<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00313
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 18, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00313

Full Text

uriblme Annee, No


317.


Sramedi, 18 Avril 1908


C


2


* V


S


QUOTIDIEN"


,i ..'Ii


ABONnnTS : DE LE NUMERO 1 CENTIMES

SaMOIs Une Gourde DAVANCE C6Lmeent MLEagloire,
____Les abonnements parent du t1r et du 15 de chaque
DiPARTnMINTS & ETRANGBR : REDACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
Frais de pdate en sus. 45, RUE ROUX, 45. Les manuscripts insrebs ou non ne seront pas rendus
L t I ...I I III l i .


paur tout oe qui co"ocerne l'Admivrristration du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45. Rue Roax ou Boone-Foi.


L JUSTICE AMERICAINE

CONI)AMNE GIORDANI

L'Agent firministe jug6 mardi s'en tire
avec six mois d'emprisonnemenAt


D6p6che au

MARTIN a. PORT-AU-PRINCE
'bw You, i Avril. D6pche pirticu-
do a MATIN s. Giordani condamni
Ird mois demprisonnemett.
LeL Pcs (Giordani a commence 1 nmar-
SMildrsdans 1'aprs-midi devant le Ju-
cattfied, president de la chambre crimi
elle de la coar de circuits des Etats-Unis.
I fot d'abord procdda au dep6t des pie
cs i conviction : paquets et caisses de I'e-
Mission ill6gale de Farmin, caisses de cara-
tae et caisses de cartouches. L'audience
fu ensuite renvoyde.
Lelendemain i~r Avril au matin, eut
lieu l'aujition drs tenoins .i charge.
Les prisonniers Joseph Giordani ct I len-
ry Tho:nai, Directeur de la lHamiiton
Bank Note Co qui fabriqua les Lfux bil'lts,
taient 1 a barrc. Giordani se tena.lt assis
en:re ses deux tiilc venues pour lui don-
nr un air inuteessant.
L'avocat de la defense, un maitre Chici-
Woas, demand en premier lieu que uft di-
ootrte l'ex:stence des faux billets.
Ie timoignage du consul d'Haiti A New
Yok. Mr Geffrard Cesvet. tut invoqu A
CuMe fin.
L consul Haitien ddpc,,a et la prove
Dissf fu faite.
avocat de la defense se mit alors i
olver d'interniinables ct subtiles excep-
Sdtmada 1, reproduction des lois flai-
*ft concernant le cas en jugcment. Le
monl Cesvet soumis le texte de la Consti
sotil d'Haiti et des lois continues dans le
il5eil de Mr Claudius Ganthier.
LPavocat d Giordani ddclara que riGn ne
oVit que e recueil comportait des co-
iOicielles de lois acceptdes par le gou-
-Otfmunt d'Haiti
S cecC il se basalt sur ce quc les re-
a*si 't0kcains similaires A celui de Gan-


t a Matin a

thicr, portent de rig'ieur s.ur letr couver-
ture mnentin de La loi qui autoris- la pu-
blication.
Monsiet Cesvet cut beau d&ciarr que
Mon-ieur Ganthier est un fonctionnaire
autorisLc et que son li re a requ l'approba-
tion du Gouvernement d'l.iaiti iui consa-
cra A son impression un credit budgctairc,
le Inoyen de I'avocat de Giorda'.i fut ad-
mis par :e Tribunal et 1'affaire fut encore
renvoy&.
On eut alors l'impression que le procis
ne pouvait plus continue sur le ch f dac-
cusation d'6mission ill6hle. L'dmnission il
16gale nest en effect, punie par les lois ami-
ricaines, en vertu d'une disposition meme
de la Constiution, que s'il s'agit d'un de-
lit concernant la monnaie dei Erati-Unis
Ce qu'il s'agissait d'cxaminer, c' st plut6t
la question de contreiaCon des billets de
Gouvernemnenti rangers, fait qa une loi
spciale prevoit et punit.
C'est le mardi 14 du courant que
I'affaire a 6et reprise. Giordani a et& con-
damn6e i six mons d'tmprisonnement.
Nous n'avonspas encore d'autres details.
En attendant, nous devons des felicitations
au haot esprit de justice et de libre joge-
ment qui dominant toute l'organisation
americame. Dans ce pays, il ne suffit pas
qu'one affaire interesse an pays comme
Haiti poor qu'aussit6t notre droit soit sus-
pect, qu'on nous pr6juge en tout et que
les d&isions sortent centre nous.
En ddpit de tout cc qu'on a dit du con
flit des Races en Atmriique, nous n'y
voyons pas le Gouvernement, ni les juges
s'arreter i aucune consideration de cette
nature quand il sagit d'une solution A don-
ner dans uce affaire pareille A I'affaire
Giordaoie.
Quelles que soient les opinions absurdes
que la press Ju mode enter a tent ces
journ derless d'scctdicer sor le compete


'd'HHiiti et de son gouvernniuent, e'i luel
que mniuvaises dipositions que ceve ca:n-
pigne soil arriv.Ae : inluirc I s Gouvertic-
ments europens .1l'5gard dL c, : pays, la
justice animricaine vi:it dc donier une
marque clastane d, :.a hatiteur des ses
vues et de sa I bert d'arhi:rc.
Nous vous It: r~ptoni, cct pupl'- A csL
gviand c c'est lui qu nous dvons pr, nd re
comme triaiire d'6ducatij)n


ieven lle tabea


T.O TTNVTlnW


titre : i'Union, indique bien le suje. Ce
tableau estim6,dit leSoir de Port-au-Prince,
A too mille francs,fut plac derriere le mai-
tre autel de la Cathddrale.
A la suite des troubles qui desolerent la
nation haieienne naissante, le tableau dis-
parut. Le Soir de Port-au-Prince do 24
Mars 190o, s'occupant de la question, di-
sait : Nous ne croyons pas, pour notre
part, quc le tableau ait &tC enlev6. Peut-
&tre pour le prCserver des d6teriorations
auquelles il tait expose, en raison de lI'-
tat de vtrustn de notre Cathedrale, avait-il
&t6 place en lieu str. II serait bon nian-
moins que l'on fit connaltre oa se trouve
actuellement ce beau tableau.*


S., v. Et un d6pute, dans une lettre public
Du peint'te Lethibre ?... par Ie journal hatien, affirmnait que les
circonstances de l'enlevenent du beau ta-
bleau de I Union de Letlhire, qui, A lui
Ce tableau d'une taleur 200.000 seal. comporte, pour les haitiens, une si
francs a di..para det la Catlhdcrale. difianre lc; )n d'harmonie socialesont con-
-- nues de quelques-uns d'entre nous. Par les
N"ous lisons datns la Guadeloupe Lit- declarations qui seront faites a la tribune,
traire, No du 15 Mars la note suivan- le Pays sera misau courant des vicissitu-
te conicernant le tableau I'Uiioa qui des de cette cuvre dart depuis le jour oi
a disparu de la Catllh.drale. des mains impies, dans nous ne savons
Qui, part ucl, quel but. l'ont fait disparaitre de la Cath&-
jQui, \ part quducs letltrcs, connalt pdrale .
chez nous Lethi&re, le grand peintre, qui
fut directeur de 1 AcaLdmie de France a ,Nous ne savons quelle suite a Ct6 don-
RKome et don't les tableaux soot somgneu- nee A I'aftaire, si mcme elle a etc portie
semet conserve, dans leoieu- au Parlement de la l1~publique d'Hati,
nauxs n come le promettait le d6put6, dans le
naux ? ^* de rr T' 7 -
Fils d'un colon de Sainte-Anne du nonr Soir de Port au-Priuce. Toulours est-il qu -
de Guiilon, notre compatriote, troisic'me ii y a eu en Haiti une remarquable aoevre
infant du pl nieur, se donna le nom de de Lethiere, faite en des circonstances qui
Le Tiers, qu'il Iransformi, plu; tard, en honorent le grand peintre et don't le su-
Leltieie. An-i que tous Ics creoles, dit jt tait d'une haute signification social
M. Gilbert Stenger, dans i, Retvne HIebd- pour les Antillais.
madaire, it av.it une imagination vive et Ii est regrettable que I Uni n'ait as
passionn6e et ses compositions, i l'&cole o6 Ct conserve en Haiti avec ie soin oula:
ii Ctait entrd, se distinguaient de cellei. dc c'tait S nsdoute, A cause do sjet, an
ses camarades par de la verve, de la fou- chef-d'a uvre...
gue, do movement dins 1'stitude des per- *
sonnages s. Elie de David, Lethitre ne e* Lethi6re, dit Privat d'Anglemont dans
tarda pas A e:re le rival de son mattre don't 'Paris Anecdote, itait multre de la Guade-
il modifia un tableau de Brutus, en chan- loupe ; il etait tres brave, trks pea endu-
geant le drame. rant. Apres one querelle qu'il cut auoCafi
Sous le Consulat, l'art etait divish en militaire de la rue Saint-Honor, et .dans
deux camps : I'olc de David et celle de laquelle ii cut le malheur de'tuer et de
Lethitre. lesser tris grievement plusieurs officers,
Quand, en t804, lei noirs d'Haiti, chas- il dut quitter Paris, et grAce A la protec-
sant'de leur territoire Ies troupe-s du pre- tion du Plince Lucien Boqaparle, il fut
mier Consul qui voulait rdCabfir I'esclava- nomme directeur de I'ecole de peoture A
ge aboli par la Convention, proclamrent I Rome ; son attelier, ol il se fisait, au
l'ind6pendance de leur pays, Lethire,n'ou- tant d'assaots d'armes que de peinture, fat
bliant pas ses original, envo a en hom- fermi, et ses dlves farent envoyds, par
mage a ses cong&nres un tableau don't le ordre, dans tous les auts ateliers.*


a'


-r~-----._ 1~III-


- ---- I -r


( Ifri )










I E SEIGNEMENTS
M IC~TOROLOGIQUEFS


Do
SIMINAIRE Co LLIGE St-MARTIAL


SAMEDI 17 AvRIL
Baromktre A midi
maltm
Ternip6ratxiremn ~r.


73 51/I

*3204


Moyenne diorne de la temperature 260,7
Ciel clair le martin, nuageux l'aprcs-mi-
di, couvert A 7 h. du soir
Le baromeire est IC6grement en baisse.
Quelques movements sismiqucs dans la
matin.e.
R. BALTENWECK
Ouverture des Chamb:es
C'cst mardi 21 Avril courant, qui'.ura
lieu en assemble Nationa'e, I'ouvcrture
solennell e de la re session de la XXVI'
Legislature.
Les membres du clergy, du Corps di-
plomatique et Consulaire, du Corps judi-
ciaire, la Presse, ont te invites A cette im-
portante solennite.
Revue du Marche
Le Change a varid cette semaine entire
55o et 56o/o. Ce martin a l'ouverture nous
avons enregistrd A 558/5 z9 '/", tendance
incertaine.
Les Traite: sur France ont drd plus fer-
mes, on a vendu a i/4, 1 2 o/o escompte
pour le Paris-direct, et le Hambourg-Paris
indifferemment.
Les ( hiques sur 'Nw- York n'ont don-
no lieu A aucune transaction ; nous c6tons
tououurs i /, escompte nominal.
Le Cacao est toujours faible A Francs
78.- et le Cft A Francs 41.
Les fetes de la Semaine Sain'e ont don-
n6 un peu d'animation au board de mer
oui les ventes ont 6el tres bonnes.
Port-au-Prince, le 18 Avril 1908.
Fquare Elie Dubois
Demain, 19 Avril, A 5 licures de I'a-
pres midi, sera inaugure IL gentile square
Elie Dubois, installed sur la P:ace du Ly-
cde P-tion, par le Conseil communal.
1.a tue Pition A dtd egalement restaur'e
et un nouveau point rend faciles les com-
mucations avcc la rue Ferou.
Coip'imcn-s au ConseilComunal et part
ticuliercnu nt au Magistrat Vincent pour
les embellissements qu'ils apportent cha-
que jour A la Capitale qui se transform
pen A pen, avec le concours du Gouverne-
ment.
Arrivage et depart
Hier est tntrC le steamer 'President avec
les pasaagers suivants venant de:
Kingston.-- A. Gasse, A. Alfred, S.
Messam. Mme F. Maximillicn.
II est reparti le mme jour avec les pas-
sagers saivants pour :
Sto a 'omingo. Hppolito Vasquez, Ju-
les Lizaire, Charles Lauror.
Cayfs.- J. B. Dartigue, D6pute Antoi-
ne Simon fils.
faciml. Louisa Martinez.
Jeudi est entree le sis, Altai avec les pas-
saers suivants venant de :
CRP-Haitin : D. J. Eiel, L. Lyon, L.
ct a enfants, G. Fatton, L. E. La-
roche.
wtt de-Taix : G. Sylvain, G, Bonche,
J. ylvain, S. William, A. William, M.
Arcfle, I. Vueor, C. aguuste, P. Lara-


que, S. Pcric!Ns, I. Romclus, St-Cyr,
Dorcelie, Phcbus Simnn Smn, Cici.oni St
Aude, Mura Louis.
Secretairerie d'Etat des
Finances
C du D) i'ii tn c it des Fir ances, la Banqu2:
Natiou.it' Ilitii paicra, par anticipation.
A ses guiI~~s A artir du 20 Avril cou
rant, 0I co ,o;i No. 16, Ichnance du eir.
Juillct z9oS, des titres roses et b!eu, dc
la D tec Iti't'ieure.
Port a;i Prince, le 15 Avril 1908.
Nouvclles des Gonalves
Par couiss'ons de S: E. Ie IPrsident dc
la. Jdpnblique, ont ed~nommds, A la doua-
ne de celte ville :
MM Antoi:ie Geffrard et Christian
Sdard, peseurs ;
-Franqois St Amand, chltf td Burein.
Antoine Sauray et Ntocil's Carri,
contr6leurs, ce dernier promtu.
Nos comuplinients.
Fermeturo 'e la nmalle
Less dpl3. hs pouLr Nc '-Yoik ct I Eurt
pe ( viA N Y ) par le croiscur francai,
a d'Estrtcs a scront fcr;ines luili 2o 0 id
courant A huit h:.urcs prciscs du m.ttin.
Port-au-Prince, 18 Avril i9oS
Conseil Communal
DE PORT-AU-PRINCI:
Demain dimanche. de cinq heurcs a six
heures de I'aprLs-mndI. concert, promcnad.d
sur la place Elic Dl)ibis A l'occasion dI'
l'inauguration du S.1qare.
Chronique Jremrnienne
On a etc .griablcmx'nt surprise. '..i::di
dernier, d'appiendrc qu e 'c Prsident d'llai-
ti ava t choisi le gdndral Merceron corn-
me Commandan' de I Arrondissement de
la Grand'Anse, en rempnacemeut du Gal
Glimeau.
La joie a &6t gdnera!c; dIpuis longteemps
on n'avaitassis:c A parcilclan, pareil enthou-
siasme. II semblait mc.-ne que cet elan du
ccur fut une chose oubliec, perdue A tout
jamais. C'tst la just recompense de 1k fi
delitt des Jdiniens au Gouvernemi.nt.
lors des deYnicrs dvenements.
- Gloire au Gal Nord Alexis!....


Nluveiles Eltraingres

Derni res D6p6ches

LiONNE. -- Les processions de dimanii
che ont :6 supprimrcs a cause des atten-
tats don't le clergy a 6~t victim p.nd.iat
les derniers d&sordrcs.
MADRID.- La Gaz~tv offic:ele public
le nouveau traits d'extradition avec les
Etats-Unis.
LEMBERG. Le gouverneur de la pro-
vince de Gaheja ( Pologne autrichienne )
Ic comze-Ptocki a i..assasia6m c -soir par
on itudiant nomm6 Microslop Sjoynsky.
L'assassin a t6 arr6:6 imm6diatement
ainsi que plusieurs personnel suspects d'e-
tre les ccmplices de Sjoynsky.
LoNDRES.- Le nouveau cabinet anglais
a 6et difini ivemantconstitue:Lord Asquith
premier ministry et lord du Ttisor; Lord
Teedmouth president du conseil;Lord Crc-
we Secretaire d'Etat aux Colonies ; M
Kenna, premier lord de 1'Amirautd ; Spen-
cer Churchill,president du board otTra le cr
Runaman, president du board of education.
John Morfely, t sir Henry Woller conservent
leur post respectif. Le roi a cont&rd a ces
derniers le titre de pair.
BARC.LONE.- Le trroriste Rult a it
condamtn A mort.


BosToN.- I. ville de Chcl-ea situec a times. Les pertes jusqu'I Drst
;,eu de distanc dc c.:tc pace a failli etre lu'es A environ 250o.oo dol0s.
ddvoree par l.s tluitnis. 500 mai.ons oIat LE.NKERAN. Dans 1.s envro
et' dc:ruitcs lais int ainsi oo0000 p,;soonne:s leavar it s'est prodnit un coba-g
sanis ab:i.2 pt rs5nn,._ out et tuices ct en- entire les trou esrusscs et uonuni
v;ron 75 btlcs,cs Les pertrs sont v.tlude dits pcrsans. es russes eurem
A. toooooo o,!;ars. On cornp.c parmi le. lies., so!dat tu1s t soldattb al
manions inccd, J ;:- ',1 a mai on Con .isori ide, i VIINE. La province de GaJd i
Ia biblio li .lu p!b:i-ltie,j maisons dc ban d.:ns une grande ag;t-ion i aisej
que, 13 cgisC>s, i cco'.cs t 20 fabriques. sassinat du gouverneur Poiocki,
BERLIN. ()0 alirmne ici que les ruis- il y a peu de temps par uon t di,
saJnces i:-cparent une conference interna'io- thne. .es repr6sentants du parti i
nalequi i: !cuiira I'au omnae prochain pour nes Ruth6nes au pir.inent autri
trailer dts ioi- qui dcvront rglkr la guer- declare que de pareils crimes sont
re en ilcr. 11 t'a pis etc possible d'avoir :aires pour la nation pour mettre
une confirmation. offiielle de cete con- me A la pression polonaise.
freuce. | -._ &.
WAs:IImToN.- M.Moffat, consul des T
Etrats-Unis A La Guayra a communique a
son gouvernement quune tnalidie qu il
croit ctre la peste bnbonique ftit de grands
ravag s dans cette vile. I. ndcc ins Nous rdic' li et
vulent donn.r aucN: c so : ui r duc ,l i sue et
il y r de grand, motif- pour atlirm.r qut m use & nos d6pejn
c'cst ia pcstc buboniquc. __
CUR.%;AO. Le vapeur ant- .is ., Alms- C i ti dead z ubhlda's phusie
rian a vcnant dc La Guavra est arrive ici ct ,,. i i lis laIf s. s
api'po a la t ou'vllc qu2 d.mns CL.i:t vi.i' 7 "
pcr:;onnti s cta:cnt i.orecs dc '.a piSC bhub Ls dvcinciments d I lli soot vr
niqulL. CL uiI.anti i avi.: p.va l. nttc tits pour L ous do'iid, J id&s noi*
du consul holaindalis e La G(i'.avra, c'cet unc abomination juc la tusillar
M.A':LLE.-- On a r,; II no:uvcile ici cc pitvre Missillon (oicou qui
qu'un co, ibat av.it eu li tt I. ii:o, ile d& .!'grlU, nt i.11 .';i p:dc:..r
Midanao entrc les fui.ts rcguiaircs et le, i tn no:n d'oitau.
rebcllcs. Les premiers .urent 2 nior;s Ut ; Haiti ;ous avait acoutu:ne a dcs fl
blesses. t.ac1 s plu- gsis, on lc :ognc de I'em
CARK\CS. I.. Gouvernoci;ncn a coin- -". uloque avait. il v a quelque n
ine ncc un prock, contre M. Car'per, pre- .1n 11 ', p-o':-'qu en li rope un uic
nier sy;idic de ia N,_w York Bcrmud: ai'- bien justifit.
Asphilt C"# poui l'b.;gr :1- reilr co;n Soulouque cela ce passait sous
te dL d'ad.anii.s r.ari.ra judiciair- c'nod tinpire -- avait une admiration
de la propticte scqucstrec. Oi lui a cxi- fonde pour Napoldon I1r. II avait
ge unie grani;ic de 2o00.00 dollars. ;a bonne grosse tete Jd nigrerc du
BOSTON. M Beck, M.Aire de Chels. daire petit chapeau, ct sans redingot
et president du comilt de sccour, a pub!ic se ( car it n'avait au dJbut qu'gn
un appel solici'a it des sccours pour Ics fa brc pour tout costume ) il avait en
miles quiontsoufflrt de 'incenlJie. IS ooo d& terroriser ses sujets.
personncs son: sans abri. De son c6tt le Ausi ks lPrisien:S -iuis mai
conscil thunicipal a denia:-d: cautorisation froi-deurs bapti.eren.-i s immedi
de lancer un c:nprun: de 500.000 dollar, Napollon III du nom de Solouq
A un million pour la reconstruction dIL is journaux sa'iriques de l'6poque
ddificcs pul.bcs. i;s malrre la censure critiqur
-Les vaicurs des banques out dc t:rouve ii:st les fNits et geites de I'emper
intactcs et les 3 banquct se son: a:s.oci&t ls lprrtant a son cousi. d Haiti.
temipor irai rc. p:ot pay n.ir cs ri.a:nation Tandis qucce e tit jeu Imusait
qui sc prI-.cnt.Licnt. cirete arisienne, Sle vrai Soulocque
Les Compagnics d'assiu.an.-:: affirmen. nait scs functions au sricux, ct
que Is d&gAts ptruvcnt etr values A 3 sa ( Grande armee l'instardu peti
millions de dol rs don't pr:s de 3.o00000 poral.
assutrs Seulinent tandis que dans les res
BARCELONE. -- Jean Kull, Hermann Rull de Napoleon le es bonnets t s a .
et Maria Querralto, les accuses de I'atten- A poils, dans les regimncnts de Soui
tat pcrp-tic .1 Madrid et .: 'aris ,ontl:c le rci c'drait la plupart des soldats Cax-
Alphonsc XIII oat td conIdamnis a. mor-, Aussi s'ingtniait il A rc6diger despr -
les quatrc autres conmpli.s, .1 unic tr,, lions scnsitionnelles pour rcefi0 n
grande prilode dc chain ip rplc:uclkc "t 3 tet)ue des troupes.
des acuses absous. a Le Iremier rang des rigite .s
Aprs l sentence une fimme pass un ii, cla, Cotilposc d., iohinmes qui 0a1
couteau dns les mains d'Hertnann Rull :unliquc ct un pantalon ; le ind (
qui essaya de se suicide, mais les gardes de. hiommes qui auront sealC eI
I'empecherent. unique ; ct le troisi:ene ranu ,
St PETERSBOURG On affiriJ i I que 'qui nont i pantalon ni
I'amiraute a decide d'ordonner la construc- I Ce fut parfat.
don de 4 Destroycrs de 900 tonnes,l ma- Le iour de la grande revue
chines a turbines qui seront constraits en nistre de la gucrre fit avancel I
Angleterre. au tr6ne, ol se pavanaient
ROME. -- Le pape a requ aujonrd'hui Soutlouque et sesEugvnics noi
en audience privee le prince von Bulow, L'cffet fut admirable. sonsi
chancelier allcmanl. Pendint I'audience le inc.
pape a exprime l'cspoir qu'il arriverait A Mais une fois arriv e au pi!d
un accord avec le car linal Del Val,son se- I .r:nc dut naturelthient rt
cre airc pour les questions de l'dglise ca- 1.: miniutrec de la guerre c
tholque en Allieimagnc. eil.tant ,< deui -o>ur o.
ELENA ( M.ssouli 1. Lc Mis-ouri a Cc fur a!ors 'c troiitiLme taI
rompu une de ss diguts hier soir pr&s Itouva i plus proche du tr".cI
d'ici. Une masse d'eau de 25 pieds de hiut voycz d'ici ce que les grenal -,
se Frrci;t.a ct ravag.a !e village. de Craig "int a l'cmpereur exasptre.
et mnonda celui de Cascades et menaca ce- D'un bond ii sauta de sonflt
lui de Great Falls. II n'y a pas eu de vic- un macaque d'un cocorier, a


__ __I_ ----~-- -- h
_ _~_ ~~ ~_ ~__






e. rte formnJnab!e tatouille t
.i'i M-Ia urre, t.~Idis quC ls
niSCl.r d.,a5ieiIt le cke walk
l ieacc introduirc dans k
mrc Lr vNue di 4 Juillct.4

A Vendre
Aoool i 90 d gtrs el Talfa, 20
d4 lostitut Paslteur.
oilation Coustard, Per et Mer-
rai o0Dan grande quantit6.
SfADRESSER A
mUty frares
i AL pTS irPRn*SnrANTsa
Rue des C6sars, 2.


:lcotfrlerapieu

'Application techniqwlii de 1'Electii-
Iau statement ds maladies, est
procodd rationnel au plus haut de-
de la Science moderne. et eflica
sUrlout dans les a/ll, lines ut ns,,
cialoment 'es El:i:oi('- rites, les Ml-
Catarrhes. I'linorrhaaics, Dou-
rs, Erosions, C.llr lites et Adlh 'rr-n-
Fongoosits, Silpingites. Ovaries,
de fausses contche ou do cou-
mal soign6e,;, Ds,)lacemr.nts,
vpe., Fibromps. etc. ; et dans los
Kions ginto-Urinaires s.pcialeR de
mme.
proc d6, & part -on efflcacit6
s la cure de ces affections,' est
coiltex : il preserve les malades
dangWrs inhdr'ntls ( Chloroforme,
Set les suites facheuses si non
mort aprs I'optsration chirurgicale)
e operation chliriirgicales prati-
Is fate de savoir mieux pour soit-
at gurir ces affections.
Docteur C. GAVEAU
EEDECIN, CHIRURGIEN,
ACCOUCHEUR
impi de 1'Unwiersit6 de Harvard
(Etats-Unis)
cabinet d'Electrothdrapie
t9, RUE FPIROU, -1.
Port au-Prin'-e
Consultations et traitements.
S8 heiarea & 11 heures du matin
2 heiires A 5 hrs. apres-midi

A vendre
cliaudiirre pouyr rhum, fAbri-
z~: daia se, de 1.n mason Joya
t bils, de Grenol,!e, de la C pa-
cCV- 0tatos.

p9ur alcool dldW7 d6-Coap tI
re cents gallons.
plus arnples tenseignements
eser- a bureau dij journal.


T BE PAR ITRE
ETUDE


SUR LE
LMp6rament IIaitien
MUGUSTE MAGLOIRE
'DEUX GOURDS


Au dernier cri!
FABiRICTION DE CHAUSSUHR:
D. FERRARI
A I'lonnfeur i'winoncer i ses noin;-
breux clients d(. i.i Capitale et de la
Ip(ovi: ccu u'il vi:.t deso transfer, r i .
la Rue des Frouts IFoats, avec son tui.ni .:
stock de(chaussures, d la Grand'l.ue
an No 153 avec l'inscription ci-dessus.
Les clienti- seront toujours seivis
dans les mnitins conditions ; c'es'-&-
dire avec les 5 o/o d'escompte sur la
vente en gros; sans oublier l s me-
mes ioins et la meme exactitude.
La ioa Cha ocr toiours di

L'ARTISTE

F. STINES
Iicn corinu du grand public, se met
A la disposition de tous ceux qui vou-
draient conserver, en des poi traits
arti-tiques d'ur.e resemblance parfai-
te, les trails de parents ou d'amis af-
fectionn6s.
M. F. STrixEs r,. prod: it !es poilraiits
les Irlis abhiu s. les lus det( iords,
triomnilih it l. I' iir tvi cli'vas!atricce
du temple ai(iuel il atrach('l a vec le
plus grand st,'-cs, la beanit< et la grd-
ce des ,ihysionomit s q(u'on croyait
disparucs jamais.
Adresse: Re I'aude, en face la Phar-
macie Ewa Jd.


A Vendre
D~vss la rue Bonne-Foi oi lRoux,
une maisoni A 6tag., confuttablement
instalida ayatit :aiu iz-de chaussde,
3 grades pibct- e ut galerie ; et i I'd-
tage, ciiiq i.hi~ mbresi spac~it'USO.S. Clour?
commu!"s, I)S if).
S'adrevss&3 i .tnos b.ireau\ pClii tous
renseignem-ents.


Rue dMateisde Co.
Ma lu u foll-ire ellJM-8.
Bijoutorie, Orfevrerie. Gravura
Vient de recevoir tiets aticles ide pi31-
fumerie paur Ics goAts i -s plus diflici-
les. Los parfumrn exqui et rarcs d';tne
dilicatesse pk..4trantt qu'llel c Ac seq
clients gout de vdritables pvtotes mor-
veilles.
e Tout Parii -1 1- CLI 1 vi ..
Son Sourtre, Foramj', Triffola ia 0,
Cychs.w"e, Vivitz, etc.
La rvaiaon a lovio!r24 in vr .ti* M ;is-
sortiment das bijanlterie, a;Ot c-rr tries
bibelots de tous p*nres, parfux ripx,
hunettes, raowatres or et -argIlt, penda-J

Rants A partir do P. W(4), a~li~n~ PS 8
18 K angaises et tran *4iqAF 4ur CO-,
mande, Service d'argenterle! coraplt
Voe r marriages.
Tous les articles veud as per la mAi'
son sout garantis.
Achatde diamants, pierrres psro'cieu.
9-Fet vieille: bijouterie A ele:4 1wil avan-
:1u1. Derrijer --ri : Ib"neftb pz runcS.
Cunto rPemise de Deux dollra en
tir'ibres-po-.', d'Htiti, la Mai"''n Mat-
tt~lq .:r.volp ftranc de port sotv' 1,1i recom-
1i, 1#ie' jains !oute les villes de la RIpu-
bIit-e: Lunpttes cu Lorgnon3 en nickel
I':O1 y'htA.. melon lea prescriptions doe
Duc~t,Aurs ou instructions des aebetot*r


...irv adooett lI, .Ank.l m Aaaalk &Us
L i donne uni"Sftm
a j lout6 incomparable en lui com-
.~-' muni(quant son dBlicieux par-
fum. Elle conserve I'eclat et la fialclieur du teint, car elle eat souveraine
centre le hAle, les piqilres d'inscctes et les eruptions do la peau.
r' ,---: w ---.- ,-.. sans bismuth, invisible, adhd-
LA l j rented, impalpable, pr6paree
A ." :? specialement pour les person-
S--. -=,;.t... .tc,,: nes qui veulent avoir un teint
.irdproclhaIJe ; son parfuin dtli:;it. so'i voe!ult t out contribu66 a fire d'elle,
la Favorite ti s I'oudres de Toilette.

S- pr seIlo.i les principles
S. '.. ls plus -,riiul ,eux tde lhyi en
'.po"-sdl" ia un certain degr6
toutes les i juailiti s oif:;iaintes ,t ir a.; Trv.iri zes d e la (Critne Simon ; il
est particulierminent romrmwmind6 pour 1.1 Toilu tte dos enfaants et pour les,
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D6p6t pour Haiti
.A. la IVMbtr-opole
MAISON JULES LAVILLE
9., Rue du Magasin de l'Etat, 93
= ~-r ---- ---- ---

TANNEhRIE CO 7NTINENTALE
DE
Port-au-Prince

PREPARATION DES PEAUX DR VINGT-QUATRE (24) COULEURS.


CAPACITI9 500 'EA UX
PRIX DES CHA USS URES


PAR JOUR
COME SUIT:


Chevreau glac6; Boutonnt et Lac6 po'ir Hommrnes .t Dames 10 ( Lhx Udes)
a a a Reconmanda e 10 (Dix gdes.)
Verni et couleurs: a 4 tReco-tmandle 12 (douze gdes)
POUR ENArurs: . . . 6 six (gdes)


ARTICLES POUR I'"


COMMUNION


Mousseline, Nansouck, Couronnes, Voile,
Aumonitres, Bas, Gants, Livres et ohapelets,


Sp6ciallt6 de Deull
98, RUE DU RESERVOIR, 98.
PORT-AU-PRINCE


PHARMACIES
A. ROBERTS & C"
Semences potag6-es bien
fratches arriv6:s samedi
Port-an-Prince 13 Avril 1908.


A VInnEBm
Bon via de Bordeaux
chez Alexis Benoit
63, RUE BONNE FOI.


__
__.____


Produils lygieMli e pour la Toiltte


Lm
"Ina






MACHINES A COUDRE "SINGER"
Machines A main, & deux tils pour tailleurs et coulurikres avec base
eq for et accessoires complete bien d&cords. Prix .. 8 dollars
Machines A main, avec base en bois ct couvertures, accessoires
plisser et A broder, tras l16gantes. J'rix .. .. dollars.
La meme, mieux decor6e. Prix 4 dollars.
Machines A pedales, pour cordonnier. I'X .. 3G dollars.
En vente : 134, GRAND'RUE ( Ouest ).
G. CORDASCO
|I i ilr Il_ 1 .I ,


KOLA
DE

KINGSTON
MAONISH'S KOLA PURE
MACNISH'S a IRON BREW *
En Vente
ehez Catinat Fouchard
Rue du Centre
i


OCULISTES ..


VERRES sLANcs, BLsus, PUStS,
JAUNES, du Dr Fieuzal et da Dr Motais.
VERRES BICONCAVrS, BICON-
VIXZ P*RISCOPIQU S CONCAVES, P&-
RISCOPIQUBs CONVEXv S
Assortment completes foyers
VERRES JAUNES, VruMf, BLZUs,
DLANCS.


Plan et coquille
Sams foyer
Verof bos's cyli'sriqis c.e
Aat A. JIuC MATTEIS.
CA.A DEMAITTEIS.[ 8


LA MAISON

J. CORDASCO
Informe le public et'ses clientsen
particulier, qu'elle a tranifArt' son
Etablissement do cordonniiri.*, de la
rue du Magasin de 1'Etat, ;au No 153 de
la Grand'iue, presqu'en lace de I'Ad-
ministration des Postes.
Come par le passe, la Maison pro-
met A ses clients, ainsi qu'atous ceux
ui voudront I'lionorer de leur con-
iance, les memes soins et la meme
pooctualitI qu'ellea toujours apport6s
dans I'execution des commander.
Port-au-Prince, 23 Mars 1908.
X-K tel.-I~esta vLraz&t
st-JibSEi
( AnMOLu DS RU ROUX t sDU MAGA-
SIN Do L'WTAT. )
aofhiAmr : SJOsrEB DESRMin


Francisco DESUSE
Pabricant de ohaussures

La Manufacture a toujours on d6-
p6t un grand stock,- poor la vent.
en gros et d6tail,- de cbaussures e
tous geores pour
HOMMuS, FauMMa, ENFrANr
Les commander des commeorants
de l'iut6rieur pourront 6tre ex6cut6es
dans une semaine A pea pr6s.
23, rue des Fronts-Forts, 23


LA
PORT-AU-PRMCc ( *AT )


Meilleure Farine
du Monde
Celle qui done Ie meillear pain.
Qui product Ie plus do pain.
ui done Ie pain Ie plus blanc et
Ie plus ldger,
C'est a Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Mine.
Era. CAqTERA.. Repruisew tf.

Cordonnerie Nouvelle


G. B. PETOIA
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CIAUSSURES eN TOUS OINRYS
ME D*P6T, POUR LA VrTlm
n oenos ar nhAn..
RN OROS BT DIZAIL.
Execution prompted des
co 0menOnes, tant ici qu'en
Province.
Formes a hommes; 616gantes et
rationelles.
Cbaussures de dames ( DLviere
mode de Pari ) et Ise plus copomnode:
rthoasspres pour entants confection-
noes avec desPms ue de oud swemI
d'oue dlectioo t du e rrproch
Pow chiuu -ew dosuw nummui.


VINS DE BORDEA UX


l sdOO VieU le Gallon . .
Stlct4b ( du lux ), e Gallon . .
Cliamipagne, par caisse et en detail.


P. 3.50
6.00


Chez G. Cordasco
GRANIYRUR, ( Oumt), 136.
Port-au-Prince ( Haiti )


Dr Robert R. EWALD
CHIRURGIEH-DENTISTE
DiplOm6 du a Philadelphia Dental
College and Oarretson' s Hospital
of Oral Surgery.
Membre dipl6m6 du a Philadelphia
School of Anatomy.,
De retour A Port au-Priuce announce
a ses clients en particulier et au pu-
blic en general qu'il se tient & lcur dis-
position.
M6me adresse :
7, RUE AMMiRIGAINE.
en face M. Eug.de Lespinase, banquier. j


Malson F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Aneen o sembre de la Socie Philkm-
thropiWq des matres tailleurs de Paris
Vient de recevoir un grand choix d'd-
toffes diagonal, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particuli6rement i sa clientele une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
touted beauty.
Sp6cialit6 de Costumes do no-
oes.- Coupes Frauoaise, Anglaise et
Amdricaine de la derni6re perfection.
La mason confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodd.
dolmans, tum ques, habits car-
re *to *to, do tous grads.

Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installed &
I'Ecole des Arts et Mdtiers, ancienne-
ment Maison Centrale, squs la raison
social de Vve P. Benoit bt J. C. Gui-
teau a l'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son dep6t un bor
stock de chapeaux de paille supsrieuru
pouvant satisfaire les goits les plu-
difficiles; malgre ces advantages ello
met ses chapeaux en vente & un prih
modique d6tiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qu'elle ect la seule qui en confec-
tionne A Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvribres venues expres-
s6ment de l'Etranger.
La fabrique r6pare aussi toutes sor-
tes do ebeh x. Bea marched excep.
Measel.


A L' ELEGANCE

CORDONNERIE.

42. Rae des Froou-Fors.
CHAUSsonUaS o DkP6T,POUR LA VmTI
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaoussrres de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qull y a de plus
nouveaox. r
Formes am6ricaine et francaise pour
Messieurs ; I0gantes et commodes.
Pour les enfants le plus raise.
Travail solid executt avec
dae peux de PpremiA"r arque.
Assurance d grand rabais.
PAts, Ciragoe ot K quidea


Panamas .,


Eltgants, solidep,
Montreal a.


arrivep,


(:ChL N M11 LfONIDE SOLAGES.
Rue des Fronts-Forls.


Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCI
AGENT POUR HAITI
DR


OHN SIMMONSCO(p4
NEW-YORK U. S. A.
FABRICANT DE TUYAUx IN p
ET ACCRSSOIRBS COMPLY".


Chambres gafn
A Louer
S'adresser au No 38, rue deL 1
union.

ETUDE
DE
Me Charles Miller
NOTAIBE PUBLIC
5.3, Rue du Port ou PavtE,
Heures : 8 A midi et tS

Chapeaux !

Chapeaux 1

Chapeaui
PAILLI DE PORTO-rCi
ACCOUREZ CHEZ

JOSE SAN MI
Lo coiifeur artiste, qui vient
concouis d'un chapelier retb
M JAIMK TESTAR, d'installer
FABRIQUE DE CHAFPUF
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure ds Iwr
Pour tous les qgots ,t Pow
tes bourses.
vme s wb o u r s e s .


Manulaclltur dl


S&T.L


Amiricains en paqoets deo0
a I'abri des poussieres et Plo
rentie
VENDUS COMM SU .,
Format N O2Scts. sle
2 0.39 ,p \
Soit n Mdail
Format No 1 0. Bet. pOOf
2 0.03cts.P ,P
Pour lea achats eo grOS,
bitants obtiendront 1'
usuelle.
D6p6t:
PLACE GEFFRAWD, P


--


-r r. --r- r- r -rr ---- ~r 1')


awvs