<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00360
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 16, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00360

Full Text


oeuibme Ann6e, No 364.


PORT-AU-PRINCE ( HAITIr


Mardi, 16 Jatn 1908


'


2


QUOTIDIEPj..;


I ~Ca


ABONNEMENTS :
PORT-AU-PRINCE UN Mois..
DePARTEMENTS TROIS Mois.
tRANGER........ TROrs Mors.


.G. 1.
. 3.60
. ( 6.


D1R1"CTEUR:
45,e RUE ROaUXi45,

Rl~DAC'rION-ADM1ISIIsTRATl& )N
45, RUE ROUX, 45.


LE NUMRO 10 CEMTIMS

Les abonnements parent du It et da ) de chdque
mois et sont payables d'avrace
Les manuscrits ins6r6s ou noam a s roOtpmo sus


Fur tout ce qui concerns l'Advninistrtation du Journ.t, al,. s sc .l e ,ns A r-fll .' D7t ORE, 45. Ru~e Rouz on Bouns-Psi.
_~~~~~~~~~~~~~~~~~ _I LI II I aI~~ I~~U~..DY~rl~lIRIII~~I


Pourpuo notre Capa nc anglo-saxonn e


face des forces naturelles et nous
pouvons entrevoir de; maintenant
comment le parlicularisle a su acqud-
rir cette habitude de vaincre et de
dominer. non par la force de ses Pou-
t%- I ; .. I.- pl an !


SVUITS l)puli)c-4, llll.n? uniqueitlltLIt parl
.A PREMIERE SOCIITE PARTICULARISTE la puissance de ses forces privs.
-- 11 nous faut arriver a la parties de
VII I'6volution paitticulariste accomplice
dans la Plaine saxonne pour trouver
Poaur'itelligence de mademontitra- circanstance accentue daviataged l'- un commencement de Pouvoirs pu-
st, )e dois indiquer en quelques miPttement de la comiunaunt. blics, et encore de Pouvoirs publics
o(tiu a consists, pour nos 6mi- Cotte premiere selection jctte done en quelque sorte iiAermittents.
pnt, t transformation quo nous sur 1a versant n-cidental scandiave Dins la ain Pa saxonne, nous l'a-
Im t dit; nous avons vu seulement une migration' idividuelle d'ag icrl- yons dejA dilt, 1' migrant scandinave
P rquoi its se sont transfor- teurs capable constituant ainsi I'dlite fait de la culture exclusive -1 a li-
i.o gallons consacrer ce point des families pastorales (1). quid6 son attirail de p6chj our s a
t1 important notre article d'au- teacher exclusivement A la terre, M-
tili est inutile de dire qaue Les etroits atterrissements qui ca- tell est a force de la formation par-
a prt i eat inutiun de dire que racterisent chaque domain dans cc tularislo deposde en lui que, sur ce
Sprenterai qu'un rsum deau in ticulatist, ddposoe en lui que, sur ce
detrnsformationsP e imposes aux vetau lre a st tels qu'is ne nouveau territoire, il continue et per-
ts communautaires par l avent suffire andelA des besoins d Vn ptue le systdme d'slabiissemen't sur
navie d'abord, par la Plaine de. Et ces pmageetits dores enfanti en ba peits domains sdpards. i nest plus
Deaie ag. Et ces petils domain. rigoure.- seulement -orti de la communaut6;
r leesantr segment limits par la nature du lien, il est devenu anti-communautuire. a
crl 'ersant oriental scandinave, ne peuvent s' tendre : des quo le 1as le sentiment common de la
culture decouronne, en quelque domain devient insuffisant pour defense genrale et de la preser-
'1 patriarch de la steppe. La la famille, il faut en crder un nouveau. ovation centre lea invasions possi-
commFunaut de framille n'- Enfi le domain, constitU4 par une bles porte ces petits propbtitaires A
*.Pleus Dces-aire, devenant m6me c6te pois;onneuse conduisant doa.s convenir te la npcessit de s'asso-
le par I'galitd de situation I'intArieur des terres A un espaco cil- cier en face du dngr. es t la s'ule
Il coporte entire les capable tivable limits: est aisi ;impartaPgeabl' cierm en e du darc pubique i ap-l
ik epables, I'autoritd du pa- d'od la n6cessitd pour le chef de fa- fparisse jus.u-ici, et momqenan qnen,
Sne' trove amoindrie d'au- mille de lp. guer intqgralem nl un our une circonstanco spcaea passe
Rile s agit plus seulement do soul fils h6ritier, en aidant les autres Oque le ci aton lcaitaire s dis
lerdes troupeaux broutant lls A s'etablir au dehors : la famillc- lauelle d'associati o n mlitire sesdi-
gratuitement f urnie par la na- souche dans ses qualitds les plus es- armuts prta e et voil 1o tit
Httaissant en retour les lai- sentielles. -Cete foprme association libree v
Ira pteurs: it s'agit de culti- Quelle ditffrence avec la framil! Clotire se retrouve at fobd do la cons-
e iAt malleur aux incapables tatriarcale des pasteurs, dans laqcel-I titution des communes anglaises ac-
SImprevoyauts L'autoritt du 1k le lils qui d-ire se master S? con- tuelles, ainsi qu'elle cnstitue le prin-
.r6glant et pidvoyant tout tente de planter sa tente aupnr;. de c ipal caractere des armdes anglo-
It i-nombrables fils. petits-lils, celle di patriarch (n augmenitntt axonnes. ~Mme dans la marine mi-
tarrire-neveux et leurs fem- d'une famnille la communautd d(ja litaire ot I esprit de discipline est si
a.t nemplace par I'autorit6 et nombreuse rigoureusement requis, ce system
r0ee particulires. C'est Notez que jusqu'ici nous ne vovons d'engagement libro se retrouve, dans
"109et la communautd deca- pas de Pouvoirs publics apparAitre ; leqIl le marin sp6cifie le service
c'est que la vie publique n'existe pas po leq i s'enr61e: l'un s'eoga-
Siit mO6me, la valeur indivi- encore ; c'est la vie priuve se suflsant go pour cauffer la machine ; un au-
Itl"re et cela d'autant plus A elle seule; c'est I'indiviiu soul en te, pour monster a lahune ; un autre,
_trintense A laquelle se pour servia aux pieces ; un autre en-
'l i dijvidu s6pariment a (1) Voila le PREnMIK: cxemple de IhberVi' in- core, pour fire ie service du board. >
f m i 6irants une robust dividuelle ct initiative personnellc ofIert Cela n'emprche pas que, aux heu-
fc Nation. par I'hfstoire et elle cst precxistante ;i toute res de grand pdril, toute a la nation
.breu fla forme politique. Comment done le PACIFICA- so debut a solon la formula de
I" reux flesuves qii sillon TEBn du 5Ljuiin 1)08 a-t-il I)u availcer (ijut' -soitdebout, selon la formula do
line les out, en outre, fa- nitiativec pivee st sous la ndc;nce lCu, irt- iDessalines,- mais sans que les villes
ec ^ W^^^W^.^ ^^- mPio sans iJue 0s a
S 1v1ec le maniement de la gime politique? Faire Ie l'histole en disparaissent,- et que les citoyens
g come lea barques *en 'amateur ne asurait sufire a donner des autremeut dresses, que par le service
P t barges sont notions exactes sur I'dta de d6pendance des militairre u des contraintes inse -
t PiUte~, cette nouvelle faits historiques.


parables de leur existence quotidien-
ne, vibrent patriotiquement en con-
rant A la defense commune.
Le plus recent example de cette
explosion se trouve dans les incidents
de Is guerre hispano-ambricaine qui
s'est livree presque A nos portes.
SAu moment oh nous sommes de
notre demonstration, I'euvre parti-
culariste est formee : nous allons
voir comment la nouvelle formation
s'est r6pandue dans le monde.


E clips dle Solil
7~~~ -bJ~) 1 ~u


L. dimancke 28 Juin prochain, nous
pourrons jouir A Port-au-Prince do spec-
tacle assez rare d'une eclipsee de Soleil.
Nous ne la verrons pourtant pas dans son
intigr;t, puisqu'elle ne sera pour nous
que partielle, tandis qu'elle sera visible
come annulaire en certain endroits do
globe. Les regions ainsi favoristes forment
une 6troite band d'environ un A deux de-
gres de largeur, qui s'Etend depuis le Pa-
cifique, en pregnant naissance par 132 46'
de longitude W de Paris et 40 22' de lati-
tude boreale ; monte vers le Mexique
qu'lle traverse de WSW A ENE ; passe
dans le golfs du Mexique, en Floride et
dans 1'Atlantique, ou elle atteint sa posi-
tion la plus ilev6e en latitude ( 3 36'B.)
par 66025' de longitude, puis redesced
vers le Sendgal t finiten Afrique par 9go4
delatitude boreale et o209' de longitude W.
Port-au-Prince se trouvant en dehors de
cette z6ne, qui passe At r degrees et demi,
:plus au nord, ne pourra jour que de Id-
,clipse partielle, c'est-A-dire que le soleil
nous paraitra simplement 6chancrd, sans
jamais d6border de touted part le disqae Iu-
naire, ainsi que le montre l'6clipse anu-
laire.
Le premier contact aura lieu i 9 h. ~am
26 s du martin. Le point de tangnce des
deux diiques se trouvera alors i 8" 45' d&
zenith du soleil ; c'est-A-dire oe la Lae
entamera le Soleil par le board smp1riea
ct legCrement vets la gauche a prtir de
Smilieu.
Le milieu de 1'6clipse, plus juseenat
denomnm6 phase rraximase produira s b.
Si4m. 19 du martin. A ce moment le
Sdeux centres do Soleil et de la Lae


I ,-- II I -- s -- I III I --


-s~YIIP~~e II '-~L~i I1~~I -m-. I I


I %







trouveront A leur plus course distance ap- R EN 3GTGNXM3IE NTS
parente, et le diaaitre du.Soleil qui passe M [ETEOROLOGQUtES
par le centre do la Lune, sera recouvert
aux 0,6t8 ce qui reprisente la grandeur de
1'eclipse. Le soleil presentera A ce moment O bse-vatoit l
l'aspect d'un croissant fortement CchancrE: DU
L',clipseprendra fin i i h. 2 m 27' de ., 91- 9 CG COLLECOE St-NMARTIgA
I'apres-midi. C'est i ce moinent que les
deux disques seront redevenus tangents et LUtm 1 JUw
que la Lune quittera dcfinitivcment le So-Lm 5J
leil. Le point de tangence, se tro~uvera bAltaro,.ittre A midi 763, o9 /
490341 A droite du zenith du S'.cni. c'cst- minimum 23. 9
A-dire encore dans s panrtie s ure du ro D rnp"sraturodmaximum 31. a
disque. Remarquoas en pisait que la po- -m yenne diurne 25 7
sition du soleil est alor, comrpla-ctcnt Ciel covert presque toute la journey.
renvers6e par rapport a celle qu'il avait au Temps orageux dans l'aprms-midi. lon
commencement de l'&clipse, et que 1- point n:rre 2a1 su d i h i 'ir;.l.airs au
du deuxiame contact se trouvait justement nord a 6 h. et d~ iWonaesmt A 8 h.
dans la parties iofrieure du soleil au mo- A 5 h $S petite pluic inappreciable. Pen-
ment du premier contact. dant la nuit, couronne lunaire, prisentant
Si nous faisons la difference des heares parfois les couleurs de I arc-en-ciel.
du premier contact ct de la phase maxima, Le barom~tre se maintient Clevh.
de celle-ci et du deux cme contact, nous R. BALTENWECK
obtenons pour la der&e de chacune dfs Un Sacrilege
deux phases, respectivement i h. 45m 5V
pour la phase croissante, et t h. 58m o8' II faut dIplorer l'ac:e criminal commis
pour la phase decroissante. soit une diffn- dans la uuit de samedi au dimanche, au
rence de rna iS*. cimetiere cxtdritur.
Cette difference peut surprendce au pie- Le caveau ou venait d'are inhume le
mier abord. Elle s'exp'ique tout nature:le- corps de Mine Vve Blanchet, scaur du Dr
ment si l'on tient compete du movement Gaveau, a 6te fracture et le cercueil mis a
de la terre. Pendant que notre satellite, dcouvert. Comme le cadavre a etc retrou-
dans son movement autour de nous, v intact, tout fait supposed que le vol
passe deviant le Soleil, nous-memes nous itait le nmobi;e de ce crime.
marchons et dans le mime sens que lui, Souhaitons que ne se renouvellent pas
ce qui a pour effet de doubler la durce de de pareils sacrilages qui encombrent les
l'dclipse. II n'y aurit rien de chinp g pageses des faits-divcrs des grand journaux
pourtant, et les deux phases de 1'eclipse strangers.
devraient etre egales si notre vitesse de Tribanal Civil
translation projet&e sur le plan perpendi- A.n civi du i. juin
culaire A l'axe du c6ne d'ombre res-ait A nc cle du n o
uniform. Or tandis que, vu l'dloigne- Le Tribunal sons la pr6sidence du juge
ment de la lune, le movement de cet P. Jh Janvier, assist du Substitut A. Thi-
astre projetC sur ce menvm p:an est sensi- bault a rendu le iugement suivant :
blement constant, celui d'un point donned Celui qui condamne solidairement
de la terre ne 1est pjs, sauf pour le les sieur&alio Borno et Pierre Anselme
points ou le nmilieu de l'6clipec aura lieu -quali Thi mettre A I'Etat : io les bons
exactement A midi vrai, tel par example 12 o/o aux Numeros 695 & 705 d'ensem-
le canal qui spare S Doinizgue de Po-Rico ble trente mile dollars, capital initial ; 20
Pour nous, au conrraire, d.nslaprimniCre les bons 6 o/o aux Numeros 1201, 1202,
phase le chemin que nous parcourons avec 120o, r1207, a121 et 121 3 A payer A
une vitesse uniform est tres incline sur 1'Etat la some de vingt huit mille soi:-
le plan de projection don't nous avons par- xan:c neuf dollars 34 ojo,et les condamne
1l plus haut, tandis que durant la deu- en outre aux depens.
xitme phase, ce mume movement ,uni Nouvel!e composition sons la presidence
forme encore en lui-m-me e t A peu pres du juge A. St Rome.
parall6le au plan de projection. Celui qui rejette la demand de nul-
II s'ensuit d'apres les lois de la cinema- lilt prsent6e par le sieur Lycius Hyppo-
tique, que dans la premiere patie de l'6- lite centre le commandement fait par les
eclipse notre n:ouvcment, comparEt celui consorts Allen. dit q, e le chiffre r&clame
de la Lune, est plus lent que dans Ia deu- sera rectified. Rejette les dommages in;e-
xieme. La Lune nous y d6passe done plus rets ric'am&s.
vite et la dur6e de la phase en est ligcre- Nouvcllc composition sons la prdsiden-
ment reduite. cc du juge A.,Champagne, qui pronon-
Souhaitons en terminant que la purc: ce le jugement suivant :
du ciel nous favorlse et noui pcrmette de I- Celui qui homologue la de!iberation
iouir d'un phenomine qui a toujours attire du conseil de famille des minurs Jules,
Inattention de I'humaniti. Cleante, Elina. Blucher, Josaphat et Ar-
R. BALTENWECK chin Destin.
-.... .. Puis lesiege est lev.


Notre group d'6tudes social -s
Nous enregistrons avec plaisir et inter.:t
l'acceptation de notre remarquable colla-
borateur, le Dr J. C. Dorsainvil, come
membre nouveau de la < Socictd interna-
tionale de Science Sociale s.
On peut dire que l'o4uvre de no:re rd-
forme social sera presque assure lorsque
l'elite intellectuelle haitienne se sera de-
terminee A prendre contact avec les condi-
tions de toute amelioration social durable
et conscientetelles qu'elles sont A l'heure
actuelle scientifiqucment tables parl'ob-
servato.


Trib nal de Casation
SECTION CRIMINELLE
,Audience du ladi 5i juin zio2.
Le Tribunal, sous la prdsidence de M. le
Vice-president Ernest Bonhomme, prend
siege a dix heures et demie du matip et
entend I'affaire du Ministere public puis
le Tribunal civil du Cap-Haitien centre un
jugt lieu rcndu en favcur du sieur Albert Theo-
dore.
Le Rapporteur, M. le juge L. Denis don-
ne lecture de son rapport.
Le Minist&re public, Mr Elie Curiel, con-
clut a la cassation et a I'annu'ation do ju-
gement dEnoace au renvoi de I'aflaire de-
vant on autre Tribunal, et vu l'absence do
proch-verbal d'audience condamne le gref-


tier do Tribunal civil do Cap-Haitien
one amende de cinquante gourdes.
Plus rien le siege est level.
Naissances
Mme Louis Vilmenay, n&e Emma Gas-
taves est heureusement accouch6e ce ma-
tin d'une file qui a recu le pr6nom de
MARIE.
Mme H Terlonge est accochee aussi
cette nuit d'u:a garCon qui a reCu Ie pr-
nom d'ANDRt.
Compli:nents aux Cpoux Vilmenay el
Ttr!ong'- et mile souhiitss ux Wbes.
Marriage
Dimanche d&inier, l'officier de l'Etat CI:
vil section Nord. M, Gf4" Heurtelon a
precede au marriage de Mile FERNANDIE FA-
VAanD avec Mr HENRY EIEF.
Les trmoins de li marine dtaient MM.
Joseph Lacombe ce Marc Gagneron ; ceux
du mari4 Enf. Poulle et W. Oloffson.
Li BRnddic-ion nuotiale sera donn&e
demain en l'Eglise S:e-Anne & 7 heures
du main.
Nous renouvelons noi felicitations aux
6poux Etie.
Le Citoy.n Haitien a
Tel est le titre d'un -Canuel d'Instruc-
tion Civzique, 3 l'usag,, des Ecole ( course
su -ricur ) que vient d'dditer I'Imprime-
rie de I'Abeille.
Cet utile ouvrage de M. RWmusat E.
Pitrre a etd, en Novembre 1894. presented
au concouts et adopt pir le DWpartement
de 1'Instruction publique. II est prbeced
de quelques IHnes de M. Joseph Jnstin,
directtur de I'Ecole Nationale de Droit.
Compliments a l'auteur.
Nouveavx Ponts
La difficultC don't nous parlions derni6-
remer t A propos de la construction do point
en maconnerie, a l'angletes rues Firou et
du Reseivoir. ayant &te rgl6e, la dernitre
main a Ct& mise 1 ce travail qui est main-
tenant achev6.
Un novveau pont rcliera bient6t la rue
Ferou au March4 St-Louis.
Bulletin office 31
Nous avons rec-' le dernier fiscicule ( A-
iril-Mai ) d~. Bulletin du D partement de
I'Instruction Publique. Ce numero content
des extraits de rapports de divers inspec-
teurs. les nominations eftectutes dans le
personnel universitaire, un extrait du Trait
d'Union, etc.
Remercierents
Mr Alexis Georges, la fainille Journel,
Mr le Gendral Lebrun Georges, Mr le G(-
neral Ddcius Avin, Mr Andrd Pierre, M
Leon Bongard et tous les auires parents
adressent curs vifs remerciements particu-
lierement A Son Excellence le President de
la Republique aux principles notabilitts
de la ville et A tous les au:res amis qui
les ont assists dans la mort de leur re-
grettd JI PIERRE JOSEPH ALEXIs GeBOr-e,
midecin chirurgien Il'H6pital St-Alexis,
mdccin du Port.
Pavilions aux MAts
Sur la demand de Monsieur R. E. Ro-
berts, Consul de Suede, les Legations et
Consulats de cette ville ont atborh leur pa-
villon respectif, a l'occasion de I'anniver-
saire de la naissance de S. M. Gustaf V,
Roi de Suede.
Navire de guerre
Hier est entree dans notre rade le croiseur
de la marine fransaise Chassloup-Loubat ve-
nant de Fort-de-France qu'il a laiss6 le 11
de ce mois.
Le Chassio4-Loubat ddplace 4ooo ton-
neaux ; il est armed de 18 canons et est
monte par 32o hommes d'dquipag.


- I I- --


TAN(;IR 1 4. Quatre mille hoIa
-I'arnude d'Abdel Aziz se sont rvokl
ont fit prisonniers, un commandham
Sa:s et trois autresofficiers.
PARIS 14. Le grand prix de PaNj
ru aujourd hui sur l'hippodrome de
champs a ~c6 gagne par a Northeata
I'6curie W. K. Vanderbilt et mono
le jockey J. Childs. Ce prix sea
cettte ann6e A 72 ooo dollars.
Le temps 6tait magnifique. On
I 5 oco 1? nombre des personnel qui
assisted au a s'eeple chasse qui
la tin de la season.
Apics la victoire de son chenl,
\Vanlcrb It a et& present an
FalliUres, qui l'a fdlici e.
Les favors *Medcah *, a Grill Ro
et ( Quinette sont arrives en qu
pcloton.
SARAGOZA.- Le roi Alphoonea
Crjppi, le ministry du Commewe
out assisted aujourd'hui an centiie
versaire de la defince de Salnbr
les armies de Napoleon.
Le roi a 6d' on ne peut plus aili
la reception qui lui a 6tc trite.
PARIS.- Le project de loi aisift
construction du canal navigailek
la incr a etC approuve la semnui
par d'importants groups rpic&il
Chambre des Deputes. Ce ps a~
vo\v6 I'etude d'une commisna
Le canal project partirait du ahm
de llonfleur pour aboutir 1 Boogid, a
Issv.
11 couiterait Ioo.oo.oo.oo dollars
rait 33 pieds de profondeur et 17
de larger.
BERLIN. Lempereur a rc-u a
er, audience, le novel am
ltats Unis, M. David Jayne Hill, i
cede M. Charlemagne Tower. C
dience a eu lieu plus tot que n f
M. Hi.l ; mais l'accueil u lui s
n'en a pas ete moins cordial.
PARIS.- La cerimonie
du 3e centenaire de la foundation
bec par Champlain a eu lieu ai
A la Sorbonne MM. Hector Fabe
i hur Boyer reprCsentaient le CaaM
iavctte Maine: de Montreal, 12
franqaise, pr6sidde par l'amiral
bcrny s'embarquera le 6 juillet*
t Lion Gambetta. a
NEW-YORK 15.- La convetia
caine se reunira remain 1i Chli
choisir les candidates A la Frisid4
vice rpisidence de la Rpublique
WASHINGTON I5.- .Le gO
prend pas au serieux la nouwti
prdparatifs seraient en coaurn ms
prochain soulevemeut occasi1
retrait des troupes amaricain"o
WASHINGTON 15s. Le D
a recu do ministry americain a
d6p&che suivante : la ga"iSSj
aurait tu son chef et se cr
faveur du Pritendant. Le
cazar aurait etC fait prisontio
Fez. Alcazar est site A$o
ger.
PAIns.- Le toral Pj msi
hicr AReims o 0 1 i
donnd en l'honnetr


Avis Commerc'al
Monsieur Donato La Torraca d,
tir prochamement pour l'Europe Pi
debitetirs de venit solder lears
plus t6t possible.
Port-au-Prince ir juin 1908.





Dernieres D6p60ch






I nDomergue prisida hier au Troca-
le Isfte de 1a soci&~ R6pub!icaine des
Cwf.Ci ces populaires.
Crupp est arrive Sragosse, il fu
par e roi d'Espagnc.
i 6sident de la Rtpublique s cs, ren-
Saoiouord'hui aq Mus6nm ou il vi it Ie
posgc de Diplodocus offtrI par M. Ci;-
tChambre de Coinnerce a commcnc6
0*ord'hui la discussion de la proposition
S.M. Vigouroux c: Ory sur organic
l0on du service national dcs pizooties.
M. ChCron, presida hier aux Putcaux
Distribution des rdcotmpenses de la so-
cd ede tir I'Union.
11 se confirm quc M. K'obukowiki,
swa normm gouvLrncer gj-ciral de 1'Indo-
Cine en remplacemcnt de M. Beau.
M. Alapapeniti resident general de la
Tonisie est arrive A MuIeiile hier, il est
rfpni immidiatement pour Paris.
pri6re d'aviser 1'administra-
tlon de la moindre irr6gularit6
dlas 1e service du a MATINs
aln qu'il y soit de suite rem6-
i- .


Le Doeteur


Gavea ii


Remercie bien sincerement !es 1non,
reux amis et Ie public bienveillant
Sloi ont doann6 taut de marques de
qmpatbie A i'occasion de la dolou-
tes circonstaince qui a si pviib!e-
eat impressionn6 tous dans la jour-
iduo ll du couIsnt.- 11 fait, avec
rFid de Dieu, tous ses efforts pour
tnmstituer le plus t6t possible
M Cabinet d'ElectrothUrapie don't
FMil4 eat reconnue par iL. public.
attendant, le Docteur Gaveau
-mw qu'il so tient A la disposition
Inalades A domicile pur des trai-
Imlts medicaux et des operations
cmrgicales.
57, RUE FaROU.- PORT-AU-PRINCE
Cfutim*ons : t a 4 cures apr. mid.




EMPRUNTS DU GOUVERNEMINT
PROVISOIRE
19e Repartition
Conform4ment aux instructions du
Iwrftaire d'Etat des Finances et du
Commerce, la Banque Nationale d'llai-
aI'honneur d'informer les interes-
*l qu'ils peuvent, a partir de ce jonr,
prsenter A ses guichets pour ton-
M uane dic-mviehne R4parlition sur
1b Emprunts suivants :
EIUprnt Gouv.r,:ament d' Haiti 6 o%
I */ do I" Juillet au 31 Aost 198 .
OMSpI, Gouvernement d'Haili 3 o/0
2 */. du "e Juillet au 31 Aot 1908;
fbtre r cs et sur presentation des

St-au-Prince, le 8 Juillet 1908.

?Ariv par
yd PRP ~ Yr1~r~ u


Bar de la Paix
Anc en Bar Fin de-Si6c -
Vient de s'ouvrir sous la direction d.
M. Nest -r Dalilo
On trouV a.l r l .t 4rablisscinent li
c,";:npi zt2..'in ,r |l-.i 1, d s COnS(t '
tiN:ls de pr mier choix, et un service ,i'.i
ne laisse ricn a Jdcsirtr.

GANDE II HALLE A LOUI4H
146, Rue Republ cain-, 4r3.
S'ADRESSER A Mr CTIATIAT It)U I 'i).

LA.
Meilleurc faritne


Celle qui do:an le umeld : i pain.
Qui product lo plus de pain.
Q)ii donnr I,6 V.oan i p- : b'lac et
le pins 1lger,
C'est la Pillsbu'--'s .T3?.d do la
if p M r i i r..
Iva%..., .4& 6.. 4&' w~wft

A L'ELEGANCE
to,

CORDON NERIE.

42, Riae des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DEP6T,POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province,,
Chaussa..es de DamA fo-me et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a do plus
nouveaux.
Formes amdricaine et francaise pour
Messieurs ; .16gantes et commodes.
Pour ls enfants le plus l'iise.
Travail solid extcut6 avoc
des peatix de premirre marque.
Assurance de grand rabbis.
PAtes. Ciranea ett ricruides
-- -f I
LA COMPAGNIE
DE
Developpement de 1'Ile
de la Gonave
Avise le Commerce et le public de
Port-au-Prince, en g4Rihal, que Mon-
sieur GUSTAVES II. \\VnNER, ci-devant
Secr6taire et Tr6sorier do la suldite
Compagnie,a et su pendu de ses fc nc-
lions com'ie Secrltairo et Tiesoritr,
et qu'a partir de cette date la Compa
gnie ne sera responsible pour aucu-
nes dettes ou engagements contracts
par le dit GUSTAVES HI. WERNER.
La rCompagnie de DWveloppement
de l'lle de la GonAve s, profile de I'oc-
cafion pour announcer que Monsieur
HENRI GREGER est son seul represen-
tant en Haiti.
Le President de la Compagnie de
Dveloppement de l'Ile de la Gondve
CHARLES W. RUSSEL.
Port-au-Prince, 29 Mai 1908


Suoernier steamer
M1 <1botel.-Elestarxraxat
Sao'Nish's Kola ST-JOSEPH
DE KINGSTON ( AGLoKDS RUBS ROUX rT DU MACA-
Er vaente SIN DR L'ETAT. )
Service bien organis6.- Repas
Cat mat FouchardA Ia carte..- cuisine .iacelents
Bw du Cene paop Ra*rTa : JosW DSRIVVitE


Produils lyiniqnes poirt la Toilelle



CR MES so, sIB
%W....R -o e "
POUORDE vaUour _
C RE IIVOIf



adoucit I'piderme auquel elil
Sdoune une souplesse et un ve-
Sul loui; incomparable en lui com-
muniquant son ddlicieux par-
um. Elle conserve I't ,:;:,v !t lit tf:,{.-li- t de ',. iit, ci r e'llo est souveraine
contre le I A'e. les piq irs di in-:ct.'t et l-s eruptions de la peau.
sans bisnantii, invisible, adhe-
LA uji:2 I t 1 palpable, pr6parde
-" I ^claiement pour les person-
nos qui veulent avoir un teint
.irdprto, I. lle ; .-t,, i hi i'. ". s,'*4 v ioit t-. o;)-: coiitribue & faire d'elle,
la Favorite ti s 'on),dt'rc- i Tol W:'<.
,IMe d Creme Simon,
UL ,.:ut scUon les principles
AL (i plus scrupuleux de l'hygibne
,-.d-,i: t un certain degrd
to te'.s ul.;.'. i). i tr t tri Oa ie la C:rtie Simon ; il
ett lparti'ull i l.r,. ni. t ir, :, iunl.in t:i pour a 'Toi tti e de-o enfants et pour les,
dames (dont l ;i I .-' .L '.,:to.
Aljence G-6'n.rale et D6p6t pour Haiti
.A la lVIetropr>ol<1
MAISON JULES LAVILLE
93, Rue du .aga.Yzin d. I'Etat 93


VIN DE BORDEA UX

,, MaDOC VIEUX


PUR IT VERITABLE.
rarriqwi doti G gallons .. .--. ...... ........ Dollars
Iaiam-j, antie do 5 gallonss (non comprnisladame-jeanne) Gourdes -


Par



I"allon
i,1 gallon


.........


34
22
4.50
2.25
1.15


En vente, Grand'Rue ( Ouest) No 134
G. Gordasco
N. B. -- Notrv vin est impo';6i de maisons serieuses et honuates de Bor-
dleaux et nou:s 1, ve;idons titl ,i;e tiou-c le recevons. C'est pourquoi nous le
^arantissois ;absolument pur.


Comiags e P. C. S.

AVIS

Messieur sIs Acion aires de la
Companies des Chemins du Fer de
la Plaine dui Cul-de-Sac s(nt convo-
quis en Assemblee g;a;6s ale I1 inardi
28 Juillet 19)08, A 9 i 12 du martin au
Siege Social, sis au Champ-de-Mars,
No 56.
ODDRE DU JOUR :
lo Rapport du Conseil d'Adminis-
tration
20 Presentation des Comptes.
3o Renou-ellement du Conseil.
4o Divers.
Port-au-Princa, le 8 Juin 1908.
La President, Le Scrdtaire-gdneral,
G. ScawzDORSKI E. PatzaAu.


Photographi


Photographie
Artistique

J. M. DUPLESSY
120, Rue du Centre, 120.
(Efitrela Pharmacie Bayard et I'H6-
tel Communal).
S(TRAVAUX DE TOUTS SORTS SUR
SoLIo RT PLATINO. )
r:arles tras arlistiques, nouvellment
refues.
AGRANDISSEMENTS, REPRODUCTIONS.
ATELIER DE LUXE
Prix Mod6r6s
NOUV3AUT*d:
Nouvavort:
Cartes Mignonettes, par dous. P. 7
Photo-ole.
SOffre sea services as publicde Port-
au-Priace, aux gens de autr-es lo
lite sactilement & Port-- -PrlO
YVen u Meywr I


Ammoww lmm l













PREPARATION


DES PEA UX t'&! Il GT-L UAJL- (24) COULEU 'Sk


Venite des chaussures : ; vei-ni et Coi-
leurv pour HIommes, Dan-s e-. Ernfants.
( L OUTo'JNi, I'LASTIQUE ET LACI)

En gros ct en detail pour toute la IIpublique.


HB BELLEVITU.E.
Place di ChianpzcUs--.3.irs
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
ime Hermance ALFRL'), directrice
T616p!.inon, 220
APPARTYEMEN~TkS POUR FAMILLE
DINEFK3--LtNCIIS.
Insiallation t9Tfl 'i .-nfort:.K. Vao. -f4P ii n t'r. --
douce et r4vuiire. k.er, Trawo;uzy'; Se ; 'e'4 1 'iii:i-B' l IoLtgA : es 7 Minutes
PROI'RPTrE IPA(:;IrU4;E, ,s~o HRkNr Su.4 OlEUX RUJ">
P FAi Ni~%S -M- F; IN
Sal2s de r~eptiou. -Piaaic' --, ramoikema
Sonneriea3 Zlstr.quxos


Table d'HOtU


BI.RE I .. BItIRE !...
La meilleure, la plus avaintieuc,-
est celle des
GRANDE BRASSEhlES REUNIES
DE MAXtrVI.I.E
Sociidt au capitol de 3.500.000 fr.s
Cetle bibre est sans rival, Brunr,
ou Blonde en caisse de t2 litres.
Oa la tro)uve au prix de ( -ollars lI:
caisse de c'l litres ou au ddta'l.
Chez L. de Gassion,
A COTA DE MADAME (r. SERR R
Et au Bar de la Poste, GRAND'R(UE
Vis-d-vis la Poste
Le soussign6 avise le public ,t !,'
commerce de cette ville lUe ada:lme
Richard tils, son spouse, a scu!c la
procuration desa maison dc conlum r-e
ce 6tablie sur cette place < I que pi'r-
sonne n'est autorise fire ds, re-
couvrements pour s .n compete,
moins d'un ordre special sign, de lui.
Gonaives, le jcr juin 1908
RICHARD Ii's

?Tonl3zH-ons ^ti~slF
BRATUITEMEIT
AU PROCHAIN TIRAGE
e10 Ir-BONs ALOTS PANAMA

S LOS 100.000'
SRuvoyczc no 130%N-PRn
a L. DUOARDIN, D. rcetr du
S4di Fr n A gai er de Firagmw
ruse Rochehouert. Paris.
dap O.


t ts hs ,t- !J, midi '? d / ih-"lea.
-=-nn 7-- ~..a rw r;


A. de lateis t e o.
40

'To',te.s i'lgrinceq rares discr~-
t.'s, l)riivy:ntes, des parfums i'un char-
ms subtil et dd6icat,- Son Sou-
rire, Floramye, Vivitz,
Sides l)ijoux oi s'enorguellit la
Iierre t'l;l;mr lth.t et lt1ltille, da mi-
ti.culcs Isobjets d'art oiu ourit la grA-
ce Iiisto d;-s perles, des boucles d'o-
rei'les qui s'Mtonrnent de leurs forces
vat ito.: antneaux de fiarl:ailles offrant
it -~ymbole li'une 6ternelle jounesse
d'ata r, orioes de colliers gracile.;,
do ltln41P8s clhanes massive, des cas-
cades t~tince0!a)tes d'or, de rubis, d'e-
merjude-, tout cela flit un coin de
pa;radis de la maison


Ste .i a:t eis


& C"


, i '- -~i~i ,l' ui~~jourll 'lll i a I'Ancicn
Il tl ('lri"l rIeslta rll' et eLm belli.
(;os it:iiei u- oit gard<' la nostalgier
do tonteis l.s fantaisies d'art admi-
r6es jadik liez eux et ajoutant a tou-
tes ces frivolites attrayantes, les ob-
jets indispensable que reclame la
Vie. ila ont chez eux un assortment
d'une grande richesse, pour tous les
gouts et pour toutes les bourses.
.* _
Panamas I...
ElSgants, solides, arrives par le
' Montrdal a.
Chez M"* LEONIDE SOLAGES.
22, Rue des FonUMtForts.


TANNERIE CONTINENTAL
DC

Port-au-Prince
CAPACITf~ ,O7. I'ACUX PARI JOUR


Gradud, diploma et nidmailld de 1'Institut
X. LAMOTTE SAGE, Rochester. New-York,
ne se soit offert pour permettre A
tous de mettre ses talents A I'6pren-
ve. M. Garcia dtonn6 du scepticis-
me nmanifo'st! par tant de personnes,
s'est declare pret A mettre A la dis-
position de tous son savoir et son
pouvoir merveilleux et presquc sur-
humain.
Avez-vons bosoin do la clairvoyance
d'un te!re qui a donn6 des centaines
do pr'uve-; (j!. ses pouvoirs miracu-
leux, voulz-vous r.'ussirdans la vie ;
voulez-vou.s conn:ltror les secrets de
ceux qui vous haissent, les pibges
que vous devez eviter, les remedes
qui guhrissent vos manx, adressez-
vous au Professeur Garcia, Grand'
Rue No 168.

Corddunerie Nouwelle

G, B, PETOIA
143, GRAnID'rPTUE, 143
PUli'T-AU-PI'&INCE
(, :i.-:;l ;E: I:M TOCS GENRES
rKfP,.U. PI oH V L.A V.N'K
"e.; < ;Hc^T7T ni.",TAIL.
M x6cur.ti n prompted des
coarr i xan.--, ta .t ici qu'en
Province.
Formes ai homines ; dle6antes et ra-
tionnelles.
(;haus-mures de dame'( )Dernihre mo-
df de Paris ) et le plus commode :
chaussures po .r entfins cojfecion-
nees avec dcs 'Pe(tai. de routes nuances
d'une selection et daure irreprocha-
bles, A dts p:ix ;ivantageaux.
COraqgis. paos et liqiides
Pour ,ch.': sure do to;.::s< nuances.

Ch 1c2i 11
CChpeauapx au
(lapeaux II
...iLLZ D PORTO-RICO
ACCOIJREZ CHEZ

JOSR SAN MILIAN
Le coilIfft.r artiste, qui vient avec le
concours d'un chapclier remarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIOUE DE CHAPEAUX
PLACE GEIFFPARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous leI gotta et pour tout-e
too boursqp.


1clnans, tuniqqes, habit car
' .;4t c etc, de tous grades.
K----
S EMILE ROCOURT
(:Cosignataire des fabricants de 1
-hincs A coudre w Singer et Wbp
el--r Wilson a de New-York.
IMchines A pedale et A main ti
bon iarchdt exceptionnel.
J&r-mie, 11 Mai 1906.

)r. John Seetulsingh
Diplom6 du New York Institut do
Sciences,
Diploma dt Piladelphe Optical Col.
lege,
Membre dipl6m6 du Allumini Ao
citation,
Membre du Psycholopical Soity
de New-Yoi k,
Me-,Tbre du Hygienic Institt is
New-Yoik,
Mcmbre du Hatha Lop's Hindoa
temple, de 1'Inde.
1. Dr Seelulsingh o.fre setur i
professionnels au public d'Haiti.
HUE DES PHILOSOPHES.- JARIIE.

Fr acisco DESUSE
V 'abricant de chaussurOa
:a Manufacture a toujonrs 06d*
1i: un grand stock,- pour I1 vsTt
rt: gros et detail,-- de chaussurNs
tfo's gpnres pour
HOMaES, F Mzs, ENWrArs
Les corramandes des commercat
de I'interieur pourront tre oI46cUt
d.-cs une semainae por pr&s.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PoRT-AU-Pamnr ( A um)

Au dernier cril
FABRICATION DE CHAUSSUBES
D. FERRARI
A l'honneur d'annoncer A ses00
breux clients de la Capitals et dsb
province qu'ilvient dese transfrrd
la Rue des Frons -Forts, avec son Y
-lock de chaussures, d hi tis61 -
au No 153 avec l'inscription cl-arJ
I.es clients seront toujoars ,. w
dans les m6mes conditions; c
dire avec lea 5 o/o d'escomptOlo,
vente en gros ; sans oublier 1t
mes soins et la mame exactitud
La Maison se charge touj@O f
I re prendre lea minsurM A d "em-


ETUDE Maison F. BRUNDS
DE1GRAND'RUE 195
M1 Charles Millery GIrND'RE i
NOTATi:TE PUBLIC D L
5?, Rue ,du Po-t ou Pat'e, 5" L. HODELIN
Huires : .- A mnidi et '" A ;
Archivcs de Ms. Maltiou, Servinccnt, Car- Arcien c mmbre de I Societl Pile,
rb, 1P. Frl:-etriqac. Solages et llosiemond. thropique des ma tres taoltur de Parf
,..,-. .-.r,,,.,r-- .-. ^..- ...,.,-,.- I Vient de recevoir un grand cboi d'6.
Stoftes diagonale, casirmi alpaca, cherio.
Uln 1h0.o i i te, cheviote pour deil, t, Recom.S.
do particulibrement A sa clientgl
extraorldinaireo... bel collection de coupe de .cai
de gilets de fantaisle et de piqA d
Tout le n1onwle a entendu parler du touted beauty.
pouvoir miriculeux dtes grands ma- Sp6cialit6 de Costumes do no-
gn6tiseius, hien que, j'sq;'ici, au- ces.- Coupes Franalae, Anglaie et
c-.i hoinme de la c6dib:it6 de Amdricaine de la dernire erection
Federico Garcia, La mason confectionne anssi des C~.
Lutnes militaires, habits brodnA