<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00293
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 23, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00293

Full Text





MAIRDI, 410 MARS' 908.


- ----- --- ---- -- -


I


J


QUOTIDIEN
-I


ABONSIEINTS:

Pmt mOIs Une Gourde D'AVANCE

D*PAIJTTMENTM t& ENTItAPn
rral do post*on gas.


C~1emerae~ Nlagloive,

RtDACTION-ADMINISTRATION
45, Itul Oux, 45-


LI NUMnRO 10 GN'as

Les abonnements parten: da i:. at duis z do caaqu
rois at son: payables d'aance
LAG uiauuscrits Inre onr s n. ssoul pas r reml


Arthur ISIDORE, 45, Rue Roux on Bonne-Foi.


Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur


Le le(on dutl


A l'aadience puhlique de dimanche
dernier, au Palai4 National, se pass
oae chose magnilique.
M. Joss de Ai nas, I'envoy6 special
du New Yorkl Herald demand au Pr6-
sdent do la Ilepublique, au nom du
gmnd journal americain, d'exercer sa
cmence en faveurdes citoyens qui &
Port-de-Paix, s'etsient refugies A I'a-
ioce consulaire des Etats-Unis. M.
Armnas dit que cet acte di haute


, HERA LD


lions, pour cc sentiment do vrilt et
de justice qui l'animo toujours....
a Au surplus, vous me faites rappe-
ler que je dois beaucoup au gouver-
nement des Etats-Unis pour le grand
concours qu'il m'a proet dans la re-
pression de la derniere rebellion en
gardait une altitude impartiale.... Je
ne saurai jamais comment expri-
mer toute ma gratitude au gouverne-
ment americain....


ite Svi vain, 7' Joseplh Sv
Lo Pi,fidh
Api4>s 1111 tLliaIng-d
I'cii vON*d sp)Cial du I/rai
mis i M. do Arma~s copi
hie adreisse au Ministre
Salutations, rernercini
s/alkt'ha s hah cI l'eciiVO\ slI
,congo.
It est rctenu au passat
qu'uai qui, les yeux fiitaip
leP ramp-reitiaveeP eflusion.r


rI mile Lara- mas lui montre un petiple autre que
6i0 Imosthl-' ls pamphlets lui avaieot r6v6d1.
Ivain, etc. On lui avait parl6 de la fdrocit6 du
ent d'Hafti. G: Nord Alexis et ce Clief d'Etat, sur
sa simple demand amicale, faite au
vues eitre nomn du Herald, pardonne aux plus
Id et S. E. le "ccInproimis, la ot les exigences de
pie, il fut re- certain eussentpitoyablement elioae.
edee la dt'pe- Ah la belle lecon que donnent aux
de la Guerre. Puissances le Herald et le G6 Nord
lents, loyaux Alexis!....


picial prend
,,, par quel-
Is de la iues,,
t I s'in foirmp


gtnrosite ajouterait une page de Je vous ascorl,,, Monsieur, la grd- -"":st cl L), . I) lis S t-Aude, LA
ore ai la brillante carrire du Chef ce que vou mue demandez... IIA sor- Cstle Dtt Dni t-AdeR LA
dEtat hailien, en mnme temps qu'il tiront du consulate, libres et tratnquil- lui r6pond un officer. Soin pre R tait
fortifierait I'ide qu'on se faith de sa leA, car personnel ne pourra les in- le president du Comit de Iort-de- RLcente R evolution
1ot et de ses sentime its d'huma- quieter. Ils regagneront leurs foyers Paix. EN HAITI.
qu'ils availnt dCsertts C'est i vous * --
La minute etait solennelle, car tout qu'ils devront cette joie, au H,,ra'd.... t je regardais s'oi allor joyeux, Interviewe par on correspon-
monde savait que les rdfugids don't Excellence, dit .M. de Armas, plus dans I'org'ieil tranqiille d'un grand dant special du a Herald P au
trlaitl'envoy6 special 6taient precisd- tmu qu'il ne voulait lo par.iitre, et devoir accotnpli, cet liomine m)de3- consulate frangais des Gonaives.
ment les inembres du comit6 flrmi- pregnant la main du President qu'il te ct droit qui, au service dc cettc for- _
niste qui se rallirent a l'insurrection serra longtempsdans les siennes, vous midiabe puissance qu'est M. Gordon- Les r6fugi6s I'avaient en sus-
et propagerent la guerre-civile dans 6tes admirable. C'est grand ce que Bennelt rend plus d'utiles services picion,
le dtpartement du Nord-Ouest. II est vous venez de fire. Votre bonte n'a la cause de I'humanith qui les plus _'
vrai d'ajouter que pour certain, leur pas de bornes... fiers des diplonates de tous pays, am-
responsabilite n'dtaitpasdesplus lour- Vous pouvez teludraphier au bitieux d'avancements rapides. daona special du vHera-Le corrsp a i auour-
des. Une atmosphere majestueuse et Ierald, Mhonsieur, reparlitle Prdsi- Au moment oU la press univer- d'hui l gnral Firmin et oixante dix r& -
grave, cell des grands jours od s'ac- dent, que c'est avec grand plaisir (iu seller s'occupo de cette question etrai- fugs au gonsulat franais d 'ii. Firmin-
omplit un vdnement historique, r- j'i agr6 sa demand. Mats upara- ge d'une protection accord par des au cosulat f s dici. Firmin
uait, nettant au coeur de chacun pas van t permettez-moi do pass r d.s agents consulaires des criminals de consent parr au correspondent
;,Addqu'en presence de ses compagnons afin de
tout Afait une angoisse, m -is le pres- instructions an Ministre de la (Gurre. droit common qui no snt pas mme presence de ses compn ons fin de
enients vague dungra acteles ressorsant sous 'nvoation rure leur suspicion : quil volait s
n dans la solennit soudaine Et appelant un do ses secrtaires d pincipe dhumanit en verlu charger afin de pouvoirs'chapper sul.
devib dans Borgella S evre, le Pr6sident lui incipe d humnant en veru du- Ils i'accusaient de faiblesse et insistaient
Sheure.. Borlla Se, le Psident ue on nous menace,- au moment houses rfu
Le sourire de M. Fr6dric Marcelin confia le texte d'une ddpche don't i o o vet vioenter lesn r dmander le dpart de toles r
,ait perdu so clir lroique et l lui donna le sens. La voici in-extenso Etat paisibleetopposer-6os gen. gi ou daucun d'eux. Le general a
a Perdu son 6clair roniqu e Etar aie et d6opposer- que son programme, en un mot
vit de ses regards s'attacha g- P dent d'Haili.-AGdral d ilhommes au coeair chevaleresque d ta que ion programme, en tn mot
dent anxieuse, sur le geste dug Socrtair4'at do ta Gu.re o0s! Want. o4 tit le renversement du Prisident Nord
rsientanx. suralee geste du c e, da e dGirrerr t u es de Alexis. II a ajout6 qu'il repoussait I'accu-
'~ident. t"a, ddl a-i nS S roee, mt:a argmaenls irrefutables de saion d'avoir comis des crimes de droit
Des visiteur s'avanaient. d s ddpartect de 1'Aibonie elt la diplomatic haltlenne, ce mo- saion d avr comm des cs de droit
Ares deboutr sdavan ient ... M. de dt Nord-O est.- A traLm ire atu ment oi la correspondence fait du ommun, dprs s los d'Hati et a cx-
Aarm3nte d'un dan posedigne et Commandantd'Arrondissement du Port bruit et envahit les cartons des chan- pr 'espirque la France sauverait sa
Q~lque souverain idea d ai rPesi de-'Paix. celleries affairdes pour une histoire vie: prce qu'il ava deux fois minisre
SI des Affaires Etrangeres en Haiti, membre
ntueux du droit des faibles, atten- Sur la demand produite enaulien- qug, some toute, ne regarde que de l'Assemblie Constituante, ministry
it. ce publique par M. Jos de Arma, ous,n home arrive d'Haiti AParis, Officier de la L6gion d'Hon-
aout cela, I'ospace rapid de quel- onvoye special du New-Yori. Herald, le II est le rppr&sentant do quelle neur et de I'Instruction Publique ; et aussi
es3 seconds, cir le GBndral Nord, gouvernement a cru sage d'antoriser puissance ? D'un journal qui dirige parce qu'il est I'auteur de quelques thdo-
. plus implement da monde, sans la sortie iminmdiate des ineuf r, fugies l'opinion et envoie vdrifler -chose ries scientifiqnes qui ont etc ratfides par
ane recherche, aucuneaffectation, compromise dans I'insurrection Fir- que n'avait jamais imagine aucune tls anthropologists franqais Mr Firmin a
perbe bonte de la force, disait a min-Jean-Jumeau qui se trouvent au press-- ce qui se passe dans cette conclu en dclarant qu'il accepterait ce qoe
vo y : e Je n'ai rien A refuser au Consulat des Etalt-Unis a Port-de jeune r6publique si tourmentee et md- d6ciderait la Lgation franchise sur son cas.
s j'admire pour l'impartialitd Paix et don't les noms sui "ent : to Ci- connue. It est facile de comprendre I debdreda
Saw etent, et de ms Informa- oroi St-Aude,2o Saint-Martin Achille, La conscience de M. Joad de Ar- movement firmiubte. Le g neral n'est


miu- --


- -


- I rl III


Opinion 611 PTI FITMIR


pe &NlqEE, No 285


PORT-AU-PRINCE (HAITI))







pas home d'action come l'etait son lieu-
tenant le general Jean-Jumeau qui a 6t6
tue.
AlciusCharmant, un des exiles s'est ex-
primd avec vehemence sur les droits des
citoyens de s'6lancer dans une revolte ld-
gitime. Le consul f-ancais a du intervenir
pour r6frigerer l'eloquence de Mr Char-
mant.
Au consulate espagnol il n'y a que vingt
quatre refugies, quarante quatre ayant 6t6
gracids par le Pr6sident Alexis. Douze des
refugi6s ont ecrit hier au gouvernement
pour demander que le commissaire de la
police locale fasse une enqukte en ce qui
les concern. Le commissaire a exprim4
l'opinicohr,que huit parmi les douze seraient
probablement pardonnis.
I y a deux filks du g6n6ral Jean-Jumeau
au consulate espagnol ; mais el!es ne seront
pas poursuivies et ne sont pas en danger.
Elles ont 6td abandonn6es sans quelqu'un
oour les assister apr&s la bataille dans la-
quelle leur pere fut fait prisonnier et fu-
sillM.
Au consulate d'Allemngne il n'y a que
deux refugies, tous les autres ayan: ete gra-
cies.
Le Dr Desir, maire des Gonaives, se te-
nait encore hier au consulate Norvegien.
La ville des Gonaives est tranquille, le
g6ndral Cdlestin a publiC une proclama-
tion de pardon en faveur de tous ceux qui
prirent part A la rebellion en exceptant les
chefs et les promoters du movement.
Cinq r6gimen'sde troupes regulieres et
tous les volontaires mobilises ont 6te re-
tourn6s dans ieur cantonnement ou chez
eux. Une force militaire suffisante est seu-
lement laissee en garnison dans cette ville.
Le gouvernement a livr6 aux Tribunaux
civils I'instruc'ion concernant l'insurrec-
ticn ; et en attendant la conclusion des
enqueres les questions diplomatiques qui
s'y rapportent seront resolues A Port-au-
Prince.
Tous ceux qui ont 6t6 gracies circulent
sans etre molests.
Le general Celestin,ministre de la Guer-
re et Mr Leconte, chef de Cabinet recon-
naissent avec satisfaction qu'aucun am6ri-
cain n'a 6te meld A cette affaire. i
Mr Th.Donnerdeclare que son frerequ'on
accuse d'etre impliqu6 dans cette rebellion
n'rtait revcnu ici que pour amrliorer sa
sant .
Le croiseur francais d'Estrees est mouillI
pr6s de la ville, et les cannonnieres am6ri-
caines Eagle et Paducah louvoyent
discretement non loin de la c6te.



T--

RElNSEIGNEBMENTS
MTiTEOROLOGIQUES

13 bservravtcoiare
DU
SEM INAIRE COLLEGE St-MARTIAL

SLUNDI MARS


Baromrtre A midi
Teraurminimum
Temp6rature maximum


764/,mm3
21,8
3 10,3


Moyenne diurne de la temperature 250,8
Ciel assez clair re martin, covert A midi;
nuageux dans la soir.e.
Assez fort vent dans la journey.
Barom&tre en hausse.
Un peu d'agitation sismique, principa-
lement entire o1 h. du martin et 2 h. de
l'apr&s-midi...
R. BALTENWECK


Dec6s
M. le Ddpute L. Memnon et Mime Mem
non ont eu la douleur de perdre leur en-
fant Luce Emilie Germaine, d&6cd6e hier, A
9 heures et demie du soir, a l'Age de qua-
tre mois. Les funeiailles auront lieu cet-
apres midi. Le convoi partira de la maison
mortuaire, 66, Place du Champ-de-Mars
pour se rendre A l'Eglise Cathbdrale.
Condoleances aux Cpoux Memnon.
La Nouvelle Cathedrale
Denuis quelques jours les travaux de la
nouvelle Cathedrale sont suspendus.
Nous croyons savoir que c'est A la suite
d'une saisie pratiqu6e par Me P. Hudi-
court sur les fonds affects .A la construc-
tion. Cette saisie serait faite'contre 'en-
trepreneur M. Perraud pour obtenir le pai-
ment de certaines sommes dues a son avo
cat. L'affaire, parait-il, est devant les tribu-
naux.
Ddbitants de poisons .
On nous informed que depuis deja assez
longtemps, s'est installed en cette ville une
fabrique de beurre qui fournit A certain
6piciers d6taillants la marchindise empoi-
sonn6e destine a l'alimentation des clas-
ses pauvres.
Le fait est tres-grave, parceque l'analyse
qui a ete faite de ce beurre, revele des pro-
pridt6s dangereuses don't la nocivit6 A &te
d6montree.
Une enquete s'impose.
Asile Frangais
Les Bals de l'Asile pour la Mi-Carame
s'organisent rondement. Tout est mis en
ordre pour la satisfaction des invitds.
Les cares sont des aujourd'hui en ven-
te: chez M.F. Ch6riez, president, So, Rue
Courbe et M. A Allien, tr6sorier. 63, Rue
Courbe.
P 5 oo pour Cartes de cavalier
et P. 10. a a a famille
Le Buffet et les buvettes seront tenus de
facon A contenter les consommateurs les
plus difficiles tant phr la modicit6 des prix
que par la quality des consommations.
( Delegations
Dimanche dernier ont 6td reques au Pa-
lais National les del6gations des Gonaives
et de St-Marc qui ont remis A S. E. le Pr-
sident de la R6publique, les addresses de
felicitations de ces populations de l'Arthi-
bonite.
La delegation des Gonaives etait pr6si-
die par M. Paul Dauphin et celle de St-
Marc par M. D6rac.
Tribunal Civil
.Audience civil du 9 Mars po08
Prdsidence du juge Champagne
Affaires entendues
La dame Marie Laforest centre Hector
Denis, divorce.
Augustin Ahrendts centre Sanite Berna .
do:te.
Les consorts Stinio Comeau contre Au-
guste Comeau.
Correctionnelle
Presidence du juge Mondestin.
Affairs entendues
La danmetCyrene Lerebours,-prevenue'd'a-
voir frapp6 au visage la dame Victoirnetta
Brown.
Tribunal de Cassation
Section Criminelle
Audience du Lundi; 9 Mars 1908
Prdsidence de M. le President H. Le-
chaud.
Le Tribunal prend siege A 10 heures er
iemie du matin et entend I'affaire suivante :
Procedure instruite contre le sieur A.
-Ierivaux, ex-juge de paix de Ranquitte.
Le rapporteur, M. le juge L Denis, lit
Lon rapport..
Le Mlinistre Public, M. Blie Curiel


dans ses conclusions, dit qu'il n'y a pas
lieu A suivre centre le Magistrat inculpe.
Le role ne comporant plus rien, le siege
est level.
Nouvelles de Cuba
D'apres le rencensement de Cuba fait
en 1907, la population s'l6&ve a 2.028.-282
habitants contre 1.572.845 en 1899, les
provinces de la Havane et de Santa-Clara
ayant le plus grand nombre d'habitants.
L'immigration pour l'ann6e fiscal 190o6-7
montre une diminution sur celle de l'an-
nde precedente qui s'e.evait au chiflre de
23.080..
Les receties douanieres encaiss6es au
port de la Havane pendant l'ann6e 1907
tse sont Clevecs It P. 20ob05 048,12, soit
une augmentation de P. 1.300 000ooo sur
l'annae 1906. On a vote une allocation
de P. 350.000 pour servir A prendre des
measures sanitaires dans d'fferentes munici-
palit6s contre la fi&vre jaune.
La liste rouge
voici la liste des attentats commis, de-


puis un demi-siecle, centre les souverains
et chefs d'Etats :
1854.- Assassinat de Charles III de Par-
me, par Antonia Carra.
186o.- Assassinat du Prince Da'ino de
Montenegro, par Kaditsch, un de scs su-
fets, qu'il avait exile.
1865. Assassinat de Lincoln, prdsi-
dent des Etats-Unis, par l'acteur Booth.
1868- Assassinat du prince Michel de
Serbie, oncle de Milan et grand-oncle du roi
Alexandre, par despartisans de Karageorge-
vitch.
188t. Assassinat de Garfield, presi-
dent des Etats-Unis, par Guiteau.
1894 Assassinat de Carnot, president
de la Republique franqaise, par Caserio.
18.6. Assassinat du chah de Perse,
Nasred-Dine, par Mollah Rezah, un fanati-
que de la secte des babis.
1897.- Assassinat de Idiarte Borda, prd-
sident de la Rdpublique de l'Uruguay, par
Afrepdondo.
xr98.- Assassinat de l mpdratrice Eli-
sabeth d'Autriche, par Luccheni.
1899. Assassina: d'U!ysse IHeureux,
president de la Rdpublique dominicaine.
par Caceres.
1900.-Assassinat du roi Humbert d'Ita-
lie, par Bresci.
190r. --Assassinat du prdsilent Mac-
Kinley, par Czolgosz.
1903 ( Ileuin ). Assassinat du roi
Alexandre de Serbie et de la reine Draga,
au konak de Belgrade.
'Du Gil Bias
Nominations
Par commission de S. E. le Prdsident de
la R6publique sont nommss :
Mr Charles Dubd Directeur de la douane
de Jacmel ;
M. J. B. Cabeche, directeur de la
Douane des Gonaives en replacement de
M. Ed. Snpplice ;
Gal Alex. Delva, chef des mouve-
ments du Port des Gonaives en remplace-
ment du Gal Charles Burke.


oiluvellies Etrangeres


DerniBres D6p6ches

PARIS 8.-La reception enthousiaste que,
malgrd son incognito, le roi Edouard a
eue a Paris et 1'6motion cause en Angle-
terre par l'incident Guillaume Tweedmouth
sont la consequence de la situation politi-
que actuelle.
MADRID 8. Le roi Alphonse partira
remain soir d'ici pour se rendre A Barce-
lone.


11 y a eu cinq explosions de bowi
puis le IerJanvier et jusqu'A pr
cun coupable n'a di trouv6 ; il
de jours encore on pouvait voir-.
tnurs de Barcelone dis affiches
qu'une tentative d'asassinat as
contiele rdi, s'il .i6baiitui-te"
mination de visiter cette ville. Ces
ont t& arrachdes p r la police, mai
disparition n'a pas dissip6 les craintede
PEKIN 8. Les gouvernements chi
et japonais ne se sont pas encore enttl
en ce qui concern la saisiedu ,apeuri]
tu Naru ). Le ministry des Atfaires E
geres maintient que cette affaire ne
etre rtg!6e avant qu une enqukte itr
faite. Ce ministry a longuement c
aujourd'hui avec le baron Hayashi,
ire du Japon sur ce qui devra &tre f it
armes et des munitions qui se trouv
bord du a Tatsu Maru D, si ce navire
rendu A ses armateurs.
La Chine propose que le charge
soit return a; ses expdditeurs, que le
mis accord A ceux ci soit annul et q
Japon promette d'empecher I'.expor
des armes et des munitions A desti
des ports chinois Le gouvernement
nais s'est declare dispod :1 examiner
questions.
LONDRES 8.- Une dp&che sp&i
que aujourd'hui announce que la
s'est excuse aupres du Japon de ce
pavilion du a Tatsu Maru ) air t6a
PARIS 8.- Malgrb l'entente fran'
naise, la press franqaise consider q.
gouvernement japonais a agi avec b
envers la Chine en ce qui concern
sie du o Tatsu Maru v
ROME 8. Le Corriere d'halia ap
que la tsarinetaccompagne d'une
breuse suite est arrive hier soir
etre attendue A Rapallo, Station Hiv
situde a 5 miles de Genes ; e!le est
ccndue A I h6tcl. Sa Majesid voyage
gnito et son voyage a 6ti necessite
mauvaise sarite.


PARIS 9.- Rente 97.50.
Aujourd'hui la Chambre continue l
cuss'on de l'imp6t sur le revenue.
Hier martin eut lieu au ministered
terieur la derniere conference entree
Cl6menceau, Pichon, Picquart, Thi
et les instructions du Gal. Lyauteyif
compldtdes et precisees.
M. Barthou, miistre des Trava
blics s'est blessed ldgerement dans IN
dent de voiture.
M. Fabre, radical, est elu
Clermond Ferrand. .
M. Chdron prdsida hier soirl:t
ganisee pqr la soci&td d'instruc
taire a Le jeune soldat ,.
TOKIO 9.- Un incendie d6ira
ze cents maisons A Nigata.
HORTA FAYAL ( Acores ). --
du trois mAts birque norvegienjb
capitaine Larren, abandonnd en
ddbarqud ici par le steamer anglair
degar Hall a capitaine Williams.[
allait au Havre. L'epave ne fut pas
SAN FRANCISCO. La flotte
se trouvait hier A 260 miles de
cisco
PkKIN.- La situation rest i
Les gouvernements chinois et jap
tinuent A ndgocier au sujeta
STatsu .,


BARCELONE 8. La \i'i est suai
dtcoree et aucun effort ie seral"
pour qu'A son arrivee ici mardi ler
phonse soit requ d une fagon digne i
thousiaste.
Malgre ces precautions I'activitdl
rdvolutionnaires catalans et les anari
font preuve depuis quelque temps-
plus grande inquietudes en cc quic
cerne lasuretc du souverain.


r








Dr Rbeit it. EWA LD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Jl$nM6 du Philadelphia Dental
oge and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery*.
bre dipl6mn du Philadelphia
School of Anatomy.*
SDe r --oua P'ort au-Prince announce.
sea clients en llarliculier el an pu-
en g nral (lu'il SO tient b leur dis-
a. rnme adresse :
7, RUE AMIRICAINE.
V. xsg. 4f (iepil4as. bat"wer

Cie des Pomipiers libres
I)E P1oiT'-AU-PIlNCE
AVIS

Le Cormmannd nt de la Com-
-)gnie des Pompi-rs Libres
lnforme les il5t6 ess0, (110 lo cadre
l a ( lmp I)rie est overt, lln met-
sot soi'i lt-irs ycux les dispo.iions
kg te' c,2'"' a'it as de l'art. 3' dos
lituts ris-ianl lia Cto:npiagiio :
La Conipagnie de3 Poi.Jiers libres
i'acceplo d ins son sein que des liom-
nes dsitlt&'ress,, d.Svouts et de
poos ciloyenls qui donnont 1'exemnple
la patriotislie, en vcitlanit A la chose
pubii(lqu .
* Aucule Idetmianded d'admlission ne
.era agc' e .i elle 'est appuyut de
rois coutseillers ct si lo postulant
Ias agotg de 21 ans accomplish. II duit
tre d'une fo to complexion, d'une
/In le probil6 et inini d'un certill-
hide biane via ct mieirs, delivr6,
putr les hailieos,par le Conseil Com-
uaal de Port au-Prince, pour les
Itrngers. pir lo. represenlant de leur
ays en Haiti. a
Louis TIllART.

ON DEMAND


De lolls


ouvriers


oltniers et piqueurs ia
a machine.
S'adresser a la 'ranne-
ie Coniinentale.
--m
I.Le public est avise que M. FER-
so STINKS es' mon soul agent A
t-au-Prince, a partir de cette date.
M. W. R. Heney, de Bermuda, n'a
pOaucune quality de me repr6een-
O e Haiti ou ailleurs. II est seul res-
ble deq dettes qu'il aurait con-
W. E. MUvTa,
g uimodore St Geo.1ermeda Yacht
1b. Steam Yacht I a Colombine. *

Not ce
The Public is respectfully informed
S M. FERNANDO STONES, of Port-au-
has been authorized by me to
aI my Agent it Port-au-Prince.
L r W. R. HEBNY, of Bermuda has
7ority to represent me in Haiti
r ewere, he is responsible for any
s contracted by himself.
W. E MEYER
Commo 1ro,. .St Geo. Bermuda Yacht
Llub, Steam Yacht a Colombne *.


C' "' Transallanliqi e

Le paquebolt SALVADOR* est
a;tendii m:rdi 10 courant et parti.a le
ntmrne jour ait I#iuires du soir pour
J.rdmio Sainii;go de Cuba, aux Cayes.
Jac:mol, Sto-I)omingo et escales.
Port-au-Prince, le 9 Mars 1908
L'.Agent,
F. M. ALTIERI

SOccasion excepUtonoelle
-
Liquidation d'Articles
ET
OUTILS POUR LA CORDONNERIE
Diversessortes de peaux, blastiques,
tirants, ceillets, clous, etc; un grand
aqsorliment de formes: specialement
des forces Amdricaines doot la com-
tnodile est incontestable, et tout au-
tre acccssoire pour la cordonnorie.
Port-ani Prince, 4 Fdvrior 1908.
G. A. BERTOLINI
147, Rue Rdpublicaine, 147.

Tibere Zephirin Bell
Fabricar.t de chaussures
litue 'iremasse, facade Nord de la
Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALITl :
P AN I'O UF LES MULES

A VENDRE
Boun vin Re Bordeaux
chez*Alexis Bendit
03, HUE BONNE FOI.


Manuagcture d Tabacs

S.T. L.
Andricains en paquets de 10 cigares
A l'abri des poussieres et Puret6 ga-
rentie
VENDUS COMME SUIT:
Format No 1 0 25cts. les 10 cigars
a a 2 0.30 a a 10t
Soil en ddtail
Format No 1 0.05cts. pour2cigares
a 2 0.03cts. par piece
Pour les ach its en gros, les d6-
bitants obtiendront 1'escompte
usuelle.
D6p6t:
* PLACE GEFFRARD, NO 138.
=....


KOLA


DE


KINGSTON
MACNISH'S a KOLA PURE ,
MACNISH'S IRON BREW *
En Vente
chez Catinat Fouchard
Rae du Centre


A LA


SOC0CULISTES !
VERRES BLANCS, BLEUS, VUMIS,
JAUNES, du Dr Fieuzal et du Dr Motais.
VERRES BICONCAVES, BICON-
VEXES, P*RISCOPIQUES CONCAVES, Pi-
RISCOPIQUES CONVEXBs.
Assortiznent completdes foyers
VERRES JAUNES, FUMAS, BLKUS,
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriques, concaves
et convenes.
Assortiment d'axes complies.
Chez A. DE M ATTELS.

La
Redaction du Matiu"
Offre d se lecteurs lea Trois Volumes
DR
EDMOND DEMOLINS
Au prix de Librairie
Francs 3.0o ou P. o.7o or.
A-t-on inter6t
A s'emparer du Pouvoir
A quoi tient la sup6riorit6
des Anglo-Saxons.-
L'Education Nouvelle
EM VENTE A L'IMPRIxMLtR DU Malin.


M11TROPOLE


Maison JULyS LAVILLE
93 RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.

PIlentnlt li r*' i (C:a;: U-o lIs inefl*s de fanlille seront heureuses d'y
lover lun s.i;timn i.t de >itovisioins fiti lies qui teur permeltra de varier
les menus de Icur tlblo sans plus de dtpenses qu'a I'ordinaire.


Sardines de Norvge
A I'huile on bottes.
Anchois de Norv6ge
( Hors d'oeuvre exquis)
en petits bat illets
Sardines A I'huile Lonit freres
Anchoisq I'huie
Petits manlierieanx A I'hiile
Maquereaux au natural


Saumon au natural
Huile d'olive, extra
Huitres
Pommes de t rre fraiche.
Oignons
Vinaigre de vin
a de Malt
4 de cidre


D6licieux Fromage de Munster le quart :.00


Morue sans os


en paquet d'une livre P. O.f.


Morue sans os quality extra en bolte de 2 lives P. 1.60


Les Cer6ales
Hominy Cteur Extra F,
Avoine pour dbjeuner t 'a
Oat Meal, quaker oats ke
Chocolats I (


suivantes :


rine de sarrazin
wine spiciale pour Cr4pes
flour ).


SPenca-


Mhocolats !


Nouvelle Fabrication en Tablettes et en Batons


Chocolat


au lait


Suisse,unc vtaie Nferveilla


LA MAISON
Dessens & Maugey
1), Rue des Piliers-de-T'urclle
BORDEAUX ( FRANCE)
OfTre a ses nombreux clients d'Hai-
Li un stock considerable de marchan-
dises de premier choix, A un prix de-
fiant toute concurrence.
Pour tous les renseignements s'a-
dresser A Mr lienriBonheur ( AmGNT)
Port-au-Prince.

LA
Meilleure Farine
du Monde
Celle qui done le meillenr paia.
Qui product 1e plus de pain.
Qui donne le pain le plus blanc et
le plus leger,
Chest la Pillsbury's Best de la
Pillsbury Washbrn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. ReprAmmu d.

A Vendre
A L'IMPRIMERIE C. MAGLOIRU
I), s reproductions du grand tableau
historique de A. Madiou: Un episode
de la bataille de Vertieres.
Prix : P. 2


Une Ta~bletle ftait upi delicietia Dijeune, d lI Minule






F rJ tr icZcl.i r'- bi (- z t

A L'ELEGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte A la coiiriaiss.aic du Ipu lic,
particuliereneiut de ses ,,oinbriux cli-
eats de la C6te et de la (Capital, ,que
I'dtablissement a un stock incalcula-
Dle dq chaussures pour hommos,
lemmes et enfants, en tous genres,
et que, malgre l'offre do cinq pour ceut
sur l'achat en gros ( 5 0/0 ) fait un ra-
bais exceptiounel sur les prix.
L'btablissement se charge de faire
proudre des measures & domicile.
Toufours : Soin, exactitude, ponctuali4
42, Rue des Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCE (HAIrl)

Chapeaux I
Chapeaux !
Chapeaux 1 I
PAILLE DE PORTO-RICO
ACC()URl-Z (:HEZ

JOSE SAN MILLION
Le coiffeur artiste, q(ai vient avec le
concours d'ui chapAlier reinarquable,
M. JAIME TESTAR, d'installtur une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les goutts et pour toutes
les bourses.

Fabrique de chapeaux
La labriquc &de cliapeaux installee A
1'Ecole des Arts et Mdtiei's, ancienne-
ment Maison Centiale, sous la raison
social de Vve PI. Benoit et J. (. Gui-
teau a l'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son d6p6t un boe.
stock de chapeaux de paille sup6rieurs
pouvant satisfaire les gofils les plus
difficiles; inalgre ces avantages eile
met ses chapeaux en vcnte A un prix
modique dtliant touted concurrence.
La fabrique inform en outre le pu-
blic qu'elle est la seulo qui en confec-
tionne A Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
sement de l'Etranger.
La fabrique repare aussi totes sor-
teo de chapeaux. Bon march excep-
tionnel.
LA PHARMACIEB
Emmanuel Alexandre
88, RUE DES MIRACLES, 88,
Se recommande pour I'ex6cution
prompted et exacte des ordonnances A
n'importe qu'elle here du jour et de
Ia nuit.
Drogueries, Sp6cialit6s phar-
maoeutiquesextremement fratches.
Pari CowancimcitrX.
I**eH tel-RE.estesaurant
ST-JOSEPH
( ANGLEDES RUES ROUX ET DU MAGA-
SIN DE L'ETAT. )
Service bien organise.- Repas
A la carte. cuisine excellente
PRoptllrt'Am : JosBPH DESRIVI]RE


! Maison F. BRUNES.
195 GIANI)'kl(J 195
Dirig6e par

L. HOD ELN
Ancien membre de la SocielJ Philan-
thropiqae des mattre-s lailleurs de I'Pri:
Vieit de recevoir un grand clioix d'6
tolles diagonale, casimir alpaca, chevio-
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
de paticuli6rement A sa clientele une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
toute beaut6.
SpAcialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupea 'Francaise, Anglaise et
Amdricaine de la derniere perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolruans, tuniques, habits car-
"ta. atc oetc, de tous Eradc..

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures
La Manufacture a toujours en dd-
pot un grand stock,- pcur la vente
en gros ot d6tail,- de chaussures en
tous genres pour
HOMES, FEMMES, ENPANTS
Les coammaudes des commergants
le F intAriear poiiront etre executtes
dans une scmaine A peu prbs.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI )

Cordonnerie Nouvelle

G. B. PETOIA ET SEPE
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-P'RINCE
CHAUSSURES EN TOUS GENRES
EN DEPOT, POUR LA VENTED
EN GROS ET DETAIL.


Execution prompted
commands, tant ici
Province.


des
qu'en


Formes A hommes; 614gantes et
rationelles.
Chaussures de dames ( Derni~be
mode de Paris ) et le pluscommode:
chaussures pour enfants confection-
ni6es avec desPeaux de routes nuances
d'une selection et durde irreprocha-
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pates et liquids
Pour chaussures de routes nuances.


BRATUITEIENT
AU PROCHAIN TIRAGE
S de 10 NO-BONS LOTS PANAMA
U LU& I 100.000'
BROS LOTS 1008000t
Envoyezce BON-PRIME
SIM. L. DUGARDIN, Direclr du
CrJIddt J'leaanpier e I'ranee
19, rue Rochechouart, Paris.
Ad "J e


VIN S DE BORDER UX


M6doc vieux, le Gallon !


. . .


P. y


St Est6phe ( dii luxe), to (;.luo . .
Champagne, par caisse et on ci tlail.
Chez G. Cordasco
GRAND'RUE, ( Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( HalU
-- ga- --ga .

ET
H STAURA BELLEVUE
Place du Champs-do-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

Mme Hermance ALFRED
T6l1phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS--LUNCHS.
bIstallation moderne et comfortable. Vue sur la mer. Temnp6atre
douce et rdgulire. Les Tramways desservent I'Hdtel-Bellevu toutes les 7 MJ
PROPRIITEI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de reception. -Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriques


Table d'Hote


tout le jours, de m"idl a heures,
do 7 d 8 khurs du soir


TANNEpIE CONTINENTAL
DE
Port-au- Prince
PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COULEUl
CAPACITf: 500 PLAUX PAIl JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:
Chevreau glace; Boutonne et Lac pourr Hlommes et Dames 10 ( Dia
a Recommandie 10 (Diks
Verni et couleurs: a* c Recommandle 12(doW
POUR ENFANTS: . . 6 si (
-


Imp. C.


MAGLOI


45, RUE Roox, 45
TgfLPHONE.


Journaux, brochures, bille1a
marriage, cartes de fiancaill
wrogrammes, affiches, et it
autres travaux de ville.
Billets d'enterrement et cat
de visit d la minute.


r


- -