<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00302
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: April 2, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00302

Full Text





Deuxtbme Annle, No 305.


PORT-AU-PRINCE ( H-,ri )


Jeudi, 2 Avril 1909


a -


j


j


.... QUOTIDIEN
.... .. .-- -- "-- ... ... ... .. m r~a~l ... .... ....... .. dd .. .. --il ... ...------- -. ....


ABONEf1NikTS

HR MOIS Uiie Gotiiide D'AVANCE

DEPARTENIE~rS -L STRANGERR


DIRECTEUR:
C 16ernex t /lfagloire,

1RE DACTION-AD MINIST ACTION
45, RUE ROUX, 45.


LE NUMERO 10 CENTIMES

Les abonnrmcents parent du Ier et du 15 de chaque
mo!s et sont payables d'avance
ILes maniiscrits insteres ou non ne seront pas rendus


Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal s'adresser Y Monsieur


I PO RTAITE COR ESPONDAHCE


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux ca Bonne-Foi.


vous avicz ftit Ala lI.gation de France, En onze minutes, le trajet total avait kt6
car cela m'aurait pcimiss d'ermpLher un si parcouru, et le train ressortait des entrailles
iachcux incident a1 cctte LUgation. de la terre A Hoboken.
Veuillez agrder, Monvicur le Directeur, Le nouveau tunnel a cofit 350 millions
mes salutations emoressies. de francs et a demand huit ans de travail


Nous publions ces pieces parce- fus recus par une bordde formidable d'in- IMMIRER.-
'eles sont una leton dd politesse 'jures qui me laisserent interditpendant que Z-RE
dresse de ceu. qui (comprircnt i les refugids, menaqants, m'entouraient. ...."--
al notre mission et nous tirent un si L'un deux meme ddchira avec violence les TU N
auvais accueil. feuillets de mon carnet sur lesquels je
Nous n'avons pa-3 eu, comm le 1transcrivais des renseignements que me
ase et ditle lMinistra de l'Empire fournissait M. AurelGranville Bonaparte. Sous un bras de mer.
Atlemagne, Bavertirl' mninent et dis- Je ne voulus rien dire alors ni riposter,
4g6 diplomate qu'est M. Carteron car j'eus le sang-froid et la presence d'es- sous c
r idez-vous qae nous avons obte- prit de me rappeier qu'en some c'est b s'agi de tun:i a lui, p ont srous ie
chez lui avoc le G-. N6rette. dans votre office que je me trouvais, c'est brs de mer qu'on appelle l'Hu;on, ru ie
Ndanmoins, nou- regreltons de n'a- dans votre,a:nson que je m' tais aendu sur Jese.
iirrencontr, aucun mnembro de la 1linvitation d'un de vos h6tes. Je me co- Deis plusieurs anes, les ou-
Wga!ion d'Allemagne quand nous tentai de rappeler mes agresseurs aux con ploys qLi, quotsiennement
ius y pi6san'A-ns ct la diffArchee venances, et je me retirai. Je dois aiouter vriers ct dne rive quotr, prenaientle
b iteau. A da!cr du 26 fdvri er, ils pren enti
e nous avons 6prouv6e dans 1'un et neanmoins que M Emmanuel Coicou quitP"a" d' e u A lure, prenai t
tutre office, nous le potions an m'avait fait I'honneur de m'accorder un d r e
mpte de la diffrtenco d'dducation entretien chez vous manifest son regret de Le chemin de fer souerrain, .
is individus refugies respectivement incident. aaentpris place,en companies des gouver-
a deux endroits. J'ai cru ndcessaire cependant de porter neurs des deux Etats de New-York et de
C'est l'occasion pour noas de ren- le fait a votre connaissance pour que vous New-Jersey, les maires des deux villes et
'e hommage a la court: isie du Mi- y avisiez. qudlques privilegies, a otfert ceci de parti-
streZimmereretdu Conseiller Hertz- Je m'empresse de vous assurer, Mon- culler qu'il a dit mis en march par M.
irg qui ont si vivement d6sapprouv6 sieur le Ministre, que pas un instant ne Roosevelt.
Ictee leurs ihtes. vous ai en a cceur pour l'insulte que j'at Quoiqu'il fult 300 kilomnrtres de A, A
o Prin, 26 m. reque chlz vous. trois heures trente, le gouvernenr Hughes
o-au-Pnce, le 26 ma 8. Veuillez agrier, Monsieur le Ministre, a cnvoyd une ddpeche A VWa.hington, lai
Monsieur le Baron VON ZIMMERER, ;mes salutations les plus distinguees. distant : Every thing is ready T ( Tout est
SE. et ACinistre TPlnipotentiaire de l'Em- CLEMENT MAGLOIRE. pr te d e mit di minutes pour pr-
e enCette dt'peche mit dix minutes pour par-
pire d'Jlleimagne venir a la Maison-Blanche. Le pr6sdent ap-
En Ville puya alors sur un bouton 6lectrique, qu'on
Monsieur le Ministre, Kaiserlich avait sp6cialemerit installC dans son cabinet,
Deutsche Minister-Residentur et ce bouton, ouvrant le circuit du nou-
Apre le bon accueil requ par moi a la fir Haiti und San. Domingo veau railway, fit partir le premier train.
tion de France avant-hier, comme en Port-au-Prince, Haiti. Pendant huit kilometres, la voie souter
Sla tongue conversation que -- raine longel'Hudson, puis flit un coude
vec le Gdndral Ndrette et q a Port-a Prince le 30 Mars 1908. brusque et se prolonge sons le bras de mer
pu li dans le S.atin de ce jour, j'ai rtau Ance l l'endroit oi il est large de 1,500 Imtres
uvpoir me presenter avec la mame Monsieur C. MAGLOIRE, Directeur du environ et oii la protondeur des eaux atteint
s votre L4gation oi I'un des re- journal le a Matin ,, de 25 A 30 metres.
,n Emmanuel Coicou m'avait don- En ville. Quand on fut arrive au milieu du fleuve
re nez-vous. M l le train ralentit, et une grande gerbe de feu
e faisais en cel au'exercer un dro Monsieur le Directeur, color indiqua que on ait la frontire
sage artout oh se trouvent des reprr- Je viens de recevoir votre honored du des deux Etats de New-York et de New-
tants e la Presse et j'dtais convaincu 26 Mars don't le contenu a eu ma meil-; jersey.
'e serais requ a votre Legation avec la leure attention. Les gouverneurs se congratulerent et se.
toisie qui vous distingue personnelle- Je m'etonne que Ics refugies a cette LU- firent mille salamalecs : mais, moi, je son-
t Monsieur le Ministre et que l'on nation nont pas comprise le devoir et le geais avec inqubtude qu'ils avaient cent
Iaun journaliste. droit d'un journalist et s'dtaient oublies pieds d'eau au-dessus de leur t6te, et que
uMai, moment ou sur I'invitation de jusqu'A vous faire des insults. les transatlantiques les plus grands du mon-
.Ermanuel Coiou e me iranspor:viau II est a regretter que vous ne m'aviez de 6taient en train de naviguer au-dessus
eir po rocker e une interview, je pas communique vos intentions comme de mon crane.
prcder A une interview, je pas commnuniqud a itn


ninnterrompu.
On a employee pour le construire jusqu'A
6.5oo00 hommes A la fois.
Mais, demand M. Lauzanne A M
Mac Gowan,president de la municipality de
Ncw-York,combien de temps lesouvriers qui
traversent 1'Hudson gagneronr-ils en pregnant
le train au 'lieu du ferty-boat ?
-- Its gagneront un temps enornic, iina
rdpondu M. Mac Gowan. Ils gagneront
presque dix minutes.
Toute la difference des deux mondes
tient dans cette response. En Am&rique, on
ddpense ;5o millions pour fire gngner dix
minutes ;en France, on ne d6penserait pas
350 francs pour fire gagner une journde.




RENSEIGNEMENTS
MfdTtOROLOGIQUES

(>3 ev -i toir
DU
SMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

MERCREDI Ier MARS


Baromutre i midi
minimumm
Temo perature maximum
k


763,-"/m
193,9
330 o


Moyenne diurne de la temperature 260,4
Ciel clair le martin ; nuageux l'apres-mi-
di ; covert A 7 h. du soir.
A 9 h. 15 pluie 2,m/m8.
Baromatre en baisse.


Uu peu d'agitation sismique dansla jour-
Re.
R. BALTENWECK


Fermeture de la malle
Les depeches pour Inague, New-Yok 'et
I'Europe par les/s a Alleghany* ;--e cells
pour J6rmie par le 's/s e Veoelia serono
term4es set' apres-midi A 4 hcures pricims.


- wmbw-l--- ---- -


Fvai. de I 3)os 11 ~c ell 6-5- r


C


w.-_ 'I", ...-( Pin 9Sl.


nd


i








.at'~ r. -r ...--,..w~ELrfl ..arfl4z~rbCL.b~&dfl~a e s*'-~-- -_


Tribunal de Cassation
SECTION CRIMINI-..E
.Audience du MercreJi, icr mars 90oS.
Prbsidence de Mr le President II. Le-
chaud.
Le Tribunal prend siege a dix heures et
demie du matin et pronounce l'arrnt qui
casse et annule sans renvoi l'ordonnance
de la Chambre du Conseil de l'Instruction
criminelle du Tribunal civil de Port-au-
Prince en date du 26 f6vricr dernier ren-
due sur la plainte de Ferdinand F6dd con-
tre l'huisier Mucius Moliere et le sieur Ai-
ne Toussaint ; ordonne la mise en libered
deces deriners
L'affaire du sieur Victor Glauden, sup-
pleant juge du Tribunal de paix de Grand-
Goave est renvoyde a l'audience de Lundi.
Plus rien le siege est lev6.
Tribunal Civil
Le Tribunal n'a pas pris siege hier ai
cause du roulement triiricriel du ter Avril
au 30 juin 1908, qui a itc ainsi fait.
Nous donnons sculeinent les noms des
Presidents des composi ions.
Audiences civiles o,'dlzn.ir, .
Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi : Ch m-
pagne, St RQme, L. N u, Mondestin
Audiences civiles cxtraord niires
Vendredi : Maignan.
Audiences correclionnelles.
Lundi, Mercredi, Jeudi :Janvier, Vieux,
Poujol.
Onverture des audiences, Io heures prd-
cises du martin.
Un beau voyage
Le paquebot de la Compagnic gdndrale
transatlantiquc, la ( Provence )qui etait
parti de New York jeudi 12 Mars dernier,
est arrive au Havre mercredi S1 A onze
heures du soir. 11 a effectud sa traverse
de Sandy Hook au Havre en six jours et
sept heures Les passagers allant LA Paris y
sont arrives jeudi, de grand matin.
C'est un beau voyage. La (Provence
vient de prouver, une fois de plus, qu'elle
est un des paquebots les plus r.tpides qui
traversent l'Atlantique.
Haiti
D'apres les accords intervenus entire les
representants des puissances C':r:"'r.1p cs et
le command itl du croiseur a' g.li, u 1'In-
ddfatigable n, une fuse lan:co dj la Ld-
gation d'Allemagne devait C:re le signal
du d6barquement ii.mdeJi.t de deux cents
marines anglais pour protdger la vie ec les
propriets des trainers. Aussi-ot que le
croi-cur allemand Bremen ) est entrd
dans le port, les minmes arrangements out
&t6 faits avcc son commandant.
( Courri'r des Etats- Unis )
LT s iev61ations du
Devin Hindou
Les succes du mcrveilleux Devin Hin-
dou sont de plus en plus 6clatants.
Aux nombreuses personnel qui sont ve-
nues le consulterr hier A l'H6tel-Bellevue,
il a fait des revelations extraordinaies qui
sont confirm6es par les faits.
La verit6 de ses p roles et de ses ren-
seignements est tclle qu'elle confond d'ad-
miration et de surprise des personnel que
naturellement le Devin n'a jamais connues.
Cela tient du prodige 1...
La France et le Liberia
Le gouvernement de la petite Republi-
que atricaine de Lib6ria faith appel a l'A-
m6rique pour proteger son intdgrite terri-
toriale centre la France.
Le departemeut d'Etat a 6td informed
qA'une delegation est parties de Mouro-
via pour Washington, dans le but de de-
mander au President Roosevelt et au Secrd-
tare d'Etat Root d'empecher la France de


prendre pos,.:, ol u'nc ie large bando- de
terre situMee sur la fro '.irc ran;o-li -
i ienne.
Nomin tlion
Le Gindral Joseph Ernest Menard, ancient
Commandant de la Commune de Grande
Saline, a ,: nonmm Commandaint dc l'Ar-
ro:ldisscment de Hincle.
Nos com pliments.
Arriv ge
Ilicr c.t citr c le stdaner a V cnetia )>
avec l-s passages suivants venant de :
Inague : MWlle S. C. Smith.
'T,-York : R. E. Stone, R. S. Stone,
C. Outfield, J.W. Reves.
Au V6nezuela
Le ICatlin, de Paris dans son numero
d,1 5 mars a public un cablogramme an-
nongant que le president Castro avait ex-
puls6 huit ndgociants francais et le vic.e-
consul espagnol de Curupano. Nos rensci-
gnemcnts parriculiers no is perinettent de
confirmed ct de compldter cette informa-
tion.
Les ncgocianti, francais cxpulscs sont tons
d'origine corse, etablis au Vndezuela de-
puis trente ou quarante ans, e: y posed int
des maisons itrs prosperes. Le plus impor
tant d'entre eux, M Antoine Vicen:elli,
est A la tete de la Soci6td des telephones
de Carupano, don't les autres expulscs s nt
tous actionnaires
( 'C(morial 'Diplomatique )
Contre-Bons annulk.s
Mardi, dix Mars dernier, Mr Paul San-
taliicr, Directeur par interim et llerit Ds-
rues, caissier principal de la Banque Natio-
nale d'HaYti, en presence et sous le control
de Monsieur Auguste Rournain, Commis-
saire special du Gouvernement pres la
Banque Nationale d'Haiti, ont procidd,,
conform6nment aux instructions rcgues du
Secretaire d'Etat des Finances, par d6peche
N. 102 du 14 Fevrier courant, a l'annula-
tion dans les livres de notre Etablissement,
des contre-Bons s'Ilevant A Quarante six
mile cent soixante six dollars 42 00 or
amrricain et Deux cent mille cent soixamte
g'rirdes 22/00 billets.
Les dits contre-Bons, suivant rapports
du Coimmissariat publids aux Moniti'urs, Nos.
77 ct Si des 25 Sp'embre et 9 Oc;obre
1907, sont frappes de forclusion par I'art!-
cle ii de la loi du Ier Aoit 1900.


Rouvei es Etrangeres



Dernieres D6peches

PARIS 31 Des intorma ions du g6n6ral
d'Amade, command t en chef des trou-
pes f1ancaises au Maroc, annongant qu'au
course d'une reconnaissance dins la region
des medakra un d6tachement de cavaliers
fut surprise par trois cents marocains et a
eu huit homines tu6s,y compris deux offi-
ciers et 12 bless6s.
LONDRES ier.- L'arm6e anglaise de vo-
lontaires est devenue une chose du pass ;
apres une existence de 49 ans, elle a 6td
remplacde par une arm6e territorial orga-
nis6e par le Secretaire de la guerre Hal-
dane.
Dans tout le pays les volontaires ont
celbredansleurs quarters gendraux respec-
tifs,leur derniere nuit de service par des di-
ners et des fetes.
SAN FRANCIsco 3I.- Le apeur a Pana-
ma a apporte aujourd'hui la nouvelle
qu'un volcan du Guatemala 6teint depuis
si longtemps qu'on en avait meme oublid
le nom, s'est rouvert recemment; son long


somnicil a pris in i y a tr is semlini.
avec un tl fracas et c;i crachant de tells
quanti:ns de laves que -lci habitants de San
Filipe n'ont df lcur salut qu'A ia faite.
En face t.iL nouv\'au volc in se trou:.'e le
Sant a ,Marti, vo!can qui, pcn.iant les 200
derniir.es ann:ies, a enseveliville sur ville.
BRLI.N 3 r.- Mine Malvene von Arnim,
sceur unique du prince de B3ismnirk, est
mote ici aujou:nd'hui A I'' Ae le 8r ans.
MlA.\W, ;1. Le Revdrend Prospero Mir-a
a Larco ,- Sanchez de la Barqueia,archev.-
que et primat de l'dgcisecatholiqueau Mexi-
que, est mort aujourd'hui deo suites d'u-
nle tongue maladie. Ii 6tait Aig, de 80 ans.
SEAT.TL.E \VASHINGTON 31.- On a an-
nonce que les automobiles pregnant part a
la Course de N \w York-Paris n'iraient pas
de Vald.z A Nomii Alaska, mais qu'ils s'em-
barqueraicnt ici par le premier navire en
partancce pour Vladivostock : les coureurs
ont rci aujour*d'huii avis ,qe !s voy-ges
devait sc continuur s ~ivant l'it in raire pri-
nitlivement trace. Eln co:-sdquence,b le
Thomas scras mis denmi :a bohrd du va-
peur Santa-CL'ra A d -,tination de Valdc/
d' o il rep. :1ira par ses propres imovens
pour re!oilndc !Lc Yuko i; dLes,.cndant almor.
la va!lce de cc ileuve, il dinlTera vcrs
Nomni Als:k.i.
Los ANG=:LOS 31. L'automobile italien
est arrive ici cc soni, il parnira d, muin ma-
tin pour San l:riancisco.
CARTER-WYOMING ; I. L'automobile
allcmand Pro:os a traver6e Carter ce soir,
il doit voyager pendant uic grande parties
de la nuit.
PARIS T- .\vr. -- Li visit du Pi sident
Flaiiircs : l'c mpl,:reur Nicolas aura lieu
vers le milieu d- Juiliet, elle sera suivie
de visited? a S:ocklholm, Christiania et Co-
penhague.
BERLIN Ier. -- La liste civil de l'emnpe-
reur qui est annuellemcunt de 3 930.000
dollars sera augmentec si la die'e prus-
sienne vote ie progei de lot qui va lii ntre
prochaint ment prdsentd a cet ctet.
ST PIIE'RSBOURG erG Un project de loi
ddposd sur les bureau de la Douma recia
me l'augmentation de I'inJe.nni:'. parle-

lnentaire.
Co:;sTANTI.\"Noii: icr. -- Une conspira-
tion dirigee contr e lSu'ran a etc decou-
verte par la por ce, pluisit-urs dirangers don't
le drog nan de I'amb.issde russe scraient
comiprou )is.
PaR .-- Rente' fiancgtise 96.60.
I.IAVRiE.- Le Prins Wi!!em Ier est ar-
rive aujourd'hui.
PARIs. La Chambre des D)dputes conti-
nue la discussion du pro;et de I'amnistie,
puis elle s'ajourna A jeudi. Elle avait valid
au d6but de la seance I'dlection de M. Fa-
bre A C'ermont Ferrand.
Le S6nat vota lier apres une d. inande
d'extrcme urgency lis credits suppl6men-
taires concernant l'cxp6dition du Maroc.
II reprit ensuite la discussion sur la devolu-
tion des biens eccl6siastiques qu'il conti-
nue aujourd'hui.
Le general d'Amade telegraphia qu'un
nouvel engagement eut lieu avec les Maro-
cains, tribu des Madakra, centre la cavalerie
compose de deux pelotons qui s'est trou-
vee en prdsence'de 300 marocains. L. cava-
lerie fut rapidement degag6e et l'ennemi
poursuivi furieusement. Nous avons eu 8
tues, don't 3 officers et 12 bless6s.
Le Prince et la princess de Galles sont
arrives A Paris hier soir. Le prince rendit
une visite aujourd'hui au Pr6sident de la
Republique.
WasIiiTON3 I. -M Charlemagne Tower,
ambassador amiricain a Berlin a donn6 sa
admission qui a dtd acceotee et prendra effect
au premier juin prochain.Li nomination de
son successeur, M. David Hill a ete remise
aujourd'hui au Senat pour son approbation.
NEW-YORK.- On estime qu'environ


__,-~n~e~P~- --LI ~---u~LUU~-PY~ c~e~m q__


---- Y-~ru~a~-~u-w


~--rrqLT. ~-SC--;~urrra~YIL~L~u~--*- --~


~--~~--. ;;~=~J


20 000ooo incurs abandonneroat 1
demCiiin premier avril. It rclam tl1t
mentation de leurs salaires.
NEWCASTLE, On-Tyne.- Le 2T a
ra lancd le premier des 3 cuirasI
liens commands A l'industrie
porter le non de ( Minasgeraes j.
BERLrN. L'incident Hill est c
cornmme compretement close
Rio DE JANEIRO Les oo00 cublia
v6s r6cemment pour les t'avaux da o
de fer Bresil-Bolivie se sout mutini i
a cause, disent-ils, de la fa )n don't i
et6 traits t bord du steamer It A
qui les transport au B:esil.
LONDRES. Un livre b anc pubhlK
gouvernement indique que les pro
ainglaises poor le retablissetneqt d
en Mltcedoine ont dte repouss4es par
les puissances interessees. Sit Edwied
cscretaire des affaires 6trangeres aei
nix ambassadeurs d'Angleterre p
B,3rlin, Rome, Vienne et St Persh
unie dilpcclhe danr laquelle i! exprimel
grct de ce disaccord et engigy, es puim
,ces A adopter uni aetitudi rdso'ue ea
Ie sultan et d'acc.:pter toute vropositiso
conipromi ttant en rienl'iiitgrite deal
quie Cette dedpche se termine par ces
((i les puissances n'adoptent pas cetre
iude, clles se declarcnt imipuisaatesi
cider quoique ce soit et le concert s
cessaire a l'obtention des formes q
d'exister.)
SEATTLE ( Washington ). L'au;o0
amiricaine est arrivee ici aujourd'h
bord du paqueboZ K City of Pueblah
nant de San Francisco.
ELY MERANDA. L'automobile f
eat parties de cette ville pour Golatidi
jourd'hui a 8 heures 30 do martin.



Banfue nalionatiiail
Assenbl6e G6nerale Ordi
MM. les actionnaires sont ca
quds en Assemblde g6norale ordii
ponri le 95 Mii prochain A troishe
de relev&, au Siege social, 6f,
1.0 la Cha:ssie d' \ntin, A Paris(.
:5 des Statuts. ).
Is'Asa2mrbl5d gn4rala-3 se co!0B
Ile tous les actionnaires propriii
ie dix acions au moins ( Art.l
Statiuts. )
Co:fornmernenta l'article 33 de
tuts, les tires devront 6tre d~p
jouirs au moinms avant la date do
union, A la Soci'tet generaled
[i iustriel cet Commnerdcil, 66, rue
Victoire, a Paris et a laanqaea
au-Prince.
Conltre le d pot de leurs litres,
!os actionnaires recevront ue.
d';Wdmission A l'Assemblde.
ORDRE DU JOOR :
Rappolts d i Conseil d'Ad
tion et des Comrmissaires, et
tion des Comptos de I'exere
Proposition 6manantd'
d'aclionnaires demriaidlifl
tion 'du Fonds de Pr6vo
qu'd concurrence de 100 t
tion.

A vendre
)aLs la rue Bianne-Foi O
une maison a 6tagQ, C0nQo
install ayant : au rez- j .eC
3 grande pieces et galerie!
tage, cinq chambres spacieus
communs, bassin. m
S'adresser A nos bureaul-
renseignements.








Chambres jarlaies
A Louer
S'adresser au .-, rue de la R'u



Sa Lt A 10
Meilleare Farmie
du 21,)dd4

Celle qui done le moilleur pain.
ni0 proiuit le plus de pain.
ionoune le pain ie plus blanc et
eplos 16ger,
C'.st la Pillsbury's Best de la
illsbury Washbura Flour Mils Co,-
inneapolis Minn.
Ern. CASTEBA. Rhprd enant

A vell(Idre
Uie propidtit a .ss z prtof,'nde situde
rue St.Honore.
S'adresser, .33, rue l:tpublici ine.
-m- e.--,m ,,,-,a..~m- _.n .
Joselpli Nadlal
Pon0I'-A17C-PI' lNCI,-:
AG;ENT I'(Ui llA Il TIA
IDE
JOHN SIMMONS COMPANY
NEW-YOII< U. S. A.
FABRICANT DI, TLUAU EN FER
ET ACCESSOls ES COMPLETE.
n1 ......
Cordonnerie Nouvelle


143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES EN TOUS GENRES
EN DEPOT, POUR LA VENTE


EN GROS ET DETAIL.
Execution prompted
commander, tant ici
Province.


des
qu'en


Formes a hommnes; 616gantes et
rationelles.
Chaussures de dames ( Derniere
node de Paris ) et le plus commode:
Khaussures pour enfants confection-
36esavecdesPeaux de toutes nuances
N'une selection et duree irrdprocha-
bles, a des prix avantageux.
Cirages, p1tes et liquides
Pour chaussures de routes nuances.


lanulacture de Talbacs

S. T. L.
f cains en piquets de 10 cigares
S des poussieres et Purete ga-
VENDUS COMME SUIT:
'armat No 0 25 cts. les 10 cigars
U 0' r2 'i( I .


Soit en detail
Format No I 0.05cts. pour2cigaies
S A* 2 0.03 cts. par piece
tar les ach ;t en gr s, les de-
suellt btiendront I'escomrpte

l)ept :
PLACE GEFFFRARD, No 138.


VIENT DE PARAITRE'
A L'IrflPRIMIIRIE DU -'MAT "
]ETUDE

Telmpe)ramient Ia;fi'I In
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOUR'DES

Au dernier cri., !!!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honneur d'annoncer a ses norn-
brCux clients do la Capitale et de la
province qu'il vient dose tranLf6rer de
la Rue desFronts Forts, avec son mtime
stock (d chaussures, d la aGrad'Rue
au No 153 avec l'inscription ci-dessus.
Lcs clients seront toujours servis-
dans les memes conditions ; c'est-a-
dire avoc les 5 'do d'escompte sur la
vente en gros; sai;s oubli(r I-s mn-
mes soins et la mme i ex;itcitide.
Ia Maison so chatge t( onjours doe f;i-
re prendre les mesurt'es dtomricile.
Port-au-Prince ( Haiti ).

LA MASON

J. CORDASCO
Iifoi~ me le public et ses clients en
paiticulier, qu'eile a transfdre son
Etablissenient de cordonnerie, de la
rue du Magasin do 1'Etat, au No 153 de
la Grand'Rue, presqu'en face de I'Ad-
ministration des Postes.
Conime par le pass6, la Maison pro-
met a ses clients, ainsi qu'Atous coux
qui vou'ront h'lionorer delleur con-
fiance, les mimes soins et la rmnme
ponctualite qu'ellea toujours apportds
dans l'exdcution des commander.
Port-au-Prince, 23 Mars 19)08.


KOLA
D F

KINGSTON
MACNISH'S KOLA I'UBE s
MACNISH'S a IRON BREW ,
En Vente
chez Catinat Fouchlard
Rue du Centre


A L'tELiACE
CORDONNERIE.
3E3. SEP'i3gE
42, Rue des Fronts-Forts.
CHAUSSURES EN DIPOT,POUR LA VENTE
Promptitude et soin aux comman-
des tant ici qu'en province.
Chaussures de Dame forme et tra-
vail toujours tout ce qu'il y a de plus
nouveaux.
Formes ambricaine et fran ;aise pour
Messieurs ; eldgantes et commodes.
Pour les enfants le plusA l'iise.
Travail solid execute avec
des peaux de premiera:marque.
Assurancede grand rabais.
PAtes, Cirages et Liquides


Pro uits Hyaii5i u pour la Toilelle


-S



4.-I


c0


a(I out it l'(p )idolrotve ae h 113
('011110 Ulne SOMJCS inUflve-
LA
hOUV( inicomiparablie on1 liii com-
muriiqull::tnt soni d~iciouxl par-
film. Ehi. e coIIleic v oe{c;t k ('{ du tei) cite est sOuveraine
cOntre 1c, 6,isp~' e* Is~h~ s~ruptions ,de la pelu.
stns bjistuth, itvicsible, Adhi
L itoplp.,be, prpart~e
,l''c ellentpou les person-
1!(-; (l31111 M ie ltLlltillt
.Il~ilc:. ii~;' -!, ,:i.!~iil ll-:I.~ son)t vo!liouh mit c'cmtribm" i't f t~tire d'eclle,
bas( do. Cr~rne Sim on,
pjf I ,( w I It- pl f~c lles
.11 1 Ut1 ) ~:IItiin f~. ~tt Stil V li)-'I teitller it aoin LIIIt'ii


tooul.- h, o l'pr

Agcer cG (Thn-rale ct DJ pc6t pour Haiti

MAT JSON JULS ,L&TILIL
Ru, e da cMcgacsibr? de l'Etoi, 9.'3


-S1* DE
ort-cl-P? ie-


PREPARATION


DES PEAUX :DE VIHGT-QUATRE (24) COULEURS.


CAPIACITIE 500) P'IAUX PAi' JOUR
PRIX )DES CHA USS URES COME SUIT:
Chevreau glac : Boutons; K: of 01 ;.,' por H!omrc ';t Daies 10 ( .Dix gdes)
Se 4 rc nmmandle e 10 ("?Dix gdes.)
Verni et couleurs: a < nRownandle 12 (douze gdes)
POUR ENANTS: .. . 6 six (gdes)


VIA'S DE ) ORDEA UX


Me6doc vieux, Iw i'Gooil
St Este' phe ( di L111- ), I0CilOn
Chamnpagne, pat caiss oll cit dt'Lal.


Chez G.
GRAND'RUE,


1'. 3.00
60.0


C:ordasco
(Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( Haiti )


MACHINES I COUiE "SiINGRl
Machines A main, A deux lils pour tailleurs et couturires avec base
en fer et accessoires complete bien dccords. Prixr.. .... 8 dollars
Machines & main, avec base on bois et couvertuies, accessoires a
pHsser et A broder, Ires l66gantes. Pri.c ... .... 12 dollars
La n ime, mieux decorde. Prix. ... .... 14 dollars
Machines g p6dales, pour cordonnier. Prix .... .3 dollars'
En vente : 134, GRAND'RUE ( Ouest).
G. CORDASCO


WON-"-- I~-Y-k PI -~- II -- -


m


. ( a i


9







.u~~ --~~~' -~ ~C


LA MAISON NICOLAS COROASCO

157, R mle' .pIli)d it l, I .


A su conqu(irir ei peu de termps
la preumire place tanPt a Poi l-:au-l' ii-
ce que dans la Piovince.
Le veritable succs dont elleja;nit
est dut au clhoix i ncoitparable e -es
modules :-ur fornmes t'ranctiscs el
amdricain(s d'une elc.inrce irrepto-
chablo et rdpoinlalnt l tIon les ca-
prices du bon gotit.


lu"ls -;es iludt cSE'xis
tauit en li'Ll en toii-
le pci; I t poinm e t Jar g su I -
~1ii ti ifls I ilrid cki tri--
mlo les p1 n diffici sjI;


A veind(1

Unie demi douain-e doe tuou!-s poUrI
sulr.-d'orge.
S'iad.e;ss;cr au No. .i de I'avenue
.icn Br own.
- .-

Iil ear8 to' F. 'Jivrl,10
o7-1 i T R As -.uGA|.IT-. eTrl E ou.
Sp6cialit6s F. Bruno :
Po '.re p UZis.ian lcontrod6maa I I' ison i
prurigo, .sueur dos pieds--- La boite P. '1
Siop antiashmatique, rcm(!deci'icace
centre los accs d'asthrae et les toux
requentes le flacon ; P : 1. 50.
SConsultaions gratuites :
i- ardi et Jeudi dei3 A 9 heures du martin
par l- Doctear. N. THOMAS.

DI)" ilob rt E. EWALD
CHIRURG IEN-DENTI STE


PYIBII~E~LII-PT--- -~1~- aJB~C~C~(L--ZEI)


et la modicite e i s ,s prix cst accessible a t t e.s les courses.
Toutes les persom'ioes ( lui L i: tr.)'i\eraiei t plas ',i so c3Iauser da s 1 magaIsinl
seront satisfaitles ilans Ie., 214 h'cure, par uto article fait sur measures.
N. 13 La )maison, p1)'t chagC, r, sau prewdre lcs measures, los persoinecs qui
ne peuvent s'y rendre.
II suffit de lui envoyer une chlaussure allant bieiS, ou sinon lui signaler les
d6fauts.
Les chaussures n alitit jjs bion scro.lt areo mplacees par d'autres, rectifies d'a-
prs ls l obse vatioiis fouunies.
La faculty diu tour ( st )ernaisie da:is le i 2ri licures ai) la livrai on. Si
les chaussures out et6 portees ou ne sont pas a l'tlat coin)let de neuf elle--sctont
rigoureusement refusees.
La maison defie toute concurrence, et envoie franco en pro-
vince.
AVIS. La Maisoti a nouvellement re(;u un assortiment incomparable de
peau : vean verni, vache vernie, vAche .noire, veau satinS, knegaroo, chevreaux
glaces noir, jauues, champagnes, rouge::, etc', etc-
Vente en gros et en details
Les clients ftouveront a pa riir d'aujurd'liui touits so"rtes d foiirnituIres
pour cUortldoI erie it des ptrix ex,(essi\vemnfl t 6l1 uits.
Ces prix exceplionnels ne sont olbtet ns ,que p:trce que la maison ne faith plus
ses alfaires q ie ldirectei neiit avec los f .lb i'(iqLu s d pe.tux et (de four nit: res, (dls
Etats-Uins tells que: tiriants, ucllits, iteots, clous, elastiques, llt pour miachiiics
et pour cortdonaiers.
Machines a coudre Singer"
Pour c i )oniers, l tail'i:Ars et couturieres. Diemander catalogue et rensei-
gnements.
La m'ison a:copleo t, ites I-s commrandes qui lui sont faites en ce qui concer-
ne li cordolnnierie.
On y trouvera dets emipeigries, pour liammers, ferrmnes et de toutes pointures,
travail-e ; avec i n grald soini. Couare excessivemnent Kodass D.
Avis aux marchands de chaussures
A Pai ir tie ce jour, la Maison se charge d'exkcuter les commandes de chaus-
sures qui lui seront faites avec un gran I rabais de prix.
Dam trit er reoseignements A cet 6gar. et le catalogue qui vous sera envoy
franco.


OCULISTES ..


SVERRES BLANCS, BLEUS, FUMEs,
JAUNES, du Dr Ficuzal et du Dr Motais.
VERRES BICONCAVES, BICON-
VEXES, PARISCOPIQUES CONCAVES, PA-
RISCOPIQUES CONVEXES.
Assortiment completes foyers
VERRES JAUNES, FUMAS, BLEUS,
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriques, concaves
et convexes.
Assortment d'axes complete.
Chez A. DE MATTERS.


La

Redaction du "Matin"
O/re d ses lecteurs les Trois Volumes
DE
EDMOND DEMOLINS
Au prix de Librairie
Francs 3.50 ou P. 0.70 or.
A-t-on int6ert
A s'emparer du Pouvoir
A quoi tient la sup6riorite
des Anglo-Saxons.-
L'Education Nouvelle
EN VENTE A L'IMPRIMERIE DU Martin.


Diplirn d Li Philadelphia Dental abricant de chaussures
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery,. La Manufacu,;e a toujours ena
Mein-bre diploaml d i ,Philadelphia ) pit un g.ran stock,-- pour la veil
School of Anatomy.o aPi g-ros tl dtail,- de chaussurest
I)e retour .a Iolit iu-l'l i)ce annioiice tous geilres pour
i ses clients en particular et aiu p-ENFATS
blic en general ( qi'i! se tieatit leur dlis-
position. Les commandos des comrnereai
.- -- Jt -^ '~ ~ ~~i7! .-. ^!, -i *r .,~* ., K


Meme adresse :
7, IUEl AMIRICAINE."
en facEr 3. Euj. ,l L.pinasse, b;,iiquier.


M aisn F. BRUNES.
195 (GBAND'RUE 195
Di, ig@e par



And:'"I 'rvm-bre re la Sccieid Philan-
throp ique des naelres tPil;!ur, de Paris
~Vi t *L'' i ; v :ne ^ ir ch ix d'A
toifcds *.il onbile, c:a il :p:,aca, chevio
eo, cthev te pour deil;, i:. !~R:;comm ran-
de p':t! i~ri ~ r :nt 5 si ciicntAle unr
bebl' c(!:C, ti-o:i ,e co' :-.e e mir.
de gilets de f-antaise e t i.- pique d
Loute beauty.
Specialit- de Costumes de no-
ces.- Coupe-' Franc:dse, Anglaise et
Americaine de la .i-ri-To perlectioa.
La maison conftc.ionat aussi des Cos-
tumes militaircs, habits brodls
dolmans, tunicquas, habits car-
is,. rs.c sto, d& toas grades.
-~~~~~ i W~f_

Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installee A
i'Ecole des Arts et Metiers, ancienne-
ment Maison Centiale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a 1'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son dep6t un bon
stock de chapeaux de paille sup6rieurs
pouvant satisfaire les gotils les plus
difficiles; malgr6 cos avantages elle
met ses chapeaux en vente A un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qu'elle est la soule qui en confec-
tiotne A Port-au-Prince et ce, avec le
concourse d'ouvribres venues expres-
s6ment de l'Etranger.
La fabrique rlpare aussi toutes sor-
te. de chapeaux. Bon march excep-
tionatl. i


.Ao i Iu te ur pouui(ront etre execu
ians une semaiie A peu prbs.
23, rue des Fronts-Forts, 23


\I.


PORT-AU-Pl u n ( L HAITI)



A. ue latteis e( [CI


39, Rue du Magasin de 'Etat
Maison fondle en 188.
Bijo-uterie, Orfevrerie. Gravui
ViLiit (Id recevoic des arti(t-s de pa
' ,imerie pour ies go ,ts les j.'us diffid
i-. 1. Ss ip;irf; Ins exquis el rares d'c
i icat s -e pcdi trante qu'ell- otfie ai
I .' s siut dte veritables petite me,
veiiles.
T.,e. ier:i5eK s mutrques qui charmnie
:f toiOt Paris sont 'ibez Matteis:
Son Sourire, Floramy,, TrIfoia l'I
Cyclamen, Vivitz, etc.
.La mmalon a toujours un grand
iorntuen t de bijouterie, argete.
Liba:lor-s do ieus genres, parfumeit
i;etietos, mouitri'es or et argent, pen
i,.s garanfties.
SpFialiUtsc: bagues fran-aais e en
lanss U partir de P. 00, alihanc0
18 KA a .glaises et francaises surto
made, Service d'argenterie col
pour marriages.
Tousles articles vendus par la
son sont garantis.
Achat de diamants, pierres pt
ses et vieiile bijouterie a des pril
tageux. Dernier cri : Lunettes ija
Contre remise de Deux, dl
timbres-poste d'Haiti, la aiisofl
tdis envoie franc de port sous pli r
mandd dans toute les villes de la
blique: Lunettes ou Lorgnons en
inoxydables, selon les pcescriptions
Docteurs on instructions des ace

Tibere Zephirin Be
Fabricart de chaussur
Rue Tiremasse, facade Nord do
Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALIT :
PANTOUFL.ES I~


~~___ IY~LI-PN Y-I-~-Y- ~-~-~-21


!


Iff-


---^-

Chapeaux 1


Chapeaux I
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUR :Z CHEZ

,tS 1 SA N ILIAN
Le coiffeur artislo, qui vie1t avec
concou :- d'ud chaplior re narqurl h
NM. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX 1
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les gocts et pour toot
ies bourses.

Franeisco DESi SE