<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00492
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: December 4, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00492

Full Text

Deuxibme Annde,


Nos 505 & 506


PORT-AU-PRINCE ( HiTI )


Vendredi, 4 D6cembre 1908


c


j


j'


QUOTIDIEN


Abonnements:


PORT-AU-PRIN"E
DiPAITEhMENTS
9MRNGER.....


Ux Mots. .
TKois Mors. .
Uw Mois.
Tiots Mois
Taois Mois.


2.00
5.00
2.20
6.00
8.00


Diucr.uu:


KPDACTION-ADMINISTRATION
4S, RUE ROuW,45.


LE NUMGRO 15 5:EN rI E

Les aiboneixents piitent do xe' et du de L.451
Blois ct sont payables d'av;uae
Les manusncris tusLr~ ou non De ierol) Paz rvi*d 1i


Pour tout oe qui conoerne 1'Administratlon du Journal, s'adroaser A Monsieur


Arthur ISIDORE, 45, KE cKux caowu .-. vi


Avanl-hier vers 5 lieu- de huit i imille hoiimes,
res de 1'lapries-midi s'est actuuellemenet it Gressier
embarqu6 le GAi Nord ferontl ellr entree it la
Alexis ia board du croi- Capilea deinailn
seur Iratnca's i Duqiuay- -POR L- HISTOIRE
Trouiu D. Le G" Nord
Mexis etait accompa- ADRESSE
ga6 de M. Carteron, mi- A s Concitoyells de
uistrede France et Jules I'O est, (16 I'Artibo-
Bartht. MM. sector Ji- ii. d ord, et
Joseph Montlreuil Guil- ti Nord-Onest.
Iaume te Leonce Lecon- --
te se sonit embarques a- CONCITOYENS,
ec l. id YI Depuis la glorienue lev6e de bou-
vCee lu. M. R lald lyp-1cliers dleJuiller 1889, entreprise pour
reconstituer le faisc eau national qu'-
olite, it a Itte d Un (S- une lutte fratriciet meuacant de as'-
cadr0n le la C1 rvalerie terniser, avait rompu, jamais les as-
Spirations du Peuple de ce Ddparte-
dl Centellire assii-ait ment se sont d6tourn6es des prin-
cipes de Paix, d'Ordre et de Travail
le service d'ordre. qui constituent le fonds m6me de son
S caractere.
En quittant le Palais Supportant avec un civisne rare
p *sidetie, G les affres de la misbre gdnfrale, no.
PSldenltiel, 10 G1 Norld populations n'ont pas song6e r6cla-
i sal' par une sal- mer des Gouvernants la part d'in-
Sf par une sal- fluence et de bien-6:re & laquelle elles
ve de 21 coups de ca- ont legitimement droit.
Re de ien n'a at tent par eux en fa-
0on et en mer par les veur de ce DLpartement; leur politi-
S1 que semble s ~tre au contraire pro-
ikVe S du D u g iav- pos lI'abaissement syst6matique du
S, .", u "", Sud. don't la patience inlassable de-
il ", du Tacoma vant les provocations, avail t dire
Sdu "Nard Mleris ". 08 mot:
S"Nord AleiI" n.'y a pas d'hommes dans le
Sest rest au pou- Sd. s
Cette politique s'est accentude da-
sr six ans moins 19 vantage sous le regime actuel. Et tan-
lous. dis que nous subissions en silence
le sort qui nous etait ainsi fait, le
Gouvernement qui n'ignorait pas 1er
sentiments profonds de nos popula-
Nous som es en me- tons, mais qui interpr6tait leur atti-
tude come une protestation & sea
Sd'annoncer que les combinations machiavdliques de
Strarsmission de Pouvoir, vient do
oppes di Sud, fortes doo. ,&rn rI1,..Io plus outr dan.


to dans la Personne du D6legu6 SIMON,
le Soldat VAenrable, avare du sang
de ses concitoyens, qui se trouve de-
puis 20 ans A la tete de ce DWparte-
mpnt.
Au moment oh, en effet, sentant
ventr la fli de ses d6predations, de
ses orgies, a La Camarilla qui ex-
ploite la Rdpublique depuis tant6t
six ans soua le nom du G6nral Nord
Alexis se demene pour livrer la
Pr6sidence A un compere quelcon-
que, afin de se perpetuer dans ses
jouissancee 6hont6es, il fallait bien
s'sttendre & ce qu'elle tentia, cette Ca-
r, arillt, d'abattre, au moins dans un
guet-apens, le Vaillant Soldat. don't
I'6pde doit 6tre d'un si grand poids
dans la balance des destinies du
Pays.
CONCITOYENS,
Puisque le gant nous est jete, nous
acceptons la provocation, et, d'a,:-
cord avec les patriots des autres
points de la R6publique, don't les as-
pirations sont identiques aux n6tres,


dients reconnus depuis IongteInps
les plus desastreux.
Li mise aux enchires des ftiontions
administrative pratigaies publique-
ment, avec un cynismk rmvoltant, a
eu comme constquen',t ltite 'conclus-
sion efTrenee dans nos douanes.
Nombreux sont les attentats politi-
ques qui ont t6e perp6tr*'s 'in pu
partout dans le Pays et qlii ont ame-
n6 un nombre considerable de nos
freres sur la terre Otrangere. Nom-
breux les assassinats nocturnes pour
ceux qui n'ont pas pu gagner I'exil.
Et pour comble de toutes ces cruau-
tea qui font fr6mir I'humanitO et dis-
cr4ditent le nom haitien, un fait re-
cent, inoui, tel que les Pay. sauvages
n'en offrent mmne pas I'exenple per-
p6tr4 en pleine (C.pitate, vient ,It' sou-
lever I'iodignation genrale ett d'ajou-
ter A I'horreur qn'inspire ce regime
justement decrid : Trois feinmnmes ril-
Iees vives -t deux lionine misnk &
mort au milieu de tortures les plus
barbares.
1I.\ITIENS,


nous nous sommes leves pour dilbar- L'heure est grave. II s'agit deroven-
rasser le pays de 1'odieuse tyrannie diquer a la face deDieu et desNations
sous laquelle il succombe. le droit le plus sacr6 en dtjoiant cotte
Six annees se soot 6couldes depuis conspiration de Palais, Ionguetnmnt
que, profitant du de6arroi o4 se trou- tram4e par un (;ouvernement sans
vait la Nation, le G6neral NORD vergogne, en vue 4de prwohain, Alec--
ALEXIS s'est empar6 la faveur d'un tions Prisidentielles, ontre les miaiti-
coup de main criminal de la Premiere tutions nationals et !e Peuple.
Magistrature de i'Etat. Le; citoyens sonssiga~s jurent su-
Six ann6es de ruined, de desolation lennellement de ie d(,poIer les al mite-
et de miseres, six annees de crimes qu'apres I'effacement du Pottv,,ir ac-
et d'attentats inouis centre les lois et tuel et son replacement par un (fhef
la Constitution ; six aanees de dd- blu sous la garantie dos lois et de la
sordre, de d6moralisation administra- Constitution, selon les libro-. :,'tat
tive et de gaspillage financier. ges de la Nation.
CONCITOYENS, Vive 1'Indtpendance,
Vivent les Inatitutioui,
Le people n'a-t-ll pas vraiment trop Vive A janmais 'Unit6 Nationale.
soofert et faudra-t-il qua par votre i e i on .
indifference sea souflrances conti- Fait aux Cayes, le 20 Novebrnebt
nuent encore ? A quelle 6poque de; 108, an 1054mq le I'ndpe iane.
notre histoire avons-nous jamais vu (Sign) : Ch. DInnerv, Larrieux. L.
une tell depression Bconomique et Lubin, N Nelson, Murat Crauiee. Kv-
commerciale. nal Chalvird, Jh. Durinville .lJeai, Pihi-
Le cha ......lippe Argant, II. Pauleus Sannon, Ma-
Le change i 900 i...... g.ian, Ls. Joseph V. Delerme, Ulysse.
Et, en presence d'une si lamentable A. Simon, D. Cassignol. Eugene
situation, des missions, a jets conti- RinauJ, Loais Jli. Sirm )n, C. Jn-Fran-
nus de paper monnaie et de nickel, C)is. Ed. IDnnery, Bienvenu, .1. Jein-
voilla Ie eol reamde qu'a trouv6 une not, M. J.Icelyn, Eug. D ;,erne, L. Lu-
administration malfaisante et don't l'u- bin fis, Dr Sylvain, A. Pre Paul, A.
nique sooci sat de recourir aux exp- DWlinois, H. Laboasibra, Borg. D.


i I r II I I


Ir~C~~~IPIC
-- ------ -------
li----- rr r


--


. -- Mmmft-..b


_:






Adam, C. Ph:pps, I, St-IHmnv, LaIbos- ox-Prisident de It It publique et los
ieret, 1). (;."ard, P IHIruno A Irulus,! Membres du (;onuvere!icIent sont mis
Edouard t Jncihard, H D ssupe, 1) o- Iors la loi.
gene ThdIirid, D. Victor fils, Alexan- DoIud aux C ,yes, le :; Nuovmblre
dre Duval. P. Boyer, (:iceron .abos- 1908, an 1056en. de l'lJdipeniianc .
si-re, Jos. eph Eug. D)tcurmo, Edgard Ph. At gnt, It C a: i.6.Mucat (.Cla-
Dou ou,, Julu Sit, ut,, J .. 1 inea:i I,. Jh. Iirin\v.l e Jca'n, Egeiu' Iay-
nM. Douyon, M. Vital IIrne, Jh Ma- oau, I.oui, J!. Victr Det.rme, II.
tiar, I're M. Del.-oir, A. S. tarnc;u, P.uldus Sanno,, L. L..ldii, N. Nelson.o
Jason, G. M. Douyoo, A. ltirneau Jh. Vice ,si, Co nibf,
Loiseau, L. Longchamp, N. SI-Iic. L I'ice IrsideNt l Co.nid,
Ed. Mercier, Eug Ferdirad, Augus- (.!ARLF D)ENNERY
tin Jeune, Benoit ValIre, Ilenri La *
bastile, B. Raintau, T Aug. Simon.
Th. Bourjo ly, Er. F'rancc, I. 11 pii |tio S
Paulin, Em l're Paul, Ernst lT1 I-
maque, M.Li.suc, I). 1oisc,, St Cyr, Dk
Lonpold Renau <, L. M6eidor Apol- LA rrc-ndiss-oment de Poct -
Ion, Andre Mldard, m. ( Co I ds, J 1i. au-Pr'in'e.
Dorvil, D. Eioi, C. B oaudli. 0G. aI!-
lant, C. Labbe, Desaix Desni, v, i' C( ,CITOVIONS,
C tsses 'Emile re-PduI. Jh. D i- I.e- ]gouve'rnrm nit dri U(tral Nord
gaud, I). A'exandrp, C: Bov'e, .\e- A.! xi-. 'viel,t de quittl r le polvoir de-
andre, F. Magloi e, I). c:a- lt li n 't le prog's de la R6volItion
Pradi r, 'I'll. M, .igoind6, LoLi Sta- i Si.l. t cc. fait ernfin accompli
co, A Nicola-, R. Daguilh G. Moise, lai-, e le people haitien maitre de ses
M. Platel fils, Ed LigondO, R. V. desti des
Ilerne, Eianest Douyon. 1 J. Jason, Dd6igins erl qniIlqn eorle par le
I.ois Marin., Em Botnoit, E Laboa- vow de I: m'jraitd des citoyens, nous
Fiierc, ITh. I'leimi', M. Jn F iar,;ois, nous ,iintmes conwstituds en Cn:)mmis- '
Georges Jin Balpliste, I,. lieuny, C. -ion pour le ainirtien do I'ordro pu-
Darbouse, Em. Foray. I.. II. Itoux. blic et la *6cu'itO de li popnlaton, r
J. S. Lindor, Ilaceia, Ag6nor fi!s. F. en attendant I'arrivde A la Capitale
Duret. S.p(timus Itmeau. E. N. Fran- de I'armee rpvolutionnaire du Sud.
Cois, J. G:. ,Lo. n. E. F. candor Ja- C est pourquoi nous faisons un sn-
boinl, SAtloinoim, F. 1). Iol, IP. Gilles. prrnme appel A votre esprit de sa-
)Dor fl uill, .: It 1 ii d'ct, Dennery, S. gesse. I
Gerlus, G. 1.. M. Frar;ois. A'ix Olh Ie ieure est 'gave, t- il imported
vier, Jh. Voltaire, G. Tisomas, I:. p'ie ntous fashions ou.s le. sacrifices
Thomas, C. Itoyer, C. JIh. Denneyi, piopres A gaiantir la stcurite et I'au-
N. Jn-Bptiste, M. (:alixie, V. BIuteau ,oiiomii nationals
tils, Monplaisir Lagroue. Duquella II nous faut 6viter ccitoe qu'e co'ite
Guillou, A. S mon fils, Jh. Ligond qu'aucun acte de violence on de
D. Nathan, Jh Jeaanly Jh. Morisset, deordre n mette en pdril lea int4-
Jh. Daniel liis, (iti. Toureau. A. Ger- rets supkrieurs de la Pattie. .
vais, Ch. France, Louis Moyse, M Qifu notre patriotism snit & Ia hau-
Pilorge, F. Policar, Ant. Rameau, J. teur do la tAche qui s'impose !
Benoi', Joseph Bernard, D. D6sir, Nous aimous & croire que dans les
Aitliur Vigu*, Ant. Joseph, Jli. Mau- 'irconstances presents tout le mon-
risset E. Alphonse, P.V. Lubin, D. Jn- de vaudra nous facilitei I'accomplis-
Jacques, leauzil, BlHssuet lBoy!e, Da- s m, nt de devils qui nous n'avons
vid lRobinson,,, G Mallet, P. Leveillt, s-tsumes qoie par p t ipatriotisme et
Jh. It lliuchr, P. Magnan tiis, J It. sans aucune pense e d'interet p' rson-
Itigaud, G. Gitillon, C I)ouyon, ). nel ou de pa;rti
Pierre, M1. IDuhart, Bclard Guichard, Faitr A ort-ai-Prince, le 2 D c. 1908.
I). Bariatteau, Y. Thomas, Gourdet. Maxinilien Laforcst. R.naud Hyn-
L. Laliu .Ih Staco, N. Mats,. oolite, Michel Oeste, M. Apollo.n, A.
D,'uyoi, 1. l)Duclair fili, A. U in, lona L. Chapoteau, Prudent, Gil-
hlenri, 1). Torea;u, F. Pilorge, Labas- launme, Iloirond Canal june.
tille, Stevens, Ji. Laroque, G. Gentil-
Ion, P. Bavard, I). Ju-Baptiste ine, F.
M. Badou, Marc ilollant, Essex Iabas- La iublicatio n sui-anle a f/t faite
tille, P. Taillanditr, I.aurore Jn-ltap- hier et a beaucoup contribud a apai-
tiste, I,. Apollon, Jh. Dalince, PI. L- Cr I s e.prits:
veill, A. Alexis Brunet. P. LUger, CONCsITOYENS,
Ed. Hall, 1). Pierte, M. A'exande, 11. C
Ligondd, : Clermont, F. B,-ri'ard, C. 1 (Conmission charg~- do mainte-'
Labossiere, Luc F. Moisit, F. Ilr'rat- iir l'uol. A la Capi;alo. faith appel I
teau, ect. aux secitimajnts de patriotism de la
** population pour assuier le calie le
DECR LT plus absolu dars la ville.
Notammnent elle invite Iks citoyens
Le Coonitt Central A r.e pas circular dans les rues avec
d'Ordre Publique du Sud des aimes ; elle fait aussi defense
Vu : 'acte de la Populalion des formelle de tirer des coups de feu
Cayes en date du 19 courant ; sous peine de measures tr6s graves
Considdrant que par I'adhesion de conlre les contr venants, d6cidee
toutes les communes de ce D6parte. qu'l e0 est & uasur r la s6curit des
ment et de I'Ariondissement de Leo-Ifamillcs et Ie expect d s proprietes.
gane .. la Rdvolution inaugurde en Le present o0dre estcoL6 i&a la di-
cette ville, il y a lieu de d6crPter la ligence des Comiinandaits d'arrnudls-
d-ch6ance du (Gouvernement de faith momenta et de la Plac et du Chef de
du 17 d&cembre 1902. la I',lice da Port-au-Prince
S* Fail i 'er-au-Prince, le 3 Decem-
.\ d6crdt et decrte ce qui suit : bre 1908.
Art I.- Le general Nord Alexis est Maximuilieu laforest, Renanu, Hvp-
dechu de la presidence de la RBpu* polite, Mi lhe! Oreste, Mc Apollon, A.
blique. IBonamy, L. Cta poteau, Prudent,
Art. II.- Le general Nord Alexis, Guiilaume, B. Canal eune.


POLITIQUE

AprBi, q'linz jours de guerre durant
lesquels le sang n'a < ojl6 qu'A 1 Anse-
A V*au par Ie ffit d'une attaque prema-
indA du rierettl Andr6 Guillaume, la
r volulion dla Sud vient d'emporter
le ouvter'menelt di (i nkral Nord.
I t:e ere nouvelle s'ouvre done
noir le pays et r6clame le concoors,
"'appui d6sin 6ress6 de tous les bonds
:itoyveis en dehors de routes ques-
tions de parties et des absurdes mes-
uinneries qgi oat conslamment divise
.-ux qui pourraicntut voudraient s'en-
'tndre pour gouverner la Rp(iblique
at arriver A une solution pacifique,
oaaii;l le s asp)iratiorns de chacun.
D aillour., nous le demandons sin-
erenment: quel serait I'haitien qui t\t
voulu, A cette heure, engager ce pa;i-
vre et malheureux pays dans une si-
uation oft I'honneur de tous et la di
guitl6 dt chacun s raient xpos-s i
ino vexation 4 trangire.
Action tli;ci-ive du Gtinral Antoine
Simon qu'ort eu a froi-.ser des inalen-
dus et certain emportements de jeiu-
nesse aura, nous le soulihitons, d'heu-
reux r4sultats.
Eh bien, en ce moment of tout est
dit,oh le dernier mot est rest au sort
des armes de la revolution, tous au-
r ,lir dans I'inttrrit supdrieur de la
Nation.
CAMILLE NEiR~ NUMA
mJ I m Ik

Aux abonnds

oiius prions les abon-
nles qui riiuraient pas
remu Icurs uum6ros de
bien vouloir les rPcla-
iner en nos bureau. le
service de distribution
11' eant pas encore corm-
pletement reorganis6.
. . .. ... L .. I___ P l = .



RieNSEIGiNEME NOT'S
M ETEORO LO ~ IQU U

4b0> er va toi r-e
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL


MERCREDI 2 DtCEMB R
Barometre A midi '- ~, 8"/
Temp6raturejminimum 2 2
t(rmximum 32. o
Moyenne diurne de la temperature 25.2
Ciel trTs clair toute la journee. La brisk
de mer ne s'cst tablie que vers 5 h. du
soir, et encore A peine pendant unt here.
Le barometre rest stationnaire.
J. SCHERER
Pour Port-au-Prince
Nous devons on mot de satisfaction et
* d'iloges m6rit6s i la population de Port-
Sau-Prince qui s'est montr6e came, rCfle-
'chie pendant ces moments difficiles que
nous traversons actuellement.
1 Quo cal continue I


M. A. Pommayrac
Au moment oI la soci&td haitienne, ea
qutte d'ambliorations, se d bat dans des
convulsions deji tant de fois traverses
nous avons A enregistrer la mort i Ponr
an Prince de M. A. Pommayrac, don't la
plume assez souvent exprima les senti.
ments angoissants et les reves patrioti-
ques qui animent tous ceux qui, come
lui, ont le souci v&ritAble de I'avenir na-
tional.
M Pommayrac est le beau-ptre de no.
tre ami, Michel Oreste, A qui nous pr6-
sentons, ainsi qu'i tous les parents do dC-
funt. nos sympathiques condolances.
SLo funtrailles auront lieu anuourd'hui
A 3 heures. et le convoi partira de la mlt
son moruaire, Avenue Docoste, N* 12,
pour se rendre A la Cathcdrale.
Se' vice t6elgraphique
Depuis quelques semaines, les circons-
tances ont sugg6r6 A L'autorit sup6rieure
la pensde de suspendre le service priv6 du
tltdgraphe terrestre.
Nous csperons que, apres i'entrCe du
g6nera' Antoine Simon, I'administration
sup&rieure autorisera le service des dp&-
ches privees, de fagon que les partiuliers
puissent au moins correspondre avec leurs
families et se mettre au courant de l'Ntat
Iet de la continuation de leurs affairs pri-
* vees
A 1'Arrondissement
SI.e gndral Justln Poitevien, ancient com-
mandant de 1'Arcahaie et des Gonaive
sous le dernier gouvernement, a &et char-
ge de I'Arrondissement.
A la Place


C'eist
rie de
occupe


le gndral H&rault, chef de I'artille-
la Garde du Gouvernement, qul
I'H6tel de la Place.
Au bureau central


C'est le general Dmeitrius Volcy, jugs
de Paix de Ganthier, qui a dtd charge du
bureau central de la Police.
Au Port
Le Gdnhral Georges Brda, ancien com-
mandant de la commune de Petit-GoAve,
est nomm6 Chef des movements du port,
et Mr Grard Vicux, adjoint.
Ce sont d'excellents choix sur lesquels
peut certainement computer la population
pour mainienir l'ordre.
Le Gendral Antoine Simon
Une deIgation composee de MM. Dio-
gene D6linois, Camille Moliere, Destin-
ville Martineau, J. M. Bredy, Chavineau
Durocher et Euagne Jeanty a dtc envoy6O
par le commit~ d'ordre public A la rencon-
tre do general Antoine Simon.
Elle a pour mission de lui annoon
officiellpment le depart da g n&ral Nor
Alexis, la constitution du comite, le coWy
plimenter de ses succks et le prier d'etie
au.plus t6t A Port-au-Prince.
-- -- .m


Nlouivills EranigrCs

Dernires D6pobhes

LONDRES 2.- On announce, ma s
pas officiellement,que sir Edward Fy
a Mte choisi come cinquime arbitre
pour le reglement de I'incident de Ca.
sablaaca. Le bruit avait toat d'SM
courd quc le cinquieme arbitre serait
un amdricain. Sir Eward Fry est un
dip omate trse connu et de grao4
valour; c'est lui qui fut nom d1
le Gouvernement ambassadorr .0
ordinaire et premier ptdnipotntiua





la conMraece de la paix qui eut lieu
il Haye en Join 1007.
I(NILLE 2.-' La flotte amdricaine
oimmand8e par le contre-amiral est
rtie ce matin & 8 heures pour son
yage de retour. La prochaine esca
lde la fiotte sera Colombo.
SAN SALVADOR 2. Un complot pour
reverser le Gouvernement du Presi-
dent Figuenna. a ite decouvert au-
jourd'hoi, et ausdtt6t apres I'Mtat de
sige a 6t6 proclamd.
PRAGUE ( Boheme ) 2 La guerre
de race& entire Tchbquta et Allerands
prnd des prooortionu% d'une tolle gra-
tvi quA probablement on sera obligA
de proclamer l'Mtat de sibge. Les de-
,ordres qui se sont parseB hier. sont
plus serieux que ceux qui se sont pro-
doits il y a quelqneas gpmainps ; les
manifestants ont longternps rdsistde
la police, et ce nest que longtemps
ipr i minuit que eelle-ci a fini par
restpr mattr.'se du terrain. Vinet
podarmes et plusieurs R'nts de no-
lice ont 6te blassos par des pierres Pt
on grand nombre d'mneutiers ont 6tc
sabres.
Les desordres ont reprise '-ijoir-
d'hui avec ine violence plns grandA
encore Les dragons ont bhaly Is
rues, les tchbques ont offt-rt une rt
sistance acharnee, arrachant eIo pa-
,Os pour s'en servir comme p-o pc-
tiles et maniant des matraques et dps
cannes, faisant beaucoun do mal A la
poice, et aux soldats. De. draneaux
oatrichiens ont 6t1 d &hirA4 et bru-
Its Erntin les troupeA out mis sabre
au clair et ont charge la fo'ile pour-
mivant les meoutiers jusque dans leS
maison .
Le capitaine A W. Fordes. consul
dAngleterre, a dte arrachA d'un tram-
way et fortement malmend "par Ies
Tcheques qui I'ont pris pour uu alle-
mand ,es ddsordres se sont prolon-
9Bs tres tard dans les faubourg. Des
maisons de commerce allemandes ont
46 pilltes et les 6dmeutiers ont drige
des barricades ; it y a eu de nombreux
blesses, mais les troupes occupent
actuellement les rues de la ville.
VIENN 2.- En I'honneur du jubilee
de I'Empereur Francois Joseph, la
ville est aujourd'hui brillamment illu-
min4e. Ians It s rues, une foule dnor-
me se presse et ii y a eu plusieurs ac-
cidents serieux. Trois personnes ont
N ttuWes et soixante blessees, don't
'ingt-cinq, sont dans un &tat tres
gave.


Mr C. L. Verrlet
Tailleur-Marchand
Donne avis A .a bienveillante cli-n-
ele que sa maiA;on No.7, Rue Trav r-
siero est totijo'lr. bien pourvue d une
varidt6 d'etotles de la haute nou-
veaut6 parisienne.
QUALIrr SUPIRIBURE. COUPE ALIGANTE
rRAVAIL SOt)GNt ExICUTION PROMP 'K-
Prix trLs riduits I
~~----- -
H6tel Bellevue-
Le mieux situd, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine renomm6e.- Vue sur la mer-


Ligpe llollauaaise

Le steamr a Prins.Willem II
r)arira ce soir p ur St Mire et New-
York.
Port-au-Prince, le 4 DWcembre 1908.
GERLACH & C"
A c GENTS
m .--- -. -, -- +


Delmosthcne RoMULUS
Distil ate nr-liquoristo, industrial
Dip16mn et m6daille d'argent A
l'Exposition Universelle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Amrrique 19o4)
Annonce ses clients tant A Port-au-
Prince qie dins les autres locali-
tes, qu'il a transfer sa maison de
commerce sise ci devaut 4 1'Avenne
St Martin, Portail St-Joseph A la Rue
Rdpublicaine, ou Grand'Rue, halle
No 38, non loin de la -Gare du Nord.

Francisco DESUSE
Fabricant de.chaussure"

La Manufacture a toujours en d6p6t
un grand stock, po,,r I vente en
gros et en detail, '- de chaussures en
tous genres pour
HOMMES, FEMMES, ENFANTS
Les comminn des des commergants
de r'intdrieur pour,'ont 6tre "executees
dans une semaine A peu prbs.
23, Rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI )


La Pharmacie W


Buch


D6pot chez RB.


Zak6,


8, Rue des C6sars.


~-s-----


LE MEILLEUR VIN ROUGE

Six gourdes le g0,llon, Clez G. CORDASCO.

134 Grand Rue


L'Usine Cliateaublond

A l'honneur d'aviser -a nombreuse clientele de la Ca-
pitale et tie la Province, q I'elle a transfer son Grand
Dep6t, numlros 2s et 77 lI'angle des Rues, Macajoux et Rdpublicai-
ne ( Grand'Rue ).
Ancien local de la Pharmacie St-Joseph

A TOUS
Elle i6serve son memr cet l)ionvdi lant ac-ueil Elle garautit la
loyaut6 et la probitA q, i o(1 fait sen succ6S et sa Rd-
putation to joius crois-a.:ts.
L'Usine Chateaublond conserve en outre son Nou-
veau Ddp6t, Place Cithtdralk, Angle des Rues du Peuple et Roux.
( ci-devant Bonne-Foi. )


Sacs vides!.. Sacs vides..

Entrepot General des Grandes fabriques
DE C\ I<:rr.FAlNMD K) DI1JNKTK<;,(E (Fi c.) .r DUNDE ( .AN.GLETERRE )


SACS


Sp~ciaux


pour


Cafes tries
Cafes ordinaires


Cacaos
Les Typ'.s C(out: ints c' t n -n; en Stock par belles de 400 sacs
Depuis 18 centi s s r jisqu'a 28 centiimes or
Pour grandeurs rdgliere~ -x~ ill0 centinmtres et 70x110 contimbtres.
Poids de 3]4 livrs j'is-ui"'i 3 lives.
Sacs sur modiles et sar types I j a,:bteLrs.
Prix A forfait p.u- livraista m* :,uail, p francs port dle d6baiquement et, st
on le desire, Droits payAs.

50.000 Sacs de l'Inde


A 'honneur d'annoncer au public de la Capitale et de la Pro-
ItCe quo poor cause d'agrandibsement, elle s'est installed & Port-
SPUPrince Place de la PaiX, 130, Rue du Magasin de
rrat.
Ex6oution rapid et soign6e des ordonnances,-
Produits pharmaoeutiques en gros et en detail.
Fabrication d'Eaux gazeuses
Kola-Champagne.- Soda


.4oge de cas proloits n'est plus i fair, les ainaleurs ayant
61 excellence de la fabrication, en s'approvisionnant chez :

Qui conserve toujours son D6p6t,
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 67.


d&cjA appr6-


Vieanent


d'arriver


par Balles de 300


Sacs.


Prix 3xcepticnnellement a vantageui


S'adresser a JULES


LAVILLE


AGENT ET DgPOSITAIRE GENERAL
93, RUE DU MAGASIN DE L'ET&T


Mr Gaetano E. R. Penza
ITALIEN1
Argenteur, Dorcur, Reparateur
M6tallique et des Vases sacr6s.
Offre ses services au public et par-
ticulierement aux cur6s des Paroisses.
GRAND'RUE, No 17:
PORT-AU-PRINCE.


TWO-STEP BONNEFIL
On trove Allo! Allo "
composition de l'artiste Bonnefil
aiix bureaux du Matin ", A l'H6-
tel Morch et chez le compositeur.
81. Rue Tiremasse, 81.
Pri : G. 8.


A-4


--
~


- ---~.- -.-


-- --


PLANT NATIONS D'HAITI


Sulire ( iurie, en !Iros et en detail







SUCRE TURBINt
8i vous voulez an pur
prodtit de la oanne
Sasm auvcis inirdiel ehimrique
R6Acamez le
Sure de MON-HE "-OS
don't la suprioritd a ( It e itcoznue
une M4daille d'Or obtonue A
Joemetown ( 197 ).
L'Eapoaitioo Communale de 1907
lul a accord la plus haute r6com-
pe&d..
Mp46a06aralr :
3, RUE ROUX, 23
( Ancienne RusBON.NE-FOI. )
Tafia 20 o/o A lcool

Panamas !...


EL0gauts, solide,;, arrivAs par
Ches Mu LEONIDE SOI).AGES.
ff. Rut dem is-b oti


le


maison F. BTIE~ .
M GRAND D'l I., J9 J


L. HOCE Ii. E
Amcos weWobre d -el gotf!-s!I ol
thropsqve do mwaftn'its -2 m0% P.&
Vient do tevoii lID 1Cn314 choix d&
todes .iiagonale, iAismimr aipwa, amhvio.
to, cheuiote pour ;ouwi, ec, tc.orxn nl.
do parficuIIArertwoit A *a chieutAle aen
baL~ll* c~otiao de coup&- dJo clo;cwir,
d4 gilet 40 t.ataisie at 4d. P1 fu4d
toe. eae ~rt6.
FpUAziadOit6 d. o~-rca ti no,
caa, G oupoor Franc,&'le, A njL ~ s* st
AMA-icj uek a l1afrpire porectien.
Lar mumou cout.,ctio~Ine aac.ai .jerg QC..
1 a "nI. U m ra, a. th abtt A' a

Cordomuierie Nrle .aiY


6. B. PETW A
I 43,'IGIRAXN D R U E. 143
PORT-AU-'P-UI4CE
CKIAU68UIS n TOUS GRIuTR
WI Dd16T, POUR LA VAtMI
=9 GROSUT DtTA1a.
Rz*oution prompted des
commaumdome, taut ici qu'en
Province.
Forms A homvues ; 6l46antes et rm
(:hatissuirs do dai'ies ( Derni~re mo-
de de Paris ) et lI lus A-ommode:!
Chaussures pour enfants ufection-
ness avec des PeauxL de. toutes nuances
dune selection et durbe irrfpro'ba-
bies, A des prix avantagoux*
Oranges, pAtes kst licxvu.i'es


ST-JOSLPH
(ANOLRDES RUES ROux ET DU MAGAI
SIN D L'ZTAT. )
Service bien organis6.- Repas
A la carte. cuisine evrcele'onte
Pao3IatTAIRN : JOSaPs DSRIVI&RE


A Vendre
Ur terrain de 40 pied-i do facade sur
120 de prof.)n feur d-pendant de la
II'0b1i'iit'A. Jules NI A B holos.
lPo'air es ccni' iio is-, sWadresser &ANMr
A. Mo 'r',Mtg2.tzt S. IN. Pieire.
Povt-a:u-1,in -12 Novembre 1908
-. srl *' -- -


Aok. de~


Btla-tttis & Co


.Mai:or. fonide en 1888.

Deriiers articles recus

Parfuimerie Houbiqant; Ro
yal Houbigant ; Fougere Royal; Par-
fam Ideal; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de perfumerie trbs 6l6gants.
Parfum renomai6 Astris; Lotion, Tri-
vopherous.
Lamp-s, PFuets et Chamois
pour buggy et bus-.
Arcenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Drosses. Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualitis.
La Maison a toujours nn grand as-
ortiinF#nt de bSilouterie, d'Araenterie.
,ie Diamat, a la disposition do public
an ,'-i6ral et la portee de touted
les bourses.
A.I al ers d'Horlogerie et de
Bijouteris : Gravures, Confection
sur command
Achat de weil or et viedl argent,-
dic.mant et pfterr prtcieu:es A des prix
aG 4antgMx.
AClAT D'*CAILLES DR CART
Prix orcf ptrtonraf
JULIEN FLORUS
An ien d ave de Ia 96* Coipagnie
d ou-riers d'Artillrie ( Lorient )
So tient a la disposition du public
pour tous travaux de POR v E, et d'A-
JUSTAGo, d! R*lPARAVON de coflre-
forts etc. atC.. a de bones conditions
Rue de la R evolution No 19
Vis a-vis de la Chambre dos DI)putdi


.g ;-


dler~fiePr cril


:.;->L, t~W DF. CHAUSSURES
L. FE'RRARI
A Linolujneur d'anmonc'rr & ses nom-
breux clients de la Capitale et de la
province qu'i vient do se transfer de
la Rue des Frots-Feors, avec son m6me
stock do ehausFures, d !a Grand'Rue
an N* 153 avec I'imncription ci-dessus.
Les clipnts seront toujours servis
daus -s mm stis conditions ; c'est-A-
dire avwc les 5 */* d'tscmrpte sur la
vente en gros ; sans oublier les mA-
mes soins et la mame exactitude.
La Maison echarlge toujours de fai-
e ,i t. o i As measures k domicile.

Mr Auguste Fabius
Orffcler d'Acad6mle
Ancien Professeur de Rh6torique et de
Second au Lyc6e de Port-au-Prince
20 ann6es d'Enseignement
dans cet Etablissement
Offre ses services aux families pour
des lcons de : Langue et Litt6rature
Frangaises, Langue et Litterature La-
tines, Langue et Litterature Grecques,
d'Histoire et de G6ographie.
S'adresser au Bois-Verna ( Impasse
lavaud).


ET
c: "SvS-TA" URA:NT-- BELLE UE

Plae du Chas-p-c"-dome
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
Mfnt Hermance ALFRED, directrice

APPARTEMENTS POUR FAMILLS
DINERS-LUNOS,.
l.atall5ato. w modern s c. oqorkb. rues ae Is. s.-WAlb s
to.( fjguiure. LAs Tvarswqys daasve.1. 1 rzii.aku.m brs1.iin v
PROPRIMT SPACIKUSE, S'OUYVRANT 813K D1u=IR amU
PROMENADES JARDINS
Sail. do ricmptio'.-P".se.--rapwpkew
8onnerioe Ilectrique


Table d'H6te


TAN


t~, 1E 1vr3, de do am d2how..,
do 7 & 8 houe bduBar


ERIE CON
DR


ALE


Port-au-Prince
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QOATRK (24)COULGORS
Vente des chaussures: Chvreau-glaoe, Verni et oou-
leurs, pour Hommes, Dames et Enfants.
( BorroUTo ELAsnIQU rr Lact )
Eu gros et en detail pour toute la R6publique
... I- i I


GRAND


PRtX


HOURS CONCOUBS


Rhum Barbancourt
Mddailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors concours dans toutes lea Expositions depuis
1881 jusqu'A 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule propri6-
taire des formules qlui ont fait obtenir au Rhum Barban-
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a pris la suitM
les affaires de feu son mari, etse tient A la memehalle, sise 7,.RU
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse clieatle,
don't les commandos seront executees avec le meme soin que pr
le passe.


Chapeaux I:
Chapeaux
Chapeaux 1
PAILLI DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concourse d'un chapelier remarquable,
M. Juma TESTAR, d'installer une
FABRIQOE DR CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salom de Coiffur du Leuvre
Pour tons les got*e et pour touted
lea bourses.


A L19LCGAN~
QO RDONZERIZ;

42. RGe du Frwoutw-cM.
CHAUUSURIWS -Dh",POuaMAAW
Promptitud et maoe sni a OM
des tant id quo'n provide.
Chaussures do Dame form. 01 WO
vailtounjouratot aste qsl y s A
nouveaul.
Forms amdrlcaine et framoIS P
Messieurs ; 'a ss .1 O U
Pour 1.. enfants is pluA rai
Travail wolide woiUU vo
4me peiux 4* prrsi~nrE~35fq
dosu rMo= ie PuInl rabil
Pdtes, Olrageu et I.SqU


I -- 1


~Lll~ll~l~l~llllll~111111 1 r


i