<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00337
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: May 19, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00337

Full Text



geuxirne Ann6e, No 341.


PORT-AU-PRINCE ( HAT )


Mardi, 19 Mai 1908


J


QUOTIDIEN
--- --LE NUMRO 10 CENTIMES

kR OIS Une Gourde D'AVANCE Gl eerxt M NUagloiRO e, C I
Les abonnements parent du zr' et dou t de chaqae
S DPARTEMENTS & ]TRANGER : REDACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
Frais de post en sus. 45, RUE ROUX, 45. Les mausMrit ins6rds ou noa a *roatpa reatdu

)our tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, RIt Ros On Boasse-Fi.
_ i i i II !.. .( .I


HYGIENE INFANTILE


Les meres enidant et aprPs le sevrage


II
Come je le faisais remarquer hier, i embro nations abondantes, toutes
peut advenir apres le sevrage que ( les 2 on 3 heures : les seins doivent
lait continue de couler si longtemps ensuite etre recouverts d'ouate .*
'il devient necessaire de chercher 30 q L'extreme prudence conseille
I arroter le course. c, de surveiller l'effet trop rapide .sur
e probl6ima s'est d~ji pose t re- la s6cr6ti;n et d'associer A son em-
rs: Comment active la s6cretion ( ploi un rdvulsif intestinal ou une
ltee? A cette question on a presen- 4 derivation sudorale A la peau. *
laraipon-, ( qui n'a peut-Ptre pas Puis, voici venir Van Holsbeck, de
pondu just plante de la famille 1a press m6dica!e belgp, avec un
sLgnumineuses ; on crie toat haut moyen purement empirique ( je me
ez nous les vertus lactifres du co- hte de le confessed ) et que je pro-
nier et tout derniRrement encore la' pose pourquoi pas ?- l'examen
Reue Amiricaine v nous gratifiait de des m6decins haitiens.
presentation du Laction... le plus ons un pe
ergique et efficace affirme-t-on, qui Voyons un peu.
Ipoisse mettre en oeuvre pour pom- Dans un bout de plume d'oie prd-
Ile lait qui ne pretend pas bouger. paree come pour les cigarettes de
n passe, j'en passe, j'en passe...... camphre, on introduit une quantity de
Mais il sagit maintenant de suppri- mercure m6tallique suffisante pour
er, apres le sevrage, l'abondence en remplir la capacity, on en bouche
atile et nuisible do la secretion lac- les deux extremit4s avec de la cire A
e. cacheter et I'appareil ainsi obtenu est
Acet effect, M. Coutenot, de Besan- suspend au devant du sternum.
)n, ite par Bouchut, recommande a En moins de vingt-quatre heu-
f, me an antilaiteux par excellence a res affirme 1'auteur, la secretion
'huile de chenevis ) obtenue par laiteuse a cess6 et deux heures
_pression et appliquda chaude sur < apres, les seins on repris leur 6tat
seins, en frictions et en fomenta- a normal. Inutile d'expliquer, conti
b1s lJe me fais le plaisir et fe do- a nue-t-il, comment agissait le mer-
r deu vous presenter, sans com- a cure dans ces cas ; il m'a suffi de
staires toutefois les conclusions ( constater que ce moyen si simple
01ee propose l'auteur formula en t et si facile A employer rdussissait
dans ( les Annales m6dicales de v toufours.
uFladre Occidentale : Que ee proceed soit empirique ou
e10 L'huild, da ,.h non, n'importe. II y a qu'il me paratt
adiminbuier e chevis nous a pa- extr6emment all6chant et que nous,
Sfois aiuer toujours, arreter quel- plus qu'aucun autre, dans le sons de
alr fis la seretion. mammaire, re- I'am6tioration des- souffrances humai-
Mieux et spo- -ux engorgemenVs nes, nous devons, selon le mot de
aidenOts voir pevenir certasns I'anglais try, try and try again, es-
8 MidS av uatroir es nse, ayer, essayer et essay'r encore. Es-
10tsquils se P ne praise sur ceux-ci sayons done le proced6 Van Holsbeck,
lon est pro eppent ;cette ac- puisque Van Holsbeck lui-meme n'en
a pas eu peur.
b 'huie de chinevis doit 6tre Eofin, aprAs la surabondance lac-
Canrie, obtenue par expression, tee inutile, aprbs la fiUvre et l'inap-
toitur marquee A froid ; ii p6tence, on sait ce qu'il advent aux
P a doe employer chaude, en femmes qui ont longtemps allaite; lear


facies caracteristique le dit assez d'ail-
leurs, et de m6me qu'en Medecine, il
existed un c masque de la grossesse D
je crois ne rien risquer en reconnais-
sant sur le visage des meres, apres
le sevrage, un a masque de la nourri-
ce j'entends la bonne et conscien-
cieuse nourrice.
La raison de mon masque s se
trouve dans la fatigue extreme et l'e-
puisement de la constitution r6sul-
tant du grand travail de I'allaitement
au course duquel, presque immanqua-
blement, les 46pensps organiques
6crasent les recettes:II en r6sulte un-
certain degr6 de prostration, d'avagis-
sement que laisse voir la d6marche
degingandde de ces pauvres femmes
anemiques A la mine pAlotte, adx
joues creusees par les veilldes cons-
ciencieuses, aux yeux ternes et lan-
goureux semblant regarder plus bas
que nature, aux ospointus et aux ma-
rnelles delabrees qui n'en peuvent
mais.
C'est la banqueroute organique ex-
tr6mement alarmante parfois si on ne
songe, par une sage hygiene et des
soins appropries, a rdtablir au plus
t6t l'dquillibre ainsi rompu.
Heureusement, meres fatiguees,
que c'est Li quest le triomphe du ad-
jour d la canspagne ou au bord de la
mer, du quinquina, de I'arsdniate de
soude et des priparatios ferrugineuses.
Prenez done ces medicaments et al-
lez en villgiature.
Vous y recueillierezles fleurs de votre
teint; vous vous y remettrez au mou-
le pour y retrouver la rondeur et la
fermet6 de .vos contours anguleux et
flasques maintenant; vous y rallume-
rez l'ltiicelle ardent de vos regards;
et alors vous nous reviendrez... infl-
niment mieux prepares a la materni-
td, plaisir douleur, et rl6e social aux-
quels vous 6tes a jamais condamn6est
DOCTEUR C. PEARSON.

L'administration du a Matin a
rapelle aux abonn6s de la Ca-
pitae qu'ils ne doivent rien ver-
ser, abonnements ou autreo
quoe ur.RE U8ZIPRIM S et t
signs de L'Administrat*eur


RENSEIGNEMENT8
MZTZOROLOGIQUS9
Obsoevatoire

SItla4IRE COLLtIG S-lBARTIAL

LuNDi "8 MAl
Barom re & midi 763,u/*P
[minimum a22 5
Tempdratureomaximum 33*.o
moyenne diurne 27o,o
Ciel covert toute la journke.
Orage au sud vers i h. de l'aprns-midi.
A 4 h. quelques gouttes de pluie.
Dans la soiree eclairs A l'ouest.
AS h. du matin( 19 Mai ) Halo et cou-
ronne lunaires.- Rosce.
Le Barom.tre est baisse.
R. BALTENWECK
Chambre des Representants
Stance du lundi iS MCai 9o8
La seance s'ouvre par la sanction du pro-
ces-verbal en date du 13 courant.
L'Assemblde procede ensuite au dCpouil-
lement de la correspondence qui comporte
plusieurs demands de rented viwagres:
une petition de M* Joseph Justin, Direc-
teur de 'Ecole Nationale de Droit sollici-
tant I'inscription au Budget d'une some
de 4.ooo dollars pour la publication d'un
novel ouvrage intitulh: De lorganisa.
tion judiciaire en Haiti *; on message do
SUnat informant la Chambre de la vacace
existent dans son scin par suite do d6cas
du SUnateur Viau.
Puis, apr6s le vote des modifications p-
rones par le Shnat i laoi autorisant
I'mission de P, 2.4oo.ooo en billets de
caisse, M. le dupute J. B. N. Valembran,
rapporteur do Comite da la Justice et do
l'Instruction publique ait le d6p6t de qu-
tre pieces qui seront envoydes A I'impres-
sion.
A signaler parmi ces documents le raj-
port concluant I accorder ao Secrdtaire
dEtat de la Justice I'autorisation de poor-
suivre le ddput6 Alfred Legendre, inculp6
d'avoir pris part I'insurrcction de St-Mi.
chel douNord.
A I'epuist ne.t de lardre do jour, M. -


=L--







d,, Mam I-.-A l'occasion du vingt deu-
depute Narces Leconte donne lecture et dans la huitine de la s`gnification. d ce j me aniDRD r.-A 'occa ion du vin cdel
fait le d6pot d'un project de loi tendant a gement doli tniiuet..un nouveL avoc at, xie oanniversaire de sa naissance c br6u
modifier Particle 375 du code de procedu- remp"ac-rne t de Me-Pas hcr L sFi d& areouvrant d, 'adludeoi tion en constru-
re civil. d 6, inon ci lute p r ci de cc ire-d", cret Oivrant 'adjuication en construc-
clama la, e-rdluohi c. .. l Cse:ra donned: -lion de tout un r6seau de voices ferries a
La seance est enfin levd e aprs la n e'u cInt eei s d ravers V'Espae. Les travaux qui doivent
clamation dee l'ordre du ljour procha3in .. co n i: e ur Mois prochainement commencer comprennent
torialest p nole s nAlections i t pyer x iticr Loui ii or Ipercement du tunnel de Carfrance!A tra-
toEa, es. ."-, D o ,w, D C-ux c n,-t -cinLianite vers.les P-vrenes. Celui ci est destiny a
Ecole de M6declne -. i prix des constructions .fcier les communications entire Paris et
Ce martin le Secr6taire d Etat dc I'r ;,fta #hlies lus A une astrerine de lMadrid; ce tunnel qui aura8 kilometres de
truction publiquc a dtd visitor l'Eccleh di.gguri r cliue jourte rtard. :. long cottera 8 millions des pesetas (P. i.
M6decine et de Pharmacie. II est arr. 'Pur lfodnanc suivan:e a a r.'ndUe: 5oo.000oo). On espere qu'il sera termme
au moment oui le Directeur de I'Ecole, Ic -- Celui qui renvoie les Cpoux Lcon Ji-n dans 4 ans.
Dr I. E. Jeanty, a:hevait au chevet d'un Picrre Alexis Lonis Stanislas. Augusrin. LONDRES G6.- Un fonc-ionnaire ambri-
malade, une leeon de clinique. La leqon .A4ffaires entenduies caw qui vSent d'arriver de Corde a Lit au
achevde, le directeur de l'Ecole invita le Deimosthene Sam centre son spouse correspondent de la t Manchester D.s-
ministr -tlet ~e tles .ff nt4 -.. ...........- patcho up recit de la faqon brutale avec la
sales et le laboratoire chimique que le Pinganeau Imbert cor;tre Ari ide Im- quelle Ics Japonais gouvernent la Cordc.
Ddpattement ,de l'Instrictian publique bert et consorts. 11 a parld en terms indignes des mau
vient d'offrir A la section -de Pharmacie. Puis le siege est lev vais traitaments qu'ils cmploient A regard
Le ministry, aprs lavisite, f6licita Ie Dr des malheureux habitants de ce pays.
Jeanty de la bonne march de l'EtAblisse- 'Avis Cornmercial 'Tomo 16.- 11 se peut que le marquis
ment et I'invita A presentcr aux boness Ie public et le commerce -ont pr6- Saionji soit oblige de donner sa d emissicn
soeurs de charity ses ftlicitations pour la ve e M o ri r C ,RX de pemier minister pour avoir ecrit une
bonne tenure des sales. est char,,g o de ma procuralion. prtSace admirative l'd tion aponaise
Dc ..... enrea iocuIt9l0. -wde Par.s, tde Zola.
P s.. Petit GoAve, 10 inai 1908. PAKNAMA I.6.- Le Gouvernement de Pa-
Nous apprenonsla mort de PinrLIvPE HAR- D. BOMBACE nama a officiellement inform celui des
MONItRE BAYARD, Archivisic di Sudiat, .dc-i- Etats-Ui:is, qu'i'1 a institute une commis-
de hier soir, a x lheures et dcmice. -------==---- ston d quitee elcctorale qui aura pour ob-
Iuenterriinemt aura. lieu aijurd'buiia 3 jet dcn'cndre tt d'examiner toutes les
heLres praises de 1.aprcmidi. plain es, d'orLanl cr la poccdire et tous
Le Convoi partira de la mason or- U les derails des prochaines elections.
tuaire, sise rue des Miracles No. 79, pour PAxRS.- ReFte : 96. 85.
se rendre a 1'Eglise Wesleyenne. Le Prbsident dc I Rpublique,et Mm et
Les amis qui n'auront pas recu de billet Dernieres D p I ches Me Fallieres quitrent Rambouiliet cet
de fire part sont pries de considered al apresmi-di pour rentrer a I'Elysde.
present avis come en,.tenant lieu. PARtS. Des depeches officielles-'du M. Cruppi prdsidi ce ma-in la stance
,g n6ral Vigy, commandant des troupes de l.'ouverture du congres de 1'Association
frangaises qui optrcnt A l'ouest de l'olsi's firataise pour A' protection industrielle.
La famille Edolard Mevs. a, t6- doiton- du Figuig, annoncent qu'il 'a occup6 Bou- h. Ch6ron se'.tendit hier A Saint-Did
reusement frapp6e par la mort de leur fille Denib, la place-forte dn Marabout Moulai ou il visit les casernes et I'hopital.
EDITH, d6c6d6e hier, A 11 heures. 'Hassen .apres avoir vigoureusement ca- M. Dujardin Beaumeiz se rendit a Bor-
Les -fun6ralles auront lieu cet aprbs-mi- nonn, les 6000 rarocains qui s'y trou- deaux o i i! pr aida le banquet de 1'Asso-
di a 4 heures a la Cathedrale; vaienr cdncentres. citation amicale deg Posies et rIdlgraphes.
Les amis sont pries de considerer cete ,L'ennemi s'est enfui dans' routes les di- Le gcn&-al d'Amade. telIgrapl~ie qu'il
announce comme une invitation. sections enCabandonnant ses tentes, ses attaqua le 16 au martin afvec trois brigades
-Nos sinc&res condol6ances aux families ap'provisionnements et ses munitions. L'ar- les tribusMaJama. II y eut une serie d'en
eprouv6es tillerie francaise, admirablenent manceu- gageinenft qui permirent de rejeter les fac-
Promenade pr6sidentielle vree, lui a inflig-edes pertes serieuses. Les tons dissidents ?a plus de vingt kilom&tres
e a f francais ont eu trois tues et neuf blesses ide nos posts avancees.
Le President de la dpublque a fai er Dapr ces dp&ches l'occupation de Bou- Nous avons eu trs tuds et vingi deu
une grande promenade au cors le la- Denib a cu un grand retentissement dans b!csses. Le general Vigv t6elgraphic qu'il
quelle ii a ct jusqu'au Dock de Bizoton. ute la region: nombre de marocains ont a:utqua le L3 I~ amp Boude.nil et Palmeril
Dans'les diffdrents quartiersde la villepar deda fait leur soumission. y atienant. ApitZsun violent.. combat, miles
lesquels le G6neral Nord est pass avant PARIS. L'exposition anglo-franQaise de eunemis s'enfuirent. Nous avons eu deux
de rentrer au Palais, il a te l objet de Londres et la prochaine visit du president tus et six blesses.
manifestations populaires aifctuecuss ct sin- Falliires en Espagne ravivent 1'enthou- M. Roger E. Ballu, ancien d6put6 de
cares. siasme des francais pour l'entente cordiale, Seine-et-Oise est dceded.
Tribunal Civil qui, suivant expression de M. Clemen- Le general de division Borignis Des-
,4udiencecivile du lundi iS Mai 1908 ceau, existe entire les deux nations les plus bordes passe dans le cadre de la reserve.
libirales et les plus sincerement democra- La Societ6 gnderale des Entreprises de
:PrCsidence A. Champagne. tiques d'Europe. Le "Temps" declare que laGuadeloupe vient d'etre constitute par la
: Ministere public A Thibault. l'cxposition de Londres marque une nou- Banque E. Dreyfus pour assurer par auto-
Au commencement l'audience a cu a velle phase dans 1'anitid de la France et de mobiles le transport des dep&ches et des
preridre un carac-&re tres solennel a l'occa- 1'Angleterre, amitid qui est maintenant.au voyageurs entire la Basse-Terre et la Pointe-
sion 'de la prestation de serment de cinq dessus des risques d'une politique person- A-Pitre don't 1'adjudication a eu lieu en
commissionn6s : MM. Leonce Regnier nelle. Decembre dernier. On announce que trois
nomnmd juge supplant au Tribunal civil de PARIS. M. Henri Farman, le d6tenteur automobiles vont etre embarquees vers le
ce resort, ensuite Edgard Thomas, Fabius en. Europe du record de l'aviation pour ap- 15 juin pour commencer ce travail.
Duviella, Leon Dejean et Joseph Duplessy pareils plus lourds que 1'air a envoy hier ViENNE I8.- L'empereur Frarcois.Jo-
nomm6s avocats du- batreau de Pot-au- un d&fi aux.frercs Wright, :es amdricains seph est de nouveau indispose.
Prince. : qui pr6tendent avoir obtenu des r6sultats NEW-YORK. (Rhode Island 18 ). Le
Entiite le juge-Doyen a prononc les ju- merveilleux avecleur adrophane. Dans cette torpilleur amdricain << Stiletto > a 6td abor-
genieints suivants : preuve qui devra avoir lieu. en France, de ce martin par une chaloupe A vapeur qui
-'Celui qui replace l'huissierf Luczar les juges devront tenir compete du temps lui a fait de sdrieusee avaries. Le torpil-
empeche par 1'huissier audiencier A. Duvi- que les machines resteront en l'air et de leur a pu &tre echoue; il n'y a pas eu d'ac-
gneaud pour la signification d'un jugement leur vitesse. M. Farman offre de versert cidents de personnel.
reridu entire Vve C. Perpignand et les con- come enjeu une somme de 5.000 dol- PAKIN x8.- Le ministry de France en
sorts Duquerrouet. lars que ses amis, dit il, sont prets a dou- Chine a recu de source officielle l'informa-
Celui qui condamne le sieur Joseph bler.-- tion dementant que des frangais et la Com-
Valerius A payer par toutes les 'voies de LONDRIES.- Une dip~che officielle ,rtge pagnie du chemin de fer du Tonkin se-
droii aux consorts Nau, la some de Deux Ju bureau des Indes rapporte que 27 dd- raient coupables de complicites dans les
cent' ving cinq gourdes, le condatnne en ces dus au cholera se sont products dans recents soul,&ements qui se sont products
outre a quatre vingts gourdes de domma- le regiment des fusilliers de Munster qui dans la province du Yuman.
ges int&erts. ii y a une semaine a 6.t detache .de la co- II est de plus declare que le go',verne-
-.Celui qui ordonne a Madame Veuve loftpe 'di general Wilcockl pour etre en- ment de 1'Indo-Ghine n'est nullement res-
Pischer LEsphs, nde Clara Faubert de, voyd au camp des choleriques. ponsable de cette agitation.


WASHINGTON I8.- le Secrtai'ei
guerre Taft, candidate A la pr sidec?,
Repubiique venant de Panarnaesdentr
Washington. re

Cie des Pompiers Lib

Cours d'instructiol

Noms des Pompiers qui doiu4
presenter i la Staton central p3
semaine du 18 au 23 Mai
LtONCK CHARLMERS, conseillej
Providence Auguste, Joseph Bor
Lahens Louis, Emm. Louis, Th.
ior Per, sous-offic'ers,.- Franoisl
ville, Francois Michel, Christain e
thil, Charles Innocent, GauthierN
cd, Florian Andre, Bl3siusDerv
Joseph C!iophat, Juls Doming
Etienne DoIville, F'lix Etienne,Jno
Dorcinvil, Justin Lamilie, JustinC
tait, Louis Chilry, Th obal MieN
Legrand Jeudy, Leon Fontaine, F
nand Coicou, Nestor Michel, D)i
Duvallier, Salomon Paul, MuciusBr
Seraphin Luidon, pomnpiers.
Port-au-Prince, 18 Mai 1908.
Le Commandant,
Lou:[s iTHIART


VENTE PAR CONVENTION
SPECIAL

En vertu d'une obligation hypoth&i
passe au rapport de Me Kleber VilEa
et son collogue, notaires a Port-au-Pr-ir
en date du vingt-huit SeptembreniibA
cent sept, enregistree A Port-au-Pria
trenteSeptembre de la mime annetil
583/584, verso Case 2535 du Rqi~.i
No 3 des actes civil;
I1 sera proc6de le samedi que 'onc
tera vingt-trois Mai courant, a dixb~a
du martin, en l'Etude et par le Ministir
Me Kl!ber Vilmenay, notaire a Pott
Prince, sise rue du Centre, 1 laventil
plus offrant et dernier ench&isseurtdi
quantity de deux carreaux de terre vL1
situds A la Savane-Blonde, CommuneO
Croix-des-Bouquets et Arrondissernt
Port-au-Prince, bornes, savoir: au
par Mr Findlon Joseph, au Sud par M
,ules ; A l'Est par le grand chemim 1e?.
Beudet et a 1 Ouest par le grand ,;
qui conduit A Mirebalais; tel
que ces deux carreaux de terre se ?jOr.
vent, component et s'etendent, saDn fs
exception ni reserve.
La dite vente se fera sur la mrise I
de quatre cent cinquante-sept go.urd4
rante-quatre centimes Cy. ., Pl4A)
A la requite, poursuit et ,ille,1
sieur Ption Pasquet, proprinaire,
rant et domicili a Port-a1-Purice'
Contre I ,
le'sieur Jean-Jacques DesSalines lHyI
Docteur en Mddecine, pr0pri&ar.
rant et domicili6 A Port-4a-Prinen
Pour plus amples renseigne a
dresser' Me Luc Thard, avoclat
vant ou :Me Kldber Vilmenay,
depositaire du cahier des cbargeS
Port-au-Prince, le 19 Mai 198.
Luc THARD, -

Pribre d'aviser 1rrd
tion de la moindrej ral
dans le service au i'
afin qu'il y soit
di6.








MENTION


E vrtu d'une obligation hypoth6caire,
aneo r rt dee Me KIber Vilmenay
o~, coalgue,) lairt Port-au-Prince, en
btedu trois iuin tnil neif cent sept en- A
auPrince les meme ours rois et an
edessus, folio 273/274 Recto Case 1194
'aregistre S no 3 des actes civiles.
Ii sera proceed le samedi que l'on comp-
ra ingt trois Mi courant, tJois heures
l'aprs-nmidi, eu l'ctude et par le minis-
jde Me Kliber Vilkncnay notaire A Port-
prince, sise rue du Centre, A la vente
:pus offrant et deruler enchdrisseur
ane propriety fonds et bAtisse sise A PC-
on.Ville rue Lamb rt, n i de la conte-
ace de soixante pieds de faqide snr cent
ingtde profondeur et borne au nord par
arueLambert, au isud par le n 13 A 'est
atlesn 5 et 7 et A l'ouest par le no 12,
ivent proces-verbal d'arpen'age de Sime-
pGauthier, accompagne de son plan, en
tedu ro mai mil huit cent soixante deux
nregistr6, tels d'ailleurs que ces dix fonds
bitisses se comportnt et s'6tendent,
Aos aucune exception ni reserve.
ILadite vcnte se fera sur la mise A prix
e Cinq cent vingt huit gourdes P. 528.
SA la requte, poursuite et dilig nce du
ieur Charles Mevs, propridtaire deineu-
tnt et dom'cili6 Port-au-Prince, centre
isieur Pierre Germain, Docteur en Md e-
ie et propri6taire domicilid a Petion-
ile et demeurant A Port-au-Prince.
Pour plus amples renseignements, s'a-
resser i Me Luc Theard, avocat poursui-
ant ou A Me Kl6ber Vilmenay, d6positai-
edu cahier des charges.
Port-au-Prince, le 19 Mai 1908.
Luc THEARD, avocat


EIlectrotliranie


L'Application technique de l'Electri-
it4 au traitement des maladies, est
0n proceed rationnel au plus haut de-
gr6 de la Science moderne, et effica-
ke surtout dans les affections utdrines,
spBcialement 'es Eudom6trites,les M&-
rites, Catarrhes, Hemorrhagies, Dou-
urs, Erosions, Cellulites et Adhdren-
pes, Fongosites, Salpingites, Ovarites,
Suites de fausses couches ou de cou-
hes mal soign4es, D6placements,
Polypes, Fibroms, etc, ; et dans les
,fections gnito- Urinaires sp6ciales de
ihamme.
Ce procud6, d part son efflcacite
Ian, la cure de ces affections, est
pen coateux : il preserve lPs malades
ides dangers inh6rents ( Chloroforme,
Ether et les suites facheuses si non
l mort aprts l'op6ration chirurgicale)
41x operations chirurgicales prati-
.Bae faute de savoir mieux pour soit-
ant gufrir ces affections.
Doeteur C. GAVEAU
iE'iCIN, CHIRURGIEN,
Dipm ACCOUCHEUR
Dipldmde UniversitJ de Harvard
( Etats-Un is)
Cablret d'Electroth6rapie
51, RUE FIROU, 51.
SPort-au-Prince
JC 1Ultations et traitements.
ta8 hu--res 51 heures du martin
._* e 5 hrs. apres-midi


SVENTE PAR CONV
SPECIALe


Profluils llyielnilques pour la Toilette


La Maison d'Importation
Ores+e "E3tallo+x-i
Port-au-Prince
40, RUE BONNE-FOT, 40.
Auinonce a scs nombreux clii s
lu'elle s'c-,t itouvellemetn t as,:iolti
d'une grand (Iqu'iatitO de Chap'. ;nx
pour hommnips en tous genres, for t-ni;
Pananma, Canotiers.
Tou, lei chapaeux portent 1'adro.-
so de la mason.
VENTE EN GROS ET EN DETAIL
BIBELOTS de tous genres en bron-
ze et en cristal;
Grands asso riments de LAMPES et de
PENDULES de toos genres; de BIJou-
TERIE, de LUNETTES et d'ARGENTERIE
de la Maison Christofle.
Beaux cadeaux de fiartcaillee.
Grands assortiments de Pols a fleurs.
I i -- i


CORDONNERTE.
EHI. EF3EP: e:b
42, Rae des Fronts Forts.
CHAUSSURES EN DEPOT,POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes am6ricaine et francaise pour
Messieurs ; 614gantes et commodes.
Pour les enfants le plusA l'aise.
Travail solide ex6cut6 avec
des peaux de premi6remarque.
Assurance de grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquides

Cordonnerie Nouvelle

C. B. P#TOL
143, GRAND'RU-E, 143
PORT-AU-P SINCE
CHAUSSURES EN TOUS GENRES
F.N DP6T, POU. A VENTE
EN GROS ET DETAIL.
Execution prompted des
commander, tant ici qu'en
Province.
Formes a hommes ; le6gantes et ra-
tionnell s.
Chaussures de dames ( Derniere mo-
de de Paris ) et le plus commode :
chaussures pojr enfants confection-
nees avec des PeauL de loules nuances
d'une selection et durbe iTrrprocha-
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pates et liquids
Pour chaussures de touter nuanrcs.

Chapeaux
Chapeaux !
Chapeaux I!
FAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JO.SS SAN MILLAN
Le coiffeur artiste, qui vient avec le
concours d'un chapelier remarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIOUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD.
Salon de Coiffure du Louvre


f adoucit l'6piderme auquel elle
LA donne une souplesse et un ve-
LA lou6d incomparable en lui com-
5 Mmuniquant son ddlicieux par-
fum. Elle conserve 1'acia et ala fratihoaur du ir int, car elle est souveraine
centre le ha.e, ie- piqiiies d'inietc- et !as orupt:ious de la peau.
.-,. :. sans isiui;i;h, invisible, adh-
Sc a icmpalpable, prepare
M S specialem-nI pour les person-
-a rcs ur i v:i'lcnt avoir un teint
iirdprochabie ; son p.fn : dfu : .. voelou! oni contribu-5 i A fair d'elle,
ia Favorite (ld:s Poud' re do 'l ite.
c-3 a Iasc die Cr6me Simon,
Si 'pat s! lon les principles
11iE '' s ,sciMupu'eux de I'hygiene
..-:i~. : s o le a inl certain degrd
toutes les qutlitis bi.:-'riiia; ;t:.s et prt&creatvr cis do la Crlnee Simon ; il
est particuliirom,.:it recoinmandt& pour la roi!oi des enfants et pour les,
dames don't la peau est delicate.
Agence Generale et D6p6t pour Haiti
A1 la MV6tropole
MASON JULES LAVILLE
9- Rue da Magasin de i'Elat, 93


A TTiENiTiOS LE


z


Yacht mo.'rne a vapeur, 175 pieds; dessi n et construc-
tion remarqu -,bl -4,~ grande rapiit6, amenagement
complete et parfaii etaf. Prix molncre.
Cha neuvo, 20 pi)-ds, '. 1/2 clhevaux-vapeur, machi-
Chaloupe F v,:,nac.t on:,kan
26 pieds c:l)ihino, 2 cvlindres
Chaloupe-croiseuir le 5 ch!vaux-va Ip,'ur, machi-
ne a- miiiea, 2 cvyi Ires iso is d(o : (Cli-Vt'y-V0L'i'ur, machine
sur les c6tos.


Cihaloup-crois cur :Io pie Is, e u a c., ei-)
atnn~~i~vaen pout, mehi~e


clievaux-
gazoline,


ChalOupe, 22 p! Is, 8 c'ievaux-vapeur, double cylindre.
Bateau croiseu 0 pi de loonguelur sur It de
Baeau Coi ur ilargeur, 3 pieds 3 pouces tirant
d'can 10 ,i;a-Is l'h i A .ire. Ex-:-ptionnol! ment spcieux, grand
pout pour prom i Wl-s, \. C., Sidc-Boird, cliambre de toiletet,
rft'rig IrateLur, chaiaTbres, etc, 20 chevaux, machine & Globe) en par-
fait (tat. Plancher ei, cide, rivt.-.s on cuivre, mats et voiles auxi-
liair(s n'ayant jarnais servi, luminre Blectrique, etc.
La propridtaire a- voyage sur ce bateau de New-York a Bar Harbor.
S'adresser A FERNANDO STINES, seul repr6sentant du commo-
dore Geo. W. Meyer.


ETUDE
DE

Me Charles MHiilery
NOTAIR E PUBLIC
53, Rue dut Port ou. Pavde, 53
Heures : Shs A midi et 'Cs 51-
Archives de Mes. Madiou, Servincent, Car-
re, P. Frdd6rique, Solages et Rosemond.


C)












C')


Ce)


KOLA
DE

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE
MACNISH'S < IRON BREW s
En Vente
chez Calinat Fouchard
Rue du Centre


Moo
r E.a
"Mo


-C


L...ww_


"wo
kt:

No








Francisco DESUSE
Fasbricant de chaussures
La Manufacture a toujours en d&-
p6t un grand stock,- pour ia. vntc
eu gros et detail,-- de chaussureSl a~
tous genres pour
HOMES, Fe1M&S, Er-iANTS
Les comrmanud;--; d.s commor- ants
do l'intriour pour- ont ?Motr ox4ciut6es
lians uue semaina A peu pr6s.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AlI-PR INC. ( HAITI )

Redaction du Matin"
OfJre d seslectea~'s les Trois Volumes
DE
EDMOND DEMOLINS
Au prix de Librairie
Francs 3.50 ou P. 0.70 or.
A-t-on int6r6t
A s'ernparer du Pouvoir
A quoi tient la sup6riorit6
des Anglo-Saxons.--
L'Education Nouvelle
EN VENTE A L'IMPRIMERIT DU Mtirn.

Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCE
AGENT POUR IIAiTI
DE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YORK U. S. A.
FABRICANT DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOIRES COMPLETE.

Tibere Zephirin Bell
Fabricaat de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de la
Place de la Croix-d3s-Bossales.
Annonce A ses nombreux clients et
au public qu'ils trouvoront chez lui
un assortment complete de chtussu-
res pour dames, hommes et enfants,
confectionndes avec des materiaux
de premier choix.
La maison s'occupe aussi de toutes
sortes de reparations.
SPPECTALIT :
PALN TOUrP rS MC- LT


Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A I'honneur d'a ,no.c cr a ses norm-
brciux clientf- (i (:'t ;i.l t do la
province JuiJ'ii vi.-: I s t;li o"lfer"
ia i ue desFronls Fo :, oveU soo. 10V ,,
stock de chauss'!re:;, c ia Grad'iz'ue
au No 153avec l'ins' ,i ption ci-dessus.
Lesc clients serout toiijours servis
dans lVs mernes conditions ; c'eat-A-
dire avec los 5 %o/ d'escopte s'ur l
vente :n gros ; sans oublier 1 s me-
mes soins et la m6me exactitude.
La Maison se charge toujours do fai-
re prendre les measures A domicile.



a A. de Matteis et Co.
32, Rue du Magasin del'Etat
Maiton fondee en 1888.
Bijouterie, Orf6vrerie. Gravura
Vient de reccvoir des articles de par-
fumerie pour les gbiots les plus d.iffici-
les. Les parf:ims exquis et rare's di'u-e
J6iicatesse p6netrante qu'elle offre o Ss
clients south de viritabieQ petite'- mer-
veilles.
Les derniores marques '!qiw ch:irac-rt
to Tout Paris sont chez Matteis:
Son Sourire, Floramye, fTrfolia, Idial
Cyclame.n, Vivitz, etc.
La mason a toujours un grand a.-.
sortiment de bijouterie, arge:.t*rieC
bibelots de tous genres, parfuraor i,.
lunettes, montres or et argent, penrdu-
es garanies. .
Spdcialitds: bagues frangaises en bril-
tants A partir de P. 200, alliances Or
18 K anglaises et fran!aises. sur com-
mande, ServFIe d'argenterie complete
pour marriages.
Tousles articles vendus par la mai-
son sont gai anlis.
Achat de djamalnts, pi:~eD s prcieu-
ses et vieille bijouterie a dps prix avan-
tageux. Dernier cri : Luettes jaunes.
Contre remise de Deux dollars on
timbres-poste d'Haiti, la Maison Mat-
tdis envoie franc de port sous pli recom-
mandd dans toute les villes de la Rdpu-
blique : Lunettes ou Lorgoons en nickel
inoxydables, selon les pir-scriptions des
DocUeurs ou instruction dls ab'urs


T1'A H RI E CO!TI N E NL IAiLE
DE

Port-au-Prince


PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.

CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR

PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:


Chevreau glace ; Boutonn6 et Lac6 pour Homnmes et Dames


Verni et couleurs: a


PoUri Er4FANTS:


. 6 .


10 ( Di: gdes')


Recomnmande 10 (Dix gdes.,
4 Recommande. 12 (douze gdes)
. . 6 sis ( gdes)


ALEXINE I ALEIIE I
Etes-vous surmene, fatigue, arbouqu6 s ?
No vous sentez-vous plus d'dnergie, de volonte, de vigueur ? ?
Mainqnez-vous d'appetit ?? ?
Ce nouveau msdicament pr6coniss par les sominit6s mddicales du moP
enlior n'a jamais eu d'insucces.
Lfs maladies d Foie, le Diabbte, la Goutte, I'Eczema, le Hhumatisme
gl .ris par son emploi. SO


Jamais


d'insucc~s ?


Se vend dans toutes les Pharmacies
D6p6t G6n6ral : Alb. DESMARQUETS
21, RUE ROUX--PORT-AU-PRINCE


ARTICLES PO R Ire" COEMUNI1

Mousseline, Nansouck, Couronnes, Voil
Aumonieres, Bas, Gants, Livres et chapelet-
Rubans.
A 1An-nge G-ardien "

Specialite de Deuil
98, RUE DU RESERVOIR, 98.
PORT-AU-PRINCE
= ****


A Vendre
Alcool depuis 90 degr6s et Tafia, 20
degrees.
Procedd Institut Pasteur.
Exploitation Coustard, Per et Mer-
ceron.
Livraison en grande quantity.
S'ADRESSER A
Whitty frbres
SEULS AGENTS REPRASENCANTS
2, Rue des C6sars, 2.

LA
MiiAle.ire Farine
du Monde
(elle qui donrY le meilleur pain.
Qui produit le plus de pain.
Qui done le pain le plus blanc el
le plus 14ger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Era. CASTERA.. Rsprtsentti.
---re&5-.-^- --asirtMOBDa *-- mi-.- V
Dr mostihene Romulus
Distillateur-liquoriste-in-
dustriel,
Dipld6m et medailld d l'Exposition Uni-
verselle de Saint-Louis (Etats-Unis
d'Amdrique )
Annonce & ses clients tant A Port-
au-Prince que dans les autres locali-
tds, qa'il a transfer sa maison de
commerce sise ci-devant a l'avenue
St-Martin, A larue Rdpublicaine(Grand-
Rue ) halle No 38, non loin de la ga-
re du Nord.

Panamas ...
Elegants, solides, arrives par le
a Montrdal s.
Chez Mle LJUONIDE SOLAGES.
Rue des Fronts-Forts.


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirigee par

L HODEU LIN
Ancien membre de la Socide PhilO
thropique des maitres tailleurs de Pa
Vient de recevoir un grand choixrd
toffes diagonale, casimir alpaca, cheP
te, cheviote pour denil, etc, Recomma
de particulierement A sa clientele an
belle collection de coupes de casimi
de gilets de fantaisie et de piqud d
toute beauty.
Sp6cialit6 de Costumes de no
ces.- Coupes Francaise, Anglaise i
Amdricaine de la derninre pertectioa
La maison confectionne aussi des Cos
tumes militaires, habits brodi
dolmans, tuniques, habits caV
r6s. etc eto, de tons Crades

EMILE ROCOURT
Consignataire des fabricants de ma
chines A coudre Singer etWhe
eler Wilson D de New-York.
Machines A p6dale et A main d'
bon march exceptionnel.
Jdrdmie, 11 Mai 1908.

Dr. John Seetulsinag
Diplom6 du Nevw-York Instit-t1
Sciences, O il
Diplom6 dt Piladelphe OpticalO
lege,
Membre dipl6md du Allumini AS
ciation,
Membre du Psycholopical SOde
de New-York,
Membre du Hygienic Institut d:
New-York,
Membre du Hatha Lop's Hisd
temple, de l'Inde.
Le Dr Seetulsingh offre ses
professionnels au public d'Ha &.
RUE DES PHILOSOPHE .ES.


I L; I ~b ~ r