<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00487
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 25, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00487

Full Text
ltuxi6me Ann6e, No 498.


PORT-AU-PRINCE ( HAI )


Mercredi, 25 Novembre 1908


1


QUOTIDIEN

SAbonnmDcnt: : LE NUMRO 15 CENTIMES
SORT-AU-PRINCE TU~s M 5.00 C16mrexxt 1Vagloaire
DPATEENTS U Moss 2.20 Les abonnecen paent p du ri et d i 5 de chaqu
DPARTMENT Mo 6.00 RACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
, tIRANGER........ Taos Mots. M 8.00 45, Xun noux, 45- Le uanuacram iare ou non oe *roapea reMn


powr tout 00 qui ooUoOef l'Administration du Journal, addrakr & AMonxi*ur Arthur ISIDORE, 45, RuE Roax on 3.aas-Fels


APRES CUBA, A


Une lettre


de


Avant de publier les importance
commandations de notre Minis-
a Waslihigton, nous mettons
les yeux de nos lecteurs les
suivants d'une consulta-
qe nous avons demand e a
nos maltres sur le "cas,,

0e0 se rappelle les nombreuses et
insurrections de Cuba centre la
tiination espagnole. Tout le malheur
G*Cb.ains, selon lee insurgd& d'alors
selon bien des publicists d'Euro'pe,
aitde ceque la grande A,'till'
l soumise a; une monarcihie euro-
Ofaue, et que I'independ.nce, accoln-
Sde la formal republicaine, la
rait instnltandment de tous ses
L'ind6pendiAce est venue, et la r,-
.ique avec ; mrais le bonheur parL-
'a pas 6t exact au rendez vous.
oureux sous le gouvernement es-
l, les Cubains ont continue a I' -
sp0s les chefs dlectits qu'ils se sont
Et les insurrections out reconm-
ia tel point qu'en lisant les A.'--
de ces derniers rnois, on s4i
t revenue au printemps de 18'J8,
1i 0 I'cdpoque de convulsion
Ala la guerre hispano-amdri-
to fois encore, les Americains
atervenus, non poiat centre les
ols pour d6livrer ls protdgds,
eontre leurs protgde pn.m6mes
te ddlivrer e lurs dicordes in-
Sq'ils ne savaient pas r6primer.
iti faith, et comme on I'avat prdvu
s longtempa, Fie do Cuba eil
oQU e possession americaine, si
Sciase 0ous ce termin los pays de
S corat ....
La r6publique cahaine est don,:
"ine a n'avoir pas plus d'ind6-
ce que la j;usw Rdpublque de
,Sq6, cr6e nagu re pour le be-
de la cause "( br on d6membre-
de la Colomb.


P ES PANAM A avec un sourire, ces tvenemeits contin-
SL lMA A ients qui influenL bic, peu su- les trans-
formations sociale, et attendent plus
-- d( la lente renovation des mneurs que
(le I'dlivation, a un irnpuissant pinnacle,
M. J. N. L ger de tel ou tel personn.ge. -
El les autres republiques sud-ame- 4
a ricaines elles m4mes,.... sont en voie Nouw, veions de voir i quel fju ,nous
a de ne plus conserver beaucoup plus risquons de nous briler ;_il nous reste
4 d'indpniidance rkelle que n'en eu- A voir a quel point nous jouons avec
a rent danls 'aitiquitd les citds grec- le feu. Apres les hautes leCons gan,-
: ques apris la victorieuse expansion rales de la science social, voici la le-
Sdes Macedonicns 3. con particuliere do notre diplomatic.
a Les insurg6s.cubains n'ont done C'est en efet, I'eminent M. LAger,
pas gagn6 ce qulils voulaient, a leur rd- notre mipistre i Washington,-qui &erit,
voltecontre 'Espagne, puisqu'ils ont le 4 novembreei'qui suit, et que nous
dchang1 une domination extericure devons nous-memes a une haute et
pour une autre domination exterieure, bienveillante obligeance :
mais its y gigneront, sans Pavoir you- a Permettez mot de dii qu'il faut
lu, Id' te mis A uae bonne cole d'ini plus que jamai: nouq elorcer d'avoir
tiative et d'dnergie. une transmission paciiqfte du pouvoir.
a Toutefois, il faut qu'ils veuillent Comme vous i'avez sans .loute d'ji ap-
bien imiiter leurs maitres, au lieu (d so pris par le telegraphe, M. Taft vi.nt
laisser implementt exploiter par eux, d'etre ddsignd come le prochain Prd-
car I'Anglo-Saxol' n'est ducateur a que silent des Etits-Unis. Je connais per-
pour ceux qu. savent fire de son spec- sonnellement le nouvel eli. Nous pou-
tacle une delucation. a vons le considdrer com'ne un ami.
a C'pendant, je dois vous lird fran-
lI, politique extdrieure des Elats-Unis chement que je ne le cro's pas dispo d
a 1'.egard des rdpubliques ambricaines d laiss r les R-publiqai s voii-ws de sn
se resume d- ns cette formule : pays continue le sizgla a ijeu des
.. Rs d s e m e guerres civiles. Ce qu'il fait CnBA et ai
t Renonce a tes desordres et marchePANAA indique clairement sonalituie
droit, sinon j interviews. Et si j'inter- pour. Iavenir.
viens, ce sera pour to servir d c luca- a Je v!,ur bien cr ire que le people
teur -i tu es dispose a m'imitei, ou haitin fera preuve de sagese en vons
pour t'exploiter si tu ne to senss pas ca- lonnant tout sor couicors pour que les
pab!e de celte imitation a Cette formula electionss prdsidenwielles aieat lieu sans
applique a Haiti, sonne lugubr met ; violence.
c.ir il est certain que nous no sommes .
pas capable d'imiter lee anglo-saxons *
d'Am6rique; quand dartscejournal,nous es derniers mots font voir- inulile
consellons cette imittion oi un ~e le taire e cte lettre est 6 I'a-
sauvegarde do notre inddpeadance, les dressed de S. le i nt d a R
publicists les plus autoris6s et I s plus publique: n'est-ilpas vratm antdommage
dcoutis se lavent pour nous coniredire, rquo l g6ntral Nord ne puisse ia fairle
i comme aveuglds sur cc qui so paue au. publier, au son du tambour et de la
Storur d'euc. ; musique, dans lea rues dc loutes les
11 ne nous rete done, en attendant, villes de la R6publique et principalc-
u'une consolatio.i, c'est de rester iran- ment dans cells du Sad qu une
ui'e. El telle estlutilitd de la science milheureuse inspiration vient de pous-
sociale qu'elle aide mime, et tres puis- ser i iinsurrection
samment, a rester tranquille. *-- -- -
a Les observateurs nourris de science Pri6em d'aviser I'adrnLnistra-
sociale, dit ce sujet le maltra quo tion de la moindre irregulari-
I nous venons de citor quelles que puis- t6 dans lesrvioe du a MATIN
Sent 6tre leurs pr6rences intimes, afin qu'il y soit de suite rem6-
J voent passer ave ser6nit, t parfoi die.


Nos abonn6s de la Province
sont pries dm vouloir bien nous
fire parvenir le montant de
leur renouvellemeat en temps
utile s't s vealent eviter tout re-
tard dans 1'envoi du Journal.
RENSEI GNEMENTS
bt(PTeOROLOGIQUES

O3 boear vatoire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

MARDI 24 NOVEMBRB


3 iroimc:re A midi
Tcmp~rature!rnuittuu'n


759, 9'/"
20. 9


'mlmimum 30. 4
Moyenne diurne de It temperature 25.7
Ciel A peu pros clair toute la journae
jusqu'l 6 du soir. A 9 1 35"., pluie :
J. SCHERER
Tribunal de Cassation
Si-crios CIVILE
.ludJince du iCardi, 24 'N.vembre 1908.
A dix heures ct deinie le Tribunal sous
la pr6sidenze de Mr Ernest Bonhomme,
vice-prisidenr, prenj siege et prononcell'ar-
ret qi case et annule le jugement du
Trib final civil du Cap-Haiien, en date d
26 Mars 1907, contradictoirement rennd
centre Ie sieur Telsicinia riso e ig com *
sorts Jean-Pierre et la dame Peneloppe Ca.
lixte, Vve Auguste Darosier ; renvoie I'af
fire au Tribunal civil de Port-au-Prince.
Puis entend l'affaire de la Compganie P.
C. S. centre les consorts Heurtelou.
Le Rapporteur, Mr le juge Emm. Chan-
cy, donne lecture de son rapport.
M" Emm. Etheard, pour la demande-
resse et J. B. N ValeAnbrun, soot enten-
dus en leurs observations.
Le Minist&re Public, Elie Curiel, con-
clut la cassation et A I'annulation do ja-
gement attaque en accueillant les des
premiers moyens du pourvoi.
1 Le siege est lev6.


C- c ~


J


.1





Tribunal Civil maison syrienne, sous prdcexte qu'il ne
,Audience du Mardi 24 Nuownbre 1908 voulait P aller dans ce again, parce
Le tribunal pnd se A sa emme Servilie I trompait avec Ic
ma triunal prid stcge A di heures -Dchef de la maison.- J'aicompris, a ajouj
mr sos Ia pr6sidence do .ugeDo madame Laporte, qu Mr Althdmar me
A. S:-Roine, assasti de Monsieur Lys rendait on pi6ge voulait m'-ttendrir par
torte, Substitut du Comissaire du Goo v an att r
verninent, et a c.n:endu Its affAires s ses paroles et ses avnces, voyant quii
vente ea n:endu les affairs sdans mes intentions d trahir
n imon tpoox absent.
1& s'agit d'une affaire de recusation, Madame Laporte demand e a tribunal,
Elipha Kerlegrand, centre les consorts Ci- pour Eviter tout conflict d'accepter que des
nusl Nus. t.flanelles soient dposdes au greffe pour
Mes Viard et Iihraux ont 6t entendus 1'6quivalence des vingt dollars.
en la lectute de leurs conclusions ainsij Le tribunal, devant I'epos6 contraire
que Ic Ministere Public en les siennes des parts, ordonne la comparution person-
verbales. nelle des adversaires Al'audience prochaine.
20 II 'agit d'une opposition an J- Locomotive monstre
cement rendl pr le tribunal de Paix de EFRANC
FArmhaie entire Elipha Kerlegrand et les E. FInAC
consorts E ienne N6us. Les mimes avocats l ,La Compagnie P.-L.-M. va mettre pro
ont tdi entendus en leurs conclusions air.-chainement en service de nouvelles m:-
si que le Ministere Public en les siennes chines du type Pacific ", formidab!cs
verbales. engines qui ne prendront gotre plus de
30 Le Miniatkre Public a donn Itecture cirq heures pour faire le trajet de Lyon A
de ses conclusions No dans le divorce IPatis et environ huit heures pour fran
concernant les epoux rernanp Duroseu. chir Its 864 kilomktres qui sdparent Mar-
11 a conclu au rejet de la demand en di- seille de la capita'e.
vorce. Dip6t des pi6ecs est ordonne. La nouvelle locomotive p6se 156 tonnes
Affairs entamdes, continuation renvoyie ( machines 95 tonnes, tenders 62 ton-
i huitaine. nes ) ; sa longueur est de 23 metres 40
r II s'agit lte replacement de deux ( machine 14 metres; tender 9 mi res 40).
experts nr"n.,ns par jugement de ce siege Le diametre des roues motrices a deux mi-
A 'tffet de visiter et d'estimer les biens trees ; celui des autres roues, un metre.
ddpendant des successions et communauti La surface de chaufle de la chaudicre est
des heritiers Ndrctte et Veuve Dantis Des- de 283 metres surperficiels. La hauteur de
vallons. la machine est de 4 m6tres 28 et le mt-
Mes Solon Minos ct Michel Oreste ont canicien se trouvera perched A m. 70 au-
Cte entcndus en la lecture de leurs con- dessus du rail.
clusions, le reste du developpement de Elle emporte 5 tonnes de combustible
I'affaire est renvoy i mardi prochain. ct 26 metres cubes d'eau et ne s'arrCtera,
2 Le commis-greffier do sipge B. Rous- pur fire de I'eau et du carbon qu'a
seau, sur l'invitation du Juge-doyen a don- ijon, Lyon et Marseille.
no lecture et la publication do cahier des Bul'etin perdu
charges,d'un immeuble sais sur Mme Lu-
cile Allen et Stephen Allen, par les sieurs Mr Chrisostome Julien announce au pu-
ct dames Ortilius Servilius, Sdvign6 etc. blic avoir perdu son bulletin de sinistr6.
Apses cctte lecture Me M. Divot pour II le declare nol, duplicata dcvant etre
les concerts Allen a donnd lecture de ses dressed.
conclusions No I. Remerciements
Me HLraux y a rdpondu par cells au Les fmilles Jean-Simon, Sorel, Telson,
No 2. Le tribunal, vu I'heure avancde, a Minos, Desvarieux, Etienne fils, Barcinal,
renvoy rla continuation de cette affaire A L. Painson, Kavanagh,"Paillere, remer-
mardi prochain. cient tous les amis qui de pres come de
Tribunal de Paix loin, leur ont donned dts preuves de sym-
ScrTIox NeaD pathie A l'o.casion de le mon de leur re-
Elle n'est pas terminee, elle reviendra grette Marie Rose Irma Jean-Simon. Elles
one troisi6me fois, A la barre du tribunal, leur en garderont un souvenir reconnais-
l'atfaire des sieurs Oscar Fritsbert et Herbert s"nt,
Simpson que nous mentionnions dernire- -- -
ment ici-meme. Le mature tailleur Simp- A RT
son, incapable de prouver d'une faCon au-
thentique sa quality d'hatien dut se risi-
gner A prendre sa vraie nationality anglaise.
II s'est donc content de demander au Par un arrmt de S.
tribunal de nommer des experts pour v- Par un arr I de S.
rifierles complete fits, par li, rour Mr Ex. le Pr6sident de la
Fritsbert, afin d'arriver i savoir si lecur con-
fection nest pas parfaite, conform au R publique public hier
module que lui avai. disigne ce dernier.
Acquiesint A cette supplique, des er- soir, dans les rues de la
perts sont nomm6s don't un au choix de
chacune des parties. Lacaose estrenvoyde Capitale, le Gl Tancr&-
i I'udience prochaie. de Auguste est nomm6,

Le sieur Althkmar a demanded an tribo- par int6r;m, Seer6taire
nal de li fire obtenir une valour de vingt a 1'fmi, B
dollars qu'll aurait pr6t Madame C. d Etat de I'I t6rieur et
Lapore don't le maria est actuellement en de la Pc Lic e Gen rale,en
ei,. de la Pelice G ndrale,en
La dame Lapone qui comparalt, n p- remplacement du G 1 V.
sonne, dit au tribunal qe pendant 'abmnceu
de son maria, Mr Althmar est prdsente Leconte part en mis-
chez elle et lui a propose une association
commercial qu'ele oav ait ju bon de re- SiOn spceiale deans les
faser, pour rauon; mais qu'elle avaitac
cept6 de rendre service i coli-ci n rece VillAsde J6r6mie et des
vant de lui vingt dollars poor des flakelles. Ca e
qu'l I'avalt pri de lui procurer dans une yeS.


Jouvelles Etranires


Dernieres


D6peohes


BELIN 24. La a Kreuz Bestung v dit
que mardi dernier le chancelier de Bulow
a pr6sent6 A la signature de 1'empereur un
document qui n'a pas encore vu le iour.
Le Tageblatt dit que l'on affirme
dans les cercles parlementaires que l'em-
pereur a refuse de signer cette piece qui
n' tait autre qu'une promesse de s'abste-
nir de conserver avec les rangers et spd-
cialement avec les journalists.
Ce journal dit que le chancelier a montri
ce document a plusieurs ministres et A des
d6putes conservateurs ainsi qu'au president
du Reichstag, M. Storberg Wernigerode.
OTTAWA ( Ontario ). L'honorable
William Fielding le ministry des finances
du C anada est parti cet aprcs-midi pour
New-York o6 il s'tmbarquera ; ourlia Fran-
ce. Ce ministry ira A Paris pour se consul-
ter avec le gouvcrnemnnt francais au su-
jet du trait de conmmrce negocie l'etC
dernier par les representants de la France
et du Canada.
VIENNE 23.- Une &chauffource entire
itudiants italiens ct autrichiens s'est pro-
duite ce martin dans les batiments de I'u-
niversite. Avant que la police ait pu y mtt-
ire fin plusieurs des combatants ont det
blesses par des balles de revolver.
Ces desoidres ouLt dt occasionn6s par
une manifestation italienne en faveur de la
creation d'une university italienne A Tries-
te et A laquelle les Etudiants de langue
allemande ont immddiatement rdpondu par
une centre manifestation.
BRESLAU Prusse ).- Les gardens fron-
tieres russes ont tire samedi une quinzaine
de coups de fusil sur un ballon allemand
qui avait traverse Ja frontiire. Le ballon
lui mcme n'a pas etC touched une des ballet
a perc6 un sac de ballast oie elle a EtE ar-
iet6e par le sable.
Les aeronautes ont oper6 une descent
precipitde et on reussi A atterrir sur eI ter-
ritoire allemand. Aucun d'eux n'a dtc
b ess6.
Le Ballon appartient a 1'Aeroclub de
silesie. II 6tait part dici et c'cst apres un
voyage de plusieurs heures qu'il avait tra-
verse la fronriere pres de Zerkoac. C'est
1 ce moment qu'dl a servi de cible aux
grande frontiere russes.
LONDRES 23.- Le president Roosevelt
a accept I'invitation du president de la
soci6td royale de geographic de fair une
conference au siege de cctte socidte au
mois d'avril go1910. On croit que M. Roo-
sevelt y decrira les impressions de son
voyage en Afr;que.
LISTLE ROCK ARKANSAS.- 24. Un torna-
do passant dans l'Oucst de l'Arkansa a fait
40 victimses et d6truit de nombreuses
maisons.
MANILLE 24.- Oa a des craintes sur le
sort du navire hospital amdricain Relief
qui qui.ta Mandlel lI 15 Novembre. se
rendant a Guam oh il devait arriver le 20.
PLKIN 24.- La situation i Nankin ot
une mutinerie Eclata le 19 Novembre esl
sdrieuse, quelques residents strangers se
sont rdfugids A bord d'une canonniere an-
glaise.
BERLIN 24.-- L'emFerenr Guillaume est
alitd, souffrant d'un refroidissement.
L'arrangement prdldminaire A l'arbitra-
ge de l'incident de Casablanca a etC sign
aujourd'hui par l'ambassadeur francais et 1
ministre des affairs Etrangeres de 1'Em-
pire.
PAuIs 24. -- Re : 96 80.
Le PrEsident de Ia Republique et Minm


Fallires offrirent, hier soir, un grand 4
ner de gala en l'hooneur des sovueas
Suldois. A Ia fin do reps des toast fe
rent ports par le Pr6sidet de la R6
bublique et le Roi.
Aujourd'hui le Prdsident de la RdpubW.
que et Mme Falli6res assistrent au mi.L
there des affairs Etrangtres un dt jeo
offer par M. et Mme Pichon aux sogy
rains.
Cet apres midi les souverains acc
gnos de Mr et Mme Falli6res se read
& l'H6tel de Ville of M. Chrioux,
dent da Conseil municipal lear soak.
la bienvenae.
Sa Chambre continue la discussion
budget des Postes et Tdlegraphes.
L'Officel publie an ddcret plavint ho
cadre M. Didelot, administrateur des Caoo
nies et lui confdrant les fociions d'adi.
nistrateur des Etablisseents de Sui
Pierre, Miqaelon.

SD)mosth6ne ROMULUS
Distilatenr-liquoriste, industries
Dipl6mn et m6daille d'argent &
'Exposition Universelle de
Saint-Louis, ( Etats-Unis
d'Amdrique 19o4)
Annonce ses clients tant A Port-au-
Prince que dans les autres locali-
t6s, qu'il a transf6tr sa maison sise
ci-devant A l'Avenne St-Martin, Por-
tail St-Joseph & la Rue R~publicaine
ou Grand Rue, halle No 58, npn loil
de la Gare du Nore.
Port-au-Prince, le 23 Nouembre 1908


TWO-STEP BONNEFIL
On trouve Ai lI Allol"
composition de l'artiste Bonnefi
aux bureaux du "Matin ", I 1'H1-
tel Morch et chet le compositeur.
81. Rue Tiremasse, 81.
Prix : G. 3.


e manage plus e pai
S'il n'estfaitavec la "Pillsbury's
Best."
La meilleure farine du monde
Celle qu donne le meilleur pail
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus l6ger.
Pour tous renselgnementsf
dresser A :
Ernest Castera
repr6sentant de la PILLqSUs V's WAS
BURN FLOUR MILs CO MINNBAPOIs
MILS

A LA P5ARMACLB.
; Emanuel AlUexanw
C6 Yame6

La Pharmacie Emmanoel Alex181
announce A sa nombreuse cluer-
qu'elle vient de recevoir poir
fio d'anuoe un grand assortimot
1 m6dicame lts nouvoeaux et de OB, ,b
tels que : chocolate, r-sinis, p,
drag6es, noo at, pastlles ade
the pastilles de gomeme0,et etc.|
Elle vend en ros t e de6Ul 1
, toujourn & un prix tre mod6r.


I III I I I I --- Cr s






Francisco DESUSE
Fabricant de .chaussures

La Manufacture a toujours en d6p6t
Grand stock, -- pour la vente en
et en detail, de chaussures en
genres pour
HOMES, FaMMES, ENFANTS
Ls commands des commereanls
j rint6rieur pourront 6tre "ex6cut6es
&s one semaine & peu prbs.
23, Rae des Froots-Forts, 23
rORT-AU-PIINCZ ( AITrI)
ONE----
i C. L. Verret
Ta:lleur-Marcha nd


Done avis a sa bienveill;inte clien-
lu que sa mason No.7. Rue Tray :r-
re est toujouri bien pourvie d'une
vriAt4 d'ktofTTs de la haute nou-
maute parisienne.
QUALITY SUPRIEURE. (OUPE LAGANTI
RVAIL SOIGNA ExAcUTION PROMPTE-
I'ri.: lre s '..iu '.,
II-


Cordonnerie Nouv:' ,

G. B. PETOIA
143,Wj.R AND'RUE, 143
PORT- PA-PRINCE
CHIAUSSURES RN TOUS GENRE9
XN D*P6T, POUR LA VENTS
sN GROSS BT DiTAIL.
Execution prompted des
com omades, tant ioi qu'en
Province.
Formes a hommes ; 6lgantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames( Dernire mo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures poor enfants confection-
ncs avec des Peau.e de toutes nuances
d'une selection et dur&e irrTprocba-
b!ea, A des prix aviutageux.
Ctrages, pates et liquides
PoA chaussures de toulsu nuanes.
Mr Gretano E. R. Penza
ITALIEN


L'Usine Chateaublond
A lhonneur d'avisr sa nombreuse clientele de la Ca*
pitale et de la Province, q u'elle a transfdr6 son Grand
D6p6t, numerous 24 ot 77 A l'angle d is Rues, Macajoux et R6public -
ne ( Grand'Rue ).
A ncienlocal de la Pharmacie St-Joseph

A TOUS


Ele reserve son meme et bienveillant accueil Elle
loyautd et la probit6 qui ont fait son SUcOOS et
putation tojours croissants.


L'Usine
veau D6p6t
( ci-devant Bonne


Chateaublond conserve en outre s(
, Place Cathedrale, Angle des Rues du Peuple
-Foi. )


Sacs videsl..


gamatit la
s R6m


on Nou-
et Rouxt


Sacs videsl..


Entrep6t G6n6ral des Grandes fabriques
DE lrUfflJjrr. (Inn) DUNKERQUE (FRaCE) ET DUNDEE ( ANGLETBRRR )


A Vendre


A 1'Imprimerie d'J
alame d--s Lois rt
Gftlhier, Annes 1 S
rkCinq Gourdes.


* AlIa tin le
- A c1899
195 -18( 'Y)


dernier
par C.
au plix


I I I L

LE MEILLEUR VIN ROUGE

Six gourdes le gallon, Chez G. CORDASCO.
134 Grand Rue


SACS


spdciaux


pour


Caf6s tri6s
Caf6s ordinaires


Cacaos
Les Types Courants constamment en Stock par ballet de 400 sacs
Depuis 18 centimes or jusqu'& 28 centimes or


Pour grandeur r6gulibres 65x110 centimetres et 70xt10 centimetres
Poids de 1 3]4 livres jusqu'A 3 livres.
Sacs ur modules et sur types des acbeteurs.
Prix A forfait pour livraisons meonselles francs port de d6barquement
on lo (6sire, Droits pays.

50.000 Sacs de 1'Inde


POUR


NOS


INDUSTRIES


La Fabrique James Lelfel


& C


Vie nent d'arriver par Balles de 300
Prxx excepticnnellement avantageum


8'adresser A JULES


LAVILLE


AGENT ET DePOSITAIRE GPI4NRAL
93, HUE Dt MAGASIN DE L'ETAT


- -m


La Pharmacie W


Eltojieur SYLVAIN offre aussi A des
Cild diverse et de toute solidiMt,
kslwux ou des- beufs et produis&
herer, de mrnme que des moulim
oque D. F. Sutherlano s o L.,.--,- .-- --
or Haiti.
.C articles sont livrs A New-York solidement encaissar.
'Ike d'adresser toutes demanded de renseignements et touted com~nnal le i
F At- gent.
i 4.48. Re des Frontm-orts,- PORT-AU-PRINCE


. Buch


A I lonneur d annonccr au public de la Capitale et de la Pro-
vince que pour c('usi d'agrandissement, elle s'est ir.slallee B Port.
au-Prince, Place de la Paix, 130, Rue du Magasin de
I'Etat.
Execution rapid et soign6a des ordonnances,-
Prod ,its Pharmraceu'iques en groin et en detail.
Fabrication d'Eaux gazeuses
Kola-Champagne.- Soda


L'iog&o de ces proluits n'est plus a faire. lea amateurs aya?-t
cid I'excellence de la fabrication, en a'approvisionnant chez :


ddjk appr6-


c-. BnOT
Qui conserve toujours son Ddp6t,
RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, No 07.


It, si


Sacs.


-L


*


^ "^"^"' "~' "' '" "'` '''''' ~`'~~"







SUCRE TURBINE
Si vous voulez un. pur
prodait d3 !a c nne
Sans a lru, in.r,',': : chiimique
R4clarnez le
Sucre dle MON-IIEPaOS
don't la sup),;.io(rit a itc ri'connue
par une MAli.aiiie d'OL' obtenuo b
emestown ( 1907 ).
LExposition Coininuuale de 1907
let a accord la plus haute r6com-

SpD6t Obn6ural :
S' 29, RUE ROUX, 23
-( Ancienne RUEPONNE-FOI. )
Tafia 20 o/o Alcool
,---- mom


SCoup d(e


Claihhon


Problmrne pol-.tqoc- contam-
pornJn

Lr. Dt .R0B
c -nntc ur Ir a 'i-aiti
P I ix 0.60 --- .C-)
Df-,Po~r PH \RMI NC.11 A. RO:1.!:T, & Co


MA N UE
D'HISrFOIRr T)T-IAITI
Do. 14C!, *A 1904
PARl NV. I'K.,uA 'I ~. .. IALIUiiSSQN


Oovra'le t-idOpt,.
de 'Instru.
Arm&;de i1rt
Y), hlue LalluiaT-r
A. IlrauK.


2 I ,
Oti ,-


'p.artement


z : I'. -til. I in, a Aul
P, *Aicz\W. Ieleegarde,
e, ;ki Ifr~; I~n~cI'j ,Aug.
*. ,&- ~Y- I3~~~f_ '.9,


ii ,.' 4


.It ,
All


4 oirt -- :, -
tic.4 C! .. .4
de.p *
d-4 4

Uk
CAS.-.- A; iu,.*j (U1
La ma~. i. ~r
1*'os *;.


ST-JOSFPH
(ANGLEDES RUES niR,
SiN DE L' E; T.


-I V-. -. ;f6 ;Phi5.in.
)'?S do Paris
c hoix di.
A.j, CbrYg
hevio.

une
casinmir,
iq 6dot

A A;.,:'T41se at
*.des COS-
i abitsoar.


ET DU MAGA,
)


Service bcri. n Bepas
A la car(" L- 5 :cdlaXnte
PRpOtPPkrATI' VI1,


Patamvrn s !...
F:ISS?\!ii, ~liJ~-1.par le
a Montrt'al ..
Choez Mile LI{)ENIAD OLACIES.
42, Rue des I3'lts-Forts.


A Vendre
Uni terrain do 40 piedd da facade se
120 de profnm le'r d pendant de Il
propridt6 Jules M Ag Bolo~s.
lPour loe condi'io,}s, s'adresser & Mr
A. Mloliro, Magsisj S. M. Pierre.
l:ort-an- Princ, 12 Novembreo l

A. de Matt6is & CO
Maison foudne en 1888.

Derpters aricies recg

Parfumerie Houbigant; Ro
yal Houbigant; Fougtre Royal; Par-
fum I.14ial Savnn Pndiira e tp. etf.
vj'^iiULMn UWi PLatUIIjuwL irits ul6|(Utts.
Parfum ronommb Astris ; Lotion, 2W-
copherouts.
Lanmpes, Fouets et Chamnrni
pour buggy et buss.
Arcenteria de luxe, Bibelots,
Mous iq uaires, Brosses, Pipes, Fumes-
cig:aretts, (cravates, Maroquinerie de
toutes qualities.
l.:i 1 i a t onjours ur grand as-
sor'i, -at do [iijouterie, d'Arqenterie.
,e I.- :anit, t la disposition du public
e ;~ie' *.-al et h la portde de toutes
les bi.;r,' c-;s.
A.'l ers d'Horlogerie et de
B jro -' ,-i : GraCtreq, Confection
sur 'com ^nind .i
A *,te viet cir et ciedl agnt,-
dia.`: :,' .;: : ,'rted pr.', a u-es a des prix
a afnti *f-*' c '.
ACHAT D'ACAILLES DE CART
-T t n 1


JUF.TIV.N FLORUS
Anri- a tt e d la !P60 Coiapagnis
(I oa-ic r.- d'Artilleric ( Lorienl )
S. ii-'nt :i ]a diupysitiU'n du public
poulr taus Eravaux de' FORGE, et d'A-
Ji.,UrGE. At!I R-PARaTiON de coftre-
forkl o;> sic. A doi bonnes conditions
:d,- di.- ll# Bvulu6ion No 19
i'l d. -I Ch',nwire d.a DtpuW

Au de'niter cr1!


F:Hhki!INTlcIO r. CHAUSSURES
D.FERRIARI
.~ir ~r .C!c& Ses Dom-
b- At ::4':Aita!l et de I&
C:VI ('r *.. *: C, v -i trarisft~rOr de
VC 7 41~c:; aver, son Mkme
sti r.F !ca Gr CranX
au N- 15.. t. i-r(S; i:ion ci-dessus.
J. (j- r '01 s!Or i '&!.t:'urs sOrvis
dane !P, ciiC'm : d:ouditionrS ; C'est-&-
dire iv -i-1s 5 0/0 d'e3co!npre sur Is
venW U.n gros ; san.4 o obiier lea m&
mes s'ia.~ ia irutme exactitude.
U&a Mflim'p qP h t !,1kfneg de fai-
r iie t tzc~~~ -itrs A domzicile.

Mr Angtiste Fabius
Offlicier (I'Aead~mie
A,(iefl Ierofesscur de Rhitoriquc et de
SccWJI1Ie au 1y3-cc de Port-au-Prince
20 annnCs d'Enseigncrnent
dans cct Etablissetnent
Otff e ses services aux families pour
des Wicons do: Langue et Litterafure
Fran;aises, Langue et Littdrature La-
tines, Langue et Litttrature Grecques,
d'llistoiro et de G*ographie.
S'adresser au Bois-Verna ( Impasse
lavaud)-.


R5~TA URA4T BE"LMv 1rE

Pl" is Ch -pA--pFe
POIRT-AU-PIRTINTCAR CMAITI:

mine lermance ALFRED, diredrice

APPART----EN-TS POUR VAMIL'..E


Issallaslom modern a conwoaIam. Vueuom lesIeo. T*Mpor4gg
deamed gvIu r. L- L Trauwaa ~ Lua amvna 5'Hs.uwe IMa In 7 me
PROPRJIFW SPACAUSEC, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
P]O kIrkNA DF.8 -- J& RDIN8
SIoa ds 4 ..pmipf-PlP..o..m r-0 ona
Rowtvi ries Zmootriques


Table d'H4te


teu. eI"JOvv, d# "6u1f41 AAheur:..,
~ ~X71, m-;s 1116 w~y


TANNERIE CONTINEETALE
De
Port-au-Prince

CAPACITt 500 PEAUX PAR JOUR


PRIPARATION


DES PEAUX


DE VI?, GT-QATRE ." 2 4 ) CO3ULEURS


Vente des chaussures: Chvreau-gla, .. V~ :i et oo
leurs, pour Hommes, Dames et Entants.
( BOUTOMNt, ELAsrTIQUi wr ULaci
En gros et en detail pour toute 1 H-Fpubliqu#
II I I -.. Is II -- I


GRAND PIIX


HO1 CONCOURSE


Rhum Barbane court


Medailles d'or, Mention honorable, Merbre di
prix, Hors concours dans toutes les Expositi
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Cc


J ;, Girand


Madame Veuve BARBANCOU] T, scile d6poui-
taire de la marque Rhum Barbancourr et se1fle propri
taire des formules qui ont fait obtenir au Rhun Barban-
OOUrt les m6dailles d'or de toutes les Expositi is, ,i pris la suits
lea affairs de feu son mari, et se tient A la mfme'j allow, sise 7,Rt7 l
des C6sars, a la disposition de sa no ablrcuse clientAl,
don't les commands seront ex6cutees avec le m iq soin que Pe
le passe.


... -'.1iS


ii-


Chapeaux!I

Chapr,- -

Chapeaux 1!1
PAILLE DR PORTO-RlCO
ACCOUREZ CHFZ

JOSIP SNl q .;!H'1.1
Le coiffetiur a ns i "i : luIeir
concourse d'ur) ciu.p-iuoz reiarq-uabl.c.
U. JWmN TESTAR, d'in13tL.-Eir .Ane
FAIRIQUI DE CHAPEIAUX
PLACE GIEFFRAR1
Salon do Coiffure de Leursvr
PoWr toU lee gotats et pour touthe
ina bours".


~J %ANCE,
A D D qNWERIL

42, Rue des Fronws-PoM'
CHAUSSURZS RN DkP6T,PO1R
Promlptitude et soin aux
des tarlic u'~ province.
s di OS,,. i dc. Dame formeae :
VC ft.uik)! ir tOs co qu'il y Y a
Formcz-s amnic -riue et fraflQrhUS
M.ksEieurs ; 61*gantes et co
Pour les enfanIs le plus 1I94.
Travftil soLie *Z8 6C~it6 _
des v-a-ax de pr erai61 IWP
Assurance de grand rabWi.
PFAt, tOrags et Lqu"


LI


dw. Immom


~3L~


- --;-.--r-.. __
IS~~tel-~IE~t rpls t~Lrlra~t