<%BANNER%>

BHFIC DLOC UFLAC MELLON



Le Matin
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/00276
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Creation Date: March 2, 1908
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:00276

Full Text


LUNDI, 2 MABS 1908.


I

QUOTIDIEN

ABONNIMNTS : -D TMv t u ^LE NUMfRO 10 CENTIMES.

CAB Mols Une Gourde ]A'VANCs C1ea ae3mt Magloi.re,
u-w Lee a obonements parent du ier. et do i$ de chaque
DAPAXT r&re rA & fraNAx ; REDACTION-ADMINISTRATION mois st Lont payables d'avance
Prala do posted on *an. 45, l i ROVX, 45. LLe manuasrito In6r6o ea os nso seat pas reals.
Pour tout ce qui concern l'Administration du Journal, s'adresser A Monsieur Arthur ISIDORE, 45, Rue Roax on Bonne-Foi.

s'enivrer d'unedomnination coliquise A' mioyens noi aux l met i .te in ,. ti
si peu de frais. pour I'atteinelre. Dess;alir,,s jEett III
1 U l c s l Entre autres prouesc.s. its intiini- la vie active, I;ts les pt;titicls tI Ildl.-es
de rent le T'risorier principal de I'ar- de la colonies, avait f'ranici, tIape pl,:
rondissement qu'ils forc;rent A pren- t tape, sa glurieuse carri'ii. Airivt- .ll
SA IN T-MARC dre la fuite, et ceci faith, ils torcerent posted de l commandant eii ch-,it d, e ,,-
I'ouverture de ses caisses, les vi- ces ilnigenes, ii avait dOi aw pirrii in--
VI derent de tout leur contenu s'6le me ~pniblemient une cert:,ine .tpteil-
r vant 'environ a neuf nille gourdes ce des iomrmes et des closes .I1. su
II semble lque, une fois lance dins siderations que j'ai eu I'occasion d'ex- billets, et six cents dollars, valeursi mlieu. ()i nc saurait doiu .lie Tjii'il
Stourmente politique, Saint-Marc ne poser, dains Ion rtule sur les cle- qu'ils se partagercnt incontinent. vivait danis l'ignoralnce cumplht.l.e dels in-
t plus s'arreter. Apres l'attentat mins de for, au sujet de I'influence Le quatritinUe jour do cette 6quip),e, Iluences morales dive, ses qui Idja s'.i-
,tre les planters, elle se signal social indeniable des homines qui les rumeurs vo.iant d i cc t de I'Ouest gitaient atitour tie lui. A coui, .st', il
one facon particulibre dans I plu- possddent veritablement losol national., ayant anonc6l'approche doe forces r%- n'avait pas cettle forceF d'espi i iui tu t
des mouvements politiques qui Qu'6tait-ce, au drineurant. (lie Jeani- ulicres JuGouve rarceltqutie cete pu lui pernieilre le tout embrasser
pUrent le course de notre histoire. Jameau. sinon ua des liritiers de cet- occasion,fit mont-ed'une activity digne d'un coup d'owil inveslig.tetr et .loi -
slines la lit incendier on 1802. to classes dji-aitions primitifs 4ue le d'bloges, les Tartarins Saint-Marcuis ner les passions de son temps. Ce G.,le
Dit-huit ais plus tard, ain 1820. liasarci de la iiaiss.tnce et des B6vne- mirent allbgremient jambes par-dessuss di'licile entire louseut pui '.choir; I' iI-
tint-Mare ma i url, avoc le 8e rrgi- inen's o;iignerent, lors de l'indt'pen- cou ett dtalbrent avec la raildit6 de saint et pent-elre eut-il dpaign, bi',ic
heat d'infantleie (ii Vy etait canton- danc., de; villes p-)ur lesconliner dans cerfs poursuivis par la miente. Iles'IlComlptes i' cette jenue ''o-t.
6, le mouveiienii( qu1 devait fatalo- les caniagnes, faisant ainsi, des tMl- Cette sc6ne burlesque, failed pour Cette ie insufi l'action, ce ii ,:qe,
lent marquir la. chute de Cl(lrito- ments le t noins IprlparLds et les plus rendre confuse les persontiages sen' s l'aptitueles poli:iqullis Idevaient llusw t;:rl
Be. Cet acted d'insurrection devait ignorants (de notre soci6te, les facteurs de la ville ot pour Ot'iitie su I't 'tat conisuionmer sa runime. (:ornlme ltins uni
roir un eliet d6cisif, si on veut so les plus imnportants, come planters, rt~el de la sociltd Saint-Marcoise,nous clair obscure, il entrevoy.tit les necessi-
Pppelerque Saint-Mare etait la ville- de la p'rospbrit haitiienne'? atn-neo ious-nmmes a riffleclhir sur tis de I'lieuie (prjsente, matis soni esiiit
ntiBre de Henri I' et que sa sou- Nous dirons plus loin. en prscisant le danger national qu'il v a a ndal imparfaitement deigag d'un ro ti de
-ission & Buytr a &ii rendre n rt.a ce'- erceiliolls s-sizl,(s lie 1.0 ,.,lit coo.-
ttre de si oer a d rendre celui-ci le plus possible, combien grande et o ter ntre mentality. y psssi povit
S out 'Artiboiten re- solid est la domination de tells heom- taineuient A S:int-Marc, enc qitolque. lorner toutes ces vues po'U tire uine
t la situation de Christophe tr m-nes, quelle que soit, d'ailleurs, leur infime proportion qlue ce soit. des ile t etle el precise de sa vdritatle si-
rcaire dans I'extrnie nord. valour personnelle et combien, irrd- homes qui ont su assouplir leur lu.Ition. Son cccur lui intliqluait ce i
Je 6nei pas esoin de rapeler t sistiblement, i an uabloinent sans esprit A une cortaine discipline et sa iaison no lIi dcouvrait ps et ldts
vt lirnents auxquels Sainl-Marc q.ue I'o ait conscience, lo pays subit qui oat appris a confornie"r leurs I emllportemuclt le sa nature, il mnontrait
spend retune part d6ter minante. Iascenant indbranlable tie es fac- ides et Ieur conduit a certaines un pou Ipop sa blessure s:ans pouvoir
lez souvent, en effet, cette ville, teurs de I'ordie social. regles. poser la it miii sur le Iemetle Iui pon-
u le dsfnl stratlgique de William- Leur discernement n'a-t-il pas did vait la guerir.
que les Anglais fortifierent so- Disons rapidement, pour olri'ir un pris en defaut et la mauvaise route Cependant si I'on veut s'en lenir au
Leent en 1795, cut a imprimer aux expos de ce qui s'est passed der nie- don't est faite l'histoire de cette ville point de vue militaire, la gloire de Des-
nements une orientation definitive. rement h Saint-Marc, qu'un group qlue nous avons prsentbe en racourci, salines n'est pas moins belle. II imn,,r-
dre histoire d6montre d'ailleurs la de citovens de cette ville, unique- n'est-elle pas le fait inddlilber de sa te surtout qu'on s'arrete A etlulier les
ande valeur d'appoint du departe ment caractdrises par des occupa- piopre elite ? divers elb entis en prd.esece et tirer *le
at de l'Artibonite, dans nos bagar- tions urbaines, s'ar'merent de revol- II est permis de l- penser et quel- leur valeur respective des idduciions
oitiques, et, nous I'avons dit, vers la nouvelle que Jean-Jumeau ques considerations vontasseoir notre logiques. Pour cela nouU n'analysons
'-Marc, du c6:. du d6partement avait mis sur le pied de guerre une jugement. point la socidtd colonial ; c'est a cetle
Srouest, done la cl-f de presque grande parties du departem 'nt et no- __, aiumie exp6ditionnaire que nous nous
SIArtiabonite. tamment I'arrondissement des Gonai- adresserons pour trouver les ren-eigiat-
~role d'arbitre a malheoureuse- ve.<. Its se rendirent a 'hotel de I'ar-i lmenis ne4essae s a nore Ihse, car,
bt trop aveugl6 Saint-Marc et I'a rondissement, les armescachdes,abor- || as cete second phase nos luties
rorbde au t dasdent Ieue dtee.)d de I''ne- UAieLZU IUU
Sa point de la rendre in- derent le commandant de l'arron- UA pU g-L centre la metropole, elle va jouer le
Oente au clin de ses forces so- dissement sous le masque de I'ami- grand role.
les plusr 6videntes. Elle a par- tie, le tutrent subitement de plusieursJ Le c. Dessalins Lorsque conapale pnut aI resolution
Idurant treize r6centes ann6es et coups de revolver et prirent gitnsi tI'envoyer uo e arme a Saint-Domin-
le rest du dtpartement de I'Arti- possession de ses bureaux. --ue, dont I conla la direction a son
lote-, La tyrannique domination de Le principal personnage de la ville, IV [eau-fre Leclerc, auivi de sotin pouste
e-Jumeau,et cette humiliation mar- le rep'&sentant attitr6 de I'autoritt En lJelors de celte action maldrielle Pauline Bonapa;ite, il s'arrota longue-
ll degr4 de d6tresse morale au- ayant ete assassin, la ville dut se qui consistait A livrer des balailles, ment sur la composition de cottearrue.
itell est tomb6e. soumettre niaisement, sans nerfs et remporter des victoires et subir des de- Pour 6craser la puissance sans cess*.
Sait O range, pour qui ne consi- sans paraltre meme capable d'efforts, faites, ii fallait au conducteur des for- grandi sanle de Toussaint, il n'avait
avert Phnomenes sociaux d'un & la fantaisi) elffr6nee d'un group ces indigenes, une ilbe plus con~siente pas envoy dans la colonies, des trou-
"*rt,. confirm la ldrie des con- de gene qui passbrent troil jouras du but, une ie~ltleure entedtle des pes de d-pots saccol.es dans les dild.


in AWNT!E, N- 278


PORI~'-AU-PRINCE (MATTI))









I 4 I I 4 s II.III14-" ,I(-I j' i VIi I 114ilict(, I I I I [ s.- 1
ho il r. Jll ;I mo lfcoliia lu .I Se
'S dmi le, paillf c~t sur 1-:Si
rives fit Nil. I lhr(I\ I )elCelflo, D.%-,1x,
l)Ugu1:i, kwll~:rmjlIIbeC~um, I'.m11Iiipii deI :i
IOIX...... ('.. .iles Jos ofic~iers d'uli

dtle o arrim&'e.o ies oilamn ix 1ui tvmalenI
Jiroiti Iome do l i iL t Itiaite sill
touteM Ics riem-; Im 11 mloldik, .lii ielml
I P iuisldNil l illt, icnrit f cjui SeIlvait
au fratispomI do nPsto~ipm8 ~% tel



gule i 'l, N les ntic imo s upl e l '.i O
(fiji avaient ulcterm~inoBoitp I n ;'t ,-;
(dt"Iirtir par lo moyeiildo, cette o xpe i-
fi-n tie fle uol uIti n ii pmlmit' !4 1.1 t 11110

va1e. i ltlp-u Io
LI, /in i &1. ,,ip )


H


I)I~


des Sciences


Appliqu~es


TIRAGE DU Ic: MARS


L- NU 691 a gagn6
gourdes.


1908.


1 000


! I X A '-1do ii liiiIfloS stmva kits 1810) elt


2-72,. oit


I-, F~'


( foui'ces.
rn


L cs dix mum mncro, 1 suivaftS .1 :2l'ft itIch Ull
LLS :,udixn ir cmma~-~uA eitcicU


17:2
s:,t


I -J! I


17 27


L ci ;in miate tnuill uros di, i viiit'.s "A" lfCit
cllacul'm 20 ,ourdc,,.


I 20v-

152 "1
191-26
2199


70
11.6
392

702
071

2211

2214.


7:1

39
703
SO!
loll
1 70

2039
2312


isu:

7-2
81

128'
I I i~. )
206


Les ioo ntu.nrro- suiv.ants
curn )i.x gourdt's


83
175
276
43o

706
806
10141
1197
1325
1466
1588
17(02
2060
2142
2268
2439


110
197
303
476

750
82A
1069
12119
1330
1 476
1610
1721
2085
216.4
2307
2463


135
2"21
341
532
508
775
912
illI
1 223

1528

177S
2093
2175
2326
2494


7 ,,
1 211
2 7,S:2
i 73i2
7, SS:I
7 11 '9
7 151ir
9 180s;
2 2112
8 2S28
gagnent cha-


I W0
'241

533
616
7841
17
1111
1286

15.29

1781
2121
2234
2338


I.-)I
154
212
396
51-2
(124
701
9'i"
1171
1288


1680
-1913
2128
2243
2363


Thi2\ DLI}EIa12

RENSEIGNEMENTS
MPTtOROLOLGIQUBES


DU
SCM1 A1IRE COLLEGE St-MARTIAL

Di \i \NLtil. mC~ M.xm'.


Baronm'tre Iqidi
--,in in urn ur
Ter1pmratureihinmi


762, "'/'":
180, .
30" 8


Moyenne diurne de la temperature 23",2
Cicl a-..' clair la matinee ; covert .1
partir dc h de l'apreP,-:ridi.
'I'oni,;'.rrc et eclairs A 4 h. du soir :
lil 45 plaic p.r intermitence jus,.i'A i li.
du .oir. Total 7, I
Lc bl uomicnrc a b.aucoup baisse pendant


la nuiit.
.A\gitiaion iUiiquc t'.ibl c t continue de-
pu' san di miJi, jusqu'a 5 h. du soir
dimanch e.
R. BALTENWECK
Carnaval '...
1M.iirC2 le :mauvais temps, la premiere
->oirce carn.valcsque organisde au Marche
du P'ote MiIrchand, a eu un plein suics.
's.I, .l, resplendissantes clartes des lamn-
pes cL! t riqucs de la Compagnie haitienne,
SItc on pcuple s'cst livr6 avec une satisfac-
to i ;..usc aux ditractions clit.antes
d'un grandd Bal dc misques.
C ,: oir reim,'-vous au Marclhd du Poste
Marchland ou s'or.anise le deiixie ne b.a
populaire.
Justin Elie


Nous avons anpris I'arrivde p.rmni nous
de notre coinpatriote ct ami, Justin Eie,
rc.(nu d'iunc tournic arftstique qui fut un
veritable triomnphe.
II st~.i'.t agrt.ble pour le public port-au-
princ:ien 'cntenlre ct d'apprecier une
u..)uivcllc lois, ce inerveilleux t.ilent si dd-
licat et si proftnd. Le no-nent semble-t-il,
t-,t favorable, pIur un concert de gal-i ou
U11 programnime va.rie permettrait de fire
va!oir cls qualitds dc ucquelqu uns de nos
artiste'. distinguds.
(IA'in pense ustin l'lic ?
Avis important
Monsieur Edouard Ferere, licencid en
droit de l'Ecole NationIale de Port-au-Prin-
ce, a decide de publier, en un fort volume
d'A peu pres de trois cents pages, les course
:,t3nographids de droit constitutionnel hai-
titn, professes en claire par son ancient et
(nuincnt maitre Elie Curiel, Substitut du
Commisstire du gouvernement au Tribu-
nal de Cassation de la Rdpubli ue, ancien
professeur :. l'IEcole Nationale ec droit de

cete vil'e, avocat.
Les souscriptions seront reques A partir
du icr Avril prochain, A Port-au-Prince,
chcz l'autcur, 43 chemin des Dalles ; au
Cap-Haiticn, chez M. Nathan Hector.
Le volume : trois gourdes.
Depart
Hier est parti le sis 'Prins 'Der Nederlan-
Ien avec les passagers suivants pour
St-Marc : Mr Emile Lavelanet, Georges
Joubert, Mme E. Coban, Turenne Mon-
tis, Mr William Angus. Mine Durand.
,XL-w-York : Mr W. Webster, F. Mont-
quin, Rverend Ptre Pyls, Scurs Marie de
Sie Vite et St James.
Fun6railles
Ce martin ont eu lieu A la Cathedrale les
fmndrailles de FRAN' OiS JtSTIN LHaRISON,
ddcad& hier A l'Age de 7 ans.
Nos sinc&res condoleances A Mme Vve


Justin L.hrisson ct .1 touSs s autrcs inemn-
bres de la f.Li ille.
Administration postal
L.t'res rectomni.inJes en S ,uffrance
SI.:lX ICE INTLERIEUR
Mr D. Gabriel, C. Lucien, A. Guillau-
me, N. Pr,/cau, Lanarre Jcune, Thomas
Pierre Philipp.', \Vertcz(;uillon, Capitaine
Germlin Angeville, Mine Amatte, Vve Ro-
1in1Lsu, Mile Josdplhine Sosthene, Annd-
rose, Lydi. Peixotto, Mine Lucia Romulus.
SL-RVIE XTERIEL'R
Lc 't rF,'., rtv in in t'ure, s rctiur 5:,'-s au 1 cxpditeurs
lI.',TlN.\T'II 'S : xli' DiTI.L'RS :
Monddsir HIyaciinle Cuba ; krug. Clo-
vis, lb Th Noisttte Cubi; Albert Noi-
sette. F. Thlormv Cub.i ; Marie Geor-
Jo, loeph Cc.i,,r Ntw-York ; Rosana
\Villim, D. T'oufonie Paiii ; Victor
lBii o!t.

Lt.s funcraiiles de Mine Vve A. Dnm<,
fenime du rcgrettd l)o\vn du Tribiinal ci-
vil de Port-au-Prince, auront liiu ce: .iprt-,
miidi i l'Eg'ise S:e-Anne.
Nos svympan:liques cond lI-ances A la ta-
mille l)\Dr.



louvelles Elrangeres


Derni res D6p6ches

C.\b.,\B.xc\ 29.- Sais attendre l'arri-
vce des rcntorts qui ui i sont envoys pour
l'aidcr dins ses operations contre les tribus
marocaincs, le gniiral I)'Amade, comman-
dant du corps cxp6ditionnaire franais a
repris l'offensive centre les Cahonia. P.u-
sieurs colonnes out mnarcli hier centre les
medakna, pres de Fedala. Ces marocains
sont les ke'nes qui, du 16 au 88 Fevrier,
ont livrd uue serie cd combats aux franc ,is
et dans lesquels quatre de ceux-ci ont etd
tuds et 27 autres b'cssds.
3ERLIN 29. Le cuirasses Allcinand Err-
satz lBaycrn de 179io tonnes scra lance le
; Mars prochain \ Willelmshalfen. .Ce na-
vire aura une vitcsse de 16 n(cuds ; le
linceicent dIl EIrsitz Sachicn du nicne m1o-
Jile aura lieu prochainement A BtInie.
Deux autrcs cuira9is d escadre du ntc.ne
niodele sont en chlntier : Stettin et :.
Kiel.
BRLA\EI.:S 29. Les ddclaratiomns qui
ont t6 faites A la Chambre des Conimu-
nes par le secrdtaire des Atfaires Etrangeres,
Sir Edward Grey, en ce qui concern l'at-
titude de I'Angleterre dans la question du
Congo Beige out crtd une profonde imn-
pression en Belgique ; quelques journaux
s'en montrent irrites tindis que d'autres
s'en rjionissent.
CARIAGi SE 29. II1 y a eu aujourd'hui
dans cette ville des d6sordres au cour des-
quels plusieurs personnel ont 6te bles-
sees.
Ils ont ete occasionnc; par la grave des
boutiquiers qui protestent contre des-droits
octroi sur les denries alimentaires. 11 a
fallu appeler les gendarmes pour disperser
la foule ; ils ont tire en I'air puis ont
charge. Au course de cette charge plusieurs
manifest nts ont 6t& blesses.
LISBONNE 29. Le roi Manuel vient de
signer undcret fixant au 5 Mars la date
des elections general et au 29 Avril celle
de la convocation des Cortes.
MExico 29. Le Gouvernement mexi-
cain a refuse au Gouvernement de Wa-
shington l'autorisation de laisser ddbarquer
les equipages de la flotte de I'amiral Evans
a Magdalena Bay pour s'y livrer A des
exercices de tir a la cible. Cette autorisa-


____, I ------lrr.~- Y'- ly ---- ~ I -- ----- -* I I-- ---- I I


L'Ecole


173
259
4015

(80
975


4i433
1573
1682
1970
2130
2251
2368


tion avait ctd demanded par le
d'Etat Root en meme temps que
lative 1'dtablissement d'un d.
carbon.
ToIio. Le gouvernement ja
de plus en plus resolu A obtenir
tion en ce qui concern la saisie do
Tatsau Maru par les autorites chi
demande'des excuses et une indern
PAR s 28.- Les votes succesifsde
fiance que le gouvernement a obtena
sa politique inarocaine ont induit le
net A adopter des measures plus en
pour mcttre tin A l'anarchie qui r
Maroc.
Cinq omille hoInmes de troupes di
(t de Tunisie ont, en consequence,
I'ordre de sc tenir bien pr&ts A prtir.
Gdndral Lyautcy, commandant de ha
lonne volanme qui opere chez les Beni.
cn est maintenant en route pour
IL est probable que le commandeneat
troupes au Maroc lui sera conti.
Lo.NDRES 28.- Par 271 voix centre
la Clambre des communes a adopt
jourd'liui en premiere lecture le proje
loi pour I'atfranchisseinent de la
Aussiuot que ce vote a et6 connu en
du palais de Westminster, la fouled
sutfragettes a pou-,, des acclauations.'
LONDRUL.- Le project de loi pour Isa
pression de i'alcoolisme que le gouvC
mcnt a present hier A la Clhambre
Communes a, par anticipation gravel
accept la c6te des actions des grandsl
skiers.
BL'ENOS-AIP.Ib.- Une bombe charge
dynamite a tdi lance aujourd'hui sar
-oiture dans laquelle le President
faisait une promenade. Fort here
l'engin n'a pas fait explosion, quatre
vidus suspects ont 6td arretes.
LIMA 28. Le Pretident Pardo a
huicr soir une visit A 1'amiral Evans J
du t Connecticut s. Au moment
s'embarquait pour se rendre A bord
navire it a &te acclam6 par les nmarins
ricains. Une representation theatrale
offerte hier soir A bord de a Louisiana
nmarins prruviens.
ROME. Les depeches de Saint-
)urg qui annoncent la condamnatida
iort du correspondent de journauxituli
.\I. Calvino pour avoir pris part au
p 1t terroriite centre la vie du grand
Nicolas Nicolaievitch et du ministredci
I stice ont cre6 une gaande motion
CowoLRu ( Allemagne ).- Le
du prince Ferdinand de Bulgarie
princess EldonoreCaroline Gasparine
se Dereusse a etd c6lCbrd ici ce
aussit6t apres la creimonie les noo
epoux sont parties pour Gera, siege
branch cadette de la famille Dcreust.
CALLAO PERSOU 29.- Les cuirass.l
ricains sous le commandement do
admiral Evans ont levE l'ancre cc
apres avoir dtd passes en revue par 19
sident Pardo.
ST-PATESSBOUR(; 29. L'ex&cta
sept terrorists condamnis A
avoir participi dans l'attentat con
du grand duc Nicolas et le minist
lusticc Ch. Tcheh Lovitoff, a 6t6 s
par suite de l'intervention de Si
amLassadeur d'Italie en faveur de
Calvino.
NEWYORK 29.- Une explosion.
lieu ce martin A la manufacture de
tional Sulphur Works s douze
ont diC tuees et plusmeurs plus onS
grievement blessees.
PARIS Ren'e francaise : 97. 10.
Ce matin cut lieu une conferenC.
jet des affairs marocaiaes au mioli
I 'lntrieur entire MM. ClemenceaB ,.
Thomson, le miniitre de la
general Lyautey arrivE dams la
La Chambre des Deputds coa


D41c


-


. I.


I


I







iscssion de I'i'np6t sur le revenue et
,ma A. jeudi.
Snoat apr6s discussion dccida le ren-
Sla commission de la proposition de
sur le divorce. II vota ensuite un
instituant une police d'Etat a Mar-
et s'ajournla jeudi.
Le Journal official public un d6cret rem-
nt 'article 25 du decret du 28 janvier
$55 modified par Ie dJcret du 2 Septembre
sur I'administrar ion des successions va-
Ktes dans les,colonies de la Martinique,
Ik l Guadeloupe et de la Reunion.
Un incendie dotruisit le hangar No7 de
I Chambre de Commerce de Marseill-.
, M. Beau s'est embarque hier de Saigon
duant en France.

Le public est avisd que M. FER-
ADO STINSs est mon seul agent A
ort-au-Prince, I partir de cette date.
M. V. 11. IlHney, do Bermuda, n'a
iusaucune quality6 de me reprdsen-
r en Haiti ou ailleurs. 11 est seul res-
nsable des dettes qlu'il aurait con-
mt6es.
\V. E1. MEYER,
Commodore St Geo. Bermuda Yacht
nb. Steam Yaclht Colombine ,
*
Notice
The Public is respectfully informed
at M. F'EItNAND) STINES, of Port-au-
ice has been authorized by me to
t as my Agent at Port-au-Prince.
Mr W. H. IENEY, of B!rinuda has
Authority to represent me in Haiti
elsewhere, le is responsible for any
bs contracted by himself.
W. E. MvsYEA
Commodore St-Geo. Bermuda Yacht
Steam Yacht ( Colombina *.


jl K --- ----- --- ----
annuacre de Tabacs

S. T. L.
Amdricais en paquets de 10 cigars
r I'abri des poussieres et Puret6 ga-
antie
VEND'S COMMIE SUIT:
Format No 1 0 25cts. les 10 cigars
a 2 0.30 a a 10 )
Soit en ddlail
Format No I 0.0clts. pour2cigares
( a 2 0 03cts. par piece
Pour les ach-ts en gros, les d6-
*itants obtiendront I'escompte
uelle. .
| Depot :
PLACE GEFFRARD, No 138.

season exceptionnelle

quidation d'Articles
ET
IUTLS POUR LA CORDONNERIE
mveraesesortes de peaux, 61astiques,
t, o3eillets, clous, etc; un grand
mi'ient de former: sp6cialement
Iormts Am~riaint s don't la com-
it6 eat incontestable et tout au-
accsaoire pour la cordonnerie.
Port-au Prince, 4 F6vrier 1908.
G. A. BERTOLINI
f47. Rue RIpublicains, 147.


30_ fours eulemn


30 ours seulement


AU PUBLIC !


Si vous voulez jouer de votre piano avec plaisir at qua le son de 1 ins-
trument soit agr6able et dous, appelez


Mr. Joseph von
DE NEW-YORK


JENNEY


Le specialiste populaire et bien connu, le renomm6 accordeur, rtparateiur et
fabricant de Pianos et d'Orgues da New-York et de la llavane, qui, sur la de-
mande de plusieurs personnel s'est decide & visitor I'intdressanto population de
Port-au-Prince et A lui offrir les services de sa profession.
On le trouvera A l'H6tel Bellevue oh il ne sejournera quele temps /
necessaire A liver les travaux qui lui seront confids.
Ce specialist, expert en son art, dtabli A Nw York, Nos 85, 87, 8!)
12U5me rue, depuis 1888 ; et A la Havane au iPrado, N ). 95, 97 depuis
1889, a une pratique de beaucoup d'ann&es ce qui garanist et ecominnai-
de son travail.
Mr. Joseph VYN JENNEY dispose d'un ma!t'it I imir
accorderet r6parer les pianos qui vaut au moins P. 2 0) O
dollars.
II est l'unique specialiste reparateur et fabricaWit de
pianos actuellement en laiti.


'25 an d'e. phrience et de pratique
Tous les travaux garantis pour cinq ans.
Les pianos accords garantis pour


ni an.


Conditions Sp6ciales


Toutes les commands rescues dans les trois pre-
mier jours & partir de cette date, pour r6paratious de
pianos, d'orgues etc, beniflcieront d'une reduction de 10 o sur les
prix que Mr voN JENNEY demand d'ordinaire A ses clients.


Profitez de I'occasion


Mr. Jh. von JENNEY fera une visit annuelle dans los principles villes oi il pourra computer 100 abounds ,ou
plus, pour les reparations et l'accord des 'Pianos.-- Si dans cette ville il trouve une treittaine de souscripteu'.s, il vi-
sitera Port-au-Prince une fois par an comme il fait a Cuba oua il a 800 abonnds. -- Mi. J. JE.NNINY no revieidra ici
que s'il peut computer d'avance sur un certain nombre d'abonnds, parce quo son temps est tres pris.
4 mois de voyage 4 mois de sejour A New-York 4 mois a la IHavane Toute I'annue occupde.
NOTE.- Mr von JENNEY ne visitera aucune famille, sans qu'au prUalable il ait 6ti averti par tl'-1phono ou
par un ordre 6crit et s'gne.- Les addresses n6cessaires doivent etre indiquees avec la derniere precision.
Mr. von Jenney recoit des commands de pianos. II fournil les marques les plts renormmnes. II est agentt de :
THE VON JENNEY STANLEY Piano mfg. Co N.Y. TIHE VAN JENNY PLAYER l'ian o Co N. Y.
STEINWAY & SONS NEW-YORK THE BAYER Piano Co NIW-YOIIK
THE BARCKHOFF CHURCH ORGAN Co Pomoray Opio
Port-au-P' since, 10 I'vti- i 1U0.
The von J. nney Stanley mfg. Co. New-York et la Havane.
I mPour plus amples renseignement s'adresser A Mr. Jenney, lI6tel Bellevue, T14plionic No 220.
SN. B.- Les Pianos et Orgues sont examines GRATIS.
Tous les travaux doivent 6tre pays en or ou en paper avec le chan-
ge au taux du Jour.


VINS DE BORDER UX


KOLA
DE


KINGSTON
MACNISH'S KOLA PURE *
MACNISH'S a IRON BREW *
En Vente

ehez Catioat Fouchard
Rwe du Centre


doc vieux, ie Gallon . .
St Est6phe ( du luxe ), le Gallo . .
Champagne, par caisse et en detail.

Chez G. Cordasco
GRAND'RUE, ( Ouest ), 131.


P. 3.00


650


Port-au-Prince (Haiti )


L~,-L Jhi*


- -









Changenent dadresse'

T'ilere Zeplirin Bell
Fabricant do chaussures


Maison F. BRUNES.
195 GRAND'RUE 195
Dirigee par


H "S BELLEVUE
Place du Champs-de-Mars


Avise s- e ,irlieix clients lu'il a l. H IDE LI
hllsft.is' .' o s() I'-tI la liss.',nelit. &111. lit L E fUElL IN
lIite T"'irinasse, ta.:utdl Noid deI la ta
Place du la Croix-des-Bossales. Ancien membre de la Socield Philan-
SPICIALIT : thropique des maitres tailleurs de Paris
PANTOUFLES MULES Vient de recevoir un grand choix d'-
; tolles diagonale, casimir alpaca, chevio-
IF~'raichele rXent te, cheviote pour deuil, etc, Recomman-
Sdo particuliirement A sa clientele une
AI belfe collection de coupes de casimir,
A LYEL EG N de gilets de fantaisie et de piqu6 de
1 fIFE RRAI toute beaut6.
I. FERtRARl, Sp6cialit6 de Costumes de no-
Fabricant de chaussures, ces.- Coupes Frangaise, Anglaisa et
Porte A la connaissance du public, Amdricaine de la derni6re perfection.
particulibrement de ses nombreux cli- La maison confectionne aussi des Cos-
ents de la C6to et de la (apitale, que tumes militaires, habits brod6s
I'6tablissement a un stock incalcula- dolmans, tuniques, habits car-
bie de chaut.-ures pour homes, r6s. etc etc, de tons grades.
ternnIes et enC:tnts, -n] tous gc(lles,
et qil ii. r' 'ollre di cinfq ,po.r ceut -
s, 1 ,- it ,, ), (t/0l )t ,n ra- FranIcisO DESUSE
l,'tablis. st;ient so ciui~lge do faire
proudro des moiures A domicile. Fabricant de chaussures
Toujours : Soin, exactitude, ponctualite __
4'2, Hue des Fronts-Forts, 42.
4'2, Rue des Fros-F 42. La Manufacture a toujours en de-
t'ORT-AU-P RINCE (HAITI) .. rtr -1 nnr vant


Chapeaux I
Chapeaux I I


p LL U1i KIALran sojj- pu
en gros et d6tail,- de chaussures en
tous genres pour
iHOMMES, FEMMES, ENFANTS


Les commands des commercants
Chapeaux I I do l'int6rieur pourront 6tre executes
FAILLE DE PORTO-RICO dans une semaine A peu pr6s.
ACCOUIEZ CHEZ 23, rue des Fronts-Forts, 23

.1J SE SAN MILLAN PORT-AU-PRINCE.( HATI)
I.e iitl'. ttist-, ,ilii vieivt ave le i
I.,AB.'RiU E,, u Cip H'lier reinmIil abie, CorUlonnere Nouvelle

FABRIQUE DE CHAPEAUX .- % T-% r t r, ,inT-nr


PLA( I-: (;l:"I" .AII)
.Slon, (, <.'oiffurc du L'ntre
i'ou lo'iU.; iCe outs ot pour toutes
le; bour.e:,.
_I _
I- otcl- est aurane t
ST-JOSEPH
( ANGLEDES RUES ROUX ET DU MAGA-
SIN DE I ETAT. )
Service bien organise.- Repas
A la carte. cuisine excellent.
'nOPRIATAIRK : JOSRPH DESRIVI:KRE
C..
Fabrilque de chapeaux


UG. B. L1TUIA ET1 SEiL
143, GRAND'RUE, 143
PORT-AU-PRINCE
(:IAUSSURES EN TOUS GENRES
EN DEP6T, POUR LA VENTED
EN GROS ET DETAIL.
Execution prompted des
commands, tant ici qu'en
Province.
Formes A hommes; 616gantes et
rationelles.
Chlaussures de dames ( Dernidre
mode de Pa)is ) et le pluscommode:
chaussures pour enfants confection-
nies avec desPeaux de routes nuances
i... A in at d rb, o i rrAnrtchn_


La Fab.rque de chapeaux iiistalieA I ( UeII as ecLLL on eL L A-u i a-
ILa abri n e Ar chateaux install, e f bles, A des prix avantageux.
I'Ecolr dos Arts ct Mt',tiers, anrcicvnxn e-
ment Maison Centtale, sous la raison Cirages, pAtes et liquids
social do Vvo P. Benoit et J. (:. Gui- Pour chaussures de toutes nuances.
teau a l'lionueur d'informer le public 1 --
qu'il trouvera en son dep6t un bon
stock de chapeaux de paille sup6rieurs LA PIARMACIE
pouvant satisfaire les goats les plus Emmanuel Alexandre
difficiles; malgre ces avantages elle
met sos chapeaux en vente A un prix 88, RUE DES MIRACLES, 88,
modique defiant toute concurrence.
La fabrique inform en outre le pu- Se recommande pour l'execution
blic qu'elle est la seule qui en confec- prompted et exact des ordonnances A
tionne A Port-au-Prince et ce, avec le n'importe qu'elle heure du jour et de
concours d'ouvrieres venues expres- la nuit.
s6ment de I'Etranger. Drogueries, Sp6cialitds phar-
La fabrique r6pare aussi toutes sor- maoeutiquesextr6mement fratches.
tea de chopeeur. Bon march excep-
tionnel. PRIx CONastClNU .


PO R -AU-PRINCE (HAITI)

M"' ilermance ALFRED
T6elphone, 220
APPARTEMENTS POUR FAMILLE
DINERS-LUNCHS.
Installation modern et comfortable. Vue sur la mer. Tempdratdw
douce ae rigulibre. Les Tramways dessrvent I'Htel-Bellevue touts le 7 Jl
PROPRIEPTr SPACIEUSE, S'OUVRANT SUR DEUX RUES
PROMENADES JARDINS
Salle de rdception..-Piano.-Gramophone.
Sonneries lectriques


Table d'H6te


tous les jours, de midi d 2 heur,e
de 7 d 8 heures du soir


TANNERIE CON TINENTALE
DE
Port-au-Prince


PREPARATION DES PEAUX


DE VINGT-QUATRE (24) COULEURS,


CAPACITY 500 PEAUX PAR JOUR


PRIX DES CHAUSSURES COME SUIT:


Chevreau glac6 Boutonn6 et Lace pour
4 1 4
Verni et couleurs: 4
POUR ENFANTS: . .


Homes et Dames 10 ( Dix
Recommandie 10 (Dix g
c Recommandds 12 (dormwl
. 6 ~ (i


Produits Hyllfieniues pour la Toileile

o -
SN U | HiI, e OUCl .n





adoucit i' piderme auqueid
POUMRE VE | IUOUTB
J4 SAVON WSWX IV* R'
cz J. sMNC, 69, rsubourg St-Martin, PAU3S u il6duer leW6 tatl"oaI

adoucit I'dpiderme auquel e
LA Idonne une souplesse et UD
lout6 incomparable en loi
-- muniquant son ddlicieux
fum. Elle conserve I'6clat et la fraicheur du teint, car elle eat souve
centre le hale, les piqcires d'insectes et les eruptions de la peau.
Ssans bismuth, invisible,
LA rente, impalpable, p
spdcialement pour les
nes qui veulent avoir ua
rOrprochable; son parftIm ddlicat, son velout6 ont contribute fair
la Favorite des Poudres de Toilette.
A base de Cr6me 81
hLI prepare selon les p
les plus scrupuleux de b
possede A un certain
toutes les qualities bienfaisantes et pr6servatrices de la Creme Simot
est particulierement reconmand6 pour la Toilette des enfants et poor
dames don't la peau est delicate.
Agence G6n6rale et D6p6t pour Haiti
A la 14ttropole
MASON JULES LAVILLE
98, Rue du Magasin de r'Etat, 99


--r I ad


7


I


!
!


I