<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00507
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 22, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00507

Full Text




Deuxi6me Ann6e, No 521


PORT-AU-4MINCH ( H&M )


Mardi, 22 D6cembre 1908





QUOTIDIEN

Abonnements: Dsmucrr: LE NU~tO CENTIMES
UN MGM 0 G. .00 15
PORT-AU.PRIN Titan Mn a5.00 ~ 6 m~t Laglo iz.,
DtPARTEMZKTS UmO... (a2.20 Lee ments parten do s et do iS d, charcse
Tao. MlosT taa.00 RiDACTION-ADMINISTRATION ma"s et moro payables d'avanc,"
~TRANGKR Two. Monr. a8.00 45. RuE ROUX, 4S. m"I U fIuins 18 6"W O n mIna I" Wrelamn

Four tout 00 qui oowonu@ 1'Adiaintration du Jourzial x'artt?-"xer A Momnsieur Arthur ISIDORE, 45, Ru, Ruz ae sua--*-Va..


Les


orls ntre le Corps Diplomalipic
ET

LE GOUVERNEMENT


ces derniers 6venements encore, il n'a
Pn qu'A se louer des marques de
bienveillancA don't il a dte I'objet do
leur part. Le President, et, avec lui Ie
Gouvernement tout entier, est done
bien decide A d4velopper les relations
amicales qui existent entire Haiti et
vos Gouvernements respectifs. Soyez
en bien persuAdes.


Un Discours de M. Murat Claude
Apres le beau diucours du Minis-
Secretaire d'Etat des Relations Extdrieures tre Murat Claude, Mr le senateur Pau
--- lin, Prdsident de l'Assembl6e Natio-
S. E. Monsieur Carteron, Minisire teron par le discours suivant que nale s'est empress d de remercier
Mlipotentiaire'de France parlant au nous publions ici, vu son importance : les membres dir Corps diplom'atique
im du Corps diplomatique, dans la qu'accompagnoient les officers des
deeption qui out lieu au palais de Messieurs, etats majors des navires de guerre 6
h Chambre lors de la prestation de Je suis, on ne peut plus honor d'a- rangers en rade, d'6tre venus aug-
wnment du PrAsident de la RBpubli- voir, au nom du Gouvernement. A re- uen"er 1'dclat de la crrnmonie par
ea eu A formuler des vooux sin- pondre aux aimables paroles qui viei- leur presence, et souhaite que se res-
s pour le bonheur du pays et A nentd'6tre prononcees,en votre nom,A serrent davantage les rapports exitsant
aire des declarations d'amitid qui td- tous, par Mr le Ministre de France. etntre Haiti et lesp issances 4trange-
moignent le vif desir qu'il a de voir Ces importan'es declarations tonoi- res.
iltti entrer d6fnitivement dans la guent d'une conflatce profound, en iS. E. le Dr Furiss, Ministre pl-
voie du progres et travailler rdelle- L'ordre des choses qui vient de s'ta- uipetentiaire des Etrts-Unii r'pond
Mount au d6veloppement de sa puis- blir. Nous vous en remercions bien chaleureuse(neat au discourse dil Pre-
ante richesse. vivement et les enrAgistrons avec.bou- sI snt de Assemble a ional', ma-
I nous semble que c'est un devoir hear. Soyez convaincus que le nou- ntfestd la and satisfton q
Par nous d'attirer attention de veau Gouvernement mettra tous s rouve de voir comment les cho-es
iout le monde sur le caractbre, le soins A maintenir et a resserrer dt se so"t passes en allant au Presi-
iOapdrament de l'minent diplomat- plus en plus les liens damitia qmu dent de la Hapubliqie don't il serre
Pi repr6sente auprbs do Gouverne- unissent la Rtpubliqui d'Haiti a vys la main avec effasiun, au S nateur
ent haitien la Rdpublique Francai- Gouvrnements respectifs. Ptuiin, au Ministre des Rlations Ex-
M. Mr Cartornen ffret s'eAt rv-. thrieures auixquels il tend ausji lh
Shor arterondpendent, droit t Pour y parvenir d ailleurs, la pre- maieu avec cordialite.
home ind6pendant roi mibre condition est dA bwnnir de nos main avec cordialt6.
lain dhumanit6. II a donnd les rapports journaliers lesprit de defian- -- -
IOves de son amour pour ie ays, ce, de prevention et de soumettre PAROLES
lios la belle cooduite qu'l a tenu totes les questions qui pourront so
prodant lea derniers ednements, produire A un examen impartial Les Adrecsdes, au Palais Nsoiosal, aas
Ia I'dnergie, la volootd qUi a mi- contestations entire vos ressortissants PrdsideR, de Ul RJpabl que, pare I D f-
Ie obtenir du Prdseoiden ord Aeet nos nationaux auront les sales
!e effacement do Ponvoir, come solutions qu'indiquent les lois sous putd BEsaUHRNAIS Jn Ftauv ois, au
rifice ncessaire au salt de la Rd- la garantie deiquelles strangers et nor de la ville des Gonaies :
Pablique. nationaux vivent dans le pays. PatSIDENT,
Le devouement qu'il mit dans I'em- Son Excellence le Gbneral Antoine PRDKT,
bhrquement do Prdsident d6ebu, le Simon n'est pas arrive au pouvoir Les beaux reves d'union et de fra-
Niu r6le qu'il ajood dans l'apaise- comnme un de ces ilustres inonnus ternitd que rraaient nos pbres entrent
mot des etprits, pour ramener la qui surgissent inopindment sur la scA- avec le goucernem#nt do Votre Ex-
i qui ne devast pas rester trop no politique. Avant que les suffrages cellence dans le sphere d, lI rAalite.
temps trouble resteront poor loi, de I'Assemblde Nationale I'eussent Les nobles parole tombees de
tmme on titre de gloire et on per* d4sigod au post eminent q a'il oc- voi pieuses l1vres, dep'is Votre a
I sotouvenir de reoconaissance cope actuellement, il a eu, virgt ans venement au Pouvoir, ont trouvd
rtoOs lea hnKans qai oat du durant, le commandment du Ddpar- Icur 6cho dani lees cae ar de toiti les
er, Pour tons cou qui no savent tement du Sud. Ses rapports avec les h-tiens qui ne cessaient de souffrir
Soublier lea grand servioe ren- membres du Corps consulaire ont de nos dissensions at des haines
SA ler patrie. toujours 6t6 des plus cordiaux. Ausi que propageaient, come a plaisir,
SIr Mrat Clande, Miaistre d4s Af- bien n'ont-ils jamais cess6 de lui t6 au milieu de ooua, les prbjng6s de
t ranaUras a repoand & Mr Car- molgfer lour sympathie ; et, pendant touats soctes et les ttoe de parties.


G Ace Av otre arrive aux allaires, la
situation du Pays a subitement cl'atn-
g6 et los espdrances d'uii avenir
ineilleur nous apparaissent s(,us de
souiiants auspices, que i'on est en
droit de reprendre coura,., et de
s'armer pour les grands etlrts que
l'on aura A d6ployer pour I',irnvie ,ui
se prepare et dont la raallsation est
garantie par I'autorite et Lti c-nP-
ten e des beiles et 6minente~s ligCies
que vous avez places a \ c'tes.
President, rdpresentant dol la ille
des Gonaives, cite de notrte Iiid'lpln-
dance, capital du d6parteuient de
I'Artibonite, je viens, au noul de ces
populations eprouvees, vous donner
I'assurance que nous saltus avec
lovaute Votre avbnement an iPoii 41,'.
que nous resteions entieremeint atta-
clahs A Votre programme qrm contii-
buera largement A r6conci:il'rI les tll-
fants de I'Artibonite, divi.-,:-, pal les
luttes politiques et par les eacurs
qu'engendrent les mauvaises I asions
et I'inexp6e ience.
Vous pouvez, Excellenc",. cucplter
sur le dWvomnent des Gon;iivt.s ilue
votre programme de haute safgese et
d'appel A la concorde a enitl.lremeniit
conquise.
Oa a senti que I'on devait sc lenlre
une main fraternelle, afin (d ne )pas
voir nous enlever cette pr,%iensi na-
tiontaiie. Soyez convaincu que j suis le
fidle interprete de mes inandaris.
que de grandes dpreuves out t-ii las-
ses et qui viennent se liver A vote
bienveillante sollicitude pour se ele-
ver de leurs miseres. Toute !euir ae-
connaissance ira versvous, cornme un
immense hosanna I
Excellence, le :pays entier approu-
vera votre politique. Vous allez rendre
infiniment durable, que dis-je immor-
telle, votre dclatante renornm6e qui
vous avait precedd de longtemps a la
capital.
L'Assemb' e Nationale a la profonde
certitude qu'en s'%ssociant au voeu
populaire, ellI a accompli une noble
et digne mission en vous elisant A la
premiere magistrature de I'Etat. L'-
cho devos discour., qui est venu jis-
qu'& nous; a porl6 nos coeurs A I'ad-
mirHtion, A la foi, nous faisant entre-
voir des jours d'orgueil et de prosp6-
rite.
Dnma ces sen timents nous ne pou-








.4


vons manquer d'appuyer les jastes
et vt'xiin *iot.s paroles .dta distingu6.
Prdsideuit,at cetite h kute Assembide,
et voii.-; lire, rvo'is du Corps Ldgislatif,
que votiq -VIivv diot. dt- computer sur le
Concouls (piet noUw Vou~ apporterOns
clans ( m liaute vonre Ame gd-
ndreuse.
C'es!~t a(;ii-;sl dati; re, s -,-trtimenis c (pie
IIUUS -;C1IIOI.JS
Vive Is e -idist Antoine Simonoi
Vive l'1Jgzjj eI Ila 1,ziile liaitieiiii'
Mt Bc~u.tui-arisJ-rt~'is dq1ut
dcs CGctim es appat itunt A laLharnbre
puts 1902 OU it Cwp.upc bcaucoup de sypn-
path i.
II ai s:.()u-.- t rnmCrt IcvS grandesdoulcur,
dont ii soulf'.xit par SLlilt! deS inalheurs qui
se sont ab.Litu I c t sir coip sur la mal-
heureu-c viIWc dcs d Gontaves.



D~IPP~LD~SAli

iR 'ii N ", ''E. I NF.MEN TS
MP,:6tO]ROL.OGIQV E.'

t ..3~ i3lib;e% lt crip A ir ob~

SErIINAIREi COLLEGE S -MARTIAL


I.NDIr 11 I ibCE.MBRE
Baromitre A niitj


nua":'r u.YI


763,9 "/"
i9, 9
31 5


Moyenne diurne de la temperature 25,6
Ciel !air Ic martin, nuageux dans la soi-
rde, ti couvcrt pendant a nutn.
J. SCHERER
Fian ailles
Nous avoLiis r plus .grdahlls la care de fian;ailles de
la distil ~uec Mile Mx~1,or ROCHE avec Mr
HrEmS Rocx.
Nous civovons noi plus chaleureux
cotupliir:p1 ..s Lax .iiuillcis Roche et Roux.
Pou.jr lS pauvies
Li.t,' dt '\ .-ita: 'i en f veur des lpailvres
de l'b .spic .: t I'incent de -Paul ( ,Mois de
Nove'ml', r,
J. D lard'i Th. Lud ,s ci Co,io ; Getr-
lach & Co,. 10 ; C. I yvon Hall & Co, to ;
G. Kci..c e (Co,.o : 1-. lH rimann ct Co,
10 ; Oitt B-.13.I ct Co, 10 ; L. Langen-
donck, to : bSninonds Frres, 1o ; Ban-
que Na.i,.na cdi llaiti. 25 ; Robert Nortz,
o; Louis Lota,io ; G(aston Rvest ct Co,
$ ; Jules Laviile,S ; Paul Pa.nson, 5 ; Hep
pie et Co, 5 : F. Couper, ; Roux et Co,
j ; A. de Manttdi, 5 ; Jh Nadal et Co, 5 ;
Henri Bt .,>' 2 -L. d'E.pinose, 5 ; E -
nest U.klc::,c l. \ Vl.lcioint, ; Un
ami, 2 Stp 1 ( pour ()ctobre et No
vemb!i ), 1i ; In ani ( Lhs. Mcvi ), I;
A. L. (ucin ct N. Thomas, 2 ; Usine
Chateaublond, ; I. Peloux et Co, $ ;
L. Jaccoux, ; E. DLrcix, 5 ; Vve Raoul
Jn-Baptiste, i ; E Robelin, ; Chs. Gau-
tier, s ; C. F. Carvalho, 2 ; Ed. Oriol, a;
A. Bertin, 5 ; Mmne Fraenkel, a ; Mme
Her nance Alfred, 5.
Boite aux Lettres
Port-au-Prince, le 22 Dccembre 1908
Au Directeur du MATIN
Monsieur le Directeur,
Le SCatin qui admire et r6pand les
beaux actes se fera an devoir le publier la
lettre suivante par laquelle je signal on
fait digne d'6tre note.
Hier an Restaurant du Port, chs Gros


non, quelqu'un se repandait en invecti-
ves contre tous ceux qui avaient difendu
1'ancien regime et particulitrement contre
nos frercs haitiens appartenant au Nord de
la Republique.
Soudain, une voix s'dleva, protestant
centre de parrin'ce imprtcations et affir-
want que le rvec du G&neral Antoine Si-
mon etait de voir I'unon, I harmonic la
plus franche rc.ner c ntre tous les fils
d'Haitt. La poli .**. ,~. d I Prsident, dit le
Gendra Marion l)uti al car c'est de lui
u'll s a;.it, ;'cs p'i- unI- politique de hai-
nc. ni d, re, res.;: dront JeLu vr; Itc hi.uticns qi'Ill tache de
reconciliei ct dc detour, er de leurs erreurs,
font one ce vre ,- auvaise.
Le Vajo--Gnr'I dle I' rm&' da Sud
etlit u .loqul:nt t b.,,i.er. Tous ceux qui
:ainti 'A: r.n- .at flits. M. Fernand Ki-
viere *r.dut .ant ;a ioic general s'avangi
vers L.i, I. ,cl.;: :.au:cment de s.s pa-
role. .'c pres-a a main.
C:'est uu bWau 'tLIut qui denote une Ame
elevts :t i : c,- ence dro :e. II fi:
hon cur au G neral Dufanal qui est assu-
rem' rt ,n Inmme de coeur. Transmettez
le a vo, n.;j.lr.ux lecteurs.
V:uillez agr&er, etc.
LLCTEUR DU MATIN
Tribunal Civil
...ni "<"' civil ordinaire du Lundi 21
DcYembr i9)oS.
Le Tribunal prcnd si ge dix heures
du martin, sous ia presidence du luge
Doven A. Champagne, assist de Mon-
sieur A. Montas, substitute du Commis-
"aire du Gouvcrnement
Jugiements prononces :
i Ctlui qui dit que les Jugements or-
donnant le par:age des biens dependant
de la si:c:ctSion de feu Joseph Co:reau
ont e^' fai:s a la'requete du docteur Au-
guste Comeau, rejette la communication
de piect. dcmanlue, condanme Ic dit
Augustt Concau A plaider le fond et le
coudannme en ou:re aux dppens.
2' C(l i q ui l0o'olo) .ue la delibrba.ion
du cn.nii de famille des mineurs Fre-
diciquc t Lo.'uis Ducasse :
Conmpfstion du jour.
',Il':-tre Pulb:i. L. Coutard.
F.aute a.itfair.-s le siege a 6et level.
Gal Antoine Simon
C: ,natn v.cr L.s cir:q heures et demise
E. l I P'r. idnt i Je la Republique est
a l6, A ch1 .i, A. Si AntoinL, a fait uine
pronc:a. J ,a .a Is ubourgs, s'est rendu
A Lal.ke ou 11 a flt visit A l'ancicn min s-
t e Pc'n Pirrie Andre tt ensuite au
1lo s VLrn., ciez les Durocher pour re-
o).r on vici ami, le pere Despres Duro-
cher.
L'6vacuation de Cuba
Une cdp&che de Washington announce
que le ;:v-;>",e:i:nnt fddral a decide que
i'evacua non dc Cuba par les troupes ame-
rc.aine~s sii.I tcriiinve vers le Ier avril.
tLll se tera graducllement et de la facon
suivan'e :
Le 2 Janvier. D6part dU a8e regiment
d infanterie.
29 Janvier. D6par tdes membres du
gouvernerment provisoire, des fonctionnai-
res et de la compagnie I du corps des
6cla;reurs.
15 Fevrier. DCpart du ije regiment de
cavaleric et de la batterie F du ;e r6gi-
ment d'artillerie de campaign.
27 F6vrier. Depart de F'eat-major du
corps de pacification, du onzitme r6gi-
ment de cavalere,des 5e, Ire ct 17e d'nm-
fanterie ct des batteries A et B d 2Ce r6gi-
meet d'artillerie de campague.
ler Avril. depart do a'e regiment d'in-
fantere, des compagnie et G do g6nie


lonibitns aur..it.nt itc mobilises sur la
fruonu i2r vcnizuelitnne.
Moscoi 19.- Une ligue vitnt de se
former ici dans le but de boycotttr Is
ma:chandises auttichiennes come pro-
tesvation contre l'annexion de la Bosnie
et de IHe zegovine.
P.FAls 19. Rlcnte : 9;175. |
La Chambre continue, hier, la discus-
sio.i du pro)jt relatif A l'augmen-
tation de artillerie et ajourna la suite de
la discussion a lundi.
Le SCnat vota hier le budget des finan-
ces et commence celji des Postes et Te'e-
graphes. II vota ce main, le budget des
Colonies et comment le budget de la
guerre, qu'il continue cet apres-midi.
L'officiel public la loi r6glant les con-
ditions provisoires pr6s le rachat des che-
mins de fer de l'ouest, ainsi que les me-
sures financieres nCcessities par le rachat.
NEW-YoRK 20. Le a Times de Lon-
dres passe longuement en revue la situa-
tion europeenne et en tire cette concl- i
sion assez pessimiste que la situation ac-
tuelle, et non pas se element en Europe,
continent taut de dangers que toot goaver-


IC


etc, etc


h.p-aux de fi'l~tt~eS- i
'lisSuS POr
~b-s,-- ~arfurrerie, JouMtS


A Vendre


A i'Inim imeri'- da Ma in le deroir
volume da Lois et Actes par C.
(illthier', Aores 185-1899, au pril
de <. inq Gout des.

Mr Gaetano E. R. Penza
ITA LIEIN
Argenrteur, Doreur, R6parateur
M tallique et des Vases saor.
Offre ses services au public et pSt
ticulibrement aux cur6s des Paro~de0w
GRAND'RUE, No 1M7
PORT-AU-PaINC.
Pribre d'aviser 1'adminis,
tion de Ia moindre irre lg
t6 danr l-aservioe d* TuIAte
afin qu'it y soi do suite r
die.


et de tons les officers et employs civil 'nement prudent doit se tenir prCt a tote
se trouvant encore dans 1'ile a cette epo- eventualite et que tout anglais patrioj
que. doit se prCoccuper non seulement del
Le croeieir Prairie ira le ier jan marine, mais aussi de I arm6e qui est *l
vier a Cuba, ou it embarquera 4oo soldats co'Tplemenit necessaire de celle-ci.
d'infanterie de marine. Puis il retournera PARIS 20.- Une motion a tC prsen.
pour y prendr-e le rest. tee h tr au Sdnat demandant que fe goo
Tribunal de Pai vernement accord one recompense ase
SECTION NORD dtionale spciale aux franajis et aux tra.,
gtrs qui, par kurs efforts, ont contribad
Le TrAb:nal a rendu aujourd'hui son ju- d'unre fion rthoriqne on praique aux pro-
g m:cn- cndiina-it les sicurs Bcker & gr&. xmimarquables r,&aliss dans le domain
Etats Uni'; d'Am&ique A payer au de !a navigatiti adrienne.
sic r Colbert Willian, ses frais de garden PARs 2,- W S. Frieldingmini
co im.nc :n gdic'L ct.bt par ceux-ci tried s finances canadien, arrive depuo
A I. Sa.onr'crie d-" Po-t-an-Prince. qt:Cq s Il s pour soccuper d
En outre le trib m-al a valid la saisie r.its lt commerce frarpco-canadien t'e
arr& faite par Me Colb.rt Willamr sur les p rssr nt lcaen.
ddbiteurs de Bvcker t- edncndamne les d6- pai trs r s irt quantA la ratification d
tndeus ax raiti par le S.niat frarqais, en raison de
fendeurs aux depens la pr line revision du tarif g6ndral. Le
SECTION SUD p io ;n::;.is:s far3a;is se montrent trS
Le Tiib ntl de paix, a aussi entendu oppo,'s A cet ace rd et de son cote le Ca.
1'atfairt de la dame CGs-ar Bidon centre le nala n'fst pis p't a offrir de nouvelles
sieur ( hdry Branched'or. cinicssions.
La da.Ic Cs3ir B.don par l'orgine du LONDRLES 20. Une ddptche de Lisbon.
sicur Bouchereau son mandataire, a con- ne .onnonce qu'un complot contre la vie
clu A l annulation de son acte d'intance du rot Vanuel a 6et dbioud. Le recent ie-
pour avoir ete bAti sous un nom autre au- tour prkcipit6 du roi, d'Oporto A Lisbon.
tre que celui de sa clientele. ne. dans une voiture emporti au galop de
M1* Kirinski Casimir a rdplique, que le deux chevaux, avail donn6 lieu A de nom-
tribunal avail deja rendu un jugement or- breux com-nentaires. A ce moment, on a
donnant d'administrer des preuves, qu'ilne appris dapuis lors que la police avait ea
saurait rtvenir sur cette decision que la vent d'un complot contre le roi et qu'elle
dame Cesar Bidon doit satisfaire au dit avait pris des precautions. Ces soupcons
julg.mcnt. sont tnintenant confirms par les aveux
Le tribunal a annule la citation. qu'a fait un ancien agent de police du
...-. -__ .. -. .. ---- rnom de J !io Mendes, apr6s qu'il a eu ten-
St t -e sc su;cidrr en avalant une dose de
lli poison Interrnog par les autorites, cet in-
Ul I Etal jn e divide, a avoutd l'cxistence d'un complot
a don't le but 6tait d'assasslner le roi le jour
--- d son arrive A Opor.o.
S- res D p ches BUI-:O-AvREs 20.- La commission na-
D rp vale nomme& par le minidtre de la marine
et prdsidee par le contre-amiral Betbeder,
S.In.\ ( Algrie ) 18. La premiere en- a charged le mininitre argentin A Londres de
qu:-e relative a la mutinerie a laquelle s'infcr"nLr du cc"ut de deux cuirasses d'es.
on: piis parr, le 14 D&cembre, un dera- cadre du type a Dreadnought n, de six
ch~:ucnz dc so.dats de la legion etran- con. rc-orpilleurs de 6jo tonnes et de dou-
ger. ,'mble confirmed la croyance que le ze de 450 tonnec.
chct d: -cete rebellion est un ancien lieu- ,.-. .,
terat I'un regiment bivarois.- On dit
qi.1,L t !e conte Boskotf otn Rmierof
qu, .in d: co:nr.- von KhoJes,
co ,cta un ergagcment dans !a le6ion l 'Ung y GU rdic1

S'i ; 1I.R IV' uG 19.-- L'tmpereur Ni i'. 1U IL IK.IIIV !.
cola. a p:f.dnn: ;:uiourd'hui dix person- rOLUS trouverez pour
nts a\ant pacip, ..ux m:.bsact.s de Bia- t p u
lyst k en 19o0. les fetes defin d'ann6e:
P.AKIS i8.-D'apres ceriaines informa-i Bel ass -rtmnent de Dentelles
tions de source pr: ,:.-. 4.000 soldats co- ,.,i',- s. moi!iers de b6b6.


a


Tem F1 cl: U (











Mr Joseph Sasson
M archand-Tailleur
Avise sa grande Clientele qu'il vient
de R'installer Rue des Miracles No 12
en face de la Place Geffrard,il leur an-
nonce aussi qu'il vient de recevoir un
grani assortment de Casimir, Dia
gon;.r crliviotte, marcliandises fran-
aises dlerniires modes.
PRIX MODERgS
Port-au-PLrince, le 5 lecembre 1908.


TUni ri.imbroA* a coli r ('0 pi '-ps).
Tabl 'lte salon et giic;ridoiis, Glace
de salon et chaii4s, T1ab'eotri. Socrrd-
taire t 1- s,:lon pour dame, tn Piano
Pleo\. r Iinir t ni a 'npricaiin a rideau
un Ii-'1, I'Xlt'l I, Ie 'o.it lri tri's 1 ) 1
ltat : 'ix avantagpnx.
S 'i dresser aun i ,lltl i dl u ,iurnal.


Dlanue nllalinale d 'aiti

21e Repartition


S/ l'; IPRUNTf nu GOUVilRNE.%R\T
L)[IHAITI 6 01"' Ct 3 "
Corrforrnnin ent aux itistriarwi un-.; (it,
Conseiller au lhbpartenltoit de.s finaln-
ceq et dIi Cotrnmerea, a Hrrn;'e Ni-
jjori,op('.le '!T'. ita 1'linwiiir d'iin'f ) t er
les irit"Tre:set j u'ils peuvent, A partir
de ce jour. se pr6sertter A ses guichets
pour t(louh:'I une ?'ivft rf uni#mne i'rA
par'ittini ( 2,mee )sur ir s emprunts
SUivjlWs
Emprunt du Goav'rnemneat d'Haili
60 0.
IWet du ler t to Ire PAu L:0 No-
varmbre 1908 1 ,
Et, dui oiiverizemnt ,it glf-iti

Inl'l'Ir ti Itil lob- a 1 3) No-
j'. 1 2 I' ).
C'L'\U '*) t".-UI er.eitatiof
des I")., -


GCheezRoux4cG Col,


Enl'honneurde Son excellence e
'le President
Antoine Simon
Ilumination, Feu.r dl'Ariliflees, pro-
nmeaade dan leljardiia, ditertis-
sements de iultes ourtes
Pihonographe dans les intermndes
Entree Generali G. 2.00
N 1.-- )n trouve (dI-; carts. A 1'16.
tel Morchl ( (1 imp de Mar s ) A 1'116-
tel do l'"rnce ( Rueo ,)ii > -t c'lit
I'artiest- lo0;nell 1 'l'4 ; i ,s,- T I


(St-JO,,e 11)
n .~i en veriji-a p'~A 1.1 pi o te l't


LTsine Chlleaulbloid


O


+I;4
f4.
0,
S4
Co


H. & A.


Stechler


A la Tete de Cheval

Maison ren znm6e pour la Sup6riori-
t6 des Articles et la Modicite des Prix

Vient do rcevoir un assortlient complete d'articles
de manage en for t~maill': Iibelots; lampes ai suspen-
sion; quinquets, lanmpes ordin;aires, de toutes quality,
verres, m6ches et hob'-cheIs de routes dimensions, mi-
roirs, sellers anilrises, chliabraq'Ie, cravachls, brides et
tons los articles do sellerie, articles pour buss, articles
de cordonnerie.de terblanteric,, deverrerie.
Flanelle sui)t'ri'Mir' poui r o sitin. Tuyaux de tou-
tes dimensions et a.1,,.ssoaires. t;:tisserie', peinlture, p:apier
a enveloppes, ciseatx pour tIrilleur e t c:,uturiere, etc, etc.


Viennent d'arriver
Boubons asssrtis en bottes i ll s-
tlres et par livr., Fruits cristallis's,
Marrons glac.s. Drag6os asso ties,
Chocolats A la creme pralines a
I'anaias,N'igatines, Boribons g a',~,
Nougat, Fruits au jus, Biscuits tins,
(Perniot) en coffret de luxe, Priine.
d'Ente, Raisins, Liqueur Marie Bri-
zard et Lafaurie, Champagne V'" Clic-
quot et Bouzy, Vins lins. (:ognac Pi-
net-Castillon, Phospio Cacao, Ver-
mouth, Torino China, Fromage pAte-
grasse, Saucisaons do Lyon, Chou-
croute garnie en baril, en verre, Jam-
bon Feris & Swift, Saucisses et lin-
gites ftumes, Thon At m:iqueraux A
I'h1 ileP, Petit. pois lins. .\nchois A
l'huile, C:irees, IBenu des Pveton6es
et beuire Bruun, Po,n'iios, Oigions
et pornmes de terre pir livre, Scafer-
lati superieur.

On demand
l)e bons ouvrier. ttaillwii adresAez
vouS, Grande Rue N, Is. C:doz .1h St
Cloud Mattre Tailleur.


En plein air a I'Hott,:l Morch
Mardi 22 I)- D)embre t i 7 hirs idu soir
'a, I'.trti te AR.I TfH I; NNEI,'II,
Asai ;t6 do son orchb.stre


MACHINES A COUDRE


ca




0
ol
"S
C.



CO



0
*1


de Vin 95 olo.


SINGER


M machine ;\ muin ve : vd ivert L ,'e s 65 I", nti P. 12 or.
La Irl rm e a nai:I pIus di.i ..... .......... ". o.
Petite, ias en ftr sins couveture .......... P. o.
M machine A pieJ pour crdlonnier .. ......... i or.

Chez G. Cordasco
GRP.Ny)'IyUI': 1. p ( ()ou l)




Proguis M i nJl acupoor la Toiletle
1 U t U U RUU UK M U U


S
4
SW


A .1 i', --a a nombreuse clientele e Id a Ca.
pitale t ale la Province, qai'lle a transfer. -ou Grand
D6p6t, irim7o,, s A .t 77 A i'angle des Ru -s, Macajurx -i k^pblicai-
ne ( Grand'Rue ).
Ancien local de la P'harmacie St-Joseph

A TOUS
Elle r,.serve son mm'-P ett bidnv.i.,lant accueil Elle girantit la
loyaut6 et la probit6 qui one fai' son SUCC6S et sa R6-
Putation toijours croissants.
L'Usine Chateaublond conserve en outre son Nou-
Veau D6p6t, Place Cathlbrale, Angle des Rue dq Peqpie et toux.
( ci-dovvant Bonne-Foi. ) _


PLANTATIONS D'HAITI

Sucre turbine, en gros et en detail
D6pot chez B. Zak6, 8, Rue des Cesars.


LA

fum Ell
contre le


iones loves piq'.P'
liftle, Ics icr le


ot ;a vale i'.ut


I I' li'111p au lc l ella

4.4,':-~' 1tl.Ii( i2Ux Pat-
cj~Iit ii it. o 4-t sOUveraiie
t'i-uptions de lIt peau.


sinls bisruutii, invisible, adh4-
S1Irente, impalpable, pit-paree
LA spcial~rent pour les persou-
nies qui veulent avuir un teint
ireprochable ; son pai'ffuimr licat, son veloute ont contribute A faire d'elle,
la Favorite dts Pouidres d. Toilette.


LE

toutes lea q4alites
eat prrticulier 'ment
dames doit ta peau


A tbase d( cCreme Simon,
I prparA selon les plinlciptes
les puisi s.- :,'puleux de l'bygiene
Sposde A uni certain degr6
bienfaisantes et pr); ,,v prices de la Cr.iin Simon ; 11
recornnande pour la Toilrtte des enfauts et pour lee,
3st delicate. M


A.gt~i-e Gdndrale D6p6t pour Haitil

VAI3ON JULES LAVILLb
1 9, Rwu I oWugasrs do4 rx, 98


.I


IGRwf.E:S-ION


I


e


Vient d'arriver: Esprit













SUCRE TURBINE
81 vous voulez un pur
produit de la cinne
San.s ncae ,t ingrddie, ,i'himique
R6(clamut z le
Sucre de MON-REPOS
don't la supt'~il,)r a -' roconnue
par ulne M.i i e d()r oblteiue
Jamestown ( 1!'7 ).
L'Expowition conninuilo de 1907
lai a accordI la plus In-N, r6com-
pense.
D6p6t G6n6ral :
23, RUE ROUX, 23
( Ancienne RUzBONNz-FOI. )
Tafia 20 o/o Alcool 90

Maison F. BRUNES.
195 ; RAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Ari" mam-r .! tola Societ. Philan-
thrOpiqp 1i*' ,. :.rs: taillers do PariQ
I\ :,t .i i.. t .anJi choix d'd-
toiloi o, a ,tiU alpaca, chevio.
te, ci,<.:'.,:iR *. ..,,Ali, e'C, Hecomman-
de pV :.~.~~i ,i..- A sa clientele une
bcl*'2 ', ;. ro adir,
de Vi:' *.-: ,i*uAi et oA.) i p)ique de

"s -, Costunmes de no-
c .,-l e.t iar .sea, Anglaise et
A^ ,rni6re perfection.
La rniaton '~;.r. ertnne aassi des Cos-
tum, r...j i-ti-~fs habits brod"
t '" 'que. habits oar-


Cordonne rie N;Iuvelle


G. 1. PETOIA
143,' RA1 D'YRUVE, 143
Po RT-A4JU- ITNCE
CH:AUSSUR1S KN TOUS GENRES
UI D*POT, POUR LA VKNTE
iW GCROS ST DETAIL.
1.x4cu ton prompted des
co. ::nanci ds, tant ici qu'en
Province.
Formes A horn:es ; 616gantes et ra-
tionnelles.
Chausiurrs lie da:ues( Derniiremo-
dde Paris ) et le plus commode:
chanssures po :r erfants confection-
n6es avec des Peau. de toutes nuances
d'une election et dur6e irr4procha-
bles, A 4de@ orix avantageuy.
Cirages, pAtts et liquides
PeOW n, -rw dr De -outk nwalsecs.

H6tel Bellevue
Le mieux situe, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine reuommee.- Vue snr la mer-

Panamas i...
Elegants, solides. arrives par le
a Montrdal ..
Chez M" LEONIDE SOLAGES.
t9, Ra des FronUt-Forts.


Avis
Mr W. Buch prie touu ceux qui
doivent encore A la Pharmacie Saint
Charles, des Gonniues de bien vouloir
verser le montant dt leurs borde-
reau A la maisoni Vve :*. Lance'ot & C
qui leur donrnt r qii i;once.
Port-au-Prince, 4 DAcembre 1908.
\V. BucHi
CHEZ

ANT. LABASTILLE
( AUX CAYES )
On trouvera:
Casques Drill blanc.
Chapeaux feutre dur.
Chapeaux feutre moo.
Chapeaux paille noire pour
deuil.
Ceintures cuir pour homa
mes.

Chez App. Cipolin


155 Rue R/tpblir'ai. een face de
E. Robelin


Mr


Conserves fraicles arrives par der-


nier! vapeur.
Assortimnent complete d'huile
pure, par' gallon demi gallon
litre.
Vin de lordeaux : ro ,ie et
vinaigres, miadr 1e.
(;iiand ,,ssortiment complete


queur s.


A. de


Matt6is &


d'olive
et par
blanc,
de ii-


Co


Maisonio fon.'e en 1888.


Derniers arlirles reius

Pirfi.amr rin Houbigant; Ro-
yal Houbigant ; Fougnre Royal ; Par-
fum Il-aa!; Savon. Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfumerie tres 6legants.
Parfuin reinomr -A 'sris ; Lotion, Tri-
copherou~.
Lamr -ts, Foue.s et Chamois
pour bNigy et buss.
A rrenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses. Pipes, Fumes-
cigarettes. Cravates. Maroquinarie de
toutes qualit6s.
La Mijisoi a toujours un grand as-
sortiment de Bijouterie, d'Argenterie,
de Diamant. A la disposition du public
en g6r,eral et a la port6e de toutes
les bourses.
Atel ers d'Horlogerie et d,
Bijou Lerie : Gravures, Confection
sur command.
Achat de vieil or et vieds argent,-
diamant t pierres prdcieutes h de prix
avantageux.
AcHAT D'tCAILLMS D CAIJT
Prix exoeptionnel
JULIEN FLORUS
Ancien dl ve de la 96* Compagnie
d'ouvriers d'Artillerie ( Loriet )
Se tient & la disposition du public
pour tous travaux de FORGE, et d'A-
JUSTAG4E de RtPARATION de coflre-
forts etc. etc. A de bonnes conditions.
Rue de la R6volution N* 19
Fia--via do la Chambre des DdpIM t


GRAND PRIX


HORS CONCOURSE


Rhum Barbancourt
MXd':llhes d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors contours dana toutes lea Expositions depuis
1881 jusqu'A 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Maldalm'n Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt etseule propri6-
taire des fornules qui ont fait obtenir au Rhum Barban.
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suite
les affaires do feu son maria, et se tient k la mme halle, sise 7, Rue
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commandos seront ex6cut6es avec le m*me soin que par
le passe.


TANNERIE CONTINENTAL
DR
Port-an-Prince
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PREp-ST':n DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COULEURS
Ventf, ,- s chaussures : Chvreau-glac6, Verni et cou-
kleau -. ~c~me, D-na-es et Enfants.
( BOUTOPTN, ELASTIQUE rT Lc.A, )


I '


' :, ~~ltail pour toute la R6publique


M1' C. L. Verret


vat-i' 1
vea ut .i


S- i r- Marchand
i -a bipnveillante clien-
S -.;ison No 7, Rue Travyr-
-t !;r bien pourvue d'une
'T,tes de la haute nou-


QUArTA P I1-i'EURE C-OUPE ALGANTE
THAVTL L-'i'.;E EXECUTION PROMPTE-
Pr; -, !Ws rreiuit~q I


W wM wf.#
De',In )S I ',I


RoMULUS


Dist-:' -t. r-liqruoristn, industrial
Dip!nmc et nm6daille d'argent A
1'Exp, -'.ion Universelle de
Sai-, Louis, ( Etats-Unis
S'A rnmrique 19o4 )
A I nor) -(es clients tant a Port-au-
Pritice (I I '1 ns les autres locali-
tss, qu'il ti ;-ffrd sa maison de
com ni -,( ci-devant A I'Avenne
St-Mla: ti', rail St-Joseph A la Rue
Rpublii i ou Grand'Rue, halle
No 38. noiN !o,: de la Gare du Nord.


-4! tlGANCE
D:' DONN"RIE

4;. R des Fronu-Fors.
CHAUSSLR: SN DIP6T,POUR LA VXNTI
Piromptitude et soin aux commao-
des tant ici qu'en province.
Cbaasiurs de Dama forme et tra-
vail toujori l rout ce quil y a de plus
Formi,, amnricaine et franchise poor
Messieurs ; el6gantes et commodes.
Pour lPs 'nfants le plus l'aise.
Travail solide ex6cut6 avec
dens p',a... dce prezmiBreo arcqu
Assur4ace de grand rabais.
PAtes, Clrages at Liquide


Francisco DESUSE
Fabricanrt do chaussures

La Manu:tct ure a toujours en dep6t
un grand stock, pour la vente eo
gros et en ,16tioii, de chaussures en
tous genres ipolr
HOMEE, IFMMEs, ENPANTS
Los commrnI.s d,-s commerCants
de l'interiL1ur po~iorA'' etre 'ex6cut6es
dans une : n;ainje A peu prbs.
23, Ru Jd.'-; Fron(ts-Forts, 23
PO4)T-AU-PRINCE ( HAITI )


Iet manqez plus de pain!
S'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine di monde
Celle qui donne le neilleur pain
Qui prodiit le plus do pain
Lepain le plus blanc
Le pain le plus l6ger.
Pour tous renseignements s'a-
dresser a :
Ernest Castera
repr4sentant de la PILLSBUuY'S WASH*
BURN FLOUR MILS Co MINNEAPOLIS
MILES

J&Xatel-1 I.eata .xx at
ST-JOSEPH
( ANOLEDES RUES ROUX rT DU MA M
SIN DE L' TAT. )
Service bien organis6.- RaOP
& la carte.- cuisine excelleent
PIoPRUirai : Jsoasp DESRIVIM

Demandez le MATIN
ehez Joseph D6rivi6re.


___ ___~__ ___ ~____ __ __ ___~_


I


- = --


(