<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00341
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 25, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00341

Full Text




Deuxinme AnnBe, No 346.


PORT-AU-PRINCE ( HATI)


Lundi, 25 Mai 1908


Ij


j


QUOTIDIEN

ABONNEMENTS : DIRECTOR: I

PORT-AU-PRINCE UN Mois. G. I. 1cm ent M agloi LE NUMRO 10 CENTIMES
DIPARTEMENTS TROIS Mois. 3.60 _
ETRANGER........ TRois Mos. 6. RDACTION-ADMINISTRATION Les abonnements parent du Ier et du 1$ de chaque
Les manuscrits ins6r6s ou non ne serontpas rendus 4 RUE ROUX, 4 mois et sntpayables d'avance

Pour tout ce qui concerns 1'Admiinistration du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux on Bonne-Foi.


Haiti et 1 nfluenllce EtragUl re


LUTTE DE FORMATIONS SOCIALES

Nous avons promise d'examiner si ce n'est pas r6soudre un problme
ansle voisinage du continent afri- que d'en changer seulement les ter-
in, il ne peut au moins se trouver mes et ii nous faut chercher les cau-
que nous avons en vain cherche ses de cette antipathie, aumoins dans
plans immigration blanche : des e16- i'espece qui nous occupe en ce mo-
nats derelivement pour les Ntgres. ment.
hus allons essayer de voir ce qui r Les families boers, ecrit M. de
a est. Pr6ville, na,sont pas de pures commu-
Leovoisinage blanc du monde afri- nautds pastorales ; elles ne vivent pas
finest represents : o1 par les Boers, en nomades, mais se divisent et s'ap-
ise sont introduits dans l'Afrique proprient le territoire en enter, elles
australe de la facon que nous avons confisquent ainsi pour elles-mdmes et
ue;20 par les Portugais, qui ont tou- pour leurs troupeaux les productions
jours eu des 6tablissements en Afri- spontandes du sol Si le noir veut
que;30 par les Arabes et autres pas- demeurer au milieu de ces families,
teurs, maitres de la parties nord du qui se ferment devant lui, ii n'y peut
continent. vivre qu'en proletaire -'-en. nesclave.
Eld'abord les Boers. II ne sera point admis ca ultiver
Les Boers ne font pas en Afrique c)mme tenancier ; la communaut6 hol-
delacolonisation commercial, c'est- landaise, aux nombreux rejetons, d6-
W*dire qu'ils ne s'y sont pas installs frichera ou fera defricher par ses ser-
dansl'unique but de fair fortune et viteurs d'autant plus de terre qu'elle
des'en aller. Nous savons que ces aura plus'de bouches A nourrir ; mais
apysaos Hollandais, d6poss6d6s chez elle ne diminuera pas le parcours de
ena par une puissante et redoutable son troupeau, elle n'abandonnera pas
concurrence, ont abord6 le sud afri- son industries principal, le piturage,
an dans I'intention de s'y fixer defi- pour faciliter au noir le moyen de vi-
itivement. Its ont trouve dans le vre par la culture. Attachee A un gen-
ays des Hottentots d'abord, dans ce- re de vie simple et traditionnel, la ra-
ItdesCafres ensuite, d'immenses ter- ce dominant n'a aucun intiret d favo-
loires de paturages realisant heu- riser de la sort l'essor de la race subor-
usement pour eux les conditions donnde.
existence nationals qu'ils venaient C'est done le mode d'organisation
delaisser. familiale, la force patriarcale des so-
Ilsconstituent done le type vdrita- cities boers, le respect de la tradi-
.de cojfl s'ilncorporant au sol tion, touts choses aptes a stimuler
%OR aucun esprit de retour. A ce ti- la force d'expansion d'une race, qui
re, ils devtaient representer pour la font de ces soci6ets installees en Afri-
to afrieine., d'incontestables pa- que une secte fermde au contact des
e, onl supposant bien entendu Noirs. La chose apparait encore plus
lat fsseit disposes a 1'exercice de saisissante et mieux d.montr4equand
Stron0e.* Or, il n'en est pas ainsi on considere le cas de la secte boer
lote dlre des Boers en Afrique est des Doppers.
Poorqo dpoessession et d'6viction ; De la meme faqon que 1'organisa-
iNoquoti ~ cela ? tion familiale boer, puissante et forte,
o 10 nftrouvons ici, et d'une fa- est arrive facilement A avoir raison
oade ane, en pleine ddmonstra- des societds dtsorgnisdes des Ho-i
e a tipathie innde etinsurmon- tentots et des Cafres, en ddpit des
%i-e 8a OUs avons d6jA signalde qualitds militaires de cette dernifre
48*"Cn blanche et noire. Mais race,- de cette mrme fagon, l'immi-


gration anglaise dans le sud africain,
en vertu de la formation superieure
des cadets do families du redoutable
sang britannique, est arrivee a son
tour a dvincer peu A peu les commu-
naut6s bo3rs fermees par l'esprit de
tradition aux iddes nouvelles qui mar-
quent la marche du progres social.
C'est ainsi que la recent guerre
entire Anglais et Boars ne demeure,
en fait, qu'un phenomene d'ordre so-
cial : ce ne sont pas les armes an-
glaises qui ont vaincu les Boers ; c'est
plut6t l'organisation social supdrieu-
re des Anglais qui, par un mceanis-
me familiar A I'esprit "de ceux qui se
mettent au courant des travaux de
science social, est arivde A dominer
la constitution social inf6?ieure des
Boers. Ceux-ci ne Font pas compvis
et ont commis I'erreur de recourir a
la resistance armee.
Ils ont dA se soumettre A la force
ncrmale des choses, et c'est centre
ces phenomenes que les Doppers es-
sayent encore de faire resistance.
a Parmi les communautes de colons
hollandais, dit l'ecrivain que j'ai cilt
tout-A-l'heure, il y en a un certain
nombre d'uie solidity, d'une rigidity
a !oute 6preuve. Ce sont des families
enfermdes dans la tradition, n'admet-
tant aucun changement, pas meme
dans la coupe des habit, repoussant
avec abomination les livres et les jour-
naux, et conservant avec tenacity le
plus pur rigorisme calviniste. Plut6t
que de subir le contact des nouveau-
t6s, auquel les expose la transforma-
tion de leurs voi.ins enrichis par la
culture en grand et Ja commerce,
plutlt que de renoncer au tradition-
nel pAturage qui les a fait ce qu'elles
sont, elles ont p is un part h roique:
l'abandon de leurs etablissements de-
ja crees, et la recherche au loin, A
travers les solitudes, d'un pays de pa-
turages propre A les recevoir.
S'enfonQant ainsi de plus en plus
dans I'ouest africain, les Doppers cou-
rent sans cesse vers de nouvelles en-
treprises de d6possession, car, dit un
ecrivain, 4 la race hollandaise de
l'Afrique australe est particulierement
apte a dAposs6der et a soumettre les
indigenes dans les deserts du Sud,
et peoupler ces immense solitude


oa tant d'hommes peuvent trouver
des moyens d'existence. v
II n'y a done pas A computer sur un
tel voisinage pour I'amelioration des
conditions sociales des peoples noirs
d'Afrique, puisque le progres des
Boers est essentiellement subordon-
ne A l'asservissement des Africains et
A leur maintien dans 1'dtat social in-
ferieur qui les caractdrise.




RENSEIGNEMENTS
METEIOROLOGIQUES

Obser'vratoire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
DIMANCHE 24 MAI
Barom6tre A midi 761,6m/m
Minimum 200,6
rTonprature maximum 260 o
Smoyenne diurne 230,5
Le ciel un peu nuageux le matin s'est
covert A 9h. Tonnerre lointain A l'ouest a
partir de 1o h.
De ii h. du matin 1 4 h. du soir petite
pluie fine : I,5-".
Eclairs le soir dans toutes les directions.
A 4 h 30 du matin ( 25 Mai), orage
au SE.
Le barometre assez bas depuis samedi
reste stationnaire.
Un peu d'agitation sismique, samedi et
dimanche matin.
R. BALTENWECK
Secr6tairerie d'Etat
des Relations Ext6rieures
Des doutes ayant 6tc leves dans le pu-
blic sur le fait A savoir a qui est le verita-
ble consul d'Espagne A Port-au-Prince,
le D6partement des Relations Exterieures
s'empresse de porter A la connaissance des
intbress6s que, d'apres une communication
transmise, en son temps, par Monsieur
le Charge d'Affaires d'Espagne A Santo-Do-
mingo, le Gouvernement de Sa Majestd
Catholique n'entretient actuellement A
Port-au-Prince qu'un simple Vice-Consu-
lat don't la gerance a Ctd confide A A Mon-
sieur le Doctcur Jules Borno.


~--CC- -- I










Arrivage et depart
Hier est entrd le *Prins WVillem Is avec
lespassagers suivants venant de
Cayes: M. H. Hibbert.
Udrmnie: Gendral R. Cloud, J. Bte-h. E.
Tel6maque, Mr Sylvera, J. E. M:nsour,
Henri F. Laraque, Robert Laraque, J. Pi-
quion, Mile A. Alphonse.
Curafao: Mr Tuno Lopa.
St-Mare: Dr Felix Coicou, Mariu; Coi-
cou, Agnes Coicou, Emilie Leguineau,
Alvares Og6, Alna Dupiton, Odile OgQt,.
Mile Am6lie.
II est reparti A midi pour New-York
avec les passagers suivants :
Mr Alexandre Poujol et B.b6, H. P. H.
Falluel.
Administration Postale
Lettres redcommandies en souffrance
SERVICE INTRRIEUR!
Mrs Madiou Bonaparte, Georges Ray-
mond, Duverglat Basquiat, Gr6goire Obas,
Dessex Danel, Salomon Maxim6 Maxime,
Charles Vorbe, Mines Dantis Porsenna,
Miles Angela Desir, CUcile R. Dieudonn6,
Estreya Nelson.
Leitres recommandees rctourndes aux expiditeurs
DESTINATAIRES : EXPIDIrTURS :
Mile Baul6nise Pierre G Jean
Mr Alfred Debrosse Vert'ius
SERVICE EXTERIEUR
Lettres recomimandles en souffrance
Mile Emilie de Reynal, Mines Euranie
Jean, Bernadin Moasson, Mrs Frederic F.
Mule, Rudolf de Rossy, Jules Justin.
Lettres recommand&es retournies aux
expiditeurs
DESTINATAIRES : EXPIDITEURS :
Mond. Hyacinte Cuba Aug. Clovis
Samuel Denis C. Denis
A. Clerveau W Mme W. Senat
Delorme Boyer New-York M. J. Boyer
Const. Edouard q Alvares Elva
Hend. Geoige Sto-Domingo Th. Martin
Ram. Rivera Porto-Rico Vve Duchatellier.
Port-au-Prince, 25 Mai 1908.
SLa Cr6te-a-Pierrot
Ce poome dramatique de Mr Charles
Moravia est mis en vente A partir d'aujour-
d'hui a deux gourdes l'exemplaire, edition
ordinaire, et fquatre gourdes l'exemplaire,
edition de luxe.
On trouvera cet ouvrage A l'H6tel Bel-
levue, A l'H6tel de France, chez M. F.
Carlstroem. ( Obermeyer ) et chez l'au-
teur, No 6, Avenue John Brown.



Droit 1'Asile

Par une circulaire en date du 21
Mai courant, le Secretaire d'Etat au
D6partement des Relations Extdrieures
porte A la connaissance des Ministres
etConsuls strangers, -- telles fins que
de convenance que le Gouvernement a
d6cide..de supprimer la pratique du
droit d'asile dans les Legations et
Consulats 6tablis en Haiti.-



louvillies irangeres

Derni res D6p6ches

PARis. 22.- La perspective de la pro-
chaine entree & Fez de Moulai Hafid, le
pr6tendant au tr6ne du Maroc qui alors se-
ra maltre des trois capitals Marrakesh,
Fes et Mesquinez, oblige la France A envi-


'sager la possibility d'avo'r A 1-. rcconnaitre
come le souverain Idgitime de l'empire.
Rien n'a encore ,td fait dans ce sens,
mais on se rend compete inaintenant dans
les cercles: officiels que la position du sul-
tan- Abd EI-Aziz devient chaque jour de
plus en plus critique et d6sesperee, quoi-
qu'e ce dernier ait repris Safi et qu'une de
ses armies march sur Marrakech. Celle
qui-sous le commandement du caid Bag-
dami se dirigeait sur Fez est cernee par les
.guerriers de la tri-bu des Beni Smassen.
Lc conseil de- vision a rTjetd aujour-
d'hui I'appel de l'cnseigne de vaisseau,
Charles Ullmo, qui au mois de f6vrier
dernier, a 6,e conda-nn At la detention A
vie pout crime de haute trahison.
VIENNE 22.- Quaire-vingt deux mille
enfants des dcoles de Vienne ont fai: au-
jourd'hui dans le pare du Palais de Schoen-
brunn une manifes-a'ion en l'honneur de
1'empereur Frangois Joseph. Le venerable
souverain, entourd des membres de sa fa-
mille, se tenmit sur un des balcons du pa-
lais.
LIEPSICK 22. -- La cour suppreme impd-
riale a entendu aujourd'hui les avocats de
M. Maxmnillien Harden qui demandent la
revision du prices en diffamation a lui in-
tentd par le gendral come de Moltke.
Leur plaidoirie a durre six heures, elle se-
r.i continue samedi.
LONDRES.- Les elections qui ont ca
lieu aujourd'hui dans le district de Stiking
( Ecosse ) pour le siege de la Chambre des
commune laiss6 vacant par la mort de Sir
Henry Compbell Bamermann, ont eu pour
rdsultat la nomination de M. Arthur Pon-
sonby, liberal et ancien secr6taire du dd-
funt ministry. Sa majority a 6et de 1261
voix.
WASHINGTON.- En vue de l'echange des
ratifications qui aura probablement lieu
aujourd'hui, le secr6taire d'Etat Root et
Mr Thryce, ambassadet- d'Angleterre ont
compare ce matin les copies ambricaines et
anglaises du trait relatifaux pecheries de
Terre-Neuve.
PARIS 23.- Rente: 96,80
cLe conseil des ministres reuni ce ma-
tin a I'Elysee sous la presidency de M.
Falllieres s'occupa des affairs marocaines.
II fut d6cid6 que le ministry des affaiies
6trangeres au retout de son voyage en An-
gleterre oi ii accompagna le president de
la R6publique rdpondrait a la question que
M. Gervais, d6pute de la Seine doit lui
poser au uujet de la mission confide au Gal
Lyautey.
Le ministry de la marine fit signer la
promotion suivante: Le contre-amiral Phi-
libert est nommd vice-amiral en rempla-
Cant 1'amiral Besson passant a la reserve
le six Juin. Les capitaines de vaisseau Hal-
lez et Le Bris nommes contre-amiraux; le
contre-amiral Berryer est nomme comman-
dant de la division navale du Maroc ; le
vice-amiral Bellue est nomm6 prefet ma-
ritime de Cherbourg.
Hier a la chambre, le ministry des fi-
nances commenqa le discours pour dd-
fendre le project de l'imp6t sur la rente.
La suite du discours est renvoyde a
Lundi,...
:La .hambre a valid 1'dlection de M.
Dollet, deputy de TrCvoux.
M. Millies-Lacroix s'est embarqu6 a Da-
ker pour rentrer en France.
M. Ruau quitta Paris a destination de
Toulouse.
M. Briand s'est rendu A Nantes aupres
de sa mere malade.
M. Francois Coppde est decade.
SAN FRANCISco 23.- Des passagers ar-
rives par le paquebot a China > disent que
le boycottage des products japonais par les
chinois se fait sentir d'une facon aigue
,dans les Etats du Mikado. Les n6gociants


japonais qui primitivement contr6laient Cie des Pompiers Lin
certaines lines commercials entire leur i upers
.pays et la Chine n'avaient jamais recu un r--
tel coup mnme au moment de la guerre CourS d'instruction
avec la Russie.
OAKLAND ( Caiifornie ) 23. Le plus Noms des Pompiers qui doiv
grand des ballons du monde, le & Morrell v pre'senter c la Station central pour
est toinb6 d'une hauteur de 300 pieds alors semaine d u 25 au 30 Mai
qu'il faisait son premier voyage. Les 16
homes qui 6taint dans la nacelle ont ,S DE MOYA,.conseller.- Benoit
tous &t6 blesses plusieurs, on le craint,c bhaud, RIdmy A!exandre, Joseph D1
mortellement. Tous les bless6s ont et better, Horaduis P;icide, sous-ofMd
transport's A B,.kelcy, au Roosevelt hospi- 11one PlaId, Ocaviu
tal. Tous ceux qui 6taient dans la nacelle lFran ois St-Suino Paulus PanlPe
out etd en quelque sort ensevclis sous les Sel lvail, Philip Delva, Rpha
agres du ballon. Ce ballon avait 450 pieds Camille, orange Berna:d, Ruaf
de long et 36 de diaminre. Il etait une Champagne, enaud Duval, Therm
combinaison du ballon dirigeable et de fits l)ubuisson, C14ment Laurence%
i'adrophane. I1 6t:,it pourvu de six mo- Justin Etieirtne, Eliizer M1urthil, Va
teurs a gasoline ddveloppant une force de mon Destin6, Victor Cantave, IL
6oo chevaux. ville Theodore, Wil!lim Mondiair,
OTTAWA 23. On annonce qu'une expe- Bonaventure, pompiers.- Fanfani
edition commandde par le capitaine Beruier, chel, Michel Marc, clairons.
va partir sans retard pour les rdgicns arcti- Port au-Prince, 955 Mai 1908.
ques. Cette nouvelle a 6 annoncle offi- Le Commandant
ciellement au Parlement par le premier mi-i Lous T
nistre, M. Wilfrid Laurier. Ce dernier a LUIs THERT,
demand un credit de 750.000 dollars pour ...----..
la police monte au nord-ouest don't le;
posts sont pour la plupart situds au nord
de la baei d'Hudso:i et sur les c6:es arc-
tiques dans le b,.t d'y nuintenir la juridic-
tion canadi nc i:n.e menace par les operations
des baleiniers am!ericain.7. DU CENTENAIRE
La possession, a dii le initi-ire, dquivaut
aux neuf dixcLnes de la loi. S'il y a vingt De LeogAne
ans, nous avions envoy une police dans Sance du r Avril 1908
la region du Yukon, nous aurions aujourd -
hui plus de territoire que rous n'en avons
BRUXELLES 23.- Le nombre des corps Li m!noritld tant rdgulihremsntlc
retires des debris du train de pelerins tam- tatee par l'appel nominal des meani
ponn6 a Contich s'l1've jusqu'. present A (int urbains que rurau:-, la seance
39. 3 des blesses sont morts A l'hopital declaree ouverte.
d'Anvers. Le total des bless6s est de i5o Le secrdtaire done lecture da p
dont-7 grievement. ces-verbal de la presente siance, lei
Le rn nistre des finances et le baron de deineure sanctionnte.
Camps, ministry de l'in;trucloa publique Le pr6sidont jetant un co,)p-d'id
ont egalament rendu visit aux bless6s, satisfaction sur los membres rea
Parmi les tubs se trouvent quatre sol- planss leur plus g 'and complete, leun
dates d'un dtachement qui se rendait A 'Iresse des felicitations, et les invAie
Lierre. redoubier d'empressement au servi
Parmi les blesses de la raffinerie Say il y e l 'associa ion don't le butestdepat
a dejA deux deces. suivre le dtveloppement de I'agricultur
a dea deux dete. L-, membre L tbissii6re, gndaral cO
La cour de Cassation rejeta le pourvoi Ln t dncmbe l'o tbissire, general
d'Ullmo. pinndant de larro dissement ayit.
Lyii-:: 2""-;- La supreme cour a annu- lenu la parole s'eteind sur i m, 1
16 le jugement condamnant li'diteur Maxi- 1oi des camnpagnards qui refusintd'p
milien Harden pour diffamatiou du come voyee lcur s enfats iA e01oe; ii init p%
de Moltke et ordonne un nouveau juge- 'lire que lea sots ileltreos dirs unati
ment. Cet arret provoqua les applaudisse- Iir prochain, ne pourront p,
ments de Harden qui fut acclam6 a sa sor- 'le l. vie de mainteAant, aissmenf
tie de l'audience. milieu de 1;i multitude d'enfan:sqs
BRUXELLES 23 Des dp&eches reques instruction est en train de prdpa
ici annoncent que le steamer belge n Ville la prochaine' ginration. Eiavoyez i
de Bruges a could sur le Congo superieur enfants ail'ecole, suartout en ville, ia
au course d'un tornado. Six europbens et dit-il; meltez-les ainsi en :o0 tactav
48 indigenes ont ete noys. les einfants do a vile. C. sera dJ
MONBASSA ( Afrique oriental ) 23 La bonhuer q(uand ils setonlt grds,
famine qui s6vit dans la province du Gan- voir de. enfants bien lev, famille,
da a fait jusqu'a present 40.ooo victims. classes de.;enfan ts prg tra e ai
Cinquante mille natifs sont nourris par le par consequent bien prpriesra
gouvernement anglais. fense de nos interets conlre PIeo
,^ i .. : ed' d'esprPtL


Avis
Les Crdanc'ers de la mason A. Ga-
veau et Co ddclar6e en faillite, sont in-
vites A se presenter ou so faire repre-
senter, au syndic provisoire, soussi-
gne, dans le ddlai de quarante jours, A
lui remettre leurs titres de Creances
ou a en faire le ddp6t au Greffv du
Tribunal de commerce de ce resort,
aux fins de leur vdrific.ation.
Jdrdmie, le 21 Mai 1908
Le Syndic pro isoire,
CHaNIER AUDANT


oreuses con' v 'jit tS- r.- ; b'--
Apres diffTrents calcdul faitsr
demand invesligatrice da nembre
bissiere, il est tabli pir les mer
ruraux, que les sections.de la P
fournissent men moyenne I'5.J0 00
saves par semaine. mble 1
Cette situation, dit le Iem
bissiere, provoquel'ambitio e
tains planteurs, qui, ne at
a l'avenir, rdcoltent du maoav I
maturitP; ce qui-po'te PIrl dia
I'intr&et particulier de ce planteda
celuide la collectivit6. Une den,1i
coltdeavant sa maturity e ililani
example, ne done point les
vantages, il ne peut donor "i





-p _L_-- -]--- ........ I .. I'II I -


ssaves, i autant d'amidon qu'un
iioc enilrelenSt a point. Ceite si-
ion co nstitu' u gai pillage dtu pre-
itio prjdiCet de l'avenir, ce qui
trra engeaider una disette qu'iI esi
ssrairen ( prdveni'r1 d6s mrainteiainl.
Ls chefs de action seront reindus
Sables die cet 6tat de choses 11
tfaire e en sorte que L ogane rest
g ier du D a!lement de l'Oaest,
isq'ajou'rdhui, bien: des endroits
lArcahtaie envoient cli--z nous ache-
,des caSsaves ct autres vivres ali-
eataires,.
est assez falie, !tend sur la mainire l'entretenir les
amps, 'epoque des plantations, la
ituaitC d1 chHt q'a letieni, etc,; i linit
r inviter les pinleurs A sem lr et
winter toujouis t1ois jours ap ies la
iavelrl lune, jusqu'i la plcine lune,
d'apre se c propres experieices.
On passe ensuite au rapport oral.
iatrurchio piasablemc-nt bien dlaus
is plan!aioias; 1't1at do lloraiso l des
:fiers, n'elab'it enc:oi e uncuai prI'.sage
lain sur la prochaitin ricolte, qcui, a
iutconsiderer, sera do f;>ible rappo t.
A Dessources, disent ces cons'illers
liea, la culture est ti -s nv glig&e, 1 s
bitants des diff r'ent s ,11 laitilai oii s i-
ndonnent le~r j ir-lin po' r coli; O t r
sirop a J;-il, a G;r. i: Goativ et a
tit-Goave. Ceti,! it.lu io diisent i
irite unepression :'1s 6n"rgique. Le
efde la section de D ssourc:es, est in
li porter une rypre:ssioni scrieuse a
lttat de chose.
Les conseillers des Citzonniers sont
mlimes A d6(eonc-r 5 l'association
18 tous les voleurs expeiids en ville
ent bndfice d'uno tolerance injusti-
ile, Apres deux oa trois jours de
expedition, avec pr-ouve palpable,
.nroent chez eux, arms d'ane ar-
tce ddcourageante, continuer-leurs
Iluts ravages dans les champs
#rmi.
Uf couseillers reclament protection
'Sautoritds tables.
:Aprs diverse explications du juge
8paix present i la sla ance, ii est dd-
ieque plus s lriuse attention sera ac-
rdeeaux voleurs, pour donner pleine
faction aux conseillers plaignants.
chef de la section des Citronniers est
it'a expedier en ville, directemeit
'bureau de l'arrondissement tous les
leaurs ainsi lib6res.
Aacun membre n'ayanit sollicitd la
koIe, le president a level la presente
salce.
(Sig ) L, P,'si.lent, ACIILLE BaENA-
- planteur, N, C, GAETJENS, MM.
ISIERI,, Exous, JusrTIN SERAPHIN,
PAYEN, L. llEURTELOi, T. LOCHIARD,
RE, A. Louis DEMESMIN, T. R.
ISAN, DEZILIS NOEL, D. COLLINET,
:INOcENT JOLIUS JOLICOEUH, B.
, THERAMNE DAUPHIN, M. DAU-


L'ARTISTE
F.STINES
isoitionu du grand public, se met
IdissiCons de tous ceux qui vou-
*t cos ever, en des portraits
W qIues d une resemblance parfai-
it de parents ou d'anis af-

p.I. NES reproduit les portraits
op abtmes,, les plus d .t6riores,
t nt de l'euvre d4vastatrice
aps aquel ii arrache avec le
eanud Succ5s, la beaut6 et la gra-
,"Ya nolies qu'on croyait
a jamais,.


Service Atlas


rIe vapeur (( Altai > ayant qu::ito
New-York mercrcei 20 courani, I our
le C'ap-Haitien, Port-de-Paix, Gonaives
at notre port, est attendu ici jeudi 28
courant Ilpartira probablement dans
la soirdepour.Jir6mie, Jacmel, Santa-
MI rta et New-York, pregnant la malle,
fret et passages.
*
La malle pour l'Etranger par le va-
peur Prins Eitel Frie rick ( vi
Jeremie), fermera a la Poste, jeudi
soir A 6 heures precises.
Port-au-Prince, 23 Mai 1908.
F. HERRMANN & C, -Agents.
0 z
ETUDE
DE

Me Charles Millery
NOTAIRE PUBLIC
53, Rae du Port ou PavJe, 5~
Hie.U res : 8bs A midi et 2's & L5s
Arclii\ivs ( ri, 1'. Fri-,16rique, Solages et Rosemond.

KO tel-R estaurtrcan2t
ST-JOSEPH
( ANGLEDES ;rUES ROUX ET DU MAGA-
SIN DE L'ETAT. )
Service bien or0ganis6.- Repas
a la cart. -- cuisine excellent
R' oPa~rTArd x : CosPa R1 DERIVI"RE


A L LCGIACE
QOOTDONNERIE.

42, Rie des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DEPOT,POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveau. Cs-=_ :
Former amdricaine et francaise pour
Messieurs ; Bl1gantes et commodes.
Pour les enfants !e plusI l'aise.
'Travail solid exKcut6 avec
des peaux de premi6ra Assurance de grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquides


OCULLISTESI..
VERR ES BLANcs, BLEUS, FUMES,
JAUNES, du r Fieuzal et du Dr Motais.
VERRES BICONCAVES, BICON-
VEXES, P RISCOPIQUESG CONCAVES, Pk-
RISCOPIQUES CONVEXES.
Assortiment completdes foyers
VERRES JAUNES, FUMES, BLEUS,
BLANKS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriques, concaves
et convenes,
Assortment d'axes co.slets.
Chez A, DOE MA.TTEIS.

A Vendre
Deux buss FELCHT en bon etat.
Pour les conditions, s'adresser aux
bureaux da Matin


SC6eebres des RR. PP. B-endictins

DE L'ABBAYE DE SOULAC (GIRONDE)
SPECI.LITS ET PRODUCTS HYGIlNIQUES
DEI LA MASON A. SEGUIN DE BORDEAUX
I:i SEU L COTCESSIONNAIRE POURLA VENTE EN GROS

L'Incomparable Elixir Dentilrice
des RR. PP. Bdnddictins par son usage journalier assu-
re la santd de la Gorge, de la Bouche et de plus, par sui-
te de la solidity qu'il conserve aux dents jusqu'a l'Age le
plus avancd, il facility le travail do la digestion en per-
omattant la mastication complete dos aliments.
Le flacon se vend: Gourdes 2.00

La Poudre Dentifrice des RR. PP.

S9 B nedictirns est le prkcieux auxiliaito de l'Elixir, La
Boite se vend : Gourdes 1.25:

La Ptate Dentifrice des RR.
in- I,,',,*',' i B ici ns et c.m, i'itI yde scule ou
PP. Be- Z Ilied ConeurPdreInmnent avecl'E-
E DFNTIFRCE R PP jixir La B:,ite petit miod!le se vend Gourdes 4.50
M 1ll'i La Boite Grand Modle e s vend Gourdes 2.00
Les autres Produits Hygidniques de la Maison SEGUIN sont
Poudre de Riz adhirente extra-fine a LA MADONE ) ; la Boite Grand
Modble: Gourdes 3.00; Modele moyen : G. 2.00.
Eau de uinine, prdcieuse pour stimuler le cuir-chevelu et
Ea de Quinine, enlever les pellicules.- Le flacon : G. 2.00.
ye n anglsere les gercures et la duret6 de la peau,
Gly6rine ang 1 ie flacon : G. i.00.
Ea de ogne native extra-fine; le flacon petit ModBle : 1.50
le flacon moyen: 4 2.50
le flacon : 1/2 litre 5.00


Pour les commander en gros: s'adresser A 1'Agence
et d6p6t t-our la Rdpublique d'Haiti
,A. la N3etropole


Gdn6rale


MAISOIN JULES LAVILLE
93, Ruee du Maga.in de L'Etat, 93


Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honnrur -'annoncer A ses non.-
breux clients de la Capitale et de la
provi?:ce qu:'i! vi,-nt de se transferer de
la hue deslFroitls Forts, avec son mnme
stock de chaussures, d la Grand'Bue
au No 153 avec l'inscription ci-dessus..
Les clients scront tonj'ours servis
dans les memes conditions ; c'est-A-
dire av .c les 5 o/o d'escompte sur la
vente '.n gros ; sans oublier l:s mre-
mes soins et la m6me exactitude.
La Maison se charge toujours de fai-
re prendre les measures A domicile.
I --~- -' I l r __ ...


KOLA


DE


KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE .
"MACNISH'S IRON BREW
En Vente
chez Catinat Fouchard
Rue du Centre


On dernande
A acheter on hu-s en bon 4tat.
Pour les conditions, s'adresser aux
bureaux du Matin.


Cordoimerie Nouvelle


L. LB U.P.LETOIA
14,3, GrRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES EN TOUS GENRES
EN DfP6T, POUR LA VENTI
EN GROS ET DETAIL.
Execution prompted des
Scommandes, tant ici qu'en
Province.
Forces a hommes ; 414gantes et ra-
tionnelles.
Chaussures de dames( D)erni~remo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pour enfants confection-
n6es avec des Peaua de routes nuances
d'une selection et dur6e irr6procha-
bies, A des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquides
Pour chaussures de toutes nuances.










TANNERIE CONTINENTAL


Por L-a l-tPrice


DES PFAUX DE VrlN,,irr-oUA-nE (24 ) LOULEURS.
CA.PAGrrC`ITE) P00 I)P3AUX PAR JOUR


PRIX DES CHA USS URIES COME SUIT :
Chevreau glace; Boutonn4 6t Lack: pour Hommes et Dames
4t c 4 Reconntzmandl.e


Verni et couleurs: a
POUR ENFANTS: .


. S


L iLEX E7 -


10 ( Dix gdes)
fe 10 (Dix ndes. )


Recommandle 12 (douze gdes)
.. 6 six ( gdes)


AL EXINE


Etes-vous surmene, fatigue, a bouqu6e ?
Ne vous sentez-vous plus d'energie, de volonte, de vigueur ? ?
Manquez-vous d'app6tit 9 ? ?
Ce nouveau medicament pr6conis6 par les sommites medicales du monde
entier n'a jamais eu d'insucces.
Les maladiesies d Foie, Ie DiabtQe,la Goutte, I'Eczena, le Rhumatisre. sont
gueris par son emploi.
Jamais d'insucc6s ?
Se vend dans toutes les Pharmacies


Dep8t


General : Alb. DESMARQUETS


21, RUE ROUX- PORT-AU-PRINCE

W TI'IC InPOUR j- re COMM IllE

Mousseline, Nansouck, Couronnes, Voile,
Aumonieres, Bas, Gants, Livres ettchapelets,
Rubans.
h 1L'Ange GSarelien "

Specialite de Deuil
98 RUE DU RESERVOIR, 98.
PORT-AU-PRINCE
--~~il --- iI, _


Redaction du Matin"
Offre d seslecteurs les Trois Volumes
DE
EDMOND DEMOLINS
Au prix de Librairie
Francs 3.50 ou P. 0.70 or.
A-t-on int6ret
A s'enparer du Pouvoir
A quoi tient la sup6riorit6
des Anglo-Saxons.-
L'Education Nouvelle
EN VENTE A L'IMPRIMERIE DU lMatin.


Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCE
AGENT POUR HAiTI
DE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YORK U. S. A.
FABRICANT DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOIRES COMPLETE.


La Maison d'Importation
COreste s EBalloix-J
Port-au-Prince
40, RUE BONNE-FOI, 40.
A:inonce A ses nombreux clients
qu'elle s'est nouvellement assortie
d'une grande quantity de Chapeaux
pour homes en tous genres, formes
Panama, Canotiers.
Tous les chapeaux portent I'adres-
se de la maison.
VENTE EN GROS ET EN DETAIL
BIBELOTS de tous genres en bron-
ze et en crystal;
Grands assortiments de LAMPES et de
PENDULES de tous genres; de BIJou-
TERIE, de LUNETTES et d'ARGENTERIE
de la Maison Christofle.
Beaux cadeaux de fianQailles.
Grands assortiments de Pots d fleurs.

Panamas!...
El6gants, solides, arrives par le
' Montrdal V.
Chez MWe LEONIDE SOLAGES.
Rue des Fronts-Forts.


BIlREi !. BIRE !...
La meilleure, la plus avantageuse
est celle des
GRANDE BRASSERIES REUNIES
DE MAX9VILLE
Socidt6cu capital de 3.500.000 fcs
Cel!e bire est sans rival, Brune
ou Blonde on caisse de 24 litres.
On la troltue au prix de 6 dollars la
caisse dc 24 litres ou au detail.
Chez L. de Gassion,
A COTk DE MADAMs G. SERRE
Et au Bar de la Poste, GRAND'RUE
Vis-d-vis la Poste

A Vendre
Alcool depuis 90 degrds et Tafia, 20
degr6s.
Procid6d Institut Pasteur.
Exploitation Coustard, Per et Mer-
ceron.
Livraison en grande quantity.
S'ADRESSER A
Whitty freres
SEULS AGENTS REPRESENTANTS


2, Rue des Cesars, 2.


LA.


du Monde
Celli qui done Ie meilleur pain,
Qui produit il; plus de pain.
Qui doirne l paian e plis blace e
le plus iger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minnzapolis Minn.
E~:,. f-lASTE : A.. -RprI4s f


Demosthene Romulus
Distiliateur-liquoriste-in-
dustriel,
Dipl6mJ et medailld 4 l'Exposition Uni-
vte:;f&ze deSaint-Louis (Elats. Unis
d'Amerique)
Annonce A ses clients tant A Port-
au-Prince que dans les autres locali-
tes, q:i'il a transfer sa mason de
commerce sise ci-devant A l'avenue
St-Martin, a larue R6pubiicaine(Grand-
Rue ) halle NO 38, non loin de la ga-
re du Nord.

Chapeaux I

Chapeaux!1

R Chapeaux I
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSR SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours d'un chapelier remarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffire du Louvre
Pour tous les gotfcs et pour toutes
les bouarses.


.1 t 4


PREPARATION


Maison F. BRUI
195 GR&ND'RUE 195
Dirigre par

L HOjDLIlN
Ancion membre de la Societ6 Ph
thropique des maiires taiileurs Pdc
Vient de recevoirun ugiand choil
totres diagonal, casimir alpaca, chei
te, cheviote pour deuil, etc, RecomM
de particulierement & sa clientele
belie collection de coupes de casimQ
de gilets de fantaisie et de pifqU
toute beauty. e p
Sp6cialit6 de Costumes de n
ces.-- Coupes Frangaise, Anglaise
Amdricaine de la derni6re perfeeti,
La maison confectionne aussi des
tuites militaires, habits brodo
dolmans, tuniques, habits i
rsa. etc etc, de tons grades.
.
EMILE ROCOURT
Consignataire des fabricantsde m
chines a coudre e Singer etWhk
eler Wilson ) de New-York.
Machines A p6dale et A mainhd
bon march exceptionnel.
Jeremie, i1 Mai 1908.

Dr. John Seetulsingh
Diplome du New-Yoik Institut
Sciences,
Diplom6 dt Piladelphe Optical
lege,
Membre dipl6m6 du Allumini As
ciation,
Membre du Psycholopical Sow
de New-York,
Membre du Hygienic Institut I
New-York,
Membre du Hatha Lop's Hindo
temple, de 1'Inde.
Le Dr Seetulsingh offre ses smrS
professionnels au public d'Haiti.
RUE DES PHILOSOPHES.- JfPtRMI

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussursi

La Manufacture a toujours an
p6t un grand stock,- pour la v
en gros et detail,- de chaussane
tous genres pour
HOMES, FEMMES, ENFANTS
Les commander des commer4
de l'int4rieur pourront 6tre exBId
dans une semaine & pet prs.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCG ( AI)



S RATUITElI
AU PROCHANTIA
doe10 NoBlssOTSPALM

iROS L IOr{S -

Credit jijglnicier d
S 9, rue Rochehboi ri,
S Adress e


- L. I 1. ,., ~C -T~ ~eu a I L _L I