<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00362
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 19, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00362

Full Text



Deuximne Ann6e, No 366.


J


PORT-AU-PRINCE ( HAITI )


Vcndredi, 19 Juin 1908


6


QUOTIDIEN

ABON NE B TS : DIRECTEUR
AlONER NTS, -DIRECTEUR: LE NUMPIRO I CENTIMES
PORT-AU-PRINCE UN Mos. G. 1. Clem einxt M agloire, u
DiPARTEMENTS Taois Mols. 3.60 --- Les abonnements parent du Ir et du 15 de chaque
RIDACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
fiTRANGER........ TKoIs Mois. c 6.
RNGER......Tis Moi.. 6. 45, RUE ROUX, 45. Les maniscrits inser6s ou non ne seront pas rendus
PoIr tout oe qui oonorne l'A4d"vitatration du Joirnal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 4S, Rue Roux Co Bonne-Foi.
Peor tout o* qui oovcerne 1'Amr tnitration du Journal, s'adresser & Monsieur Arthur ISIDOPR,, 45, Rue Rour ca Bonn-FeOi.
I I i i ii


LA PRESS I


MENSONGES E

Lag Bateaux de guerre sont venus,
itb et sOjourne dans nos ports et
mot partis... Leurs marina sont des-
ceisa paisiblement, ont parcouru
Uno rTs et nos campagnes, n'ont
twrod que I'ordre et la tranquillity,
ldrsaknce on la bienveillance dans
Spys qu'on leur avait depoint coam-
Snlternal, et ils ont bien du se de-
eader A quoi pensaient ceux qui les
Po rnent pour les avoir ainsi en-
Ad i dessein de prot/ger des co.n-
PiiWtqui ne se trouvaient nulle-
mut dans le cas d'etre protieg6s !
Anmomentoh I'Angleterre, la Fran-
0, le6 E'ats-Unis, I'Italie et Cuba
baent represents simultandment
des navires de guerre dans la ra-
e Port-au-Prince, j'imagine le
hWt contentement personnel de
Son trois strangers qui habitent
depuis peu de temps. Ils s'en
"riat laiss6 center par des alar-
,wtu, on avait 6voqu6 devant eux
is rande trag6die de 1804, ( dernier
aM0 ) leur avait montre le Gdne-
r Nordvoulant renouveler les mas-
Ue" de blanks par lesquels Dessa-
ioes couronna dignement son oeuvre
c0oale, eon leur avait d6peint le
People Haitien anim6 de sentiments
entt eet xenophobes, n'atten-
tLs uun signal pour se ruer
orie S 8uslats et Legations, mettre
~Part tos leas rangers, promener
isiot s carnage et l'incendie : ces
ueioagi .sang exag6rees encore par
.y ava.ination afol6e, ces 6tran ers
a 'vatot plus tenu, et la peur dans
't tre, tremblant par advance du
treau diio ilss avaient couru au
re~I dCAble et avaient demanded
SsU GOUoernements l'envoien hAte
Ceta eU de guerre.
.erla t Waiment pitid de lire les
Art" ('Emrope I
Af do 15 Mars, ce no sont que
tf e st calomani ilfAme! Cs!et
is -, asmbre des flasill qul eot,
W Wed uoaolaan port do


TRA G N G E E tance, mnai.s (que voulez-vous, ce snt' ,r. cotte letter ,,Iena,'-twe, tout le
STRANGERE jeut de princes ..... m d I'a lue, t ,uelle sera la tu-
Demain, la premiere occasion, factiontioi des (iouvernements 4tran-
cela recominencera ; on v mettra gel's quand, enu recevant la commu-
inmee plus d'entrain, et il se trouve- niration de leurts Ilpr6sentants, ils
T PARTI-PRIS Ira toujours un public nombreux de 'V trouveront ,pas c ton commina-
gogos pour gober les canartds et s'd- toire qui rtvolte a distance ces bons
chauffeur centre les ngres d'llaiti. journalists!
dix & vingt-sept ; c'est ensuite les Que dis-je demain I oui, ces hons journalists I Cha-
Consulats et L tons en prl, cun d'eux tie demanderait qu'une
Consulate et nations en p ril, peut- Mlai dja, voila quej'aisous les eux chose : u'on leur conlie seulement
me a oia qu ( ce a peut- tre est un une quantity de coupures de jour- )pour un jour les renies des Aflaires
posme de mauvaise foi! ) les massa- naux europdens oif, sous le titre sen- Etrangres, ils in auaient fait qu'une
res e asse, la vie et la proprinte sationnel : Une Nouvelle Rdvolution p bouchle de cette Haiti Vite, ils au-
destrangersmenacdes, lemouvement Haiti, tous le grads organes, et tous raient envovy une flotte, et, bourn,
nettement x6nophobe, et toutes sortes les petits, de la Pre..,j Europdutine, bour, et tarara bourn de hay, n'est-
d'horreur s nventaes n nmme lat- de la Presse franlaise surtoti, -an- ce pas! on mettrait ces villains nkgres
d'sr por dn igrer tant6t no're Chef noncent que ( le i(;n riA Septimnus a la raison !
d'Etat, tant6t le Pays, tantt la race MIarius, ancien Ministre de la (;Gurre, Ce n'est peut-ktre pas si facile Re-
noire toute entire s'est mis A la Itte d'une bande de girdez ce qui so passe au Maroc Ce-
Et ces mensonges 6taient propagts rvolutionares t Haiti, pirli tt la la no levait-il pas suftire A mettre un
avec une rapidit incrovable, lances r'volte a coup de fusil. freirt .- la :.ine et sterile declamation
le plus souvent aux iturnaux avides Tout cela, parce qu'il a pl ;u (a ( ;- de ces gazetiers d'outre-mer'?
de faits sensationneis par la Presso rn;,ra! Septimus Maiius u'tcrii. .le Auront-ils s.eulement assez d'esprit
Associde. Kingston ( Jamaique ) utn ri6,iiqne ,pour recotiatltre qu'ils ont fait fausse
Certes, ii doit y avoir un contente- aux accusationsd'antipatritotis'rie j'ps- routt, qu'iL out parldt de travers et
ment supdrieur A se dire que cet e- tement portAes contie lui, et qlu'un IMtenent, moi universal, ces mille articles et en- quidam de Kingston a trouvt botn de beaaucoup ?.
trefilets de journaux, ces bateaux de: tolgraphier au Morning Post ( ol en S'apercevront-ils que malgre leui
guerre s'essoufiant A traverser les .tait Ie besoin ? ) que ie g,'n'ritl Ma- ,n.nimnitti A combatlte la thdorie du
mers pour arriver le plus tot que pos- rius fiit nn appel aux armes (ouvernement llattion sur I'abolition
sible, I'autonomie d'un people mise Ces Intmes organes graritrl et du droit d'asile, :'est cette thliorie
en question, toute une race jugee et petits, et les petits client It lu S trt !-- ,qui prevaut, car dCej, la voilA admise
vilipende. que tout cela, c'est leur annoncent eacore iqe le couver- par deux des grades Puissances:
muvre, A eux, deux ou trois, et que nement d'llaiti vient d'ahcsser une eIts :l;ats I'nis et la France. [LAngle-
pour obtenir cet effet b(euf, ils n'ont lettre mena;:ante aux conu-il s Etiraii- tetre et I'Allemagtne suivront, et tous
eu qu'& grifTonner quelques lines gers pour leur declatr, qu'll a qu'ils ont d6posdes au Bureau du de meltre tin an droit d'asile plans les parce (ue le droit est de ootre c4td,
CAble. 'Consulats. Et ils ajoutent, grave- tt qlu'autre chose est d'injurier un
Or, maintenant que IA-bas, le cal- ment : a Les leprcsentants des Puis- p)ouple dans les journaux et autre
me s'est fait dans les esprits, mainte- sances envoient des tappoiIs A leurs close est de discuter avec les Repre-
nant que les Gouvernements et ls (Gouvernements respectifs. sentants de son Gouvernemeat, qoand
partioulierd ont recu des rapports Ce dernier paragraph est sig jii "a- co government a raison. Nous
plus sinceres, croyez-vous que ces tif; it veut dire: ( ('est tro, fort Ce avons- et c'est une des forces du
m6mes grands journaux vont se don- gouvernement de onigres en irene gouvernement actuel- des Repr6sen-
ner la peine de dlmentir leurs pro- bien large, mais on lui en donncira tants I'Etranger qui sont A la hau-
digieux canards, croyez-vous qu'ils sur les doigts a tour de leur mission, et nous pou-
s'abaisseront les superbes A re- Cela revble un 6trange etat d'es- vons nous feliciter de plus d'une vic-
connattre leurs torts, a fair amende prit chez ces journalists qui ont I'air toire diplomatique. C en est une con-
honorable au petit people haitien et A de croire que oe people ind6pendant sid.rable, que nous remportons en ce
son chef d'Etat ? que nous smmes n'a pas le droit moment meme, sans bruit.
Mais non ils nous ont fait en nous de prendre une decision d'ordre inte- A la lumibre de la discussion loyal
croquant beaucoup d'honneur Us ont rieur et came, le parti-pris disparalt, le
d6bit6 des mensonges absurdes, pro- Cesme nesjournaux n'annonCaient- preventions et les prejuges tombeot,
voquant centre nous l'indignation et ils pas en Mars que les Representants I'erreur est econoue et o'est Ie bon
la colbre des peoples et des gouver- des Puissances A Port au-Princ a- droit qui triomphe.
-ementa strangers, ils nous ont fait vaient somm6le PresidentNord Alexis Mais cette victoire passer inappe-
envoyer des bateaux, pour un peu, d'abdiquer ? Oui, tout simplement cue C'est A peine si lea journals
on noes auralt bombards d'impor- N'est-ce pas trop naif ? 'trangers la mentionneront; ilH s


C' i _C, ii










tairont systEmatiquement, attendant
qu'un cAblogradinme nulteur vienne
leur donner encore occasion de jie-
ter I'alarne aux quatro coins d
I'Europe ; ils cricront cIIeore (jC 'o
massacre les blancs .in mass, q'e 1.
pays est a feu et ai sang, poir quc'en-
core les Cabinets s'Y-llltunvet, (qu". des
Bateaux de guerre soient dt'e-pclh(s,
'i'ils viennent st'-joutier un iinoi
dans la Ip,'ilique radc de Porl-au-
Prince, pour quie Iurs -; a in-: oxa~cr-
sionnent, pour que Ifurs ofliciers
moutent A clioval .t kIjilaktrit da:,
paysages, i.our qu'i!s vo etit arel miner,
par nn l)peiople nlhousia-sle, Ie p'is'
populaire et !e plus aimed, le plus douxx
des Chffs d'Etal, tandis que lcs Port-
au-Princiens no s'apercevront de la
pr6serce des cuirassv s 4ti'rangers que
par I'didvation du :,iix des ,wufs et des
igumes I

La Union Mettalic
Cartridge" Company
EST CONDAMNEE
Comme complice de Giordani

Le Gouvernement d-s Etats-Uni; vient
de firee condamner la a Union ML:allic
Cartridge ., de Bridgort ( Connecticut ).
A P. 2.ooo d'amend:. Le Tribunal fdddral
de Hartford / Connecticut ) n'a pas h6sitc
A prononccr cette sentence centre ccrte
puissaite Compagnie qui s'dtait d'aillcurs
avoude coupable d'avoir, sur la demanded
de M. J. M. Giordanni, dds;gn6 cornme
du ciment les cartouches conteaues dins
les barils qui devaient &tre exptdids aux
Gonaives.
Cette decision, suivant d.. pi', la pin de j infligee A Giordani, rendra plus cir-
conspects Ics nmrchanJs d'arinLs (t det mu-
nitions qui, jusqu'ici. ne se f.i,,iint aucun
scrupule.A metcre A !a dlipoitio i des conS-
piratcurs Ic mn.atriel d* g :rrc d t it,
pouvaient avoir besoin.





RUNS8EIGNEMENTS
MtTfiOROLOGIQVTr s


--
Observratoir-o
DU
SIMINAIRE COLLEGE St-MAFTIAL

JEI:DI 18 JuIa
Bautomtre imidi 76), '
minimuin 24. 1
Tem~praturemaximum s
moyenne diurne 29.6
Le ciel trds clair le mating, s'est couvcrt
1'ars-midi.
Pluie o nord entire $ h et 6 h. du soir.
I mes t m toujours ts fort dans la jour-
Le baromtre reste tres elev6.
R. BALTENWECK
D6c6s
Noos avons rccu le fairc-pan de Ia mort
de MIu Vvw Ulysse Latlau, n6e Flore Fili.
cited Fait Boucherea., dcedee hicr, a 1'-
e de 68 ans.- Les funerailles auront
1e cet remidi.
Condo.a es aux parents de la defunte
et Micaulicremcnt A don fih, notre ami
T. l Srtaire d'Etat de I'Instruc-I
PlJ blbiqm. J


Pompiers Libras
pwjs lisoas dnms I'Exposl Gineral de
la Situation:
Le D6partement de I tcrieur ne se las-
scra pas de vous fai-e l'dloge des Compl-
gnics des Pompiers Libres dc la R6publi-
que.
Ces Compagnies pour la pluspart,
n'ont pas un materiel convenable, Le Gou-
vernement ne veut pas perdr e e vue qu'il
leur est dO de la protection ct des encon
ragements sp&ciaux. Elles le mri'ent pour
Ics services qu'elles rendcnt. pour le de-
vouement don't elles donnent preuve en
toute occasion. La Compagn\ic det Pom
piers libres de Port-au.Prince a droit A une
MENTION SPICIALE. le ows rkm.:nderai Je lti
enir en aide d ins la measure des resource's
publiques, au mtwnent du vole 14 budget.
Tribunal do Cassation
SECTION CRIMINE.LE
.Audience du nmrcredi 17 juin 19o8.


Le Tribunal, sous la presidcnce de M. le a I IATIN P
V:ce-prd.ident Erilst Boniihomme prend lM'osi- ur 1.3 Directeur
siege A dix heures et demise du martin t ,
pronounce I'arrct qui rejette come mal- .' u it volro article concr fonde le pourvoi du MinistZ're public dua avis ia-trimoniaux i para dans v)-
Cap Ha'tien centre le jugement du 'rribu- I r j'ounal t'o samedi 13juin courage,
nal civil du dit resort, en date du 22 Mai '% v,)us bliAnez Its nar.is -- pet- tc o
1908 qui rcnvoie le prdvenu Albert Tho- I's fI ulnnes aussi-- qui intressentt I(
dore hors de court. public 4 leurs misbres conjtgales, tic.
Plus rien le siege est IevC. cC. E: vtous di:es a q :i cIer'iam (ii-
Tribtnal Civil r'cteurs-; d q(utidiuns devaieni avoir
Tribunal Civil a-tz d.) conscience pour vxp iquvi
Audience civil du 17 juin 190oS. 4 a leur client que l'avis mnalrimo-
.e Tribunal sous la prdsidence du juge 1 niail u'I ,uunu'. porlhe Id'Ife le ,
doyen L-o:i Nau, assist Ju! SubStitut A l*almo ua, il t.0 suppritne paI-ltcs-
Thibiult a reniu les iugeinents suivants : a ponsabilit6 du rnari q i contini e
Celui qui r jt:te les tny.:ns tins et a d'endthsser toults les actions do ~so:
co'cli:sions de A. Guyo: dit p.rim&e ins- w6pouse inli.16e, qu'il deneure respon-
tance engage devan: -e Triban id 17 7 sable des deoles contra 'des, etc etc.
Mai 1907, condamne A. Ouyot aux d4- A m&h humble avis vous faite.i
pens die la procedure perirnme et de fins- erreur concernant les a'isages quo1
tance en peren option adjugs A MichI V-!- j'ai sorigne-;. En effet, ii sfllit do j-
tenrnour tenirNie de do-nma.es, et ce, non tetr un -nimplo coup l'trii sirl u., coon-
comnpris le coCit de cc j- 'ge-inr mentaire (idu I)coit civil pour voir qur
-- Ce'ui qui ddbou.e Paul Perraul des .sa.s I'avis in.trd das uan qauotdieu,
tins. moyens ct conclusions comm leil mar l i st res)onsable des d6fie-nspes
fondes, en parties rejette les domnmages ia- de imn *,gi_. quo la ferncl! pourrait
t&res par lui r6clambs co n r.e rn' arn pas contrlcter av"c I'autorisatio-i du m i-
Ijutifies ct le co:.ld m:-e a raycr A Pierre ri (:Ii, el par il ca,, c lud:court, ali teCinm ni Idlai pour Icss ns It rginde de la communaute It'-
sommes djA pe:ques 2 o o :ur Il march gale.
de 98.ooo dollars, ho u;ns Ic morioant dcs uvr'z, s'il vouis p)latl, lu 3e volunt,
travaux et ouvrages ci-api.s ddsigies tels : de Droit (ivil de lLaudry La'amntine-ri
beffrol, cloche, o:gues, calran, sonnerie, page 65, vous v verrez cnci : :'oifo:-
table, autels, para'onnerre. portals corps timmemclt aux rI.ieIcs d(I roit coln-
de grilles devant feri cr i'ddificc, transport a mun, un mandate tacite liabilitoerat
et mise en plac- du mraitrc-au'dl et 2 o/o- lat minne acontialicter pourle coinlp-
dans Ilavenir a ifur et A measure des verse- a te du iun i. totl aussi bi en qlu'ui
ments A fire par '1Et.x: sur la valeur des'a mandate exprLs. l.a jurispisudence t
travaux, except sur cel!c de ceux ci-dessus' lea auteurs admettent, comme on le
inumdris,dit qu. l'dvaluation du chiffre sur ftaisait dUjP dans notrn aucien droi,
lequel seront pre kvI s Is 2 o/o sera faite a I'existence d'un pareil niandal au
par les partiei o par Louis Roy,ing6nieur t profit de la femine pour toutes les
A ce commis au cas ou il n'y aurait pas w ddpenses de mo nage, telles qu'achat
d'accord entire elles, comp:nse les d6pens. a de provisions de bouche, de lingeat,
.Affaire entmenue : a d'6toffes pour les v6temeots ,
Madame *Vve Aug Cany Nicolas a tons details don't le maria o'a pas le
contre J. B. W. Francis. a loiir de s'occuper et qui reotrepIl
fires a naturellement dans le d6parteseto
ffaires de la ferumei. [ mari et la commia-
Eamonime Delva,Veve Paul centre naute seralent done tenus de 'execu-
Mibea Bout et les poux Charles Liau- ion des obligations que la femme
tud (continuuiioa renvoye A quinzaine j contract danscette sphere, sans que
Albert Denis centre Men:or Armand a la femme en f.it elle- meme tenue sar
( continuation renvoye A huiti ne.) ses biens personnel.
Fontilus Fontanaes Coln centre le . .......
sieur Val Bruna ( continuation renvoy&e i Le mandate tacite eat susceptible
h ine ). d'6ere r6voque comme le mandate
Avis Commerc'al i exprs. ette relocation peut r6sul-
Monsieur Donato La Torraca devant par- ter d un averissement n dividuel,
tir prochainement pour I'Europe price ses asre.s, par le maria aux fourens-
debitcurs de venir solder leurs competes le toeu.r, o n mnme d'un avertissement
plus t6t possible. eollectif donno, come on le volt
Port-au-Prince 1s join 9o8. ,u. etlo per Vte des our.
waUVY. etc oft.


D6part
Avant-hier est par:i le steamer a f'rins
Eitel Freidrick. avcc les passagers suivonts
pour :
Jrdmie : M Ie Ida Arlet, O. DuradJ, G
Mloussalm, A. Banchet, Mile C. Gaveau,
C. Clr&i5, Mle C. Blanche', A. Mainville,
A Rouzier, M. Moussalem, H. Chassagne.
R Durand, P. Bridman, Mmne F. Naudc
et enfant, Louis Arlet, A. Richard, T. C.
Brutus,

Notre impartHrl;i' nwo faith anr, devoir
do publier l'a,'icle ci-dtt.ous i 'c
qrellant repen iant que I'aufter ait gar-


Avis Narimoaiaux

Po I-a -p Tr n", 15\ J lin l 1i)l .
A .\ouiiieur le D c-cteur du J.'l,'ri :
*t 1 ..-


S.int-L.ouis-du-Sud, le 9 ji
Adresse d Son Ex~c
le President de la RRI
En son
Prd.idt nt, -
I o{.',oniiaissante envers
le I'trdsitlent de la aRdpubli
sociuti;l d(e cette commune,
no i nju'au nom desmalhe
gr ,ds, vient tlis i'eipct ,
ir rcier Votre Excellenced'
r.iss lai 'Commune d'a
rI',) Labossiie, ce s,.artiaw
En effet, IPrsidlent, nOut'si
pai Vouri le dissimuler a 1
erei nte d'etre dbmentis q I
faiions It devoir de le dll
Volre Excellence: SuAs le r
tld co N6ron, la mnistre a4
baton, frappait aux portsAl
paysatis ; aussi, est ce tOmJ
doi notre reconnaissance Wr
nrous venons, encore une
cier Votle Excellence de now
barassd de cet homme qui M
anti la commune, s'll y av
rest de cette annee. _
Nous serions bien BMi
si nous laissions passer
sans prier Votre ExcdlM
p.i meltre d'adresstr, ici
leures felicitations au
lear qni, assurement,
Votre Excellence sarlr
qui so perpltraient kl,
vous articulcrons, en tS
Nous saisissioras 1
dent, pour vous prier
pectueuses saaltioA lO
m4mo temps k notre
ment au GouverOeW
cellence.
ANILUS CLERMOWT l
FLEUR,JH. MICUABL
TALY, M. PgrIT, B. T
BAMAJOR, M. N1COLA g
BART, J. LaerAIc,
L. JA. Dlucs,
OecAa LnAunm, E.;
Lf^


Comme vous le voyez,
so pre'sente chezCoby,
eCliajpoteau, Ilastien ou
mert:affls potir prendre d"
alimenlnirers u des dit
est itlyaimeni a e.ponllsqabo*
Iefs rournisseurs doiventa
ai'accordtr A une crfmme
crdAit raisonntulde eu Egard
lion du 111:10.
*[,(- mandate f acile, donn6
( Iri A sa Itifne pour lea
mtrnia'sige, sl'pposant la ub
enlre les 6j'our, ce ma
Ceif!Siiti d corrnme imPI
I 1,s '1"I Olix--i Sip
MAlis 1)0th Ce qui s'agitdg,
.1 o:. i(, mCme horse a I& -
jiiaIa CI ae't s insertion do
Usgislattur a r&gh Ie s cm
als. 1293 et suivantsdu Godd
souhaitoans qu'apris ceUs
tit'a) VoUs Consentiez A mmkoeI
votre int6ressant journal ls
trimonjaux. qui avertissent
tmcnt Ics fouzaiisieu as wui
limr-t laalituellement Ie
I'is'k ne doit dire que C
n'%* at m rien ne Hidicule.
s il v a des corntradie
tniont connatlr. par Is
%'euillez excuser I'anoo
AVOCAT-GCO
r b u d

Tr'iiBune du e






pe es mes situation Cuba qui est des plus'd oi Le nobilis ivils t Arriv par
penoeS Intimes atisfaisantes et fait bien augurer dc la ii::aires'de!Saragosse, les minires et M
I transmissionn deIl'lle aux autoritPs cub tics L il partrent ensuite pour Madrid. le dernier steaner
S.mi ec crle idte unn Compost di Irasmission qui d'apres la proclamation L'a violent orage a cu lieu hier sur Pa-'
Sde I nre cde l'enfant ust rai- du pr sent dt voir lieu en fvrier ro- i snliceu A nt de grand e M arNish's K ola
Wounb:efafit de Dieu C'est 1% foyer Chain. A en jtgigq 'ar:le rapport, le st Crt- Sr PLTERSBOG. Le uvernelnell
Ilho me, aprls avoir lutti touteila t-ire est pcrsuad, .q:e'la transmission des dposa aujourd'hui sur lc tur u de ia DE KING STON
'R;i "dsot = \: J :ndDE KINGSTON
ientir trouvcr la tendresse et !a pi.Ivoirs aura hItc. sins Ia moindre fric- Douma un projt de I.,i atutoria", -une em-
U--,ltiOn. i, toujours atendu, toujours t on.
t 3u i i vien le soir re- prunt de oo500 000 ooo t francs. En vente
irelment ac l, ,1 vient le soir re- VASI.NcGT Le coirass6 eNewhamps- BAKOr Ue ten:a ,ve d'.-. ,ssinat a C z Cat.at Fouchard
praper son Are L'homm nest pas fat hire pariirt de New-York le 3o juin A 6, cor nise aujourd'hii :ur le ,lef de l.h
i'i0olet nt. I a I cri double : is a dcstina ion d Qu bec o i assistera au police qui a td bless6ai- si que d u< agents Rue du Centre
.c ness icmcnt becoin de s'Cpancher. lt es de Tri rc-':tenaire de Ia fondatioa de Un serge:,t de picece a t', tu I-
eI c d'Eve, au milieu de ses en- de la ville au mois de juillet. Le vice- Les oupabsont pn s'echapper. I.e soussign avise le public et
chirts, I'ho'nme jouit de la 'plenitu- president Fairbanks ira A Quebec sur ce W o T 7.-- Huit cents officers commerce d ette vile que Madai e
FcJe son dtre. Aussi, se sent-ol heureux, unvire pour reprisen;er le prisir-it. C s *- rsde i'' ,Hrtront pour 'ish- Rielcrd lils, son pouse, a eul e la
o'grd toute fialitr si I' noir recruteur BERLIN r6. Les reultats des elections a rne d, I~ rIatjI snardi ct d!manche pour ipro- uration desa mason de Commer-
A oubres ,'a pa's dnimebrd sa chore fa- la Diite prussienne o'it A peu pr s &tC con- y ,ailtrnir l'ordrc (d cas de deserdres'o ~ t*tbij str cotte place el quo per-
ille pour laquelle it se ddvoue chaque former aux provisions. Ils out ceci de re- lors des prochaines &ic iones. e i sonr. it'est Iaulorise A fair des re-
j tr davantle marquable que pour la premi ee fois six CmH CAGO 17. -- La convention national couvr~, ents pour son- compete, A
Le rc cta ir .n qu bru'e la ifln membres socialists ont dte dlus : Its po- rcpubliciine coriinue. Ses tr.,vaux sani r-i motms tl'un ordre special signC do lui.
aede I'amour, sont iLs deux bons g6nies lonais ont gagnd deux sieges et les con- suIat bien r a,,incibles tuslqu a pet Ga r cn
e wlcu J sttin ilfadir, qui nait tou- servateurs huit aux dCp:ns dts dlibdraux. Gonaives, le -juin 9 08
p.s fiible de corps et d intelligence. Le ANVERS. On a rc a ici de nouveaux IIICARD Ills
ie.et a mere, que la nature a fits pour details de la c6te occidental d'Afrique au Le Docteur l a vela u -
Anicn indissolublc, out une noble ttis- sujet du vapeur ( Ville de Bruges a qui a
rion lrj plir vis- vis de ler enfint. could au mois de tma dernier au course m r i ti)nsinerdrelen it les nomn
C'est IA ux qu'il appartient de former son d'un ouragan sur le Congo sup&ricur. Sur tbriux anit e oi, a f publ tie bie veilla Allni
arr, d inpirer cet an:g:e d la terre, ap!s Ics ix eurod6ens qui ont phrl, quatre ont qui lui on. donli plant de Ill t. iles do a
hinvoirdonnC la vie. C'et A cux quq'il c p:ii par des indig dnscinnibales pen- sympathie t I l'ccasion d la donlioli-
mie:nt de former .a ioune Ate contor dit qu'il e ssayaient de gagner la rive A reuse circonstau:ce ctli a si p0lsible- AVIS
ament aux vues Je Providence. I st !la a g1Ig pu,, ms :i mo'i nt t dvor6s. Dix ment impressiorn6d tlus dans la jour-
one abso'umen: just de dire quc rin sept t~grs out dtte noydes. n6e du 11 du couirant.-- 1 faith, avec
tW Tdciatin ne tIeNmpce le tre et la m're. NAPLEs. Un incendie a d'truit l'dglise I'aide de Dieu, tous se.- eflits pour I* Mc siurn Is :s ctionnaires de la
hdbde, 'enfant qui a eu le malheur de de S.-Domingue. La couple s'est effon- reonstitier le plus I tt possible l:Comagntiej de. (;Iheiins de Fer de
ire an de ces bons g6nics, ,!cvient un drde et plusicurs tab!caux anciens de so0l C(abinet d'Elet:l'othlrapie donlt Ila 'laiine d i (:ul de-Sac ont convo-
stbtdu sorn, sur:out s'il a perdu c, ii grande valeur out 6t d6truis. I'utilild est reconnue pat le public. quLts ci A-setnbI6te gtnale le mardi
qaid&vait vcilkr sir son berceau, et A qui TANGER I6. D'aprns les dernicres nou- EI attendant, le Docteur aveau 2p, .Ii illet 11i8), ':t i 1 I2 du martin au
haru'uI rissAit ipar de douces harmo- vtlles reucs ici les cinq rdsiden's fran- anyone q I'il se tii.lt lla disposition Sit;ge Social, sis au Ctiamp-de-Mars,
ai I I lui est ravi c. m61rmnts qui de- s is qui s'6tatent rdfugids dans une mai- dos maladies h domicile p.l ur des tiai- N' 56A.
nimtf ormnr le foid Je son cceur et de sa son de Kasr El Kebir qui 6rait entour c !eneuns mn6dicaux et des operations ). DRE DU JOUR :
pes.i Prui de son berceau, il n'a pas par Its indiganes sont miaintenant hours de chirurgicales.
tr idedouces parolts, d attLctueux sen- danger par suite du d iparr des troupes 57, RUE FERI 1U. -- PORT-AU-PItNCE o1 apport du Coiseil d'Adminis-
timac,- ni la t ndresse, ni les caresses de Moulai H~ d. o- tration
d'Iw axre. II n'a pas cnnu d'agreables Le commandant des troupes d'Ab-EI Consultations : a M 4 here; apr. mid. 2o Pr6sentation des Comptes.
umat I Aziz dans I'un des camps situds pros de 3 Renou'elloemunt du Conseil.
Ioreax l'enfant qui grandit sous l di- cette ville est alIl rtjoindre les troupes de R D J4s- D' A Ii'le 4 ,rem'Div ~er s.
ioim des auteurs de ses jours Heureux Moulai-Hafid la tte de cinq centsPorauPrince, Jin 1908.
rueflt qui grand: sous lc yeux de sts homes. 146, Rie Rdpubl'cain-, 146. Le President, Le Secrt!taire-gdndral,
.llat wires. II fait les ddlices de la WASII!NGCT. La flotte command& 7 e rTIATiOCI A G. SCiWEDeRSKI E. PRZirnAu
isoa;il est I'objet dal routes les sollici:u- par le contre-aniral James H. Dayton qui SAR CG. SCHWEDERSKI E. PRZ U.
k&S ii ouit p inucrment dm tous es pri- partir:a dd San-Francisco le 24 aoiat pour ..
ottqu i a ptu a a providence d ac- une croiiere A Honolulp ct de Li A .1 Ii
4 i cet Age gerein .. Et si l'amour Sinoas itude A 2,300 miilesde distance l e p
lErgi mimne i;l accomp n,'it I'union, cet s.ra comiuosde de dix huit units. Ell
Jleysttlieux, qui c-,t son fruit, a la puis- comprcndra les hLit c otseur, cuirass' de
N pde le fortiti.r. Ia tlotte du Pacifi.ue de l'ainiral Dayton i s J Ls L VI
C'est grAce A on uca' ion ce qui est huit contre torpilleurs et deux transports.I
I oheur pour !a .ocitt que cette u- IASHINGTroNS C'n convention pour 93, RUE DU M G SIN DE L'T -T, 93.
ide deux coturs ou pliitot de deux A- les colis postaux entire les Etats-Unis ct la 93, RUE DU M AG DE T, 93
Utse maintient, mangrd Ics orages de la France a t6c signic hier par le potmas:ctr Viennetit derecevoir par 'es steamers FranQais et Americains
ljsqu' avoir des souvenirs don'tt le g6ndral et l'ambassadeur de France M. Jus- Jes articles frnnQai- d' premise fraicher :
m .est si puissant. serand.
Q 'llst beau, qu'il est doux de pou- PARIS. -- Rente fransaise 94 74. Pltt'iS l foi e gras PIull'U s Saucisses d'Oxford
fftuaonter, par la pcnsie, le course d'u- Aujourd'hui et hier a Chambre s'occu- Poudins noirs Saucisses de 2Cambridge
.ableeexis.ence, de recons'ruire A deux pa de ladiscution de l'imp6tsur le revenue. Amlouilleit,,s MIaquereaux ii l'tuile- Amieux
bis par les souv.nirs. en presence de Plusieurs dUputds ayant demand la dis- (:ervelas Sardines lites- Louit frires
4 es chores. qhi sont la consolation de junction des articles concernant les bdire- iteard,
,4k Vkille EnFroaige ug(l T de).outarde en pot--aMa Voisine
vinlles En eux on retrouve Ia vie. fices industries et commerciaux ct le ren-, difP de MoutarCe n po t- a M Voisin e
eneffe Une des p'us deuces satisfac- voi A une commission. M. Caillaux s'oppo- More. Pickles au vinaigte ot h la moutarde
si les enfrts ne laissent pas le p re sa cc renvoi ui fat repouss6 par 296 vouix
"*re aux boards du tombeau. contre 225a dance jeudi. Sauci ssons de Lyon
J. BLAIN Le Sdnat vota le project concernant les Petits S
pensions des invalids de la Marine et s'a- Petits Sauo'sons d'une L .vre environ
journion norle des jeudi.hemi J nbons d6soss6s Beurre Bretel, boltse d'une
ILacommission sena'oriale des CheLins
de fer rtunie sous la prtsidence de M. La- Fromage de Gonda (pAtoe grasse holl.) livre
I- A biche entendit M. M. Gay, president du Biscuits fins Olibet, Boltes de 2 liv. Bibre fran,:aise, Marque Atlantique
Conseil d'Aininistrauona, ct de Larminat, Bonbons assortis. Brune et blonde
6res D6ptches Directeur de Ia Compagnie de l'Ouest et
shes le Baron de Courcelles, president du Con- Beurre de table de Normandie
sell administration, et Heurtean, directeur
8,8 11 est a peu pros certain de la Compagnie Or:Cans, au sujet de leurs En bolte de 4 livres P. 1,40 or.
Soventiona a-ion tie r&publicain e propositions.
Taft, comme candidate A pr~si- 1M.Pichon assists hier A un banquet Cig re de la Havane en bose de 25 cigares
i t Ripublique. donrb par l'Alliance R~pub!icaine d~ mo-
M .. .Le secr&aire Taft a cratique et prononga un discours. Genre Londres et Conchas
as d'hu quil avait rea do M. Cruppi offrit hier un dEjeuner aux
n un rapport dtalld membres des cornits Espagnols et franais I Pri eooptonnllem nt avantageux









TANNERIE CONTINENTAL
DE

Port-au-Prince
(APAI:ITI, 500 PEAUX PAR JOUR


PREPARATION


DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.


Vente des chaussures : Ctivreau-glace, Verni et cou-
lurs, pour Hommes, Dames et Enfants.
( IOUTONNi, ELASTIQUE ET LACE )
En gros et en detail pour toute la Republique.


H ,T BELLEVUE
IEsTA URANT
Place du Champs-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
M e liermance ALFRED, directrice
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
lutallation moderns et confortable. Vuesur la mer. Tempdratutre
douce et r4dulire. -- Les T.amways desservent I'Hitel-Bellevue routes les 7 Minutes
PROPRIITE SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de rdception.-Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriques
Table d'H6te tous le s our, d mid, Wd U hums,
do 7 4 8 euros du soir


VIN DE BORDEA UX

MIDOC VIEUX
PUR ET VERITABLE.


lidr.riq lid de G) llons
D)ame-eaniie de 5 gallons (nion compris la dame-jean tie) Gotirdes -
Par' -.g allon -Q
t 1. gallons ..a


(f I's.allon


- .. ....-.- a


En vente, Grand'Rue ( Ouest ) No 134
G. Gordasco
N. B. Notire vini est inportti de mnaisons serieuses et l onnutes
deaux et inouts le veiiloiis tel iiqe ,nou; le recevons. C'est pourquoi
garantissonis a t)oluiiit'i t iur.


Bar d la Paix
Ancien Bar Fin-de-SiPc!e
Vient de s'ouvrir sous la direction dc


M. Nestor


Dalila


On trouvera dans cet tablisscment chic,
comp!etement restaurd, des consomma-
tions de premier choix, et un service qui
ne laisse rien A dsirer.


Panamnas !..
El6gants, solides, arrives par le
a Montrdal ..
Chez M"* LEONIDE SOLAGES.
90, Rue des Fronts-Forts.


1'. 34
P 22
P. i.50
1, 2.25
P. 1.15


de Bor-
nous le


A L'tLGANCE
CORDONNERIE.
E. SS1 :1-3E D
42. Rue des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DkP6T,POUR LA VELTrE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Former americaine et francaise pour
Messieurs ; 61lgantes et commodes.
Pour les enfants le plus l'aise.
Travail solid ex6cut6 avec
des peaux de premi6rebmarque.
Assurance de grand rabais.
PAtes, Ciragee et Liqutide


ETUDE
DE
Me Charles Millery
NOTAIRE PUBLIC
53, Rue du Port ou Pavde, 53
Heures: 8hb Amidi et 0'n a5 6
Archives de Mcs. Madiou, Serviacent, Car-
re, P. Frd6erique, Solages et Rosemond.
-___~ -- -
Un liomne
extraordinaire t...
T'out le monde a entendu parler du
pouvoir miraculeux des grands ma-
gndtiseurs, bien que, jusqu'ici, an-
cun homme de la celebritd de
Federico Garcia,
Gradu6, diplome ct m6daille de 1'Institut
X LAMOTTE SAGE, Rochester. New-York,
ne se soit offert pour permettre a
tous de mettre ses talents A I'6preu-
ve. M. Garcia dtonn6 du scepticis-
me manifesto par tant de personnel,
s'est declard pret a mettre A la dis-
position de tous son savoir et son
ipouvoir merveilleux et presque sur-
humain.
Avez-vous besoin de la clairvoyance
d'un Otre qui a donn6 des centaines
de preuves de ses pouvoirs miracu-
leux, voulez-vous r6ussirdans la vie ;
voulez-vous connaltre les secrets de
ceux qui vous haissent, les pieges
que vous devez oviter, les remedes
qui guerissent vos maux, adressez-
vous au Professeur Garcia, Grand'
Rue No 168.

Coi'donnerie Nauvelle

G. B. PETOIA
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES EN TOUS GENRES
EN DKP6T, POUR LA VENTK
RN &.IOS BT DrTAIL.
Execution prompted des
commands, tant ici qu'en
Province.
Formes a hommes ; l6egantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames ( )ernimre mo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
nees avec des Peaux de routes nuances
d'une selection et durde irrdprocha-
bles, a des prix avantageux.
Ciraqes, pAtes et liquids
Pour chaussures de toutes nuances.
II I I II II ImI li mi


Chapeaux !
Chapeaux I
Chapeaux 1 I
PAILLI DI PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours d'un chapelier remarquable.
M. JAIMK TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Saleo de Coiffw du Louwre
Pour tos s Ie gots et pour toute
,n bourses.


Maison F. BRUNU
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Ancient membre de de Socid P&
thropique des maltres tailleursn
Vient de recevoir un grand chat3
toffes diagonal, casimir alpaca,
to, cheviotepour deuil, etc, R
de particulilrement A sa clieatni
bele collection de coupes de
de gilets de fantaisie et de piq
toute beaut6.
8p6cialit6 de Costumes do
ces.- Coupes FranCaise, Anglal
Amdricaine de la dernidre
La mason confectionne ausaid o
tumes militaires, habits br
dolmarn, tuniques, habits
r6&. eto tog, do tos grades.

EMILE ROCOURT
Consignataire des fabricants do
chines a coudre r Singer et
eler Wilson, de New-York.
Machines a p&dale et a maii
bon march exceptionnel.
J6rdmie, 11 Mai 190&

Dr. John Seetulsing
Diplome du Net-York Insittl 6
Sciences,
Diplom6 dt Piladelphe OptiocfiW
lege,
Membre dipl6m6 du AllomUial
ciation,
Membre du Psycholopical IW
de New-York,
Membre du Hygienic IeIt it
New-York,
Membre do Hatha Lop's I
temple, de l'Inde.
Le Dr Seetulsingh offre ,
professionnels au public d'HRitl.
RUE DEs PHILOSOPHES.- JtRI


Francisco DESUSI
Fabricant de chaUSSUo
La Manufacture a toujoen ed
p6t un grand stock,- pour 1f
en gros et d6tail,- de cbsouiw
tous genres pour
HoMMus, FaIIas, ENItYtW
Los commands des com
de l'lnterieur pourront 6tre_
dans one semaine A pen pri.
S3, rue des Fronts-Forts, 9
Poa.-rA-PRIMc ( ')a

Au dernier c
FABRICATION DE CHAUM
D. FERRABI
A 'honneur d'annoncer .A
breux clients de la CApiWtl
province qn'ilvient de"s
lRa Rue do "Fryt- Forts, avec 9s
stock de chassores, Ca
au N* 153 avec l'inscriptioa
Les clients seront toujOe
dans lee mmes conditioO8
dire avec les 5 */o d'escoWlM
vento en grosn ; sans o 0 i
mea sons et la m6me
La Mason me 1-arp
re presdre Is aaeswp a,