<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00308
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 9, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00308

Full Text
peuxibnme Ann6e, No 311. PORT-A-PRINCF ( mr ) Jeudi, 9 Avril 1908













QUOTIDIEN

ABONEINENTS : DIRECrEUR: LE NL'M1RO 10 CENTIME

PtR OIs Une Gourde D'AVANCE 416 e t dal boin.nLnts parent du ,e du c 1 i a:1ue
---- L~c ~bi.-s abonn.mcnts portent du rcr et du x ,: la.que
DIPARTEMENrs s & TRANGER : READACTION-ADMINIST' A IIAION n(lcis et sont payables d'avan:c
Frai-. de puste en sus. 45,RI__, RUE ROUX, .)j u a-r
Pour tout ce qui concern 1'Administration du Journal s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roax ca BonDe-Fo'

U'E ST CE Q 'U H GEIN TiLH0 M E Lr?! Q ne 'vivra pa' lonltep, o si UNE
t1 I *tC VU17UU N Eles hoses tournet lien, tont simple-
G 1 MOMMment un imbecile, proie des aventu- R V I W
Sriers et des aventuri;ires de tous ta-
ges. Cet or que vous amassez si p(ni- DB
Le lecteur se tromperait fort s'il leste aura de chance d'etre vu et ap- blement Iare plus erfecio-
yait qu'i une pareille question il plaudi, plus le panache don't I'indul- eeest I armed a plus perfectionJ.-J. ha
nde que vous puissiez imaginer pour
ais6 de faire uie rponse simple gence de la foule admiratrice aura le luer avec certitude, physieent
de nature a satlsfaire tous les s- d'aise pour flotter haut,- plus aussi et moralement. Sil chape au co
sous n'importe quelle latitude. la d6pense sera grande et l'argent (Du Halre-Eclair )
ons un peu. abondamment dissip0, sans souci de que vous lui prdparc-z pour sa majo-
vous avez affaire ~ un interlocu- son utility ni de la dWtresse du lende- rit, ce no sera pars votre faute et ii La situation trouble qui a provoqul
de formation espagnole, it vos aura une fameuse chance. Mais de kts 6vnemrnts don't la Republique d'llai-
ndra par la reprdsentatio de vous a pareils miracles sont trop rares pour ti vient d'^tre le th4htre s'est refl!6te par
Sp aiCar ces grads gestes ont toujours que vous puissiez y computer des articles extrcment durs, dans divers
Jr ou, si vous aintz mieux, de: de lugubres lendemains ; c'est Cyra- I
Scaoballero, L'An main du dde lugubres eemas ; ces yr- Un troisieme c6et qiii frappe dans lournaux, et particulbrement dans Ic
h6 par la mne formation, v no, du type cadet d i ascogne, jeeant I'dtude de co type common est enfin Journal consre le President Nord
pber a son as r i sans hsiter sa bourse en aumne dveloppement et ear.tio des Alexs.
Si'inerlocuteur st plutt de for- th e, avec ca sl vers pour qualit6sext.iieutles;cons6quence in- A la suite de la repression d'un de ce
rion francaise, it vous montrera- pitaphe :- vitable des deux autre- traits. Pour movements insurrectionnels don't ce pays
ilque debris blason de la no- Pension paternelleen un jour tu v6cust! conqudrir la foule, et A d6faut do tou- est malheureusement trop souvent lc thia-
esse disperse, quelquee ose corn- Mais cc traii commun n'est par le tes les qualit*s intdrieure.: nPcessai- tre, et sur lesquels nous publions plus loin
Pe un reste du /grand seigneur d'au- seul ; il s'ajoute A un autie qui sert A res A I'homme de labour et de prp- des documents authentiques officials, des
efois; ou encore quelque represen- lo rendre plus saillant et qui met une gres, ii faut bien fair monte de tou- insurgis se refuglirent dans divers consu-
nt anobli de la bourgeoisie moder- singu'ibre sourdine aux transports tes cellos de superficie qui sont I'a I lats ct notamment au consulate franiais.
eou enfin, ddfaut de tout titre d'admiration que le geste Imciaace de nage habituel des grands gestes. Le President Nord Alexis attirme que
noblesse ou d'anoblissement, il se vous arracher : ce second trait est I'i- M .is, outre les d6sastreu.cs cons6- beaucoup d'entre eux sont des strangers ct
batira sur I'homme distingue de la naptitude au travail et A l'effort. quences que le type latin du gentil- beaucoup d'autres criminals de droitcomn
ncratie actuelle, don't le /ils de fa- II n'es: pas necessaite, n'est-ce pas, ,hiomme creo, dans I'ordre des int&- Imul, autturs d'attenats commis A diverse
ies est un speciinen assez complete. de se livrer a de grandes d6monstra. r6ts priv6s, autant pour lea individus i poques, et notamment en 1902, centre
II va sans dire que l'interlocuteur lions pour l'6tablir, et chacun sait que eux-m.mes que pour leurs families, es personncs ct Is propri ets.
altien qua participe en parties de la les espices sociales que j'ai mention- en ruinant de plus en plus les uns et ous avons cru utile de renseigner nos
lne formation aura aussi tendance n6es plus haut sont franchement ca- Iesautressans aucunecharce normal lecteurs sur la materialite des taits ainsi
chercher le grand seigneur dans le ract6risees par cette inaptitude, de rel6vement,- il y a & signaler des comments ct sur les conditions dans les-
lade famille, avec lequel nous avons qu'il s'agisse de l'hidalgo espagnol,du consequences sociales bien autre- quelles ils se sont products. Nous avons
t dji, ici m6me, ample connais- rastaquere do sud am6ricain, do ment graves et qui aboutissent plus suivi avec tropd'intmrlt laquestion du con-
lane. grand seigneur franais... ou du Ills ou moins directement a I'lnervement flit commercial franco-hamien, don't nous
VI, avant d'aller plusloitla con- de famille lhaiien. et au ddprissement des forces d'uneavions lougtemps avant sa solution indi-
ti latine du gentilhomme ; nous A I'dgard de cette derni.ro espece,do nation. que des premiers cause et lat nde,
esayer de le camper da de fall, je ne r6siste pas au On conoit, en effect, sans diffcul or ne pas on uer de nous docusn-
t, de le r6sumer datns un type d6sir de reproduare une page qu un que le commerce, indust oue l u uoi
p orresponde a chacune des eip6- vigoureux 6crivain tai a consacr6e et l'griculture d'un pays ne peovent pas *
pYu e nous venons d'num6rer. Jo je m penet dJ'ofrr a plus atr fr. fond sur de pareil -l6ments rour M. J.-. Chaocy, lU sym'bpaique consul
P tra pas trop grand mdrite, car te1ntive meditation d-s families aisdes: so d4vcelaDer ni mime pour so main- gndral de s Rtpublique d'HaTii, au Ha-
gt6traits communs existent dans Le ills de fauille eat plus apte A tenir. Et 'ristoir4 est pleine d'exem- ve, a bien voulu nous founir sur le con-
de ces esp6ces que leur rap- d4penser I'argent qu' le gagner. C'est pies que routes les socidtes qui out flit actue, et ses origines, les rensiegne-
cement ea, pour ainsi dire, for- m6me l& son trail e plus caractristi- eu attendro quelque peu leur im- ments lei plus compkts et les plus auto-
c tque l'on peut voir sans aucune que.II vit uuniquement sur lepatrimoir pulaion de ceos lEments, et parmi r"s i.
aqu'elies sont autant de varieties "mnass par ses parents t 11 n est Oca- ellies I'Espagne, le Portugal, I'lrlande, Ao commencement de la deuxieme
t ype primitif- pab!e que de le liquider joyeusemeotd.I'Amriue d Sud,aCorse, e sont quinine de Janvier, nous dit M. Chancy,
G6ndralement, il execute celtte ope- ffailssde dans des decadences reten-. ne expEdition arm6e. compose dexiles
l4premier de ces traits communs ration avoc une rapidity extraordi- tissantea. a .haitics, sos La conduite de M. A. Fir-
un propension irresistible A IT naire. min, candidate i la prdidence d'Hari et du
Pe.e et ala prodigalitB ; ce n'est a II faudrait crier aux parents qui -- ---- ---.-- -. gn^ral Jo-Jumeau, son principal lieute-
,rOP do dire que cette propension ont un tries grosse fortune et qui la Pribre d'aviser 1'ada.inistra- nant, sciupara des villes de Gonalves 1 de
110e chez le gentilhomme de ce c,raservent avec un soin jaloux pour tion de la moindre irr6gularita Saint-Marc.
*ne vritable aptitude cola ac- leurs enfants : a II y a neuf chances dans le service du a MATIN. Les lieutenant dm Goovernement lQ-
I a force d'un bsoin. Plus Evi* sur dixpour quevotrefllssoit un .pro- inm qu'il y soit de suite rm6 element ubls for eit surprise et smid.
us s l'occasion d'.l'per, plus leI pro i rien,et, eno plus, un d6bauchn die. Lc.propids n idnirsionam icendlee







et mises a sac, ct lc lTr6sor public pill,
tandis qu'une valeur de quatre million
de francs de ftussLs nmonunais ha-itiennes
des armes et des munitions dtaient prete
A part des Etats-Unis an bnefice de
insuress.
n Un arreAt pidsidentiel en date du I;
Janvier 1908 an iroe. de l'Indpendanc
declarait en &tat de sitre les ports de Go
naives et de Saint-Marc, pendant que 1i
* Moniteur a annont;ait le debarqucmen
A Lapierre, des exiles, resolus *I soulve,
la population de l'Artbonite provincee cen.
trale ).
a Cette savage agress:on indigna tonit
le pays. 1. i'retiidenL Nord Alcexii qui, .
toujours la ,n.t n sur la garden de son pCc,
et qui est le plus grand s rat6giste de mor
pays, fit iminmdiatement le blocus des
eux villas etn tat dinsurrection et, pat
les plus r~inarquablcs mouvenments conver-
gents de troupes, vole de victoirc en vic-
toire, en ba'ayait Ie terrain sur p'usieurs
centaines de kiiomieres, cir linsurrec-
tion avait gagne d'autrcs ddp rtements,
grace A la mollesse ou A la tr.h son de
quelques officiers,- puis l'ordr, r,': In de
nouveau A liaiti.s

Les Cvenements de Janvier vont itre
prdjudiciables sans doute a la pro1 dcrit
common rciale et linancicre d Haiti ?
Le contre-coup va en tire des plus
considerables pour nos finances. I semble,
en effet, qu'on dove dvaluer A 3 ou 4
millions de dollars les dtsastres causes par
les autears de l'iniurrection. L'incendie ct
le pillage de nombreuses propri6tes et de
inagasins creent des droits A. des rdclama-
tions de nombreusei maisons dtrangires
don't quelqnes uncs, au moins, n'tiaient
point hostile A un movement insurrec-
tionnel et ii cet A craindre que la valeur
reclle des peres ne soit sdrieusement ma-
joree.
a Notre recherche constant d'assurer
a un modus vivendi exceptionnel A la
France nous a fait, d'ailleurs,de nombreux
ennemis, et I'on voit d'un mauvais ceil
chez certaines nations la consecration deti
nitive de la convention lranco-haifienne
de Janvier 1907. La perturbation quc Ics
derniers troubles apportent d.ms les affaires
n'est point pour leur d6plaire. (On a gard6,
en de ceitains milieux de specu'a. i.) tune
ra -cune profonde au President N',id Alexis
pour son attitude dans la ques:ioi des
a consolides haitiens, et c~tte rancune
suffit i expliquer bien des choses.


Sur cttet declaration d'iiergilquc notion
nous prenons conge du Yiipathique con-
sul general dHa.iti, qui conmpte, avc rai-
son sur la rapide solution du cintlit au
micux de, traditions de l Francee ct des
intrC.ts de son pays.
P. I)ELI:QUES.





RENSEIGNEMENTS
MfL rIOROLOGIQLTUE

0 l ser-vatoir'e
DU
SEMINlAIRE COLLEGE St- HA ~IA

MERCREDI 8 AvRII.


Barom:re A audicl
4 n-L I xi nium
Texn. max i 11111 Inll~


;6; I i'n
2 1,9
340,6


Moye-ine Jiurne de la temperature 261, 7
Ciel clair jusqu'Ai\ h. du soir ; couvtrt
aprTei 7 b. A 7 1h 45 petite bruine.
Pluie tt orange au nord A 6 h. 30 : .
l'oucst apres 8 h. du soir.
Le bir.mniere est ldgercment en haussc.
Mouinemcnts sismiques tr&quents de 3 I
du mn n. A 7 h. du soir.
R. BALTENWECK
Chirmbra des Represen ants
Coimme le' .* Ciatin a I'avait pinvu,
l.a Chambre, hier,,ous la presidence du d6-
put6 Moibeleur, doyen d'age, assit, des
deputds E. F.wald et A. Picrre-P.iu', corm-
me premier ct deuxicmne sccretaires, s'est
constitute.
Apres Ia formation des bureaux appel6s
I v6rifier les pouvoirs de nos inviolablts
Missieurs Ics deputd,i pte rent le serment
exig, par !a Cons'itution.
(n passa eisuite A l'election du Bureau
ddinitif pour le premier mois de la ses-
sion. Les resul.ats obtenus furent les sui-
van!s : Gerson Desrosier, Prd-ident ; J. B.
L/urent, premier secrtaire et Emile Mar-
ce'iit, dcuximne secrd'.,ire.
On allait lever it seance quand le d6-
pu'6 Desgraves monta A la tribune pour
demander A la Chambre de former une
d0l6gition don't la mission est d: trans-
mettre les felicitations de cette assemble


Cette r6f.exion d'un de vos confrtre .:' Son Excellence le Gendral Nord Alexis
parisicns me par.iit d.s plus justes : pour les measures prompts et energiques
4 Une entente e.,t strement possible. qu'il a prises en vue de r6primer la rdbel-
La R6publique d Haiti a tout advantage A lion Firmin-Jn Jumeau.
rester I'a'nii: de la France ; nous-memes, Cette dl!dgation est compose des dppu-
nous n'avons aucune raison de comba:tre tis suivants: I. B. N. Valembrun, Turenne
un gouvernenm nt qui remplit ses engage- Desgravws, Jh Ddsir, Denis Saint-Aude,
ments et qui a trio nph. de ses ennemis. Narccs Leconte, Kdnol- CrCpin, Pierre-
It n'y aurait, pour tirer profit d'un malen- Louis, Planes Edouard, Coadavid Tous-
tendu, que cCrta(ns intirets particulters saint, Aug. M. Douvon, 0. Menos.
qui feraient mieux de ne pas s'exposer A Angleterre et Halti
etre d.'masquds.,
Ainsi que nous I'avons toujours dit, con- !pa s reprouisons lh ote suivante qui a
clut M. Cha.icy, la paix sera mnaintenue en' pa dins presque Utis les jonaux du mon-
Haiti pour le bien de tous, de la France en de.
particulier. a Le ministry de Haiti a Londres a &t6
Que les Haitiens, a quelque rang qn'ils charge par le president Alexis de protester
appartiennent, sachent qu'on ne peut as- contre la conduit de l'officier commandant
pirer a diriger le destinees d'un people le croiseur cuirass6 a Indefatigab'e %. Cet
issu de l'h&roisme qu'cn itant un hiros officer menica de bombarder le Palais du
soi-meme : autrement, on ne sautait ins- prdsident'si des excuses ne lui etiient pre-
pirer confiance. II est,de plus, souveraine- sentees au sujet de l'attentat don't un aide-
ment indecent et immoral de s'allier A des de-camp du ministry britannique aurait ete
.. de-m d i k It __ __ _. I br- ta n 1 0u. a It


usuriers et des a strangers vercux *, sui-
vant I'expression du e Moniteur ,, pour
porter le trouble et la desolation partout,
ceux-la, pour s'emparer du pouvoir, ceux-
ci, suivaut la cinglante furmule de Victor-
Hogo, pour w taller one fortune dans I'in
ofennw publique.


* victim. L'allegation anglaise est que, tan-
rdis qu'il sortait de la residence du prsi-
Sdent, une pierre lui fat lance.
Le president Alexis d6ment les faits. Sui-
vant lui, le capitaine anglais n'aurait pas
voulu permettre qu'une enquete fut ouver-
t e sur incident.


Effondrernent du sol
Dimanche mitin, i; y avait rand til
au quarter des Raquettcs A l'annonce d'i
trou d'cnviron tros pieds de diamntre q
s'6tait formne sur e! domain de I'Etat,
deA de li rue Bellccomb A. A l'ouest de
Logse Les Philadclphes 9.
Les habitants de I'endroit accourure
sur les licux ct bient6t 1a curiosity y atl
rait toute la vi le. Q.clqu'un cut I'idue d
filer une licclle avec une pierre au bout.-
RlKtirce du trout, cl'e mcsurait 37 picds (
longueur.
Lcs uns pensenr qucc'est un ancient pui
coinb!d qui s'e-t rouv\rt sou; l'action d
eaux pluviales ou d'un'- source souterrain
D'autres croient que cet effondemint s'e
product Ala sui'- de mouvemnits sismiqu
qui ont cu liuO dans la nuit d i 28 an d
manche 29 mars dcrnicr, cc quicons-ituf
rait un grave danger pour les gnas du qua
tier. Nous pcnsons pis'il coinv nJrai: d
reciercher lc, cre',d: cet cf: miremcen
l'. I lville'

Triburna1 de Cas iti,)r.
Sl-'.TION CRIMINELI I
.A,1ti/-',,(" Liu .lMI'crcrii. S. 4:'ril 9o08
I'rtsidilnc dc Mr Ic Vice Prdiicnt E,
nest Blnhoinmmc.
I-e 'ribmnal prend ic:r L1 dix heures <
denie dIu mi in rt prononc, l'arrt qui d,
clare qu'il n'v pa. lic AI poLursuivre co,)
tre le supplt'ant j'lgc Victor Glaudin, d
''ribunal de paix de Grind-Go.ivc.
Plu; rien It si;:tc st levv .
Tribunal Civil
L.4udlience ,i.il odtini, re du e', li i
Avril i9oS.
Sous la prdsidence du lue janvicr, lI
tribunal cntEnd I'athlire Eugnic Liautaud
centre le I)r DIanie' Domond.
Une nouvelle composition pr&:ide par
Ie doven Nau entend cnsuite la continue
tionde 1'atftire Eunonine DLlva, \v.P Paul,
contrc Mirab.m.u Boute et consorts,- Nati-
ton contrc A Victor.
L'audi.nce est tf~:rmc par I'at'.irc dc:
.poux Cha.irc: Maihn ( Vcn c par lici-
tation ).
Societe Fran Mutuels ot de Bienf isence


Nous avons reci le Rapport Annuel
prisentr par M. F lix Cheriec:, pr&,ident, A
I'Assembl6e G6en&ale de la Soctidt Fran-
cxise, le 8 Mars dernier.
Cette publication moitre les cfforis cons-
tants ddpens6s par la vaillante socire6 pour
continue avec succes son oeuvre humani-
taire.
Nos compliments au distingue Prdsidnt
M. Cheriez qui vicnt d'etre d'u une ie
foir et mille sothai-s A la Societd franchise
de Secours.


L'ARTISTE

F. S TINES


Bien connu du grand public, so met
A la disposition de tous ceux qui vou-
draient conserver, en des portraits
artitiques d'une resemblance parfai-
Ste, les traits de parents on d'amis af-
Sfectionnds.
SM. F. .TINES reprodilit les portraits
les plus abtms, les plus d.thrior6s,
trionphant de I'cpwvre d(vastatrice
du temps anquel il arrachi, avec le
plus grand success, la beauty et la gra-
ce des physionomi-s qu'on croyait
disparues a jamais.
Adresse: Rue Pavde, en face la Phar-
macfe iwald.


1o1
lun
'U'
Au
Ll


Nouvelles Eira

Derni-res DDe
Derminres DA


m

!



I


1
t








?

t








r


_ .1;_._ 1 I I i IC U ~u L


nt LONDRES 8.- Herbert H. Ajq
ti- est al!d A Biarritz voir le roi Edoa
'y la forma ion d'un nouveau cabinet |
- trera pas A Londres samedi procaia.
d LeLe Daily Chronicle done k
suivanl: des changcments probables
its cabinet :1 H. Asquith, premier
cs ct premier !ord du Tresor, Darid
e GC orges, chancelier de I'Echi ui,
.st T cedmonuh, president du
es come de Crewe, secrCtaire d'Ej
- les Colonies ; Reginauld Mykinna,
e- mier !ord de I'amir.iu- : WinstC
r- cer Churchill, president du Board ot
Ir cation.
t. P. ;.-- Parlant deviant le Shna.
Pichton, Ministre des Atfaires Etrang
d.c:l.,ae ar' ourd'hui que la France
la p.opo.sition russe dc rt'ormes en
chourie qu'il considrait come p
blo A colle faite par l'Angleterre. Le
nisirc a ddclard cn ouire que la f
Ss' .lit joi:,*c l.i R ussie tr: i l'Italie
appuy* r 1.i deminde de la Serbie poi
t conce-,ion d'un chemin-dt-fer du
A l'Adriatique.
I,1i;o.(\ 7.- I. 7no.in causecpa
i troibl.c s qui out ecL;te i i dimanche
co urs i dc.q acls 7 person lns ont e1e
et i i bs es est loin d'etre calinme.
r,'i. o I:,.ination regnc dans les
li;'\x ,ouvcrne:nmnt.iux c on conti
S prndirc les prc.tu:io;is 1,. plus mina
ses.
C I.ONDRES 7.- Dans les milieux
mcs, la nouvelle que l'amiraut: i
se propose d'acheter les deux gros cui
r qui .ont construirs dans ce pays
B13Ir a susci;t un vif intir&t.
I.LTh,()N 7.-- Un traite d'arbitrjgec
les Etats-Unis et le Por ugil a C'td
ici aujourd hui
PAN \\.\ 6 L',tmotion caus&c par
ciilpa.ion par It.s troupes colombiennes
villa-: Je JuraJo qli est sur le terr
de IPanama A 25 miles dc. la fronitiiar
lomb:e!nL.n n'cst pi s calmn&c.
a'.'ac.'d et des autres autorits on0:
ob'ig, 's d abandonner la vi e par suit
L'attitu l.c mtenaCanuie des envahisieOrs.
W.\A'IINGTON 7.-- D'apris l'opiuion
les milieix ofticiel, l. Colombie i:
son droir cu occupant la vill e de
quoiqtu l.a frontier, exacie entire Pa
ei la Colombie n'ait pas etd definitive
6tablie. On est ici d'avis que la .,lkl a
radio cst .\ miles A I'int&ieur de l
tire de la Colombie.
PARIS. 8 Rente 96 bi e
Le President de la Republique
Fa!lieres oTfrirent aujourd'hui an
en I'honneur du Prince et de Li
de Galles.
Hier aprs-midi, les discoOt J ,
Denys Cochin, de Pressns t
sujet des iv&nements en
chambred dcla cs I'icid l'i
M. Rousseau pose ensuit,
au sujet de la protection de'
individuelle.
Apres la r6ponse de M.
vota le project relatif a la
trielle dans les expositions I
6trangeres officielles on off
connues.
La chambre discuta ensure'
tion de M.M. Frette et Cuze
frauds dans l'alimentation
apres la rponse de M. Chrqok
bre vota l'ordre do jour flt
nceuvres et s'ajourlna i jadi
Le Senat continue Is d3


I




- -- .--- ---- ----- ----


des biers C1ti'L'S't'qu s M
chi, rrgien dcs h16pitaux, incnbrt
l file'ic dr mndecine est dkcd6.
St.Pkne sURG Le conseil de I'Emn-
a dop6 sans discussion le project dr
1n~brman Ii l1gitiofl russe a Tokio
;Caie.
&sams4e.sco.-Lx tlo:tc des torpil
beSO&ur4) arrival ce matin A Magla-
1,, (Mexique.)
LMaoNq*E L:i situ aioll s'cst amilior&-,
vilet est p!us cilme. Lo smiagasins rOL-
Lis retpublkaiflS rejetterit la respon-
iliti des Troubles qui se sont product
anche et lundi.
L0 Ioi m.irti;iIC eCe vir.uelleIent appli-
A Lisbonlne. L'opinion gnlrlale est-
sla' rO)lHstL o.it rcniportw une b-il-
victim.- 6''tora'e.

ETUDE

Ale Charles itillery
NOTAIEE PUBLIC
.119 Rue dit Poet 0L I'lavee, 351
eu-esI:81' A midi et As 5


al~enahioaale il'flalli

G)140llllt1llc11t. 111- Alit ins'ructiorii di!
mquo Ntimi d IHi li a Il'ionfleiir,
*'afrIn3 icr ot s do flonq dei
&d,-; iBow,?fractionznai)-s de
Delle ipltrieuiul-e converi,.ie el cons~oli
S(Ii'ils p' uVOIt touch II' A SI AgLli-
ets une cinlLiE'fllL' 9partilion (3) de
r P "LD cent (10,), ') su I montant du
pon No. 10, cotitre r t-Us et sur
sentationi des BIons.
Port~a- -Priti~c-, V Iler Avril -190.

ssembli8s Gjne-raje Orlinaire
1MM. les aCtiU ta'r?' sollt C lVO-
i&s enl As~ern~ ~uIo).rale ordinaire
ur le5 3 Mdj j)ipOi haii i tr'ois heures
relev~e, au SiiCr social, 66, rue
i,'a GhtaussJ d 3 \o in, ci )llai~ ( \,,ti.
des Staluts. ).
L.X-isegnb1,~n ~.i';1raI secomIIpose
I tous les action oair3e., propritstaires
dix acliotis au umoin, ( Art. 33 des
atuts. )
Conforinc&ulenta 'article :13 des Sta-
6, les lilres dvroit (Wtre d~posos 30
mrs att moins avant la date de la rd
!On, la S So.'Wi gifrale de (dJjil
1grltr'e E't Comm, r i'it, 06, rue do la
i tl, A1'i,"e; e t ai dBranque A fPort
rice.
ON le d4pcsjd10' leurss fitres,, MlM.
CliOnoaires rccevront une carte
Mission AVi'ssemijtse.
ORDII DEUJOUR :
'PmOta du Conseil d'Admiuuiiira-
aE" Commissaires, et approba-
dea C-mptes de I'exercsce 1907 ;
lpfrf"Iift61-nmant d'un group
iftoairesjl mandant la r.parti-
du Fond4 do Prcvoyance, jus-
c~fcurr(nce &e 100 fec-. par ac-


A ENDI
IIoii vin de Bordeaux

#.i. R~LE BONNE Fol.


iCe Qale Transatlantliq

L'Annexe est attend vendredi 1t
el Ivariira le mining jour A 6 h ures
pour Jimine, Sainliago de Cuba, I.es
C: yes, Jacmnel, S'o-Domingo, Maya -
4 of z, I'o,'ce, St-Thomas, Basse Tet rie,
'oinle a I'ilio et Fort de France.
Poit au-l'iince, le 8 Avril 1908
L'AGENT,
S.M. ALTIERI

SEMAINE SAINTS
A L'EPICERIE
CADET LUNDI
75, FRue des Fronts-Forts, 75
Occasion unique et exceptiounelle
pour les families pernmettlnt devatiifr
leurs repas d'uno fac:on 6conomique
et agrdable.
Petits Turbots s.is, la i-
vre ... P. 0.70
Petites Morues eniitres
d'nti l.vret t audes-otis, Ia liv. I. 0.60
Belle more large ct ,i:is-
(e ail prix du Cou'rs.
Maquereaux au natural en
Boites.
Sat inon au Iia'urel en boiles.
Matliivr eatix I 'liitile.
Sardines a I'latile.
I'ommes do teri're fralches.

KOLA
DE

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE
MACNISH'S IRON BR~VW
En Vente
chez Catiuat Fouchard
Rae du Centre
I- 1 ... I-- ... I
Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCE
AGENT POUR fIATI
DE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YOHK U. .. A.
FAHitUCAN'- DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOIRES COMPLETE.
Chambres garnics
A Louer
Sadrcsser aas Ao 8, rue de la RBu-
nion.
A vendre
Da s la rue B nne-Foi oni Roux,
one m.iison a Ldagi confortablement
installed ayant : au rez-de-chaussde
3 grande pieces et galerie ; et A 1'd-
tage, cinq chambres spacieuses. Cour,
communes, basin.
S'adresser a nos bureaux pour tous
renseignements.
tH tel-Rest~~Larant
ST-JOSEPH
( ANGLE DES IUIS ROUX RT DU MACA
SIN DE L'ETAT. )
Service bien organis6.- Repas
A la carte. cuisine *roelltent
rvoaikruitls : JOrsPa DLESHIVIEKk


LES MAGASINS DE LA METROPOLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.
Pco tr la SemrainXe Satixte
Vienneat ce Recevoir :


Sardines Ch i'haujhav.6Vz. t, at
ari-tes.
A la t b le 1.4,161 "s
9 let; Vocyagc it; -
MaqUereaux A& ihuiuie
Maquuccaux -oil naturel
Escargols CA la I (ordt'aije
Petits Pois tins
Asperges
Poires au Jus
Pomines de et-rroe friaches


H uitres
Thon nmriindt A I'huile
Saumon au Naturel
SHarengs fraia au Naturel
Harengs frais Sauce Tomato
Hlarengs Marines
(E'vif do Morue Cod-Roes
Moleos Mariniire
Hlaricots Ilageolets
('(1so ,s, (', Ulolnvioll.S
L'P.hies au Jus
Abricots au Jus


Pvklecss anglais au Vinaigr3 et A a aMoutirda

( litiRS IP}1JVf1 1E E:'r E'Al'1.1-I S-SANTr


Petites


Morues demii sol 2 et 3 lives chacune


M orue sans o., paopctie .ti e I livre ( t tioji es ;do'2 Iivi-(


Beurre de


table de Normandie, lhilc)s liIttIr t.iniill.-


)e o livre!, prix exceplionuncl : i d ll:ar 1.0
Beurre extra, Boites de 1 livre
I' liiieux Fromage ,'tte grasse d(,e Mtrini.er
ICI'M:E DE IA ClRIMIE
Fromages tie Camember(
Huic d'oliv'es extra.- Huile dl'oli't s /ite
Vinaigres de table de Malt, de vin etc.
VINS BLANCS ET ROUGES SIJU'RIEURS


TAANERIE CONTINENTAL
DE
Port-aa-Prince

PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS,
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COMM I SUIT:
Chevreau glace ; Boutonn6 et La.c?, pour Hlomm,.s et Danme 10 ( Dix gdes)
a a a lecommandie 10 (Dix gdes.)
Vorni et couleurs: I :e',nmrmmandle 12 (dcuze gdes)
PoUR ENPANTS: . . 6 six ( gdes


lanufactre de Tabacs

S.T. L

Andrieains eon paquets de 10 cigares
A I'abri des poussieres et Purete ga-
rentle
VENDUS COME SUIT:
Format N*1 0 25 3cs. les 10 cigares
6 2 0.30 *a 10
Soit en detail
Format No 0 05cts. pour 2cigares
a 2 0.03cts. par piece
Pourles ach-ts on gros, les de-
bitants obtiendront l'escompte
usuelle.
D6p6t
PLACE GEFFRARD, N* 138.


Chapeaux I

Chapeaux II

Chapeaux I I
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CHEZ

JOSI SAN MILLAN
Le coiffeur ai tiste, qui vient avec le
coiicours d'un chapelier remarquable,
M. JAIMA TESTAR, d'installer one
FABRIOUE DE CHAPEAUX
Pl ACE GEFFRARD
Salon de Coifwere dwe LUwr
Pour tous Is goAts et pour toune
at bourses.


- 7= - -


--







MACHINES A COUDRE "SINGER"
Machines A main, & deux lls pour tailleurs et coulturibres avec base
in for et accessoires complete hien d6cords. Prx dollars
Machines A main, avec base en bois et couvertures, accessoires A
plisser et a broder, lrbs 6legantes. Pr ix .. ..... i 2 dollars
La mme, mieux decorde. Prix ....... 14 dollars*
Machines & p6dales, pour cordonni.r.r.r 3 dollars
En vente: 134, GRAND'IUE ( Ouest ).
G. CORDASCO


VINS DE BORDER UX


M6doo vieux, le Gallon . .. ...
St Est6phe( du luxe ), le Gallon . .
Champagne, par caisse et en detail.


Chez G.
GRAND'RUE,


P. 3.50
G.CO


Cordasco
( Ouest ), 134
Port-au-Prince ( Haiti )


Er
rH "v BELLEVUE
Place dk Champs-de-Mars
PORr-AU-PRINCE (HAITI)
Mme Hermance ALFRED
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS--LUNCHS.
Installation mouden st confortable. Vue -sur lamer. Tempdrature
douce st rguire. Les Tramways deseerven l'Hdel-Belleue touted les 7 Minues
PROPRIETt SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS *
Salle de reception. -Piano.--Gramophone.
Sonneries Ilectriques
<


Table d'H6te


YVIET DE PARKITRE'
A L'IIPRIMIRIE DU "*ATIN"
ETUDE
SUR LE
Temperament Haitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES

Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A Ihonneur d'annoncer a ses nom-
breox clients de la Capitale et de la
province qu'ilvient de se transf6rer de
laRul ds Fronts Forts, avec son m6me
stock de chaussures, d la GrandRue
an N* 153 avec Iinscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dana les m mes conditions ; c'est-a-
dire avec les 5 */o d'escompte sur la
veat en groe; sans oublier lea me-
moe sinse et Sl m6me exactitude.
La Mism"o s charge toujours de fai-
re pnnre or e mearee Ia domicile.


iom Ietsjquirs, do sid d f heewe,
d. o 7 A9hmrus du soir


LA
Heilleure Farine
du Monde
Cell qui done le meilleur pain.
Qui proluit le plus do pain.
Qui donne le pain le pius blanc et
Ie plus 16ger,
Cest Ia Pillsbury's Best de Ia
Pillsbury Washbrn Flour Mils Co,-
MlnsoepoHs Mina
Ern. CASTERA. Rew smI.
-- -- ----
LA MASON

J. CORDASCO
Informed le public et'ses clients en
particulier, qu'elle a transfer son
Etablissement de cordonnerie, de la
rue du Magasin de I'Etat, an No 153 de
la Grand'Rue, presqu'en face de I'Ad-
ministration des Postes.
Comme par le pass, la Maison pro-
met a see clients, ainsi qu'Atous ceux
qni voudront I'honorer de leur con-
ance, les m6mes soins et la m6me
ponctualit6 qu'ellea toujours apportes
dans l9'eodntion ds o rommaodes.
Port-au-Prince, 98 Mars 4008.


Dr Robert B. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6m6 du a Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgeryo.
Membre dipl6Om du Philadelphia
r 1 .f A tor\V *


_ _____ ._I-


Z3CnUVI u0 J -&-?,-L-Y.- IIOMMES, Fimus, za 1
l)d retour a Port au-Priuice announce FM En
A ses clients en particulier et au pu- lcs commander des com
blic en g6n6ral lu'il se tientA leur dis- de l'intdrieur pourront etrs
position dans une semaine A pen prt.
Mme adresse : 23, rue des Fronts-Forts,
7, RUE AMERIGAINE. PORT-AU-PRImc ( Afli
en face M. Eug. de Lespinasse, banquier.

Maison F. BRUNES. LA. ile Ealleis el


195 GRAND'RUE 195
Dirigee par

L. HODELIN
Ancien membre dI la Societl Philan-
thropique des maitres tailleurs de Paris
Vient de lecevoir un grand choix d'6
toiles diigonale, casirnii alpaca, chevio-
to, cheviote pour deuil, etc, tecomman-
de particulierement A sa clientele unr
belle collection de coupes de casimir,
de giluts de fantaisie et de piqu6 de
touted beauty.
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupes Fran~uise, Anglaise et
Amdricaiue de !a derniere perfection.
La maison contmctionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolmans. tuniques, habits car-
rs. eto etc. do tous grades.

Fabrique de chapeaux
La Fabrique do chapeaux installed A
I'Ecole des Arts et Metiers, ancienne-
ment Kaison Centrale, soes la raison
social do Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a l'honneur d'informer le public
qu'il trouveia en son d6p6t un bor
stock de chapeaux de pai!lesuperieurs
pouvant satisfaire les gouts les plus
difflciles; malgrd ces avantrages ellf
met scs chapeaux eln v otc A un prix
modique d6eliat touted con~i-:u ence
La labrique in:oime en outre le pu-
blic qu'clle est la seulo qui en confec-
tionno a Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expros-
s6ment de l'Etranger.
l.a fabrique repare aussi toutes sor-
tes di chapelaz. Ben march excep-
iBoansl.


A L ELEGANCE

CORDONNERIE.

42, Rae des Fronts-Forts.
CHAUSSUR8K EN DicP6T,POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes amdricaine et francaise pour
Messieurs ; lh1gantes et commodes.
Pour les enfants le plus& I'aise.
Travail solid ex*cute aveo
des peaux de premi1retmarque.
Assurance de grand rabais.
PAtes, Oirages et Liquides


3!, Rue du Magasin de ftg
Maison fondle en 1888.
Bijouterie, Orf6vrerie. Gray
Vient de recevoir ties articles i
fumerie pour les goats les plus
les. Les parfims exyuis et rarm
delicatesse p6n4traite qu'elle olt
clients sout de veritables petite
veilles.
Les dernir es miaq ues qui cha
le Tout Paris :ont chez Matteis:
Son Sourire, Floramye, Trifoli,.
Cyclamen, Vmitz, etc.
La maison a toujours un
sortiment de bijouterie, arg
bibelots de tous genres, parf
lunettes, montres or et argent,
les garanties.
Spdciali ts: bagues francaises
plants A partir de P. 200, all
18 K anglaises et francaises sm
made. Service d'argenterie
pour marriages.
Tous les articles vendus par
son sont garantis.
Achat de diamants, pierre
ses et vieille bijouterie a des prm
tageux Dernier cri : Lunettes
(ontie remise de Devx
utmbres-poste d'Haiti, la Maiso
t,'is envoie franc de port sous pH
m;:ddtlc dns toute les villes de hi
;li\qup: Lunettes ou Lorgnonsm
noxydables, selon les prescrip
')octeur,, ou instructions des

Tibere Zephirin
Fabzicant de chaus
itue Tiremasse, facade Nord
Place de la Croix-des-Bossalf.
SP]CIALITt:
PANTOUFLES MU

Cordonnerie Nou

GB. PETO
143, GRAND'RVEU
PORT-AU-PRINCG
CHAUSSURS mR To70
NM DP6OT, POUR LA
UN GROS yT D*AI
Ex6cution prompto
commanders, tant lo
Province
Formes A homes; 61
rationelles.
Chaussures de dales
mode de Paris ) et le pMs
chaussu es pour enfalnt
ndes avec des Peaux der ou
d'une selection et duar*
bles, A des prix avanta .
Cirages, pAtoes
Pour cham~uavra tol'


I ___


I --NOW


Francisco DESjjg
Fabricant de chusu
La Manufacture a toujlon
p6t un grand stock,- poor I-
en gros et ddtail,- de chaL&la
tous geLAres pour