<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00480
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 17, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00480

Full Text


Ann6e, No 491.


J


PORT-AU-PRINCE ( HaIr ) Mardi, 17 Novembre 1908


p I


QUOTID)IN



UK Monn.n*.: .2.200 LE NUMCRO -015 CENTIMES
d.AUE-PRMJn Taon Mam .5.00 moNoc.
TEMENTS) UMOI. 2.20 Le-abncents parent du zw et du z d ochaqs
TsoUm Mons 200 itDA TION-AJ)MINISTRATION ois ct scut payables d ravasm
kRANG ERTa.....mUm TROS MI. 8.00 45, Le e091, 45. IA. r m auecris 3 u mm @1 ..OP"Wgoo"
-4 S-j, Z --


[jr tout Ge qui 00@Uo 1'rdmln A iatration du Journal, aadrowwr A Moxisior Arthur ISIDORE, 4S, Ruz Lotu 3.sm-U@


ouelIe est la mEillure eIduCalion ?


Quelques types


esquiss6s par un maitre


IV


S. JOHN BU.LL

John Bull mari4, et nous pou-
combien I'6ducation qu'il a
repondre de son avenir.
nous navone qu'A 'lui
maintenant John Bull, tu peux
; to as ton bonheur dans tes
rt elles south trop solides pour
tile lches. Avec ta grande expd-
(IS tu ne iaeher s pas' la proic
ferobre. Et cette exp6 ience, elle
nris que, pour 6tre heureux,il va't
*6tfre honnate et loyal. Tu as con-
e en I'avenir parceque tu as cotliain-
loietque tu c:onnaii ta valeiir. Los
Isme telTraientpam, pirce qie ltu
"anus jenne, et les obstacles te
familiers. Td as le imensonge etn
WLr, car tu iue dlois rie a persoi-
ar tl es fort et libre, et qu'au des-
I4 toi aucuno autoril4 trjcassi6re
kt te d ,ruiner et t'espinier. Ta
11emr au travail, parce qu'il te
m ton pain quotidien.... avec de la
!Y I Hurrah I la vie a du bon!
I cacurs I
5 le soir, quand tu rentres
l, ton home est gai, bien plus
t ;alnreux pAblic hou us Et
set paIyd Si le rafflitement
la quality et la quintitd y
i Pgreras ases por que ta
sut pas ,bigde4o traval-
AAasi ton heme eat toujoers
oPrs,- et too nex chan-
to o :, Haos, e.s. oeAl
nat n'as Da des voisins qui
Sqoui to cherchent noise : is
lez eou conmnMe tu to plais
M Home is my raste.
Stoesa affairs to.i6me ; tu
4*e pas s coursi I'Etat.
*mIaIci -ne viet pas empidtoer
|.taine. Msiis si,par maloheu
surgit pour porter attoiteo
t as 1e l.gu pu a to re-I
P on seleaet to redres


ses, mais tous lee autrei John se re-
dressent avec toi et les Snith aussi.
Quant au Brown, il? t'ont VljA pr cdde.
P. S.- J'ai rencontr6 ce mitin mon
vieil ami John Bull. Toujours le mdmem
Enchlaunt1 II a quatre-vingt aas,- mais
toujours jeuni, touj-ur4 gail'ard. II
songe a entreprendre de nouvelles af-
faiies. C'est un home considerable!
II ;bat les jeunes gens a-Ja march et
abat dts changes po .r se reposer I Ja-
inais assis, tonjours en movement, ct
toujours.... heureux !
V
JONATIIAN
Jonathan. lui, h.btle ui l ys neurf,
inm i i 'West pa' ;usns a;ivCtitres
Joh1' Bull senior rl;it un gentleman
fa'rmetr citlliV.atl p:ia.il- lemneit It terre
et in is *g tt bauep I?, d gigots de
moulon 11 dlait grind, gro,, bien plan-
te et hail en couleur. I! ne s'oucupait
guere t'espio ner ses voisianl qui, com-
me lui, demeuaraient dlan, des habila-
tions dispersAes, et vivtient paikible-
ment et sans fast,. It arissait en lui-
mtine la surabonda'ice de son 6nergie,
attendant I'occasiou de lui liAher la
bride.
John B ill junior, fis dI, pr6eedeont,
habite la villa et travaille plus de la tWte
que des membies; mais il a soin de
no pu l(isser ankylojer ceox-ci, et rd-
tablit 1'*quilbre du sylstte nsrveux
par les oeux n plein air et I'emploi
raisoan6 do tub, des bains, etc. A ce
regime, II eat moins gross que son pe-
re, mali est loin d'etre pour cela on
dg6nedrA. II e8t aussi r6sistanat que lui,
est beaucoup plus soupla et plus ner-
veux, et son cerveau est evenu un inu-
trument beaucoup plus perfectionne.
Ces nouvelles qualiths acquises par
John Bill o sont surtout accentu'mes
chez son frre Jonathan qui, lii, a pas-
ad 'Oodan et a oe la ch anca d.& trouver
une vaste terre vierge A exploiter.
Jonath o, c'ent John Ball, avec la


chance en plus. Si John Bull est mil-
lionnaire, Jonathan est milliardaire ; si
le premier court, le second vole ; si
I'un avale, l'autre engloutit. John comp-
te les ministres, Jonathan les secon-
des...
John Bull a gran li lent-iment et nor-
malement. II a eu le temps d'allong r
ses vieux habits. 11 s'est assure de
leurs institutions durables et extendi-
bles a volontd. Chez lui, la police est
bien faite, la justice est bien rendue ;
tout est stable et bi-m assis. It hibite
un cbhteau fort qui, ba'i sur le granite,
semble Iefiar lea orages et lis temp4
te. Ce chAtewu fort aux aspects mo-
yennAgeux renferme un mobilier moder-
ne,- style oni l'ultra- confrt est joint
SIl'e14gatice dlenier-cri.
Jonithi tn, lui, a grindi lativernent,
les m:'iches de so,' veston sont trop
,:ourte4. II a tellemrn,:t d'alliires a en-
trepren Ire, qn'il a oubliA les alTiires
pibliqtlue, II n'ta pas le temps de s'in-
former si la jursi.e est bion, fite, si
la poli.:.# exisle. Avant totit, il f.ut fai-
re le fl -ne So- lg h us esl baiti
cur le s.,l.-, mais il crrm ,- *1-'4 fo rl i-
tionii d nii p:ilais qii ilamri le pion A
celui d.: sou, f re. Ein attend lA.t, qil'iim
portent Ilo- alTairei publiques Se sou-
vient-il qu'irae machine politique e-t
neces.air, ?.... Plu itard, i' aivisra ....
Go aheid !...
a -- -- _,


Expropriation
La Comm ssion d'expropriation pour cause
d utility publique Cmnstitul fjrrms/mnntl la
loi du $ Aoat 1904.
Vu l'article 7 de la dite loi ;
Donne avis aux proprietaires don't les
nomns suivent 'et centre lesquels l'Erat
d'Ht.i pursuit i'expropriation des ter-
rains complCtant le quadrilathre du Palais
des Six Minist&res, qo'elle tiendra se sdan-
ces au bureau de l'Administration prioci-
pale des Finances les mardi et jeudi de
chique semaine de ooze heures da matia
i midi, daram an mois.
En consequence, les interessis sont in-
vitss a se presenter aux jours et heares
sus-dits, en conformity des dispositions de
I'artil:k 9 de la loi, pour produire leurs
obervations ,relativement a Ia procedure
introduite aux fins sus indiquees.
Ces proprietaires sont :


Mtne. Lessage
Mme E. Duchareau
Mine. Siuvagere
Mme. Aristide
Mr. R. Dauville
Mr. T. Noel
Mine. D.:to)uches
Mine. C. Vcrdetu


Mr.
Mr.
Mr.
Me.
NIMr.
Mr.
Mr.
Mr.


M.A. Bernari
E Bedouet
Pmchinat
Lespinasse
D'Aubigny
Racine AlnW
T. Nicolas
C. Vo'cy


Port-au-Prince, 6 Novembre 9o08
Le president de la Conmisin d'expopria-


tion,


VP ~ N GI. N mr8E
KeTMrLrz Onor QUES

DU
SARIN %Itg COLLEGE S -9 %TaL


LuwDI t6 Nova miae
Baomttre A midi
Temp iratur-3 in


76), 6 -/


21. 8


Moyenne diturne de It tctniirA If,! 2S.7
Ciel presqne cCair le mitmn, nuagetu
l'aprbs-midi Cit surout Jans Ia soir~e. A
huit heures ct denmuje Jo seir, p'uie : iIm/
SLe barom6:re est :staiongujre.
J. SCHIRM


C. SAMBOUR


Its memb es,
D. GUILLOT, FRANCOII MATHON, av.
Ordon anoe de non-lieu
Nous annoncions dernihrement I'arreu-
tation de M. Victor Pazo en m me temps
qq'nae instruction etait ovenre par le ja-
ge Dupont Day, poor que I'aiot de Ia
last ce pt satv ire son cos dgUier.
Aucan ait 'ayant upo 6tr iabll A
la charge de M. V. Pouz, il a Md, nmedi
dernier, mis en liberd par one ordonaan-
ce de non-lieu readue en sa fivear par la
IChambre do Conseil.
1 Allo I Allo I


Le Iwo-step de I'a-tiste Bnnefil est pret.
A pair de jeodi soir on pcut avoir son
tx-mplaire. Les souscripteurs de la provin-
ce scront servis par voiu d on ageot chbi-
si an cona~q .ence. Le nombre de exem-
plaires, come nous I'avons de i det
resuircit; i part c qai moe 4 reoa


m







M les sonscripteurs, il ae rest plus qu'uo
tsible lot quo nons conseillons au ama-
tars d'enlever sa plus t6t. La compoi-
tion est faite dans des conditions de sim-
plicit de faco A permettre anus lives de
0mo7ene9 force de 'exicuter sans difficult&.
Nous souhaitons que notre distingue ar-
tiste ne s'arrtte pas seulement i cette pre-
miere publication; et, qu'encourage dans
ce premier essai, il livre au money musi-
cal, poor la gloire de notre petite Republi-
quo, an de ses jolis chefs-d c evre deja en
manuscrit.
Une broohure du Dr Cass6ua
Noes avons r u une brochar intitu-
Me L 6ls a a Is kt Nm d Haiti
dikde A Pris par notre compatrote et ami
le Dr Aug. Casscs.
C'est one Eloquente reponse A un arti-
cle La Proftwfon ds Noirs de M. Pierre
Baudin, paru dans le Journal do 17. Aoot
derler.
SNoous avons etC amen6 malgr anous,
dit CassEus, I fire de la polemiqoe et A
avoir recours A un genre de publication
que nous aurions voolu 6viter. Mais il faut
conpter avec le parti-pris et la mauvaise
foi des gens. V
Nos compliments i notre ami pour sa
courageuse et nobe initiative.
D6c6s
Nous apprenons la mort de JEAN-PMILIP-
pi Louis FORNIER, survenue cc matia A 5
heures.
Les funerailles auront lieu demain martin
A 8 heures precises.
Nos compliments de condoleance aux
parents do defunt.
ChOmins do For
Le movement des chemins de for s'ac-
centue de jour en jour, et, come le IMa-
tin I'anonoait samedi dernier, des ho.---,ne
d'afaires amkrica s sont actuellement
hes nous, so livrant i des examens mi-
nutieux des troonoos dEA ftais au fins
d'arriver A n plus grand dveloppement
des lines, pour que celles-ci poissent r-
poodre aux besoins rels des regions A ex-
ploiter.
Hier, par on train express,- Mr Binder,
de la mason Bdhrins, en companies des
ingenieurs de l P. C. S a explorE la
vote de la plane jusqu'i Manneville ; de
Ia ces messieurs se sont rendus A Glaure,
visitor les usines Peters quo dessert la li-
g de la P. C. S. Le trajet a et fait
en'65 minutes.
Anjourd'hoi, toujours par train express,
on est all, en excursion, sor la ligne de
Carrefour. Des voitures privEes prendront
les explorateurs a point terminus de
Carrefour pour les condaire A I46gre oa
Von va, sans dote, examiner les richesses
de ces regions, en vue de achievementt de
cette ligne projetEe.
Noes ne cesserons de tEliciter le conseil
administration de la P. C. S, particu-
lierement'ingenieur en chef, Tappenhauer,
pour le devoOementotet la persistane ou'als
mettent i vouloir interesser les capitalistes
Erauers an sort dHaiti. Ce soat de cos
mrvemmn d'eom C losbu es qui an doi-
e tg 4p c rhappe & I*musli de ami
qa pe!vs avir e coeptio rdle
dtoat l bia qa wveteS t eux et
ler pays des homm de science power
els, il ny a rien de vnra quo le tra-
l perptetl,- source de salaires des
class. populaires, eadcssiteuses.
Tribunal Civil
.Awdi.c ci wl eordsian du l.
"6 Nwamvs 19".
Le tribunal prend siege A dix buores de
martin, so prsdeoc da Jua-Doyn
D., Ma n, uuitd- d Morsimearu C
ard, CoasamIr dn Gmomoemen.t


Affair entendue :
II s'agit d'un quasi-dlit d'empoisonne-
ment reprochd as pharmacien Octari
Thomas, employee A sl Pharmacie a Saint-
Marc propnetaire Emmanuel Alexan-
dre, doot les dpouzTE6maque St-Clair ont
etd victims
Les sieurs Otaris Thomas et Emmanuel
SAlexandre ont etC assigos devant ce tri-
bunal pour se voir condamner solidaire-
meat i oo gourdes et A Mille dollars do
Sdompages-intdrts.
Me Mathon a etd entendo en la lecture
de ses conclusions ponr les epoux Te1m a-
quo Sc-Claire, gains qae Mes Valembruno
Laortoe por P.-,-wovel Alexandre, et
Windsor Michel poor Octaris Thomas.
Le Manistere Public est entendu.
Le tribunal ordonne le dp6t des pieces
poor en tre dElibErd et le jugement ren-
do i one autre audience.
Va I'heure advance le siege est level.
Tribunal do Cassation
SECTIONS RaUNtm
.Audience du ludi 16 ?(crvwbre 19oS
A dix heures et demie, le tribunal en
sections reanies a pris siege sons I presi-
dence de Mr le president H. Lechaud et
entend les affairs suivantes :
La Banque Nationale d'Harti centre
les epoux Pdmond Gregoire. Affaire ren-
voyee i I'audience de lundi prochain.
Les consorts Larochelle centre les
consorts Ltbissitre. Affaire egalemenr ren-
voyde A l'audience de lundi prochain A
cause de I'absence do Juge rapporteur.
Les Sections reunie. font place A la sec-
tion civil qui entend les a iires de :
J. D. Metzger et C* centre Salomon fis ;
le rapporteur Mr le juge Chancy, donne
lecture e son rapport.
I M Camille St-.Rmy, pour le ddfendeur,
est entends en ses observations.
Le Minist6re public, Mr Bug. Decatrel,
conclut au rejet do pourvoi.
Le Ministbre public, Eug. Dcatrel,
d'aprs I'arret de ce tribunal en date do 9
du courant done sea conclusions dans
I'afaire de L. Trabaud Rouzier contre Ma-
gier et Co lesquelles tendent A Ia cassation
d Jogement denonce sur le Ier moyen.
Jean-Pie:re Jean Louis et consorts
centre Arthur Petit et consorts.
Mr le Juge Chancy lit son rapport. M*
Narcs Lecon'e, pour les demandears, est
Sentend en ses observations.
Le Ministere Public, Mr E.g. Decatrel,
conclut as reject do pourvoi.
Vo I'heuraae avac le sige est lev.
Une Ghambr deo Commorce
frangaise on Haiti
Comme nous I'avions annoncE, one rcu-
nion a en lieu dimanche 'dernier, i I'Asi-
le francais, pour la formation d'une nou-
velle Chambre de Commerce.
Les status et reg!ements ont etC votes
avec des modifications. A signaler la fa-
cultd laissEe aux haitiens d'tre membres
honoraires.
COMSIL D'ADMINISTRATION
Le CoMseU d'Adamlistmo ioa ed sinal
form& .
Prdridet, Paul Saotaller ; r evr
sidwt G. Revest; u PiW#-Md Ach e
Banhe; SwrMalrI-Gmdral, E. de Lepi-
nasw ; Trdoorfr, E. Robelin; Membia,
D'Aubigny, Benin, F. Chix, Getler,
Gudirin, Jaco, Kieffer, J. Ltville Per-
raed, Silvie, Velu.
Noes faisos des souhats pour que les
dezx chamber s do Commerce travaulant A
rlnvrs derelvcment commercial, arri-.
voeta oder Haitid u veritable M pule-
sia couram d'dalus.


Objet retrouv6
II a Met retrouvd n lorgoon mEtal or-
dinaire on pen use don't le proprietaire esi
pride de s'adresser i nos bureau.


Avis
A vendre do bon Tafia
1/a baroque rue duPeuple,
Cathddrale.
Viw suPiaRiUR, LIQUtURS
ROW-ROOT SuiPR BUt.


par barrique et
ro8, Place de I
AUsRTIns, An-


Avis aux 8inistr6s
La Co-miMio, de secours a Sinisirds
devat clore ses travaux et publier son
rapponr, insi qoe 1 list des ptooaen
qai oat tochd A Is premiere p tioa
vise le public que les bulletins n renta
devront lui tre rewntos poor lenr ac-
quittement iuqan 21u Novembre courant.
Pase ce dcei les dits balletins seroat
considers come nals poor ce qui a trait
A la premiere rdpartition.
La Commission avise egalement les in
teress6s que totes les reclamations qui
lui sont addresses soot reovoydes A la fin de
II premiere repartition.
Port-au-Prince, Ie 7 Novembre 19o8
Lt Prsidet, Le Swecraire.
C. RIGAUD H. VOLCY, dAvcat.


lonIcTlleJ Etragrcs

Derni6res D6p6ohes

BERLIN I5.- Le nouveau delai do 1emn-
pereur, A recevoir le chancelier, semble aug.
mentet 'irritation qui so manifest centre
loi; chacun s'attend A ce quo so rendant
compete des sentiments de son people, il
fuse one declaration propre i calmer les
esprits. La profondeur de cette irritation est
presque inexplicable, on des chefs do pafti
national liberal, au Reichstag, a ditaujour-
d'hui au course des deux dernieres semaines
I'empcreur a perdu 75 o/o de son influence
en Allemagne. Depuis I'explosion de co-
lire provoquoe contre Guil aume IL par la
publication de ses cElbbres declarations, on
entend des paroles d'one violence tell
qu'ellessurpassent cells des radicaux le plus
avanchs; les fameuses declarations n'ont et
qu'une simple occasion pour le people alle-
mand d'exprimer son idsir que les pou-
voirs do souverain soient limits i ane
representation constitutionnelle.
BnLoU 15.- En raison de la mort du
compete HoelsenHaeseler, le chefdu cabinet
militaire allemand, I'emperer a telegraphid
as prince de Bolow que. I'entretien qu'il
devait avoir avec lui domain A Kiel aurait
lieu mardi A Berlin.
BauxrLLa s 5 AujourT'hui, jour de la
fete do roi Leopold le souverain a ris en
main le government de 'etat indEpen-
dant do congo, la Gazette officielle
announce que le nouveau ministry des co-
lonies en:rerm domain am fooctioms. L roi
Lpold a re do milliers do todgrammes
LA rHAvm i.- Lea re tolts, i pas
prts compete, d elections indiquent qu
a victore des libdrax a et encore nas
grande qu'oa ne k croyait hier ort. Sur
an total de 498 bureau de vot on con-
nal les resultats ofliciels de 136o ils don-
net. aMO g6lral Jose Miguel Gomex 1818
voi coUtre 9819 pour ie gdora Gario
Menocal le candidat acostvaeur.
Mntco 5.- Une 4ddpce d Loro,
an des plus brands camps miniems de Mie i
qe anonce qutou t un quir do I
ide a etd dir kiun i ceade den
4DI M O N ow lsp r le d o M ssI


'Plus de i.ooo pelonnes soot sa
On evalme les pertes I ooo.ooo.
PmKImN I. L'imperatrice dogaea
Chine, le chef autocratique dua
meant qu'elle dirigea sans intrmrauumS
pois 1861 et sans protestation depsis a
est more ce t pres-midi A deax
WASHINGTON I .-- a LEgation d
ac a rec; cet apres-midi la conf
oficielle de la mort de l'emperer.
I'imperatrice de Chine.
PARIS 15.- La princess Bearie
I Bourbon, soear de don Jaime, en r
de ce dernier a dmenti (orm
nouvelle que don Jaime tait Mts
d'"tre nommn capitaine gentral
dans l'armaE espagnole.
PORTSMOUTH 15. -Le roi et li
Sc&de venaot de Paris viA Cherbo
arrives i Portsmouth cet apr6s-m'idi
rendirent immediatement A Windhr
s'y rencontrer avec le roi Edooard u
reine Alexandra.
PAnts t6 -- Rent- : 96 8o.
La Chambre,dans sa stance de ce
discuia Ie budget des troupsc
don't elle adopt les chapitres 71r t 89
budget de la gucrre, et les chapitmes
et 56 do budget des Colonies,
avoir ratified la convention intermuioil
de Berne sur 'interdiction de l'emdpli- d
phosphore blanc dans la fabrication du
allumertes.
Mr Viviani s'est rendu hier A Bodeopi
sur Mer etudier Ics questions agricolas
maritime intiressant les ouvriers eol
marines.
M. Bar.hou s'est rendu aujourd'hiAi
Lievin oi il doit assister aux expr
dans one galere aux essais poor
des recherches sur les moyens d
I'hy ine et la security dans les
M. Symian prsida hier le be
noel de l Societ de I'Orphelina
aents des Postes, Tdldgraphes -
phones,
SLe general Picquart presida,
banquet organism par la S-xiete des
ranks de 870-71.
M. Cruppi preida aujourd'hei,
banquet donned par la Soci6t: d'e
ment de I'Art et de I'Industrie. M.
sagaray, nationalisie A e: t : 6l depue
Lesparre.
BeLisaN 6.- L'empereur Guillaoume
arriver A Potsdam demain martin 8
res; I'entrevue entire si Majest et le
Von Bolow aura lieu au couveCa
dans le courant de la matinee.
PitIN 16. Les troupes etrangeres
chdes aux diverse e1gations preneatel
measures pour sauvegarder C ies l
Etrangers so cas ou des desordres e
dniraient common coas~quence de la
de 1'empereur et de l'implratrice
riere.
CONSTANTINOPLE 16. Des noo
de troupes Serbes et Montiengrift
6:6 observes aux fronweres, la PoMs
cid6 de prendre des lueburt
poor se proteger.
BELGRAD 16. L'hostilir
triche augmente en Bowoie et e
vie ; de son c6 I'Antricle
paras TWiliO-ST, EP ve d


TWO-STEP BONNE


On trouve Allo
composition de l'artislte
aux bureau du "MaUn ,a
tel Morch et chez le coi3p
84. Rue Tirena 8m ^
Prix : O. S


_ ___








cement maritime





VOM.IS:
I Von LaEs:


gglrk..mkf,, Arcahail 4
Now.iu, Jirtmie 14)
,1- I. Grd'-Guv2 aoo
Lfogune $0


sacs
41
(4
46


de cafE
64
64
4.
'4


de ces embircatitos n'est pa'
11 eat Iort probable q'i ls basis
m urd'hui on demain.


go6ta de 1'le d6 la Tortue
lC smiere Assemblde GUndrale
Siesle 26 DAcembre 1908 10
do matin, dans lea burraux
Monsieur Charles d'Aubiany, Iun
.bre do Conseil d'Adminis-
OaDRK DU jOUR
lapport du Conseil d'Administra-
lapport du commissaire.
PROPOSITIONS DIVEtSES
Prince le Itr Novembre 1iW0
ir Ls Prsdident da Conseil d'Ad-
SDENIS ST AUDE
Buss neuf
MI de bons chevaix, & louer pour
courses en ville, promenades A
etc.
A M" F. Stines, N* i56, Rue
de I'Et1t.

FAuguste Fabius
S Ofeler d'Acad6mle
Sl-Profeseur de Rh6torique et de
S-dau Lycde de Port-au-Prince
Sann6es d'Enseignement
daas cet Etablissement
fan s service aux families pour
oos de: Langie et Littura'ure
., Langue et Littdrature La-
Langue et Iit;trature Grecques,
et de Geographie.
ijNm.er au Bois-Verna( Impasse

R.tol-==eat&u r-ar t
ST-JOSEPH
A IMDosS RUE ROUX sT DUo MAGoA
SIX D L' TrAT. )
bien organis6.- Repas
carte cuisine exoelloento
Mra J o4uuee DESRIVIfcRE

S BONTOUX
ft neral de auner a tilb
oux Bd *
tant do oston e6nard
Paris)x
d'lnformer Me clients
Spendant oo n 6jour A
E lat soO bureau cbez
MRobelin. 130, Grand Rue
Pice,. 20 ODtobre 1908.


uamas. 0..


solidee, arrivrs


par et


Me. --
I + WPORIDE SOL~LBOKS
sb 4. koO b


Romulus
On tronvera anu Bureaux do Meard
le remarquable Roman hietorique d
rrtNAND HrIDBK.T: ROMULUS, ao
prix de Trols Gourdes It volme.

CorJonnerie Nouvelle


G. 3. PET01A
t a4eaA DDMaV t14
PORTAU-P ro C
CtaAssUna M ous Tii enss
a DfVT, POR LA V fmrB
= GOS UT DifPAIL.
xMout aon pronpto d.s
oommand-o, tat It qu'em
Province.
Former & hommes ; dltantes ot ra-
tionnelles.
Chaussures de dames( DsmUre o-
de de Pwms ) et le plus commode :
chaussures pour onfnts coaonetiona
nAes wvec d-s Pe:aux de otousa mmMm
done sblectioo et duar irriproch-
bles, I des prize avantagoux.
Cirages, pAte w t liquids
Pot* rChaumra S ieWe au r.

Coup de Clairon


Prob!6ne


polittque contem-
porain


PAr
Lz ID LAROCHE
86nateur do la REpublque d'Ratil
Prix 0,50 centimes
DEPOT: PHARMACY A. ROmTS & C*

Pri6Ar d'aviser l'administra-
tion de la moindre irrgualari.
t6 dans le service do a MATIN
afin qa'il y soil do suite rem6-
di6

Mr Gietano E. R. Penza
ITALIEN
Argertteur, Dorcur, R6parateur
M tallique et des Vases sacr6s.
Offre ses services au public et par-
ticulibrement aux curds des Paroilsse.
GRAND'RUE, NO 175
POaT-AU-PaI nC.


SUCRE TURBINE
8i vous vouesz un pur
prosuit de la oeane
SIW 1O6N& iIgSrIdUOi chMigse
Reclamezs e
Sure de MON-REPOS
don't la soperioritt a t6 reoonnuo
nar une M6dalle d'Or obteouse
eoestowa ( 197 >).
L'Esposition Commonole de 1907
lul a accord la plus haute recom-
penf.
D6pGt 6n6Aral:
S0, RUe ROUX, 9
( Aninase RxsBoxa-aFo. )
Tafta s o Aloool


I Ado Eatt6ls&Co


I A. do Mattis Co
liaison fondue eno 888.

Oenicrs arlicSle reces

Parfumerieo oubtigant; Ro-
yl Houbigant; Foug&re Ioyal; Par-
ram Id6al; Savon, Poudre; etc. etc.
Coffrets de parfbmerie tr 641is ants.
Parfum r*nonm Astris; Laios, T-W
mp IPousts et Chamaos
por boyr t bums.
__r geri e uze, Bibdots,
.MIuYu M, iBroesoe. Pipse, FuAO-
ci oett, Cravate Ma roeuro de
touot qualUtde.
La Maison a tojours un mand as.
sortiment do Bljout e, fArgener,
do Dfmsms, r a disposition du public
ona anral et a la port6o do toutoe
lee bourses.
Atoeler d'Borlogerie et de
Bijouteri : Gravww, Confection
sur commaude.
Aeet .de wI or eI vdat W rt O,
diwMHa pierns prelesis w des prix
AcHAT D'tCAILL Do CaaR
Prix exoeptionel
H6tel Bellvue -
SL mioux situ6. le plus con-
fortable.- Champ-de-Mars.-
Coisine rnnorn4e.- Vue sur Ia mer-


A Vendre
Un terrain de 40 pieds de facade sur
120 de profondeur ddpendant de la
propiet6 Juie Ng.e A Bolo.
Poor lee conditions, a'adresser & Mr
A. Molibre, Magasin S. M. Pierre.
Port-au-Prince, 12 Novembre 1908


Sacs videsl..


SleM maIn eppi s e pain
8'1l n'estatttavo la "Piusbury'
Beat.
La meilleure farine du monde
Celle qui donne le meilleur pain
Qui product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus l6ger.
Pour tousreaueignements *a-
dresser a:
Ernst Casters


reprdmontant
suRn F L'UI
MIL'S


do a& PiLLI3Uar's WAsE-
MuLs Co mnnUop us


M" C. L. Verret
Tailleur-Marohand
Donne avis a sa blenvoillanto clien-
tle que sa mason No7, Rue Traver-
sibre est toujours bion pourvae d'une
vari6t d'6toffes de Ia haute nou-
veautd parisienne.
QUALITY SUPARIKURE. CourP ILAGANTr
TRAVAIL soIOnt. ExAcuTIoN PROMPT-o
Prix trds rdduitI I

Francisco DESUSE
Fabricant doe oauurs
La Manufacture a toujour eon ddp6t
an grand stock, pour la vented on
ro et on detail, do chaussures on
tous genres pour
Honmma, Fumms, ENFAWUS
Les commander des oommer-ants
de i'intrieor pour.ont re 'tre *doat
dans une semaine A peo pres.
33, Rue des Fronts-Forts, S3
PORT-AU-]PNC ( HArrM )


Sacs videsl..


Entrep6t G6n6ral des Grandes fabriques
DE CALCUrrIA (INDS) DUNKERQUE (FA,-Cs) Tr DUNDEE ( AN.(GLRRsT )
SACS sp6oiaux pour Caf6s tri6s
Cal6s ordinaires
Cacaos


L e Types uourants constammen n Stock pai ballet de 400
Depuis 18 centimes or jusqu'A 28 centimes
Pour grandeur reulire 05z110 coutlmrotres et 70xzO110 ce-ti s.
Poid. de 3)4 .lvrI-jusq'i 3 livre.
aos sor modales et ar types 4 a ebeueors.
Prix r forfalt poar.livraisoas msmullo frames port de d6brgareeti el
on Ie dsire, Droits paire.


sac

)rg
IC


to i


50.000 Sacs de 1'Inde

Vie nent d'arrlver par Balles de 300 Sacs.
Prix xoaptionaUlloamnt avantageus
8a IreslerAl JULES LAVILL
OAGBT ET DrOPJrTAIRK OiNERAL
as, tni DV MAGASIN DA0 *ITAT


_ _


m







POUR NOS INDUSTRIES
La Fabrique James Leffel & Co

Dont les Usines competent parmi los plus importan!es des Etlts-Unis et qui
jouit d'une reputation movndi;lte, ;a dlbi.I de ciunstit.nur une Agernc e en notre
payq pour tons les articles ic sa spciai.t ": MACHINES A VAPEUR, CHAU-
DI.ItES, I.OCOMOTIVES, POMPES,
TURBINES DE TOUTES LES DIMEN-
TIONS sont venues par elle a
des conditions exceptionnlls3-
iment a:antageAsme et garan-
_i______ :es de premier choix.


Sylvain, seul


Ces articles sont livrds sur
le wharf de New-York solide-
ment emballs en vue d'une
longue traverse.
On peut en voir des sphci-
mens Ia Usine St-Mic.el (All-
c:AIIAIE) Oil machines et chau-
SdiUrcs fonctionnent depuis plu-
sieurs anniee hA1] satisfaction
S.... du proprikt-ire, M. Michel
Agent pour Hlaiti de la Fabrique JameS Leffel & Co


Monsieur SYLVAIN offre aussi a des prix avantageux des moulins d cannes de
capacild diverse et de toute solidity, pouvant Otre maiceuvrds par des mules,
des chevaux ou des bmufs et produisant de 50 A 1:0o gallons de jus de canne
par heure, de m4tme que des moulins a vapeur de toutes les dimensions de la
Fabrique D. F. Sutherland des Eta:s-Unis don't il est le seul agent
pour Haiti.
Ces articles sont livr6s A New-York solidement encaiss4s.
P'rire d'adresser toutes demandes de renseigaemeuts et toutes comrnan les
au (dit Agent.
43, Rue des Fronts-Iorts,- PORT-AU-PIINCE
i

LE MEILLEUR VIN ROUGE

Six gourdes le gallon, Chez G. CORDASCO.
134 Grand Rue


MANUEL
D'HISTOIRE D'FTATTI
De 1492 a 1904
PAR W. BELLEGARDE ET J. LIIiiusso\
Ouvrage adopt par le D6partement
de l'Instruction publique
En vente chez : E. Robelin, a Aux
Armes de Paris -, chezW. Bellegarde,
59, Rue Lamarre, A l'Imprimeris Aug.
A. H6raux.

Mason F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6 par

L HODELIN
a MAWdeM meie "t dO d P ar*-
Viet 4e rnevoir n grand choix d'4'
toeE dionalI, cir alpaca, ehevio.
to, ~shiotpar dnm, etc, Recommaan
4e suletiom nt A sa clientele mne
leoetiUon de coupes de casimir,
4dO et de fantaisle et de piqa6 de
toub bont6.
8p4oialit6 do Costumes do no-
oe.- Coupes Fraugaiae Anglais- t
Amdricaine de la desire pert etion.
La mason confectionno a des Oo r
tame- militalres, habits broad
daolma tunt, a hauit oIr.
ide. te eto, o* grades.


JULIEN FLORUS
An cien dl vee de la 2e Compagnie
d'ouvriers d'Artillerie ( Lorient )
So tient la disposition du public
pour tous travaux de FORGE, et d'A-
JUSTAGE, de REPARATION de coflre-
forts etc. etc. A de bones conditions.
Rue de la Revolution No 19
Vis-i-vis de la Charnbre des Diputis

Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honneur d'annoncer A ses nom-
breux clients de la Capitale et de la
province qu'il vient de se transfdrer de
laRue des Fronts-Forts, avec son m6me
stock de chaussures, 4 la Gramtnd'R
au N 153 avec l'inscription ci-d-ss.
Leos clients seront toujours servis
damn 1 meme c "O m 4"s n; olu'es
dire ave leb 5 */e d'eecompte oar Ia
vente on gros ; sans oublier la mb-
mn soins et la mine exactitude.
La Maison ae charge toujours de fai-
re prendre les meanres A domicile.

Mr Justin Pescay
Avise sa nombreuse clientele que la
Boulangerle St-Antoine
set toiours a Lalue, en face des
Sour de 8t-Joeeph do Clany.


fc,'ThL. "" BELLEVUEI1
RESI'A URAtif
Pie. du C hamp do-mom
PORT-AU-PRINRI' (NAMI!)
Mme Hermance ALFRED, dfrecrldc
hPPARTEMZNTS POUR VAMILLE
DINEMB-LUNOXUS
Iw.Ir~slro~s medenw etmab~me. Tue isv lame'. iria-it
1eu~e U rJ gvHrliw. Lr 2Iuusu(s dmwm8 1l4O
PRO PR~t~ SPIumUS5, S'OOPUVRAN SUR DeuX 3gm
PROMKWADESg 3ARDZN5I
SaU._ 4 r.M-P iere.-4 mepme.
Sonnerie E3otriques


Table d'f4tp


TAN


44 7 A 8 biwreA 38&


IERIE CONTIEEITAIE
DR
Port-au-Prince
CAPAtITt 500 PEAUX PAR JOUR


PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEU
Vente des chaussures : Chvreau-glace, Verni a
leurs, pour Homrns, Dames et Enfants.
( BouTromx, EL rASIQU r Lact )
En aros et en detail sour toute la R6a


up


GRAND


PRIX


a


HOBS


Rhum Barbancourt-
M6dailles d'or, Mention honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors eoncours dans toutes lea T'positiols depuis
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, soule dip
taire de la marque Rhum Barbanoourt et seulepr
taire des formulas qui ont fait obtenir au Rhum Bar
court les m6dailles d'or de toutes les Expositions, a prils a
les affairs de feu son mari, et se tient A la mamehalle, sise 7
des C6sars, A la disposition de sa nombreuse e
don't les commands seront ex6cut6es avec le meme somi quo
le passe.


Chapeaux I :

Chapeaax11
Chapeaux111
PAILL B3 P3T0B-U S
ACCOURBD C

JOSE SAN MILLAN
Le coiffeur artisU, aqu vient arev le
coacoast d'un chapeller remarquable,
M. Jana TESTAR, d'lataller ua
FABRIQUI DI CEAPRAUX
PLACZ GOIWRARD
sobe. a etw o L .o.o
Per t" tla Ists t peer teates
Is beuses.


A LELESE






wan iltoparm teeth 7 1
mauve.-.

Meaiemrs; dVgan'- a
Lea peau epe~
pocrw ks soft"~
T=Van sou"nnnn
des aMesis.Iu
wm m--~~


- --- I