<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00279
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 5, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00279

Full Text




JEUI?, J ils&S too..


tn ANNEE. No 281


4


j


-_ QUOTIDIEN
... A ..A L ...-I-I-I


ABONNISINTS:

mRt mois Une Gourde jD'AvANcE

DAjRTRUmqTrm & ~MAGu-;


Fres sid post* an mu..


Cl612aeza 1%4:aglo ir,

RADACTION-ADMlNISTR-ATTON
451 Rum ROLT, 45-


LE NUMaO 10


Lee alounrnememp Pmtet 45 z.. s tdos I do c
Moi$ at lost paysble. dac
Los mamucrtslma.4 Os mom me mma s m uonod&


Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur


r D i ... bus"-- -- I I I.
CL R CS M E N TS dlis inote hI,,,. 'itoche de ce matin, lais- Saline ou Al'abattoir. 11 prAp:are d'abord
L^ A A A.SA -& sentit esptr,.r do la part du Gouverne- la plaque de bois qui doit servir de
mlelit In puoltlipie feitine et progres- forme A sa brosse, pui. cette forme est
Concernant la Rdvolution et 1'Avenir de la R6. si" A '-tljet A t Iv" 'ile de la 1i6- race avec tn morceau die verre A bon-
publique Nt.ite a II.'.r;te des fdlicita- teille, police avec le paper sabli, ensai-
publique tions. I.es Fl.t-Unris lqui seraient obli- to percde des multitudes de petits trous
gs d'intet venir en cas do troubles destines "i loger les crins. Pour cette o-
successifs, mais nm le d6sirent pas, pdration, l'ouvrier se sert d'une petite


sident d la 6pnblique, et des or souluaitent bien au contraire, et ardem- vrille; le plus souvent d'une poiute de
sonnes en position dee ment, aux haitiens la paix et la pros- mdtal maintenue chaude sur un teu dc
I'exate v nrit. Les r6sultats de cetteh p6rit6, comme citoy.ns d'une Rdpu- bois a proximity.
investigation, sont donn6s dans une oblique itndependante. La forme taint faite vieut apr6s le
.t critiage qui est I'op0ration princi-
ddpthe spfciale an c Herald dade pale de a brost" ,. Ioprouvrio r arC
do Port-au-Prince, ce martin 19 F&- rpae de la crins on heveu.lesco
vrier. L A B ROSS ERI range le.s crins en 6cheveaur et lea con,
Le LRpe en ils de longueur cgale ; it spare
Le P den Nord Alexi a aj au ensuite la masse en petits paquets de
SHeraldnt i rlcit explicit conte- mtme volume presque. II prend un pe-
nant rio uion description du m.uve- Nos solIas ct hlomnues de police sem- tit paquet de crins qu'il plie en deux
ient rivolulion air e, et d^ Ila faC i lt vouloir monlr. r au pays que le e, qu'il fait pn6btler par la parties arron-
nergiqtie don't ii a ni^ c( mprimtn. inulnent tie toumller les regardls vels I 'i- he dans un Lou de la forme ; ii passe
mlesprit don't il dait anirn4 est caioe- dutuie est pu,.s ,'e son"er el que si les la ficelle i)dalablement mouille dans
mne%!t exprAclna dane le observations ;boutou
inprit exn es plu s at n eritai o seSlis cultive's le vulnt pou." de bon de l'empois clair d'amidon ou de gom-
io pr n i pd a le conait en ita .ql, ils se .*i:urgentt eux d0 ne arabique et amn:rre solidement le
toutl ce qu'il a dit, il a tM o joltt u tlltrac'er 'evx n le et d deu ,ter que I'lai- crin.
suppWl.lmenl d explicationsfournii put r 1 1'} ;'0 t Uc9 Iai- n
Msuplsie'iir Ft dexpliecationsCfoui nien iK t 1, il1 l igCnor..lt; est c:.li..ble d'invebl- L'a quanititd de crin dolt remplir
Mosie neur Fr rintlc Marcejn, u fa lt tet l h proJue,, palaitemenet ki ti ou, alin de conserve
np d'uia e haute intelligence, qui a 1'apa ition a-, I. e Ple p- .i la rosee 1. rigidity qui lui sera nd-
auparavant ministire des Financcs, l iej1, .i*i ,it auicze ces-iare IJour le lossni e. brosses
danr. le cabinet du Prdsident Norld iltlkts los ll il n ,,lUt un e ess.ire pour le brossage. L browse.
Alrxis, et qui, hier, seloi u Nout instal; o1, eU t oul il lperfectionlle couples ~uant obtenues avvec des crins a
I'appr, et qui, hier, selo spial o tiet't non seulleient ;i la :ni si e ecoito- section plus line et qu'on coupe plus
'apprenoris parte notie cable sp ecia, ni l4ju, la lulli tdut- lus ell ilus lifli longs. ILe trous ne sont pas perecs in-
xaept6iu portulle ds lati ile pour 1' xitenc, ,ais ,pent-oetre difif6emment :lns la forme; ils sont
I'hxtrioeur s. lla n'tcessitt pour le pcuple lti:iien, de 6quidistants et bien pardaliles, de ma-
Monsieur Marcelin est I'autelr d'un so ,veiller .le son luong soimrnAil, .i'uta niere que la brosse faite ne prdeente
livre tics intfressant don't nous avons si; le, lj'une paresseuse inIlpendance. aucun espace vide quand on ,I'4rnine
tait la critique dans nos colonneie, ii a Lir rsse ie port-a:t-prinicenne, n'e:.t du c6te dea crins. Les trous aux deux
y a dbjA quelque temps. Dans cut on- ,pas encore unc iMinduistrie n.tionalo, car extr6milt% de la former sont en are de
vrage, il demanded avec instance A ses elle est seinlt rciit xercce par une cercle; le tout pr6eenle un rectangle
concitoyens d'abattre les barrimres viirgt.ine de gens, qui ia font jusqu'ici aux extrtiailts arrondies.
qui empechent I'immigration blanched, comume pour dissipe r les l ngues heu- Le crinoae fia, I'ouvrier frotto la
laquelle aiderait au developpement res d'iniction llte laissd le service mi- brose do cbtl or 'est faitle flceteg,
des richesses naturelles etincompara- litaire. 1 afi d'obleair une surface a plus plan
bles de ce pays. II leur conseille en No'is pouvons enseimble fire une possible. It diend alors *ur :ette sar-
outre de se mettre au niveau du .pro- petite excursion dans un des posies, de face, un couche d'empois d'amldon at
gres du siecle, de rechercher I'ami- police, ot la brosseri paraft li plus solidilie I'amarage par une plaque trh
tie et l'assistance des Etats-Unis. 11 irnpoita.ite A Port-au-Prince, au posted mince de lois de meme surfo quoe la
les avertit qu'dtant directement dan ;de d.:lue et au I'oste-Marchand. Assis forms. Celtte plaque est d notre sphere influence, if leur est sur son bau!e, sans aulres outils qu'un i maintenue au moyen de petits clouds
necessaire de maintenir un gouverne- couteau biet effil, une pelote d3 ficelle, t1te perdue. Cette opdralion constitae ie
ment stable, de r6aliser quelque pro- un pot A colle et unle feuille de paper placege qui done A labroee plau. d'-
gres, s'ils ne veulent pas risquer la A .po:ir, I'liomme de police on tenie 'Igaace, de solidity et preserve la main
perte d mflnitive de leur ind6pendance. ordinaire travaille assidament, en sif- qui diffjremraent riueralt de om ar
Tous les incidents se rapporlant au tlant un air gai ou monotone, son front par I'coulement de rexces deo drag et
movement mort-ne et machine par est ruissellant de sueur et tout macule d'eau.
Firmin et Jean-Jumeau, indiquent que de poussibre. Dans une macoule, ii a La brosse est alors compl6tewpt
la population n'6tait pas dispose A la dispose dans un certain ordre des cri- achave t poet itre Hride as coao*
r6volte. Lee explications fournies par nires qu'il a recueillies soit en faisant mere.
des hallieons mlnents, et continues la toilette du cheval de son chef o A I'a Certatns fabricanot, poor doner peis


Le President Nord Alexis
au s Herald
a Nous marchornw maintenant sur la
de la civilisation effective, et avon.f
de paix et de credit. Nous ne
Vas abandonwr tous ces avanta-
_op>ew salisfaire l'ambition personnel-
Su n home trai',anl d la remorqut
Icupides strangers. J'insiste sur cei
118s, parc, que c'est la clef de toule la
nation. P

* Herald peat anrtoIetr au tiln re
etier que nous pouvon, !qtraC, ir
d une fa'oun, absole la pai.cx
daunt It pays
Monsieur FRi UfRI FC 1MAICLIN,
md hicr Secr6taire d'Fltat ties IHelaions
Extrneures duns lc cabinet haiticn.

Les r6eits publids juisqi At present
Rsujet de la rivolutiou dt peIu Ite,
r qui vient de s'accomplir en
aim, no contenaient ni I'exactitude
l dlta.ls que comportait I'impor-
e du s-jet.
Place entre Porto Rico, qui nous
ient, et Cba, que nous gou-
o8s, la RHpublique d'Haiti est u e
inoterante de I'ile de Saint-Do-
eur laquelle nou exerion.
seenit 'e protectorat. Cette
ue n'est pas seulement dans
PtPrem d'iafluence sur la mer
ailles ; mais sa stabi; t louche
aleamentaux intdrets des Etats-

rt t6volution eut lieu le mois
6 el I causes qui I'ont moti-
Itieont dpeintes d'une facon plus
e oios Obcure. II manquait aussi
explications aulorisees, m6mes
ilEr Pches spdciales qui nous
.- erp1dia sur lee lieux un
lot d'une experience bien
'L aia d6tudler la situation
oolr m lee apprdoiations da Prd.


__


__ --- II


rrI'lYE


POltT-AU-PRINCB (HArrl)


ALrthur ISID03RE, 45, Rue iax 09 20aa*-FG.










'O' hhcelmCoquie'in cadet dans un 3sie
kiltlii0fitly- d'aliniits
fill, M C k UCII I
a IIVt~C ii P I. cni nest-Al a. caidrolonic COq ucII III ,
I~ ~ ~ ~ ~~~~1 1 doIi h''~ I11 II I,* iiL. Coitii jO)IlS h tIoji t1, IC 1C~qeii
pciiihistii hIIIt'vbIait:. III lt nu -1,;'It. m-r it, I let, tin iC:. nchll-ur, coitiedi s dc note
SocAsi Ic All tO- 6poquc. a 6t6 crnicr Icn ,- lecvriai cOU
In';! a~iiitIf, ni l a ,tre- ank daitn ill IA tc d'Alti d, dc inviions de
op(dtlonls se ut :- III tt ill poil I Pat- IJfl des .nti S tlliCs si hlustre ar-
laI-Nos~tSe illuahit- 4i sO? v idIeu IlliklX istle, a dciclar anu correspondatit d'un )our
qItw V.S :11itres Aui:alaii *n( .4 1)10- nal ailericain, qtJi'lcr011 qiie sa carril~re

fueIlvll tt'iit Id 1:- 4 pI is '.1 t.sDv pItrlaciic.l 'ni.iinles, M. Cojuclin
1.4''a" 11 )1,lUAU WI li ~-'d no 110Cadet\mtiff-c d~t~illri rztohis.e!~iinet dii ccr-
tre tila. I''ltlstic si-.aie ui tVeAIn, ~Iv, i~dk-cins crovaictir tout d'abord
jujitchepiti (czwisse dc l'i o- il)e It- S-t liw'! qime :IIc serait que treporaire. flma
( cii--e l mie ) cI It's lund ,-;deS commue Iltlgra tou s leurs efforts ii n'a fait
iUe' io cju emipirer," ils ont jugq que l'intcrvnenent
iiigenieux Iabit iq t I do cIII- darts Ut sanitarium1i 61alt iCCSSAire.
)' vent le fju t I~igmr ci h. IiJre ().i, aftirmue que I'2atnOUr n st j'as etril-
si-'iitotit jiail' It' ls lr .~'. V .: nos 'C- 1 Lit du cG:-'brc conmniqc. Lce ia!3-
,OS 4 Iil ci1r q,1mi Ic trappe cst parrticulrenient re L
(111~f4,0WPhI~)MI t. II ito11 ti111,Iipas jcrtte par Ics,: vs awmIerilcns dI1c Ic-o1C
d iff-i .,11t, 410 t! III ,, L
sl~~jile al ,tjaIu'tItI It' 1t aI I I fetP-:O's dc-, V'-nx .u~l, dwo l t i CO IT.1".1',Li"I;~-
vt aQ~sitS ~ i' h 1111t liuii 10i 1t t) I I1 I t.1I It IL.Ut vu s -, abA .
SCI 0i111 '1t tF'rireturie de la r-Alle
pI m x 1) I it ;I I it ii -t Non..;ti'
I ( taW I II I .- ), ', 111" i ll lhh' I'. fil' nt 1 1 i' r, pc (VIA N-Y ) parl- he s (AL'E
q m 'ut' t Ir.Iti '~ I c's(11.\K\ ) N CL i- our MIIago.mn;c (I 1
'It'~o' 'I. joI- 'It~s' 't,1e.,-.el'sr~e niic par Ic st. a VLNI-TA~srn e.
hIrm'deupl et 'nTu' sll., ous lCLcc Soil.,.1.4 lihetres pr~ciiscs.
et Tilo en i t( UtcPort-au-Plrin..ce 5 Mars 1908


I ,i;,l ii f I 'J'I. c,s li~it t t I I II( t\ .'it (I I"I


Ic
11 o I I I~




H LIN SE iGN EMENTS
m P, r E oO R 0 L 0 G I IT F. S

C3 113 -,;3T C--xOG t Q i r-TeS
DU
SEMlMnAIE C0LtLr-- .iE St-MARTIAL


Nltklclt 0;N w
lI'tu'n~tte N rnidi
Ten~p~rature)rla nimum
oinaximur


762 y'"

2- s


Moyeiine diurne de la tempr.aturc 21',
Ciel clai ic in.it:n, in 'U IiL,..u;ctx l'.-
ples-midit.
B.romtnctre in h ausse.
R. BALTENWECK
Un meurtreA 1'Hotel de France
Hier soir A la suite d'une bagarre survc-
nue entire un troupe de miasque et des
garons de I Iitel dc lFrince, un de ces
derniers du nomr de Georigs Pierre-
Paul a etd atteint d'une bile d : rLvo!ver
que lui lan a t6 instantan6e.
L'6tat de Mr Momplaisir est aussi des
plus graves, ayant rc.u, dit-on, quatre
coupsde style de son adversaire.
D'un autre co6., un garion du nom de
David a ttd 6galement bless6e l'avant-bras
La police arrived sur les lieux a fait pro-
cdder aux constatations idgales au milieu
d'une foule considerable de passants a'ti-
ris par les bruits de ;ctte tragi jue rixe que
nous deplorons.
Les fundrailles de l'infortund barman au-
ront lieu cet apres-midi.
Nous ne connaissons pas encore les ar-
restations qui ont tk faites.
A bient6t, d'autres ddtaihl


Edouard VII et son automobile
i. A.nigletrre, il est dfelndu aux auto,
Itc dtpascr une vitcsse de dix mills A
hIulic I.'automobile du roi d'Angletcrrc
\a .IA c ulii tclle rapidite qu'il cst imIpossi-
Ic c.ux policenemln ; bcv-ctrc de e su-
rV .
1' \ a quLIjUL.. io(ur) lJo. UA.idJ \'I par-
cour.iiit tlV cI Paik .'i un train cxaJd;L\, un
policc*iA I uI i L ait sign d'arre:cr ce, pre-
nain son cilep.Ln tt son crayon, s- prepare
.1 lui dresser un proces-verbal de contra-
vention, lorsqu'un laut dignitaire de la
cu),;r, quiacco:npagiin t Sa Majesrc, lui dit :
-Ne vo-i>x-\ous pas que c'cst Ic roi ?
I'n suiL bien ta.ihlie, dit Ic policLm.nan,
mn.i s.' vouis nI prointtez pas de rdduire
voe:i a;lure, je vais vous dresser un proces-
verbal.
I' it 1'auirait tait comic e ii !'avait dit...
A Vendre
'ie itL llarnIe AVeC clinines, de la
milli'(le II. EIades.
S'adresser aux bureau du Matia.



NoiUvelles Elrangeres


Derni res D6p6ches

M.\niAi 3.- On s'inquite beaucoup
dans cette ville de la sccuritd du roi Al-
phovnse et de la rcine Victoria pendant leur
proclhain voyage Barcelona qui a ktd fix6
an 12 Mars.
Les joutnaux consid&rent ce voyage
co:n:ue iinprudent A cause de l'agitation
crdce rar Is cents attentats revolution-
naires'de cette ville et blament M. Maura,
president du conseil de ne pas trouver un
priexte pour cmpecher le voyage projetd.
BRUXELLES Le trdsor consent A payer
.iu roi Lopold pendant quinze ans une an-
nuit:C de 60o ooo dollars, qui sera exclu-
sivement consacrdc A I'extension des tra-
vaux publics au Congo, : la construction
d'hopitaux et de sanatorium.
Le roi cede a la Belgique sa propri&t6 du
Cap-Ferrat, situde en France ain'i que la
villa Polonais, mais il en conserve I'usu-
fruit pendant sa vie.
LONDRES. Une diptche de la Haye
par le w Globe a dit que le professeur


kairmmerlin ()nnes, de l'Univei siti de Ley
de A liquedtid I 0lium qui trait le seul
corps gazeux qu'on 1in'vait pa. encore
rdussi A cond nstr.
LONDRIS.- On .0nonclC que Ic piince
de (;Aallc,, pi)oba.blcin'1 it .iacco).pigte c la
piiin.ct dc ('.illc, ita au CIid.i cct Cet
,sur itl ltlV.e JIC guerre escort6 d'ulc p1Xti-
te escadre, represcnter le roi : la cli6bra-
tion du triccntenaire de la foundation de
Quebec par Cha.nplain. On s'attend A. c
que le prince .ipres sa visite :1 Qubec:
visit aussi d'autres villas canadiennes.
BERLINS. Li. dLiteeaprusienne a votl au-
jourd'hui la loi d'expropriation du sol de
la Pologne sans y apporter aucun change
inent elle qu'elle a 6c, adoptee par la
Chamibre des seigneurs.
WASIIINGTON. L'ambassade Brdsilien-
ne I a tington a e inforiiet'eC pir une
dcp&che de Rio de Janeiro que pendant sIt
dLax dJrnircs smcnaines lc president du
lI:sil a inaugural 432 ki'omnitrt s, dJ che-
i nin ter constituent une pa.tie diI vast rcd-
cau que posscde l''.tat.
Cot.oMtsLS ( Ohio ) La conv,:n-ion repi-
blizaine de l1etatd'Ohio s'cst reunieaujour-
d hui. Ill!c .i pour nissiont de choisir Ies
de.cii.e. U t .t large ,A li convention n.i-
tionali rcipui lic.aln qiu sC titndi.a A Chi-
cago eln juin prochlain.
La convention rdpublicaine de 'lEtat
d'Ohli) se prononce pour la candidature
prsidcntic'c de Mr Tatt, secrdtire de la
guerre.
Ci I.\i. \,) < Olito ) .-- L'ocole piu
bliquc de Collinlvood, b.nlicue de Cleve-
:and a tid complktement derruite par un
incendie; so, xane-quinze entants, uit-on,
ont peri, de nombrux autres out iet bles-
ses pIlts ou mnoins grievenmnt.
BAI.NLLONLI 4.-- De nombreux placards
coils sur les oiure de la ville annonCant
qu'un attentat sur la vie du roi Alphonse
sera coinmis au course de sa prochaine vi-
site le 12 mars ont dte d6truits par la po-
lice.0 0
CHICAGO 4. Les arrestations d'anarchi--
tes continent A Chicago.
S.AINT-PLTEKSBOUrtL, .. Lc journal aRos-
sia nmet en garden .s iengrants russes
centre lcs diccptions qui ILs attendcnrt a
Mexique.
LoNDR:s 4.- Le roi ldouard a passe
une demi-heure avec le premier mnisnire
sir lHenry Campbell Bancrmian qui se rend
de nouveau P Biarritz pour y terniiner sa
convalescence.
SAINT-PLTERSUOULRG. Deux bombers ont
et6 jet&es dans la salle d'un concert donnd
A intention des enfants des ecoles. ULie
panique s'ensuivit au course de 'aquelle p'u-
sieurs d'entre eux furent s6rieusement
bless6s.
PARIS.- Rente francaists 97 55.
flier aprss la reunion du conseil des mi-
nistres, M. Pichon t6l1graphia aux ambas-
sadeurs et aux ministres accredits aupres
des puissances signataires de l'acte d'Algesi
ras de porter A la connaissance des gouver-
nements respectifs que le gouvernement
franqais avait d6cid d'envover des renforts
de quatre mille hommes A Casablanca afin
de hater la pacification et permettre d'ta-
blir aussit6t que possible la policee A Casa-
blanca. Les representants sont charges d'ex-
pliquer que cet envoi de renforts n'impli-
que aucun changement au programme 9ue
le gouvernement de la R6publique s est
trac6.
Le g6n6ral Lyautcy et M. Regnault se
rendent A Casablanca pour trudier l'orga-
nisation de la police.


- I
Pri6re d'aviser 1'adminiistra-
tion de la moindre irr6gularit6
dans le service du a MATINs
afin qu'll y soit de suite rem6-
die.


CONS'rANCE PERnsv
oIrl-au-Prince, le 5 M

Ponilliers Librex
DE I'olit'-AU-PLRINC
LE (CINSEIL D)'ADMINISTiRA
Considdrant que la caissede
create dans la Conpagnie re
riels services aux confreres
par le mallheur ;
Conisidtrant qua lout le d
nouvello administration estd'
ter cette caisse de secours, c
ses membres pregnant I'en
d'y contribuer, solon ses rno
Vu l'ait : 19 des status rgdi
:Compagnie;
A vo;d dans sa seance du 31(
\e r expire la' Resolution suia
Art. '". 11 sera desormaisd
v\ sur les iecettes de la Comp
5 '"/o en faveur le la caisse de
Art 2. Les revenus dle la l
de secours secont inpuloy-s A
eni aide aux conri'fires Imalades t
cas d fliraiilte.-. les autres cas rnAce
des sol ties do t'fods sont lai
I'appriciation du commandantt
fera ralpport au Conseil d'Admi
Stion.
Art i. Les riae-nlles lionogI
voudront bien verser une cotil
Iinensuelle t)'NIE (GOUllEl: au pri
de la caisse de secours.
Air, 5. La caisse de secoar,
conliee i la garde du Caissier 4
Compagnie qui liendra un livre
cial pour les operations.
Ce livre sera soumis chaque I
A I'examen du Conseil d'admi4
lion. .
Art 6. Aucune sortie de fo4i
sera fai e par la caiss3desecouri
un ordre dcrit du Commandant.
Fait a la Station central les
inois et an que dessus.
Le Commandant,
Ls. ETHIIAI
Les Me n.I ies du Conseil :
G. .JAl:C i, V. HAil, A. ISIDORI,
I. MiEV, Iu. ALERT, S. DI
ANT. MIlTELLUS, A BLANC, ED.
H. PERRnE LouIs.

A Vendre
A L'IMPRIMERIE C. MAGO
Des reproductions du grand
historique de A. Madiou : U
de la bataille de Vertieres.
Prix : P. 2



Bange Nafloi0 e
-
Conformement' auk insti
Secr6taire d'Etat des Finan
que Nalionaled'Haiti a I'h
former les interess6s qu'ill
a partir de ce jour, se pr6s
guichets pour une seizieme
sur les emprunts suivants :

6 oo.-- Unpour cent ( */os
1i' Janvier au 29 Fevrter I
Emprunts du Gouverne
So"/o. Demi pour cent ( (
rets du ler Janvier au
1908 ; contre regu et sur
des bons.
Port-au-Prince, 24 F


I









ATTE NTI0N1.A

VUei01I5 do, P'' COV(pi-unotiveau 0.11stock
do11,0 ji~nd ot;~ Ird~r''5 une iic0mpajhrid
Ichieut'.
Savoir
NaqUereau (prix divers)
Salmon P. 1.20 la liv.


[orue sans os en
net P. 0.65


pa-


orue ordinaire P. 0.70
alivre.
pommes de terre la li-
e 0.40 cts.
Fromage de Gruy6re
2 la livre.
A. I'Epi'ie i qi,'e poar CADE'F
LUNDI, iru dl.s iouiilt.s-i-Yo)Its3 N, 75.
Port-aui Pri'nc., :3 Mars 1'n08.


anufactnure de Tafacs

S. T. L.
Anmdrietaiit eni p~Inlit 1:; do 10) ci-i*'.Ies
ii'abii d i- p ssitres let Purt, gra-t
rentie
VINDiLS t0.\.ME S'UIT "
Format N 1 0 (j25ts. les 10 cigares
2 0.30 ,a 10 C
Noil en dltail
Formal No 1 0.05cts. pour2cigares
( c 2 0.03cts. par piece
Pourles achatsen gros, les d6-
bitants obtiendront 1'escoLnpte
usuelle.
I)(,I)t :
PLACE, .. itii. Altl), N. 13s8.

ATTESTATION.
Aux Cayes, 5 Fevrier 1908.
Monsieur
JOSEPH von JENNEY
Fabricant, .Accordeur dee TPiaios t
d'oryntes.
Nous ceriliions que vous avez r6-
par et accord nos pianos i notro
prfaite satisfact ion.
Ils dtaient Inutlig('s par les veris t le
SBcanisnme 6taitl dans nn mauvais tMat
feand vous avez pris 1'engagement
lea reparer.
`p.s la r6paraltion ilk taienrit coin-
des Pianos neufs.
me c'est une bonno occasion
touas I's possesseurs do Piano,
vous recommandons A eux pour
ration et I'accordage des leurs.
s vous faisons nos compliments
SL'avis que vous nous avez erivoy6
ait vali et c'est ungrand a vantage
. Public de profllerde votre prdsen-
e Malherbe Pressoir,P. Iabastille,
Mallebranche, Mime Ledan, Mile A.
ad, Seilder, Strohm, Jh Neptune,
F.nge, Vve Benyer, Vve Edouard
iVve A. Brown, Soeurs de St Jo-
do Cluny, Antoine Ferrer, Luc
'aBlle.


30 ours seulementl



AU PUlhL IC!


.Fi vous votilez jouer de v,,tre pii.lno avec plai i,' t ,if. s le s n d.- l'ins-
irumnent r.oit acqrdable et dou\, alpelez
Mr. Joseph von JENNEY
DE NEW-YORK


Le splcialiste populaire et bien connu, lo renomin4 accorderr, rp;'1ratu.Ir' et
fabricant de Pianos et d'Orgues do New-York et de la HIavalne, (ui, sur la d1-
mande do pIlu-ieurs per-onnes s'est dcidd Ai visitor I'intdressan'o ol)iilatio ('C
I'oi t-at-'-P'ince el a lui olffir lps ser vices de sa p: ofession.
(On' I tirornv'ra Ai l'Hotel Bellevue ofn ii ne setjournera p(iel. temlps /
ni :essaire a livrer les travaux qui lui serint conlies.
Ce sp6cialiste, cxpeit en son art, otubli A Nw York, No- 85, 87, 8 )
i12-)ine rue, depuis 1888 ; et A la II van, e ;t Pra,i,, Ni, 95 ,7 dtpuis
,1889, a une pratiqilo de beaucoup d'anni'es co (qri gar:ditt ct recomini:ni- /
de son travail, .
Mr. Josopli VON JENNEY dispoao d'un mai,'I ii pjor -:
accorderet reparer les pianos qui vaut airn iniIs P'. 2 (( o
dollar Iris.
II est l'ntni(pie s[p cia'lislto rplarateilr et f.lri,'ain, d(10 __ NUB
l)i jl os a .tuclleinlr i t cri (I IIaiti. J I


/)I .o


tl l tl4 1 .


Conditions Speciales


'' IIi~Cr-----
LIIIC. '\
i L(.rY -IYI
rrrr
_,r
t
!'ii: Ih~
:II ,.
ii i:I iIhr.rI


'Toutes les commander reques dans les trois pre-
nier jours a partir de cette date, pour rdparatious de
pianos, d'orgues etc, benificieront d'une reduction de 10 ,, sur los
plix que Mr voN JENNEY demand d'ordinaire a ses clients.


Profitez de I'occasion


Mr. .. vl von .JNNEY fera une visit annuelle dans les principles villes (i il pouirra coimptert 100 abounbds ou
plus, pour les ref r~ations et l'accord des 'Pianos.-- Si dans ceeto ville il trouv ue une Irerntai n do .,sc,'ripteurs, il vi-
sitera PIolt-au-lPiinee line foia par an come il fait C(uba of' ii a 800 abonnitds. -- Mr. .1. .11:.INNEi' ne reviendra ici
quo s'il )pent compltor d'avance sur ni certain rombre d'abo.riis, ,are quie son tennis est O i' s piris.
4 mois (d voyage 4 mois do sdjour a New-York 4 m)is A I, tIavane Toute- I'armi-e oc.ii )6e.
NOTE.- Mr von JENNEY ne visitera aucune famiille, sanrs (ui'ati Il.itrlitble ii ait (!, ave ii i)ar t(-16lpliono ou
par un ordre 6crit ctl siis.- Les adresses nucessaires doivent ,Ctre indiqlie6s avec la dciniert precision.
Mr. von Jenney r.'oit des commander dt( pianos. II fourntit l-s ini-ti cues les plutL rc'io),,,I :'s. II est aglea de :
THE VON JENNEY STANLEY Piano mfg. Co N.Y. TH'lE VAN JENNEI:Y ILANYEt I'ianio Co N. Y.
STEINWAY & SONS NEW-YORK THE BAYEll l)iano Co NNE:\\*-Y(ltK
THE BARCKHOFF CIIURCII OiR;AN Co Puonoray Opio
'ort-au-Pi since, 10() iFvrier 19)8.
Thle von .1 nney Stanley mfg. Co. New York et la liavane.
i Pour plus amples reaseignement s'adresser a Mr. Jenney, II6tel Bellevu,, Tt''1plphone No 220.
1N. B.- Les Pianos et Orgues sont examines GRATIS.
Tous les travaux doivent 6tre pays en or ou en paper avec le chan-
ge au taux du Jour.


KOLA
DE

KINGSTON
MACNISH'S a KOLA PURE j
MACNISH'S IRON BREW *
En Vente

chez Catinat Fouchard
Rue du Centre


VIN S DE BORDEA UX


M6doc vieux, le Gallon .......
St Est6phe( du luxe ), le Gallon . .
Champagne, par caisse et en detail.

Chez G. Cordasco
GRAND'RUE, ( Ouest ), 134.


P. 3.00
6.50


Port-au-Prince ( Haiti )


r w W,. t "1


iv









Changement d adresse
Tibere Zelphirin Bell
Fabricantt de chaussures
Avise ses nomlreux clients qu'll a
transftrdt son Mtablissement danis la
Hue Tiremasse, tacade Nord de la
1'l.act de la Croix-dei-Boissalus.
SPbCIALIT9 :
PANTOUFLES MULES

F'tranrclaemxxentx t

A L'tLEGANCE
D. FERRARI,
Fabricant de chaussures,
Porte A la connaissance du public,
particulibrement de ses nombreux cli-
ents de la C6te et de la Capitale, que
I'dtablissement a un stock incalcula-
ble de chaussures pour hoinmes,
temmes et enfants, en tous genres,
et que, malgr6 l'ofire de cin ipour ccul
sur l'achat en ros ( 5 0/0 ) fait un ra-
bais excpptionmnel suir Ii's ptx.
L'6tabliss.-ment so chAirge doj faiie
preudre des mesures A domicile.
Touuours : Soin, exactitude, ponctualitt
42, Rue dos Fronts-Forts, 42.
PORT-AU-PRINCE (HAITi)

Chapeaux !
Chapeaux !!
Chapeaux Il
PAILLE DE PORTO-RICO
A(CCOUREZ CHEZZ

JOSEI SAN MILLAN
Le coiileur artiste, qui vient avcc le
concour.- d'ui cipelicr remain q ;able,
M. JAIMK TE.TAI, d'installt uwne
FABRIQUE DE CHAPEAUX
PLACE GCEFF-IRARD
Salon de Coi/fu're iu Lcuvre


l'Ou ( tOl .i- et pour toutes


1


le-.: botoseS.

116 te I .e- 3Ftu3 r -.-vtt t
ST-JOSEPH
(ANGLIKDES RhUE-s ,OUX E'T DU NIA(A-:
SIN DE 'ETAT.)


Maison F. BRUNES.


195 GRANND'IIIF 1. 5
Dirigee par
n r ia 1
L nt lUEIN


Ancien membre de la Societl Phildm
thropiqut des maitres tailleurs de 'Pari:
Vit-ut do recuvoir un grand choix d'6
tolles diagoiale, casimir alpaca, chevio-
te, cheviole pour deuil, etc, Recomman-
de particuli6rement A sa clientele une
belle collection de coupes de casimir,
de gilets de fantaisie et de piqu6 de
toute beauty.
Specialit6 de Costumes de no-
ces.- Coupes Francaise, Anglaise et
Amdricaine de la derni6re perfection.
La maison confectionno aussi des Cos-
tumes militaires, habits brod6s
doluaans, tuniques, habits car-
r4M. atc otc; de tons grades.

Francisco DESUSE
Fabricant de chaussures

La Manufacture a toujours en de-
p6t un grand stock,-- pour la vente
en gros et d6tail,-- de chaussures en
tous genres pour
IfOMMES, FEMMEs, ENritATS
l-es commander des commercants
de l'intdrieur poui front etre executes
dans une senaine A peu pres.
23, rue des Fronts-Forts, 23
PORT-AU-PRINCE ( HAITI)

Cordon nere Nouvelle
C11IU I(ord~on nerie NVo uvelle


G. B. PETOIA ET


SEPE


143, GIRAND'RUE, -143
I'POR'-AU,--PR'%INf:lr,
(CNAL'SSUIIES EN TOUI GENRRES
EN DgP6T, POUR LA VENTED
EN GIROS ET DgTAIL.


Execution prompted
commander, tant ici
Province.


des
qu'en


o ITr= BELLEVUE
Pl-,'" du Champs-de-Mars
-PO cT-AU-PHINCE (HAITI)

\1M11 Ilerimalnce ALFIIED
'I'16phono. 220
APiIPAL'TEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
Installation moderns et comfortable. Vus --sur la mwr. --T
doue et rdguliore. Les Tramways dessertent I'HOtel-Belltwu tou i 7
PROPRIPTE SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de reception. -Piano.-Gramophone.
Sonneries tilectriques
Table d'HIte tous les ours, de midi~ d heares,
Tale 7 h 7u R ch du S'oi"


T1ANNERIE CONTINUE TALE
DE
Port-Fu-Prilce


PREPARATION


DES PEAUX DE VINGT-QUATRE (24)COULEUlt
CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR


PR[X DES CHAUSSURES COME SUIT:


Chevroau glace; Boutonn6 ot l.'Lce pour Hommes et Dames 10 ( Diz
c a Recommandle 10 (Dix s
Verni et couleurs: c R ecommandee 12 (doue
POuR ENFANTS : ...... . 6 (



Prouitlls Hygieni ques pour la Tolete


ecdzlkmavmw pow
CREME SOi'MONIR
,EIxVO~r~ D I -~ krkg -- -.--
PIUDRE lfii, rnUOUmH
91, Irsr St-Kazua, PAMlSU 3 rIe "AS6 3atlsAI
-Lv AN-'I


WIN)
%
W"
poll!
Ot
POW
qe


Service bien organis6.-- Repas FocImes A homes; 6l'gantes et
a la carte. cuisine excellent. rationelles.
PROPRIlrTAIRE: JOSEPH DESRIVIITRE (haussures do dames ( Dernidre
mode de Paris ) et le pluscornmmode:
Schaussures pour enfants confection-
Fabrique de chapeaux nees avec desPeaux de touted nuances
d'une selection et durbe irreprocha-
La Fabriqiue do chapeaux install a5 bles, A des prix avantageux.
I'Ecole des Arts et M4tiers, ancienne- .
ment Maison Centrale, sous la raison Cirages, pates et liquids
social de Vve P. Benoit et J. C. Gui- Pour chaussures de routes nuances.
teau a 1'honoeur d'informer le public I ..
qu'il trouvera on son dep6t un bon
stock de chapeaux de paille sup6rieurs LA& PHARMACIIE
pouvant satisfaire les golts les pIlus Emmanauel Alexandre
diffieies; malgrd ces avantages elle
met ses chapeaux on vento A un prix 88, RUE DES MIRACLES, 88,
modique defiant toute concurrence.
La fabrique informed on outre le pu- Se recommande pour l'exdcution
blic qu'elle est la soule qui en confec- prompted et exact des ordonnances a
tionne A Port-au-Prince et ce, avec le n'importe qu'elle here du jour ot de
concours d'ouvrieres venues expres- la nuit.
adment de l'Etranger. Drogueries, Sp6cialites phar-
La fabrique r6pare aussi toutes sor- maceutiquesextrmement fratches.
toe do chapeauz. Bon march xcep-.
tionel. Paum CoDNeaclMM .


adoucit l'6piderme auqol
LA done une souplesse et
LA loutd incomparable en laul
muniquant son ddlicieal
fun. Elle conserve I'clat et la fratcheur du teint, car elle est soUr
contre le hale, leCs piqrcs d'insectes et les eruptions de la peau.
01 A sans bismuth, invisible,
LA I'liIl rente, impalpable,
S1sp6cialement poor l
nes qui veulent Wav
Ilreprochable ; son parfum delicat, son veloute ont oontribo6 &
la Favorite des Poudres de Toilette.
a base de Cr6AMe
LE i pl~par6 selon les
SI lles plus scrupuleux deo
possabde A un certain
toutes les qualitAs bienfaisantes et preservatrices de la CreXt Se
est particuliereinent recommand6 pour la Toilette des enfants et
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D6p6t pour Haiti
-A& Ia M6txropol4e
MASON JULES LAVILLE
98, Rue du Magasin de rI'tat, 99


I I--


I