<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00282
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 9, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00282

Full Text




in ANNEE, N* 284


LUNDT, 9 MARS 1908.


Ii


)


QUOTIDIEN


-0 1 At -


ABONNUINITS:

p&l iwis Une Gourde DPAVANCE

DtIPyITxMUT &g & TANOR;
rrais do poste on omu.


DIUCTMURM
Clznmenlt IVMagloire,

RIDACTION-ADMINISTRATION
45, RUn ouxx, 45.


LE NUALtRO 10 CErNTIMS.


Les abonnemenut patent du zer. et An 1 de cluaqe
mois at sont payables dvaunce
L. "mnuscrta Inuhr6 m on nos sou "atp "renis.


Pour tout ce qui concern 1'Administration du Journal, s'adresser A Muonsieur Arthur ISIDORE, 45,


Rue Roux ou Boone-Foi.


A propose des derniers EvYinCmCnts

SAINT-MARC

x
On sail gtl("lalement qli'en l'an-- gnols, ils dct ournaient coux-ci d leurs
n4e 16,5, une 11otte anglaise envoyb'o entreprises habituelles centre les Hla-
par Cromwell pour occuper I'loe tlo bitants qeui, nous l'avons vu, coi-sti-
aint-Domingue, ne put surprendre tuaient une classes de leur Repubique:
a vigilance des Fran cai., et dut se aussi les colons encourageaien'-ils
altraper par la rise de possession leurs entreprises par des subven-
e la Jamaiqu Mais ce qu'on dit tions de toutes sortes qu'ils leur
oins souvent, c'cst que cette prison donnaient.
de possession dut d! pouvoir s- r- a- Jusqu'ii rous n'avons re.icoiitre'
liser a I'aide de' Flibustiers qui, aucun pouvoir public dans cettl l1d-
par animosity conlre les Espaginol-', publique ou tout.se r glementait spon-
accepterent avce: tntrain do conqutl- tan6inent : m niirs, coutumes, mode
Iir cette Ile sur eux et It'tvactucrelt d'association, ritgime de succession,
les montagnes et les foijits q(a';po(r-e organisation de leur commnandement.
la soumission it dleitier Esaagnol .\ ls sentiment toutefois, aptis la pro-
la cour-nne d'Angletcrre. mnire aggression des Espagnols con-
Le champ d'action de ces aventu- tre eux, la necessit6 de se donner uii
riers ne se born Iient6t plus A la chef et ils defr-erent le coinmanide-
mer des Antilles et s'etendit i toutes ment de la Tortue ;i uit Anglais nonm-
lescte6es du continent amricain : ils nm Willis. Main celui-ci ayant cess6
prirent et repiirent Maracailbo, pous- d'etre de leur agreement, ils s'abstin-
a8rent jusqu'd Nicaragua, pillrent rent de le soutenir dans I'attaque que
Panama, Poitu-1elo, Vura-Ciuz, eu- lui lit liver, par LeVasseur, M. de
rent Carthagene A leur discretion, en- Poinci, (;ouverneur-gendral des lies
levErent Grenade, Guayaquil, Campe- du Vent. Cependant Clarlevoix nous
che, pillrcent la Havane ; el chacu ne apprend que Levasseur lui-meme c ne
de leurs actions 6tait marque d'ex- jugea pas a propos de se montrer i
ploils et d'acles extraordinaires d'lid- la Tortue, qu'il n'ett auparavant prii
roisme. Assez souvent, ils faisaient league d.s Boucaniers. Le Vasseur
montre de sentiments excessivemniit fut plus tard assassin a cause de ses
g6n6reux. cruautls, et sos deux assassins se
Certes, bien des cruautes ont pu constituerent gouvarneurs do e'tle au
Iuretrereproch6es, iais outre qu'el- milieu de la plus complide indifference
s 'l6taient que des repr6sailles exer- des Habitants.
~e6 contre les atrocatef des Espa- Cepedan t le Gouverneur-General
P, i faut blen convenir que, tou- des ties du Vent souffrat de -voir la
ours inf6uieurs par le nombre dans Tortue rester en dehors de son obeis-
tOut.e leurs entreprises, ils dtaient sance et il en nomma gouverneur le
coutraints de supplier a cette insuffi- chevalier de Fontenay avec mission
szACe par la terreur. de s'en rendre maitre. Celui ci se prei-
Qoelque ddsir que j'en aie, je suis senta devant I'lle et il so disposait a y
ObligW de negliger bien des traits in- d6barquer, loraque les deu G(ouver-
reWMants pour no pas m'4carter de neurs assassins, a s'ltant aper ,u, dit
"on sujet. bI'histoire, que les Habitants n't ,ieut
CulI j bon droit que, avant memo pas disposds d soutenir un si;le pour
2Us fusserit obliges de se fire co- Ieurs intdrdts, prirent 1, sigo pa iti
I _eux-mrmees, les Flibustiers pas- de se soumeltre sous condition qu'on
t pour etre les crdateurs & Saint nue les rechercherait point pour I-
,gae de la colonies frangaise. pass et qu'on leur laisserait leurs
Pr *l us goerres contre lo Espa- bien.


Il~r f,I i vi. I, ri'c se trou\vait si so-
lidcinent or;,nisk('o (IIz ces avwnti-
iiir's <(iien 1 m i p)lv)ir i' potuvait len r
sist lr; lour ilabl.1hstiol slIfisaitl tjn
fairi tomber I t' oiv1rittitc. r, pr'iV\ amil-
si de tout a;lpni, et lear coni ouls, onu
an moins leur acceptation, Mtait la
prrnmire contditioi do. diirde our
toult youvernemnt 1 tn-l file. a Dd
lois, dit Chtrlevoix, lo lBoucaiuers
n'tn recotnnaiksrai unt point d'autres,
(lu'un assez bizarre assemblage, do
conventions, qLu'itds aai nl faite entire
e.r, et don't ils avaient forin6 une
coutume, qu'ils regardaient come la
reille souveraine. A tout ce lu'on )pon-
vait opposer, ils r(tpondaienl froid'-
mrnnt l: co n'ot pai I'u.sag' d, la
(:Cte ; et ils fondlaient leur droit
d'en user ainsi sur ce ,u'en passant
le tropique ils avaient recu un bapt,~-
me qlui les alfranchissait, disaient-ils,
de toute obligation contractte ante-
c6demment:i cette ccdrtnonie mariti
me. Ils ddpen laient asse: pea d,' goa-
veraeur de la Tortue, et i.s se colenl-
taient de lui rendre de temp., en lnemps
quelque Idger hommanina. *



M- -S

REN:SEIG NEMLENTS
M RT Ir O FO LO G< Q IT ES

COl3se rvZato irxu j
DU
stXINAIRE COLLEGE St-MARTIAL

DI. ASCHE 8 MARS


Arr6t6 d'expulsion
Par un Arr,.tc dc la S&r%'"tairerie d'Etat
de I'lnttrieur et de la Police Gcricrale, eni
J.ite du 7 M.irs, lcs sicurs Achille Barthe,
Atistide L.agojannis. S.npiero Giordani,
E. X. Massoni, rdsidant A Port-au-Prince ;
'. Ferrandini, Francisco Calisti, residant
aux Cayes ; Adriano Grullon, rd idant a
Satnt-Marc ; Geo.ges Benett, rlsidant au
Borgne ; P. Carducci. rdsidant au Cap-lai-
ticl, sont expulses du tcrritoire de la id1-
publique ct seront embarques a board du
premier b.teau en partancepour l'Etranger.
Nomination
Notre amni Louis Delva vientd'etre nom-
ine chef de Bureau A la douane de Saint-
Marc.
11 part incessamment pour tre installI
Jans ses nouvelles functions.
Nos felicitations.
Commutation de peines
Est commuCe A la peine de travaux for-
;"s i pcrp6tuitd la condamnation a la pei-
nre capital prononctde centre lcs nomm6s
I. J. B. Ctesar, F. B. C.sar, Darius Souf-
lrant,OccilusBoinventure,Bien-aimC Fran-
cois, Aristlhne Occide, dr6mne Cintave,
G(L)ragcs Ltbrun, Charles Henriquez, Elie
Caiuste ct Constant Providence par le Con-
seil special miltuaire de I'Arrondissement de
Port-au-Prince le 20 Septembre 1907.
Commissions Commuinales
Unc Commission compose des citoyens
Antoine Siline Duchcne, Trajean Raphael,
Alexandre Thifo, est nommee pour g6rer,
usqu'aux prochaines elections, les interets
de la commune de Plaisance.
Une Commission composed des ci-
oyens Jean-Baptiste Bdlus jeone, Fils.ai-
nm BElony, Eutrope Laporte est nommie
pour gErer, jusqu'aux prochaines elections,
es interts de la commune de Plaisance.


B:,mntre a midi 763,.'"/"' Asile Frangais
Sratr ninimum n18*,,2 Pour la mi-cartme, le Conseil d'Admi-
renperamazimum 3 U I nistration a decide de donner un Bal d'en-
u. d afant, pare travesti de 3 heures de I'apres-
Moycnne diurne de la tempErature 240,7 midi A 7 heures du soir et un grand
Ciel trte clair Ie Inatin ; legerem:nt b.l pare masque travesti pour grades per-
nuageux l'apres-midi. sonnes. Les invitations lancees pour Ie bal
Le baromirtre assez lcve dan lai journey dcu 25 Janvier que les movements ont em-
de samedi est en baisse depuis la nuit de pch6 serviront ainsi que les canes.
amedi i dimanche. Orchestre de premier ordre. Bavenes
et Baffts bien gaMr es teoas pa r M.
R. BALTENWBCK Morck. Qo'on sle dli.


II I _r I II TI I __


r -- u


__


__~__


. o.


I J


PORT-AI7 PRINCE (HliTI)






Arrivage et D6part
Ilier est entrd le steamer Qulbec avec les
passgers suivants vcnant de :
Bordeaux : Melle Felicie Cirruze.
Saou lua : Mme Margueritte Vailla.~n
Puerto Plata : Julio Josel, lose A. R -
guez, Manuel Ocumarra.
Cap-Haitien : Mr ct Mine Edmon Gre-
goire, Champand, Le consul Leisner C.
Gourgue, Louis 1P. Ethvart L. Isidore. A.
Petit, Otto Schutt, Mine Drouinaud, En-
fant Bertulin, Mine Nodnie Joseph ct
aourisson, Mme A. Dessable, Ad6lade Ma-
thieu, Eugenic Rosier, Mlme H. Nelson et
nourisson, 'Abbe Vakntin, Mme Ex'ra
Nelson, Pierre Byron, Philippe Flus ient,
Mme Pierre, Etienne Gonel, Toussaint
Boun, E. Jn Fran;ois.
II est reparti dans la soiree avec les pas-
sagers suivants pour :
Gonaives : Mr et Mme Auguste Dela-
quis, 3 enfants et bonne, F. Wierss, Mile
Care Cab&che, Emm. Cimbert. Cherurcie
Barbot, M. DIbro;sc, Gidiral A!ex. Delou,
Elias B:esh, L. Bonneville, F. I a-rieux,
II W. Lyndall, Pcre le Berre, Robert
Nortz et enfant, E. Mazirin.
'Petit-Godive ; Th. Bda, Th. Blaise.
Brochure
M* M. Morpeau nous a fait le plaisir de
nous envoyer une petite brochure de o1
pages intitulde Simpics considerations pi trio-
liqucs et ddiide A I'lmprimerie Bonnefil,
Cayes.
Nous le remercions pour son gracicux
envoi.
Pavilions en berne
C'est aujourd'hui que sur la notification
qui en a dte faite officiellenmnt, les Idga-
tions et consulats ontmis leursdrapeaux en
berne, A l'occasion de li mort tragique du
Roide Portugil et de son filsle Prince H5-
ritier.
Bulletin official
Nous avons recu en un seul fascicule les
N'" d'Octobre-Novembre, D.cembrc-Janvier
du Bulletin ofjiciel du :p 'parteenwnt /de I Ins-
truction 'PTbliquecontenan des renicigne-
inents sur les differentes icoles de la Rc..


juridictria dans des cas semblables, que le
g4nCral firmin, clhe de la Revolution, et
s.s adherents doivent e:re jugds A Port-au
P' since.
S( '? ,- York Herald )
Une 6toile qui es l6ve
C'est Mme Tetrazzini, la grande artiste
lyriquc qui march dans 18 si lon lumineux
d'Adl;ni Patti, de Giulia Grisi. Elle est
nte a Florence. DMs son enfance elle mon-
ira pour I'an dramatique dcs aptitudes re-
marquables. Entendant sa treur ainCe. can-
tatrice aussi, rcdp&er ses r6les. clle se les
assimilait avLc une promptitude extraordi-
naire. De la sore l'e apprit en se jouant
Faust, les Puritains, etc. Cola lui permit
de remplacer un soir au pied level une
chanteuse indisposec. Ses tournkes dans
I'Amnrique du Sud furent trioniphales. II
fallut fire garder les bureaux de location
du theatie par des escouades de police
pour maintcnir I'crdre. La representation
termince, dcux co!ombcs lkch&.s sur la
scine vinrcnt voler autour de I'ar.iate, frd-
ne6iqucnicnt acclamCe, et un admirateur
enthou~late s',r.a : ( Madame, vous
chantcz come Its oiseaux et les oiseaux
eux-minmcs vous proclament leur reinc. i

Expulsions

En attendant que nous revenions sur la
question, nous publions la note suivante i
que nous extrayons du journal des DIbats
u 18 Janvier dernier.
Nos lecteurs appricieront I'inportance
de ottte information.
Du)rani le nois lde decembrc derniirr,
le prdsitlent du ddparlemcnt de la Lor-
raine d Meclz, ta e cuutlsf da lerritoire
d'Alsace-Lorraine il pervnn s 8 de na-
tionalit /trangere, s8tvoir : 32 Italiens,
18 Franrais dn!t 13 deserleArs, 8 Aat-
Irithiena doult Bo1 m 3o 'mienwt, LuxCeCz-
bowurfeo;s et I Romain.


Nolivp.ll. P.lrannR.rP.


publique. IlUUt UIUU JUJLUIY LUU UU
A lire aussi les rapports des commission s -
chargdes d'examinerl'ouvrage du Frcre Pa~ Dernires D t he
cal Joseph intituld : Coars E'dcnentaire Dernires D p ches
de Gdographie a, et celui de Melle F. Fau-
bert : a Lectures religicuscs et Code reli- Am SEFRA( Province d'Oran ) 7. On
gieuxai en Haiti vient de recevoir des rapports annonuant
La pai en que les tribus marocaines v6isines de la
Efforts pour apprdbender lts cbhfs de trontiire algerienne s'agitent d'une mani6-
U.tewolutions. re inqui6tante. Les cavaliers marocains s'as-
Une requtle aux Consuls. scmnblent en grand nombre en face d'Ain
Le Gouvernement dtlermni aux rdjornes ra- Sfra. Le general Bailloud, commandant
dicales. en chet du y corps d'armde est a-riv6
iti dans un automobile arm6 d'une mitrail-
Port-au-Prince. 19 FEvrier. Les arron- leuse. II a donned des ordres pour que I.'
dissements des Gonaives, de Saint-Marc et garnison locale soit renforcic de tnois corn-
de Port au-Prince sont encore sous le pagnies d'inianterie et d'un cscAdron
coup de la loi martiale. Les troupes con- de cavalerie. II a e6d en outre demand
tinuent A les pacifier ; nuis le pays cn g5- au gouvernemcnt l'autorisation d'envoyer
n&ral est tranquille. de nouveaux renforts. On craint une recru-
Deux sujets anglais, deux citoy.ns fran- descence de fina'isme parmi les musul-
cais notamnment Monsieur Miot qui dtaic mania du sad a!lgrien. *
consul amuricain A Saint-Marc, un cubain, LOmmRs. On n'attend pas de nouveau
un dominicain ont di6 expulsdi du pav renseignements sur la lettre de I'campcrur
pour avoir pris une part active A la R vo- Guillaume A lord Tweedmouth avant lun-
lution. di prochain, date A laquelle le premier lord
Le gouvernement harien a rdclame des de i'amirautd a promise de faire une d4cla-
consuls aux Gonaives, la remise aux auto nation A la Chambre des lords.
ritds locales de tons ses nationaux rifu-. BRUXELLES.- Le texte du traitd d'an-
gis dans divers consulats, en s'appuyant nexion du Congo A la Belgique a eti pu-
sur ce point : qu'ils sont coupables de cri- blie aujourd'hui. II est conforme A l'ana-
nes de droit common, et doivent tAre ju- lyse qui en a dedjA td donnee. On y ex-
gds par les Tribunaux reguliers Lts re- plique cependant que I'allocation deman-
prdsentants diplomatiques sont opposes A dde pour le prince Albert, neveu du roi
a premise des rffugis ; mais le gouverne- ne devra lui dtre service qu'apr6s son ascen-
ment persiste dans sa demand, en ddcla- sion au tr6ne et que la princess Climen-
ant quoe e Tribunal Suprme exerce sa I tine ne touchera sl sienne qu'aprs son ma-


riage. Les amindements du gouvcrnement
a la loi colonial sent anxieusement atten-
dus. Ils seront soumiis au parlement mandi
prochain.
LO.sDRES.-- Le correspondent du Times
A Lisbonne dit que la deposition des te-
moins cculaires a ddmontr6 le fait que cinq
ou six conspirateurs firent feu en m6me
temps sur le roi et le prince hbritier. A
leur avis tous les mturtriers ont dchappd
ct aucun d'eux un se trouve prmi les
gens tues par la police.
ORENBOURG (Russie). Douze persMn-
nes ont tdi tu6es et quaran:e et une bles-
sdes dans un accident de chemin-dc-fer
surven hier sur a line de Tashkertt dan
ie voisinuge de lkrchurger.
WOFKERINOVAR La police de cette viltl
a disperse aujourd hui une reunion de re-
volutionnaires. Elle arreta le rresident Mr
Starosclsk6, ancient gouverncur de Kutais.
BERDICHIFLF.- Le capitaine de la po!icv
locale M. Kar'aoischtff a dtd assassin hier
dans la rue; le mcurtrier a rdussi A s'-
chapper.
BIARRITz Le roi Edouard est arrive ici
ce soir. II a edd requ par les autorit6s de-
partemcntalcs.
LONDRM 7. A la suite des explications
officielles donndes ici ct a Berlin sur les
lettres 6changees entire I'cmp;reur Guillau-
me ct lords rweedmouth, la p'upait des
journaux dit que le Times v a donnd
une importance exagdrke A cttte affaire. Ils
s'abstiennent de plus longs commentaires
en attendant la declaration quelord Tweed-
mouth doit faire lundi prochain A laCham-
bre des Lords.
BRUXEL.LL 6. Le text du nouveau
traits d'annexion du Congo a d6t public
ce soir A minuit.


pdriate a 6td rhduite aujourd'hoi
5.500/0o.
SHANGHAI. On apprend de -
torisde que la Chine a finaleme-ar
a fire des excuses au Japon et
chef d'escadre Kevantung res
suite faite au drapeau japonais
vapeur Tatsu Murau
. SHANGHAI.- Le bruit court
te amiricaine utilisera Wei
do laprovince Sharntung loud
terre pour s'approvisionncr de
SPARtS 7:-- Rpte : 97 60.
HAVRE 7. Cafe Hati : Cap;
Au Conseil des mnistres ce
lis&e, sous la ptsl nce de
on ssest occupy d affairs
pris connaissance des dp&ches
Hier la Chambre, apres la
M. Millies Lacroix termini l'in
de M Rouanez sur tle frais de la
Blanchet en votant 1'ordre du j
simple.
L'ordre du jo0tr .ppLh ensuite
cussion des propositions d: loi et L
jet de loi relatives l'imp,- sur lei
nu ; les articles un et dex sont at
Prochiine seance luadi. -Q
Le S6nat vota hierk t d6crets as
et annulant certain credits sur I'e
1907 et s'ajourna i wudi. Le roi I
gleterre quitta Paris ce latin se real
Biarritz.

Tribune du "M ati

L.c'ri EGALITi FR i
RI-PUBLIQUE D HAITI
Saint Michel du Nord, le 25 Janvji


BRUXELLES 6. Quoique tout indique an lo5 de l'Ind4pendance d Haiti.
que la Chambre des reprdsentants adop- ai
tera par an moins trente voix de majority Maril!6 Jean-G
le nouveau trait d'annexion do Cngo i A;.6nral de division sx aramdes de
la Belgique, les membres de oppositionn blique, Aide-de-Cam hootraire
l- excellence ie P daident d'Hlaitt
encourages par les concessions consenties Ianndant de ia Plac eL de I
par le roi se prdparent A utter centre inune de St-Michel du Nord.
toute restriction du contr6le de Ia Belgi- A Son Excellence le President
que sur le Congo et pour obtenir le droiti Naionde Porr-au-Priad
de detruire les abs di r6gimne actual. au Palais National de Port-au-Prin
PARIS 6. La France a officiicll.nien, President,
approved attitude de la Russie e.i ce qui J'ai 'honneur de vous remettre,
concerns la construction de lig:ie de che- couvet de la prsente, I procs-vec
min de for dans les Bilkins. Ce (it signi- r ac ion que, de concert avec
fie qu'clle appuic les propositions de la gandraux fonctionnaires et volon
Russic, de l'Aptriche A Constantinop'e. ids fidles A l'ordre des choses
dans I'espoir qu'elles contribueront A amd- j'ai opErde en cette ciid de Saint
liorer la situation dans les Balkars et a fi- la date de ce jour, eo faeur du
ciliter le r6tablissement de l'ordre en Ma- neinent don't je m'eoggoesllis d
cddoine. fiddle serviteur.
LISBONNE 6. Li nouvelle annonint Le General Othello L' endre,
que l'empereur d'Allemagne visiterait Lis- President Nord Alx. ait c
bonne au course du printemps prochain a mindement de I' falyi enent
donned naissance A la rumur que des pour- melade, et sur le ment d
parlers ont Et entames pour le marriage du se reposait po 1 l de
roi Manuel II avec la princess Victoria, nement, a Ims son pe au se
file de ce souverain. Le prochain mariage rdb.lliun de Jean-Jumeau da
do jeune roi est consider come une n nitc.
cessite d'6tat mais on croit savor que le GrAce A ma perspicacit et tisa
part anglophile qui domine A la court est que j'ai mende a c6te de cc
oppose A une aion altlmande. je sourConnais de trahi
WIuauLsuIvAEM. L airtss t ca Na un billet que lui E.crC h
san i a' E ia .~hj b4 vdu 16 Janvier, I spa m' ~
de I',ropri r ilhla e, '4Q. d IdI e, durant la nuiti, powr -e
do prince Henri de Prisse, du prince con. mportante ct con~di elle.
sort de Hollande et des hauts dignitaires ce fis semblant de 9- rien
de la cour allemande. Ce cuirass qui at Le general Legcndric parti,
le premier d'an nouveau type a une Ion- conflra avec nos ennemis par
goeur de 472 pieds sur 82 pieds de lar- vous dans les limits de son
geur, on tirant d'eau de 26 pieds et jauge inent avec 'arrondissement desc
1800ro tonnes. iJc lui dcrivis une lettre le 18
Sa vitcsse seta de 19 nceudr, son arme.; son attention sur la situation de
meant consistcra en 12 canons de 27 centi- mandement, qui rdclamait sa
mcrees t/,r al Set 7 de r/ ainsi ue'vue des Evdieme nts existants :
6 tubes torplles. Son rayon d'action en II revint A Saint Michel a
merchant a ine vitesse de to naeuds sera goci ou vendu son hooneur
dej.oo miller. t tirer le canon d'alarme Ce
15hL1 7.- L'escompte de Banque tI-. IRvolution Non attitude


J






,.J LCgendrc, car jc n'dtais point dispo-
Spjtti"cr avcc lui A ce tnouvcuient. Jc
g*els occasion de me saisir de sa per-
Sil le comprit, rejoignit les rdvol-
jaos I'intention sans nul doute de revc-
i Saint-Michel avec des forces rour se
mintenir.
mmnd internent je pris les dispositions
essaiies de reactionnaire ; aprcs 1'avoir
Sie fis appcl au Commandant de l'ar-
dissement de Hinche qui 6tait A la por-
K de Saint-Michel avcc sa division pour
jintenir la situation. Le Gi&nral Far-
asse Gracia. vola .1 mo1n secours ct vy st
ore a'cc des honmmcs disposes A com-
nos ennemis ; le gpniral Million-
*Mchel Francisque, Commandant de
rrondissenent des Vallheres occupe aussi
i Saint-Michel avt c sa division aussi bien
pose que clle de Hinche de marcher
b avant :
Tel est, President, le rapport detaill que
faii a votre Excellence.
Recevez, Pics dent, je vous prie, 'liom-i
ige respectucux de votre tries devou6 ser-
ritcur.
M.RuTI.lA JEAN-GILLES.


LIsbRT., l.ATlTh :FRATERN IT'.
REi'UBIIQUlI I.AITI.
Aujourd'lAi Ic lundi vingltime jour du
ois d-. invicr, mil ncuf cent huit A dix
res du m.na:in. a Saint Michel de l'At-
laye.
Nous Marilit Jean Gilles, gndrail de Di-
ision aux .trmncs de la RKpublique, coin
andant dc l1. I'liac ct l.i Conminnc de
int Mich:l, ArronJissement d.e lai Mar-
lade, seconl16s du g;ndral Saint Armand
rrier, adjoint A cette place, du Direc-
r de 1'Arscinl, le General Granch mp
ls, de Ch irlcs, Messidor Saion, de Mon-
r Ordonnel Robert, Magistrat Com-
I, des Messieurs Charles MoiNe, Fleu-
SFleuridor Gilles, Lv-erdure Pieire et
on grand nombre de volontaires :
Considerant'l'acte intfrne, inualitiab!e,
ommis par le general Ohlcllo Legcndre,
mmandaun de cet .AArrondlissemient, COln
tant cn I abandon co:nplt de son coin
ndement pour se ranger, son-s li ba--
ite de la rivolte opdrdc aux Gjnaivcs ,
siderant qu'cn agissant de la sorte, le
neral Legendre a ob6i a une soif insatia-
d'ungiin dchonne:c ct qi'il a tralii
Sconfiance du Gouvernement du gnderal
ord A'exis auquel la population de Saint
I hel est enticrcmcnt ddvoudc.
Sommes rcunis at local du bureau de
.Arrondissement, A l'ctfet de nous en-
Sreet prendre une decision inergique,
vue de siuvcgtrder les intdrtts de la
SIa ion de Saint Michel et maintenir le
Vnernmentitablie.Avous en consiquen-
re"sc a un movement rdactionnaire
aveur du Gouvernement.
Fait A Saint Michel de l'Attalay-, 1-s jour,
ures, ruois et an que dessus.
( Avons sign ).
Ainsi sign A la mine, Marilid Jean
Ss, Saint Arm md Guetr'er.Girnc-am
SChares Mesider Snorn. Ordonnme
MNgis rat Communal, Charles
,Fleurius Fleuridor Gilles, Laverdure
.et d'un grand nombre de volontai-

SPoir oope econforme.
Collationni.
t._ MARILI IJEAN GILLES.


16Wa dSvise 1'adumdnistra-
d dela Moindr irragularitd
10 service du a 19 ATI N a
~?' *Ott doslt suits raTnm


CfGiQ Transaflanliqe

T.e paqueblc -SALVADOR* est
;ia't ndu in.:rdi 10 c.,urant et partira le
itClnem jour ; 5 lihoures du soir piour
.Jit rnmie S.arliigo lda Cuba, aux (Cayes.
Ja 'mel, Sto-l)omiiino et escales.
Io: I- iu-lP since, le 9) Mars 1908
L'.Agent,
F. MU. ALTIEIII

Occasion exceptiotinelle


Liquidation


OUT1LS POUR LA CORDONNERIE
Diversessorles de pleaux, elaitiques,
tiranis, ceillets, clous, etc; un grand
a sortiment do formes: s)cialement
des forms A mdricaices don't la corn-
minolit est in'ontestable, et tout au-
trd atcc,'ssoiroi poti la cordonnerie.
Port-au Prince, 4 F6vrier 1!k)8.
G. A. BERTOLINI
147, rlt RLdpublicaie, 147.
--- --- -- ~
T'Fibre Zphiirin Bell
Fabricart de chaussures
Ieio Tiremasse, facade Nord de la
Place de la Croix-des-Bossales.
SPICIALIT :
PAN rOUFLES MULES


A VENDRE
Bon vin de Bordeaux
chez Alexis Benoit
(;3, ItUE BI)NNE FOI.


Manufacture re Tabacs

S. T. L.
Am4ricains en palJuets de 10 cigars
A l'alwi des poussiCrres et l'uretd ga-
rentie
V'ENOLS C(:Uo E SUIT
Forit N" 1 0 25cts. It's 10 cigates
a 2 .30v a 10 a
Soil en dilaiil
Format No 1 O.05cts. pour 2cigares
a a '2 0.03cIs. par piece
Pour les ach its en gros, les d6-
bitants obtiendront l'escompte
usuetle.
Depbt :
PLACE GEFFRARD, No 138.
S-- -


KOLA


DE


KINGSTON
MACNISH'S a KOLA PURE b
MACNISH'S < IRON BHEWV
En Vente

chez Catiuat Fouchard
Rue du Centre


A LA M1ETROPOLE


Mlaison JJr S LAVILLE
93 RUEO DU MAGASIN DE L'ETAT, 93.


I'ldvI int Ih .1i- II I .1:4 od 1 Ii tn ine's tid ftamillie seront houreuses d'y
el 101 111 detil]ti % ~iOlisti;Iii lies qni lour r' perneottrat de varier
Ie~. IIICIIU del It tir l'Nihe sAui11 pluz. de di'l-enses qtku'A iordinaire.


Sardines de Norv#.ge
A ) Phuilo en bottes.
Anchois de Norvoge
( Hours d'Xuvre extjuis
en petits batillets
Sardines a I'liile Lonit frries
Anchois a l'huie
Peti's tiii (li eux a' A l'lt1nile
Mailicreaux ;mi naltirel


Saumon au nature
Huile d'olive, exira
Huitres
Pommes de t' re fraiches.
Oignons
Vinaigre de vin
a de Malt
a do cidre


D6licieux Fromage de Munster le quart Pi. ':1.O


Morue sans os


en lraquet d'une livre P. 0.t(.-


Moruc sans OS quality extra en bol tido '2 lives P. I1. i)


Les Cretales


flominiiV : 'iiiExit-it
Avoitie pouI dl5j(e'jLiWV
O)at Ne'a quakheroats

Chocolats!


I. ii


silivaitles

rine de sarirazin


ariiie stcci alv po)111 Ca typvs PtiCa-


1


I ke flour ).


Chocolats


Nouvelle Fabrication en Tablettes et en Batons


Chocolat


au lait Suisse,u"ie vi uao 11ve.Jilio


U Tablelfe ftif un dclicieu.z )Jjeutct d la Mliiaule


*g OCUIISTESI.,
VERRES BLANCS, BLEUS, FUMI,Q,
JAUNES, du Dr Fieuzal et (du Dr Motais.
VERRES BICONCAV\ES, ICON-
VEXFS, PiRISCOPIQUES CONCAVES, PE-
tISCOPIQUES CONVEXRS.
Assortiment cornpletdes foyers
VERRES JAUNKS, UMES, IILKUS,
BLANCS.
Plan et coquille
Sans foyers
Verres blancs cyli'ndriques, concaves
et convexes.
Assorlimcnl dW'axes compaets.
Chez A. DE M ATTEIS.

La
Itedaetion du "Malin"
Ofre d ses lecleurs les Trois Volumes
DE
EDMOND DEMOLINS
Au prix de Librairie
Francs 3.5o ou P. 0.70 or.
A-t-on intde 6t
A s'emparer du Pouvoir
A quoi tient la superiority
des Anglo-Saxons.-
L'Education Nouvelle
E VEMNT A L'IMPINAIMRIE DU JMatn.


LA M AISON
Ihbssells & i Malley
IO, Rue des Piliers-de- Turelle
IIOIDKAUX ( FIANCE )
()ll'fi ses inoiibreux cliietts d'Hai-
li min stock coi)nsidrtrablte doe Iarchan-
(tlisS de pi e iner clioix, it un prix de-
falant lIout concurreIonce.
'ur lo lls Its renseignelilents s'a-
dltrss('r t MI Iletii Bonlleur ( AGENT )
I ort-au-Prince.

LA
Meilleure Farine
du Monde
Celle qui donne Io moilleor paia.
QOu prokdmt plus d palm.
Qul done le pain Ie plus blanc et
le pls 16ger,
Chest la Pillsbury's Beat de la
Pillabury Washborn Flour Mils Co,-
Minneapolis Minn.
Ern. CASTERA. Reprdental.

A Vendre
A I.IMPHIMEHIEK C. MAGLOIRE
Des reproductions du grand tableau
historique de A. Madiou: Un episode
de la bataitle de VeitfIres.
Prix: P. 2


r


d'Articles


i ilI


I







EFrat -Cl.cnk nt

A L'ELEsANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte A la connaissance du public,
particulierement de ses noinbritux cli-
ents de la C6te et de la Capital,, que
I'6tablissement a un stock incalcu!a-
ble de chaussures pour hommns,
temmes et enfants, en tous gouresO.
et que, malgr6 l'olfre de cinq pour cui
sur 1'achat en gros (5 0/0) fait n ra-
bais exceptionnel sur les prix.
L'btablissement se charge de fair
preudre des measures a domicile.
Toujours : Soin, exactitude, p :wtaiit:
42, Rue des Fronts-For:-., 42.
PORA'-AU-PRINCA (HArtIt

Chapeaux I
Chapeax I I
Chapeaiux I !!
PAILLE DE PORTO-RICO
ACCOUaEZ CHZ:Z

JOSE SAN M1ILLi-N
Le coiffeur artiste, qaii vient ;vet.v le
concours d'un chap.lier remarquable,
MI. JAIME TESTAR, d'installer une
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GEFFRARD
Salon de Coiffure du Louvre
Pour tous les gouts et pour toutes
les bourses.

Fabrique de chapeaux
La Fabrique de chapeaux installed
l'Ecole des Arts ct Metiers, ancienne-
ment Maison Centrale, sous la raison
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui-
teau a I'honneur d'informer le public
qu'il trouvera en son d6p6t un bon
stock de chapeaux de paille supdrieurs
pouvant satisfaire les goils les plus
difficilos; malgre ces avantages elle
met ses chapeaux on vente A un prix
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed on outre le pu-
blic qu'elle est la soule qui en confec-
tionne a Port-au-Prince et ce, avec le
concours d'ouvrieres venues expres-
sement de l'Etranger.
La fabrique r6pare aussi toutes sor-
tp de chapeaux. Bon march excep-
tiounel.
cr ._-7-- .-- --- ,-
LA PHARMACIES
Emmanuel Alexandre
88, RUE DES MIRACLES, 88,
Se recommande pour executionon
prompted et exacte des ordonnances A
n'importe qu'elle heure du jour et de
la nult.
Drogueries, Sp6cialit6s phar-
maceutiquesextreemmcnt fratches.
Puix CoNicnIcrnrox.

1-ECtel-I. esttau.rant
ST-JOSEPH
( ANGLEDES RUES ROUX ET DU MAGA-
SIN DE L'ETAT. )
Service bien organise.- Repas
& la carte. cuisine exoellente.
PaoPa RraTnm: JOSePH DESRIVIRRE


Maison F. BRUNES.
195 (; BANIV'HIU 195
Dirigde par

I, HODEUiN
Ancien membre de la Societd Philan-
tLropyqutc ds mature. ttailleurs de Paris
Vit rl de rc-c(voir un grand choix d'6
totles diatgoii)il-, casimiy alpaca, chevio-
te, chevicte pour deuil, etc, Recomman-
de larticuli rement i sa clientele une
belle collecticu de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
touto beauty.
Sp6cialit6 de Costumes de no-
ces.- Couped Francaise, Anglaise et
Amdricaine de la derni6re perfection.
La mason confectionne aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
dolmans, tuniques, habits oar-
r6s. etc etc, de tous grades.

Francisco DESUSE
Faqbricant de chaussures
La Manutactuot a toujours eu dd-
p6t un grand stock,-- cpor la vented
ca gros et detail,- de chaussures ai
tous genres pour
IOMMES, FEMMES, ENrPANTS
Les commiandes des conuiercauts
de 1 intdrieur pourronit tre cxecutdes
dans une sermaine a peu pros
23, rue des Fronts-Forts, "23
PORT-AU-PRINCI ( BTTI )

Cordonneric Nouvelle

G. B. PETOIA ET SEPE
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
CHAUSSURES BN TOUS GENRES
EN DAPOT, POUR LA VENTED
EN GROS ET DETAIL.


Execution prompted
commandos, tant ici
Province.


des
qu'en


Formes A homes; 61dgantes et
rationelles.
Chaussures de dames ( Derniire
mode de Paris ) et le pluscommode:
chaussures pour enfants confection-
nees avec desPeaux de toutes nuances
d'une selection et duree irrdprocha-
bles, A des prix avantageux.
Cirages, pAtes et liquids
Pour chausures de totes au naces.


GRATUITEHEIT
AU PROCHAIN TIRAGE
dO 10 !-'BONS LOTS PANAMA
'I OB'oS LOIS 5o:00.o00o
Sb0LU8I 100oo.0o '
I/ Evoyez (-I BON-PRIME
a / L. DUiGAPDJ;, bircet, du
Crifl' elFit FJaiice,. cre rrap ee
19, rue Rochechog*rt, Parti.
4 I
A


VINIS DE BORDEA UX.


Mddoc vieux, le callon .. . Pi
St Est6phe( du luxe ), le Gallon . .
Champagne, par caisse et en detail.
Chez G. Cordasco
GRAND'RUE, ( Ouest ), 134.
Port-au-Prince ( Haiti )


ET
H IV AT BELLEVUE
,R"STA URA NT BELL
Place du Champa-de-Mars
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

Mme Hermance ALFRED
T616phone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
Installation moderne et comfortable. Vue --sur la mer. Temprature
douce et rdgulire. Les Tramways desservent l'H6tel-Belleuue routes les 7 M7
PROPRIITI SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de reception. -Piano.-Gramophone.
Sonneries Electriques
Table d'H6te us j "ours, d" "id9 hAures,
do 7 d 8 heures du soir


TANI


PREPARATION

( PR
Chevreau glac6e


EMRE CONTINENTAL
DE
Port-au-Prince
DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COULEUM
CAIACITP 500 Pt:AUX PAR JOUR
IX DES CHA USS URES COME SUIT:


Boutonnd et Lacd pour A


Verni et couleurs:
POUR ENFANTs: .


SImp. C.


I k tu v lp


fommes et Dames 10 ( Dix
Recommandd. 10 (Dis
a Recommandde 12 (dowm


MAGLOIIU
K~t?... F


TI9LfPHONE.


Journaux, brochures, billet~
marriage, cartes de fianai
Programmes, affiches, et t
autres travaux de ville.

Billets d'enterrement et cmN
de visit d la minute.


=No


..


%Ot nUJM aMOUAt 40~