<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00359
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: June 15, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00359

Full Text



peuxzime Ann6e, No 363.


)


PORT-AU-PRINCE ( HrITI )


Lundi, 15 Juin 1908


QUOTIDIE-

ABONNEIMENTS DIummuit: N~eR 1 ~~F
PO-TWAU.PRINCE Ux Mois. Dc1. LE NUMBER 4( 10 NTJMU
DtPhRTEMENTS Taots Mots. a 3,O Les abonnements partnt do it set do 19 do chaqu
R]WkCTION-ADMINISTRATION moist ct sont psyablau davsana
TaoiGEB........ Titos Mo. 6 -6. 45PR, UE ROUX, 45. Les mmuacrits inur ei mom a as mog" mD&
e t
pour tout ce qui conerne r''Adiadinistruttonn du' jou~rnl., aPdrmser6. IFI-nsieur Arthur ISIDOF(E. 45, Ru~e Razz as &oaePrpei.


f'rquoi notre GCampane aglo-saxon.ne?
Tl~~~ w-> '..


*t'S


VI7


Ai ecter doit bien sentir, j'imagi-
a, auotance du faith historique
i 5mdans mon precedent article:
I ml pimibres bauches particu-
bldefabies par les emigrants copn-
-Mtires des steppes asiatiques,
&i f fiords norvegiens, d'abord,
SeMaite, dans la plain saxonte.
*bMft lear arrive sur les cc6tes de
SNonre0, ces emigrants don't I'his-
rM dWtrmind les origins secon-
MI so s les appellatio:as'phls corp-
is dans I'enseignement classique
GCnsaint, Goths et Oliniques, n'a-
IrOt raocontr6 aucune circonstance
&lMre A contrarier leur emigration
*slgd, et en bandes de pasteurs,
Pl lt devait eux leurs troupeaux,
S nse evolution vers li culture, sur
b""rat oriental de la Scandinavie,
*A*Ait la Suede actuelle : la com-
hmit6 de famille persista done jus-
!, I la faveur de i'uniformitl
Conditions d'existence.
Olr 8e fair une just idee. de la
IUltion social imposee par
lr"norv6gien aux emigrants que
onasidlrons, il faudrait lire dans
dLi la description des fiords nor-
1t)je sigoale, A ce sujet,
do nes lectours qum se stent
goat poor la bibliotheque -so-
t Pe la-t literature captive
Ia Nloe sur ..Narudg, de
wi Ronx,.dont une parties a
Si,.d5ans Ia revue mensuelle
SI,4 a~ms1 rdpandue en Haiti
r. qa temps.
i1 .fallait an penplement de
4T I~r~Wei nne, dit Henri de.
S4 etaient des hommes Issus
i6 i O .le regime patriarchal
6 8baemet diminau,.non par
mLrais par le progrbs. II
li ommes sorts de la
4vec des vues d'energie
P[renuS U&ernt 4dW rom-
arI l do la culture tenace at
1er donner la t4cendit .aI


ges lambeaux de terre .diss6mines'
dan.les creux desflor4s, et assurer
par IA & leur existence les rwsour-
ces.que la pep e nebfournit -pai toite
seule.,. C'eat precisament 'ce qu'6-
taient capable de fire et ce;.qu'ont
faith les emigrants prdpares par le ver-
sant oriental de la Scandinavie.
..Voila done bien tablie ta route sui
vie d'Asie en Europe .par les- families
partriarcales qui ont dedaigrr lIes
deux chernins que nous avons prec&-
demment vus aboutir:dasjs.le midi de
I'occident europeen ; -et'.voilA la pre-
miere circonstance qui a cr6d-la pre-
miere bauche.de la formation particu-
lariste. Ajoulons encore,.pour4trecom-
plet, que tandisque lea invasions qui
out peupl Ie .midi de I'Europe: ont
eu lieu par bandes de families patriar-,
cales, cells qui ont people laScan-
dinavie ont eu lieu par immigrations
individuelles. Cette circonstance, tout
en expliquant davantage. la rupture
du lien communautaire, etablit au
surplus que cette..dmigrat.on Itait le
faith d'une .liW; car it a'y a que les
individus les mieux.doues d'um grou- (
pe, qui poissent.se determiner A s'en
d4tacher pdur suivre une route nou- i
velle, eeufs d6sorUiais de tout appui
copimunautaire., II.fallait aussi etre
une Blite pour se preter ila transfor-
mation- de pasteur en cultvateur, car i
la science social a.6tabli que cette t
transformation est la plus p6nible de
toutes.
Apabs cette premiere 6bauche; i
avona-nous dit, le pecheur-cultivateur
de Is Scandinavie a accentuA son evo-
lotion particulariste en devenant pu- I
recent cultivateur, exclusivement ru- I
ral, et cette second 6bauche s'est t
accomplie dans la Plaine saxonne, si- r
tuee au sud de la peninsule danois;,,
au del3 de o Elbe. I
SGes populations particularistes ont
fait ainsi, si le lecteur studieux a d
bien suivM, une route qul, partant de I


la Plaine Baltique, se continue sur le et comment sans elle les faits histori-
versant oriental de la Scandinavie, ques les plus important demeurent
puis stir son versant occidental, de la obs-urs et inexpliqu4s.
dlans la Plaine saxonne, pour d6bou- ,
cher enfin et de nouveau dans la I
P'laine laltique, c'est-a-dire au point
dilffrence que les populations qui ont L Con a Dl..f.. .rd
accepted de parcourir cet a entonnoir a ET LE
ont &change leur formation commu-
nautaire centre la formation particu- Service des Postes
lariste. .
Tandis qu'elles faisaient ce coude,
le grand flot des populations pastora- Nous avons ddja longuement parl6,
les qui ont emigr6 directement de la et & des points de vuediff4rent, db
Pline Baltique surl 'EurOyWsans s'en- vantages Ie la nouvelle ligne de
gager dans a I'entonnoir ~ transfe- navigation qu'on se propose de crder.
amateur et par consequent en conser- II est pr6vu pour I'Etat des pro-
vant leur caractbre communautaire fits encore plus immediats. On salt
familial, ont envahi le sol europ6en que, en vertu des diff6rentes con-
en invasions devastati ices don't 'liis- ventions auxquelles nous avons pris
toire a gard6 le so;ivenir: nous connais- part comme membre de I'Union pos-
sons tous les Ostrogoths, Visigoths tale universelle, notre Gouvernement
Burgondes, HIArules, Hugiens, Snives, est obliged de porter A son budget de
Lombards, qui heurtant sur le Danu- d6penses une some annuelle de....
be les Iluns, Alains. Avares, so sont francs a payer aux pays de I'Union qui
replids sur le haut dii tleuve pour se fontpour nous le transitdes d6pacbes
repandre ensui:e en Italie, en Gaule, sorties d'Haiti. Toutes les nations
en Espagne et m6me en Afrique, faisant parties de l'Union pr6voient
apirbs avoir frappe de terreur le mon- aussi des valeurs destinees b ces m6-
de remain. mes frais, mais comme la plupart
(:',st apr.ie ces premieres invasions d'entre elles possedent des corpa-
qu'eut lieu cell de nos Germains par- gnies de bateaux nationals astreintes
ticularis.s par la route a travers la par la loi qui les cr6ent a fire gra-
Scandinavie; ce sont ces seconds Ger- tuitement le service des poses, iloes
main, les particularistes, quii, durant b6enficient, pour le reglement des
cinq siecles, ont tenu tete aux invin- frais de transit, de compensations qui
cibles Romains dans une lutte memo- tendent A lea dispenser en fin de
iab!e qui a lini par la d4f.ite romaine compete des dits frais. Entre pays de
sur la limited de cette metnn Plaine 1'Union, on no pale annuellemont quo
Saxonne. la difference de poids des paqets
a Les 6tudas sur les origins ro- ostaux rets en transit pour apoe,
marines, erit H. de Tourville, sur lea la dernibre convention postal d'l y
institutions germaniquei, p6chent a deux ou trois ans flant un taux
toutes,sont .remplies de confusion, invariable par kilo de lettres.
parce .qu'on n'a pas d6brouill6 ce Nous sommes un dees rare pay
point capital, et qu'on a constam- de l'Union, si ce n'est Ie seal, qul, i
ment m616 ce qui procede des pre- possedant pas de lines doe avia-
miers Germains de la Plaine Baltique tion, est obligd de verser nltdgra
on -famille partrircale, avec ce qui element, sans Te b6n6fic4 de la com-
procede des Germains de la laaine pensatioo admire, le chffre de froa
Saxonne en famille particalariste. de transit equivalent. notre service
C'est A ces derniers seulement que ext6riour dee posters.
reviemt le merite d'avoir fourni une Le contract Blanobard prrvot .l
organisation social superieure A cel- transport gratlut pour lo service dee
e des Romains. posters. Qr tous les jours on prle de
Voila comment la science social la situation commere~ale avantaeese
levient indispensable A ceuxz qui vou qu'occupe Haiti as oarreer de
ent dcrire ou m6emo tudier 1histoir' grades routes masWmes et a proit


PREMIERS PARTICUARISTES


..


c


L
rJ.r-








iqn4nou vaudra cette situation d&s que
Iisthme de Panama sera accessible
au commerce international. II est A se
demander si alors notre pays ne de-
viendra pas le centre d'un service de
transit don't l'importance surpassera
notre train propre d'affaires ?
Vraintent, c'est pour nous lo mo-
ment ou jamais d'avoir au mtoills une
flottille de commerce national.
Avec le project Blanchard, toe over
nement doit jouir encor- du b^nltice
de 'ransporter gratis Se: cominttande-
a d'articles d'qsuilemen(it ou de four-
nitures pour I'arrnme, do rnatiriel de
guerre,* pourvu quece frt't ne d6passo
pas le dixieme du tonnage net du va-
peur
Ce dernier point s'expliqtie de soi-
mOme Mais il est aussi a consider
ue I'avantago reste au gouvornement
e diviser seo commands par stocks
Sconvoyer en plusieu s voyages on
les dits colia serout arrimi s dan' les
b&teaux de facon A n'occuper que l'es-
pace congru





RENSEIGNEMENTS
METEIOROLOGIQUES

Observatoire
DU
SI NINAIRE COLLEGE St-MARTIiL

DIMANCIIE 14 JUIN
Baromatre midi 763, 1/"
minimum 22. 5
Temperature maximum 33. 5
mmoyenne diurne 27. 8
Ciel tres nuageux toute la journee.
Halo solaire A plusicurs reprises entire
9 h. du martin ct 2 h de l'apres-midi.
Quelques coups de toinerre lointain au
sud vers 2 h. et 3 h. de l'aprcs-midi.
Eclairs au N E le soir. Couronne lu-
naire pendant la nuit.
Le barometre est en hausse.
R. BALTENWECK
Arrivages et departs
Hier est parti le s/s a Quebec* avec les
pasagers suivants pour :
Hdvre: Amalie Miller, Vve Nicolas Ana-
nia on bCbe et 5 infants. N.gib Hamrady,
Louis Guerin, Porsenna Kavanagh, Tan-
crede Auguste, Lucie Augus-e, Di&osthe-
no Lespinasse. Clement Lespinasse, Th.
Renard, Frere Rodriguez. Pere Placide,
PerejLouis Cremmel, M6elus Pierre, Pierre
Victor, Pcre Gourio.
Ca Haitien : Ezra Chrem, Hugo Lero-
ner, Ida Gilles, E: W. Dacosta, Vve J.
Etienne et ses deux filles, Nagil Antoine
et sa mere, Nemours Augus~r, C. DuranJd,
Philomnne Gregroire, .Matie-Louisc Pierre,
B. Jn. Casimir, Lene Pierre, A. Jacob Jaar,
Lucius Riche, Estimable Jean, Isaac Miz-
rahi, Mr et Mme Jean Georges Mazutra,
B. Jn. Bernard, Cinette Cadet, Estelle Ma-
thieu Vve P. Joseph, Mercedes Mathieu,
Euphrosine Juissous et enfint, Elida Pro-
phete, Gal Grandjean tils, Elie Fi'rre.
'Port-Je-Paix: Adrienne Belphin, Luxi-
na Ledan et enfant, Georges Regnier, Mr
et Mme R. Gauthier,bdbe et deux entrants,
Amelie, Charles Charlemagne Joseph, Du
cas Pierre-Louis, Marie Deseardes, Eliuna
Madiou, P. Pervaud, Louis Mathey, Ocean
Jadotte, F. de Frana, Ultimo Hector, Eu-
genie Caridge, Felicie Caridge.


Pointe-d-litre : Horatio Eve, Mme Eran-
tus Derose.
St-Thomas: Privdlus, Lkocarde Maillard.
Hier est entrE le s/s a Prins Willem I
ayant A son bord les passagers suivants
venant de :
New-York: A. D. Holder.
St-Ma-c : M. Syll, Antoine Syll, Mine
Paulin fits, Mme Destin St Louis, Maria
Acoune, Marie Julien, Victor Caroline.
Gal Gresse, Brice Louis Sergent, Rem-
pard Paulin, Smith Derust, Aline Derest,
Georges Auguste, Philomne Cesar, Csar
Cdsar Alcindor, Vve Curge Thtoville,
Etiennete Cange, Marc Philippe.
Gonaives : E. Cabeche.
II est reparti ce martin avec les passages
suivants pour :
JirCmie: L. Kohler, Vve Legagneur.
Cayes : Borgello Gornail, GullTaume De-
latour, Mme Charles Qscar et 3 enfants,
Lionce Oscar, Lelio Ricot. Mme Raoul,
Leger, Edmond Renaud.
Est parti hier pour Kingston, le steamer
a President v avec les passagers suivants :
H T. Wilson, M. Betesh, Louis Dor-
sainvil, Emile Favorez, Antoine Judith,
Benjamin. St-Fleur Paul, Lconce Arnotte
Jaseon, Mr et Mme Cheren Chaoul, Mile
Demerfise Heindor.
S6nat
Dans l'ordre du jour de la seance de de-
main se trouve la nomination au scrutiny
secret d'un secr6taire-archiviste en rempla-
cement du regrettE H. Bayard.
Les candidates sont MM. Robert Duples-
sis, Ganvil fils, David Guillot.
II est probable que lechoix des senateurs
se fixe sur M. David Guillot qui travaille
aux bureau du Senat depuis plus de vingt
ans. En cdla les Peres conscrits ne feraient
quec suivre une excellence tradition admise
uu peu paitout.
Avis Corr r prcal
Monsieur onato La Torraca devant par-
tir, sochainement pour I'Europe prie ses
debiteurs de venir solder leurs comptes le
plus t6t possible.
Port-au-Prince at juin 19o8.
Fermeture de la malle
Les depaches pour St Marc, Gonaives,
Port-de-Paix, Cap-Haitien, Porto Plata, St-
Thomas et 1'Europe par le steamer a Cale-
donia seront fermres cc soir A 5 heures
ps6cises.
Port-au-Prince, s$ juin 9o8.
Administration Postale
SERVICE INTiRIEUR
Lettres rccommnand&es en souffrance
Faustin R Vincent,Tel1marque Edouar-,
Clerence Denis, Noel Balthazar, Louis fils,
Emmanuel Desroche, G*1 Tiberius Chariot,
Melle Lucina Volcy, Mme Ida Toussaint,
Vve Toutoute Dcsar, Mme Dantis Porsen-
na.
Port-au-Prince le 15 juin 1908.
Mariage
En 1'Eglise Ste Anne,mercredi prochain
I- juin.l 7 heures du matin, aura lieu le
mnarage religieux de Mile Fernande Favard
avec M. Henri Elie.
Compliments aux futures epoux.
Degradation d'un traitre
TOULON 12.- La degradation du traitre
Charles Ullmo, I'ancien enseigne de vais-
seau a eu lieu aujourd'hui sur la Place
Saint-Roch, en presence d'une foule im-
mense.
Cette triste ceremonie a product une
profonde impression sur le milliers de jeu-
ne soldats qui y assistaieut.
Ullmo va etre deport & 1ile du Diable
situde sur les c6tes de la Guyanne fran-
jaisc et ou le capitaine Dreyfus est rest
prisonnier pendant S ans, de 1894 A t899,


SHotel Bellevui I
Ce. fa n veritable enchantement hier
soir, A I'H6tel Bellevue,. o se donnait I
gracd concern de la Socitd Philharmonl-
que que dirige Constantin Astrte.
L'efit utat ferique, on 6clairage mer-
veilleux des mieux combinEs illominant
4 wrno les magnifiques salons, la vaste
galerie, la grane allo, avec, partot des
petits groups animus et joyeui autour de
petites tables oui brillaient les globes mul-
ticolores des lampes,- des promenades,
des rires, de la gate, de 1'entrain.
Ce fut une soiree unique de magle.
Cest assez urd que I'on quitta 'Hotel-
Bellevue, apts des eur es agables. past
en compagOie de charmanuts lViliist do
monde politique, diplomatique, littraire
et d'affaires.



loivlles Etraingres

Derni6res D6p6ches

PARIS.- Le President Fallires arrivera
i Copenhague le o0 juillet, A Stokolme le
24, le 27 A Reval, ou il se tencontrera
avec le Tsar et le 3o A Christiania.
Le President sera de retour i Paris le 4
ao2t.
REVAL 12.- D'sprs des informations
de source officielle, la rencontre du Tsar
et du Roi Edouard a servi A consolider le
rapprochement Anglo-Rsse. L'entretien
des deux souverains a permis de constater
one entente complete en ce qui concern la
Perse et I'Afhganistan aini qu'au sojet de
la Macddoine.
BenLdt.- Le secr6tairt des Ataires
Etrangires oppose le dementia le plus for-
mel A la nouvelle distant que I'Allemagne
fait savoir A Saint-Petersbourg, qu'elle s op
poserait de la faGon la plus energique A la
conclusion d'une alliance entire lAngleter-
re, la Russie et la France.
SHANGHAI.- Les chinois qui ont rdcem-
ment tua un otficier et 6 soldats francais
disent qu'ils ptt tire sur ces derniers, en
croyant qu'ils etaieut des insurgds qui you-
laient traverser la frontitre.
L'influence de l'Allemagne A P6kin
s'ezerce aux dpens de la France. Cette
puissance encourage le Gouvernement Chi-
nols i rEsister aux reclamations franaises
qu'elle traite d'neagres, surtout en cc qui
concern la demand de rappel do Vice-
Roi.
PARIS. On a rarement vu au grand
Opera une audience aussi brillante que
cc le ui s'y trouvait reunie hier soir pour
entendre Caruso et Mie Melba dans a Ri-
goletto a qui format le programme de'la
representation de gala donne au bEnefice
de ia sociEtC des auteurs dramatiques. Les
iminents artistes ont etc felicites par le
president Falliires. On estime i dollars
25.ooo le benefice net de la representation
d'hier soir.
VIENNE 12.- L'empereur Franois Jo-
seph a assisted aujourd'hui au defile de la
grande cavalcade national et historique
organise en l'honneur du 6ome anniver.
saire de son regne. Plus de vingt mille
personnel figuratent dans cette cavalcade ;
toutes les families aristocratiques y etaient
representies. Les nombreux groups qui
la composalent donnaient aux Etrangers
une idee du caract6re heterog.ae de la po-
pulation de I'empire. On estime A plus
de cinquante mille le nombre des person-
nes qui out assisted au defile. Cette caval-
cade est la dernitre des fetes du Jubill.
L'empereur parira d'ici peu de ours poor
Prague d'oi Ira pamser f'did Isehl. .


PARIS. La chambre des, Dj6p,
doptC aujourd'hui un amended iue
loi Clectorale actuelle qui rend e ma
sage du sysrtme de votre secret an
quoique le suffrage oniversel ait ire
tE en France en 1848, alya toujounrt
plaintes sur le systme consistnt i
quer les bulletins eu public et qui
mettaient aux grands propritaires et
triels et aux meneurs politiques d'te
une pression sur les votants.
PARIS 13. Par suite de I'tsuma
tion du nombre des crimes en Frafat
t'adoption par ungrand nombre delh
dans tout le pays de resolutions en hf
du maintien de la peine de mort, lep
element a decide de remettre t une
ultlrieure examenn du project de loi 16
lissant la peine de mort. Cette question
inscrite au programme gouvernef
quoique n'ayant jamais 4tC aboli 1'uw
e la gillotine a et6 vitnuellememat
prim6 depuis plusieurs annues. Le .
ment a refuse chaque annie de voted
credits pour le pavement du boorreu ai
president de la REpublique a rigulii
ment commuu la peine de morn a
prisonnement A vie.
Mr Clemenceau fit conahtre le Isems
declarations qu'il port i la tribune dek
Chambre au sujet des incidents de Da.
veil.
Le Conseil arreta definitivement lia .m
editions A imposer A la Cbine A time d&
parations pour le meurtre d'un officer a
de six miliciens tuis par des regolie chi.
nois.
La Chambre commence aujourd'li. '
discussion de l'interpellation zau motd
incidents de Draveil.
Au Senat M. Kmight demand q ael
terpellation sur les evenemeas d& Fead
France soit discutee avant la fi doumisi&
juin.
M. Milli6s Lacroix repond ql ms
des documents par le prochain o tr a
demand au SCnat de fixer I'intahi0'
au 3 juillet. M. Kmigt accepted tlk Sh
en decide ainsi.
On reprend ensuite la discussion dh
jet du rachat du Chemin de fr de l'0.
M. Prevent continue la discussion.
M. Cheron s'est reudu i Larocbde
ou il visits la caserne et l'h6piul.
M. Gaston Boissier, secr6tairepl
de 1'Acadimie franjaise est dicdle.
WASHINGTON. Le gouvern e
prEsident Roosevelt se prepare i dU
as berceau toute tentative d iul
contre le government de Prunm.
que I'admnistraLion du Predent
est devenu impopulaire, qu'un son
pourrait suivre toute tentative de f1i
sa pan aux prochaines ElectiOns do t
let. L'opposition pr6sidEs par tOb
qui parait tre le lion dI uour
qu'il est impossible que ptr .'on
seule du president Amador smt i! .tF
moyens efiaux. Mr Roo Iveh* i
met le Prisadent Amador que is p 1"
Elections devront etre loyade
LONDRES- Une arm de do uze i
mille suffragettes divisee e b hit
a defile dans l'aprs maidi dan ll i
la caitale et assisted A one rusa
ber Halle o1 Mmes Anna Shaw J
Somerset, lady frances B sItor r
le porte parole des fem n. l
que le droit de vote leur so m
midiatement.
LONDaS 13 [ :
ent A Londres cet api5' CDS
le passage d'an ballot o aL dos
Floresont etC trhsintiad red*
mais its ne croiset P. *q
ballon veno d'Europe.

gorehed se 'oium


(------~~






Sdam, I apres-midi c lao
.0F4 Portsmouth a failli
Zp.is I RevenAel est entree ,
'nraste de Ma Vengeancef d






OEk Scairn du Maroc ar q
'ad plusicurssabords puiss
WVsITOI 12 Un trcs
SqIcpat dans et p rsonnel da
Sa sigO aujourd'hui.
Le capitaine
oides Pompfcain Saint F
LVIOd par le Tribunal manri
te, -L L2 France ne coi
n'entrte de Mulai Hafid i F
it Soltsn du Maroc alors qu
5* n'et pas dttr6ne ct quil a c
,IWtot? RabaTangcr et d'a
his c6w.

ODdes Pompiers 1


Course


d'instruc


N.e des Pompiers qui
pler 4 d la Station central
mmiM de i5 au 19 Juin
H. PIE Louis, conseiller.--
h.e Providence Auguste. Ic


S aheos Louis. Emmanuel Louis, Th.
iorPer, ss officiers-Fran;ois Mirville,
Faris Michel, Christian Myrtil, Chs.
hoemnt, Illes Domingue, Etienne Dor-
i,Judse Camille, Justn Constant. Fe-
k Eiean, Justin Dorsainvil, Theobal
WIhd, Legand Jeudy, Lion Fontaine,
Fnnd Coicou, Micius Bran, Laubergeau
SmAiceM, Pompiers.
l ids Pompi:rs de service du 4 au 12
ei 'dinet suivre le cours d'imstruction
WIsIIbmine du 15 au ly pour DkFAUT
ernard, Horace Milfort, Cadet
S u&ma. Salgado, Duval Duvallier,
La Lh, IUonce St-Surin, Cicron
n Frd~rique Cessent, Henri RichC,
Ma^nWd.
Le Commandant,
LouIs fTHEART
M -


l Iie IlBUonBl d 1'Hai
EMpauNrr DU GOUVERNEMENT
PROVISOIRio
190 Rdpartitian


C 6mform6ment aux instructions du
hI,. d'Etat des Finances et du
IMcsI,la Ban ue Nationale d'Hai-
Lrhonomr d'informer les intdres-
iSq'ils pevent, i partir de ce jonr,
paeseter i ses guichets pour tou-
0* Ie dir-nwinr Reparlition sur
SEnprants suivants :
W sW Gou. rneemnt d' Fairti 6 0.o
i *. ds I" Jollet au 31 Aott 1908.
rS' Gousuerement d'Hai 8 9
/0 da it Juillet au 31 Aout 1908;
re rUsCo et sur presentation des
Su'-princ, 8 Juillet 1908.


e dernier steamer

Mao'ish'8s Kola
DE KINGSTON
El vente
hCatnat Fouchard
*"'e du Cetre


, jetr ,0 GRANDE HALLE A LOUER
en collision 146 Rue R6publtcaine, 146,.
ont il a en-
''est chouC S'ADRESSER A Mr CATIAT FOUCHAKD.
--. .
important Bar Fir-de-Sicole
;s consul.t-
s consult Le B.\R FI DE SILCLE vient de se rouvrir
Lumsden, sous la direction de Monsieur Nestor
laul a a C k Dalila.
time. On Irouvwra dans cet etablisscment chc,
isidere pas compltemcent restaurC, des consrmmnn
'ez faith de isons de premier choix, et un service qui
ze Abd El ne laisse riena dssirer.
encore sons --- -. -.--- _.
utrrs ports LA
Meilleure Fariue

Libres du Monde
Celle qui done Is meilleur pain.
tion Oui produit le plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanco et
doivent se le DIUS i4ger,
e pour la Ceat la Pillsbury's Best de la
i:lablnlry Washburn Flour Mils Co,-
Edgard L.a Minneapolis Minn.
Edgard La- .
oseDh Bor- Pfro CaSTER A Reswrd/nmaws


'-- -- ------r----- --------

A L'tLGANCE
OORDONNERIE.

42, Rue des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DkPOT,POUR LA VENTED
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y &hde plus
nouveaux.
Former amiricaine et frangaise pour
Messieurs ; 61gantes et commodes.,
Pour les enfants le plus l'aise.
Travail solide ex6cut6 avec
des peaux de premi6re'marque.
Assurance de grand rabais.
PAtes. Cirages et Liquides

LA COMPAGNIE
DE


Developpement de 1'Ile
de la GonAve
Avise le Commerce et le public de
Port-au-Prince, en g6n6ral, que Mon-
sieur GUSTAVsS.H. WERNER, ci-devant
Secrtaire et Trdsorier de la susdite
Compagnie,a td6 suspend de ses fonc-
tions come Secr6taire et Trdsorier,
et qu'A partir de cette date la Compa-
gnie ne sera responsible pour aucu-
nes dettes ou engagements contracts
par le dit GUSTAVr8 II. WERNER.
La g Compagnie de Ddveloppement
de I'Ile de Ia GonAve ,, profit de 'oc-
casion pour announcer quo Monsieur
HiNRI Gasosa eat son seul reprd6en-
tant en HaitU.
La President de la Compagnie de
DIveloppeent de FI le de la Gondve
CHalnUs W. RUSSEL.
Port-au-Prince, 29 Mai 08
*


I-t6teol- "testaetxrazat t
ST-JOSEPH
( ANOLE DR RUES ROUX T DU MAGA-
SIN DE L'ETAT. )
Service bien organis6.- Repas
Sla carte. cuisine oetllt,.
PAoupAraitAr : Josus DEZSRIVIE


Prodlits bHgiSei cs pour la Toilele
-- c.' '-r '- 'X BN --- ...- B


POUDRE.tl Rt

8 oI-.-t. -. alnIU E--_rMf= t 4iUd,, 1,s 5I"V L1

adoucit 1'6plderme auquel e110
LA I done une souplesse et un ve-
IA u lMIU Ioutd incomparable on lui com-
E -muniquant son ddlicieux par-
um. Elle conserve l'dclat et la fratcheur du teint, car elle est souveraine
centre le hale, les piqdres d'insectes et les eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adhe-
LA I|lJI||nI| li | rU I rente, impalpable, prdparee
I IllIIll i ilIl spcialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
asreprochlble ; son parfum delicat, son veloutA ont contribu d faire d'elle,
la Favorite des Poudres de Toilette.
A base de Cr6me Simon,
LE i iql pr'par1 selon los principles
les plus scrupuleux de l'hygine
1 possede un certain degrd
toutes les qualities bienfaisantes et pr6servatrices de la Creme Simon ; il
est particulierement recommande pour la Toilette des enfants et pour les,
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D6p6t pour Haiti
.A. la 6txrtopole
MASON JULES LAVILLE
93, Rus du Magasin 4d Vtut, 93


VIN DE BORDEA UX

,.PDOC VIEUX
PUR E9f VERITABLE.
Barrique do 60 gallons --. .. ...-. .. -... ......- Dollars
Dame-jeanne de 5 gallons (non comprisladame-jeanne) Gourdes -
Par gallon .. .. ... .............. ... .
1/2 gallon ............ .. .......... ................ ....................
S 41/4 g a llo n ..... .... ......................... ............. ......... .. ..


34
22
4.50
2.25
1.15


En vente, Grand'Rue ( Ouest) No 134
G. Gordasco
N. B. Notre vin est imported de maisons sdrieuses ot honn6tes de Bor-
deaux et nous le vendons tel que nous le recevons. C'est pourquoi nous le
garantissons absolument pur.


Compafipg P. C.

AVIS
Messieurs 198 Actionnaires de la
'Compagnie des Chemins de For do
la Plane du Cul-de-Sac sont convo-
ques en Assemblde g6ndrale le mardi
2B Juillet 1908, a 9 h. 1/2 du martin au
Sige Social, sis au Champ-de-Mars,
OBDRE DU JOUR :
1* Rapport du Conseil d'Adminis-
tration
2o Presentation des Comptes.
30 Renou'ellement du Conseil.
4a Divers.
Port-au-Prince, le 8 Juin 1908.
La Pri ident, Le Secrdtair daneral,
G. SCBWtDRaw E. PatzAtu.


Photographie
Artistique

J. M. DUPLESSY
120, Rue du Centre, 120.
( Entrela Pharnacie Bayard et I'H6-
tel Communal).
(TRAVAUX DB TOUTES SORTE8 SUR
SOLIO Pr PLATINO. )
Cartes tries aristiques, souvelleesnt
refues.
AGRANDISSKMENTS, REPRODUCTIONs.
ATELIER DE LUXE
Prix Mod6r6s
NOUVEAUTi:
Cartes Mignonettes, par douz. P. 7
Photo-soie.
Offre ses services au public de Port-
au-Prince, aux gens des autr. loc&.
lUt. actuellemeot a Port4u-Proce..
Veness eayer I


- I I I- I I








TANNERIE CONTINENTAL
DE

Port-au-Prince
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PREPARATION DES PE5UX DO VINGT-QUATRE (24)COULEURS.
Vente des chaussures : C.avreau-glac6, Verni et cou-
leurs, pour Homrnes, Dames et E.fants.
( 1BOUTOINi, E!UASTIQUE ET LACE )

En gros et en detail pour toute la R6publique.


H f l3 BELLEVUE

Place d,, Champs-de-.ars
PORT- AU-PRINCE (HATTI)
Mm1e lermance, ALFRE'D, direclrice
3T41.ph:crv, 220
APPAITEMENIrS POUR FAMILLE
DITERS--LUNCHS.
Installation msorJe" rt :o.ortVle. Vue ;ur NL mer. Tr'mpdraf sre
douce et r u/ire. --- l*,s ".m de*::,,r. ent -'Hltl-R,.-,>- u, toutes Ies 7 Minutes
PRORITF '- AC(:lUSI-E S'()UVkN L' SUIR DfUX Ri'E;
Pi-OM~,NADES -- JARDINS
SaJlie dei r!ceCtton. -Piano.--Gramophone.
Sonrnsries lectriqu-s
Tabe ts les iorv, do tIvdi i 9 hfurex-
Table d" Ht r". 7 o -,, a,.,d
%-7 ,? 7 hi8kl-P.: d1A 2oif


C.


BIIRE L.. BIIRE !...
La meilleure, la plus avantageuse
est celle des
GRANDES RRASSEnIES liEUNIES
DE MAX9iVILLE
Socielt au capital de .'?..100.000t fs
Cette bi;'re est sans rival, Brune
ou Blonde en caisse de 'o li1tres.
On la trouve au prix. -de (i ,do!lars la
caisse de "LS litres ou au detail.
Chez L. de Gassion,
A COT* DE MADAME G. SERRE ,
Et au Bar de la Poste, GRAND'HUE
Vis-d-vis la Poste
Le soussignt aviso I, public' ,of l
commerce de cotte vil lu M;1twi%,tice
Richard ills, son 6pouls., a si''.o la
procuration de sa maison die I:ILI manr-
ce 6tablie sur cette pI::!e el 'i ~t, r-
sonne n'est autorisi 5 fait e ides re-
couvrements pour son coinpte, t
moins d'un ordre special sign de lui.
Gonaives, le I,' juin 1908
IICHARD His


ORATUITEIEIT
AU PROCHAIN TIRAGE
i 10 IDONS fLOTS PANAMA

S LOTS 500 .100.o0
100.000'
Snvoyez eo 1oN-PRiME
Sy IL. DUARDLV, Pirectr du
O'~-dU r J eeiafr,.r rde fVwMec
o nr Rochechouart. Paris.
NOM


A. d alttlis et C.
0^
i' Itiutcs le- (I~ l rices rares discr~-
(tes, b-uv.yntes, des parfurns a'un char-
inm subtil et d(licat,- Son Sou-
rire, Floramye, Vivitz,
(ls bijno x ofi s'enorzguellit la
pierre litatite et hIaitaine, dte mi-
inusctles objets d'art oi sourit la r'it-
ce fti.-te des perles, des boucles d'o-
reilles +;ui s'otonneqt de Ilurs forces
variee,-. alneaux de lia maili's offrant
le symbol d'une '.ternelle ji~unoise
il'aiinir, orgies de colliers gracile',
di' loiitrd1s c'laines inassives., des cas-
cad, -. 6':incelaniles d'or, de rulis, d'e-
merajudes, tout cela fLit un coin de
lparadis tie la liaison
A de Matteis & Co
qui est situ.Oe aujourd'hui A l'Ancien
lHotel Central restaur6 et embelli.
Ces i;tliens ont gard4 la nostalgia
de toutes les fantaisies d'art admi-
rees jadis chez rux et ajoutant A tou-
tes ces frivolit6s attrayantes, les ob-
jets indispensable que reclame la
Vie, ils ont chez eux un assortment
d'une grande rchesse, peur tons les
godts et pour toutes les bourses.

Panamas !...
Elegants, solides, arrives par le
4 Montrdal 9.
Chez MW" LEONIDE SOLAGES.
29, RAe des # Fosn-Forte.


ETUDE
DE
Me Chnrl1es Milerv


Maison F. BRUNi
195 GRAND'RUI Mg


I


- I


I"A qLlJll"x """ ^~ ~ Dirige par
NOTAIRE PUBLIC g.J
53, Rue du Port ou Pavie, 5 L. HODEUL
feures: 8O E A midi et 2* A 6'
Archives de Mes. Madiou, Servincent, Car- Anc. in tmebre e I Stodt DPL
r6, P. Fr(d6rique, Solages et Rosemond. thropique des matires tail t.- l 'P
... 111... _- ,.-._i, V c tit de recevoir un grad chois ,
U- e totles diagonal, casimir alpfC, h
Un IlOnmine te, choviote pour deCil, ete.R RI_
do particuli.rement ia *a cf i
extraordinaire I... bel coiltion de coupe.A4 f
-.- de gilets de fantaisie et do pi
Tout lu moinde a entendu parler du touted beauty.
pouvoir niracileux des grands ma- Specialit6 de CotupsWe 41
gn4tiseurs, bien que, jusqu'ici, au- cCs.- Coupes Frangalo.
can home de la c616brit6 de lAmricaine de la derni"j re S
Federico Garcia, i La Iaison confectionn
1 tumes militaires, habtSbrlt
Graduc, diploma ct mndaill de 1'Institut dolmaans, tuniqe llabtas
X. L.MOTTE SAGE, Rochester. New-York, I ae.. tc. eeC, do toes glralg
ne se soit offert pour permettre A ..-..
tous de mettre ses talents A I'4preu- EM LE ROCOUlaT
ve. M. Garcia 6tonn6 du scepticis-IL URT
me mnanif,'st par tant de personnel, Consignataire des fabricants de
s'est d6clar' prit A mettre a la dis- chines A coudre e Singer etW
position de tons son savoir et son ele-r Wilson P de New-York
pouvoir merveilleux et presque sur- Machines A p6dale et maial f
human. bon march exceptionnel.
Avez-vous besoin de la clairvoyance JTr6mie, H1 Mal 908.
d'un etre qui a; donn6 des centaines ,
de preuves tde ses pouvoirs nliracu-
leux, vouIl-z-vons rdussirdans la vie; Dr. John Seetulsill
voulez-vous connaitre les secrets de
ceux qui vous haissent, les pieges Diplome du New-York lastid
que vous devez 6viter, les remedes Sciences,
qui guirissent vos maux, adressez- Diplome dt Piladelphe OltfidC
vous au Professeur Garcia, Grand' lege,
Rue No 168. Membre dipl6m6 du AuMllu ~ I
-'iation,
Cor nneriMeelle mbre du Psycholopi ..!i.
Cor onnerie Nivelle de New-York,
N Me N bre du Hygienic 4p
Df, S TIwH I MN cw-Yoirk,
BYFETOJA IMembre du Hatha Lop's V..,
i a .


143, GRAND'FUE, 143
PtO)'T-AU-Pi1 SINCE
CHAU.SL'UhfS EN TOUS GENHRS
Esr DEt',T, POUR LA VRNTK
F.- G GLS KT D"TAIL.
Execution prompte des
conmmaandes, tant icl qu'en
Province.
Fornes A hommes ; 4idcantes et ra-
tionmnelles.
(:hanssures de dames ( Iernicre mo-
dp de Paris ) et le plus commode :
chaussures po0ir eCnfints confection-
niies avec dts IPeau. de tloutes nuances
d'une :stjlec'ion et dur6e irr'procha-
bles. A des prix avantageux.
Ctrages, pates et liquides
Pour chauvosures de toou;tw nuances.
-~ --- - -
Chapeaux I
Chapeanx!
Chapeaux! I
FAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSi SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
coocours d'un chapolier remarquable,
M. JAIMs TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Sales de Ceiffrs d Louvyre
Pour tons les goca et pour toatm
[es b*Myes.


teinmple, de 'lnde.
Le Dr Seetulsingh offrt o is
pro/essionnels au public dilUd.
RUE DES PHILOSOPHES.-- tlti

FranciscoES
Fabricant do chaUabu
La Manufacture a toojom in
p6t un grand stock,- p-O la I6
on gros et detail,- de c-msUS
tous genres pour
Hommas, FamMU, ElWzs
Los comnandes des 0M
de 1'int4rieur pourront W6reMM
dans one semainoe pea p .
23, rue des Fronts-FoeW,04
PoRT-Ao-PAmic (S*M r)

Au dernier s r
FABRICATION DE CHAISS5IB
D. FERRAN
A I'honneur d'annoDne A -J
breux clients de la Capitate
province qu'ilvient dese
la Rue des FrontsForts, see
stock de chaussures,
au No 153 avec l'inscriptiq
Les clients seront
dans les m6mes conditos
dire avec les 5 */e d'
vente en gros ; sans5
mes soins et la maI e
La Maison se charI
re pnredre 1-s nMr.


__


I~--


1