<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00310
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 11, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00310

Full Text

peuslme Annbe, No 313.


P( RT- AU-PIlNCF ( Nll( r )


Samedi, 1 Avril 1908


C


j


QUOTIDIEN


ADiiONENNINTS

if vois Une Gourae


D'AVANCE


DNPARTE31ENTS & STRANGER :


Frais de poste en sus.


DIRECTEUR:
C0lexLenzt 1Vza-gloixre,

H I'DACTION-ADMIN[STIIA'IO'1)N
43, RUE ROUX, 45.


LE NUMiRO 10 CENTIMES

Les abonnements parent du er et du i5 de ch.que
mois et sont payables. d'avance
Les inainuicrits inst&res ou non ne t,.ronlt pas r';endlus


ur tout ce qui ooncerne 1'Administration du Journal. s'adresser A Itonsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue ReCx cu BonrP-Fo,.

LE G E NER AL V L ECONT E ,llais, alin 'dv pentirer et d'assassiner Les procas-verbaux ayant i't trouves
Sle Chef de l'Etat et sa fanille, suivant conformes A la loi dlectorale et A la Con-
Li IE e plan et les instructions de Firmin, titution, its furent inviiis A prictr le ser-
I'explique dans un cAblogramme au" Matin ,, trouv6s en possession des conjures. mcnt riglementaire.
SCes preuves furent saisies, on y Apr6s la sanction du dernier proces-ver-
vit la fixation de la date du coup, et bal et la lecture de la correspondence, le
les noms des conspirateurs princi- depute J. B. N. Valembrun, prdsideit de
us ce titre le Matin de Paris, tmes politiqt ; l egouvereneat erut paux. Le. meombres du complot furent la dbl6gation charge de fliciter Soti Excel-
us ce titre le Matin de Paris, mes pouir ; le nusurpris, les armes la main, au mo- lence le Gna Nord Aleis, pour l
sort do s vairiot:i, p tis Ii i arises A lau meant oCt ils se prdparaient h ulettre prompted repression de la revolt de I'Arti-
dernier et en premiere page,main; its fij rient ds6fcrs anux tribe li- leur projectt execution, et I'alAtire bonite,obtint la parole et transmit A l'As-
ec le portrait du ministry de naux cornmptents, mais les consulats avorta par la mise a mort des auteurs sembl6e les remerciement do Chet d'Etat.
c Ie portrait du istre de aux a jui qui firent avant des aveux couplets. L'ordre du jour de la prochaine sance
Kirieur, la note suivantc que e G-I VILLIHARDOUIN LECONTE. fuat proclame ct la stance est lev6e.
s nous Iaisons un 4devoir de _
ttre sous les vetlx le 1,o4, lec- UN D M ENTI t
jurs.


Nous omLntms au:orb A dA mrciizir la d4-
pt'clkC dw:flcnc par Ie 'Xrw- Yoi IferaId,
d,: Port aU-Pii-ice, sclron latluck It.-j re-
ji LSpIiss.i s. runiti datn%
C4tte vi 1L, ua Ic.t CI.A C d, Lque, si umle so-
lution, paciiqueu'intivCnalit pas iMrn1-6
Ji.itelnllt. iPs prrsevrteraicnt at prisidcnt
Noi d Alexi-.un ultirnauni dczimandaint sa
'demnission ct 1'trtabl siemcznt dun gouver-
Invirwnt provioire.
II est tota'cmc.nt inexact que dJs ins-
A-- ----


GUn.ivks, 18 Xl.Is. e 1' si-
oItdl idi'i, 1M. NId Alexis, com-
Ieli;a, diA 'son election, pat, miettre
SI'ordre dans les litiances de I'Ett
par requirir fIacion de la justice Le G., V. Leconte
eotre les fails scandaleux du regime Le V ee
d68deot. Le proc8s relentissants Secr6taire d'ltat de 1'Intorieur
e r!sullt8rent valurent d'innom- et de la Police g6n6rale
enaemis au gouvernermn nt, sur-
Et parmi lea homes d'aflaires de uoique le droit d'asilo ait toujours
ts clasem. Et leur ii station uWeut 6te contest+ par tous les gouverne-
S d bornes, quand le gouverne- ments constitutionnels haitiens et ne
P~a!Dma sa resolution do ne plus ft tol6rd n olle part.
.r r d'emprunts entre lea mains a Le gouvernement raclama, protes-
ra ta, insist pour la remise de crnimi-
4 Vst la coalition do ces 4 lments nels a la justice ; les lgations r-ftusis-
Wcles politicians haitiens v6reux, rent, d6clarant qui'elles tne discute-;
I setant I'ancien regime, qui pro- raient plus et quo c'etait une d6cisiou
psa la derniere insurrection, ayant irrevocabl'e de leur gouvernement de
r chef ote8sible Antenor Firmin, ne Ias remetire les rtfugi6s. :teux-ci
Ie 19iO2, avait soulev6 le Cap- prirent A tAche de justiti i lo point de
"1"1,9 Gonaives et d'autres villes vue du gouvti-oeineiit liaitie, car, ftautorit4 central, et qui, gra consulate, Firtnii or:gais pat' coiLs-
s Refuge au consulate, se 46ro- pondatnce la nouvellt coullpiration du1
Li_ 11tlce et partit en exil, a'ou 15 Mars. Do grosses sommies, celte
ioemaenea preparer sa denoitre fois. furent d l|ens6es par le comitd
l"stion. rdvolutionaire pour achleter les auto-
L' laQNrgl4 commifeat des ori- rite do la Capitale, las gardens du Pa-


tructlons ae cc genre aient cie envovtes
M. Cartron no're rcprbsentant A Haiti.
S'immnsecr daus les affaires intiritures
d'uu pays stranger est un procide qui n'est
pas coutumier au gouvernement de la Rd-
publique.
Nous croyons savoir 6galement que les
gouvernements strangers se sont entendus
pour ne plus pr6ter, dans l'avenir, leurs
ennits nn lrs1e gleOt tC rmm m\OC


M. G. Desrosiers
President de la Chambre
des Deputes
i M I ..,.


oL. bIUc U J nvu I.U9 6LvJIj s,, v > .-- L- a 'eJlCC n tilt iprsiuet part i sr.iS.0n
aux indigenes, A Haiti. Desrosicrs don't on a admire le tact et la
Le SCatsi de Paris. courtoisie.
La nouveau president de la Chambre
n'est pas un inconnadan, le monde parle-
Phqm r .1 9 ntDP mentaire. Elu diput4pendant les vine-
ments de 1902 il n'ia jlais,depuis, perdu
son siege a la Chambre. Cest done pour la
__ troisieme fois que les lecteurs dn Port-
San zu d vendredi lo Avoril Margot l'envoient au Par!einent.
M. Gerson Desrosiers n'a que 35 ans,
IHier,avant d'entam;ir son ordre du jour mais pour la moderation ct I experience il
li Cluambrc fitchoix des d4putes J. E. Ke- est tout simplement admirable. C'est pour
nol, A. Sambour, 1t. Latontant. J Jeannot, cela qu'il n'a que des amis et que successi-
Denis St-Aude, L. Memnon Ain et Er- vement il a it a26me secrttaire, ier secri-
nest Rigaud pour former le bureau qui taire puis I'rsident de la Chambre.
doit examiner les pouvoirs des d6putes Si- A ce post d honneur, M. Desroiers feta
drac Lucas, Rosiaski Celestin june t Fleo- valoir les excell.ktes quality qui I'om dC-
ty Sannon. signia I'attention de ses colleges.


Noos avions avanr.tihit, a'n ihc r Jcs
II ziouvelle flU, o i ',pIv :nut dcs
uullods cipi t s elli liit' i, au g,n"rl
!Ichlri-o in Iecozze, tniii. re dc i I titt
aur, Po.)ur hi vi Lr 1,L, raiio is qu I
Paint motivi Ih InoJ\'elc at itude du gou-
rneincent du gne'rlAI Nord Alexis.
Voici I ~cblogrimmcq ~puadressw au Ma-
X4 le minis-rc deI'Lit~irz-ur de L& R~pu-











REN8EIGNEMENTS
M~tTtPO3ROLOGIQUEcS

C:)O bme~r-%rs~taolrr
DU
SEN iAIRI COLLEGE St-MARTIAl

VIEIDREDI 10 AVRII.


Baromktre i midi

Temperature lma irn
maximum


763 I"/"'
190,9
330 3


Moyenne diurne de la temperature 250,5
Ciel clair jusqu'a 4 h. du soir, couvert
apr s 6 h.
Des 6 h. 30 quelques gouttes d'eau ;
pluie de 8 h. to A 1o h, 45. Total 2.9m/m .
Le barometre reste stationnaire.
R. BALTENWECK
Ar ivage et Ddpait
Sont entrti hier par le steamer CCherus-
kia a venant de :
Petit-Goive Metellus Benoit, W. Hep-
pie.
Cuba : Cdcile Simpreux, Mine A. Piron,
Mine Edelmonte Fortune.
Hier est parti le steamer a Sibiria avec
les passagers suivants pour :
Petit-Godve : Mr et Mine Elie Lamothe,
Eug. Vieux, W. Huneck, Lully.
tfiragodne : Mie Talma Gousse et sa
fille.
Par le steamer a Salvador *
Cayes : Mr et Mme Salonon, Christine
Leveille, Carmela Charles, Mme Elenis
Haubaarz, Nezida, Victor Charles, St-luste,
Dulcera, julien, Mme Pilissier Martin ei
enfant, Marie Martin, Mine Charlot, Se-
jour, Camille Clermont, Bcnoit Morpeau.
lirdmie : Cecile St-Vil, Mine N. Severe,
St-Martin, Jn-Baptiste, Mine Ilermance,
Joseph Btesh, J. Kalil Jaar.
Sgo-Cuba : Candad Diaz y Vasquez, Jo-
se Bolivar San Pedro, Albert Barret.
Louise Montout, Rose Roussy.
fort de France : Alice Rent, Mine S.
Lindingue, S. Lindingue et tr, is tnfints,
Mme Lassegne et un enfant.
Rtvue du March6
l)epuis nos derniers avis, le taux a va-
cilld entire S55 et i6o0 pour l'or am&-
cain. Ce dernier taux est cclui d'ouverture
ce martin.
Les atTaires en Traitls sur Fran '.son t
toujours f ibles : on offre 1/4 et i 0/3 es-
conpte 'ians preneur.
Les Ch.ques mur 'N.,ew- York sont IA i /"
escolip c.
Malgr, le peu d'importance de; livraisons
actuelles. ie cacao baisse A l'Etranger ; i I
est c6t6 a Frs. 78,- soit une baisse de
Frs. 4
Le Caft se maintient toujours a Frs. 41.
Port-au-Prince, le ii Avril 1907.
Gonalves
'De notre correspomdant
Mercredi, 8 avril, A 7 heores et demie
do martin ont et6 embarquas sur Scharz-
burg les derniers iniividus firministes
qui s'6taient refugies dans les consulate.
Is etaient en tout 18, don't 15 au con-
sulat d'Espagne, 2 au consulate d'Allema-
gue, et i au consulat des Etats-Unis.
Comme d'abitude, le Gouvernement dans
la peisonne du Ministre de I'Intrieur et
de M Police Gen6rale a largetnent pre6t
son coocours.
L'ordre te plus parfait A presidE A l'em-
br m eaesm.


L'affa re Giordani
Ie process de Joseph Giordani, qui esi
accuse d'avoir confrefait de la monnaie
haitienne pour I'cnvoyer aux revolution-
naires d'Haiti ayant A leur tete le general
Firmin. a commence hier devant le juge
Chatfield, pr6sidant la chimbre criminel-
le de la cour de circuit des Etats-Unis.
Giordani cst poursuivi avec H. G. Tho
mas, anci n directeur de 1'Hamilton Bank
No'e Company de cette ville.
A I'opoque ou eclata l'insurrection du
general Firm'n contre le gouvernement
d'Akxis, A II.i i, Giordani "passait pour
aire son ag.nt accreditc cn Amerique. II
command A la Hamilton Bank Note Com-
pany de New-Yora 1,ooo,ooo de billets
d'une gourde et 5oo,ooo de deux gourdes
pour le pavement dts troupes du general
Firmin. Plusieurs caisses d'armes de toutes
sortes,sur le point d'etre enJoy&es en Hai-
ti, furent saisies A New-York.
Les t6moins cites hier soir etaient M.
I. Thomas et M. Charles W. Schraeder,
du service secret federal. et Jesse G. Hig-
I1 -


gins, de la ina'sn Higgins et uolimer, Li majority etant reguli&remcnt consta-
lithographes. tatie, le president a ouvert la prtsente
Higgins a depos6 que Thomas avait seance par I'appel des membres tant urbains
passed A sa mason une command pour les que ruraux et par la sanction du proccs-
billets et que 65.ooo des petits et tous verbal de la dernirre sance
Ics grands lui furent livrbs. Les billets de Le membre Labissiere, g&enral Comman-
banque ont 6t products au tribunal cor- dant de cet Arrodissement, avant regulia.-
me pieces A conviction, recent obtenu la parole, s'est exprim6
( Courricr des Etats-Unis, 2 avril igoS) en ces terms :
L'6cole buissonni6re et la a J'ai lieu de remarquerque depuis tan-
responsabilit6 des p3renlts !tt six mois que l'administration commu-
on ds enfnt alc de Ldogane, sous l'impulsion de M
es laois sur Iinstruction des infants Achille Benedict, alors magistrate commu-
obligatoire ne sont pas leItre more aux al, pour faciliter l'education, propager
Etats Unis, come le montre le it sui- la lumire de I'instruction ct de la civilisa-
vant survenu A Chicago. Dans cette ville, tion dans nos differentes sections, a mis a
en effet, cinq plres de fanille et une more la disposition de la population rural, une
viennent de passer douze heures en pri- quantity de bourses d'externes, payees par
son parce que leurs enfants avaient fait 1'- la caisse communal dans l'etablissement
cole buissonn';re au lieu d'aller A I'dcole. sco!aire de Monsieur Alcde Lahens et Le-
Au bout de douze heures passes en eel- bas Bocage en cette vi:le, aucun citoyen
lule, chacun des parents, avant d'itre re- rural n'ai pens6 encore en profiter.
mis en liberty, a t condadini. a. P. s da- Je ne petiserais pas qu'on d6. recourir
mende. On a lanc des mandats d arrt aux moyens coerci:ifs pour forccr les gn; i
centre vingt-cinq autres parents d'enfans d pagne ettre leur enfants
tflneurs, et cts parents seront envyeA s l n l'&cole en ville, ou le simple contact de
prison d&s qu'on aura proc6de a leur ar- ces enfants avec ceux des citadins suffisent
resfation. pour les transformer et leur donner avec
FianQailles I'instruction, cette education qui dlive le
Nous enregrstrons avec plaisir les tiii- citoyen A la hauteur de son rre. Ce n'est
;ailles de M" ANANIE DuBUIssoN avec niotre point parce qu'un parent, pcre ou mere
excellent ami BESOIT Rou SEAC, don't tout frire ou oncle, ne sache point lire qu'ils
le monde connait I.i sympathique physio- doivtnt clever leurs enfants ou parents
nonie de travailleur intelligent. dans le meme 6tat d'ignorance qu'eux.
Sinceres compliments. Ce serait A leur gloire, que leurs enfants,
Tribunal Civil come ceux des citadins, goutent aux
ueccie ee pains de l'instruction, deviernnent des per-
Auidenc- ciile extraordinaire di Vendredi sonnages chez eux, s'occupant des aflai-
o1 .ivril 1908.. res de leurs parents et leur evitant par ain-
Prbsidence du juge Maignan. Ministere si, les longs process inutiles et ruineuxqui
Public : A. Montas. font vivre les homines de lois Je pro-
Affaire entamie toujours en continuation pose A l'association d'inviter les chefs de
Louisd'Espinose et Carlstroeincontre l'Etat. section a exiger mrme les peres et meres
Jugeme t rendu : Celui qui homologue de famille A envoyer leurs entants en classes
la deliberation du conseil de famille de la d'autant plus que cette coercition est per-
mineure Victoire Leonard Alcindor. mise et autoris-e par la loi a
Nouvelle composition, Presidence du ju- Ce qui est fort applaudi.
ge Janvier : Minisatre PaUic Mootas. flusieurs. chefs de section repondent,
Affaire toujours en coxtination : Les b- qu ils ont deja envoy bien des enfants
ritiers Munier centre Victor Gentil et F. dans cet etablissement.
Hermannr. Le president, comme au procs verbal
Le Ministire Public A Moatas a deman- precedent, entretient l'Association de
dd communication des dossiers afin de con- la prochaine recol'e, s'6tend sur les resul-
clare A une autre audience.- Le Tribu- tats obtenus, cette annie, combien le plan-
nal a fait droit A la dite demand. teur doit se sentir dans I'aisanee par la ven-
Jugements rendus : to Celui qui homolo- te rapide et A des prix tres elev6s de ses
gue la deliberation du conseil de famille denrces, avec les gens de Jacmel, qui,
de la mineure Clara Hyppolite ; 20 ce- presses par la disette ne marchandent ja-
lui qui homologue la deliberation du con- mais. II invite les membres de 1'Associa
seil de famille de la mineure Clara Sam- rion A organiser une croisade de travail
bour. agricole de maniere que Leogine reste le
Ensuite le jue Doyen a prononcE les grenier do dEpartement de 1'Ouest, puis-
vacances de Is Seaine sainse sc fixe la que m6me Arcahaie si reputte dans les plan-


go i re. F'aies come vient de dire
I'Prsident, plantez vos maniocs dans
jardins neufs, et entretenez vos ca
je rcndrai les chefs de section response
de cette situation, s'ils n'expcdient pI
I'Association quiconque ddtruit de la
ne pour planter le manioc et L patate.
11 finit par inviter les chefs de section
to'rcr au travail agricole tout citoyen
ral, de ne suturer aucun vagabond, ce,
de bien preparer 1a prochaine recolte
cra ttic abonJan'e.
L'dcheiance des quotith etant pe
dit e President, j'invite les members
vci~SLr leur contribution entire ks mains
trcsorier ; ce qui est fait.
Vu l'heure avaucee, le rapport oral
I'dtat des plantations est renvoye la
chaiile reunion.
I.t seance est levee.
( bignd ) Le 'Prdsidet,
Achille Benddict, planteur, N C G
jens, trcs. ritr, M. M Labissiere, A. LO
l)Dinmemiiin, Jlistin Seraphin, B. Alfr
D Geddon, M. Payen, S. Lediin, T.L-
ihard. 1. Bercy, D.silus Noel, D. Collire
M. Dautruche, N Innocent, Jolius Joc
co(ur, P. Rijouis.

On trouvera


Chez TII. Dossous
EN FACE DE LA DOUANE
iDes provisions de toule ft, i.' eur
Pour la Semaine Sainte
Saumon sal6.- Maquereaux sales.
- Langues de Morue par livre.--
rue d6sossdo en paquet de 1 livr-
Belle more blanche (entire et pl
livre ).- Conserves: Saumoag.-
Homard.- Hultres.- Maquereaot1
Thon a I'huile.-- Aspergee frao
Vt amdricaines.-- Laimprie A la
delaise.- Anchols A I'uile.-
lili. Capres.-- Capotes.- Picki
IPtits oignons blancs au vinaig*'
Beurre des Pyrenees en boltes
livres.-- Beurre frangais de H. Ba
fils, en bolte de 1 livre.- Beurreb
Copenhague. Saindoux franQ*,
( Bolte de 2 kilogs ).- Petites eI-
les vertes par livre.- Petits pois1
cass6s par livre. Pho-phlo-,c8'
Saucisson do Lyon.-Saucissonas
les ( tres petits). Tapioca.-
micelle.- Macaroni ( Golt ) Pir'
quet. Vermicelle et Macaroni par
vre.- Fronages: Gruoyre r.-


____ ~___ __ __ __ L_~__


reprise des Travaux au Luudi 28 du cou- stations des vivres alim"entai* n,
rnt. nous ache:cr des vivret, conti.iw
Puis le siege est lev. les habitants de Port au-,Icel-
A St-Domingue Gove, de Petit GoAve, de..
ments de Jacmel et de SalJti
La nouvelle constitution promulguo suroiut du mals, augmenter s0s
dcrnierement par la convention constitu- tis de vivresaimentaires
tionnelle, est entree en vigueur aujour- detruisez jamais une plan tign
d'hui. former une antre, toutederti '
D'apres la nouvelle constitution, le chef lit. LAssociaon s'oppos e e aX
ex&cutif de la rpublique est nomm6 pour continuiez I detruire vos camS puO
six ans et les functions de vice-president er du anioc no ad n
sont abolies. On prevoit la creation d un ter du manioc, nous r dmehttoi que
senat et d'une court de cassation et l'appli- munrcatet aur, h la cassave se ver
cation de la peine de mort pour crimes. le avec le gens de Jacmel,! taut
o -gl --o culer qu'ils ne seront pas toujeur, t
te A la disette et que dans quelues
pcut-tre, ils pdtarront cesser de ,enirC
Association agfric Ole
Pnous acheter nos vivres, alore se
tour de la canne de prendre la revancht
DU CENTENAIRE chose qui nous est dejA arrive.
Plantez notre manioc daos une
i -e en ncuve et laissez les cannes A r tIrpiw
Arrondissement de LeogAne -Ce serait repond le membreLa
Sban,~' du te" Jimanchh: J 1,ICrs i9oS. g.ndral Commandant de cet Arrondc
-- ment .lair sans comb naison vjlibleI


I






Tetede Mr r1 Roluefolt.
etc,.- Huiles : Vie' g'
L. Durei.- Extra-line en
( ros et d6tail).- Vins
Isot-Sauternes et ChAteau Ar-
t condense bien frais.


(* Transatlanti e

0r MO N TRI &ALt par-
13 A onze heures tr6a
du malin pour Port-de-PaiZ,
ales et l'Europe.
aB-.Prince, le 11 Avril 1908
I'AGENT,
F. M. ALTIERI


[ITE DE BIEN DE


MINEUR


ait savoir A t,,u cux qu'il ap-
dra, qu'en verlu dun jugement
iunal civil tie Port-au-Prince, en
di vingt-six Mars mil neuf cent
bomologuant une delibdration du
Sl de famille du mineur Odilon
y Casimir, tenue sous la prdsi-
du jiuie dte P.ix de la Capitale,
Sud, le seize Mars mil neuf cent
oregistid le vingt du meme moiP;
ira proc6dt en l'ettnde et par le
ire de Me Kleber Vilmenay, no-
)e cette vill No O9, rue du Cen-
mimis aux lions des presenles le
ei q'ie 1'on comptera quinze
prochai'i, A dix lieures du mating,
Inle au plus t llrant et dernier
)iseur, d'une proprielt fonds et
,sise en cette ville, Grand'Rue
SRpublicaine, appartenant au
ur Olilon Sobie-ki Cuaimir; la-
propriete mesinre luatorz pieds
ade sur la llte Itepublicaine,
,-uatr- tid.Is au cole oppose, A
I, suI uIe Iorct,.i'ur de quaran-
Pit piels u cclt'- S-j et d'aulant en
Sbrisde au cole Nord, compose
preniitroe pei penlticulaire ie tren-
q pieds, d'une second perpendi-
de Ireize pieds, relies par une
e de dix pieds, et est borne :
Prad ar le ciloven P. Grangi et
St Rome, au Sul par un passage
uu ; a 'El t par 1l. Rue R publi-
et l l'Ouest I',,r Frai,.ois Tous
la mise i plix lixte par I'experth
Inmede neuf cents gourdesci P.900
re les charges de I'enclhere.
La equatee de Madame Etiennette
-Audig.t, Veuve S. Casimir,
imt.e dmeura t tt domicilie6e
.-PrincP, agissant comme mbre
I. gale du miinour Olilon So-
C tnaimir, et en presence de Mon-
aeHllus Zphir, subrogs-mteur
%iOeur.
IOsa amples rinseignemants,
A.Me Kldber Vilmeasy, ao
d6positahe du calhIr des
l-Prince, le 4 Aviil i19(.
E-re'- rE ETIENNE AUDIG..,
Vve S. CASIMIR.

ETUDE
DE
I Charles Millery
XOTAIRE PUBLIC
K, Ba du Port ou Pavue, 53
pW"r : 6bs midi et 2" A 51s


L'ARTISTE

F. STINES
Bien connu dio rand public, se m,-t
A la disposition de tous ceux qui vou-
diaient conserve, en des portraits
artistiques d'nne resemblance parfai-
te, les traits de parents ou d'amis af-
rectionnes.
M. F. STINES reproduit les portrAits
les plus ablmns. les plus d6etriorts,
triomphant de I'oeuvre d6vastatrice
du temps auquel il arrache avec le
plus grand aucces, la beautA el la gra-
ce des physionomies qu'on croyait
disparues f jamais.
Adresse: Rue Pavue, en face la Phar-
macie Ewald.


KOLA
DE

KINGSTON
MACNISH'S g KOLA PURE
MACNISH'S l IRON BREW
En Vente
chez Catinat Fouchard
Rite di Centre

Joseph Nadal
PORT-AU-IPR SINCE
AGENT POUR IIAITI
DE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YORK U. S. A.
FABRICANT DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOTREA COMPL1.TS.
0 ~
Chambres garnies"
A Louer
Sadresser au A0 38, rue de la Reu-
nion. 0

A vendre
Dans la rue Bonne-Foi oi Roux,
une maison A etage conf,,rtablement
install6e ayant : au rez-de-chaussee.
3 grandes pieces et galerie ; et A l'd-
tage, cinq chambres spacieuses. Cour,
communs, basin.
S'adresser A nos bureaux pour tous
renseignements.
-Io~ tel-1 .esta .Lrazt
ST-JOSEPH
( AnGLEDES RUES ROUX ET DU MAGA-
SIN Di L'ETAT. )
Servioe bien organis6.- Repas
A la oarte. cuisine oxwoel~A
Pa.ri&ararE: Josars DESRIVlI lU



Bon vin de Bordeaux
ohez Alexis Benoit
63, RUE BONNE FOI.
I-- ----
A Vendre
Une demi douzaine de moules pour
sucre-d'orge.
S'adresser au No. 49 de I'avenue
John Brown.


LES


IAGASINS DE LA METRO
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.


3P~otiar


la Mew- Oimae aSiXate


Vienneprt do Recevoir :
Sardines A 'hole fransaiscs sans
artles.
&A la R I In. itct fre;r.'s
9 lea Voyagua

ihquaft u Tu"maturd
I kosros A la Bordelalse
Pouts Pole Bsa
Aspegss
Poires au Jus
Pormeg de terre fraiches



Hultres
Thon marine A I'huile
Saumon au Naturel
Harengs frais au Naturel
Harengp frais Sauce Tomate
aft de Morue Cod-Rofe
Moules Mariniere
Haricots flageolets
CApres, cornichons
P6ches au Jus
Abricots au Jus


Pickles anglais au Vinaigra et A la Moutarde
AnChois marines en petits Barillets
(IIORS D'CEUVRE DgLICAT ET APP'rTISSANT)
Petites Morues demi sol 2 et 3 livres chacune
Morue sans os, paquels de 1 livre et hoites de 2 livres
Beurre de table de Normandie, Boltes por f.,amilles
De 4 livres, prix exceptionnel : dollar 1.40
Beurre extra, Bottes de i livre
Ddlicieux Fromage phte grasses de Munster
CREME DE LA CREFME
Fromages de Camembert
Huile d'oUlis extra.-- Huile d'olives fine
Vinaigres de table de Malt, de vin etc.
VINS BLANCS ET ROUGES SUPiRIEURS


TAINERIE CONTINENTAL
I D .
Port-au-Prince

PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.
CAPACITY 500 PEAUX I'AR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COMMWE SUIT:
Ohevreau glao6 ; Bontop et Lace pour Hommes et Dames 10 ( Dix gdes)
a a a ecmmandle 10 (Dix gde..)
Verni et ool tonvi: a e Recommandde 12 (douze gdes)
POUR ERANTs: *. . 6 .si (gd_ )


ianuiaclre de Tabacs

KST.L

A ri* eas eon paquets de 10 cigares
A I'abri des poossi6res et Puret ga-
rentle
VENDUS COME SUIT:
Format N" 1 0 25cts. les 10 cigars
a .2 0.30 10 c
Soit en detail
Format No 1 005cts. pour cigars
6 a 2 0.03cts. par piece
Pour les achatsen gros, les de-
bitants obtiendront l'escompte
usuelle.
Dep6t:
PLACE GEFFRARD, No 138.


Chapeaux I

Chlapeaux II

Chapeaux I!!
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSE SAN MILLAN
Lo coiffeur artiste, qui vient avec le
concours d'un chapetier remarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tosu les godts et pour touted
teu bourses.


- II LI I __ __ II


---~







MACHINES A COUDRE "SINGER"
Machines & main, & deux fits pour tailleurs et couturibres avec base
*n for et accesoires complete bien d cor6s. Prix . 8 dollars
Maohinez A main, avec base en bois et couvertures, accessoires 6
pliser et A broder, tres 616gantes. PIx .. ....... t dollars.
La mIme, mieux d4cor6e. Pric.. . ..... 14 dollars.
Machines a p6dales, pour cordonnikr. Iri.r . 0 dollars
En vente: 134, GRAND'RUE ( Ouest ).
G. CORDASCO


VI S DE BORDER UX


M6doo viOr le Gallon . . .
St Est6phe( du luxe ), le Gallon . .
Champagne, par caisse et en detail.


Chez G.
GRAND'RUE,


P. 3.50
6.CO


Cordasco
( Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( Haiti )


H Cl BELLEVUE

Place du Champ-de-Ma
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
Mme Hermance ALFRED
T416phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS- LUNCHES.
Installation modern at econortaUe. Pe -sur a mer. Tempdrature
doue et rigulibre. Lea Tramways dewetrve l'H6tel-Belleve toutesles 7 Minutes
PROPRIfTI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDIN8
Sale de reception. -Piane.-Gramophone.
Sonneries =lectriques


tow Lu
do 7 A


VIEIT DE PAR&ITREI
A L'lMPRIMfRIE DU U'4T N"
ITUDE
SUR LE
Temperament Haitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES

Au dernier crti
FAIRICATIS" Ie CIHASSUOES
D. IMRRARW
A I'honneur d'annoncer & ses nom-
breux clients de la Coapitale et de la
province qu'il vient dese transfdrer de
la Ru des Fronts-Forts, avec son mrme
stock de chaussures, d la Grand'Rue
au N" 153 avec l'inscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dans les mnes conditions ; c'est-a-
dire avec les 5 /o.d'escompte sur la
vente en gros ; sans oublier les me-
mes soins et la m6me exactitude.
La Maison se charge toujours de fai-
re predre lee measures I domicile.


jours, do widl 42 he.res,
8ek.rw rd. ssir


LA
Meilieure Farine
du Monde
Celle qui done le meillour pain.
Qui product Ie plus de pain.
Qui done Io pain 1 plus blanc et
Is plus ldger,
C'st la Pillabary's Beat de la
Plllaborr Washbors Floor Mils Co,-
MIaaeIiO.. Uinm
3,.. CASTERA. Rhp_ ui.

LA MALIBsdN

J. CODASCO-
Informe le public et ses clients en
particulier, qu'elle a transfer son
Etablissement de cordonnerie, de la
rue du Magasin de l'Etat, au No 153 de
la Grand'Rue, presqu'en face de 1'Ad-
ministration des Postes.
Comme par le passe, la Maison pro-
met a; ses clients, ainsi qu'Atous ceux
qui voudront I'honorer de leur con-
fiance, les memes soins et la meme
ponctualitd qu'ellea toujours apportes
dans I'execution des commander.
Port-au-Prince, 23 Mars 1908.


Dr Robert R. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
DiplOm6 du a Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery*.
Membre diplome du a Philadelphia
School of Anatomy.*
De retour a Port au-Prince announce
A sea clients en particulier et au pu-
blic en general qu'il se tient A leur is-
position.
M6me adresse :
7, RUE AMIRIGAINE.
en face M. Eu. de Lespinm e, banquier.

Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Andien membre de laSecietd Philan-
thropique des mattre tfaillears de Paris
Vient de recevoir un grand choix d'.-
totles diagonal, casirnii alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particulierement A sa clientele une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
touted beauty.
Sp6cialit6 do Costumes de no-
ces.- Coupes Frangaise, Anglaise et
Americaine de la derriere perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6a
dolmans, tuniques, habits car-
-a. e* eto. de tons trades.
| I

Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux install6e B
I'Ecole des Arts et M6tiers, ancienne-
ment hKison Centrale, sosa la raisowi
social de Vve P. Benoit ef J. G. Gui-
teau a l'honnear d'iiformer le public,
qu'il trouv,, a ,n son d?'p6t un boi
stock de chapeaux de paille sup6rieurt
pouvant i atisfiiie les tgotf';s .et. p,u:-
difficiles; mn;lyi4. ces avant.ag-'s ell.
met So's clti; 'J;ll x -I ventor ; ur. p)l i
modiqcle dltianlt toite con urtrel Ct..
l.a (1:,br;'ie i'-o mne en outre ie pu-
blic q'ielloe tsll,t seule qui tn confec-
tionne A Port-au-Pince et ce, avec It
,oncours d'ouvriEres venues expres-
S6mentf do 1'Etranger.
La fabrique rcpare anssi trutes sor-
ts de ohapeaux. Ben marchbe ecep-
'loamEl.


A LELEGANCE

CORDONNERIE.

42, Re des Fronts-Fors.
CHUAUSSURaS m D*P6T,POUR LA VaNTB
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forne et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes ambricaine et fr'ancaise pour
Messieurs ; 4lgantes et commodes.
Pour les enfanits le plus I'aise.
Travail solid execute avec
des peaux de premi6re!marque.
Assurance de grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquides


Francisco DESUSI
Fabricant de chauas&
La Manufacture a toojours
p6t un grand stock,- pour I
en gros et d6tail,-- de cLih
tous geL rbs pour
HOMES, FLmIas, EM, pt
Les commandos des comm
de I'interieur pourront ptre 0x
dans une semaine a pen prs.'a
23, rue des Fronts-Forts, a
PORT-AU-PRInCI ( an)


S i. e Malttlis el
82, Rue du Magasin de PE
Mason fondue en 1888
Bijouterie, Orf6vrerie. Grav
Vient de recevoir des articles d
fumerie pour les goilts Jes plus
les. Les parfums e quis et rare d
delicatesse pe6ti ainte qu'elle ofire
clients south de veritables petit a
veilles.
Les derniea es mai ques qui chara
le Tout Paris sont chez Matteis:
Son Sourire, Floramye, Trlhoi., 4
Cyclamen, Vivitz, etc.
La maison a toujours un ground
sortiment de bijouterie, argeo
bibelots de tous genres, parf
lunettes, montres or et argent,
les g.rantios.
Sp cialtits: bagues franaaises en
lants A partir de P. 200, alliance
18 K anglaises et frangaises sor
made, Service d'argenterie
pour marriages.
Tousles articles vendus par Is
son sont garantis.
Achat de diamants, pierres i
ses et vieille bijouterie a des pnx
tageux. Dernier cri : Luncttes jot
Contle remise de Deux dolikm
tirmbres-poste d'llaiti, la Maiscn
tJis envoie ftanc de p rt sous pli i
mannd4 ldais Ioute les villes de l
blique: Lunettes tu Lorgioris en
inoxydables, selon les presceiptio ns
Docteurs ou instructions di*s acLetol

Tibbre Zelhiirin Bell
Fabricant de chaussures
itue Tiremasse, facade Noid de
Place do la Croix-des-Bossales.
SPT CIALIT] :
PAkNTOUFLES MULES
ii II I


Cordonnerie Nouvelh

G. B. PETOA
143, GRAND'RURn. 1
PORT-AU-PRINCE
CHAUSOu RS .3N TOUS
M DIP6T,. POUR L14
BN GROS ST DM'**
Ezxoution prompt
comnmandea, tant o10
Provinos.
Formes a homes; 61P.Pt,
rationelles.
Chaussures de dames
mode de Paris ) et le plus c
chaussures pour enfants
noes avec desPeaux de ltorL
d'une selection et dur6e I
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquid
Pour chauseures de 9tro


Table d'H6te


III -~