<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00503
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 17, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00503

Full Text
Deozd6me Ann6e, No 517


POitT-AU-PWNCZ ( Ran)


Jeudi 17 D6oeabre 1008


- a -.-


4


j


QUOTIDIEN

Abonnements: Danca:
Uw Mom 2.00 L MUtRO C ETIMuS
PORT-AU-PRIM Tos Mos. 5.00 6t M Laglow 1e, Lc
DtPARTEMENTS UK Mots. 2.20 La -So- l o perste d i* et d ais de edem
Taois Mois 6.00 RoDACTION-ADMINISTRATION mois m seat payble d'avsn
eTRANGER........ Tois Mois. t 8.00 45, v Oman 45. emem r me on me em esemei -

p c~~r tout qui ooncerne 1'Administration du Journal, o'adrerssr a or rthur ISIDOUR, 4, Ru Rsou ewess-.,

Sn n VoilA, au contraire, un monsieur R N BSIGNEMENTS
qui eat venu au monde sans fortune tTI OROLOGIQUES
LOS nll ls1 d'un l et qui, parti de rien, se trouveaujour-
d'hui A la tete de trbs important
-moyens d'existence sans qu'une tache O b eorva toixre
II fasse ombre sur son front. Poor tous, DU
sa fortune eat le r6sultat de ses efforts SDUna co e t- r IA
La plupart des questions soulcvees troit, ils sont lents A saisir une idee; personnel, et devant un tel rslAtatIE COLLEGE StARTIAL
et discutees dans les assemblies poli- mais quand itl en ont acquis une bon- tous rendent un unanime homage
tiques excident-elles d'ailleurs la ne, ils 'y attachment avec une t4naci- au pulssantes resources de sa per- M1RClDI 16 D&cE.Mst
eomp6tence ,ui peut caractcxiser tdls ?4 indbranlable. l contiktuest la meil- sonnalitd, a la souplesse de sea facul. Baromatre i midi 762,8 =/w
Chefs d'entreprise srieux ? leure varied de gislateurs. Dts do travailleur d'administratear m 0, 6
La Chambre dces Communes anglai- En dehors de ce temoijnage des A la sirete de son jugement d'homme Temptrature1 m 2 6
o nous donne uie r~ponse A cette fails, -la raison explique anqu aMiment d'affaires, et vous voulez qa.e e pays maximum 30, 0
itdressante question. La minority la rare quality d'administrateur des I'6carte de son government, parce M d
dhommes do loi, de ;ournalistes et gens habitues au maniement des in- qu'il loi manque lea ^dons qa mn ne diur ede ai temperature 24,6
de lettrts qui y siege, suffit, en cas de t6rts positifs : c'eat que, solon une ngent I'homme d'esprit, e parloum A 8 h. du c ir, c nla geirs n Sd. Quelqpes
difficulties. pour lucider le c6 i :6p- conclusion que nogs avons exprimee brilliant le thdoricien loqueontl mouvmesd micro.ismiqus ntd.e h.ques
colatif des cas embrouills qui pen- precoddmnment, its soot plus qualifies Nous continuerons A baaser tout d mouemets crosismqes entire op h.
vent se elprsen:or ; t l: nmajorit, qui que personnel pour discuter et rgler teams que, n Haiti, nous enseros Dei hier midi,e bromtre es
le compose de chets de domaine, d i lee affaires sarieuses, surtout si I on ainSr et tout le temps que, par DeSpuis hier t e met ee baromre est
rands industries et de remarqn.. consider que, dans les pays que nous faon de concvoir hoix d se rtement en a SCHERER
blescommercants, decide dans ;e -n- venons de citer en exemple,- I'An- ministrateurs publics, nous rendrons Revue des Journa
de l'interet ,irtional : et il ne sen:,ie oleterre, la Norvege, I'Etat de New- n60ssaire la classes des a politicians a Revue des Jouraux
pas, depuis tout le temps que cela sj York, ceux de ces bommes d'affai- proprement dits. La Liber
pratique, qu.. les atTaires ie la natioti res qai e trouvent ainsi ddsignes par Cr, effectivement, cette classes n Le Go ern de I libre o
anglase soient trop mal gsrdes v/eua national, sont, la plpart, les surgit dans un ays que lorqe 'ad- 6 do pele, sso ne evo-
Jevais plus loin. L entente et la pra- hommres qui out Ie mieux rd6osi et le ministration 6chappe des mains le doont, dple, smentourera, t hen pas
tique des affaires, administration se- mieux prospdrd duns leurs affaires. plus apt es A a grer: il faut bien I Yen a e homes probes t honnAtes.
rieuse d'intdrets personnel remar- Gfn6ralement, c'est une formula in. que .lea foncions publiques soient yna qui md issent dans lepurs foyers
quables cr6ent si bien par elles-me- jurieuse que de dire de quelau'un qu'il replies. lptes d t bmodete mais cdles, r'vant
s I'aptitude administer 1-s affai- est un enthousiaste de succ s; la for. Le matheur est que a classes des mal ot le bonhear Ide leur'pays
aptitn. Le.maiheur eat que, la classes des le blen-tire de leurs compatriotes. Trop
Io nationales que, dans certain pays, mule perd de son sons d6favorable politicians 6tant gaenralement recru- Iongtem C cart6s, oublips et ro prisr6
Oi affairs se trouvent, par la force quand on I'applique a I'6lecteur. En t6e parmi leas ens d#pourvus de pro- mme, ils serons ppel6s, cette psour
O6me doe choses, dans les mains de effect, lorsqu'il s'agit de fire choix des fuer oa. caractria tique s, oS r-ps o abor eroA 1 appure de rignetfonis por-
pus paysans, et ces pays ne se plai- t6tes les meilleures et des mains, les ltasnt artifeuls u de la masse social mencirer lo de Gn6ranl Simon, coma,
lnent pas I plus aptes pour manier les interats p6esnt lourd sur le budget de o'Etat; ds l paor, Gnauguer mon, et ce seRri
SLes int6r6ts publics, dit Demo- les plus considdrables d'une socidt6, at c'et ce point inotressant quo nous d ltir, one e rer pour la Risce qubl
lineen parlant des affaires norv6gien- quell autre criterium est plus adr que allows no pea examiner. meIPon O r,e e Pre q amOqu ss ir-
a*e, a ne 46passent guire le cercle de Ie resultat des affairs peronelles ? me, esp&onles a
Lorarmnne et prevent 6tre facile- Quoi I vous avs tentd do fair le AUvovGT MAGLOIRE omEs, marms mloneaps et wsors.
pt g6rd par les paysans les plus commerce et vous avoez choue; vous Trtre donc A nos division, I os ran-
pabls. Aasmi cos derniers forment- avez esayd d'entreprendre oneindus- ,A ,6 os ce i r io. C'c r'bere de
s1o rin pal 616ment de la Reprd- trio et vous aven failli; vous avez voulu i la ml i W ttion, I rshsor praSe iutre tou-
baresprit pratique suoflit rsoudre la esuis deconcertants, VOs y ave m s, I ment das as mme es
art 6 questions qa se pr6sen reoncc.. Eo tot o quo vos avez Tribuanal do pde station q co, o pon a voir
ust.a dtentd, eoos aveo monr_ on edo t.in Tr---alndoo choe no81tre9C e omm rl
Mr Roosevelt apporte un mime t comp6tone, o de I'inourie, on ddo ... .. Vn semi oo tbr de terra len
r0wlnag dans son 6tude sur a les di- l'impr6voyance, ou do man'que de dinc du MrAad r6 hrvgo 190 %s riocrP arrma do am mauntyrs
rueas de ia politique dans 'E suite dans les idoes, oa eonfl de I'in- Dix hoeues ei demie le Tribunal:pred Io lbe.
dr New.York et sur le a carac- capacity soit come directeur, soit siege sons Is prdsidence de M. Ie PrEt- La leoture au iUt
des Reoprsentants s. Ceuo de ces come admLoistratear, ot inalement dent H. Lechaud et appelle ao role : Bie de penennes lisent a lit. Eles
prsea ts c qui viennent de la vous ne poonez toucher A rien par La plainte de M. Smith Perpigsnd, y ttovet n plaisir toot parculier et
crit-il, soot g6ndralement crainte de vous-m6ime, ddcourage A notaie public, A la rtindence de Jrmalie. ..ouret lorae'o leor ddconm4le c
rave pns; des termiers aisa6, l'avance par voe 6hee santrieors,- -VeOuns Cltes, caot Bte W Pier- disati,'WIes s'stgent de *Me A
Ef avocats, o de riches nep- et vous voulte quoo la solet6 vio no re Noel. i mstr e ae fe sak ri doesw, tj
q snt' tranqUlee, honane os coofwer o olan de me plus graves Alaimroyde A satre sadieo mqe e srs
l s out souvent L'eprit 6- inter6ts I LesliAg e M lov. o prciit prie, ue o pls.' drin t


1





craindre. Le Dr Hugo Feilchenfeld, de
Berlin, leur prove le contraire. 11 affir- I
me que la lecture au lit est toujours nui-s
sible, et ii prouve pourquoi.
Tout d'abord, elle met la vue en peril. .
La lumiere don't on fait usage, lampe, veil-
leusc, Icctricite, est d'ordnaire insofisan- ,
te pour le bon emploi des'yeux, et, le
plus souv. nt les deux yeux ne benEficient
pas tgalement de 1 6clairage, parce que
le I! cteur tient forcment mal son livre,
par exenple lorsq i'il se couche sur le c6-
te II y a ausi une tendance a rapprocher
le livre des ycux, ce qui ne peut avoir
pour resulrat que la myopic, surtTou
quand i s'agit de personnel jeunes, don't
la vue n'est pas complbtement dEveloppie
Aussi faudrau-il interdire r gon-esement
la lecture a quiconque, garCon ou fill,
A moins de dix-huit ans.
Quant a ceux qui sont d'ja atteints de
myopic, hypermrtropie, astigmatisme, its
ne front qu'accroitre leur mal Tout ce-
la se sait plus ou moins, mais il y a des
lecteurs au lit inv6tbres qui n'ecoutent
guere lesrecommandations. A ceux-lI s'ils
coprinu.nit i s'obstiner, on ne peut que
donner un conseil : celu de rester, p n-
dant fqi'ils lisent, couches sur le dos, la
tete et les 6paules relevCes, grice aux oreil-
let,. Is vi'ent ainsi, mais en parties seu-
lement, les dangers de la funeste habitude.
Pour les maladies qui doivent garder le
lit pendant la journee et auxquels le m6de-
cun, dans le but de les distraire, permit
la lecture du livre ou du jo rna!, il sera
bon de deplacer le chevet, suivant les
conditions d'dlairage le la piece, et de
demand er lA-dessus I'avis du medecin. Car
il est hors de doute que la lecture au lit,
quelqie agr6able qu elle puisse paraltre,
est plutzt nocive, et que, si on la tolre,
il faut en diminuer autant que possible
les effects facheux.
Echo du Palais
Hier; apres-midi, vers les cinq heures a
eu lieu un conseil des SecrEtaires d'Etat qui
a longuement dure et durant lequel cer-
taines decisions importantes ont etC pri-
ses pour assurer la bonne march du ser-
vice public.
G6ndral Berrouet
A l'issue du conseil d'hier, Son Excel-
lence a requ, en privI, le general Brrouet,
commandant de I'arrondissement de Jac-
mel, avec lequel elle a eu un long entre-
tien.
D616gation a Jaomel
Le General Rigal, de leremie, qui a
fait la champagne avec le Chef du Pouvoir
Executif, part ce matin pour Jacmel en
Compagnie de Messieurs, L. Nicolas, La-
pierre et des autres jacmeliens qui rega-
gnent leurs foyers.
D616gation de la Croix-des-
Bouquets
Voici les noms des membres de la deli-
gationdela Croix-des-Bouquets charge de
presenter les felicitationsde leur Commune
au Chef duPouvoir Executif : Ant. Cadet,
Dumas Bertrand, Augustin Brutus, Ch.
S. Mirville et Loreston Louis.
Rectification
oA lieu de delEgation de LEogane c'est
plut6t le ComitE de salt public qui Etair
vena presenter ses felicitations an Chef
do Poovoir Execatif. Ce ComEit se com.
pose comme suit :
Henry Hogarth, Ch. Mabert Cassy,
Louis Azard, Jules Gaetrija, oseph Pon-
ce, Telville Kernisan et Gal Bug. He rte-
loo, Charge acruellement de 'Iondisse.
sment de Ldogae.
1. St'n.
MoInsIer Permando Sdies a o~er, hier
aprs-midi, sa Chef de Poevoir itd,i


dans son salon privz, un beau tableau oti
le crayon a trac6 la physionomie da Pre-
sident. Cet excellent travail d'art a val i
son auteur, des compliments des assisants,
et I'assurance formelle que Mr Stines trou-
vera toot I'encouragement, tout le con-
cour; do GEn6ral Simon.
Le Moniteur
Voici le so-nmli-e do No qui vient de
parahre :
Circulaire dn Conseiller d'Etat au De-
partement de 1'Intvricur aux Commandants
dts Arrondis;em.-nts.- Aux Magistrats
Communanx ; Circulaire du Conseiller.
d'Etat au D partement de la Guerre et de
la Marine aur Coimmindants des Arrondis-
sements; Circulaire do Conseiller d'Etat
au Departemn nt de la Justice aux Commis-
saires du Gouvernement pros les Tribu-
naux civils -- Aux Doyens des Tribunaux
civils ; Circulaire do Conseiller d'Etat au
DWpartement de 1'Insruction publique aux
Inspecteurs des Ecoles ; Circulaire do
Conseiller d Etat au D6partement de l'A-
griculture aux (omnmandants des Arrondis-
sem-nts; Rapport du Commissariat do
Gouvernement pr6s sa Compagnie des che-
mins de fer de la P. C. S. an Secretaire
d Erat des Travaux publics ; Discours du
president de la Dele6ation de Mirebalais ;
Avis du Magistrat Communal de Port-au-
Prince ; Avis divers.


POLITIQUE
-
Aujourd'hui I'Assembl4e Nationale
va se r6unir pour combler, selon le
vwu de la Constitution, la vacance
pr6sidentielle. On aura peut-6tre & se
rj ouir de voir s'achever, dans le came
quo nous avons constamment r6cla-
m1, une 6poque transitoire qui deve-
nait dnervante pour certaines gens.
N6anmoins malgr6 lea fausses alertes
de quelques natures turbulentes,
on ne peut refuser des compliments
d admiration & Port au-Prince don't
la conduite refl6chie, raisonn6e,
revile une transformation manifesto
des mceurs et la resolution definitive
de se conduire, maintenant et tou-
jours, en ville civiliaee. L'opinion est
done une chose faite actuellement.
et, A cette heuie, tout le monde ad-
met que les idees emises par nous et
qui out pr6valu etaient r6ellement
shines et devaient nous amener & un
resultat satisfaisant, avec naturelle-
ment quelques m6contentements. II
faut, en bonne philosophies, respecter
les petites faiblesses humaines et ne
pas vouloir que tout le monde soit
de m~me avis.
M. Paulin 61u, hier, Pr6sident du
Sdnat et qui va avoir l'insigne hon-
neur de pr6sider I'Assembl4e Natio-
nale appartient A note ge6nration.
Hornme de caractbre et de volonte,
il a su se faire tout seul et se signa-
ler aux affairs comme un politique
avis6. II saura, nous en sommes cer-
tains, mener a bien les travaux de
I'Assemblee et se penetrer des aspi-
rations intimes de sea collbgues sou-
vents si impdnetrables.
CAMILL3 NARt NUMA.
tel Bellevue -
Le mieuxz sltu, le plus con.
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cniine renomme.-- Vne sor la mer-
Prire d'avlsr k'arwitnistra,
tton de la meowdore Irregulari-
t@ dana loeservio 4u MATINs
atn qu'll y seot 4e aute ream*
414


Tribune du" MATIN"

Port-au-Prince, Ie 15 Decembre s9o8.
Monsieur AwrzaNo F1RMM,
En Ville.
Mon cher et illustre Concitoyen,
J'ai lu dans les quotidi-ns le I 'Nuvedl-
liste a et le a Catin s, le eloqientes at
sinceres paroles que vous avez adressees
au Chef du Pouvoir Exc',tif. le General
Antoine Simon.
En presence de votre brillante allocu
tion, mon article inttul a Qieuiques re-
flexons sur la present Rvolution, que
je vous avais communique, devient tout a
faith inutile. Vous avez parle pour nous.
II appartient maintenant au Gouvernement
de notre Pays de fire appel A notre bonne
vo'onte. .
S il lui plait de nous honorer de sa con-
fiance, il n'aura certes pas A patir de note
collaboration.
Plus d'une fois, la bas, sur le sol etran-
ger, il vous arrival d attirer votre attention
sur l'ornitre affreuse et d6gotinte dans
laquelle les vautours du 17 et du 22 DO-
cembre 1go2 ont jete le Pays.
Vous vous demandiez si le Pouvoir,
dans de semblables conditions, etait chose
enviable.
Votre foi indbranlable en l'avenir Na-
tional et votre esperance dans la Justice im-
manente, ont toujours seules alors ravivC
votre contiance et la n6tre en des jours
meilleurs.
Mais il s'en faut absolument, Illustre
concitoyen, que le Pouvoir soit, en ce
moment chose enviable. II ne peut etre
qu'une lourde croix que I'ha;tien arm6
d'une bonne et robuste volonte, s'efforcera
de porter avec honneur.
Au Patriote done qui aura l'h6roisme
d'accepter cette besogne herculeenne,
nous devons donner notre enter concourse.
En confondapt nos efforts dans un but
common et supreme, nous pensions, Dieu
aidant, accomplir de grande choses.
Nous esperons que tons les parlispoli-
tiques, que tous les haliens sentiront la
n6cessite d'aider le Gouvernement que le
Pays se sera donna.
ous nous associons tries cordialement
aux sentiments que vous avez exprimEs au
G6ndral Antoine Simon, Chef du Pouvoir
Ex6cutif, et nous vous fClicitons d'avoir
etC 1eloquent et le fiddle interprate de
vos pensees et de celles de vos amis.
Agrdez, je vous prie, mon cher et illus-
tre Concitoyen, mes respectueuses saluta-
tions.
D. P. A. HONORED,
JIAien Dputd au Corps Ugislaif



ouvelles Etrangeres


Dernibres D6peohes

CURACAO x5.- Le cuirasse hollandaise
a Heemskerck entire A I'instant remor-
uant le garde-c6te vEnezaelien 23 de
Mayo qu'il a capture.
L HATE 14 Le Gonvernement Hol-
laadais consid&re qu'au point de vAe do
drolt international, it est dans la plenitude
9e seos droits en ordonnant la capture des
oavires de guerre vE6zueClieos ; on croit
que l's Alix transportait 4es munitions
d5 guerre d'un port. n a autre.
14. I. President Castro et es
peronnes de sa aite mat 'nrrivs i Fe
gir.0


PARus 14.- Mr W. S Fielding, j
nistre des finances canadien, eat auri
auiourd'hui. Sa visit A Paris comoerm
trait de commerce franco-canadia
cie an cours de P'an dernier ; ce traitl
tifid par le Parlement canadieo et la Ch
bre des deputs francais, a &tC reteou
le Senat sous le pretexte qu'il est uotp
vorable au Canada.
ROME 14.- En presence d'un gm
nombre de dignitaires de l'Eglise, poor
plupart frang us, le ddcret de bdatificati,
de Jeanne d'Arc a EiE lu aujourd'h i d,
la sille du Consisooire an Vatican.-- pt
sieurs missionnaires morts mantyn
Chin?, rn Cochinchine et an Tonkin, .
e6t ensuite dEclarEs ve6nrables pann
se trou-7nt les peres Etienne ades, Je
Guenot, P, ter Niel, Francisco Nr
Theophi'e Venard, Chepolla et 29 autr
Ia delegation de la:ville d'Orleans 6i
pr6sidie par Mgr Todchet, l'v6que d
cette ville
LONDRES 14.- Le roi Edouard est am
vE aujourd'hui A Londres. II a accord
que'ques audiences ao palais de Buclia
gham. Si sante est de beaucoup amdliori
Sur les conseils de ses mddecins, il retow
nera remain Brighton.
BERLIN 14. Le correspondent de
c Gazette de Cologne a iLisb3nne d
qu'il est autoris i d mentir la nonavd
mise en circulation & Paris que 1'Allem
gne tait sur le point d'acheter les I
Berlenga, sur les c6 es du Portugal, al
I'intention d'en fire une base naval.
BERLIN 14.-- Les journaux de cette vill
publient aujourd'hui les details des pla
d'une compagnie allemande d'aerotati
avec quartier-general A Francfort sur Me
qui se propose de construire sept ball
drigeables et d'organiser des voyages
guliers entire 24 villes allemandes. On
que plusieurs capitalists son ant
dans cette affaire.
WASHINGTON 14.- Le president Roo
velt a adress6 un nouveau message
Congress relaxant les conditions dans
quelics se fit le transfer du Canal do
nama de la Compagnie Franqais! au Go
vernement des Etats-Unis. L'agitation
litique continue autour de cette quest
I.CODRES 14 Le roi Edouard presq
complitemren guCri, est reparti pour Bri
ton ou il sejovrnera jusqu au 21 Dec
bre.
ST PETERSBOURG I4"-- Un ddtachem
de troupes "turques arrival aujourd'hil
Dalman pour y protegee les habitants
tre Ies exces des irr~euliers persons.
PARIS 15 .-- Les ornaux do soir
noncent que le Sultan de Turqnuie
dra prochaiaement i Paris, Londres et
lins.
Le Conseil des ministres ce mati s'
cupa d'abord du budget don't Isa,
a commence aujourd'hui devant le
puis de la proposition de Mr Archi
relative A i organisation d'un
sur l'augmentation As 1.ooo frans
demnitc parlementaire. Ctse
ne put Cere mise en deliberation.
proposition des ministries des arainWS
geres et des travaux piblis, le
cida de provoquer a Paris one
international charge d'etodier le
juridique des aerostats. Le minisuc
vail fit signer deux ddcres,. l
complEtant le ddcret de o194 m
de la sdcuritC des travaille 'foi
aso ouvriers travaillant dans rai
me; le deuzitaie compUltot it'
1892 sur la travail des fetmmets
fants, iqterdisaot I'emploi 4f.e
4e moins de r8ans aso i
,comprime. Mr Ruau 4st ** U
ren.u asr.s avis da Coo
Sla n- tior, do csnp i






Uenwerer Heure

1e Antoine Si-
n vient d'6tre nom-
i6 President de la R&-
lblique & 1'unanimit6
VOix.
MATIN pr6sente au
Iveau Chef d'Etat, ses
Vhaits les plus since-
es afin quo se poursui-
re laralisation du beau
gramme de releve-
Snt national inaugur6
IpMis son entree & la
Oapitale.


Assem lee lalionalc
-
DtCRET
Considirant que i'Assemble Nationale
*e en vertu de l'article cr dIu D6cret d
do Pouvoir Ex6cutif en date do 9
bre courant, a procd i l'election do
t de la R6publique et que Ie dn.6-
Antoine Simon a obtenou 'unansmit6
es.
Art. ter. Le G6neral Antoine Simon
Es President de la R6publique pour
p.riode de sept annees en cooformit
articles 90 et 93 de la Constitution.
Art. 2.- II entire en function immr -
iaement et ses fonctions cessent le rs
I 1915.-
tAn. 3.-- Le present DCcret sera publiC
lCMst6 la d dilence d Secrtaire d'E-
l'Intdrieur et de la Police ginhrale
toote 1'etcndue de la R6publique.
"ash au Palais de 1'Assemblie Natio-
l au Port-au-Prince. le 17 D-e nbre
* ,aao reoeme de l'Ind6pendance.
a President de l'Assembl 'Nationaie
VYir Pridet F. P PAULIm.
JOSEPH StViRE.
Les Secrtaire,
I DUSSEX, C. RIGAUD,
SA. PiEaE PAUL, D. BRnZAULT.

D6putation
suite du vote de 1'Assembl6e Na-
one d6putation compose des s6na-
lsanU, Mafloire, S. Jn Baptiste,
t Si'eocieux William et des d 6
LVatembrun. Duchcine. St Aude,
tLon, J. E. KUnol, 0. M6nos et
F Hyppolire a -6: charge d'ap-
t Message accompagant le Dcret
an Chef de 'Etat as nomination
frdsident de la Republiqae.

S'On den)lnde
ouvrers tailleurs adrema.
to R -e N* 148. Cbel h st
B tltn Tait ur. |


Francisco DESUSE
Fabrioant deohaulsures
La Manufacture a toujours en dep6t
,io grand stock, poor la vents en
:ros et eo detail, de chausaures on
tous genres polr
HOMMKS, FeMMEs, ENFAurN
Las corinman-.1, des commeiw iints
le I intterior po.,r ont etre 'e & utes
Iarm4 line ..-minaiue & peu pres.
23,. HRu'* lqs Froats-Forts, 23
POKT-AU-PRINCx ( HrTI )

Avis Important
Le Pay ur au Dbpartement de I'la-
I6rieur ports A la connaissance do
public que Ls d4tenteurs des effets
g6ndralement quelco iques orlonnan-
ces et non acquittal en or et en bil-
lets doivent les presenter au dit D6-
partemedt pour etre v6riflts.
Un d4lai de 15 jours leur ..est
accord.
Port-au-Prince, le 11 D6cembre,1908.
T. ROUX
-
Dilmosth6ne RoMULUS
Distilate Ir-liquoriste, induatriel
Diplome et m6dalll d'argent
1'Exposition Uilverselle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Am6rique l9o4)
Annonce sesclienta ant Port-au-
Prince qge dans lea autres locall-
tes, qu'il a transfdr6 ma maison de
commerce siqe ci-devant & l'Avenne
St-Martin, Portail St-Joeph i la Rue
Republicaine, ou Grand Roe, halle
No 38, non loin de la Gare du Nord.

M7 C. Le Verret
Tailleur-Marchand
Donne avis A sa bienveillante clien-
tele que sa maison No 7, Rue Travir-
siere est toujours bien pourvue d'une
variAt6 d'etoffes de la haute nou-
veaute parisienne.
QUALITt SUP*RICURI. COUPIs LAOGNTs
TRAVAIL SOIONA ExtcUTION PROMPTS-
Pri{ trash rdduits I


Mr Joseph Basson
Marchand-Tailleur
Avise sa grande Clientle qu'il vient
de a'installer Rue des Miracles No* 1
en face de la Place Geffrard, it leur an.
nonce aussi qu'il vient do recevoir un
grand assortment de Casimir, Dia
gonal, cheviotte, marohandises fran.
raises dernieres models
PaRI MOD*R*t
Port-au-Prince, le 5 Decembre 1908.


Baique nalionale l' lIi
Par d6cisiop du Cons 41 dAdminis-
tration on date du 9 novetlbre, Mr
Paul Santalier eat nomin Directear
de 1. Banq ie Nationale dHalttl.
Le DUirceU
Yre4, S4UMTAaW I


Prodils Hygienqlcs pour la Toilette


6m


w
L4

am'
Ud


adoucit I'dpiderme auquel ella
donne une souplesse et un ve-
LA 1 U I I I outer incomparable en lui com-
UUmmuniquant son ddlicieux par-
fam. Elle conserve l'6clat et la fratcheur du teint, car elle est souveraine
centre le hale, les piqi~res d'insectes et lee eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adhe-
Ll a || rente, impalpable, prepare
I ~A UaffI1I'] &1specialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
fireprochable son parfum delicat, son velout6 ont contribu6 A faire d'elle,
la Favorite des Poudres de Toilette.
& base de Cr6me Simon,
Sprepard selon les principles
LE il liSi iI les plus scrupuleux del'hygiene
possede A un certain degree
toutes les qualits bieifaisantes et preservatrices de la Creme Simon ; il
eat particuliberaent recommind6epour| la Toilette des enfants et pour lee,
dames doot la poau oat delicate.
Agency G6narale et D6p6t pour .Haiti
^ la. 1le-tropole
MAISON JULES LAVILLS
98 Rt Idu Magasin& de RIMs, 93
,,__, _______.. .....

MACHINES A COUORE "SINGER;'
--"
Mac idre & main avec couverture trcs 6leganto: ..:.. =P. 12 or.
LaI m me a main plus 616gante ........... .. 1 ..14;or.
Petite, base en fer sans couverture .. ....... P. 8 or.
Machine a pied pour cordonnier .. .". P. 31 or.


Chez


G. Cordasco


GRAND'RUEE 13' (Ouest)
- -- --


H.


O0



.1
I

i


&A.


Stecher


A la T te de Cheval
Mason renomm6e pour la Superiori-
t6 des Artioles et la Modioit6 des Prix
Vient de recevoir un assortment complete d'articles
de manage en fer 6maill6; bibelots; lampes A suspen-
sion; quinquets, lampes ordinaires, de toutes qualiths,
verres, m6ches et bobeclies de toutes dimensions, mi-
roirs, selles anglaises, chabraques, cravaches, brides et
tous les articles de sellerie, articles pour buss, articles
de oordonnerie,de ferblanterie, deverrerie.
Flanelle sup6rieure pour costume. Tuyaux de tou-
tes dimensions et accessoires, tapisserie, peinture, paper
i envoloppee, ciseaux pour tailleur et couturiere, etc, etc.
Tat d'wariver; Esprit de Vin 95 olo.






SUCRE TURBINE'
si vous vouiez u n per
Pr4uit de In c:%nne
Sans a.t* cua ing r'dit'1 chin iqule,
R663tllez 10
Sure JIe MON-IIEPOS
J i L. i a r,,Arte a 6L6 reconfue
par- mic M6daillo d'Or obtenue A
jarusestown i IY1 ).
'I~xpui~iton :Comrnwunsle de 1907
Lim a acrord6 I& plus haute r6com-
pense.
D6pbt G6n6ral:
t3, hUe ROUX, 23
( Anoierne RusBONNZ-FOI.)


Trfia 20 0o/o


Alcohol


or
Avis
M"r 'A hhob prie tons. ceux q,i
doi el t iwueore A la Pharmacie Saiin
Charl~s, des Gonaives de bien vouloir
veit.er le imontant de leurs borde-
I'au i:t mnaieon Vve r. Lancelot & CO
qui lour donnert' quiittance.
P ort-au-'ri'nc., \ lcembre 1908.
\V. BUcH


F. BRUNES.


1.45 LiXANDT IiS~.d 1953
Dirig6o 'ar

L. HOl1N
s w-#ctxr rnsmbhre "- Ia SoieW PkIkws-
thrjriij Af -gS 2Sa..U Otrilem"78 do Part
ortd$t Ql J'VC:tIVnir uL grak-In choi d'd.
!:i~,~i~.~~tll~ ~Yiu alPpaca, chavio.
j. i1-r5. ~, j.lt i sa clientU e ane
I 1 i de coupe' J3 casimfr,
d. -i!~ e rtzaisijt et 41. iqu6 do
S: -i Costumes do no'
"I"*; u; 1 4 Fraiase Anglaise @1
X.,-ue7vi'e cj', la derniire perfection.
1.4rntrm c(oufeotiOUne aussi d aCos-
t'J&:o nniitairea, habits brods
4 A tnicquefts, habits Oar-


Lirdoanerie Noui velle


G. B. PETOlA
4 3,'GkkANDARUZE, 43
f'R fI( -AL-PXINCE
CILUSRIUIRU UN TOUS @335
IN DAP6T, POUR La V=IT3
4 0O5 5? B DftAII
przcutuoa prOm pt. P4.
comznaiAss9 taut io3 u'.u

Former &Ahom wes ; ;l atee t t m
tionnelles.
Chaussuirem do draas( Denmik. uw
do do PrKiS) et 1is oooaaUgdo:
Canmeureas pour iabuDtsconfecion.
nues aVe doN POW do 80 lu0Wp Mums
dune s&ectioku et duroe --,A--o-1-
bles, A don prix avwtaga w"l.
0ira gi ,p tea at Uqulidi
POWe 3. =u do a nvm


A Vendre
A l'Impiinerie du Matin le dernier
volume d.s Lois et Actes par C.
Ganthier, Annmes 1895-1899, au prix
de Cinq Gcurdes.
OHEZ

ANT. LABASTILLE
(AUX CAYES)
On trouvera:
Casques Drill blanc.
ChapeauX feutre dur.
Chapeaux feutre moo.
Chapeaux paille noire pour


deuil.
Ceintures cuir pour


homa


mes.
-. I -l--- -
Chez App. Cipolin
155 Rue Rdpublicaine en face de Mr
E. Robelin
Conserves fraiches arrivees par der-


nier vapeur.
Assortment complete d'huile
pure, par gallon demi gallon
itre.
Vin de Bordeaux : rouge et
vinaigres, madere.
Grand assortment complete
queurs.


d'olive
et par
blanco,
de ii-


Demandez le MATIN
chez Joseph D6rivibre.

A. do Matt6is & Co
Maison fondue en 1888.

Dermier articles rcis
Parfumerie Houbigant; Ro-
yal Houbigant; Fougbre Royal; Par
tam Ideal; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfumerie tre 6e1gants.
Parfum renomme Astris ; Lotion, 2WH
coI krouw.
tLmpes, Fouets ot Chamois
pour buggy et buss.
Argenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses. Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualit6s.
La Maison a toujours un grand as-
Ssortiment de Bijouterie, d'Argenterie,
de Diamant, A la disposition du public
en general et a la port4e de totes
les bourses.
Ateliers d'Horlogerie et d
Bijouterie : Gravuree, Confection
sur command.
Achat de vieil or et vied srgesnt,-
diamant t pirres prdci es dae prix
avaiageux. -..
ACHAT D'*CAUIL DB CARM
Prix Wkoe ttoU61el
JULIEN FLORUS
Acem Aeie do tk S& C'Amps -.
drouvrers d"ArUwe ( aidd).
Se tient la disposition du pblio
pour tous travaux de ome, et d'A-
suwerAer de rbrma r ow de e
forts eto. etc. A do bems. comadiem.
Rue de Isa ReNlqo te
re-befe hi O cirdlrM


La Pharmacie W


lei


A i'honneur d'annoncer au public de la Capitale et d~e*
Vince que poor causa d'agrandissement, elle s'est installid &
au-Prince, Place de la Paix, 130, Rue du Mxarla
l'Etat.
Execution rapid et soignee des ordonnanoes,-
Produits pharmaceutiques en gres et en d4taU.
Fabrication d'Eaux gazeuses
Kola Champagne.- Soda
L'61oge de ces products n'est plus A fair, les amateors ayat da j&
ci6 1'excellence de la fabrication, en s'approvisionnant ohez :
G aE3 L..,AO JX'
Qui conserve toujours son D6p6t,
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 67.
.. .. .


L'Usine Chateaublond

A l'honneur d'avis.tr .a nombreuse clientele de ta -Q
Pitale et de la Province, qu'elle a transfer son OIm
6pot, numeovs "2 et 77 li igle d's Rues, Macajoux et efdpabli
no ( Grand'Rue ).
Aneien local de la Pharmacie St-Joseph

A TOUS
Uea reserve son ptmne et bienveillant accueil E1le grantit
1oyaUt6 et la probity qui ont fait son SUCCeS et sa I
putation toujours croissants.
L'Usine Chateaublond conserve en outre soon N
VeaU D6p6t, Place Cathedrale, Angle des Rues du Peuple at Re
( ci-devant Bonne-Foi. )

PLANTATIONS D'HAITI


Sucre turbine,
D6pot chez B. Za


en gros et en detail


8, Rue


GRAND PRIX


des C6sars.


HOURS CONCOURS


Rhum Barbancourt
M6dailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Oimd .
prix, Hors concours dans toutes lea Expositions depuls
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, soule
tairedela marque Rhum Barbancourt et sele
taire des formules qui ont fait obtenir au Rlhuml
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris
les affaires de feu son maria, et se tient a la m6mehalle, s '
des C6sars, A la disposition de sa nombreuse-
dent les coimmandes seront ex6cut6es avec le Ame soin
Ile pass.


Panamas 1...
0l te. slides, arrives par le

ChIb M If.N DE SOLAGES.
1, e 4 AMd tos-Ferse.


AAOGLND35RUMS ROV
Service mbian
i I&a oart.-
Puadf~jAMSf: 109"


-------e


- ___~


maison