<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00288
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 17, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00288

Full Text




tI ANWNE, N* 29 PORT-AU-PRINCE (HAmii) MARDI, 17 MARS 1908.













QUOTIDIEN

ABOs WKUINTS : DmmC oru E
&BONNIK SLENUMSRO 10 CENE .

1A 0 MOIS Une Gourde D'AVANCE C6lnmaent IMagloiro, N
S- -Let abonnements parent du ler. st du Is de chaque
DAlARTMrTAr & STRANr an; RIDACTION-ADMINLSTKATION mois et sont payables d'avance
rrals do potee on us. 45, RM ROUvX, 45. Los mauuscrits las6r6u on su n o onat pas real.
r -- ..
Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, a'adresser A Monsieur Arthur ISIDOBE, 45, Rue Roux cu Bonne-Foi.

Pour le momrnnt, interrogeoins les lever dans ce d6partoment 1184 indli-
chliillrts sulr la sit sti i ofi co pll;I'IA (Itis goteries, centre 761 dans le Stld ; 5,2
Sdieiverses parties di pays, en 1790, dans I'Ouest. et 46)0 dans le Nord.-
c'est-a-dire A I'apo-ge do sa prospd- Quant aux cotonneries, I'Artibonite
SA INT-MARC rite Oconomique. en comptait 315, centre 178 dans le
SAINT-MARSur 792 sucreries existantes A cette Slid 172 dans I'Ouest, et 30 dans le
-poque, on relevait: dans le Nord, Nord.
XV 290 ; dans 1'Onest, 257; dans. le Sud, Au point de vue qui nous occupe, la
190; et dans I'Artibonit,, 43:.- II y a nature du I.ieu a done assign6auNord
Nous avons a:sez dit pour convain pouvait 6tre evalu6 d la moitli de ce- a noter que dans le Nord, (1) la plus on rang infirieur, en ce qui concern
le lecteur dti caracilre de la pre lui du sucre, soit trois millions. # Uin rande qiianit 6 r,,(luiito ltait on su- I'indigo et le cotton.
pre population colotniale de Saint- Habitant de I'Acul, dit l'historien que are blanco ; sur les 29 ; sucrlcies role- Dans le Std, fonctionnaient 89 fours
a gue et pour entrevoir qu'elle je viens de citer, nomm Miclel 1&'- vcs, '20) proJuisaient dii t oire llanc A chaux ; dans le Nord, 84 dans I'Ar-
6te son oeuvre, a si on I'elt laiss6 rSiord, s'avisa, il y a vingt ans, ( vors et ,7 du sucre brut. Sur les 257 su- tibonite 71, et dans I'Ouest, 69.
le 1 11 alors), d'en fire un essai, qui creries de I'Ouest, 106 travaillaient le La quantity deguildives 6taii r6par-
On no I'a pas laiss6e faire, une m-& tui r6ussit; il s'y eat enrich, et tout sucre blanc, et 151 le sucte brut. La tie de la faCon suivante: I'Ouest, 64 ;
pole tracassiere est malencontreu- le monde I'a initd. proportion dans ,o Sud 6tait la smi- le Sud, 50, le Nord, 45; 1'Artibonite,
nt intervene et, des le debut Cette sityalion alia en s'amdliorant vante: suce lries en blanc : 5 ; sucre- 10. Notons cependant aue, du ter Jan-
son intervention, inquidta par ses sans cesse et en se repandant pro- lies en brut : 142. vier au 31 decembre 1790, il a W6t ex-
aWss de faire. Cependant le temp6- gressivement dans toute 'le. a La vie Dans I'Artihonite, la production nort6 en France, par le Nord : 13 657
ent de ces premiers colony ettaii de ce pays, dorit R. Lepelletier do' tailt Ogale entire les deux sores. boucauts de sirop; par I'Ouest. 8651 ;
1, nous I'avons vu, qu'ils tenaient St iRtmy, no fut plus, de 1770 a 1790, On produisait done dans le Nord' par le Sud, 7.037 ; et par 1'Artibonite,
pouvoirs publics sous la depen- qu'un long reve auquel se trouvent davantage et ieilleur, au point de 73.- L'exportation des cuirs, tant en
ce de leur vie privee ; nous avon- mle6s les plus beaux nomi de Fran- vuo do I'itidus!rie sucriire, qui est la I oils que tannds, s'dlevait pour le
bi cet 6tat de chose, par des failt ce, soit que la court accord au. favo- principal du pays. Nord, A 10..05; pour I'Ouest, a 2.580;
insamment probants. ri ruinds le splendid hoaneur de I t A la meme 6poque, on relevait dansi et our le Sud A 67.
Nous avons 6galem.nt dtabli que gouverner, soit que, passant la iner, Saint-Domingue 2810 caf6teo ies ou Quant au mouvinemnt commercial,
action des premiers colons a debuted, les belles crboles aille-t enter le sang usines cafeibres riparties come suit: tn 17j0, on ,ouvait le noter comme
une facon m6thodiq(e, par le ddfri- et les richesses des anciens h6ros do dans l. Nord, 1857 ; dans I'Ouest, suit, pour les trois principaux port%
et de la region du nord. fI nous la Tortue sur les plus nobles famil-'355; dans le Sud, 300 ; dans I'Artibo- de la colonie : Cap, 431 navires entries
avant de conclure cette 6tude, les de la monarchies. a nite, 298. t 16 sorti ; Port-au-Prince. 209 en-
6tablir que celte organisation social Or, pendant quo la m6tropole fran- La production du cacao a toujoui.is is et 174 sorts ; Cayes, 120 entries
produit, malgrd les tiraillements de caise faisait gouverner le pays par les ete, on le sait, plus accentuie dan.s ;t iI sorties.
pouvoirs, des rdsultats que nous favors ruins de la cour, les anciens le Sud ; aussi bien, on ne s'etonncra
sfaire ressortir par des chiffre., et h6ros de la Tortue se cr6aient de ma- pas que celui-ci, a I'dpoque don't nnous --- -- ..
i soent le temoignage le plus dvi- gnifiques domains priuis et coiii parlons, ait pu computer une quantjt6t' Bote aux Lettres
Sde la uperioritt social du Nord. saient le sol de Saint Domingue avoc de 36 cacaoteries sur los 09 que pos-
D!. 1724, on comptait dans la plai- une ardeur et un succ6s prodigieux. sedait la colonies ; au second rang.
d2 Cap plus de 200 moulins A Iu- La plupart de ceux qui out 6crit venait encore lo Nord, avec 25; ,Extrait du Diariode la Marint du 2) laiMer
11, pretend Charlevoix en 1731, le notre histoiro, et surtout les 6criv ins I'Ouest avec 7 ; et I'Artibonite avwc 1. L, le i vier i8.
re en augmentait tous les jours. strangers, ont tendance A reporter II existait alors 3 tanneries dans le La e Janvir 8.
Imoulio, continue-t-il, fault 400 sur la m6:ropold le m6rite de la splen- pays; elles se trouvaient dans le voi- Monsieur le Directeur du eDiario de la
0ou 200 milliers de osore dour colonial de Saiat-Domingue signage du Cap et de I'Acul du Nord. Marina.
us, car cheque bAWriq. et eot nous trouvons parfois des publi- Lo Nord possedait egalemer.t 29t
1r"~1 net, le olds de la bar cites nationaux pour pleurer senti- briquteries et poteries; le Sud et I'At- Mon cher Monsiear,
dMldd. Le prz moyen de ce mentalement la disparition de I'an- tibonite, chacun 12 ; et I'Ouest, 8. Voulez-vous avoir Ia complaisance de re-
cu. lieu eat de 13 livrew le cionne mere-patrie. On so rappelle ce que j'ai dit, au cevoir dans le Diariode Xaiinri leo ma-
ianlsi chaque moulin product Je serais heureux d'avoir, dans cet- d6but de catte 6tude, concernant la nifestations suivantes A propose du it,-
lire8 de rente; sans computer to 6tude, r6ussi meme on parties a culture de l'indig' et cell du coton gramme public par les journaux d'aojour-
.e P eOt l'eau-de-vie de cannes, mettre leo choses au point et a con- que l'Artibonite a laissdes pericliter d'hui et rclatif aux praendus dommagcs
0 Ateot bien encore a mille ecus. vaincre que la prospe6rzt de I'ancien- dans son sein. En effect, on pouvalt re- soufferts per des propri6ts etrangeres du-
I 'en rmultiplie 30.000 livres par ne colonie fraonaise n'sa 6t que I'au- rant le peu de jours kcoules depuis le mou-
On touvera quo la plane du Cap, de I'iritiaiue privud et non celle ) Pour intllience de ma monstra vement revolutionnaire actuel de Gonarves
OBuI*dque ann6e pour six mil- des pouvoirs pubics francais, et je tion, je confonds A dessein les deux d6parte- ( Haiti ).
C a.cre, et avant qu'il soilt peu, me p op'se de montrer plus ample- ments du Nord ct cdu Nord-Oucst, pulsque les C'est pour rappeler qu'A totes les Cpo-
Su"U!teora d'un tiers. meat allleurs quoe ceux-ci st plutOt circonstances hlstoriques que jai exposes ques et particulibrement en 1902 come
Bpre ace e poor .'indus.- respooMblos des ivrabements aui ont tablissent que cest plans ces d ux parties rsultat des c,astrophes d'alors, tout pr'-
accus o~laf e pour l'mindus- rospoosables dl 6oiem s 11 out t dCsgnees par I'appellation commune de Co-,
l- ee6tatt pa limited At c eosansta la IcolonIe et qui loot z if nS, que s'eS; principalement manifes- judice, pour Ieger qu'il sit r6, cause A
:l it W: le reowna de I'igndlgo fIt y & Ja F~ra@ce. t6 l'acuon des premiers colors. des intertrs strangers eu Haiti a t corn-







pesd au dcuiple ( hi .tomiql, lI ct quc des
fortunes pi.lois scaiid.leus e sc sont dri-
fides de cctte nIl iiric suir I 'IC riillcs des ft-
milles haitiennes, victiimcs rtirnclles dc
nos guerres civiles.
Les strangers n'ont pas, par consqueLnt.
beaucoup a perdte dans no, luttes,car it n'
a pas d'excmple de ce quc kcurs vies aient
etC mememenacdes La pr' ence de navirci
de guerre dans les ports d'laifi ic peut
obeir qu'au dssir natural des (;ouverne-
ments amis de prlter sLcours oppor'un
tant A leurs proprcs concito\cns qu'aux
non combatants de toutcs les nationalities,
y comprise ls lHaIien1s cux-ii1kinc-,qui vou
draient &chappcr aux inccrtitudts de a. pii-
se d'assaut ou du bomb.irctiitt dcvenu
n&essaire d'une place assidgde.
Ceux quai erdtcnt en liait;, cc sont Ics
malheurcux cnfaints du pcuple quli volt ird
pandre leur san, s.an: profit p. or '. dignity
et le progress nation0aux.C,.lii qui pcrd sur-
tout, c'est le pays lai'tILn qui s'.i' nar u:ic
douloureuc c:, CM ; itlce ', c plications dipluomtiituc. Lia'l l<'nouimentl
d'aventurcs prtcquie toti par des intdrcts sans scrIlpuc.
AvLC ines rtijcrcfC n;L : ;1 Cp ,:, jc
vous renouvcllIc clir Monsi ur, I expres-
sion de uha coa idii :] di. ii)ingu,'c.
I :LI.\ MAGLO.IRE.



Important Raopori

Co e111110 nous I l' aisiots i; : e :-s. tii
dans note iii t!ito dco1 saitdi, le lp-
port de !a (otConnissi ;l (!;tg,.'-e (t'i i-
vistiguer ,tur hIls operations 1111-
cieres et adlitiistrailives d I:r nil
central rivoliitioiiiaiitCn dls (Goni;iv,
a paru dans lei Monitcur.
En voici la conclusion :
11 resort de towlt ce qui priced: qu c IL,
va!eurs suivaiitcs ont tc souisr.itcs A i'FE-
tat par les Directeurs d-- la dr-iiiec insur-
rection, savoir :
Clonn, i- C'-' ittio la/h '
I") product de droits de Jouanc \
coinpr;- la some dc G ;99.5),
due par M3anassd L.imagc Ph'ilpi)
pc, sur iiport.ution par.s s GC(r-
cia 1 ........ .. G. 3;.7S .78
20) montant en gourdes
de la som ne de
'P. 96 56orain.con-
vertie A 5oo "'e de
prime, soit .. .. 5 499 36
En ddduisant de ce
totally montant des
droits de wharfage


a.) B iLaane inomna.ic naionale accuse
par la \vriftication dis comptcs de
Monitiur A. Prdvost soit P. 137.18
b) montant dLs droits
d'importation qui
ctaicnt dis par Mrs.
C. A. Mc.-Guflie&( C
sauiv'.int cxp'ications
dj).' donni es. .... 4.t6.40

G. 583.53
Non )bstant cet:c so nine de P. 5S3.58,
nous avOns laisv,, cn ddp6t ciitre les ma-ins
de 1 JI. I. Riboul, la some de I'. 312
29 pour les r.aisons que nous avons' d jA
dAduitcs, saul tA vote DCpartemc nt A a .i
autricment s'il le juge convenable.
(Or ..4mncricain
I ) sold du i )ntint des drui s ft
tcctiovnciit rccouvrns par Mounieur
A. Prcdv, . or I 29) -
2" ) pro uit J.: s '
n (r s' r le 111::.-
t.int dl s droits
d'i nportat on par
,, G; .t, dui par
MIln t," Lin11gc
Pl ii ppe, soit ...... .< )9. ,
mnoins la sceinle en
or amncric.iin dc G.
916.5(, convcrtic eln
tnonnaiic nationile
d nt Ic product,
soit G. 5 199.36 a
:L; t ran f.rt a au
a Comptc monnaie
: : .:'c :C it..... .. 56
Li'c.cmble P. or 152 1o
Coimmin pour le, vilcurs en mHinn.c na-
tion.-lc nlllou avo;is iivi;d M. V. Debro.sc,
d2'ie k dc vorc D'-par:r lcnit ( voir an
nexc 1)D 'A f.irc encais-cr toujoult .'i titredc
SD)potr special v par le- a Burtau de .a
Rcc<.t;: ct dLe 1: Dpcnse les valcurs
suivA.llnc*., O1101 colmpliiac dansccitc SOllll
de P. or /82.o :
;1 ) I.llanice ( or am. ) provenint du


piodu;it des droits de
virs par M. Prd-
vos. .......... P. or
b) ininta;it dL,, 25' en
or d6i par Messicurs
C. A Mc-Gufftic& C"
.,ur la totalitd des
droits d'xmportation
( moins ccux sur le
savon ) par le s
a Grcacia a suivant
cxplica'ionsdv'jA four-


s .............


do.1n1C rL.cou-

I


........ 95.o02
Ensemble P. or 96 02


sur 4oo00 acs decaft Nous sounc s iincompctents cn cc qui
residusquidcvaicnt coiiceCI les moycns employs par Ics
ctre embarquds sur Colmitd central Rl'volutionnaire des
Wes phalia a par Gonaivr` pour uhttre minntaic en dehors de
C. A. Mc.-Cuffieet La pcrcc.ption des droits de douane. Nous
F. Hermann & Co. ne pouvons done 'mcttre aucune opinion.
soit ensemble ....... 12 Cependant, en laissant A qui de droit, le
ii reste A restituer sain de qualifier et de commenter ces pro-
A la caisse publique cedds, nous ne pouvons nous cmpecher de
par les provoca- vous rappeler, Monsieur le Secretaire d'E-
teurs de I'Equipee tat, qu'A part les valeurs soustraites a 1'E-
du x5 janvier, sans at haitien, les directeurs du coup de
prejudice des dom- main du 15 janvier A titre d'emprunts
mages causes a a a et aux risqucs et pdrils des prateurs, leurs
Nation, lasommede 9.272.14 principaux complies ont encaissd, en
monnaie national, la some connue jus- '
Nous vous rappclons, Monsieur le Se- qu A present de FVinit trois ?millecgourd s (G.
cr6taire d'Etat, qu en dehors de la some 23 ooo ), contre des Bons, compensables
de P. 9.272. 14, nous avons fait encaisser en droits de douane payables en or ambri-
sous la rubrique a Dep6t special les va- cain et ddlivres aux suivants :
leurs ci-dessous par le Bureau de la Re- 1to A F. Hermann & Co,
cette et de la Depense de 1'Arrondissemnent Bon No. .............. or P. 9.ooo
financier des Gonaives ( voir annexe D, ) 2 ) A De Lain & Richard-
savoir: son, Boa No a2.......... .ooo


3") a F. Hermarnn & 0C.,
cinq Bl tus N ls ;, .1, 5.
6 ct 7 de dcux mille dol-
lars chacun, soit ..........
40) :() D. Jacques, Bon
N,, 8, de, ...... .. ..


10.000

I .000


o) :1 Michel Abraham,
Jeux Bons au N"- 9
ct I0t de mille dollars
chlacun, soit .. 2 ooo
or P. 23.0oo00


A ce chilire il y a lieu d'ajoutter pou
immoirc Is Bons don't I'imission n'a pas
tde ddclarce A 1'Administrareur des F:ilan-
ccs, le cas de Michel Abraham confirnan
d'une facon certain notre opinion A cec
dgard.
En outre, vous ne perdrez pa. de vue
que MM. F. Hermann & C" ont positive-
ment d6ciard avoir versd dircctcmcnt au
( Comit l* n:ral rcvolu'ionnairc. la sown-
me de lluiti ent ,/'',/., ;iin .Iant d's
droits approximatitfs .s : 2., sals, de cadc-
rscidus qui devaient r rc cLibarqudts sur le
steamer a Wcstphlia P.
Tels sont, M. le Secretaire d'Etai, k,
fi,.s que nous avons pu recueilllr au cours
de notre cnqucte aux (Gonaivcs
Nous croyons avoir accompli tout Iiotre
Il.voir, sans dfaillance c t acc inipatialite.
Ccrtcs, il se trowivcra des esprits cla-
grins pour critiqucr notre :ra\ail ct nous
vouer aux dieux intrna.ux, ma.is nouis
saurons la conscience tranquille leur
pardonncr leur mauva.is,. iutLcurL, en te-
nant compete de leur dLccption et de lturs
intdr&ts goistes, mantiss pa.r la b:utalitd
des tails ct la logique dc, vcnlcmcnits.
Aussi, nous avous l'cspoir qule l s gra-ves
revcla:ioni, qui se JdCg.gc: doe notre en-
quc'., provoqucront de la pir du Gouvcr-
Ilenie.n d,:i; dccisioiis tcrmnc, mnirque-s au
coirn Jc lI. Justice ct 'iu Droit. lJt c'est en
obstrvant sciupuleusement ces deux grands
principles qui tont vraiinent la force des
Nations et des GOuvtrnelmnts qui les Ji-
rigent quc nous arriverons, d.ans c. pays
1i souvint ca.'olnid, .'i d truire tous les
C1lmnclts malsains, qui nuctiet .1 so;i ava i-
cumtcnt imora! ct e iccturict a li stabiliic
de la 1R'pubiliquc.
11 fiut que notre Patrie \ive ct pour
qu'ellc nous rcs'c tcllc que no,, pcr.s nous
l'ont tLite, lnoIts dcvoins, s.ins cSSc., I;ou.
rap[.cler, nous Ilai.tiens, que nou, av ins
l'itmplicux dLt'oir pour le s.ilut de IF.-
tat de rompre dJcidriient avec les guer-
res : civilcs a I'avenir stra au plus sage. .
Nous saiisissons cctte occasion, M. le S,-
cr6taire d'Etat, pout vous renouveler l'tx-
bression de nos sentiments les plus disrin-
guI's.


Les 7C'emnbrst' de la Commission :
DAUPHIN, LiON NAU. Le PresiJent-Rap
porteur, A. LILAVOIS.


FAUSSE ALIRME

Hier, vers 7 lieures et demie du soir,
trois coups de canon tires A intervalles r6-
guliers jetaient l'Cpouvante au milieu de la
population surprise par cette alarme sou-
daine. Ce fut une panique indescriptible,
Officers et soldats regagnaient leurs postes
avec precipitation, toutes les portes se fer-
maient, les femmes et les enfants cou-
raient en tous sens, poussant des cris d6-
cliirants.
C'tatit le navire de guerre anglais Inde-
fatigablequidonnait, assure-t-on, un signal
au navire de guerre allemand Bremen atten-
du dans la soiree.
Le Gal M. Derenoncourt, chef des mou-
vements du Port nous a dclare qu'au mo-
ment ou l'alarme iclata A bord de I'lndfa.


tigabe, il rencontra le colmnanda&
vic qui, ayant appris par lui l
tion des trois coups de canon,
toute sa surprise et tout son regret
cident. 11 pria le Gal Derenog2
transmettre au Prdsident de la
le regret qu'il 6prouvait de cet
Le commandant de l'Indefatigak-
que si les riglements maritimesa
lui avaient dtd transmis, il est
le fait ne se produirait pas.
L'incident s'arreta 11. La
quite pour l'6moi de hl premirce
peut done se rassurer.
Mais de telies derogations au
maritimes sont a regretter, A n l
sur;out ou le Gouverncmnt
combattre une nouvelle cons .
G-1 Firmin, conspiration qui a an
families non encore revenues i
emotions tt continuellement i
tout le temps que le Prpar6, au c
dc Flir.nce o6 i se tient, auxGoaiivn
la liberty d'organiser des saturnales..
U~IIIIII I-


Le P6re Levasseur et not
champagne social.
Nous avons ct, t;, lheureux d'eot
dimnanche soir, A la Cauhidrale, una
' des iddcs dc lab nieuse activity quue I
tin cherchc A propager dcpuisquelque
Sdan.s li sociedt haitienne.
Le distiigud I'ere I.cvasseur a, a
consacre sa conference de ce jour I
trer la part contributive de l'Eglis
la pratique, A travcrs les Ages, du I
Ssous toutes ses formLs, surtout soos
nme manuelle.
Nous felicitons bicn sincirement
ressant prddicateur du Careme de
nee d'avoir comprise que I'action
l'Eglise ne'st pas independante de
social, et que Ies deux ont intdtl
prTiter un mutuel et r ciproqueappi.
11 est bicn Ivident quc le progris
est d'autant plus assured dans les
lue cclies-ci augmentcnt, au detri
pliisir, leurs dispositions au travail,
somione touted, tst unc contrainte a
vic:oire d- 'individu sur lui-mine.
S En mianiere de r&eiprocitu, nom
gcons vivement les amateurs du
gige, et surtout du bon, A aller go
Cathrdrale les edifiantes conf6ren
Pete Levasseur.
La nouvelle Cathedral
A la suite de notre enquete del
nc dernicre concernant 1. sus
Travaux de la nouvelle Cat
Pcrraud A rouvert hier, les chti
sent en pleine activity.
On se rappelle comment le
mait que l'Eat pouvait exiger
du contract, n'ayant rien A voIr.
querelle de 'Ientrepreneur avec
Souhaitons que les Travaax
regulieremcnt afiIn qte soit
le ddlai prvarle- comrat di-
1904.
Canonni6re Cub
Hier, vers s here de l's
entrre dans notre rade une
tant pavilion cubiin.
C'est le Yara, cap. MasS6O.
jauge 344 tonnes ; son Lqo
pose de 40 homes.
Les saluts d'usage ont 66
F angailles
Nous avons recu la carte de
Melle Ju..I- MoxosIrr avec M
ROME.
Tous nos compliments aux










































- -- ._ -- l


EIISEIGNLM ENTS
tTtIORO LOGI QU ES

O~bser~Ttoir~
DU
ININAIRE COLLEGE St-MIARTIAI
Lu\Dl 16 MAR,
gom~lTc i midli -63 n'/n.3
ernpratren in'.1um lq" 8
.mpMrature maximum 3oo9
Mocone cdiurne de li iemprn ature 2 f,2
Ciel nolageux iUIc Li jourll cr. A 0toi.
a Soir petite pluic ,y I
Le barornmtre Se imuinticlt cii baisse.
Agitation microsistique eivr l hi. du
patin et 2 1. et demie deIc laprls midi.
R. BALTENWECK
AdminiStration posta le
SL Ik I 1\ 1( LRIiLUR
L4tlrt' 7cCO/ UI h c S ii soZltai/ Id1I
F-11 k ,Itn i Nl )thj kt-*.\ I 1 I i c'i M loibe i I
lihonse Rainci :.vi En 11Iii inuci Mrisset,
erd nand Azor, .\ 1010ise VI Lr, Louis
1':heart, VIZL I Jo!icocur.Dom iniqu e
b~rnJIli o Lc, iIUL Elic Pl'lv-

cA,
iC.' Maurt, ILE l VA,!l : I- Ii1,1 \j(jjj jI
tary Vilsonl.



Nouveflels EtranlgerePs


T% LA AW %A Aa-


uernieres Lepecuiie
L)'DKis 5i Lc bruit court avec pi-
-' ,C que Mr Nt Minc Roc..evelt feront
Jiine prochinc uiuI vi-ite cn Angleterre.
)n Jit que Ic PI'.-idLtit rcstcra six i ois..
,ni es pour v c :udi.r i'organisation dc la
uri.ie an'ii-.Lc t l.i d direction des arsc-
JUX.
I'IS Ij. I'n monuirucnt rig,.L t la
K'nirc dc (jouc C.irdJI,:cci, pIVotc.L."rIII
c i;,:raturc t L'Tnivcrsit dc IBolognc, a
:c i:.auur. a.ui;Ourd'h i .an coll0 c dC IFran-
C. i: prtniCec d.F M. Einilc L toubct, an-
ict: :prsidcnt dc l.i L publique ct d'iun
aind nombre d'llonmines de lettrcs.
C \'vE ( Alppc iinritiinc, ) -Le prince
J'l-InI, tils du prince Nirko d.- Montcne-
ro t nmort auLouri hui.
NI v-YoKK 1I .- A propose dc l'envoi
Ciablan ct de dCux b.tailloils de
ir'i.urs Sn .i(galis le (t Temps v de
Sit que dclis 1903 le gouverneur
aci:al de l'Afrii une Occidenta!e Fran tise
rtcu I'ordrc de fair preparer la mobili-
aion 6vcntuellc pour tne expedition ex-
ricure d'une biide scnigalaise inix'e
omprenant 6 bataillonts t 600 anxiliaire,
anillerie et cela sans supprimer une seule
mite du corps d'acceptation de 1 Ouest
fricain.
P'ARIS I.- Une dCpIche reque ici de
andres announce la decouverte d un com-
0t poor 6tablir une d'ctature militaire A
.isbonne mais cette nouvelle n'est pas con-
irm e.
BARCELONE IS.- Une bombe a fair ex
'losion ce matin sur la place du march
en:al ; une autre bombe trouvee dans les
"n.mcs parades a dit transportee au labora-
aire municipal.
MM. Cimenctau et Briand ddposcrent
U1ourd'hui sur le bureau de la Chambre
'n projt d'amniutie. Le project a tc ren-
,oy I "a commission judiciaire.
LaCbamble invalida I' sectionn de M.
Ouancoux, i Amiens.
M. Cruppi s'tst rendu A Toulouse ou
a boaque li fut offert par les maires de


lautc Garoninc, ls ddputds et les conseil-
Icr. gciler.lux.
M. Chcron prisida hier .1 Rouen un ban-
quet ofkrt par la Federation radical, et
radicalc-socialite de la Seine-Infdrit urc.
Un incendie d.:rniisitentieremnent a- Lvon
I'usine de pitts alimentaires Rivoire et
Carrot.
Trois millions de d gAts. Cinq :ctts
ouvriers sont ians travail.
Le general Iyautey est a-rivd lhcr a
Danger 11 rt part avec M. Regnault pour
Casablania.
PAHIS.-- .i Chambre des DtputLs con-
tinuc la discussion de l'inipt sur le revcnu.

Dr Robert IR. EWALD
CHIRURGIEN-DENTISTE
Dipl6irn du Philadelphia Dental
College and Garretson' s Hospital
of Oral Surgery,,.
Mernbre diplOm6 du u Philadelphia
School of Anatomy.-
I)e retou ~i Poirt au-P'inice anllnonce
,t ses clicntr s en pariiculier et au pu-
blic en gtnlr'tl 'lu'il se tientA letur dis-
position.
M eme adresse :
7, \[1L .: .AM I-:,I(..\i 1 II.
('/ /((-'L .V i'.'n'. : i .es;,/'/x ii e, biii'ain t i'.


Dl clbiimr BIGAI'I)
(()ONSULATIONS: 2 a A h. ap. mnidi.
Spc' id :h .(M/aladies :nderie'n'w
15, ltHUE DES (ESAR, .iS .
-am

A VENDRE
Bon vin tie Bordeaux

chez Alexis Benoit
i3, ItUE B)NNI FI(I.



Manufacture da Tabacs

S. T. L.

Ain'ricains en paqucls dt. 10 cigares
A I'abii des poussieres ct Purettf ga-
rcntlie
VEiNISLCS tOMME sULIT '
o"nlatt Nd I () 2 cl. les 10 cigars
4 -a 2 0.3V) a 10
Soil en ddlail
Format No 1 0.O4cts. pour 2cigat.S
2 U.:0cls. par piece
Pour les nch its en gros, les de-
bitants obliendr ont I'escompte
usuelle.
Dep6t:
PLACE GEFFRAH), No 138.
~~-----

KOLADE


KINGSTON
MACNISH'S a KOLA PURE
MACNISH'S IRON IEI EW
En Vente
chlez Catinat Fouchard
Rue du Cenltr


A LA MiJTROPOLE

MAaison JULES LAVILLE
93, RUE DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.


I'endant la dur6e do (:ait no les In'rs de famille seront heureuses d'y
timover un assortim.n- l de pir~visions Itai lies qui leur permettra de varier
Ies inetius de leur t:litI san plus d' d lenses qu'A l'ordinaire.
Sardines de Norv..ge Saumon au natural
A I'lij il'e ent Ib)itcs. II ile d'olive, txtra
Anchois de Norv6ge Huitres
/ II...- -. .. ,...:.


( l ur.- 1 u IiUA etxquis
en petis latWillels
Sardines A i'Iiuile Loijit frrit-..
Anchiois A I'liuile
Petits maquereaux At I'litiile
MaqloueeaIux al liaturel


PIUM'ller tie tlellre fi-3ichlj

VIuiaig de oivi
de Mir
do cidre


Excellent Fromagje de Grunyere
Frcrnage. Cmrnenbert, Portsilut, Gongonzola, Roquefort: P. 2
1&oI tldelle' .tde lologne, par livre
Soiuis-o: e ologe 4 Gourdes la livre
S (:responis de Bolo)gie
S (:Capocollo
Pieds de pore farcis, la Boite: P. 1.50
Charcuteries sup6rieures
Chocolats Chocolats !


Nouvelle Fabrication en Tablettes et en H1aton:-
Chocolat au lait stise, ,e viate Nlrveil,.
UL'e Tablelle faith un ddlicieu.i Ih'ietuti ia l Mitut,


LA MAISON NIGCOLAS CORDASCO
157, lue Bepii1bli) aine, 157.
A su conqudrir en pen tie temups la preamire place t.int J1 Ii L-:.u-l'rincc qu ;
danls la P ovince.
I, veritable sul ts ilnit ellie jonu i ,a t 'tn .i1 cI ,ixC i' i :,l;n, ai.irlie de ses ino-
d tles sur forms f ratt; tise.s et a:t'n riains t I'Un I~ I1 l ti C, irrIep o *.tiab)le et rid-
Ipoinl.itit :1 lt s let cC ie s Ic u t ic t b gott.
ToUs ses riu IA les exi-Ltaiit es.l i It:tsin en to lies-; | i ntl rc- ot lairg' tirs lui
perinetlent dle chi tisser tou.-; les piei s.,,1 n e. les plus dilliciei ; 't li Im odi-
cile le ses I)i'ix est atcces.il.le ti toules I, s ,omiit- s.
Tol)tes les pei sonllt-i s I (i n tt)'ttrou tf ai',l p :t. .a so i;l t- ;.,i'v r tatil' iC Iagasin
seront satisf;iites lants le.- '2 i iu're, par tn :rtli.ile fail -1r mif-uries.
N. I.-- La nmaisol, peat c'lhausse,'r, satl; tpendre /.ls ,nesaures, its p(It'soiitLes IUt
tie pt)r't'ent s'! rendre.
11 suffit de lui envoyer unte chlaii.ssre :alIant hli'ln, on non i signtle le
defauls.
l.es chiaussuies n'allant ipas bien seio l ,I remiitl ti'cs pit dl'autris, rectli es d'a-
jLprs les obse v'atlions foutrnies.
La; faculty dou detour est ,permise (1;11-), It-, 24 I-nles ap ilt laI livraison. Si
les cIai. ssul es out e tl Itportel 's on il e soIt p tis :i lt'tal c Illel tile it'uf elles seront
iigouieuseumitnt retusees.
La maison defie toute concurrence, et envoie franco en pro-
vince.
AVIS.-- Lta .Maison a nouvtillemiteit t .i un i -~ ulintitnt iconimparable de
peau : vt'a vet'l i, vachde veini e, va'.-l* iioire, vamu s:tline, k ingaroo, chevreaux
glatc:s tnir, jtaunes, clhaimpg l nes, roue, etc, etc.
Vente en gros et en details
Les clients trouveront a parlir d'aujonrd'hui toules sorts de fournitures
pour cordonnerie a des prix excessivenimnt r6eluits.
(:e. prix exceplionnels ne sont oblhrnti que parce que la maison ne faith plus
ses alTaires que directement :tav le I tbiq.tues de peaux et de fournitures, des
Etats-Uins telles que: tirants, ceillets, lacets, clous, 6lastiques, fil pour machines
et pour cordonniers.
Machines A coudre Singer"
Pour cordonnier?, lailleurs et couturiires. Dernanler catalogue et rensei-
gnements.
L m'Intison accepted toules lk.s cominin les qui li soit faites en ce qui concer-
nie la cordonnerie.
On y trouvera des empiigute-', p0outr Iinammes, femmes et de toules poinlures,
travailles avec un grand soin. Cou'e excessivement Kodass v.
Avis aux marchands de chaussures
A Pat tir de ce jour, I i Maisuo se charge d'executer les commandes de chaus-
sures qui lui seront faites ave un gr'an I rabais dle pl,ix.
Demander reusuignements a cet eg:ir I et le ":,italogue qui vou- .era envoy
franco.









TANNERIE CONTINENTAL
DE

Port-au-Prince


PREPARATION DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS.
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR
PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:
Chevreau glac6; Boutonnd et Lac6 pour Hommes et Dames 10 ( Dix gdes)
Sa a a Recommandde 10 (Dix gdes.
Verni et couleurs: a a Recommanded 12 (douze gdes)
PouR EnrATrs: . . 6 six (gdes)


VIN S DE BORDER UX


M6doc vieux, le Callon '
St Est6phe ( au luxe ,, le (;aLoII


. .


. .


P. 3.00
6.50


Champagne, par caisse et on detail.

Chez G. Cordasco


GRAND'RUE,I


Ouest ), 131.


Port-au-Prince ( Haiti )


H rTA BELLEVUE
Place du Champs-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

Mne Ilermance ALFRED
T616phone, 2230
APPARTEMENTS" POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
lstallation moderne et comfortable. Vue --sur la mer. Tempdrature
douce et rdgulidre. Les Tramways desservent l'Hftel-Bellevue toutes les 7 Minutes
PROPRItTI SPACIEUSE, S OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES -- JARDINS
Salle de rdception.--Piano.-Gramophone.
Sonneries lectriques


Table d'H6te


Tibere Zephirin Bell
Fabricant de chaussures
Rue Tiremasse, facade Noid de la
Place de la Croix-des-Bossales.
SPiCIALITU:
PANTOUFLES MULES
LA MAISON
Dessens & Maugey
10, Rue des Piliers-de-Turelle
BORDEAUX ( FRANCE )
Offre a ses nombreux clients d'Hai-
ti un stock considerable de marchan-
dises de premier choix, A un prix de-
fiant toute concurrence.
Pour tous les renseignements s'a-
dresser A Mr Henri Bonheur ( AGENT)
Port-au-Prince.


tous le. jours, de midi d 2 heures,
de 7 ii 8 htures du soir


SOCULISTES I.
VERRES BLANCO, BLEUS, FUMis,
JAUNEs, du D' Fieuzal et du Dr Motais.
VERRES aICONCAVES, BICON-
VEXES, PIRISCOPIQU8E CONCAVES, PIt-
RISCOPIQUES CONVEXE8.
Assortiment completes foyers
VERRES JAUNEs, FUMiS, BLEUS,
BLANCS.


Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cylindriques,
et convenes.


concaves


Assortment d'axes complete.
Cher A. DE MA&TTEIS.


f de B~att Its t oo.
32, Rue du Magasin de l'Etat
Maison fondte en 1888.
Bijouterie, Orfevrerie. Gravure
Vient de recevoir tes articles ie par-
fumerie pour les goits les plus diffici-
les. Les paifums exquis et rares d'une
d6licatesse pnietrante qu'elle otfre i ses
clients sout de veritables petites mer-
veilles.
Les derni6res marques qui charment
le Tout Paris sont chez Matteis :
Son Sourires Floramye, Trdfola, Iddel
Cyclamer Vwttz, etc.
La maison a toujours un grand as-
sortiment de bijouterie, argenterie,
bibelots de tous genres, parfumeries,
lunettes, montres or et argent, pendu-
les garanties.
Spdcialits: bagues francaises en bril-
lants a partir de P. 200, alliances Or
18 K anglaises et frangaises sur com-
mando, Service d'argenterie complete
pour marriages.
Tousles articles vendus par la mai-
son sont garantis.
Achat de diamants, ,ierres prdcieu.
ses et vieille bijouterie a des prix avan-
tageux. Dernier ri : Lunettes jaunes.
Contre remise de D)eux dollars eni
timbres-poste d'Illaii, la Maison Mat-
teds envoie franc de port sous pli recom-
mand6 dans toute les villes de la Rpiu-
blique: Lunettes ou Lorgnons en nickel
inoxydables, selon les prescriptions de:
Docteurs on instructions des acheteurs.
n n mo I I


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirig6e par

L. HODELIN
Ancien membre de la Societd Philan-
hropique des maitres tailleurs de Paris
Vient de recevoir un grand choix d'
toffes diagonale, casimir alpaca, chevio
te, cheviote pour deuil, etc, Recomman
de particulibrement A sa clientele un'
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu, df i
toute beauty.
Sp6cialite de Costumes de no-
ces.- Coupei Francaise, Anglaise et
Amdricaine de la dernibre perfection.
La maison confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolmans, tuniques, habits car-
r6s. etc ato, de tous grades.


Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux install6e A
I'Ecole des Arts et Metiers, ancienne-
ment Maison Centrale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a l'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son dep6t un bon
stock de chapeaux de palle sup6rieurs
pouvant satisfaire les goits les plus
difficiles; malgre ces avantages elle
met ses chapeaux en vente A un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed en outre le u-
blic qu'elle est la seule qui en confec-
tionne a Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
sement de l'Etranger.
La fabrique r6pare aussi routes sor-
te de chapeaux. Bon march excep-
NOBBL -


Chapeaux !
Chapeauxit
Chapeatu
PAILLE DE PORTO-RICL
ACCOUREZ CHEZ

JOSE SAN MIL
Le coiffeur artiste, qui vientm
concours d'un chapelier rem
M. JAIME TESTAR, d'installer
FABRIQUE DE CHAPEAII
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Lowi*
Pour tons les goAts et pou
lea bourses.

Francisco DESUiE
Fabricant do chauusa
La Manufacture a toujours
p6t un grand stock,- pour I&
en gros et d6tail,- de chaou
tous genres pour
HOMES, FBMMis, ENIInA


Les commands des com
de l'int6rieur pourront etre exi
dans une semaine A peu prbs.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAn)

Cordonnerie Nouvd

G. B. PETOIA ET Sf
143, GRAND'RUE, I
PORT-AU-Pi SINCE
CHAUSSURES EN TOUS GINIB
EN DAP6T, POUR LA V5NTI
EN GROSS ET DETAIL.
Execution prompted do
commands, tant ici qu'l
Province.
Formes A homes; 614gaont
rationelles.
Chaussures de dames (an
mode de Paris ) et le pluscoml
n6es avec desPeaux de touted m(
d'une selection et duree irr~
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pates et liquidS
Pour chaussures de routes iU

LA PHARMACIST
Emmanuel Alex
88, RuE DES MIRACLES,
Se recommande pour
prompted et xcte dbW o
n'importe qu'elle hbre d
la nuit.
Drogueries, Spoiallt
maoeutiqueaestrtmemeMt.
PRIx CoINs

E Ibtel.-testa
ST-JOSEPH j
( ANGLE DB RUES ROUX IT
SIN DR L'ETAT.)
Service bien organism .
A la carte. cuisine
Paoprniram : Jossps D


. .