<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00479
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: November 16, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00479

Full Text

Ann6e, No 490.


PORT-AU-PRINCE ( HAITI)


Lundi, t6 Novembre 1908


j


QUOTIDIEN


Abonn
EI,
0IKTAU-PRINcE

IfP&ARTEMENTS

SfInMGER ....


Elements:


Uw Mosu.
TaoIs Mois.
Uw Mois.

Taris Mois.


.G.

4L


200
5.00
2.20
6.00
8.00


C316xneznt leaglox-ir,

REDACTION-ADMINISTRATION
45, j- X 0owU, 45.


LE NUMIRO 15 ccrrimes

Lms abonnctmeuts parent ddo I c"t do I IS cbhaq
mats c at s payables davmac
LA man 'guls Im4sk O Umm *s0w eat w re


ear tout oe qui concerned 1'Administration du Journal, s'adreassr A Monsieur


Arthur ISIDOREZ 45, Ruu 9Z BBem mae- 1I


neliue est la meillIure pducarin ?


Quelques types esquiss6s par un maltre


IV


JoHN BULL la jeunesse o, l'on peut laisser tral-
( Suite) ner impuntmentl tous les roman-n
Ici, I'atmospheare est verltuuse : con-
ans, on lui lit comrpren e trairemenit a Jacql)rs Ilrlih)mme I ti-
amrnc it A en avoir assez de mile, John Bill I vertumcix sait 46feri-
r; de son c6!t, sa depend in- dre oavertemsnt soi opinion ; il lijiut
Matit a lui peser, et il avait le h uit du pavy* et refoule le vice d ins
ayar sa ch ance. II s'6tait sou- leo antris c.iche<. Er puis John pou-


kertI a des voisins pour leur ren -
SMlits servi:e4 moyenaitntl in n-
latenant il eat u.l salaire fixe
an bureau.
1lpetit Johln 1dait dbrioauillard et
p ne grand la ivolo bd d(e parvenir.
patron nse jig ;*:it pas les go *s s. i
sppirence xterieure, ou Iur ob
sit : il i rp- diait les 11 itere.
Sune perte ide emps ; spul., fle
es rdels entraient darns la b tI d -
I lavail qu toute peitie mntiie -a-
1et tout lion vouloir iun encouir.-e-
LCeit pour 1 ) disi-eux de s'a;t-
Sce petit b:)nromme d- Joh il
ata vile so i sal tire Q ael fut 1'
? J'lh I, voyant so:a activity 16-
Id e, n'en devint q'ie plus ardent
Ifvil.
Jacques Bjnhomme, il ne
t ps que le bucc6s oet la recoam-
dtla verlu ;
I'Arriviste, il ne croy.it pas
it au plus tronpeur ;
Scro ait qi le succ64 est la
a travail intelligent et


Keroy it, non
d sa famille
atis surtout


seolem nt par
ou do ass ca-
par experience


rimanm, il peut payer sa penBion
r i Pre, et sa digaitd crolt, D -
, il devient un homane. II con-
IBur au th^ldre.
Ia tendre jeuutesse, il dtait h abi-
Petpect de la remme, & I'i-lde
me est son protecteur natu-
lx pays o& les places de
eOrt morales I o& acuse g.a-
'SUre n'ouffqa qtle riegards do


vait eii touth lib2strt 11 rler avoc les
j'tiit'os filled, aire et se pt orn 3ner avec
eliio- ci ct~t It' l.dtonrrait de., cl) utiak-
si ices faiciles -le Ila rue. "
I sut 'hitler se.; Ifaltios .1 apit-
fin ieIt' 0, O ip) I nIll tl fe a vo:ab!o q I' l rae i-
cO is m .iiilcurs, et, pour cel. ,1Iiu
I)ii, pt'ito' ihs'S;a fCmii I'o t I Ac
prenlit114 0 11 1)141 Ill.,ts uaia autre I kiflill3.

I S'.)?) e )wr-I IerI. I I ili n'. 1 I)
11111k 41 cO O w. Ii I I'l -) f2 1111!1i'' S1_H
Oin lo partIt' l5 Iiii)m-13dt in'6' 1ii i
ble
Loitndti c xz Iiii, iitsie de~iiit 1a-
pour cels tin draciae': it ellait sIil S
in~oIenr.Itaiifat Irop
soil Colfloi table, le Ho i", pour c')II it,
les rues et les cabairets ,o4 n Tt' 'Ar# i-
vi-it It Int';lli l tit suj -t. 11 I Vait CO.1111 '
thiia- wUlL e, tmDuv llellill '.et dt-it Coll-
suIld rus coinino' eti isant ttie. A-itour
de ui, ii continuait A y avoir unie ai-
m )spheise (am iii e at vdrlutOa6.
Pendant co temp4, ii coa1tinur iifi
s'instruira. & lie, a obiervir. L ache-
vait lui-mtnma son edieation. Dt .pilas
en polus, il prog-ess-ail dins s- vie ex-
i6rieuire. 1I devcaiiit 1ex ictitua- lrnene
ct org uniait sont lemps co.flfl31 Una
pendule ; tc 11 p is unO 1 )'ualtI si'0 A le-
ment in3caniqlie, Ifais ipi organisme
p ewaant qui ,'irmpon ait A lui rneO sa
igne de conduit ct se dominuAt. II y
avaiL[le temps pour W travail et le
Lemps I-our le repos; culai po ar m-uin
gee et celui pour lire ; colui pour I'ly-
gibie eat I gymnoaslique comme celui
pour les amusements. John BHll faith


tout A .es h ures et rim n no la d4tour- que la question d'Orient aura pris, d'ici
ni de eson bu'. Ii, une meilleure tournure. Momentane-
A vingt cinq ans, apr6s avoir beau- ment, les perspectives ne sont nullement
couP ro'Jul, b3aucoup vu, beaucoup satisfaisantes.
'ss ye eot beaucoup appris, John avail Dans d: tells circonstances, aucun de
s.i situation faite et continuity A monster. de nos amis ne plurra tre surprise de ce
II -o.ngea alor se'riusement au maria- que notre marchW pour les Haiti soit com-
ie. It avait deja ILIrt6 avec beaucoup plktement mort. Oa n'a pour ainsi dire
-le j unes filled, leur avait caus5 libre- pas fait d'affaires. Les transactions insigni-
In "l, les avait observes san< contrain- fiantes qui o it &t coties. ant t4 effec-
te. et son clioix commnenait At se lixer. tuces avec I'in'rsecur directement, ou bien
Q aelques-unei pouvaient fire son n'ont 6t announce que poor stimuler un
allaire, tant pour leurs ch rines phy- peu Is acheteurs. Nous ne 'connaissons
siq ais et intellecluel q to pour la gure que la vente de quelquei parties de
commnuiautl de I urs golts avec les caf6, parchemin et Haiti grag6s, traits
'sinsu ot leur conmprhMrnsion de la vie. avec une baisse de i 4 francs rat les pre-
P.rmi elles, il s'en Irouva une quii ne aeres affairs faitei dans ces srtes. C'est
ri'poia-ait p.ia ses avani'es oJ mn6me la baisse des S lhad )r et Gjtiarnla grsgs
les pro iu tit. Le mina iigi fut vite coit qui a cause ce recul, survenu A I'itmro-
,lii, 't Jolu en i-ifoXrn a son pr'e. viste 0 C'avat toujur; cru que les stocks
.ids: toutS p iss c18AorreI.teienit.. decs s rtS s r tiient tres reduits etcom n-
II -ureux pa ys oi& los rr.4Pars retdent on en trnuv. en da-txi nn mai.i plus
p issil, es ces mcri.ias pir con entI- q, i'.l aI' aI f Ii ;:i, r :- et gr' l.
nii 'lt ii:atuel e! en coiinai stance de cau- Qiant aux calfs HIiti nature et tribs,
'. II .i'reux ipa,s o)i les o..s prolt,ent nous ne pouvons tloj murs pas donner des
I t f ibles-e i e Ifile.afnste. cotes va'ailes. Diso is s-ilcrnent que Ie
S...rr. _. .w c,n ra: o a2 trin a e&6 traite A fr. 4., c'est-
A-dire en baisse de fr. 2.
N u, c r lyo'n. fie lesv.aleurs des caf6ssHai-
Ren e cO hrcl -i eng n'ral sont trop dlrvces Ifa uts 'aittn-
dre At une biisc Icnte, m tis s ricuse, et a
DE I.A moIns que les mtrch!s spdculatif, ne rc-
aison Haa Fr res renn. t coali rnce, nous pen.ons qjo e nos
SMaiSOn H ag FS a nis devrott prsv.bir un rccul d enviro a
DU H &.VR r to o/o pour que le nivellement des valeurs
avec les coars du ter -ve puisse s'eff ctuer.
2j .,,.b eroS II n'y a pas eu d olfres A livrer, mas on
/ ,b ges ser.it dispofg A tWlgraphicr fr. 41 pour des
CAFk La d.ruaire quinziine a vu des cafe~ Jerim e ct f'. 46/45 p 'ur des Jic-nel
mnarch6s fiancliment faib'es De -,r. for- embarq cement N wv.nbre D ceubre. Mal-
tes quan.atls de Sa itos dispinible ont etd heureusemeat Ies a.h:turs minquentc
v.ndues, pour conpte d pne clique ay.ant ces prix.
dcs ramifica ons avec la Va'orisation. et la COTx Cet article reste tot faith
Surndace, aftfctde deji par .s diffi:ultis si- ddlaissd, d'a moins en ce qui ccerne la
gnaldes dans notre d :roer rapport, a con- provenance hitlenne. 1' n'y a qu'ua seal
tinud d etre d,, plus mjuva s-s. achetear, et celi-ci. tort de sa point on
Les mois rapproch4s sont prcsque tom- uniq'ae, semb'e vouloir attendre la baisw.
bes au niveau des mois 6loignis, et nous En ce momen', on lui laissI le stock do
co.ons : Havre fr. 56.
Octobre fr. 37 25, DWcembre fr. 36,75,' Lts nouvelles circulant sur le coton d'A-
Mars fr 36, MNI tr. 66 J tillbt 36. mdrique sont ir6i irrctulicres, tait6: en
I! eit a cro.re aujoard'hui qu'A moins faveur de la baise, tant6t indiquant un ton
d'une intervention peu probAb'c du gouver- plus soutena. Le acrme s' nscrit com-Me
ne ncnt d: St-Paul, le report se rt6ab'.ia, suit:
tt qu. nous baisscrons cn.ore pot les Ddcembre fr. 57 1/3, Mars f. 57 1/4,
mois d'O.tobre, Dc:rnbmre, Mars. Mai fr. 56 7/8.
Le famebx Lmprunt n'esf toujours pas La rdcol'e s'ache nin: touiours b'en.
coaclu 0. dit maintenant qu'on Ic rc- CAMPictHo. Fort calme ; ccpedanu on
tardera jusqu'en Dacembre dans I'espir poarrait c-oire qu'un peu de demand est


/


- -;-- ---- -- -- --- ---- -- u I


I -~


I







i Ia veille de se dclarer et que, graie A
one ,ffaire ou deux, I'on saura bient6:
qaelle rel!e valeur attribuer A l'artic'e.
On est plut6t vendeur aux prix suivants :
Cap/Fort Libertn fr. 4, Cayes/Aquin fr.
5.9o, Jacmel fr. 3.75 Pctit-Gcive fr. 3 75,
Gonaives fr. 4 2;, Grandcs-Silines tr.4 S/
75,JdrEmic fr. 3 75,Port-dc-Patx fr 3 7514.
Cumas. Calme mais soutenu.
Impornations : 16o Cayes sees, 262 Jrd-
mie sees.
D6bouch6s : nuls.
Stock : i.o8o divers.
CACAos.- Cours on peu plus soutenus
avec quelques ventes, mais d'une impor-
aUce assez modir&e.
Veatme de la quieaine e6vluades a on
miller de cs environ, nmajere partic en
bonnes qjalits Extra-Choix et Plantation.
Cours : Ordinaires Fr. 50. A 52.o5
Choix ...... 53. 54.--
Extra .. 55.-- 7.50
Usines. ... 6t.-A 62 5o
MIEL,, CRe, GRIUNE DE COTON.- Sans
changement.
vm- a a--


falga U)III lli


REN SUTGNEMENTS
M.TZOIROLOGIQU S
C:)ooonxvret<>1re
DU
SIMINAIRE COLLEGE St-NARTIAL


DIMANCIIE 15 NOVEMBER
Barom6tre A midi


763, 4","


Temp6rature mu11 32.
maximum 21. 2
Moyenne diurne de la temperature 26.5
Ciel assez clair le martin, nuageux l'apres-
midi. A 9 h 2a petite =pluie d'un milli-
metre.
Le barometre est toujours tres haut.
J. SCHERER
NMcrologie
Mr le gEnEral MenElas Alphonse, Chef
de la garden a cu la douleur de perdre sa
mere MARIE JUTINP. DELCAMIIE MOISEAU.
decddEe hier martin. Les funerailles auront
lieu cet apr!s-miii.
Le convoi partira de la maison mortuaire
sise A l'angle des rues de Bretagne et Ega-


A Paris I? Q ai "et oru ?
Nous lisons ce ni suit d ns, L Matis,
de Paris N dou A Septembre 19 :
a Un certain nombre de mendiantes
qui deambulaient, la nuit, avenue de 1'O
pera, avec des enmfnts en location, vien-
nent d there arr6tdes et conJulies au D'p6t.
C'est tre bien. Evperons que la poli-
ce continuera et que, blent6t, nous ne
rencontrerons plus, aux heures les plus
indues, ces ignobles migeres qui explotteqt
la sensibility naive des passants, en leut
exhibant de malhenreux gosses loues d'au
tant plus ch-r qu'ils soot plus pales et
plus malgres.
La police poarrait bien profiter de
I'occasion poor coffrer tons ces mendiants
qui errent dans les rues en nous impo-
sant la vae de moignon; repugnants mais
truquds. Pour les infirmes, il y a des ho-
pitauz et des asiles, lequels nous content
d'aileurs assez cher. II est scandaleux que,
dans une ville come Paris, oh le budget
le plus gros est celui de la ch ritE, on
puisse renco itrer d :s m:nd;g)ts tons les
carrefours.
SOi, A Paris Ql. l'e&t cru ?
Expropriation
La Commission d'expropriation pour cause
d utility publique constaite conformiment A la
loi du j Aosit 1904.
Vu I'article 7 de la dite loi ;
Donne avis aux proprietaires don't les
noms suivent 'et centre lesquels I'Etat
d'Haiti pursuit .''expropriation des ter-
rains completant le quadrilateres du Palais
des S-x Mnisteres, qu'elle tiendra se ssian-
ces au bureau de I'Adminastration princi-
pale des Finances les mardi et jeudi de
chaque semaine de onze h ures do matin
A midi, durant on mois.
En consequence, les intiresses sont in-
vites A se presenter aux ours et heures
sus dits, en conformity des dispositions de
I'artile 9 de la loi, pour produire leurs
observations relativement A la procedure
introduite aux fins sus-indiquies.
Ces proprietaires soot :


Mme. Lessage
Mme E. Duchareau
Mme. Sauvakere
Mme. Aristide
Mr. R. Douville
Mr. T. Noel
Mme. Destotches
Mme. C Verdieu


Mr. M.A. Bernard


Mr.
Mr.
Me.
Mr.
Mr.
Mr.


E Bedouet
Pmnchinat
Lespinasse
D'Aubigny
Racine AIne
T. Nicolas
C. Volcy


lite pour se rendre A 1'Fglise St-Anne. Port-au-Prince, 6 Novembre 1908
Nos condolEances au gEneral Alphonse A la Cath6drale
et i tous les autres parents de la regrettEe Ce maim la Compagnie des Pompiers
defunte. Libres a faith chanter a la CathPdrale, sa
Pour les pauvres messe annuelle de requiem A la mimoire
Liste de souscription en faveur des pau- du REvrend pere Weick, son fondateur,
vres de I'hospice a St-Vincent de Paul' des mcssieurs DEmost, Brtfeitt, Roux, ses
( mois d'Octobre ). Commandants ; Faublas Thevenin, V.
J. Dkjardin Th. Leaders et Co to, Ger- Cassagnol, L. Icart, Saint-Louis Georges,
lac etCo C. Lyon Hall et Co toses membres fondteurs; Dtrceus Pnrin,
SKeiteCo to C, F. Lyon Hallnn et Co to, Justin Bernard, pompiers.
G. Keitel ct Co to, F. Hrnann ct Co to, Cr6mo 'ie solennele et touchante qu'a
O.to Bieber et Co to, L Langindonck ro, rehausse Ia prEsencn de I musique de ia
Simmonds freres to, Btnque Nationale Marine clc doe a andemusique Moadei
d'HaIi s, R,)bertn rts to. Louis Marine et celle de sa Grandeur Monsi-
to, Gastn Revest ct Co ,Julc Laville gneur ichon. L o-gue Cft tenu pr on
t, G e m 5,"tetCoS J le so ,-Irrete do Srmpaireet la mese dite par
tW. Roux et Co 5 S. PierreN- II y emu r6ceipo:, i l'issue de I& messe,
W. Ph^^ .^an A de Ma i jh. Na- 11 i ntll da t
dal et CoSHeni dBriSSOaI L.Nda.pi- la Station Centrale.
l, Ernest a H enour 5,rion a, L'Villeo Meilleures felicitations i ces messieurs
moe Ernest Da2encour A. Villejoi nt de Conseil d'Administration qui prouvent
i. attos a, In Norvetlite Un qu'ils ont la mdmoire do ceur et n'ou-
mi (BIttiste) t, Un ami ( Chs. Mevs ) 'i jamais cux fureni los d~vonds
A. L. Guin ct N. Thomas a, Usine Ch s uqu rt ls dvou
teaublond 5, L. Pelonu et Co L. ac- promotturs de leur oeuvre.
coux 2, E. Dereix 5, Vve RaouJn -i Lois etacte
tise t, E. Robelin S, Chs Gauthier ,C. Comme nous I'avions annonc, le 2 -
'. Carvalho a Albertn Lgitime 5. A. Ber- volume da 'R.etril des lis et acts dHaiti
dia 5,G. ot Chs Rgnoier s, Mme Iran. 6dite par Mr Claudius Ganthier eat arrive
hel a, MawHermanceAlfred Uneamie o. per le OT elivia. Ce volume content oaus


les textes officials de I895 s 1899 et sera
bient6t suivi do dernier tome qui embras-
sera les ann6es g9oo A 1904 Un exem
plaire de cette publication oicielle a etC
depose au department d'Etat i Wahing-
ton.
Nous presentons nos compliments a
MrGantbier pour son travail uti teet cons-
ciencieux
Nominations Militaires
Le G" Joannus MIrlsier a 6t6 nomm6
Commtandant de la Commune de la Croix
des Bouquets en replacement du Gal Bou-
zoute.
G" Massillon Bazin, Commandant de la
commune de Borgoe en remplaccmtnt do
gEneral B. Mondesir
Compliments
P. 0, 8.
Le train de 5 heures i qui fait la li-
gne de Carrefour, a dirail16 hier dans aes
environs de Martissan. Cet accident n'a oc-
cisionnE qu'un Ilger retard grace A I'ac-
tivit6 des employes de la Compagnie
charge; de remettrelestrains sur leurs rails.
G16mence pr6side tielle
Par arrat6 de S. E. le Prisidmnt de la
Ripublique giace pleine et tntiere est ac-
cord6e A MM. E. Dorneval, Julien Chau-
vel, Charles Palmyre et A'dophe Valbrune,
condamn6s par contumace A la peine de
mort par le Tribunal criminal de Port au-
Prince.
Agriculture et Industrie
Nous avons recu le dernier fascicule du
Bulleitn official de IJAgricul vre et de I In-
dustrie qui se public A I' mprimerie Edmond
Chenet, En voici le sommaire : Loi qui
accord A Mr Emile Audain le droit de
creer une usine A d6cortiquer les herbes
textiles dans le Departement de I'Ouest";
- Rapport au Sunat relait a l'exploita-
tion de notre production agricole -- Pro-
jit de loi portant creation au b[parte-
ment de 'agriculture d'un service d'ins-
pcction g~oErale de l'agriculture,- Sta-
tistique ; Infrma-io is.
Pour le PBre St-C air
II a 6td decide par les anciens Clcr.es du
SCminaire College St-Marial, d'accord
avec les Reverends pOres du St-Emprit qu'-
une Mease de 'Requiem scr.t chantee dans
la Chapelle de l'6tiblissement le 1 De-
cembre prochain, A 7 heures do ma in.
Les anciens 6'eves, les ei6vcs, les pa-
rents, les amis du regrett6 Pere St-Clair,
particuli&rement ceux des departments
sont pries de ne pas manquer A cetre pieu-
se solennite.
II a ete form, en outre, on comite d'or-
ganisation compose de MM. Jeremie, G.
Sylvain. Enile Blanchard, D. D1joie, S.
Paret, Eug. Paul, Doret, Constantin Ma
yard et LCon Duplssy. Ce comiti est char-
ge de prendre toumes les mesurcs neces-
saires A assurer la complete reussite de cct-
te manifestation.
A plus tard, d'autres details.
Administration. Postale
SERVICE INTEWIEUR
Letresrerecommandks em sofresw
L. H. E Dubois, Philippe Joseph, B
Simson, Gil Augubtin Th)mas, C. Ri
gaud, Deput Emtv. Zephirin, Augostin
Ls. Rouchon, Stmuel Gene (a), A. Jack-
son, Mme Michelia Hyacinte (a, Mme Ci-
ceron Sti-Cyr, Ml!e J ltie Ferdinand.
Port-au-Praice, 16 Noveombre 19o8.
Buss neui
AttelE de boos chevouz, A louer pour
bept mes courses en ville, promenades a
la campaign etc.
S'adreuer a M* F. Sdlnes, N* a6, Rue
du Magpsin de 'But.


Avis aux sinistrd
La Commission de secoors a Sua
devant clore ses travaux et pMia
rapport, ainsi que la listed dis
qui oat touch A la premitfre
avise le public qoe les buloeds
devront lui eire rdsentds pou I-
quittement ijusq a'o a Nove brl
Pass6 cc dlii les dits bIolkrti-
considdres come nals poords q
& la premiere repartiioo.
La Commission avise dgalem
t6ress6s que totes les
lai sont adres-es seat renovoywd
la premiere rpartition. "
Ponrt-auPrina, le y7 7 iNi
L Prsiide"s, LeSM
C RIGAUD H. VoLCr,


louw les E


Dernmlres D6p6ohe|
-ma
BERLIN 13. Les dEputp s sociali ts
du centre ont demand ajord'h
'" Reichstag que la loi fodamea
soit modifiee de tell faon que le chaIn'
lier imperial soit A I'avenlr respoaeI'k
devant 1'empereur.
D:ux motions relatives a cette qcuemiR
ont ti deposCes au bureau de la csat9's
Les socialists ont egalement deomaddqu
le chancelier srit responsible des failla
paroles du souverain et que le R1icakh
tag ait le droit de demanded as did.
ston.
Its ont ensuite introdoit un
A la constitution par lequel touted
tion de guerre ne poorrait se faim
consentement do parlement.
Tele qu'elle est actuellemet, a
tution confere a I'empereur et a
fEdera le droit de dtc'arer la er
consulter le Reichitag.
BERLIN. Une note ofMiclle pmie
martin announce que le nombre du
vriers qui ont pert dans la catastrophes
Hamme ( Westphalie ) s'616ve a 339.
Le prince Eitel Frederic rep useat
I'empereur est parti ce martin pour lHm-
Des souscriptions en faveur des -6-&
victimcs de la catastrophe out EtC VNP
tes i Berlin, Cologne, Franctort aet I
toutes les grades villes de l'empire.
PARIS 13.- Le journal des '** D6b
publiE une dE6pche de son co-respo tidm
P6kin qui announce que I'emperer de O
ne est mort ce soir.
YEKAGRINBURO ( Russic ) 3.'-.V
cinq bandits ont tentE aujourd'bi d
sauter un train dans lequel se U0
des c issues d'or d'uneuvaleur de.P. s.|
ooo provenant des mines d'or de I
Leur tentative a comp'aementt
Cinq out etc fits prisonniers ct U
tuE. Un gendarme et un voyageu et
blesses.
WASHINGTON 13.- Le sc' Ia"I
marine M. V-c or H. M-Ucall a
jour huoi sa d& iisstoa par rais
it. It a intored is pru-"ieso
qu'l qouitte msa pos e le 0
qM. Camtp H. Ncwb.H'ry I.
taire dae se I arinc mt *
en rem placement de M. Metcalf.
SA JUAN. LeS fdtlw" ompha
elections de s e dermi ain
que les cndidats do peta Uii
comp'ttement bmAtt lersu cncic
blicains.
I!s ont etC ias dams to 0
II rsuhlte de lear victolr q0- 1
cain&ne soronat p-as 1c0 "iA I
brm des deldgus.
PA t 154.- iRon 1 6.1i.







ilAbsence de M. FAllieres. president la prsidence est considered comme reu
h publique, part pour la chasse aux pres certain. On ne sera difinitivmin'
pi de Pars, les ministries tinrent fixed que le6s tard; car les resultats de pro-
Scc martin dans le cabinet du m.- viancs ne sont pas entierement connu'
lde I'lntrieur. I. journey s'est pass6e sans desord:c..
r ijistre des finances fait approuver PARis 4. -- M. G stave Herv6, I ciheff
l.ce de la raforme sur le caution- du panie atiimilit ri te, en France, a eid
ot s fonctionnair;s ; et it fuat Cgle rcmis en liberty a j),urd'hui apres e re rcs-
asntoris6 A ddposer un project de loi i neuf mois en prison pour avoir inciit
O puorobjet de remplacer les piece; les soliats Ai i rtvolte.
it de cinq centimes en bronze par ----- .
sIde module semblable en alimi- C rd oan erie Nouveie


osseil s'occupa de I'affaire du Ma-
e4 livre janne qui sera distribuo
*fatet au parlement, et il se ter- B P Tf
k. onsation de 'adh.Pion de B. ET 1A
ins puissances i la note pr6parde 13,'RAND'RUE 143
rae et I Espjgne, les mintstres G
aent enfin sur des travaux parle- PORT-AU-PRINCE
*et notamment de l'tat de la CIAUSSURUs 3N roUs GENRES
du budget i la Chambre qu'on BX DIPWT, POUR LA VMTa
e tre termine le 25 novembre. GR R D a
la Chambre, aprks la riponse d in 81GROS lT DtT1aL.
e des Travaux Publics sur I insuffi- Exicuton prompte des
des moyens de transport de'l'Ouest, ornma"ndes, tant o i qu'en
I'incident clos. M. Alexandre Blanc Province.
I1m ensuite sur les irregulari:es re-I Formes a homes ; d1lgantos ot ra-
dani la question financi&re de la tionnrlles.
b Morgan en Perse. Apres la rdpon- ChaIssure. de dames( Derairemo-
f M Dournergue, la Chambre vota ,3-1 P f ?t 1ed p!:i co:nmod :
d o jour pur .t simp'e Cl :.-i:,. p0 ir enf:ti.;t confectioa-
laChamb:c tcriniiia ensuite le budg.-t r,,., ,. <- Pet de ",a.tt r nuances
rlatirieur ez s'ajourna A lundi pour la ,i'ua6 .hltio a e. deri, ir4procha-
ondu budget de la glerre. I,', l 1 s prix avantagetit.
L M. Archillc Itchiaire. professeurA T- pAtS et 1
lsbonne, membre de l'Acid6mie Pdei cr ... a e et l .,s
H:nry d- Malherbe, prefat d ) p.,, A 4Uu" d tCeAt -t5.
k general de dtviiion en retraite, Ch -- -
ki Siint-Hi'aire et le general duc COUp de Claironl
de Russie sont dces. Prob' e po qe cnt
14.- Le president Fallieres a rei, Prob'6me politiqne contr- -
suivantc de I'emrpereur a Guil- porain
Je suis profond:ment touch de PAR
hie qie vous m'exprimtz au nom LE D' LAROCHE
e au sujet de la terrible catas- Sdnateur de la RApublique d'HaIti
c Htmn Je vous exp ime mi Prix 0,50 cea.tim-s
personnelle et cel'e du people DUOOT: PHARMACIE A. ROBERTS & Co
p aour la part que vous prenez a ___- ...---
ii nat;onli ; soylz si~r que .s con- Pri6-a d'aviser I'admini'tra-
cd: la Fr.ince seront plinecment ton de la rmoi ~ne arr gali
p &ar I'Al'enagne. t6 danI l, service d.J MATIN,
iWESTP.iLII: 14 Uie b.tnde de afin q 'iT y oi de su*ta reri4-
mineur, s'e!t liviee hecr aprei-midi di
manif:s*a'ion hostile pen Lint que le ---
Eiz'el Frederick et le m nistre du .
i aecM. Di I3ru.k visiaie'n Ia sctne Mr G ietaino E. R. Penza
hatastrophe, iI ont accueillh le prince LE
dsa hues provoqn'-cs pir leur croyince ITA LIE -
le disastre ua t: cau e ptr la t gli-' Arger.teur. Dor( -ir. R6parateur
des d'rcecters de !a mine. Le gou- M6tallque et des Vases sacr6s.
lme d~ district ayjnt tenni! d.e cl-' OT &s services. an pii !bic *t I )i-
esmanifstan,; c tour t on: chlius a M r-e:uaii i. ats cu,6.- des !'a a.i-s.
Usuiteburd a to.te poiur cmrc.h.-r (;I.ANDI'RUE N" I7,
obil du prnce d'.ivanct r. I* or,T A'' Il \CE.
x 14 L.s I)urnaux conlinocnnt
demianilr A q ; p4ense l'mKrvur
S.lut : ic s'lnuLcr tn ii pareil iii)- 1 CT
I's;,Joutont nciore quc 1 s alltirns d. S, U C R T : I
lOetffent p'otfildjment Jd : absi ncei
osouv,.a.,,. L-. bruit court qCe vI-j .S v ud ez ut 0 *r
Sdcs jijlji jcs co.a1i'iAntes du p'o 1 d la a n* e
.Bulow qit co Si ie r spohi
a :taq-is do 6 6 1:. be t t -, l j'a hi
rempcrcur a i.it c! o'x Rd lam z 1
*Ia pogic de f.r le genCr.l Von ucrge MO -i'O
I pour gouvernI.r le pAyi avtc
irgie. -I donst la s:I( io 'ilj a 1t r co. i. e
14. O. announce otfi-ie:lement par une M N1.,i-e d')r olte.)bi A
de emperoro. iJmestowiV ( 19X7 ).
1'4 Le corrcsponl n d. a Li- L'Expositio a Co.nmrlnal : do 1).07
kh;n dit que la mort de l'empe-'lui a accord la plus haue Ir'coim-
di offi;iLllem.nt annoncc ce ma- pense.
*me te;nps qu.I. la rig nee du D6p6t G6n6ral :
.n, sous la hiute direction de
donarimer. 23, RU ,?: ROUX, 23
A14 14 L'.6kction do a gnral ( Ancienne RusBoN.v-Foi. )
G1ne.Cz, le candijdt ibj&ral i Tatia 20 o/o Alcool


. de ...... C


A. de Matt6is & Co
Maisoa fondue e'n 1888.

dprnie rs articles regus

Pa tf i in i H ibig.nt; Ro-
vyat [l'o t .ait ; Fo.itj, e t oy. y Par-
vll 1I i., i ; Sbavoln. I ,udr e ; etc. etc.
(Coll't '- de pmifuimeniitits 6lAgant4.
i'dtarful rJ;tIoil As ris ; Lotion, Tri-
copherou ;.
Lampes, Fouets et Chn'ois
pour buggy et buss.
Argenteri e de luxe, Bibolots,
Moustiqu aires, Brosses. Pipes, Fumes-
cigarettes, Cravates, Waroquinerie do
toutes qualitks.
La Mliison a toujours un grand as-
sortim-4nt do Bijouterie, d'Argeneurie,
de Dianat., & la disposition du public
en gtniral et A la port6e de toutes
les bourses.
A~ale-s d'f orloge-ie et de
B'jou ,rik : Gratures, Confection
stir cormiiande.
A:h:. le vieil or et vised arget,--
diamant et picrret prdcieui es & des prix
a anlfaqtuc.
ACHATr D'CAII.LRS DI CART
Prix. exceDtionnel

H 6tel Bellevue -
Le nieux situ6, le plus con-
fjr tabl,.- ('hamp-de- Mars.-
Culiiri rtnomrnmA.- Vue sur la mer-

A Vendre
Uni terriaiii de 40 pied- do f.aade sur
120 do profon'letir dl(penldant de la
prolri6id Jules Mg- A Bolo.'.
Pour le-. c dnditio is, s'adresser a Mr
A. Mo'iire, M;,gasin S. M. Pierr-.
Port-au-Plinc~', '12 N vembre 1908


l e mnue: plis Ie lpi
8'il n'estfaitaveo la "PUlaburyt'
Best.
La meilleure marine du monde
Celle qui done le meilleur pain
Qi product le plus de pain
Le pain le plus blanc
Le pain le plus lger.
Pour tousnaron~dago e ntsa '
Idrsser A:
Ernest Caster
representant de la PriLo.aT's Was
SBUR FLOUa Mu.N Co MoNu AOLr


M' C. L. Verret
Talleur-Marobh an
Donne avis & sa biaoveillanto cUlie
tl6e que sa mason No:7, Ra Traver-
sibre est toujours bieo pourvue d'am
vari6td d'6tofTes de la haste noo-
veaut6 pariiennoe.
QUALITY SUPaRISURI. CouPRs LOGATr
rRAVAIL soioG.N ExAcurTIO PROMPTSr
Prix tris r4ddsui I

Francisco DESUSE
Fabricant deo ohau-su
La Manufacture a toujours on dpb6t
un grand stock, pour la evte so
gross et en detail, de chaussures o
tons genre. pour
HoMuMs, FPamMs, ENrACTs
Las commandos des coemi-at&
e I'int4rieur poar.'ot Wtre ootd
plans une smaine A pen pres.
23,. RHe d PFronts-Fort,. 93
rEORT-AU-PRINC ( Am )


POUR NOS INDUSTRIELS
La F11)riqIue James Lelfel & Co

w.a -;eoinp''a81 i'armi leg Plus iAnportintles des Etat.-Uuuis e1
j111iil 1W M r.*,,'it.tlieii rnaliale, a (16c64 de conslitier tine Agenco en no
Il fe 'I.; '; S dO Sa sp~ciailtd: MACHINES AVAPKL'R, C AU-
IID~tKBIt. L.OCOMOTIVES, PUMPM.
TURWINES DE TuUTES LU DIUM4n-
TO9VNS U1 a-8011t veiu par @10a

p.,; de lore -p ier choiX.
Ce-Aarticles sont livrdq ouir
I- whart tie N.w-Yorkisolide-
niset emblillia en vie d'ouu
longue lr;Aversde.
On pett emen ir des
owns A I USi- SI-ANe A*-
cANAIC) o0 unA-Miai0
d[6i*'s fonowilamilII- I
leeur. ammie. s ma
du propulftair., 1K. McoheI
Sy. v.. n. sfjl Ag-aat pour HaPs d &. I&i i brique Jq~nk% L U I& Co
MiON- W n' SVLS'AI.X oflre iuviii A lles r'' avrIntaigeux t ies M sodUisA 4 o 4d
C.45bLel* i:eiet Itg toi lsdigi, pouv.ant 1re .n t-aejvr& par des "mk,
d -s ChLc- x (a 4 ades b."eef et poro-Ioiipantde41 5) ) 1 U) gmiio'm. ate jug doeaMO
Pir Ii'Cui.,-- *1br *c 1 ne qua d+t noilmlins A viCeur -is tutes lee dIImesqions 4 Ia
Fibri(p "e D. F. Sutherland des Eta:s-Utsis doni il *I a t lesadNM
patir lhijii.
(c..4aai ;ii..-s ofIt livr6: A N w Yolk moliolemeist .-ccaulsu.
I's i&'e 4'a Iresoser loulasd3t d ooss les r ,nseig meroestd at1 Wae :om&so No
au dii Ag, nt.
48, Rv* du Fvess6-ovde, PonT AU-PRuIG








Sacs videsl..


Eintrep ON G~neral


SACS


speciaux


Sacs videsl..


des Grandes


pour


D .


fabriques


Caf6s tri6s
Cafes ordinaires
Cacaos


Les Types Courants constamment en Stock par balls de 400 sac
Depais 18 centimes or jusqu'& 28 centimes or
Pour grandeurs r6gulibres 65x110 centim6tres et 70x110 centimbtres.
Poids de l 3]4 livres jusqu'A 3 livres.
'*a'cS'sti r middles et sur types d-s acbeteurs.
.Prix A forfait pour livraisons mensuelles francs port de d6barquement et, si
or le desire, Droits pays.

50.000 Sacs de 1'Inde


Vieane nt


d'arriver


par Balles de 300


Sacs.


Prix excepticnnelleme at avantageu i


S'adresser a JULES


LAVILLE


H fl I UTh BELLEVIE
Place dui Champs-de-Mms
P0R l r.AU-PRINCE (HAITI)
Mmn p i:'rinance ALFRED, directrice
APPARTEMENTS POUR FAMILL3
DINURS-LUNU IOK
to rof ri wden as L"s -p. Vwwaur w. -W r
PROPRIITM SPAClfU!rUQ, SPOUVRANT SUR DEUX Ra
PROMENADES JARDINS
Swla do rvception -Pie.- Grome$.
8Qv"' 9ies IleOltrique


Table d'IHte


ie~s ifo ler*, d o l0l a2how",
1.0 7 A 9 hwueidusefir


TANNERIE CONTINENTAL
DR
Port-au-Prince
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR


AGENT ET DIPOSITAIRE GENERAL
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT


SLEMEILLEUR VIN ROU

Si.. gourdes le gallon, Chez G. CORI
134 Grand Rue


MANU E L
D'HISTOIRE D'HAITI
De 1492 A 1904
PAR W\. Ih:ILEGARD1E ET J. Li16U5ASN
Ouvrape adc)ptt' ipar Ic D(%partement
del'Itistructiun pLi'ilhque
EI veiie cez : F. IRobehIil, v Alix
Ar'au. de Paris v, cheziN. Wleflleg:arde,
50, Rue Lainarre, I I'Imprimleri Amg.
A. Idraux.

Mason FK BRUNES.
4. GRWAND'RUE 195
Dirig~ par

L. HODELIN
Analw mmbre 4 d. 1kSeodo PMCs~s-
8bwp~ 0 ds 6tirs. la4iW s 4e Pori
iQ *d w~bielr "an -grand cho xV6.
toea a cp""" cadulmlx apaca, cheoio.
to, aiwo1pout' desil, etc, Recomman.
dep=Saltlvemou i ma-clienti. an#
tL acoldction do coupe61 do casimir
d40lsW do fautalsie et do piqu6 d.
20661boaUt6.
5Pl a11t& do CotuMMOS d no-
CWG.- CoDU F ranqaso, Anglalso et
Adrhaima do a la dernibLro pe'ocon
1a mlo M GCenfdC-ttonbe aausi dos CkW
tums mlitaires, habits brodde
4OInmaus. t41 iqu, hauite Oar-
MM.. OW6 et4, towns gd


GE

)ASCO.


JULIEN FLO~US
A acien ,'l 'e de la 6e' Compagnie
d ourrier. d'Artillerie ( Lorient )
So tienit A la disposition du public
pour tons travaux dt FORGE, et d'A-
JUSTAGE, dc REPARATION de coflre-
forts etc. etc. a de bonnes conditions.
lr e de la Revolution N 49
Vis -an- vi de la Chrambre des Doput U

A dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honueur d'annoncer & ses nom-
breux clients de la Capitate et de la
province qu'il vient dose iransf6rer do
a Rue des Fronts-Forts, avec son m6me
stock de chaussures, d la Grand'Rue
au N* 153 avec I'inscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dan les m nmee conditions ; c et4
dire avec lee b */o d'eecompte our la
vent en gros ; sans oublier lee me-
mes soins et la m6me exactitude.
La Maison so charge tounours de fai-
re prendre les mesareas domicile.

Mr Justin Pescay
Avise sa nombreuse clientele que la
Boulangerie S'-Antoine
eat toujours & Lalue, en face des
Surs de St-Joseph de Cluny.


PREPARATION


DES PEAUX


DE VIKCT-QDATRE (24i1 OfLEBU3


Vente des chaussures : Chvreau-glacA, Verni t
leurs, pour Hommes, Damas et Eafants.
( BOUONNi, ELASTIQUZ rr Lac )
En gros et en d6tail pour toute la R6pubi


GRAND


PRIX


HOURS CO


Rhum Barbancourt
MWdailles d'or, Mentioi' honorable, Membre du Jury, Grand
prix, Hors concourse dans toutes les Expositions depuis
1881 jusqu'a 1907. ( Ancien et Nouveau Continents)
Madame Veuve BARBANCOURT, seule d6p
taire de la marque Rhum Barbancourt et seule prol
taire des formules quji ont fait obtenir aut Rhum Barbi
court les m6cailles d'or de toutes les Expositions, a pris la I
les affairs de feu soil mari, et so tient A la mame halle, sise 7.,
des C6sars, a la disposition de sa nombreuse clied
don't les commander seront executes avec le meme soin que
le passe.


Chapeaux I
Chapeaux I
Chapeaux Il
PALLI R3 PolT-RIIC6
ACCOUREZ CHEZ
JOSE SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours dun chapelier remarquable,
M. JAts TESTAR, d'installer une
FABRIQUJX DI CHAPEAUX
PLACE GKFFRARD
8alr de CdMeg de LevA .
Pour tous lea goas et pour toates
lIt boures.


A L'ttLEA
OORDONNEIR

CHAOss4am t 4 a r
Proaptiudm et so
des taet id qu'en proto
Chaussures de Do me
vail toojours tout ce qu'll 7
nouTvaux. _.
Former amdricaine st &rA
Messieurs ; 614anta mt
Pour lea eoants le plsEl
Travail soUlidae*j!
des paux do pmi
IA rato de grand dtoM
PAfts, Cirawo 6t%


I II I I ----


- & aI([ ~ lK K1 VI:IF~\~:z)i )JYt% 2(.s;Ee~


W