<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00299
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 30, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00299

Full Text



LUND!, 30 MABS 19o8.


?4 A1piNEEc N- 302


J


QUOTIDIEN


kBOMNMENITS

PA~f i ois Une Gourde D'ALVANC

DpkjRTEMIxZNT. & Qk & u.kGXN.


Yrstis de poste 6n *us.

Pour tout ce qui concerele 1'Administration
-Omlm.BIU-' pllllP,,BIBL~Cl~~~


c"~l~laem~crit3t gfdtcdx~l ~ .,~

lItDACTION-ADMINISTRATION
451 R UN OUX, 45


LE NUMtLRO 10 CENTIMiS.

Les abouncments partent du ite. et di xn
mtois et trat payables dQ'avancc


Lot m.anusdCits inuir6s or Os on sot pas rmls.


du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE 4, Rue Roux cn Bonne-Foi.


A PROPOS DES DERNIERS IEVENEMEINTS


GRANDEUR POLITIQUE

DECADENCE ECONOMIQUE


J'ai essay de montrer, par un coup-
d'eil rapide sur la march de nos 6ve-
nements p-litiques depuis l'lndepen-
dance national, comment le Nord
s'est, A l'origine, abstenu de se m n-
ler aux changemeats de gouverne-
ment; comment, A cause de sa for-
mation sociale diffdrente, il s'est se-
par6, ou essay de le fire, de la vie
politique des autres points du pays;
comment ii a pu reussir, A certain
moments et pour temperer en quel-
que sorte la fr4quence des mouve-
ments insurrectionnels, A imposer des
chefs au pays, tells que Guerrier et
iPierrot; et comment enfin, les preoc-
cupations politiques 1'absorbant d,
plus en plus, it a pu arriver A y ac-
qu&ir une situation netteinent pi6-
ponderante.
Ce que je n'ai p is encore dit, et ce
que je do:s dire tout d suite pour
fixer 'attention du lecteur, c'est que
loccupation de la politique par tl
Nord s'est rdalisee, bien que gra:e
la supdriorit:issoci ie que nous avons
d6jt vue,- s'est rdalis6e au dd:r.ment
de c lie supdrioritd. En effet, ce ii'es
plus la vie privde qui est pr6dominan-
tedans le Nord, c'est la vie public lue.
Nous avons vu comment la su:,6-
riorith ,conomique du, Nord, au fort
de la colonisation franc ;ise et durani
nos premieres administrations, s'esti
fccus6e par des chiffres; le Cap est
rest longtemps iotre premier centre
de production. II en est aujoud'hai le
8cond, grace au ddueloppement agrico-
e de Port au-Prince, et tend dievenir
SLroisie, grdee 4 celui de Jacmel.
Sserait facile, j'inagine, et int6res-
sautaussi de consider la force pro-
duclive du Nord parallelement au de-
ge ppeUnent de sa participation A la
depublique : i est certain que ces
deu phBrnomenes se sont manifests
ase as invrse l'un de l'aurre. J'ai
Oas les yeux un travail de statistique


fait dans ce sens par mon excellent
ami Candelon Rigaud pour les six an-
nees 1899 A 1904 ; ce travail vient A
point pour me servir de d6monstra-
tion. I1 en ressor' d'abord qje Port-
au-Prince'qui, en 1790, comptait pres
de 50 su series en blanc de moins
que 1 Cap, plus de 900 usines caf6ie-
res en moins 4galement, et qui ex-
portait 16 millions do livres de cafe
de moins que le Cap,- se trouve au-
jourd'hui contribaer dans la propor-
tion de 20, 08 pour cent dans les re-
cettes en or de la Republique, et le
Cap, dans celie de 15, 75 pour cent.
Voici quelles ont e4t ces recettes:


Port-au-Prince


1899 P.
1900 ,
1901
1902- ,.
1903- "
1904 -
Toltax : P


538.885,98
580.187,95
510 92 59
521.775,36
650.433,42
742.850,96
3 575.076 26


Cap-Haitien
P. 411.792,86
, 515.428.18
& 387 702,72
7 362861,21
a 448.534,62
a 564 687,22
P.2 721 006,81


Si, des recettes en or qui peuvent
servir A.mesurer la force productive
,les difftren's points du pay puis-
qu'elles sont principalem mt consti-
tu~es par l4s droits d'exportaiion,
nous passons aux recettes -en mon-
naie national, qui peuvent servir A
mesurer le degree do d6veloppement3
commercial, puisqu'elles sont princi-
palement constitutes par les droits
d'importation,nous trouvons que Port-
au-Prince product 40,42 pour cent de
ces reeettes, et le Cap, 14,62 pour
cent..Or, en 1790, le movement com-
mercial se traduisait dans le port du
Cap, par une entrde de 434 navires
centre 209 pour Port-au-Prince, et
une sortie de 436 navires centre 474.
Voici les chiftres des recettes A l'im-
portation :


Port-au-Prince


1899-
1900 -
1901-
1902-
1903-
1904-


1.:147 536,14
1.812.428,01
1.441.473,30
771.68640
1.100 155,60
886 305,28


Cap-Haiticn
P. 44.-169.07
, 650.374,78
( 43L.649,33
( 287 529,91
c 429.456.94
. 338.446,46


,ous extrayons de La Scintilla Electrica :
R evolution dans la R6publi-
crue d'Haiti


Totaux P. 7.159.284,73 P. 2.581.626,49 Le Prdsident NORD ALEXIS save le TPays
Voilh les chiffres, nous avons vu les Beaucoup de te!lgrammes et correspon-
faits ; A l'observateur consciencieux dances des journaux d'Hai'ti nous ont in-
de conclure torm6 qu'un group de macontents ayant
O leur tete Antenor Firmin ont chercht a
On aura peut-etre quelque tendance renvers6 le just et loyal Gouvere:nent
A vouloir s'expPiquer cet accroisse- actuel en excitant la guerre civil.
ment relatif de Port-au-Prince par sa dMoi, j'ai vcu plusieurs annees dans cet-
situation de capital du pays. On au- te florissante R6publique et particuliere-
rait tort, car, au fur et A nr.esure du meant dans la villedu Cap-Haitien; je puis,
d4clin 4conomique do Cap, tant ap avec connaissance de cause, parler et infor-
point de vue de la production qu'A mer le public de l'actuel movement in-
celui du commerce, nous voyons Jac- surrectionnel.
mel contribuer dans une proportion Le President d'Haiti, le Gendral Nord
de 15.02 pour cent (-53 centimes de Alexis, natif du Cap-Haiticn, hoinme in-
moins que le Cap ) dao i le- recett es
emoi s que le ap ) ns1790 i prodei- tgre et honnete, a eid pendant plusieurs
en or, alors que, ein 1790, i odi an6es DCligu6 dans le ddpar etnent du
sait 25 millions de livres de cafe de Nord. Aimi et estim de tous, fit par ac-
moins que le Cap ; actuellemnint, cos claimaion populaire en 1902, nonmm Prd-
deux points sont franchement concur- silent d'Haiti.
rents pour la production cafeira : la Le general Antenor Firmin qui jusqu'a-
difftr~.nce entire eux, dtrant Iexeri- lors ,ait iinistre Alil enipotentiaire d'Haiti
ce 1903-190i. n'a et que d'u miillion eu France, ne voyant pas d'un bon ceil
et quart de livres en faveur du Cap; et ceite nomination a entraind le Pays dans
poutr exercisee 1902-1903. Jacmel a I guerre ciile arrogant lesol fenile d'Han-
produit plus d'un d mi mllon d ti du sang de ses compatriots. Vaine-
vres en plus. ment ananrtis plusieurs fois ; il prit le
Au point de vue commercial, nou-; chemin de l'exil et s'arreta A St Th.mas.
pouvons aussi noter pour les Cayes II est n6cessaire de noter que pmndait
un d6veloppement rdlativernnt rapi- les cinq annees d'administration d i gind-
do, au regard dc\ celui du Cap. La ca- ral Nord Alexis, la Rdpublique d'Haiti
pitale du sud qui,contre les 434 navi- est arrive A un haut degr6 de developpe-
res enItros au Cap on -1790, n'en rece- meant. Ayant beaucoup d'expdrience, tou-
vait que 120, et 174 de sortis contrp tes ses actions ont 6t6 ma.quees de la plus
436, contrilrue en ce moment A 9,21 large justice il a beaucoup encourage
pour cent ldans les recettes en mon- l'instruciion et les industries.
naie nation.ale et vient imm6diatement Pro!dgeant 1'inieret de son people, il a
apres le Cap qu'elle suit et serre de argi le commerce avec l'edranger, a pro-
t[bs pres sur le terrain commercial,- tdg6 la construction de diverse lignes de
tout comme .Jacmel menace de le dis- chemin de fer et bient6t les villes de la R&-
tancer sur le terrain de la production publique seront rcli6es.
caf6eire. La flottille de guerre qui n'existait plus
Sa 6t reconstruite,et c'est pour celA que ce
people haitien l'a appeld a just titre le
L'administration du a 1Matin s second Sauveur de la Patrie.
rappelle aux abonnr s de la Ca- Tout faisait prevoir que cette periode
pitale qu'ils ne doivent rien ver- de paix devait e:re durable, quand le Gd-
ser, abonnements ou autres neral Antenor Firmin, repris de sa vieil-
que sur.REfUTSIMS PRIMItS et le ambition et montrant par IA n'avoir au-
sign6s de M. ;1'iainisatrateur cun int&ert ni amour poor sa patrie, a dd-


4


de cheque


-win ,-~~~U;ply I~lB S~ral__ellg~Y~P3~- ~ ~ ~ r RL4~~i~ ( Y~-W~i~iE$~gS


POV.#.Tc~-AU-PRINCE (flAJTI)










barque au conlmencement du inoi de J.an-
vierclandestinementi sur tl11 des points delay
Rdpublique acconmpagn6 de qJclques exiles
et tenta un movement insurrcctionnel
centre le Gouvernement.
Les troupes du Gouvernement merchant
de victoires en victoires et Ic gdndral A.
Firmin vaincu, est entrd plans le consulate
de France et sera forced de p rtir de nou-
veau pour 1'cxil avec un 6ternel records
de conscience de son second acte de trahi-
son et d'ambition.
Tousles journaux d'ici unanimnement, ap
prouvent l'dnergie du G6ndral Nord A'exis
et ddplorent vivement l'ingerence de quel-
ques eirangers qui ont comnmenci A rom-
pre la serenity de la florissante Rdpubli
que.
ILARIO CIANCIULLI.
Une bonne fortune
Nous annoncons l'arrivde d'un home
cdlebre qui vicnt mettre ses ficultds au ser-
vice de la population.
C'est un maitre en matirre de traitement
oriental et de gudrison naturelle. Son tra-
vail se recommande de lui-meme, d'apres
les nombreux certificats qui nous sont pas-
ses sous les yeux.
La mdthode de ce merveilleux hindou
est aussi des plus s;imples et les succes
considdrables.
On le trouvera A l'H6tcl Bellevue tous
les jours de 9 heures du martin a 8 hcures
du soir.
Administration pos'ale
SERVICE INTiERIEXUR
Lettres rccommanddes en souffr'ance
Monsieur A. S. Gautier, Francois Jn
Charles, Granville Leroy, Jean de Dieu Dd-
sir, Joseph Cantave, Laurent Bernier, Ho-
relle Jdr6me, Desaix Dannel, Louis Min-
ville, Lamarre Gaspard, Ldonce Tressaut,
Ernesr Sam, Capitaine Thiogene 'Leveille,
Mademoiselle Grazella Magny, Idelette Bel-
fong, Madame Michel Bclfong, Noclzim In
Baptiste, Marie Desir, Anna Node, Miche-
lia Ls.,Hyacinthe, Anacia Latapier, Vve
Ulysse, Oriole.
Port-au-Prince, le 30 Mars 1908
Depart
Flier est parti le ss 'Prins Willem III
avec les pas-agers suivants p-our
New-York Mr Philip H. Patchin, E.
G. W. Ferguson, l'Prc Jan, MichelKouri,
Georges Chanin.
RENSEIGNEMENTS
METEfOROLOGIQUES

lObser-vatoiire
DU
SEMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

DIMANCHE 29 MARS


Baronaitre A midi

Teuip6rature m niazimum


763 ,m/n'4
I9,8
320 5


Moyenne diurne de la temperature 230,6
Le ciel tres covert le matin s'est 6clair-
ci de 9 h. A 3 h. de l'apres-midi, pour re-
devenir nuageux. <,
De 8 h. 20 m. A 8 h. 50 orage et
pluie : 29,5"n/".
Cette pluie a amen6 une forte baisse
dans la temperature.
Le barometreen baisse depuis deux jours,
est remont6 dans la soiree.
Un peu d'agitation sismique dans la soi-
ree et dans la nuit.
R. BALTENWECK


Le vrai Calvino
Nots compldt.ons no:re inf-ortnarion de
siumedi conccrnant les .spt terrorists exe-
cutes en Russie, en donnant ce nouveau
detail.
O-A a decouvert que le dVnommd Calvi-
no, qui se fa:sait passer pour un journalist
ialicn, n'dti;t qu'un juif polonais. C'est
avec des papers au nom de Calvino qu'il
avait rdussi A trompp r l'amb.ssade d'Itaiie.
Ce n'cst que samedi que la v6ritd a 6td dd-
couverte et l'ambasuad, ur a itnmmdiatement
inform lecs autoritts russes. Le veritable
Calvino habite en ce moment Modl.ne.
Avant son execution, le soi-disant jour-
naliste a avoud avoir dtd charge de lancer
une bombe dans la salle des stances du
conseil de l'empire pendant que M. Stoly-
pine y donnerait lecture de sa declaration
ministdrielle. Le premier ministry n'ayant
pu assister A la stance, le terrorist remit
l'exdcution de son crime a vendredi der-
nier pendant une reception au ministrre de
la justice. Fort heureusement, il fut arrete
deux jours avant.
Son arrestation a donnd lieu a un 6chan-
go de nnmbreuses d6peches entire Saint-P-
tersbourg et Rome. On croit que ce mise-
rable avait vold les papers du veritable
Calvino.
Saint Joseph
Le curd de Sint-Joseph remercie trs sin-
cirement touted les personnel qui lui ont
apportd le concour le plus efficace et le pluss
ddvou6 pour la continuation des travaux de
son dglise, et les pried'assister A une messe
solennelle qu'il ch.ntera i leur intenion
deliain mardi 31 m irs A six leures.
La cl6tnre du mois de Saint-Josepli aura
lieu, le soir A 6 heures 40.
Le prix du bonheur
Existe-t-il sur la terre un home qui
soit partaitement heureux ? Une d6peche
de Geneve aux journa-x nous announce, en
tout cas, que, dans le canton d'Argovie
( Suisse ), se trouve un nomme Johann
Schmidt nui a la pretention d'approcher le
plus pres'de cet iddal.
Sur la porte de la mason est dcrit en
gros caract.res : c Ici demeure l'homme le
plus heureux du monde. i
Schmidt, qui est igd de cinquante-cinq
ans, a declared au course d'une interview.
Je vous mets au ddfi de trouver un
hoinme qui soit plus heureux que moi. le
n'ai jamais travaille, je ne me su;s iamais
marie, je n'ai jamais det malade et je n'ai
-imais ete inquiet de l'avenir. Je mange
bien, bois de menme et n'eprouve aucune
peine A dormir. Que puis-je'ddsirerde plus'?
Tout jeune, A la suite de la mort de son
p.re, Schmidt fat laissd seul sur terre avec
une rente de 25 francs par semaine et une
petite mason qu'il n'a jamais cessd d'habi-
ter.
Morale, 11 faut savoir se contenter de
peu pour etre heureux.
Notre nouveau representant a
Sa ato-Domingo
C'est M. Jules Lizaire, le distingue chef
de division au Ddparrement des Relations
Exterieures qui dolt reprdsenter la Rdpu-
blique a Saint-Domingue, avec le titre de
charge d'affaires. M. Lizaire ira par le
steamer Prxsident, presenter ses lettres de
creance.
Le choix que vient de faire le aouver-
nement est des plus 'heureux, M. Jules
Lizaire 6tant bien connu pour sa correc-
tion, ses manieres courtoises et sa connai-
naissance parfaite de tous les usages di-
plomatiques.
Pres du Cabinet de Santo-Domingo, il
continuera l'oeuvre poursuivie avec tant
de tact par M Borno, oeuvre dont les rd-
sultats out etd d'un heureux effet sur nos
relations avec la Republique-scour,


BOITE AUX LETTRES

Port-au-Prince, 30 Mars 1908.
Au Directeur du SaCnlin
Monsieur le Directeur,
Ju~qu'ici je n'avais pas cru utile de pro-
test r centre l,-s insanitdi du Gedntral N6-
rettk, public.s par votre estimable journal
et rclat'V s au ro'e quc j'au ais jonu dans
la conspiration etoutf'c le 15 Mars. J'avais
cra que le simple bon sens suftirai it fire
comprendre At tout le monde le caractere
fantaisiste et mcnsonger d'assertions venant
d'un advcr-aire in.dress" a tout d6figurer
et A discriditer lc Gouvernement.
Comment, par example, sans etre stupid,
s'arr&ter Acroire un seul instant que j'aurais
declare a Ndretre que Ie Prdsident d'Haiti
m'avait dit a de me preparer pour me bat-
tre avec les Blancs ? ? ? Si j'avais eu A
ine fire bicn venir de ce consp'rateur, je
ii'aurais pa; chowii une inv\n:ioii aussi rt
dicule, aussi ddnuee de vraisemblance,
aussi conitrairc auxsentii:nts connus et au
long pa'se du Gcndral Nord A'cxis.
On com1prCend apres cela que je n'ai pas
jugc, necessaire de m'occuper de l'intervicw
publiee par Ie .ICatin
Mais la propaganda crimincile et a:ii-
patriotique d:s ennemis d; Gouverne-
rcnt feinint de prcndre iH)pour vrite des
calomnics dvidcivcs et sc donn.nt libre
carrnire, je viens oppos.r ici le plus former
denenti aux asertions de Nhrctte, centre
qui je depose aujourd'hui une plainte en-
tre les mains du Con:mnissiire du Gouver
nemeni.
Veuillcz agrecr, Monsieur lc Directeur.
nies salutations emprcssees.
J. A. COI(:OU.


N0uIveiles Etrafllgres


Dernieres D6peches

ToIuo 28.- Le conseil privd de Corde
a de nouveau maniteste s's sentiments an-
ti-japonais en demandant le remplacemrent
des troupes japonaises par des conscrits co
reens et le renvoi des officers japonais.
BERLIs 28 L'empcreur Guillaume a
ecrit dircctement au Prcdidiet Roosevclt au
sujet del'incident Hlull. Aucune information
n'a pu etre obtenue A Wilhelmstrasse.
PARIS. Rente franchise : 96. 5o.
Le Conseil des ministres s'est rduni ce
matin a I'Elysee sous la presidence de M.
Fallieres. Le Gineral Picquart communi-
qua des depeches du g6n3ral d'Amade don't
une indique les progres de la pacification,
une autre completant les indications antd-
rieures du commandant du corps exp6di-
tionnaire au sujet du combat du 15 mars.
Le Conseil ensuite autorisa le ministry de
l'Instruction publique A repondre lundi A la
Chambre A la question que doit poser M.
Menier au sujet du conflict qui a dclat6 en-
tre M. Claretie et des auteurs, M. Claretie
refusant de faire rdp6ter une piece apres
1'avoir accepted.
Hier la Chambre apres un debt mou-
vement6 auquel prirent par M. M. Jau-
res, Clemenceau, le general Picquart, Thom-
son, Ribot, Pichon et Doumerque vota par
468 voix centre 6o, les credits relatifs au
Maroc. Seance lundi
Le Senat continue la discussion de la dd-
volution des biens ecclesiastiques et s'ajour-
na a mardi.
Le general de brigade retrait6 Gudrin est
deced&.
BERLIN 28.- On dit que l'empereur
Guillaume a decide de faire part au Prsi -
dent Roosevelt de son opinion sur M. Hill
au moyen d'nne lettre personnelle. Cette


lettre envoyee par I'intcer"ddi1Ui i
bassade amenricaine A Berlin est'
en route. Comme elle ne pourra
Washington que dans le courantt
maine proclhane, son contenu
yd aujourd'hui au Pr6sident
une dpi'che chiffree. Le president
maintenant au courant de la
objections de i'empereur. Dans
Guillaume II ne cache pas que s
gement d'idde s'est opdrd au con
niers cinq mois. La nomination
avait en effet die acceptde au mMii
vembre dernier.Depuiscette dpoq
cipalement au course des 4 derni.
nes, des informations congernant:
ne de M. Hill sont arriv6cs a
informations ayant dti confirmdee-
personnes disungudes qui accomp
le prince Henri dans son voyage auti
Unis, I'empereur ddcida d'lnforme if
diatement le prIsident Roosevelt de
changement de decision.
PARIs 28. Le Prince Na.hhiioto,
sin de I'empereur du Japon Lst arrive'
jourd'hui A Paris. Son sdjour en i
sera de deux ou trois ans pendant
quels il se consacrera a l'6tude de Il'
franCaise ; ce prince qui a le grae
gnd6ral dans I armne japonaise a pris
a la camp.agne de Mandchourie. Oai
nonce egalement qu'un autre membl
la famille imperiale, le prince Fushimi
royasu est arrive en l.:urope pour y a
pl'ter ses dtudes militaires.
LONDRES 28. Les Bulletins
chaque jour pour renseigner le pub
la sant6 de sir Henry CampbAll
mann, le premier ministry anglais
peu les uns des autres, aucun d'eur
dique une anmelioration ; celui dece-
dit: II y a peu de changeimnt dans
du premier ministry ; le malade a
une bonne nuit et ses forces n'oim
diminu.



ElecitrotPranpie


L'Application technique de 1'I
cite au traitement des maladies,!
un proced6 rationnel au plus hl
g7te de la Science moderne, et
ce surtout dans les afleclions u
specialement res Eudom6trites,les
writes, Catarrhes, llmorrhagie,
leurs, Erosions, Cellulites et
ces, Fongosites, Salpingites, O
suites de fausses couches ou d
ches mal soignres, 1Dplac8e.
Polypes, Fibromes, etc, ; et d
affections gdnito- rinaires splcl
I'homme.
Ce procde, part son
dans la cure de ces affecti
peu coftteux : il preserve les
des dangers inhdrents (Chlo
Ether et les suites facheusr.
la mort apres I'opdrationi chI
aux operations chirurgical
qudes faute de savoir mieui
disant guerir ces affections.

Doeteur C. GA
M9DECIN, CHIRURGIl
ACCOUCHEUR $
Dipldmd de 1' UniversilU de
(Etats-Unis)
Cabinet d'Electroth
51, RUE FEIROU, 5M,
Port-au-Prince -
Consultations et traiM
De 8 heures a Ii heu -
De a here & 5 hrs. a -l.,_


_ _I_ __ P _1 I









jose&ph IN;1(IaI
POHT-AU-PBUINGE.
S AGeNT POURN tHAiTI

5 IM .ONLSCO T%'M ?ANY

FABRICANT 1)1. :,jF1YAII EN VER


donnerie NMsmivelle

6. B~ fI~EOlA
1t43, GRAND'RUE, -143
PORT-A U-PRING 1E
CHA USSURES EN TOUS GENRES
I DWPT, POUR LA VENTE b
EN GROS ET DETAIL.
Exdcutiofl prcmpt.e des
.0ommafdes, t-aiti ici qu'en
Pro-t 'e- a
Forms A Irlin;c ; 61.6anteS et
'nelles.d
dSd
.Chaussures tie d Imes ( Der'nilre
de ~i/a6 ) e le j;us commotle:
es puiU p c!4-Ijts co!if(ction-fl
aveC .lc~:; Pen .'.' .;jiutes nyu ncec~s
s61ectiuol) e :1!11 proclia-
A des puit -iti eiut ilt'1X .
Cirages, pdtes et li quides
Pour chau.~rui 1 loJ- ieus lLa-lcS.


uIado e UG T abacs
TP
E


wlricans en paqi.t.ts de 10 cigares
ari des poussiL'ro.s et Puretd ga-
VENDUS COME SUIT :
'Format No 1 0 25cts. les 10 cigares
S "2 0.30 3 10
Soil el ddlail
Format No 1 0.05cts. 1)our2 cigars
a 2 0.03cts. par piece
Pourles ach its en gros, les de-
tants obtiendront 1'escompte
tielle.
il pot :
PLACE GEFR1AI{I, N 1-38.

EA VENDE
SBon vin de Bordeaux
" chez Alexis Benoit
3, 113 UE BONNE FOI.



SCORDONNERIE.

42, Rre des Fronts-Forts.
URE-S EN DEP6T,POUR LA VENTE
aptitudee et soin ax comman-
i l ici qu'en province.
iure d,le Dame forme ct tra-
iStjor toult ce qu'il y a de plus
PRmes americaine et francaise pourt
eWrs; 61 gantes et commodes.
leaeifants le plusah 'aisc.
imVal solid execute avec
sar I1 de Ppremidrejmarque.
LtYseance grand rabais.
f" -S, Cirages et Liquides


r
C
t]
q


VYINT DE PARAITRE
A L'iMPRIMi'RIE DU -' MAT N"
IETUDE
'IempltIr lUent l:ili l I
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DEUX GOURDES

Au dernier cri 1!!
FABRICATION DE CHAUSSURES
D. FERRARI
A l'honneur d'annoncer A ses nom-
brcx clients de la Capitale et de la
provii.ce qut'ilvient dese transf6rer de
.a Pu.e les Fronts Forts, avec son m,'ne
stock dcl chaussures, d la Gr nd'Rue
au N" 153 avec l'inscription ci-dessus.
Lcs clients seront toujours servis
dans les memes conditions ; c'est-.-
dire avic les 5 /'o d'escompto sur la
vente cn gros ; sans oublier 1h s mn-
mes soins e't la m0nme exactitude.
Li Mlaison so c havgo loiijours de f ii-
re prendro les 1neuris ia domiicile.
'ort-au-Prince ( lHaiti ).
LA MASON

J. COHI0 DASCO
lfif-3rlno le public el ses clients en
pailiculier, q(u'elld a transftrd son
Ettiblissem1nnt do cordonnerie, de la
ue du MIgasin de t'Etat, au No 15:3 de
a Gtrav-d'Rlue, presqu'en face de 1'Ad-
ninistration des, Postcs.
Coming par le pss6, la Maison pro-
net A ses (!ients, ainsi qu'Atols ceux
qui voudront I'honorer de leur con-
iance, les miemes soins et la rry.me
)oncttualitac qu'ellea toujours apporths
plans l'execution des commander.
Port-au-Prince, 21 Mars 1908.


KOLA
DE'

KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE D
MACNISH'S a IRON BREW ,
En VenLe.
chez Catinat Fouchard
Rue du Centre
Avis
Nous avons l'hlonneur d'aviser le
public et le commerce en particulier
que l'association PETOIA & SEPE a &t6
d'un commun accord dissoute.
D6sormais la Cordonnerie Nou-
velle.continue sous la direction de
G. B. Petoia.
Port-au-Prince, le 2 Mars 1908
PETOFA & SEJPE

Avis Important
J'ai l'honneur d'aviscr le publicqu'a par-
tir de cette dat-, je suis propri6taire de la
cordonnerie A l'E/crgance, 42, Rue des
Fron-s-Forts.
L'Utablissement promet les soins les plus
prompts anx commindes qui lui scront
confides.
E. SEPE.


A LA- MIl ITOPOLE
Maison JULE:S LAVILLE
93, RTJ-2 DU M AGAIN DE L'ETAT, 93.
P'ndtni la (1re It! ver til s ; tin!' do j .isins fI'ri lies qui leir permeltra de varier
It:,; meiti.s (1t( i( ire t;u!' sao:n 'plIi.s (d (li'l eonses qu' I'tordinaire.
Sardines de Noorv- ge Saumnon au natural
a i'luie en bI,)ites. Hu1ilo d'olive, extra
Anchois de Norvege Huitres
( Hours d'euvre exquis) Pommes de terre fralches
en petits bat illets


Sardines A I'huile Lonit freres
Anchois A l'huile
Petits maquereaux a l'huilo
laquereaux au natural


uijglnols
Vinaigre de vin
0 de Malt
( de cidre


Excellent Froinage de Gruyere
Fromages Camenbert, Portsilut, Gongonzola, Roquefort: P. 2


Moitadcl!oi lc' (o Bologne, par Iiv['C
ssoti~o~s do: Bologrie.
So uCI e VDeB~~Y~t
t(:1sponis de Bologno
(:apocollo


S4 Gourdes la livre


Pieds de pore farcis, la Boite: P. 1.50
Charcuteries superieures
Chocolats Chocolats !
Nouvelle Fabrication en Tablettes et en BAtons
Chocolat au lait suisso,une viaie Merveille
Une Tablelle flit un ddlicieua, DIjcdunt d la Minute


TANNELRIE ONTaENTALE


Port-au-Prince


PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.
CAPACITY 500 I'IEAUX 'PAl JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COMME SUIT:
Chevreau glacA; Boutonne et Iac6 pour Hommes et Dames 10 ( Dix gdes)
S< ca Recommandle 10 (Dix gdes.)
Verni et couleurs: a < Recommandle 12 (douze gdes)
POUR ENFANTS: . . . 6 six (gdes)


VINAS DE LBORDEA UX


MVdoc vieux, le Gallon .
St Est~phe ( du luxe ), le allon .
Champagne, par caisse et en detail.


Chez G.
GRAND'RUE,


P. 3.00


6.50


Cordasco
( Ouest ), 134.


Port-au-Prince ( Haiti )


MACHINES I COUDUL


SINGER "


Machines A main, A deux Ills pour tailleurs et couturieres avec base
en fer et accessoires complete bien ddcords. )Pr'x .. . 8 dollars
Machines A main, avec base (ri bois et couvertuies, accessoires A
plisser et A broder, tres i6lgantes. Pr'x .. ..... .12 dollars.
La mome, dorure nouveautd. Prixe . .... 14 dollars.
Machines a p6dales, pour cordonnier. Prix . 30 dollars.
En vente :'134, GRAND'RUE ( Ouest).


Chez


G. CORDASCO


ABI~RIRI*lklRL~blu ---- C- ~ '1 --







1


LA\ MASON iICOLAS CORDASC

157, Rue RB publicaine, 157.
A su conqudrir en peu de temps la premiere place tunt a P'ort-au-Prince qu- ;
dtans la Province.
Le veritable succ6s dont elle jonit est .!I au choix i ricoinpariable de ses mo-
<(eles sur formtes franll.ises o a rner.:aia.,.s 'uni,- tlf ne1 i(rr6epro liable et r(-
pondant A tons les caprices du b(on goi.t.
Tous ses mo lboles existanlt oe nl asin on Io'Ite poinllures let largeurs lui
lpermellent de clhausser lous les piedi, mimrn. les plis difliciles ; et la muodi-
Ciec de ses prix est accessible d toules les bourses.
Toutes les personnel qui ne troureraient pas i se chausser dans le magasin
seront satisfaites dans les 24 heures par un article fait sur measures.
N. B.- La mason peut chausser, sans prendre les measures, les personnel qut
ne psuvent s'y rendre.
Ii suffit de lui envoyer une chaussure allant bien, ou sinon lui signaler les
d6fauts.
Les chaussures n'allant pas bien seront remplacdes par d'autres, rectifies d'a-
pr6s les observations fournies.
La faculty du retour est permise dans les24 heures apres la livraison. Si
les chaussures ont Wtu porte0s ou ne sont pas A I'ftat complete de neuf ellesseront
rigoureusement refuses.
La maison defie toute concurrence, et envoie franco en pro-
vince.
AVIS.- L Maison a nouveilement regu un assortment incomparable de
peau : vean. verni, viche vernie, vii:he noire, veau satin, kangaroo, chevreaux
glac6s no;r, jau:les, chamnpagnes, rouges, etc, etc.
Vente en gros et en details
Ies clients trouveront a parlir d'aujourd'lhui toutes sortes de fournitures
pour cordonnerie a des prix excessivement r6lduits.
Ces prix exceptionnels ne sont obtenus que parce que la mason ne fait plus
ses alffires que dlirccteonent avec les fabriques de peaux et de fournitures, des
Etals-Uins telles que: tirants, miillet,, laeets, clous, 6lastiques, fil pour machines
et pour cottdonni3rs.
Machines g coudre Singer"
Pour cordonniers, tailleurs et couturi6res. Demander catalogue et ro.isei-
gnements.
La maison ace.pte toutes les commander qui lui sont faites en ce qui concer-
ne la cordonnerie.
On y trouvera des empeignes, pour homes, femmes et de toutes pointures,
tri:vailles avec un grand soin. ( Coune excessivement KodlasS .
Avis aux marchands de chaulsures
A Pa tir de ce jour, la Maison se charge d'executer les commands de chaus-
sures qui lii seront faites avec un grand rabais Ce prix.
Daemintteri rounsignemenits A cet 6ga 1 et le ,catalogue qui vous sera envoy
franco.
0-


GRANDE LOTngro
Royale Hongroise


4..


1/.i


V Cette loterie n'a que 125.000 lots.
don't 6 2.C00 gagnants.
L.,I i lot : ittint le chl fre cdnorme de UN MILLION
)D (:UIONNES Pluins dl'un million de francs.


! s bi!'els de la Loliio iloya!e Hon-
et gara;lie p)r ie Gouvernienent est


1'. 0 80'
8 4:
5.20


ag(e
ia
a<

&


"21 etL23 Mai 1908
4, 15 etl t1 Juillet a
1, 12 ,t 13 Aouit 0
2, 3 et 4 Septembre.
diu 22 Sept. au 22 Oct.
UN QUART
P. 1.70
2.10
1.70
4 1.30


UN ELNTIFLI(
1VII C s
IVl


YA


UIN DEMI


1/11i -
III -
IV -
V -
VI -


Cli


(I, c
(rcc


3.40 -
3.40 -
4 20 -
3.40 -
20 -


Pour port et les listes officielles des billets gagiants, 0,60 en plus par
classes.
Monsieur F. MADIOU, Agent general du Crddit Financi r de France, se tient
A la disposition des souscripteurs pour leur fournir les renseignements qu'lls
event d6sirer, concernant la loterie don't le prospectus peut tre consult
Sla Pharmacie L. Gustaves.


A Vendre
Une demi douzaine de moules pour,
sucre-d'orge.
S'adresser au No. 49 de l'avenue
John Brown.

Pharmacie F. Bruno
67-119 RUES GAIA t LT IEROU.
Specialit6s F. Bruno :
Poucvre puissante con tre d6nangeai son
prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
Sirop antiashmatique, remade efficace
centre los acc6s d'asthme et les toux
r6quentes le flacon ;P : 1. 50.
Consultations gratuites :
Mardi et Jeudi deg8 A 9 heures du matin
par le Docteur. N. THoMAs.



D Robert R. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6mB du ( Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery).
Membre dipl6m6 du (Philadelphia
School of Anatomy.,
De retour ia Port au-Prince announce
a ses clients en particulier et au pu-
blic en general qu'il se tient leur dis-
position.
M6me adresse :
7, RUE AMERICAINE."
en face M. Eug. de Lespinasse, banquier.

Mason F. BRlUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

aL, H DEi
Ancient membre de la Societd Philan-
thropique des maitres tailleurs de Paris
Vient de r ,cevoir un grand choix d'd-
toffes diagonale, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de particulibrement sa clientele une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets dea~antaisie et de piqu6 de
toute beauty.
Sp;cialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupes Frangaise, Anglaise et
A.mdricaine de la dernirre perfection.
La -.maison confectionne aussi des Cos-
r.u-:,.,es m ilitaires, habits brod6s
to.i- rans, taniqu3s, habits car-
R... -t,-:- etc, dt tous grades.


Fabrique de chapeaux
La Fabrique re clhapeaux installed 5
l'Eco!e des Arts et M tiers, ancienne-
mont Maison Centrale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a l'honneur d'infornmr le public
.lu'il trouvera en son dep6t un bon
stock de chapeaux de pailie superieurs
pouvant satisfaire les goats les plus
liffciciis; mralgr ces avantages e!le
met ses chapeaux en vente a un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qu'elle est la seule qui en confec-
tionne A Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
sgment de 1'Etranger.
La fabrique repare aussi routes sor-
tes de chapeaux. 'on march excep-
*ionnel,


Chapeaux I


C;napeaux i!
Chapeaut
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUREEZ CIEZ

JOSI SAN MILL
Le coiffeur artiste, qui vienta
concourse d'un chapelier remarqu
M. JAIME TESTAR, d'installer
FABRIQUE DE CHAPEqAI
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvr
Pour tous les goitts et pour t
les bourses.

Francisco DESUSi
Fabricant de chaussure
La Manufacture a toujours en
p6t un grand stock,- pour laI
en gros et detail,-- de chaussnre
tous genres pour
HOMES, FEMMES, ENPAMTS


I


Les commands des commer5
de l'int6rieur pourront ttre ex064c
dans une semaine A pen pr6s.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCK ( ArITI)

LA PHARMACIES
Emmanuel Alexand,
88, RUE DES MIRACLES, 88,
Se recommande pour l'eicnl
prompted et exacte des ordonnanc
n'importe qu'elle heure du jour 6
la nuit.
Drogueries, Specialitds ph
maceutiquesextr6mement frald
PRIx CONgscixcSIC

LA MASON
Dessens & Maugey
10, Rue des Piliers-de-TurAn
BORDEAUX FIANCEE)
Off're a ses nombreux clients d'I
ti in stock considerable de mardc
dishes de premier choix, un pril
fiant loute concurrence.
Pour tons les renseignements'
dresser A Mr Henri Bonheur ( A.gl
Port-an-Prince.


OCULISTESi
VERRES BLANCS, BLEUSF
JAUNES, du Dr Fieuzal et du D'r',
VERRES BICONCAVES, Is8
VEXES, PiRISCOPIQUES CONCAVIB,
RISCOPIQUES CONVEXES.
Assortiment completes tol
VERRES JAUNES, FUMgS, It
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriquets .
et convexes.
Assortment d'axes complete.
Chez A. D MATT l


I L I I I___


i