<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00490
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 28, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00490

Full Text
IpFUzbe OAnn6e, No 501.


PORT-AU-PRINCE ( HAIrn


Samedi, 28 Novembre 1908


)


QUOTIDIEN
Ira .I


Abonneilsts

,u.W*P A Tzon Mois.
tI&RTEMINTS UK Mols.
Taois MoIS
t3ANGER........ ITois Mons.


Diaacnua:


sG.
*


2.00
5.00
2.20
6.00
8.00


caemdr ~zrmt NlO~ralglciz.,

"OLCTION-ADMINISTRATION
45m, RUklj OUX, 4S.


it


w_


LE NUM*RO 15 cKIztIm

Lea Abonmemeuu planet d ew 61 da is 4A c6 ba
=ois lt lont payabl. dmans
LAW a uscutrs @6 om 36 am"n61 wpwe""


tout c' quui C iirirs i'rt di .!1c A )onsi-iar Arthur ISIDOtE, 45, Rum &Owe s 333"


M OR A I T T T LIBER T l leur domination sur les moyans mat6- Etats-Unis un certain nombre de vdritas
MI 1 I I I IB T l riels de vivre, ont assure etn plus la do- morales accept4es assez universelle-
-mination de l'616ment moral, sans le- ment pour que, chacon y trouvant one
-quel une sociedt organisde ne saurait limits i sa liberty individuelle. tout
Comment les Am6ricains l'entendent exister. le monde puisse admettre que la loi
reconnaisse et impose colte limited, si oeela
-- et ndcessaire...
i I a Comment cetto domination de 1 un Les racines profondes de la liberty
l p1esidaeit IRoosvelt a publ;, in oit eliverses agrable:nest un petit nom- met moral s'est-elle accord avec le amgricaine vont chercher lear nourri-
elqes a, us luraeite rudno l bro de snt aux cels, rdgine d'une grande libert16, cela est ture dans ce a substratum, gin6ral de
ece, sons Ive litrae do I'Idal an- a Quant aux cotq-ins, il se content encore uw probl6me obscure. Beaucoup l'esprit amdricain. Ainsi s'explique
o, un live ou il a colleclionll u.i de les appeler par leur nom... d 'EuropAens le resolvent d'une maniere I'apparente contradiction de geSn qui
nombie d'articl-s derits sur de.s a II n' st pas ternre non plus po-r e facile, soit en niant la domination de ont fault one R6volution et so sont r6o-
diveis. J extra, aujour'bhui ile matlrialiste a vues born6es, pour meant moral, soit niant I r6go- ne gur civi
du livre, qi est de M. P.ul conomiste 6troit, qui resout le probl- e la ibert n Aml, rit e. niant 5e la lie d Sponable
ers, I..l passages burvalts, qui um social par Doit et Avoir et qui n'a- C'est aiui qu' efoule d'6migran lnals pour 'iwn l r neecontratnt
do tris in~tressauts renseigne- pergoit mine pas la Fouveraine impor- dbarqiesta aux Etats-Unis avec i'ilu- gae te libmr usage de palooo. a
sUt quelques cle.s du tempera tane es elements s'pirieurs e ce Oohe.sion quo tout est permits. Lear con-
munricain. p Si m:lobllutbio fl-e... ceplion de la liberty ptant cel!e de L'a-
ln archie, ils sont presque surprise d'ap- 'ra&y mlT aTw',L
iUades pr jug i, les plus or liu titi.c. chir cque I'auteui du livre W'est pas un prendre qu'on n'a pas le droit d'assas-
ta :ae voir ,lan I'AmS,!brile rtnenseur ioid ,.ans .sa tour d'ivoie', sier un passant dansBroo. way 6New-
o bipn 1- couiluit pi sor irsinut tmis on citoyi actif et tnmiient, qa i
lchasse du dollar, ui duollr hun-. dirigt l.'Ltade lpolitiquesde lai" Et 'il lr arrive d'allr dans in pe k.EIGNEMENTS
nimal. C'est la ulon opinion d.: bhliqu. a iw t aic tio. i1 accord avec la ml Et. t os la vee publ ique les boissons T
Iore gens, Ler.ua .s que 1'iargent joui!t de ses meil)es, on sera me- : a c spirilueuses t interlitel, leur surprise MatT OROLOGIQU3S
pr une ,ent, natutrllue aux maiil pen-srque 1'Atn iin, simple chasseui levient de 'ahurissenent. Comment,
erupuleues et que I honnatett est l'e dollar,. 'e t peut-tre pas 1'Ami deisent is, dana ce pays de liberty on Orvato
Surcharge gn, ie as e as 1 u cain-lype,i'Ame icain reprsentant lI'e- n'a pisr lans celpays de liberate on
proit... sc-t mble, ni surtout I'Amricain dii- o' p SEMINARncell de pOdre un S ATIA
'Mais, outre quo tous l.s pays du gmti Ctk.tI conENAtradictioR aLreS.te a TIAL
out louts malionu*le.4 gunsl, ce a El p: ut-lMre comprendra-t-on alors pur.t ue explication. Qaanl leste
eot use p ct our, uol !,-, Eti-t-,Unls ont donnre auIpourtea A tiet expli.cation. V N 7 OVM
Ot uie uxcu r ng dtive, I'A i- pourqu l E.ts-Uis ot d Aiic t ins parlet de lib-tA, il en- VENDR 27 NOVEB
Wditlingua de beaucoup d'entre monrle, au course du XIXe sicl, lei teet parsler Ianiqi,,mett <1 la liberty Barom-tre A midi 761, 4I/
PJruUe qudlitL p, ciuse, 1'6Ier- s cclacle i.. lleux de leur csso. de se d lopper, doir utilnent, d
speshoun aes gens C est l I'6~l- n ,t pl..is, vil amour de I'arget qui ve. our e ee liberty est rdoel- TempAratum umum 2.
de(_shver. Pour eta,elte liberty eat rdel- Temp~ r t
Ide progt~, ld'assaiissemYent, io suffit a ex.pli-.ilur cet extraodinaire d- lment .-a dr. l .i ils ne se fot an- tm1aximum r3. 3
Ciniisatioui, qul assure sa nat-. velopyitmeilit. A Iui setil, itiproluirait
ilisaio, qui assure sa ma- velopmet. A lui seo, it pro leula cain -cru pule de reslreindre ou de dd- Moyenne diurne de la tem prature a5.3
E aRoosvnt. It soc !re l bin cp- l le sl a- truir, toite lib rte qui no s'exerco pas Ciel clair toute la iourn6c. La brise de
tRoosevolt s'u renl bien comp- 6volvec est le seul argument .emp dans ,e sens. mer n'. pas pa ',tub'ir, Ie ent d'Et pr.
ie reserve sas col6.es les plus vi- y6, ou la brute q i est Ihotl e ot" S'al lear eat prouv qu'ue notable r distant pas fo toute la ioar d e et tdper
A iceux qui, par la correction pat la passion du gain apparait dan. proportion d'inOivids soit incapable Ila nit. e ..,
VTie seraient dignes d. reofo!- toute son horreur. dans un Etat donn6, d'usertde la lbertla Le'arow.tre est umraao i de li s
des bons citoyens, mais qui, a Mais lea E.ate-Unis ne soont de boire sans Un srieox dommage, Sil soir ; it semble voaloir baIlr.
iasouci1nced leur maladresse, demeurts a ce moment de leur 6vo supprimant dans eel Eat la librt de J.
46ddaia des rodes labeurs et lion. Its out ddpass6 cette bre claotiquel et ela a t a aI una mainr .d. on m
luttes de la politique, o con- parce qu'un i& la strilit. i II jag sa6vere chez eux pour f;aire resp cter et predo- cete suppression ne d it en apr au Drtotrement, so'te ofcienrs evi
I1omme qui va a la chase un miner le droit dea hon.naes gens a mes dveloppement, ni & l'activit6, ni a '1- ro.n de totes tailhls ( mals partical~ l
tIection au lieu n surveiller le ner une vie honndte et libre. Et c ovation de person .... meant gros ) et de tout a s dislasient a
4e vote de si circonscription ; seuloanet A pati,' do c tte victoire D a ot pried d"as les e de t Waot hig. fii
aans pitida le thorici.n qui, daa amo~.rali 6 sur librul altl e q 'unuO co:i-e teritoire dl, e Itah a rean et adet te, dalemnt i pied, a colonel des
cabinet, donne des con trf~e de L'ojest, nouvellerneat eIUvaieahau rang et aux letgalement & Ved, coloneldes
uo bi agissent sans vooir par de onn anuries peut devenir assez privi ges d'un Etat membrA de l'Union. Rough Riders, don't 1uniforme, dmirable
afx qai agissent sans vouloir par desec able poured s econtituer en aussi lo!ogtemps que la polygarie y a meant sanale, es recovladadit A I'atten-
a0mine du molaidqul dit du EtaL t ajoutor une eoil de plus au at. ofticiellernent reconnue. O pour- tioo. L'olicier alisi harnach6 a'tasit sanc
ho ername d a monde qui ques du ta e amjria une o rait multiplier les exemplesq. quo Thiodonr Rooevelt.
SGr e rn lent avo qul croiqt dra ivilisnritonammricaine n'e pas a En rBalitd, leur i 14e dl la ibert, a Jour de vacaoc diuia c ul.l. sir
Pi on devoir de citoyon, due au dolla hosting animal. Eile est est tid6e de la liberld du bies... cUaltion. Bt M. kooslitr des *
s onverdations do fuemoir I'ovr des homes qul, ayant asS ard tEn d'autres teraee, iI y a aua gaoes, sli de 1ole, dao eon-mneaty


__ I II


r


C.


I






par son peloton qui maugriait terriblc-
meut.
Dc:vant un course d'eau glacd, on fit une
g'imace particulierement significative et
certaines voix clamerent :
*Mais il y a on pont en aval !
,Ni pont,ni ponceau pour les braves I
ripliaua M.Roos;velt ; avarcez cela vous
fera dj bien a. Et ils avanc&reni,enjambant
les troacs d'arbres abattus, mont.int et des-
cendan. les c6.es et meme, Four le mal-
heur de ceux qui avaient un abdomen
trop deve!oppe. s'engageant dans les inter-
valles des ronces mdtalliques.
Bien faible fut le nombre de ceox qui
parent suivre M. Roosevelt. I.a sortie,
qui avait commence A quatre heures, se
termiabji six.
e Bonne et belle besogne dit M. Roose-
velt. Grand exercise i s tandis que les trai
nards, soLfflant,tirant llangioe et boitant,
arrivaient par p tits paquets it murniu-
raicnt : Tres b.au I pour prouver
qu ils pouvaient imettre un son. st ldgcr
qu'it' fut. ( DAilU Telegraph)
TIibunal Civil
.Audience civil extraordinaire du tendredi
27 Nov mb e.
Le Tribunal prend siege i dix heures
da martin sous la preiJcnce du Juge
Dayen A. Champagne assis:d de Mr A.
Thibault, Substitut du Commissaire du
Gouvemrnmcnt.
JIg-ments prononces :
i* Celui qui declare nial fond6 le de-
port de Monsieur St Armand Thomas,
Juge supplant A la justice de paix de
Lascahob.s, de l instance au possessoire
pendante entire Sully Auguste et Bien-
aimd Joseph ; mamntient ce Magistrat pour
la connaissance du litige ; so. dport pour
cause de parents avec OC Villiers, n'e
tint pas privu par I'artic'e J2 du code
de procedure civil.
20 Celui qui ordonne A Pierre Hudi-
court de fournir une caution de centvingts
gourdes avant l'exdcution des jugements
es 17 Join ct 22 Otobre 1908 rendus
centre lui et le sieur Paul Perraud, dit
qu'elle sera prdsentie dins les trois jours
e la signification de ce jugement et sera
acceptde ou contcsties dans les trois jours
de sa presentation ; compense les ddpens.
Affaire toujours en continuation
C'est la grande affaire de A. Guyot con
ire Velten Atfaire qui prendra encore
quelques audiences.
II s'agit de sommes saisies A la Banque
par Mr Velten appartenant A Guyot.
M" Oreste et Solon Mdnos ont e 6 ddji
entendus en la lecture de leurs conclu-
sions Jepuis avant les grandes vacancies
de juillet; il s'agit en ce moment du deve-
loppement de leurs moyens.
Pour les ainistr6s
IA commission de repartition des ionds
de secours aux victims des incendies dts
5. 6 et to juillet 1908 polte A la commis
sance des int6ress6s qu'elle a pris la dEc.-
sion de former aujourd'hui ses travaux.
devan: remertre son premier rapport au
ministry de 1 Intirieur.
En consequence. totes les reclamations
g6nlralement quelconques pendantes ac-
tumllement devant la Conimission ne seront
prises en consideration qu'a la reprise des
travaux, c'est--dire, lors de la prochaine
repartition.
Port-au-Prince, le 27 novembre i o8
1. Prsidet Lt S .crvtair
C. RIGAD H. Vot.Cr, ,Awat
Omission
Nous avons omis hier, le nom de l'of-
fiter de marine IAoace Thibahlt, revenue
de Grand-Gove avec le Moiistre de tIn-
tdriear.


Epicerie D. B 6zault guerre I'Autriche si celle-ci ne leur ac-
oi-Vrnacorde pas des compensations.
SaBoien-Vera D'aptr cette dp che, les serbes et les
II a et enlev1, samedi soir, avant la montindgriens s'eforceront d'atturer les
fermeture de I'picerie ct sur le comptoir, troupes autrichiennes dans les montagnes
une serviette en peau de ch6vre, portant ou ils emploicront tous les moyens pour
les initials A. L. S. et contenantfentre les ddtruire au besom, its empoisonneront
autres les Une paire de lorgnon, Ie livre de hrges.
compete avec la mason Justin Thomas, des RoME 26.- Les manifestations anti au-
pjpiers timbres s'dlevant a la some de trichiennes provoqudes par I'attaque don't
i.5o,une enve!oppe contenant de 'aniline, les etudiants italiens de I'universitd de
de paper ordinaire et de porte-plume, Vienne ont ptc victims it y a quesques
trois d fferents dossiers d'affaires judiciai- jours n'ont pas cessi, les autorits main-
res, notamment celles des sieurs Wh tty tiennent un cordon de troupes autour de
fitrcs. rI'ambassade d'Autriche Rome.
Une bonne recompense est promise PoT D'ESPAGN ( Trinidad )26. Le gh-
celui qui fera aboutir la dite serviiete ao ndral Cipriano Castro, President de la
bureau du Matin. Ripublique do Vindzaula est arrive aujour-
Tribunal de Paix d'hui dans ce port a board du paquebot
SECTION NORD franCais Guadeloupe D.
Affaire du doceur Lebrun Bruno reprd- En raison de la quarantine impose aux
sen-6 par M' Arthur Patry centre le ci- navires venant de La Guaira ii na pu des-
toyen Francis Jn-Jacques ayant pour man- cndre A terre.
dataire M* Leon fils. Sur conclusions BERLIN 26. D'apres le bulletin mEdical
&crites du d6fendeur, le tribunal renvoi Ie public cet apr6s-midt le refroidissement
demandeur A faire la preuve des faits sur don't souffre l'ewpereur suit son course
lesqudls roule sa demand en lui accor- normal.
dint, pour s'( xcuter, un dilai de quinze VLADIVOSTOK 26.- Un matelot a di
jours.- Ce delai ecoule sans que celui ci tud et deux autres griivemnnt blesses par
se soit execute, le ddfendeur aura A fire one explosion qui s'est prodaite aujour-
la preuve du contraire. En riservant les d hui A bord du sous-marin russe Kisat-
dpens. I ka cet accident s'est product pendant les
II a die aussi entendu l'affaire de Mada- manouvres.
me Lorina Pinchino centre J. B. Narcisse NEW YORK 27.- 4 personncs ont rpti
qui a d6t condamn6 A vider, faire place dans une collision qui s'est proJuite hier
net:e de la mason de la demanderesse.- martin A 8 h ures A 2 mlls Ap1 est de San-
A cc:te fin un d6lai d'un mois lui est a:- dy hook entire les paqucbots Finance
cord pour dtguerpir et celui de deux appartenantA la Panama railroad Steam-
pour payer la some de P. 89. Montant ship CO. ct le Gaorgie de la Ci* White
des loyers dus. S:ar.
Revue du March6 Le a Finance s a could en moins de r5
Revue dui Marche minutes, cc disastre est d ia I'ipaix
Le Change a baissd dans le course de la brouillard qui, depuis plusieurs jours, en-
semaine; de 85o %/ nous sommes descen- veloppe la baie.
dus A 750 O/o pour remonter hier A 765 Savannah Georgie, le grand prix de l'ao-
o/. sans acheteurs. mobile Club d'\mirique a itc gagni
Les Traites ur France n'ont pas dti de- par une machine italienne : Fiat '* mon-
manddes ; les course sont les memes :2 1/4 tIe par le chauffeur Wagner qui a pat-
o0/ pour le Paris direct, i 1/2, 2 0/. pour couru la distance de 402 miles en 370
le Hamburg-Paris. minutes 3 sccondes.
Les Chbques sur Paris Sont 1 3 3/4 /o. Voici le classement oifiicel des 9 pre-
Les Cheques sur 'New-York A 3/4 /o. miers arrive : ier Wagncr ( Fiat ), 2me
Nos denrdes se maintiennent aux der-,liennery, chauffeur franc is ( Renz), 3me
niers course, soit Fcs 52/53 pour le Cacao et Nazzaro ( Fiat ), 4me Hanriot ( Renz ),
Fcs 42/43 pour le CaGf me Hautwast, ( Clem' nt Bayard), 6eme
Que'ques arrivages de !a c6:e pour la Strang ( Renault \, 7me Rigal ( Cement)
liquidation des contracts; des lots de Jerc- 8me Fournier ( Irala ), 9me de Palma
mie, Baraddres et Cayes sont vendus A ( Flat ).
P. 5.25 or americain. LMA( Prou ). Un violent cyclone
Port-au-Prince, le 28 Novembre 1908 pass hier sur Callao et causa un, grande
Arrivage panique parmi la population.
BERLIN. Un bulletin de Postdam
Sont arrives hier soir sur le steamer anaonce une amelioration dans i'ctaL de
a Westeiwald a venant de Kingston : sant, de l'empereur.
Mr ct Mm.- Edw Bnjamin, Miss Miyan BERLN.- Les dpenses militaires cn
Benjamin, A. Bjniamin, Mme Climence Plrusse, Saxe et Wurtemb.rg pour 1909
Cdlestin, Mine Archin Lay, J. R. Chenet, s'616veront 902.500oo.ooo francs.
Mme H. Charlts. ST-PLTERSBOURG. La situation politi-
-'* --- ----- '.-- --"--- -- --- que en Perse est toujours inquidtante.
Nos aboan6s de .a Prov.ncs pKN. La crimonie da couroane-
sont pri6s d-s vouloir bi-o nous ment de l'empercur Puyi a 6td fix e au
fire parvenir le montant do decembre.
leur reno avellement on temps, ST-PETuRSaOURG. Une alarmante aug-
utile sils veulent6viter tout r- mentation des cas choldriques a 6td cons-
tard dans l'envoi du Journal. tat6e au course des dernircs 24 heures. 27
S- nouveaux cas ont 1 enregistres.
EtBEmiig Listuation dinsles Balkans
devient plus grave.
SPA rts.- Rente: 96.90o.
LE HAVRB. Le paquebot c Patagonia
r asDaprohesv a" ,.,ujourd hai.
Derni6re D p6ohes Ps -- a Chambre terminal hier le
-- budget des affairs etrangeres et commen-
PARIs 26.- Une dpiche du correspon- c; la discussion de la loi des finances qu'el-
dant de I'Echo de Paris A Bodapest le continue aujourd'hui.
announce que la Serbie et le Montenegro Au debut de la dance aele valid l'dlc-
oat cocclu une alliance per laquelle its tion de M. D. BUIssaery a Lespane.
s'engagent A dclarerm immdatement la Le SEnst com o hia s la disasuion


au sujet du privilege i accorder -
deurs d'cngrais.--a suite de k
sion est renvoyie A une dae uza
Stance lundi pour recevoir Ie
qu'on espere etre terming la I&C
M. BWrthou s'est rendu aui
Paris o6 il prisidera une reunion um
des elections sinatoriales.
Mme Steinheil a dti arretCe et
la prison de St Lizare sous i'i
de ncurtre de son mari et de t is
mai dernier.

V tTE DE BIE, DE 81

II sera proc6dd sur la mise A pri
P. 300 chiffre fix par l'expen tcoP
mardi, ier Decembre o908 a 3 hemt
I'apreo-midi en 'Ctude de M* eAsted
rest, notaire, sise en cete ville, gra
1 la vente au plus offrnt et deroier
ch'risseur, d'un terrain cnclavd et nu
limitC pir une cloture en ruine, sita
rire le S6m.nairc : ii measure ea
vingt p:eds de f.aqae sur 40 enviroa
proto;idcur ; il est born au nord par
veuve BAdhre, au sud et A l'est par
me Jardine, nee Corine Audain etiA t'o
tan: par Madame Marie Louise que pat
couloir common de trois pieds.
It appirtient aux mineurs Alice, Dim..
donn6, Ther6se Lucia et Marie-Lo-le
Modtstin, lesquels ont pour toteAr w
Lhtrisson Julcs, proprietaire, demea1rr
et domicilie a Port-au-Prinee.
Pour tous ren-eigntments s'adressmr
M* Asircl Laforest, d4po itaire do cabi
des charges ou A I'avocat soussigad.
CLAUDIUS GANTHIu
Port-au-Prince, 28 Novembre 1t0o.


Dinosth6ne ROMUIst
Distilatenr-liquoriste, industrud
DiplOre et mudaille d'argentl
1'Exposition Universelle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Amerique 19o4)
Announce ses clients tant & Port-as'
Prince qpie dAns les autres locW.
tbs, qu'i! a transf6re sa maison
commerce sise ci devant A l'AverS
St Mai tin, Portail St-Joseph & la I
RVpublicaine, ou Grand'Rue, b
No 38, ion loin de la Gare du
Poit-au-Prinre, le 23 Nouembre 1



e mangez plrs e
S'il n'estfaitavec la "Pillsbu
Best."
La meilleure farine du
Celle qui donne le meilletrA
Qui product le plus de pai
Le pain le plus blanc
Le pain le plus 16ger.
Pour tous reaseign1ae lW
dresser A :
Ernest CasterS
reprdsentant de la PILLSoBUMTS W
BURN FLOUR MIL3 CO M A
MILS


A Vendre
A l'Imprimerie de Mathi 10 m
volume des Lois et Aote PV
Gaolohier, Anneo 186r18 9,
de Oinq ourtdes.





M dre d'aviSor l'adminiatra-
do la moindre irragulari
ansleservice du a MATIN
qu'il y soit de suite reme-


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures

i Manufacture a toujours en dep6t
a: stock, pour la vented en
ra detail, de chaussures en
g Mres pour
HOMumm, FxMMes. ENrFANT
Ies commanies des commercants
',intnrieur pour:ont 6tre "exdcut6es
Li une semaine & peu pres
23, Rue dzs Fro=ts-Forts, 23
PORT-A I-PRINCZ ( HAII )


Mr C. L. Verret
Tailleur-Marchand
Donne avis A sa bienveillante ciinn-
tWle que sa maison No7, Rue Tray r-
siere est toujours bien pourvue d'une
varie4t d'dtoffes de la haute nou-
veaute parisienne.
QUALI rt SUPIRIIUR. COUPsE LtGANTB
TRAVAIL SOIGNt. ExcUTION PROMPTS-
Prii tris rdUtts 1
-- m- ~ -
IT6tel Belevue
Le mieux siteu, le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
Cuisine renomm6e.- Vue sur la mer-
Mr Justin Pescay
Avise sa nombreuse clientele que la
Boulangerie St-Antoine
est toijours A Lalue, en face des
Sauars de St-Joseph de Cluny.


La Pharmacie W


.Buch


A I'honneur d'annoncer au public de la Capitale et de la PrO-
vince (ln poor caus' d'agrandiksement, olle s'est iistallee a Port-
au-Prince, Place de la Paix 130, Rue du Magasin de
Met.
Execution rapid et soign6e des ordonnances,-
Prod iits pha maoeutiques en groi et en detail.
Fabrication d'Eaux gazeuses
Kola-Champagne.- Soda
w4loge do ces proluits n'est plus A fair, les amateurs aya-t dbj& appr6-
pBreicellencc de la fabrication, ea s'approvisionnant chez :

Qui conserve toujours son Ddp6t,
RUE DU MAGASIN DE L'LTAT, No 67.

POUR NOS INDUSTRIES
La Fabrique James Leflfe & Co
Dont les Usines competent parmi les plus importantes des Elats-Unis et qui
ritd'une rtputati3n mondiale, a decide de constituer une Agence en notre
PP pour tous les articles de sa sp6cialit : MACHINES A VAPEUR, CHAU
DIMRES, LOCOMOTIVES, POMPES, TURBINES
DE TOUTES LES DIMENTIONS sont vendues
'l "' par elle a des conditions exceptionnell-
.' ment a.'antageuses et garanies de pre-
"" .ier choix.
t.,f (:e articles sont livrds sur le wharf
td e Nw-York solidement emballas en
vue d'une longte traversee.
On peut en voir des specimens A 1 Usi-
S no Sl-Michel ABCAHAIE) oiu machines et
Scbaudieres fonctionnent depuis plu'ieurs
ann'ets la satisfaction du propri6taire,
M. M:chel Sylvain. seul Agent pour
Haiti de la Fabrique J ewoTl Lef-
fel & Co.
ier SYLVAIN offre aussi & des prix avantageux des moulins d canns de
t4 diverse et de toute solidity, pouvint tre manceimvres par des mules,
&I ux ou des beaufs at produisant de 50 g 130 gallons le jus de canne
Mo re, de m ne que des moulins a vapeur de toutes les dimensions de la
oe D. F. Sutherland des Eta:s-Unis don't il est le soul agent
r Halti.
articles sont livr6s A New-York solidement encaisses.
d'adresser toutes demanded de ransjigoemeuts ot toutes commanles
4 Agent. Fron- PO AU-PRCE
43, Rf fe d Fro-sorgtr,-- PoRT-AU-PRINCE


PLANTATIONS D'HAITI
a AYEUTX,


Sucre turbin6,
D6pot chez B. Za


LE MEILLEUR VIN ROUGE
Six gourdes le gallon, Chez G. CORDASCO.
134 Grand Rue


L'Usine Chateaublond
A l'honneur d'aviser sa nombreuse clientele de la Ca
pitale et de la Province, qi'elle a transfdr6 son Grand
D6p6t, numdros 24 et 77 & I'angle dis Rues, Macajoax et R4publicai-
ne ( Grand'Rue ).
Ancien local de la Pharmacie St-Joseph

A TOUS


Elle reserve son m6me et bienviilant acueil Elle
loyaut6 et la probity qui out fait son SUCc6s et
putation to jours croissants.
L'Usine Chateaublond conserve en outre a
veau D6p6t, Place Ctth6drale, Angle des Rues du Peupl
( ci-devant Bonne-Foi. )


Sacs videsl..


g arantit la
sa R6-

son NOU-
A et Roux.


Sacs videsl..


Entrep6t GMn6ral des Grandes fabriques
DE CALCUTiTA (INnR) DUNKERQUE ( FRtCv) ET DUNDEE ( AnOLsriRR )


SACS


sp6ciaux pour


Cafts
Cafts


tri6s
ordisiqiros


Cacaos
Les Types Courants c-,nstamment en Stock par ballet de 400
Depnis 18 centimes or jusqu'A 28 centimes


or


Pour grandeurs regulieris 65x110 centimAtres et 70zx10 centimetres.
Poils de l 3j lives jvisqu':. 3 lives.
bacs sur modAle et sur types d -s acbeteurs.
Prix A forfait pour livraisons mensuelles francs port de d6barquement et, .a
on Ie desire, Droits pays.

50.000 Sacs de 1'Inde


Vioanent


d'arriver


par Balles de 300


Prix exoeptionnellemnent avantageou
S'a4resser A JULKS LAVILL
AGENT ET DEPOSITAIRE GbINERAL
93, 9RU DU MAGASIN DE L'ET&T
.. --- -


Mr Gaetano E. R. Penza
ITALIIEN
Argen teur. Doreur. R6parateur
M tallique et des Vases acres.
Offre se services an public et par-
ticulibrement aux cur6s des Paroisses.
GRAND'RUE, No 17!
PORT-AU-PRINCB.


Sacs.


TWO-STEP BONNEFIL
On trouve Allol Alol "
composition de I'artiste Bonnell
aux bureaux du "Matin", A l'H6-
tel Morch et chez le compositeur.
81. Rue Tiremasse 8
Prize : G. 8.


en gros et en detail
k6, 8, Rue des C6sars.


mp


I







SURE, TURBINE
Si vous voulez un pair
produil. de la c-inne
Si iecun ingrf 'ii.'sl c/s iiiiquLe
RMclarnsez le
SuIcre de MON-IiREPOS
dont la ai to('t.i I)it i t
par unn hits-daiiie d'Oit oblewi!ot
Jeinestuoyn( l9fl).
L-'Expo'sitiori Coiwnuninle de 1907
lui a accourdd Ia plus haute rscoin-
pense.
D6p6t G6neral:
23, RUE ROUX, 23
(Ancienne RuXBoINN-Foi.)
T'L afia 20 o/o Alcool

-Coup de Clairon
Problerne politique conte'n-
.porain
PAR
LE Dr LAROCHE
S&Xateur de la Rdpublique d'Halti
Prix 0,50 centirnes
DEPOT:- PHARMACIE A. ROBERTS & Co
c- ~ -.-- -*-

MANUEL
DEISTOIRE D'HAITI
De 1492 1904
PAA W. BELLEGARDE ST J. LHER1SSON
Om,M(Fge fdopt6 par le DBpartement
deaInstruotion publique
lacyral. cbez : E. Robelin, Au
Arwei de aria a, chezW. Bellegarde,
50, R46 Lsmart & a 1mprimerii Aug.
A.~ aJ6 40to-


M iis'~ig-l F


,.Lit HO (I
A 'i",*I wOtcbrc de la SocwSj Philav$-
Uw'.piq-'. d" wmaffrss bliUemra do Parts
Visnt ~t ree.'voir un grand choix d'E.
tote44 iliaiorr,9e ca.~cuir Alptca, chevio-
to, cfiovinte -War &ail., etc, aafCOmmab-li
d:?artlcalii reznetA A sa cain&e u~n
bla IiI'Otio de ..Peas %& caisimir,
da gileti dA 'antasie at (iis P q6 dr
Zpftia d Costturnos 'tt no-
Os5.- Coulps Frdu1htI A l
Awsnc aU. K 24 4 6 *ffetion.
sag 0fcbolnoa Su dam Coe-
tume. rfharea, habits brod6s
40 mwull. tlu),=qes, habits o r-
EIftio. 4 th-.4 itratos

ST-JOSEPH
(ANGLRDES RUES ROUXJ IT DU NAGA,
SIN DR L'ETLAT. )
Service bien organise.- Repas
I &a carte. Cuisine e"ccle-Letnte
Pfrt*l*YrAIRU JlsgttFj flRTVlIPP

Pctnam-as !.-.
I~&gr~ts. Aolides, arrives par le
M'b'4GI S.
Ctiez MtL EONIDE SOLAGES.
1', Rwu atei Fvowrgs.Fowga.


A Vendre
Un terrain de 40 pieds d fsaa'de sur
120 de profon et:r dependant de la
propri4te Jules Mheg B A Bolos.
IPor le, condition s, s'adress: r a Mr
A. Moliorc, Mag:sii S. M Pieire.
Port-au-Princ', 12 Novembre 1908
A,. de Matt61s & Co
Maison fondue en 1888.

Derniers arlicies recus


Parfimerie Hotibigant; Ro-
yal Houbigant ; Fongbre Royal ; Par-
fuinm 1,al; Savon, Poudre ; etc. etc.
Coffrets de parfumerie tres el6gants.
Parfum renomm6 A stris ; Lotion, Tri-
copherous.
Lamps, Fouets et Chamois
pour buggy et bu.s
Argenterie de luxe, Bibelots,
Moustiquaires, Brosses. Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Maroquinerie de
toutes qualities.
La Mai-soa a toujours un grand as-
-ortiment do Bijouterie, d'Araenterie.
Ie DLamant. A la disposition du public
en gAubral et A la portAo de toutes
les bourses.
Atelers d'Horlogerie et d-=
Bijouteri- : Gratnvres, Confection
su. commando
A. ha de vifil (ir el (-:'l ,.' t,--
diaciian el perires p/t.'.: ;~,s a dcs pria:
a antagcucx.
ACHAT D'I.CAILLES DE CARCRr

JULIEN FLORUS
Andies, dlve de la 96* Compqqnie
d ouvriers d'Artillerie ( Lorient )
So tient A la disposition du public
pour tous travaux dt PFoRG, t d'A-
JUSTAGE, de REPARATION de cofire-
forts etc. etc. A d bonnos conditions.
Rue de l:t Itvolution No 19
Vis a-vis de 'lN Ch-;.=bre d&es DputtW

A. dernier cril
F BlICA'TOwP DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A L'bcamnttnr i 'f>cr A se nYcaw-
brrc!x client de l~ C":apitale et de la
provii-ce qu'ilviEnt d- se tra'-wfrer de
la t',? des Front.q- Forts, v c sorn n.ije
stock do chaiss -res, d !a Grand'Rse
au No 153 avoc l'inscription ci-dessus.
Lea clients seront to.'jours servis
dans les rmees conditions ; c'est-&-
dire avec les 5 %/0 d'escompte sur la
vente n gros ; sans oublitir i-s w m-
mes soi;s et iL mrnme exac;itude.
ILa Md.i.ou as charge toujours de fai-
re prendre les omeeres 1 domicile.

Mr Auguste Fabius
Offcler d'Acadimie
Ancien Professeur de Rh6torique et de
Second au Lyc6e de Port-au-Prince
20 ann6es d'Enseignement
dans cet Etablissement
Offrc ses services aux families pour
des l'cons de : Langue et Littbra'ure
Francaises, Langue et Litterature La-
tines, Langue et Litterature Grecques,
d'Histoire et de G6ographie.
S'adresser au Bols-Verna ( Impasse
lavaud).


lc:x-- BI ELLEVIJ
litSrAURANT
P4ace dv Chaeip.-dem
POIR '--AU- ]R wr .E (HAITI)
Ifr llornnucA ALFRED, dirwctEice
APWART'EMENTh POUR FAILLE
D)I NER)3S-- Lt I ~N C .
Inz:,loli" .odns. at .ws.rl~fa. V- o o r 1 ,ewI&-we
"we si t*vudor. das ram wcdenpe aenau.hpr
PROPD* SPAWUSiZ, SOUVAMNTO MU
P'ROMMMADES 3AflDws

'Sown oiert]es1otriquas


gous ks !o s, d s dE (49 t howrl,
t 07 : R L--d-*tl 4% seir


TANEFRIF CONTINENTAL

Por -au-Pricee
CAPACrTfI 500 PEAUX PAR JOUR


PREPARATION


Vente des chaussures : Chvr reu-glaos, Verni t cou-
Isurs, pour aIommes, Dames et Enfants.
( BouroNNA, EL&ATIQUZE T LAC* )
En gros et en detail pour tote la R6pablique
-_J .. II --:o I -- .. I I .. .. .. .. I l_ M II _


GRAND PRIX


HOURS CONCOURSE


Rhlumi Barh)ancourt
MBdailles d'or, Mention honor ible, Mernbre du Jury, Grand
prix, Hor:; concourse d-ns t&utef; les Expositions depuis
1881 jusqu'A 1907. ( Ancien t-t Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6posi-
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule proprib-
taire des forinmles q ii ont faith obtenir au Rhum Barban-
court los m6dailles d'or de touites les Expositions, a pris la suite
les affairs de fet sont mari, et so tient : la memehalle, sise 7, Rue
des C6sars, A la disposition de sa nombreuse clientele,
don't les commandtes seront executits avec le mrnne soin que par
le passe.


Chape:tux!I

Chapeawzw.
Chapeauxl' 1
PAIL D1 PORTO-RICO
A.C.OUREZ c (EJZ

PI9s[~ SIN 'iIISA'\I,
Le -oifflunt; i t.is: i
4 TAiyig TrE.TAr, d'irt'i'o'-
FABRIQUE 0 CH,%PE&kX
PLACE (rFFFR&kR
Saion do Colffure du Louwre
Pour tou loe agotza fa po-r tciazew
lea bourses,


A L'ELEGANCE
OORDONNERIER
3M. goE
42. Roe des Fron-PFort.
CHAUBSURES wN DAPOT,POUR LA TO(
Promptitude et soin aux comman-
des taut ici qu'en province.
Chauis-iares de Dame forms et trs
vail toujnurs tout ce qu'il y a de PIUS
no: vta'i.
Former; ambricaine et francaise P0r
1lcessieuirs ; 616gantes et common*.
S oai les enfants le pluWA raise-
Travail solid seoutt avLO
fs peaux de prexmireSBarqU*1 S
Assurance de grand rabab.
PAtes, Oirages et LAqntdM


DLS PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COOLIURS


P C -~~ IIRI~IP I


maw %V 4a db %W


I


-


Table n'H1461~