<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00493
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 5, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00493

Full Text
euxi6me Ann6e, No 507


PORT-AU-PRINCE ( HAiLI )


Samedi, 5 D6cemnre 1908


Ii


6


J


QUOTED. i

QUOTIDIEN


SE- w- -a a -


Abonnements:


pORT-AU.PRINC
D*PIRTEMENTS
trRANG ER........


Ux Mo. .
Tious Mois.

Taois Mois
Taois Mors.


oG.
0
6(
*


2.00
5.00
2.20
6.00
8.00


i(L;A(.4 ~. Onf JMLI~vTerION
k 45, A'Oi Lo`t, 4S-
.~r -- u-r;-~,--~--cl-' ~ "`r~~U- --i --~,--~


pur tout an qui coua6OkA. A i t lmLl-trzttr4 du 3nal. Si A M0D3A
Mr-A -n SS_.&fl Mr W y.SL = --rT MR


LE NUMPAOR 15 GENTIldgi

Les Luuorancaeri par enI t z I" t d48 i
mou et sont payablet d'avan,:e


de chaq"


L os rasuAISaCt1 Ia r 6rU ou mOr nO M ue O e nreMW U

A .bi~i~r l1ijQtIO~i-,4 R5, RU o 1Q51 Ca n____


Gdndral Antoine SIMONI

G6n6ralissime des troupes du Sud


SON ENTREE A LA CAPI FALE


mer en nos bureaux, le
service de distribution
n'etant pas encore com-
pl tement reorganise.

DPURII I 'Ul-T'II RF


Voill iBfin qu'aprba bion des tran- terr4, hier et avint-hier, des gens ii ..
ses mortelles don't ici nous nous som- qui, conflants dans la lib 'rt promi- -
ss fait I'dcho, voal& enfin qu'apres so, s'accoulaient au balcony pour as- Voidc par ordre d',at, les diff/ren-
lttes les angoissis qui ont second sister au rdveil d;s liberty et tom- t, piE eu Comi, d'ordre ,ub'ic deJ
Aea nrtionale et toutea les crai .es baient foudroycs par ane balle aveu-: Cyes spend int les d riders d ,'ments.
intervention qul int assombri ceA) gle.
pnrs dmrniera, It violence poptu- Le premier citoyen ivra avait 1e Le omi'e d'Ordre Poblic
airesont cess6 et Iue I'udiflce poli- droit de s';,rm.r de sa ciratino t S:ANT AUX CA:YE
tiue6croul6 hier, ;e recorjstitu. danis de fureter dans tous les coins de Port- OrdNe ( jour
lcaline, la sagest- et la rflexion. au-Prince on qn6te d'en:nemis person- 5Orde 1 jour.
Les ipouvr)irs pullics votit bie~1tt Inls A abattre. Malgr6 I'activitd ind,- Au PICPL iF:r A L'ARMI:B
sirorgini-er et ;'horizon redevenir nlable d6ployee par lee honorab es
serein. membres du Comit6 do salut public Citvens (t SAiot
Ces I'suUtats soi,, A In't.n pas ddou- o do leur auxiliarea les offlciera mi- Ien t Sot ,
ter, dis au c.line et an ion sens des litaires, bien des drames cach8s se l.a r solution libLrttrrice in tug irte
popula'ians ui,d'inslinct, sentent quo sent accomplish, grace a la nuit qui n cett e cit6 to dix ,wuf de ce mois
il agitations ne sont pas soulemr nt vient do se fire autour do noI insti- iarch-, gacf Di& iu, d-. succe eon
inf!it!. maii qu'llps sont a-issi ag- tutions. sacc.i lIler A 3 heuras de I'aprb4-
gravit.s pAr rapport A I'etat dt'ji d6 L'esprit public est convainct que midi, aI G4tn^ralissime dei fo)c du
plorable de la socit:6 haitionno. le G(~trral ANTOINB SIMON no saurait Sud. fit .-on entrie, san' coup fr .r,
Si, en efet on voit quel profit pactiser avec tant de desordrcs e a.ih clCf-,iet de I'Arroldikenient des
dair I'e.prit d'iritrigues et de tripota- rl'il u'a pas enlendo, en mettant s ir C6'e:iux reO et acclarnm oar la po-
Ps, I'epoir criminal des rLcheurs pied des populations qul ont volon- pulitiol, aynt & Aa Wete leC in6erl A.
Sea"i trouble, to resseutiment des tiers oubli leurs misres pour s tla- Pascal. Cominmaindant du dit arrondis-
conlttnts, les rancunes d ,s uns et oher a ses pas inangurer ni perp6tuer semInt qui a pleini-nent adhAr l an
* app6tits des autres, ont A ratirer dano on pays, qu'il entoure, de son movement.
3une situation provisoire durable et patriotlsmI le plus ardent, auc..n Le ame ejour et A la m6me hAu-
long0ie d.ssein ;-on ne voit pa- otdre de chboes d'"h seraient absen- re, les forces oplrant coutre Aquin,
Sauant de nette 6 cc qu'ont A r. !es la quietude des families, la paix sous les ordre s du valcurcux Daricy
llir d'on tel 61at de choses le tra- des rues, la protection du travail ella Pierc.,, Lois, prunaieit IpossessioIl
des partiuliers, lee besoins tou- liberty reelle des honnmCes gens. de ce e (ldenit-re ville au milieu de
actuiels des agriculteurs, des in Port nu-Prince le recoit aujourd'hui L'entlho; sia-me de la population. Le
t'riel., des commergcnt,4 -- ces dans 'on calm imposant de Cipitale Gn.rart Cltisiih tnl s'est r6fug'6 au
herrSlllrevs vives das nations,- confiante, persuaddeque son enlrde et Consult allemand.
ee6UDce des rsonnes, la celle de 'a force publique si ddvou&e ; ouncitoyens, ayons coriflanco d r s
'Ld~in amlles, Ia pall des pro- fermerout, sans relard,l 're des agita- la justice de la Ciuso. Uni:sons-nous
t w aen les prleeux inter6ts tions et des intrigues.! sinerrement poour as urr Io triomphe
.Ivio priv e dffiniIif et sans oL fftsion de sing, de
Sn ----- nos ri+vendications at roin des ims-
SPovoirs publics sont rests a liSutioni du Padvs
rgt-quatre heures videos que b n s lituti du P4ys.
1pillag des masons commencait Au x' Vive I'lanlpenlance Nationale I
fe falte de sacurite les indui- Vive Ia Caotittion !.
f"ma'ient leurs ateliers et que NOus prions les abon- Vivl'Uniond4laf im lIehailtiain I
liateurs d6sertaient leus D)nn a 116 I ndu C.i)miti. Aiix
P leur. n6s qui n auraie.n pas (, Nv..mbs 1908, an
Ls0outablei dogue populaire. a reu leunr nu rOS de 105 bne de l'Indtpendance.
I, ah.semalt des vicumes dans reu Larcieux, Ph. Argant, R. Chalvird,
Eos; I'h6pitsal militaire eat rem- blen voulolr les reela- M irat Claude, Jh. Durinvill- Jean,
I C,- ialnocents et on a Oe-


Iri~Al. Victor
D !!Iet Inc, ii. P4uulus SAmnlo, L. T.ii-
Le Yae-Prus dteptI d Cdu Gm;ll,,
CHAR~LES DENNERY~

Citovens et Soldats,
Un succts claaint vient does'a-
jouter A caux quoie fus voiIiS aiIon-
cicns par notre Ordve dii jour W'a-
vaiit-hier.
U'Arrowaitineimit de la Griami'An-
se a proclami la R volu'ion daaas son
sein depuis le 21. du courant, A 10
ht'1r4 s du martin.
DtjA des forces imposaultes, parties
des C6teaux. se dii igeut sur I'Ai-rron-
dissemnont de Tiburon, et lo (e Cneral
en Chpf de oI'Atimne du Stid arche
v't1s le flout de Mirag')flne.
I triomphe de la Cause est dcssor-
Wllais assure.
Ilonniieur A la fiero et va iiaiito cit,6
de Jdttiimie.
Citoveui.V, avez coniaince dan.-i le
-uev-S linal (-- n- s revendialiion s.
Aid&s de Io u, notu: planterons
bieIn'4) I la lpidilal-- I'EendarIl tie In
114voIution.
vivenit lee anstitificoris
Vive l'Uiion de Lb famille hftion-
neI


Donne A l'Illtel du Comnit", Aux
C :yes le 2i Novemlbre 1908, an 105-
#N, I'lndipendance.
La ricux, PI'l. Argant, It. Chalvir6,
M!tiat :uand *, J. Durinville Jean,
Iu~uile ltayniud, Louis Jh. Delerme,
II. P'aulus Sanoon, I. Lubin, N. Nel-

Le Vice-Pridet du CoMimW,
CHA.UBM DENNERY.

(itoyens et SoldatP,
Hlier a O (heures d inatin, nds:
troiup.s ous es oidres du i nnera-
lisime A T.Simon ont atllub I'Anse-
a-Veau, et apres uno lutle arclainde
oiit enlev6 la ville.
ile Ministree do e Guarre le G6-
nOral C. Celi-stin et le Commandant
do I'Arron lissemen', Augnsteloseph,
qui, par leur pr6snnce, avaient empe-.
che la population d- manifester &s
sentiments tout favorable A la R6-


. -I I II C IIL
----~~~~-`~~~' ~- ~~


~I__


IDP Irl -~ C ,-- r I~


C-M ,-A


I





solution, oat bonteusement ful el se
soot je6.4 da ia lesebois. 1) -s colon-
ae out did aocedes & lour pouruuite.
L'ennemi a ab.rdoned au pouvoir
do la I6volution quantity d'armes at
munitions.
Ilonneur au G4ddral A T. Simon
ot aux braves ofllfierd et soldats qui
Iont becound dans cette g'orieuse
jour6ee.
CONCITOYENS
I.' triomphe di fliitif n'est plus
qu'une question de jour: Dieu ai-
dEnt, nous chasserons dd Palais Na-
tional la bands de jojisseurs et de
faux-patriotes qai uvi!isncot le nom
halieo. I
Vivo la vaillante Ati m6 du Sud.
Vivent let listitutong I
Vive 1'Union d- la famille h:I'ien;-
eel
Vive I'lnddepn iance N t ionail
Vive le sGndraliisnime A. T. S:mon !
DonnA A I'H6tel du Co mite, Aux
C(yea. Ie 28 Novembre 1908, an 1054"
do I'lnd6pendance.
Lorrieux, Ph. Argant, R. Ch lvir6,
Murat Claude. Jh. Durinvile J.an,
Eugene Riynaud, Lonis Jh. Victor
Delerme. H. Paul6us Saono%, L. Lu-
bin, N. Nelron.
Le Vice prJideut du Comilt,
CHARLAS DENNERY.
*
l.i ( oMITw D'O(RDRK PUBLIC
SiANr AUX CAYER
Ordre du Jour
Aa Peuple et d I'Armne
:iltoyens et Soldits,,
L'Arnmie de la Rdvo!ution march
de triomphe on triomphe. Hier,c'est-
a-dire vingt-quatre heures aprbs la|
prise de l'Ans--A Veau, le Gdndralis-
sime des forces du Sud a fait son Pn-
tree triomphale dans la ville de Mi-
ragoAtie aux acclamations enthousias-
tes de la population. Le Ministre de la
Guerre, les Commandants de I'Arron-
dissement et do la Place se sont r6tfu-
gids au consulate
DejA les habitants du Pttit-GoAve
ont fait savoir au general A. T. Simon,
par l'intermediaire du Corps consu-
aire, qua les portes de leur cit6 lui
sont grandes ouvertes.
Concitoyens,
La Revolution est disormais mat-
tresse du Sud, et avant longtemps,
nos frbres de I'Ouest, le pays enter
seront ddlivrbs de leurs cruelsoppres-
seurs.
Rendons graces a lalrcovid-nce qui
second visibiement nos efforts.
Honneur et gloire & la vaillante ar-
m6e du Sud et A son Valeureux chef!
Vive l'lndependance national !
Vive la Ravolution Une et indivisi-
ble I
Vivent lee Institutions I
Doned & I'H6tel du Comite, Aux
Cyes, le 23 Novembre 1938, an 105a
de 'land6pendance,
Eugene Raynaud, Ls Jh. V. Deler-
me, Lubin, N. Nelson, Ph. Argant. H.
P. Sannon.
Le Vice-Prdsident,
CI. DMBRERY.

Nos aboanna de la Province
mont pri6A do vouloir bien nous
fair parvenir le montant de
leur renouvrleena t en temps
utile a'il8 veulent6vvir tout re-
tard dana 1'envoi du Jourrnal.


POLITIQUE

La pail est revenue. Et,i ceute hcrce, lIs
arrdes du Sid Cffectutnt lert entree A
Port-au-Prince o6 regne le came le plus
ratfair, le p!us absolu. li n'y a ,peut- tre,
rien A diue, rien A concevoir de mauvais
dans tout ce qui se fait et se passe autour
de nous, dans une atmosphere de sagesse
' h I'on sent le soLffl. patriotique de cha-
cun Cette surprise agrtab'e, qoi nous est
fitc dins la manife-tjtion pacifique qui
hojore la ville de Por.-au-Prince, resutra
come une marque de progr6s accompli
par la Nat:on.
Nous arons .t convie:ion certain que la
security dis families, la stabilnh de la
I~pub'liue seront une des principles
p'-doccpat oas des membrcs da ( orps 1 -
gislatif qui s'emprescront d'e re i leus
po t.- afir de proceder aux elections prEsi-
dentielles.
Nous pensions, no-is le disons sincire-
mnent que le rays n'anrait rien A gigner
en appelant Is popular ions aux urnes au
moment cu des passions humtines sema-
b!ent voulo:r env.hir le coeur de blen des
pcrsonnes qui n'envisagent que leurs in-
'erets personnel, ceux de leurs parties au
detriment do pays
L'accord entire tous peut se fire, I'union
est ac'uellcment une planche de salut ne-
cessaire A la bonne march des affairs; -
or, en convoquant le parlement actuel poor


procCder a la nomination d'un ct
' n fcra acte de sagesse et de h
c-ption politique. Nous voudri
mer, dire, d'une ficon fjrmell
sa vieille experience, le g6n~tali
armies du Sud admeitra avec no
union que nous Cmettons librem
I! y aura naturellement des me
mais que voultz-vous I on ne pet
ter tout le monde A la fois...
CAMILLE NnR* N1




RE I N I.I GL i M E.N'
M ETEZORF LOG


DU
SEMINAIRE COLLEGE S -M

VENDREDI 4 DtCEMBRE
3aromktre i midi
rem pAra ture minimum
maximum
Moyenne diurne de la temper
Ciel clair woute la journee. uo
geux dansla soiree. La brise de
fi faiblement durant une here
seulement, centre 4 h 3o=. et 6 h
Le barometre est en baisse.
J. SCHERE
M. Paul Santallie
Nous avons omis dans notr
d'hier de signaler la b lle condo
Paul Santallier, directrur de 1
par Intirim, au moment de I'
meant du general Nord Alexis.
C'est gtice aussi A son 6ner
n'a eu enrcgistrer aucun accide
table.
Adminisaration Poq
L'ad iinistration Gndrale e
donne avis au Public et au Coi
pa;ticulier que les couriers dI
pour le Nord et le Sad, partirc
i 7 beures tlrs precise.


Commissions
La Revolution ayant etE proclamoe di-
verses commissions oat etC fjrmel s en no-
tre ville:
Comiti dOrdre public
Prisidnt F. C. Antoine Simon ;
Vice-pr'sident : Charles Denery ;
Nembres : L. Lub n, H. P. Smtnon,
Ph. Argant. Larrieux pere, Murat Claude,
Jh. Darinville J-an, L%, Jh. V. Delerme,
Neltus N:lson, R Chalvisd, E1. Sylvain.
Commission charge de bureau de


loraVVouadWeUD
'Pusidees: Gd*&ral b. M gan:
Membo ; G~niraux P. V.
Toussalt Simon.


;
I..bila


Commission cbargk du barran de la Place
President : Genral Ulysse Simon ;
Membres : Gneral F. Messidor, Co'o
nel Ducasse Cassgnol.
#q .... *... :__-_ ... ...


commission das races
Lou's Jh. Simon, Ant. Pierre Paul,
Durand, Edmond Dennery.


Ls.


Noilveiles Etranlgeres


DerniUres


Ddpbches


hef d'Etat, KOBE 2. Le steamer japonais Ginsei
haute con Miru s'est perdo corps et biens pros de
ons I'affi-- Wci-hei-Wei.
e que, par PRAGUE 2.- La loi martial a itd pro-
ssime des clamde ici aujourd'hui. Cette mesare a
us I'opi- profondJment exasp6rC les etodiants tche-
sent ici.- ques. De nouvelles et sanglantes rencon-
~con'ents ; tres ont eu lieu A Weinberg, faubourg de
t corten- Prague, entire e to4iants et gendarmes.
MPa L'Empereur Pa Yia pris
UMA possession do tr6ne aojourd'hoi. L. cerh-
monie fut br4ve.
-- RoMl 2.- L'etat de santi du Pape s'ebt
T isam liori.
BERL'N 2.- Le Reichstag discute au-
I aI jourd'hui la question des reaponsabilitEs
minis:erielles et celle de la rdforme de la
TS Constitution. Tous Its membres etaient
IQ Gu s presents. Le Chancelier von Bulow etait
absent.
BERLIN 2.- Les Etats-Unis et I'Alle-
magne ont ndgocie no arrangement postal
syant poor but I'abaissement de la taze des
IARTIAL lettres de cinq A deux cents.
PARIS 2. Rente : 96 90.
Le Sdna: vota hier la loi modifiant I'ar-
761, 8 */' tide 347 du code civil en ce qui concern
S 2 l'adoption des entants nes hors marriage.
20, ,Sur la dtmande de Mr Cictron, senateur,
31, 9 le S6nat a d6cide que les nouveaux articles
nature a2,$ de loi seront applicable i la Guadeloupe,
n pen nua- A la Martinique et A la Reunion.
mer a souf- I Le S.nat co.nmnena ensuite la 2e dis-
et demise cushion du project visant la publicitE des
d. do soir. actes intzressant la propriety immobilihre
et la reforme do regime hypothecaire. Par
2R suite du renvoi de plusieurs articles de-
;r vant one commission, le project reviendra
e nnmro A one discussion ultCrieure.
ite de Mr Prochaine seance jeudi.
a Banue M Une messe fat ce61brCe ce martin en
embarque- IEglise Ste Clothilde A I'occasion do Ju-
Sm il de I Empereur d'Autriche.
gie qu'on Le President de la Rppublique, Mr CI.-
ent regret- menceau et Mr Pichon s'Ctaient faitsirer6-
t regrt- senter. Le general Altmayer, commandant
tae le 2ie corps d'armde, est dec6de.
tale PARts 3.- Rente: 97.
des Postes Le President de la R4pubique, s'est
mmerce en rendu ce martin A Rambouillet o il chas-
l'interieur se avec ses amis personnel.
ont ce soir Aujourd'hui le Sinat a adoptE la pro-
position de M. Baudenot relative aux con-


-


- --


editions d'avanctement des officers m ,
ricurs.
M. Cruppi prCsida hier le banquet d4
o* anniversaire du syndicate de Ia pr
rdpublicaine periodique. M. Hanlon agw
teur des Bisses Alpes et le general de d.
vision de reserve Gallimard soot dCcdd&i
ToKIO. Un ouragan a ravage hier l
c6tes de I'lle Hatsu detruisant 35 narvi
de piche japonais et 35o pecheurs aunif
peri.
BERLIN. L'amirautd allemande al n-.
qu'ici Ctait la plus arridre des ad M
trations europennes dans la coastrctio
des ss-s ss-m aurait demanded an Rekich
tag un credit de a. $oo. oo o 0U
pour la construction ea 1909 d'on a-.
veau module qui serait le rdsultat de t
annees d'expCriences A Kiel et aurait rim.
tention de hire vottr un budget de 3.750.
oco dollars pour Is construction do
plusieurs sous-marins do mcme type as
1910o.
P&KIN.- Un edit imperial promulgud
aujourd'hui announce que le gouvernemeat
actuel continuers la politique de 'ancicn
empereur Kuang Hon et accordera au bout
de neuf ans une constitution i l'empie
chinois.
CONSTANTINOPLE.- Le general Isaail
Mahir parla anciennement aide de camp do
sultan qui fut charge de fire une enqotte
quand se produisit le movement revola-
tionnaire parmi les officers de l'arme en
mai dernier, a 6te asassine hier an soir
dans le quarter de Stamboul par un offi-
cier. L'assassin a pris la fuite.
N.-YORK. Une deplche de Londres
a annonce qce sir Edvrard Fry eminent
diplomat anglais avait etC choisi pr
remplir les functions de cinqulime arbitre
dans la commission internatonale charge
de regler l'inciJent de Casablanca. Cete
information n'est que partiellement ezacte.
Nous avons de bones raisoos de croi
que sir Edw rd Fry a tC choisi non pas
come Se arbitre, mais come second re-
presentant de la France A la commiciow
d'arbitrag-,le premier representant etant M
Renault delegue permanent au tribunal dels
Ilave. Aux terms de la convention signde
A Berlin, chacun des deux gonvernements
de France et d'Allemagne doit designer
deux juges arbitres Iont un seulement
choisi parmi ses nationaux dans on ddhi
de 2 mois Les 4 arbitres, ainsi ddsigoad
choisiront le Se qui presidera la commwi
sion.
PRAGME 3. Les dEsordres d'hier sot
les plus graves que l'on ait encore VM
dans cette vlle. L'ordre n'a Etc ritabl
qu'a prs minuit. Un grand nombre de
gendarmes et d'agents de police ont ei
blesses par des pierres du c6te des ma-i*
festants la plupart des biesses l'ont td
par des coups de sabres.
VIENNE 2 Les desordres de Prage
causeut de vives inquietudes A l'empemtr
Francois Joseph. I's augmenteat son d4l
de mainteuir la paix autnt i l'intrKl
qu'A l'exterieur de ses Etats.
BI L4U a2.- 38 toudiarts de diUtI
university soot parties ojoord'bual 1
Prague poor aider leaon -0
allemands de cette ville dans ltar
centre les tch6ques. Au moment d
depart, le recteur de I'univerite s'est .
i la gare et an nom do Ministre de ri-
truction publique, il lear a interdit
voyage. Les tudiants n'ont riten
eatendre et sont montes dans le tira.
PARIs a.- Une d6peche de Da ix
nonce que les autoritis espsgow .
mis la main sor on lettre e t dcnI
un arnachiste espagnol a n cam'rade P
lui proposer d'as easier le ol Alpb@
soit en fisant derailler on taio, n. n.
laneaot des bombers or su s La r





crs arrestations vont faire suite A la di-'
gverte de cette lettre.
PARIS 2.- La France et la Suede ont
nclu one convention commercial par
qoelle la premiere accord son tarif mi-
isom en change de concessions spiciales
i I'entrie des vins franqais en Suede.
ST-PtTERSB)URG 2 Vingt-quatre cas
bldriques et o1 dects ont eti enregistres
j coors des dernieres 24 heures.


Derniere Heurie

En ce moment, il est
dix heures moins uin
quart, le Gen6ral Antoi-
ae Simon, g6n6ralissi-
me des Armees du Sud
estA la Catb6drale,assis-
tantauTE-DEUM que I'on
chante, actuellement,
en soIn honneur et a,
bienfait de la pail quil
nous estreveoue, apres
quinze jours de guerre
et d'inqui6tude alar-
nante.


Francisco DESUSE
Fabricant de .chaussures
La Manufacture a toujours en dep6t
Srlnnd stock, pour la vente en
Set en detail, de chaussures en
genres pour
HOMES, FEMMES, ENFANTS
Loscommandes des comnergants
I I'intlrieur pour:ont 6tre executees
dns une semaine a peu pres.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI)

B6tl el levue -
Le mieux situd, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
i1oe renommbe.- Vue sur la mer-


M" C. L. Verret
Tailleur-Marchand
Donne avis A sa bienveillante c!ion-
tOle que sa maisci No7, Rue Tray r-
siere est toujours hien pourvue d u'ie
variety d' toffes de la haute nou-
veaute parisienne.
QUALI'r SUPIRIBURE. COUPE ALAGANTE
TRAVAIL snIGN8 EXoCUTION PROMPTC-
Pric trhs rrduits I
Mr Joseph Sasson
M archa nd-Tailleur
Avise sa grande Clientiee qu'il vient
de s'install-r Rue des Miracles N 12
en face de la Place Geffrard, il leur an-
nonce aussi qu'il vient de recevoir un
grand assoitiment de Casimir, Dia-
gonal, cheviotte, marchandises fran-
caises derni6res modes.
PRIX MODI R0s.
Port-au-Prince, le 5 D6cembre 1908.


Avis
Mr w. Buch prie tous ceux qui
doivent cn( ore A la Pharmacie Saint
Charl-s, ldei:Gonaives de bien vouloir
ver-er le iiontant de leurs borde-
reau A la mison Vve P. Lancelot & Co
qui leur donnera quittance.
Poit au-Prince, 4 D4cembre 1908.
XV. BUCH

Demiosthllne RoMULUS
Disttlatear-liquoriste, indu3triel
Diplame et m6daille d'argent a
1Exposition Universelle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Amrliqu- 19o4)
Annonce ses clients tant a Port-au-
Prince que dans les autres locali-
tes, qu'il a transfer sa maison de
commerce sise ci-devant a 1'Avenne
St-Martin, Portail St-Joseph A la Rue
R1publicaine, ou Grand'Rue, halle
No 38, non loin de la Gare du Nord.


p'i pale Transialanlique

Le paquebot ao Montrea' v est at-
tendu mardi 8 courant et partira le
mtme jour A 0 houres probablement
pour Petit-Goave et Gonaives.
,'A GENT
F. M. ALTIERI


La Pharmacie W. Buch

A 'hooneur d'annoncer au public de la Capitale et de la Pro-
que pour cause d'agrandissement, elle s'est installee a Port-
pPrince, Place de la Paix 130, Rue du Magasin de
Execution rapid et soign6e des ordonnances,-
Produits pharmaoeutiques on gross et en dStail.
Fabrication d'Eaux gazeuses
Kola-Charnpagne.- Soda
LL'~oe de cef products n'est plus a faire. les amateurs .ay it d:jA apprB-
r acllence de la fabrication, en s'approvisionnant chez:
C.a I ...aCOT
Qui conserve toujours son Ddp6t,
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 67.


PLANTATIONS D'HAITI


fIros et en detail
8, Rue des C6sars.


LE MEILLEUR VIN ROUGE
Six gourdes le gallon, Chez G. CORDASCO.
134 Grand Rue


L'Usine Chateaublond
A l'honneur d'aviser sa nombreuse clientele de la Ca-
pitale et de la Province, qil'elle a transfsrd son Grand
D6p6t, numdros 24 et 77 a I'angle dis Rues, Macajoux et R4publicai-
ne ( Grand'Rue ).
Ancien local de la Pharmacie St-Joseph

A TOUS


lionvaiilant accueil Elle girantit la
ont faith son suCC6s et sa R6

end conserve en outre son Nou-
Ja, Angle des Rues do Peuple et Roux.


Sacs videsl..


Entrep6t Gin6ral des Grandes fabriques
DE C.krl:U rr (i )ns) DUNKERQIJE ( Fatiw.c ) t-r DUNDEE ( .\.oLErKE )


SACS


speciaux


pour


Cafes tri6s
Cafes ordinaires
Cacaos


Les Types Courants constamment en Stock par balles de 400 sacs
Depuis 18 centimes or jusqu'a 28 centimes or
Pour grandeur regulibres 65x110 centimetres et 70xti0 centim6tres.
Poils de t 3]i livres jusqu'A 3 livres.
Sacs sur modules et sur types d Prix A forfeit pour livraisoni mansuelles francs port da d6barquement et, at
on le ddeire, Droits pays.

50.000 Sacs de 1'Inde


Vieanent d'arriver par Balles de 300
Prix excepticnnellement avantageux


S'adresser A JULES


Sacs.


LAVILLE


AGENT ET DgPOSITAIRE GtNIRAL
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT


Mr Gwetano E. R. Penza
ITALIEN
Argenteur, Dorcur, Raparateur
Metallique et des Vases sacres.
Offre ses services au public et par-
ticulibrement aux cures des Paroisses.
GRAND'RUE, No 17
POnT-Au-PamNCe.


TWO-STEP BONNEFIL
On trouve Allol Allot '
composition de l'artiste Bonnefil
aux bureaux du Matin ", a l'H6-
tel Morch et chez le compositeur. -
81. Rue Tiremasse, 81.
Pr;x : G. 8.


Surre I(rbiiie', en
D6pot chez B. Zak6,


Elle rtserv.3 son mema et b
loyaut et la probity qui
putation to ijou's croissants.
L'Usine Chateaubl
veau D6p6t, Place Cithedra
( ci-devanit Bonne-Foi. )


Sacs videsl..


~ ---


--







SUCRE TURBINE
81 vous voulez un pur
product de la canne
Sans a'utn ingrddien r hitnique
R6clamez le
Sucre de MON-REPOS
don't la supLrijrite a (t, reconnuet
par une M&Idaille d'Or otenue A
emastown ( 1907 ).
L'Exposition Communale de 1907
lula accord la plus haute r6com-
peoae.
D6p6t G6n6ral :
23, RUE ROUX, 23
( Ancienne RusBONNE-FoI. )
Tafia 20 o/o Alcool

Panamasl...
.Elgants, solids, arrives par le
*M",frdal i.
Chez Wl LEONIDE SOLAGES.
Vf. Rua dft*m >nt-Fo, tf
A
Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
DirigAe par

L. HODELIN
Anmcs membre d la Sociel Philan-
thropigwe des mattres !a.l:etrs <&. Paris
Vient de recevoir un grand choix d'6.
tolfe diagonal, casimir alpaca, chevio-
to, cheviote pour deuil. etc, 1~commnan-
dro u ali.4a6ment i sa cliertble une
bell collection de coupe* de casimir,
de gilot.lA flaataije et 40 piqa6 de
tode beiat6.
Spaciatit6 de Costumes de no-
oes.- Coupes Francaise, Anglaise et
Am4sicsine de la derniAre perfection.
La mason confecttoune aussa des Cos-
tames mailitaires, habits brod6s
dolm ans. tuniques, habits oar-
rhe eta et.o 4 tow, tra4es.
-4-
Cordonnerie Nouvelle


I. B. PETOIA
143,GORAND' RUE, 143
PORT-AU-P2 SINCE
CHAUSSURBS IN TOUS GKNRES
ON DIP6T, POUR LA VENTB
nN GROS T DETAIL.
Exroution prompted des
oomtaogdes, tant itc qu'en
Province.
Formaee homes ; edigantes et ra-
tlonnelles.
Chauassres d dames( Demire mo-
de de Peu ) et le plus commode :
bau-sare. pour enfants confection-
as avec des Peaut de touted nuances
df e U lection et duree Irr4procha-
bles, dea prix avantageux.
mirage, pAteM et liquides
Per, eo s.evurs de. este-s ,yw-.

Httepl-testaftuxrat x
ST-JOSEPH
( A.s.alue RUs RSoUX UT DU MA6A,
S IN D L'rTAT. )
Serroe bien organisA.- Repas
& la carte.- ouidie exoelleente
Porartruas : Jonir DESRIVIERE


A Vendre
Un terrain de 40 pied! de facade sur
120 de profondeur d:pendant de la
propridtd Jules MAg A 11olos.
Ponr les conditions, s'adresser A Mr
A. Molibre, Mag4sin S. M. Pierre.
Port-au-Princ', 12 Novembre 1908
A. de Matt6is & Co
Maison fond',e en 1888.

Derniers arlicles regus

Parfumerie Houbigant; Ro-
yal Houbigant; Fougire Royal ; Par-
fum Ideal; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfumerie tres 6legants.
Parfum renomm6 Astris ; Lotion, Tri-
copherous.
Lamps, Fouets et Chamois
pour buggy et buss.
Arcrenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses. Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualities.
La Maison a toujours un grand as-
qortiment de Bijouterie. d'Araenterie.
de Diamant, A la disposition di public
en gAneral et A la portee de toutes
les bourses.
Atel ers d'H[orlogerie et d' i
Bijouterin : Gravures, Confoction
sur command.
Achat de vieil or et vied argcnt,-
diamant et pierres prdciewses h des prix
a'*antageux.
ACHAT D'ACAILLES DE CART
Prix excs~Dtonr el
JULIEN FLORUS
Ancien dleve de la t6* Compagnie
d'ouvriers d'Artillerie ( Lorient )
Se tient A la disposition du public
pour tons tragaux de tPORGE, et d'A-
JUSTAGE, de REPARATION de coflre-
forts etc. etc. A de bonnes conditions.
Rue de la RAvolution N 19
Vis d-vis de la Chzmbre des Deputts

An dernier cri!


FEB RICA
D.


71ON DE CHAUSSURES
FERRARI


A l'honneur d'annoncer A ses nom-
breux clients de la Capitale et de la
province qu'ilvient dose transf;rer de
la Rus des Fronts-Forts, avec son mAme
stock de chaussures, d la Grand'Rue
an N* 153 avec l'inscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dans les memes conditions ; c'est-a-
dire avec les 5 a/o d'escompte sur la
vente en gros ; sans oublier les ma-
mes sons et la meme exactitude.
La Maison se charge toujours de fat-
re prendre lea mnesresa domicile.

Mr Auguste Fabius
Officer d'Acad6mie
Ancien Professeur de Rh6torique et de
Second au Lyc6e de Port-au-Prince
20 annues d'Enseignement
dans cet Etablissement
Offre ses services aux families pour
des locons de: Langue et Littbrature
Francaises, Langue et Litterature La-
tines, Langue et Litterature Grecques,
d'Histoire et de G6ographie.
S'adresser au Bois-Verna ( Impasse
lavaud).


H r".T BELLEVUE
Place du Champs-de-Mars
PO T-A -P R I.N CFE DHAITI)
MI Hliirma uce ALFRED, direetrice


A P P A PfFR. RN TS4


POURB FAVILLE


1 r E XR-LU NCHS.
Instailatior. moderne at omfortahlo. V-As sur la mme. Teupdreg5,*
1ouce at riguli~re. Las Tramways dest"rvent l'Hdtel-B.UM. di.Lesi L 7 mlpp.
PROPRIPTt SPACIEUSE. S'OUVRANT SUR eDUX RUts
PROMENADES JARDINS
Salle d rec*p io. -P'\o.-Uri~mophorw.
Sonr.o1ifis E actiriquews


gwa l4t)iouW, ~4m tddIJI wuye,
A' ARki i4f.Sidi


TANNERIE CONTINENTAL
DE
", r a-Price

CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PREPARATION DES PFU% I~ V"Ti-Q'; T RE (24) COULEUBS


Vente des chaussures : Chvreau-glace, Verni et
ours, pour Hcames, Dases et Enfants.


cou-


(BouToirNi, ELATIQUE K. LAc*)
En gros et en detail pour touite la Rbpublique
-_. -- -- ----- "


GRAND PRIX


HOURS CONCOURS


Rhum Barbaiincourt
Medailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors concours dans toutes les Expositions depuis
1881 jusqV'A 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule dbposi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des fornmules qaii ont faith obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suite
les affaires de feu son mari,et se tient A la m6mehalle, sise 7, Rue
des C6sars, A la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commands seront ex6cut6es avec le mmem soin que par
le passe.


Chapeaux I

Chapeaux t
Chapeanx I l
PAILLI DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SA.N MILLAN
Le coiffeur artiste, qui viao't avoc le
ccoours dun i hapolher remiarquable,
M. JAIMs TESTAR, d'iustal!er ,ue
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffurs dr Lotuve
Pour tous lea gotts at pour touted
ers boards.


A L'tLEGANCE
OORDONNERIEI

42. Rue des Pronts-Port. .
CHAUssURuS UN DP r6T,OPRt A Va
Promptitude et soin aux cooanl"
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tr-
vail toujours tout ce qu'il y a de plW
nouveinx.
flOUV*ditiX.
Former amrricaine et francaise P@F
Messieurs ; 416gantes et comniodU
Pour les enfants le plusA rlai.
Travail solid ezXcute av
lees peatx do premi6relalwrqo
Assurance de grand rabais.
PAfee, Cirages t Lieaq


I I I -I -C- I I __~___ _


TJY~~lo~c3'~bbC