<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00311
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 13, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00311

Full Text

peuxibme Ann6e, No 314.


PORT-AU-PRINCE ( HAiTI )


Lundi, 13 Avril i908


B =


J


QUOTIDIEN

ABONENNBETS : DIRECTEUR: LE NUMI.RO 10 CN'r.I s

rAR MOIS Une Gourde D'AVANCE Cl6menrt Magloir-e,
-Les abonnccmnts parent du I'r et du i Ji d.
DiPARTEM1ENTS & i-TRANGER : REDACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
Frai ie 'ite ein s 45, RUE ROUX, 45. I.es niaiiisrits inst.r,'s uu nrn nua -,, riiit .- r c Io ,

Poor tout ce qui concerns 'Administration du Journal, dresserr A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux cU Borr-CY:,


L'ART DE DEPENSER


Nous avon ftait conriaissance, dansIs
os deux dernicis intmeos, avec
eux types de g,'eii lsho,,imes don't les
raiti principauxi pi tveUt ainsi s. ru-
umer : chez l'iri. aplitudle A ddpenser
el'argent et I'inaptitude it le gagner ;
ez I'autre, aptilmtil autant i] dep6pn-
er qn'a gagner 'argent
A cote de ces deux types soci ux,
)emnoinss eni a placd deux autres
out, en maniire Ide considerations
0ompl6mentaiies,j'entretiendraiitelec-
ur le plus bri;i.'-v ent possible. Le
premier de ce.s no-veaux types est
rdact6risd pa r 'aptitude Ai g gner de
'argent sans savoil et inine saris pou-
'oir le depenseu : A ce soul trait, le
ecteur voit dja;, j'en suis stir, so des-
,iner devant ses veux lc type du Juif.
Nous savons tons qu'il exist., mtn-
neen dehors di .Juif, des individus
Ws favorises pa la tfortunu et ten
fn& e temps, solon une expression
o;usacr&e, tr'b das d la d,1enle : ce
oult des avares propireient dits et le
ravers chez eux p )end les allures
June veritable iitirnuilt6 morale. Ce
Ve't pa.s de I'avare que je veoux par-
er, car ii ne constitute pas un type
litinc, iI se retrouve parlout, se ftu-
lie dans tous les milieuix et constitute
ans lout milieu social une dtformi-
Mon.
L Juif, au contraitre, est le rI6sul-
atidune formn.tion .spciald et secs
it distinctifs sont coimiunA L ltou-
Ia race; l'avarice du juif est tin
a0ime solidemenit constitue et pous-
1aU point tel que, meme au sein
0U1 fiche se mobilitre tres g 'ande.
type, par presque touts lea mar-
enUnttraeures, exprine assez sou-
Ienll ddnuoinent. parfois sous sa
(o a P plus sordide.
crcIrac!1re est assez manifestement
PP1 patr lIs habitudes plus sp6cia-
baPt impo tees t ih-z nous par les Sy-
lri, do moins patr les individds de
ler premilres migrations,il y a une
YigtA ne d'aijnes environ. Je compete
ie l nts revenir plus implement sur
oypeIqui eat venu si opinement se
tPb6lO Ir B s masses en dormant,
ae t(on si absolue, clause A part.


inaptitude A la dl pense que nous si-j J'ai bien requ de tClegratmmn' d lia-i'
goalons. Le paysan pratique minlime, m'a t-il dlclar6, mais ils n'ont nullmcnnt
si je puis parler ainsi, une sorte de le caractre alarmiste qu'on leur preie. II
pudeur pour I'argent, qui le lui fait est a prvoir que, si de graves &v6necment,
heacher 0' a lsoc l r r l I n a n It _- -m ._ ...._ .... ,, i"t *,,,.


..uPour I vus L ies a pparences. ue a iau s e talent proauuts .non ouverli
Iourule moment, on peut sedeman- vret6 et de la mis6re et qui, par con- 'aura it fai savoir. Son silence ile semble
qu'dr urioti I Jft uint et ainsi r aict, s6quent, lui en fait le p)lts possible de bon augure. I1 v a certainenmcit un mi-
qublement si fatalmeasst et sansi irrduci- restreindre I'emploi. lentendu. On se figure que tout est .1 fc' et
bleent pousso Q amasser saus cesse uelles que sorint les differences sang dans la Ripublique noire. CelI m
tuut en tlant si diflikile A a dpense '? entire los motifsqui prdisposent si peu prait invraisemblable. Le people hairicn
La rdpunso a cette question se trou- a lad penseleJuifet e paysan,-quel- est un people civilis!, et, pour bien juger
ve dans des considerations tout a a le que soit la compensation d'ordre les choses. il faut envisager les questions
fois riligieuses et sociales que je de- moral quiresultepourle paysanhaitien de milieu, d'habitude, etc. Malhefeuse-
mande au lecteur la permission d'a de cette inaptitude A la d6pense, qui meat, la press semble avoir exagere les
journer pour jusqu'au moment ou tourne heurcusement pour lui h l a v6ements d'une faon telle que de riLA
ious nous preposons d',examiner en- prdvoyance, il est deplorable que, elle a fait une montagne. Vous verrez que,
sembl la q,'stion .!rienae. N ii pas par le fait de ces deux types sociaux. d'ici peu de jours, lorsque les faits exacts
que, a imani avis, la question suit uni- tant d'argent pursse elre ravi a I'utili- seront connus, on reconnaitra qu'il n'y
que entire pes deux types, ma;s A cau- t6 publique, sans mmrne pouvoir ser- avait pas lieu, A aucun moment, de s-
se de I'analogie, entire les deux, de vir A l'amblioration et A I'delvation montrer pessimiste.
plusi ris points conslitutifs de leur personnelles de ceux qui 'es possi- Cependant, dis-je, d'aprs les der-
fora ion c p re ent ciez dent.a ceainemen une infriorit nieres nouvelles, on semble redouter un
A oWe dI ca fte, reprsenL chez 1 v a cerlainement une infrio assaut des lgtions et des consulats et un
nous et au point de vue qui nous social manifested ne pas pouvoir, assacr e gin s consuls t n
conct:rn.i, par I'6l4ment syriei,il faut possedant I'argent, I'employer utile- massacre g6 r des blancs
menlionner aussi celui du paysan et ment, a soit pour amiliorer son mode a Un assault des 16gations et des con-
d'une fd(:on presque generale, du pay- d'ex'stence, soit pour reliever et fair slats est mateillement impossible, me
san de partout. progresser sa profession, soit poureg mnt e m sr. n
pi.arofession despourne vise pas les trangcrs .Haiti. Le g~n&-
Copendant, I'inaptitude A la depen- conourir libdralement A des ceu- rne vase pA les tongrs .1 Hgiri. Le gne-
se, iwnne utile, est larment rache- es d'in t ra Nord Alexis et son gouvernement veu-
tee chiez le paysan par les diflicultls I)ans ce cas, il n'est pas trop de di- lent punir seulement les fomenteurs de
de conquirir I'argent. Si I'agriculture re que 'on ne posside pas cot alg.nt troubles. Si le Prdsident Alexis leur faith la
est la pi.incipale source de richesse et que c'est plut' lui qui vous poss0- guerre, chest qu'ils ont pris une attitude
et de biun-etre pour uae socit', il de, et qu'on eo est moins le nmatre 6nergique centre lesindividus vereux. (sic)
e:t cependan bien horse doue qu'el- que a l'tsclave. a Le pavilion et la vie du b'aic sont trcs
le constitute une des occupations les respects chez nous. Je puis vous affirmer
plus penibles. Une formation special que le gouvernement actuel a elaborM de
incline le paysan vors les travaux Un i Ur I I I vastes projects industries qui seront mis A
agricoles sans pourtant annihiler en U r UI I I L VW ex&cutton par des strangers. Non, !es Hai-
lui le sentiment du prix rdel dl I'ef- DOCTEUR VIARD tien sont lesamis des blancs. vous pou-
fortt 0 une certain prdvoyance, par- veU le dire, ils ne dmdemandent qu' les
fois excessive, qui r6sulte do son at- -- vo venir e grand nombre chez eux,
talhaomnt pour 1'arg-nt qui represen- Le correspondent du d iuin A LonJreq, car les trangers cotribueot pour Is p!us
to cet effort et cotte peine. a eu i.ne interview avcc le ministry de la grade part divelopementt industrial
J'ai dit le mot a pr4voyance et je Republique Hairienne, l Londres. Ce di- ct commercial qui fit la richesse du pays.
suis heureux de le voir rappeler A l'es- plomate nest autre que le Dr Viard, qui ( L Maim de Paris )
prit le souvenir d'une pr6cieuse vertu a habits pendant de si longues annees
social. Cette vertu, en ce qui nous A Saint-Etienne, ou il e t connu de tout le -
concerne, devient d'autant plus prd- monde. PriAre d'aviser 1'adrrinistra-
cieuse qu'elle est incontestablement, tion de la moindre irr6gularit6
chez nos paysans, une victoire sur Voici cet interview : dans le service du *MATINs
un des penchants les plusirr6sistibles a I'ai eu ce soir on long entretien avec atin qu'll y soit de suite rtDa.-
de notre race : l'imprdvoyanwe. Ic ministry de la Republique d'Haiti A di6
Ce n'est un mystere pour personnel Londres. Le docteur Viard aime et admire L'administration du c Matin *
que I-s paysans haitiens ont, eux aus- baucoup la France, don't il est originaire, rappelle aux abonn6s de la Ca-
si, le cult du bas de line; il y en a mais c'est un chauvin patriote qui ne voit pitalc qu'ils no doivent rien ver-
parmi eux de notablement riches, queson pays. II se montre tres surprise ser, abonnements ou autres
et si on no s'en averqoit pas toujours, des nouveles pessimistes publics par la qe sr REQUSIMPRIM S et
c'est pr6ci.ement a cause de cette presse europente et amIricaine. igne4 de M. I'Administrateur


_ --. I I I ILI








"A13 o" lo a

RENSEIGNEMENTS
MITIOROLOGIQUES

bOlervatoire
DU
SIMINAIRE COLLEGE St-IARTIAL


DIMANCHE 12 AvRIL
Barowu~trc I midi
urninim
6) maximum


763 4"/"


Moyenne diurne de la temperature 240. 5
Ciel tres nuageux toute la journ.e.
A 8 I. 45 pluie : 18,om/".
Le barometre monte .legrement.
Un peu d'agitation sismnique vers 9 h.
du soir.
R. BALTENWECK
lie de la Gonave
The Gonate Island 'Dev,'elopment Compa-
ny, tell est la denomination de la nou
velle society qui, par contract, doit s'occuper
de certaines exploitations dAns l'ile de la
GonAve, les droits de I'Etat rIservds.
C'est M. Henry Greger qui est le Di-
recteur de l'Exploitation don't les travaux
ont 6td brillamment inaugures.
Nous apprenons, une effet, qu'on a mis
la main A ia construction de deux warfs
aux endroits appeals a aux Etroits a et la
a Pointe A Raquettes *. Prs de 200 ou-
vriers sont employes A la coupe de I'aca-
jou, aux a Abricots 2, tandis qu'a l'Anse-
A-Galette, un magasin bien assorti de pro-
visions alimentaires pourvoit largement
A la nourriture de chacun.
L'inspecteur g6enral des travaux d'exploi-
tation estM. Louis Brutus et M R. Baus-
san, secretaire.
En attendant que nous revenions sur
cette important compagnie don't nous sui-
vrons la march, nous fiisons des vcvux
pour le complete success de l'entreprise afin
ue nos compatriots trouvent un champ
'action ou employer, d'une faon rmnune-
ratrice et laborieuse leurs bras ct !curs for-
ces.
Ecole du Soir St-Alexis
Ilier a eu lieu le premier tirge de la
Loturie organisec rar M. Alexis Laroche,
au profit de cette Elcole.
Voici les Nos. qui ont gaguc :
N" 295 G. too
S198 a io
a 123 25
137 10o
4 290 a to
a 59 a o1
Les N' 12, 13, 6o, 129 et 134 ont ga-
gnr chacun cinq gurdes.
LA DIRECTION
Frangailles
Nous avons rcu avec plaisir la carte de
fanmailles de Melle INDIANA COX avec Mr
JULES GORNAIL.
Nos compliments aux heureux fianc6s.
Nouvelle Magonniques
A 1 Etoie d'Haiti, No 5
Hier dimanche un grand nombre de
masons se reunissaient A el'Etoile d'Halti,s
A I'tflet de donner un nouveau Venerable
A cc Resp.*. Atelier.
Les travaux etant ouvens, les elections
allaient commencer quand survint un in-
cidentqui degEnera en tumulte. Le Grand
Maitre, heureusement present A la tenue,
fit valoir sa haute autorit et drant l'atti-
tlde irrevencieuse do qelqaes trn Ill


ferma les travaux a I'extraordinaire sur le
compete de ceux qui ont suscite Ic ddsordre.
Le candidate au Vdniralat toujours en
vue, est le f.'. Clement Nau don't les apti-
tudes sont bien apprdciees.
Novs esperons que bient6t, il aura I in-
Ssgne honncur depresidercette Loge.-F.'.
Compagnie d'aorobates
La representation d'hier soir offerte A la
population a rate A cause de la pluie. Le
programme qui comportait des exercises
varies n'a t qn'entami. Disons tout de
tnmmc que Messieurs F.Rodriguez et Segre-
ra frcres out flit des tours merveilleux.
SAccordons une mention tout, spicialc e
Madame Maria, la c6lebre equilibriste.
II n'y avait que fort peu de spectateurs
au cirque, le prix d'entr6e etant trop dleve.
Si la compagnie veut permettre A tout
Sle monde d'admirer ses difficiles tours d'a-
dresser, elle ferait bien :de le rdduire les
prix d'entrde.
Arrivages
Ce matin est cntre le steamer a Prxasi-
dent avec les passagers suivants ve-
nant de :
San Juan : L. Coudert.
acmel : Mine A. Ambroise et 3 enfints,
Cayes Mr M. Dartigue, E. Claudaine,
M. Ferrandini.
Hier est entree le steamer MContreal avec
les passagers suivants venant de :
Saint-ACarc.-- M. Alfred Cook, Michel
Saich.
Gonaives. a M. W. Mac-Guffie. Abbe
iGuillo, M"- Richard, MM. G. Lebrun, J.
Philippe, E. Cab&che, Teo Donner, Dr
Ch. Benoit, L. V. Cabche, E. Tribie,
Sterlin, A. Lacroix, R. Delain, Mol. Mat-
hellier, G. Rousseau, Marcou, P. Hudi-
court, Norts et enfant.
'Pttit-GodCe.- W. Huneck, P. Antoine,
L. Pierre, frere Elpride.


En transit
Saint- Thomas. An.oine
Lorquet, P. Bazin.
Hlavre. I'Abbe Morin.


Cyrille, D.


Samedi tat entrd le steamer 'Prins Fri-
dSrik lendlik avec les passagers suivants ve-
nant de :
Cayes.- Ant. Simon, Th. Rousseau,
Michel Abraham, Arm Monosuit, L. Poi-
devin et entant, Mme. Saint-Fort, Saint-
Cyr et famille.
Saint-Marc.- Cajuste Bijou, C. jou-
bert, Catulle Renan, Fanela FainC Laguer-
re J. Jacques, F. Monddsir, Louis Audain.
En transit
New York.-A. Saint-Muller, A Hin-
don, C. Boyd, J. Geshim, C. Johmson,
J. Scaby, S. Whiti.
Contre-bons annul6s
Vendredi, vingt-sept Mars dernier, M.
M. Paul Santallier, Directeur par interim
et Henri Desrues, caissier principal de la
Banque Nationale d'Haiti, en presence et
sous le contrl6e de Monsieur Auguste
Roumain, Commissaire special du Gou-
verntment pres de la Banque Nationale
d'Haiti, ont proc6dd, conformdment aux
instructions rescues du Secretaire d'Etat
des Finances, par depeche N o102 du 14
Fevrier de cette annee, a I'annulation
dans les lives de la Banque des contre-
Bons s' levant ensemble A Quarante mille
trois cent soixante treize dollars 93 o / or
americain et Cent un mille six cent quatre
vingt quatorse gourdes 20 /0 billet.
Les dits contre-Bons, suivant rapports
du Commissariat insdrEs an Moniteur des
9 et 23 Octobre, 9 et 30 Novembres 190o7
aux N" 8i, 85, 90, et 96. ont tc ftrappis
de iorclosion para loa pays en espc
ou consolidds.


Echo de Bainet
Sont morts a Baint Mr Bauvin Ch&ry
jeune et la petite Vaina Jameau.
Nos condolhances aux parents des d&funt.
Avis Commercial
Je soussign6, done avis au public
et au commerce que pendant mon ab-
sence ma belle sceur, Melle ALINE
TRABAUD est charge de ma procuia-
tion.
Port-au-Prince, 13 Avril 1908.
J. D1NA
Promotion au Bureau Central
Le Sous-Conimissaire ThUmistocle Louis
a &tc promu Commissaire principal en
remp'acement du Commissaire Alcsius
Louis nomme Chtf de la Police Adminis-
trative des Gonaives.
Nos compliments.


Nouvelles Elranires


Derni res D6peches

PARIS 10.- L'enqucte dirigde par la
police a permits de dccouvrir I'cxistcnce
d'un grope international d'arnachistes
compose de Russes, d Italicns, d'-spagnols,
et de Franais qui coniptaient profiter du
ter Mai, pour se livrcr .\ une sdrie d'at-
tentats a Paris.
LOSoRIj.- M. Asquith, le nouveau pre-
mier ministry est arrived aujourd'hui ici,
venant de Biarritz, ou il tdait all, confe-
rer avec le roi HEouard ; M. Asquith aura
plusieurs contfrcnces avec ses colleagues
avant d'annonccr la composition de son
cabinet.
LISBONNE.- On apprend que pendant
Ics emeutes de lundi, les manifestants ont
oblige tous les pritrcs qui leur tombaient
sous laA.main a crier c Vive la liberty. *
Ceux qui s'y sont refuses ont iEt maltrai-
tds A un tel point, qu'on a dc les trans-
porter a l'hopital.
La vilcl est pleine dc troupes et des na-
vires de guerre sont mouilles dans le
port.
II n'y a pas cu de dcsordre aujourd Ilui.
La press inti-gouverneminenale dit que le
sang a etd trop v.rsc pour que la tran-
quillite soit assuitie.
ROME Io.- De graves dsordres ont
tclat6 mercredi A Troia ; ils out etd pro-
voqu6s par le mecontenttinent resultant
de la fusion du diocese de Troia avec ce-
lui de Lucara. La foule a attaque le palais
de' 1'Eveque qui est en faveur de cette fusion
et elle en a brish routes les fenetres; elle
est ensuite aller a la Cathddrale, o; les
chanoines tdtaient rdunis et a ditnoli le tr6-
ne de 1'Evcque; elle a ensuite entass6 tou-
tes les chaises, et y a mis le feu; la
troupe appelde en toute hate a du faire
usage de ses armes, pour fair evacuer la
basilique.
WAsmHINToN i.-On craint que le boyz
cott anti-japonais organist en Chine n'alf
fecte gravement les mntrets strangers en
Extreme Orient. Dans les cercles officials
on croit que ce boycott dirige uniquement
contre le Japon fintra par se turner con-
tre les nations qui entretiennent des rela-
tions amicales avec cette puissance et qu'il
aura en consequence des effects beaucoup
plus important qu'on ne s'y attend. Cette
premiere measure prise par les chinos pour
se venger de I'affaire du Tatsu Marun est
croit-on le commencement d'une ucerre
tonomique entire le Japon et la Chine.
On craint qu'clle naffccte t6 on tard
lAngleterre, lAllemagne, la France, la
Ruale et les Etats-Unis momns quell


ne fasse place a des hotilitisr,
ire la Chine et le Japon.
BERLIN 11. Le ouveest
lanc6s aujourd'hui par *qA
prussien et imperial ont obt
succs. On ignore encore le
des souscripteurs, mais on croi
deux emprunts ont 6t6 con
fois. nver
RIo-JANEIRO ti.- e D grav
provoquds par Iadministraio,
fret se sont products hier ra
de Rio Janeiro. Les tmemtierui
ter avec de l dynamite le po
na traverse par la vote ferrie L't
tu6 plusieurs personnel et en a
nombre d'autres. Les magasins
en signed de protestation cont V4
de l'Administration des chemiajgh
KINGSTON ( Jamaica ) I i.
rescues de 'Am6rique Centrale
que des executions en masse omt
dans la Rdpublique de Nicaagui j
de disordres poliiqucs; de 7o0 pA -
nes ont e fusilldes par ordre do-I
Zelaya nia!grE lIs diclarations oiaell
sant que le came regne sur le tenid
la Republique. On estime qu les
sont tres excitrs dans certain diuais
PARIS. Le conseil des ministuts '
reuni ce matin A lE'!see sous i s
dence de M. Fallieres. 11 s'est occ.p
situation criee pour Ie lockoutde la
connerie. Le conseil d6cida que ks
preneurs ayant des travaux A tx&6cer
le compete des divers ministries ser
mis en demeure d'assurer I'exiatic,
ces travaux
Le conseil s'occupa ensuite des a~
marocaines.
La mission confide au general L
et M.Regniult arrivantiterme its S
bientot a Paris pour rendre
"ouvernement des risultats de leur
Lc President de la Repub!ique t
Fallicres assistirent aujourd'ui a aa
hippique dans le grand palais.
M. Millies Lacroix quilta Paris
d'hui pour se rerdre A Dakar.
Hier la Chambre vota le project i
la devolution des biens kccldsiasiq
qu'il a ~6E vot par le Senat ; elk yto
suite le project d'amnistie avec leln
Senat et discuia la question de M.
au sujet du Maroc. Aprks la r6powe
Clemenceau I'incident a dri clos.Lsc
bre s'ajournaensuiteaut9 mai.LeS
ta la proposition concernant les retin
ouvriers miners et vo'a ensuite c
de 6oo ooo francs pour I installtion
minister du travail dans I'ancien rc
ch6. II s'ajourna ensuite au 19 ai.

PHARMACIES
A. ROBERTS & C
Semences potageresbil
fraiches arrivees samedi
l'or-au-rPince 13 Avrilile


AVENDUE
Bon vin de Bord
chez Alexis M
6-3, RUE BONNE FOI.

tE otel- FtestaiXX^
ST-JOSEPH
( ANGLE DES RUES ROUX ttt
SIN DE L'ETAT.)
Service bien organis6.-
a la carte. cuisine
PaopatkrAIrn : Joas Dl


- a I -- -- ---~-




_______ --..--- I L


On troulvera


Ic8i T. DossOUS
El FACE DE LA DOUANE
iproVisios de toute fraicheur
ourla Semaine Sainte
uilOn sale.- MaqIereaux salads.
Lungtes de More par livre.- Mo-
?dase en pan iet do 1 livre.-
morue blanched ( cntiere et par
)- Conserve : Saumon. -
ird.- Hultres.- Maquereaux.-
A I'huile.- Aslporges franchises
sm6ricaines.- L:unproie a la Bor-
laise.- Auc )is ia I'huile.- Pical-
Sapres.-- Capotes.- Picklles. -
tsoignons blaii': au vinaigre.-
rre des Pvrt'nes en boite de 5
es.- Baurre frl.w',-tis de II. Baron
en botte de 1 livre.- leurre de
penhague. -- Saindoux frangai ,
olte de 2 kilog- ).- Petite; lentil-
vertes par livre.- l'o'its pois verts
ss par livre. P'lio-lio-Cacao -
ucisson de Lyon. -Saucissons d'Ar
( lrs petits ). Tioca. Ver-
cell'.- Macaroni ( (Goit ) par pa-
et. V'rmicellIt et Macatoni par li-
.- Fromages : (ruyvre.- Pite
sse. Tate de.. Matur' Itoquefort.
bour, etc.-- Huiles : Vierge
ix. J .. D)u'ft. Extra-line en
agnons (gro.s et ditlail).-- Vins
as: Hiut-Sautc ties etL Ciateau Ar-
aillacq.
Lait condense bien frais.


al Transatliailiuie

e steamAr A MONTR AL* par-
IL'ndi 13 it onze heures tries
6isesdu iO.il ii p lr I'oit -dc-Paix,
p, esc es et I'1-Euope.
Port-au-Prince, le 1 1 Avril 1908
I/AGENT,
F. M. ALTIERI


IT DE PARAITRE
L'IMPRIMERIE DU MAT N"
ETUDE
SLR LE
rremiu6rauenlit Haitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES
LA MASON

J. CO H DASCO
Iin 'rme le public et ses clients en
tiulier, qu'slle a transfer son
hisement de cordonnerie, de la
du Magasin de l'Etat, au No 153 de
.Grand'Rue, presqu'en face de I'Ad-
histration des 'Postes.
Come par le passe, la Maison pro-
a ses client, ainsi qu' tous ceux
Soudront I'honorer de leur con-
nc',u lea memes soins et la rm~me
ctuali6 qu'ellea toujours apports
s I'execotion des commander.
Port.-Prince, 23 Mars 19086.


A L'EPICERIE
CADET LUNDI
75, Rue des Fronts-Forts, 75
Occasion unique et exception ntlle
pour les families permettant deva;iir
leuts repas l'une facon dconomiilue
,-t agri-able.
Petits Turbots sales, la ui-
vre P. 0.70
Petites Morues entibercs
d'une livreet au dessous, la livH P. 0.00
Belle more large et tpais-
se au prix du Cours.
Maquereaux au natural en
Boltes.
Saumon au naturel en bolles.
Maquereaux a I'hiuile.
Sardines A I'huile.
Pommes de terre fratches.

ETUDE
DE
Me Charles Millery
NOTAIRE PUBLIC
.53, Rue dtu Port ou Paude, 53
Heures : 68h A midi et 2 5h '

Joseplh Nadal
PIjRT-AU- IPINCE
AGENT POUR HlATI
DE
JOHN SIMMONSCOMPANY
NEW-YORK U. S. A.
FAIBRICANF UKI TUYAUX EN FER
ET ACC'SS()Il1ES CO.MIPLF.TS.

Chaiubres garnies
A Louer
S'adresser an Ao 38, rue de la R6u-
nion.

Ch Le Roux C"

More desossee par paquet d'ine li-
vre.- Mortie entire et par livre.-
Langues d-[ more. Saunon et ma-
quereaux sales.- Conserves de
toutes sores: Saumon.- Homard.
- Iluitres.- Sardines.- Maquereaux.
- Anchois et Thon A I'huile. Oii-
ves farcies.- (C press. Cornichlons.
- Picallili.-- Petis pois. Champi-
gions.- Crepes au natural. Porn-
ines de terre et oignons.- Vinaigre
et huile sui fine gros et d6tail.- Vins
fins. Biere francaise, marque Paul-
lette. Champagne.- Liqueur Lafau-
rie et Marie Brizard.-- hitter Argos-
tura. Fromages: Plate grasse.-
Brie,- Rocquefort. Camembert,
Ponl-Levque. Confiserie: Choco-
lat Meunier.- Phospho Cacao.
Caporal frais
I -

Panamas ...
Elegants, solider, arrives par le
Montreal a.
Chez M"U' L~EONIDE SOLAGES.
Rue des Fronts-Forts.


H uitres
Then Iman iin a I' ulile
Saumon au Naturel
Harengs frais au Naturel
Harengs frais Sauce Tomate
flarengs Marines
(Evfs de Morue Cod-Roes
Moules Mariniere
Haricots flageolets
Cipl es, cornilchons
Peches au Jus
Abricots an Jus


Pickles anglais au Vinaigra et a la Moutarde
Anchois maritus en petits Barillets
(IORS D'tEUVRE DELICATE ET APPl'TISSANT )
Petites Morues demi sel 2 ot 3 lives chacune
Morue sans os, I)an(lets de I livre tt Lbuites do 2 lives
Beurre de table de Nornandie, Boltes pour fainilles
De 4 lives, prix exceptionnel: dollar l.tl
Beurre extra, Boltes de 1 livre
Ih'licieux Fromage plite grasse de Munster
CHRI'ME DE LA CRIME
Fromages de Camnembert
Iuile d'olives extra.- Huile d'olives fite
Vinaigres de table de Malt, de vin etc.
VINS BLANCS ET ROUGES SUPIRIEURS


TANNERIE CONTINENTAL
DE
Port-aa-Prince


PREPARATION


DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COULEURS.


CAPACITY. 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHA USSURIS COME SUIT:
Chevreau glace; Boutonn6 et Lac? pour Hoinmes et Dames 10 ( Dix gdes)
S. 1 Ree.,mmandde 10 (Dix gdes.)
Verni et couleurs: 4 9 Ie.commandee 12 (douze gdes)
POUR ENFANTS: . .. ... 6 six (gdes)


SEMAINE SAINTE'LES MAGASINS DE LA METROPOLE


Sardines :' i'huile fi an:;i-t-S saitw
atetes.
A la l I inc l.,,til I, e-
les \ yaguA s
fumntes
Maquereaux & l'huile
Maquereauk au natural
Escargots A la Bordelaise
Petits Pois fins
Asperges
Poires au Jus
Pomunes de terre fralches


Ianufactre de I

S. T.L.

Amcricains en paquets de 1
a I'abri des poussieres et PI
rentie
VBNDUS COMME SUIT
Format N* 1 0 25cts. les I
a 2 0.30 a
Soit en detail
Format No 1 0 05cts. pou
a 2 0.03cts. par
Pour les ach ts on gro9
bitants obtiendront l'es
usuelle.
D6p6t :
PLACE GEFFRARD, NO


ahaCS Chapeaux I

Chapeaux

ChapeauxIll
0 cigares PAILLI DE PORTO-RICO
iretd ga- ACCOUREZ CHEZ

0 cigars JOSI SAN MILLAN
I0 a
Le coiffeur artiste, qui vient avec lo
r2cigares concours d'un chapelier remarquable,
pice M. JAIMs TESTAR, d'installer one
s, les d6- FABRIQUE DE CHAPEAUX
mcompte PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les goats et poor touted
138. ts bourses.


93, RUEL DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.


X:3'Ct)lAAr- I E


Viennent de Recevoir :


~ erYla ~i m e ~ ali f~ te






CHINES A COUDRE


"SINGER"


Machines A main, A deux ills pour tailleurs et coulurikres avec base
en for et accessoires complete iien dcords. Irix . dollars
Machines a main, avec base en bois et couvertures, accessoires A
plisser et B broder, trbs el6gantes. Prix ... .. dollars
La meme, mieux d4coree. Prix . . 14 dollars.
Machines A p6dales, pour cordonnier. I'r. . 3 dollars.
En vente: 134, GRAND'RUE (Ouest).
G. CORDASCO


H1IR UAT BELLEVUE
Plaeo de Chasmp-do-Mrs
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
Mme Hermance ALFRED
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINEERS--LUNCHS.
Installation modernes s conforbieI. VIm --ur la mer. Tempirature
douce et rdgulire. Les Tramways deservent I'Hdtel-BelUevue routes le 7 Minutes
PROPRIfTI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de rdception.-Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriques


Table d'Hote


VIN S DE B ORDEA UX
VIN S DE B ORDEA UlX


M6doC vieux, le Gallon . .
St Est6phe( du luxe ), le Gallon .
Clhtgpagne, par caisse et on detail.


P. 3.50


Chez G. Cordasco
GRAND'RUE, ( Guest ), t34.
S Port-au-Prince (Haiti )


Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A I'lhonneur d'annoncer a ses nom-
breux clients de la Capitale et de la
province qu'il vient de se transferer de
SRue des Fronts Forts, avec son meine
stock de chaussures, d la Grand'Rue
an N* 153 avec I'inscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dans ds minces conditions ; c'est-8-
dire avec les 5 o/o d'escompte sur la
vente en gros ; sans oublier les me-
mes soins et la mmem exactitude.
La Maison se charge toujours de fai-
re proadre lee mesureae domicile.


KOLA
DE

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE P
MACNISH'S a IRON BREW .
En Vente
ehez Catinat Fouchard
Rue du Centre


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures

La Manufacture a toujours en d6-
p6t un grand stock,- pour la vents
en gros et d6tall,- do chaussures en
tous genres pour
HoMxxm, FamMas, ENPAIU TS
Lea cornnandqe des conrmereants
Ae l'iotnrieur pourront Atre edcut6es
tans use smaine i pen prbs
23, rue des Fronts-Forts, 33
PORT-AU-PtmCs ( SAm )



Melleure Farine

du Monde
Celle qui done le melleor pain.
Qui produit le plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus l1ger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mil CGo,-
Minneapolis Minn.
Era. CASTERA. lRepreem1 l,


Dr Robert R. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6m6 du a Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgerys.
Mexnbre dipl6m6 du a Philadelphia
School of Anatomy.*
De retour & Port au-Prince announce
a ses clients en particulier et an pu-
blic en general qu'il se tient leur dis-
position.
M6me adresse :
7, RUE AMERICAINE.
en face M. Eug. de Lespinasse, banquier.

Maison F. BRUNES.
196 GRAND'RUE 196
Dirig6e par

L. HODELIN
Ancient member de de laSocitd Phtlan-
thropiqu des mattress tailleurs de Paris
Vient de recevoir un grand choix d'6
toffes diagonale, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particuli6remeut A sa clientele unt
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 dt
touted beauty.
Sp6cialite de Costumes de no-
ces.- Coupes Franuiise, Anglaise e-
Amdricaine de la derniere perfection.
La maisou confectioane aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
lolmans, tuniques, habits car-
-4. *to etc. de tous grades.


Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installee A
I'Ecole des Arts et M1tiers, ancienne-
ment liaison Centrale, sous la raisonr
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a I'honneur d'informer le public(
qu'il trouvera en son d6p6t un boi
stock de chapeaux de paille superieuri
pouvant satisfaire les goCits les plu,
difficiles; malgrd ces avantages ellk
met ses chapeaux en vente a un prii
modique d6fiant toute concurrence.
La abrique informed en outre le pu-
blic qu'elle esq la seule qui en confec-
tionne A Port-au-Prince et ce, avec 1E
concours d'ouvribres venues expres-
s4ment de l'Etranger.
La fabrique r6pare aussi toutes sor-
tm doe hapanx. Boa march except.
tionurl.


A L'ELEG'ANCEI

CORDONNERIE.

42, Rue des Fronts-Forts.
CHAUSSURES BN DIP6T,POUR LA VDrTE
Promptitude et soin aux comman-
dos taut ici qu'en province.
Chaussures de Dame former et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes amrnicaine et ftan<:aise pour
Messieurs ; el6gantcs et commodes.
Pour les enfants le plusA l'aise.
Travail solide ex6cut6 avec
des peaux de premierelmarque.
Assurance de grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquides


VEN E DE BIEN DE IIl
().i fiitr savoil a tous ceux qu'il
lienldra lqu'eni verlu d'un ju
T ibulml civil (Ae Port-.u-pri
dltt (In viil, sepI et ft er de 4
iee n, lem.gisli, lOl Inologum.1.la
'alion Iu tionsctilIe famille de -
llenrle C(lineilc (;ro -,tenue oe il
sillcnice du ji 'e de i iix de
sc1l ioil sini, le iii it lIecemn re d
le tler rei istr6.
11 sera ipro)ilj eln I'tudeet par
nistGre de Me .Iirail Villardn
cette ville, rue du Centre, corl-i1
fins (les presented, le mercredi|
comptera qninze Avril couarn, i
heures ( n martin, a la vente an
f'raiit et dernier einchirisseur des
o' pirttentions die la umineure
(ros sulr une proprit16 fonds et
ses situee en cette ville, rue du
de Mars, No 47 ;- laquelle p
measure quinze pieds environ de
sur cipquaniif trois ieds env
profolideur. Elle est borne :a
a I'cst I ar la propriete de .ladaue
ve Aurtlien Jeanrty. ie Circe R
sIud par lat e (lu (Champ de Man
I'ouest par Eiigh nie L.ebrun, tell
leurs q. e la dite plopriete co
s'(ttend et se pouisuit.
La lite vente auna lieu surlal
prix de Quatie cent soixante q
_ouides fix'e par I'expeit, outi
,ll ri ges de I enc lr' re...... c\..... P.
A I;i reqiiele delIMonsieur Julesj
piloprietaire tlemeuiant et domici
I'o t-an-Pliiince, agissait PP. sa qg
,le tuteur de la minemie (!emence
a;aut pour avocet conisitne, Me
V\ itrl, et en ire:leice de M
fldouaid Nelson, sibroge tuteur
(lite mineure.
Pour plus ample- renst-eir,emm
iiesser h Me Suiadl Vi lard,
('o inniis,depositaire du cahliir des
,es, on at Me Lonce \'iardl, avocal
sigfne.
Port-au-Prince, le 12 Avril
[ -INCE VI


Tibere Zephirin BIl
Fabricant de :chaussur*
Ruet Tiremasse, facade Nord a
Place de la Croix-des-BossalM.
SP`CIALIT :
PANTOUFLES MUJI
-


Cord onnerie Nouvdl

G. rB PETOIM
143, GRAND'RUE, 14
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURIS EN TOUS
SM DAP6T, POUR LA VI
N ROS BT DITAIL._
Execution promptB
oomm ntortea, tant o101
Province.
Formes A hommes; 614gHI
rationelles.
Chaussures de dames
mode de Paris) et le plus
chaussures pour enfants
ndes avec desPeaux de wOS
d'une selection et dur6ei
bles, A des prix advantage
Cirages, pAtes et 11
Pour chawuuref do wi


4w lea jours, de m idi 2 heures,
do 7 d8 ku~es due oir


I ___ ,, I-- ----~p~ -