<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00305
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 6, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00305

Full Text



peuximne Ann6e, No 308. PORT-AU-PRINCE ( HATI) Lundi, 6 Avril 1908













QUOTIDIENN

A B-- N E M i IET S : D IR E C T E U R : I ..n .
ABOEIETS DI: LE NUMIRO CENTIMES

R MOIS Une Gourde D'AVANCE C1exexxt MX1agloire, 1
Les abonnements parent du 1'e et du 15 de chaque.
D APARTMENTS & STRANGER : REDACTION-ADMINISTRATION mois et sont payables d'avance
Frais de posted en sus. 45, RUE ROUX, 45. Les manuscripts insercs on non ne seront pas rendui

our tout ce qui concern 1'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux on Bonne-Foi.

SRfMI T Ri No T Ri us sommPs fond's i pens.-r ainsi, -Les vaisseaux de guerre, a-t-il dit
LM NIASLI L0 -! EA J I i V T ii puisque, aussi bien, note assistance, I'autre jour, con tent moins cher que la
sur le terrain purement priv, se cons- guerre elle-meme.
tate chaquejour: en Haiti, le voisi- Et, parlant dans un diner intime des
.a vient de construire un point h Attention nage tient lieu de parents, tellement difficultis pendantes avec le Japon, ii a eu
vie tRdes rues Roux et Cou Ha entaion s'entr'aide avec empressement et cette boutade"
gle sudretourier, un accident a failli avoireilan -Parlons doucement et portions une
elre tarin a informal ces jours-ci c, lieu sur le pont... etc., et grace au Lors done que nous rencontrnns grosse canne.
Sleteurs que cette enterprise est mauvais tat de ce point. Nous un acte aussi exceptionnel que celui Or. la canne que I'Am6rique porte au-
avre de 'initiative prve, repr prions notre actif magistrat commu- de la maison Simmonds, nous avons jourd'hui dans sa main droite, du c6t6 du
otae dans la circonstance par la nal, don't le patriotism' et I'activi- le devoir de le signaler et de l'analyser Pacifique, n'est pas assez grosse, au gr6 du
son. Simmonds. a t6 ne sont un doute pour perSonne, pour que chacun en fasse son profit. President.
ci a passe come un fait-divcrs l de remddier a cet 6tat de choses en VoilA pour le premier point de vue ; D'autre part, d'apres les chiffres donnas
a, et le point une f is construit, ( faisant disparaltre les crevasses qui ii y en a un second tout aussi int6res- par M. Taft lui meme, le canal de Panama
passants port-au-princiens ne se- marquent ce: pont,--en attendant sant que nous examinerons demain. ne sera pas termind avant Iris. Aussi,
Tpas longtemps,-- s'ils y sont ja- ; sa compltee- rfe-tion. i IuLc s1-, il~yplgne pouui under a la (l-
i,- se souvenir du geste au- te route la puissance possible, et I'lever
lilsauront di c nouveau pagee' Au lieu d'.ne simple indication la I $ I la hauteur des services qu'on attend
aireste, l'acte de la maison Sim- maison Simmonds a pass immndia- ..; I 1 d'elle.
*ads ne s'embarrasse pas du vague iement a l'action ; elle accomplit sim-1 VETTLENT La chose la plus remarquable est que les
cide la reconnais-ance publique plement un service public qui s'est intentions du gouvernement sont d'accord
je me propose de l'envisager A pr6sentd, en quelque sorte, a sa por- UNE FLOTTE PUISSANTE -avec la volont6 du pays. 11 n'y a pas de
u points de vue qui cadrent avan- te, et c'est un devoir pour nous de people au monde qui soit plus pacifique
usement avec notre facon de signaler cet acte comme une lecon.-- que le people ambricain, mais il u'y a pas
cevoir les devoirs sociaux. On dira sansdoute que cet acte n'est II y a 'dix ans que le monde apprenait de people qui. le cas 6chdant, serait plus
aboard c'e.t une manifestation pas a portee de tout le monde et que avec stupeur, et I'Am6rtque avec colkre, la determine A difendre son hon' eur et ses
ple et absolue du self-help. la d6pense eit a bon droit arret6 le catastrophe du aCaine, engloutissant avec droits. On n'a pas encore rencontre un
maison Simmonds s'est aper- common des int.dresses.-" lui ses 260 homes d'6quipage dans la eul precheur de guerre, mais on n'a pas
,qu'un grand nombre des indivi- Mais que de fois nous nous arre- rade mime de la Hivane. rencontrd non plus des feteurs de paix.
S qui ont affaire a elle ont a tr aver- tons impuissants devant l'accomplis- La flotte des Etats Unis a, depuis lors, Au fond, ce qu fait la force de cette
ce passage pour entrer dans ses segment d'un acted banal n'exigeant an- accompli de merveilleux progres, puisque nation, c'cst moins son admirable activity
reaux et que les voitures, a ua cune depense ou exigeant simplement son tonnage a pass de 118,826 tonnes 5 et son incomparable energie que le fait
I~nt donn6, se trouvaient genes une d6pense minime- quelques cen- 563,59r, et que ses 6quipages ont progres- qu'elle ne compie pas dans son sein un
r turner sur I'ancien pont reduit times tout au plus,- et cela unique- s6 de i5.ooo A 40.ooo homes, puisque seul Jaur&s.
dimensions par les crevasses. ment parce que l'acte a accomplir la Ligue navale anglaise donne aujourd'hui
*quelques accidents de voitu- est d'intfdrt gdndral la laotne amricaine le second rang des
., Snt deja products a cet endroit Tant6t c'est un cloaque qui git au flottes du monde, attribuant a ses 41 gros- RENSEIGNEMENTS
ai personnellement assist une Ibeau milieu de la rue et que quelques s6s units modernes un coefficient de 411 METEOHROLOGIQU ES
a.l'6crasement d'un piston qui pellet6es de terre eassent suffi a cor- points centre 365 points au 44 grosses
I le choix entire cet accident bier; tant6t c'est un animal mort don't unites francaises, centre 333 aux 34 gros-;
ia chute dans une crevasse on la manifestation nausdabonde p6ne- ses units allemandes et 291 aux '28 gros- OC bservatoire
hauilt de se casser une jambe ; tre au plus intime des maisons ; tan- ses unites japonaises; puisque enfin, selon DU
P as-eu n6cepsairement le temps t6t c'est un obstacle' la circulation un communique official du i Navy Offi-
toisir,.on le comprend bien. Une qui force chaque passant a g6mir ce a de Washington, que j'ai sous les SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
Sfois, uan attelage tout neuf ver- avec injustice sur I'inertie du magis- yeux, la charge nnanciere qui pese en ce
Pr'.esus le parapet insuffisant trail qui comment le crime de n'avoir moment surchaque citoyen americain pour
; le..dommage-6tait d'autant pas sur les lieux un agent just au l'entretien de la flotte est gale A la moi- DIMANCHE 5 MARS
kd6plorer que M* Hudicourt, A moment ou son service doit etre re- tie de la charge financiere qui pese sur Baromrtre a midi 764."/m3
appartenait, I'avait reu pres- quis. chaque citoyen anglais, et que cette char- .minmum 8 /
t veille des Etats-Unis, et sur- C'est done que nous sommes'ainsi ge s'el6ve a 6 francs 50 par an et par t&te TeDtperature que,,., circonstance a faire tr6- faits, et je dirai tout de suite que je d'habitant.maxmum 33
ItpourTiavenir de la R6publique,- crois decouvrir au fond.de ce tempd- Cependant, ii faut croire que la flotteure 26
cement ami avait en le temps rament un latent sentiment d'hostilit6 ambricainen'est pas encore jugee assez forte Movenn diurne de la temp&raure 26,ux
Penrdre place. A I'6gard de ceux qui nous adminis- pour l'Ambrique, puisqu'on announce au- Cil clair toute la journey ; nuageux
SCOm[mun des Port-au-Princiens trent. Nous n'en soimmes jamais con- jourd'hui qu'un novel effort va 6tre tented. apr bs 6 h. du soir.
ilaphice de lamaison Simmonds, tents ni meme satisfaits et je defie Les programme des constructions navales Le baromdtre rest stationnaire.
i1 plume et eit r6dig6 I'avis sui- qu'on m'en cite un seui qui ait 6chap- va etre- coosidbrablement augmenrt, active Un peu d'ait aprion simique dansla nuit
iwe1t, ie lendemain, gross la p6 b nosfoudres et aux manifestations et renforc6. C'est le President lui-meme de samedi et i apres-midi de damaNche.
lueift-divers du Matin. do cet 6tat d~'me maladif. qui est A la thte da movement. Ri BALTBNWCK











A1PMU BD112

Arrivage et Depart
Ilier est entr le steamer a Prins Wil-
len IV avec les passagers suivants ve-
nant de Saint-Marc :
Depute Bailly, Michel Abraham, Depute
Marcelin, Melle Sylvia Gardcre, Melle Phi-
loxene Martel. D6putd J. E. K6nol, Ultima
Destimab!e, Leonce Brouard, Melle V. Val-
large, Frere Jean, J. Etienne, Abraham Sa-
ba, Mme Kleber Basia, Mme Vve Saint-
C6me, Mnme C. Pierre, Mine Vve Bailly,
Melle Vict:ire Dominique, Melle A. La-
porte, Mine Vve J. Durand, EmileDavard,
"Vve Volcy Chanvil, Melle Frasie.
11 est reparti dans la soiree avec les pas
sagers suivants pour :
Cayes: Carl Lindemann, Melle Armande
Alexis, Hall, Fermeau Mond6sir, Mme Bel-
levue Placide, Mine M.audt Brist&ne, Mi-
cefort Georges, Mine St-Fort Colin.
'Petit-Godve : Devicux, Mine C eopha
Pierre Jacques, Fernand Lamothe.
ACiragodne : Emile Goldemberg.
Le G6n6ral Firmin
Ce gdndral Firmin,qui est r6fugi6 au con-
sulat de France, A H iti, est bicn connu
des Parisiens, car il tut longtemps ministry
de la R6publique noire en France.
II montrait, dans les ceremonies officiel-
les, sa bonne figure de negre joyeux, tou-
jours epanouie.
Ce Firm;n est un savant ; it a 6tudi6
l'anthropologie, et il en est r6sult6 des tra-
vaux que dc grave? revues ont public, et
qui ont pris p'ace dans l'anthologie des
(euvres des [laltiens cdlebies.
Un jour le general Firmin quitta Paris,
laissant la legation aux mains de son secre-
taire, le po&re noir Massillon Coicou.
-Je vais la-bas, dit-il a son secr6taire,
Fr-. I- .Jv.\ 1 ;.-,n -; ) ,,r -, ev c-
rez mon ministry des beaux-arts.
Firmin partit done pour Haiti, entra
dans a le sentier de la guerre v, et fut bat-
"u ; ii s'exila.
Pendant ce temps, le police Massillon
Coicou gerait l\ legation, mais conne son
patron combattait le government 6tabli,
il se vii couper les vivres, et un m itin, il
dut quitter I 1 ggation, sans exp'ic i ion au-
cune.
Firmin, aptes quelques an ies d'exil,
a essay de prendre si revanche ; battu, il
s'est place sous la pro:cction du consul de
France.
It recomencera un jo ir ou 1'autre la parties.
Et le pocte noir Massillon Coicou sera
peut-ctre, ceUne f is, ministry des beaux-
arts de .a Repiublique d'Haiti.
(De 1 Intransigeant.)
Concessions min'eres
Un d.lai de prolongation de deux an-
ides, A partir de la date du jour de l'expi-
ration de leurs contracts, est accord A Mes-
sieurs le Dr Leon Sejourn6, Paul Cesvet,
Toussaint Ney Apollon et Leon Bobo pour
l'exp'oitation des mines d'or et de cuivre si-
tudes d ins les sections rurales de Molas,
C6tes-de-fer, Fond Lagrange et Bas-de-Ste-
Anne ( Arrondissement du Borgne. )
Ce nouveau dclai a die accord A cause
de la difficult : rcncontrde par les conces-
sionnatres A intdresser les capitaux 6tran-
gers dans l'entreprise.
Asile d'ali6nes et L6proserie
Le MConitenr public le contract de conces-
sion du Dr I. E. Jeanty pour la construc-
tion et 1'installation d'un Asile d'alienes et
d'une Leproserie A Port-au-Prince.
En voici les principaux articles:
Conform6ment a la loi du 16 Septem-
bre 1906, il est accord au Dr I. E. Jeanty,


'cntreprise pour la construction et iins-
tallation d'un asile d'aliiies ct d'une le-
proserie.
Le Dr Jean:y s'engige A construire ces
deux Etablissements pour l'Etat moycn-
nant la some de 20.ooo dollars, payable :
10 C;nq minilc ( 5.ooo ) dollars des l'ac-
ceptation dj terrain choisi ;
20 Cinl mille (5.000) dollars apres
I'approb.aton des plans et devis ;
3" I.e so'd: en deux terms 6gaux de
cin 1 iile ( .o000 ) dollars selon le degree
d'avaniccecnt des constructions, de 'Iame-
nagement de ccs Etablissements et de leur
achievement du6 nent constates.
Chez les Pompiers
Hier apres-inidi, it y'a eu une intires-
sante reunion A la Station Centrale des
Pompiers. Apres que le Commandant eut
donn6 lecture a 1'Assembl6e des difftren-
tes resolutions prises par le Conseil pour
la bonne march du service, il proc6da a
l'installation de Mrs Em;le Amidee et P6-
tion Roy, le premier comme inspecteur
general des Machines et le second, com-
ine membre du Conseil d'Administration.
Puis on passa a la formation des dif-
frentes escouades de pompiers qui dolvent
prendre part chaque semaine au course d'ins-
truction nouvellement institu6 dans la
Compagnie.
Come on le voit le Conseil d'Admi-
nistration fait de la bonne besogne.
Le Devin aHindou
C'est de plus en plus fort et les r6v&
nations du fameux devin hindou montrent
: quel degr6 cet home poss&de les se-
crets des forces inconnues.
Devant partir sous peu, il a reduit le
prix de ses consultations, afin que chacun
soit A meme de constater la puissance de
son art admirable.
On le trouvera toujours a l'H6tel-Belle-
vue, a la disposition de tons ceux qui,
".-o. ,*. r-L"oor.a oa pour aurlp -intre, ont
besoin de ses excellent services.
Ouverture des Chambres
C'est aujourd'hui que d'apres la Consti-
tution les Chambres se reuniront de plein
droit pour fixer le jour ou elles doivent
ouvrir en Asseinbl6e Nationa!e, la nouvel-
le LCgislature.
Le dernier numero du 'Coniteur annon-
ce la presence de 60o Dputes et 22 Sena-
teurs. Le quorum n'est done pas encore
atteint, a moins que d'autres inscriptions
n'aient lieu ce matin.
Nous appprenons en derniere here
que sous la presidency du doyen d'age, le
depute Monbeleur avec comme secrtaires
Mrs les deputies Ernst Ewald et A. Pierre-
Paul, la Chambre s'est r6unie ce martin et
n'a pu travailler, faute de majority. Cin-
quante cinq ddputes seulerent ont repon-
du A l'appel nominal.
Senat
Ce martin, lecomit6 permanent du Grand
Corps, prCside par le s6nateur Dauphin et
assist des senateurs Cindas et R. David,
come s6cr6taires a fait proc6der A l'appel
nominal, auquel vingt Pares conscrits seu-
lement ont repondu. Un process verbal
de non lieu a 6te dress&.
Nous croyons savoir que des I'arrivee du
a Francais D, les deux branches du Corps
Legis'atif auront leur quorum.
Grande Revue
Belle revue hier au Champ-de-Mars ou
les troupes ont dtfild avec entrain et dis-
cipline devant S. Ex. le President de la
Republique qui suivait avec inter&t les
evolutions de nos soldats.
Remarque parmi la foule de spectateurs
plusieurs officers des navires de guerre
actuellement dans nos eaux, ainsi que les
Ministres de France et d'Allemagne.


I_ I I __ I _I_ __1~


Partout, it a et silude dc rcspectucuses 134 des leurs et z12 rdpublicuais.L
accamations. faite par Ia police au ujet da
Aprs la revue,le Gen6raI Norda fait roi implique quourie sociiti-
une grande tournee en Ville, passant d'a- avait dUcr&:6 la mort du premje1
board pir Turgeau, Bois-Vernaset Lalue. Franco. q t
i t HAVRE 5. Le paquebot Amsttd
est art iv6.
NivllnPARIS 4, Au conseil des i
mat:n reuni a l'Elysee sous I"pr
Ol UYlI J I laiyCrm de M. Fallieres, on s'est ocu d'
l'interpellation de M Jaures .ir la
Dernire Dheue gnrale du cabinet qui sd
Dernires D6p6ohes ichambre lundi et la quelle
LONDRES 3.- On announce officiel!ement ceau r.pondra. Le ministry de IIsg
que trente-six homes ont ete noyes au publique fit signer les nom nationsrdi
course de la collision entire le croiseur teurs. Le conseil decide d'adressera
c Berwick a et le contre-torpilleur a Ti- bassadeurs une circulaire heur rappeh
ger I, 22 hommes ont 6t6 sauv&s. Les deux prescriptions interdisant de quite
navires manceuvraient avec leurs feux poste sans autorisation prealable..
6teints au moment de la collision ; les mstre des affairs rangers common
vetements 6pais que portaient les marines des d6epches faisant connaltre que
Sdu a Tiger a leur donnaient peu de chan- 1' nergie du generald'Amade,la
ce de se sauver. a fait de grands progres dans la r~
Le centre torpilleur a e6t exactement Casablanca. Hier apr&s la rdponse 4
coupe en deux. La rapidity foudroyante Cheron la chambre vota l'ordre du
avec laquelle s'est accomplie cette catas- pur et simple accepted par le gouvera
trophe A et la cause de la mort de la Elle commenqi ensuite la discausa
plupart des hommes qui se trouvaient dans I interpellation de M. F&rette sur li
l'entrepont ; plusieurs d'entre eux furent des viandes avariees fournies auxit
tues par la proue du *Berwick o. Le lieu- de l'Est.
tenant de vaisseau Muddleton, comman- La suite de la discussion est renvy
dant du a Tiger est parmi les tues. lundi.
La nuit dtait tries obscure et c'est en BERLIN.-Le Reischstag a adopted
voulant passer A bord du Berwick v con- par 200 voix centre 179 'article 7 d
tre lequel il manceuvrait, que le contre- jet de loi sur les associations prbis
torpilleur a etd frappe. legouvernement. Cet article rend obj
Le Tigei etait un navire de 210 pieds re l'emploi de la langue allemanre
de long, de 21 d- large et de 383 tonnes les reunions publiques qui peuveni
de d placement. Ses machines d'une force lieu dans toutes les parties de I't
de 6400 chevaux lui imprimatent une En sont excepts les congress intc
vitesse de 30 noeuds a 1'heure, son 6quipa- naux et les reunions "lectorales.
ge etait de 60 hommes. PUTNEY 4. Pour la 3eme f0io
ROME 3. Le gouvernement a pris les ans, 1'dquipe de l'universit6 deCamf
measures les plus dnergiques pour repri- battu celle de l'universit6 d'Oxfor
mer les d6sordres qui pourraient 6clater, les regates d'aujourd'hui. Les vi
toutes lae troupes de la garnison sont con- ont gagnd de deux longueurs ae
signees dans leurs quarters; plusieurs ten- La duree de la course a ete de lt
tativesde manifestations ongeu lieu dans 19 seconds.
la journee, mais les manifestants ont 6td MARSEILLE 4.--L'ex-imperatriac
rapidement dispers's, 70 arnachistes ont eit arrivee ici aujourd'hui de
et6 arretes pendant qu'ils taient r6unis Ceylan et de 1'Egypte. t
dans leur quarter general. NEW-YORK 4-- Le paquebot.
ROME 3 Le movement greviste a vence arrive hier A NewYork
l'air de vouloir se g6enraliser. Les cochers I heures de retard a eu une des tri
des fourgons de la post, ayant ddclard des plus mauvaises.
leur intention de prendre part A la greve, Le capitaine et l'd6uipage dcla
ils out &td remplac6s par des soldats ; cha- voir jamaisrencontr6d aussi maavais
que fourgon es escort par un peloton de n6anmoins 'a part ce retard le
cavalerie. s'est fortbien comported et ii n'y a'
MADRID 3.- Le ministry des Affaires incident A d6plorer.
Etrangeres announce que le fonctionnement
de la police indigene dans les parties du
Maroc que la convention d'Alg6siras a con- Cie des Pompiers
fiee A 1 Espagne est tout A fait satisfaisante,
mais que les d6tachements montes de cette
police ne sont pas encore organisms. COUrS d'inStructil
MADRID 3. Le roi Alphonse. la reine
Victoria se rendaient A l'ambassade anglaise
lorsqu'un jeune homme s'est precipit6 vers Noms d-s Pompiers qui doi'd
leur voiture. Des agents de police ont im- presenter d la station central P
mediatement saisi le jeune homme qui mai Arl
n'est pas un anarchiste. II ne jouit pas de semaine da 6 au 1 Ari
routes ses facult6s et est le fils d'un haut Grorg.s H. Jacob, cn^
fonctionnaire de la police. es L e/ g H Denif L aonlkdM
ROME 4.- 'Ler chefs des parts avanc6s laymLon Daurnus Elli s
ont obtenu de la policela permission de faire Lunez, su,-officiers ; AlexNs
une manifestation en mimoire des person- Sylvain Joseph, Armandfils, A'
nes tuees au course de la journ6e de jeudi fond, Fanfan Michel, Fr6ddric
dernier. Ils se sont engages A preserver or- page, EtienneDorvil, Justil
dre. On croit que la grave prendra fin Justin Constant. Moran ge
apres cette manifestation. Eli&zer Myrtil, LMonvflle Tb,,
MEXICO. M. Limantour, ministry des Helv6tius Derville, Justin ,
finances a recommande hier au Congres Auguste Joseph, Victor Prosper
l'etablisement des chambres de commerce piers.
nationals dans les principles villes de la ort-au-Prince, 5 Avil 190-
republique. Port-au-Prince, 5 AvrI 10.
LISBONNE.- L'dlection devant avoir lieu L Com a,
domain semble etre une farce prepare par L ComM a
le part monarchiste qui espire fare 6ire I LOUIS1











aauwue nalionale G'ailli C'" "" Transatlanllue


Coliformiment aux instructions du
secrotaire d'Elat des Finance's, la
,.B:nque Natilonle H ti a l'hlonneur
d'inf,)rmer le: porleurs de Bons de
eodpois & es Bons fractionnaires de
a oelfe inldrieure conertie et con,.oli
di, qu'ils peuveiit touch, r a ses gui-
chets uoe cinquelme r/para ition (5e) de
di, )ot cen! (10 o'") sur le montant du
Coupon No. 10, centre requs et sur
presentation des Bons.
port-au Prince 3 Idlee Avtri-.1908. -


VENTEDE BIEN
-vENTE DE BIEN_


DE MINEU tE


0. fait sivoir a tous ceux qu'il appar-
tiendra (cu'en vertu d'un jugement du
Tribunal civil le Port-au-Prince, en
date du vingt sept rfviicr de celte an-
n, enregisled, homologaint la dl6ib6-
ration du conseil le famille de la mi-
leure Clemence Gros,tenue sous la prd-
sidence du jge de paix de la Capitale,
eclion sud, It1 iait D&cembre d3 'an-
ie dernire, appert proces-v rbil en-
kegisI r6.
Ilsera procde en l'6tude'iet pr le in.-
iistbre de Me Suirad Villard,notaire en
:ele ville, rue du Centre, commit aux
ins des pr6sentes, le mercredi que I'on
:omptera quinze Avril courant, a dix
aeures du matin, A la vente au plus of-
ratl et dernier eiclirissaur des droits
it pretentious dte la inineure td6mence
jros sur une propriete fonds et bAtis-
iessitude en cette ville, rue du Champ
le Mars, No 47 ; laquelle propridtd
sure quinze pieds environ de facade
ur cinquante trois pieds environ de
rofondeur. Elle est borne : au. nord et
I'est par la propriWtd de Madame Veu-
eArdlien Jeanty, nie Circe Roux, au
ud par la rue du Champ de Mars et a
ouest par Eugenie Lebrun, telle d'ail-
urs q e la dite propri6td comporte,
tendd et se poursuit.
La tdite vente autra lieu sur la mise A
Wrix de Quatre cent soixante quiiize
)oardes lixee par l'expert, outre les
charges de l'enclir'e..... cy...... P.475.
Alarequ6te de Monsieur JulesVigud,
Iroprietaire demeurant et domicilie a
'ort-au-Piince, agissant en s.t quality
e tuteur de la mineure Clemence Gros
yau pour avocat constitute, Me Leonce
ardl, et en presence de Monsieur
louard Nelson, subroge tuteur dte la
te raineure.
Puur plus aiples renseignements, s'a-
reNssdr a e Suirtl Villard, notaire
oniuis,le'posit;ire du cahier des chai-
lea, ou i MeI Lonce Viard, avocat sous-
igri6.
Portl-u-Prince, le 5 Avril 19J,)
IiEONCE VIARD,
.Avocat,


Le steamer a MONTREAL .r-
rivera mardi 7 el partira le mdme j.n.r
d ,ix heures pour St-Marc, Goruiiv s
et Petit-GoAve. II s, ra de retour le 12
an martin et iartira le 13 pour Po t d -
Pl ix, le CCap, scales et l'Europe.
IPoit-ai-Piinrce, le 4 Avril 19(08
L'AGENT,
F. M. ALTIERI

Au dernier cri!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honneur d'annoncer a ses nom-
breux clients de la Capitale et de la
proviLce qu'il vient de se transfdrer de
la Rue des Fronts-Forts, avec son m('ne
stock de chaussures, d la Grand'Rue
au No 153 avec l'inscription ci-dessus.
Les clients seront toujours servis
dans les m6mes conditions ; c'est-A-
dire avec les 5 o/o d'escompte sur la
vente en gros ; sans oublier lks me-
mes soins et la mmre exactitude.
La Maison se charge toujours de fai-
re prendre les measures A domicile.
Port-au-Prince (Haiti).
LA MAISON

J. CORDASCO
Informe le public et'ses clients en
particulier, qu'elle a transfer son
Etablissement de cordonnerie, de la
rue du Magasin de 1'Etat, au No 153 de
la Grand'Rue, presqu'en face de l'Ad-
ministration des Postes. -
Comme par le pass, la Maison pro-
met a ses clients, ainsi qu'Atcias ceux
qui voudront l'honorer de leur con-
fiance, les memes soins et la mime
ponctualit6 qu'ellea toujours apportes
dans 1'execution des commander.
Port-au-Prince, 23 Mars 1908.

Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCE
AGENT POUR"HAiTI
DE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YORK U. S. A.
FABRiCANT DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOIRES COMPLETE.

Cordonnerie Nouvelle

G. P. ETOIA
143, aGRAND'RUBE 143
-- it PRI IE


CHAUSSURES EN TOUS GENRE8
Chambres garnies a z H-D I PoURiiA V NTCI
a Louer N GROS ZT DtrAIL.
SLouer xo tion prompted des
dresser au .Vo 88, rue de la Rdu- oorwrendeR, tant lti qu'en
SProvince.
A vFormes A homes; 616gantes et
A vendre rationelles.
ar.s la rue Bonne-Foi ou Roux, Chaussures de dames (Dernire
n maisaon & stage confortablement moddee Paris) et le plus commode:
Stall.e ayant: au rez-de-chauss6e, chaussures pour enfants confection-
Sgrandes pieces et galerie ; et a 1'-' n6es avec desPeaux de toutes nuance
ag, cinq charnbres spacieuses. Cour, d'une selection et darde irr6procha-
r0amuns, basin. bles, a des prix avantageux.
Sadresser a nos bureaux pour tous I rages, pAtes et liquides
eleignenments. [ Pour chaeuure de toutes n .uance8.


AN.


4mm
*W

Lail


Produits ygieniques pour la Toilette


Reco9nuawd6s pour ,'I
BCREMEI BLI, BADOUC-1
POUDRE llI vour TH
L wrAONm SI IO__
ARON aW laIMUg ps vdu viage et d "e m" -S
SIONL. 69 ,r taub g eS.XUa, PA$'8% 4eSuaer le6 Imitation a


CI0


adoucit I'6piderume auquel ell3
done une souplesse et un ve-
LA lout6 incomparable ei lui com-
muni(lL[uat son d41icieux par-
fum. Elle conserve I'dclat et la fraiclieur du teint, car ilet est souveraine
centre e lihle, les piqfres d'insectes et les eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adi6-
LA rente, impalpable, prdparde
LA s cialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
.1reprochable ; son parfum d6licat, son velout6 out contribu6 a faire d'elle,
la Favorite dcs Poudres de Toilette.
_a Favorte_ A_ base de Cr rne Simron,
L ~e p r, sre(I les l incilws
Lles C lIct se l;itleux dt cUI' Sline
la wL11)H )oss1de 3 un cr:il* de -g
routes les qualities bienfaisantes et pr6servatrices de la (: Cie Simon ; il
est particulierement recommended pour la Toilette des ctfanits et pn'L Its,
dames don't la peau est delicate.
Agence G6nerale et D6p6t pour Haiti
.^A la Mlettropole
MAISON JULES LAVIL1LE
9.1, Rue du Magasin de l'Elat, 93


tDE
KOLA

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE >
MACNISH'S IRON FREVW ,
En Vente
chez Catioat Fouchard
Rue du Centre

L s crbanciers des sieurs H. Pape et
C0 sont informs que par arret du 9
janvier de cette anniie rendu en sec-
tions r6unies par le Tribunal de C t-
sation de la Republique m:iiitenuiti
les deux jugements des 4 Decemln-e
1906 et 26 Fevrier 1907 du Tribunal ci-
vil de Jacnel, jugeant en ses attribu-
tions commeiciales, les dits sieurs H
Pape & C, c)mlneCrQ tits, etabli ; sin"
la lace de Port-au-Pri ice, on0t el
declares en etat de ftdillit sur les
poursuites exercdes contre'eux par
les sieurs Alix Roy & Co et Mme Ph.
Kieffer.
En execution des art. 471 et 475 du
code de Commerce, les cr6andiers de
la dite faillite sont invites a se iendre en
la chambre du conseil du tribunal de
commerce de Jacmel, le mercredi huit
avril de cette annee A dix heures du
mnatin pour etre consults sur la com-
position de i'tat des cr6anciers prd-
sumes et proctder ensuite A la nomi-
nation du Syndic provisoire de la dite
faillite,
Fait au Palais de Justice. A Jacmel,
le 31 Mars 1908, an l05me de l'Inddpen-
dance. -
J. THIeas LAPIERRE


CORDONNERIE.
E:. S E
42, Rlic des Fro1nts-Forts.
CH:IIASSURES EN D[)I1'Tl,') UI1 LA VENTE
Promptitude et soin aux comrnnan-
des tant ici qu' enI povince.
( laUsslutei (tf I)a-nme fortn-o et tia-
vail toujours tout ce qu'il y a tie plus
nouVeaux.
Former an uieailne et ftrancaise pour
M;essieurs i ; (i t-, et commodes.
(Pour l--s eiiltiits le plusah 'aise.
Travail solid execute avec
dcS peau:L de prermirern'arque.
Ass-iratncede g'and rabais.
PAtes, Cirages et Liquides


aanuacture fae Tabacs

S. T.L.

Amdricains-en paqacts de 10 cigares
A l'abri des poussieres et Purete ga-
rentie
VENDUS COME SUIT:
Format No 1 0.25cts. les 10 cigars
2 2 0.30 a 10 a
Soit en detail
Format N 1 0.05cts. pour 2cigares
a a 2 0.03cts. par pibce
Pour les achats en gros, les dA-
bitants obtiendront 1'escomnpte
usuelle.
Dep6t:
PLACE GEFFRARD, N '138.










MACHINES A C OQURE


SING-ER"


Machines a main, I (iux li!s i ,ur I tail!e:irs et c ulturinres avec base
en fer et accessoires cormplets hici: d(:Cors. ix . 8 dollars
Machines A main, avec base in bjois et converitres, accEssoires a
plisser et a broder, I rs l1g anti s. rix. . .. I dollars.
La mimne, mienx (dlcore. i .. .. 14 dollars.
Machines a p~dales, pour cordiinii /*'. . .. ( doll,'fs.
En vente : 134, GRAND'U.LE ( Ouest).
G. CORDASCO


T ANNRIEE CONTINENTAILE
DE
Port-au-Prince


PREPARATION


DES PEAUX


DE VINGT-QUATRE (24 COULEURS.


CAPACITPE 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHA USSURES COME SUIT:
Chevreau glac4 ; luonton-io ct l,;.au6 !,our flommes et Dames 10 ( Dix gdes )
a t4 Recommandde 10 (Dix gdes.)
Verni et couleurs: a( f Recommand&e 12 (dcuze gdes)
PouR ENFANTS: . . 6 six (gdes)


VINS DE BORDER UX


M6doc vieux, 1c Gallon
St Estephe ( u luxo ), I (;Gaoni .
Champagne, par caisse et en detail.


Chez G.
GRAND'RUE,


P. 3 50o
.( 0


Cordasco
( Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( Haiti )


i BELLE VU E
ICKSTA URA NT I `EU M-
Place du Champs-de-1Sars
PORT-AU-PR.I CE (HAITI)
Mi" T Iermance ALFRED
T616phone, 220
APPARf EMENTS POUR FAMILLE
DINEP S--LUTNCHS.
InItallation moderne et conforlable. Vue --sur la mer. Tempdrature
do,' e t rg.ulire. -- Les Tramways desservent I'H6tel-Bellevue routes les 7 Minutes
I'OPRIHITPE SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JA.RDINS
Salle de rdception.-Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriquea


tous les jours, de midi 7d 2 heures,
d# 7 ~ ? h?.jr'sir


VIENT DE PARAITRE
A L'IMPRIMERIE DU MARTINN "
ETUDE
SUR LE
Temperament Haitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES


LA.
Meilleure Farine

du Monde
Celle qui done le meilleur pain.
Qui proluit le plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus l6ger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. Reiprtdntant


'CbIpe aux I


Une derni douzainui d, monules pour
suere-d'orge.
S'adresser au No. i) de I'avenue
Johln Brown.

I Pharuaie F,, BiulO

Sp6cialites F. BrunIo :
Pou're puissantecontre deiulngeaiso n
prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
Sirop antiashmatique, rem6de efficace
centre les acc6s d'asthmae et les toux
requentes le flacon ;P : 1. 50.
Consultations gratuites :
Mardi et Jeudi dej8 A 9 heures du matin
par le Docteur. N. THoMAs.


Dr Robert R. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6m6 du ( Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery,.
Membre dipl6rm du ( Philadelphia
School of Anatomy.,
De retour a Port au-Priince announce
a ses clients en parictilier et au pu-
blic en gAndral qu'il se tient a leur dis-
position.
M6me adresse :
7, RUE AMERICAINE."
en face' M.. E Vju. dtl Lespinasse, b!anquier.

Maison F. BRINES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

LL ODEELIN
Ancien mnembre de la Societi Philain-
thropique des .maires tai!curs de Paris
Vient de recc.voir un grand choix d'd
totfes di..goun-1le, casimrir alpaca, chevio
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman
de particuliArement A sa clientele un-
bello collection do coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
touted beauty. ,
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupes Frangaise, Anglaise et
Amdricaine de la dernib.re perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolraans, tuniques, habits car-
r6a. etce eto, de tous trades.


Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installee a
I'Ecole des Arts et Mdtiers, ancienne-
ment Maison Centrale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a l'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son dep6t un bon
stock de chapeaux de pailie superieurs
pouvant satisfaire les goits les plus
difficiles; malgrd ces advantages elle
met ses chapeaux en vente a un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qii'elle est la seule qui en confec-
tion neo Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
sement de 1'Etranger.
La fabrique rdpare aussi routes sor-
tes d& chapeaux. Bon marchd6 xcep-
tionsail.


Chapeaux i

ChapeauxIl!!
PAILLE DE PORTO-RICO
A(:CCUREZ CHEZ

JOSE SAN MILLAN
Le coilfeur artiste, qui vient....
concourse d'an chapelier remarqub
M. JAIME TESTAR, d'installer a
FABRIQUE DE CHAEAOX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les gotts et pour tout
les bourses.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours end
p6t un grand stock,- pour la vei
en gros et ddtail,-- de chaussuresi
tous genres pour
HOMES, FEMMES, ENmiATS
Les commandes des commerao
de i'int6rieur pourront tre ex6cut
dans une semaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-ALU-PRINCI ( KAITI)


a A. le lalteis (1 CO
32, Rue du Magasin de I'Ela
Maison fondee en 1888.
Bijouterie, Orfevrerie. Gravu
Vient de recevoir des articles dep~
fumerie pour les goilts les plus differ
les. Les parfums exquis et rares d'i
delicatesse pniitrante qu'elle offre is
clients sout de vdritables petites mt
veilies.
Les derrikres marques qui charge
le Tout Paris sont chez Matteis:
Son Sourire, Floramye, Trffolia, IP
Cyclamen, Vivitz, etc.
La maison a toujours un grand
sortiment de bijouterie, argente~
bibelots de tous genres, parfumerii
lunettes, montres or et argent, pedi
les garanties.
Spdcialitds: bagues frangaises en b
plants A partir de P. 200, alliance
18 K anglaises et frangaises surce
made, Service d'argenterie comrl
pour marriages.
Tousles articles vendus par lIh
son sont garantis.
Achat de diamants, pierres pr)
ses et vieille bijouterie des pr1V0
tageux. Dernier cri: Lunettes -4
Centre premise de Detuxos e l
timbres-poste d'Haiti, la ui aL
teis envoie franc de port sousr d,
mandc dans toute les villas deo
blique: Lunettes ou Lorgnon$ .u
inoxydables, selon les pscn,
Dccteurs ou instructions des 4
Tibere Zephin riN
Fabricant de chaussW "
Rue Tiremasse, facade Nord d('
Place de la Croix-des-Bos l
SPI'CIALITT: I
PANTOXTPXFLS IS


--- ----


r -- I-


TA Vemirel'(


i "~~a 6 1cl d" H0-, e