<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00297
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 27, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00297

Full Text
lps A,191EE, N' 300





4


QUOTIDIEN
V c


ABONNEKINTS

0i& u OIs Une Gourde D'-AVANCE
DIM'ARTLNM3?TO & PeTLAA1(QE
grali do posts on sus.
Pour tout ce qui concern l'Admlvinbtration


DIXacTrav
Clonoent 1Vaglo3ire,

RPDACTION-ADMINISTRATION
45, aRU Roux, 45.


LE NUAtRO 10 C=nun,

Los abonmaots puart.. do ir. at do il do chs
mossi t mot payabl. d'avzaco
Las mamuscrfts tiars su tus m mO pI wmtl.m


I a


Si 'autant de portls dle chaqua cttd, et sur l'ind&pendance de la via priv6e et
S I S 'sa longueur est de 75. a 80 pieds. Cet- sur la predominance des functions
te institution, qui Mtait sous la dire>- agricoles et industrielles.
-- lion de M. Gulliver, don't tout le mon- -t--!_ i
de parle avec affection et respect, fut
le fruit du ouvernement de Christo- i I1l\V tt
h rlite, qui avait announced qu'il voulait
T lever une gnt6ration aqui deviendrait,
au milieu des lies A' esclaves, une
-- preuve vivante de I'egalit morale de RENoSEIGeNEMENTS
Sleur soci(t&, aussi bien que de tleur
Hoyei install au pouvoir, tout l cole a I'activitt industrielle, seule condition physique. MET]EOROLO IQUEl
noitoire d'Haiti, et bienl6t toute l'ile, explicable, quant aux populations ur- rcondon physique. M T R LQ
. soumit A son autorite. C C'est a baines. Au regard de cette writable d6ca-
ailir de '6poque de Boyer, dit un a Les ouvriers, dit Bonnet, n'avant dence de nos principles forces so- Observv toiro
nrvain, qu'il est devenu impossible plus la simrUe notion du traitk les ciales, le progrbs puiement mtellec-
'aller du Cap aux (;onaives en voi- sucreries clMimaient, faute de m6cani- tuel s'affirmait de pius en plus; j'ai
re. > ciens capable do r6parer les engines ;longuement parli, ldans mon Etudte siMINAIRE COLLEGE St-MARTIAL
Avant d'aller plus loin dans cette le charronage s'ex6cutait sans m6tho- sur le temperament haitin, de I'impul-
rie de considerations, je crois de- de, les caibrouets sur les exploitation sion vigoureuse que lui iinpria I ad-
oi rappeler que c'est a la society rurales ctaient dffectueux et les char- minstration deGefrard Parlant e- JEUD 26 MARS
l'ienne toute entire et a sa forma- rois devenaient p6iibles et on6reux. ,endant de administration de Boyer, Haroaltre 1 midi 764,-/i8
o0i que je fais le proces, et non aux L'agriculture ressentit ainsi le pre- J. N. Lger a Pu crire avec raison :minii20,
ersonnages de notre liistoire, pas mier centre coup de cette decadence. aDes 6coles gtablies depuis l'indpen- iipratureu
d aio uprntuereadnimamum 33 .
us qu'a leur politique. Bien au con- La cliarpente n'avait plus ce degr d ce id sortie une jeunesse arden- imum 330.
aire, a serrer ces considerations de rolidit6 et de dur6e qu'on remarquait te, rise des ides de liberty etMoynne dirnde la tem260de
rs, on s'apercevra a combien de dans leas constructions anciennes; pprogtrs, et d6sireuse de participer Myenne diurne de la temp ature 260,3
aux affaires publiques atin d) faire Cit1 clair le matin, nuageux Vapr s-
ritiques injustifibes I'ignorance des l'6bbnisterie, la carrosserie, "que n aux aflaires publiques ati d. fire Ciul clair le matin ; nuageux l'aprIs-
iqu s inustifi es ignorancee desocial ouvnisteriers cnfectionna ie si bien a- profiter le pays des lumieres acquises. midi et covert apr~s 7 h. du soar.
Msqui president A I'6quilibre social ouvriers confectionnaient si bien au- n l cou puie 7,m^
expos la plupaIrt des 6crivains, t trefois n'etaient plus I Port-au-Prin- Trouvant les places occupies par les A 9 h. du soir pluie
P a plupart des 6crivains, A trefoils n'dtaient plus & Port-au-Prin -sliiorepis Le esonn
iardde nos pervonnages histori- ce, que la spdcialit d quelq vieux collaborateurts qui depuis pro Le birometre reste stationnaire.
Snos personnages historaer, que la svieit de queles de vingt-cinq ans travaillaient avec Agitation sismique dans I'3pr^s-midi et
- strangers qui n'avaient pas d'intbrat a Boyer, elle cria g I'exclu~ivisme. r dans la nit notamment a 6 h. 2o et i t ,h
i, partir de Boyer, il n'a plus enseigoBer le trait a leuts apprentis;xc isme. dan la nuit o6 h. 20et
possible d'aller en voiture du Cap dans toutes nos confections, nous de- En 1843, sous la pression de cet do soir.
SGonaives, c'est certainement que, venions tributaires de l'6tranger. esprit nouveau. Charles H6rard aine, R. BALTENWECK
lIinstar de l'agriculture et de I'indus- Sous le successeur imm6diat de surnomm6 Rivibre, prit les artnes Tribunal de Cassation
ic, la confection des routes natio- Christophe, le Nord lui-nmme cor- aux Cayes et I'insurrection se propa. e CV i
es et leur entretien talent rdlIgu6s men;ait ,t tre gagne par I'esprit non. meant dans tout le Sud, Boyer dut SECTION CIVILE
un plan secondaire, tandis que sur veau et voici ce qu'a pu 6crire en 1831, abindonner le pouvoir. Le Nord rest Audience du jeudi 26 Mars 19o8.
lugygestion de theories aussi funes- Richard Hill, mu!Atre de la Jamaique, prosque ranger A ce movement rd- Prsidence de Mr le Vicc-Pr.sident Er-
Sque vgues, on s'acharnait avec d616gu6 en Haiti par la ligue anti-es- volutionnaire, c oime il avait t6 i nest Bonhomme.
eur & Ia r6alisation du progrs pu- clavagiste : a Une visit que nous dilffrent A celul qui avait abattu Des. e T nl prend sie dix heu-es et
ment intellectuel. avons faite, ce matn. aux Acoles na- salines,- combine it s'6tait iol, abrit6 Le Tu pen siege i
ei Part de P6ntion, nosl'avoid tionales (du Cap Halitin ), nous a sous I autorit de Chr.atopha, des s. demie do mannutrois j ugeants e
raiCleet ps annule 'C trois j r "ugmc n
evu, it commencait & 6tre ainai, caus6 un plaisir m6l6 de tristesse. raillements poitiques qui ont arqu 7 Mai 1895, 4 F6vrier et a2 Mars 9o07
i element dans I'Ouest let dans L'6tat et le progrbs des enfants sont, I'administration de P6ion. rendus a profit de la dame tctawrine
,, lee conceptions diffArentes et il est vrai, une preuve irr6cusable de II y a mieux : sOr et fort d sa co- Germain, centre consorts Elle Charpen.
praklques de Christophe ayant, leur application et du zele des mal- h6sion etanime de cet esprit conserva- tr ,; renvoie la cause eI les parties de-
Sle Nord, oriented le progrbs dans tres charges de leur instruction mais tour que noos avons montre 6tre I'a- int le Tribunal civil de Petit Goave.
d1ldirection. Christophe mort, ces 6coles sont dans un d6ntiment panage des societes particularistes et Puis intend es affires sivate :
iidaes devinrent de plus en absolu de livres et d'a doises, ce qui attachees an sol, nous le verrons de .us enenLes r s
unfrormes. Aucune pr6occupa- n'annonce que trop clairement la pro- temps en temps se ddsolidariser de la t. Les consorts Tlismon racia
h. dit an auteur en parlant de Bo- fonde incurie des autorites a l'tgard vie trop politique et turbulent de centre les consorts Chtristal.
Ine s8 manifesta, chez lui, de pro- de ces 6tablissements.... I'Ouest et du Sud et essayer, come Le Rapporteur, Mr le Juge AnwImr,
oVoir, l' example de Tousaint. C'est & Christophe que I'on doit sons Christophp, de poursuivre an mi- done lecture de son rapport.
r et de Christophe, les con- ce batiment, disposd tout epres pour lieu d'une paix relative le d6veloppe- Le Ministire Public, Mr ggeuet N arel,
d' rte ~ met M ers etl Ihabiled uneA dool d'apris le Ryst)ne de Lncas- meet t le fonctionnment, si or conclut au rejet do pourvoi.
~ uape, on preparant e ter. La construction en est belle, le quemment iuterrompus, de son orga- 2a.- J. Jacobse contr le iser Frse
--t purement aSri. local spaciseux: I' one croisees et nisation soolale fonde, des Ioro ne, Brire.


du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rae Rou on Bona'-Foi.
du Journal, s'adresser a Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roo or Bonor-Foi.


-L -- --


PORT-AU PRINCE (3uri )


VENDREDI, 27 MAJRS IW*8.






Mr le juge Anselnmc, Rappor;eur, lit son
rapport.
Le Miuistrec Public, Mr Eug. I)dcatrcl,
conclut au sursis de i'aftaire jusqu'au paic-
ment dix fois la valeur du timbre qui de-
vait etre employ ; au dep6t de can-
tion ; A Cassation de la decision at-
ta qu, pour cause d'exces ,le pouvoir.
Vu 1 here advance le siege est levc.
Tribunal Civil
Audience civil du 26 ACars r9o8
Prssidence du juge A. St Rome
Ministere Public : Auguste Montas
Jugements rendus :


t o Celui
Deeix dispense
dictum solvi a
Djean.


qui declare le sieur Emile
de d6poser la caution Sju-
propose par Emmanuel


2 o Celui par defaut qui valide une
misie arret pratiqu6e au bureau de la Re-
cette et de la D pense sur le sieur,Elie La-
mothe par les sieurs Roberts Dutton &Co.
3 o Celui qui admet la demande en
divorce du sieur Fernand Duroseau centre
la dame Merceddi Philantrope Noel, son
spouse et comdainne 1'6poux a payer a sa
femme une pension alimentaire de vingt
gourdes par mois a parnir de la dte de f'or-
onnance du Doven de ce Tribunal auto-
risant la comparution des dits 6poux en si
chambre du conseil et fixe A cent cinquante
gourdes la pension ad litem.
Presidence du juge D. Maignan.
MinistCre Public : Aug. Montas.
Jugements rendus :
-Celui par defautqui met A ndant un
jugement du Tribunal de Paix de Petion-
Vi le, en date du 9 Septembre 1907, ren-
du en faveur des sieur et dame Andrd, Rd-
gina et Lydia Duquerrouet.
$ o Celui par defaut qui ddclare pdri-
m6e l'instance introduite devant ce Tribu-
nal A la requete du sieur Damestoir Ray-
mond centre to Time Gue, Rosela et Sou
fronise Laciny et consorts.
6 Celui qui homologue la ddlib6-
ration du conse.l de famille du mineur
Odilon Sobieski Casimir, autorisant la ven-
te d'une propriete fonds et batisses situde
A la grand' Rue.
7 o Celui qui enterine pour etre exe-
cut6 scion sa forme et teneur le rapport
des experts, charges de visitor les usines
et court de l'habitation Fleuriau en cette
commune ( 16 carreux de terre) indivis
entire le sieur los6mile Joseph ct la dame
ValdCrine Hector.
Affaire entendue :
Le ieor L~once Qualo centre le gdnd-
ral Alfred Pierrot.
Arrivage
Ce martin est entrd le steamer All-(bhnnv
avec les passagers suivants venant de :
?'Nw- York : G. Werner.
Cap-Haitie : Sceur Germinia J. Sas-
son, Monseigneur Conan, A. Deai-
bes, E. Bteich, A. Chrem. E. Boisson-
aite, P. Emile. Mme Hyppolite, Melle H.
Luc Mme Ar Gentil.
Pot-de Paix : A. Duberceau, Mme Bal-
mir, Mme Rochemond et trois enfaats, Al-
bert Tiphaine et enfant, Deinis, Mme De-
nis. Charles-Abegg, B. Bastien, F. Ducar-
mel, D. Ducarmel, Pre Lecaire, Frere Fo-
main, Mile G. Laze, sdnateur Colas,Maxi-
me. .
Cagives : J. Philippe, M. Cassiau, A.
Kawa, M. Durand, E. Rouzier, Alcindor,
t En transit
Miguel Abbones,de New-York pour San-
a-Mar&W et Robert Jacobsei, de Gonalves
poor New-York.


Trag que accident aux Cayes
M. P. B. KANSKY, employs de la nmaisol
Robcrts Dutton a trouv6 la mort, mard
soir dans des circonstances tragiques.
M. Kinsky re enait en cannot de Saint-
Louis ou !i s'deait rendL pjur affatres,
quand, en rade des Ciyes, I'embarcatior
chivira. L'infottand pdrit sans avoir pu
irouver aucun secours.
II laisse trois enfan:s en bts Age.
Nos condoldances a sa venve et A tol
les autres parents.
Embarquement de re'ugies
Ce mitin, $ heures, ont 6t6 embarqud
A bord du navire de guerre allemand'Bre
men les iidividus qui s'etaient refugids
dans les legatiors a'lemande ct Francaise.
Aucun incident A s;gnaler.
Le Bremen se ren I A Kingston.
Fermeture de la malle
Les d6p&ches pour Petit-Go.ve, C.yes,
facmiel, Inague, New-York et l'Europe par
le sis a Allcghany a seront ferns ce soit
a 4 heures precises.
Cclles pour Siint-Mirc, NewvYork et
I'Europe par le steamer a Prins Willem
III seront fermies ce soir A 3 heures prd-
cises.
Inauguration
d- l'Eglise du Sacri-Ccrur iA Turgeau
Dimanche, 29 courant, A huit heures
precises, S. G. Monseigneur l'Archeveque
b6nira la nouvelle Eglise de Turgeau, de-
dide au Sacrd-coeur.
Monseigneur prie toutes les personnel
qui s'intdressent a cctte Eglise ct en par-
ticulier cells qui lui ont donn6 leur de-
voue concour s pour sa construction, de
l'excuser s'il ne leut envoie pas une invi-
tation personnelle ; leur trop grand nom-
bre en est labcause.
Apres la b6nddiction de 1'Eglise, il y
aura messe, dite par Monseigneur.
Avis Important
J'ai l'lipnneur d'aviser le publicqu'A par-
tir de cette date, je suis proprietaire de la
cordonnerie A I'Ef/gance, 42, Rue des
Fronts-Forts.
L'6tablissement promet les soins les plus
prompts aux commnndes qui lui seront
confides.


E. SEPE.
Navires de Guerre
Hier est entrd, venant de Guantanamo
(Cuba ) un navire de guerre americain' le
(Cariella Ce navire qui jauge wooo tonnes,
est armnd de 14 canons ; il a 152 homimes
d'dquipige et 8 otficiers.
Ce martin est entrd le'Paducah venant
des Gonaives.
Les saluts d'usage ont &td echangds.
Suicide au M61e Saint-Nicolas
I.e ddpute Robert Roche don't tout le
monde connait la vie tranquille, a voulu
avant-lier, mercredi, mettre fin A ses jours.
C'cst I'aide d'in rasoir que M. Roche se
tit de graves blessures au cou.
On nie dcespare pas cependant de le sau-
ver.
Apr6s ?
:C. .Antoine Laforest nous price de publier :
Je savais parfaitement bien l'opinion deo-
gicuse, rcspectueuse du Foreign Field de
imat 197, sur la famille Cleri ; ( d'ail-
leurs, il n'en saurait etre autrement d'une
famille honorable, don't le vdnerd chefest
l'objet du respect de tous ccux qui ont le
cute des saiaes et rdgulieres traditions fa-
miliales ) ; mais je voulais que M. Anni-
bal Montas lui-meme, la reproduisit, parce
que dans sa r6ponse au distingue pasteur
Picot, du 21 courant, ou il fit mention de
l'entrefilet do dit journal, il laissa planer
insidicusement comme in vague myst6-
rieux.


I( C'est tout ce que je voulais, n'dtant pas continticllement du danger allekma
partisan de polemiqucs oiseuses auxquel- que d'autres pays possedvnt des
i les le public h.uiten na rien a gagner et plu, puissantes quc la notre et ls -ag
don't il est plutot Ct a just titre lassC. tent avcc un zlec lnon moins gfaad.
ANTOIXE LAFOREST grc cela l'opinion publique en Ango
SEcho deS COI1S'allllnnllent Cxithe centre IA !,
Echo de Jacmel pr s pltiues udcieus
Nous so-it arrives par le Str *Presidents tar. des e ontsuerns apoit idcL
M MM. Eugne Miximilien, Tippenhauer. terre le droit d'adoptcr pour poi
Ing6nit:irs du Gouv-ern.aInelr, ct Ferguson er,,i de puissance comparaio e r
ingCnieur ainmricain. scimble ndessaire ,mais nousrane v~o
dUr"L d'c.uissaire, fousmate von.
II nous revient qu'il vont voir s'il y a de pas que nos propres constructionsl
I'or dans la Gosseline. fussent considdrdes come an dei
.gleterre. l
s L 7e regiment d'infanterie de ligne de ME:xco. -- M. Thompson, amnbas
SSain:-Marc est arrive ici en garrison le 20, des Etats-Unis commentant cerinsz
venant de Port-au-Prine A board du *Cro- J,, journaux atnricains dans l s que
yant a. Nous lui soulaitons la bienvenue. a faith allusion A I'opportunit ct m
Le ( Croyant a quitter imm6diatement probabili:e d'unc acquisitionn del Bas(
pour Saltrou oi il va ddbarquer le 4e rcgi- litornie on de la bae de Magdalena
nmnt de Marchand ( Dessalines ). g.luvcrncmnent anmr:cain a fait ks deli
S( L'abeille ) ioIrs suivan:es:
r Wharf oLec Gouverneilent d.s Etats-Unis n'al
r Les iravaux de construction du wharf p"c"enl Ic tgouvcrancmnnt Inexicin et:
de Port au-Prince out ntd minaug res hier *u"'!',:i I'nrtntion de Lir en ve j
sous la direction de l'lngnieur Louis Roy. :'lC rq 'iki:ion: dc b.ssie Cilifornic oud',
S Souh.itons qu'un travail de si haute iml- palr:ic quelconquc de clt tat. 1i n
Sportance so poursuive sins aucune inter- c':. ne pcut pas cn:rer dJns 1: poiitqi
eruption. prs Eitat -Unis d'a.:quirir un tenrfoirei
ru t ... .. p.rti tiint an Mcxique. *
SPAlI, 25.- M. Alexandre H. Levc.i
SON A VE S Chicago, president du coinit d tnori
iIs ; rLnulnt Ia Flayette est I Paris.
IPendant son scjour ici il s'occjraa
Embarquemnat du G-' Firmin listailu dce la crCamone 'inauge uns
et de ses complices l Sttle d I Fayette; onpense quea
__ d |iiinauguration pouira avoir lieu d':i 2i
3 mois.
I) notre correspondent. 3 .. 'ut itlin
2 \ Mars1W.OODeL'r.1NtII. L'automobile italitn iaZ
S'Mars .. est reparti d'ici apres avoir 6t rdpare.J
Vendredi h midi, le d'Eslrees pre- I'a placd sur un wagn ct I'au:oinobileI
nait mouillage on notre rade et le sa- ra ddbarque au point exact oi il se tn
niedi martin a 7 hueres, Firmin et ses vait quand il s'cst anret A la suite d'
partisans reprenaient le clemin de avarie a son moteur. Ce point se tro"
Saint-Thomas. ,nviron 90 miles d'Ogden sur i'anoc
M. mile Rouzier, le 'lancelier de line du Central Pacific pros du graodl
la LUgation fra(;aise arrive la veille Sal. Le a Zust reprendra de lison v
sur le d'Esdries donnait le bras au ge. Le a De Dion-Bonton a passe c
a Prdpard, a marchant en ttte du Spring Valley Wyoming descendant i
cortege accompagun du Corps consu- )Oden.
Slaire. I.e Protos ( allernand ) a travers a
Le cor ege a suivi la Riao Louver- apis_-midi Bottcr Creek Wyoming a
ture jusqu'au quai. Sur tout le par- 'a arritcr.
course. les troupes etaiant echelon- Le Tlihonas s'cmbarquera probablema
ndes. II n'y q. eu aucune manif.sta- vcndrcdi A San Francisco pour Valdez
tion. Ie:Motobloc. envoyd d'Onmaha par a
ArrivAs sur le whaif, Fir.nii et sa m!in de for doit arriver vendrcdi 1 5
suite, ainsi que le (Corps consulaire Francisco.
prirent passage sur un grand cha- V'..PARAISO 26.-- La peste buboon
land remorqu6 par la chaloupe A va- cxiste toujauts A Akofagasta; il y aeud
peur du d'Estrdes. nouveaux cas hier et un dcks.
Au moment oL le consul Lancelot ToKio 26.- La dikte cl6tare aso
prenait cong, du commandant Jour- d'hui sa session pour reprendre s
din, on entendit une salve de cinq vaux en ddcembre prochiin. Ltellle
coups de canon. Adndra.iles commenceront en am.
A 11 heures, le d'EsIrdes prenait le PARIS. Rente franqai;e : 9$6
large co'oyant vers le Nord, pendant Aujourd hui la Chambre d
que Firmin pouvait voir la plage oh position de loi ddposde par
deux mois auparavant, ii debarquait, endant a interdire aux mniLnbre -
ayant allumb la guerre civil dans le element de faire parties du consf
pays. nistrarion des socidtes financiiC( ::
Le a Pada:-ah a observait tranquil- participer dansles syndicatsd'dn. ~'
element l'embarquement des conspira- Au Sdnat, M. Antonio Dubos: 2
tours vaincus. le dI-cs de M. Pohiwre de CI aI
Sbnateur du Finistere.
T lI Le S6nat aborde ensnire la "i.
du project de devolution des bi 2s
siast iq ues.
WASHINGTON 24. La tote cc a
-- une visit a la Chine aprs s'. ':
Dernires D6p6ches daans un port du Japon L'invitattlo
du gouvernement chinois qui a ,
anjourd'hui au ddpartement d'e:t a'
BERLIN 25.-Le chancelier de Bulow par- ceptde par le Pr.tident. Li tluott ,
lant du caracaere d.lfensif de la politique probablement A Shanghai apres s i
naval allemande a dit au Reichstag : Nous japon. Le president a ce qu'on d.u.1
desirons vivre en paix avec l'Angleterre. de n'accepter aucune autre iavtaf'Io
C'est pourquoi nous ddplorons amirement BERUN Dans les ccrcles narv'alti
quune pattie de la press anglaise parole on manie one on grand 6tonnufalt ""'


-- -- uc-- ---- --.4 ---------- I






Sle Prsid-_: t Roo,c\lt ct ks
p1a11nrtcains d.its j n u.ik',n.t1 i-
r Feuk't P.r-et;re A la llotte de 1'ani-
0 I E.VU de 1ire le tour du globe saIns
rIrecia loog repos. On exprinm t opi-
~or qu'un grand nombre de navires se-
rO prtiqumaent hours d'usage quand ik1
neront r idns les eaux aniricaines aprcs
Steel tdfort ains prdcddent.
prl commission du budg, t
j t la Ch tmbre de,' Dpu is untn
0: recowmaUl dant le vote d'un credit
collar 2 oo.oo000 pour les depenses fai-
s pr la France au Maroc pendant I'a-i-
S1907. IDhas cc memorandum on fait
sortir qu'aussitt que la pacification du
1lroc sera ,ssur6e i s'en suivra dans ce
un dc ri d& civilization don't profi-
,r' le Maroc lui mnme et toute 1'Europe. I
Snote loue les services rendus par I'armne
tlamarine franchises et announce que dL-
uis les dbuts des hostilitts contre les
procains jusqu'au 8 mars il ya eu Ix r
tommes de tuCs ct 3 1 b!esss.
PARI 25. Hikr, la Chambre continue
discussion de l'impot sur Ie rev nu-
IM. Dumont, Massabuau, C:uillaLx et P'el-
c 1I parent la parole au suji-' de l'imn-ot
Mr la rtnte. La chambre s'ajourna A jtudi.
Le Snnat vota hier la proposition de
0! relative A l'organi,,.it &d la proc dit-
e Jc demission, suspct'siol ilt t tiocatio:(
nl'res et adjoints et s'jiourna A jeudi.
Le conscil suprieur de nmu1ualitd r'unii
iu;ourd'hui sous la presidcncc de M. V-_
riai d&cida la revision des statuts in.,de-
es de societis de secours mutuels ct einit
Sv.iu quc la fortune des socii:s Jde se-
ouri mutuels soit excmp:e de I'imp6t sur
Sr;cvenu.
Le Gal d'Amade tlhgraphce que les trou-
es exicutent une reconnaissance autour
c dtr B:r Reichid L'Ctat sanitaire cst
izeclnt.
Phtrm25.- 7 honinics arrccts rdcein-
Rent pour avoir trafi u d-s secrets de
':ar, out ete condam 1is A une longue di-
Intion. Cette peine cst cn some consi-
cree pire que li ciodamnation a mort.
LONDRES.- Le refus du gouvcrnicinnt
lieand d'acceprer Ie docteur David J.
liil cumme successeur de M. Charkmagne
power, anibassadeur des Etals Unis A Ber-
n a product une vive sensation ici.
\'I.ISE.-L'empereur d'Allemagne, I'im-
era:rie !e prince A'lgiiste et la paincesse
itoria et leurs suites sont arrives ici au-
lurd'hut. Leurs Majes:ts furent chaltu-
euskment rescues par le roi Eunmiacul. Ie
inistre des affairs Etrangeres Titioni, les
.tori;s de Venise et la population vc-
i. .i l ---


II41T BE PARAITRE
A L'IMPRliiRIE DU MATDN"
ETUDE
SUR LE
Temlli)elamentIl aitien
PAR
AUGUSTE MAGLOIRE
DE LX GOURDES
Avis
pu (t1.,S 'honneur' d'aviser le
lie 1' commerce en parli-uliel
o'run. I'lsciat ion PETOA,\ & .it't:A1 6ta
"uoimunii accord disoute.
esoln' a l Cordoniol i Nul-'
G.le pto^iue sous la direction de
G. B P~toia.
Port-au-Priice, le 92 Mars 1908

PI~OIA & SEPEI


4 An derumier cri I
FABRICATION DE CHAUSSUHiS
D. FERRARI
A. I'ltiogjl r-,;! iiofle'1 1 C Ia~
reux c(licilk de .. Iapital1.' t o1,,,I
WI')Viuci ti ieo tde so Irai ist1rt Ir it.
la '11 .,life dfbavve sm i w..1

Les ;?il~i&LS Sci'on1t touji4urk-s Se. VIS
dans h'.s mnCmines conditions ; c'est-&-
dire av.:c les5i 0/0 d'escompte sur la
vented en gros; satis oubliri I-:s wiN-
mes soilis et Ia Intene exaclitude.
La Maison se charge totijout's do fii-
re prendre les mesures i domicile.
Port-au-Pg iice (haHiti ).

LA MAISON

91* CO H1D ASCO
Informe e I publice et ses clietits eii
a ri -'.r soti
IEtablksernejit do. ct'ordoiou i ne, de la
r-u1 ,10 dL1 rgasii do I'E at, tilt N-' I d.o
Ia (Gta:ndllie, pI'('z.((uii Lice (ic I'Ad-
Com e 1-arle p i>-e' 10 Li;\aisOull t)-
met A ses chietit, i,' .-it'jit'dl) s rtIjx
(~ :(blj]ll j;4 li~lo'I:ijo. '~c Cl' l;i~ctl C,1fl-
,(I~ji wtilrw t Vho ).c; ( leu c~on-
filtine, &s ii-jj tlouias ci ; a
j)() 'CtL1J h i fe blqu' it l uijours auj t~
dans Coxeeutjog1 dLs cominaides.
Por-ti-lu-Pi~ieo, ~21 Mar's 1908.



M1fanufacture de Tabacs

S. T.oL.
Am,-fri Lt pi:' eCopaquels de o 1 0igareS
4 Il'abi d.'s I)oussiuI'eS; et l)uret6 ga-
rentie
VKNDUS CO03IIE SUIT:
Formi~t N 1 0 2c1-:. If's 10 cigares

Soil ent dtcail
Format No I 0.05cts. j'ourcigares
a 2 0.03cts. par pii'ce
Pour les ach;ts en gro-s, les dd&
bitants obtiendiont l'escompte
usue ie.



Coriioni.o'rie N''ivelle

G. B, PiTOIA
143, GIRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
(:HAUSSURK S N TOUS GKNRZ8
RN DtP6T, POUR LA VRNT3
RN GROB ET DkTAIL.
Execution prompte des
com mTsndes, tant ici qu'en
Province.
A hommes; 6I6gantes et
rd' daniles ( Ienitre
S ode i ) I ;t! p-luS coI.Imode:
C!1aUSSI)I ~ipoa jcid.it COn~foction-
nQes av~'*~(:& Pe~'I(.us 1e~ toutes nruanrces
d'une selec!ioil ct eiujbe iirreyrocba-
bles, A des pu~ix aIvirmtageux.
Cirages, pdtes et liquids
Pesw chauuurcia de teutes nualnces.


A LA


3ifTIIZOIOLEj


0
Al dISOIk


JULES LVILLE


93 RU: DU MLAGASIN DE L'ETAT, 93.


ant la it Ia uIir' m d.;tl i r(. -e ,Iti
~i-v l. l~ it] ss !'ill e Iii' ; :
tsaIirdines de Nxorv,-ge

Anchois de Norviege
( Hors d'ueuvro exaui.s


n'rts do famille seront heureuses d'y
is fnti I s (iui leur permettra de varier
I' dt^i i,.s' qIu'At 'ordinaire.
Salmon au natural


1lml e d'olive, extra
Huitres


en peils aris ommes de terre fralches
en petits barillets i
Sardines A I'limile Lonit frires Oignons
Anchois I'huile Vinaigre de vin
Petits ma(luereaux i lI'ltiile de Malt
Ma(qureaux an natural i de cidre
Excellent Fromage de Gruyere
F ncnage: : : -:nnbert, Portsilut, Gongonzola, Roquefort: P. 2
Mott..! Soncis. ,:.s t.i Dologne 4 Gourdes la livre
V (' ,.,-lponi.- de lolohgnrt
(5 c;n;4 ocollo


F


'ieds de pore farcis, la Boite: P. 1.5
Charcuteries superieures
Chocolats Chocolats !
Nouvclle Fabrication en Tablettes et en BAtons
ChOCOlat au lait Suisse,ule vraio Merveillc
Ue Tablelle f'it un ddlicieu., DL)jeune d ta Minute



TANNIEERIE CONT INEN AILE
e DE


0


Pl'ort-aua Pri nce

PREPARATION DES PEAUX DE "INGT-QUATPE (24) COULEURS.

I APAlX 500IIAUSSUPPAR (o~Ik'UJ'I

-a. v r 0 c I .:.7 u (,I Lp,'??es elDames 10 ( Dix gdes)
Recun,nmand6e 10 (Dix gdes.)
t, rvt t ecornmandete 12 (du uze gdes)
'A.NTS 6. .ix (qdes)


A ELEGANCE
COHDONNERIE.

42, R e!C de; l:ionts-l ortn .
(IIHAi'sst l-':S EN I)'.:l l' I'O tL t iA VENTIi:
1'foiAJplit it o et sifn aitx commit ll-
des tant ici quii'tn I)roi since.
Chau-suics ile Danuu forine et tr t-
vail ,oujounrs tout ce qu'il y a d? plst
nouvfinux.
ForImes ambricai;e el fmrniiai-e pourt
Messictur- ; liganles t (cotlnitodes.
Pour \1,s eniaunits le plu.Aj l'. i.se.
Travail solide execute avec
des peaux de p: rnierer marque.
Assnrancede grtanmd iul),s.
PAtes, Cirages et Liquides
-".. -_- ',7- --=' -'2 -2_ .... ... .

SAVENDRE
lBon vin de Bordeaux
chez Alexis Benoit
63, RUE BONNIE: FOI.


iMeiilleatre Farine
du Monde
A'olle ,;u. d(,:o e I tLL illeur pain.
Quii 1ruoduit to plus de pain.
Qui do;i:i; It pain l o plus blanc et
plus I ver,
C'est la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washburn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. ReprsentMLn


KOLA
DE

KINGSTON
MAONISH'S KOLA PURE J
MACNISH'S IRON BREW a
En Vente
chez Ca(inat Fouchard
Ilre du Centre


-- ~YII I --- ~
~--I- --


. -A






LA MASON NICOLAS CORDASCO A ,e,',C 0e
w1Uiiedeini douz~tmie de iiiuulCS I)OuF
1357, Rue ,It !b livraine, 57. sucr d'oe.
_A ~_~m a r ea pon doe temps la premire place tant a Port-4u-aPrin qule; li;t(r au N,). il .le l'avenue
dis lk Pgmc. Jwiiae.e.
l vdritable suoo6s don't elle jouit et di aim choix incomparable de ses o --
Ammw forces franales et am6ricainuei l'ue dl4g tace irrprochable et rd- Pharinacie F. Bruno
pdmt A toes lo s caprices do bon goat. a.t.
Toe 2 modln esexistent en magasri en etotlel pointlure. et largeurs 4ui, 07-119 RUES 1.GALITe FT FKHOU.
Pw-F-o t de chlmnUi tlos I l pied, mime lea plus difficiles ; at la modl- Spcialites F. Bruio :
eito de e prig t m aocuible toutel lesl A bourses. chasn Poat.re pa.issantecotredmatimageaison
Trlet l ramll dal s l a6 bturoe per a r A l cha er dasM M prurigo, sueur des pieds- La boite P. 1
t. B.- te i- OAs wl 9a hner, pr pr uartwe oit r m eeeauM Me Sirop antiashmatique, remde efficaee
*01 SRI.- econtre les accbs d'asthme et les toux
f- eLWO wm e abamwre alo at bies, om e a let Igaler l r6quentes le flacon ; P: 1. 50.
Consultations gratuites :
i eChamures n'allant pa blea Mront remplac6e par d'astre, refloA8 d'-9 Mardi et Joudi dej8 A 9 heures du martin
prO I" obervatUons fourales. par Ie Docteur. N. TaoMAs.
Ia faaltd do retour est permise dans le 324 heures apr6s livralon. Si Doctor.
I eha aur oat 614 portite ou ne soot pas i 1'tat complete de nmf ellesseront D' Roert EV A LD
ritoumia~r meatr ffa^. -- Dr Robirt 1. EWVALD
aWisonn defle toute concurrnce, et nvoie frano n pro-CHIRURIE-DENTISTE
vinoCHIRURGIEN-DETISTE
AVIS.- La Maison a nouvellement requ un assortment incomparable do Dipl6m6 du a Philadelphia Dental
pesu : reeu verni, vAche vernie, viche noire, veau satin&, kangaroo, chevreaux College and arretson* a Hospital
glacts noir, jaunes, champagnes, rouges, etc, etc. of Oral Surgerys.
Vents en gross et on d6ta4 s Membre dipl6m6 du Philadelphia
eohool of Anatomy.,
LOs clients trouveront A parlir d'aujourd'hoi olotes sorts de fournitures De retour a Port a-Prince announce
pour cordonnerie A des prix excessivement r6duits.. ses clients en particulier et a pu-
Cu prix exceptionnels ne sont obtenus que parce que la mason no fait plus bil en g6enral qu'il se tient leur dis-
es alaires que directement avec les fabriques de peaux et de fournitores, des oaio.
Etatl-Ulms teles que: tirants, fillets, lacets, clous, 61astiques, ill pour machines positme adress :
et Four cordonaiers. 7, RUE AMRIC NE.
Machines & ooudre Singer" fj M. E g.dRUE AM A, N.
Pour cordonniers, tailleurs et couturibres. Demander catalogue et rensei-
eomeents.
La mason accepts toutes les commandos qui lui sont fates en ee qui concer- Maison F. BRUNES.
eo a cordonnerie.
Oa trouver dee emp ei n, our homes, femmea et de toutes pointures, 195 GRAND'RUE 195
travail savec on grand so a. Coupe excessivement Kodas a. Dirigee par
Avis aux marohands de olChasures r-
A Parlir de ce joar, la Maison ae charge d'e6nuter les commanles de chalsl- M, EI I
sure qui lui eront faites avec un grand rabais de pri. 1
Demander reaseigsemeents a ct 6garl et le .antaogue qui vous sera envoy Ancien membre de la Societd Philan-
franco. .L... f,- .; ... D i


H "H.TA NT BELLEVUE
RESTAURANT
Place du Champs-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

Mime Hermance ALFRED
Telephone, 220


POUR FAMILLE


DINERS-LUNCHS.
Installation moderne et comfortable. Vue -- sur la mer. Temperature
douce et rdgulibre. Les Tramways desservent I'H'tel-Bellevue toutes les 7 Minutes


PROPRItFI SPACIEUSE, S'OUVIIANT SUR DEUX RUES
PROMENADES -, JARDINS
Salle do rdception. --Piano.-Grmmopkonm.
Bovnerriies P1etriques


Table d'H6te


X-sotel-XrestLa raLn t
ST-JOSEPH
( ANOLEDES RUES ROUX ET DU MAGA-
SIN DE L'ETAT. )
Service bien organis6.- Repas
a la carte. cnisine exoellente
PmorrultwaR : Joos DESRIVI'RE


tows les jours, dom ftidi d fh rm,
do 7A 8 lares du sair


Tibere Zephirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Nord de
Place de la Croix-dee-Bossales.
SPICIALITI :
PANTOUFLES MULES


tnruopitqe us ma ILT/tcL tua urbs a ari s
Vient de recevoir un grand choix d'd
totles diagoinale, casimir alaca, chevio
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman
de particuli6rement A sa clientele un(
belle collection, de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
toute beauty.
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Couped Fran;aise, Anglaise et
Amdricaine de la dcrni6re perfection.
La mai:ion confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolmans, tuniques, habits car-
rAs. ttc etc, de tons grades.

Fabrique de chapeaux
Fabrique de chapeaux


La Fabrique de chapeaux installed A
I'Ecole des Arts et Metiers, ancienne-
ment Maison Centiale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a I'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son ddp6t un bon
stock de chapeaux do paille superieurs
pouvant satisfaire les gotts les plus
difficiles; malgrd ces avantages elle
Smet ses chapeaux en vente a un prix
modique deflant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le pu-
blic qu'elle est la seule qui en confec-
Stionne A Port-au-Prince et ce, avec le
! concours d'ouvrieres venues expres-
smient de 1'Etranger.
La fabrique rdpare aussi toutes sor-
tes do chapeaux. Bon march excep-
tionnel.


ChCapeaux I
ChapeauxC l

Chapeaux I
PAILLE DE PORTO-IClK
ACCOUBREZ CHEZ

JOSE SAN MILI4A
Le cuitleur artiste, qui viel avec
contours d'un chapelier remarquaL
M. JAIME TESTAR, d'installer Ue
FABRIQUE DE CHAPEIUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Lowtre
Pour tous les goats et poor tol
les bourses.

Francisco DESUSE
Fabricant de chausures
La Manufacture a toujours ena
p6t un grand slock,- pour la en
en gros et ddtail,- de chauncuresl
tous genres pour
HOdMES, FEMMES, ENPAITS
Les commander des comnmercul
de l'int6rieur pourront 6tre *ocuti
dans une semaine A pen prs.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCI ( AurTI )

LA PHARMACIB
Emmanuel Alexandr
88, RUE DES MIRACLES, 8,
Se recommande pour I'ezecut
prompted et exact des ordonnaoei
n'importe qu'elle here du joar eti
la nuit.
Drogueries, Specialit6e phW
maceutiquesextr6rement fralclb
PMIx CONscailnmn

LA MAISON
Dessens & Maugey
10, Rue des Piliers-de-Twrile
BORDEAUX (FRANCE)
)fire A ses nombreux clients d'Hi
ti un stock considerable de mrchi
dishes de premier choix, A un prix
fiant toute concurrence.
Pour tous les renseigneimts s6
dresser A Mr Henri Bounheur ( A '
Port-au-Prince.


OCULISTS !


VERRES BLANCS, BLUs,tLrE
JAUNES, du Dr Fieuzal et du DI)rV o
VERRES BICONCAVIY, W1CO
VEXES, P*RISCOPIQUES CONCA iS,
RISCOPIQUE8 CONVEXES.
Assortment complete st2Y0A
VERRES JAUNKS, FPUNI, I3SLA
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriquM, 04
et convexes.
Assortimenl d'axes compl.
Chzs A. DE MATTw


APPARTEMENTS