuls vinezueliens
dans les ports francais de retablir le ser-
vice do visa des factures conulaires et
avisa la Compagnie Generale Transatlan-
tique. en vue do partt de son bateau
pour le Venezu1la le 26 courant. Par me-
sure de rciprocitE, les consulate franqais
au Venezuela vont trre rCtablis.
Le journal official poblie on decret por-
tant modification au decret organique du
personnel des administrateurs coloniaux.
Mr Lexercque, tesident superieur en In-
do Chine, .a e6 nomm gouverneur de
premiere classes des colonies et'chargd par
interim des functions de gouverneur de
l'lnde, pendant la durde de R'absence do
gouverneur titalaire rentrant en congd.
M. Groleau est nomme resident supe-
rieur de I'Annam ; M. MahE, resident so-
pdrieur en Indo-Chine.
Mr Chdnieur, administrateur de pre-
miare classes des services civil en Indo-
Chine. est admis A la retraite et nomme
administrateur henotrire ; Mr Fergas a
SI'emploi d'eleve administrateur des Co-
lonies.

On demande
Debons ouvri*rs tai'leurs et un aide-
coupeur habile.
Prix avantageux.
S'adresser Grand'rie, No 195.
-- I II lI II l^- -


XMison F. BRUINES.
19 ORAND'RUFI 195
Dlriqge pqr

L. HODELIN
Anci mesmbre de la Socit PhilaU-
tropique 4es masttrs taillewrs de Parts
Vient de recAvoir un grand choix d'd
toffes diagonal, carimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Reconmnn.-
de particulirement t sa' clientele un
belie collection de couple de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqau de
toute beauty.
Sprcialit6 do Costumes de no-
ose.- Coupes Franaise, Anglai et
Amdricaine de la derniareprfeetion.
La mason confectionne aUa des Cos
tunmes militaires, habits brod6s
dolmans, tuniques, habits oar-
*. *rto to,:- tO-s i rdfes,


igneHlollanldise

Le steamer a Prias Maurits a
venant du* Su-let de St MaIc. est atten-
du ici dimantche martin le 17 conrant.
11 repartira 1.4 memA jour ai midi di-
rectement pour N w-YoI k.
Port-au-Prince le 14 Jinnvier 1909.
GER' ACH & Co
AGENTS


Chez App. Cipolin
155 Rue 'Rpublicaine en face de Mr
E. Robelin
Conserves fralches arrivees par der-
nier vapeur.


Assortiment complete d'huile
pure, par gallon demi gallon
litre.
Vin de Bordeaux : rouge et
vinaigres, madere.
Grand assortment complete
queurs.
-rn-- n


d'olive
et par
blanc,
de ii-
/' a l ..


A vendre


Un buggy Feltch tout attel6
S'adresser au c MATIN e.

D6mosthene RO HULUS
Distilateur-liquoriste, industrial
Dipl6me et medaille d'argent a
1 Exposition Universelle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Am6rique -19o4)
Annonce Asesclients tantA Port-au-
Prince que dans les autres locali-
t6s, qu'il a transfer sa maison de
commerce sise ci-.devant A l'Avenne
St-Martin, Portail St-Joseph A la Rue
Republicaine, ou Grand'Rue, halle
No 38, non loin de la Gare du Nord.


SCompagnie P. C. S.

Avis
Les Intdressds sont avisds qu'ils
pouvent se presenter, a partir de cat-
to date, au Sidge Social de "la Com-
pagnie P. C. S., sis au Champ de
Mars, No 56, pour toucher les Intd-
rets des obligations 5 0/0, dts da ler
Janvier au 31 D6cembre 1908.
Port-au-Prince, le 7 Janvier 1909.
*
Les Intdress6s sont avisds quo la
mise en rouleaux des numdros pour
I'amortissement des ;obligations 5 0/0
par tirage au sort, s'effectuera le mar-
di. 19 janvier courant, a 10 heures
1/2, au Siege Social de la Compagnie
sis au Champ-de-Mars No 956.
Le Conseil d'Administration de la Com-
panie des Chemins de Fer de la Plaine du
Cul-de-Sac.
Pour Ie President:
Le Vice-Prdsident,
H. STAUDE.

Avis Commercial
Nous avons l'avantage d'aviser le
commerce que nous ouvrons sur
cette place, a- partir-de ce jour, une
maison d'importation sous la raison
social :
F. ADDOR & Co
Monsieur Hugo Leisner, comme
associe en aura la direction.
Cap Haitien, le ler Janvier 1909
F. ADDOR & C.

On demand
De bons ouvriers tailleurs adressez
vous Grande Rue No 148. Chez Jh St
Cloud Maitre Tailleur.


Proluits Hygieniqaes our la Toie.tte


4 g Recoeiwund6s pour W NW
CRI Ry-HI IADcn, ouGIR
POUDRE I VJnoTJrs E
S SVON gio pe udu vteg *et desmin al
SAVON III
S-.J SIMON. 69, raubonrg St-Maiut, PAIS u .ge4fu6er le6 mltatlon6 ,

adot:cct l',,1;uer'me auquel elle
LA l donne une souplesse et un ve-
lout6 incomparable en lui comrn-
muniquant sort d6licieux par-
fum. Elle conserve l'eclat et la fratcheur du teint, car elle est souveraine
centre le hale, les piqdres d'insectes et Is eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adhd-
LA BIJI IIIIM IT I |I rented, impalpable, pr6paree
LA I 1 1 specialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
unrprochable; son parfurn delicat, son velout6 out contribue A fair d'elle,
la Favorite des Poudres de .Toilette.
A ba'ze de Cr6me Simon,
T.L preparA selon les principea
-.LE_ &_t__I__I_ h I les plus scrupuleux de l'hygiene
Sposrde A un certain degr6
toutes les quilit4s bitntaMaantes et pr6servatrices de la Creme Simon ; il
est particulierement recommended pour la Toilette des enfants et pour ees,
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D .6p6t povr Haiti -'
..A la IEtropol6oe


WAISON JUL.&ES LAVIL@LIQ-
91 Rw. du vagasin di Eat, 93


- --- I I -~


~-~ ---


-- --


. '..I






NERIE'CONT
DX


[NTALE


Port-an-Prince

CAPACITY~ 500 PEAUX PAR JOUR


PREPARATION


DES PEAUX


DE VINGT-QUATRE (24 1 COULEURS


Vente des chaussures : Chvreau-glac6, Verni.et
leurs, pour Hommes, Dames et Enfants.


cou-


( BouToNA, ELAsTIQUE rr LAct)
En gros et en detail pour toute laR6publique


H sr vBELLEVUE
fRIRSTAURAZVTTBELLEV E

Place du Champs-de-Mars
PORT-AUX-PRI N C (HCAITI)
Mme Hermance ALFRED, directrice
APPARTEMENTS POUR FAMIITLE
DINERS-LUNCHS.
Installation modern at comfortable Fuesur la mer. Tempdrature
douce oi rdgulire. -Lae Tramways deseven t I'Hdtel-Bellsvue toutsles 7 Minutes
PROPRIITE SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES -- JARDINS
Sall de rlciption.-Piano.-Gramophon.
Sonneries Electriques


IOs lot fours, dr Midi d 2 4 ursa,
is7.8 8 aiwras 4w sefr


PRIX


HORS CONCOURS


Rhum Barbancourt
Medailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors contours dans toutes les Expositions depuis
1881 jusqu'& 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
tairedela marque Rhum Barbancourt etseule propri6-
taire des formules qui ont fait obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de touts les Expositions, a pris la suite
les affaires de feu son mari, et se tient A la meme halle, sise 7, Rue
des C6sars, A la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commands seront ex6cut6es avec le mmem soin* que par
le pass.


Mr Joseph Sasson
Marchand-Tailleur
'"Avise sa grande Clientele qu'il vient
de s'installer Rue des Miracles No 12
en face delaPlace Geffrard,il leur an-
nonce aussi qu'il vient de recevoir un
grand assortment de Casimir, Dia-
gonal, cheviotte, marchandises fran-
gaises derni6res modes.
PRIX MODARRS
-
.Tib6re Z6phirin Bell
S.. Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
la Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALITE:
PANTOUFLES MULES


A L' LGiANCE
OORDONNERIE.

42, Rae des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DkP6T,POUR LA VErNT
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
aouveaux.
Former americaine et francaise pour
Messieurs ; dlegantes et commodes.
Pour les enfants le plus l'aise.
Travail solid ex6eut6 aveo
ces peaux de premi6re(marque.
Assurance de grand rabais.
Pates, Cirages et Liquider


AI deMt-s&C


TA


A. de Mattdis & Co
Maison fondue en' 1888.

Derniers :articles repns
Parfumerie Houbigant; Ro-
yal Houbigant; Fougbre Royal; Par-
fum Ideal.; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets' de parfumerie trbs 6l1gants.
Parfum renomme Astris ; Lotion, Ti-
copherous.
Lampes, Fouets et Cham^'s
pour buggy et buss.
A.rgenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses,Pipes, Fames-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualities.
La Maison a toujours un grand as;
sortiment de Bijouterie, d'Argenterie,
de Diamant, A la disposition du public
en general et A la portde de toutes
les bourses.
* Ateliers d'orlogerie et de
Bijouterie : Gravures, Confection
sur command.
Achat de vieil or et vied argent,-
diamant et pierres prcieuses A des prix
avantageux.
ACHAT D'ECAILLKS. DB CART
Prix exceptionnel

Mr C. L. Verret
Tailleur-Marchand
Donne avis A sa bienveillante clien-
tele quo sa mason No 7,Rue Traver-
siere est toujours bien ponrvue d'une
varidtd d'6toffes de -la haute non-
veaute parisienne.
QUALITY SUPtRIEURE. COUPE -ALGAoNTB
TRAVVAIL SIGN. ExtCUTION PROxPT-.
Prix trAs rdduits I

CordonnerieNouvelle


G. B..PETOIA
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURlS. EN TOUS GKNRUS
EM DkP6T, POUR LA VENTE
EN GROSS ET DtTAIL.
Exdcution prompted des
oommandes, taut ici qu'en
Province.
Formes a homes ; dlegantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( Derniere mo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
ndes avec des Peaux -de toutes nuances
d'une selection et duree irr6procha-
bles, & des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquides
Pour chaussures de outs V"aI wa

Francisco DESUSE
Fabricant de.chaussures
La Manufacture a toujours en ddp6t
un grand stock, pour la vente en
grds et en detail, de' chaussures en
tous genres pour -
HOxxME, FEMMES, ENFANTs .
Leo commander des commergants
de l'interieur ponrroprt ptre -ex4cutees
dans une semaine A peu pres.
23, Rue .des Fronts-Forts,: 23
.POR~P-A-PaINCE (HAITI.)


promui u de la canne
Sans aucun ingredient chimique
Rdclamez le
Sucre.de MON-REPOS
don't la supi'rioritd a dte reconna
par une Ml'daille d'Or obtenue
Jamestown (1907 )
L'Exposition Communale de 19I
lui a accord :a plus haute recou
pense.
Ddp6t G ndral:
23, RUE-ROUX, 23
( Ancienne RUABoNNE-FOI. )
Tafia 2-0 /6 Aloool 90o

Panamas !...2
Pour Hommes et pour Dames, chq
M"* L-ONIDE SOLAGE$, 2, Rue des Froan
Forts.
Accourez tous' i Ill


Gudrison de M.'NOREAUI
ftcint'di tubruose pulmonmaw.
PAR ELIXIR DUPEYROUX j
M. Marius MOREAU. que repr~sente la pho*toP
mp ci-contre, eat n6 en 1892 A Courbevolee DaMN
chez sea parents i tlareil-1arly (Seinooet-Olse)) o
neufl motsiU r
bcaucoup etcsbal
abondammeat. 3
.avait snawtdouab
vrcatr, atnIAsrallJ&
Jour ot mulk ISO~
:40 valt*pu dormoea _
7 6ta lt~t tr69 fauffa RA
** 'm ladie fia~
g6 & tnter. moe
~i~jii~9 ~ tudimr Sa J
*.*m wona & ma SO3
t ajon vanI6 slOJa~w.
let 2907. JO lutii
~i cuna 4t V
cceupant
81p2aieue du pumon gauche. Six mote do m
Me&t & base d7I U DUPETROVX I '@wat(I
talnxt et radlcalement guerl. Au ourd'bhul Sa
grals&6'de x2 kio t kac porents moat pwe Sa
publier son cas dans Is but d'Itw utile6 a
bmblables. D. DUPBYROUXN.,I.: I' r
t Square do e k' rod&aai :
P.-.- LEIh odr r'Depeyoux 1 Q/ do Isd1 a
Mbat, ldo, lMOO -a e, ly rphosphawa is dArn. ZU6 4UI
Ysquaat I. foajfatiosdutoaelbc.u
kahememsLeo lefrcvloos in;3 jmju I O 4do b
W4ath Ag


Ne mangez plus de p
S'il n'estfaitavec la "Pillab
*' Best." ?
SLa- m6illeure faririe du mo
Celle qui donne'le meilleur p
Qui product le plus de pain:
Le pain le plus blanco
Le pain le plus .16ger.
Pour tousrenseignem ents
dresser A :
SErnest Castera
reprdsentant.de la PILfSBURY'S WA
URN FLOUR MILs Co 'MINNEAPO
MILS

JULIEN FLORUS
Ancien dlve de la 26* Compagn" i
d'ouvriers d'rtillerie ( Lorlent ) Y
Se tient & la'disposition du pabB
pour tons travaux de PORGE, et- de'
JUSTAGE, de REPARATION de coffl
forts etc. etc, de bones conditions
Rue-de la Rdvolution N* 19
Vis-d-vis de la Chambre des Djp


SUICRE TURBINI
Si vous voulez un pur
*rvjd 4 3r 1- --___


Table d'H6te


GRAND