<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00304
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 4, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00304

Full Text





Deuxibme Annbe, No 307.


PORT-AI.j-PRINCI-7 ( Ib;r~ )


Samedi, 4 Avril 1908


)


Q UOTIDIEN


ABONEMNENTS


?&R MOIS Unie Gouirde D'AVANCE

DgPAR'FEMAENFS & STRANGER
Frait le 1),Ys (ii stis.


DIRECTEUR :
C;IL~irx~ rjLt Mz L al o i x 4 ,


LE NUNIRRO


RK tDA GT ION-ADM l\US''l` I A .\ I '1)\
45, RUE OU\, 43


'0 CENTIMES


1(es abonnimnmn~s parent du ire et du i 5de claque
1110:s et sont pavables d'avance
L- If~IIII~Cla j I llsI'i ~ lil mIuno nc- -e-ol'Oti jias riudlui


___________________ P I C ~ I ~ ~- _~~ ~ ~ j7%ZLei;I


Pour tout ce qui concern 1'Addmiiistration


du Journal, s'adrcoss, A* r % : L


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux en Boone-Foi.


MARIUS


Appelle 1'Etranger dans les Affaires d'Haiti.

Lae Doe t,-ui DIP" EY L-T3ALINT T E:
LE RAPPELL-E A LA RAISON ..


Croix-des-Bouquets, le 3 Avril 1908
A Monsieur CLIMIENT MAGLOIRE,
Directeur du n Matian
Cher Confrere,
Un retard dans I'apparition de mon
)rnal m'oblige "a vous demander
hospitality du Matti P pour protes-
,rinergiquement coutre les d4clara-
ions suivantes du Cotrrier des Elals-
Inisdes 21 et2-2 Mars dernier :
I1 Mr Septimus NMarius, le juge de
ICourde Cassation, refugie A la Ld-
tion de, France disait aujourd'lui
ju'une intervention collective des Puis
nfes Jirangeres est absolument ndces-
h'e pour prdvenir l'anarchie.
20 Mr Septimus Marius, le juge de
SCour de Cassation qui s'est refu-
i6 ala Ltgation de France a dit au-
rd'hu : Je demand a la Presse
annoncer que la seule solution a la
station actuelle est de procdder d de
Wuelles elections sous la surveillance
os Puis'ances dlrangbres.
Csomne on ne l'ignore pas. la de-
n de .'Agriculteur est: Haiti aux
ins. aurais done manque a un
Oir des plus impdrieux, si je lais-
8. passer ces lines sous silence
les leTeurs. S'il est vrai qu'on ne
t point ac&sbler un compatriote,
se ltrIne dans le malheur, il est
red ps vrai qu'un compatriole
e dans le malheur, ne doit ja-
istenter de fire intervenir 1'dtran-
~ans les affairs interieures de
,.ays. Et Marius 6 ait do mon
aoc' e qu'il disait en 1904, lors
ndlationducentenaire de 1'In-
el Dace sur le tombeau de l'im-
essalines :
o et vos braves gdndraux avez ija-
SPor battre jusqu'au dernier sou-
Pour P In ;pendance et den ourr
oni a f re sous aucune domti-


(-, Deva- voItre Iotbea u, ealelOTca
Dessalinoq irnmnor'el !Tiro.s! uonL' W'iofls
Pre rzdre lVenqarce.'4wnt soljerinel tde reg-
vlfctlr ce senrneni re-loultabie qui roB1"-
ra pour nou.- lou/ours sacr6 et inviola-
ide.)


LE PRESIDENT
Di.
La Republique d'Haiti

On sait que, au couirs des cvtiiements
po.itiques qui se sont dcrou'Ls rcceniiient
en Haiti, des revo'uionnaires haitiens
s'dtaient rdfugies d nis les consulate ctran-
Oers, notamment au consu'at americain.
Le 'Nw York Herald a flit une champagne
pour obtenir du gouvernement haitien la
grace de ceux qui se sont ainsi abritds sous
son pavilion.
Quant aux autres, Ic gdnaral Nord, l'd-


phus respectueusess pathie et, uand i
parle, sa physionomnie un peu froije s'an:-
me, 1'cvil devient plus doux, la figure s'6-
claire d'un franc tire et 'on s'apercoit vite
qu'on se trouve en face d'un hoinme don't
la rare dnergie se double de bont.
Dans un recent discourse, d'une forme
trcs litttraire et trts 1l'gante, M. Marce-
lin, ministry des Finances et du Commer-
ce, a retract 1'ccuvre du General Nord de-
puis son election AX la Presidence. Le pro-
gramme qui la resume est celui-ci : *
faut demeurer en paix pour conserver lIn-
ddpendance du pays, pour le faire prospe-
rer, se developper, et pour prendre enfin
notre place parmi les nations civilisees. *
SAd la Crt--ARIO rTTERIE


Quel sacrilege, qne de mentir a tou- sident de la Rdpublique, voudrait les voeil -.
te une nation, que dis-je, aux nmrides juger, mome s'il" restcnt en qu-lque sorte ( Gil Bias, l MVars 19o8. )
sacr6s de Dessalines prisonniers dans Its consulats. It se reserve .. .
Quoi anri avoir pris sur le tor- d'user, au moment voulu, de son droit de
beau dn Fondateurde l'nd'pendanaeo grace; m ais 1 estime la repression au f V, [V V
un engagement aussi solennel, M. Ma- mots morale, absolument necessaire. 4 )
rius pouvait-il, au m~pris de l'hon- Ces incidents metent en lumiere l'intt-
neur de la Patrie, fire appel d 'Pin cr- ressante physionomie du Prdsident Nord.
vention collective des Puisanice.s trangt;- Le gdndral est ne en i820. I a donc REENSEIGNEMENTS
res dans les affairs d' aiti.Ton r J'h- aciuellement 88 ans, ct son grand age ne
res dans les affairs dat on lui a rien enlev de ses remarquables fa- MNI F .OROLOGIQUES
site encore le croire.
Icults.
Les affairs d'Haiti doivent rester It dbuta A l'age de 19 ans, come sim-
les affairs d'aiti. Et quelle que soit ple sold, dans la carr-iee des armes ct O- hXsertvatoire
l'opinion politique d'un citoyen, i no passa successivement par tons les grades DU
doit pa, vouloir du mal a sa Patrie. qu'il aga, oine de son
Car le bonheur de celle-ci fait le e n- u al poit de son ep
Car lebon de clle-ci fat le bon- Officier de gendarmerie en 1843, chef SiihAtIlKE CGLLEGE St-MARTIAL
heur de celui-la. d'eseadron en I845, aide-de-camp du Prd-
Au dessus du citoyen plane la Pa- sident d'Haiti, don't il 6pous a la le,
trie Le grand Lamartine disait : Amilia Pierrot, en 1846, adjudant de pla- VENDREDI 3 MARS
ce au Cap-Haitien, de l'Arrondissement de Baroinetre A midi 762 m'/"'7
Honte A qui peut chanter tandis que Rome l'Empire en 1847, ii recutles deux premiers minimum 2o,5
brfle .... ordres de noblesse. Temperature maximum 32o6
La belle defense qu'il fit avec Salnaveau
Moi je crie : Malheur a tout enfant Cap-Haiien, lors de la Revolution de i865
d'Haiti qui ne tient pas a son sol na- le dsigna come ministry de la guerre du Moyenne diurne de la temperature 260,3
tal. Haiti doit rester aux Haitiens gouvernement de Saint-Marc en 1868. Ses Ciel assez clair le martin ; un peu nua-
Aussi, je veux croire que les dUcla- capacities militaires autant que sa droiture geux l'apres-midi ; et covert A 7 h. du
rations du Courrier des Etats-Unte au er ses hautes qualities d'homme politique soir.
nom de Mr Marius sont fausses et il et dadminis'rateur lui gagnerent la con- A 7 h. 40 petite pluie :,2m/.
a pour devoir de les dementir; con- fiance tl'esrime du people haitien tout en- Orage au S. W. A 9 h. du soir
trairement, il serait indigne du e tier, et c'est appuye sur cette affection Le barom&tre remote.
d'Haitien qu'il portrait si firement de unanime qu'il fut elu t la dignity de Prd- R. BALTENWECK
vant le tombeau de Dssalines sident de la Republique A 1'dnorme majori- Arrivage
Agreez,mon cher confrbre, I'expres- te de cent voix sur cent quinze vo'ants
sion de mes sentiments les plus sin- Depuis plus d'un siecle qu'a etd procla- Ilier est entree le steamer cSchwarzberge
ceres, en la Patrie. mee l'lndependance d'Haiti, jamais chLf avec les passagers suivants venant de:
Dr J. J. DESSALINES HYPPOLITE. d'Erat ne fut plus populaire et plus aimed. Xfiragodne : Goldenberg, Picciotto.
i Integre, liberal travailleur infatigab'e, Kirgston : Barrett.
Dieeteur de l'Agriculteur ancient courtois, affable, sachant recevoir avec la l drdmie,. Br6zaut, Vincent.
Membre de l'Association Nationale duz plus exquise bonne grAce et la plus simple Petit-Godve : Morsseau. Mr et Mme La-
Centenaire. Idignite, ii provoque immddiatement les mother, Ddvieux, Mdrenti.


L


LE JUGE


S.


_~_~~I t~-rY-S~~l~K+~ f~ll~~LEU .PC-YI-^N -~-a~~. l~~~r IL -a- L-C`.I -I_ cowI --


: -~ --.---yyW---~LYl~iC.' LjUY' rYY -llls\PYeYIZYI)~YIC*I~LU--CIZC~SII UL--~ I~- -- --Y--PIC-- -- -- --


_~____ ____~


-- L~-YI-~-------~-- -- I~s~R--~---Il- I I


di--- I r- r; uNl ~~rnr--arL~; ;S~,ir~- -- --r~-iim c~


ov,


I








Tribunal Civil
.Aud enc: civil exirordinaire dui Vendrcd
3 Avril 1908.
Prdsidence du Doyen L. Nau.
Ministere Public : A. Thibault.
Affaires entendues.
Pierre Hudicourt centre Paul Perraud
Jugements prononcds :
1 Celui qui autorise la dame Don
Juan Landron y Acosta nde Anna Ducht-
tellier, A ester en justice centre le sieur
Stephen Archer.
Nouvelle composition
Prdsidence du jugg l Maignan.
2 -- Celui qui condamne la P. C. S.
a mille gourdes de dommages-intdrets en
faveur du sieur Riobd Rigaud, par le fait
de l'accident survenu le eer Janvier 1906.
S 0 I i rC li d M Ardr -


La seance a te& presidee par M. le Mi- biennes qui se scraient eirparCes du vil-
i nistre de I'Instruction Publiquc, ayant a lage de jurado.
ses c6:-s Monseggneur l'Archevcque Coad-, LISBONNE 3. Les elections Idgislatives
juteur et Monseigneur Pouplard, cure de auront lieu le 5 avril, 1'dtat de santu de la
la Cathedrale. reinc-nimre, Maria Pia laisse beaucoup A
Voici les recompcnses qui ont 6t6 distri- desire.
budes : IhAviE Le vapeur ( Quebec ) venant
Gmil'c : Seniors, 1o F. Manigat, des Antilles est arrive aujourd'hui.
elev-. de Iliiiosophie, ( Coupe Stenio Vin- La Chambre vota lihr le project d'amnis-
cent). tie.
2" E:.1 S nith, e!'ve de second (prix de A la fin de la seance, M. Laffcrre ddpo-
Mr 'S. Arcihr. un magnifique porte-plune sa unc motion invitant le gouvcrnement iA
nacre ct o-.) nstr des measures bienveilants envers le
-Junors : i" M. L-tortue, l6ve de Sep- parti de soldaws du dix-septieme d'infante-
titme / unn cncrier de cristal, don de 'ad- rie envoys A Gafsa.
min;stration du Lycee. ]/ Eile disciAta aujourd'hiii l'interpellation
20 S. Pre,-soir. ( bourse en cuirdeRus- de MM. Blanc G6rard Varet et Grousseau
sie ). sur les circonstances ayant accompagnd la
.Athldlisme : to Nicolas Alexis, 6l&ve de mort de jeunes soldats.
Rethorique (enc ier en cristal pur, prix Le Senat continue la discussion sur la
du Ministre de l'Instructisn Publique ) devolution des biens eccldsiast*ques.


F s o gourdes de do maces nt- 2o Melvil Bloncourt, leve de sixikmc, A la suite de'la rupture des pourpalers
rats en favur du seur Ceanus Traversier ( magnifique encrr en marbr en, prix en re la mbre svndica'e des ouvriers
tsdu Directeur du Lyce. ) de la miionnerie et le Syndicat des entre-
ce pour avoir introduit contre le sieur C d- u tisfictin ur dal, ncus denrniers ot dlar le loc
lanus 'raversier une action injuste. Ssfo dc rubans, preneurs, ces derniers ont d clare le loc-
40 -Celui qui accord un dili d prix d meMm Fcssi.:r, Nicol s Alexis, c- kout A partir de samedi.
4 'Celui qui accord un delai de ,1d.
deux mois au sieur Atoine B it pour ve de Rethorique. RoME 2.-- Les anticl6ricaux ont profi.6
se librer dune obligation intention trds hanorable G. AAgaisin, des fundrailles d'un des leurs pour fire une
se liber Vilmne e lve de cinquieme ( jolie statuette, don manifl'station: sous les fen'tres de amnbas-
Kleber Vilmenay. de Mme T. Laleau. sade autrichicnne.
o Celui qui ordonne qu'il soit pro- e e eau. sae autrichinne.
cd l'enqute et i la contre enqu3te des n outre, des mentions ont det donnes D)e crainte dc ddsordres It police est
faits articus dans la requte du si par l'Administration du Lyc6e a 30 auttes intcrvenui I! en est:rbsulh une'6chauffourde
fits articles dans la requkte du sieur Au- I.r
guste Victor centre son spouse, et ixe ves distigus a cours de quelle nifstnts ont t
audience huis-clos au Vendredi que Somme toute, excellent ft~te qui a bril- tubs et 15 bless6s.
on computer huit malamment cl6tur6 la St-Alexandre. La bourse du travail menace de provo-
I'on comptera huit mai.
6 Celuiqui accord un d de emercie ents quer uie grcve gn'rale en signe de pro-
6 o0 -Celui qui accord un dlai de Les flunilles Doret, Rinchlric eL Brutus, testation.
deux nmois au sieur Joseph Sgile St Juste rs sensible au toianc de ivee t Po. -Une phe reue
Jeudi pour se libbrer envers le sieur Char- trTs sensib s an t m.oignagnc e vive Ct PORsNmouri. Unc dip~che reque par
e e M sincere sypathie que leur ont done les !a tbligraphie sans fil announce que pendant
les M ews. ..
0 -Ceui qui renvoie les sieurs Sede compatissants amis de Miragoane a 1'occa- des manceuvres dans la Manche le croiseur
Etienneet consorts s'y con r sion de la mort de la combien rcgrette Benvick a abordd et could le centre tor-
lot et e condamne aux ddpens Mme Antonio 'Brutus, nde Virginie Doret, pilleur c Tiger .
loi et les qcondam ne aux sir S leur adressent avec leurs remerciemeuts les On craint que plusieurs homes n'aient
80 Cei qui condamne e sieur I- ineilleurs, 1'expression de leur plus profon- & noy s.
non fils, A payer au sieur Joseph Laroche d eileu, ln de r pls p t noyes.
avee les interets 16gaux, la some de deux de gtitude. BERL. Deux emprunts dent l'un mis
cents gourdes. et que ce pavement pourra Miragoane, ic Avril 190o. par le gouvernement imperial et l'autre par
s'effectuer par des versements nensuels de Revue du March6 le gouvernement prussien vonow tre lances
dix gourdes. etc,etc. Les affairs out dtd un peu plus aniimes le it avril. Leur ensemble atteint un total
9 o Celui qui condamne le sieur cette dernire semaiane. Le taux est montd de 650.00o.ooo de nurks don't 400.000
Pamphilmd Fanfan a 50 gourdes de dom- i isqu'a 560 o0/ pour l'or americain. Mais ooo0 pour l prusse. Cette commission rap-
mages-intdrets en faveur du sieur Celanus subitement hier apres-midi nou; soinm.s porter un in:6rct dc o/o et ne pourra
Traversier, pour avoir introduit une action descendus A 555 o/o taux d'ouverture ce 'tre convertie avant dix ans.
Injuste centre le dit sieur Cdlanus Traver- martin. Uu syndicate compose de banquiers de
sier et en outre aux ddpens. L.s Trailes sur France ont donn6 lieu a Berlin et d'autres villes s'est charged de 1'o-
10 _- Celui qui declare null- et ino- quelques transactions A 3 /4 /0o cscompte. pdration ainsi q;ue de 20 ooo ooo de marks
pr?.rnte l'assignation dn onze j nvlcr don- Les Chiques sur New-York ne sont pas de n6e a la dame Lorina Pinchino par les mandds, le course rest nominal entre 1/4 gociable:.
sieurs Seide Etienne, et les condamne aux et I o/o escompte. MADRID.- Le roi Alphonse a d'cidd de
ddrens. Le Cacao se maintient ferme A Frs. 82.-- prendre part aux fetes qui seront donnees
0 -o Celui qui maintient le ddfaut les livrai ons son petites. en mai prochain a l'occasion du 7e cente-
donnd A l'audience centre le sieur G6ndral Le Cof est a Frs. 41. naire de la naissance du roi Jacques d'Ara-
Lallemand et pour le profit joint lacause du Les arrivages de la c6te n'ont pas dimi- gon. II visitera les villes de Saragoss, de
defaillant A celle des parties qui ont cons- nu. Barcelone et de Valence.
titu6 avocat pour etre status A l'egard de Le Sucre brut se vend dans les ddp6ts A S'-P TERSBOURG. Dans un article sen-
toutes les parties. 38 centimes, malgr6 le stock considerable sationnel sur la question mac6donienne, le
12 0 Celui qui ordonne le partage qu'il y a sur place. < Nouveau Temps disait hier que le dd-
des succession et communaute de la Veu- Port-au-Prince, le 4 Avril 1908. sir de l'Autriche est que l'anarchie qui
ve St Louis Ooias Elise Millien et Veuve ... existed en Macdoine continue afin de pou-
Elisd Millien,nde Toulon. voir jouer le rBle de puissance pro:ectrice,
13 0 Celui qui rejette l'exception IT role qui lui permettrait d'exercer sur cette
4 judicatum solvi ) soulevde par le sieur province le r6le qu'elle exerce sur 1:t Bosnie
Vincent G. Maklouf contre le sieur J.L. de et 1'Herzegovine. Le <. Nouveau Temps ,
Piccioto. --est d'avis que les projets-russe et anglaie re-
Vu I'heure avancee, le Tribunal -lve le latifs aux rdformes en Macddoine dtant
siu 'here advance, le Tribunal ve e Dernires D6p hes tos deux ddsintdresss et hurnanitaires 8
Fiangailles pourraient plus facilement servir de bases
NQus avons rt u, de 16rmie, le faire-part PARIs.- Une ddp&che de Bordeaux au A un accord que le programme autrichien. h
des fianqailles de Mile ANNA SANSARICQ. journal dit qne la famille royale d'Espagne Ce journal ajoute : une entente anglo- (
avec notre ami ARTHUR DAN'rts RAMEAU. :' t6 la victim d'un sdnieux accident, on russe dans le genre de celle qui existed (
Toutes nos f6licitations. ne dit pas de quelle nature est cet acci- au sujet de la Perse serait avantageuse
dent. pour toute l'Europe.
Au Lyc6e POtion ROME 3. La greve gdndrale a dtd dd- WVASHINGTON 2. Le Sdnat a approuvd
Petite Fate Sportive rdussie : Les jeunes clarde, cinquante arnachistes ont dtd ar- la nomination de M. David J. Hill au pos-
Lyc6ens ont ex6cutd de beaux et gracieux ret&s. te d'ambassadeur des Etats-Unis a Ber!in.
movements d'ensemble; aux agres, ils ont WA'HINGTON 3.- La R6publique de Pa- Le Sdnat a dgalement approuvd le trait
6tc merveilleux de force et d'adresse ; les nama a fait appel au ddpartement d'Etat international d'arbitrage conclu 5 la conf&-
Juniors eux-memes ont rdvd61 que l'avenir pour lui prkter son appui a l'occasion des rence de la Haye et ausii les traits d'arbi-
sportif est assured au Lycde... difficulties qui lui sont crees par l'invasion trage conclus avec le Mexique et P.vec 1'I-
Assistance choisie et sympathique. de son territoire par les troupes colom- talie. 'n


C





r
S

S
I-


VENTE DE BIEN DE I(
On Lait savor A tous ceux qu
tiendra, qu'en vertu d'un jugement i
bunal civil de Port-au-Prince. e~ dat
vingi-six Mars mil reuf centm huit,~
lo nlant une deliberation du conseii ~
mille du mineurOdi'on Sobiesty
tenue sous la prdsidence du jug de
de Ia Capi'ale, section Sud, le seze
mil neuf cent huir, enregistre le
imeti mois ; a
I1 sera proc&dt en l'6tude etl ipt'
nis~ere de Me Klber Vilmenavy, i1loi
cete vile, No 94, rue du Cente, M,
mis aux fins des prsente;s le mer
que I'o- comptera quine Avril p
a dix heures du martin, A la veoteau
offrant et dernier encherisseur, d'uoe
priet6, fonds et batisses, sise en ~tteA
Grand'Rue ou Rue Repub'icaine anp
nant au dit mineur Od'lon Sobieskia
la q!ielle proprir6t mesurequatorze pii
f.acde sur la Rue Rdpubiciine, vin't
tre pieds au c6^. oppose, A l'0uest,
une profondeur de quaranwe huit pieas
c6rt Sud et d'autant en ligne brislea
te Nord, compose d'une premiere pera
diculaire de trenme cinq pieds, d'uoe
conde perpendiculaire de treize pieds,
liees par une parall le dc-dix pieds, e
borne : au Nord par le citoyen P, Gb
,g et Elina St Rome, au Sud par ua
sage commun, A i'Est par la Ru'e!RQ,
:aine et a l'Ouest par Franqois Tous
Sur la mise a prix fixbe par l'espead
some de neuf cents gourdes.ci.,P.
Out-e les charges de 1'enchre.
A la requetede Madame EtiennetteEh
ic Audiga, Veuve S. Casimir, propria
lemneurant et dom:cilide A Port-au-PrA
.gissant comme mire et tutrice! l~-
nineur Odilon Sobieski Casimir,eten,
ence de Monsieur Marcellus Zephir,
roge-tuteur du dit mineur.
Pour plus amples renseignementsjS'
er A Me Kleber Vilmenay, notaire .
nis. depositaire du cahier des charge
Un renvoi bon et un mot rayinPlb
Port-au -Prince, le 4 Avril o90
Mine ETIENNETTE ETIENNE Aur.:i
Vve S. CASIMIR.


gie Qale Transatlal


Le teamer a MONTREALD
rivera mardi 7 et partira le a'ti
d ix heures pour St-Marc, Gonl
et Petit-Goave. II sera de retour!e
au mating et partira le 13 pour POt
Paix, le Cap, escales et 1'Europe.
Pot t-au-Prince, le 4 Avril 10 ,
L'AGENT,
F. M. ALTIA


LIGNE HOLLANDAN

Le s/s ., PRINS lILL ,n
tenant do New -Yorlc t de Sainl-0
sera ici cet apres-midi A 3 be,
'epartira dimanche le 5 coura'l,0
h'ures prdcises du matinh p0ur
Goave, Miragoane, Cayes,Ja
Curacao. -
Port-au-Prince, le 4 Avril i~
GERLAC- 0'
AgeOt.


Chambres garoie
A LoUter
S'adresser au No 88, rue deo
tion.


,, i~RI.-5g~y~-uy- BBIIYYI~"I ;Y~-IIPL~-6ZLLlt~t;~~___ 17_~. L-T~..a~r_~i~~c-l~IrS-~y'XvsY-~_.~PT~t 1IPV~C~r-
--------~








nainnalp ( iii ,.u+A veldre
i ni M aleu ndl~ L~arns ]a rue Bonne-F'oi ou Io x,
unlu mason A 6tage confoi tabl(ineint
embl6e G6n6rale Ordinaire installed ayaritt au rez-de-chau.s-.',,
las aetionna:roT sont cnvo- : grandes pie.s et galerie ; et ia I--
se Alne bla e nne oirat ordinaire tlge, cinq cliam1 : es spacieuses. (:ur.
rle 5 Mai prochain a trois heures communs, bassin.
r le-ee au Si~"e social. 66, rue S'adressor ia nos bureaux pour tons
Srea ause, d' \ntin, a Paris ( Art. renseignements.
. NStalus. ) I
,'-,,,bl,,^'61' so cdN1)l (le ier i!P U
toais les actionnaires proi.)i'i ires .1 I
dixactions au moins ( Art; 33 es FABRICATION DE CHAUSSURES
tS oform6menth l'article 3J3des Sta- D. FERRARI
tsle tires devront etre d4poses 30
urs au moins avant la date do la r d- A l'honneur d'annoncer A ses nom-
aion, ala Socie'td gJJnrale de Cddit brenx clients de la Capitale et de la
IIrsriel et Conmmerial, 66, rue de la province qu'il vient de se transfer de
ltoire, a Paris et la Banque a Port- la ltue desFronts Forts, avec son mnme
i-Princ stock de chaussures, d la Grand 'ue
Contra d6p6t do leurs titres, MM. au No 153 avec l'inscription ci-dessus.
, actionnaires crecovront unie car.t Les clients seront toujours servis
admission a l'Asst-rnl,. dans les m mes conditions ; c'est-A-
amiORDRE I iU dire avcc les 5 o/o d'escompte sur la
Reports d(Li Conseil d'Admi'iislra- vente en gros ; sans oublier ls me-
)n etdes Commissaires, et approla- mes soins et la mime exactitude.
)i des Comptos de l'exoerice 1907 ; La Maison se charge toujours de fai-
Propositionl emm.lnlt d'un troupe re prendre les measures A domicile.
actionnaires derm;!i'nda; la r6paj) t- Port-au-Piince ( Haiti ).
Hn 'du Fonds de lrcv'ovance, jus- .---.
fi concurrence d 100 p'rs. par ac- LA MAISON


oil.

Joseph Nadal
PORT-AU-PRINCE
AGENT POURn AITI
DE
.OHN SIMMONS COMPANY
NEW-YORK U. P. A.
FABRICANT DE TUYAUX EN FER
ET ACCESSOIRES COMPLETE.
-..... ... ..* -.


CORDONN ERIE.

42, Rue des Fronts-Forts.
tAUSSURES EN DEPOT, POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
3s tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
iiltoujours tout ce qu'il y a de plus
auveaux.
Formes ambricaine et franiaise pour
essieurs ; 6lgantes et commodes.
Pourl s enfants le ptusa I'aise.
Travail- solide execute avec
es peaux de prem(iramrnarque.
Assurancede grand rabais.
PFtes, Cirages et Liquides


uafllture tre Talacs
8. T. L

Amgfricains en paqaets de 10 cigares
i'abri des poussieres et Purete ga-

jO VENDUS COME SUIT:
Pormat No I 0 25 cts. les 10 cigares
2 0.30 a 10 t
Soit en d'dlail
Format No 1 0.05 cts. pour2 cigars
2 0 2 0.03cts. par piece
ourles achats en gros, les d6-
itants obtiendront 1'escompte

A Dept
PLACE GEFFRARD, No 138.


J. CO DASCO
Informe le public etses clients en
parliculier, qu'elle a transfer son
Etablissement de cordonnerie, de la
rue du Magasin de I'Etat, au No 153 de
la Grand'Rue, presqu'en face de I'Ad-
ministration des Postes.
Comme par le pass, la Maison pro-
met d ses clients, ainsi qu'A tous ceux
qui voudront I'honorer de leur con-
fiance, les m~mes soins et la meme
ponctualit, qu'ellea toujours apportes
dans l'execution des commander.
Port-au-Prince, 23 Mars 1908.


KOLA
D E

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE
MACNISH'S < IRON BREW >
En Vente
chez Calinat Fouchard
Rue du Centre
-.-
Cordonnerie Nouvelle

L+ B, PET OIA
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES EN TOUS -GENRES
EN DPO6T, POUR LA VENTED
EN GROS ET DrTAIL.
Execution prompted des
commander, tant ici qu'en
Province.
Formes a homes; eldgantes et
rationelles.
Chaussures do dames ( Dernire
mode de Paris ) et le plus commode:
chaussures pour enfants confection-
nees avec desPeaux de toutes nuances
d'une selection et duree irrdprocha-
bles, A des prix avantageux.
Oirages, pAtes et liquides
Pour chaussures de toutes nuances.


Produils yginiques pour la Toilette


Woo
ml


adoucit I'piderme auquel ella
L l I donnre une souplesse et un ve-
A lout6 incomparable en lui com-
muniquant son delicieux par-
fum. Elle conserve l'6clat et la fraicheur du teint, car elle est souveraine
centre le hAle, les piqires d'insectes et les eruptions de la peau.
sans bismuth, invisible, adhe-
ra I Isi I rente, impalpable, pr6paree
A 1sp6cialement pour les person-
nes qui veulent avoir un teint
.ir6prochcble ; son parfum d6licat, son velout6 ont contribu6 i faire d'elle,
la Favorite dcs Poudres do Toilette.
-_ IA base de Creme Simon,
L pr1are P seloni les n iincipes
Sles plus scruj)uteux de l'hlygine
possde a un certain degr6
tout les les qalit's t)ionfaisantes et pr6dsrvatrices de la Cremne Simon ; il
est particulirenment recommand6 pour la Toilette des enfants et pour les,
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D6p6t pour Haiti
.A^ la 3MCetx-ropole
MAISON JULES LAVILLE
93, Rue d4 Magasin de 'Etat, 98


Avis

Les cr6anciers des sieurs H. Pape el
CO sont irformrns quo par arrGt du 9
janvicr de cette annee renidi en sec-
tions rdunies par le Tribunal de Cas-
sation de la Ippubliqne m: intenan't
les deux jugements des 4 D6cernbre
"1906 et 96 F6vrier 1907 du Tribunal ci-
vil de Jacmel, jugeant en ses attribu-
tions comnilerciales, les dit- sieurs 11.
Pape & C,, co -ninerg inLs, ,'tabli sar
la place de Porl-au-Pritc.e, ont 6t
declar6s en 6tat de ftillite sur les
poursuites exerc6es conlre'enx t par
les sieurs Alix Roy & Co et Mmel 'hi.
Kieffer.
En execution des art. 471 et 475 du
code de Commerce, les creanciers de
ladite aillite sont invites a s rendre n
la claambre 'lu consil diu tribunal de
commerce de Jacmel, Ie mnercredi huit
avril de cettte ann-e a six heuris du
martin pour O'r, consults sur la. com-
position de l'ilat des creanciers pr,6-
sum6s et procder ensuite A Ia nomi-
nation du Syndic provisoire de la dite
faillit-e,
Fait au Palais de Justice, A Jacmel,
le 31 Mars 1908, an 105mc de l'Inddpen-
dance.
J. THIERS LAPIERRE

VENTE PAR VOIE PARBE.

En vertu de la grosse, en forme exdcu-
toire, d'une obligation hypoth6caire, au
rapport de Mr L. E. Christian Fournier et
son college, notaires A Port-au-Prince, en
date du dix huit aoot mil neufcent six en-
registree, d'un commandement en date du
seize mars mil neufcent sept enregistr6, et


d'un jugement du tribunal civil de Port
a':-Prince rendu contradictoirenent entire
les parties le trois decembre mil neuf cent
sept, enregistr6 et signified,
Il sera procedd le mardi sept avril cou-
rant A dix heures du matin, par le minis-
tere de Me Astrel Laforest, notaire, en son
6tude A Port-au-Prince, Rue R6publicaine,
Sla vente aux encheres publiques d'une
propriedt, fonds et bAtisses, sise en cette
ville Rue du Peuple, c;mpos6e d'un empla-
cement en deux portions contigiues, don't
la premiere measure quatorze pieds, deux
pouces et six ligncs sur quatre vingts pieds
de profondiur, et borne savoir au nord
par Francin Thezan, au sud par les hdri-
tiers Romain, At 'est par la deuxieme portion
et A l'ouest par la dite rue du Peuple et la
deuxieme portion faisant suite dans la cour
contenant cinquante huit pieds dans son
c6td nord, quarante et un pieds dans son
c6t6 est et vingt pieds dans chacun de ses
c6tes sud et ouest et bornee :'au nord par
Dejoie, B. Lallemand et D. Th6zan, au
sud par les h6riiiers St-Victor Poil, a l'est
par Solon Godtfroy, Anacr6on Louis et St-
Hubert Emmanuel et A l'ouest par un pas-
sage common.
A la requite de Monsieur le S6nateur Ni-
nus Bance, propri6taire, domicilid a l'An-
se-A-Veau, ayant pour avocat Me Camille
St-RMmy, au cabinet duquel sis A Port-au-
Prince, Rue du Centre, No 79, il fait 6lec-
tion de domicile, centre la veuve Moldus
Germain, propri6taire, domicilide A Port-au-
Prince.
Les ench&res seront reques sur la mise a
prix de sept cent qualte-vingt cinq dollars (785
or amtricain ) outre les charges.
S'adresser A Me Astrel Laforest, notaire,
d6positaire du cahier des charges.
Port-au-Prince, le 4 Avril 1908.
CAMILLE ST-RtMY, avocat.


C-5 I Y -YI-~ I~y--~-lyqi~_I1R-C~C~L: -L~-- I -~LI I~-_ Yy- ------ -V I --~--C ~C-- LA~II~ II~Bb ~- I~L4~GB


Ao

,dgm
mw









MACHlNlS A COUHBRE


M6doc vieux, ie Calloi .
St Estephe ( du luxe ), le Gallon
Champagne, par caisse et en detail.


Chez G.
GRAND'RUE,


"SINGER"


Machines a main, A deux hils pour taillours et couturieres avec base
en fer el accessoires complete bien d6cords. Prix.... 8 dollars
Machines a main, avec base en bois e ct rontvertles, accessoires a
plisser et A broder, tris dlegantes. Pri . .. 1 dollars.
Laa meme, mieux d(corre. P pi. 14 dollars.
Machines a pedales, pour cordonnric. 1I' .*. .3; dollars.
En vente : 134, GRAND'RUE ( Ouest ).
G. CORDASCO


r


T ANERIE CONTINENTAL
DE
Port-rau-Prince

PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.
CAPACITt 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:
Chevreau glace; Boutonn&- et Lacd pour Hommes et Dames 10 ( Dix gdes)
9 r K Recommandle 10 (Dix gdes.)
Verni et couleurs: C c Recommandle 12 (douze gdes)


POUR ENFANTS:


6 six ( gdes)


i 3.Oo
6.(()


Cordasco
( Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( Haiti )


4c--> P'~"'X -' T? I U XIITF
ET
H1111 IRSTA URA7NTA- L -t
Place du Champs-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)
Mmne [lermance ALFRED
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS--LUNCHS.


Installation moderne et comfortable. Vue -sur la mer. Tempdrature
douce et rdguliJre. Les Tramways desservent I'Hdtel-Bellevue toutes les 7 Minutes
PROPRITt SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de reception.--Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriques


Table d'H6te


iou.s les
ds: 7 .


YIENT BE PARAITRE
A L'IMPRIMERIE DU "'MATIN"
ETUDE
SUR LE
Temperament Haitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES


ours, de midi d 2 heures,
I? h urt..s du soir


LA
Neilleure Farine

du Monde
Celle qui donne le meilleur pain.
Qui produit le plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus leger,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co.-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. ReprdsvmanI


D1 Robert R. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6mr du ( Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery,).
Membre diplrn6 du ( Philadelphia
School of Anatomy.,,
I)e detour a Port au-Pl'ince announce
a ses clients en particlier et ai pu-
blic en gn6n ral (lq 'il se tielnt Icur dis-
position.
M eme adresse :
7, IIUE AM.IRICAINE.l .
en face 31. Evu. !: Lespinasse, bulouier.

Maison F. BRJNES."
195 GRAND'KUE 195
Dirig6e par

L HODAELIN
j(I,
Ancien membre de la Societd Philan-
thropique des mattres taill.urs de Parin
Vient de recevoir un grand choix d'd
toffes diagonale, casimir alpaca, chevio
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman.
de particulibrement a sa clientele unrf
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et d3 piqu6 de
toute beauty. r'
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupes Francaise, Anglaise et
Amdricaine de la dernibre perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brodes
dolmans, tuniques, habits car-
'6s. etc eto, de tons grades.


Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installed A
1'Ecole des Arts et Metiers, ancienne-
ment Maison Centiale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau al'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son d6ept un bon
stock de chapeaux do paille superieurs
pouvant satisfaire les goits les plus
difficiles; malgr6 ces avantages elle
met ses chapeaux en vente A un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qu'elle est la seule qui en confec-
tionne & Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
s4ment de l'Etranger.
L.a fabrique r6pare aussi toutes sor-
tes do chapeaux. Bon march excep-
l6Baefc-


A Vendlir
Un de dei dou/tiine de moules pour
sucre-d'orge.
S'adresser an No. 1i '9 e l'avenue
.John Brown.

Pharmnacie F. Bruno
67-119 RU ES FGALITI ET FEROU.
Specialit6s F. Bruno :
Pouiure puissantecorii,, dernaugea ison
prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
Sirop antiashmatique, remAde efficane
centre les aces d'asthme et les toui
r6quentes le flacon ; P : 1. 50.
Consultations gratuites :
Mardi et Jeudi dej8 A 9 heures du martin
par le Docteur. N. THoMAS.


Francisco DESUSE
Fabricant de chaussure
La Manufacture a toujours ena
p6t un grand stock,- pour la yv
en gros et detail,- de chaussures
tous genres pour
HOMES, F'EMMES, ENPA~TS
Les commandos des comrera
de l'iiiterieur pourront ktre exdcaU
dans une semaine A peu pr6s.
23, rue des Fronts-Forts,23
PORT-AU-PRINCl ( HAITI)


! A. de ialtels el Ei
39, Rue du Magasin de l'Etat
Maisoni foiidee en 1888.
Bi outerie, Orf6vrerie. Gravn
Vient de recevoir des articles deo
fumerie pour les goats les plus dif
!es. Les pai ums exquis et rares d'i
dl!icatesse p&intrante qu'elle offre i
clients sout de veritables petites a
veilles.
Les dernieres marques qui charml
,e Tout Paris sont chez Matteis:
Son Sourire, Floramye, Tr6foliJ a
Cyclamen, Vivitz, etc.
La mason a toujours un grande
sortinment de bijouterie, argentef
bibelots de tons genres, parfumerA
lunettes, montres or et argent, pe
les garanties.
Specialiis : bagues fran;aises en
plants a partir de P. 200, alliance
18 K anglaises et frangaises sua T
made, Service d'argenterie cob
pour marriages.
Tousles articles vendus par la3
son sont garantis.
Achat de diamants, pierres pri
ses et vieille bijouterie a des pr"i
tageux. Dernier cri: LuU2LMa
Contre remise dq Depx
timbres-poete d'Hait, la.Mai
tils envoie franc de port seas pl1.
mandd dans toute les villes doe I
blique : Lunettes ou Lorgponsesg
inoxydables, selon les prescri
Dccteurs ou instructions des

Tibere Z6phirin
Fabricant de chaussu
Rue Tiremasse, facade Nor:l
Place de la Croix-des-Bossale .
SP]CIALITA]:
PANTO FPL S MI


VIIS DE B ORDEA UX


- -- -- -- --


C'm '-, Ljvui 1041


; C


* .


:Chapeaux !
Chapeaux I

ChapeauxlI
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREZ CIIEZ

JOSIE SAN MILLA
SLe coiffeuir artiste, qui vientave
concours d'un chapelier remarqua
M. JAIME TESTAR, d'installer uon
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les goats et nnnr ~